• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Réaction à la carte blanche pour l’obligation vaccinale de mr (...)

Réaction à la carte blanche pour l’obligation vaccinale de mr Muraille et al (le Vif du 24/11/2021)

Vous avez peut-être vu cet article de dans le Vif qui a suscité une certaine polémique ?
Signé par Eric Muraille et quinze autres signataires universitaires, c'est en effet un manifeste fasciste pour gérer des 'crises' récurrentes dans un futur proche".

En temps normal cette lettre aurait suscité l'indignation générale et une sanction immédiate de la part des recteurs universitaires. Mais nous ne vivons pas en temps normal.
Le fait qu'un journal national donne une plate-forme à ce propos, et qu'il trouve un publique sympathique m'inquiète profondément. D'autant plus qu'un collègue de longue date (qui restera anonyme) m'envoie l'article pour me faire la leçon.
Ci-jointe la réponse à monsieur Muraille et al qu'un ami m'a fait parvenir.
 
 
Monsieur Muraille et al,
Je voudrais répondre brièvement à votre lettre ouvert « Covid : l'accroissement des comportements égoïstes peut mener à l'effondrement de la société » (carte blanche) publié le 24/11/21 dans le Vif.

Votre lettre ne me semble ni plus ni moins qu'un manifeste pour un fascisme 'bienveillant' pour gérer des 'crises' récurrentes d'un futur proche. Et une incitation à la haine des personnes non-vaccinées. Le fait qu'un journal national donne une plate-forme à ce propos, et que vous trouvez un publique sympathique met en évidence la dérive social dans laquelle nous nous trouvons. Une dérive qui ne serait en rien améliorée par une multiplication de règles arbitraires, autoritaires et anti-constitutionnelles.

En temps normal cette lettre aurait suscité l'indignation générale et une sanction immédiate de la part de votre recteur universitaire. Mais nous ne vivons pas en temps normal. Merci d'avoir confirmé avec tant de lucidité les pires craintes de certains citoyen.nes plutôt bien-informés, à savoir : que la vaccination obligatoire fait partie d'une programme de dystopie technocratique pour remplacer nos démocraties actuelles. Vous parsemez votre lettre de quelques moments de bon sens pour mieux passer un message à mes yeux grotesque et profondément anti-social. Je me permets d'en prendre quelques exemples.
Mais d'abord une question très simple : lesquels sont vos conflits d'intérêt ?

'On voit surtout s'affronter deux postures difficilement conciliables sur le fond : l'individualisme, refusant toute prise de risque et atteinte à la liberté de choix, et le collectivisme, faisant de l'intérêt général une priorité'.
Cette caricature pose un faux dilemme. Le devoir et le défi de la démocratie sont plutôt de réconcilier les libertés individuelles avec le l'intérêt général. Ce n'est jamais tâche facile. Mais il existe un cadre qui facilite cette tâche : la Constitution. La Constitution est notre contrat social de base, notre rempart fondamental contre les aberrations sociales. Mais malheureusement pour le moment la constitution est en arrêt maladie...
 
"Ce débat dépasse largement la problématique de l'obligation vaccinale, et risque de se poser fréquemment à l'avenir. Il est donc crucial de ne pas l'esquiver en le réduisant à sa dimension technique, scientifique ou juridique, comme c'est le cas actuellement dans les médias."
Je ne vois rien de réducteur dans un analyse technique, scientifique et juridique d'une proposition de loi quelconque. Bien au contraire. C'est simplement la bonne procédure. Il faudrait ajouter une analyse des implications sociales - y compris symboliques - pour en avoir une vision globale, pour pouvoir prendre une bonne décision. En écartant tout ces facettes pour des raisons de 'facilité', c'est plutôt vous qui esquivez la complexité de la question.

'Les crises sanitaires et environnementales rendent indispensable une rupture du mode de gouvernance'
Si vous voulez ajouter une crise sociale à une crise sanitaire, c'est une excellente stratégie ! Les crises nécessitent le renforcement de notre contrat social, pas son saccage. Elles nécessitent la confiance, la transparence et le respect mutuel. L'alternative est une spirale infernale de divisions et de coercition – au nom de quel 'civisme' ?

"Certains comportements ou activités, banals aujourd'hui, devront être interdits ou lourdement pénalisés. Notre futur dépendra donc de la capacité des décideurs politiques à faire appliquer des décisions impopulaires dans l'intérêt du plus grand nombre"
Vous avez raison. Sauf dans l'intérêt du plus grand nombre ces décisions devraient d'abord s'appliquer aux responsables du problème : c'est à dire -dans le cadre environnemental- les systèmes de gouvernance défaillants et les corporations abusives. Interdire l'essence dans les voitures personnelles mais permettre aux banques d'investir dans les énergies fossiles par exemple est un non-sens Total.

'Le retour de l'état régulateur dans un contexte de crise sanitaire et de changement climatique va s'accompagner d'une profonde rupture du mode de gouvernance'
Le rôle de prophète vous va mal. Il n'y a rien de traditionnel dans l'état d'exception actuelle. Ce n'est pas un 'retour'. Bien au contraire. C'est comme vous dites une rupture - j'espère temporaire – de notre mode de gouvernance. Une rupture qui laisse la porte ouverte à tout les diables. Une rupture à mes yeux complètement illégale qui sera vite réprimée par la cour constitutionnelle. Vous semblez soutenir une prolongation indéfinie de cette rupture. Permettez moi d'emprunter votre robe de prophète pour vous affirmez que l'histoire vous donnera tort. La démocratie remportera en Belgique, balayant tous les corrompu.es qui nous ont plongés dans cette mésaventure.

"Sur ces problématiques, la légitimité des décisions ne pourra reposer sur une simple compétition d'opinions. Car le processus démocratique mène généralement à privilégier les mesures les plus acceptables par le plus grand nombre...
Mais rappelons que, par nature, les mesures de santé publique font partie des premières missions de l'État : assurer la sécurité et la santé des citoyens. Ces missions, qui ont contribué à la prospérité de nos sociétés, sont nécessairement liberticides et normatives. Elles privent l'individu de certains choix et favorisent des comportements dont on estime, sur base des évidences scientifiques disponibles, qu'ils concourent au bien commun"
Si ceci est votre opinion, pourquoi rester en Belgique ? Il existe d'autres pays ou vous pouvez vivre
heureux sans les entraves et les complexités de la démocratie. En Corée du Nord pas exemple. Là- bas on ne se soucie pas de compétitions d'opinions. Cette société – tellement prospère – assume parfaitement la nécessité des mesures liberticides pour le bien commun.
Les décisions du Dirigeant Suprême, Génie des Génies des Sciences Militaires, sont toujours prises sur base des évidences scientifiques, et toujours pour notre protection. Cela dit, la Corée du Nord est un peu trop loin. Vous pourriez facilement jouir d'un cadre aussi totalitaire avec des moyens de recherche et de persuasion aussi développés chez Pfizer. D'ailleurs je vois que vous recherchez un partenariat pour financer votre unité de recherche...

'Nul ne conteste aujourd'hui le bien-fondé de l'obligation de la ceinture de sécurité pour tous les passagers d'un véhicule...son bénéfice pour la collectivité est indéniable...'
Il s'agit d'une fausse analogie. Porter une ceinture n'est pas un acte médical. Je peux facilement défaire une ceinture. Je n'ai pas besoin de montrer ma ceinture pour prendre l'avion ou aller au restaurant. Refuser de porter ma ceinture ne fait de moi un 'ennemi du peuple'. Je ne risque pas d'effet secondaire en portant ma ceinture. Ma ceinture est une technologie simple, bien-établie et approuvé selon les normes européennes. Si ma ceinture ne fonctionne pas correctement son fabricant porte une responsabilité légale. L'efficacité de ma ceinture ne commence pas à baisser après 3 mois. Ma ceinture n'est pas un produit pharmaceutique en phase 3 d'essais clinique dont on ignore les effets à long terme.
J'ai une meilleure analogie : Comparons plutôt la vaccination obligatoire avec le viol. C'est une acte de pénétration irréversible qui porte atteinte à l'intégrité physique.

L'étude des sociétés humaines et non humaines (animales et microbiennes) montrent que l'accroissement du nombre d'individus adoptant des comportements égoïstes, ceux que l'on nomme en économie les "passagers clandestins", qui bénéficient des biens communs d'une société sans y contribuer, mène à l'effondrement de celle-ci.
Même les diables non-vaccinées cotisent pour la sécurité sociale. Donc ils 'payent leur billet' comme tout le monde. Les vrais « passagers clandestins » dans cette histoire sont bel et bien les sociétés pharmaceutiques extra-étatiques, qui piratent des milliards d'euros de biens communs sans prendre aucune responsabilité légal de leur produits. Avec des contrats d'une opacité totale, truffés de conflits d'intérêt. Des sociétés qui corrompent toutes les instances politiques, jusqu'aux comités censés les contrôler. En effet c'est plutôt Big-Pharma qui menace les fondements de notre société.

"Sans un modus vivendi minimal sur ce qu'est le bien commun, l'action publique devient difficile,voire même impossible à légitimer."
Vous avez raison. Sauf que ce modus vivendi existe déjà. Ça s'appelle la Constitution Belge.
La même Constitution que vous êtes en train de saccager.
 
"La vaccination du plus grand nombre constitue la mesure la plus simple et efficace, la moins discriminante et coûteuse, pour limiter les effets de la pandémie de SARS-CoV-2."
Ceci n'est que votre avis. Malgré la censure quasi universelle des voix contestataires, il n'existe pas de consensus scientifique quant à la vaccination universelle.
Cet article dans The Lancet du 19 nov 2021 met sérieusement en doute la doctrine de l'inquisition vaccinale. Même votre propre lien contredit votre propos. Ce lien décrit la Belgique en 2 phrases :
Incidence : parmi les pires
Vaccination : parmi les meilleurs
...et présente un tableau qui montre :
a) la Belgique (vaccinée à 86.9%) a le même taux de décès que la Slovaquie (vacciné à 54.1%)
b) Pousser la vaccination au-délà de 80% n'apporte pas de plus-value visible
c) Il faudrait plutôt suivre l'exemple de la Suède (pas de lockdown, peu de mesures coercitives, aucune vaccination obligatoire). Est-il concevable qu'un contrat social sain aille de paire avec un peuple sain ?
 
Rien que pour des raisons purement scientifiques, on devrait garder un groupe de contrôle – c'est à dire au moins 20% de personnes non-vaccinées – pour mener à bien cette 'expérience' à grande échelle. Même un scientifique fou de votre calibre devrait apprécier cet 'échantillon' plutôt comme une ressource publique.
 
"Dans l'intérêt de tous, il est donc urgent d'adopter toutes les mesures raisonnables susceptibles de réduire les effets néfastes de cette crise."
Là on est bien d'accord. Sauf votre raison n'est pas la mienne.

"La privatisation progressive des services de santé prônée par l'Europe a fragilisé ceux-ci et démotivé le personnel soignant. Il est urgent de faire sortir les services de santé de la logique de marché et de la gestion managériale qu'on leur impose aujourd'hui pour en revenir à un véritable service publique capable de faire face aux futures crises sanitaires."
Un moment de lucidité qui me fait douter de vos racines reptiliennes.

"Nous pouvons, pour des raisons très honorables, privilégier la liberté individuelle et le refus de toutes normes contraignantes et discriminantes. Mais dans ce cas nous devons accepter de progresser vers un système libéral à l'américaine où l'individu assume seul les coûts de la vie et de ses choix."
Ceci est un homme-de-paille suivi d'un non-sequitur. Personne ne plaide pour le refus de toutes normes contraignantes. Je plaide simplement pour le respect de la constitution et l'intégrité physique de toutes et de tous. Ceci est tout à fait compatible avec le système de soins mutualisé actuel.

Vous plaidez en faveur d'un style de gouvernance qui peut être qualifié de 'fascisme bienveillant'. Car le fascisme est toujours bienveillant. Il est toujours installé pour notre bien, par des gens bien, pour notre protection. Il arrive parfois avec le bruit de bottes, parfois avec un trait de plume. Et parfois avec la piqûre d'une seringue. Car cette piqûre symbolise beaucoup de choses. Elle symbolise, comme vous dites, un choix de société. Choisir la vaccination obligatoire c'est choisir de criminaliser les contestataires. C'est choisir la censure et la corruption. C'est choisir de renoncer à notre intégrité physique. Sacrifier nos droits, notre démocratie, notre constitution pour une sécurité douteuse c'est trahir nos ancêtres qui ont luttés pour nos libertés et nos enfants qui les perdraient à jamais.

Je ne cherche pas à vous vaincre. Je voudrais simplement qu'on apprenne à nouveau à vivre ensemble dans cet état imparfait qui est le nôtre. Il y a déjà assez de Gens Biens qui ont pris la Bonne Voie. Vous souhaitez 'renouer avec l'idéal des Lumières' ? Alors au lieu mener la Croisade de la Sainte-Seringue, si on laissait à chacun, à chacune, la liberté de se tromper ?

Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 8 décembre 2021 18:33

    Je sais que ça ne vous consolera pas, mais on a les mêmes chez nous.

     

    Y’en a d’ailleurs tout un groupe qui sévit ici aussi...

     


    • tobor tobor 8 décembre 2021 22:50

      Le contenu de cet article m’est arrivé par e-mail et est du cru d’un ami que j’ai laissé dans l’anonymat. J’ai bien-sur son autorisation pour le publier ici et je remercie les personnes qui l’ont plussé en modération pour une parution si rapide. Le texte était accompagné d’une liste d’e-mail des 15 signataires avec invitation à leur écrire à ce propos. Joindre cette liste à ma proposition d’article aurait sans doute entravé sa publication (?)
      C’est donc là l’initiative d’une personne et je tiens vraiment à saluer son engagement et la valeur de ses arguments en tant qu’exemple à suivre !


      • SilentArrow 9 décembre 2021 01:30

        En démocratie, la loi, c’est la loi du plus grand nombre. La constitution est là pour éviter que la loi de la majorité ne conduise à un abus des minorités.


        • ᗪᗩᖇTH Ƭᖇ〇〇ᖘᕮᖇ Hairy covert 9 décembre 2021 01:38

          @SilentArrow

          oui tout à fait c’est une très bonne définition ... juste et pondéré ...


        • tobor tobor 9 décembre 2021 09:08

          @SilentArrow
          par contre ça autorise l’abus de la majorité sur les minorités...


        • eddofr eddofr 9 décembre 2021 10:43

          @tobor

          Sans garantie de liberté individuelle, la démocratie c’est l’abus de la majorité.
          Avec ou sans garantie, la dictature c’est l’abus d’une minorité.


        • SilentArrow 9 décembre 2021 14:48

          @tobor
           
          Me suis-je mal exprimé ou avez-vous lu à l’envers.

          La constitution pose les limites au contenu des lois que peut produire la majorité en définissant un minimum de droits dont tout le monde a le droit de jouir, même les minorités politiques.

          La constitution, c’est le rempart contre la dictature de la majorité élue.


        • sirocco sirocco 9 décembre 2021 15:51

          @SilentArrow
          « La constitution, c’est le rempart contre la dictature de la majorité élue. »

          Notre Constitution est d’ailleurs défendue par le fameux Conseil constitutionnel à la tête duquel trône le très clean Laurent Fabius.

          Avec ça, on est super protégés !


        • SilentArrow 9 décembre 2021 16:23

          @sirocco

          La faute à qui, sinon aux électeurs qui ne sanctionnent pas ces dérives totalitaires.


        • roby roby 9 décembre 2021 11:11

          En résumé la liberté des uns s’arrête ou commence celles des autres.


          • Bertrand Loubard 9 décembre 2021 12:16

            Merci pour votre article.
            Mon correspondant belge m’avait averti de cette « carte blanche » assez surprenante que j’avais mal « cherchée », sans doute, car je ne l’avais pas trouvée .... (n’ayant pas une lecture réservée aux abonnés). Enfin, j’ai pu la lire et elle présente la grande valeur, l’intérêt et l’avantage de prouver que la censure n’existe heureusement pas (encore) en Belgique, pour les médias main stream, en tout cas. Je suis stupéfait, comme sans doute bien d’autres, tant à propos du ton adopté que par la structure même des raisonnements tenus par des médecins et membres des corps académiques universitaires. J’ai apprécié les remarques adressées au Maître de Recherche M. Eric Muraille qu’un de vos amis s’est permis de vous transmettre (que vous laissez judicieusement anonyme). Je ne veux ici qu’ajouter deux questions (parmi des centaines que j’exprime par ailleurs) aux commentaires de votre correspondant. Qu’elle est la différence entre ma ceinture de sécurité et mon ADN ? Dans quelle mesure le code de la route et un code génétique sont-ils dépendants ? Il en est de même de la vaccination du personnel hospitalier (obligatoire pour l’« hépatite b » versus« covid 19 ») : pour moi, jusqu’à présent, le port du casque sur le chantier est une question d’assurance accident de travail pour le maçon et ne sert pas à protéger le parpaing s’il vient à tomber de l’échafaudage.
            Suivant mon correspondant, l’Université Libre de Bruxelles est le « temple » de la Libre Pensée, du Libre Examen (excusez-moi pour les oxymores !). J’en profite pour citer Aldous Huxley qui dans la préface de l’édition de 1946 de son « Brave New World » traduit par Jules Castier disait : « ...le libre arbitre a été donné aux humains afin qu’il puisse choisir entre la démence et la folie .... notion que je trouvais ...comme pouvant être parfaitement vraie ». Pour finir, ce qui me semble le plus troublant dans la situation actuelle c’est le fluage sémantique du « New Speak » de nos élites. Personne ne paraît se rendre compte que, s’il semble qu’il s’agisse de notre liberté qui est brimée, c’est en fait la « pensée », l’« examen », le « choix », « arbitrage » qui sont néantisés ... comme la « personnalité » des prisonniers dans tous les lieus de détentions de nos prisons aux Goulags aux Konzentrationslagers et même, maintenant, jusque dans nos EHPAD et maisons de repos.
            Bien à vous.


            • Djam Djam 9 décembre 2021 12:34

              @tobor

              Est-il encore utile de rappeler ici à tous ceux qui continuent à s’étonner, s’indigner, réagir mollement ou vivement envers le jet permanent du covidisme délirant et son corrolaire... la piquouze à répétition, que les mondialistes aux manettes ont martelé que le retour à la vie NORMALE était exclue ?

              Souvenez-vous de l’annonce de l’agité Sarko, lorsqu’il était encore dans son rôle d’acteur de complément de la pièce « Demain le totalitarisme 2.0 » : « Et nous irons ensemble vers le nouvel ordre mondial, et personne, entendez-bien, personne ne pourra l’en empêcher » (sic).

              Faut croire que l’agité était déjà au parfum du funeste projet de destruction d’une partie de la population mondiale pour le balancer avec autant d’aisance, non ?

              Quant à ceux qui, volontiers accrochés au forum d’AV, viendront inlassablement déposer leur petit caca contradictoire — sans aucun argument valable, ça va de soi... on est troll ou pas ! — en cochant la case univoque de « complotiste », on se contentera de leur souhaiter un bon retour à la niche smiley


               



                • Bertrand Loubard 9 décembre 2021 15:16

                  @bouffon(s) du roi

                  Merci pour la référence. Ce qui me confirme ce que je disais plus haut « ... que la censure n’existe heureusement pas (encore) en Belgique, pour les médias main stream, en tout cas  ! ». J’en profite pour corriger une faute laissée dans mon dernier commentaire ....les « lieux » ...ou lieu de les « lieus ». Bien à vous.


                • Combien de temps faudra t il pour vous rendre compte ?
                  Seul un idiot peut être heureux d’exhiber un pass pour faire des choses qu’il faisait avant SANS PASS !!!!!!!!

                  • zygzornifle zygzornifle 9 décembre 2021 15:19

                     Chômage : l’accroissement des comportements égoïstes peut mener à l’effondrement de la société ....

                    Immigration :  l’accroissement des comportements pro-musulmans peut mener à l’effondrement de la société etc .....



                      • generation désenchantée 12 décembre 2021 14:35

                        @eau-du-robinet
                        Tu veut rigoler , un homme s’est fait injecter 10 DOSES DE VACCINS EN 1 JOUR, curieux de savoir ce qu’il devient après ce nombre de doses !!!

                        https://francais.rt.com/international/93582-nouvelle-zelande-vraisemblablement-paye-homme-10-injections-vaccin-une-journee-covid-19


                      • Lynwec 9 décembre 2021 18:25

                        Une phase supplémentaire d’application du principe de la fenêtre Overton pour en arriver à essayer de justifier l’inacceptable. Allez, un meilleur passe sanitaire, qui lave plus blanc que blanc.

                        Quand à la notion de groupe de contrôle, étant donné qu’ils savent parfaitement la dangerosité de ces produits, vous pensez bien qu’au contraire, il ne faut pas de groupe de contrôle, ainsi on ne pourra rien prouver si on voulait le faire. D’où la frénésie qu’on peut observer à tous les niveaux.

                        Le kapo de préfecture qui interdit de manger sur la voie publique, ce n’est pas pour la santé, c’est pour coincer les restaurateurs qui font de la vente à emporter pour ne pas appliquer la ségrégation, c’est pour créer une pression de plus sur ceux qui ne veulent pas risquer la loterie pour aller au restaurant. L’interdiction de danser, c’est pour pourrir la vie des Français qui n’obéissent pas assez vite au gré de ces messieurs d’en haut.Tout est pression et coercition pour forcer à l’injection.

                        J’attends de pied ferme les trolls de service pour démontrer le contraire.


                        • Comment ne pas comprendre qu’ils sont devenus fous, inhumains, psychopathes ? Et cela aussi on devrait l’accepter encore longtemps ? Sommes-nous devenus des sous-hommes ?

                          Regardez 2 minutes https://odysee.com/@lecourrierdesstrateges:7/stéfa2:9

                          L’institut Curie appelle la BAC pour empêcher une cancéreuse non-vaccinée d’entrer


                          • https://twitter.com/f_philippot/status/1469017209339105280


                            Français, portez le masque ! Interdit de danser ! Arrêtez les pots ! Stop à la convivialité ! Obéissez ! Sinon amendes, sanctions, contrôles,… Pendant ce temps Marlène Schiappa, elle, s’amuse


                            • https://twitter.com/DIVIZIO1/status/1469021342926315521

                              Donc tous les vaccinés de plus de 3 mois sont des bombes de contagiosité ! Mais ils ont le Pass ! Et après on emmerde les mecs qui se font tester à 3 jours !


                              • https://twitter.com/boutaour/status/1468957204686336014

                                . : ce que Delfraissy a fait hier c’est très grave.. il n’a pas d’arguments.. ce qu’on entend c’est le contenu qu’on peut entendre dans n’importe quel café de France.. il doit être démis de ses fonctions ! Via chez

                                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 10 décembre 2021 09:11

                                  @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                   
                                  .’’

                                  @MartinBlachier  : ce que Delfraissy a fait hier c’est très grave.. il n’a pas d’arguments.. ce qu’on entend c’est le contenu qu’on peut entendre dans n’importe quel café de France.. il doit être démis de ses fonctions !

                                  ’’

                                   
                                   C’est moi, ou Pascal Praud essaie vraiment d’empêcher MB de parler ?

                                • https://twitter.com/CStrateges/status/1468705409246666753

                                  Toute relation avec des faits vécus est purement fortuite…Regardez



                                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 10 décembre 2021 08:27

                                    @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                     
                                     Merci pour ce lien :
                                     
                                     « À tous les maillons de la chaîne on a rendu l’obéissance confortable »
                                     
                                     il faut dire et répéter qu’une telle disposition serait de fait, un permis de tuer légalement et massivement n’importe qui n’importe quand, délivré aux labos et aux piqueurs, accordé à ceux qui fabriquent et à ceux qui injectent.


                                  • Ecoutez ce que dit Delfrayssi aux sénateurs( passif et crétin)

                                    Le pass a été mis pour pousser à la vaxxination...

                                    Nous n’avons pas terminé le djob sur la vaxxination .....

                                    Est ce que le pass protège réellement , la réponse est NON !

                                    https://t.me/trottasilvano/14639

                                    Ce qui est inquiétant et révoltant c’est qu’ils ne se cachent même plus pour mentir et nous prendre pour des cons !

                                    LES ELUS SONT DES ORDURES .....


                                    • Ecométa Ecométa 12 décembre 2021 15:40

                                      La covid-19 n’est pas une pandémie mondiale, mais une crise sanitaire mondiale montée de toute pièce ! Bill Gates l’avait prédite, il la voulait depuis une bonne quinzaine d’années : il l’a !

                                      Il y avait déjà eu des ratés, souvenez vous de la Grippe H1N1 et des 90 millions de doses de la Mère Bachelot que les Français avaient refusées à l’époque… comme quoi les temps changent ! En fait c’est une affaire de préparation, de mauvaise préparation de l’époque. Bien sûr, les « Médias mainstream » souffraient encore d’une certaine indépendance ; mais de nos jours ces temps sont révolus, les problèmes résolus, et ça marche : on peut même que ça courent se faire injecter ! 

                                       Klaus Schwab, fondateur de du forum économique mondial de DAVOS, nous dit que la « covid 19 », ou plus exactement, cette « crise sanitaire mondiale », bien orchestrée car il ne faut pas se leurrer ; Schwab nous dit que c’est une belle opportunité pour le Great-Reset : la grande réinitialisation économique mondiale !

                                      Une belle opportunité : mais pour quoi ? Mais pour qui ? 

                                      Il y a une sorte de conjoncture, un alignement des planètes entre le « capitalisme financier » et le « capitalisme d’État communiste » : entre les Ploutocrates occidentaux, qui sont les plus riches du monde et les Oligarques de l’Est un peu moins riches mais surtout sans soucis !

                                      En réalité : nos ploutocrates se verraient bien oligarques !

                                      Les ploutocrates occidentaux sentent que les choses peuvent tourner très vite du fait de la « Démocratie » qui est leur pire ennemi, tout comme le « Principe d’Humanité » qui peut bloquer le « scientisme » et le « technoscientisme » qui représentent pour eux une sorte de « pierre philosophale » !

                                      Cette « ploutocratie occidentale » a compris que pour ce « capitalisme financiariste échevelé » dont ils sont les tenants et dont ils maîtrisaient jusque-là les aboutissants ; que « les choses ne dureraient pas aussi longtemps que les contributions »… comme disait l’autre !

                                      En fait ils ont pris conscience que les carottes sont quasi cuites et même bien cuites ! Ils savent parfaitement que le système est extrêmement crisique et qu’ils peuvent avoir, à un moment ou à un autre, par une « révolution démocratique, un sursaut de conscience en terme de « Principe d’Humanité » : un « printemps occidental » : et avoir très chaud à leurs petites fesses !

                                      Par contre ils ont réalisé qu’il y avait un système bien plus stable, et qui ne craint pas la « Démocratie » occidentale, car il est antidémocratique par nature !

                                      Elles entendent biens ces « Élites » occidentales, imposer un tel système « antidémocratique » en passant par cette crise sanitaire pour tester les réactions, et implanter le « Great Reset » ou « Grande Réinitialisation » sociétale ! 

                                      Il faut savoir que l’enfer est toujours pavé de bonnes intentions, et que l’on vous promet de résoudre tous les problèmes qui se posent à l’époque et la liste est longue ! Mais comment ? On ne nous le dit pas clairement !

                                      Ce sera tout simplement le « crédit social à la Chinoise » : le communisme ! La privation des libertés individuelles ! 

                                      Prenez conscience : réveillez-vous !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité