• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Référendum sur l’écologie : un simulacre de démocratie

Référendum sur l’écologie : un simulacre de démocratie

 

Référendum sur l’écologie : un simulacre de démocratie.

 

Hier soir, le président Macron a annoncé la tenue d’un référendum afin d’inscrire « l’urgence climatique » dans l’article premier de la Constitution.

Ce serait une première, depuis le référendum de 2005 où les Français se sont prononcés contre le Traité Constitutionnel Européen mais le résultat avait été ignoré par nos dirigeants en s’asseyant sur le vote en faisant passer le traité de Lisbonne en 2007. Depuis s’est installé une véritable défiance entre la population et les castes dirigeantes.

 

Nous nous attendions à un autre sujet important, tel que la sortie de la France de l’Union européenne, ou la participation des salariés dans la vie de leur entreprise, ou même sur la réforme des retraites, allez un peu de courage !

 

Hé bien non, pas du tout, c’est autre chose, qui est..futile.

 

Futile car tout le monde convient qu’il faut respecter l’environnement, la biodiversité. Si la question posée lors de ce référendum est « devant l’importance de préserver notre habitat, voulez-vous que « l’urgence climatique » fasse partie intégrante de notre constitution ? », il est évident que beaucoup de personnes répondront par l’affirmative, tout comme si cette question porterait sur le chômage ou la pauvreté.

 

Reste à savoir quand se tiendra ce référendum... un référendum qui est un véritable foutage de gueule.

Car, non seulement, tout le monde veut s’engager pour la planète, dès lors que le « oui » l’emporterait, le président Macron se sentirait conforté dans sa stature et n’hésiterait pas à se représenter, avec l’assurance du soutien du peuple avec ce référendum, en 2022.

 

Mais c’est aussi un foutage de gueule dans le sens où le président de la République veut s’engager dans le « combat écologiste », alors que nombre de ses décisions ne sont pas allées dans le sens d’une écologie intelligente.

 

En témoignent les traités de libre-échange avec le CETA et le MERCOSUR, pays qui utilisent des méthodes de production interdites chez nous car peu respectueux de l’environnement et qui concurrencent déloyalement nos agriculteurs français, ou encore la fermeture de la centrale de Feisennheim qui conduit à la hausse des importations d’électricité produite à partir de centrales à charbon allemandes !

 

Tout cela n’est pas bien cohérent, et cette idée fumeuse de référendum dénature complètement, une nouvelle fois, nos institutions. La Constitution n’est pas une loi, ni un décret. Il est idiot de vouloir inscrire « l’urgence climatique » dans celle-ci.

 

Ainsi, pour amuser la galerie, on annonce un référendum. Cela fait super démocratique, cela cache le bâillonnement des oppositions, la censure qui bat son plein sur les réseaux (très peu) sociaux.

 

Bref, l’annonce de ce référendum est un simulacre de démocratie.


Moyenne des avis sur cet article :  4.15/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • Rantanplan Arschloch 15 décembre 2020 17:38

    Les questions relatives au « changement climatique » (et non pas l’écologie qui est un autre sujet même si on fait souvent l’amalgame) sont un foutage de gueule permanent depuis le début.

    Une fois de plus, la manip a été initialisée par les Américains en la personne d’Al Gore, ex Vice-Président qui en a fait son fond de commerce.

    Le greenwashing permet non seulement de se donner une image de chevalier blanc, mais en plus ça permet (comme le confinement) de monopoliser une bonne partie du temps de JT, des infos radios et les unes des journaux pour délivrer un message qui se limite à des incantations, comme la danse de la pluie des Sioux. Mais au moins, Les Sioux, ils avaient des belles plumes... sur la tête !


    • Rantanplan Arschloch 15 décembre 2020 17:41

      @Arschloch

      ce n’est pas par hasard si c’est Fabius qui a récupéré le bébé en France, vous savez, celui qui disait que « nos gars faisaient du bon boulot » en Syrie !
      Tous ces scenarios pourris sortent du même moule !


    • bernard29 bernard29 15 décembre 2020 17:42

      Il est peut être nécessaire de rappeler qu’un tel référendum faisait partie des propositions de « la convention citoyenne sur le climat » . Mais aussi , qu’en son temps Hulot désirait faire inscrire une telle formulation environnementale dans la constitution. 

      alors, à chacun de prendre ses responsabilités !! 

      Et puis il semble bien que « le peuple français » s’égosillait à longueur de manifestations de psalmodier Le R.I.C, le R.I. C sur l’air de « ça ira » , « ça ira »...

      Macron vous a écouté et bien sûr ça ne vous plaît pas.


      • Décroissant 15 décembre 2020 18:51

        @bernard29

        Vous faites partie de ceux qui appuient inconditionnellement et systématiquement les articles de propagande gouvernementale informatique de la cyber-troupe Rakotoarison comme celui d’aujourd’hui sur le même sujet. Vous chassez en meute ?


      • bernard29 bernard29 15 décembre 2020 20:32

        @Décroissant
        Propagande pour propagande, je préfère celle qui au moins procure des avancées constructives. et celle de Macron en la matière me paraît très positive.


      • JC_Lavau JC_Lavau 15 décembre 2020 20:39

        @bernard29 : « le climat », tu y connais quelque chose, ou tu fais semblant ?


      • Décroissant 16 décembre 2020 09:55

        @bernard29

        Merci de confirmer (d’assumer comme ils disent), mais de là à conférer une valeur positive à la propagande qui est l’apanage des régimes autoritaires, c’est déjà se retrouver dans la dystopie d’Orwell...


      • amiaplacidus amiaplacidus 16 décembre 2020 16:36

        @bernard29 qui écrit : « ... Le R.I.C, le R.I. C ... Macron vous a écouté et bien sûr ça ne vous plaît pas. »

        Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais R.I.C. signifie Référendum d’Initiative Citoyenne.

        Alors que Macron propose un RIP, signifie Référendum d’Initiative Présidentielle à visée exclusivement électoraliste. Espérons qu’il se prenne un râteau.


      • Décroissant 16 décembre 2020 19:30

        @amiaplacidus
        RIP : Rest In Peace, humour involontaire ?


      • Fergus Fergus 15 décembre 2020 17:49

        Bonjour, Valentin

        Bof ! Ce n’est ni du « foutage de gueule », car les écolos seraient très majoritairement satisfaits de cette entrée symbolique dans la Constitution, ni une avancée majeure dans la lutte pour la protection de l’environnement.

        C’est de la politique pure ! Avec cette initiative, Macron poursuit un triple objectif :

        Tout d’abord, calmer la grogne des membres de la Convention citoyenne mécontents — on les comprend — de voir plus de la moitié de leurs propositions abandonnées ou renvoyées aux calendes grecques, et la plupart des autres édulcorées

        Ensuite, afficher un volontarisme écologique en vue de la présidentielle de 2022.

        Enfin — et surtout — mettre un gros caillou dans la chaussure des sénateurs LR qui devront, soit voter le texte de révision dans les mêmes termes que les députés pour provoquer le référendum, soit refuser de s’aligner sur ce texte et donner ainsi des armes à Macron pour discréditer les Républicains dans leur tentative de verdissement.

        Au plan stratégique, c’est plutôt bien joué ! smiley


        • Rantanplan Arschloch 15 décembre 2020 21:39

          @Fergus

          Le foutage de gueule et la politique « pure » (oxymore), loin d’être incompatibles, sont plutôt deux variantes pour une même activité : la manipulation. L’une est cynique et arrogante, l’autre est sournoise et hypocrite. Laquelle est la plus dangereuse ?


        • Plum’ 15 décembre 2020 21:39

          @Fergus
          "les écolos seraient très majoritairement satisfaits de cette entrée symbolique dans la Constitution" : certainement pas. Chirac a déjà fait le coup avec la charte de l’environnement inscrite dans la constitution. Pour RIEN. A ma connaissance aucun tribunal administratif ne s’est appuyé sur cette charte dans un jugement. Ce sont des belles phrases sans valeur juridique, c’est purement symbolique, ça ne sert à RIEN. C’est un foutage de gueule complet.

          Il veut un oui, il aura un non. Ras le bol des macronades.

          Qu’il fasse un référendum pour taxer et interdire en partie le transport routier marchandise avec une forte promotion du ferroutage, il aura un oui de tous les écologistes. Il en est incapable, il ne sait que gesticuler.


        • Aristide Aristide 16 décembre 2020 09:18

          @Plum’

          « les écolos seraient très majoritairement satisfaits de cette entrée symbolique dans la Constitution » : certainement pas.

          Mais bien sûr, les écolos sont enchantés. Le bobo de base parisien qui consomme en gros 10 à 20 fois plus de ressources que le paysan africain qui détruit le milieu ou le brésilien qui exploite éhontément l’Amazone aura bonne conscience à être vertueux.
           


        • Plum’ 16 décembre 2020 11:11

          @Aristide
          Ceux-là sont minoritaires.


        • Décroissant 15 décembre 2020 18:30

          Bonjour,


          Il est dommage, pour l’intérêt de votre article, que vous repreniez in extenso l’antienne largement bidonnée des centrales à charbon qui auraient sensément remplacées les centrales nucléaires en Allemagne. Ci-joint un article de Reporterre qui apporte un éclairage plus exigeant sur la question nucléaire :

          https://reporterre.net/Les-contre-verites-d-Emmanuel-Macron-sur-le-nucleaire


          Nous n’avons pas le même âge, vous n’avez donc pas été bercé par le mythe de l’indépendance énergétique de la France : un parc de réacteurs au final entièrement sous licence Westinghouse (quid des pièces de rechange depuis le dépeçage d’Alstom), la filière française au lignite ayant fait long feu, un approvisionnement en uranium provenant à 95 % du Niger (précisément dans la zone où la France protège l’Europe entière du danger djihadiste), chouette indépendance !

          Si l’on y ajoute un amoncellement gigantesque de déchets dont on ne sait que faire, et des réacteurs que l’on ne sait pas vraiment démonter (Brennilis, à l’arrêt depuis 1985 pourrait être démantelée en 2035 !), plus la perte de compétences qui allonge les délais et la facture publique des EPR, ça ne fait pas vraiment rêver et mériterait pour le coup un réel débat public. Que l’on aura pas.



          • amiaplacidus amiaplacidus 16 décembre 2020 16:44

            @Décroissant
            Pour compléter :

            Westinghouse n’est plus une entreprise US, elle est contrôlée à 100 % par le japonais Toshiba.


          • Giordano Bruno 15 décembre 2020 18:36

            Ça sent fortement la question piège. A quoi pourrait bien servir une telle modification constitutionnelle ? Voilà, la question qu’il faudrait se poser. A préserver des équilibres écologiques ? J’en doute fort. A servir de prétexte pour appauvrir davantage les pauvres et les classes moyennes et à contrôler davantage les comportements individuels en votant des lois qui seraient aujourd’hui retoquées pour inconstitutionnalité ? Cela me semble infiniment plus probable.

            Emmanuel Macron est en guerre. En guerre contre nous bien entendu. Je considère a priori que toute volonté de sa part de changer la constitution ne peut que viser des objectifs à l’avantage de sa personne et de son association de malfaiteurs, et par conséquent au détriment de la multitude.


            • Mooney 16 décembre 2020 13:22

              @Giordano Bruno
              Tout à fait d’accord avec vous. Ne serait-ce pas une bonne vieille tactique de spindoctor pour ajouter une vague notion d’écologie à notre constitution et en profiter discrètement pour faire quelques modifs visant à rendre constitutionnelles des futures lois de régression sociale ?
              C’est tout le problème d’un président qui a été élu avec si peu de voix ... Légitime techniquement oui, mais certainement pas dans l’esprit d’une démocratie réelle. Et ce ne sont pas les sondages bidons de « popularité «  qui changeront quoique ce soit à l’accroissement inéluctable de la contestation populaire.


            • binary 15 décembre 2020 19:36

              Reste à savoir quand se tiendra ce référendum... un référendum qui est un véritable foutage de gueule.

              Nicolas Hulot est pour. Qu est ce que vous voulez de plus comme preuve ?


              • troletbuse troletbuse 16 décembre 2020 09:00

                Paraît qu’il y a 150 imbéciles heureux qui ont aidé Le Poudré (comme pour le Grand Débat) à faire de l’enfumage. Le Poudré ferait un bon apiculteur.


                • Aristide Aristide 16 décembre 2020 09:11

                  Comment peut-on encore s’autoflageller à ce point pour flatter une écologie de bobos ? La France est dernière ! Oui, dernière des pays du G8 en terme de rejet de CO2 par habitant !!! Et pas de peu avec les pays les plus industrialisés ! 

                  Et nous voilà à vanter un modèle allemand écolo de façade qui est deux fois plus polluant en CO2 par habitant !!! Pas un peu, le double !!! Et ces écolos qui vantent la politique écologique allemande !!! C’est à pleurer de voir comment nous nous laissons embarquer dans des politiques écologistes qui vont encore enfoncer notre pays dans la sous-industrialisation.

                  Mais bon, on fermera des centrales nucléaires et en cas de pénurie pour l’industrie on ira acheter de l’énergie à des pays qui dispose de centrales à charbon !!! 


                  • JC_Lavau JC_Lavau 16 décembre 2020 11:17

                    @Aristide : « polluant en CO2 » ? Et tu y crois ?


                  • zygzornifle zygzornifle 16 décembre 2020 09:43

                    Pourquoi que sur l’écologie ?

                    Pendant le mouvement des GJ il y avait bien d’autres sujets très important.

                    Macron est un bouffon .... 


                    • Aristide Aristide 16 décembre 2020 10:28

                      @zygzornifle

                      Des Gj ? Des sujets importants ? Lesquels ?


                    • HELIOS HELIOS 16 décembre 2020 12:58

                      @zygzornifle

                      allez, un poncif : référendum sur l’immigration...

                      exemples de questions :

                      ... voulez vous que les immigrés soient prioritaires dans l’affectation d’un logement HLM !

                      ... voulez vous que le voyage d’un immigré demandant sa résidence en France depuis un de nos consulat soit payé par la solidarité nationale.

                      ... il y a plein d’autres questions possibles, je suis sur que dans le XVI, le VII et le VIII eme arrondissement de Paris les réponses soient « OUI ».
                      Je ne suis pas sur que le 93 vote majoritairement oui, j’ai quelques doutes.


                    • roby roby 16 décembre 2020 15:52

                      @zygzornifle
                      C’est un Arschloch


                    • roby roby 16 décembre 2020 15:52

                      @roby
                      traduction : un trou du c.l


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 décembre 2020 16:31

                      @zygzornifle

                      Pourquoi que sur l’écologie ?

                      Pendant le mouvement des GJ il y avait bien d’autres sujets très important.

                      Si je me souviens bien, le mouvement des gilets jaunes est parti d’une hausse « écologique » des prix du diesel. 

                      Vous aviez oublié ??


                    • zygzornifle zygzornifle 16 décembre 2020 17:07

                      @Aristide

                       Ha on n’a pas suivi les actualités ....


                    • zygzornifle zygzornifle 16 décembre 2020 17:08

                      @Olivier Perriet
                       
                      Une hausse écologique hahaha
                      alors les écolos sont des sérials taxeurs 


                    • curieux 16 décembre 2020 12:39

                      Vu le contexte sociale et politique, je serais le 1er a transformé ce referendum en plébiscite pour ou contre Macron.

                      Perso, je pense qu’il est grand temps de se débarrasser de l’usurpateur Macron et que la question de la survie de notre espèce sur Terre (plutôt que de parler d’urgence climatique ou écologie) passe par des mesures concrètes et non par des symboles ; ce sera un procédé très long

                      si l’on n’a pas tout détruit d’ici là.


                      • HELIOS HELIOS 16 décembre 2020 13:05

                        @curieux

                        Macron n’a rien à voir avec notre pays, le général De Gaulle, avec lequel on peut ne pas être nécessairement d’accord, avait des Valeurs, lui, un référendum rejeté et il est parti.

                        Macron ne partira pas, son égo ne lui permet pas, lui qui est si intelligent que nous ne le comprenons pas ! Il ne prend donc aucun risque avec un référendum, même s’il pretend qu’il ne se representera pas... ou bien ses « sponsors » de 2017 lui ont d’ores et déjà signifié « leurs mesures d’écinomies ».


                      • Fergus Fergus 16 décembre 2020 15:25

                        Bonjour, HELIOS

                        « un référendum rejeté et il est parti »

                        Vous ne présentez pas les choses de manière objective. C’est De Gaulle lui-même qui a voulu faire de ce référendum un plébiscite, persuadé que les Français voteraient OUI. Il a joué, il a perdu.

                        Rien de tel avec les autres référendums de la Ve République. Ceux qui avaient posé la question n’avaient donc aucune raison de partir, mais seulement à prendre acte de la réponse dans leur action politique !


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 décembre 2020 16:32

                        @HELIOS
                        Macron ne partira pas, son égo ne lui permet pas

                        j’ai un doute là...

                        Vous parlez bien de Trump ???

                         smiley


                      • HELIOS HELIOS 16 décembre 2020 17:20

                        @Fergus
                        ... c’est un peu vrai  a mon sens_ ce que vous écrivez...

                        Toutefois, il y a le « un peu ». Je ne crois pas nos gens completement c. à ce point.
                        Ils savent tres bien qu’un referendum donne aussi l’opportunité a ceux qui contestent l’autorité, de s’exprimer.

                        Oui, il y a la question et la réponse des français sur le fond.

                        Mais un président qui accepte le référendum pour l’approbation d’une loi qu’il a voulu, doit constater qu’elle est rejetée et doit en tirer les conclusions sur sa vision de sa gouvernance.

                        C’est pour cela que le président (de la Veme république) n’initie pas de loi inadaptée ou polémique (puisqu’il gouverne pour tous les français) et que ceux-ci lui montrent qu’il n’est plus sur la ligne qui l’avait fait élire.

                        Il serait normal, a minimum qu’il change de politique, et si la loi avait recueilli la majorité au parlement avant le référendum, il DOIT dissoudre puisque la représentation nationale n’est plus en accord avec son peuple.
                        Le « service minimum » pourrait etre de changer le premier ministre et le ministre concerné, en l’occurrence Castex et Pompili.
                        Sauf que... depuis que les députés sont strictement godillots, c’est donc au président de jeter l’éponge.

                        Bon, c’est vrai que l’honneur et le respect des citoyens ne font plus parties des obligations politiques....


                      • HELIOS HELIOS 16 décembre 2020 17:27

                        @Olivier Perriet

                        ... attendez, là, je ne compare pas E Macron à D Trump.
                        Notre président a une éducation qui n’est pas comparable.

                        Par contre, sur l’action politique à purement parler, je pense que E Macron est tres au dessus de Trump dans le vice.
                        Il y a surement des gens qui admirent son mode de fonctionnement, sa manière de faire, mais personnellement je trouve que la valeur d’un président n’a rien a voir avec sa tactique pour garder le pouvoir ou « forcer » la main d’un parlement ou des français.

                        On peut etre competent, professionnel, politiciens experimenté, cela n’implique pas l’obligation d’etre manipulateur comme un vendeur d’aspirateur... même si il a eu, a un instant donné, l’aval des citoyens lors de son election.

                        Trump, pfff, possible toutefois qu’on lui trouve des qualités dans l’avenir, mais ce n’est pas mon style.


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 décembre 2020 22:02

                        @HELIOS

                        Vous parlez pour ne rien dire, pour faire oublier que Marine Le Pen s’est dégonflée dans la dernière ligne droite :
                        arriver à la veille du 2e tour, et avouer benoitement qu’on n’est pas tellement là pour présenter son programme aux Français, mais pour être dans l’opposition « par anticipation », il faut le faire.

                        Macron est sans doute bien coupable, puisque tout le monde le dit.

                        Mais que dire de Le Pen, de Mélenchon ou de Fillon ?


                      • HELIOS HELIOS 17 décembre 2020 01:39

                        @Olivier Perriet

                        Chacun son interprétation, la votre n’est pas la même, j’ai essayé d’argumenter pour que vous compreniez ma position... cela dit, on passe toujours dans l’isoloir tout seul avant l’urne, n’est-ce pas ?


                      • Old Dan Old Dan 16 décembre 2020 16:20

                        (Mon RIB n’est pas chez Macron...)

                        Et si, pour le referendum, on ne faisait voter que les jeunes ( de 40 ans) ?

                        Ils seront les vrais « acteurs » de demain, ils sont plus créatifs, plus responsables et moins sclérosés du bulbe que ceux qui ont voté pour ce merdier depuis 50 ans...

                        .

                        [... et ça ferait des « économies de taxes » pour les râleurs chroniques, les sceptiques à cholestérol, les abonnés à CNews, les fans de... Bof ! ]


                        • JC_Lavau JC_Lavau 20 décembre 2020 12:04

                          @Old Dan. Ah ta haine contre les instruits et expérimentés ! S’ils disparaissaient tous, tu ferais figure d’une lumière !


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 décembre 2020 16:34

                          Et bien moi je suis content :

                          ras le bol de l’écologie bidon, des conventions citoyennes de 150 guignols qui viennent d’on ne sait où, marre de ce sirop imbuvable que même les plus rebelles en gilet jaunes trouvent à leur goût

                          Moi ce sera NON NON et NON


                          • Eric F Eric F 16 décembre 2020 17:31

                            C’est évidemment un coup politique à moindre frais, mais la Constitution n’est pas un recueil de bonnes intentions. Et méfiance, cela pourrait servir de point d’appui pour décréter à l’occasion un « état d’urgence climatique » et nous confiner à la maison pour ne pas polluer. Il est vrai qu’en catalepsie, on rejette moins de gaz carbonique qu’en courant un marathon.

                            Idem la biodiversité, ainsi je me suis fais « rappeler à l’ordre » par un écologiste pour avoir mis des pièges à frelons dans mon figuier, car ce serait une espèce protégée. Demain, je serai considéré comme un délinquant violant la constitution.


                            • troletbuse troletbuse 16 décembre 2020 18:35

                              @Eric F
                              Tiens, vous feriez dans le complotisme. Pas bien ça


                            • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 décembre 2020 22:04

                              @troletbuse

                              « être dans la complotisme », comme « être dans l’anti macronisme », n’a jamais suffi pour rendre intelligent ...


                            • McGurk McGurk 16 décembre 2020 22:27

                              Moi je propose qu’on inscrive, dans la constitution, les chamallow comme espèce protégée sur notre territoire national. Au moins ça sera plus crédible.

                              L’utilisation « Urgence climatique » est intéressante et pas du tout anodine. Cela rajoute une « urgence » de plus vu que nous sommes déjà sous respirateur : urgence économique, urgence sociale, urgence médiale et urgence sanitaire.

                              En définitive, Manu est le roi des « urgences »...dommage que ce ne soit pas à l’hôpital, ça sauverait pas mal de vies au lieu de proposer des poisons « gratuits » à 2085 euros le traitement (le remdesivir).

                              Mais à quoi cela pourrait-il bien servir ? A boucler la boucle.

                              Si on y réfléchit bien, depuis les attentats de Paris, on nous a rajouté des urgences les unes après les autres et demandé de s’y habituer. Comme si survivre comme une bête traquée était réellement une vie.

                              En s’appliquant au principe, admis dans les « règles de base », qu’il faut « sauver le climat », il leur sera possible, au nom de ce sacrosaint commandement, de tout faire...ou tout défaire...ou tout exiger. Et oui, rien n’est assez beau pour la planète !

                              Le référendum a deux dimensions assez immondes de la part des macroniens.

                              Cet outil présuppose une démocratie, alors que nous sommes actuellement dans quatre prisons imbriquées les unes dans les autres. En plus, ceux-ci n’écoutent jamais personnes et font toujours le contraire de ce que le peuple attendrait.

                              D’ailleurs, à part passer à la télé pour faire remonter sa cote de popularité, notre despote national n’a qu’à ordonner depuis sa chaise ou bien régler cette affaire avec ses complices LR (ayant voté pour la loi sur la « protection de la police »).

                               « L’urgence climatique » sera donc probablement notre cinquième prison et que ce « référendum » soit sa manière bien sadique de nous présenter la corde pour nous pendre nous-même.

                              En tout cas, dans les délires présidentiels actuels, l’UE n’est jamais loin...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité