• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Qui va gagner le deuxième tour ?

Qui va gagner le deuxième tour ?

Pour gagner, le candidat doit insister sur les points qui lui donnent un avantage sur l’autre.

Pour Ségolène Royal, son réel avantage, c’est que dans l’esprit des Français, elle représente le changement, bien plus que l’autre candidat. En effet Nicolas Sarkozy a été membre du gouvernement actuel, et président du parti qui a soutenu le gouvernement : il est la continuité de Chirac. Et en tout cas il représente moins le changement que sa concurrente.

Alors pour gagner, Ségolène Royal doit exploiter cette différence majeure.

Et Nicolas Sarkozy doit faire tout pour que l’on oublie qu’il est la continuation du gouvernement actuel.

A moins que l’un ou l’autre des candidats ne fassent une grosse bavure, à l’instar de Jospin, qui avait repris à son compte le thème de l’insécurité, terrain de prédilection de la droite.

Et puis surtout, pour la première fois dans son histoire, la droite est représentée par un homme, et la gauche par une femme.

Dans l’esprit du Français, la droite est plus sévère et restrictive : elle punit, elle est autoritaire. Elle est l’autorité et elle est masculine.

La gauche est plus perçue pour son côté maternel : douceur, solidarité, générosité et féminine !.

Si un camp tente de changer l’image qu’ont les Français de lui, il prend un risque, car si on peut mentir de temps en temps à une personne, on ne peut pas mentir tout le temps à tout le monde.

Et pourtant, la droite devra tenter de mettre de la « douceur » dans son discours (c’est bien ce que fait Sarkozy actuellement : « je vous aime...etc..) et la gauche de la « dureté ».

Et la limite fragile de cet équilibre donnera la victoire à l’un ou l’autre des deux camps.

Que s’est-il passé au premier tour ?

Si on essaye d’analyser ce qui s’est passé au premier tour, on se rend compte que le jeu s’est mené sur le concept du vote utile.

La droite l’a utilisé en passant comme message quasi subliminal l’idée qu’elle est la seule a pouvoir mettre en pratique les idées de l’extrême droite, puisque son candidat (Le Pen) a été rejetté massivement il y a cinq ans, alors qu’il pouvait l’emporter au deuxieme tour.

Donc une partie de cet électorat s’est porté sur la droite.

Mais ce concept de vote utile a joué aussi sur l’autre camp.

Car Nicolas Hulot, en lançant le concept du « pacte écologique » (que chacun s’est empressé de signer, crédibilisant du coup l’idée que l’écologie n’appartient à aucun parti) a ramené dans le camp socialiste des militants écolos. Le peu de charisme de la candidate des Verts et son image négative (elle a déjà appartenu à un gouvernement, elle a commis de nombreuses erreurs : affaire Erika...) ont fait le reste.

L’acharnement de M.-G. Buffet à vouloir sauver son parti,en tentant de récupérer l’altermondialisme a échoué, et ses voix sont allées à Besancenot, Bové, ou ailleurs...

Et au centre François Bayrou a tiré son épingle du jeu, en cristallisant ce malaise français qui, ne se reconnaissant ni à gauche ni à droite, l’a pris comme candidat.

Il ne donnera aucune consigne et sera l’épée de Damoclès d’un troisième tour, où il pourrait bien acquérir une position stratégique à l’Assemblée nationale, puisque l’un et l’autre des deux candidats restant ont évoqué la possibilité d’une VIe République dans laquelle l’Assemblée nationale aurait un réel pouvoir.

Mais comme disait récemment avec un certain cynisme Nicolas Sarkozy, « les Français savent bien que toutes les promesses que nous allons leur faire ne seront pas tenues. »

Olivier Cabanel 23 avril 07


Moyenne des avis sur cet article :  2.97/5   (65 votes)




Réagissez à l'article

123 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 24 avril 2007 10:26

    Pourquoi Ségolène ROYALE va gagner

    1/ Nicolas Sarkozy n’a aucun intêret d’avoir dans son centre à l’assemblée nationale et pendant 5 ans une veritable guérilla d’un futur candidat à l’election présidentielle pour 2012

    Il va donc chercher,comme Brutus ,à tuer tout ses opposants dans son camp et sur son centre

    2/ Sarkozy battu,il ne reviendra plus,et BAYROU,représentera le seul candidat représentant La futur alternance pour 2012 face à « une mauvaise gestion socialiste »

    3/ L’électeur de BAYROU c’est pas l’électeur SARKOZY-LEPEN, car sa conception de la société c’est pas l’ultra-libéralisme et le tout sécuritaire avec distribution de pv pour le Monde.(circuler y a rien à voir )

    Ensuite,si Me ROYALE,pouvait ne pas se présenter avec les loosers du 1er tour et leurs idées dépassées (Buffet,Voynet,...)cela serait vraiment bien vu et présenter un 1er ministre qui a de la reconnaissance comme DSK pour son pragmatisme économique

    Donc,je pense que Ségolène Royale sera élu avec 51% ou 52%


    • Vilain petit canard Vilain petit canard 24 avril 2007 10:44

      « 2/ Sarkozy battu,il ne reviendra plus » :

      Oula, pas si sûr !!! Il fera une grosse migraine, une bouffée délirante, sa femme le plaquera pour de bon, et dès que tout sera rentré dans l’ordre, un petit café et une bonne douche, et il repartira au combat.


    • Vincent 24 avril 2007 11:48

      @ Lerma, Houla quel optimisme !!!!!

      Je suis d’accord avec vous il faut y croire pour rendre possible cette élection.

      Maintenant affirmer Ségo haut la main, c’est peut-être ambitieux.

      Comme vous le précisez Ségo s’affiche avec une bande de lossers à moins de 2% ça casse pas des briques.

      Les électeurs de Bayrou ont les cartes en mains, que choisiront-ils, je crois qu’en fait leur choix est déjà fait, car je pense que certains avaient fait le choix de Bayrou comme étant le choix représentant la solution la moins pire.

      Les sondeurs ont déjà publié les intentions de votes des Bayrouistes, et je ne crois pas que l’électorat Bayrouiste soit volatile au point de changer d’avis en 2 semaines.

      Certains même n’iront pas voter ou s’abstiendront, de toute façon quoi qu’il arrive le prochain couple résidant à l’Elysée ne les satisfera pas.

      Donc partant de ce principe, il me semble qu’à moins d’une affaire ou d’une bévue monstrueuse de Nicolas Sarkozy la routé Elyséenne lui est toute tracée, il n’a qu’a entretenir sont effort, gérer la course en tête, sans faire trop de vague et il ira au bout.

      Quant à Ségolène Royale, elle a l’obligation d’être excellente à chacune de ses interventions, le débat à mon avis pourrait lui permettre de gagner quelques suffrages, seront-ils suffisants ?

      Je pense que si elle veut gagner cette élection elle doit marteler le bilan de l’actuel gouvernement, utiliser les chiffres publiés par celui-ci afin qu’ils soient indiscutables.

      Ce n’est pas évident mais l’argumentaire devrait être prêt en principe. Sinon cela relèverait de l’amateurisme.

      Cela dit, les français se sont tellement fait endormir durant 5 ans par le gouvernement actuel et depuis deux ans par le Sarko Show au minimum hebdomadaire, que ça va être dur de prendre sa place.

      Sarko est rentrer dans l’inconscient des français, il fait parti des meubles désormais, et c’est pas évident de changer de papier peint du jour au lendemain surtout s’il l’on a pas de coup de cœur.


    • jps jps 24 avril 2007 13:58

      Ségolène peut gagner car la dernière enquête Ipsos/Dell pour SFR et Le Point, montre une intention de vote des électeurs de Bayrou en faveur de Ségolène : 38% des électeurs de François Bayrou voteront pour Ségolène (+ 6 points par rapport à la dernière enquête), et 25% choisiront Sarkozy (-1%) et restent 27% qui s’abstiendront ou ne s’exprimeront pas (-5%). la suite sur : http://poly-tics.over-blog.com/


    • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 24 avril 2007 19:38

      Quand on voit le mépris de l’auteur et de Ierma pour les partenaires de Royal (Voynet, Buffet, ...), on est content de ne pas être pour Royal smiley

      Surtout quand on compare au charisme de Royal.

      Autre remarque, elle a aussi appartenu à un gouvernement, et en plus elle se réclame maintenant de 1981. Ca ! ça fait peur !

      Il a fallu attendre 1984 pour que les socialistes de l’époque réalisent les ravages de leur politique et fassent en catastrophe machine arrière.

      Et on veut nous revendre ça ?

      Non merci.

      Le choix, à ce second tour, c’est l’archaïsme dangereux contre une frilosité active.

      Vu l’urgence, il faut agir. Nous ne pouvons pas attendre quatre ans de Mme Royal réalise enfin que nous allons dans le mur.

      Donc, avec Sarkozy, ne nous attendons pas à des réformes audacieuses, mais espérons qu’il fera une petite partie du chemin dans le sens du redressement de notre économie.

      Cela au bénéfice des plus pauvres qui sont toujours les premiers a souffrir de nos défaillances économiques.


    • Dégueuloir Dégueuloir 24 avril 2007 22:49

      Sarkosy va perdre cette élection car ce 2eme tour va se transformer en référendum contre lui,« tout sauf Sarko »,il a fait un bon score mais il a fait le plein des voix de droite même en piquant des voix à JML,il sera trop juste à la fin,le débat à venir va enfin permettre à SR de le massacrer,elle est redoutable en débat ,une tigresse !! et une majorité de la gauche au centre,peut-être FB 1er ministre...qui sait ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 2007 08:50

      une de vos réflexion m’a amené un sourire, merci : le libéralisme est fait pour les pauvres, si je vous ai bien lu ? lol


    • imago imago 25 avril 2007 08:51

      tres bien vu


    • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 2007 08:52

      bravo, tout est dit, et bien dit


    • imago imago 25 avril 2007 09:00

      Programme Sarko : Plus de riches et tres riches en même temps que plus de pauvres (on supprime la redistribution)

      De plus cela accélère fortement PIB ! Descendons tous les Champs Elysées en Velsatis en brayant avec les TapiSconis !

      En voila un programme qu’il est vendeur aux petits jeunes !


    • calb calb 25 avril 2007 10:03

      « au bénéfice des plus pauvres », tu dis ? ben ça alors ! c’est la meilleure de l’année ! c’est vrai que les modèles de SArko, les 3 B (Blair, Bush, Berlu) ont tout fait pour faire regresser la pauvreté !!! sans dec, t’en as d’autres des comme ça que je les note dans mon livre d’or ?


    • calb calb 25 avril 2007 10:05

      « au bénéfice des plus pauvres », tu dis ? ben ça alors ! c’est la meilleure de l’année ! c’est vrai que les modèles de SArko, les 3 B (Blair, Bush, Berlu) ont tout fait pour faire regresser la pauvreté !!! sans dec, t’en as d’autres des comme ça que je les note dans mon livre d’or ?


    • kako 25 avril 2007 15:20

      Je n’aime pas la polémique, mais je deteste encore plus les absurdités. Quand je lis que l’évocation de 1981 fait peur, c’est n’importe quoi ; car après plus de vingt ans de gouvernance de droite, il y a eu une alternance en France. Et ça c’est aussi important que mai 68. Je pense que l’aversion que l’on peut avoir pour tel ou tel candidat ne doit pas nous empêcher d’être rationnel ; je comprends parfaitement que « jesuisunhommelibre » puisse ne pas aimer Ségolène Royal, mais nous essayons d’échanger entre personnes intelligentes et je pense que nous avons d’autres arguments à faire valoir que des jugements à l’emporte pièces. Quand il dit qu’il espère que Sarkozy va redresser l’économie de la France, c’est reconnaitre de manière implicite qu’elle va mal ; et qui la dirige depuis 5 ans ? Surement pas Ségolène Royal ! Qui a été un temps ministre des finances ? Toujours pas Ségolène Royal ! Espérer enfin que le « grand » homme va aider les plus pauvres... C’est vrai qu’être l’ami de 35 des patrons du CAC 40 ça peut aider, mais je pense que faire bruler un cierge à la sainte vierge donnerait plus de résultats.


    • olivier cabanel olivier cabanel 30 avril 2007 14:10

      j’ajouterais que quand il dit « travailler plus pour gagner plus » il manipule scandaleusement la vérité : un travailleur ne peut pas décider de travailler plus, seul le patron peut lui permettre de travailler plus. de faire croire que le travailleur décide du nombre d’heures supplémentaires qu’il pourrait faire est un mensonge subtil.


    • Matthieu BOLLEA Matthieu BOLLEA 24 avril 2007 10:57

      AVIS AUX LECTEURS Désireux de plus d’informations ? Lisez l’article de Marianne sur Nicolas Sarkozy. Arrêtez France Télévision ou TF1 ! Formez votre opinion ! La mienne est faite : je suis résident français en Belgique, et j’y reste !

      Lien pour l’article : http://download.yousendit.com/D50330FB1B42562A


      • aurelien 24 avril 2007 12:45

        Les médias télévisuels français font de manière générale, la part belle à Nicolas Sarkozy, c’est peu de le dire.

        Le soir des élections, France 2 par exemple, ne cessait de diffuser de Nicolas Sarkozy , dans la rue, dans sa voiture...etc, alors même que des intervenants parlaient sur le plateau.


      • aurelien 24 avril 2007 12:46

        des images


      • MyHyene MyHyene 24 avril 2007 13:13

        « Le soir des élections, France 2 par exemple, ne cessait de diffuser de Nicolas Sarkozy , dans la rue, dans sa voiture...etc, alors même que des intervenants parlaient sur le plateau. »

        en même temps, france2 ne risquait pas de difuser des images de royal...elle est résté cloitrer un long moment...


      • aurelien 24 avril 2007 13:26

        Je pense qu’elle a raison, comme François Bayrou, de montrer qu’elle n’est pas à la botte des médias.

        On a d’ailleurs bien ressenti à un moment l’énervement chez les journalistes de voir que Royal tardait pour intervenir.

        Par ailleurs PPDA ne cachait pas ses idées politiques en tirant la tête quand des hommes politiques de gauche par exemple, s’exprimaient.

        Ce n’est pas normal.


      • aurelien 24 avril 2007 14:44

        Je réitère mon commentaire qui n’apparaît plus sur cette page (?) :

        26 > Qui va gagner le deuxième tour ? ...

        Je pense qu’elle a raison, comme François Bayrou, de montrer qu’elle n’est pas à la botte des médias, en ayant attendu avant de prononcer son discours.

        Sur France 2, on pouvait remarquer à un moment donné l’énervement des journalistes, qui s’impatientaient de ne pas voir Ségolène Royal faire son intervention.

        D’autre part, sur TF1, on pouvait remarquer que PPDA faisait la tête après les résultats, devant les interventions des hommes politques de gauche. C’est assez anormal de la part de journalistes, d’autant plus à la télévision et sans se cacher.


      • aurelien 24 avril 2007 14:45

        oups, pardon pour le doublon. Le commentaire n’apparaissait plus tout à l’heure.


      • ARMINIUS ARMINIUS 24 avril 2007 14:57

        Prendre des notes négatives alors que vous conseillez de lire un article du seul journal libre (ou presque) qui subsiste dans l’offre de presse française en dit long sur l’esprit de démocratie de vos détracteurs. J’ai grace à vous enfin pu lire l’article de Marianne, qui n’expose que des faits avérés ( ce que ne supportent sans doute pas vos détracteurs)ça fait froid dans le dos.


      • Thomas 24 avril 2007 17:23

        Est-ce pour fuir les impôts exessifs de la gauche que vous avez émigré vers la Belgique ?? comme tout les entrepreneurs qui ont vendu leur entreprise et quité la France ?


      • Amostock 24 avril 2007 10:58

        L’analyse est un peu simple, sans grande référence. Doit-on vous croire sur parole ?

        Je suis pour montrer le vrai visage de ce candidat, mais intelligement et avec de vraies références.


        • aurelien 24 avril 2007 12:50

          Parce que vous croyez qu’avec Sarkozy au pouvoir, le pluralisme sera assuré ?

          Le discours de Sarkozy s’inscrit au contraire dans une centralisation du pouvoir de plus en plus poussée, et nul doute qu’il se donnera le moyen de le faire, à grand renfort de 49-3 comme l’UMP en a l’habitude.


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 24 avril 2007 12:54

          @John,

          il faut regarder attentivement le mode de désignation des députés en France, c’est un scrutin uninominal majoritaire à deux tours .... Certes par le biais de triangulaire au deuxième tour les candidats Bayrou peuvent espérer quelques sièges ... mais il risque surtout en maintenant partout ses candidats qui auront fait plus de 12,5% de faire battre les candidats UMP et faire élire le PS ...

          C’est un risque majeur de jouer cavalier seul .... Pas de groupe UDF et une majorité PS .... Troublant...


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 24 avril 2007 12:55

          @John,

          il faut regarder attentivement le mode de désignation des députés en France, c’est un scrutin uninominal majoritaire à deux tours .... Certes par le biais de triangulaire au deuxième tour les candidats Bayrou peuvent espérer quelques sièges ... mais il risque surtout en maintenant partout ses candidats qui auront fait plus de 12,5% de faire battre les candidats UMP et faire élire le PS ...

          C’est un risque majeur de jouer cavalier seul .... Pas de groupe UDF et une majorité PS .... Troublant...


        • patrick patrick 24 avril 2007 14:50

          Jean n’a pas tord mais je crois qu’il faut peut etre penser à l’electora tradionnnel del UDF ( entre 8 et 10 %) .

          Cet éléctora, desolé de le dire, est basé sur des notables foncierement opposés à la gauche, voir plus à droite que l’ UMP dont elle n’a pas l’assise populaire.

          Il faut cesser de confondre les votes opporrtunistes pour Bayrou et la réalité de l’ UDF sur le terrain.

          Je ne pense pas que ton analyse soit tres oposée à la mienne , Jean !


        • filou51 24 avril 2007 16:03

          Avez vous acheté le monde et les résultats département par département ? Vous y verriez que Sarkozy est en tête à peu près partout, que Royal a aussi de nombreuses premières places et que Bayrou est pratiquement toujours troisième...

          Si vous ajoutez le fait que les candidats sortants bénéficient du bonus de la notoriété, qu’une indéniable dynamique électorale donne une prime au vainqueur de la présidencielle, et qu’enfin les candidatures sans étiquette doivent une grande partie de leur succès à leur leader et perdent des plumes lors d’élections plus locales, vous analyseriez que la probabilité d’une assemblée à majorité absolue UMP sortirait des urnes en cas de victoire de Sarko. Dans le cas d’une victoire de Royal, c’est probable également.

          Pronostiquer le nombre de député UDF, je ne m’y risquerais pas, mais entre 0 et 50 me parait une bonne fourchette. D’ailleurs, les députés UDF ne s’y trompent pas et ont déja commencé à aller à la soupe...sans compter ceux qui y étaient déjà retournés...

          En gros, Bayrou devra chosir...


        • imago imago 25 avril 2007 09:05

          il y a un Hic : dans la Vème république le parlement ne peut pas grand chose...


        • Odal GOLD Odal GOLD 24 avril 2007 11:23

          On peut déjà rendre - très officiellement- immortels certains organismes et décupler la vie d’une souris.

          Certains me disent : « De toute façon, Sarkozy il finira avec une balle dans la tête ». C’est qu’ils espèrent tout le contraire.

          Tout l’inverse. Si l’on n’y prend pas garde, Sarkozy Bush et leurs clones ils finiront immortels - rendus immortels par une population servile et une science futuriste (on peut déjà rendre - très officiellement- immortels certains organismes et décupler la vie d’une souris) - devenus comme les maîtres vampires de cette Terre.

          Toujours tout le contraire - c’est le contraire de l’Ananda aryen (Félicité dans la vie et la mort).

          Tu dis : tout le contraire ! Tu crois que j’exagère - et c’est ce qu’ils te veulent croire - et que les vampires c’est de la science à jamais fiction, et que les pires monstruosités se trouvent dans notre passé ?

          Je pourrais te parler de la manière Ségoléniste de voir la démocratie : à la façon Hellénistique, rafraîchissante et participative des premières Cités-Etats. Et ce ne serait pas si mince.

          Je rappelle le danger immédiat :http://elhaz.blog4ever.com/blog/lirarticle-73740-194960.html

          Odal GOLD www.odalgold.com


          • Tiwoosh 24 avril 2007 11:43

            Quelle belle réaction... Fervent lecteur des articles d’Agora, votre réaction m’a subitement donné l’envie de m’inscire afin de réagir.

            Je ne suis pas très vieux, avec peu d’expérience en politique, mais je commence à trouver les arguments de gauche d’une affligeante bassesse. Pourquoi vouloir faire partie d’un mouvement, voire pire vouloir gouverner la France, avec pour seul mot d’ordre : « Sarkozy, il est méchant, c’est le diable... » ?

            Je ne me proclame ni de gauche, ni de droite, mais je trouve tellement décevant de voir qu’un parti n’arrive pas à avancer, sans diaboliser l’autre.

            Enfin, j’attends avec impatience le débat du 2 mai : aurons-nous le droit à des idées, ou simplement à un « bouh, la droite c’est pas bien, les riches vont devenir plus riches, et les pauvres plus pauvres... » ?

            Bonne journée à vous, lecteurs, Cordialement


          • aragornis 24 avril 2007 11:50

            C’est ce pourquoi M Bayrou se bat, et si vous continuez, le PS et l’UMP finiront au niveau du PC et du FN ! Si vous voulez garder vos voix, changez ! Sinon on votera ailleur, pour des gens différents ! Contrairement à ce que nous disent certains de gauche, on vote pour un second tour de présidentielle, pas pour un referundum. Prendre l’électeur pour un c** n’a jamais permis de les convaincre !


          • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 24 avril 2007 19:46

            @ GOLD

            Faut pas oublier de prendre ses cachets la prochaine fois smiley


          • imago imago 25 avril 2007 09:14

            oui une grosse part de la société française attend réellement un consensus entre des partis qui ne sont pas totalement antinomyques


          • shadow45 24 avril 2007 11:25

            C’est quoi cette article bidon de la propagande Ségo-Nazy ?? C’est vraiment vos derniers arguments pour tenter de récupérer des voix perdus ? Franchement on voit Sarkozy d’un coté fiable et qui as des idées qu’il respecte et maintiens... et de l’autre une Ségolène qui change d’avis comme de couleur de ses tailleurs, un jour elle prone le CPC et l’autre elle l’annule, un jour elle veut 50% d’énergie renouvelable l’autre jour quand elle se rend compte de l’impossibilité elle l’annule... si on compte le nombre de fois qu’elle change d’avis, on peut écrire un livre tous les mois ! Donc voulez vous vraiment de cette instabilité au pouvoire ? Moi NON !


            • imago imago 25 avril 2007 09:15

              essayons de faire le moins possible...de fautes d’orthographe


            • yp_helmet 24 avril 2007 11:35

              J’aimerais réagir sur la notion de « changement » qu’on entend souvent évoquée en ce moment.

              A droite d’abord, qui peut croire que Nicolas Sarkozy s’inscrit dans la continuité de Chirac ? Oubliez-vous que celui-ci a passé les 5 dernières années à le détester en silence ? Qu’il a apporté son soutien au « candidat désigné par l’UMP », et non à Nicolas Sarkozy l’homme ? Que ce fameux Nicolas Sarkozy prône la rupture (comprenez la manière de faire de la politique) depuis plusieurs années ? Et qu’on doit bien lui reconnaitre que c’est bien ce qu’il a fait pendant sa campagne ? Là, oui, je vois bien du changement.

              Dans le camp de Ségolène Royal en revanche, j’ai le sentiment qu’on cherche gravement à nous induire en erreur sur cette notion, en remplaçant un mot par un autre. En effet, dans la bouche de certains à gauche, comme François Hollande, on parle de changement pour éviter le mot « ALTERNANCE ». En effet, de ce point de vue, passer de la droite à la gauche constitue effectivement un changement, mais croyez-vous vraiment que cela constituera un changement de politique et de manière de gouverner à gauche ? Non, bien sûr, car il est clair que Ségolène Royal, quand bien même en aurait-elle la volonté, et si jamais elle venait à être élue au second tour, aurait sans doute trop à faire tout au long des 5 prochaines années pour être en permanence sur le dos de ces chers éléphants de gauche qu’elle n’aura d’autre choix que de placer dans son gouvernement, pour 2 raisons principales :

              - elle n’a guère le choix ; qui d’autre pourrait-elle bien nommer ?
              - ce sont eux qui ont fait semblant (pas tant que ça, il est vrai) de la soutenir pendant sa campagne

              Ainsi, il est bien clair qu’une fois membres du gouvernement, nos dinosaures de gauche feront bien ce qu’ils veulent comme ils ont pris l’habitude de le faire pendant les années où ils ont déjà eu l’occasion d’exercer ces responsabilités.

              D’autant que ce n’est assurément pas Ségolène, toute femme libre qu’elle soit, qui aura assez de personnalité pour les faire plier : il n’y a qu’à voir le peu de talent dont elle fait preuve pour prononcer un discours... Même Bayrou l’a trouvée mauvaise !

              Alors ne nous laissons pas blouser par les discours ! Quand vous entendrez « changement » dans la bouche d’un homme de gauche, faites l’effort d’ententre « ALTERNANCE » et vous verrez comme le sens du discours change !

              A bon entendeur !


              • Staph 24 avril 2007 15:14

                D’emblée, je me pose une question : Si j’alterne (dans quelques domaine que se soit), comme est-ce possible sans rien changer ? Bref, alternance, changement, dans un contexte politique, blanc-bonnet bonnet-blanc...

                Le changement incarné par Sarko... hmm que dire d’autre qu’il sort tout juste du dernier gouvernement qui, comme tous ceux d’avant PS compris, n’a rien changé de façon significatif... ou du moins, c’est pas ce qu’on a pu ressentir au quotidien... donc sur ce point, je les renvois dos à dos et j’attends les actes !

                Car pour nous, pauvres électeurs, ce qui compte, c’est bel et bien le ressentit au quotidien. On nous vend la baisse du chômage et de l’insécurité dans les médias, et pourtant, un peu comme on a voulu nous faire croire que l’euro n’avait pas fait augmenter les prix, au quotidien, on perçoit une « légère » différence avec ce qu’on veut nous vendre...

                Les éléphants du PS... il me semble évident que si Ségo est élue, certains pointront le bout de leur trompe... tout comme ceux, les éléphants, de l’UMP le feront... aucune illusion la dessus.

                Les seules vraies questions sont :
                - dans quelle proportion ?
                - qui ? et où ?

                Ségo n’est certes pas une oratrice de compétition mais, un bon orateur n’a jamais fait un bon dirigeant, voir même le contraire... Il existe des exemples tristement célébres... à la pelle ...

                De plus, manier la langue de bois et la démagogie, je ne suis pas certain non plus que cela soit perçu comme une réelle qualité...

                Pour finir, je pense que ça sera relativement compliqué pour Ségo de gagner pour différentes raisons... Je pense que ce qui pourrait être fatal à Sarko (sans dire bhou c’est le diable smiley) c’est qu’il fait « peur » soit directement mais surtout, indirectement... J’attends par là, les conséquences au niveau national et international de certains de ces discours/actes/décisions « provocatrices ».

                Les banlieues en France se sont (un « peu ») rebellées, qu’en sera t’il d’un pays tout entier ou d’une communauté (ethnique ou religieuse) ?...


              • Dan Stern Dan Stern 24 avril 2007 11:38

                Ca va être dur : la marge est très faible pour que SR soit élue. Mais rien n’est impossible. Il y a de nombreux Bayrouistes qui voteront SR.

                @shadow45 : « une Ségolène qui change d’avis comme de couleur de ses tailleurs » la propagande machiste en marche ! Et l’autre, le maire de Neuilly, gosse de riches et ami intime des + grands patrons français, qui se retrouve un jour à serrer la main de Bush, puis l’autre à citer Jaurès ou à lécher les bottes des marins-pêcheurs en grève, qui initie le CPE avec Villepin en 2006 puis l’enterre pour enterrer Villepin en même temps, il est FIABLE ?


                • aragornis 24 avril 2007 11:42

                  C’est bien de parler de CPE et je suis d’accord, mais Mme Royal propose un Contrat Première Chance. Elle pourrait au moins changer plus d’une seule lettre pour faire comme si c’était pas parreil... Abstenez-vous et on votera au législatives pour instaurer une assemblée tripartites et avoir une vraie démocratie, où les bonnes idées passeront, et les mauvaises échoueront, le tout arbitré par un pouvoir centriste équilibré, loin des « je vote contre un projet parce que c’est l’autre côté qui le propose, sans même l’avoir lu », ou les « je vote pour parce que c’est mon poto qui le propose ».


                • Thomas 24 avril 2007 17:43

                  Cette remarque démontre une totale ignorance des deux candidats. Avez vous réellement écouté les disccours et lu les livres et articles de manière eclectique et objective ? J’en doute...


                • Thomas 24 avril 2007 18:09

                  C’est dommage de voir le débat descendre aussi bas... ; Je pense que c’est à l’image de la campagne ayant pour leit motiv le TSS !!! absolument pas constructif, j’aimerai voir pourquoi vous voulez voter pour Mme Royale autrement que contre Mr Sarkozy... J’aimerai ne pas rentrer dans ce type de discussion non constructive, mais j’ai beau naviguer pas mal je ne trouve pas beaucoup de discussions constructives...


                • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 2007 08:59

                  je trouve au contraire le débat très ouvert, et j’en profite pour remercier tous ceux qui y participent, excluant les grossieretés... je n’oublie pas le parcours de sarkozy, il a tour a tour trahi chirac, balladur, chirac... en bref il veut tant le pouvoir qu’il est pret a trahir tout le monde, y compris lui meme ? il se trompe de combat, un président élu doit le défenseur de tous, et pas seulement celui d’un clan.


                • aragornis 24 avril 2007 11:39

                  Contrairement à ce que dis cette article, l’idée de faire peur aux gens en présentant comme un lepenniste convaincu, ou l’idée de le faire tomber avec le gouvernement des 5 dernières années est très mauvaise. En tant qu’électeur de François Bayrou, les seuls qui pouvont décider qui sera président de la république, ce genre de maneuvre et d’argument sont justement ce pour quoi nous avont voté pour Bayrou, et ce dont nous avons marre et dénonçons. Nous ne voterons pas contre quelqu’un mais pour un projet. A Mme Royal de nous montrer qu’elle nous propose autre chose qu’un vote négativiste. Sinon, pour ma part, je m’abstiendrai, et je pense que l’abstention jouera pour M Sarkosy, vu l’avance de voix qu’il a. A bon entendeur...


                  • jak 24 avril 2007 11:42

                    A force de fantasmer sur Bayrou, beaucoup d’électeurs on finit par croire qu’il était un homme de gauche, ce qui une erreur fondamentale, l’UDF et Bayrou font partis des forces de droite traditionnelle, en conséquence de quoi son électorat dans sa majorité ( reste a déterminer l’épaisseur de cette dernière ) votera Sarkozy, il parait évident aujourd’hui que notre futur président sera N. Sarkozy quelque soit notre sensibilité politique


                    • aragornis 24 avril 2007 11:45

                      Là on voit justement que gauche et droite n’ont rien compris, et M Bayrou, et moi :d, allons faire un beau score aux législatives. Tant que vos discours continueront comme ca, Bayrou prendra vos voix ! Continuez smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley


                    • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 2007 09:01

                      auriez vous oublié le conseil que bayrou a fait a mr 80% lors de la dernière élection : prenez dans votre gouvernement des représentants de tous ceux qui vous ont fait élire. conseil que chirac a méprisé comme on sait. ce qui éclaire d’une couleur différente la position de francois bayrou.


                    • Foudebassan Foudebassan 24 avril 2007 12:01

                      Avec des gens comme vous, le rassemblement des français n’est pas pour demain.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 24 avril 2007 14:02

                        merci de votre contribution mais pas tout a fait d’accord s’il perd, il va prendre un gros coup au moral, et risque d’etre calmé (pour un temps, c’est vrai, peut etre)


                        • olivier cabanel olivier cabanel 24 avril 2007 14:04

                          l’article de marianne lui a fait beaucoup de mal : et encore, ils sont des millions a ne pas l’avoir lu. je le tiens a votre disposition éventuellement, ainsi qu’un livre tout a fait édifiant sur sarkozy, lequel livre a finalement été empéché de publication.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 24 avril 2007 14:05

                            sauf grosse gaffe ségoleniste, je crois aussi qu’elle a ses chances. merci de votre contribution


                            • olivier cabanel olivier cabanel 24 avril 2007 14:07

                              bonjour je tiens a votre disposition une copie de l’article paru dans marianne, qui éclairera d’un jour neuf votre position (peut etre !)


                              • Dégueuloir Dégueuloir 24 avril 2007 23:33

                                Sarko a fait le plein des voix de droite malgré un bon score,mais il va bouffer la poussière en débat avec Ségo,48 % des voix FB vont se reporter sur SR (peut-être plus !)et les 11 % des votants de JML vont aller à la pêche,où va t’il trouver les autres voix manquantes ? ce deuxiéme tour va se transformer en référendum anti-Sarko !!! beaucoup le voit élu contre SR,mais la surprise sera là,c’est la « madone » qui sera élue,comme en Allemagne ....méme scénario !!! smiley...mon pauvre Patrick,tu vas être décu !!! smiley.....lol


                              • Dégueuloir Dégueuloir 25 avril 2007 00:04

                                il est vrai que sous le futur et très hypothétique sombre régne de Sarkoléon ,les futurs délinquants et pédophiles seront définis dés le bas age !! ah « l’eugénisme » quand tu nous tiens !! même Lepen n’a jamais osé !! d’ailleurs cette « doctrine »est interdite en France et passible de la justice ,n’est-ce pas ? un ministére de l’identité nationale,le retour de Vichy !! quant aux intimidations de certaines presses et médias tout au long de cette campagne,cela en dit long sur ce type !!ce personnage colérique et égocentrique est un vrai danger pour notre nation,serait-il téléguider par le nouvel ordre mondial à la botte du clan maffieux « boucherie »US.....moi je préfère quand même mon petit drapeau Français sur le bord de ma cheminée......et vous ???....lol.... smiley d’autant qu’elle sera amenée à gouverner avec le nouveau parti de FB !!! cela à l’air de fonctionner fort bien en Allemagne avec de vrais résultats positifs.....ne laissez pas cet individu accéder au pouvoir sous peine de le regretter amèrement,il faut choisir ,méme avec une pince sur le nez comme en 2002,il ne faut pas voter nul ni s’abstenir mais mettre hors d’état de nuire ce nuisible qui a provoqué les émeutes dans les banlieues en 2005,cet homme est un pyromane manipulateur !!


                              • BuZardinho BuZardinho 25 avril 2007 01:46

                                Il va en tomber de sa chaise.


                              • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 2007 09:04

                                je n’aurais pas dit mieux. merci de votre clairvoyance.


                              • olivier cabanel olivier cabanel 24 avril 2007 14:19

                                merci de votre contribution en effet, je n’ai aucun état d’ames a utiliser le mot alternance, plutot que changement, mais sur le fond, cela , justement ne change pas grand chose. quand a l’origine de mon affirmation, elle est émane d’un journaliste entendu hier sur canal. a l’évidence, le seul point qui peut faire la différence c’est que sarkozy, meme s’il s’en défend est percu par une grosse majorité de français comme dans la continuité du gouvernement actuel (bien sur ce n’est qu’un sondage).


                                • olivier cabanel olivier cabanel 24 avril 2007 14:25

                                  comme vous le savez surement, nous n’avons que 3000 signes pour exprimer une opinion, et difficile donc de rajouter les sources, les références. c’est sur canal que j’ai entendu un journaliste se referer a un sondage qui disait clairement que la différence entre les deux candidats était sur le terrain de « continuité du gouvernement, ou changement », et une grosse majorité donnait la préférence a ségolene sur ce terrain. je vous encourage vivement a vous procurer l’article a charge paru ds marianne récemment (sur sarkozy) et si vous ne l’avez pas, je peux vous le faire parvenir par internet.


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 24 avril 2007 14:30

                                    il ne faut pas ignorer les pressions tres lourdes qui s’exercent sur ceux qui osent critiquer sarkozy : un livre vient d’etre invalidé (je peux vous le faire parvenir par internet), et il faut lire le courageux article de marianne, que je peux aussi vous faire parvenir, si vous voulez avoir plus d’info et faire votre choix en connaissance de cause.


                                    • JBL 24 avril 2007 14:30

                                      A force de trop vouloir prouver on peut tomber dans le ridicule. Que de haine, de bêtises, de mauvaise foi, de malhonnêteté intellectuelle, etc. ont pu être déversés dans les blogs et certains médias au cours de cette campagne.

                                      S’il y eu quelques exceptions, la majorité de ces flots d’insultes, mais aussi de mensonges et d’âneries ont été proférées à l’encontre du candidat Nicolas SARKOSY. Que de procès d’intention ! Que de calomnies ! En somme tous contre un et peu importe les moyens à utiliser !

                                      Aujourd’hui, cela continue avec la lacération de ses affiches officielles lesquelles sont taguées de croix gammées, de « moustaches à la Hitler », de yeux crevés, etc. Toutefois, je doute que cela serve réellement les initiateurs de ces actes insensés et imbéciles.

                                      Qu’attendent les autres candidats pour dénoncer de tels actes nuisibles à la démocratie ?

                                      Que dire des délits de faciès touchant à sa petite taille ou au extrapolations pseudo-scientifiques élaborées à partir de sa gestuelle et de son regard.

                                      On joue sur la peur. On fait craindre la révolte des banlieues si SARKOSY arrivait en tête au premier tour où s’il était élu. Nous sommes en droit de nous demander si insidieusement certains en leur fort intérieur ne souhaitent pas cette révolte.

                                      Tout cela est stupéfiant et ridicule ! On joue sur la peur et la crédulité des électeurs. Déjà par le passé que n’a-t-on pas déjà entendu :

                                      - Charles de Gaulle était selon François Mitterrand un fasciste et un dictateur alors qu’il a rétabli la démocratie. Evidemment à l’époque cela ne plaisait guère à ceux qui rêvaient de Staline « petit père des peuples ».

                                      - Pompidou était le pantin de la Banque Rothschild...

                                      - Et que d’imbécilités et de fausses rumeurs lancées à grand renfort de médias au sujet de Chirac et de Giscard : Qui ne se souvient de l’affaire des diamants.

                                      - François Mitterand eu d’ailleurs son lot.

                                      Mais Salissez ! Salissez ! Il en restera toujours quelque chose.

                                      Pour certains tout est permis ! Soyez objectifs : « Pourquoi voyez-vous une paille dans l’œil de votre frère, tandis que vous ne voyez pas une poutre dans la vôtre ? ». Créer une société civile immobilière afin de dissimuler son patrimoine au vu et au su des français (je le sais là rien d’illégal) et surtout en minorer fortement la valeur pour réduire son impôt sur l’ISF m’apparaît autrement grave et disqualifiant.

                                      Nicolas SARKOSY au cours de sa campagne, de ses discours, de ses interviews, etc. ne s’est pas attaqué à la personne des autres candidats. Il a en priorité décliné ses valeurs, son idée de la France, son programme, ses projets de réforme.

                                      Cela peut plaire ou déplaire, susciter l’adhésion ou la réprobation, voire même l’aversion, etc. mais en aucun cas ne devrait générer un tel fanatisme, de tels procès d’intention et de comportements aussi haineux.

                                      Le « tout sauf Sarkosy » n’a décidément pas été un bon choix. Les socialistes qui ont choisi cette stratégie en reniant leur parti et en torpillant Ségolène ROYAL ont fait un mauvais choix. Aujourd’hui, ils lâchent leur fiel et veulent nous faire croire que 11 450 302 électeurs qui ont mis Nicolas SARKOSY en tête sont des fachos ou des demeurés.

                                      Il est vrai que certains de ses proches avaient donné le la : « Qu’est-ce que tu veux que je te dise ? Elle a été franchement nulle. (Nulle, je te dis, elle a été nulle ! » Julien Dray, porte-parole en chef de Ségolène Royal : Après le débat interne au PS au Zénith de Paris où Ségolène Royal a été sifflée (Le Canard Enchaîné) Le 11 octobre 2006.

                                      Aujourd’hui, Jacques DELORS, pour lequel il est vrai j’ai eu de l’estime, est appelé à la rescousse et présenté comme joker. Peut-il sauver Madame Ségolèle ROYAL et lui redonner un peu de crédibilité. Les changements d’avis de Mme ROYAL, son inconstance, ses bourdes, etc. suffisent pour juger qu’elle n’a encore une carrure de chef d’état.

                                      Voilà vraisemblablement pourquoi on a choisi de diaboliser Nicolas SARKOSY. Mais à trop vouloir prouver et salir on tombe dans le ridicule.

                                      JBL


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 24 avril 2007 14:32

                                        le probleme de sarkozy, c’est qu’il veut etre élu a n’importe quel prix. et tout lui sera bon pour l’emporter. j’en ai l’intime conviction, mais c’est perso...


                                        • Ptit Dino Ptit Dino 25 avril 2007 09:53

                                          A mon avis, Segolène veut aussi être élu à tout prix.

                                          Il faut éviter d’être angélique, à ce niveau, les hommes et femmes politiques sont tous ambitieux, intelligents et agressifs. Ensuite, ils le sont plus ou moins, et ils ont d’autres qualités/défauts qui modulent le tout.

                                          Vu les sacrifices permanents pour arriver où ils en sont, on ne peut réussir à atteindre ces sommets qu’en étant un tueur, plus ou moins agréable à vivre.


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 24 avril 2007 14:35

                                          je ne peux que vous conseiller la lecture de l’étonnant article publié ds marianne récemment (je l’ai a votre disposition sur internet) ainsi qu’un livre qui vient d’etre retiré de la distribution... ne mésestimez pas le pouvoir de celui qui veut tout faire pour avoir la place du calife à la place du calife. il y a d’ailleurs une certaine ressemblance entre le héros de cette bd, et nicolas sarkozy...


                                          • patrick patrick 24 avril 2007 14:54

                                            juste 2 mots pour vous `

                                            PAUVRE CON


                                          • Dégueuloir Dégueuloir 25 avril 2007 00:14

                                            mon pauvre et misérable Patrick ! toi le laquais qui léche les bottes de son gourou , reportes-toi sur la chanson de Georges Brassens,« le roi des cons » tu y trouveras sans nul doute,ton portrait !!!....lol... smiley


                                          • Gugu Gugu 24 avril 2007 15:43

                                            Surement Sarkozy gagnera-t-il, et j’ai peur que mes conditions de travail ne soient trop changées... en tout cas, mon comptable attend avec impatience que la mesure sur les heures supplémentaires soit passée, ça lui permettra de virer tous les intérimaires, et de nous faire travailler plus...


                                            • Dégueuloir Dégueuloir 25 avril 2007 00:16

                                              travailler plus pour gagner moins !la plupart du temps les heures sup ne sont jamais payés !!! smiley


                                            • Gugu Gugu 24 avril 2007 15:50

                                              Logiquement, Sarkozy gagnera, SAUF si il y a entente avec Bayrou... et Bayrou a intéret à une entente de « désistement » pour les législatives, afin d’avoir un groupe parlementaire puissant à l’assemblée... par entente de désistement, j’entends que en le mieux placé entre les deux candidats gauche/UDF(officiel Bayrou, pas les masqués de l’UMP smiley ) profite du désistement du moins bien placé en sa faveur... c’est la meilleure façon de gouverner ensemble si Royal passe, ou de jouer l’opposition si Sarkozy passe quand meme... C’est ce que j’éspère, deux démocrates peuvent s’entendre, alors que Sarkozy ne propose QUE des accords pour quelques circonscriptions (déjà 5 députés UDF ont dit oui) et aucun changement dans sa ligne politique.


                                              • Alex Broca Alex Broca 24 avril 2007 15:53

                                                Votre positionnement est très proche du marketing de campagne du PS : nous sommes la féminité, la douceur, la pureté (elle est toujours en blanc et même sur fond blanc dimanche soir). Le PS aussi stigmatise Sarkozy comme le noir, le méchant, le loup qui rode pour manger les pauvres et les sans papier. Pareille pour Bayrou que le PS caricature comme le ni ni, le vote idiot, le vote sans programme et sans majorité.

                                                Votre article est donc partisan, peut-être à l’insu de votre inconscient. Sachez que moi, Bayrouiste, centriste, social démocrate, j’hésite : si c’est Ségo, c’est la platitude, la démagogie, le clientélisme à la sauce PS, l’assistanat, plus d’impôts, l’endettement et même des privatisation et la continuité du libéralisme européen. Si c’est Sarko c’est la porte ouverte à Bush, aux ultralibéraux et au populisme autoritaire. Alors mon dilemme c’est entre le vote poubelle sarko et le vote poubelle sarkozy, comment faire avancer la France ?


                                                • Casimir 24 avril 2007 16:30

                                                  ah bah tiens je pense pareille ! Marianne et charlie hebdo, les plus chers rouleaux de papier c... de la 5e république

                                                  Juste quelques feuilles, pas de consistance, et les doigts dans la merde


                                                • BuZardinho BuZardinho 25 avril 2007 01:49

                                                  On disait pareil de Minute. Les mains sales et le mal de tête.


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 24 avril 2007 17:06

                                                  quand il y a de la colère dans une réponse, c’est qu’on a touché juste la ou çà fait mal. désolé pour vous. dans la foulée je vous propose un livre : il est de serge portelli, il s’appele rupture, et n’a pu etre diffusé a cause des pressions sur l’éditeur. mais on le trouve sur internet. cordialement


                                                  • Casimir 24 avril 2007 17:14

                                                    « quand il y a de la colère dans une réponse c’est qu’on a touché juste là ou ça fait mal »

                                                    Argumentaire risible. Vous aidez vraiment à élever le débat.


                                                  • Casimir 24 avril 2007 17:16

                                                    Alors voici un autre exemple de la tactique de gauche :
                                                    - après la diabolisation, nous voici servi le...
                                                    - FLOOD !

                                                    Encore que là je suis un peu méchant, le flood c’est quand même moderne. Y aurait de la modernité chez les gens de gauche ?

                                                    Allez donc vous reposer Mr CABANEL, vous ne faites que surpolluer votre propre article !


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 24 avril 2007 17:08

                                                    essayez de vous procurer le tres interessant ouvrage de serge portelli, ruptures, livre malheureusement non diffusé suite aux pressions qu’a subi l’éditeur, mais on le trouve sur internet.


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 avril 2007 17:10

                                                      la connerie c’est toujours relatif. c’est toujours l’autre !


                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 24 avril 2007 17:11

                                                        et si la finalité de nos vies étaient autres que le travail ?


                                                        • Casimir 24 avril 2007 17:12

                                                          Ah enfin l’adage de la gauche, servi par la gauche !

                                                          Merci !


                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 24 avril 2007 17:12

                                                          dans la foulée, vous allez en apprendre encore plus en lisant le livre de serge portelli, ruptures, malheureusement non diffusé suite aux pressions qu’aurait reçu l’éditeur, mais qu’on peut trouver sur le net.


                                                          • Casimir 24 avril 2007 17:17

                                                            Alors voici un autre exemple de la tactique de gauche :
                                                            - après la diabolisation, nous voici servi le...
                                                            - FLOOD ! Encore que là je suis un peu méchant, le flood c’est quand même moderne. Y aurait de la modernité chez les gens de gauche ?

                                                            Allez donc vous reposer Mr CABANEL, vous ne faites que surpolluer votre propre article !


                                                          • imago imago 25 avril 2007 09:29

                                                            je voudrais dire a cbanel qu’il peut commencer par se calmer


                                                          • koco 24 avril 2007 17:14

                                                            le vote TTS ( tout sauf Sarkosy) qui transpire de beaucoup d’articles et de commentaires me semble de plus en plus une erreur monumentale par la faiblesse de l’argument . Revenons au fondement de la politique :

                                                            UN PROGRAMME POUR LA FRANCE !

                                                            Et là ...allo ? y’ a quelqu’un ? Bon personne . tanpis !


                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 24 avril 2007 17:15

                                                              quand on réagit comme vous, c’est qu’on a touché le point sensible.


                                                              • Casimir 24 avril 2007 17:20

                                                                Quand on agit comme vous, c’est qu’on est désespéré


                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 24 avril 2007 17:19

                                                                pas d’accord, je préfère l’attitude de quelqu’un qui consulte, réflechit, est capable de changer d’avis, que celle d’un homme bourré de certitudes, capable de s’enteter jusqu’au bout, meme s’il a tort.


                                                                • Casimir 24 avril 2007 17:28

                                                                  « pas d’accord, je préfère l’attitude de quelqu’un qui consulte, réflechit, est capable de changer d’avis »

                                                                  Q : Mr ou Mme le président, un avion vient d’être piraté par des terroristes, il se dirige tout droit vers la défense. Que fait on ? R : Euh... Mes conseillers ou sont mes conseillers ? Q : on fait quand même décoller les chasseurs ? R : Euh... Mes conseillers ou sont mes conseilers ? Faut donner la réponse quand ?

                                                                  Ca c’était un exemple caricatural certes mais y’a des domaines, faut pas trop réfléchir longtemps. Pour le reste, tes arguments sont du resassé, du remâché. Quand NS tranche quelque chose, on dit qu’il est brutal, quand il change d’avis , on dit qu’il retourne sa veste. Mon argumentaire est au niveau du tien. Sinon ca serait dur pour se comprendre

                                                                  « que celle d’un homme bourré de certitudes, capable de s’enteter jusqu’au bout, meme s’il a tort » Pour le moment les certitudes sont au PS. La démocratie participative ça marche, le social dans les banlieurs, ça marche, on en a fait pdt 15 ans, faut en refaire.

                                                                  Vous devenez ridicule


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 24 avril 2007 17:22

                                                                  qui est encore dupe dans ce pays sur la réelle personnalité de sarkozy : on sent bien qu’il fait d’énormes efforts pour cacher sa vraie nature.


                                                                  • Casimir 24 avril 2007 17:30

                                                                    Justement, personne n’est dupe sur ce qu’il n’est pas contrairement à ce que vous voulez nous faire croire


                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 6 mai 2007 14:01

                                                                    je ne sais pas quel age vous avez ? mais un sondage récent prouve que les « vieux » tirent la france vers le bas. vers la droite. c’est bien sur, juste des chiffres


                                                                  • Reinette Reinette 24 avril 2007 17:51

                                                                    Qui va gagner le deuxième tour ?

                                                                    En 1980, certains trouvaient mou du genou le slogan de Coluche : « Pour leur foutre au cul ! »

                                                                    Après 27 années de normalisation du langage, cette promesse non tenue ne résume pourtant pas si mal « l’aspiration au changement », mieux en tout cas que le catéchisme du Kommunicant. « 

                                                                    Sarkozy ne clame-t-il pas qu’« ensemble tout devient possible » [1] ?

                                                                    Un avenir esquissé avec des MOTS BIDULES ramassés à la cantine des écoles de commerce est certes possible. La valeur-chagrin les rassemblant tous, l’ensemble produit un effet forcément laborieux.

                                                                    Reste à prouver qu’il fait envie !

                                                                    [1] Le marketing électoral est unanime : il faut ratisser laaaarge.


                                                                    • who_cares 25 avril 2007 02:54

                                                                      Ensemble « tout devient possible »... pour lui (NS) oui, mais pour nous c’est déjà beaucoup moins sur !

                                                                      Après avoir pomper tout l’argent qui avait été provisionné pour les retraites pour boucler le budget dans les clous des 3% de maasricht, qui va encore devoir payer maintenant ?

                                                                      Nous aurons le régime que nous méritons.


                                                                    • Philippe D Philippe D 24 avril 2007 18:00

                                                                      @ l’auteur

                                                                      D’une part votre article n’apporte rien et d’autre part vous décrédibilisez totalement vos idées par votre pollution, votre insistance et le peu d’arguments employés. Vous oeuvrez à 100% contre la cause que vous espérez défendre.


                                                                      • Foudebassan Foudebassan 24 avril 2007 18:26

                                                                        @auteur (au militant de base)

                                                                        Un grand merci à vous de contribuer si gentiment à discréditer le PS et permettre ainsi à Nicolas SARKOZY (l’autre comme vous dites) d’accéder au pouvoir.


                                                                        • who_cares 25 avril 2007 02:40

                                                                          Une fois élu, le(la) président(e) formera un nouveau gouvernement. Vous aurez plus de chance de voir DSK travailler si SR est sortante qui si c’est NS. De même qu’un bon manager n’est pas forcément un expert technique, un bon président ne connaît pas forcément les subtilités de tous les dossiers, il faut qu’il ou elle sache s’entourer.

                                                                          De ce que j’ai pu lire de SR comme de NS, ce sont 2 personnalités guerrières avec des dents qui rayent le parquet. Travailler avec l’un comme avec l’autre, ça ne doit pas être un cadeau. Si NS censure et menace ses détracteurs, SR a déjà mené des actions du même accabi (voir les sites anti-SR). Je soutiendrai SR mais sans être dupe.


                                                                        • toto1701 24 avril 2007 19:34

                                                                          celui ou celle qui instillera la peur de perdre dans le camps adverse moi ,je constate que sego fait une campagne plus jeanne d’ar(c qui voudrait bouter l’ultra liberalisme hors de FRANCE


                                                                          • Kelsaltan Kelsaltan 24 avril 2007 20:13

                                                                            Universal Music... pour répondre à la question.


                                                                            • toto1701 24 avril 2007 20:19

                                                                              celle ou celui qui endossera le maillot orange ,sego elle a deja pigé ce soir a montpellier


                                                                              • Kelsaltan Kelsaltan 24 avril 2007 22:21

                                                                                Tiens... mon commentaire a disparu.

                                                                                J’ai peut-être mal cliqué...

                                                                                Donc, pour voir, je le poste de nouveau, différent.

                                                                                Pour répondre de façon précise à la question : « qui va gagner le deuxième tour » ...

                                                                                Je propose à la sagacité du lecteur : « les grand groupes financiers tels qu’Universal Music, Carrefour, LVMH » etc.

                                                                                Dont les principaux actionnaires ont eu beaucoup de mal à ne pas décéder de rire de nous voir aller voter en rands d’oignons, tous bien persuadés que ce papier à la main pouvait changer notre avenir...

                                                                                ... mieux, celui de nos enfants (pour les plus dingues).

                                                                                A mon sens, il n’y a aujourd’hui qu’une seule bonne manière de voter, c’est tous les jours, bien réfléchir à la façon dont on fait disparaitre quotidiennement son billet de 20€, ou 50 pour certains.

                                                                                Au début, ça demande un peu d’effort, après vous passerez pour un doux-dingue, mais au moins c’est les commerçants de votre quartier qui rigoleront bien, pas des gens que vous ne connaissez pas.


                                                                                • armaguedon 54 24 avril 2007 22:24

                                                                                  DIRE QUE SARKO EST LA CONTINUITE DE CHIRAC SERAIT LUI FAIRE BEAUCOUP D HONNEUR. EN FAIT CE DERNIER NE LE PORTE PAS SPECIALEMENT DANS SON COEUR ET S IL LUI EST PERMIS DE SE PRESENTER COMME CANDIDAT IL DOIT SUREMENT Y AVOIR QUELQUES MOYENS DE PRESSION ...UN ILLUSTRE PREDECESSEUR AVAIT DIT UN JOUR QUE « LES FRANCAIS ETAIENT DES VEAUX »IL N AVAIT PAS TORT ET C EST LA DESSUS QUE SARKO S APPUIE. LES FRANCAIS ONT VITE OUBLIE TOUTES LES BASSESSES QUI LEUR ONT ETE FAITE DEPUIS QUE CE MONSIEUR SEVIT AU GOUVERNEMENT.AUJOURDHUI IL OSE SE PRESENTER COMME UN RASSEMBLEUR DU PEUPLE FRANCAIS ALORS QU IL N A FAIT QUE LES DIVISER DEPUIS 5 ANS. CE QU IL VEUT C EST LE REGNE SANS PARTAGE SUR LA FINANCE ET POUR CELA IL A DES GENS BIEN PLACES. SI LES GENS QUI VOTENT POUR LUI N ONT CELA EN TETE,ILS RISQUENT DE SE REVEILLER AVEC UNE SACRE GUEULE DE BOIS AU LENDEMAIN DU 2° TOUR


                                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 2007 09:11

                                                                                    bien vu. on oublie trop vite que ns pour arriver a ses fins a trahi les uns et les autres a tour de bras.


                                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2007 18:46

                                                                                    Le coté Noir de Nicolas Sarkozy

                                                                                     : « Il faut cesser de répéter que la France est présente en Afrique pour piller ses ressources car, à tout bien peser, c’est vrai, nous n’avons pas économiquement besoin de l’Afrique - et je mets quiconque au défi de me démontrer le contraire » Voilà ce qu’a déclaré Nicolas Sarkozy. Et sans peur de se contredire, il a dit aussi : « Jusqu’à quand l’Europe attendra-t-elle pour construire l’Afrique de demain ? » Car il n’ignore pas que le solde économique des échanges avec l’Afrique (5%= plus de 3 milliards d’euros) est positif, contrairement au solde de la France avec d’autre continents. le nombre d’entreprises françaises s’élève a 2637 , en 2002, soit 13% de mieux qu’en 2001. Au Congo et au Gabon, le pétrole enrichit total fina elf, 12 milliards de bénéfices en 2005. au Cameroun, Congo, et Gabon, le bois fait la fortune de Bolloré : 1 milliard de chiffre d’affaire en 2004. Au Mali, l’or est une manne pour la Sodamex, au Niger l’uranium est exploité par la Cogéma (50% de l’ approvisionnement de nos centrales nucléaires), le diamant en Centre afrique, le gaz en Algérie, les phosphates au Togo et au Maroc, sans oublier les produits agricoles (café, cacao, arachide, canne a sucre...) et les services (transport, eau, btp, ) : en 2004 Bouygues a réalisé 1,2 milliards de chiffre d’affaire . cerise sur le gateau : le commerce des armes qui a rapporté entre 1996 et 2003 30 milliards d’euros a Dassault, Lagardère... Quels sont ses rapports avec les dictateurs africains ? Selon La lettre du continent, Nicolas Sarkozy a rencontré au moins sept fois Omar Bongo depuis 2004, la plupart du temps dans l’hôtel particulier parisien de ce dernier. Dans le Nouvel Observateur de février 2007, Omar Bongo déclarait : « Avec Nicolas Sarkozy, il y a une différence parce qu’on est amis. Si demain il me renie parce qu’il est président, je lui dirai : ’’ce n’est pas sérieux Nicolas’’. [...] Je crois que le fondement même de la Françafrique restera, quitte à l’améliorer Nicolas Sarkozy est aussi ami de Denis Sassou N’Guesso, le chef d’Etat du Congo-Brazzaville. Il soutient la monarchie marocaine de Mohammed VI. Notons que son bras droit Brice Hortefeux soutient la colonisation marocaine du Sahara Occidental. Nicolas Sarkozy est également proche du président Bouteflika et des milieux militaires algériens. Depuis 2003, il s’est rendu une à trois fois par an en Algérie. En juillet 2004, il a signé un accord économique France/Algérie de 2 milliards d’euros, l’un des plus grands accords français avec un pays du Sud, pour développer des projets industriels algériens, au bénéfice de sociétés françaises. Cette décision est quelque peu contradictoire avec les grandes déclarations de Nicolas Sarkozy sur le rôle des multinationales en Afrique. Ce dernier a récemment affirmé qu’il souhaitait apporter la technologie nucléaire en Algérie, en échange d’accords sur l’exploitation du gaz algérien par la France. Sarkozy tout en critiquant l’accession au pouvoir du fils d’Eyadéma au Togo, n’a pourtant pas mis fin (en tant que Ministre de l’intérieur) a l’équipement et l’encadrement de la police togolaise par la France. Une question se pose : pourquoi son ami Martin Bouygues à-t-il mis a sa disposition pour sa campagne présidentielle actuelle son conseiller Afrique, Michel Lunven (ex-conseiller de jacques Focart) ?

                                                                                    Apres les diamants de Bokassa, qui ont couté si cher a Giscard, quelle surprise va donc nous apporter Sarkozy, qui comme chacun sait « n’a pas besoin de l’Afrique » ?

                                                                                    (Source de l’article : 14-3-07, Grenoble conférence Françafrique : le réseau chirac, la relève sarkozy)


                                                                                  • agosin 29 avril 2007 15:43

                                                                                    Ségolène, la contorsionniste...

                                                                                    1) François Mitteux

                                                                                    2) François Hollande

                                                                                    3) François Bandemou

                                                                                    4) François Le Pen ?


                                                                                  • agosin 29 avril 2007 16:30

                                                                                    Ségolène nommera Bandemou premier ministre, si elle est élue !!

                                                                                    C’est pas beau ça ? Elle ne l’a pas dit mais elle a laissé sous-entendre que si cela ne suffisait pas, elle était prête à danser nue au palais des sports, en vedette américaine de Surya Bonaly...

                                                                                    Quand faut y aller...


                                                                                  • agosin 2 mai 2007 21:43

                                                                                    J’ai beau faire un effort pour l’écouter, la mère Royal, mais franchement le fou-rire me submerge ! Quand j’avais dit qu’elle était cruche, j’ai pensé avoir parlé trop vite mais là, je me dis que je l’ai surestimée...

                                                                                    Génial l’idée de mettre un garde du corps pour chaque fonctionnaire féminine... Je m’étonne qu’elle ne propose pas un garde du corps pour chaque Française, ha, ha, ha !

                                                                                    Qu’est ce qu’elle est c.. !!

                                                                                    Désolé, mais il est encore temps de voter réaliste, il n’y aurait pas de honte à çà...

                                                                                    Vive la France !


                                                                                  • efbe 25 avril 2007 07:37

                                                                                    D’une part, historiquement, l’UDF était l’allié traditionnel de l’UMP-RPR. D’autre part, Monsieur Bayrou s’oppose de plus en plus à l’UMP depuis quelques années, par exemple en ne votant pas le budget du gouvernement UMP.

                                                                                    On peut dire que l’UDF a changé. Mais on peut dire aussi que l’UMP a changé, sous l’influence de Monsieur Sarkozy : la tradition humaniste du Gaullisme a disparu pour faire place à une Droite dure libérale inspirée par Reagan, par Bush, et même par l’extrême droite avant le premier tour. Stigmatisation des immigrés, des chômeurs, des Rmistes, des jeunes des banlieues...

                                                                                    Monsieur Bayrou et Ségolène Royal ont en commun le refus de cette politique pour une société plus humaine et plus solidaire (Fraternité).

                                                                                    Cordialement


                                                                                    • arturh 25 avril 2007 09:02

                                                                                      Non, l’UDF a commencé à voter contre le gouvernement de Villepin quand François Bayrou a jugé qu’il était temps de commencer sa campagne pour la candidature à la présidence.


                                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 2007 09:13

                                                                                      tout a fait d’accord avec vous. merci de votre contribution


                                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 2007 09:16

                                                                                      pour commencer, léo ferré (que j’admire depuis longtemps) ne prend pas de t a la fin de son nom... je vous invite a vous faire une opinion en allant écouter mes 42 dernières chansons écrites l’an dernier, sur mon site : http://olivier-cabanel.fr, et n’hésitez pas a me donner votre avis.


                                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2007 18:48

                                                                                      Le coté Noir de Nicolas Sarkozy

                                                                                       : « Il faut cesser de répéter que la France est présente en Afrique pour piller ses ressources car, à tout bien peser, c’est vrai, nous n’avons pas économiquement besoin de l’Afrique - et je mets quiconque au défi de me démontrer le contraire » Voilà ce qu’a déclaré Nicolas Sarkozy. Et sans peur de se contredire, il a dit aussi : « Jusqu’à quand l’Europe attendra-t-elle pour construire l’Afrique de demain ? » Car il n’ignore pas que le solde économique des échanges avec l’Afrique (5%= plus de 3 milliards d’euros) est positif, contrairement au solde de la France avec d’autre continents. le nombre d’entreprises françaises s’élève a 2637 , en 2002, soit 13% de mieux qu’en 2001. Au Congo et au Gabon, le pétrole enrichit total fina elf, 12 milliards de bénéfices en 2005. au Cameroun, Congo, et Gabon, le bois fait la fortune de Bolloré : 1 milliard de chiffre d’affaire en 2004. Au Mali, l’or est une manne pour la Sodamex, au Niger l’uranium est exploité par la Cogéma (50% de l’ approvisionnement de nos centrales nucléaires), le diamant en Centre afrique, le gaz en Algérie, les phosphates au Togo et au Maroc, sans oublier les produits agricoles (café, cacao, arachide, canne a sucre...) et les services (transport, eau, btp, ) : en 2004 Bouygues a réalisé 1,2 milliards de chiffre d’affaire . cerise sur le gateau : le commerce des armes qui a rapporté entre 1996 et 2003 30 milliards d’euros a Dassault, Lagardère... Quels sont ses rapports avec les dictateurs africains ? Selon La lettre du continent, Nicolas Sarkozy a rencontré au moins sept fois Omar Bongo depuis 2004, la plupart du temps dans l’hôtel particulier parisien de ce dernier. Dans le Nouvel Observateur de février 2007, Omar Bongo déclarait : « Avec Nicolas Sarkozy, il y a une différence parce qu’on est amis. Si demain il me renie parce qu’il est président, je lui dirai : ’’ce n’est pas sérieux Nicolas’’. [...] Je crois que le fondement même de la Françafrique restera, quitte à l’améliorer Nicolas Sarkozy est aussi ami de Denis Sassou N’Guesso, le chef d’Etat du Congo-Brazzaville. Il soutient la monarchie marocaine de Mohammed VI. Notons que son bras droit Brice Hortefeux soutient la colonisation marocaine du Sahara Occidental. Nicolas Sarkozy est également proche du président Bouteflika et des milieux militaires algériens. Depuis 2003, il s’est rendu une à trois fois par an en Algérie. En juillet 2004, il a signé un accord économique France/Algérie de 2 milliards d’euros, l’un des plus grands accords français avec un pays du Sud, pour développer des projets industriels algériens, au bénéfice de sociétés françaises. Cette décision est quelque peu contradictoire avec les grandes déclarations de Nicolas Sarkozy sur le rôle des multinationales en Afrique. Ce dernier a récemment affirmé qu’il souhaitait apporter la technologie nucléaire en Algérie, en échange d’accords sur l’exploitation du gaz algérien par la France. Sarkozy tout en critiquant l’accession au pouvoir du fils d’Eyadéma au Togo, n’a pourtant pas mis fin (en tant que Ministre de l’intérieur) a l’équipement et l’encadrement de la police togolaise par la France. Une question se pose : pourquoi son ami Martin Bouygues à-t-il mis a sa disposition pour sa campagne présidentielle actuelle son conseiller Afrique, Michel Lunven (ex-conseiller de jacques Focart) ?

                                                                                      Apres les diamants de Bokassa, qui ont couté si cher a Giscard, quelle surprise va donc nous apporter Sarkozy, qui comme chacun sait « n’a pas besoin de l’Afrique » ?

                                                                                      (Source de l’article : 14-3-07, Grenoble conférence Françafrique : le réseau chirac, la relève sarkozy)


                                                                                    • republicain 26 avril 2007 15:40

                                                                                      Peut on voter pour Nicolas le Maudit

                                                                                      Pourquoi tant de haine à l’égard de Sarkozy , rien ne lui sera donc épargné

                                                                                      Ses interventions en cités furent maladroites . En reprenant mots pour mots ce que lui disait de sa fenêtre une habitante Sarkozy fit la publicité pour une marque d’appareil ménager et perdit tout le crédit de ses efforts en faveur des musulmans

                                                                                      La diabolisation est partie de la gauche, un de ses concepteurs, Eric Besson rallié depuis à sa victime en a décrit les objectifs mais le processus a atteint ses objectifs J ai des amis à gauche qui sont convaincus du pouvoir liberticide du « petit Bush » Des preuves ? Ils l’ont lu dans Marianne. J ai lu l’article de Marianne , je n ai trouvé que des la haine, des déclarations de principe comparables aux accusations de Mitterrand à l’encontre de de Gaulle, il y a 40ans J’appelle le régime gaulliste dictature parce que, tout compte fait, c’est à cela qu’il ressemble le plus, parce que c’est vers un renforcement continu du pouvoir personnel qu’inéluctablement, il tend, parce qu’il ne dépend plus de lui de changer de cap. Je veux bien que cette dictature s’instaure en dépit de De Gaulle. Je veux bien, par complaisance, appeler ce dictateur d’un nom plus aimable, consul, podestat, roi sans couronne, sans chrême et sans ancêtres. Alors elle m’apparaît plus redoutable encore." Nicolas Sarkozy a rencontré Bush , j ai cherché une trace une preuve d’un désaccord avec la politique de Chirac en Irak, je n ai pas trouvé... Par contre j ai trouvé que nous avions parmi nos hommes politiques des affiliés à la « Trilatérale » cette organisation pro -atlantiste, mondialiste et pro américaine créée par Rockefeller, point de Sarkozy mais Fabius et ...Bayrou Nicolas le Maudit n’est pas seulement liberticide, il incarne l’Antechrist « Sarkozy ... un eugéniste, il affirme que tout est déterminé à la naissance ! » J ai donc lu le fameux article publié dans une revue philosophique. Surprise, Nico le maudit expliquait qu’il ne fallait pas culpabiliser les parents après le suicide de leur enfant, il y avait d’autres explications que l’échec d’une éducation... Il évoquait le rôle des gènes qui exposent inégalement les fumeurs au cancer... Je n’ai rien trouvé qui puisse justifier la damnation éternelle... Nicolas le Petit a tout du mauvais ami, du traite, les « guignols » ont créé une caricature , la caricature a supplanté la personnalité ; Depuis 12 ans les relations entre Sarkozy et Chirac ne sont pas bonnes, Sarko est il le fidèle de Balladur et de Simone Veil ou celui qui a trahi Chirac... François Bayrou a su remarquablement renforcer la caricature le 25avril dernier

                                                                                      Le journal Sud Ouest a mis en ligne un enregistrement dans lequel François Bayrou accuse Nicolas Sarkozy de lui avoir proposé en 2004 un pacte anti Chirac Il explique avoir refusé et choqué ,et pour ces raisons ne plus avoir adressé la parole à Sarkozy J’ ai besoin de comprendre La nature du « complot » était elle à ce point effrayante pour justifier la rupture de relations amicales ? On ne se retrouve pas en famille avec femme et enfants pour plusieurs jours dans une villa des Pyrénées , chez M Chancel, avec un ennemi... Sarkozy en voulait beaucoup à Chirac en 2002, affaire Clearsteam, présidence del’UMP, il n est pas impossible qu’il ait cherché une alliance avec son pote Bayrou Mais que F Bayrou ait refusé et se soit indigné qu’on puisse lui proposer une alliance là j ai du mal à comprendre S’il faut en croire MME Veil M Bayrou est un fin politicien qui n’a pas hésité à rallier Chirac en 1995 , larguant Balladur vaincu le soir même La vierge effarouchée Bayrou offusquée par une alliance, non je ne le crois pas il sera difficile de présenter en F Bayrou un inconditionnel de Chirac en 2004 2005 2006...

                                                                                      Alors pourquoi divulguer des propos tenus en un lieu privé à la veille du premier tour, pas très élégant de la part de M Bayrou mais bien joué ... Entre les deux hommes qui se connaissent bien , se tutoient une solide complicité existait ; En 2002 Bayrou a apprécié que Sarkozy ne participe pas à la création de l’UMP parti unique et au débauchage . Au moment des régionales les deux hommes s’entendent comme larrons en foires contre Chirac et Villepin Depuis Sarkozy ont un conflit d’ambition et Bayrou humilié par sa défaite du premier tour sait redoutablement attaquer non les idées mais la personnalité de Sarkozy . La diabolisation de Sarkozy se poursuit

                                                                                      Nicolas le Maudit n’a pas d’ennemis qu’à sa gauche, il ne fera pas le plein à sa droite. Les électeurs de Jean marie Le Pen ont bien retenu la leçon . « Un étranger, un Hongrois », s’étrangle une pharmacienne versaillaise, et elle poursuit implacable : « ah non, pas la juiverie à l’Elysée »

                                                                                      Il ne manquait plus que la presse people pour participer à la curée . L attaque n ‘est p as frontale, Cecilia serait partie donc... Un des rédacteurs d’Agoravox note innocemment « Après avoir noté qu’une des rares apparitions publiques de Cécilia Sarkozy ces derniers temps remonte à dimanche dernier lorsqu’elle a accompagné son mari dans un bureau de vote à Neuilly, l’Independent, qui dépeint Nicolas Sarkozy en personnage « notoirement fragile et hyperactif », se demande, sur un ton faussement dubitatif et à supposer qu’il y ait du gaz dans l’eau, si le public a le droit de fourrer son nez dans la vie privée du candidat à l’Élysée ? » Nicolas le Maudit mérite t il cette diabolisation ? Pour répondre il faudrait bien le connaître mais autant de défauts pour un seul homme ??

                                                                                      . Pourrait on un instant imaginer que Simone Veil, Yves Guéna, Max Gallo et quelques autres puissent soutenir un homme aussi détestable Faut il s’interroger ? Mitterrand parlaient de ceux qui hurlaient avec les chiens, d’autres dénoncèrent Gringoire et la presse fascistes qui salirent Blum et Salengro Faut il s’inquiéter ? Quelque chose ne sent pas très bon en France aujourd’hui et les adversaires de Sarkozy ne se grandissent pas en le diabolisant ainsi


                                                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2007 18:49

                                                                                        Le coté Noir de Nicolas Sarkozy

                                                                                         : « Il faut cesser de répéter que la France est présente en Afrique pour piller ses ressources car, à tout bien peser, c’est vrai, nous n’avons pas économiquement besoin de l’Afrique - et je mets quiconque au défi de me démontrer le contraire » Voilà ce qu’a déclaré Nicolas Sarkozy. Et sans peur de se contredire, il a dit aussi : « Jusqu’à quand l’Europe attendra-t-elle pour construire l’Afrique de demain ? » Car il n’ignore pas que le solde économique des échanges avec l’Afrique (5%= plus de 3 milliards d’euros) est positif, contrairement au solde de la France avec d’autre continents. le nombre d’entreprises françaises s’élève a 2637 , en 2002, soit 13% de mieux qu’en 2001. Au Congo et au Gabon, le pétrole enrichit total fina elf, 12 milliards de bénéfices en 2005. au Cameroun, Congo, et Gabon, le bois fait la fortune de Bolloré : 1 milliard de chiffre d’affaire en 2004. Au Mali, l’or est une manne pour la Sodamex, au Niger l’uranium est exploité par la Cogéma (50% de l’ approvisionnement de nos centrales nucléaires), le diamant en Centre afrique, le gaz en Algérie, les phosphates au Togo et au Maroc, sans oublier les produits agricoles (café, cacao, arachide, canne a sucre...) et les services (transport, eau, btp, ) : en 2004 Bouygues a réalisé 1,2 milliards de chiffre d’affaire . cerise sur le gateau : le commerce des armes qui a rapporté entre 1996 et 2003 30 milliards d’euros a Dassault, Lagardère... Quels sont ses rapports avec les dictateurs africains ? Selon La lettre du continent, Nicolas Sarkozy a rencontré au moins sept fois Omar Bongo depuis 2004, la plupart du temps dans l’hôtel particulier parisien de ce dernier. Dans le Nouvel Observateur de février 2007, Omar Bongo déclarait : « Avec Nicolas Sarkozy, il y a une différence parce qu’on est amis. Si demain il me renie parce qu’il est président, je lui dirai : ’’ce n’est pas sérieux Nicolas’’. [...] Je crois que le fondement même de la Françafrique restera, quitte à l’améliorer Nicolas Sarkozy est aussi ami de Denis Sassou N’Guesso, le chef d’Etat du Congo-Brazzaville. Il soutient la monarchie marocaine de Mohammed VI. Notons que son bras droit Brice Hortefeux soutient la colonisation marocaine du Sahara Occidental. Nicolas Sarkozy est également proche du président Bouteflika et des milieux militaires algériens. Depuis 2003, il s’est rendu une à trois fois par an en Algérie. En juillet 2004, il a signé un accord économique France/Algérie de 2 milliards d’euros, l’un des plus grands accords français avec un pays du Sud, pour développer des projets industriels algériens, au bénéfice de sociétés françaises. Cette décision est quelque peu contradictoire avec les grandes déclarations de Nicolas Sarkozy sur le rôle des multinationales en Afrique. Ce dernier a récemment affirmé qu’il souhaitait apporter la technologie nucléaire en Algérie, en échange d’accords sur l’exploitation du gaz algérien par la France. Sarkozy tout en critiquant l’accession au pouvoir du fils d’Eyadéma au Togo, n’a pourtant pas mis fin (en tant que Ministre de l’intérieur) a l’équipement et l’encadrement de la police togolaise par la France. Une question se pose : pourquoi son ami Martin Bouygues à-t-il mis a sa disposition pour sa campagne présidentielle actuelle son conseiller Afrique, Michel Lunven (ex-conseiller de jacques Focart) ?

                                                                                        Apres les diamants de Bokassa, qui ont couté si cher a Giscard, quelle surprise va donc nous apporter Sarkozy, qui comme chacun sait « n’a pas besoin de l’Afrique » ?

                                                                                        (Source de l’article : 14-3-07, Grenoble conférence Françafrique : le réseau chirac, la relève sarkozy)


                                                                                      • Foudebassan Foudebassan 27 avril 2007 09:59

                                                                                        C’est amusant, je croyais que Nicolas SARKOZY contrôlait tous les médias ?

                                                                                        Aujourd’hui, soutien démesuré et propagande des média : Le Monde, Libé, Le Nouvel Obs, l’Humanité, France Inter, Marianne (presse ?), Canard Echaîné, le Parisien ; France 3, etc.


                                                                                        • agosin 29 avril 2007 13:46

                                                                                          Dimanche 29 avril 2007

                                                                                          dimanche 29 avril 2007, mis à jour à 11:19

                                                                                          © Reuters

                                                                                          Le président du SNPQR nie toute pression de Nicolas Sarkozy Reuters Michel Comboul, président du Syndicat national de la presse quotidienne régionale (SNPQR), nie avoir subi des pressions de Nicolas Sarkozy pour renoncer à l’organisation vendredi du débat Royal-Bayrou et assure que c’est la candidate socialiste qui a inventé l’affaire.

                                                                                          « Les violentes attaques verbales portées contre nous sont une atteinte directe à l’honneur de notre presse », dit-il dans un éditorial publié dans son journal Nice-Matin et d’autres quotidiens.

                                                                                          Livrant sa propre version de l’épisode, il nie avoir rencontré Nicolas Sarkozy comme le soutient Ségolène Royal et assure qu’il a renoncé à organiser le débat uniquement pour des raisons techniques liées, selon lui, à des questions de temps de parole.

                                                                                          « Une formidable machine à désinformer s’est alors mise en marche. Et les accusations ont fusé : l’autre candidat exerçait des pressions intolérables sur la presse régionale. Nous y cédions », écrit Michel Comboul.

                                                                                          Il accuse sans le nommer un des vice-présidents du SNPQR, « membre très éminent de l’équipe de campagne de Ségolène Royal », d’avoir colporté des rumeurs.

                                                                                          « DÉSIGNÉS COMME UNE PRESSE AUX ORDRES »

                                                                                          « Tout cela nous a conduit à adopter une attitude de prudence, de trop grande prudence sans doute. Mais quoi que nous disions ou fassions, nous étions désignés à nos lecteurs et à l’opinion publique, comme une presse aux ordres », déplore-t-il.

                                                                                          Il admet avoir tenté de contacter l’équipe de Nicolas Sarkozy mais assure n’avoir pu que laisser des messages sur des téléphones portables, dans un premier temps.

                                                                                          « Enfin, il m’a été dit vers 14h30, et rien d’autre que cela, que ’changer les règles établies en commun n’était pas très fair play’, et aussi que ’quelle que soit la décision du syndicat le candidat viendrait de toute façon le lendemain à 09h00’ », rapporte-t-il.

                                                                                          Concernant Nicolas Sarkozy, il assure n’avoir aucun lien avec lui. « Je ne connais pas son bureau, je n’ai pas son portable. Je n’ai nullement cette proximité qu’elle laisse sous-entendre », dit-il.

                                                                                          Puis il accuse la candidate PS d’avoir inventé l’affaire des pressions. « Oui, le syndicat a été délibérément l’instrument d’une campagne orchestrée. Non, Mme Royal, il n’y a pas eu de pressions de Nicolas Sarkozy. En revanche, il y en a eu de très fortes de votre côté, exercées directement par votre équipe et, aussi, par vous-même, à travers vos déclarations », écrit-il.


                                                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 30 avril 2007 14:01

                                                                                          bien sur, vous avez raison. la presse n’est jamais manipulée et ceux qui osent dire que charles de gaulle avait un téléphone direct avec les chaines de télévision pour empecher une diffusion sont des menteurs et j’ajouterais que la terre est plate. cordialement


                                                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 30 avril 2007 14:03

                                                                                          amusant, et c’est tout.


                                                                                        • CT 28 avril 2007 20:37

                                                                                          "Pourquoi Ségolène ROYALE va gagner 1/ Nicolas Sarkozy n’a aucun intêret d’avoir dans son centre à l’assemblée nationale et pendant 5 ans une veritable guérilla d’un futur candidat à l’election présidentielle pour 2012 Il va donc chercher,comme Brutus ,à tuer tout ses opposants dans son camp et sur son centre 2/ Sarkozy battu,il ne reviendra plus,et BAYROU,représentera le seul candidat représentant La futur alternance pour 2012 face à « une mauvaise gestion socialiste »

                                                                                          Vous prenez vos reves pour des réalités...

                                                                                          Bayrou en 2012 oui, Possible

                                                                                          SR Elue .... non et heureusement.

                                                                                          Sarkosy...battu... Il reviendra toujours, ave ou sans Cecilia !


                                                                                          • agosin 29 avril 2007 16:24

                                                                                            Ségolène, la contorsionniste...

                                                                                            1) François Mitteux

                                                                                            2) François Hollande

                                                                                            3) François Bandemou

                                                                                            4) François Le Pen ?


                                                                                            • agosin 29 avril 2007 16:31

                                                                                              Ségolène nommera Bandemou premier ministre, si elle est élue !!

                                                                                              C’est pas beau ça ? Elle ne l’a pas dit mais elle a laissé sous-entendre que si cela ne suffisait pas, elle était prête à danser nue au palais des sports, en vedette américaine de Surya Bonaly...

                                                                                              Quand faut y aller...


                                                                                              • frédéric lyon 29 avril 2007 17:02

                                                                                                1) Le fameux débat a fait un flop. Les marchands de soupe de la Presse française, une Presse dont on oublie trop souvent qu’elle n’est qu’un commerce, comme la vente des slips et des chaussettes, voulaient faire un scoop, ils ont fait un bide. Un de plus.

                                                                                                2) Les instituts de sondages continuent à sous-estimer systématiquement le score de Sarkozy, tout comme avant le premier tour.

                                                                                                3) Le vote des français de l’étranger emportera la décision.


                                                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 2 mai 2007 17:12

                                                                                                  j’ai, au contraire, trouvé ce débat très enrichissant : l’avez vous écouté attentivement, completement ? il faut bien sur lire entre les lignes, car si il est évident que bayrou ne peut pas appeler a voter ségolène, tout le monde a bien compris qu’il ne veut pas de sarkozy... sauf vous, apparemment.


                                                                                                • agosin 6 mai 2007 13:43

                                                                                                  Bonnes nouvelles mes mignons !!!

                                                                                                  Sarkozy creuse encore l’écart Exclusif FRANCE - Depuis vendredi minuit, les sondages ne peuvent plus être publiés dans les médias français. La Tribune de Genève et 24 heures ont pu avoir accès à l’un d’eux. Qui montre que Sarkozy distancie encore plus Ségolène Royal.

                                                                                                  Ce n’est pas parce que les sondages sont interdits de publication dans la presse française depuis vendredi minuit que les instituts arrêtent d’interroger les Français sur leur préférence présidentielle du dimanche 6 mai. Ces chiffres sont simplement désormais réservés à des petits cercles d’initiés. Effectués dans la journée de samedi, ils donnent désormais une avance oscillant entre huit et onze points pour Nicolas Sarkozy. Contre six à neuf pour ceux réalisés la veille et publiés avant l’embargo.

                                                                                                  Sous couvert de la protection des sources, 24 heures et la Tribune de Genève ont pu consulter le détail d’un de ces fameux sondages interdits. Réalisée le 5 mai auprès de 1002 personnes selon la méthode des quotas, cette étude montre que Nicolas Sarkozy monte à 54,5% et Ségolène Royal baisse à 45,5%. Pour le candidat UMP, c’est un vote d’adhésion (69%), plus qu’un vote de rejet de son adversaire (30%). On note aussi que la sûreté du choix du vote s’est stabilisée autour des 85% et que l’abstention devrait être légèrement plus forte pour ce second tour, oscillant entre 18 et 20%. Pour mémoire, ce taux d’abstention s’était élevé au premier tour du 22 avril à 16,23%.

                                                                                                  Quant au report des votes de François Bayrou, si prisé par les deux camps, il est équivalent pour les Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal. Alors que 34% de cet électorat « centriste » du premier tour est encore indécis, bien que de plus en plus séduit par le vote blanc ou l’abstention.

                                                                                                  Mais il n’y a pas que les sondages qui soient interdits en cette veille d’élection. L’édition du Parisien d’aujourd’hui raconte comment la Commission nationale de contrôle des élections a empêché la publication d’une interview de Nicolas Sarkozy, assimilable à de la « propagande ». Alors que le quotidien populaire avait publié un entretien avec Ségolène Royal vendredi. Et que cette même « commission » a autorisé la transcription de cet article sur le site du journal (leparisen com). Pas de doute, à l’heure d’Internet, le prochain président de la République ne pourra pas faire autrement que de réformer ce carcan de lois désuètes qui encadre les élections en France.


                                                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 6 mai 2007 14:00

                                                                                                  ce qui mene la vérité, c’est la vie pas des analyses sur des sondages, interdits ou pas si la france se trompe, elle va s’en rendre compte assez vite : si la france a bien voté, elle prouvera une maturité collective. de toutes façons, meme plus tard, la démocratie finira par gagner. car celui qui veut le pouvoir pour le pouvoir finira seul.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès