• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Rd Congo : Vital Kamerhe, victime de la normalisation des relations entre (...)

Rd Congo : Vital Kamerhe, victime de la normalisation des relations entre la RDCongo et le Rwanda !

Vital kamerhe, Actuel Président de la Chambre basse du Parlement, vit peut-être ses derniers jours à ce poste parce que desavoué par les membres de sa mouvance appelée communément, Alliance pour la Mouvance Présidentielle(AMP), mobutistes compris, qui l’accusent de « haute trahison » pour avoir dit tout haut de ne pas avoir été informé de l’entrée des troupes rwandaises à l’Est du pays. Une faute grave qui pourrait peut-être signer sa mort politique, mais qui cache le ressentiment de plusieurs ressortissants du Grand Kivu et Province orientale qui estiment que le Rwanda ne serait pas mécontent de ne plus croiser sur son chemin, un personnage encombrant ressortissant d’une province hostile à ses visées expansionnistes.

Deputé élu dans la circonscription de la Ville de Bukavu au Sud Kivu, un des négociateurs acharnés des accords de Sun city, en Afrique du Sud pour le partage du pouvoir entre la rébellion et le pouvoir de Kinshasa, personnage emblématique du gouvernement du feu Laurent Desiré Kabila, Président de la Chambre basse du Parlement et porte drapeau de toute une Région, de Maniema au Nord Kivu en passant par le Sud Kivu et la Province orientale ; Vital Kamerhe est consideré comme une Réference par les ressortissants de ces provinces longtemps abandonnées par le gouvernement central de Kinshasa. Les habitants de Goma, de Bukavu, Maniema et Uvira, n’ont cessé d’être comblés de voir un de leurs fils, jouir d’une infuence remarquable dans le sphère politique, surtout pendant les années les plus sombres qu’ait connu le pays, à savoir les guerres de 1996-1998 entretenus par les pays voisins de la RD Congo.

Il avait l’avantage de maîtriser à fond le dossier de la problématique des conflits à l’Est du pays dont il est ressortissant. Il a su mettre sur table les causes réelles de ces conflits, jadis méconnues par la plupart des congolais ressortissants des autres provinces.

 Dorénavant, les temps passent et les alliances changent ; les ennemis d’hier, deviennet les amis d’aujourd’hui, comme le dit l’Ecrivain libanais El-cheik Hanan, dixit le Journal L’Observateur que « Nous avons tous oublié pourquoi la guerre a commencé. Même ceux qui l’ont declenché, en oublient aussi la raison ». Le Président de la Chambre basse du Parlement, fut parmi ceux qui n’ont cessé d’affirmer, preuve à l’appui, l’implication du Rwanda dans les conflits à l’Est de la Rd congo.

Hélas, aujourd’hui, ses compagnons et peut-être ses proches, ne veulent plus de lui pour avoir commis « une faute grave » selon l’expression consacrée. Cependant, quoi de plus normal pour le Rwanda, pièce maîtresse de la politique en Rd Congo, de débarasser le pouvoir de Kinshasa d’un personnage voisin du Rwanda et qui en sait trop afin d’asseoir son pouvoir à l’Est avec la complicité des autorités de Kinshasa. D’ailleurs, pour prouver que la paix est revenue à l’Est du pays, le Président Joseph Kabila ne lésine pas sur les moyens : des réunions politiques à Goma, l’accueil de l’Equipe de Léopards, la distribution des vivres dans les camps des déplacés du Nord-Kivu, les voyages par route à travers la province orientale et le Kivu jugées dangeureuses dans un passé récent. On se croirait dans une télé-réalité et pourtant c’est vrai. Le Rwanda, comme disent les habitants du Kivu, devrait donner du répit au Président Kabila pour leur avoir autorisé de se promener légalement au Kivu ; le temps de faire passer l’orage, l’orage de toutes ces organisations internationales des droits de l’Homme qui ne cessent de l’épingler pour crimes de guerre en armant les rebelles au vu et au su de toute la population du Kivu. Et personne n’est dupe et sait qu’il est préferable pour le Rwanda de parler facillement avec les autorités de Kinshasa sans des éléments encombrants comme.... Vital Kamerhe, enfant du Kivu.
Enfin, qui douterait encore que le Président Joseph Kabila roule maintenant au grand jour sous la houlette du Rwanda ?


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires