• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Qui s’intéresse à la Kabylie pour préparer une guerre civile (...)

Qui s’intéresse à la Kabylie pour préparer une guerre civile ?

Tamazigh ou kabyle, colonisation arabe ou pas ?

Un groupe œuvrant pour la discorde entre Algériens et animé par des sionistes y compris notoires comme BHL, publie très souvent des réécritures de l'histoire et de la géographie et en particulier de la Kabylie. Je suis tombé sur un article apparemment très diffusé dans les sphères anti-algériennes. L'auteur prétend l'avoir écrit il y a déjà 25 ans avant sa publication dans evernote.com (il n’apporte ni précision ni preuve que c'était écrit il y a 25 ans), il parle de la colonisation arabe. Il dit entre autres choses ceci ''Au nom de quels principes la colonisation arabo-musulmane est-elle plus légitime que la française ?''

Il s'appuie aussi sur Kateb Yacine qui est une figure encensée en occident et qui aurait dit ceci ''Si nous sommes Arabes, pourquoi nous arabiser ? Si nous ne sommes pas Arabes, au nom de quoi vouloir nous arabiser à tout prix ?!''. L'auteur et Kateb disent-ils des choses justes, recevables ou sont-ils des manipulateurs manipulés ? Autrement dit, je me pose beaucoup de questions sur cet article :

  • L'Auteur, a-t-il une maîtrise du fait historique ?
  • Cet article était-il commandé par des forces obscures ?
  • Cet article est l'œuvre de qui ? Pourquoi l'auteur ne s'affiche pas ?

Me concernant, je réfute l'appartenance arabe et je ne veux pas faire partie d'une tribu, d'une nation, ou même d'un peuple. Je ne reconnais aucune légitimité à ces mots. Bref, ni mon cas ni ma personne n'ont la moindre importance dans ce qui va suivre. Seulement, afin de dissiper des éventuels doutes, je vous ai servi ces quelques informations qui pourraient rassurer certains lecteurs.

Revenons au sujet de la colonisation. On peut aisément parler de colonisation Française, Britannique, Portugaise, Espagnole… Pourquoi ? Parce que ces colonisations étaient organisées par des pays, par des royaumes. Quand on parle des croisades, on ne dit pas colonisation. C'étaient des guerres contre des peuples que l'on voulait asservir, oui. Que l'on voulait spolier, oui. Mais aucun pays Européen n'avait installé durablement une administration, des impôts et considéré ses territoires comme les siens.

Dans le cas de la colonisation, tous les pays que j'ai cité plus haut sont des ex-colonisateurs parce qu'ils ont considéré les territoires conquis comme étant les leurs, ont organisé la vie des indigènes à leur convenance et ont imposé leurs langues. L'auteur dénonce la colonisation arabe, alors même que le colonisateur nommé ''arabe'' n'existe pas. Les pays d'Afrique du Nord, sont gouvernés par des Nord-Africains. Bien ou mal, c'est un autre sujet. Mais il n'y a pas de vice-roi, de gouverneur désigné par le pays qui se nommerait ''Arabie'' qui n'existe évidemment pas. Il n'y a colonisation qu'en présence de colonisateur. En Australie, oui. Dans les Amériques, oui. Mais peut-on dire que la France est colonisée par les Francs ? Puisque avant, elle était connue sous le nom de la Gaule et que les Francs venaient de Germanie. Est-ce parce que la Belgique ou le Canada parlent Français qu'ils sont colonisés par la France ? Non. Les USA qui parlent Anglais, sont-ils colonisés par la Grand Bretagne ? Non. Est-ce que tous les pays de l'Amérique Latine sont colonisés par l'Espagne et le Portugal parce qu'ils parlent espagnol et portugais ? Non.

Est-ce parce que l'on parle une langue sur un territoire pendant une époque que cela veut dire que l'on est colonisé ? Non. La langue Nationale de l'Inde est l'anglais, L'Inde est-il colonisé par les Britanniques aujourd'hui ? Non. Il fut un temps, ils l'étaient, mais plus depuis 1947. C'est le cas de l'Algérie. Ce n'est pas parce que la langue officielle est l'arabe que l'on peut, comme disait le Général ''Sauter comme un cabri en criant : je suis colonisé par les arabes''. Et si on vous prend au mot. Et que le conseil de sécurité de l'ONU se réunit pour régler ce différend entre vous et votre colonisateur imaginaire pour finalement se trouver face à un plaignant mais pas d'accusé. Que peut-on faire ? L'inventer ?

L'article est saturé de contradictions et d'incohérences. On y trouve ceci : ''L’Afrique du Nord, Tamazight, n’est pas une terre arabe et ses habitants ne sont pas des Arabes non plus, mais c’est le pays des Imazighen (Kabyles…), depuis l’aube des temps.''

Quelle serait cette logique qui stipulerait d'une part que l'Afrique du Nord n'est pas une terre arabe et que ses habitants ne sont pas arabes non plus et d'autre part, crier que le pays est colonisé par les Arabes ? Aucune logique, aucune cohérence. A qui parle le plus, raison sera donnée ? Non. Il y a des réalités et des vérités. S'il n'y a pas d'Arabes, on n'est pas colonisé par les Arabes. Ou bien il y a des Arabes et là on peut examiner la chose. Même dans ce deuxième cas, les USA est-elle une colonie Britannique ou Africaine parce qu'elle est peuplée de descendants irlandais, écossais et africains ? N'en déplaise à l'auteur, non. Pourquoi la logique qui s'applique aux autres pays y compris la France des Francs ne s'appliquerait pas à l'Algérie ? L'Algérie n'est plus une colonie de quiconque.

Le sophisme de l'auteur et de ceux qui l'ont mandaté ne s'arrête pas là. En parlant de l'Afrique du Nord, dans la deuxième partie de sa phrase il dit ''c’est le pays des Imazighen (Kabyles…), depuis l’aube des temps''.

L'Algérie n'est pas l'Afrique du Nord. L'Afrique du Nord s'étend de la Libye à l'Est jusqu'au Sahara occidental à l'Ouest. La Kabylie n'est pas l'Algérie non plus. Elle représente une région de l'Algérie ni plus ni moins. La superficie de la Kabylie est 25 000 Km2, sa population est à peine 7,5 millions. Elle ne représente guère plus de 0.5% de 6 046 686 de km2 du territoire et sa population pas plus de 7.5% de 99 millions. Vous n'allez pas rêver en apprenant que la population Kabyle ne représente aussi que 18% de celle de l'Algérie et que sa superficie n'excède pas le 1% du territoire Algérien. Je ne présente pas ces chiffres pour l'abaisser, mais pour relativiser et pour mettre les choses à leur place, y compris la Kabylie. Que les Kabyles veulent l'indépendance, c'est leur droit, mais prétendre qu'ils sont les seuls représentants des Africains du nord, non. Que les tamazights ce sont eux, non. Que l'Algérie est colonisée, non. Tout cela n'est qu'un mensonge fumant. Le jeu de mots est plus que grossier. En réalité, ce sont les Kabyles qui sont Tamazigh et non l'inverse. Les Kabyles sont des Algériens et non l'inverse. Les Kabyles sont des Africains du nord et non l'inverse.

Les Bretons ou les basques en France ne disposent pas de plus droits relatifs que les Kabyles. Les Catalans non plus. Pourquoi pour défendre une cause doit-on recourir aux impostures et à la manipulation ? La cause des Kabyles peut être entendue, soutenue même. Mais quand on la souille par de telles saloperies, elle devient à son tour nauséabonde.

Encore une fois, il n'est pas question ici de mettre en cause les droits du peuple Kabyle. Des référendums peuvent être organisés pour que les individus qui constitueraient ce peuple puissent s'exprimer librement. Les instances internationales peuvent être sollicitées pour donner leur avis et le cas échéant leur soutien. On peut même envisager une lutte armée, mais il ne faut pas désigner librement son ennemi. L'ennemi doit être connu de tous. Dans le cas d'une éventuelle lutte armée, c'est une guerre civile qui aura lieu contre d'autres algériens et d'autres Kabyles. Cette guerre ne sera pas une guerre d'indépendance mais une guerre de séparation. Dans tous les cas, il ne faut mentir ni au peuple ni à l'histoire. Jamais, ni dans l'histoire ancienne ni dans l'histoire récente, la Kabylie n'a été un État souverain. La Kabylie a toujours fait partie et a toujours été soumise à des entités plus vastes et englobant d'autres peuples et territoires voisins et même lointains. Et, jamais non plus, la kabylie n'a été colonisée par des Arabes.

https://www.evernote.com/shard/s1/sh/551ebf73-e6ac-4a23-a9dc-1a4751a4cf4b/5bb0c2847c9c632687faa45a5a130db7


Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • aimable 24 août 2018 14:35
    Ceci n’est pas une critique de votre article .
    ils me semble que vous avez oublié dans les colonisateurs l’ époque des Ottomans, juste avant les Français, cela ne change peut être rien a l’affaire que vous traitez , mais l’histoire est l’histoire .

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 août 2018 14:42

      @aimable

      Si le colonisateur est musulman, c’est pas grave, c’est pour ça qu’il a oublié smiley

      La seule violence non légitime, c’est la violence occidentale


    • houakel houakel 24 août 2018 15:18

      @aimable

      Vous dites ’’ ... oublié dans les colonisateurs l’époque des Ottomans’’ Dans mon article, je ne traite pas de l’histoire coloniale en Algérie. A aucun moment. J’ai simplement donné des exemples selon la logique linguistique. Les Ottomans sont des turcs et par conséquent ils ne parlent pas arabe. Peut-être en partie Grec et certainement d’autres dialectes ou langues régionales qui n’ont eu aucun impact sur l’Algérie. Si l’Algérie parle officiellement l’Arabe, c’est certainement à cause des campagnes d’islamisation d’avant les Ottomans. Les Abbasides, les Oméyades... Les exemples des Espagnols, Portugais et Britanniques, sont loin d’être les seuls colonisateurs. Mais ils sont intéressant parce qu’ils ont imposé leur langue à leur anciennes colonies. Et que ces dernières continuent à parler ces langues sans être ’’obligées’’ malgré qu’elles ne sont plus colonisées. C’est uniquement dans cette optique que j’ai pris ces exemples. D’ailleurs, vous avez remarqué que je n’ai même pas parlé de la colonisation française de l’Algérie. Mon but, était uniquement de démontrer que la Kabylie d’aujourd’hui n’est pas colonisée et encore moins par les arabes.


    • Arthur S Dr Faustroll 24 août 2018 16:09

      @houakel

      l’Algérie n’a jamais fait partie de l’empire ottoman qui commerçait avec les populations du Maghreb à partir de comptoirs comme Alger
      parler de colonisation par les ottomans est aussi aberrant que de dire que la France avait colonisé l’inde parcequ’elle « controlait » Pondichéy, Mahé, Yanaon, Carical et Candernagor : en tout, 513 km²

    • houakel houakel 24 août 2018 16:17

      @Dr Faustroll

      Premièrement, ce n’est pas le sujet de mon article. Dans l’article, vous ne trouverez pas une seule fois le mot Ottoman. Deuxièmement, le Dey d’Alger est nommé par qui ? Il rendait compte à qui ? maintenant si on veut jouer sur les mots, on peut aussi dire que la Tunisie n’était pas une colonie française puisque c’est un protectorat. https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9gence_d%27Alger



    • Areole 24 août 2018 16:34

      @houakel
      Et pourquoi ne pas dire qu’il n’existe que des tribus en Algérie comme dans toute l’Afrique du Nord.

      La nation est un ensemble vide, une greffe importée d’Europe qui n’a jamais prise.
      La devise de l’ Afrique du Nord reste :
      « moi contre mon frèremon frère et moi contre notre père, ma famille contre mes cousins et le clan, le clan contre la tribu, et la tribu contre ...les infidèles »


    • Arthur S Dr Faustroll 24 août 2018 17:29

      @houakel

      je ne joue pas sur les mots, je constate des faits : la conquête arabe a repoussé les populations autochtones berbères vers les zones montagneuses (Kabylie, Aurès) et vers l’ouest (proportion plus importante au Maroc) pour attribuer les riches plaines fertiles à de nouveaux propriétaires venus du moyen orient. C’était une colonisation de peuplement, comme la colonisation française au 19ème siècle, et ça laisse des traces dans la population comme dans la lange vernaculaire : les Aurès et la Kabylie sont deux des rares régions de trilinguisme où, dans une faille, chacun s’exprime indifféremment, en fonction des sujets et des situations, en berbère, en arabe ou en français... ou en sabir.
      Las présence turque, elle était l’équivalent de la présence vénitienne à Constantinople : un contrôle financièrement intéressé des échanges maritimes avec recours à des forces armées. Dans un tels cas qui n’a rien d’exceptionnel, la colonisation culturelle n’existe pas.

    • legh 26 août 2018 17:53

      @houakel
      excusez-moi de vous dire ça mais,votre article est dénué de tout sens moral sans aucune objectivité, quel est le rapport avec le sionisme ?,l’indépendance de la Kabylie est une noble cause, qui d’ailleurs ne regarde que les Kabyles, et c’est tout à l’honneur de Bernard Henri-Lévy de la défendre, 

      qu’y a t il de choquant là-dedans ?, vous écrivez un pamphlet sur la Kabylie en déniant à son peuple (+ de 10 millions d’âmes) plusieurs fois millénaire le droit à l’autodétermination et à l’inverse vous trouvez légitime le droit d’indépendance des sahraouis (- 1 million d’âmes) créer de toutes pièces ? , donc, cher Monsieur, arrêtez de nous prendre pour des imbéciles, personne n’est dupe et surtout pas les Kabyles...



    • Jonas 26 août 2018 19:12

      @houakel


      Cher monsieur, les colonisateurs , Français ne sont restés en Algérie que 130 ans , et pourtant le Français , reste une langue parlée par une majorité des Algériens , malgré les charters de Boumédienne qui faisait venir les « Frères musulmans » d’Egypte ,pour arabiser l’Algérie. ( Quelques années plus tard , ces Frères musulmans , ont semé leurs graines d’ou les années noires de la guerre civile et ses 200 000 morts. 

      Mais ce qui est paradoxale , c’est que malgré une colonisation ottomane des pays arabes ( excepté le Maroc ) pendant plus de quatre siècles , rares sont les Algériens, Tunisiens et autres  qui peuvent s’exprimer et lire convenablement le turc , avez-vous une explication plausible. 

    • houakel houakel 27 août 2018 10:14

      @legh

      Il y a au moins deux choses à respecter quand on veut faire de la critique. La première, on doit donner dans l’argumentaire recevable à défaut d’être irréfutable. Exemple de votre mauvaise foi, vous écrivez ceci : ’’excusez-moi de vous dire ça mais, votre article est dénué de tout sens moral sans aucune objectivité’’ C’est quoi votre morale à vous ? Moi, je revendique le droit de me dépasser toute morale liberticide et infondée. Expliquez-nous la vôtre !!! Vous continuez dans votre délire en écrivant ’’quel est le rapport avec le sionisme ?,l’indépendance de la Kabylie est une noble cause, qui d’ailleurs ne regarde que les Kabyles, et c’est tout à l’honneur de Bernard Henri-Lévy de la défendre’’. Votre phrase est vide de tout sens et n’est rien qu’un agglomérat d’incohérences mises les unes sur les autres. Explication logique et systémique de texte : Le rapport avec le sionisme, vous l’apportez vous-même BHL est un pape du sionisme. Il s’en fout royalement de votre Kabylie. Lui, il veut tout simplement affaiblir tous les adversaires d’Israël. C’est son unique but. Si demain une majorité de Kabyles se prononcent contre Israël, il trouvera une faille pour y glisser sa haine entre vous. Son soutien n’est nullement motivé par des considérations de justice. D’autre part, vous parlez d’INDÉPENDANCE de la Kabylie. Vous attestez par cela que vous n’avez pas lu mon article. Ou bien vous êtes tellement conditionné par ce qu’on vous a mis dans le crâne que vous ne pouvez pas comprendre autre chose. Deux arguments chocs contre votre vision fausse et mensongère de la problématique : Premièrement, citez-moi une seule fois dans l’histoire où la Kabylie était un État ? Jamais. Deuxièmement, pour demander l’indépendance, il aurait fallu un colonisateur. La Kabylie est colonisée par qui ? Donc, les Kabyles ont le droit de demander la SÉPARATION et non l’INDÉPENDANCE.

      Le point deux est ceci. Vous écrivez ’’à l’inverse vous trouvez légitime le droit d’indépendance des sahraouis’’. Où est-ce que vous avez trouvé cette information ? Dans vos pensées pourries peut-être !!! Tout ce que vous cherchez est de discréditer votre interlocuteur. Vous n’avez aucun respect de l’autre. Vous êtes un piètre diffamateur.


    • houakel houakel 27 août 2018 10:36

      @Jonas

      Vos affirmations concernant les charters n’engagent que vous. Sinon apportez la preuve.

      Quant à Ottoman et le Turc. J’ai déjà répondu plus haut à cette question. Faites un petit effort vous allez trouver. Et si je puis me permettre un tout petit conseil. Essayez ou apprenez à lire avant de poser une question. Tout ne tombe pas cuit dans la vie. Et si vous ne trouvez pas, revenez ver moi, je vous ferai un copier-coller.

    • legh 30 août 2018 20:15

      @houakel


      oui effectivement, j’estime que vous n’avez aucune morale ! aucune éducation ...pour oser écrire de telles sornettes, et j’ajouterai que vous êtes imbu de vous-même, j’ai vu que vous remettiez même en question les écrits d’un éminent historien comme Ibn Khaldoun ???? waouh !,je ne sais pas pour qui vous vous prenez exactement pour oser venir vous pavaner en donneur de leçon sur ce forum , n’importe quel imbécile peut chercher sur Google ou Wikipédia pour mettre à nu votre supercherie intellectuelle    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ibn_Khaldoun

      et pour votre information la Kabylie a été indépendante avec notamment le royaume de Koukou

      bien avant l’Algérie qui elle est une création purement française fondée le 14/10/1839
      Lettre du général Schneider, ministre, secrétaire d’Etat à la guerre, en date du 14 octobre 1839, au maréchal Valée, gouverneur général, créant l’appellation d’Algérie.

      voilà, faites votre propre recherche,ce n’est tout de même pas à moi de faire votre éducation
      vous devriez savoir tout cela monsieur le piètre historien...
      et si vous voulez me contredire, apporter des liens pour qu’on puisse vérifier vos dires, vous n’êtes pas le Mahatma Gandhi pour qu’on vous crois sur parole !



    • houakel houakel 30 août 2018 20:41

      @legh

      Il n’y a que des moutons de votre genre abreuvés de bigoterie au point qu’il disent ’’beeeee’’ à tout qui disent amène à tout. Je remets en cause tout y compris mes certitudes en tout temps. Ce n’est pas un godillot qui va me l’interdire. 

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 août 2018 14:43

      La vérité, c’est que l’Algérie est une création des méchants français, au contraire du Maroc ou de la Tunisie qui n’ont pas besoin d’incantations anti françaises pour exister.

       smiley


      • generation désenchantée 24 août 2018 15:11

        @Olivier Perriet
        surtout que c’était des pirates barbaresques , bizarrement les USA ont fait deux de leurs premières guerres outre mer contre les barbaresques
        c’est ensuite que l’armée française a lancer la conquête en 1830 , suite a des incidents

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Conqu%C3%AAte_de_l%27Alg%C3%A9rie_par_la_France


      • OMAR 24 août 2018 18:10
        Omar9
        .
        @Olivier Perriet
        .
        Il aura fallut que ce soit Kader, Ali, Tahar, Arezki et les autres, des indigènes venus de cette contrée que la France par « mansuétude » décida d’appeler « Algérie » , viennent s’associer aux Henri, Marcel et René, pour bouter hors de France ces hordes barbares pour permettre à des gus comme toi d’exister.
        .
        Et puis, il fallait aussi compter sur Azziz, Amokrane, Karim, etc, pour reconstruire les routes, les voitures, les maisons, pour que ton existence puisse s’épanouir librement et pleinement.
        .
        Alors, arrête de pérorer et d’inventer des incantations qui te sont propres...


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 25 août 2018 17:18

        @OMAR

        Moi j’ai pas de problème existentiels smiley


      • Jonas 26 août 2018 20:52

        @OMAR


        Je rends hommage aux combattants Algériens, Marocains, Tunisiens et autres Africains qui ont versé leur sang pour la France. 
        Mais il faut arrêter vos élucubrations , des élucubrations répétées sans cesse dans les foyers arabo-musulmans. Certes , certes ils ont participé à la libération de la France , mais n’ont pas gagné la guerre. La dernière guerre n’a pas été remportée uniquement par des fantassins , mais par air , par mer , sous la mer et avec l’Intelligence service. Or dans ses armes et ses services , les Kader , Amokrane et autres n’étaient pas présents. 

        La fameuse phrases de W.Churchill le démontre à propos des pilotes « Jamais dans le domaine de la guerre tant d’hommes n’avaient une telle dette à l’égard d’un si petit nombre » et parmi ce petit nombre se trouvaient des pilotes Polonais.   

        Quant a la reconstruction , des routes, voitures, maisons , les Azziz, Mokrane et Ali, une fois leur travail fini, ils devaient retourner dans leur pays et l’aider à se construire grâce aux formations et aux expériences acquises , ce qu’ils n’ont pas fait. Mais en admettant que la génération qui a aidé à la construction de la France reste sur le sol Français en quoi les générations d’immigrés venant après se croient obliger de venir en France. Je pense que les Algériens, Marocains , Tunisiens ont recouvrer leur indépendance , pour vivre dans leur pays et le construire pour les générations futures qui n’ont pas besoin de fuir. 

      • Étirév 24 août 2018 14:54

        Quelques mots sur les Kabyle et l’histoire, en général, des Touareg.

        Les Touareg sont le résidu d’une race qui a conservé les lois de l’époque matriarcale. On les trouve dans les profondeurs du Sahara où ils forment une aristocratie qui a conservé ses caractères natifs et ses antiques institutions sociales. Ils sont de véritables archives vivantes, du plus grand intérêt pour nous, puisqu’ils sont une confirmation de l’histoire vraie que nous nous efforçons de restituer, un lambeau conservé de cette antiquité disparue, une preuve vivante et agissante de ce que fut le « Régime primitif ».

        Les Touareg forment une aristocratie du grand désert, qui a continué à vivre comme vivaient les primitifs il y a des milliers d’années et qui n’a pas laissé entamer ses antiques institutions par l’Islamisme qui l’a dominée sans la convertir.

        Il y a là une mine inépuisable pour la science de l’histoire.

        La race Touareg s’appelle elle-même imohar, imohagh, imochar, imageren, imaziren, suivant les tribus, ce qui veut dire en langue sémitique : les hommes de race pure.

        Le régime des castes est la loi sociale des Touareg, et la Dualité sociale le trait dominant de leurs institutions.

        Dans ce régime Touareg, la femme a gardé les privilèges de son sexe, elle exerce ses droits.

        La langue des Touareg est une langue berbère. Elle s’écrit en caractères tifinars.

        Quand l’Egypte fut envahie par la domination masculine, les Touareg se réfugièrent dans les montagnes, et c’est là qu’ils ont continué à vivre et qu’on les a retrouvés, pendant que les Éthiopiens de race chamitique occupaient la partie centrale de l’Afrique. C’est cette race chamitique qui engendra les Hottentots, les Cafres, les nègres.

        Au Nord, les peuples berbères sont les plus anciens dont l’histoire ait gardé le nom.

        Vers l’an 1200 avant notre ère, ils occupaient le pays compris entre la Méditerranée, l’Egypte, l’Ethiopie et l’Océan Atlantique, c’est-à-dire la Numidie (Algérie actuelle moins le désert) :

        La Mauritanie (le Maroc) ;

        La Gétulie (Sahara ou désert septentrional).

        L’Atlas qui traverse le pays était appelé les colonnes du ciel. (Plus tard, on dira colonnes d’Hercule). « L’histoire des Berbères remonte dans la nuit des temps, dit le colonel Bidault (dans Monde actuel et Monde ancien, p. 350). Les auteurs grecs et latins ont connu les Berbères dans la contrée des Somalis et sur les bords de la mer Rouge.

        « Les écrivains arabes relèvent l’existence de ce peuple, bien avant l’invasion de l’Islamisme sur les bords du Nil, sur la lisière nord du grand désert et le long de la côte méditerranéenne, depuis le Fezzan jusqu’à l’Atlantique.

        « Aujourd’hui nous les retrouvons formant trois groupes bien distincts :

        « En Algérie, les Kabyles ;

        « Au Maroc, les Chillouh ;

        « Au désert, les Touareg, dont la langue a chez tous le même fond, avec des variantes suivant les régions où elle est parlée, ce qui fait que les Kabyles ne comprennent pas les Marocains et que les Touareg ont un dialecte spécial connu sous le nom de Tamalek.

        « Les Touareg ont choisi comme refuge les monts Tassili, Hoggâr, Aïr et Adrar qui renferment chacun une de leurs quatre fédérations.

        « Ces quatre massifs sont entourés de plaines, qui ne semblent appartenir à personne. On a voulu y voir la ligne de séparation entre les Touareg du Nord et ceux du Sud, séparés par la ligne Timissao, Assion, lnguezzan, et, d’autre part, entre ceux de l’Est et ceux de l’Ouest, séparés par l’Ygharghar et l’ouadi Taffasseret  ».

        « Les Berbères, dit Vivien de Saint-Martin, appartiennent à une race intelligente. Ils ont tenu leur place et joué leur rôle sur le théâtre des événements du monde.

        « La Genèse, dans son Xème chapitre de l’Ethnographie, en fait une branche des Hamites, sœur des Mizraïm.

        « Enfin, la portion de la race à laquelle l’appellation de Berbère est restée plus particulièrement attachée, les Berbères de l’Atlas, qui se nomment eux-mêmes Amazih, a glorieusement figuré dans les événements de l’histoire romaine, de même qu’aux premiers temps de l’Islamisme. Plusieurs chefs berbères, en Afrique et en Espagne, fondèrent des dynasties renommées qui ont eu leur histoire dans Ibn Khaldoun ».

        Les hommes qui ont écrit l’histoire après la conquête masculine ont volontairement laissé dans l’ombre tout ce qui pouvait faire retrouver le régime antérieur. Ils n’ont pas voulu mentionner les régions où s’étaient réfugiés les Touareg, et longtemps on crut qu’il n’y avait là qu’un désert de sable, le fond d’une ancienne mer, mais tout cela a été mis à néant depuis les explorations modernes.

        Les Touareg


        • JC_Lavau JC_Lavau 24 août 2018 15:09

          @Étirév. Bin alors ? Et Françoise Héritier qui faisait son beurre à prétendre que le Matriarcat n’avait jamais existé !

          Je devine que la Police de la Pensée va s’inviter chez toi !

        • cyborg 24 août 2018 14:58

          Bernard Lugan son bouquinHistoire des berbères
           
           
          des kabyles se croient arabes, car pour aller chez Allah et les houris faut un nom arabe , Mohamed marche bien smiley
           
          et donc les arabes ont forcé les kabyles a changer de patronymes
          et avec le tps ils y ont cru...
           
           
          Bon tout le monde sait que l’Algérie est une invention française, les séfarades sont des berbères, la reine Kahina locale qui lutta contre les envahisseurs arabes s’était convertie au judaïsme pour les faire chier ! smiley
           
          Après le divide et impera dans le bled d’origine de nos colons à nous, c’est rigolo ! smiley


          • OMAR 24 août 2018 17:55
            Omar9
            .
            @cyborg
            .
            Le « comble » d’un kabyle était de se nommer ou prénommer « Larbi » (l’arabe).
            .
            C’était pour faire chier les colons..
            .
            Et apparemment, ces kabyles qui se déclarent fièrement algériens, vous font toujours chier...

          • popov 24 août 2018 15:18

            @houakel

             
            Bonjour
             
            Comment définir la Kabylie ?
             
            N’est-ce pas cette région de l’Algérie qui n’a pas été dévastée par les invasions hilaliennes du fait que le véhicule des envahisseurs, le dromadaire, n’est pas à l’aise dans la montagne ?

            • houakel houakel 24 août 2018 15:42

              @popov

              En tout cas, ce n’est pas le sujet de mon article. J’ai même bondé dans votre sens. Je dis que la Kabylie n’est pas colonisée par les arabes. Si en plus vous me dites que le véhicules des ’’arabes’’ envahisseurs d’antan ne pouvait pas les atteindre, c’est que vous apportez de l’eau à mon moulin. L’article incriminé est certainement l’oeuvre de sionistes affiliés à BHL, dans lequel l’auteur essaye par tous les moyens malhonnêtes de dire que les arabes colonisent la Kabylie et que les Kabyles ont droit de demander l’indépendance. Moi, je dis et je démontre qu’il n’y a pas colonisation ni arabes ni autre d’ailleurs et si les Kabyles veulent quelque chose, ça sera une séparation et non une indépendance. Il faut appeler un chat un chat.

            • popov 24 août 2018 16:33
              @houakel
               
              Bien sûr que la Kabylie n’est pas aujourd’hui colonisée par les Arabes. La situation de la Kabylie ressemble plus à celle de la Catalogne, mais en pire, car en Catalogne, la langue officielle, c’est le catalan.

            • popov 24 août 2018 16:59
              @houakel
               
              Les Berbères des plaines se sont fait arabiser (ou arabaiser, comme disent les Kabyles) lors des invasions hilaliennes. Ce sont leurs descendants qui sont au pouvoir aujourd’hui et qui voudraient arabiser et islamiser la Kabylie. Ils y construisent plus de mosquées que d’hôpitaux ou d’écoles.

            • OMAR 24 août 2018 17:47
              Omar9
              .
              Pôvre @popov
              .
              La tamazight est langue officielle en Algérie, depuis 2002 :
              .
              Alors, je compatis sincèrement à ta modeste condition sociale qui, de ta isba sibérienne, ne te permet pas de t’ouvrir au reste du monde.
              .
              Sinon, si tu veux capter une chaîne télé kabyle :
              Écouter la radio kabyle :
              .
              Et si tu veux apprendre la Tamazight, si ton petit bulbe le permet, son enseignementtu est généralisé en Algérie :
               ;
              Alors, va ramasser du bois, car l’hiver est proche et l’Algérie, c’est trop loin pour toi...

            • houakel houakel 24 août 2018 19:28

              @popov

              Les invasions Hilaliennes sont un mythe. De deux choses l’une. Ou bien ces Hilaliens étaient des millions pour pouvoir arriver jusqu’à l’Algérie et le Maroc et en prendre même le contrôle. Ou bien les berbères y compris les Kabyles étaient des couards. Il n’y a aucun document historique sérieux qui atteste de ce peuple(Hilaliens) envahisseur. Mais si vous lisez l’histoire de l’Afrique du Nord, vous verrez qu’elle a été toujours l’objet de convoitise de plusieurs peuples pas nécessairement guerriers. Les habitants de l’Afrique du Nord ont un penchant pour la collaboration et ce depuis les temps des phéniciens, des romains, des musulmans, des Ottomans et des français. Beaucoup de conquêtes attribuées aux arabes étaient du fait de certains berbères. Je vous cite pêle-mêle quelques noms : Massinissa, Saint-Augustin, Tariq Ibn Ziad... D’autre part que voulez-vous dire par ’’arabiser’’. Dans mon article j’ai donné beaucoup de nom de pays dont la langue officielle aujourd’hui est celle de leur colonisateur de jadis. Tous les pays de l’Amérique Latine, Le Canada et les USA, Tous les pays anglophones... Pourquoi cela ne pose aucun problème pour ces pays et en même temps cela dérangerait l’Algérie ?


            • popov 25 août 2018 02:12

              @houakel
               

              Les invasions Hilaliennes sont un mythe.
               
              Je me base sur ce que dit Ibn Khaldoun sur les « Arabes » qui ont dévasté l’Afrique du Nord dans ses Prolégomènes,
               
              Pourquoi cela ne pose aucun problème pour ces pays et en même temps cela dérangerait l’Algérie ?
               
              Il faut le demander aux Kabyles, ou lire ce qu’ils pensent de la pression arabisante et islamisante sur des sites comme kabyles.com.

            • houakel houakel 25 août 2018 10:35

              @popov
              1) Ibn Khaldoun est un écrivain ’’sociologue’’, mais aucun historien sérieux ne prend ses écrits pour des sources historiques recevables à défaut d’être irréfutable. Il a vécu entre 1332 - 1406 soit au moins 5 siècles après ces dites invasions. Il n’a fait que reporter un mythe bien ancré, mais il n’y apporte aucun argument nouveau. Comme si moi, je vous parle de la licorne que j’ai enfourchée pour monter au ciel.

              2) ’’Il faut le demander aux Kabyles, ou lire ce qu’ils pensent de la pression arabisante et islamisante sur des sites comme kabyles.com.’’ Justement, les sources de mon article ce sont bien celles-la. Avez-vous remarquez le titre de mon article est une interrogation ? Quant aux forces obscures qui auraient intérêt à ce qu’une guerre civile éclate en Algérie pour la découper et la dépecer, elles sont bien connues. Ils ont fait ça avec le Soudan et l’Éthiopie. Ils ne vont pas s’arrêter en si bon chemin.

            • popov 25 août 2018 17:43
              @houakel
               
              1 Ibn Khaldoun parle de vestiges de civilisation pré-islamique montrant que ces régions étaient autrefois « bien habitées ». Je suppose qu’il compare cela à l’état de civilisation du Maghreb à son époque.
               
              2 Qu’il y ait des forces obscures qui attisent les flammes, c’est plus que probable. Mais s’il n’y avait pas de mécontentement, il n’y aurait pas de flammes à attiser.
               
              Pour la secession du Sud Soudan, c’était prévu dans la constitution soudanaise. Si le gouvernement soudanais n’était pas devenu islamisant et arabisant, cette secession n’aurait peut-être pas eu lieu.
               
              En Europe, les populations de culture chrétienne et celles de tradition islamique ne pourront pas se supporter indéfiniment. Il vaudrait mieux envisager une séparation à l’amiable avant que cela ne tourne à l’horreur.

            • houakel houakel 25 août 2018 18:39

              @popov

              1) ’’Ibn Khaldoun parle de vestiges de civilisation pré-islamique...’’ Dites-moi sur quels documents historique s’est appuyé pour parler de cela. NADA. Les musulmans ont tout effacé, il ne restait que quelques récits et poème oraux. Y a-t-il des écrits ? Les arabes savaient-ils écrire ? rien n’est moins sûr. Donc Ibn Khaldoun n’avait de source que celles laissées par les musulmans et qui sont fabriquée par ceux-la même. Je ne suis pas en train de rabaisser Ibn Khaldoun. je vous dis simplement à son époque, il ne savait même pas que Platon et Socrate existaient.


              2) ’’Qu’il y ait des forces obscures qui attisent les flammes, c’est plus que probable. Mais s’il n’y avait pas de mécontentement, il n’y aurait pas de flammes à attiser.’’ Dites-moi, vous connaissez un seul endroit au monde où il n’y a pas de mécontentement ? Dans ce cas, la France n’a qu’à ce tenir. Avec toutes ses régions qui n’ont rien à voir l’une avec l’autre : (la Corse, la Bretagne, l’Alsace, la Gironde, la Bourgogne, la Savoie...) Tous les pays du monde ont ce problème, ce n’est pas une caractéristique de l’Algérie. Pourquoi faut-il attiser la flamme spécialement en Algérie, mais pas en Occident ?


            • Areole 25 août 2018 19:25

              @houakel
              « Dans mon article j’ai donné beaucoup de nom de pays dont la langue officielle aujourd’hui est celle de leur colonisateur de jadis. »

              Les peuples conservent peut-être l’usage de la langue du « colonisateur » quand ils en retirent des avantages matériels. Les africains du nord trouvent quelques profits substantiels à maudire les colons et à bénéficier de ce que leur langue leur apporte. Je ne ferai pas le détail de cette hypocrisie trop humaine pour s’y attarder.


            • Areole 25 août 2018 19:38

              @Areole
              De plus, le fait que les africains parlent le français est plutôt inquiétant. Je suis favorable au respect de l’identité de chaque ethnie africaine et à l’enseignement exclusif de leur langue tribale. 


            • houakel houakel 25 août 2018 20:55

              @Areole

              Ce n’est pas le sujet de mon article. On pourrait ouvrir un autre débat, mais je crains que l’on ira peut-être pas très loin, parce que nous risquons d’avoir des idées proches concernant ce sujet. J’avais cité les exemples de l’anglais, de l’espagnol... pour dire que ce n’est pas en parlant une langue que l’on est colonisé. Mais en aucun cas, je n’avais porté le moindre jugement.

            • popov 26 août 2018 00:41
              @houakel
               
              Pourquoi faut-il attiser la flamme spécialement en Algérie, mais pas en Occident ?
               
              Je ne dis pas qu’il faut attiser les flammes en Algérie.
               
              Ceci dit, Hitler n’a pas manqué d’attiser les flammes du nationalisme breton et flamand.

            • legh 26 août 2018 18:26

              @popov
              faut-il réellement prendre pour argent comptant ce qu’écrit ce cher monsieur, tout en sachant qu’il se définit lui-même comme étant un bédouin arabe , je n’ai absolument rien contre les Bédouins, mais,on voit bien que dans sa présentation il y a un parti pris, et comme par hasard il ne trouve rien à redire sur le peuple arabe sahraoui, lol, apparemment ils savent se serrer les coudes entre eux,lol, les Kabyles et plus généralement les Berbères devraient en prendre de la graine...


            • houakel houakel 27 août 2018 10:28

              @legh

              C’est quoi ’’arabe’’ pour vous ? Allez-y, nous sommes des attardés. Partagez avec nous un peu de votre science. Quant à Bedouin, cela signifie quelqu’un qui est né et vit en campagne. Donc, vous exprimez une xénophobie (racisme) latente envers ceux qui ne sont pas citadins ? On voit le niveau.


              D’autre part, vous parlez des ’’sahraouis’’ Est-ce le sujet de l’Article ? Quel lien avec la Kabylie ? Et finalement, où est-ce que vous avez trouvé que ’’je ne trouve rien à redire sur le peuple arabe sahraoui’’ ? Vous êtes un énorme menteur et un entravé du cerveau. Vous ne pouvez pas débattre sans attaquer personnellement votre interlocuteur, cela dénote d’une totale absence d’argumentaire. Vous êtes un diffamateur. Et pour votre instruction : lisez ceci vous saurez ce qu’est arabe et si je le suis ou pas. https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/ces-arabes-qui-n-ont-jamais-ete-187720

            • legh 30 août 2018 21:04

              @houakel

              moi, je ne cherche pas midi à 14h comme vous semblez le faire en extrapolant à tout-va,en faisant fi de reconnaître jusqu’à l’existence même des Arabes au Maghreb ???


              je reprendrai juste l’expression d’un des pères du panarabisme qui disait qu’être arabe c’est se définir comme arabe, parler l’arabe, vivre comme un arabe ....tout simplement

              pour ce qui est de mon lien entre la Kabylie et l’état fantoche créé de toute pièce de la république arabe sahraouie الجمهورية العربية الصحراوية الديمقراطية comprenne qui voudra....

              si vous ne voulez pas comprendre un tel paradoxe et exemple qui de plus est, existe sur un même continent, c’est votre problème, mais, n’essayez pas de nous convaincre avec des exemples farfelues comme celui de la Catalogne ou de certaines régions françaises qui n’ont aucun rapport, comment faites-vous le rapprochement entre certaines régions françaises et européennes qui partagent une religion, un continent commun et des langues latines communes...

              à un Maghreb berbère à l’origine qui utilise une langue, des mœurs et des coutumes venu d’un autre continent (Moyen-Orient), bref !, ne le prenez pas mal mais,pour raisonner comme vous faites, vous devez certainement être siphonner du cerveau


            • houakel houakel 30 août 2018 23:14

              @legh

              Sans polémique, si vous voulez donner du sens à votre vie, faite de telle sorte qu’à chaque réveil, un éveil. Bonne soirée.

            • houakel houakel 24 août 2018 15:34

              Tous les pays de l’Afrique sont dessinés par les occidentaux. Il n’y a pas que l’Algérie. Mais, il y a toujours eu une continuité territoriale qui correspond presque à L’Algérie d’aujourd’hui. La Numidie par exemple. Les royaumes musulmans et même du temps des Ottomans. Il y a eu presque toujours 3 territoires (Tunisie, Algérie et Maroc) voir détail dans ce lien : http://www.algerie-monde.com/histoire/musulmane/ 


              • Arthur S Dr Faustroll 24 août 2018 20:55

                @houakel

                sauf que le Sahara n’a jamais fait partie du Maghreb !

              • Matlemat Matlemat 24 août 2018 17:06

                Entre les militaires et les islamistes il serait temps que l’Algerie entre dans le monde moderne.


                • Areole 26 août 2018 11:54

                  @Matlemat
                  - Pourquoi voulez-vous que les algériens rentrent dans le monde moderne ? Le veulent-ils ?

                  - Pourquoi changeraient-ils quoi que se soit au bled tant que le vice la misère et le deal restent des produits si facilement exportables ? 
                  - Pourquoi se priver du bled lorsque, conneries faites, il est si facile de s’y réfugier pour se faire oublier ?
                  - Tant qu’il leur sera plus facile de revendiquer des droits sans en subir les contraintes et devoirs qui les accompagnent, s’en priveront-ils ? 
                  - Continueront-ils à s’extraire de leur avion hôpital à Marignane en poussant « henna » dans son fauteuil roulant jusqu’aux marches de la Timone tout en vomissant les Kouffars ? 
                  - Tant que nous sommes assez cons pour que cela dure, pourquoi se refuseraient-ils de nous cacher dessus ?



                • Matlemat Matlemat 26 août 2018 13:53

                  @Areole
                   Moi je dis cela c’est pour eux, j’aurais honte pour mon pays d’avoir un grabataire pouvait à peine parler comme président.


                   La France ne peut rien faire , on a déjà donné.

                   Si on ne s’occupe pas de politique ni de religion c’est peut être un pays vivable.

                   

                • OMAR 24 août 2018 17:30
                  Omar9
                  .
                  Bonjour @houakel : « La Kabylie n’est pas l’Algérie non plus.... ».
                  .
                  Je salue votre excellent article qui contrarie visiblement cette marginale frange d’intervenants plus addicts à tout ce qui peut humilier, culpabiliser ou mépriser les musulmans, les maghrébins, et particulièrement, les algériens.
                  .
                  Je commencerai le mot « Kabylie » qui est une pure création des colons français ’
                  Ce néologisme est en réalité tiré du mot arabe « qabila » qui signifie : tribu, et a été attribué pour la région du massif du Djurdjura et des vallées qui l’entourent (la Grande Kabylie).
                  Ainsi que pour les régions sétifienne et constantinoise (la Petite Kabylie).
                  Le but évident étant la division, par des appelations communautaires, des algériens.
                  .
                  Les nostalgiques des colonies veulent imposer leur vision de l’histoire, mais aucun d’eux ne s’avisera à écrire ou dire que la conquête de l’Espagne ne fut pas l’œuvre des arabes, mais d’’un amazigh, un pur maghrébin, Tariq ibn Ziyad.
                  .
                  Et que, surtout, quand M. Papon, cet antisémite et anti-musulman notoire, balançait des algériens par dessus la Seine, un certain 17 Octobre 1961, il s’en foutait royalement que ceux-ci étaient arabes, kabyles, mozabites, kourouglis, amazighs, cleuh ou biskris...
                  .
                  Alors, juste pour préciser, la Kabylie n’est pas l’Algérie, mais l’Algérie est kabyle, chaouia, tergui, biskri, mozabite, pieds-noirs, israélite, sahraoui,......., maghrébine et africaine...



                  • Christian Labrune Christian Labrune 25 août 2018 10:31
                    Un groupe œuvrant pour la discorde entre Algériens et animé par des sionistes y compris notoires comme BHL, publie très souvent des réécritures de l’histoire et de la géographie et en particulier de la Kabylie.
                    ======================================
                    à l’auteur,

                    Un article qui commence par une petite giclée d’antisémitisme stupide, on se dit qu’il commence vraiment très bien et on s’attend au pire.

                    Le texte qui est critiqué dans cet article et signalé en bas de page ne parle pas des Arabes mais des arabo-musulmans. La nuance est de taille ! Les habitants du sud de l’Espagne, les Coptes, les Kurdes, les Turcs seldjoukides ou gnaznévides, les Perses, n’étaient pas plus arabes que les Berbères, et les Karakhanides l’étaient encore moins. Il n’empêche qu’au milieu du XV’e siècle, du sud de l’Espagne jusqu’à la mer d’Aral et jusqu’au Pendjab en passant par tout le nord de l’Afrique, un islam qui a pris naissance dans la péninsule arabique aura réussi à imposer par la violence des armes, commandée par plusieurs califats successifs, et très rapidement, une domination idéologique portée par une religion des plus féroces, qu’on peut à bon droit considérer comme la première grande entreprise coloniale, avec toutes les connotations très négatives qui s’attachent désormais à cet adjectif.

                    Dans le totalitarisme islamique, il n’y a effectivement ni frontières ni « races », il n’y a que la communauté des croyants, l’oumma. L’arabisation, qui passe par l’imposition d’une langue, n’est jamais imposée que parce que l’arabe est la langue du Chamelier et de son Coran.

                    La difficulté de tant de peuples dont les anciennes civilisations ont été détruites par l’islam vient de ce qu’ils sont eux-mêmes devenus musulmans et perçoivent comme une domination ethnique ce qui est en fait une domination idéologique à laquelle ils ne se rendent même plus compte qu’ils se sont soumis. C’est de l’intérieur des têtes qu’ils sont dominés et ils ne parviendront à se libérer de cette emprise détestable que lorsqu’ils comprendront que l’ennemi n’est pas l’ethnie voisine ou les Arabes, mais l’islam lui-même, cause partout au Moyen-Orient de l’auto-destruction des cultures et des peuples.

                    • OMAR 25 août 2018 10:58
                      Omar9
                      .
                      Et voila que le zinzin d’Agora se la ramène avec son sempiternel argument victimaire : l’antisémitisme.
                      .
                      Comme si dénoncer cette crapule sioniste notoire de BHL qui s’est lavé avec le sang des ces milliers d’innocentes victimes libyennes est un acte antisémite, parce ce déchet de l’humanité est juste juif.
                      .
                      Pas assez assouvi de la destruction de la Libye, ce corbeau du malheur vise, depuis un certain temps le démembrement pur et simple de ce pays qui l’a vu pourtant naître ;
                      .
                      Solidarité nazisioniste ou simple réaction d’un psychopathe addict à la haine anti-musulmane ?


                    • houakel houakel 25 août 2018 11:47

                      ’’@Christian Labrune

                      1) Votre tentative ignoble de m’accuser d’antisémite dénote et démontre que vous êtes incapable de participer à un débat tout en restant respectueux de vos interlocuteurs et de vous-même. Je vais perdre un peu de mon précieux temps pour vous éduquer et vous sensibiliser au plus fondamental des droits de l’homme celui de penser et de s’exprimer. Cher Monsieur, un débat entre gens qui partagent le même avis est une idiotie, c’est de la pure complaisance stérile et nuisible à l’esprit. On s’enrichit au contact de ceux qui nous apportent une autre vision. On s’enrichit soit par l’adoption de leur vision, soit par la consolidation de la nôtre. Autrement dit et en langage plus populaire : l’entre-soi rend con.

                      2) je crois ne pas utiliser une seule fois le mot juif dans mon article. Si, pour vous, les anti-sionistes sont antisémites, que faites-vous des Israéliens juifs qui combattent le sionisme ? J’espère qu’après cette mise au point, vous allez retirer le mot antisémite de votre commentaire.

                      3) ’’Dans le totalitarisme islamique, il n’y a effectivement ni frontières ni « races », il n’y a que la communauté des croyants, l’oumma. L’arabisation, qui passe par l’imposition d’une langue, n’est jamais imposée que parce que l’arabe est la langue du Chamelier et de son Coran.’’ Les termes utilisés à la fin de votre phrase sont xénophobes à vomir. Un être humain normalement constitué ne peut haïr un autre à cause de ses origines dont il n’est absolument pas responsable. Quel est votre mérite personnel d’être né où vous l’êtes ? Zéro mérite. Si Zéro mérite, c’est aussi zéro responsabilité.

                      4) le dernier paragraphe apporte de l’eau à mon moulin. Quelle différence entre ce que vous y écrivez et le destin des Amériques et des peuples amérindiens ? Aucune. Les colonisateurs chrétiens Européens ont imposé leurs langues et leur religion. Je pose encore la question, pourquoi ce qui est bon ou normal pour ces pays ne serait pas pour l’Algérie ?


                    • popov 25 août 2018 13:16
                      @houakel
                       
                      Je pose encore la question, pourquoi ce qui est bon ou normal pour ces pays ne serait pas pour l’Algérie ?
                       
                      Il faut poser le question aux habitants de Kabylie ou lire ce qu’ils en pensent sur des sites comme kabyles.com.
                       
                      Ce sont eux que cela concerne et ce sont eux les seuls à pouvoir répondre à votre question, pas BHL, pas vous ni moi.

                    • OMAR 25 août 2018 15:02
                      Omar9
                      .
                      @popov
                      .
                      Le martyr du colonel Amirouche le Lion du Djurdjura, pour son pays, l’Algérie, est encore une fois la meilleur réponse que puissent te transmettre les kabyles.
                      .
                      Alors, lâche-les....

                    • popov 25 août 2018 17:17
                      @OMAR
                       
                      Ah ben, il serait content le colonel Amirouche le Lion du Djurdjura de savoir que les zomars préfèrent se planquer en France plutôt que de faire profiter l’Algérie de leurs multiples talents.

                    • OMAR 25 août 2018 18:12
                      Omar9
                      .
                      @popov
                      .
                      Visiblement, tu convulses rien qu’à la pensée que je soit en France et toi, cloitré dans ta isba sibérienne !!!
                      .
                      Amirouche à combattu une ignominie : le colonialisme.
                      .
                      Pas la France....

                    • popov 25 août 2018 18:31
                      @OMAR
                       
                      Visiblement, tu convulses
                       
                      Non, je ne convulse pas.
                       
                      Isba sibérienne
                       
                      Vous hallucinez, comme d’habitude.
                       
                      Amirouche a combattu une ignominie : le colonialisme.

                      Les Français devront combattre une autre ignominie, le colonialisme islamique, s’ils ne veulent pas que leur pays devienne une espèce de planète des singes où ils seront traités comme du gibier.

                    • Christian Labrune Christian Labrune 25 août 2018 23:39

                      @houakel


                      C’est par mansuétude que j’ai parlé d’antisémitisme et non d’antisionisme, bien que vous commenciez votre article en insultant un sionisme qui pose, pour les Juifs, le droit d’exister quelque part dans le monde.

                      Tous les antisémites n’ont pas voulu l’extermination des Juifs et n’ont pas adhéré au projet génocidaire des nazis. Beaucoup, même, après la guerre, auront pris conscience amèrement, mais trop tard, de leur sottise dans les années 30.

                      L’antisionisme vient après la shoah. Il voudrait qu’Israël n’existât point. Il ne voudrait pas non plus que les Juifs existassent ailleurs. Les antisionistes qui manifestaient du côté de Sarcelles durant l’été 2014 et défilaient sous les drapeaux du Hamas, tentant d’incendier des synagogues et rêvant d’une nouvelle nuit de cristal, gueulaient "Mort aux Juifs !", et en France. Les antisionistes sont des antisémites, mais ils ajoutent à un ancien antisémitisme d’origine chrétienne qui avait pourtant déjà produit des pogroms au Moyen-âge - ce qui était facile à connaître -, une intention délibérément génocidaire dont il faut chercher l’origine, pour ce qui concerne le monde arabe, du côté du grand-oncle d’Arafat, Mohammed Amin al-Husseini, mufti de Jérusalem après 1922, qui passa la guerre en Allemagne, très proche de Heinrich Himmler, l’artisan de la solution finale. Ce mufti, rappelons-le, qui fut l’un des inspirateurs de la guerre de 48, avait été aussi l’un des créateurs de la 13 division de la Waffen SS dans les Balkans. La palestinomanie et l’antisionisme n’ont pas d’autre source.

                      Pour le reste, je ne vois pas en quoi j’apporterais de l’eau à votre moulin : je n’ai jamais eu la moindre sympathie pour les ambitions coloniales de l’Europe, et le grand mouvement de décolonisation des années 60 m’a toujours paru une bonne chose. Quelques peuples auront su tirer parti de la pression du colonialisme européen. Les Japonais de l’ère Meiji, en cinquante ans, auront su faire d’un pays aux structures encore médiévales une puissance industrielle et militaire capable d’envoyer par le fond la flotte russe en 1906. Les Chinois qui en ont bavé plus encore avec les guerres de l’opium et les traités inégaux paraissent aujourd’hui s’en sortir très bien et n’auraient pas l’idée de nous bassiner avec des ressentiments : ils ont d’autres chats à fouetter. En revanche, les pays plus ou moins colonisés du Maghreb ayant conquis leur indépendance paraissent plutôt régresser et c’est bien navrant. La première cause de ce désastre est évidemment le développement de l’islam radical : quand on marche en regardant derrière soi vers le VIIe siècle - drôle d’avenir !-, on a évidemment toutes les chances de pas pouvoir aller de l’avant, et même de se casser la gueule.

                    • Julien Esquié Julien Esquié 26 août 2018 08:51
                      @Christian Labrune

                      Sans ordre.

                      Ce tissu de conneries, qui n’est pas l’œuvre d’un imbécile, s’il n’est pas, mais il est permis de se poser la question, la manifestation d’un gâtisme tout à fait consternant, est l’œuvre d’un esprit délirant. 

                      C. Labrune, depuis des lustres, s’est planqué à l’intérieur du périphérique parisien, et sa conscience du monde extérieur est celle que peut lui en donner Google. Il est en train, semble-t-il, de procéder à une mue très étrange, mais elle ne sera que virtuelle : il ne posera jamais un pied au Proche-Orient.

                      Pour autant, il continuera de proclamer que l’état d’Israël (dont, en fait, il se fout comme de sa première chemise, il ne s’agit qu’un prétexte à la polémique : C. Labrune n’existe que sur les forums de discussion, si tant est qu’on puisse parler de discussion) durera jusqu’à la fin des temps… tout en expliquant que ladite fin des temps est pour demain, puisque l’humanité disparaîtra dans 50 ou 100 ans, et c’est tant mieux (écho évident du « tout, qu’on n’en parle plus » de L.F. Céline). Tout, l’humanité, C. Labrune lui-même, laissera la place à l’intelligence artificielle, dont le premier souci (C. Labrune n’est pas à une contradiction près) sera de conserver les œuvres humaines, dûment numérisées.

                      Pour ma part, je ne suis pas du tout antisioniste. J’imagine que C. Labrune, à l’occasion, estimera qu’il a dévoilé, à la face de l’univers, c’est-à-dire sur AGORAVOX, forum dont chacun sait qu’il est le théâtre des opérations les plus décisives, mon antisionisme, lequel est pire que l’antisémitisme. J’ai d’ailleurs voté pour E. Macron, c’est-à-dire pour le pire des antisémites. C. Labrune aussi, mais c’est un détail.

                      Qu’il bave, s’il en sent le besoin (ce qui pourrait aller dans le sens de la question posée en début de message). Cela ne m’inspirera que la plus complète indifférence.

                      Passons.

                      L’antisionisme, cela ne veut pas dire grand-chose (si ce n’est dans l’esprit d’une poignée de gauchistes qui n’intéressent personne). Il convient de distinguer des catégories. L’antisioniste pouvait être celui qui s’opposait à la création de l’état d’Israël. Ce débat est clos. L’antisioniste peut aussi être celui qui s’oppose à l’extension du territoire israélien. A ce titre, il me semble bien que des israéliens, nombreux, qui ne se limitent pas à S. Sand et ses lecteurs, sont de facto, opposés à une telle extension. Peut-on parler d’antisémitisme ? A l’évidence, non. Ce serait à peu près comme dire que s’opposer à l’annexion de la Crimée par la Russie serait le signe d’une volonté d’exterminer les russes. Troisième catégorie : ceux qui voudraient la destruction de l’état d’Israël. Ceux-là, évidemment, sont presque toujours des antisémites.

                      J’ai beaucoup aimé la notation que certains des antisémites des années 30, après la guerre, auraient laissé de côté leur antisémitisme (L.F. Céline, après 1945, parle d’ailleurs des « jaunes »), ce qui serait la démonstration, more geometrico, que l’antisémitisme est in fine beaucoup plus bénin que l’antisionisme. Il s’avère que certains exterminationnistes ont également changé d’avis, mais cela, C. Labrune veut l’ignorer.

                      « L’antisionisme », écrit C. Labrune, « vient après la shoah. Il voudrait qu’Israël n’existât point. Il ne voudrait pas non plus que les Juifs existassent ailleurs. »

                      Le passage de la deuxième à la troisième phrase est marqué d’une malhonnêteté intellectuelle absolue, lamentable en soi, mais par-dessus tout grotesque. L’antisionisme n’est pas une essence, je l’ai dit plus haut.

                      Ainsi, j’aimerais que C. Labrune cherche un peu, pour commencer, dans les déclarations des militants de gauche antisionistes (lesquels déraillent, j’en conviens d’autant plus aisément que je n’en suis pas), et puisse nous citer, source à l’appui, UNE phrase qui appellerait à l’extermination des juifs, non seulement des juifs d’Israël, mais des juifs vivant hors d’Israël. UNE phrase.

                      Bon courage.Mais il trouvera sans doute. A passer sa vie sur l’internet, on trouve à peu près tout.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès