• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Recension de « Ceci n’est pas un complot » (1)

Recension de « Ceci n’est pas un complot » (1)

Sous le lien : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/ceci-n-est-pas-un-complot-230885 de ce 18/02/2021, j’avais commis un premier texte. Il m’avait été inspiré par un « début » de réflexions de mon correspondant à Bruxelles à propos d’un documentaire belge signé Bernard Crutzen. Celui-ci abordait la « question » (brûlante) des médias de son pays (principalement francophones) et de leurs attitudes à propos de « La Crise de la Covid-19[2] » sous le titre : « Ceci n’est pas un complot ». Ce titre est une référence au célèbre tableau du compatriote de Bernard Crutzen, Réné Magritte : « Ceci n’est pas une pipe » (En 1929, Magritte dans « La Trahison des images »).

Je rappelle[3] que dans « Sémiologie : l’image n’est jamais le réel », René Magritte est cité de la manière suivante :« La fameuse pipe, me l’a-t-on assez reprochée ! Et pourtant, pouvez-vous la bourrer ma pipe ? Non, n’est-ce pas, elle n’est qu’une représentation. Donc si j’avais écrit sous mon tableau « ceci est une pipe », j’aurais menti ! C.Q.F.D. » et Bernard Crutzen après 6’.54’’ de son documentaire « ajoute » : « Ce qui frappe d’emblée c’est l’écart entre la perception et la réalité des chiffres  ». Il nous met, comme Magritte le fait, devant un « tableau » médiatique qui plus que troublant est équivoque. Cette équivoque dont Magritte parle en ces termes : « Quel aveu n’est-ce pas de la part de ceux qui s’en plaignent [4] (de l’équivoque) : ils avouent ingénument leur hésitation quand, livrés à eux-mêmes, ils n’ont pas pour les rassurer, les garanties de quelque vague expert, la consécration du temps ou un mot d’ordre quelconque ». (Prophétique ?)

 

Mais au vu (et au suivi) de ma note de bas de page n°2 je découvre ceci

https://www.mondialisation.ca/ceci-nest-pas-un-complot/5653424

Désolé - Cette vidéo n’existe pas

http://initiativecitoyenne.be/

Désolé - Cette vidéo n’existe pas

(Elle serait revenue depuis)

https://www.facebook.com/Cecinestpasuncomplot/

Ce mardi 23 février à 15h27, le film a disparu de la plateforme Vimeo, où il dépassait 600 000 vues. ..... Vimeo nous a renvoyé le même texte, ... en nous souhaitant aussi "bonne chance pour trouver une plateforme qui héberge nos vidéos". .... ..... . Le film reste pour l'instant visible sur YouTube (nous avons d'ailleurs réalisé le sous-titrage en anglais)

https://linktr.ee/CNPC_2020

(A partager (vite), si il en est encore temps et si cela vous en dit ?)

 

J’en suis sidéré : « Non pas ça chez nous ! ...Chez Kim Il Sung et dans les Républiques Bananières, peut-être, ... mais, non, pas ça chez nous[5] ». Mais si, il y a déjà bien eu, entre autres, « Hold Up » de Pierre Barnérias (chez « Vimeo ») et « L’éloge du Sang » de Judy Rever (chez Fayard) ..... On s’habituera !

Je décide donc de ne pas m’étendre plus longtemps, comme je me le projetais, sur les truismes de la situation actuelle relative à l’ultime oxymore « liberté de pensée ». « On » peut facilement trouver mieux partout ailleurs, entre autre sur :

et « Interview BAM ! de B. Crutzen :

 

Je voudrais maintenant et simplement rapporter quelques-unes des autres réflexions qui ont interpellé mon correspondant de Bruxelles et relatives à un certain nombre de passages du documentaire en question.

1 - L’extrait relatif à un l’intervention d’un virologue belge qu’il est intéressant d’écouter (et voir) dans sa totalité (sous-titré en français) sur You Tube :

« Les bons conseils de Marc Van Ranst en cas de pandémie (22/01/2019)  » (KAIROS)

Ce virologue (qui n’est pas « un vague expert ») aurait aussi dit, plus tard : « Si la vaccination Sars Cov 2 n’était pas rendue obligatoire, ce serait un fiasco financier comparable à celui du vaccin GSK de la grippe 5H1N1, en 2009[6] ». Il aurait aussi déclaré en tant qu’expert conseiller du Gouvernement belge actuel en matière de confinement, lors du premier « dé-confinement » : « L’hésitation est un réflexe bien connu après une période de confinement. C’est comme ouvrir un enclos, et voir que les animaux n’osent pas s’enfuir[7]. .... Ne serait-ce pas significatif de la perception de ce que sont les patients pour certains « experts » qui semblent n’avoir jamais eu à établir un diagnostic de maladie mais bien à sonder les capacités financières de clients sur le marché des malades ?

2 – L’extrait relatif[8] à l’entrevue accordée par un des « patrons » de la programmation de l’information de la chaîne de la télévision francophone de Belgique, Jean Pierre Jacquemin[9] serait à mettre, d’après mon correspondant, en parallèle avec un autre documentaire sur le journalisme, post 9/11, datant d’il y déjà 10 ans (Consécration du temps). Il s’agit de : « Epouvantails, Autruches et Perroquets »[10] d’un certain Olivier Taymans, compatriote de Bernard Crutzen ..... Là, on rencontrait déjà le Jean-Pierre Jacquemin dont question ci-dessus, 10 ans plus jeune ... De là tout l’intérêt de cet autre documentaire. Il y est « posé comme thèse », sou jacente à l’enquête, que « Faire peur, mettre la tête sous le sable, et répéter » sont des stratégies des médias officiels dont les structures de narration étaient, déjà, bien « mises à l’épreuve », dès 2011, par les « investigations journalistiques ». (en fait, dès le 11/09/2001).

 

La mise en « abyme », en « écho » des deux documents m’amène à constater qu’il semble bien que cela fera bientôt 20 ans que nous apprenons, en tant que « citoyens Béta-moins ou Epsilon » (selon Huxley[11]) qu’entre l’éthique de l’information et la technique de la propagande la confusion semble devenue totalement normale .... pour ne pas dire morale.

Et dès lors, laisser à chacun d’entre nous la possibilité de comparer tous les documentaires semble, selon moi, un exercice recommandable si pas nécessaire. (Et « ceci n’est pas un mot d’ordre quelconque » )

 

Je pense que nous tous, des « Bac-2 » aux « Enarques », nous sommes tous capables de « sentir » ce qu’il pourrait y à avoir d’effroyable dans ce qu’il nous est dépeint, suggéré et/ou révélé par des « artistes » comme Magritte, Crutzen, Taymans et tant d’autres.

 

[1] Analyse et compte rendu critique d'un ouvrage

[3] Comme je l’avais fait en réponse au commentaire de « Mélusine ou la Robe de Saphir »

https://www.collegedesaussure.ch/espacepedagogique/espacedesdisciplines/GEOGRAPHIE/cours-de-3eme-oc/pdf-analyse-dimages

[4] La presse main stream référencée par White Rabbit sous mon billet du 18/02

[6] « 13.000.000 de doses de vaccins GSK acquises (par marché public classé « secret défense » du Gouvernement belge ?) achetées sur conseil de M. Van Ranst (et de 4 autres experts de la commission influenza) à GSK pour la somme de 130.000.000€. 1.000.00 utilisées dans les EHPAD et autres établissements de soins. 4.000.000 rendues ( ?) à GSK et 8.000.000 « don du peuple belge au peuple congolais » ? (84.000.000 de Congolais).

[9] A l’heure : 0.33’15 du documentaire. https://linktr.ee/CNPC_2020

[11] « Brave new world »


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • leypanou 6 mars 22:51

    Merci à l’auteur : j’ai regardé 49’ de la 2ème vidéo qui mérite certainement d’être vue intégralement.

    Il y a beaucoup de ressemblance entre ce qui se passe en France et en Belgique.


    • Bertrand Loubard 7 mars 17:08

      @leypanou
      Merci pour le commentaire. Je pense que les vidéos référencées ont chacune leurs qualités et leurs défauts. Mais elles sont assez logiques et cohérentes dans la structure de leur manière d’aborder les phénomènes de communication, en temps de crise. Ce qui frappe dans les diverses approches c’est la mise en évidence d’une certaine forme d’homothétie des situations (2001-2009-2020) dont le point central semble bien l’invariant « domination » (chacune et/ou chacun à son niveau d’incompétence « politique » maximum et à l’échelle du « territoire » qu’elle et/ou qu’il a marqué de son « empreinte »). Bien à vous.


    • Samson Samson 7 mars 15:19

      « ... qu’entre l’éthique de l’information et la technique de la propagande la confusion semble devenue totalement normale .... pour ne pas dire morale. »

      La Pensée Unique néo-libérale — TINA — et le »progressisme sociétal« qui en est l’avatar ne tolèrent par définition pas contradiction.

      Dans la novlangue de nos managers et de nos éditocrates, les techniques de propagande sont avec la censure d’internet par les GAFAM seules aptes à encore garantir l’« éthique de l’information », soit son efficacité à lutter contre les « fake news » et constituer un rempart aux périls populistes et complotistes minant irrémédiablement la confiance en la « bienveillance » de la nouvelle aristocratie mondialiste et ses besogneux larbins en €urocratie, confiance plus que jamais indispensable au maintien « démocratique » dans la servitude volontaire des gens qui ne sont rien et autres surnuméraires.

      On ne peut donc que se réjouir qu’appelée pour notre bien à toujours plus étroitement régenter et asservir nos destinées et nos vies, la doxa de la Sainte Croissance s’applique maintenant très activement à l’expérimentation du seul « salut vaccinal » apte à préserver nos santés et instaurer sous couvert de pandémie l’instauration d’un nouvel ordre social et sanitaire régi par la claustration, l’interdiction ou le contrôle de toute vie sociale ; la mise en place d’un « passeport sanitaire » à usage encore indéterminé et l’obligation ô combien symbolique du port du bâillon dans l’espace public ! smiley


      • Bertrand Loubard 7 mars 17:42

        @Samson
        Merci pour votre commentaire. Je suis d’accord avec vous. Ce qui m’intéresse surtout dans les documents de remise en question de la communication en temps de crise est l’intentionnalité sous-jacente dont la réalité n’est mise en évidence que d’une manière très indirecte. L’analyse de la structure du discours médiatique ainsi que celle des modalités de mise en œuvre des « initiatives » de communication pourraient être faites, selon moi, dans le cadre d’une approche type « PSY-OP ». On connait les opérations de propagande en temps de guerre (Signal, Radio Londres, BBC, Radio Free Europe/Radio Liberty, Good morning, Vietnam, etc., etc.). N’étant en « guerre que contre un virus » ... toute la psychologie doit être adaptée. La crise 5H1N1 de 2009 a semble-t-il été une bonne répétition pour ne pas reproduire les erreurs qui ont conduit au fiasco d’alors. L’arsenal psy – op de l’époque tenait encore trop de l’essence de la propagande basique . Il n’avait pas été peaufiné par les dernières recherches en la matière de psychologie. (Ce que démontre monsieur Van Ranst, tout en restant, tactiquement, en deçà de ce qui est en cours actuellement). Les textes de Jean-Claude Paye et Tülay Umay qui sont deux sociologues, scientifiques très objectifs et modérés, me semblent intéressants et originaux pour approcher cet aspect des problèmes actuels, sous l’angle justement psy-op. Bien à vous..


      • Bertrand Loubard 7 mars 21:37

        @Le Sudiste
        Merci de votre référence. Effectivement cela est assez étonnant comme approche. Mais je crains plus, dans ce genre de document, la « banalisation du mal » à portée de tous les citoyens lambdas que nous sommes et qui pourront se reconnaître, se sentir confirmés et donc en quelques sorte « rassurés » (deuxième degré) à savoir : la nouvelle normalité dont le summum a été atteint dans l’annonce de Macron : ‘Rien en sera plus comme avant » (à rapprocher évidemment du « vous êtes avec nous ou avec les terroristes » de Bush). Naomi Klein et « La stratégie du Choc » serait à relire attentivement. Mais ce qui me consterne le plus est l’émergence actuelle de nouveaux « paradigmes d’alliances » que Naomi Klein ne semble pas avoir envisagés explicitement comme scénarios possibles, alors qu’ils sont « émergents » depuis environ 20 ans .... et la percée de la Chine. Mais cela sort de notre sujet....et encore ! Bien à vous.


      • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 10 mars 06:24

        Merci pour ce constat qui pourra ouvrir les yeux de ceux qui auraient tendance à les fermer.

        En relisant le nom de Judy Rever je me rends compte que je ne l’ai toujours pas lue. Et je me suis demandé alors si, pour réparer mes lacunes, vous n’auriez pas constitué ici ou là une bibliographie (éventuellement commentée) des livres qu’il faut avoir lu sur la terrible affaire du Rwanda (en anglais comme en français) ?

        Si vous avez ça, je suis preneur !


        • Bertrand Loubard 10 mars 10:13

          @Luc-Laurent Salvador
          Une liste classée suivant l’importance serait quasiment impossible à établir. Marcel d’Hertefelt et Danielle de Lame ont publié une « Encyclopédie bibliographique 1863-1987 » « Société, Culture et Histoire du Rwanda » en 2 tomes et 1.900 pages aux éditions du Musée Royal de l’Afrique Centrale (Tervuren Belgique). Mais si je pouvais conseiller une première approche « scientifique » ce serait : VANSINA Jan - Le Rwanda Ancien – Le Royaume nyiginya – Karthala –Paris -2012 ISBN 978-2-8111-0608-9. « La compréhension de l’histoire du royaume dirigé par la dynastie nyigina, sur lequel le Rwanda moderne fut construit est indispensable pour une compréhension véritable des événements dramatiques qu’a connus ce pays en 1994 ».
          Pour quelque chose de moins « historique » : Barrie Collins « Rwanda 1994 - The Myth of the Akazu Genocie- Conspiracy and its consequences » et/ou « D’Arusha à) Arusha » de Sylvie Lindeperg et Thierry Cruvellier (Filigranes). Pour une dithyrambe de Paul kagame : « A thousand Hills . Rwanda’s rebirth and the man who dreamed it » de Stephen Kinzer » (WYLEY - ISBN 978-0-470-12015-6).
          Les ouvrages plus récents sont souvent fort polémiques dans un sens ou dans l’autre. J’attends avec impatience un livre d’une certaine Michela Wrong : “Do Not Disturb - The Story of a Political Murder and an African Regime Gone Bad” pour fin mars 2011.
          Bien à vous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité