• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Reims 1996 : le jubilé du jubilé

Reims 1996 : le jubilé du jubilé

Il y a 25 ans, le 22 septembre 1996, le pape Jean-Paul II célébrait le jubilé des 1500 ans du baptême de Clovis à Reims par l’évêque Rémi. C’est presque l’heure de fêter le petit jubilé d’un grand jubilé !

Clovis, ou en langue germanique Hlodwig, a fait honneur à son nom qui associe la gloire et le combat. Il est né prince d’un peuple, les francs saliens, qui dirigeait une petite principauté en actuelle Flandre, vassale de l’empire romain d’Occident en plein délitement. Il a hérité du pouvoir à 15 ans, en 481, et pendant 30 ans, il a agrandi son royaume du pays Basque à la Rhénanie, dessinant une première ébauche de ce que deviendra la France plus tard. Son règne est sans doute le candidat le plus cohérent, le plus plausible pour l’acte fondateur de notre nation qui tire son nom de celui de son peuple. Nonobstant ce qu’en pensent les idéologues de gauche.

Après la bataille de Tolbiac, il s’est converti au catholicisme nicéen1 de son épouse Clotilde. Il fût baptisé par l’évêque de Reims, Rémi. Puis, il s’est lancé dans la conquête de la grande Aquitaine, et a mis un coup d’arrêt à l’expansionnisme des hérétiques ariens wisigoths.

Dans son homélie à Reims, le pape Jean-Paul II rappelait que ce baptême était d’abord le signe de la conversion d’un homme libre né païen et qui, sous l’influence de son entourage, devint chrétien. Il indiquait aussi la vocation collective du baptisé qui rejoint l’Église. Celle qui doit être « le sel de la terre » et « la lumière du monde ». La grande richesse de ce que la France a apporté à l’Église n’occulte pas bien sûr ses trahisons, ses périodes sombres d’apostasie. Mais cet héritage n’est pas une rente, il doit être un tremplin pour aujourd’hui encore continuer d’être la Lumière de ce monde si différent de celui de la fin du V° siècle.

Comment ne pas repenser à cette autre homélie si fondamentale, si percutante, prononcée au Bourget le 1er juin 1980 ?

« France, Fille aînée de l’Église, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême ? […] France, Fille de l’Église et éducatrice des peuples, es-tu fidèle, pour le bien de l’homme, à l’alliance avec la sagesse éternelle ? »

Un esprit un brin cynique dirait que le pape nous encourageait dans notre penchant si français de donner des leçons à la terre entière quand nous aurions tant besoin d’être humbles. Les autres peuples nous brocardent assez pour cela, ils n’ont pas nécessairement tort. Mais est-il arrogant de penser que le génie Français, s’il existe, s’il faut l’appeler ainsi, c’est une vocation universelle d’illuminer le monde, non pas avec des lumières, mais avec la Lumière ? Certes, il n’y a pas de monopole en la matière, et la Lumière n’a pas plus de passeport que les virus.

La vacuité galopante de nos paroisses, de nos séminaires, de nos couvents, de nos monastères répond à notre place. Le relativisme ambiant, avec son matérialisme arrogant et son transhumanisme décomplexé, semblent triompher, même si des poches de résistance s’opposent. Elles sont trop faibles, trop poreuses, noyées dans cet air du temps, mais elles existent. Elles tentent, cahin-caha, de répondre présent aux promesses de ce baptême qui fait de chaque baptisé un prêtre (un médiateur entre Dieu et les hommes), un prophète (un homme qui relaie la parole de Dieu) et un roi (un homme au service des hommes).

Avant de redevenir une lumière pour le monde, il conviendrait peut-être de modérer les ambitions à l’aune du champ des possibles : d’abord la conversion de la seule France qui est menacée, encore une fois, d’apostasie. Plus encore que les racines chrétiennes de la France dont seuls les imbéciles nieront l’existence, il y a la vocation chrétienne de la France que ne saurait abolir ni la République, ni la modernité, ni les acculturations de Wall Street, des universités américaines ou de la Mecque. Encore faut-il répondre à cette vocation. Alors merci saint Jean-Paul II, pour ces feuilles de route toujours actuelles.

Rémy Mahoudeaux

1cf. Premier concile de Nicée en 325

(Publié auparavant par Boulevard Voltaire - Image INA)


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 septembre 09:11

    Avez-vous remarqué que les cycles de changement total de la société sont de 500 ans... ? ce sont les cycles de WEELHER. Nous changeons de civilisation : https://zeboute-infocom.com/2020/08/29/nous-changeons-de-civilisation-bonne-nouvelle/. Le point de vue astrologique : https://www.youtube.com/watch?v=WSn_tcwFnzI


    • Docteur Faustroll Docteur Faustroll 22 septembre 09:12

      Vous écrivez : « Son règne est sans doute le candidat le plus cohérent, le plus plausible pour l’acte fondateur de notre nation qui tire son nom de celui de son peuple. »

      La France en tant que nation (et état) est née avec Philippe le Bel (lien), pas avant.

      Pourquoi réduire l’histoire d’un pays à d’hypothétiques arbres généalogiques de dynasties d’imposteurs ?

      Si les Britanniques procédaient comme ça, leur berceau se trouverait en Prusse, et celui des Belges aussi.

      Manifestement, le mythe de Clovis est victime d’une instrumentalisation idéologiqe aussi tordue que ceux de Jeanne d’Arc et des Gaulois. Et tout ça grâce aux hussards noirs de la République qui ont transformé l’enseignement de l’histoire en catéchisme laïc.


      • voxa 22 septembre 09:36

        @Docteur Faustroll

        « Et tout ça grâce aux hussards noirs de la République  »

        Pensez ce que vous voulez, mais sans eux, nous en serions encore au moyen age, a l’obscurantisme à la superstition de la soutane.

        Sans eux l’endoctrinement, pardon le catéchisme serait encore sévèrement obligatoire...

        De quel droit imposer une croyance à des enfants ?


      • Docteur Faustroll Docteur Faustroll 22 septembre 09:45

        @voxa

        c’est bien ma question !
        le récit historique scolaire est une croyance volontairement fabriquée pour justifier a posteriori des choix politiques, surtout guerriers, de rivalités entre pays pour défendre non pas un peuple, mais quelques grandes familles (Schneider, de Wendel, etc.).
        la Patrie est une croyance aussi idéelle que celle de la Saint Trinité
        mais les deux notins ont pour but de maintenir le troupeau en ordre derrière les bergers, leurs chiens et quelques béliers collabos


      • Docteur Faustroll Docteur Faustroll 22 septembre 09:48

        @voxa

        la troisième république était plus anticléricale qu’antireligieuse
        d’ailleurs le mot « laïc » lui-même est emprunté au vocabulaire religieux : il s’oppose au clergé, pas à la croyance ni aux rituels


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 septembre 09:58

        @Docteur Faustroll Philippe le Bel. La plus grande catastrophe..


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 22 septembre 10:10

        @Lampion alias Docteur Faustroll
         
        ’’la Patrie est une croyance aussi idéelle que celle de la Saint Trinité’’
         
        Peut-être, mais comme disait Jaurès : La nation est le seul bien des pauvres« .
         
        Ou peut-être faut-il dire aujourd’hui : La nation était le seul bien des pauvres. Que leur reste-t-il ? Et quid de nous, quand elle n’existera plus si »nôôôtre projet " aboutit ?


      • voxa 22 septembre 09:14

        La secte vaticane se rebiffe...

        L’obscurantisme revient de tout coté.

        Trois religions du livre, trois religions du mal.

        Tous les monothéistes sont vraiment la plaie et la misère du monde.

        C’est un constat.


        • JulietFox 22 septembre 12:18

          @voxa
          Les voies du seigneur etc...

          Deux moines d’un couvent catholique intégriste du Rhône ont été mis en examen la semaine dernière pour avoir incendié des antennes-relais afin de protester contre le déploiement de la 5G, selon une source judiciaire.

          La 5G, ils n’en veulent pas. Et ils l’ont prouvé en employant des moyens radicaux. Deux moines d’un couvent catholique intégriste du Rhône ont été mis en examen la semaine dernière pour avoir incendié des antennes-relais. Leur premier coup d’éclat s’est déroulé dans la nuit du 14 au 15 septembre. Les deux hommes se rendent à Saint-Forgeux, au nord-ouest de Lyon, et mettent le feu à un pylône téléphonique. Les dégâts restent cependant limités. Les deux religieux se rendent dans la commune d’Ancy dès le lendemain et tentent d’incendier une seconde antenne. Ils sont alors interpellés en flagrant délit par les gendarmes.


        • wagos wagos 22 septembre 11:09

          Exact, Philipe le Bel a vraiment été le souverain fondateur d’une nation, a mis en place une administration, Bon ensuite les moyens pour le faire ...C’était une autre époque, on ne saurait comparer à la nôtre plus plus reluisante non plus par les « moyens » dont nous nous servons ou nous sommes servis dans nôtre histoire .


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 septembre 11:32

            @wagos disons surtout qu’il a coupé la tête de Jacques de Molay...


          • wagos wagos 22 septembre 11:11

            Pas plus reluisante..pardon .


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 septembre 11:30

              Anniversaire de la mort de DANTE 700 ans et 500 ans pour le décès de Léonard de Vinci... Gibelins. et Welfs..Ce qui risque de ne pas plaire à l’auteur de l’article. Si l’ARC de triomphe fut enveloppé un temps c’est bien pour signifier le retour de DANTE....Jehanne d’ARC...


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 septembre 11:47

                Et comme par Hasard en 2018, Sirius se déplaçait de 1 degré.... Sirius ou l’étoile des bergers. Sirius découverte en 1717. Etrange, la 17ème carte du tarot est l’ETOILE.. Les BERGERS d’ARC CADIE.. ARCTURIUS. 


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 septembre 12:22

                  Sirius est la véritable étoile de la spiritualité cachée derrière le soleil..


                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 22 septembre 13:27

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                     
                    ’’Sirius est la véritable étoile de la spiritualité cachée derrière le soleil..’’
                     
                     Aucune étoile n’est jamais cachée très longtemps derrière le soleil puisque la terre en fait le tour complet en un an.


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 septembre 12:24

                    Et peu de personnes le savent Georges Remi alias Hergé, était RC. 


                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 septembre 12:26

                      L’an mille marque le schisme entre l’église catholique et l’ORTHODOXE GNOSTIQUE... 


                      • Armelle Armelle 22 septembre 13:40

                        « d’abord la conversion de la seule France qui est menacée, encore une fois, d’apostasie »

                        Il n’y a aussi que les imbéciles qui pensent que l’aspostasie engendre forcément la conversion vers une autre religion. L’apostasie dont souffre la France est seulement inévitable, compte tenu de la formidable bêtise de cette arnaque qui perdure depuis 2000 ans !!! La chrétienté a fait suffisamment de mal comme ça sur terre ! Vous voulez la liste ?

                        « Plus encore que les racines chrétiennes de la France dont seuls les imbéciles nieront l’existence »

                        Là pour le coup, celle-ci c’est le pompon !!!

                        Et vous osez vanter des racines chrétiennes. A votre place je n’aborderais même pas le sujet...

                        Profitez-en vite, c’est bientôt la fin ! La grande révélation d’une méprise monstrueuse et incommensurable à l’égard des pauvres gens ne tardera plus maintenant...


                        • macchia 22 septembre 14:28

                          Les racines sont compliquées, il y a aussi l’éclosion de l’illuminisme et c’est pour cela que la France est lourdement attaquée. Ajoutons que pape François est parmi les plus relativistes après les declarations du Caire, toutes les réligions sont un don de Dieu et la raison reste l’ennemi principal


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 23 septembre 08:12

                            @macchia Exactement. Raison pour laquelle, les religions classiques sont en alerte et se sentent menacées...


                          • Armelle Armelle 22 septembre 15:44

                             « toutes les religions sont un don de Dieu et la raison reste l’ennemi principal »

                            Encore heureux qu’il reste une once de raison dans ce monde drogué à n’importe quoi !!! Une frange de la population est depuis 2000 ans droguée à l’espoir. Un espoir basé sur une histoire sordide et puérile...je ne parle pas de Dieu, je parle de ce que les hommes en ont fait...La foi est infiniment et intrinsèquement intime sur le fond, sa forme et sa pratique doivent alors se décliner autant de fois qu’il y a d’humains, et ne saurait par conséquent être conduite ni administrée par je ne sais quelle instance se revendiquant le monopole d’une vérité universelle d’une histoire à dormir debout et truffée d’inepties. La foi et la religion telle qu’elle existe dans sa forme sont antinomiques.

                            Les protagonistes de cette immense organisation, devenue une véritable multinationale, soumise à aucune règles comptables ni sociales, ont juste mis sur la route de meilleurs commerciaux que Darwin, c’est tout.

                            Quant aux racines, celles-ci n’ont pas donné naissance au meilleur de l’être humain...c’est le moins qu’on puisse dire, et l’histoire, ancienne comme contemporaine nous le rappelle chaque jour...


                            • Lynwec 22 septembre 17:16

                              Toute religion qui s’appuie sur une hiérarchie humaine est une religion à l’intention foncièrement maléfique puisqu’elle vise hypocritement à assurer la domination de certains sur d’autres,par tous les moyens y compris l’extermination .

                              La véritable foi est intérieure et ne nécessite pas l’intervention d’un quelconque pape, imam, grand prêtre ou tout autre titre ronflant . Elle s’appuie sur la conscience de ce qui est bien et de ce qui est mal .

                              C’est bien pour ça que les religions dites païennes, par exemples les religions nordiques, qui correspondaient plus à une idéologie de liberté profonde furent impitoyablement expurgées par les rois chrétiens, par la conversion forcée ou les bûchers . Notons que les autres religions « du livre » ne furent pas plus clémentes ni tolérantes vis-à-vis des autres et sont donc à ranger dans la même catégorie .

                              Notez bien que je n’affirme pas que les religions païennes étaient forcément bienveillantes, loin de là . Elles étaient moins hypocrites surtout .

                              Pour ce qui est de la religion chrétienne dont le message initial était bienveillant, dès lors qu’apparut l’Église et sa hiérarchie, le message changea progressivement pour devenir un instrument de pouvoir politique et l’alignement actuel du Pape sur l’idéologie mondialiste « progressiste » ( progrès dans quelle direction ... ?) avec toutes les dérives admises peu à peu, pour en arriver à l’avortement à tous les stades de la grossesse en ferait plus une anti-église qu’autre chose .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité