• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Réponse à M. Hollande sur la loi travail : Niet !

Réponse à M. Hollande sur la loi travail : Niet !

Le projet de loi Travail, "une loi de progrès utile à notre pays", "ne sera pas retiré" et les "principes de l'article 2 seront maintenus", assure le président François Hollande dans un entretien à paraître mardi dans le quotidien Sud Ouest.

Un article va effectivement paraître ce jour, dans le quotidien Sud Ouest et émanant du chef de l' Etat. Le but affiché est simple : à l'heure où les français voit une embellie sur le réapprovisionnement en essence, où les syndicats de fonctionnaire n'ont pas encore réussi à mobiliser pour une grève générale, à l'heure où il a même décidé d'acheter leur silence grâce à une augmentation d’un milliard d’euros, François Hollande lance son offensive. Il ne faut pas être dupe de l'instant choisi. Il en va ainsi du devoir de solidarité de la Fonction Publique de paralyser le pays. Pourquoi ? Parce que si vous laissez vos camarades sur le bord de la route, vous serez les prochaines cibles lors du quinquennat suivant  !

 

Afficher l'image d'origine

"Le projet de loi ne sera pas retiré. La philosophie et les principes de l'article 2 seront maintenus", affirme le président de la République. L'article 2, qui consacre la primauté de l'accord d'entreprise sur la convention de branche en matière d'aménagement du temps de travail, "prévoit que l'accord d'entreprise, pour être valide, devra être approuvé par les syndicats qui représentent une majorité de salariés. C'est un verrou très sérieux", estime le chef de l'Etat.

D'abord, voici le fameux texte. On observe ici une cohésion avec le volontarisme de son ministre, M Valls. Reste que ce texte pose de nombreux problèmes, et dans l'esprit souhaite inverser la"hiérarchie des normes" : techniquement, une entreprise à l'échelle locale aura toute latitude pour décider du sort de ses employés, lorsqu'elle estimera être déficitaire (1 trimestre pour les TPE, 2 pour les PME,  3 pour les Grandes Entreprises). Afin de faire passer la pilule, le chef de l'Etat se réfugie sur l'accord d'entreprise au bénéfice des syndicats majoritaires. Si 50% d'un syndicat majoritaire décide d'accepter un remaniement du temps de travail, une augmentation de celui-ci entrainant une baisse de revenu, un licenciement économique justifié par cet article 2 ; alors le reste des salariés devra accepter de s'y plier.
Quels problèmes cela pose-t-il ? C'est très simple : sous couvert d'une majorité de salarié syndiqués (car je vous rappel qu’en France le syndicalisme est de l'ordre de 7%), l'entreprise verra elle-même les salariés donner le bâton pour se faire battre ! Ils accepteront d'être moins bien payés, de travailler plus et même d'être licenciés afin de sauvegarder leur emploi.
Sous couvert d'une hypothétique redistribution, comme cela a été le cas cher Peugeot par exemple, il faut finalement accepter que les plus fragiles soient sacrifiés afin de conserver son propre emploi.
Mais enfin ! Quelle société est-ce là que celle auquel le chef de l'Etat veuille que nous participions ! Assujettir le monde de l'entreprise aux volontés totales des patrons qui la compose, mais que croyez vous que cela va donner !!! Souvenez vous simplement de la baisse de TVA dans le secteur de la restauration et les emplois promis qui ne sont jamais arrivé
 

Afficher l'image d'origineQuant au projet de loi, "ce texte assure de meilleures performances pour les entreprises et offre des droits nouveaux aux salariés. C'est parce que c'est une loi de progrès utile à notre pays que je considère qu'il est nécessaire de le mener jusqu'à son terme", souligne-t-il.

Ce projet va assurer tout comme pour les restaurateurs, une meilleure performance aux patrons, qui vont effectivement voir leur chiffre augmenter. Par contre pour les salariés, les nouveaux droits comme mentionnés ici,sont en définitive coreligionnaires de leurs parcours professionnel. C'est une manière habile de masquer le fond du problème : le projet de loi El Khomri va ouvrir la possibilité pour chacun de se former, de rebondir après une période de chômage. Concrètement, si je perds mon emploi, les droits cumulés me donneront l'opportunité de me former à un nouveau métier. C'est très pratique !Souvenez vous de la réforme de pôle emploi. Dans quel but ? les métiers en manque de main-d’œuvre auront tout à loisir de puiser dans une réserve construite par les pôles emplois locaux :


- Formez vous !

- Bien sûr, mai si je souhaite me former à l'équitation et qu'aucun centres équestres ne proposent cette formation dans ma région ?

- Ah désolé, je ne peux rien faire pour vous, en revanche, voici une formation en restauration , ça recrute !

- Je refuse.

- Parfait ! Vous serez radié et les chiffres du chômage vont baisser.

Il ne faut se faire aucune illusion quand à la façon dont évoluerait les choses si cette loi était appliquée.

Afficher l'image d'origine
Pour le président, "le débat qui va s'ouvrir la semaine prochaine au Sénat sera intéressant : nous verrons ce que la droite proposera en matière de droit du travail puisqu'elle y est majoritaire. La comparaison fera sans doute progresser la raison".

Alors là...quel argument d'autorité ! Puisque vous ne voulez pas de nos chaînes, vous constaterez à quel point celle de nos adversaires politiques sont infiniment plus lourdes !C'est honteux de s'en référer à cette menace, ce chantage à l'escalade de la restriction des droits. Et c'est surtout bien la preuve, que cette "raison" a lieu d'être sollicitée, puisque ceux qui n'ont aucun scrupules, (ou tout au moins pas autant que le Président), livreront un texte remanié et pire que le précédent.
Le message est : nous organisons la mise en pièce du code du travail, mais remerciez nous quand même de de na pas être des tyrans. Ceci prouve bien que les contestations populaires n'intéresse pas l'exécutif, que l'ouverture du fameux "dialogue social" (qui a toujours été en réalité la lutte des classes), n'est pas une priorité, semble-t-il.
Raison de plus pour bloquer le pays totalement, et surtout intensifier les actions jusqu'à la paralysie totale dans 15 jours, lors de l'euro de foot. Lorsqu'on voit, au dernier G7, Hollande rire lorsque Donald Tusk lui demande si il aura réglé le problème des grèves avant l'euro de foot, (vu dans le petit journal du 30/05/2016), on comprend qu'un ordre liberticide émanant de Bruxelles a la volonté de construire une Europe à la solde du patronat, du fric et du divertissement de masse. Ca ne vous rappel rien ? 
 
Interrogé sur un éventuel recours au 49-3 en deuxième lecture, François Hollande dit "préférer que le texte soit adopté sans y avoir recours. Mais pas au prix d'un renoncement". "Après six ou sept mois de débats, qui osera dire que le gouvernement sera passé en force ? Ensuite le texte s'appliquera et les Français pourront alors juger : il restera neuf mois jusqu'à l'élection présidentielle, ils verront concrètement s'il aura permis des progrès et se prononceront en conséquence", ajoute-t-il.

Le 49-3, fait actuellement l'objet d'une étude dans différents groupes de Nuit Deboutle but est l'abrogation pure et simple de cette brutalité anti-démocratique. Nous n'élisons pas des députés pour que leurs votes soient bafoués par un président qui a lui même composé sa majorité, en dehors de toute consultation citoyenne. La redistribution des pouvoirs doit être actée dans le cadre d'une nouvelle constitution. Nos instances démocratiques ne fonctionnent plus sous la présidence européenne, où des députés non-élus, dirigent le secret des affaires sous l'égide des banques, comme en atteste la crise grecque. Quant au passage en force, en voici un exemple concret :

  

Elle a été utilisée et est utilisée dans les manifestations pour intimider l'opinion publique. Un signe de déliquescence du pouvoir autrement plus inquiétant !

Force, Unité et Résistance Camarades ! 



Révolutionnairement Vôtre

Boris Rannou

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 1er juin 2016 07:33

    HOLLANDE..dit « Connard le barbare » avec la l’oie travail ou comment casser nos acquis...

    Et dire qu’il y a encore en France des gens pour le soutenir.. ?


    • devphil30 devphil30 1er juin 2016 08:20

      @Le p’tit Charles


      Nous sommes dans un vide sidéral de la démocratie.
      Les prétendants à 2017 aux ordres de Bruxelles ne pourront rien faire que d’appliquer les directives européennes.

      Première chose à faire pour les candidats en 2017 , il faut évincé tous ceux qui sont passés par les Youngs leaders , instance de la vage de cerveau américaine.

      Après ce premier tri , il faut choisir le candidat le plus à même de sortir la France du carcan Européen qui apparait de manière très visible comme une institution étouffant les pays.

      Aujourd’hui très peu de candidats peuvent inverser les choses , le choix reste çà faire parmi le moins pire et l’option bulletin blanc permet de ne rien regretter.

      Philippe

    • Le p’tit Charles 1er juin 2016 08:35

      @devphil30...En effet 2017 sera sans doute un tournant en politique en France enfin devrait être, mais rien n’est fait à voir la liste actuelle des candidats..entre retour vers le passé et Anne ne vois tu rien venir.. ?

      Choix Cornélien
      Ou repartir à zéro.. ?
      mais pour cela il n’y a pas foule au portillon...

    • Le421 Le421 1er juin 2016 20:56

      @Le p’tit Charles
      Vivement que la droite reprenne les commandes !!
      Hein ?
      C’est déjà la droite ??

      Bon, ben, un peu plus à droite alors...  smiley

      Mmm’béciles !!


    • tonimarus45 1er juin 2016 08:56

      bonjour—hollande a la memoir selective,il a dit a une epoque pis que pendre du 49/3,a meme preconise sa disparition et il sera un de ceux qui l’aura le plus utilise et cela sans aucune honte

      Ouelle est la legitimite de quelqu’un qui a menti comme un arracheur de dent aux français,qui ne presente plus que 15% d’opinion favorable, et qui seras passe en force « grace » au 49/3(( et cela plusieurs fois))), dont il disait pis que pendre il n’y a pas si longtemps ?????????

      • Armelle Armelle 1er juin 2016 15:18

        @tonimarus45
        Tout cela est bien exact, seulement je ne voudrais pas être désagréable mais il fallait quand même être un peu « noeud-noeud » pour croire toutes ses conneries en 2012 !!!
        Faut assumer maintenant , c’est ça la démocratie, un troupeau d’idiots plus un.
        C’est aussi la démocratie qui a amené Hitler au pouvoir !!!! En effet c’est efficace...comme quoi le principe de donner raison aux plus nombreux est bien débile, le jour où les FNistes seront plus nombreux que les socialistes, car vu la politique de ces abrutis, ça ne saurait tarder, vous rirez sans doute un peu moins et trouverez un subterfuge alambiqué du style que ce parti est anticonstitutionnel. ...Ben voyons...
        Eh Tony, on a ce qu’on mérite !, il n’y a qu’à voir l’histoire du PS dont les représentant ont vendu la France aux Nazis, dont un des présidents a siégé à Vichy.... et je vous passe le reste... En effet, belle formation de putes en tout genre, à croire que c’est le socialisme qui veut ça.
        Il faut vraiment être sans morale pour voter pour ce parti et ce qu’il représente...


      • Aristide Aristide 1er juin 2016 16:12

        @Armelle


        « Comme quoi le principe de donner raison aux plus nombreux est bien débile ... ».

        Cela serait super chouette de donner raison à une élité autoproclamée. Pas besoin de demander l’avis des plus nombreux, ces quoi ? ... ah oui, ces idiots.

        Quand la suffisance s’allie à la pure saloperie. 

      • Armelle Armelle 2 juin 2016 13:57

        @Aristide

        « Cela serait super chouette de donner raison à une élite autoproclamée »

        Tout n’est pas NOIR ou BLANC banane, lis donc un peu, tu verras d’autres modèles peuvent exister...
        Je te le fais une nouvelle fois ; c’est la démocratie qui a mit Hitler au pouvoir....C’est la preuve que les peuples ont autant de chance d’élire une pure saloperie qu’un autoproclamé en soit une autre...

        Quand l’ignorance s’allie avec la pure bêtise...
        Car imaginer que ton vote aujourd’hui à la moindre influence sur l’avenir de ton pays (enfin ce qu’il en reste), là tu deviens rigolo
        Qu’il est drôle le gars
        ...On a vu ce que votre grosse nouille tant attendue à fait en l’espace de seulement 4 années, c’est délirant !!! Là aussi les plus nombreux avaient sans doute raison, c’est d’ailleurs pour cette raison que ces mêmes « badabeux » sont dans la rue à foutre un bordel sans nom !

        Quand on est pour cette forme de démocratie et que le candidat que l’on a choisi est élu, et bien on ferme sa gueule jusqu’à la fin de son mandat
        ...Démocratie !!! pfffff, démocratie d’abrutis oui plutôt !!!

        Pour finir, c’est au peuple de voter les lois, pas à des pantins corrompus. Et s’il fallait passer tous mes dimanche matin à voter par voie de référendum, et bien oui je le ferais, et ça, ça pourrait commencer à ressembler à une démocratie
        Quand on pense que ce sont les mêmes ordures qui PROPOSENT et VOTENT les lois, c’est à mourir de rire de voir certains s’imaginer être en démocratie

        A bon entendeur..........


      • alain-aaae (---.---.122.46) 1er juin 2016 15:46

        hier mardi 31/05 nous avons eu la visite de notre chef de le C G T martinet qui s est fait un peu chahuté par des commercants mais surtout par des soustraitants a qui il leur a rappelé que eux aussi était dans le méme sac que les travailleurs car les donneurs d ordres pourront leur demander de revoir leur marge mais ces cons ont brandi des pancartes et répétons les mémes mots que ce connard de gattaz la C G T sont des térorristes.C EST lamentable que ces gens n ai rien compris 


        • Le421 Le421 1er juin 2016 21:00

          Quoiqu’il en soit, j’espère que les français se souviendrons que depuis des lustres, c’est la droite qui commande. Avec ou sans faux nez, avec ou sans perruque, avec ou sans lunettes noires...
          En 2017 ? Pas certain.

          Déjà, les accords CETA vont entrer en vigueur.

          Quoi ?
          Marine s’en fout ?

          Bon, ben on laisse passer alors.
          Perso ? Je ne suis pas agriculteur et je fais attention à ce que j’achète...

          Là où je rigole, c’est que tant que les neuneus s’occupent des immigrés, les multinationales leur mettent bien profond.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Louis Mathurin

Louis Mathurin
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès