• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Référendum du Kurdistan et Dualité des Positions de l’Iran et de la (...)

Référendum du Kurdistan et Dualité des Positions de l’Iran et de la Turquie

L'Iran et la Turquie n'ont pas cessé d'attaquer les mesures prises par les quatre pays antiterroristes contre le Qatar pour financement du terrorisme et ses menaces de leur sécurité nationale. Le flux de déclarations officielles turques condamnant le « boycott » et montrant « la sympathie pour les frères au Qatar » n’a pas cessé. Mais les fausses affirmations des Iraniens et des Turcs ont échoué dans le tout premier test. Le référendum sur la sécession du Kurdistan irakien est venu pour refléter le visage réel de deux régimes qui prétendent défendre les « opprimés » et les droits des peuples, mais qui ne font que poursuivre leurs objectifs tout en nuisant aux autres de manière tordue et malicieuse.

Mettant de côté les objectifs du référendum, ses effets stratégiques et les positions politiques à son égard, le point que je veux aborder est la position de l'Iran et de la Turquie qui ont annoncé un rejet catégorique et ont promis de prendre des « mesures de sécurité, diplomatiques, politiques et économiques » contre le référendum. L'Iran a déclaré qu'il a fermé son espace aérien sur le territoire à la demande du gouvernement central à Bagdad, alors que le Conseil suprême de sécurité nationale iranien a annoncé l'arrêt de tous les vols à destination et en provenance du Kurdistan irakien.

La Garde révolutionnaire iranienne a lancé des jeux de guerre près de la frontière avec la région irakienne du nord, menaçant de sanctions politiques, économiques et même au niveau des frontières. La Turquie et l'Iran n'ont pas exclu l'action militaire pour annuler la sécession kurde. D'autres scénarios considérés sont l'embargo économique et politique et la fermeture du seul port du territoire pour le commerce international.

Géographiquement, l'embargo par lequel tout le monde menace le Kurdistan est un véritable blocus. Ceci est différent du boycott du Qatar par les quatre pays arabes, qui consiste en des mesures de souveraineté, pas un blocage géographique total puisque le Qatar a des frontières maritimes que les navires peuvent traverser librement.

Du fait que c’est une région enclavée, le Kurdistan est « à la merci » des pays limitrophes au cas où ils ont décidé de prendre des mesures punitives contre lui. Le référendum du Kurdistan a des effets géostratégiques profonds et menace l'unité et la cohésion de l'Irak, mais il y a ici un détail important. Certains pays protègent leurs intérêts par des mesures sévères et violent parfois les lois internationales, mais ces mêmes pays semblent oublier qu'ils ont condamné d'autres qui ont pris des mesures de souveraineté modérées dans des crises similaires.

La Turquie considère la sécession du Kurdistan comme une question cruciale pour sa sécurité nationale et elle en a le droit, mais les Turcs qui soutiennent le régime qatari qui menace la sécurité nationale du GCC et de l'Egypte dénoncent ces pays pour protéger leur sécurité nationale. Je parie que la Turquie ne sera pas contente si les quatre pays arabes appuient la sécession de la région du Kurdistan. Le gouvernement d'Erdogan n'apprécierait pas que des troupes soient envoyées par les quatre pays pour protéger le Kurdistan s’il déclarait l'indépendance. Mais les quatre pays sont politiquement mûrs et rationnels et se concentrent sur la sauvegarde de la stabilité régionale, la non-lutte contre les pays voisins et la non ingérence dans la souveraineté et la sécurité nationale.

Les quatre pays ont eu l'option d'utiliser le Kurdistan comme carte de pression vis-à-vis de la crise du Qatar, mais ils n’ont pas agi de cette façon. L'intégrité territoriale du pays arabe qui est l'Irak est quelque chose qu'ils souhaitent protéger.

Les Kurdes représentent environ 20% de la population de la Turquie (12 à 15 millions de personnes). Leur sortie de l'Etat de la Turquie serait une catastrophe stratégique. Il en va de même pour l'Irak (près de 20% de la population) et la Syrie (environ 15%). En Iran, ils représentent environ 10%.

Maintenant, l'Iran parle des « intérêts de tous » et reconnaît que les actions des pays individuels nuisent aux régions. Ce n'était pas si sage quant à la question du Qatar. Maintenant, la Turquie menace également les Kurdes de faire de leur région une zone d'exclusion aérienne. Erdogan a parlé de l'engagement envers les accords internationaux et les droits de l'homme et prétendait défendre les opprimés jusqu'à maintenant. Mais il s’est avéré qu’il n’en est rien.


Moyenne des avis sur cet article :  1.11/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Dr Faustroll Jeussey de Sourcesûre 6 octobre 2017 11:18

    Vous oubliez l’OTAN et la Russie dans cette valse hésitation.

    Depuis la création de l’OTAN, la Turquie a été la clé de voûte de la politique occidentale pour contrer la « menace » soviétique, et ce rôle n’avait pas changé vis-à-vis de la Russie après l’implosion de l’URSS

    Aujourd’hui, par crainte de se voir amputée de sa partie orientale rattachée à un nouveau Kurdistan, la Turquie bouleverse sa propre politique à l’égard du leader kurde Barzani, son allié d’hier, mais aussi et surtout son orientation stratégique tournée jusqu’alors géopolitiquement vers l’Occident pour se rapprocher de la Russie. Les principaux acteurs ne sont pas forcément les puissances locales...


    • François Vesin François Vesin 6 octobre 2017 15:18

      «  L’Iran et la Turquie n’ont pas cessé d’attaquer les mesures prises par les quatre 

      pays antiterroristes contre le Qatar »

      Les occasions de rire se faisant fort rares sur Agoravox,
      est-ce que, s’il vous plaît monsieur le docteur Alketbi
      vous pourriez avoir l’extrême amabilité de bien vouloir
      nous citer ces quatre pays antiterroristes ?




      • Jeekes Jeekes 6 octobre 2017 18:47

        @François Vesin
         
        Bon, j’allais faire cette remarque, mais je vois que ça ne vous a pas échappé.
        Donc je plusse...
         
        Faut dire que l’auteur, lèche-fion patenté de ces ’’pays anti-terroristes’’, nous a habitué à sa propagande de merde !
        Pauvre type, il ne réalise pas à quel point il est ridicule... 
         
        Mais ne soyons pas trop durs avec lui, peut-être n’a-t-il que ça pour gagner les quelques sous qui lui permettent de vivre ?
         
        Mouarfff !!!
         


      • François Vesin François Vesin 6 octobre 2017 15:41

        Je ne veux pas faire durer le plaisir

        ni priver vos lecteurs « libres » du Moyen-Orient
        d’un juste motif (une fois n’est pas coutume)
        de les avoir faits pisser aux culottes ;

        la réponse du docteur Alketbi à la question :
         - quelles sont les quatre pays antiterroristes
        qui protègent le Monde des « fous d’Allah » ,
        Al-Qaïda / Daech / Front al-Nostra - est :

        1) l’Arabie Saoudite 
        2) les Émirats Arabes Unis
        3) l’Égypte 
        4) Bahreïn 


        • Dr Faustroll Jeussey de Sourcesûre 6 octobre 2017 16:44

          @François Vesin

          arrête François, tu vas me faire étouffer !

        • wawa wawa 6 octobre 2017 16:41

          mort de rire,
          sachez que je ne rate aucune de vos « bouses », 

          cher Dr (docteur en science politique ? ;-o) alketbi


          • Gatling Gatling 6 octobre 2017 19:22

            ’La Turquie considère la sécession du Kurdistan comme une question cruciale pour sa sécurité nationale et elle en a le droit, mais les Turcs qui soutiennent le régime qatari qui menace la sécurité nationale du GCC et de l’Egypte dénoncent ces pays pour protéger leur sécurité nationale. Je parie que la Turquie ne sera pas contente si les quatre pays arabes ’

            Ca n’a rien à voir . Juste cela vous déconsidère pauvre gland circoncis !  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès