• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quelques réflexions ou presque rien sur un peu tout

Quelques réflexions ou presque rien sur un peu tout

 

Il y a une quinzaine de jours, Jean-Luc Mélenchon a annoncé officiellement sa probable candidature à l’élection présidentielle de 2022.

On peut jusqu’à l’infini discuter de l’opportunité de cette candidature ou de sa légitimité à Gauche mais ce ne sont que spéculations oiseuses derrière lesquelles se cachent d’autres intérêts partisans dont on peut tout autant dénoncer l’inopportunité.

Cela grenouille chez les Verts où certains essayent de se placer et les retours médiatiques plus ou moins réussis d’Arnaud Montebourg et de Ségolène Royal ou encore le ballon d’essai lancé par l’entourage d’Anne Hidalgo n’ont pas d’autres motivations que présidentielles même si tous masquent leurs intentions derrière leur contribution désintéressée aux voies et moyens d’extirper de la crise une cinquième république exténuée.

Il est plus étrange de constater que des organes de presse ont à peine consenti à évoquer le sujet en entrefilet ou le plus souvent avec des commentaires désobligeants se retranchant derrière la crise pandémique et les contraintes qui frappent actuellement tous nos citoyens pour quasi dénier au leader parlementaire des Insoumis le droit de faire de la politique en proposant un horizon à ses concitoyens.

Dans ce jeu de dupes l’apparence ou le côté superficiel des choses continuent de terrasser le fond.

C’est évidemment le droit de tout un chacun de se fixer des priorités et c’est la liberté des médias de focaliser l’attention du public sur un problème dont il est vain de nier la gravité mais enfin cette pandémie ne devrait pas parasiter jusqu’à l’étouffer l’ensemble du débat national : en fait, on pourrait tout aussi bien se demander si ces beaux esprits ne saisissent pas l’opportunité de la crise de la Covid 19 pour poursuivre leur entreprise de décérébration des consciences.

Cela semble en tout cas un commode prétexte pour passer au bleu d’autres sujets qui fâchent...

Toujours les premiers à disserter sur tout et n’importe quoi mais surtout à éviter de nouveaux éclairages sur la vraie nature des problèmes, se laissant bercer par le ronron de leurs idées creuses mille fois ressassées, certains éditorialistes célèbrent à longueur de colonnes la grand-messe de la Covid 19.
Si rien ne dit que les gouvernants soient eux-mêmes les instigateurs de ce bourrage de crâne, ils en sont sans conteste les bénéficiaires.

Certes la pandémie est un mal qui en l’occurrence frappe mortellement essentiellement les plus pauvres même si pas exclusivement mais on ne pousse pas trop l’analyse sinon des effets que l’on ne mesure pas vraiment dans leur totalité (et personne ne devrait jeter la pierre aux supposés « sachants » car les connaissances scientifiques ne sont pas infinies) mais des causes qui sont sans doute à chercher dans certaines transgressions des lois de la nature et dans les agressions productivistes de l’environnement.

Ainsi donc pour d’aucuns il serait incongru voire mal séant pour Mélenchon de continuer son combat, de vivre en fait sa vie de politicien - qui est de faire de la politique comme pour un ouvrier tourneur de fignoler son ouvrage - quand tout est fait médiatiquement pour figer la situation et désarmer la réflexion dans un carcan qu’on appelle confinement et dont la justification n’apparaît pas toujours évidente pour tout le monde et dans tous les cas (mais c’est un autre débat et je n’ai pas les compétences pour y apporter ma pierre)

Plus profondément le désintérêt, le mépris ou les condamnations qui accompagnent Mélenchon dans sa démarche mettent en cause l’essence même du débat démocratique.

Si encore ceux qui écrivent actuellement la partition étaient compétents et de manière irréfutable apportait la solution à tous les problèmes posés à la population dont la pandémie n’est tout de même qui l’arbre qui cache opportunément la forêt des innombrables cafouillages, on pourrait à l’extrême limite comprendre que l’on fustigeât ceux qui estompent la norme mais malheureusement, confrontés à des situations qui échappent à leur entendement, ils tâtonnent, bafouillent, vasouillent à qui mieux mieux, s’entêtent dans des chemins sans issue puis effectuent des changements de cap radicaux.

Bref, sans que leur omniscience consentît à l’admettre, ils expérimentent la bonne vieille méthode empirique des essais et erreurs et espèrent trouver ainsi une sortie de crise.

 

Mais en attendant la vie continue avec ses petits cortèges de misères qu’accroît encore le désarroi des gouvernants.

Il y a une leçon tout de même à tirer de toutes ces avanies : il est démontré par l’absurde que la Sécurité sociale et sanitaire n’était pas le poste où il fallait faire des économies en sabrant dans les moyens et les effectifs comme cela a été fait mais qu’elle va devenir l’enjeu principal sur lequel doivent se concentrer les énergies et les moyens.

 

Alors il y a tout de même quelque paradoxe à exiger de Mélenchon qu’il arrête en quelque sorte ses activités dont sa candidature est un élément et se tienne en retrait ( dans une sorte de fausse unité nationale contre un ennemi, la Covid 19 qui ne s’en laisse toujours pas compter même si l’espérance renaît à la nouvelle d’essais concluants avec des vaccins semble-t-il prometteurs ) quand les mêmes persistent - tout à fait légitimement - à attendre des travailleurs qu’ils continuent à bosser dans l’industrie pour maintenir des capacités de production.

Non qu’il y eût dans cette attitude de gouvernement une incohérence coupable ou une inconséquence mortifère, je n’en discute même pas le principe car enfin il faut bien vivre et continuer d’apporter sa contribution à l’œuvre collective.

Alors quand le président de la chambre Castaner juge l’annonce de Mélenchon inappropriée en ces temps troublés, on devrait lui rétorquer que ses propos offensent gravement la démocratie.


Moyenne des avis sur cet article :  2.89/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Jonas Jonas 21 novembre 18:05

    « Ainsi donc pour d’aucuns il serait incongru voire mal séant pour Mélenchon de continuer son combat, de vivre en fait sa vie de politicien »

    Mélenchon est ce qui se fait de pire dans le gauchisme, et si la France est dans un tel état de délabrement, c’est par la faute de crétins finis du même niveau que ce gus, toujors prêts à défendre la cause des minorités à n’importe quel prix, contre les Français.
    Jean-Luc Mélenchon, est un idéologue franc-maçon qui rend compte à la Loge du Grand Orient de France, se prend les pieds dans le tapis oriental du multiculturalisme avec la devise « Liberté, Égalité, Fraternité », et devient incapable de faire le ménage dans son propre parti, en particulier en tolérant Danièle Obono, sympathisante du parti raciste anti-blanc et antisioniste des Indigènes de la République.
    Le tribun aux accents guerriers et grandiloquents, galvanisant la foule, proférant des diatribes d’une violence inouïe contre Macron, se fait tout particulièrement mielleux quand il doit rendre compte de ses actes devant ses maîtres franc-maçons au GODF, ou quand il rencontre au détour d’une rue, un de ses plus prestigieux adeptes.

    Pour Jean-Luc Mélenchon, « la France n’a pas d’avenir sans les Arabes et les Berbères du Maghreb », « les occidentaux, ça n’a pas de réalité », il méprise les « blancs catholiques », se réjouit de l’éradication de la race blanche par la créolisation et le métissage, ne supporte plus de vivre avec des « blonds aux yeux bleus », et méprise les habitants du pays de Caux en Normandie, qu’il traite d’« alcooliques épouvantables »  !

    « Vous savez instantanément de qui il s’agit : les nôtres. Cela se voyait. D’abord par la couleur de peau : partout dominait en profondeur ce superbe marron que montrent les plus beaux êtres humains. Ici la couleur de peau est un signal social. »
    http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/07/16/no-volveran/

    Mélenchon développe des thèses racistes et racialistes : le blanc oppresseur, le colonisateur, « l’occidental », le « blond aux yeux bleus », le « blanc catholique », doivent progressivement céder leur place à l’avenir de la France, les « Arabes et les Berbères du Maghreb », aux « marrons », « les plus  »beaux êtres humains".


    • Gégène Gégène 21 novembre 19:03

      @Jonas
      malheur à moi et ma face de bidet smiley


    • berry 21 novembre 19:10

      @Jonas
      Mélenchon est un idéologue de la pire espèce, il l’a confirmé encore récemment.

      « Créolisation, comme forme de l’universalisme et de l’unité des droits de la communauté humaine et de ses droits imprescriptibles, voilà quel peut et doit être notre idéal et celui que nous proposerons à la patrie. »

      Ce type n’aime pas la France et les français.
      La plupart des crétins de gauche qui votent pour lui espèrent de meilleurs salaires et plus de justice sociale, ils participent en fait à la tiers-mondisation de la France et à leur propre destruction.


    • Pere Plexe Pere Plexe 21 novembre 19:33

      @Jonas
      « prêts à défendre la cause des minorités à n’importe quel prix, contre les Français. »
      Votre phrase pose problème.
      Par nature « les Français » est un conglomérat de minorité, voir d’individualité.
      Qui plus est nos institutions, avec lesquelles il propose d’en finir, favorisent une seule minorité : l’oligarchie.
      A ce jeu JLM n’est pas le mieux placé, à des années lumière d’un Macron par exemple.


    • vraidrapo 22 novembre 10:12

      @Jonas
      toujors prêts à défendre la cause des minorités à n’importe quel prix, contre les Français.

      Parmi ces crétins, comme tu écris, figurent les « membres éminents » du Lobby Néfaste qui n’avaient pas prévu, ces gros malins, la tournure des événements.
      Les Conseillers de Jospin, le PM qui s’est fait caillasser par les étudiants palestiniens à Jérusalem, se nommaient Seksik et Zemour. (Tu peux vérifier).
      Badinter a longtemps défendu les minorités... en France (pas en Palestine, kif-kif Kouchner). Aujourd’hui, Badinter a revu sa copie. Il met en question l’éducation des parents des banlieues, ce que personne n’avait osé faire avant lui !
      Sa femme dénonce « les Territoires perdus de la République ». Trop tard !
      Le Lobby Néfaste d’est fait déborder par le nombre.


    • Jonas Jonas 22 novembre 10:34

      @Pere Plexe « Par nature « les Français » est un conglomérat de minorité, voir d’individualité. »

      Les minorités ethniques et religieuses extra-européennes quand elles deviennent majoritaires sur une portion de territoire donné, développent une haine profonde de la culture et de l’identité de la France, et le rejet des Français.
      Exactement à l’image de ce qu’on voit actuellement aux USA dans les écoles à majorité noire, ci-dessous, extraits d’une lettre diffusée aux parents d’élèves par Nahliah Webber, directrice d’un établissement scolaire de New York dans le quartier de Manhattan, accusant les Blancs de tous les maux sur Terre :

      “Il y a au moins un policier meurtrier assis dans chaque classe d’école où les enfants blancs se font enseigner.”

      “Ils s’imprègnent joyeusement de leur histoire blanche qui minimise l’holocauste des peuples indigènes et des Africains en Amérique. Ils sont heureux de croire que leurs espaces entièrement blancs existent grâce à un effort personnel et utilisent volontiers la violence contre les Noirs pour que leurs espaces restent blancs.”

      “Alors que les Noirs tombent comme des mouches autour de nous par la violence des mains des Blancs, comment pouvons-nous, dans notre esprit, conclure que les Blancs sont normaux ?”

      “J’en ai assez que les Blancs se délectent de leur dépravation soutenue par l’État, qui étouffe la vie des Noirs sans aucune conséquence.”


    • Jonas Jonas 22 novembre 10:46

      @Pere Plexe « Qui plus est nos institutions, avec lesquelles il propose d’en finir, favorisent une seule minorité : l’oligarchie. »

      Mélenchon appartient depuis plus de 30 ans à la caste des oligarques francs-maçons millionnaires.


    • Clocel Clocel 21 novembre 18:47

      Mélenchon, Le Pen... Les Dominion à la française...

      Chez nous, pas besoin de machine à perdre les élections, on trimballe nos brêles toujours prêtes à « l’action ».

      Et les inévitables fonds de poubelle de Solférino pour disperser le bétail des ahuris encore adeptes de la petite boite fendue...

      Pauvres de nous...


      • Gégène Gégène 21 novembre 19:00

        pour comprendre où en est LFI, lire « Mélenchon : la chute »

        excellente analyse du positionnement actuel de Mélenchon.


        • Pere Plexe Pere Plexe 21 novembre 19:38

          @Gégène
          Peut on imaginer que si nos brillants médias prennent la peine de dézinguer sa candidature c’est que quelque part elle dérange, au moins un peu, les champions qu’ils n’ont de cesse de promouvoir.


        • Attilax Attilax 22 novembre 01:21

          @Pere Plexe

          Ils en ont besoin comme épouvantail à gauche comme ils ont besoin de l’épouvantail MLP à droite. Ce qui serait terrible pour eux c’est que les deux électorats fusionnent de manière spontanée. C’est ça qui leur a fait si peur avec les GJ, quand un pan de mur est tombé...

          Mais Méluche, je ne pense pas qu’ils le voient comme un danger, plus comme un escabeau. Un petit Hamon suffit à s’assurer qu’il ne sera pas au 2e tour.


        • vraidrapo 22 novembre 09:57

          @Pere Plexe
          Les media, c’est le MEDEF...
          Le MEDEF c’est :
          le pognon, le Gaz,
          le pognon, le Gaz,
          le pognon, le Gaz
          etc, etc...


        • Julien30 Julien30 21 novembre 19:26

          Encore l’auteur pour surgit pour défendre Mélenchon à la moindre critique et dire en gros qu’il n’a jamais le moindre tort quoiqu’il fasse quoiqu’il dise, c’est passionnant, vrai et tellement objectif...


          • vraidrapo 22 novembre 06:59

            Mélenchon ou pas. Je souhaite « bon courage » à quiconque voudra s’asseoir au siège de Gouverneur de cet..., de ce .... ?, de l’Élysée !

            Quelle Consécration !


            • Jean Claude Massé 23 novembre 11:07

              @vraidrapo
              Vu le degré zéro de résistance du peuple, celui qui s’assira dans le fauteuil ne pourra qu’être adoubé par la finance. Car un type seul, sans l’investissement déterminé des citoyens, et je ne vois pas où est cet investissement, un providentiel comme voudraient le croire les français sera vite coulé par ceux qui ont toutes les manettes en main. 


            • vraidrapo 23 novembre 11:31

              @Jean Claude Massé
              C’est la quadrature du Cercle ! Cf ma réponse à Tonimarus, commentaire plus bas.


            • math math 22 novembre 08:19

              2022 élection présidentielle, le piège à cons pour trouver des politiciens assoiffés du pouvoir absolu..sont nombreux à faire la « queue » pour atteindre le siège ?

              Finalement ce sera le plus con qui gagnera pour étaler sa morgue et son incompétence indispensable aux Français pour survivre...MDR

              J’retourne a la cuisine finir mon plat de lentilles farcies ;; ;un peu long la préparation

              mais avec le confinement j’ai du temps devant moi... !


              • vraidrapo 22 novembre 09:53

                @math
                Cher Ami Matheux.
                Je ne dirai pas que je suis d’accord avec toi... plus encore, j’ose dire que tu as raison ! Du fait de la pandémie, je suis devenu assidu aux documentaires sur la Vie sauvage (BBC ou autres...) et j’en arrive à envier l’espèce animale. Elle ne connait ni l’hypocrisie, ni le mensonge, ni le gaspillage, ni le sadisme, etc... On y reçoit des leçons d’éducation, de solidarité, de courage parfois (comme ce buffle qui, après une longue lutte sur la berge, se dégage de la mâchoire d’un crocodile, ou un couple qui défend son œuf, son poussin...)


              • math math 22 novembre 10:00

                @vraidrapo
                Ah la vie des zanimos..tout un programme..ou l’homme n’à pas sa place lui bouffant tout son espace pour y installer du ciment ?

                • « Les amis ne s’achètent pas, ils s’adoptent »

              • tonimarus45 22 novembre 10:20

                bonjour -Et allez ;; ;dans une alliance improbable , (quoi que ??), les extreme droitistes, les droitistes traditionnels ,les macronistes, arrivent en meute, la bave au levre ,l’invective a la bouche, des que les mots ,melenchon ,corbiere, , france insoumise, ect, apparaissent dans « ago » ?Et que reproche t’on a melenchon ??,ses saillies oratoires, que pourtant on pardonne a sarko ,« casse toi pov con » ,« descend si tu l’ose alors qu’il est entoure par ses gardes du corps », a hollande, « les sans dents », a macron « les ouvrieres betonnes analphabetes », « les travailleurs du nord poivrots », « pour trouver du boulot ,t’a qu »a traverser la rue« , »si tu veux un costard comme le mien t’a qu« a travailler » Ect.On voit là le deux poids deux mesures mais surtout la trouille qu’ils ont eu quand ils ont vu que la « fi » avait de grande chances, si certains partis de «  »gauche" ne lui avaient pas tire dans les pattes, de se qualifier au deuxieme tour de la presidentielle.Ont t’ils lu seulement le programme de la france insoumise ????j’en doute.


                • vraidrapo 22 novembre 10:38

                  @tonimarus45
                  Lorsque Mélenchon fait l’éloge de la Mitte, chaque fois qu’il le peut... il perd beaucoup de crédibilité.
                  C’est un politicard comme les autres ! Un maillon dans la longue chaine de ceux qui niquent les espoirs du peuple.


                • tonimarus45 22 novembre 17:17

                  @vraidrapo-Audela de melenchon il y a le programme de la france insoumiseCeci dit, qui proposez vous afin de defendre ceux de la france d’en bas ????????QUI ????? je suis preneur si il y a mieux


                • vraidrapo 23 novembre 11:26

                  @tonimarus45
                  qui proposez vous afin de defendre ceux de la france d’en bas ???

                  Le Lobby Néfaste grâce à sa toute Puissance a fortement contribué à niquer le « temps de cervelle disponible » des Français avec ces avalanches de Pub, ces besoins inutiles etc, etc...
                  Au moment où je t’écris, une interruption pour un échange impromptu avec ma compagne.
                  Je lui raconte que, ce matin, à L’Hyper Marché, la moitié des gens au moins portaient leur masque sous le nez. (chacun sait que les prélèvements du Virus s’opèrent par l’orifice nasal). Sa réponse : Au cours de son activité paramédicale, elle a remarqué que beaucoup de gens ne comprennent rien à propos de leur propre santé, tellement ils négligeaient ses consignes.

                  Ma réponse surgit de façon inattendue, motivée par le § qui précède :
                  je ne vois personne car, les gens attendent la facilité alors qu’il faudrait serrer la ceinture de tout le monde, pendant 2 années de politique de rigueur. Sous la direction de vrais démocrates souverainistes affranchis du MEDEF et hors d’atteinte de la CIA (sans rigoler !).


                • BA 22 novembre 13:15

                  Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti et sa déclaration de patrimoine : on attend, on attend encore, on attend toujours … et on ne l’a toujours pas vue !


                  La Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique n’a toujours pas mis en ligne la déclaration de patrimoine d’Eric Dupond-Moretti !


                  C’est bizarre !


                  « Déclaration déposée et en cours de contrôle » !


                  Eric Dupond-Moretti est ministre de la Justice depuis le 6 juillet 2020 et sa déclaration de patrimoine n’est toujours pas en ligne !


                  https://www.hatvp.fr/fiche-nominative/?declarant=dupond-moretti-eric-18597



                  • tonimarus45 22 novembre 17:19

                    @BA—Moretti ????? je m’aperçois que « macron » trouve toujours pire pour integrer le gouvernement


                  • Francis Francis 22 novembre 20:33

                    magnifique coup de gueule, magnifique personnage.

                     

                    A diffuser largement. Merci à Olivier Cabanel pour le lien.


                    • Francis Francis 22 novembre 20:45

                      Il faut savoir que nombre de leader politiques se prononcent pour la vaccination obligatoire ; François Bayrou et Yannik Jadot en sont.


                      • math math 23 novembre 06:57

                        Mardi soir, le marchand de sable viendra nous prévenir que le Père Noël est mort du covid, et que cette fête se passera chez soi avec un minimum de personnes en portant un masque...

                        Le confinement se poursuivra il porte ses fruits, qu’il est de tout coeur avec nous dans ce moment difficile et qu’il reviendra remplir nos « gourdes » pour les voeux de fin d’année !

                        Voilà ce que nous réserve cet insignifiant personnage ?


                        • Adèle Coupechoux 23 novembre 09:24

                          Se projeter en 2022 et surtout penser aux prochaines élections alors que nous sommes dans une véritable dictature. sans opposition pour se soulever ! C’est irréaliste.

                          Faire comme si nous étions encore en démocratie alors que l’Etat d’urgence est permanent, que nous ne pouvons plus sortir de chez nous, que nous sommes bâillonnés…

                          Et que l’armée pointe ses fusils d’assaut sur nous…quand elle ne nous contrôle pas.


                          • I.A. 23 novembre 09:57

                            « ( dans une sorte de fausse unité nationale contre un ennemi, la Covid 19 qui ne s’en laisse toujours pas compter [...] »

                            « [...] on devrait lui rétorquer que ses propos offensent gravement la démocratie. »

                            M’ouarf... ! Vraiment très drôle.

                            Parce que justement, c’est cette saloperie-de-merde d’unité nationale contre le Covid, qui fait que la France est en train de crever aujourd’hui : l’ennemi, ça n’était pas le virus, mais le Minus et sa bande de pieds nickelés en blouse blanche !!

                            Moi, je vous rétorque que c’est le silence de Mélenchon (et de tous les autres), qui ont gravement offensé la démocratie !.... laquelle désormais n’existe plus.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité