• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Qui sont les dindons de la FARCe ?

Qui sont les dindons de la FARCe ?

Chers téléspectateurs bien planqués dans vos canapés, voici comment - en « live & direct » - les médias réécrivent l’actualité, l’histoire, la réalité ; sous votre nez !

Vous n’avez pu échapper à l’apparition miraculeuse d’"Emmanuel", le fils de Clara Rojas la conseillère d’Ingrid Betancourt, au sein d’une famille d’accueil de l’assistance publique à Bogota. Cet enfant né en captivité dont le père est un guérillero et qui est l’un des trois premiers otages* qui devaient être libérés grâce à l’opération - aujourd’hui avortée - d’abord tentée par la France puis par le Venezuela.
Vous avez assisté au ballet des généticiens chargés de certifier qu’Emmanuel est bien lui-même. Vous entendez aujourd’hui les médias relayer le président Uribe clamant que ces traîtres de narco-marxo-terroristes des FARC mentaient sur toute la ligne puisqu’"ils ne détenaient pas l’un des otages qu’ils prétendaient libérer !", ou encore que les FARC auraient "reconnu ce vendredi qu’ils ne détenaient plus Emmanuel" [05-01] ...

De la chronologie...
Pourtant il est un fait majeur qui vous a sans doute échappé : dès qu’Emmanuel fut localisé - démasqué en fait - les FARC ont publié un communiqué [02-01] où ils certifient, ce avant les très médiatisés tests génétiques [04-01], qu’il est bel et bien le fils de Clara Rojas. Ils ajoutent que ce sont eux qui l’ont ainsi protégé, le plaçant en sécurité hors des zones de combats et de dangers évidents, ce grâce à leurs réseaux urbains. La date de publication et la chronologie des événements ne laissent pas place au doute.
Le plus édifiant étant que la plupart des médias qui prétendent que les FARC n’auraient pas "reconnu" Emmanuel avant le vendredi 04-01-08 précisent toutefois qu’ils l’ont fait via un communiqué publié le mercredi 02-01 !
La fuite qui mena à la localisation d’Emmanuel permet enfin à Uribe de faire échouer la libération des autres otages, mieux : la mauvaise foi des médias lui permet de clamer que les FARC sont indignes de confiance.
Alors qu’il est tout à fait probable et même sensé de penser que les FARC avaient bel et bien pu mettre Emmanuel en sécurité comme ils l’affirment.
Car il est évident que depuis le début de cette opération humanitaire menée par le Venezuela, le seul réel obstacle était et reste le président Uribe, soutenu par l’armée, les paramilitaires colombiens et les USA. Il était hors de question de permettre à Chavez de réussir un tel coup politique et médiatique, lui qui se permet de traiter les FARC comme des interlocuteurs, voire plus.
La plupart des retards et reports s’expliquant tout simplement par le bombardement par l’armée des zones d’évacuations prévues, des manœuvres incessantes afin de piéger la guérilla, quand ce n’est pas - allons-y franchement - l’assassinat de l’émissaire de cette dernière !

Mais il est des questions qui en appellent d’autres...
Car avant Chavez d’autres s’y sont pourtant essayés sans succès.
Vu qu’il semble qu’Emmanuel - dont le père est guérillero - ne soit pas né "sous la contrainte". Sachant qu’un certain nombre d’hommes et femmes qui furent dans un premier temps prisonniers des FARC et ainsi confrontés aux réalités quotidiennes en zones libérées ou de combats, ont parfois rallié la guérilla. Etant donné que les FARC comme Chavez avaient tout intérêt à voir cette libération couronnée de succès, faisant des premiers des interlocuteurs fiables (tout en obtenant la libération de centaines de guérilleros prisonniers*) et du second un héros là où Sarkozy venait d’échouer. Constatant l’application avec laquelle le gouvernement fait tout ce qui est en son pouvoir pour faire échouer ces libérations, il semble logique de s’interroger sur ses motivations réelles, de se demander pourquoi Uribe et ses alliés préfèrent une Ingrid "otage" et médiatisée mais silencieuse, qu’une Ingrid ou une Clara libres...

[*]Notez qu’il en va de la Colombie comme de la Palestine et bien d’autres terres de luttes passées et présentes : les "terroristes" ou "résistants" - c’est selon - capturent des "otages" tandis que l’armée ou les paramilitaires font des "prisonniers".
Qui avait dit qu’un résistant est un terroriste qui a triomphé ?

D’autres textes connexes : Terror-Hype / Médias-Mensonges


Moyenne des avis sur cet article :  3.38/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 11 janvier 2008 09:59

    Il faut avoir le courage intellectuel de reconnaitre que Nicolas Sarkozy s’est engagé à obtenir la libération des otâges.

    Ce n’est donc pas un "echec" comme vous l’écrivez,mais une grande réussite des présidents Chavez et Sarkozy qui auront su forcer la main au président de la Colombie.

    Un grand réussite et nous pouvons dire aujourd’hui :

    Merci Hugo CHAVEZ,Merci Nicolas Sarkozy



    • Alin Tranca 11 janvier 2008 10:56

      Ah, les FARC, cette organisation terroriste ! Que des méchants ! Pas humanistes pour un sou ! Il y a que la drogue qui les intéresse ! Et biensur, leur but ultime est de prendre en otage toute la population colombienne et regner en maîtres sur toute la Colombie !

      En lisant la presse marchande, c’est bien ça qu’on donne comme image des FARC. Le président Uribe, lui, est présenté comme un grand démocrate, tout gentil, qui essaie de faire du bien à son peuple, alors que les FARC font tout pour saboter le processus de paix. Eh bien, il n’en est rien de tout ça.

       

      Il y a des années, avant que les FARC ne soient déclarées "organisation terroriste" par l’UE, j’ai assisté à plusieurs réunions organisées par les FARC à Bruxelles. On présentait des documentaires, des vidéos filmés dans la jungle, on présentait leurs projets, leur lutte. Ensuite, pendant des heures, il y avait un débat qui s’installait et on dialoguait jusque tard dans la soirée avec quelques membres des FARC venus de Colombie. Vous allez me dire que j’ai été intoxiqué par la guerilla marxiste à cette époque. Je vais vous dire que j’ai pu voir une autre face des FARC, qui ne vous est jamais montrée dans la presse marchande à rabais ... Des fois, quand je vois la mauvaise foi des journalistes mercenaires de la presse marchande et quand je vois le lavage de cerveau qu’ont subi certains lecteurs, j’ai envie de leur dire : vous croyez vraiment qu’une organisation de 17.000 soldats est faite de terroriste ? Que ces gens-là se battent et risquent leur vie à tout moment pour des intérêts terroristes ou pour le narco-trafic ? Non, ces gens-là se battent pour un idéal, se battent pour essayer de construire un autre monde, un monde différent du capitalisme sauvage qui nous bouffe tous, chaque jour, un peu plus et qui bouffe aussi ceux qui ne font pas partie intégrante de ce système capitaliste !

       

      C’est bizarre comment la presse marchande vous parle uniquement des otages des FARC et de leurs méfaits, en occultant les agissements des organisations paramilitaires de droite, soutenues énergiquement par les autorités colombiennes et par Uribe en personne.

      C’est bizarre qu’on ne vous présente jamais les milliers d’otages détenus par les organisations de droite (et d’extrème droite) et les milliers d’assassinats que ces organisations de droite font chaque année en Colombie. C’est bizarre qu’on ne vous raconte pas comment Uribe a gracié TOUS les paramilitaires d’extrême-droite qui étaient reconnus coupables de crimes et d’assassinats. Par contre, on vous présente l’homme superbement dur et resolu qui sait affronter ce méchants terroristes de gauche, qui ne peut pas libérer les 500 prisoniers de guerre de gauche qu’il détient et qui ne veut pas céder au chantage des FARC !

      C’est bizarre qu’à chaque fois que la presse marchande vous parle d’Uribe elle se sent obligée de vous dire qu’il a été démocratiquement élu deux fois et qu’il bénéficie du soutient de la majorité du peuple. Quand on vous parle de Chavez, par exemple, la même presse ne trouve plus nécéssaire de dire que Chavez a été aussi démocratiquement élu, plus de deux fois, qu’il bénéficie du soutient d’une énorme partie du peuple, mais se sent obligée d’accompagner sa description, en vous martelant méthodiquement, pour être sur que ça rentre dans la tête des cons que nous sommes, que c’est un ancien putchiste, que c’est un dictateur, un incontrôlable, un antisémite, etc !

      Cette même presse marchande, qui vous présente Uribe comme étant lui même victime des FARC, qui ont tué son père (cela devrait justifier sa détermination à combattre les FARC, car il sait bien alors de quoi ils sont capables), cette même presse oublie de vous dire que son père était lié aux organisations terroriste paramilitaires d’extrême-droite et que les FARC ont attaqué la ferme où il vivait car avant tout ils ont attaqué le camp d’entraînement que cette ferme était devenue. Ils oublient aussi de vous dire qu’Uribe, en homme courageux qu’il est, était allé en hélicoptère porter secours à son père, trop tard, hélas. Mais que cet hélicoptère lui avait été prêté par un certain Pablo Escobar... Pablo Escobar ? Le célebre trafiquant de droques, Pablo Escobar ??? Mais non, diront certains, puisqu’Uribe a promis qu’il ne connaissait pas Pablo Escobar.... Ah bon ? Le fait que l’un de ces conseillers présidentiels actuels (Jose Obdulio Gaviria) soit cousin germain de Pablo Escobar, ce n’est qu’une coincidence alors...

       

      Merci à Activista pour cet article. Merci aussi à la presse marchande qui nous apprend que quand ils écrivent du mal de quelqu’un, c’est qu’il faut se méfier, il y a des chances que la personne soit bien et qu’il faut chercher la vérité ailleurs. Presque de la même façon, quand cette presse marchande écrit du bien de certains, faut se méfier et voir ce que ça cache leur image positive qui nous est donnée. Je caricature, mais ca devient quasiment ça.


      • ronchonaire 11 janvier 2008 16:24

        @ Alin Tranca :

        Vous avez totalement raison, c’est la "presse marchande" qui retient prisonnière depuis 6 ans une mère de famille (ainsi que quelques centaines d’autres personnes). C’est également la "presse marchande" qui a obligé une femme à accoucher en plein bombardement, au risque de la tuer elle et son bébé. D’ailleurs, n’en ayant pas assez, la "presse marchande" a également enlevé ledit bébé à sa mère alors qu’il n’était âgé que de 6 mois.

        Gloire aux humanistes des FARC ! Mort à la "presse marchande", pendons tous ces journalistes vendus à la solde du capitalisme par les c... !

        Je vous propose quelque chose, puisque vous semblez tant aimer les FARC : pourquoi n’échangez-vous pas votre place avec celle d’Ingrid Bettencourt ? Vous ferez beaucoup d’heureux : Ingrid et sa famille, mais également vous-même puisque vous pourrez aller batifoler librement dans la jungle colombienne avec vos copains. Je suis même prêt à vous offrir l’aller simple pour Bogota si vous voulez. Tenez-moi au courant.

         


      • Eloi Eloi 11 janvier 2008 18:26

        @ ronchonnaire

        Je ne veux pas sembler défendre les FARCs, mais je veux juste vous faire remarquer que la situation tragique que vous décrivez (sur la famille Bettancourt éplorée) ne peut être tragique qu’en France, un pays en paix depuis longtemps. Dans un pays plus ou moins en guerre, ce sont des morts qui se produisent, et les gens qui meurent sont autant des pères ou des mères de famille, voire des enfants. Le kidnapping commis par les FARCs n’a pas pour eux la même intensité tragique que celle que vous ressentez.

        Ca ne les excuse en rien, mais votre exigence de voir revenir Ingrid sera, pour les FARCs, bien dérisoire (voire égoïste) comparée à ce pour quoi ils se battent, et tout ce que eux-même ont perdu (je répète : qu’ils aient raison ou pas ; d’ailleurs aura raison le vainqueur, c’est la triste morale de l’histoire).

        Ceci uniquement afin de poser un peu plus loin le décor.


      • ronchonaire 11 janvier 2008 19:27

        Mon cul, oui ! Comment le fait qu’un bébé de 6 mois soit arraché au sein de sa mère puisse être dramatique en France et pas en Colombie ?! Il faut quand même arrêter de prendre les gens pour des imbéciles.

        A trop vouloir jouer les intellos ouverts d’esprits, on en oublie l’essentiel : les FARC kidnappent des CIVILS, qu’ils retiennent prisonniers pendant des années sans raison particulière, si ce n’est les rançons éventuelles. Que leurs motivations soient "nobles" ou pas ne change rien au fait que leurs méthodes sont dignes des pires salopards que l’on ait connu dans l’histoire, ce qui contribue d’ailleurs à anéantir la possible "noblesse" de leurs revendications.

        Il n’y a rien de plus lâche lorsqu’on est militaire (ou assimilé) que de s’en prendre à des civils, Colombie ou pas, marxisme ou pas, et FARC ou pas.


      • Eloi Eloi 11 janvier 2008 21:17

        Il n’y a rien de plus lâche lorsqu’on est militaire (ou assimilé) que de s’en prendre à des civils, Colombie ou pas, marxisme ou pas, et FARC ou pas.

        Parfaitement d’accord avec vous, et comme beaucoup de monde, je pense. Ce sont d’ailleurs une des revendications des FARCs.

        Vous savez, quand une situation dégénère à ce point, il n’est guère judicieux de chercher le CAMP DU BIEN. Comme lors d’une vendetta. C’est une telle intrication d’atrocités et de tragédies réciproques que chercher le BIEN et le MAL dans cette guerre, c’est comme chercher de la poule ou l’oeuf qui a commencé.

        L’essentiel c’est que cette guerre cesse, et que les otages soient libérés.

        C’est pas une question d’intello bien pensant, c’est une certaine idée que le MAL n’existe pas. Si vous choisissez un camp comme le BIEN et luttez unilatéralement contre le MAL, cette guerre ne se finira JAMAIS, ou alors dans un bain de sang comme les situations extrêmes savent si bien en provoquer.

        Bien à vous...

         


      • Eloi Eloi 11 janvier 2008 22:00

        Juste pour compléter mon commentaire :

        "L’essentiel est que cette guerre cesse, que les otages soient libérés, et les criminels (des deux camps) soient jugés"

        Si je précise "des deux camps" c’est parce qu’il paraît difficile qu’une guerrilla pareille survive s’il n’y a pas eu des crimes des deux côtés.

        Et toujours se méfier de ceux qui se permettent de désigner le bien et le mal. Ce sont ces personnes même qui sont la cause de bien des malheurs.


      • francolatino 11 janvier 2008 23:02

        A ALin tranca : manifestement vous n’êtes jamais allé en Colombie. Votre état d’esprit reflete assez bien la naïveté de la gauche européenne et sa complaisance a l’égard du dernier mouvement guérillero d’extrême gauche d’envergure dans le monde. au risque de vous fendre le coeur, Manuel Marulando et le Mono Jojoy ne sont ni Fidel Castro ni le Che Guevara, et les FARC n’ont ni idéologie valable ni un seul soutien dans la population. Rejetter ce qui vous déplait sur la collaboration de la presse marchande (marchande, donc a la solde du capitalisme j’imagine) releve de la malhonnêteté intellectuelle typique de la gauche romantique francaise, et, je suis désolé pour vous, idiots utiles de cette guérilla.

        autr chose : M. Uribe a été élu au suffrage universel dans des élections exemplaires, au premier tour, non pas une fois, mais DEUX fois, par le peuple colombien. mettre en cause la volonté démocratique de 60 M de colombiens d’en finir avec une guérilla qui n’est plus aujourd’hui qu’un ramassis de bandits armés qui refusent de céder leur pouvoir, est une insulte a la démocratie et a l’intelligence des gens.

         

        Enfin, je vous confirme que la morale n’est pas du côté de gens qui enrôlent des enfants et les endoctrinent, les maintiennent dans l’ignorance totale et leur font participer a descrimes de guerre, elle n’est pas du côté de ceux qui kidnappent des enfants de 5 ans a leurs parents pour leur faire payer un impôt révoluitionnaire ( et oui, c’est comme cela tous les jours, mais cela on n’en parle ni dans la presse marchande ni dans la presse idéologique, par contre vous pouvez le lire dans tous les journaux colombiens). Voila, je suis bien triste de voir que l’ignorance et l’idéologie continuent d’aveugler les consciences, dans un pays supposé évolué comme la france.

        Bon courage...

         

         


      • César Botero 13 janvier 2008 08:22

        "Mais en l´occurrence tous "arrachages" d´enfants à leur mère en France ont nécessairement été beaucoup plus dramatiques que la remise acceptée par la mère de son enfant à une famille de paysan éloignée des combats et n´est plus obligé de changer de lieu sous des bombardements à tout moment et dans la jungle colombienne."

         

        Cliquez sur <http://www.eltiempo.com/media/produccion/plantillaClaraRojas/&gt ; et vous verrez plus clair. Vous entendrez la voix de Clara Rojas, je dis bien la voix de Clara Rojas et non pas celle d’un « journaliste mercenaire », parler de son fils. Si vous ne connaissez pas l’espagnol, vous trouverez facilement quelqu’un pour vous faire la traduction. Vous verrez plus clair. Vous verrez que vous n’avez pas raison. Vous verrez ce que c’est, comme dans votre cas, parler sans savoir de quoi on parle. Parler sans réfléchir, parler sans se renseigner, parler avec l’arrogance propre de l’ignorance. Je me limite à vous dire – je cite Clara Rojas — qu’elle a demandé aux Farc de remettre son enfant, par l’intermédiaire de la Croix Rouge à Doña Clara Rojas, c’est-à-dire, la grand-mère du petit. Mais il n’y a pas que ça dans son récit. Pourquoi ne l’ont-elles pas fait ? Ça ne présentait aucune difficulté. Il suffit d’être bien intentionné.


      • HELIOS HELIOS 11 janvier 2008 12:18

        Je m’autorise a donner mon avais, dans un problème familial... Le président Uribe n’a aucun intérêt a voir liberer Ingrid, celle ci rentrant directement en concurrence avec lui !

        Le combat entre les familles qui sont candidates à jouer un rôle dans la vie politique de la Colombie (et qui sont peu nombreuses) est sanglant. Je ne vous parlerais pas des intérêts mis en jeux, entre l’argent des USA au titre de l’aide contre la drogue et la drogue elle même. Un vrai équilibre à maintenir...

        Par contre, quiconque a de la sympathie pour les FARC, qui menent un combat idéologique, ne peut pas cautionner la manière. Si les FARC ont le droit de vouloir un modèle different, elles n’ont pas le droit d’agir par des enlèvements. Rien ne justifie le terrorisme, qui n’est pas explosif dans ce cas, mais tout aussi inhumain.

         


        • ronchonaire 11 janvier 2008 16:33

          "Et ce ne sont pas EUX qui ont commencé cette phase militaIre, ils y furent contraint par le terrorisme des idéologues du capitalisme qui tuent et assassinent dans le silence coupable de la presse occidentale vendue au système".

          Nous avons droit à un Michel Maugis en grande forme aujourd’hui, j’en déduis que vous avez dû passer de bonnes fêtes (à moins que cela ne soit trop "capitaliste" pour vous ?).

           


        • ronchonaire 11 janvier 2008 16:47

          Où comment faire passer un acte odieux pour de l’humanisme : l’auteur nous explique que les FARC ont voulu protéger le petit Emmanuel en l’éloignant des zones de combat ; soit, mais il ne faut pas oublier qu’il l’ont séparé de sa mère !!! S’ils avaient eu un tant soi peu d’humanisme, ils auraient libéré la mère par la même occasion, non ? Ah non, suis-je bête ? Comme nous le rappelle Michel Maugis dans un de ces commentaires ci-dessus, la mère n’est pas un otage, c’est une prisonnière, elle n’a donc pas à être libérée.

          Quant à Uribe, il ne fait guère de doute que ce n’est pas un enfant de choeur non plus. Concernant son implication supposée dans le trafic de drogue, il faut remettre les choses dans leur contexte : C’est la Colombie, bon sang ! La moitié des revenus du pays vient du trafic de drogue, comment voulez-vous réussir en politique sans y être mêlé de près ou de loin ?


        • ronchonaire 11 janvier 2008 17:03

          My bad, la nuance exacte utilisée par Michel Maugis est entre "être enlevé" et "être prisonnier", et non pas entre "être otage" et "être prisonnier". C’est d’ailleurs encore plus savoureux...


        • Cascabel Cascabel 12 janvier 2008 00:35

          @ Michel Maugis

          Les FARC sont des bandits dangereux, nocifs, et pas du tout aimés en Colombie. Leur idéologie même, le marxisme révolutionnaire est criminogène. Je me permets de réagir ainsi car j’ai des connaissances colombiennes qui sont toutes unanimes sur les FARC : ce sont des salauds. Pour leur lutte, ces derniers vous découperaient à la tronçonneuse, et ils le font.

          Ce qui a rendu populaire le président colombien c’est d’avoir justement attaqué avec force les FARC. C’est pour cela qu’il a été élu et réélu.

          Enfin, la Colombie regorge d’immenses ressources de pétrole. Il est de ce fait sur la ligne de mire des USA depuis longtemps. Or que font les mondialistes lorsqu’ils veulent prendre le contrôle d’une région ? Ils la déstabilisent, notamment en encourageant les groupuscules mafieux et criminels. Les FARC sont les Talibans colombiens. Vous croyez sans doute que le trafique de drogue de la CIA se fait sans gangsters locaux ?

           


        • Cascabel Cascabel 11 janvier 2008 13:13

          La mauvaise foi des rouges-roses en France est incroyable. A lire l’article on aurait l’impression que c’est le président Uribe le responsable des prises d’otages. Sachez que le père du président colombien est mort assassiné par les FARC, que ceux-ci pendant longtemps ont rendu la Colombie invivable. Si les colombiens ont voté pour Uribe, c’est pour nettoyer le pays de cette lie. Donc oui Uribe a cogné, fort. Il le fallait. Et ce n’est certainement aux Français mourrant de trouille face aux énergumènes des banlieues de faire des leçons de sécurité à des pays autrement plus violents comme la Colombie. Je trouve par ailleurs triste cette complaisance systématique de la part des Français roses à l’égard de tous les criminels marxistes. 

           L’auteur nous renvoi a un lien, en espagnol, qui n’est pas clair. A la lecture de cet article rien ne montre comment l’émissaire est tué, par contre on sait qu’il s’agit du frère d’un des leaders des FARC et que des combats ont eu lieu. C’est plutôt maigre comme chef d’accusation, après tout cet émissaire aurait très bien pu participer aux combats. Plus intéressant sur un autre article du même journal socialiste, donc objectif, on apprend quelque chose de bizarre, les FARC accusent le gouvernement colombien de détenir en otage l’enfant quant le gouvernement affirme haut et fort le tenir sous son contrôle. http://www.vive.gob.ve/inf_art.php?id_not=5723&id_s=6&id_ss=2&pag=1Comme renversement de la logique c’est plutôt amusant.

          Personnellement je ne souhaiterais a personne de tomber entre les mains des FARC. Quand l’auteur conclu sur le fait que certains détenus finissent par épouser la cause de leurs bourreaux il  fait peut-être référence au syndrome de Stockholm. Je recommande à l’auteur de l’article de visionner la vidéo où apparaît Ingrid, elle n’a pas ’air particulièrement heureuse que je sache. Quand aux commentaires oiseux relatant la respectabilité des FARC sur le seul motif que ceux-ci ont été reçus en Europe, ça me laisse tout simplement assis par terre. A ce compte là Kadhafi est un homme respectable.

           


          • chevsinclair 11 janvier 2008 14:05

            Michel s il vous plait

            allez dans la jungle et restez y avec vos copains les Farcs

            ca nous fera du bien à tous

            et pleurez pas si Sarko le méchant capitaliste ne vient pas vous chercher

            Ayez des cou.... un peu

            c est trop facile depuis votre canapé


          • nick 11 janvier 2008 14:32

            @Michel,

             

            Toujours la même rengaine...appliquez à vous-meme ce que vous demandez aux autres..."URIBE est un criminel de la drogue"..."Vous n´avez pas le droit de lancer une infamie contre un homme sans la justifier"

             

            Vous avez peut-être raison...mais j’attends votre justification....


          • Lambert85 Lambert85 11 janvier 2008 15:26

            Les farcs vivent du trafic de drogue, beaucoup sont en fait des trafiquants de drogue utilisant la politique comme couverture à leurs traffics. pourquoi croyez-vous qu’ils veulent des zones démilitarisées ? Pour leur trafic de drogue, pardi ! La naïveté des gauchistes est confondante. Mais une belle photo de guerillera est tellement plus bandante que la souffrance de leurs otages !


          • Redj Redj 11 janvier 2008 17:18

            @ nick,

            Il est de notoriété qu’en Colombie les cartels n’existent plus, où plutôt si, mais plus au sens où en l’entendait jadis. Escobar c’est fini, maintenant le trafic de drogue est contrôlé par l’état et ses différents services (police, armée etc), sous l’oeil bienveillant de la CIA !!!!

            Les FARCS eux, tirent bien sûr des revenus de cette drogue, mais c’est plutôt sous la forme de rançons demandées à ces mêmes trafiquants.

            Cordialement,

             


          • Lambert85 Lambert85 11 janvier 2008 13:41

            Ah mais bien sûr, les farcs libèrent l’amante et le fils (enfin non ils l’avaient déjà arraché à sa mère à trois mois et abandonné à l’assistance publique) d’un guérillero et on devrait les féliciter pour leur geste humanitaire ! C’est le "méchant" président élu colombien qui est bien entendu coupable de ne pas vouloir négocier avec des trafiquants de drogue qui continuent d’enlever des gens innocents pendant que nous parlons bien au chaud. 3.000 innocents détenus dans des conditions atroces selon certaines sources ! Mais ils veulent bien en liberer 43 célèbres contre 500 guérilleros emprisonnés, c’est-y-pas généreux ?!

            Rappelons que la parlementaire liberée avait été emmenée par les Farcs dans les zones démilitarisées que le président de l’époque leur avait trop généreusement octroyées en guise de bonne volonté. Ca n’avait servi à rien. Vous comprendrez pourquoi Uribe n’a aucunement l’intention de leur ré-accorder ce cadeau !

            On se demande ce que Chavez a offert à ses amis guérilleros...


            • Emin Bernar Paşa 11 janvier 2008 14:19

              ils nous ont bassiné avec "rorasse" : elle se porte très bien, elle a embrassé un terroriste avant son départ pour caracas !

              les médias français sont vraiment cons, pour un peu il faudrait donner le nobel de la paix à chavèze et au chef des farques ! pourquoi pas à mao tsé tsé toungue pendant qu’ils y sont !


              • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 11 janvier 2008 14:59

                 

                Il est possible que l’information soit fausse mais toujours est-il que, sur le site Wikipedia, nous pouvons lire ce qui suit : « Dans un document officiel, classé "sans vérification finale", daté de 1991, rendu par la « Defense Intelligence Agency » (DIA), M. Uribe y est décrit comme collaborateur du cartel de Medellin, et ami intime de M. Escobar ; il aurait également aidé le cartel en ce qui concerne les lois sur l’extradition. Álvaro Uribe ne s’est jamais exprimé en défaveur de ces lois mais a fait reculer le vote de ladite loi après les élections nationales de 1990. La publication de ce document a entraîné une forte controverse et des explications du département d’État américain qui a réitéré l’information selon laquelle le document a été établi sans vérification finale exigée ».

                Selon le blogue InternationalNews, une biographie d’Álvaro Uribe Vélez, que vous pouvez télécharger en version espagnole, pas du genre autorisée, a été complètement passée sous silence par la presse francophone. Elle était pourtant écrite par deux journalistes issus de l’un des piliers culturel de l’empire, le magazine Newsweek. Dès 2002, on pouvait savoir qu’Álvaro Uribe Vélez était le représentant de la néobourgeoisie issue du narcotrafic et du paramilitarisme. Les officiels états-uniens étaient les mieux placés pour savoir que Joseph Contreras et Fernando Gavarito disaient vrai. En effet, deux ans plus tard, on été rendus publics, dans un geste d’une sournoise transparence, les documents officiels qui signalaient l’historique d’Álvaro Uribe Vélez, classé Numéro 82 sur une liste de 200 Colombiens considérés ennemis des États-Unis parce que impliqués dans le narcotrafic.

                Informations reprises par le Journal du Dimanche.

                S’agissant des Forces armées révolutionnaires (FARC), pour en connaître un peu plus, il faut lire ce compte rendu d’un rapport ainsi que la lettre expédiée par José Miguel Vivanco, Directeur exécutif [de Human Rights Watch] à Álvaro Uribe. Vous pourrez également lire cette fiche d’information préparée par la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Gouvernement du Canada. Enfin, je recommande à ceux ou celles qui veulent en connaître un peu plus sur la géopolitique dans cette région du globe, de consulter le site de l’Université de Sherbrooke (Québec), Perspectives Monde, fort bien documenté sur la question colombienne.

                 

                Pierre R.

                Montréal (Québec)


                • bernard29 candidat 007 11 janvier 2008 15:22

                  article trop subjectif, ’d’un amoureux transi de la "rambo-girl " de la photo. !! Mettez le poster au dessus de votre couche et détendez vous un peu. 


                  • Yltes 11 janvier 2008 15:54

                    Alors là voilà un article d’une mauvaise foi confondante qu’on dirait tout droit tiré d’Anccol le site internet de l’agence de presse propagandiste des Farcs. Activista effectivement avec un nom pareil on comprend un peu mieux...

                    Ce serait trop long de reprendre pas pas à pas ces faux arguments et ces mensonges, je vous renvoie à l’article de Libération d’aujourd’hui retraçant le véritable parcours d’Emmanuel ainsi qu’à l’éditorial de Serge Raffy sur le Nouvel Obs en ce qui concerne cette histoire et qui démontre ce que sont vraiment les Farcs, leurs véritables motivations ainsi que celle de Chavez . Enfin à l’article du Monde "dans les Bottes des Farcs" à partir des témoignages des anciens guerilleros qui ont déserté pour mieux comprendre comment ils sont enrôlés et comment ils vivent au quotidien.

                    On pourrait également répondre par d’autres batailles de chiffres pour constater l’amélioration que connaît la vie des Colombiens depuis les 10 dernières années. Peu importe. je ne suis pas pro Uribe et je n’aime pas spécialement ses accointances avec les para militaires.On ne peut cependant justifier les exactions de l’extrême gauche par les exactions de l’extrême droite cela ne constitue pas un argument valable pour justifier la lutte armée, les enlèvements, les assassinats etc. Dans ce shéma Il y en pas un pour rattraper l’autre !

                    En plus cela introduit sciemment la confusion car cela laisse croire que les agissements des Farcs c’est à cause des para militaires ce qui est totalement faux. Les deux mouvements fonctionnent en parallèle avec chacun leurs différentes motivations. D’ailleurs au départ les para militaires ont été créés afin de lutter contre la guerrilla. Que par la suite ils adoptent les mêmes méthodes que ceux qu’ils sont chargés de combattre ne peut que confirmer la thèse que la violence engendre la violence et non pas la paix comme on tente de nous le faire croire.

                    Certes en 1964 l’idéologie marxiste était de mise est justifiait la prise du maquis. Mais on sait bien qu’il ne s’agit plus de cela. On peut chercher en vain une seul mise en oeuvre positive des Farcs afin d’ améliorer la condition de vie des pauvres paysans colombiens qu’il sont censés défendre : pas une école, pas un dispensaire nada ! A ce compte là même le narotrafficant Pablo Escobar à fait plus pour s’attirer les faveurs de la population en ouvrant des hôpitaux et des écoles. Comme quoi...

                    Alors cessez de nous embrouiller et de nous désinformer en pratiquant des amalgames qui ne tiennent pas la route et des chiffres qui ne peuvent traduire les seuls faits réels à savoir que les Colombiens ne veulent pas plus des Farcs que des Paramilitaires. Et qu’il finiront bien un jour par gagner cette guerre là.


                    • activista/// Activista 11 janvier 2008 20:23

                       

                      Désolé pour la "mise en page" foireuse, bug ?

                       

                      Précisions parce que j’ai bien ri :

                      @Yltes :

                      " je vous renvoie à l’article de Libération d’aujourd’hui retraçant le véritable parcours d’Emmanuel ainsi qu’à l’éditorial de Serge Raffy sur le Nouvel Obs en ce qui concerne cette histoire"

                      …j’ai adoré le "véritable" en gras…

                       

                      @casabel

                      " Plus intéressant sur un autre article du même journal socialiste, donc objectif, on apprend quelque chose de bizarre…"

                       

                      Il s’agit du site de la TV nationale vénézuélienne, que je ne prétend pas "objectif" mais qui rapporte deux fait authentique et vérifiable :

                       

                      1)les FARC on confirmé dès le 02-01 qu’Emmanuel était bien lui-même contrairement à ce que prétend la presse , l’article reproduit le communiqué des FARC qui était aussi disponible sur leur propre site.

                       

                      2) l’armée à tendu des pièges à la guérilla afin de faire échouer les libérations, dont l’attaque et la mort d’un des émissaires négociant ces libérations.

                       

                      Reste que ce site à le mérite d’annoncer la couleur contrairement à tous les autres médias prétendument neutre mais pourtant capitalistes.


                    • Yltes 11 janvier 2008 20:53

                      Je m’étonne que dans votre grand souci de précision vous n’ayez pas mentionné en ce cas le précédent communiqué paru encore avant celui dont vous parlez où les Farcs dans leur grande sincérité et transparence ont prétendu sans rire qu’il il n’avait pas pu rendre Emmanuel car celui-ci avait été séquestré par Uribe ! et que donc en ce cas il y avait deux Emmanuel et que seule sa mère quant elle serait libéré saurait reconnaître le vrai. Cela ne tenait pas debout et les résultat des tests ADN s’approchant ils ne pouvait plus masquer leur supercherie et ont bien été obligé de se fendre enfin d’un communiqué avouant la vérité. Vous ne pouvez pas prétendre que nous sommes désinformé en falsifiant ou en tronquant vous même les choses. C’est cela la propagande.


                    • activista/// Activista 11 janvier 2008 21:45

                       

                      Il me semble qu’il y a malentendu. Le "précédent communiqué" auquel vous semblez faire allusion n’est pas le "précédent" : il est bel et bien celui auquel je fais référence et il est lié dans l’article.

                      L"’article" que vous évoquez " Farc acusa a Uribe de secuestrar a Emmanuel " est en fait le titre donné le 04-01 par VIVE TV à la reprise du communiqué des FARC du 02-01.

                      Ce n’est évidemment pas sur CNN ou TF1 que vous pourrez avoir accès à ce type d’info, de l’intérêt de varier ses sources et recouper, comparer...

                      Pour l’exercice intellectuel prenez la peine de considérer le point de vue opposé. Imaginez un instant que les FARC ont bel et bien décidé de mettre Emmanuel à l’abri des combats. Rien ne les empêchait de révéler (comme cela se fait souvent) sa situation/localisation lors de l’échange : "En voici deux, le troisième est là en sécurité"....

                      Toujours selon ce point de vue il est logique de penser que si Emmanuel est localisé par le gouvernement au sein d’une famille d’accueil "civile" et non dans une base de la guérilla il passe "sous le contrôle" d’Uribe et cela provoque de fait l’échec des négociation par la même occasion. Le gouvernement leur coupe l’herbe sous les pieds…

                      Je ne prétend pas que dans l’"absolu" le point de vue des FARC soit plus ou moins valable que celui d’Uribe*, j’affirme que ceux qui travaillent pour les médias de masses feraient bien de se relire, de vérifier leurs sources ainsi que la chronologie des faits, de cesser de nous prendre pour des abrutis et de pratiquer plus souvent l’exercice que je vous proposais.

                      (j’ai bien mon opinion et je ne m’en cache pas mais que sommes nous dans l’"absolu" ? ;)


                    • Yltes 11 janvier 2008 22:55

                      C’est vrai ça on peut vraiment déplorer que les média officiels n’alimentent pas leurs articles auprès des sites de propagande armée quel dommage pour le bien de la vérité.

                      Là encore vous détournez le problème peu importe qu’il s’agisse ou de non du même communiqué. Que les Farcs prétendent qu’il y a deux enfants et s’empêtrent dans leurs mensonges cela ne vous pose visiblement aucun problème.

                      Il me déplaît souverainement comme vous m’y invitez à faire des spéculations intellectuelles sur la souffrance de cet enfant, de ce qu’a vécu sa mère et de manière générale sur cette affaire douloureuse que sont les otages colombiens.

                      PS : Vous avez un clone que j’appelle foufurio (cf plus bas son intervention) qui curieusement répand les mêmes propos mensongers et élucubrations délirantes sur les différents sites qui parlent de cette affaire et auquel je ne prends même la peine de répondre.

                      Oui vraiment vous nous prenez pour des dindons !


                    • activista/// Activista 11 janvier 2008 23:11

                       

                      Il n’est pas question de spéculations intellectuelles sur les souffrance d’un enfant, je vous proposais en vain de tenter d’envisager un point de vue opposé.

                      C’est la seule manière d’approcher l’objectivité et/ou de sortir d’un conflit.

                      Quant aux "site de propagande armée" : de propagande soit mais un site n’est pas "armé".

                      Mais VIVE TV n’est pas un organe des FARC et Libé ou le Monde encore moins, or tous confirment l’existence du communiqué des FARC que j’évoque, quitte à se contredire. Et c’est bien là le sujet de mon article.

                      Et permettez-moi de vous rassurer, je ne vous prend pas pour un dindon.


                    • Sébastien Sébastien 11 janvier 2008 16:05

                      Cher auteur, vous etes la premiere victime du syndrome de Stockholm par auto-suggestion. Bravo.


                      • activista/// Activista 11 janvier 2008 19:47

                        Avant de répondre et après avoir remercié Agoravox pour la publication de cet article (qui me surprend agréablement vu que d’autres, pourtant moins à contre-courant de la pensée unique, furent refusés) , quelques observations :

                        - vu mon orthographe lamentable il est heureux que quelqu’un(e) se donne la peine de le relire ou de le corriger

                        - par contre je suis nettement moins agréablement surpris de voir mon titre modifié : de "Chers téléads bien planqués dans vos conapts" il est devenu le bien moins sympathique " Chers téléspectateurs bien planqué dans vos canapés". Vous allez dire que je chipote mais non seulement cela en change le sens (devient moqueur, n’inclus pas l’internet,…) mais en plus il en ôte la connotation "Science-Fiction" qui m’est chère et bien à propos concernant les médias.
                        Ces termes compréhensible par tous sont bien connu des lecteurs de science-fiction, de P.K.Dick à Jodorowsky en passant par Gibson tous les ont utilisés…
                        Ce n’est pas la première modification d’un titre, ainsi mon"La fin de la démocratie" devint : " Les ratés du nouvel arsenal judiciaire antiterroriste belge".
                        Agoravox est -dans mon cas de "semi-pigiste"- le premier média qui agit de la sorte, d’autres journaux ont parfois refusé la publication de certains textes mais il ne l’ont jamais modifié sans consultation et certainement pas le titre.
                        Rassurez-vous j’y survivrai, rien de grave mais je pense que cela méritait d’être signalé et peut-être débattu ?


                        Concernant les commentaires suite à l’article ci-dessus :


                        Contrairement à ce qu’affirment certain le but n’est pas de faire de la propagande pour les FARC. Je vous met d’ailleurs au défi de trouver dans mon texte quelque propagande en leur faveur.
                        Il s’agit de signaler un exemple -qui me semble évident- de désinformation en "live&direct". Consultez le nombre impressionnant d’articles et médias qui ont annoncé que les FARC reconnaissaient le vendredi qu’Emmanuel était bien lui même, alors qu’ils allaient jusqu’à signaler que ce fut fait via un communiqué publié le, avant les test génétiques, le mercredi.

                        Au sujet de la situation en Colombie je remercie Pierre R pour les informations démontrant que s’il y a bien un narco-trafiquant de haut vol dans l’affaire c’est Uribe.
                        Cela ne signifie pas qu’il ne soit pas possible ou avéré que le FARC aussi trafiquent, pas plus que je ne les idéaliserait ou prendrait leur parti.
                        Rien n’est blanc ou noir, tout est gris et particulièrement en zone de guerre, comme la Colombie. Le niveau de violence y est pratiquement inimaginable pour un occidental. La population civile est continuellement prise entre deux feux, parfois trois et quatre dans le cas de la Colombie (armée, paramilitaires, narcos et guérilla)
                        Malgré les rapports concernant leurs exactions, les enrôlement forcés, l’implication probable de certains dans le trafic de cocaïne, etc., de nombreux Colombiens avec qui j’eu l’occasion d’en discuté mon expliqué que c’est Uribe et les paramilitaires qui fournissent la guérilla en hommes et femmes. En effet une grande majorité des enrôlés volontaires sont de jeunes civils, survivant de massacres et viols perpétrés par l’armée et les paramilitaires et/ou les narcotrafiquants.

                        Mon propos n’est pas de faire des FARC des anges ou des démons, je tenais à démontrer preuves à l’appui comment trop nos médias de masses prennent parti sans vérifier les informations de base, allant parfois comme dans ce cas jusqu’à se contredire dans le même texte sans en éprouver la moindre gêne.
                         

                        Bien à vous.


                        • Yltes 11 janvier 2008 22:03

                          Pour continuer cet échange sur le sujet que vous évoquez, je vais vous indiquer comment marche la désinformation live et en direct. Ce soir sur l’emission C dans l’air, la soeur d’Ingrid Betancourt évoque cette fameuse histoire d’Emmanuel tout en accusant Uribe d’être responsable de l’échec de l’opération.

                          Elle explique donc que les Farcs dans leur grandeur d’âme ont arraché cet enfant à leur mère et l’ont confié à un paysan colombien, et que celui-ci a été obligé d’amener l’enfant à l’hôpital car il était très malade . Mais la garde lui a été retiré car on le soupconne de mauvais traitement et donc Emmanuel finit par atterrir à la Dass. Le paysan cache l’information aux Farcs en disant qu’il l’a confié l’enfant à sa soeur à Bogota. Jusque là tout va bien elle relate les choses telles qu’elle se sont effectivement passées.

                          Mais là où ca se gâte c’est lorsqu’elle affirme vous voyez c’est la faute d’Uribe si l’enfant n’a pas pu être remis comme prévu parce que les Farcs étaient vraiment sincère, ils ignoraient que l’enfant était à Bogota pour la bonne et simple raison que le paysan ne leur a pas dit.

                          Et c’est là qu’on assiste curieusement à un étrange renversement de situation, car sans s’en douter elle légitime les agissements des Farcs sans se rendre compte que c’est plutôt la terreur qu’ils inspirent à ce pauvre paysan, en le menaçant d’exterminer sa famille, qui l’oblige à leur mentir. Donc à l’origine c’est bien la méthode des Farcs fondé sur la peur, autrement dit le terrorisme, qui engendre la chaîne des mensonges, et au final le fiasco de l’opération, rien d’autre. Uribe n’a rien à voir là dedans.

                          De même façon on assiste toujours dans la même émission, à cette curieuse réaction face à la question SMS d’un téléspectateur qui demande "que va t’il se passer si Ingrid Betancourt meurt ?" et l’un des participants de répondre spontanément "Uribe sera tenu pour responsable ! ". Mais tout de même voyant les réactions il se ravise pour enfin avouer : enfin après les Farcs bien entendu...

                          Difficile de croire à la lumière de cet épisode que la lutte armée des Farcs existe pour défendre les petits paysans alors que se sont eux en premier qui souffre de leurs agissements. Et d’imaginer que Uribe est responsable de la situation des otages qui existe depuis tant d’années maintenant en Colombie.

                          C’est cela la désinformation live et en direct.


                        • activista/// Activista 11 janvier 2008 22:18

                          Je vous ai répondu un peu plus haut.

                          Mais concernant ce que vous ajoutez ici, il me semble que concernant cette affaire la propre soeur d’Ingrid Betancourt doit disposer d’informations plus amples et précises que nous tous réunis.

                          Le fait qu’elle semble partager une partie de mon point de vue concernant la responsabilité d’Uribe est pourtant un argument en la faveur d’un regard plus critique...que vous ne partagez pas, soit.

                          Lisez donc ma réponse précédente et l’exercise proposé.


                        • phiconvers phiconvers 11 janvier 2008 21:08

                          Cet article est lamentable. Je compte bien tenter de publier sur Agoravox quelques rappels salutaires sur la duplicité d’Hugo chavez et la barbarie mille fois démontrée, pour le plus grand mal des Colombiens de ces infâmes FARC. Cela ne sera sans doute pas facile : le fait qu’agoravox publie ce morceau de propagande qui devrait être pénalement poursuivie n’est en effet guère rassurant.

                          Il n’y a ici que mépris pour la souveraineté colombienne, désinformation et orgueil d’un rédacteur dénué de la moindre expérience de terrain en Colombie.


                          • Philou017 Philou017 11 janvier 2008 23:19

                            Parlez-nous donc de Votre expérience de terrain...


                          • furio furio 11 janvier 2008 21:36

                            Vraiment intéressant de s’interroger sur cette affaire pas trés claire.

                            Que nous dit la voix officielle ( les médias, les propagandistes de tout poil) clament que les Farcs sont ignobles qu’ils détiennent des otages. De partout des voix s’élèvent reprenant cet axiome les farcs sont d’ignobles rouges marxistes, pour exiger la libération des otages. Or tout le monde est d’accord là-dessus, cette agitation perpépétuelle a apporté "nada" "que dalle"" niente".

                            Et dès lors il n’est pas interdit de se poser des questions ?

                            La première : Si Ingrid et la quasi-totalité des otages étaient détenus par des "brigands". De fortes rançons auraient déjà abouti à des libérations. Non rien, pas un centime de versé. Avouons tout de suite que la plupart des guérillas dans le monde ont toujours eu besoin de fonds pour mener à bien leurs luttes. Les farcs de ce point de vue ne sont pas des brigands !

                            La seconde, toutes les guérillas négocient pour obtenir des contre-parties que ce soit une libération des leurs ( qui devraient être des DIZAINES DE MILLIERS en prison vu l’importance que les états-unis et uribe prêtent aux farcs) ou des contre-parties en armes et terres. Or là le moins que l’on puisse dire c’est que les farcs ne réussissent pas grand chose ! Pire même ils libèrent 3 otages (dont Emmanuel) sans contre-partie de l’aveu de tous ! Pire même encore puisque la propagande "uribe et cia " prête aux farcs d’avoir tué 11 otages (hommes politiques). Alors s’ils ont si puissants ( ne viennent ils pas de lancer à uribe : "attention on va vous attaquer en 2008 !!) pourquoi n’obtiennent ils pas des contre-parties. Le troc pourrait sans tambour ni trompette s’opérer à travers la frontière colombo-vénézuelienne à travers la forêt colombienne.

                            Alors moi je me dis que si les farcs ( armés ) sont si peu efficaces, c’est qu’ils ne sont plus trés nombreux. Et que les otages ils n’en détiennent plus beaucoup...peut-être plus aucun !!

                            Et si les otages étaient détenus par les "paramilitaires" maquillés en farcs...

                            Ainsi uribe et la cia pourraient à loisir agiter le chiffon rouge et pouvoir se maintenir dans un pays capital pour le lucratif marché de la drogue.

                            On comprendrait mieux que les soi-disants farcs enlèvent également des gens de gauche (Betancourt, etc) pour obtenir d’un gouvernement...de droite, la libération d’hommes de gauche !!

                            En espérant avoir lancé un axe de réflexion bien peu évoqué jusqu’alors. Mais en matière d’otages nous avons eu affaire à tellment d’arnaques que rien ne doit être écarté. 

                             A+


                            • Chichile Chichile 11 janvier 2008 22:04

                              Hahahaha !!

                              Alors, les FARCS, ils n’ont pas besoin de rançonner les gens, ils trafiquent la drogue, ça rapporte plus que le livret A, il paraît.

                              Ensuite, il me semble que les otages enlevés par les FARCS ne le sont pas forcément pour leur opposition à leur programme, mais aussi pour la couverture médiatique que cela peut apporter. Dans ce cas, enlever une personne comme Ingrid Bettancourt est un coup de maître, vu que cela garantie depouis des années des papiers dans les rédactions dui monde entier. Quel attaché de presse pourrait en garantir autant ?


                            • activista/// Activista 11 janvier 2008 22:17

                              Je vous ai répondu un peu plus haut.

                              Mais concernant ce que vous ajoutez ici, il me semble que concernant cette affaire la propre soeur d’Ingrid Betancourt doit disposer d’informations plus amples et précises que nous tous réunis.

                              Le fait qu’elle semble partager une partie de mon point de vue concernant la responsabilité d’Uribe est pourtant un argument en la faveur d’un regard plus critique...que vous ne partagez pas, soit.

                              Lisez donc ma réponse précédente et l’exercise proposé.

                               

                               


                              • Tony Pirard 11 janvier 2008 22:52

                                Premier question:qui maintien les Farc.. ? réponse:Cocaine-Dollar.. !L’autre question : ont-i-ils un drapeau.. ? oui ! ils ont un drapeau de la Cocaine et une cause perdue.Est-ce quíls sont puissant.. ? Oui. ! ils sont partout.. ! Consommanteur en Europe,Amérique du Nord,Russie et autres régions... !

                                 Est-ce que L’europe c’est préparé pour combater ce type de "pseudo-terrorisme" Oui ! aidant àmélliorer le commerce beaucoup fermé pour l’émergents pays... !

                                 Le peuple de la Colombie a voté en Uribe,car,ils sont fatigués de tant voir inéfficace des gouvernements et ils savent qu’il est assez capable et notamment fais un gouvernement démocratique de bons sens... !

                                 De rest,sont seul conjectures...

                                 


                                • Lil_Pims 11 janvier 2008 23:22

                                  oh dios mio, DW de retour ou panne de traducteur automatique ?


                                • furio furio 12 janvier 2008 00:57

                                  Et le délire continue donc !

                                  Lorsque l’on évoque une piste de réflexion différente les médias et leurs apôtres en reviennent toujours au même délire : les farcs sont mauvais, ils enlèvent des otages, ils sont marxistes et en plus narco-traficants !! Voilà un mélange de genre ( un peu comme ces politicards qui s’occupent de sport ) qui est détonnant. Or les farcs ne possèdent aucune ville en Colombie !!! uribe lui-même dit que les farcs sont isolés dans les forêts reculées.

                                  Tout le monde sait cela. Mais il n’empêche que l’on continue le même délire.

                                  Si les farcs étaient intéressés par le fric comme les narcos, peut on croire un seul instant qu’ils s’encombreraient d’otages ; le trafic de la drogue devrait suffire à leur procurer armes et pouvoir. La seule publicité d’une guerilla c’est son avancée militaire et son influence sur le terrain.

                                  Egalement, peut on croire qu’ils chercheraient à faire grand bruit de leurs actions au niveau international. Non ! Ce tapage ne peut servir que la répression.

                                  Les farcs ne sont plus "militarisés" et c’est peut-être cela que Chavez veut dire en demandant le retrait de ce mouvement politique de la liste " terroriste". Si Chavez obtient cela on pourra raisonnablement penser qu’il s’agit d’une porte de sortie dans laquelle uribe devrait s’engouffrer rapidement et que Chavez est au courant maintenant de l’identité des ravisseurs.

                                  A+ Et encore merci à Activista pour son article qui a au moins le mérite de réveiller l’esprit critique. Si les journalistes "officiels" pouvaient aux aussi s’éveiller enfin le monde en serait changé. Car depuis 2002 avec l’enlèvement d’Ingrid, ils ne font que gueuler avec les loups ! On mesure bien le résultat obtenu ! LE NEANT.


                                  • Gilles Gilles 12 janvier 2008 09:52

                                    Furio

                                    "Or les farcs ne possèdent aucune ville en Colombie !!! uribe lui-même dit que les farcs sont isolés dans les forêts reculées."

                                    Vous tombez justement dans le travers que vous dénoncez. Croire Uribe sur parole, c’est un gag. J’ai été pluiseurs fois en Colombie et ai vécu au Venezuela ;

                                    Les FARCS dominent effectivement des pans entiers du territoire, totalement abandonnés par le gouvernement. Pas des villes, mais des campagnes et des villages oui et il y fait aussi mal vivre que sous les territoires aux mains de leurs ennemis paramilitaires. Dans des endroits ils patrouillent, assurent les services publics et lèvent l’impôt.

                                    Chaque semaine, des massacres de paysans, autres, ont lieu pour des conneries sous les coups des farcs, soldats et para.

                                    A Bogota ils controlent aussi des quartiers (et ailleurs) dés que les flics se cassent (enfin, là où ils osent aller)

                                    Des preuves ? Allez traverser le pays en bus, descendez la Magdalena en bateau et vous verrez l’ambiance.....vous prierez pour ne pas tomber sur un check point et quand vous tombez sur un, je peux vous assurer que tout le monde dans le bus prie Dieu pour que se soit des militaires et pas des farc , eln ou para. car dans ce acs, plus de pognon, et de temps en temps quelques exécutions au hasard pour un oui ou un non, un passeports pas cool ou alors enlèvements pour rançon.

                                    Ils enrôlent aussi les enfants en les enlevant à leur famille pour en faire des combattants....pour des guérillos marxistes ça fait tâche, non ?

                                    Quelqu’aient été leurs motivations originelles et leur combat, les farc sont devenus avec le temps un mouvement mafieux, violent vivant par ou pour le crime

                                    S’ils arrivent un jour au pouvoir, cette clique n’aura de cesse que d’exploiter son prochain

                                    ce n’est pas parce qu’ils ’autonnomment marxiste ou mouvement de libération qu’il faut avaler toute leurs couleuvres ; Sinon vous soutenez aussi le sentier lumineux, les maoistes népalais......


                                  • maxim maxim 12 janvier 2008 09:21

                                    tiens une idée comme ça au passage.....

                                    pourquoi besancenot ,notre communiste Révolutionnaire ne rejoint il pas les farcs  ? lui et ses fidèles,c’est l’occasion de mettre en accord avec ses convictions !

                                    il pourrait commencer à entrainer ses troupes au bois de Boulogne ,c’est juste à côte de Neuilly ! et puis s’il veut rejoindre les vrais en Amérique latine avec ses copains ,on lance une souscription pour financer son expédition !

                                    rien que l’aller simple !


                                    • haddock 12 janvier 2008 09:33

                                      Maxim,

                                       

                                      A cause que c ’est de Farcs à trappes ...


                                      • Gilles Gilles 12 janvier 2008 09:38

                                        "[*]Notez qu’il en va de la Colombie comme de la Palestine et bien d’autres terres de luttes passées et présentes : les "terroristes" ou "résistants" - c’est selon - capturent des "otages" tandis que l’armée ou les paramilitaires font des "prisonniers"."

                                        Oui enfin, prendre des civils en otage, parfois même des gens ouverts à leurs causes, pour demander une rançon en dollars, les garder des années enchainés et les buter au moindre risque, j’appelle pas ça de la résistance

                                        S’ils se contentaient de militaires, para militaires, à la rigueur politiques, là oui.... mais ce n’est que peu le cas. A Bogota on vous enlève parfois par hasard au seul vue de votre type de voiture

                                        En plus les FARC dégomment aussi de simple paysans de la campagne, qu’ils sont censés pourtant libérer du joug, par pur intérêt personnels, financier ou de sécurité

                                        Rien à voir avec la résistance palestinienne....le chiapas.....les sarahoui... etc etc


                                        • CAMBRONNE CAMBRONNE 12 janvier 2008 10:09

                                          BONJOUR A TOUS

                                          Encore un article bolchèvique écoeurant .

                                          Tout d’un coup les FARCS seraient devenus les bons et URIBE ce salaud (de droite évidemment) jeté aux gémonies .

                                          Examinons les faits : qui sont les preneurs d’otages ? réponse les farcs ! Pourquoi prennent ils des otages ? Certains y voient d’excellentes raisons surtout quand ils s’appelent Maugis ;Pour moi les plus grands preneurs d’otages de l’histoire étaient les Nazis amis bien connus du même Maugis .

                                          On ne doit jamais négocier avec les preneurs d’otages et cela les israéliens l’ont compris depuis longtemps . Depuis l’attitude ferme des gouvernements il n’y a quasiment plus eu de détournements d’avions . Cela plus les mesuresde sécurité .

                                          J’aime beaucoup la famille Bettancourt mais il ne faudrait pas pour obtenir la libération d’Ingrid fairer plaisir aux Farcs et à ce sinistre clown de CHAVEZ .

                                          Imaginons le massif central tenu par des forces rebelles dont l’armée française ne viendrait pas à bout .

                                          Imaginons que ces forces commandées par Besancenot avec MAUGIS comme conseiller en propagande aient enlevé le président de l’assemblée nationale un ministre ou deux et quelques centaines d’européens et d’ américains de tout poil dont quelques vedettes de cinéma .

                                          Imaginons que Georges BUSH négocie directement avec Besancenot pour obtenir la libération de Tom Hanks qui fait partie du lot .

                                          Ceci posé quelles seraient nos réactions vis a vis de ce" connard de BUSH "qui ramène encore sa science dans un problème intérieur français .

                                          Simple hypothèse pas du tout vraisemblable pour l’instant mais qui devrait pemettre de voir les choses d’ailleurs autrement qu’avec nos lunettes de petits français peinards bien au chaud .

                                          En Colombie il y a une guerre civile qui dure depuis plus de vingt ans , ce n’est pas rien et chacun sait que les trêves sont utilisées par les guérilléros pour se refaire.

                                          Respects au président URIBE .

                                          Salut et fraternité .


                                          • Gilles Gilles 12 janvier 2008 14:42

                                            Cambronne pas 20 ans , mais 50 ans.....c’est pire.

                                            Ensuite, dans votre histoire il faudrait inclure aussi la moitié du sénat et des députés qui ont des liens trés étroits avec des paramilitaires qui eux aussi jouent avec la drogue, les enlèvemenst et le meurtre et financent les campagnes électorales des premiers qui en retour les aide en évitant d’enquêter sur eux. ou en les soutenant directement

                                            Il faudrait ajouter que malgré tout en fin de compte, notamment grace à la pression US de l’horrible BUSH, on a décidé de jeter en prison quelques dizaines de parlementaires pour ces crimes

                                            Les farc sont des méchants, c’est vrai, mais en face ils sont aussi trés méchants et du même acabit

                                            Quant à Besancennot, franchement, il n’y a aucun lien. On va quand même pas lui reprocher que des guerilla mafieuses et meutrières sont ces potes car ils s’auto-proclament de gauche, non mais !

                                            Sinon on va aussi dire que la droite est l’alliée morale de types comme Pinochet (enfin, là il a eu du soutient parmi l’élite européeénne de droite...)


                                          • Yltes 12 janvier 2008 12:51

                                            Je propose que les Farcs soient retirés des listes des terroristes internationaux car ils ne l’ont vraiment pas mérité. Terrorisme des populations civiles, intimidation, enlèvement de femmes , vieux, enfants suivi de séquestration ad vitam eternam, lutte armée et traffic de drogue sont des méthodes éprouvées et parfaitement justifiées pour promouvoir la soi disant cause de défense des petits paysans colombiens.

                                            Je demande aussi à ce que les médias cessent de nous tromper et rendent enfin correctement compte de la situation en prenant leurs sources directement auprès du site de propagande pour la lutte armée qui relaie directement les communiqués des Farcs. 

                                            Je propose également que Sarkozy reçoive à l’Elysée, avec tous les honneurs de la République, ce bienfaiteur de l’humanité qu’est Marulanda et lui remette la légion d’honneur afin de le remercier d’avoir brisé les chaînes et libéré les otages.

                                            ¨De même offrons à Chavez le prix Nobel de la paix pour sa gestion discrète, sereine, pleine de sagesse et surtout désintéressée pour un accord humanitaire en Colombie.

                                            Enfin proposons à la France et au Venezuela de nous débarrasser définitivement de cette guerrilla antédiluvienne en Colombie en démilitarisant une partie de leurs territoires afin d’accueillir et laisser enfin vivre en paix tous ces guerrilleros afin qu’ils puissent jouir tranquillement de leurs revenus tirés du traffic de drogue.

                                            La seule spéculation intellectuelle que je m’autorise c’est d’émettre l’hypothèse audacieuse que l’argent de la drogue doit alimenter certaines personnes afin de faire en Europe (qui ne connaît pas la situation quotidienne des Colombiens) de la propagande activiste pour les Farcs.

                                             


                                            • furio furio 12 janvier 2008 15:05

                                              à gilles,

                                              Vous savez Gilles il vaut mieux éviter quand on prend position dans un débat, de dire, moi je suis allé plusieurs fois et j’ai vu !!!! Gilles, il faut vous rappeler qu’au moment de déclencher l’apocalypse sur l’Irak les bouchers étatsuniens envoyaient la propagande avec des témoins qui revenaient d’Irak et qui avaient vu le tyran Saddam et ses exactions !!! On sait depuis que ces gens étaient des menteurs, parmi eux des soi-disants intellos, les Finkelkraut, kouchner, et autres immondes goupil. Egalement lorsque l’on visite un pays, vous m’excuserez mais on passe à côté de beaucoup de choses, des choses essentielles même !

                                              Alors gilles vous rangez de grâce vos références, sinon on parle espagnol et je vous interroge sur les départements que vous avez visités !lol !

                                              Les farcs je veux bien leur imputer tous les maux de la terre mais j’aimerais en rencontrer un seul !! Vous en avez vu des farcs en déplacement à l’Etranger, en visite sur notre beau territoire. Moi pas !

                                              Et c’est pas non plus les otages qui vont nous apprendre quelque chose sur leurs ravisseurs. les otages sont faciles à berner et c’est souvent les derniers informés.

                                              Je maintiens que les otages sont détenus par les paramilitaires.

                                               

                                               


                                              • furio furio 12 janvier 2008 15:12

                                                yltes,

                                                vous oeuvrez (votre métier peut-être) sur plusieurs forums, et vos propos haineux envers les marxistes traduisent bien le manque d’imagination, le manque d’esprit critique dont font preuve les propagandistes étatsuniens, fascistes et autres évangélistes. Un peu comme si la propagande des médias ne suffisait pas, vous et les vôtres yltès en rajoutez à volonté. Chargez la mûle mais cela en devient ridicule !! D’ailleurs qu’avez vous obtenu des farcs, yltes depuis 2002 ? rien, niente, nadda, que dalle ! Alors un moment il faut arrêter.

                                                A+

                                                inutile de répondre si c’est pour me dire "oh ! qui sont méchants les farcs, attention y vont vous attaquer !"


                                              • Yltes 12 janvier 2008 15:47

                                                Je vois que manier l’humour et le second degré pour démonter les absurdités que vous énoncez fonctionne mieux que les argumentaires sans fin. Je ne vois aucune haine dans mes propos. Je me fiche pas mal de la cause marxiste qui n’a pas besoin de moi pour se décrédibiliser toute seule.

                                                Si j’interviens sur les forums c’est uniquement car je connais très bien ce sujet en tant que franco colombienne et que je tente de rétablir les contre vérités de gens comme vous qui n’ont jamais mis les pieds en colombie et qui tentent depuis leur canapé de projeter sur ces lointains Farcs leur propre idéologie.

                                                 Vous voulez nous faire croire que les colombiens soutiennent les Farcs mais pas plus tard qu’en février une immense marche va être organisé par eux à Cali près de la zone demandée par les farcs afin de dire BASTA , que l’on ne veut pas des Farcs et de leur soi disant idéologie et NON à la démilitarisation de Florida et Pradera.

                                                 


                                              • furio furio 12 janvier 2008 17:48

                                                yltes, l’humour vous n’en manquez pas ! Surtout quand vous vous prétendez franco-colombien !lol ! Hier vous aviez de la famille en Irak ! Demain vous en aurez en Iran !

                                                Tiens une grosse blague ! La colombie fait partie de l’axe du mal ? Non le pays ne se situe qu’à la deuxième place de la production mondiale de drogues !


                                                • Yltes 12 janvier 2008 22:13

                                                  Une famille en Irak de quoi parlez vous ? que cherchez vous à me discréditer ?

                                                  Primo je suis une femme et secundo même si cela vous gêne je suis bel et bien franco colombienne vivant à Paris mais née à Bogota. Vous comprendrez donc pourquoi je suis fortement concernée par le cas d’Ingrid Betancourt et que je connais parfaitement l’opinion des colombiens face aux Farcs, de même que leur indifférence face au cas d’Ingrid, que personnellement je ne partage pas, car ils considèrent , non sans tort, qu’elle est allée se mettre toute seule dans la gueule du loup et ne font pas vraiment de différence entre son sort et celui des autres otages. Au passage la lettre reçue dernièrement à fait bouger là bas et évoluer l’opinion à son égard.

                                                   Contrairement à vous, je parle Espagnol et suis donc en mesure de consulter en profondeur la presse sud américaine, et constater les réactions et l’opinion des lecteurs colombiens face au fil des événements...C’est la raison pour laquelle j’ai pu trouver l’origine du communiqué dont nous parle l’auteur de cet article qui prétend nous éclairer.

                                                   Mais je pense qu’il nous faut clôre cette discussion, d’une part parce que Agoravox n’est pas vraiment un forum mais un endroit où l’on réagit à un article, et d’autre part parce que vous ne me paraissez pas un interlocuteur honnête cherchant à débattre sur un point de vue différent pour l’éclairer. Opinion fondée sur votre prose répandue sur le net où je ne détecte qu’élucubrations avec la thèse du grand complot Américain et énonçant à propos de la colombie des faits, des contre verités et des confusions incompréhensibles dénotant une totale méconnaissance de l’histoire, du terrain géographique et de la réalité actuelle colombienne. Jusqu’à présent je n’avais même pas pris la peine de vous répondre et je m’en tiendrais là dorénavant en dépit de vos fausses insinuations ou de vos insultes.

                                                   

                                                   

                                                   

                                                   

                                                   


                                                  • phiconvers phiconvers 13 janvier 2008 11:57

                                                    YLTES, ne vous découragez pas. Malgré leur surreprésentation sur Agoravox, les potes du rédacteur de ce lamentable article sont marginaux et voués à la disparition. Plus que jamais, il faut faire entendre la réalité colombienne et pousser les curieux à se faire eux-mêmes leur propre idée en leur proposant des sources dignes de foi et de confiance.

                                                    Je serais curieux de savoir qui, parmi les farouches allumés qui se réjouissent de cet article, a déjà mis les pieds en Colombie.

                                                    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=32155

                                                     


                                                  • Yltes 12 janvier 2008 22:55

                                                    Merci de soutenir tous les colombiens

                                                    http://www.colombiasoyyo.org/

                                                     


                                                    • furio furio 12 janvier 2008 23:47

                                                      yltes, franco colombienne qui rame pour défendre la Colombie ? Non ! la France ? Non ! Mais les états-unis !!lol ! Voila bien une position particulèrement difficile pour vous. Car les Etats-unis ont une lourde responsabilité sur les massacres perpétrés en Amérique du Sud depuis 50 ans pour maintenir en place des pouvoirs ignobles et celui de uribe en fait partie.

                                                      Au fait pourquoi la Colombie ne figure t’elle pas dans les pays de l’axe du mal ? C’est quand même le pays qui empoisonne la moitié de la terre. peut être parceque le pays dont vous faites profession de défendre est aussi celui qui mène le jeu du narco-trafic ? Non ? Et pour se faire quoi de mieux pour écarter les étrangers et curieux en tout genre d’organiser cette terreur farco-paramilitaire.


                                                      • Illiouchine 13 janvier 2008 02:39

                                                        « C’est à cause de moi que la guérilla a été internationalement ridiculisée. Et ça, ils ne me le pardonneront jamais. »

                                                        les paroles de José Gomez, l’homme à qui les FARC avaient "abandonné le bébé".

                                                        Je trouve que cette simple phrase fait froid dans le dos et est beaucoup plus démonstrative que tous le verbiage contenu dans cet article.

                                                        En plus elle a été recueillie par un vrai journaliste, qui a interrogé lui-même le type en question. C’est pas une information de quinzième main ramassé sur Internet par un pseudo journaleux qui n’a rien d’autre à faire que de pondre des conneries sur agoravox...

                                                        http://www.lefigaro.fr/actualites/2008/01/12/01001-20080112ARTFIG00139-de-la-jungle-a-l-orphelinat-l-epopee-du-petit-emmanuel.php

                                                         


                                                        • Christoff_M Christoff_M 13 janvier 2008 04:44

                                                           Uribe est soutenu par les américains et ne veut pas perdre la face face aux farcs....

                                                           Quand à mme Betancourt je vous conseille de regader le role de son père et son parcours !! je pense qu’il n’était pas franchement du coté du peuple, il était surement élu "démocratiquement" dans le sens d’une démocratie américaine... je vais peut etre passer pour un méchant, mais je vais me répéter, pour moi Ingrid Betancourt n’est qu’une parachutée comme mme Bhutto, que l’on a essayé de mettre en place au pouvoir de manière artificielle avec des appuis extérieurs....

                                                           Le probléme, c’est que les français, les américains, les européens ont tellement joué à ce jeu la partout dans le monde, que cela ne marche définitivement plus !! il faut etre naif et illuminé pour faire croire que parce que l’on est issu d’enfants de classe dirigeante ; on peut acceder au pouvoir dans un pays qui n’est pas le sien !!

                                                           Entre paranthèse, entre la démocratie à l’américaine avec des votes controlés par des organismes externes, et une guérilla militaire, je ne vois ni indépendance ni vraies représentation du peuple local.... tout le monde sait bien que cette guérilla peut etre soutenue par Chavez ou autres et que le pouvoir en place est soutenu par des notables plutot blancs plutot pro américains, URIBE ayant fait ses études supérieures aux états unis...... on peut retrouver le meme phénomène en IRAK , au Liban, en Afrique, en Russie avec KASPAROV soutenu par une fondation américaine.....

                                                           Alors partout on se retrouve avec des conflits qui sont le reflet d’antagonismes extérieurs au pays.... de lutte entre les pro américains et les révolutionnaires ; des pros libéraux et des gauchos résistants ; de militaires contre les mouvements d’opposition, c’est le cas au Pakistan ou en Afrique et malheureusement la plupart du temps, les militaires sont soutenus par des américains ou des européens.... je ne parle pas de l’ex yougoslavie et de la Palestine la dedans !!

                                                           Reste à integrer la Chine et la Russie dans ce petit jeu et la ça devient tres dangereux, surtout pour les habitants du pays envahi !! qui sait bientot va t on voir des instructeurs et des militaires chinois débarquer un peu partout comme au Sodan au Liberia, comme les russes en Afrique ou en Afghanistan.... mais ils seront encore plus discrets que les autres et ce ne sera pas un gage ni de paix, ni de prosperité pour les pays investis !! certains ce sont plaints du colonialisme à l’européenne, ils vont découvrir le colonialisme à la chinoise et la c’est trique, pain sec et corruption...


                                                          • furio furio 13 janvier 2008 12:35

                                                            La Colombie est embourbée dans le scandale de la parapolitique. La justice colombienne a étudié plus de cent cas de collusion entre les représentant de l’Etat et les paramilitaires. Comme chacun le sait les paramilitaires figurent dans la liste des groupes terroristes ( c’était le moins qui puisse être fait puisque les farcs s’y trouvaient de facto ). Des fraudes ont été mises à jour qui auraient porté uribe au pouvoir.

                                                            La crise a emporté le ministre des affaires étrangères, des gouverneurs, des députés et sénateurs uribistes, sous les verrous ; également concernés le chef de campagne de uribe, et le directeur de la police nationale, etc....

                                                            La collusion avec les paramilitaires et le narco-trafic auraient réclamé une mise de ce pays sur la liste des pays de l’Axe du Mal depuis belle lurette. A moins que les états-unis ne s’accomodent gentillement de cette situation ubuesque au pays de uribe.

                                                            Le blocus de ce pays permettrait d’éradiquer le trafic de cocaïne, de faire tomber uribe et ainsi tous les otages rentreraient chez eux. tant que uribe sera au pouvoir et qu’il aura les clés des cellules des otages la Colombie continuera à innonder le monde de drogues et à capturer d’autres otages.

                                                             


                                                            • Yltes 13 janvier 2008 15:29

                                                              Merci Phivonvers pour votre manifestation de soutien. Nouvelle venue sur Agoravox je ne connaissais pas votre article sur les cas Betancourt et bien entendu j’adhère à votre point de vue.

                                                              Je m’étonne aussi grandement de la propagande anti Uribe que fait la famille Betancourt , dont je respecte bien entendu la douleur et le combat, et qui les transforme par un curieux renversement en porte parole des Farcs. Je me demande ce qu’en pensera Ingrid lorsqu’elle sortira, je veux être optimiste. Je m’étonne aussi de voir si répandu sur Agoravox des thèmes d’extême gauche et l’anti américanisme primaire. On peut être anti Bush sans sombrer dans le délire paranoïaque de Chavez qui voit les USA comme le principal responsable de tous les maux de la terre. 

                                                              Je veux bien croire qu’il ne faut pas être naïve et que sous la façade politique que nous percevons se cache des enjeux politique et financiers que nous ignorons et dont les USA sont le principal chef d’orchestre. Mais si pour confirmer et étayer cette thèse ceux qui la soutiennent utilisent la situation colombienne, qu’il ne connaissent pas in situ, tirent des conclusions erronées en se basant sur des articles engagés, glanés sur le net puis finissent par légitimer les exactions et la torture des Farcs en justifiant les crimes d’extrême gauche par ceux commis par l’ extême droite alors je trouve cela révoltant et malhonnête.

                                                              Je me retrouve ainsi dans la curieuse situation de défendre Uribe, qui n’est pas spécialement ma tasse de thé, un peu comme si je me voyais dans l’obligation de défendre Sarko taxé d’être un dictateur dans les forums Colombiens. Pourtant n"en déplaise à certain Uribe a été élu démocratiquement, 2 fois de suite par les colombiens qui en ont ras le bol des FARC / ELN / Paramilitaires, ils ignoraient alors ses accointances avec ce dernier. Aujourd’hui, les colombiens demande des investigation sur ses liens avec les pararacos mais ne remettent pas en cause son attitude intransigeante vis-à-vis des FARC, bien au contraire !!! C’est sa fermeté dans la gestion des otages qui le rend de plus en plus populaire.

                                                              Pour finir je joint ce post trouvé sur le forum de libé et écrit par un colombien, avant qu’il ne disparaisse noyé par le flux des informations et qui relate mieux que ce que je peux faire la situation actuelle en Colombie.

                                                              "Je suis bien navré de vous informer que vous avez tout FAUX !!! Vous pouvez dire ce que vous voulez d’Uribe mais il n’est là que depuis 2002, les FARC et leurs atrocités depuis 1964 !!!! Savez vous qu’aujourd’hui la Colombie les plus grandes scandales de son histoire contemporaine et que les procès se font en cascade, les denonciations de la parapolitique (vieille de 20 ans et ne datant pas d’Uribe) surgissent tous les jours, des congressistes sont arretés, emprisonnés, des militaires sont destitués, etc.... Jamais la Colombie n’a connu une telle vague de JUSTICE !!!!! La situation vous parait scandaleuse mais la Colombie est en train de GUERIR SES PLAIES !!!!! Aujourd’hui, la corruption est en net recul et la violence également que ce soit celle des FARC, paramilitaires, ELN, delinquance ... Vous me faites rire jaune quand je vois vos remarques qui sont un simple constat à un instant "t" alors qu’il faut analyser l’évolution du probleme colombien, d’une complexité que visiblement vous ne saisissez pas ! C’est triste à dire mais ce sont les FARC qui ont donné naissance aux paramilitaires dans les années 80, au départ ces mouvements protégeaient les citoyens delaissés par l’Armée et menacés par la guerilla. Puis tout a degénéré et les para sont devenus d’ignobles criminels qui ne valaient pas mieux que les FARC ! Aujourd’hui, peut etre qu’Uribe est copain avec les paramilitaires mais le resultat est qu’il y en a moins ! L’ELN est en cours de nego avec le gouvernement et des guerilleros des FARC se demobilisent au compte goutte car il existe un programme de reinsertion ; Uribe ne les attend pas avec une guillotine pour les tuer. Il n’y a pas assez de place ici pour tout vous dire...malheureusmenet. Mais une chose est sure les colombiens ne veulent plus des FARC. Prenez les chez vous puisque vous semblez tant les aimer....Fillon leur a ouvert les bras Samedi 12 Janvier 2008 - 20:39


                                                              • furio furio 13 janvier 2008 17:37

                                                                yltes qui n’en finit plus d’en finir ! Vous vous rendez ridicule avec votre soi-disante double nationalité et c’est pas votre article "glané" sur libé qui va nous rassurer sur ce qu’est la Colombie, protectorat, d’Amérique du Sud de la cia. Non franchement c’est pas rassurant ! Si les procès prouvant la collusion Etat et paramilitaire se multiplient c’est tout simplement la preuve de la parapolitique. Si tous les proches de uribe sont concernés c’est bien la preuve que uribe a les mains trés sales. Des noms en voici :

                                                                 "La justice colombienne examine plus de cent cas de collusion présumée entre les paramilitaires des Autodéfenses unies de Colombie (AUC) et des représentants de l’Etat. Elle met au jour les fraudes organisées par les uns et les autres lors des élections qui ont porté M. Uribe au pouvoir.

                                                                La crise a déjà fait chuter la ministre des affaires étrangères María Consuelo Araújo, dont le frère et le père ont été inculpés. Deux gouverneurs (des départements du Cesar et du Magdalena), quatorze députés et sénateurs – tous « uribistes » – sont sous les verrous, cinq autres font l’objet d’un mandat d’arrêt. L’ancien directeur du département administratif de sécurité (DAS, police politique), M. Jorge Noguera, chef de la campagne du candidat Uribe dans le département du Magdalena, a été incarcéré. Le directeur de la police nationale, le général Jorge Daniel Castro..." sources "Monde Diplomatique"

                                                                La colombie se meurt de cette corruption avec les assassins d’extrême droite et les mafieux du narco-trafic. Et vous colportez un article qui dit "Jamais la Colombie n’a connu une telle vague de JUSTICE !!!!! La situation vous parait scandaleuse mais la Colombie est en train de GUERIR SES PLAIES !!!!! Aujourd’hui, la corruption est en net recul" !

                                                                On croît cauchemarder ! Et quand on songe que le petit parti démocratique ( l’Union Patriotique en 1990) qui avait osé se proposer en recours à la collusion qui a toujours existé entre les libéraux et les conservateurs pour se partager le pouvoir grâce à la fraude électorale, a été purement EXTERMINE (3 000 morts) !

                                                                Enfin, si vous aviez du sang français, yltes, il vous viendrait la rage au corps de savoir qu’une femme française est prisonnière depuis 6 ans dans un pays dirigé par un nazillon qui mérite 100 fois le passage devant un Tribunal Pénal International comme son mentor pinochet. Et que la seule solution pour sortir Ingrid de cet enfer c’est de rendre pénalement responsable le président de ce qui se passe sur son territoire !!


                                                                • phiconvers phiconvers 13 janvier 2008 20:39

                                                                  Bien entendu, il serait vain de tenter de discuter avec furio et consorts... Je répète qu’il est affligeant que cette apologie d’un groupe terroriste reconnu comme tel par l’Union européenne et par 98% de la population colombienne puisse être publiée ici.

                                                                  Toutefois, pour ceux qui "comptent les points" avec un certain dépit et une volonté frustrée de compendre ce qui se passe dans ce pays lointain dont on ne parle qu’à travers la question des otages, voici quelques éléments, que je détaillerai dans un prochain article :

                                                                  Ce que furio reproche en fait le plus à la Colombie est son alliance avec les Etats-Unis, l’Ennemi de toujours, le vilain oncle Sam qui n’a évidemment que des mauvaises intentions, en Amérique latine comme ailleurs... On peut déplorer la dépendance de toute l’Amérique latine (Venezuela y compris...) à l’égard du grand frère du Nord. Mais c’est un fait et, la Colombie ne disposant pas d’autant de pétrole que son voisin, sa marge de manoeuvre est moins grande. L’Europe et les voisins sud-américains de la Colombie n’ont jamais voulu aider Bogota à résoudre ses crises, sa violence et ses difficultés, se contentant de les contenir à l’intérieur de ce pays jugé "maudit" à l’extérieur (sauf par ceux qui le connaissent). Dans ce contexte, il a bien fallu que les gouvernements colombiens fassent appel aux Etats-Unis (et pas simplement Uribe, faut-il rappeler que le plan Colombia a été lancé par Pastrana, son prédécesseur, et par Clinton, président démocrate) . Cela a des avantages et des contraintes. Mais je suis convaincu que nous pourrions aider la Colombie en nous y impliquant beaucoup plus profondément qu’en envoyant des médiateurs souvent ignorants et de toute façon téléguidés par des intérêts politiques qui ont peu de choses à voir avec le bien supérieur de ce pays.

                                                                  S’agissant du paramilitarisme et de la violence d’Etat dénoncée par certains, il faut inlassablement rappeler que le paramilitarisme est né de la faiblesse de l’Etat et du besoin éprouvé par certains de suppléer à l’absence des autorités légales. L’une des principales matrices du paramilitarisme contemporain, ’los pepes’, est née du désir de vengeance et de protection contre le cartel de Medellin, à la fin des années 80 et au début des 90’s. Jusqu’à la fin de cette décennie, il n’y avait guère de points communs entre les douzaines de milices privées surgies notamment de l’incapacité de l’Etat à juguler la guérilla. Accuser Uribe d’être un "parrain" du paramilitarisme relève de l’ignorance ou de la mauvaise fois. Comme tous les responsables politiques locaux, celui-ci a sans doute été confronté à des organisations paramilitaires, et a peut-être même conclu des alliances circonstanciées, comme tant d’autres. Mais il n’est en aucun cas à l’origine du phénomène, ni même sympathisant. Uribe est un des rares hommes d’Etat qu’a pu produire la Colombie des vingt dernières années. Son objectif est de renforcer l’Etat, en brisant les monopoles et les forteresses constitués par des acteurs privés. C’est ainsi qu’il a accepté un processus de paix avec la principale fédération paramilitaire et a obtenu la démobilisation d’une trentaine de milliers de bandits peu politisés. Pour ce faire, il a négocié une certaine dose d’impunité, comme tous ses prédécesseurs l’ont fait avec les guérillas du passé (M619, EPL...). L’impunité est soit dit en passant bien moindre que celle concédée jusqu’à présent aux guérilleros. La même loi réglant le compromis est d’ailleurs valable pour les FARC et pour l’ELN. 

                                                                  La démocratie colombienne, revigorée par l’amélioration très sensible de la sécurité dans le pays, obtenue grâce à la politique d’Uribe depuis 2002, a permis pour la première fois dans l’histoire contemporaine la création d’un véritable parti de gauche, à peu près respectueux des institutions et capable d’obtenir de beaux succès politiques, notamment en remportant deux fois de suite la mairie de Bogota. En parallèle, la justice colombienne a affirmé son indépendance et commence à faire le ménage, jusqu’au sommet de la classe politique. Tous les partis sont concernés par cette nécessaire lessive. Il y a bien sûr des magistrats partisans, comme en France, et cela provoque des remous, mais cela faisait longtemps que l’institutionnalité colombienne avait oublié ses audaces, et il faut se réjouir de l’existence d’un débat !

                                                                  Enfin, dernier point pour aujourd’hui, il faut arrêter de dire que les FARC avaient tenté de bonne fois de se mettre véritablement à faire de la politique sans armes avec l’union patriotica. Celle-ci, émanation du PCC et non de la guérilla des FARC, a effectivement été dépecée tragiquement mais sa courte existence n’a jamais vu la guérilla abandonner les armes.

                                                                  Stop à l’apologie de cette guérilla barbare et anachronique et merci à ceux qui écrivent sur ce sujet de se documenter, de lire la presse colombienne, toute la presse colombienne d’ailleurs ou, mieux encore, d’aller séjourner sur place et de parler avec des vrais Colombiens. Je vous promets, la plupart ne mordent pas...


                                                                  • activista/// Activista 13 janvier 2008 21:32

                                                                     

                                                                    "Je répète qu’il est affligeant que cette apologie d’un groupe terroriste reconnu comme tel par l’Union européenne et par 98% de la population colombienne puisse être publiée ici."

                                                                    Que nous ayons sur le sujet une opinion divergente est un fait dont je me réjouis.

                                                                    Par contre il est diffamatoire, insultant et inacceptable que vous prétendiez que je fasse "apologie d’un groupe terroriste".


                                                                  • phiconvers phiconvers 14 janvier 2008 21:37

                                                                    C’est faire beaucoup d’honneur à votre torchon que de l’enrichir de commentaires, mais il ne sera pas dit que vos propos lamentables resteront sans réponse, d’où mon obstination à témoigner ici.

                                                                    Ma virulence à votre égard tient au fait que je doute de votre connaissance réelle de la Colombie comme de la pureté de vos intentions (vous vous décrivez d’ailleurs comme un activiste). Vos propos sont par ailleurs inexacts et vous vous revêtez d’un paravent de documentation en accordant systématiquement votre confiance aux assertions de la guérilla.

                                                                    Dans ce contexte, vous vous faites l’allié objectif de la guérilla et l’ennemi du peuple colombien qui a tant souffert, notamment de son fait. Un minimum d’objectivité, qui permettrait le débat, devrait vous conduire à constater et rendre compte de la profonde détestation qu’inspirent les FARC au peuple qu’elles prétendent "libérer".

                                                                    Enfin, vous ne répondez à aucun des points que j’ai soulevés dans mon commentaire précédent.


                                                                  • furio furio 13 janvier 2008 21:12

                                                                    phiconvers, mais vous nous faites l’apologie d’un Etat voyou ! Pire état dans le monde on ne peut trouver et vous, vous venez nous donner des leçons. Il faudrait selon vous aller sur place ! lol ! Mais la colombie c’est le pays qui détient le record des assassinats, des enlèvements. Le pays est aux mains des narco-traficants ! Et vous voulez que l’on aille en colombie ! Je préfère lire sur la colombie et ce que nous lisons en dehors de la propagande uribiste et étatsunienne, le moins que l’on puisse dire c’est que c’est pas brillant. Et notamment que ce pays empoisonne la moitié de la planète avec sa cocaïne.

                                                                    Vous voulez que l’on aille prendre place aux côté de notre compatriote Ingrid et croupir pendant 6 ans aux mains de ravisseurs. ( je dis ravisseurs, car rien ne me prouve qu’il s’agit de farcs ). Mais ce dont je suis sûr c’est que uribe est responsable car la Sécurité des personnes sur le sol de la colombie c’est de la responsabilité du président.

                                                                    Je ne fais pas l’apologie des farcs comme vous le dites, les farcs c’est pour moi le chiffon rouge que uribe et ses sbires agitent pour justifier leur politique, leur "parapolitique".

                                                                    phitoconvers, moi je vous accuse de faire l’apologie de criminels d’extrême droite et des narco-traficants qui agissent en toute impunité avec uribe et la cia. Le jour ( en 2008 comme annoncé de manière si humoristique par des soi-disants farc ) où les farcs "attaqueront" et menaceront la capitale Santa Fé de Bogota, les poules auront des dents et moi j’entrerai dans les ordres !

                                                                    Bonne soirée. 


                                                                    • phiconvers phiconvers 14 janvier 2008 21:40

                                                                      Merci de révéler ce qui était une évidence : votre ignorance de la réalité colombienne. Tellement plus facile de pérorer plutôt que de se risquer à comprendre...

                                                                      Votre ignorance, votre maladif aveuglement anti-Uribe et votre complaisance pour les FARC vous disqualifient. Restez chez vous et intéressez vous au pouvoir d’achat, furioso du clavier...


                                                                    • Yltes 13 janvier 2008 21:25

                                                                      C’est vous qui êtes parfaitement ridicule avec vos éructations devant les témoignages vécu des colombiens qui contredisent vos mensonges et qui révèle une inquiétante propension à faire valoir vos théories en utilisant la violence les injures et des insinuations douteuses visant à décrédibiliser mes interventions. Je vous conseille d’aller consulter pour vous faire soigner.

                                                                      Les articles que vous même énoncez montre bien que la justice suit son cours et met à jour et sous les verrous les politiques qui ont été mêlés au paranarcotraffic. Alors je ne vois pas très bien pourquoi vous étranglez de rage ni comment vous expliquez que la soi disante dictature d’Uribe dispose d’une justice visiblement indépendante.

                                                                      J’ai toujours soutenu que les crimes de l’extrême droite sont tout aussi condamnable que les crimes d’extrême gauche. Vous remontez à 1990 mais depuis les crimes ont perdurés de part et d’autre. Pour parvenir à un véritable accord de paix il faut savoir faire table rase du passé se mettre autour d’une table de négociation et parvenir à pardonner les crimes de ses adversaires sous peine de s’enfoncer dans des conflits interminables ou chacun se rejette indéfiniment les crimes passés de l’autre sans que cela ne fasse avancer les choses d’un seul iota.

                                                                      Dans ce contexte les Farcs n’ont jamais réllement souhaité la paix et ont toujours fait semblant de négocier. Je vous renvoie à l’excellent éditorial paru dans El Tiempo le 9/01/08 de Mauricio Vargas intitulé TirDirect 25 années d’ignorance en référence à Tirofijo (tir précis) le chef des Farcs. Je n’ai pas le temps de vous faire la traduction entière mais je citerais quand même :

                                                                      "Durant toutes ces années les gouvernement successifs se sont mis en tête d’offrir des avantages aux Farcs afin de parvenir à les faire renoncer à la lutte armée et obtenir leur conversion politique afin de partager le pouvoir. Et bien il se sont toujours trompés. Tirofijo et ses accolytes n’ont jamais été intéressé pour partager le pouvoir. En cela ils sont léniniste : tous le pouvoir pour les Soviets ! mais ils sont également Hitlerien, pas seulement parce qu’ils ont des camps de concentration. mais aussi parce que faire semblant de s’asseoir à une table de négociation est pour eux une tactique pour gagner du temps afin de tout gagner à la fin du film. Dans la suite de son article il met en garde tous les intervenants diplomates extérieurs afin qu’ils ne se fassent pas avoir du fait de leur ignorance et ne deviennent pas une nouvelle fois les dindons des Farcs.

                                                                      Ref : http://www.cambio.com.co/opinioncambio/post.php?id_blog=3395929&id_nota=550000712

                                                                      Pour les images des camps de concentration des Farcs dans la forêt Amazonienne Il y a des extraits du reportage de Botero sur le site de l’Express dans son dossier sur la Colombie au dessus du Volcan"

                                                                       


                                                                      • furio furio 14 janvier 2008 08:38

                                                                        yltes, décidemment, vous êtes du service de propagande de votre ami uribe, car comme lui vous voyez hitler en colombie, et des camps de concentrations tenus par les farcs !! Je tiens à vous rappeler que hitler dirigeait l’Allemagne et que uribe avec ses 300 000 militaires face à 15 000 farcs (déclarés !) dirige lui, la colombie. Et je vois mal, alors que la cia veille avec ses avions espions capables de comptabiliser les habitants d’un village, laisser la guerilla une armée en guenille "gérer" des camps de concentration. Cela relève simplement du délire ! Comment pouvez vous colporter de telles infos ! Si camps il y a, ils sont fatalement tenus par les paramilitaires.

                                                                        Toute info venant de colombie est à prendre avec une trés grande circonspection. Quand on songe que le pays est tenu par un président qui refuse l’échange de prisonniers. Tout est possible. On peut même imaginer que les farcs ne détiennent rien du tout ni personne et que les otages sont dans les mains de "paramilitaires". On comprendrait mieux que uribe soit si bien informé sur les otages. Vous savez à quoi ressemble le plus un farc colombien....à un paramilitaire colombien. Alors toute manipulation est dès lors possible.


                                                                        • furio furio 14 janvier 2008 12:46

                                                                          Je continue ma "diatribe", l’échange de prisonniers est donc possible ? Alors uribe qui a ruiné l’échange prévu le 31 décembre ( échange auquel participait toute l’Amérique latine !!) peut maintenant à loisir procéder aux échanges. Entre nous si uribe libère 500 guerilleros ça va pas changer la face des forces en présence, faut il rappeler que uribe dispose de la cia et d’une armée de 300 000 hommes et des paramilitaires qu’il a "absout" et qui donc peuvent tranquillement continuer leurs bons et loyaux services selon yltès. 

                                                                          pour uribe il y a à mon avis un gros problème. A t’il encore les 500 guerilleros ? Et ne détient il pas, par contre, les otages ? Auquel cas on serait bien en colombie chez ubu roi.

                                                                          à yltès, je n’ai trouvé trace sur l’express des propos que vous relatez et attribuez à Botero accusé bien souvent d’être trop "gentil" avec la guerilla.

                                                                           


                                                                          • Alin Tranca 14 janvier 2008 18:31

                                                                            Voici un article paru dans Le Monde. J’ai cru que je ne savais plus lire, tellement j’ai été surpris de lire ce genre d’article dans Le Monde...

                                                                            Quelques vérités sur Alvaro Uribe

                                                                            • phiconvers phiconvers 14 janvier 2008 21:30

                                                                              Ce Nicolas Joxe peinera à nous convaincre de son impartialité... Il fait partie de ces gauchistes qui croient que l’Amérique latine comblera leur romantisme petit bourgeois, les mêmes qui ont "fait" le Chiapas et qui palpitent à chaque apparition de Chavez et Castro... Sans beaucoup d’intérêt. Personnellement, J. thomet et son expérience de terrain pendant cinq ans en colombie m’intéressent davantage.


                                                                            • Yltes 14 janvier 2008 22:01

                                                                              Merci encore à Phi de tenter de rétablir une partialité dans le tissu de mensonges qui sont propagés.


                                                                            • furio furio 14 janvier 2008 21:12

                                                                              Merci Alin Tranca, je ne lis plus le monde depuis longtemps n’y trouvant que complaisance vis-à-vis de la propagande états-unienne et autres régimes "ultra-libéraux".

                                                                              je voudrais vous citer un autre article, pour vous montrer combien la presse dite de gauche s’est droitisée ’ ( extrêmement même ) tdans le nouvel obs, un article scandaleux du rédacteur en chef, s raffy qui sous couvert de journalisme nous sert un roman abject pour tous ces pauvres colombiens qui ont été exterminés par les paramilitaires et ceux qui les protègent.

                                                                              Je reviens sur la remise des otages ! Etonnant NON ? C’est quoi c’est guérilleros qui se pavanent devant la caméra. Ils veulent se faire griller ? NON ?

                                                                               


                                                                              • furio furio 14 janvier 2008 21:34

                                                                                ....ces guerilleros !!!lol ! Mille excuses.

                                                                                Ces guerilleros m’ont semblé en faire un peu trop ! de plus à qui profite cette libération et plus généralement les prises d’otages. C’est une bonne pub pour le farcs ? Pour qui alors ?

                                                                                 


                                                                                • Yltes 14 janvier 2008 21:53

                                                                                  Encore un fois Furio vous faites de grossières erreurs, qui montre de toute évidence que vous ne connaissez rien à la situation en Colombie.

                                                                                  Comme visiblement vous n’avez pas l’air très doué je vous donne le lien direct sur le site de l’Express afin de consulter le reportage de Botero, seul journaliste colombien qui a pu aller filmer les prisonniers des Farcs dans la forêt.

                                                                                  http://www.lexpress.fr/info/quotidien/reportage-photo/default.asp?id=269

                                                                                  Quand à l’extrait de l’article dont je je vous ai fait la traduction il s’agit bien de celui d’Emilio Varga paru dans El cambio dans la presse colombienne. (pas dans el Tiempo ), je vous ai mis le lien direct mais comme de toute façon vous ne parlez pas Espagnol je ne sais pas si vous serez en mesure de le lire dans son integralité.

                                                                                  Si vous pensez que le matériel de la CIA est susceptible de percer la forêt amazonnienne impénetrable et qui s’étend sur un territoire grand comme la France, sans aucune voie d’accès excepté les rivières, et bien vous regardez trop Jack Bauer ! Incroyable comme ces américains si puissants ou bien encore ces russes au matériels milmitaires si sophisitiqués n’ont jamais pu avoir la peau de ses guerilleros aussi bien en Afganisthan qu’au Vietnam. Sans parler des RG en France qui n’ont jamais pu retrouver Yvan Colonna dans le mini maquis de cette mini corse au regard de l’étendue du territoire Colombien. Décidemment lorsque vous n’êtes pas dans les diatribes plein de haine vous parvenez à me faire rire.

                                                                                  Encore une fois vous répandez de gros mensonges et de l’ignorance en ce qui concerne la politique colombienne d’Uribe.

                                                                                  D’abord il se fiche complètement d’échanger les 500 guerilleros il l’a mainte fois proposé. En plus il sait parfaitement que la plupart des guerilleros après leur sortie de prison sont en général fort peu désireux de retourner au combat et de retrouver la vie précaire de la jungle. Voyez vous là où ça coince c’est que la direction des Farcs ne veulent procéder à aucun échange à moins que Uribe ne démilitarise Florida y Pradera et par ailleurs récupère 2 de leurs chefs extradés aux Etats Unis. Et le gros souci, et c’est le propos de l’article du journaliste du Cambio que je vous ait traduit, c’est que la dernière fois que les Farcs ont eu cette même exigence et qu’on leur a cédé un territoire ils en ont profité pour se réorganiser et y commettre les pires méfaits à savoir traffic de drogue, prise d’otages, terrorisme des population etc. et pour finir assasiner le ministre de la justice. Tout ceci en étant tranquillement assis à la table de négociation. Dès lors pour tout les Colombiens il est hors de question de refaire la même erreur et quel que soit le président ils ne veulent plus JAMAIS de démilitarisation. Donc tant que les Farcs exigeront cette condition comme préalable pour la libération des otages la négociation restera au point mort.

                                                                                  Enfin je ne vois pas pourquoi Uribe ferait, avec des messages réguliers sur Radio Caracol en Colombie, des programmes pour les guerilleros pour les inciter à déserter, en leur promettant de veiller à leur réintégration dans la vie civile colombienne et qu’il ne ferait pas la même chose pour les paramilitaires qui décident de déposer les armes. Et en plus ça marche ! encore une fois si vous lisez la presse colombienne presque chaque semaine des ex guerilleros déserte, dénonce et permette d’ailleurs aux militaires de faire de très belle prise comme cela a été le cas de "Mamajuana" au cours du mois de décembre qui est le responsable de l’enlèvements des 11 députés del Valle lâchement assassinés par la guerilla.

                                                                                  L’ennuyeux avec les gens comme vous qui prétendez combattre les méchants c’est que vous affichez tellement de violence et de radicalité dans vos propos que je trouve cela très suspect. Je vous le répète ce n’est que par le pardon des crimes passés des uns et des autres que la Colombie pourra parvenir à une paix durable. Des gens comme vous ne font qu’ alimenter la spirale sans fin des guerres.

                                                                                   

                                                                                   


                                                                                  • furio furio 14 janvier 2008 22:00

                                                                                    phiconvers, vous appréciez plus thomet et son expérience sur terrain !! Vous en savez quoi de son expérience sur le terrain, vous l’accompagnez dans ses déplacements ? Pire, expérience sur le terrain n’a jamais voulu dire honnèteté ! Loin de là. Expérience sur le terrain c’est souvent compromission et cie. En tout cas les propos de thomet dénotent d’une grande servitude à la cia mais... les vôtres aussi.

                                                                                    Pour en revenir au cas uribe j’ai lu que uribe commet bourdes sur bourdes ( on le constatait un peu voyez vous ) selon washington et qu’il ne serait plus en odeur de sainteté. Il ne tardera pas à être lâché par la cia qui installera soit un libéral soit un conservateur, ainsi va la colombie...dont il faut garder le contrôle du narco-trafic. A+


                                                                                    • furio furio 14 janvier 2008 22:15

                                                                                      yltès, je croyais que vous aviez disparu avec vos camps de concentration, mais on peut ne pas vous en vouloir car visiblement vous ne savez pas ce qu’est un camp de concentration sinon vous n’auriez pas utilisé ce mot. A moins que vous aussi ne fassiez partie de ce ramassis de révisionnistes d’extrême droite qui nient les camps de concentration.

                                                                                      Vos sources colombiennes sont vérolées. mamajuana arrêté et c’est lui le responsable comme par hasard ! Vraiment les colombiens sont trop forts, ils découvrent la cassette d’Ingrid en arrêtant 3 farcs par hasard, ils arrêtent mamajuana, ils découvrent le petit Emmanuel, Non mais vous croyez que nous français sommes dupes de ces salades. Y a que Ingrid qu’ils n’arrivent pas à localiser.

                                                                                      yltès vous êtes certainement payé pour colporter toutes ces âneries car j’ai du mal à croire que vous croyez une seul instant à ces délires de vos sources propagandistes d’uribe. Mais votre président fait de grosses bourdes et washington commence à le voir d’un oeil plus critique.


                                                                                    • Yltes 15 janvier 2008 21:18

                                                                                      Si vous pensez que je dispose de tout mon temps pour démonter vos absurdités sur Agoravox, vous vous trompez. Ce n’est pas parce que vous énoncez des âneries et que vous vous répandez en invectives que cela etaye argumente ou prouvez vos propos.

                                                                                       Votre bourde monumentale sur les réelles raisons qui bloquent les négociations avec les Farcs ne font que conforter mon hypothèse sur le fait que vous n’y comprenez rien. Vous prétendez savoir ce qui se passe en Colombie, alors que vous ne lisez ni ne parlez Espagnol et surtout n’y êtes jamais allé afin de constater de visu comment vivent et pensent les colombiens depuis disons 20 ans...

                                                                                      Je vous ai déjà signalé que la plupart de vos lourdes erreurs proviennent d’une méconnaissance manifeste de la géographie Colombienne que vous avez du mal à concevoir. Vous avez du mal à saisir les enjeux hors de la réalité du terrain. Et ce d’autant plus à propos de ces histoires de Farcs et de paramilitaires car ils proviennent essentiellement de la difficulté de maintenir un état de droit, avec un poste de police à chaque carrefour, dans un territoire aussi vaste et impénétrable entre Amazonie et Cordillère des Andes. Ce n’est pas les banlieues parisiennes là bas !

                                                                                       Au passage je vous signale une autre erreur dans vos hypothèses.. Selon vous les Farcs n’ont pas besoin de rançon pour les prises d’otages, vu qu’ils sont censés disposer des revenus de la drogue, Mais vous oubliez que les différents fronts sont éparpillés, que les revenus de la drogue restent dans les mains des dirigeants et que l’extorsion et l’enlèvement des populations de proximité sont juste un moyen pour eux d’améliorer l’ordinaire. Ne confondez pas les Dirigeants et les combattants de base qui sont de manière générale des paysans illettrés que les Farcs conditionnent dès leur plus jeune âge avant de les enrôler.

                                                                                      De toute évidence vous ne savez pas qui est Mamajuana, ni les conditions dans lesquels il a été dénoncé par une ex guerrillera qui a raconté la détention des députés. Quant aux camps je persiste et signe ; d’ailleurs comme par hasard aucun mot de votre part sur ces prisonniers derrière les fils barbelés des camps de la forêt Amazonienne que l’ont peut voir sur le site de l’Express. Ni même d’ailleurs du dossier approfondi de l’Express sur les Farcs. Ah mais oui c’est vrai j’avais oublié l’Express, le Monde, Libé et Serge Raffy du Nouvel Obs sont tous à la solde d’Uribe, car ils ne confortent pas votre lumineuse hypothèse que le Farcs n’existent pas et qu’il n’y a que des vilains paramilitaires tous à la solde d’Uribe et des Etats Unis.

                                                                                      Je persiste et signe ceux qui enlèvent , séquestrent des gens derrière des camps entourés de barbelés, enchaînent des personnes par le cou nuit et jour, assassinent froidement homme femme et enfants et dont on découvre régulièrement les charniers sur le territoire colombiens ont des méthodes de nazis et cela vaut bien évidemment pour les paramilitaires. 

                                                                                       Je me demande qui est le véritable négationniste, pour moi c’est celui qui nie l’évidence d’ images insoutenables auxquels tout le monde à accès, parce que cela ne va pas dans le sens de ses théories. Et je vous laisse imaginer ce que j’en pense.

                                                                                       

                                                                                       

                                                                                       

                                                                                       


                                                                                    • Mélusine 15 janvier 2008 10:02

                                                                                       

                                                                                      Quelle "jungle" le net… !

                                                                                      Remarquez, chez les théoriciens de la physique, c’est idem, on les croirait plus rationnels et ils s’envoient eux aussi des douceurs par billets sur blog…

                                                                                      Avec un peu de "détachement" et d’analyse "dépassionnée", je dirais que la complexité de la situation sociale et politique globale sur Terre se résume encore, comme le disait si bien M. De Rosnay, à des antagonismes de pouvoirs divers et variés.

                                                                                      A partir de ce fait, et de cette lumineuse idée simple,  plusieurs options sont disponibles, en fonction des moyens du bord.

                                                                                      Si l’humanité globale tient à rester en vie encore quelques millénaires, je suppute qu’il va falloir un de ces 4 y réfléchir un peu "sérieusement"…

                                                                                      J’ai l’impression que certains semblent s’y prendre d’une façon un peu plus innovante, en combattant pour leur vie sans prendre celle des autres… C’est encore une idée très simple, qui à au moins l’avantage de dépasser certains paradoxes…

                                                                                      Quelques liens pour vous en faire votre propre "idée"…

                                                                                      http://ephemeride.astro/p2/globe.htm

                                                                                      http://risal.collectifs.net/article.php3?id_article=659

                                                                                      http://zeztainternazional.ezln.org.mx/

                                                                                      http://cspcl.ouvaton.org/

                                                                                      http://www.ezln.org/documentos/2005/sexta1.fr.htm

                                                                                      http://www.amnesty.fr/index.php/amnesty/agir/campagnes/terrorisme/guantanam o/non_aux_detentions_illegales_par_les_etats_unis

                                                                                       

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès