• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Réforme des retraites, BlackRock est intéressé par l’épargne des (...)

Réforme des retraites, BlackRock est intéressé par l’épargne des Français contrairement à ce qu’affirme la député Isabelle Florennes

Après l'élection présidentielle, Emmanuel Macron recevait secrètement à l'Elysée le 6 juin 2017, Larry Fink, PDG de BlackRock. Le 28 juin 2017, Bruno Le Maire rencontrait Larry Fink lors d’une visite à New York. Le 25 octobre 2017, Larry Fink accompagné de plusieurs dirigeants de BlackRock et de 21 gestionnaires de fonds, était reçu à Matignon. Ces financiers seront reçus par Emmanuel Macron à l’Elysée dans le salon Murat où se déroule le Conseil des ministres. Contrairement aux autres pays, ils pourront assister aux affaires intérieures de la France et aux exposés de nos ministres, Muriel Pénicaud, Elisabeth Borne, Bruno Le Maire et Benjamin Griveaux, du jamais vu dans d'autres pays. Ils dîneront tous ensemble le soir à nos frais. J’avais oublié de mettre cette vidéo dans mon article précédent, "Macron vu par son ancien directeur à la banque Rothschild". Tout est dit dans cette vidéo sur le personnage Emmanuel Macron (https://www.youtube.com/watch?v=SlciL62fMrY). Le grand débat était un enfumage de première. La meilleure des preuves, c'est que jamais aucun cahier de doléances n'est jamais remonté sur Paris. Ils ont tous été archivés dans les mairies. Ce grand débat a servi à faire traîner les choses pour ruiner les gilets jaunes dans le but de les obliger à reprendre le travail sans rien obtenir. Le système Macron consiste à user les gens pour les faire céder. Quand un pays est entre les mains d'une oligarchie minoritaire pour imposer sa loi à la population sans aucun débat parlementaire, nous sommes bien dans ce cas dans une dictature, n'en déplaise aux membres de la REM, qui n'ont plus aucune crédibilité. D'ailleurs les rats commencent à quitter le navire pour tenter d'aller se réfugier dans une mairie. Ils ont compris que les carottes sont cuites pour 2022. 

Larry-Fink PDG de BlackRock, reçut par Emmanuel Macron à l'Elysee en 2017, Réforme des retraites 2020

BlackRock a été créé en 1988, et est installé à New-York. C'est un gestionnaire d’actifs qui pèse 7.000 milliards$, avec 16.000 salariés répartis dans 30 pays. Il est inconnu des banquiers de province. Il détient entre 4 et 6 % de parts dans toutes les plus grandes sociétés à travers le monde, y compris dans les groupes du CAC40 en France, et dans les GAFA. BlackRock est présent dans au moins 20.000 assemblées générales d’actionnaires, dont 4000 aux USA. Au 15 janvier 2020, les actifs totaux sous gestion ont augmenté de 129 milliards$ sur le dernier trimestre et totalisent environ 7.430 milliards$, contre 5.980 milliards en 2018. Les ETFs iShares de BlackRock ont collecté plus de 75 milliards$ sur le trimestre. BlackRock a dégagé un bénéfice net trimestriel de 1,3 milliard$ soit 8,29$ par titre, contre 927 millions de dollars et 5,78$ par action en 2018. Avoir des parts partout, c'est un bon moyen pour connaître l'état financier des sociétés, pour obtenir tous les rapports financiers, et pour les charger sur ses serveurs, et aussi pour conseiller des tiers pour racheter des sociétés. Il est le leader des fonds de placement et des ETF (Exchange Traded Funds = Fonds Indiciels Cotés), des produits construits sur des indices boursiers, via les iShares pour plus de 1000 milliards. En janvier 2020, 12,5 millions de personnes détiennent l'un de ces produits financiers. Blackrock s'intéressait déjà à la loi Pacte votée en mai 2019, qui permet des possibilités en matière d'investissement et d'épargne, grâce à la réforme des retraites. Jean-François Cirelli, Président de Blackrock France a été promu au rang d'officier de la Légion d’honneur au 1er janvier, par Matignon avec l'accord du Président de la République. Cinq mois après son élection Emmanuel Macron avait reçu à l'Elysée Larry Fink, PDG de BlackRock. Pour Jean-François Cirelli cette « polémique est infondée (...) BlackRock n'est pas un fonds de pension, il ne distribue aucun produit d'épargne retraite et nous n'avons pas l'intention de le faire (...) Il gère des investissements sur l’ensemble de la planète (...) A plusieurs reprises, nous nous sommes exprimés pour dire que nous n'avions pas cherché à influencer le gouvernement ni sur la réforme actuelle des retraites ».

 

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire sur France Inter a dénoncé le « complotisme ». Venant de macroniens qui ne cessent pas de mentir, de dire tout et son contraire, ce la ne manque pas de piquant. Quand un ou une politique utilise le terme de complotisme, c'est toujours pour mieux dissimuler ses mensonges. Dans une vidéo Larry Fink se déclarait très intéressé par l'épargne de la France, et donc par la retraite par capitalisation. Dans une note datée du 9 juin 2019, BlackRock saluait la réforme de l'épargne-retraite qui est possible avec la loi Pacte. BlackRock préconisait une série de « recommandations » pour réussir cette réforme et pour « améliorer la qualité du dispositif  ». Ce groupe financier est accusé d'avoir influencé à son avantage la réforme des retraites, ce qui a provoqué depuis le 5 décembre des grèves à répétition en France. L'équipe d'Edouard Philippe savait que cette décoration allait faire des vagues, mais il a décidé de ne pas se laisser intimider «  par le complotisme de l’extrême gauche ou de l’extrême droite (…) Si on avait caché son nom, cela aurait voulu dire qu’on avait les chocottes. Et on n’a pas les chocottes (...) L'ascension sociale de ce petit gars de Savoie a fait de lui « le prototype des personnalités éligibles à ce type de distinction  ». Quand on décore quelqu'un c'est toujours pour une bonne raison. Selon Le Parisien, Jean-François Cirelli a côtoyé le pouvoir, comme conseiller économique de Jacques Chirac de 1995 à 2002, puis directeur adjoint de Jean-Pierre Raffarin jusqu’en 2004, PDG de GDF-Suez de 2005 à 2015. Il connaissait bien son directeur de cabinet Édouard Philippe, Brigitte Macron, ainsi que Jean-Paul Delevoye, ex-haut-commissaire aux retraites et ministre, qui a été contraint à la démission suite à ses 13 conflits d'intérêts. Mais il a une excuse, c'est sa femme qui a mal rempli les papiers de son DPI (Déclaration Publique d'Intérêt).

 

Isabelle Florennes, députée MODEM, mise en difficulté sur CNEWS dans l'émission de Laurence Ferrari du 2 janvier 2020 commence par se plaindre qu'elle est toute seule contre cinq opposants. C'est gonflé et désinvolte quand LREM détient tous les pouvoirs et n'écoute personne. Quand on a un gouvernement dont 16 ministres ont été contraints à la démission pour des causes diverses, on se tait, et on évite les provocations, comme avec cette médaille remise à J-F Cirelli. Ensuite Isabelle Florennes déclare que : « C'est un raccourci rapide sur la capitalisation, puisque le système que nous proposons est un système par répartition et nous le gardons, et donc tout ce qu'on peut entendre, vous allez favoriser la capitalisation, tout ça c'est des « fake news » qui sont colportées depuis des mois, on a l'habitude, il faut les combattre, et nous sommes là pour ça et nos faisons aussi notre travail de les combattre et pour dire la vérité. Maintenant sur François Cirelli c'est un grand serviteur dans les fonctions qu'il a occupé dans les différentes grandes entreprises et dans son parcours et dans sa carrière professionnelle... »

 

Autant dire tout de suite que cette députée n'a jamais écouté ce qu'a déclaré Larry Fink. Cinq mois après son élection, Emmanuel Macron recevait à l'Elysée Larry Fink, PDG de BlackRock. Voici ce que déclarait Larry Fink à Davos :

 

« La France a un problème spécifique. Et le président et le ministre des finances essaient de le régler. 72¨% de l'épargne française est dans la banque. Ils n'investissent pas sur le long terme. Imaginez l'économie mondiale si les gens géraient leur épargne pour répondre à leurs obligations retraite à long terme. Donc s'ils avaient de l'argent correctement placé dans les besoins, dans la durée des actifs, ce qui signifie que si votre retraite est une obligation de 40 ans, que vous avez investie en action à long terme, combien ça serait bénéfique pour la vitalité de l'économie mondiale. En Chine, l'un des plus gros ralentissement aujourd'hui malgré sa croissance à 6,5%. Les chinois économisent désormais 45% de leur revenu disponible, car ils ont peur de l'avenir. Il n'y a pas de filet de sécurité pour la sécurité sociale, dans les soins de santé. »

 

Isabelle Florennes, précise que le système de retraite va mal, dans ce cas que les macroniens commencent par réclamer aux grands groupes le règlement des charges sociales qu'ils ne payent pas et qui s'élèvent à plusieurs dizaines de milliards€, comme pour EDF. Tout le monde sait que BlackRock est très intéressé par l'extension de la retraites par capitalisation en France, et ce n'est pas le fricotage entre l'Elysée et ses dirigeants qui va atténuer les tensions et les grèves. Larry Fink avait prononcé une autre petite phrase dont je n'arrive par à retrouver la vidéo dans laquelle il disait en gros que la France avait un grand potentiel en raison de son épargne. Pascal Lavielle, responsable patrimoine chez BNP, Parisbas, Cardif France déclarait à la neuvième minute dans un documentaire diffusé sur Arte : « Comment inciter les français à amener leur épargne vers les entreprises. Donc il a fallu regarder quel était le besoin, les besoins importants pour les français. L'un des besoins majeurs des français, c'est la retraite. Donc on s'est demandé dans quelle mesure, par cette incitation au niveau de la retraire, on pouvait faire en sorte que l'épargne des français puisse être orientée vers les fonds propres d'une entreprise. »

 

Carl Icahn est une légende de Wall Street, un investisseur en fonds spéculatifs, un spécialiste de la finance et il déclarait en 2015 : « Il y a ce bus discothèque dans lequel tout le monde est en train de boire. Ils sont tous là à s'amuser. Et vous savez qui le pousse ? C'est Larry Fink et Janet Yellen (rires). Ce sont eux qui poussent ce satané Bastringue. Ce bus est sur sa lancée, et Janet cherche de temps en temps à le freiner. Larry n'est pas d'accord et les fêtards crient : ''Non ! Ne freinez pas ! On s'éclate !'' Et ils foncent droit vers une falaise. Ce truc va plonger, et vous savez sur quoi il va s'écraser ? Sur un BlackRock, sur un rocher noir. C'est ce que je dis ».

BlackRrock, falaise, Carl Icahn, fond de pension, réforme des retraites

 

Qui se rappelle du scandale Enron qui devait exploser dans la presse américain juste avant la destruction des tours du WTC le 9 septembre 2001. Depuis Enron a changé de nom. Certainement pas les député(es) trentenaires qui n'étaient que des gamins et des gamines en 2001. Des retraités ont fini ruiné, toutes leurs économies avaient disparu, ainsi que tous les documents compromettants qui ont fini dans les broyeurs sous la surveillance du FBI. Plus récemment les salariés de BlackRock avaient déposé une plainte contre Blackrock. « L'entreprise aurait violé son obligation fiduciaire à l'égard de ses employés. La plainte parle d'une véritable cannibalisation Blackrock aurait constamment transféré l'argent de leur pension entre différents fonds médiocres et encaissé des frais à chaque opération. Cela signifierait que BlackRock par appât du gain aurait réduit les pensions de ses propres salariés dans le seul but d'accroître ses bénéfices. Le préjudice s'élèverait à des millions de dollars.

 

Le système de retraite par répartition a été mis en place en France en 1941 par le régime de Vichy, pour remplacer le système par capitalisation. Il sert à collecter les cotisations des salariés actifs pour les reverser à ceux qui sont en retraite. Pour la retraite par capitalisation, un salarié verse des sommes pour se constituer un capital. Quand il part en retraite, il récupère cette somme sous la forme d'une rente mensuelle, ou en capital en une fois, en retraite complémentaire. Dans la retraite par capitalisation cette sommes est gérée par des banques, des compagnies d’assurances, des entreprises, qui proposent des produits d'épargne, un Plan Épargne Retraite (PER), un contrat Madelin (pour les travailleurs non salariés), un Préfon-retraites (pour les fonctionnaires). D'autres pays européens ont aussi adopté un système de retraite par répartition obligatoire mais plus faible, et de retraite par capitalisation facultatif plus fort. Quand vous ouvrez un PER auprès d'une banque ou d’une assurance, ces derniers font fructifier leur argent en le mettant dans un fonds de pension. Cet argent est confié à BlackRock pour le faire fructifier sur les marchés.

 

Avec la loi Pacte, depuis octobre les français sont incités à épargner sur ces produits, mais ils préfèrent l'assurance-vie, soit 1700 milliards€, à l'épargne retraite qui est de 220 milliards€. Blackrock ne pèse pour l'instant que 23 milliards de gestion d'actif contre 1425 milliards gérés par Amundi, filiale du Crédit Agricole, suivi de Natixis 831 milliards, Axa 750 milliards, etc... BlackRock France espère augmenter ses encours en France, et avait publié une note sur leur intérêt pour la loi Pacte. Comme par hasard ils ont un nouveau produit, un PER volontaire qu'ils espèrent fourguer aux épargnants avec en prime un allègement fiscal. L'état souhaite voir le montant des PER atteindre 300 milliards avant 2022. Les 400.000 fonctionnaires affiliés à préfon, soit 16 milliards, bénéficient de cet allègement. Depuis 1967, les fonctionnaires bénéficient du Préfon, facultatif, qui leur permet d'avoir une retraite complémentaire sous forme de rente. Depuis 2005, les agents de la fonction publique bénéficient d'une retraite additionnelle obligatoire (RAFP) mise en place par François Fillon en 2003, qui tient compte des primes et autres indemnités.

 

Les retraites par capitalisation sont controversées et réservées surtout aux dirigeants, ce qui n'empêche pas les syndicats d'en gérer, révélation faite début janvier sur BFMTV. La réforme des retraites prévoit une baisse du plafond de cotisation pour les hauts-revenus. Les salariés du privé cotisent (à hauteur de 28 %) jusqu’à 324 000 € de rémunération. Le gouvernement veut abaisser ce plafond à 120 000 €/an. Le gouvernement veut exonérer de cotisations retraite les très hauts salaires de plus de 10.000 euros mensuel, soit trois plafonds de la sécurité sociale, alors qu'avant c'était fixé à huit plafonds. Au-delà, le taux de cotisation baissera de 28 % à 2,8 %. Si le salarié reste actif son pouvoir d'achat augmente mais sa retraite sera moins élevée qu'avant. Cela incite les hauts revenus à choisir la retraite par capitalisation car ils auront moins de droits acquis, selon le directeur de Fidroit. Il n'y a que 1% de la population active qui gagne plus de 120 000 € bruts par an, soit moins de 300 000 salariés. Ils sont poussés vers la capitalisation, pour satisfaire les PER, mais les assureurs ne garantiront pas la restitution. Pour le syndicat CGT qui est le seul à le révélé dans Ouest-France du 6 janvier, c'est une perte pour le système de retraite par répartition d'un montant des cotisations qui serait de l'ordre de 3 milliards par an pour AGIR-ARCO. Le gouvernement et les députés macroniens ne peuvent l'ignorer. Pour compléter sa pension, chaque citoyen peut ouvrir un compte d'épargne retraite, qu'ils peuvent faire dans leur entreprise, article 83 ou 39 du Code Général des Impôts ou auprès d'une banque, d'un assureur, ou fonds de pension, ou faire un plan épargne retraite populaire (Perp). 12,5 millions de salariés ont un de ces produits. Le montant total des retraites reversées en 2018 étaient de près de 325 milliards€, et pour le cadre du régime supplémentaire d'épargne à seulement, 6,6 milliards€, d'après la DREES.

 

Je ne serais pas surpris qu'après la destruction de la réforme des retraites, les tentatives de destruction de l'épargne des français, que ce gouvernement radical s'attaque à l'assurance vie, et pourquoi pas ensuite aux congés payés. Avec Macron, c'est le gouvernement de l'enfumage à tous les niveaux, manipulations et mensonges journaliers qui fait augmenter le mécontentement des français au fur et à mesure qu'ils découvrent le vérité, raison pour laquelle il revient à des retraites spécifiques pour ceux qui ont protesté. Si une élection présidentielle avait lieu aujourd'hui, il est plus qu'évident qu'Emmanuel Macron serait battu dès le premier tour et même au deuxième tour.


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 janvier 10:05

    Excellent.

    C’est même la pierre d’achoppement de tout ce cirque.


    • anti.social555 28 janvier 15:32

      @Séraphin Lampion  Merci — Je n’ai pas mis ce document ci dessous dans l’article, car il n’est plus à jour, il date de 2017.
      https://graphseobourse.fr/wp-content/uploads/2017/11/6e73397f-b93f-49e7-832e-eb2ebb8b7fe4-original.png


    • Le421 Le421 28 janvier 18:13

      @Séraphin Lampion
      Je suis étonné de voir encore des gens penser, ne serait-ce qu’un seul instant, que ce que raconte la majorité actuelle et ses affidés puisse être vrai...
      Quand je dis que les gens deviennent cons !!
      C’est même peut-être vrai...  smiley


    • JL JL 28 janvier 10:13

      ’’ Je ne serais pas surpris qu’après la destruction de la réforme des retraites’’

       Destruction de la réforme ?


      • devphil30 devphil30 28 janvier 11:05

        @JL

        On a tous compris le sens de la phrase et l’erreur de syntaxe qui s’est immiscé


      • JL JL 28 janvier 11:11

        @devphil30
         
         en effet, moi aussi j’avais compris. Mais je pense qu’une reformulation par l’auteur du lapsus n’est pas toujours inutile.
         
        Ceci dit, il fait ce qu’il veut.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 janvier 13:33

        @JL

        Encore eût-il fallu qu’il le sût ou qu’il s’en aperçût !


      • zygzornifle zygzornifle 28 janvier 13:30
        contrairement à ce qu’affirme la député Isabelle Florennes

        Vous faites encore confiance a la parole d’un député ?
        Comme vous êtes naïfs, c’est touchant ....


        • ETTORE ETTORE 28 janvier 13:46

          Il lui reste tellement de temps à vivre, et à se faire cracher dessus par ceux qui en n’ont moins à attendre de la vie .....

          La chaussée seras de plus en plus glissante....


          • Spartacus Spartacus 28 janvier 14:23

            La grande fumisterie des gauchistes en ce moment parce ce qu’un con de journaliste de Mediapart qui ne comprend rien à des gauchistes qui n’en pipent pas une de la finance et a voulu créer un buzz et ils se le répètent entre eux...

            Blackrock est un gestionnaire d’actif, pas un fond de pension et n’en a jamais été un.

            Toute cette farce est ridicule....

            Et comme si la gestion d’actif n’avait qu’un seul acteur...Que c’est puéril.

            Il en existe une multitude, la gestion d’actifs étant un secteur d’activité très diversifié et concurrentiel.

            Il a entre 4 et 6ù des actifs du monde a gérer, quid des 96 ou 94% qui restent ?

            Et ces gauchistes dithyrambiques sur les revenus du capital veulent absolument pas que les retraités puissent en bénéficier...

            Triste France.


            • anti.social555 28 janvier 14:33

              @Spartacus
              Je n’ai pas dit que c’est un fond de pension, en revanche j’explique que c’est un gestionnaire qui fait fructifier les fonds de pension, et je précise :
              « Il est le leader des fonds de placement et des ETF (Exchange Traded Funds = Fonds Indiciels Cotés), des produits construits sur des indices boursiers, via les iShares pour plus de 1000 milliards. »


            • Spartacus Spartacus 28 janvier 15:31

              @anti.social555

              Il fait pas « fructifier les fonds de placement », c’est juste de l’effet de mots.

              Les fonds de pension ont des objet légaux de diversification des actifs, et quelques uns ont des parts marginales dans gestionnaires d’actifs comme black rock comme dans les 96% autres gestionnaires d’actif au monde.

              La majorité des fonds de pensions gèrent les actifs en direct...



            • Aimable 28 janvier 17:16

              @Spartacus
              A travers votre com , je vous sens frétiller d’aise , seriez vous actionnaire chez black rock ou dans quelque chose de similaire ?


            • Gasty Gasty 28 janvier 17:40

              @Spartacus

              Même les avocats ne comprennent rien à rien.Et puis le conseil d’état non plus, rien compris au flou subtile de cette réforme.

              La valeur du point de retraite c’est un peu comme une action, on ne sait rien sur son évolution et je ne suis pas étonné de la présence de Blackrock. On encaissera pendant 30/40 ans mais au moment de passer à la caisse, le moment de partir en retraite... le point ne sera qu’un jeton pour s’offrir des tickets de rationnements.
              Entre temps, qui s’en sera mis plein les fouilles ? Pas les retraités.

              Mais c’est curieux ! personne n’en veut de cette réforme, sauf Spartacus, Macron et des gens comme Blackrock


            • Spartacus Spartacus 28 janvier 18:13

              @Gasty
              Y’a rien de rien avec Blackrock, c’est juste un blaireau de journaliste de Mediapart qui se branlait a rien foutre et comme sa clientèle c’est la détestation des riches a fait un épouvantail de cette société.
              Et comme ici du buzz suit comme les ânes suivent la carotte.

              Un autre blaireau de la TV gauchiste Arte en mal de propagande a fait un film à charge de niaiseries et tous les gauchistes prêt a croire ,n’importe quoi du moment que c’est riche et gros achètent ces conneries.....

              Blackrock est fond de gestion d’actif, pas un fond de pension....
              Le rapport aux système de retraite par capitalisation est juste marginal...
              C’est tout. Il gère l’argent que des investisseurs privés donnent a gérer.

              L’association avec le système de retraite est juste très con et attire les bobos mal informés, qui n’ont jamais investi dans rien et croient toutes les conneries médiatique qu’on leur sert sur un plateau.


            • Le421 Le421 28 janvier 18:14

              @Spartacus
              Cartapus et les « gauchisses ».
              Ça pourrait faire un titre d’Astérix !!
               smiley


            • Le421 Le421 28 janvier 18:16

              @Spartacus
              Ah, au fait, ne changez rien à vos discours.
              C’est tellement caricatural que ça finit par être marrant !!
              Et vos copains ne nous donnent pas souvent l’envie de rire...
               smiley


            • Steph87 28 janvier 18:34

              @Spartacus
              Pour résumer :
              « grande fumisterie des gauchistes, con de journaliste, des gauchistes qui n’en pipent pas une » (dans une « phrase »).
              « blaireau de journaliste », « un film à charge de niaiseries ».
              Comme vous dites, triste France, mais surtout à cause des verbeux abêtis. Si vous aviez un soupçon d’intelligence, vous seriez pédagogue au lieu d’être sans cesse en train de vomir votre haine. Vous avez des œillères vissées sur ce qui vous sert de tête, bon courage...


            • Spartacus Spartacus 28 janvier 18:35

              @Le421
              Comme privilégié t’es tellement habitué à un traitement préférentiel, que l’égalité de traitement te paraît une discrimination.
              Les plus caricaturaux sont surtout celui qui nient et ne veut pas admettre cette évidence....
              Pas vrai ?


            • Xenozoid Xenozoid 28 janvier 18:40

              @Steph87

              spartacus est le meilleur ami de son ennemi...bravo c’est surement sont seul mérite


            • Xenozoid Xenozoid 28 janvier 18:42

              @Xenozoid

              sont= son


            • HELIOS HELIOS 28 janvier 19:19

              @Spartacus
              Comme d’habitude vous vous imaginez que tout doit être libre et dérégulé.

              On pourrait accepter que des fonds de pensions GARANTIS, peut-etre par une sorte d’assurance, existent et participent a l’épargne destinée a la retraite.... et ce, indépendamment de la sous traitance qu’ils demandent a ces « gestionnaires d’actifs ».

              Ni les fonds de pensions dans leur action directe sur les placement qu’ils font, ni les gestionnaires d’actifs ne doivent etre libres et imposer aux entreprises quoi que ce soit. Le seul droit qu’ils devraient avoir est d’acheter ou de vendre leur participation !!!

              Et vous savez parfaitement pourquoi... tout simplement parce que pour obtenir une rentabilité à leur gout -qui n’a rien a voir, ni avec l’activité humaine, ni a la gestion de la planète et de ses ressources, ni au bien être de l’homme- ces prédateurs exigent toujours plus de dividendes, de marge et de CA au point que l’emploi s’effondre, les marchés ne voient qu’a travers la marge et tuent dans l’œuf toute autre solution (le ticket d’entrée est devenu trop élevé), les manipulations et les coups bas sont devenus la règle et surtout l’homme est écrasé dans sa culture et son âme... quand cela n’entraîne pas la guerre et vous savez bien de quoi je parle.

              Je sais vous vous en foutez... rien qu’en vous exprimant ainsi vous êtes déjà un délinquant de lois non écrites qui s’appellent « Valeurs » !


            • Spartacus Spartacus 28 janvier 21:56

              @HELIOS
              Vous vous racontez n’importe quoi.
              Vous n’investissez dans rien, vous ne créez rien et vous croyez plus malin.

              Les fonds de pension sont les meilleurs actionnaires du monde.
              Toutes les entreprises rêvent d’en avoir partenaire actionnaire. Investissement de long terme et solidité du partenaire.
              C’est l’assurance de disposer de ressources pour investir. Et l’investissement c’est l’emploi.
              La « rentabilité » n’est pas un gros mot. Bien au contraire, c’est l’incitation à aller vers l’offre la plus pertinente et qui offre aux consommateurs le meilleur rapport qualité prix.

              Les guerres sont déclenchées par des états, des fonctionnaires et des politiciens...


            • Beretman 29 janvier 00:35

              @Spartacus

              Chacun de tes commentaires m’évoque Cocteau

              « Le drame de notre temps, c’est que la bêtise se soit mise à penser. »


            • machin 29 janvier 06:17

              @Spartacus

              Ce n’est parce que votre femme vous trompe avec un gauchiste qu’il faut faire une fixation maladive sur tous les humanistes...
              Votre virilité défaillante n’excuse en rien votre méchanceté trop sélective pour être anodine...
              Même si cela explique tout.


            • Le421 Le421 29 janvier 09:25

              @Spartacus
              Dis-moi mon poulet, ton « égalité de traitement », elle est valable dans l’exercice de la profession ?
              Tu sais ce que c’est que d’être disponible 24/24 et 7/7 pendant des semaines ?
              Pas pour taper sur un clavier d’ordi ou pour faire un courriel sur le smartphone, non, pour bosser réellement...
              Et l’égalité, elle est aussi valable pour tes copains flics ?
              Ah bé non !!
              Là, ça marche pas.
              Bizarre, non ??
              Et même pas besoin de faire grève.
              Mmmmmmm’bécile !!


            • Julot_Fr 28 janvier 14:49

              Il ny a rien de plus pourri que l’industrie pharma US, Blackrock et Vanguard sont les fonds majoritaires dans la totalite des 5 ou 6 companies formant le cartel pharma US. Effectivement l’enclenchement d’une glissade de la retraite par repartition vers la retraite par capitalisation est probablement l’aspect le plus criticable de la reforme. Cette glissade etant vraissemblablement a l’initiative des requins pas si nombreux de la finance.


              • Spartacus Spartacus 28 janvier 18:32

                @Julot_Fr
                La plus grande arnaque, c’est la bétise des gauchistes a ne rien vouloir comprendre de la retraite par capitalisation...
                Et imposer leur ignorance aux Français et la dette irresponsable à leurs enfants...


              • Beretman 29 janvier 00:27

                @Spartacus
                Tu as bien raison !

                Il faut avoir une confiance aveugle dans la fiabilité et la stabilité de la finance comme l’ont fait les salariés d’Enron

                Lier son avenir au possible effondrement des bourses est un must

                Enfin, il faut que chacun ouvre les yeux sur le fait que la finance a pour priorité la défense de l’intérêt général !


              • Cyril22 29 janvier 10:15

                Il y a eu des enquètes concernant l’avis des Français sur les systèmes de retraite

                Selon un sondage IFOP de 2018, 64% préfèrent la répartition et 36% préfèreraient la capitalisation (ce qui est plus élevé que l’on aurait pu s’attendre), notamment dans les plus jeunes classes d’âge,


              • lloreen 28 janvier 15:32

                Cette dame a t-elle étudié quelque peu le matériel relaté dans le Macronleaks..Apparemment pas...Sinon elle saurait par qui monsieur Macron et ses collègues, appointés par les mêmes, sont mandatés...

                https://fr.sputniknews.com/france/201708021032503734-wikiLeaks-macron-revelations/


                • anti.social555 28 janvier 15:50

                  @lloreen
                  Et si on parlait de l’ingérence américaine dans toutes les élections à travers le monde Toute le monde a compris qu’il est à la solde des américains, et non pas au service de la france. Alstom avec General Electric est un autre bon exemple, silence des médias à l’époque.


                • lloreen 29 janvier 10:20

                  @anti.social555
                  "Et si on parlait de l’ingérence américaine

                  ".
                  C’est un faux débat.La finance est apatride et ce n’est pas parce que les rats se terrent dans un territoire quelconque que cela leur confère une nationalité.
                  L’ingérence est avant tout financière.


                • hgo04 hgo04 28 janvier 17:04

                  Les Français sont des cons, et ils méritent amplement ce qu’ils prendront plus tard..

                  On les voit déjà, ceux qui ont voté pour le beau-goss !!! Certains manifestent même, d’autres le dénoncent comme la CGT ayant appelé à voter MACRON !!!

                  Ce n’est pas cette société qui est intéressée par votre épargne, c’est MACRON qui est intéressé par son conseil d’administration...


                  • Le421 Le421 28 janvier 18:19

                    @hgo04
                    N’accusez quand même pas trop vite, il y a un manque de conscience civique grave dans ce pays.
                    Et si on se contente d’écouter les infos msm, alors là, c’est mort !!
                    17 millions de français ne se servent pas d’informatique.
                    Et combien ne vont pas sur internet ?
                    Combien savent trier les infos plausibles et les fake ?
                    Là, on est dans la marge...
                    Et figurez-vous que c’est volontaire.


                  • Spartacus Spartacus 28 janvier 18:26

                    @hgo04

                    Mais au contraire ilo faut montrer a quel point la CGT prend ses adhérents et les Français pour des cons...

                    Il existe en France 2 fonds de pension.
                    Et pour qui ?
                    Pour les castes favorisées de la gamelle de l’état qui défilent dans la rue et sur-jouent les vierges éplorées de la retraite par capitalisation.

                    Le primes des castes de fonctionnaires aux larmes de crocodiles ne sont pas cotisées au régime général de retraite, mais peuvent être mise sur la « Préfon » qui est un fond de pension.
                    L’ERAFP est le 2eme fond de pension, (retraite additionnelle avec capitalisation) lui encore réservé aux castes qui veulent pas que les autres aient un fond de pension.

                    Et vous voulez le plus forT de l’enculage et la mauvaise foi des syndicats et gauchistes informés des castes de l’état ?

                    Réponse :
                    Les syndicats, FO, CFDT, CFTC, CGC auxquels on ajoute la CGT pour l’ERAFP gèrent ces fonds pour le bénéfioes de leurs castes, alors qu’en public ces enfoirés jouent la haine de la retraite par capitalisation pour le secteur privé..

                    Gauchistes révolutionnaires a gerber qui profitent des esprits naïfs....

                    Triste France..


                  • hgo04 hgo04 29 janvier 08:06

                    @Le421

                    en 68 non plus ils n’avaient pas INTERNET, et DE GAULLE le disait déjà : les français sont des veaux...

                    J’emploie juste un mot plus contemporain..

                    et de ce côté la, MACRON est dans le vrai.. Des illettrés alcooliques qui ne sont rien.. et je trouve qu’il s’est montré réservé dans son jugement.


                  • hgo04 hgo04 29 janvier 08:17

                    @Spartacus

                    Cela ne fait que confirmer l’état du pays...

                    J’ai une amie qui adorait OBAMA, qu’elle trouvait élégant, charismatique, beau, avec sa famille formidable..

                    Puis j’ai énoncé de nombre de morts dans le monde sous ses présidences... (8 années de guerre, et l’usage de drones assassins de façon systématique donc sans grand contrôle)

                    Puis, comme sa vision politique se basait sur le physique et l’allure des candidats, je lui ai dit que les prochaines présidentielles, je voterai pour le candidat qui aura la plus forte poitrine !!!

                    Et contrairement à l’autre pouf, je ne dirai pas « il est jeune, il est beau, c’est un beau gosse quoi !!! »

                    Le niveau de la politique des français fait regretter d’avoir décapité un roi pour en arriver la !


                  • CRICRI59 CRICRI59 29 janvier 17:43

                    @hgo04

                    https://www.facebook.com/le.message.org/videos/1074197729331980/

                     A visionner De Gaulle et la constitution

                    Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous sommes dans une république bananière


                  • hgo04 hgo04 3 février 17:36

                    @CRICRI59
                    et même les non vote...

                    Parce que j’en suis au point de croire qu’il est facile de transformer votre vote blanc en vote X... Et vous ne pourrez rien dire.* puisque vous avez signé le registre.

                    Tandis qu’un non vote ?? Ils doivent faire une fausse signature ! et ça, c’est visible !


                  • ribouldingue ribouldingue 28 janvier 19:28

                    Ce qu’il y a de rassurant en France c’est que la constitution du 4 octobre 1958 a prévu l’article 68 en cas de manquement d’un bon à rien de président menteur dangereux pour la démocratie en mettant les citoyen(ne)s les un(e)s contre les autres. Un incapable qui ne sait pas gérer une crise sociale qui perdure maintenant depuis le 18 octobre 2018 et qui marque le point d’ancrage du mouvement des gilets jaunes. Il serait temps que les citoyen(ne)s reprennent leur destin en main afin de remettre en place une véritable démocratie.

                    Article 68

                    Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour.

                    La proposition de réunion de la Haute Cour adoptée par une des assemblées du Parlement est aussitôt transmise à l’autre qui se prononce dans les quinze jours.

                    La Haute Cour est présidée par le président de l’Assemblée nationale. Elle statue dans un délai d’un mois, à bulletins secrets, sur la destitution. Sa décision est d’effet immédiat.

                    Les décisions prises en application du présent article le sont à la majorité des deux tiers des membres composant l’assemblée concernée ou la Haute Cour. Toute délégation de vote est interdite. Seuls sont recensés les votes favorables à la proposition de réunion de la Haute Cour ou à la destitution.

                    Une loi organique fixe les conditions d’application du présent article.



                    • HELIOS HELIOS 28 janvier 19:45

                      @ribouldingue

                      .... 2/3 !!!!! impossible, avec un vote majoritaire, il faudrait un vote des députés à la proportionnelle intégrale associé a un référendum révocatoire, justement ce que la classe politique ne souhaite pas, à l’évidence. 

                      D’ailleurs la loi cadre (organique) est là pour s’assurer que cela n’arrive jamais, dans ses délais et surtout dans la composition des instances décisionnaires qui ne font appels qu’a des élus dont on sait parfaitement que le président ne sera jugés que par ses pairs, c’est a dire des personnes qui n’ont aucun intérêt a le destituer malgre ses fautes... il faudrait au moins une délégation citoyenne a part égale.


                    • Cyril22 29 janvier 09:43

                      @HELIOS
                      La proportionnelle intégrale, c’est le retour des combinaisons avec des micro partis charnière ou extrémistes ...comme en Israël. Un système intégrant de la proportionnelle, peut-être, mais pas une proportionnelle nationale avec des listes de gens d’« appareils » (le « gouvernement des partis »). Regardez du reste les projections, en 2017 la proportionnelle aurait donné une majorité du centre et de la droite parlementaire.
                      Il faudrait trouver des dispositifs d’équilibre, comme par exemple renouveler le parlement par moitié tous les deux ans et demi, pour éviter les « raz de marée » tous les 5 ans le lendemain des présidentielles.

                      Quant au référendum révocatoire, ce serait pour changer de président tous les mardi matin, avec un éventail politique aussi dispersé qu’en France et une tradition protestataire. Imaginez que le Pen ou Mélenchon ait été élu : le lendemain la procédure révocatoire aurait été engagée. Il vaudrait mieux avoir un Conseil Constitutionnel vraiment indépendant, apte à engager un empêchement en cas de violation constitutionnelle majeure ou trahison -effectivement il pourrait incorporer notamment des « jurés » citoyens tirés au sort, mais il faut aussi des constitutionnalistes et juristes—.



                    • HELIOS HELIOS 29 janvier 22:06

                      @Cyril22

                      Bonsoir ...
                      Deux arguments pour vous contredire, car vos propos me paraissent repris d’une tendance et non pas de réflexions sérieuses :

                      (1) majorité centre droit etc....
                      Vous ne pouvez pas -question de methode- et de sincèrité dire qu’a partir des resultats de 2017 une proportionnelle aurait eu cette majorité là, tout simplement parce que les électeurs n’auraient pas effectués le même vote d’adhesion ou éliminatoire. Les petits calculs des « je vote untel parce qu’il peut passer » n’a plus cours : c’est proportionnel !

                      (2) c’est le retour des combinaisons etc...
                      Non et cela pour deux raisons... la première est que l’elu(e) a la proportionnelle doit s’assurer que ses décisions favorisent la tendance générale plutot que la décision individuelle puisque c’est une liste dont le nombre de députés depend de la notoriété, de l’efficacite et des projets du groupe... en fait la qualité.
                       Non plus parce que le fonctionnement de l’assemblée n’est plus un combat avec des alliances comme vous le supposez, mais... en respectant les projets des uns et des autres, les representants elus doivent favoriser les projets formant consensus, c’est a dire la VOLONTE des electeurs.

                      Au final, que vous importe qu’une majorité ou une autre soit ce qu’elle est puisqu’elle a été choisi par la quantité d’electeurs correspondante ... et surtout que vous importe qu’un groupe se rassemble avec d’autres groupes pour choisir DEMOCRATIQUEMENT telle ou telle loi, resolution, projet puisqu’il sont le fruit de la volonté populaire ? Il n’y a pas de petit roi pour decider tout seul et imposer son choix grace a des députés godillots, n’est-ce pas ?

                      Le systeme que vous defendez n’est en fait qu’un mecanisme de dicature limité a 5 ans... regardez la reforme des retraites, elle n’aurait jamais été proposée telle qu’elle l’est actuellement.....

                      Esperons un jour une démocratie apaisée.... avec une representation nationale proportionnelle aux valeurs de tous les français.


                    • anti.social555 29 janvier 23:27

                      @Cyril22
                      de toute façon les français ne veulent plus voter ni pour la droite, ni pour la gauche parce qu’ils ont la même politique. Ils ne regardent même ^plus les infos parce que ce sont des JT de propagande, et dès qu’ils voient Macron, ils coupent la télé, surtout en province. Au 2ème tour, beaucoup n’ont pas voté pour lui.


                    • HELIOS HELIOS 28 janvier 19:33

                      Cela dit.... je parle de votre article, cher auteur, quand on vous disait qu’il fallait voter Marine Le Pen a l’élection présidentielle et surtout, quand on vous a parlé d’abus de démocratie quand la gauche s’est désistée pour que le FN ne soit pas dans les régions... et bien... où étiez vous ????????

                      Vous avez préféré la droite et la gauche dite « parlementaire et républicaine », vous continuez a défendre le vote majoritaire qui élimine la représentation de tous les français au parlement... ; ce qui aurait peut être interdit a Macron ses réformes antisociales et en tout cas anti-modèle-français...

                      Le RN au pouvoir, selon vous et d’autres, cela aurait emmené les français a descendre dans la rue... que voyons nous : 1 an après son élection, Macron a mis les gilets jaunes dans la rue, 2 ans après son élection Macron a mis les syndicats dans la rue... le modèle français se meurt -non pas parce qu’il n’est pas viable- mais parce qu’on le détruit de l’intérieur par des textes insupportables de mensonges et d’erreurs. 

                      A défaut de défendre votre pays, vous participez a sa tier-mondialisation et vous avez le courage de vous plaindre alors que vous êtes la cause de ce qui arrive ? vous ne manquez pas d’air.... continuez dans 30 ans la France n’existera plus.

                      * NOTE : comme je ne vous connais pas je ne sais pour qui vous avez voté.... comme Macron a été elu, je vous classe dans ceux qui ont préféré Macron a MLP, ce qui n’est peut etre pas le cas.


                      • anti.social555 28 janvier 23:56

                        @HELIOS
                        Vous oubliez qu’il y a eu beaucoup d’abstention, et d’électeur qui ont voté blanc ou nul
                        et qui ne sont pas comptabilisés, sinon ont verrait que Macron a fait moins de 20%.


                      • HELIOS HELIOS 29 janvier 04:30

                        @anti.social555

                        ... désolé, je n’oublie rien du tout : quand on s’abstient de voter, on ne se plaint pas après !

                        N’oubliez pas, que dans un vote à deux tours pour le choix d’une personne... les deux meilleurs se retrouvent à la fin, on ne peut donc pas dire que Macron fut un choix imposé.

                        Bonne nuit, on peut toujours rêver de la future élection...


                      • cettegrenouilleci 29 janvier 06:39

                        @HELIOS

                        « les deux meilleurs se retrouvent à la fin »

                        les deux meilleurs, ou les deux pires ?

                        En tous cas, ceux que le système bien organisé aura permis de mettre en vitrine, avec le concours empressé des médias aux ordres, aux dépens de tous les adversaires réels du pouvoir, autrement dit, ceux qui, à l’instar de l’UPR, proposent à nos concitoyens de sortir la France de la dictature de l’UE, de l’euro et de l’Otan.


                      • cettegrenouilleci 29 janvier 06:48

                        @cettegrenouilleci

                        petite correction syntaxique :

                        les adversaires réels du pouvoir : ceux qui, à l’instar de l’UPR, proposent à nos concitoyens de sortir la France de la dictature de l’UE, de l’euro et de l’Otan.

                        (qui n’ont rien de commun avec « les deux meilleurs » qu’Hélios nous propose de départager.)


                      • Le421 Le421 29 janvier 09:32

                        @HELIOS

                        quand on s’abstient de voter, on ne se plaint pas après !

                        Pas d’accord.
                        Au premier tour, j’ai évidemment voté Mélenchon comme près de 20% de « fous gauchistes » en France, mais au deuxième tour, je n’ai pas voté.
                        Pire, je me suis déplacé au bureau de vote pour ne pas être classé dans les « pêcheurs branleurs ».
                        Je voulais juste prouver que je n’avais voté ni Le Pen, ni Macron.
                        Et je vais vous dire une chose.
                        Si on avait pris les cinq premiers candidats arrivés à la tête du deuxième tour, la donne n’aurait pas été la même !!
                        La campagne anti-LFI a été telle dans la dernière semaine que personne n’aurait joué un demi pression sur notre résultat...


                      • Cyril22 29 janvier 09:57

                        @anti.social555
                        L’élection se faisant à deux tours, ce sont les chiffres des bulletins « Macron » du second tour qui comptent : non pas 20%, mais 20 millions sur 47 millions d’inscrits.
                        Si on regarde les sondages d’opinion juste après son élection, il était en moyenne au dessus de 60% en mai et juin 2017, il a chûté ensuite.https://www.lejdd.fr/Politique/que-disent-les-sondages-de-la-popularite-demmanuel-macron-3578900
                        Et ça s’est reproduit dans chaque circonscription au second tour. Alors on peut reprocher aux électeurs leur choix de second tour (je n’aurai pour ma part pour rien au monde voté pour un macroniste), mais pas faire semblant que seule une infime minorité a voté pour lui.


                      • HELIOS HELIOS 29 janvier 21:39

                        @Le421

                        ...soyons serieux... une election, ce n’est pas le tiercé le dimanche !
                        Votre démarche vous honore, vous avez voté au premier tour et vous avez exprimé un choix -en votant nul je l’espère- pour que votre action soit enregistrée dans les votes exprimés.

                        Ceux qui n’ont pas choisis d’aller voter ont manifestement tort, que ce soit au premier comme au second tour.

                        Je m’oppose totalement a ceux qui prétendent que le choix leur a été imposé ! Il y avait suffisament de candidats au dela des deux finalistes... il se trouve que ces deux là ont recueilli, pour chacun d’eux, plus que les autres. et il sont légitimes, c’est le mécanisme qui a été choisi et il fonctionne.

                        Il n’y a pas de lezard, comme on dit, Macron a gagné parce qu’il a eu plus de voix que M Le Pen, point barre... maintenant il faut assumer pendant 5 ans.

                        Ma seule remarque que certains n’ont pas analysé peut etre avec sérénité, c’est que lorsqu’il y a un choix, on choisi celui qui porte le projet qui est le plus proche, on ne vote pas pour empêcher le projet concurrent.
                        Au nom de je ne sais quelle valeur, le projet de Macron a été plus séduisant aux yeux de ses électeurs et il s’évère qu’ils se sont « peut-être » trompés. C’est eux qui voient, et c’est pour cela que j’ai ecrit : ... on ne se plaint pas aprés.

                        Que chacun se regarde dans un miroir... une quantité non négligeable d’électeurs ont voté parce qu’une emission de télévision de 2h les a convaincu. Engager son avenir sur 2 heures d’un débat, type match de catch, ne me parait pas démontrer une quelconque forme de responsabilité de celui qui a choisi et qui s’engage pour 5 ans... lui et tous les autres.

                        Vous allez me dire que l’argument est reversible, certes. Moi, au moins j’assume mon choix car j’ai voté aux deux tours pour MLP, parce que je savais ce qu’est un directeur dans l’environnement financier et bancaire, que de plus E Macron avait fait ses « preuves » sous Hollande... et croyez moi, je suis également pour un retour à la souveraineté de la France. Ne me ressortez pas les paroles des groupies UPR, chacun évalue les efforts a l’aune de sa perception.


                      • anti.social555 29 janvier 23:00

                        @HELIOS
                        on ne peut donc pas dire que Macron fut un choix imposé.


                        Donc selon vous, il ne fallait pas voter blanc ou nul, ni Macron, il fallait voter FN ?


                      • JC_Lavau JC_Lavau 29 janvier 23:04

                        @anti.social555. L’élection est un mécanisme grossier ; il est indispensable d’apprendre à penser gros. Là on n’avait pas de moyen honorable de voter contre Rothschild. Et alors ? La seule issue était de voter contre. Voilà.


                      • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 29 janvier 08:33

                        Cet article qui démontre le côté obscure et les liens de macron avec la noire finance outre-atlantique n’a pas fait réagir les macronnelles d’agora gu-gus,

                        cabane-elle et autres faux-culs .

                        https://www.youtube.com/watch?v=so43HLJCpIA

                        https://www.youtube.com/watch?v=wmPylzh9zwY

                        Auraient-ils contracté une démangeaison de l’anus qui les oblige à rester debout avec le doigt qui sent mauvais ....

                        Macron ;

                        Menteur, Arrogant, Fourbe, Despote et surtout Mafieux( comme ses frères de la truelle) .

                        Souvenez-vous Giscard, les emprunts à taux variables et les premières taxes sur les carburants .....L’UDI-UDF une organisation d’imbéciles .......
                         


                        • lloreen 2 février 10:20

                          Quand un pays n’a plus de constitution, qu’il ne peut donc plus y avoir d’élections légales...

                          Quand quelques escrocs et leur compagnie d’aigrefins, de truands et d’appointés par le crime organisé organisent un simulacre électoral dans lequel ils tronquent le score...

                          Quand il se trouve de grandes pointures-dixit l’expert patenté pour participer à cette mascarade...

                          Quand ce spectacle grotesque continue, qu’il s’en trouve encore qui n’ont toujours pas compris et se penchent sur le prochain numéro de clown...

                          Le problème n’est plus le président Macron mais la multitude sous hypnose.


                          • lloreen 2 février 10:36

                            Pour ceux qui ne l’ont toujours pas intégré et se rueront « élire » les prochains larbins des Rothschild.

                            https://www.alterinfo.net/Il-n-existe-plus-de-Constitution-en-France-depuis-le-1er-janvier-2017-plus-de-Republique-et-donc-pas-de-President_a140248.html


                            • lloreen 2 février 10:54

                              « Dans une démocratie, le fondement de la légitimité, c’est l’élection », a déclaré le chef du gouvernement.

                              "

                              On ne saurait mieux dire.Sauf que le fondement d’une démocratie, c’est la constitution, de préférence élaborée par le peuple souverain.

                              C’est d’ailleurs ce qu’ont compris les islandais aux lendemains de leur révolution pacifique de 2009 puisqu’ils rédigent leur constitution sur les réseaux sociaux.

                              https://www.courrierinternational.com/article/2011/04/07/quand-tout-un-peuple-refuse-le-diktat-des-financiers

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

anti.social555


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès