• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Réponse à Monsieur Vanneste sur l’Hadopi : les artistes (...)

Réponse à Monsieur Vanneste sur l’Hadopi : les artistes piégés

Merci pour votre prise de position, courageuse car elle n’est pas majoritaire dans votre camp. Avec Jean Dionis du Séjour, Alain Suguenot et M. Tardy vous essayez de mettre à jour toutes les failles et les défauts de cette loi.
Elle sera adoptée, mais pour autant verra-t-elle réellement le jour ?
On connaît désormais le sort qui a été fait à la loi DADVSI dont vous avez été le rapporteur.

Et quand bien même, d’ici là (une à deux années, il faut laisser aux FAI le temps de se mettre en conformité : coût de l’opération 70 millions d’euros) le Peer to Peer sera une pratique marginale sur les réseaux, aujourd’hui ce sont les sites de streaming (lecture sans accès -théorique- à la copie) qui se développent.
Les jeunes ont définitivement fait le saut de l’immatérialité, le fichier MP3 obtenu par piratage aura été le dernier avatar des supports comme moyen d’accès à la culture.
Nous entrons dans l’ère du flux pour lequel le législateur n’a rien prévu, rien anticipé !

La convergence numérique, en route depuis un certain moment, abouti à ce que les écrans TV plat proposés aujourd’hui donnent un accès direct à Internet, donc facilitent la lecture en streaming de la musique des séries TV et des films dernièrement sortis.
Les jeunes gens ne savent même plus ce que c’est qu’un CD. Pour eux ce sont des antiquités comme dans ma jeunesse lorsque je tombais sur des « rouleaux enregistrés », même pas des 78 tours.

Le streaming est à ce jour légal, mais pour autant il privilégie, dans la chaine de création de la valeur des œuvres musicales ou audiovisuelles, les producteurs qui, vendant leur catalogue, ne réservent que la part congrue aux auteurs et aux interprètes.

L’intérêt d’une gestion collective d’un prélèvement sur les FAI serait d’obtenir un ratio plus égalitaire entre les producteurs, les auteurs et les artistes interprètes. Tout est possible, un tiers chacun par exemple. Si la licence légale avait été réellement adoptée lors du débat DADVSI (la propension à payer des consommateurs avait été évaluée à 7 € par abonnement pour la musique et l’audiovisuel), au regard des abonnements ADSL haut débit d’aujourd’hui (qui ne cessent de croître) cela représenterait un montant d’un milliard quatre cent millions d’euros par an à se partager par les trois acteurs de la filière, à savoir 466 millions d’euros chacun. Aujourd’hui le chiffre d’affaire du disque est de 600 millions € (il a été divisé par deux en quatre ans !)
Il y a donc urgence de légiférer autant sur la pédagogie des usages sur le net que sur la juste rémunération des auteurs, des interprètes et des producteurs.

Mais Mme Albanel, ministre ultralibérale ne veut pas en entendre parler …. Tout en laissant les artistes à leur « misère » elle réussit pourtant à piéger de « grands artistes » comme J. Gréco, M. Piccoli, P. Arditti et M. Leforestier à s’embarquer dans un plan pour le moins étrange qui consiste à assimiler « internet » au « capitalisme le plus débridé » et de mettre en accusation le PS de défendre ce capitalisme là !
Et du coup ces grands artistes cautionnent la suspension d’abonnement à Internet. On me dit les parents n’ont qu’à bien tenir leur rejetons ! En ont-ils aujourd’hui ? Militant de la cause et de la défense des familles, ayant encore un grand adolescent à la maison je me mets à la place de famille modeste de trois enfants par exemple avec un ado un peu rebelle et qui envers et contre tout pirate, mais ses deux frères en seconde et en terminale ont un professeur de physique qui organise la totalité de son cours, des exercices et des contrôles par internet sur son site…. Pour suivre, ils n’auront plus qu’à courir à la recherche d’une place dans des cybercafés pour pouvoir poursuivre leur travail scolaire. Est-ce cela que vous avez voulu Monsieur Piccoli et Madame Gréco ? Et je ne parle pas des amendements qui proposent ni plus ni moins l’installation de logiciels espions sur les ordinateurs reliés à la Haute autorité Hadopi qui assureront la traçabilité de tous les accès et consultation des ordinateurs !

Je lève mon chapeau au Président Sarkozy qui devient tout à coup (Merci Gréco, Arditti, Leforestier et Piccoli) le défendeur des arts et des Lettres contre les vilains socialistes qui défendraient le capitalisme sauvage.

Quand on sait, pour ceux qui comme moi se sont donnés la peine de s’informer et de suivre la totalité des débats parlementaires, que ce sont tout de même les « majors » qui ont poussé pour que ce texte soit adopté aux canons…. Je pense que nos « héros » qui grâce à leur grand âge sauront à tête reposée réfléchir sur la question, reviendront peut-être sur leur déclaration rapide et précipitée.
De toute façon cette « trace » qu’ils ont laissée dans le journal « le Monde » certains sauront en temps utiles le leur rappeler.

Je regrette de voir tant d’illustres esprits (nos derniers mousquetaires ne sont pas les seuls) se « faire avoir » car c’est bien le mot et « instrumentaliser » par la politique du Président Sarkozy qui est de régner en divisant.

La sagesse eut été pour le moins, dans une volonté que je comprends et que je partage d’envoyer un signal pédagogique et civique fort, de retenir, comme l’a suggéré Jean Dionis Du Séjour (nouveau centre), l’amende et non la suspension.

Ou enfin se joindre à d’autres pour réclamer une véritable concertation de l’ensemble des parties concernées à laquelle s’ajoute aujourd’hui le public (associations de consommateur, UNAF, Ligue de l’enseignement etc..). Ce travail n’a pas eu lieu, il eut pour autant été bien nécessaire sur un sujet aussi complexe et engageant aussi fortement l’avenir de la création.

Notre malin président qui s’est juré de détruire le Parti Socialiste ne l’a pas voulu, il a identifié l’opportunité, il a planifié son action et il a pleinement réussi son plan : jeter le trouble dans l’opposition et récupérer tout ce qu’il peut pour son camp. La dernière prise est magnifique, il peut être fier, mais je n’aimerais pas être à leur place lorsque les masques tomberont et que la vérité finira par se faire jour.

 

***

Ndlr : Les artistes au secours d’Hadopi
 
Juliette Greco
 
 
Maxime Le Forestier
 
 
Pierre Arditi
 
 
Pascal Obispo
 
 
 
Crédit photo : AFP

Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • Webes Webes 5 mai 2009 16:31

    @ l Auteur : Lorsque les masques tomberont, mais ils tombent deja.
    Vous aimez cette histoire ???? Alors imaginez la suite ........

    Stéphane, un menuisier abbevillois (Somme, 80) de 29 ans, n’aurait jamais cru se retrouver en garde à vue à cause d’un simple SMS reçu de la part d’un collègue. En effet, un collègue de travail d’humeur blagueuse lui a envoyé un SMS lui demandant : « Pour faire dérailler un train, t’as une solution ? ». La blague consommée et le cynisme oublié, le SMS se perd dans la mémoire du mobile qui est en réalité un mobile prêté par l’opérateur pendant que celui du jeune homme était en réparation, pour se retrouver quelques jours plus tard entre les mains des enquêteurs.

    Interrogatoire et garde à vue pour un simple SMS reçu

    C’est le 16 avril que Stéphane est convoqué au commissariat au sujet du fameux SMS qui est visiblement arrivé sur le bureau des enquêteurs. Une fois sur place, l’affaire le concernant relève du cadre criminel et terroriste, lui apprend-t-on. La personne à l’origine du SMS est aussi convoquée et placée en garde à vue. Après 24 heures d’interrogatoire et de garde à vue, les deux personnes sont relâchées. « C’était un véritable choc. En deux secondes, j’ai eu l’impression de devenir un vulgaire criminel. Je me retrouve dans une belle cellule jaune qui sent la pisse, j’ai l’impression d’être traité comme un chien. » a déclaré par la suite Stéphane au Courrier-Picard.fr qui a révélé l’affaire.

    L’origine de l’affaire reste inconnue pour le moment

    Le départ de l’affaire reste flou pour le moment. Bouygues Telecom, l’opérateur mobile concerné aurait lancé une enquête interne afin de découvrir quelle a été la source d’information menant les policiers au SMS. En théorie, les opérateurs mobiles n’ont pas le droit de divulguer quelconque information concernant leurs abonnés sans ordonnance judiciaire cependant, selon le procureur d’Abbeville Éric Fouard, « L’opérateur a le droit de consulter ces messages et le devoir d’alerter les autorités s’il estime qu’un crime ou un délit est susceptible d’être commis. ». Comment et par qui la police a été informée ? Affaire à suivre.


    • Webes Webes 5 mai 2009 16:36

      Hummmm vivement qu Hadopi soit comple au systeme Herisson !


    • lanatur lanatur 5 mai 2009 16:31

      l’état engage sa campagne publicitaire au sujet de la déclaration de l’IR par internet, je la faisait depuis trois ans de la sorte pour ma propre facilité et bien cette année ce sera sur papier et au dernier moment !


      • lanatur lanatur 5 mai 2009 16:39

        Je tiens à préciser que malgré l’avatar je n’ai jamais télécharger quelque oeuvre que ce soit, la seule pirate qui m’est été prêté sur clé USB m’a amené a aller la voir au ciné, clin d’oeil who watch the watcnmen. 


      • paul muadhib 5 mai 2009 16:40

        le forestier , oui je me souviens il y a environ 30 ans , un reportage sur un de ses spectacles, il y parlait de brassens ,et avec pas mal d arrogance declarait que sa musique etait « facile », et sous entendait que lui le forestier avait depasse le maitre..
        25 a 30 apres , le forestier est aux oubliettes et n a trouve que cette loi pour exister, brassens lui chante toujours...la vieillesse est un naufrage on vous dit...


        • appoline appoline 5 mai 2009 21:14

          @ Paul,
          L’amour propre de Leforestier en a peut-être pris un coup en voyant que les téléchargements pirates ne le concernaient pas.
          Il faut avouer que le CD est cher pour un ou deux titres, le reste ne mérite que le classement vertical, c’est valable pour la plupart des pseudos auteurs et encore moins interprètes qui dorment dans les bacs.


        • lanatur lanatur 5 mai 2009 17:05

          "Enfin, je ne vois pas pourquoi l’art devrait être davantage payé par ceux qui n’en consomment pas que la viande ou toute autre chose. Pourquoi ne pas aller jusqu’au bout de l’idée en proposant un pot commun pour tout, autrement dit : une Union Soviétique Française ?« 

          C’est ça un point Godwin ? mais non je me trompe, il n’est pas fait état d’hitler ou nazisme, soit appelons ça un point »Magin" ainsi rejoindra t-il ses aïeux rois dans la postérité.


        • dany99 5 mai 2009 17:24

          Il est vrai que faire cela est une approche soviétique. La preuve, ce grand pays communiste que sont les Etats Unis d’Amerique est en train d’envisager cette voie dans le cadre d’un projet appelé choruss (http://www.wired.com/epicenter/2008/12/warner-music-gr/). Il s’agit d’autoriser tout échange de musique contre un abonnement de 5$ par mois.

          PS : Ce message est ironique


        • lanatur lanatur 5 mai 2009 17:29

          AH ! C’était une question sérieuse à laquelle il fallait répondre, j’avais pris ça pour une galéjade.


        • HELIOS HELIOS 5 mai 2009 17:38


          Mage...

          Mais au fait, quand vous achetez un cd ou dvd vierge pour votre PC, une carte memoire pour votre APN... (appareil photo) vous payez DEJA pour tous ces salauds qui copient a c... rabatues tout ce qui passe par leur mains, non ?

          Et vous ne vous plaignez pas, d’acheter 15 euros un pack de 10 DVD premier prix a Carrefour alors que voyus payez 22 euros port compris une pile de 100 de ces même DVD là ou le rackett fiscal détourné ne sevit pas !

          15 euros/10 =1,5€ piece........ 22 euros/100 = 0,22 piece


        • lanatur lanatur 5 mai 2009 17:40

          « Je suis un homme sérieux ! Je suis un homme sérieux ! » et ça le fait gonfler d’orgueil. Mais ce n’est pas un homme, c’est un champignon !

          D’ailleurs, Mage, vous portez si bien le carpophore.


        • lanatur lanatur 5 mai 2009 18:06

          La cupule , c’est pour le coté gland ? j’avoue j’hésite désormais.


        • Papybom Papybom 5 mai 2009 18:08

          Bonjour Monsieur Mage.

          Nous payons toujours pour la collectivité.

          Par exemple, je n’aime pas le foot. Pourtant je suis ponctionné pour les stades, les retransmissions télévisuelles et les salaires faramineux des « vedettes ». Par contre je suis libre de ne pas regarder les rencontres.

          C’est la même chose dans beaucoup de domaine. Réfléchissez à ce que vous payez sans l’utiliser….

          Mais pour l’éducation nationale, je n’ai plus d’enfants scolarisés, mais je suis pour son entretien, avec nos impôts.

          Etant fumeur, je ne fréquente pas les salles de cinéma, je préfère louer un film et le regarder tranquillement chez moi. En louant ce DVD, je fais vivre qui ? J’ai payé pour un plaisir et je suis en accord avec moi ! Pour les jeunes, je leurs souhaite de faire comme nous. Apprendre à compter pour un plaisir. Celui-ci n’en aura que plus de saveur.

          Pour le téléchargement, je ne l’ai jamais pratiqué, et je ne pense pas le faire un jour. Je ne critique pas cette pratique. A l’époque des « zazous » nos anciens nous reproché les cheveux long !
          Les gents sont libres mais souvenons nous : La liberté de chacun, s’arrête ou commence celle d’autrui.

          L’exemple du SMS, illustre parfaitement, la dérive sécuritaire à la gloire de notre Roi. Et la je suis contre. Je refuse les « combines politiques » pour restreindre, un des mots inscrit sur nos mairies : Liberté.

          Cordialement.


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 mai 2009 19:54

          @Lech

          je ne suis pas si sûr que tout est été dit.... et encore moins que les commentaires aillent tous dans le même sens.
          bien à vous

          jean pelletier


        • Webes Webes 6 mai 2009 00:23

          Non M. Lech nous n avons pas fait le tour si l on part du principe qu Hadopi n est qu un etage de la fusee !
          Dite moi si l on a tout dit pourquoi je n ai rien pus lire ou trouver sur le cahier des charges de ce Spyware, est il si secret ????

          Voici le cahier des charges d Herisson : http://spreadsheets.google.com/pub?key=plm0Ezq4bVRYruN65Isp1dA&gid=0


        • Stéphane Bouleaux 5 mai 2009 17:23

          @l’auteur

          « piéger de « grands artistes » comme J. Gréco, M. Piccoli, P. Arditti et M. Leforestier »

          C’est une blague ? Des vrais artistes ?

          NON ! Des artistes en fin de carrière qui se sont gavés pendant des années et qui pleurent sur leur gloire passée en accusant les internautes !

          Les obispo aussi, comme les johnny, se gavent egalement à chaque concert ou sortie d’album !

          S’ils trouvent qu’ils ne sont pas assez riches, qu’ils se tournent vers universal qui a encore fait 15% de benefice en plus cette année.

          Les artistes independants, eux, vendent très bien leurs oeuvres quand ils proposent des produits de qualité. Personne ne pleure les vieux vinyls, les cassettes audi et les vhs. Personne ne pleurera les CD, et les chanteurs « à la chaine » qui nous matraquent de leur « dernier hit » à la radio.

          Le reste c’est du blabla d’intermediaire qui aimerait se sucrer un peu plus.


          • Pelletier Jean Pelletier Jean 6 mai 2009 09:45

            Stéphane Bouleaux,

             

            je ne peux pas souscrire à vos propos insultants à l’égard de Gréco, Piccoli, Arditti et Leforestier .... personne ne peut nier que ce sont de « grands artistes » et de surcroit je ne pense pas qu’ils se sont « gavés » comme vous dites.
            Mal informés sur ce texte ils ont été manipulés...

            bien à vous Jean


          • Stéphane Bouleaux 6 mai 2009 11:54

            "je ne peux pas souscrire à vos propos insultants à l’égard de Gréco, Piccoli, Arditti et Leforestier .... « 
            Je n’ai pas insulté ces personnes. Mais ce ne sont pas des dieux intouchables. Ce sont des chanteurs ou acteurs, rien de plus. Leur carriere est derriere eux, c’est un fait !

             »personne ne peut nier que ce sont de « grands artistes » « 
            Et bien si, moi. Ce ne sont pas mes gouts, ils sont passés de mode et n’interessent plus une majorité de francais. Donc EXIT !!! (on le fait bien avec les salariés des industries !).
            Il est facile d’accuser les internautes. Vous croyez VRAIMENT que Gréco et Leforestier sont dans la top list des telechargements sur EMULE ? LOL !!!

             »et de surcroit je ne pense pas qu’ils se sont « gavés » comme vous dites.« 
            Vraiment ?
            Je doute que les lecteurs ici auront les memes biens et revenus qu’eux un jour.
            Bien sur c’etait avant, quand ils avaient du succès et que les gens payeaient cinéma et musique à un prix raisonnable ! 
            Vous connaissez la fable de la cigale et de la fourmie ? Elle s’applique aussi au show biz !!!

            Pour elever le debat, je vous annonce (si vous ne le saviez pas) que les gens en ont marre de payer 15 euros (100 f) un CD en plastique rempli de chansons lamentables (qui passent en boucle à la tv), 25 euros (163 f) un bluray (incopiable) , 10 euros (65 francs) une place de ciné.

            La musique que l’on nous accuse de pirater est une suite de 20 titres mattraqués chaque heure sur radio et TV.
            Quand au cinema, en tant que cinéphile (grosse collection de DVD et de laserdisc, bcp de film vu au cinéma) , je trouve normal d’aller voir les films de qualité qui me plaisent , et eventuellement de regarder quelques daubes (bronzés 3 , asterix etc...) sur ma tv le dimanche soir. Surtout quand les acteurs sont payés 10 millions d’euros pour 1 film.

            Si on veut »retablir la justice" en france, alors qu’on commence par la sécurité des personnes.
            C’est plus utile, mais ca rapporte moins.


          • Cug Cug 6 mai 2009 13:10

            Je pensais tout de même ces « artistes » plus intelligents, plus lucides !

            La loi Hadopi n’a qu’un seul véritable objectif, débuter la mise en place d’un contrôle par les grandes compagnies (l’oligarchie) du net.

            Le téléchargement n’a rien à voir avec leur compte en banque, le développement des jeunes artistes et la production. Ils se sont fait « enfumés » smiley l’age peut être ?

            La caste des artistes bien gras se rebiffe ! Touchez pas à mon affaire !
            Franchement si une personne veut payer pour voir Arditi c’est son problème ...
            Quand à Picoli ses films datent de 20 ans et nous devrions encore les payer ?
            Greco et le Forestier dans les bras de l’inquisition, c’est tout de même dingue.
            Quand à Obispo lui je le comprend car sans le système actuel des majors il n’existerai pas autant donc il défend sa soupe ... pour midinettes de 14 ans.

            Je rappelle à ces chanteurs que la musique n’a besoin ni de l’inquisition ni de l’industrie pour exister juste de musiciens et du publique.
            Quand aux acteurs, la place de cinoch à 10 euros ça ne les gènent pas !
            Et en plus ils se disent socialistes ! La place à 1 euro pour les pauvres voilà ce qu’ils devraient défendre ces acteurs.

            Les outils informatiques + le réseau = révolution comme avec l’imprimerie de Guttenberg et à cette époque l’église qui avait le monopole de l’édition s’y est farouchement opposée, en vain. Qui s’en plaint aujourd’hui ?
            C’est pareil maintenant sauf que l’église = l’industrie (éditeur, distributeur, majors etc etc )

            Qui peut vraiment croire que la création musicale et audiovisuelle est menacée ?

            La peur (de perdre son usine à fric) tue l’esprit même de ceux qui étaient sensés en avoir un ouvert.

            La libre circulation des œuvres culturelles est au dessus de leur compte en banque ...

            Ceux qui défendent Hadopi sont les pendants des financiers actuels, touches pas au grisby, des voyous en fait.

            Ciao.


          • A. Nonyme Trash Titi 6 mai 2009 13:45

            Arditti, Arditti ???... mmmm ah oui, celui qui fait partie du défilé le bobos allé se faire de la gratte dans les publicités du Crédit Lyonnais, la banque sinistrement douloureuse pour le contribuable français... Y’en a qui n’ont vraiment pas de figure !


          • Bulgroz 5 mai 2009 17:37

            Le Code de la Route a été crée le 27 mai 1921. Soit quelques années après l’apparition des premières auto mobiles.

            Cela s’appelle la CIVILISATION.

            Vivement que la loi Hadopi soit votée et qu’on en parle plus (sauf pour les pirates).


            • lanatur lanatur 5 mai 2009 23:23

              @ Alchimie
              heu ? non rien !
              je trouve ma réponse franchement nulle ,je retourne voir le poste ... bon et bien c’est exactement ce que je veux dire.


            • Cogno2 6 mai 2009 11:09

              Le Code de la Route a été crée le 27 mai 1921. Soit quelques années après l’apparition des premières auto mobiles.

              Cela s’appelle la CIVILISATION.

              Tiens, pas de truc genre « la loi c’est la loi » cette fois ci ?

              Ahurissant que l’Humanité puisse comporter des êtres viables avec un système nerveux central digne d’un homard.


            • plancherDesVaches 5 mai 2009 17:42

              Pour moi, ce n’est même pas le fait qu’elle sera appliquée ou pas. Qu’elle fera augmenter les redevances de forfait des FAI ou, peut-être de façon encore plus honteuse, mais ils ont l’habitude de le faire, les redevances télé, pour compenser le coût.
              Et croyez-vous que la taxe sur les supports va disparaître... ???

              Non, ce n’est pas le pire.
              Le pire, c’est d’obliger à installer un mouchard, en plus payant, sur son poste.
              Et l’idée d’aller espionner aussi les pièces jointes de mail est au combien révélatrice de cette politique destinée à protéger le pouvoir de ces « élites » en les prévenant de tout germe de contestation.
              Mais ils payeront. Et bien plus cher que ce qu’ils nous font payer actuellement.

              Je sais, je pourrais me retrouver en garde à vue pour ces simples écrits. Et bien, j’irai.


              • nounoue david samadhi 5 mai 2009 18:32

                JE NE DIRAIS QU UNE SEULE CHOSE ? IL FAUT LA MEME LOI POUR LES BANQUIER ET LES SPECULATEURS ? SANS OUBLIER LES PARADIS FSICAUX ;
                ILS ONT JOUER COMME DES GAMINS ? ET BIEN ONT VA LEURS COUPER LEURS BIEN ? IL FAUT ARRETER DE PRENDRE LES GENS POUR DES CONS ? L UMP SA SUFFIT ;


                • CastoR 5 mai 2009 18:34

                  Tant que nos joyeux voleurs (les majors) et nos joyeux artistes n’auront pas compris que le monde change et qu’ils n’y peuvent rien, ils continueront à vouloir nous faire passer à la caisse d’un magasin qui n’existe plus.

                  Les oeuvres sont dématérialisées, reste à inventer une juste rétribution pour les créateurs.

                  Les intermédiaires devront se reconvertir, les vrais voleurs, ce sont eux !


                  • MR MERLIN Perpleks 5 mai 2009 19:38

                    Quand on pense que M. Le forestier chantait « une maison bleue adossée à la colline...ils ont jeté la clef.............., »
                    C’est à hurler de rire,


                    • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 mai 2009 20:50

                      @perpleks,

                      c’est en effet assez drôle de la part de Le forestier...

                      jean


                    • 65beve 65beve 5 mai 2009 22:22

                      Bonsoir,
                      C’est pas Juppé qui voulait appeler l’UMP la maison bleue ?


                    • Pelletier Jean Pelletier Jean 6 mai 2009 09:49

                      si c’est bien Juppé qui avait envisagé d’appeler l’UMP la Maison bleue.....

                      jean


                    • heliogabale boug14 5 mai 2009 19:40

                      Tous ces artistes qui veulent donner des leçons de socialisme m’énervent ! C’est quand même fou qu’ils puissent dire ça...le téléchargement n’est pas du vol c’est du partage donc c’est en rien du capitalisme sauvage et débridé et puis il faut être honnête : est-ce que leurs albums valent réellement le prix qui est affiché sur la pochette. Pascal Obispo c’est honnêtement très mauvais, son meilleur album ne vaut pas 1 € ! et puis il faut se poser une autre question : avons-nous les moyens de dépenser 20 euros pour un disque...la réponse est non...et puis j’ai de plus en plus l’impression que la valeur d’un album sur le marché est inversement proportionnelle à sa qualité : sur itunes, j’ai trouvé l’album éponyme de mark hollis (un grand artiste dégoûté par les maisons de disques et qui vit aujourd’hui retiré...11 ans qu’il n’a plus fait d’albums) à 4,99€ !

                      Tant qu’on y est finissons par une phrase qu’il avait prononcé en 1991 aux inrocks : Il est temps que ce milieu soit un peu plus créatif. Car je suis incapable de parler à des gens qui ne réfléchissent qu’en termes de produits, de formats, de calibres. Peu de gens aiment la musique dans les maisons de disques


                      • Papybom Papybom 5 mai 2009 20:23

                        Réflexion qui n’engage que moi et mon I.P

                        Ce qui est stupéfiant, c’est qu’un homme décide pour l’ensemble des français.

                        Sa dernière lubie, souvenez-vous, supprimer la pub sur les chaines publique. Il fait une annonce, décrète et oblige le gouvernement à voter une loi.

                        Pour Hadopi, même chose. Je veux, donc voter et revoter, je veux ma loi. Et nos braves députés « paillasson », pour le bon plaisir du Roi, votent et revotent.

                        Il veut un gros avion, les caisses son vides, mais il en sera fait selon votre bon plaisir ! Madame Dati( que je ne porte pas dans mon cœur, mais..), vous avez fini de me plaire, je vous désigne comme volontaire….Pour disparaître de Ma vue et de Mon gouvernement.

                        Pour une parcelle de gloire, pour être sous les projecteurs ; les bouffons acceptent d’être humiliés. L’herbe doit être bien tendre, dans les jardins de l’Elysée !

                        Excusez-moi pour l’expression, mais pourquoi s’emmerder, quand il suffit d’un vœu, d’une passade à peine exprimée pour que les courtisans approuvent. Avez-vous vu, mon bon Maitre, comme j’ai fais voter votre loi. Bien, mon ami, de secrétaire d’état vous passez ministre. Car tel est notre bon vouloir.

                        Le roi aime la musique instrumentale, donc on ne touche pas à son clavier.

                        Faute de gardes suisses, le roi aide les troubadours Franco-belges-Suisses et plus si affinité aves le régime fiscale…..

                        Stop, arrêtons le massacre, nous avons connu « La putain de la république ».N’accédons pas à une république de toute petite vertu.

                        Cordialement.


                        • franck2009 5 mai 2009 20:46

                          Arthur H comme Hadopi


                          • Nicolasalima 5 mai 2009 21:33

                            Je conçois que çela soit difficile à accepter pour certains (vieux et largués) artistes qui ne vivent que de leur droit d’auteur sans bouger leur c*l, mais les fichiers musicaux vont devenir un support promotionnel, gratuit pour le consommateur, les revenus il faudra venir les chercher, faire des concerts, du merchandising, les gens adorent, ça rapporte !

                            Ah oui, je sais, ça suppose faire autre chose qu’attendre le chèque de la SACEM. Les temps changent que voulez-vous ?


                            • pendragon 5 mai 2009 21:39

                              Avoir Gréco et Piccoli contre vous, c’est avoir tort.


                              • Pelletier Jean Pelletier Jean 6 mai 2009 09:37

                                @Pentagron,

                                c’est un peu court !!! peut être que Gréco et Piccoli n’ont pas en main tous les élèments, le sujet est complexe et ils ne sont plus très jeunes, donc les ados qui télèchargent ils ne savent pas ce que c’est.
                                le côtè incontournable ( le bien essentiel) d’internet ils ne connaissent pas.

                                la falsificatiion des adresses IP encore moins.... IP qu’est-ce que c’est ?.

                                etc.....

                                bien à vous

                                jean


                              • pendragon 5 mai 2009 21:46

                                Réinventer les moyens de rétributions des productions artistiques est l’affaire de l’Etat et du Marché concerné, s’il fallait réinventer.


                                • pendragon 5 mai 2009 21:59

                                  Il ne sert à rien de débattre d’affaires avec des gens qui n’en ont pas la charge.


                                  • mamie85 mamie85 5 mai 2009 22:02

                                    une loie de vieux , par des vieux pour des vieux , votez par des vieux et defendue par des vieux !!! voila on a fait le tour du problême hadopi !!


                                    • fredleborgne fredleborgne 5 mai 2009 22:56

                                      La licence globale ne peut être la solution pour financer intégralement la création, mais il y a déjà une taxe pour l’audio-visuel qui est appliquée aux FAI, et qui risque augmenter, sans contrepartie pour les internautes, et par prétexte du piratage.
                                      Ces taxes qui pèsent sur les acteurs techniques (supports, diffuseurs) sont honteuses. Mon disque dur, la carte mémoire de mon appareil photo, mes CD gravables peuvent servir à autre chose que graver la musique ou les films de ces égocentriques.

                                      Je les boycotte, c’est à dire que j’ai volontairement suspendu mes achats de CD et de DVD, que je ne vais plus depuis 2005 au cinéma, que je n’ai pas de chaines payantes et que je ne les télécharge pas. Y’a la radio et la télé, mais après tout, je paye une redevance qui ne me permets pas de séparer les infos et les reportages des films et des variétés. Pour les films avec ceux que je n’aime pas, ou plus, comme pour les variétés, avec ma télécommande, je fais aussi le tri. Si tout le monde faisait comme moi, ce ras-le bol serait visible grace à la médiametrie.

                                      En 1980, le marché des films (videocassettes ou DVD) n’existait pas. Le cinéma vivait très bien. En 2009, il vit toujours très bien et a des ressources supplémentaires (encore plus de chaines, de public, etc etc.). Alors, même si le secteur DVD disparaissait, il devrait en théorie en rester assez quand même non ?

                                      Je constate aussi qu’avant le phonogramme, il y avait aussi des musiciens. On n’a pas attendu le 20 siècle pour qu’il y ait de la création. Alors, idem.

                                      Ce qui pourrait disparaitre, c’est une certaine race de profiteurs. Malheureusement, je ne le crois pas. Ils parviennent à faire légiférer en leur faveur, à s’en mettre plein les poches, et à prétendre nous regarder de haut et faire couper notre accès internet.

                                      Ma liste de « refusés d’audience privée » s’allonge chaque jour. Il faudrait que je la mette au propre, avec le motif et le lien.

                                      Bien que, je pourrais mettre déjà « J’aime plus » 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès