• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Remaniement ministériel : des choix politiciens qui sèment la « zizanie » (...)

Remaniement ministériel : des choix politiciens qui sèment la « zizanie » en Macronie

Rachida Dati, transfuge du parti LR, et maire du 7e arrondissement de Paris qui qualifiait de traîtres les personnalités PS et LR ayant rejoint Emmanuel Macron au début de son premier quinquennat, vient à son tour de les imiter avec le récent remaniement ministériel. Si on y ajoute la bien curieuse maladresse de la ministre Amélie Oudéa-Castéra, on peut comprendre que cela ait semé la "zizanie" en Macronie. 

 

La personnalité politique pour l’une ou justification maladroite donnée lors de sa première rencontre avec des enseignants pour l’autre ont masqué la réalité de ce nouveau gouvernement

La nomination du jeune et brillant Gabriel Attal récent ministre de l’éducation nationale au poste de premier ministre, en remplacement d’Elisabeth Borne qui va redevenir simple députée et pour le ministère de la culture, qui est essentiel pour la connaissance, le savoir, la création et la sauvegarde du patrimoine, au premier rang duquel le rôle des architectes, le débauchage de la très « politicienne » Rachida Dati et ex-éminente personnalité de LR qui va occupé cette fonction où elle est particulièrement controversée, furent à l’avant scène publique de la constitution de ce nouveau gouvernement. Mais, la réalité de ce Gouvernement, malgré la culture de gauche du premier ministre comme l’était sa prédécesseure, par les combinaison politiciennes du président de la république, il a nettement pris un virage à droite… Ce qui est loin d’en rassurer certain(e)s au sein des partis présidentiels, mais pas seulement, notamment les organisations syndicales et associatives de défense des citoyens...

Attention ! Outre la zizanie semée dans les rangs des partis présidentiels, cela n’augure rien de bon pour la suite de la gouvernance à venir de l’ère Macron, car Emmanuel Macron, pour la première fois d’une présidence de la république dans l’histoire de la 5e république un gouvernement ne dispose pas de majorité absolue à l’assemblée nationale et ce ne sont pas les opérations de récupérations diverses à LR qui changeront quoi que ce soit.

La nomination de Rachida Dati loin de faire l’unanimité, tant du coté de LR, que des gens de culture

Si un rapprochement avec LR était escompté par l’arrivée de l’une de ses personnalités les plus en vue, avec l’objectif en filigrane d’affaiblir ce parti, il semble bien que de ce coté là ce fut « un coup d’épée dans l’eau » dès lors que Rachida Dati fut immédiatement exclue de LR, dont les dirigeants semblaient plus que furieux à son égard.

Mais il y en a aussi du coté de la culture. « Tout le monde est un peu abasourdi.  » C’est ce qu’on entendait, le 12 janvier, au Théâtre national de Bretagne à Rennes, de la part d’un metteur en scène et d’un comédien. « Nommer Rachida Dati est absurde, nous ne sommes pas dupes des accords politiques mais on s’attendait à quelqu’un de plus compétent… »

Joël Brouch, directeur de l’Office artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine (Oara), abonde en ce sens. Il se dit d’autant plus abasourdi que « Rachida Dati n’a jamais manifesté un quelconque intérêt pour la culture ». Pour lui, cette nomination « relève d’une provocation, dangereuse dans le contexte de la grande fragilité dans laquelle évolue la culture aujourd’hui ».

Du côté des artistes, le remplacement de Rima Abdul Malakau ministère de la culture par Rachida Dati qui est le 5e en moins de 7 ans depuis le premier quinquennat d’Emmanuel Macron. Il y a eut effectivement : Françoise Nyssen (17 mai au 16 octobre 2017) – Franck Riester (16 octobre 2018 au 06 Juillet 2020) – Roselyne Bachelot ( 06 Juilet 2020 au 20 Mai 2022) – Rima Abdul-malak (20 Mai 2022 au 11 Janvier 2024) – Rachida Dati (du 11 Janvier 2024 en cours). Or, pour cette dernière nomination au ministère de la culture, il y a toutefois de sérieuses interrogations sur ce choix. Par exemple le comédien et chanteur François Morel tacle : « Rachida Dati, peut-être cultivée, mais elle s’est peu impliquée dans la culture. Macron méprise la culture, Dati méprise ses électeurs. Finalement le jeune apparatchik Attal fait de la politique à l’ancienne. »

Le chanteur nantais Dominique A est également sévère  : «  Rachida Dati n’a pas montré, à ma connaissance, d’intérêt pour la culture. Le chef de l’État a un goût de la transgression maladif. Nous avions une ministre aux compétences sérieuses sacrifiée pour des histoires de boutique. »

Par rapport à « l’exception culturelle Française, évoqué par La nouvelle ministre de la culture

Lorsque à sa prise de fonction, Rachida Dati évoque la question de « l’ exception culturelle Française » a-t-elle au moins conscience que cette formule apparaît avant tout comme un enjeu de politique mondiale. Elle concerne le rapport entre la norme nationale et la norme internationale. Les Etats qui en sont les protagonistes agissent en vertu de leurs visions du monde, et donc de leur rapport à la culture. Or, ce rapport varie naturellement d’un pays à l’autre.

On ne peut que rappeler et regretter que dans certains pays, la segmentation des marchés audiovisuels ou musicaux entre œuvres nationales et œuvres américaines, laisse une place anecdotique à celles des autres pays. La France n’y échappe d’ailleurs pas et la position sur l’exception culturelle s’en ressent naturellement. Il est dès lors important pour la compréhension du débat d’opérer une distinction entre la règle de l’exception culturelle, fixée au niveau international, et le contenu d’une politique menée à un niveau national ou européen qui réserve à la culture un traitement différencié par rapport aux règles du marché.

Il ne faut pas oublier que l’expression « exception culturelle », à laquelle est parfois préférée celle de « diversité culturelle », est née il y a plus de 30 ans. En 1993, à l’instigation de la France, l’Union européenne a décidé l’instauration d’un statut spécial pour les œuvres et la production audiovisuelles visant à les protéger des règles commerciales de libre-échange. Cette mesure repose sur l’idée que la création culturelle ne constitue pas et ne doit en aucun cas être un bien marchand comme les autres.

Ne pas oublier également qu’en France la culture pour les grands domaines que sont le spectacle vivant, le patrimoine, l'architecture, les arts plastiques, la musique enregistrée, l'archéologie, l'édition ou encore les jeux vidéos n’est pas un bloc monolithique totalement centralisé. Il y a aussi une décentralisation de la culture, qu’il s’agisse de la diversité de la création, comme du patrimoine où les collectivités territoriales, en particulier les régions avec les Directions régionales des affaires culturelles (DRAC) reçoivent des subventions de l’État et disposent dès lors de moyens pour conduire diverses de ces actions culturelles.

En 2023 Les moyens globaux destinés aux interventions de l’État dans ce secteur atteignent 4,217 milliards, soit +271 millions (+6,9 %) par rapport à 2022. Ils sont complétés par 3,8 milliards consacrés à l’audiovisuel public, 769 millions de taxes affectées (généralement fléchées vers le théâtre, le cinéma et le spectacle vivant privé) et 2 milliards de dépenses fiscales. Soit un budget global de 11 milliards (+114 millions et +3,1 %). Fil rouge de ce budget 2023, « favoriser l’accès à la culture pour tous », se décline en 7 priorités, dont plusieurs doivent ruisseler vers les territoires. (https://www.lagazettedescommunes.com/827150/budget-de-la-culture-2023-faire-plus-avec-les-territoires/ )

Le rôle d’un(e) ministre de la culture doit veiller à préserver les différents équilibres financiers et ne pas oublier que le plus grand décideur de la bonne ou de la mauvaise santé économique de la culture est évidement son public. En écoutant de la musique enregistrée, en assistant à des spectacles, en visitant une exposition, en achetant le dernier ouvrage de leur auteur favori, ou en achetant une affiche à la boutique d'une salle de concert, chaque citoyen et citoyenne participe et se fait mécène de la culture. Se nourrir de culture, c'est aussi soutenir des millions d'emplois liés à ses divers domaines.

La ministre Rachida Dati présente toutefois une faiblesse qui peut la rendre encore plus vulnérable sur le plan politique et altérer ses capacités d’action au service de la culture.

Cette ministre de la culture, outre les controverses qui marquent sa capacité à appréhender la complexité de sa mission culturelle et le regret pratiquement unanime du départ de sa prédécesseure Rima Abdul Malak, elle fait l’objet d’une mise en examen depuis 2021, pour corruption passive. Le Parquet national financier (PNF) cherche depuis 2019 à connaître les conditions de rémunération de la maire du VIIe arrondissement par le groupe automobile Renault-Nissan de 2010 à 2012 quand Carlos Ghosn en était le patron.

Les soupçons concernent 900 000 euros versés de 2010 à 2012 par Renault et Rachida Dati a toujours démenti les accusations à son encontre. Mais, le tout tourne autour de la question : a-t-elle été rémunérée 900 000 euros pour des activités de conseil (elle est avocate) ou cela correspond-il à un emploi de complaisance pour masquer des activités de lobbying qui sont interdites pour des parlementaires européens ? Bien que la notion de présomption d’innocence ne puisse faire la moindre remise en cause, cela créait un préalable pour une personnalité entrant dans une fonction ministérielle, avec les conséquences politiques que l’on peut imaginer. Mais suivant la durée nécessaire des procédures le jugement peut intervenir qu’en 2025 ou 2026 et si on y ajoute les délais en cas d’appel éventuel, excepté une dissolution de l’assemblée nationale, elle peut poursuivre sa mission jusqu’en 2027 sans être trop inquiété... Sauf qu’un procès relayé par les médias peut avoir un effet désastreux sur le plan électoral à venir pour la Macronie à ce moment là...

Pour rappel : La « jurisprudence Balladur » voulait cependant qu'un(e) ministre mis en examen démissionne aussitôt, officiellement pour « pouvoir préparer sereinement sa défense », plus prosaïquement pour ne pas compromettre la réputation du gouvernement auquel il appartenait. Au nom du respect de la présomption d'innocence, Emmanuel Macron s'est affranchi de cette règle, il est vrai écrite dans aucun texte. Concernant d’ailleurs la mise en examen de Rachida Dati « Mise en examen, ce n’est pas une condamnation, cela ne signifie pas une culpabilité  », a déclaré sur TF1 Gabriel Attal, le Premier ministre, jeudi 11 janvier, qui était questionné sur la situation judiciaire de sa ministre de la culture. Certes, mais tout de même ! On ne peut pas dire que ce soit très élégant à l’égard des magistrats… Mais également une bonne opération politique avec le débauchage de cette personnalité pour occuper ce ministère.

Avec la scolarisation de ses enfants dans un établissement privé religieux, qui pose par ailleurs un problème concernant cet établissement, par une justification très maladroite, la ministre Amélie Oudéa-Castéra a mal inauguré sa prise de fonction

Si la justification de la ministre concernant la scolarisation de ses enfants dans un établissement privé religieux n’est en aucun cas condamnable, elle est tout au plus maladroite. Plutôt que d'indiquer que c'était du aux absences répétées des enseignants non remplacés, elle aurait dû rappeler que l’enseignement privé relève de l’autorité du ministère de l’éducation nationale, tant sur le plan administratif que pédagogique, et cet établissement est donc placé sous son autorité. Par contre, l’on peut s’interroger à propos de l’établissement d’enseignement privé « Stanislas « où sont scolarisés les enfants de la ministre et dont la devise est : « Français sans peur, chrétien sans reproche.  » En effet, selon certains observateur il s’agit de l’un des établissements les plus prestigieux de France où sont scolarisés les enfants d’Amélie Oudéa-Castéra. De l’école primaire aux classes préparatoires, en passant par le collège et le lycée, cette institution catholique fondée en 1804 n’a qu’un but : former l’élite française pour « réussir et servir ». Sauf que cet établissement, où d’ailleurs les garçons sont totalement séparés des filles, a fait l’objet de témoignages dénonçant « un univers sexiste, homophobe et autoritaire » , ce qui est peut conforme aux exigences de l’enseignement public. Des témoignages publiés dans la presse ont, par ailleurs déclenché une enquête de l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche « afin d’identifier d’éventuels dysfonctionnements ». Selon Médiapart, les conclusions du rapport qui n’ont pas été rendues publiques, sont désormais entre les mains d’Amélie Oudéa-Castéra…En espérant qu’elle le rende public... ( https://www.mediapart.fr/journal/politique/120124/la-ministre-de-l-education-choisi-un-etablissement-prive-ultra-reac-pour-ses-enfants?utm_source=global&utm_medium=social&utm_campaign=SharingApp&xtor=CS3-5 )

Comme le souligne par ailleurs un ami, la ministre de l’enseignement Amélie Oudéa-Castéra est le 4 ème ministre en moins de deux ans (Jean-Michel Blanquer – Pap Ndiaye – Gabriel Attal - Amélie Oudéa Castéra) et de rajouter : « L'inconstance est catastrophique alors que l’Éducation a besoin d'une ligne claire et solide. Ce nouvel épisode démontre s'il en était encore besoin la fracture entre le public et le privé et son univers de castes. J'ai une pensée pour Savary qui en 1982 souhaitait réunifier les deux entités. » Naturellement on ne peut que partager ce qu’exprime cet ami, en espérant toutefois que le premier ministre Gabriel Attal puisse imposer à ce ministère de l’éducation nationale l’action qu’il convient en l’inscrivant dans la durée selon les valeurs fondamentales de l’enseignement public, ce qui suppose de sanctionner sévèrement toutes dérives à ces valeurs. Il est évident qu’un enseignement sur toile de fond religieuse dans « un univers sexiste, homophobe et autoritaire » doit être rigoureusement interdit, voire lourdement sanctionné.

Catherine Vautrin, la seconde ministre de droite, bien que moins médiatisée soulève néanmoins certaines interrogations quand ce n’est pas certaines craintes

Catherine Vautrin a pris ses fonctionsle 12 janvier 2024 dans un grand ministère qui comprend avec les portefeuilles du Travail, de la Santé et des Solidarités. Mais le profil de cette femme de la droite conservatrice inquiète de nombreux professionnels de santé depuis sa nomination, au sein du gouvernement de Gabriel Attal.

Le docteur Olivier Milleron, l'un des meneurs du collectif Inter-Hôpitaux, qui alerte depuis des années sur la crise de l’hôpital, n'y va pas par quatre chemins. « Catherine Vautrin, c’est la Manif pour tous qui entre au ministère de la Santé ! », s'exclame-t-il. Cette ancienne membre de l'UMP, puis des Républicains, ancienne députée et ex- ministre de la présidence de Jacques Chirac a en effet manifesté et voté à l'époque contre le mariage pour tous. Et bien qu'elle ait récemment regretté son vote, le doute subsiste quant à sa sincérité.

Ses positions sur l'avortement interrogent aussi. En 2017, alors qu'elle était députée, Catherine Vautrin faisait partie d'une liste de parlementaires qui avait demandé au Conseil constitutionnel de censurer une loi protégeant l'accès à l'avortement. Une question se pose dès lors concernant sa volonté à faire inscrire l’IVG dans la Constitution qui devrait aboutir théoriquement dans les prochaines semaines. Toutefois la ministre semble vouloir rassurer de ce coté là, car, lors de la passation de pouvoir le 12 Janvier, la nouvelle ministre a semblé donner des gages en rendant hommage à Simone Veil, indiquant : que « son texte fondateur doit être gravé dans le marbre de notre Constitution ».

Catherine Vautrin devra gérer aussi la réforme de l'AME, l'aide médicale d'État, soutenue par la droite dont elle est issue. Mais de très nombreux soignants sont opposés à cette réforme, car la loi sur le contrôle de l’immigration propose de remplacer l’AME par une aide médicale urgente (AMU) plus restrictive. Les rapporteurs du projet de loi constataient cependant que l’AMU serait difficilement applicable : la difficulté de qualifier d’urgente une situation et le périmètre d’action de l’AMU semblent complexes à déterminer. En outre, l'AMU recèle un risque important de renoncement aux soins en raison notamment de l’imposition d’un droit de timbre.

Pour conclure

Autant la nomination au poste de premier ministre de Gabriel Attal n’a pas soulevé d’objections particulière, mais a reçu un accueil plutôt favorable, bien qu’ils soient nombreux à douter de sa réussite. Par contre on ne peut pas en dire autant pour les deux nouvelles ministres issues de la Droite, de même que pour leur collègue de l’éducation nationale, bien que pour d’autres raisons. Une chose est certaine, ces combines politiciennes de la part du Président de la république ne peuvent que creuser davantage le fossé qui sépare les citoyens de la politique, pour le plus grand plaisir des populismes de l’extrémisme de droite et de gauche.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.74/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Brutus S. Lampion 17 janvier 09:08

    Il serait légitime que des dirigeants politiques fassent des choix « politiciens » pour appliquer une stratégie, mais en l’occurence, il ne s’agit que de choix électoralistes« pour tenter de conserver des sièges aux européeennes. Il ne s’agit que d’une tactique à court terme pour une action limitée qui non seulement risque de ne pas marcher, mais qui risque, en plus, de les laisser en culotte courte, démunis qu’ils seront d’une véritable »politique", justement.

    La politique, normalement, ce n’est pas seulement la conquête du plus grand nombre possible de sièges à une assemblée.


    • Brutus S. Lampion 17 janvier 09:09

      @S. Lampion

      quand on ratisse large, on ramasse aussi les caiiloux et les feuilles mortes



    • zygzornifle zygzornifle 17 janvier 09:17

      Quelqu’un d’intelligent va s’entourer de personnes performantes pour pouvoir faire avancer les choses, un benêt s’entoure de personnes encore plus bêtes que lui pour pouvoir passer pour intelligent ....


      • Clocel Clocel 17 janvier 09:57

        La macronie, c’est si peu de chose...

        Petit milieu interlope qui sert les intérêts des 15 à 20% de rentiers du système qui n’auront pas hésité à sacrifier leur pays au profit de leurs intérêts personnels, son seul avantage est de rendre aveuglante la perversité des produits des loges et l’abrutissement des masses qui les laissent accomplir leur agenda qui les éliminera in fine.


        • Brutus S. Lampion 17 janvier 10:04

          @Clocel

          c’est sûr que ça devient de plus en plus clair
          à conditionde regarder autre chose que les écrans plats de toutes dimensions


        • Clocel Clocel 17 janvier 10:21

          "Les temps difficiles créent des hommes forts, Les hommes forts créent des périodes de paix, Les périodes de paix créent des hommes faibles, Les hommes faibles créent des temps difficile."

          Ibn Khaldun



            • @quijote
              E N N O R M E U U U !
              Connection lost ...
              Ah ben ca alors j’comprends pas smiley smiley smiley


            • Seth 17 janvier 14:12

              @Ouam (Paria statutaire non vacciné)

              Tu remarqueras qu’il sortent ensemble pour suivre le conseil et se fucker themselves together. smiley


            • @Seth
              Oui et meme une partie de la salle ensuite (si tu regarde bien),
              ca va etre une partouze géante smiley

              Ce que j’ai adoré c’est la coiupure sauvage de la vidéo
              Ou le gus en regie pensais
              « Faut tenir le plus longtemps, chaque seconde compte, ne pas couper, ne pas couper ...clok... flute ca a coupé » ^^


            • Seth 17 janvier 13:54

              Vous apprécierez bien sûr à leur juste valeur les portraits des « Grands Hommes » et « Grandes Dames » qui ornent la une.

              Voilà qui donne une juste idée de ce qu’est justement la « Grandeur » au 21ème siècle. Ou doit-on plutôt parler de médiocrité générale affligeante et de toute petites gens...


              • Eric F Eric F 17 janvier 14:24

                @Seth
                la « une » est devenue un « mur des con.ne.s » ?


              • Eric F Eric F 17 janvier 14:40

                Ce qu’on nomme aujourd’hui « culture » est souvent le showbiz (pas d’équivalent en langue française). Espérons que, justement, la ministre en revienne à la loi Toubon sur l’usage de termes francophones dans les média, les titres de films, la pub, la communication interne d’entreprise, etc. Il suffit de demander aux Québécois, ils ont le glossaire de correspondance ! Et bannir l’écriture dite à tort ’’inclusive’’, imprononçable, dont le seul intérêt est d’être utilisé par dérision smiley

                Et aussi, la culture ne doit pas être une arme idéologique, bannir des génies du roman classique ou de la grande musique par le fait de leur nationalité est du talibanisme !


                • ETTORE ETTORE 17 janvier 15:31

                  Je me pose la question suivante....

                  Au vu des changements à répétition, comme des galets qui rebondissent à la surface de l’eau, et dont le rebond est de plus en plus court....

                  Si ce pays ( enfin ;; ;Les instances dirigeantes) ont la même politique de durée de projet pour toutes leurs visions d’avenir ( à court terme)....

                  On n’est vraiment pas sorti des emmerdes ( si bien voulues par MacroNéron, pour sa rome personnelle )

                  Peux t’on imaginer un plan énergétique, sur un laps de temps aussi court ?

                  Peut t’on envisager une évolution des armées, avec un temps de décision si anarchique ?

                  Peux t’on croire, à une vision créatrice, d’une société évolutive, dans le sens du bien être ?

                  Peux t’on croire, tout simplement, aux boniments d’un type stérile, qui veut relancer la natalité en ce pays, alors que lui, n’accouche que de mensonges, et d’invitations aux peuplades exogènes, pour remplir le contrat Uberisé de ce repeuplement. ?


                  • tashrin 17 janvier 15:48

                    @ETTORE
                    Non évidemment
                    Mais apparemment tout le monde s’en fout, personne ne le contredit, aucun journaliste ne fait son travail (entre les cousins, les affidés, et ceux qui tiennent à leur salaire, y a pas)
                    Il dit tout et son contraire, avec la meme verve et la main sur le coeur
                    Et au final il fait quand même l’inverse de ce qu’il avait dit


                  • Odin Odin 17 janvier 17:19

                    @tashrin

                    « personne ne le contredit »

                    C’est la nouvelle charte de Munich depuis quelques années pour les journalistes, ils ne peuvent être que putes ou chômeurs.

                    Ceux qui étaient présents à l’Élysée n’étaient donc pas des chômeurs.


                  • Eric F Eric F 17 janvier 18:20

                    @tashrin
                    ’’aucun journaliste ne fait son travail...’’
                    Pire que ça, ils lui présentent ses réponses sur un plateau, le summum a été le journaliste qui a ’’suggéré’’ l’augmentation de 0,5 à 1 euro la franchise non remboursable sur chaque boite de médicament ...qui faisait justement partie des annonces prévues. Quelle servilité !
                    ...et quelle ineptie, une petite boite de médicament bon marché traitée comme une grosse boite de médicament hors de prix !


                  • Rémy Rémy 19 janvier 14:45

                    @ETTORE

                    Au vu des changements à répétition, comme des galets qui rebondissent à la surface de l’eau, et dont le rebond est de plus en plus court....

                    Excellente métaphore, et quand le galet n’a plus d’inertie, il coule au fond....


                  • egos 17 janvier 15:36

                    Question casting gouvernemental, notre président est le seul a pouvoir recruter à la tête de la culture l’unique figure politique à pratiquer le burn en semelle Louboutin.

                    Comme une odeur de latex brûlé flotte déjà dans l’air,

                    il est temps de ressortir les masques.


                    • tashrin 17 janvier 15:50

                      @egos
                      que dati ait accepté, on comprend pkoi. elle veut niquer Hidalgo et prendre Paris
                      Ok
                      Mais quel est l’interet pour la macronie, puisque ca sert meme pas à se mettre les LR dans la poche ?


                    • egos 17 janvier 17:30

                      @tashrin

                      Le spectacle que tout le monde ou presque apprécie,
                      alors que la partie se joue ailleurs

                      https://www.youtube.com/watch?v=nSoP4NJIr4A

                      ensuite une injection de DL 50 à ce qui reste des LR.

                      et pour finir remonter le moral de la vieille garde Lemaire, Darmanin, Moretti et tutti quanti,

                      sans oublier Bayrou, vieux grognard scotché au plancher des vaches.


                    • tashrin 17 janvier 15:45

                      tout ca est tellement ridicule qu’il ne reste qu’à en sourire plutot que de pleurer

                      Foutu pour foutu autant se marrer

                      au moins la fin de l’empire romain avait un peu de panache, là...


                      • Com une outre 17 janvier 17:04

                        Enfin on a trouvé un fan de Attal en l’auteur. Il est un peu seul sur ce site. Par contre, je ne vois pas pourquoi cet engouement pour un gars qui n’a jamais rien fait de notable. En plus il ne me paraît pas franchement branché écologie comme l’auteur, ainsi que tous les autres ministres d’ailleurs.


                        • ETTORE ETTORE 17 janvier 17:16

                          Ce qu’il faut entrevoir, au delà de la mise en époux-vantail de ces « ministres » merd-iatiques, et qui servent de couperet aux libertés françaises, il y a aussi ceux des galaxies plus lointaines, comme le pacsé déclassé « carte de Séjour-né », qui lui, avec une UN-CON-pétence crasse et avouée, sert de fumigation, à ce qui reste de prestige résiduel à ce pays.

                          ( Si, si, MacroMito, pense, qu’il doit bien en rester un p’tit bout de (ma)Gloire, coincé dans un coin de ce monde, qui tourne pas rond, puisque il a décidé d’employer la dératisation totale, par une nullité diplomatique, où rien ne pourras s’échapper.).

                          Après, après....

                          De quoi peut on s’étonner, venant d’un « truc machin chose » soporifique comme un supo contre les hémorroïdes, qui veut relancer la natalité française, mais, avec des appendices débarqués par bateaux bondés... ?

                          Trouver que les dernières manif ( à quelques milliards près) sont l’oeuvre de d’jeuns, qui n’ont pas trouvé de films porno à se mettre sous la capuche....et donc, ont manifesté leur désaccord en foutant le boxon, plutôt que de faire une lettre à ANAL+ ( mais qui sait écrire, si pas inscrit à l’Ecole Alsacienne ? )

                          Naaann, sérieux.....Vous verrez, en passant par le théâtre, ( source d’inspiration personnelle, en souvenir (IN)aspiré, de sa tendre jeunesse) vous verrez ce monde changer, et vos morveux....Avec !

                          Rien n’est laissé au hasard, si toutefois vous n’avez pas encore compris le but tri

                          ( UMPF) vie-vial en Renaissance.


                          • Lynwec 17 janvier 20:06

                            @ETTORE

                            Le théâtre à l’école, c’est essentiellement pour avoir l’alibi de faire jouer des rôles de filles aux garçons et inversement, sans que les parents puissent y trouver à redire...les effectifs, vous comprenez, nous, on aurait bien voulu, mais...

                            Et puis, c’est de l’art, mon bon monsieur, ma bonne dame...

                            Les esprits soupçonneux parleront d’éducation trans....pas vraiment versale...

                            Pas ça qui va nous faire remonter le niveau en maths, mais l’idiocratie en marche y trouvera son compte...


                          • https://t.me/trottasilvano/32255

                            A partir de demain les camions, accompagnés de tracteurs, voitures, vont se diriger vers Berlin pour la suite, sachant que c’est le 19 que Berlin va être bloquée.

                            Mais là, bloquer Berlin à cette période, ça ne va pas faire plaisir du tout car le 19, c’est le début du salon international Grüne Woche (semaine verte) et cela dure une semaine.

                            C’est un des plus grands, si ce n’est le plus grand salon international dans le domaine alimentaire....


                            • https://t.me/trottasilvano/32253

                              Harthausen, ville ou village de 3000 habitants ce soir, presque en direct en Allemagne.
                              Quelle organisation. Perso je suis admiratif...


                              • https://t.me/trottasilvano/32251

                                Les Agriculteurs Allemands ont déjà gagné !

                                L’énorme majorité du peuple (reste quelques écolos-stupides-extrémistes) est derrière eux.
                                Mais message aux agriculteurs français et européens qui voudraient suivre leur exemple :
                                Ils ont été respectueux, sans aucune violence, sans aucun acte de de vandalisme.

                                Dans la joie et la bonne humeur. Ils ont été magnifiques.


                                • Tous les participants au forum W E F sont des ESCROCS, PUANT le mensonge ....

                                  Pendant que la petite élite psychopathe de Davos va nous dicter de faire encore des sacrifices pour le climat, instaurer un pass carbone pour surveiller nos achats, eux sont arrivés en jets privés ou hélicoptères, dépensent en 1 semaine ce qu’un simple travailleur ne gagnera sans doute pas en une vie.

                                  Un exemple. Une délégation ministérielle est arrivée en jet privé en Suisse, puis a pris un hélicoptère pour rejoindre Davos, où une limousine les attendait pour les conduire dans un chalet réservé pour l’occasion, 500.000 euros la semaine (source agent immobilier publication d’hier) ... Les bagages sont arrivés un peu plus tard dans une camionnette.

                                  Cerise sur le gâteau, les espaces extérieurs sont chauffés y compris les sols des balcons extérieurs.

                                  N’oubliez pas d’éteindre votre wifi et baisser votre chauffage, svp.

                                  https://www.20min.ch/story/wef-24-stunden-butler-und-naechtliches-lammkarree-so-lebt-die-wef-elite-103021054


                                  • Lynwec 17 janvier 19:59

                                    @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                                    Oui, mais cépapareyeuh, eux, ils le valent bien et donnent tant pour le notre, de bien...
                                    Les mangeurs inutiles n’ont pas besoin de tant que ça, si on y réfléchit, d’un neurone distrait...


                                  • 10 000 agriculteurs et habitants manifestent ce soir à Parkstetten en Allemagne contre le gouvernement. Un énorme incendie a été allumé.

                                    https://t.me/alexis_poulin/4557


                                    • Macron veut éduquer les ados ! Interdiction de penser par eux-mêmes, ils doivent impérativement écouter SA VÉRITÉ, celle des médias aux ordres, celle de Big Pharma etc.

                                      Il a dit : « Si on a des adolescents et de futurs citoyens dont le rapport à la vérité a été mal bâti sur les réseaux sociaux…

                                      Bonjour la génération des complotistes. »

                                      https://t.me/trottasilvano/32256


                                      • L’entre-soi est le Sida de la liberté d’expression ....

                                        Nous les peuples, nous devons arrêter ces psychopathes, cette petite élite qui se comporte en dictateur.

                                        Les élites en ont assez de la gênante liberté d’expression et ne veulent plus accepter les critiques sur leurs projets.

                                        C’est pour cette raison qu’ils ont déclaré que « la fausse et la désinformation » constituaient le plus grand risque pour les années à venir.

                                        Parce que cela pourrait entraver la « capacité à relever les grands défis mondiaux », Ursula lance un appel à peine voilé à une censure mondiale contre les voix qui contredisent les récits des élites.

                                        Pour Klaus Schwab, architecte du « Great Reset », cela fait d’elle une « visionnaire extraordinaire ».

                                        Virons-les !

                                        https://derstatus.at/great-reset/wef-kritiker-bedrohen-great-reset-eu-chefin-will-globale-zensur-1975.html


                                        • troletbuse troletbuse 17 janvier 22:56

                                          Au fait, Le Merdeux a-t-il appris ce qu’était un hectare ?

                                          Paraît qu’il a répondu 10/10 mètres. et Attal et Manu ont applaudi  smiley


                                          • ETTORE ETTORE 17 janvier 23:29
                                            troletbuse 17 janvier 22:56

                                            «  »«  »Au fait, Le Merdeux a-t-il appris ce qu’était un hectare ?«  »« 

                                            ------------------

                                            Un »hec-tare", est, dans la CONStellation macro-nide, un type aillant fait HEC, et sorti TARé.

                                            C’est même marqué sur leur carte de visite .

                                            Certains on persévéré pour faire l’ANE


                                            • troletbuse troletbuse 17 janvier 23:34

                                              @ETTORE
                                              Il faut apprendre au Maire 2 qu’un mectare est un are dilaté comme jamais


                                            • zygzornifle zygzornifle 18 janvier 10:29

                                              Une personne intelligente et censée s’entoure de personne performantes pour aller de l’avant, résoudre les problèmes et les crises de la meilleur façon qui soit en ayant en tête de vouloir contenter un maximum de citoyens évitant ainsi les conflits, un benêt s’entoure de personnes encore plus bêtes que lui pour pouvoir passer pour intelligent et il court comme un canard sans tête, sans aucun but et totalement aveugle mais il y va ....


                                              • roby roby 18 janvier 12:01

                                                Tous ces ministres ce n’est pas l’intérêt de la France qu’ils défendent mais leur portefeuille, quand on connaît le salaire de la ministre de l’éducation Nationale Mme  Amélie Oudéa-Castéra et avec qui elle est mariée le directeur de la société Générale. https://www.revolutionpermanente.fr/Oudea-Castera-son-mari-PDG-de-la-Societe-Generale-a-menti-pour-proteger-l-evasion-fiscale


                                                • ETTORE ETTORE 18 janvier 12:47
                                                  roby 18 janvier 12:01

                                                  Tous ces ministres ce n’est pas l’intérêt de la France qu’ils défendent mais leur portefeuille, quand on connaît le salaire de la ministre de l’éducation Nationale Mme  Amélie Oudéa-Castéra et avec qui elle est mariée le directeur de la société Générale.

                                                  ----------

                                                  Couplets de la Marseillaise.....


                                                  Que veut cette horde d’esclave

                                                  De traitres, de rois conjurés ?

                                                  Pour qui ces ignobles entraves

                                                  Ces fers dès longtemps préparés

                                                  Français, pour nous, ah ! quel outrage

                                                  Quels transports il doit exciter !

                                                  C’est nous qu’on ose méditer

                                                  De rendre à l’antique esclavage !

                                                  ------

                                                  Quoi ! des cohortes étrangères

                                                  Feraient la loi dans nos foyers !

                                                  Quoi ! ces phalanges mercenaires

                                                  Terrasseraient nos fiers guerriers

                                                  Grand dieu ! par des mains enchainées

                                                  Nos front sous le joug se ploieraient

                                                  De vils despote deviendraient

                                                  Les maitres de nos destinées !

                                                  _

                                                  Tremblez, tyran, et vous perfides

                                                  L’opprobre de tous les partis,

                                                  Tremblez ! vos projets parricides

                                                  Vont enfin recevoir leur prix

                                                  Tout est soldat pour vous combattre,

                                                  S’ils tombent, nos jeunes héros,

                                                  La terre en produit nouveaux,

                                                  Contre vous tout prêts à se battre

                                                  ----

                                                  Français en guerrier magnanimes,

                                                  Portez ou retenez vos coups !

                                                  Epargnez ces tristes victimes,

                                                  A regret s’armant contre nous

                                                  Mais ces despotes sanguinaires

                                                  Mais ces complices de Bouillé

                                                  Tous ces tigres qui, sans pitié,

                                                  Déchirent le sein de leur mère

                                                  ------

                                                  Amour sacré de la Patrie

                                                  Conduis, soutiens nos bras vengeurs

                                                  Liberté, Liberté chérie,

                                                  Combat avec tes défenseurs

                                                  Sous nos drapeaux que la victoire

                                                  Assure à tes mâles accents

                                                  Que tes ennemis expirants

                                                  Volent ton triomphe et notre gloire

                                                  ----

                                                  Nous entrerons dans la carrière

                                                  Quand nos ainés n’y seront plus

                                                  Nous y trouverons leur poussière

                                                  Et la trace de leurs vertus

                                                  Bien moins jaloux de leur survivre

                                                  Que de partager leur cercueil

                                                  Nous aurons le sublime orgueil

                                                  De les venger ou de les suivre


                                                  C’est toujours bon de relire ces couplets, ET si d’actualité !


                                                  • roby roby 19 janvier 11:31

                                                    @ETTORE
                                                    Suis entièrement d’accord avec vous « c’est toujours bon de relire ces couplets. » Et si d’actualité ! 

                                                    je pense que cela existe depuis la nuit des temps  :

                                                    De vils despote deviendraient

                                                    Les maitres de nos destinées !


                                                  • zygzornifle zygzornifle 19 janvier 09:16

                                                    Avec Macron les parachutes ont étés remplacés par des chars a putes ......


                                                    • La peste brune de la politique française .

                                                      https://twitter.com/SinedWarrior/status/1748276416481833052

                                                      Les députés LR et macronistes ont refusé de voter pour plus de transparence de la Commission européenne sur les contrats d’achat des vaccins, sur la publication des SMS de von der Leyen avec Pfizer et sur les conditions du plan de relance suite à la

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité