• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Républicains : les masques tombent

Républicains : les masques tombent

Les premières déclarations des principaux ténors du parti des « Républicains » laissent entrevoir quelle sera leur stratégie pour les Législatives. Et il apparaît que l’UMPS est loin d’être morte...

A droite, les masques sont tombés rapidement. Moins d’une heure après l’annonce des premières estimations, François Fillon signait un ralliement express à Macron, confirmant par là-même que toutes ses propositions relatives à la sécurité et la nation n’étaient qu’une simple posture, un attrape-nigaud électoral qui ne pèse pas lourd face aux vraies valeurs des « Républicains » : L’Europe et le Business (le plus libéral et mondialisé possible, évidemment). 

Mais cette fois, les électeurs de droite ne se sont pas (tous) faits avoir. Fillon peut incriminer Sens Commun, il n’a rien compris. Ce mouvement lui a permis de gagner la Primaire. Il lui a aussi évité de finir loin derrière Mélenchon en prenant de précieuses voix au FN. Quant aux électeurs centristes, si facilement effarouchés, ils s’étaient de toute façon réfugiés chez Macron dès les premières alertes du « Penelopegate ».

Depuis, les déclarations enamourées et les fausses attitudes contrites en faveur du vote Macron se sont multipliées chez l’immense majorité des ténors Républicains. Même Don Sarkozy, le parrain de la famille, a tombé le masque patriotique. Mention spéciale tout de même à Le Maire, Estrosi et Baroin. Ces ralliements permettent de se faire une idée assez précise de ce que sera leur stratégie pour les Législatives du mois de juin. 

 

Il s’agit ni plus ni moins que de renouveler le grand hold-up électoral des élections régionales de 2015. On peut être à peu près certains que nous allons avoir, dans toutes les circonscriptions où le FN (et la France Insoumise ?) seront en position de l’emporter, l’appel à des désistements « républicains » (avec des trémolos dans la voix), qui permettront aux comparses de l’ex UMP et du Nouveau PS de Macron de se partager les places sur le dos des électeurs.

Au final, l’Assemblée pourrait accueillir une assez large majorité pour le « NPS » de Macron et une pseudo-opposition incarnée par des Républicains qui auront sauvé les meubles grâce aux désistements réciproques. En somme, on se dirige vers un bel accord électoral qui ne dit pas son nom. 

Devenir la roue de secours du NPS de Macron, voilà donc la nouvelle ambition des « républicains » (il faut vraiment mettre ces guillemets). Le scénario semble déjà écrit, Baroin étant même déjà prêt à devenir le Premier ministre d’une future vraie-fausse cohabitation.

La seule question qui se pose désormais est de savoir si les Français se laisseront prendre à ce grossier stratagème.


Moyenne des avis sur cet article :  3.94/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • BA 27 avril 2017 17:27

    Nicolas Sarkozy, le retour du retour du retour ? Alors que la droite est divisée sur l’attitude à adopter au second tour de la présidentielle entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen et que se profilent les élections législatives, la direction de LR est en jeu.

    Après la défaite de François Fillon dès le premier tour et l’annonce de son retrait, les appétits s’aiguisent pour prendre le pouvoir au parti et pour débarquer Bernard Accoyer, nommé secrétaire général par François Fillon.

    Mais après la défaite, Nicolas Sarkozy est ressorti du bois pour être à la manœuvre, comme lorsqu’il a permis à François Fillon de rester candidat malgré les multiples lâchages dans son camp. Toujours dans l’ombre. Et le député Daniel Fasquelle aimerait donc bien que l’ancien Président sorte de sa deuxième retraite politique annoncée après sa défaite à la primaire.

    Ce mardi 25 avril, avant un petit-déjeuner des sarkozystes, le député du Pas-de-Calais a ainsi fait part de son envie de voir Nicolas Sarkozy reprendre la tête de Les Républicains.

    Déjà lundi, Nicolas Sarkozy avait improvisé un déjeuner avec « plusieurs de ses lieutenants », rapporte Le Parisien, à savoir Brice Hortefeux, Christian Jacob, Eric Woerth, François Baroin ou encore Laurent Wauquiez.

    L’idée : mettre François Baroin en chef de file pour la campagne des législatives accompagné de Laurent Wauquiez, qui n’a jamais caché ses intentions, à la tête du parti.

    http://lelab.europe1.fr/apres-de-francois-fillon-le-depute-daniel-fasquelle-veut-que-nicolas-sarkozy-reprenne-la-tete-de-lr-3310964


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 28 avril 2017 09:41

      @BA

      la DROITE FRANCAISE EST TOUJOURS LA PLUS BETE ...DU MONDE ...........ET MAINTENANT LA PLUS MALHONNETE ses élus nationaux trainent tellement de casseroles de BALKANY A SARKOZY battus par FILLON qui est en plus le + CON ....................................


    • Jeekes Jeekes 27 avril 2017 17:30

      « La seule question qui se pose désormais est de savoir si les Français se laisseront prendre à ce grossier stratagème. »
       
      J’en ai bien peur !


      • Daniel Roux Daniel Roux 28 avril 2017 08:17

        Le mode de scrutin, majoritaire à 2 tours a été choisi dans un but bien précis : Empêcher l’émergence de partis alternatifs.

        Le FN a mis 50 ans a émergé et a s’imposer en tant que parti. Du coup, le mode de scrutin se retourne contre ceux qui en ont tellement profité.

        Parions que le scrutin proportionnel va bientôt nous être proposer comme une grande avancée démocratique.

        Que ne feraient-ils pas pour garder leur fromage.


        • izarn izarn 28 avril 2017 17:41

          @Daniel Roux
          Quand les électeurs vont voir que les députés macronistes seront tous du PS....
          Ils vont voir qu’ils se sont fait entuber...
          Surtout qu’on va leur proposer la valse des pourris, des opportunistes de tout poil, le musée des horreurs des politicards français...Inutile de donner les noms. Tout le monde les connait ; Valls, Estrozizi, etc...A la tete des convertis : Sarkosy, Cambadélis ; le bal des vampires !
          Hollande : Entubage à tous les étages...Y fait pas dans la dentelle, si on lit les merdias, niveau « Je suis partout » sous Vivhy.
          Mais parfois trop c’est trop....Ce n’est meme plus drole !


        • Trelawney Trelawney 28 avril 2017 08:31

          Baroin étant même déjà prêt à devenir le Premier ministre d’une future vraie-fausse cohabitation.


          Fillon est arrivé en tête dans moins de 50 circonscriptions des législative. Comment pense vous qu’avec ce score, les républicains peuvent se retrouver une majorité aux législative.
          D’autre part le PS avec 6% et où Hamon n’est arrivé en tête dans aucune circonscription (même pas la sienne à Trappes) est déjà sous les radars et s’ils arrivent à se faire un groupe parlementaire aux législatives ça tiendra du miracle.
          Bertrand, Estrosi, Lemaire, Juppé commencent déjà à négocier avec Macron et dans le dos du LR, pour se trouver des alliances
          Melenchon garde le silence pour conserver la dynamique FI en vu des législatives.
          Le PCF et EELV en se prononçant pour macron contre Lepen, veulent eux détruire cette dynamique FI pour encore une fois négocier en sous main avec Macron pour se préserver des « députés mange gamelle » aussi inutiles que parasites.

          Avec ces législatives on verra l’assemblée se transformer avec un gros groupe FN (le plus gros). une force de gauche autour de Mélenchon Aubry (pour le reste du PS). Un groupe majorité présidentielle avec l’UDI, le reste du LR et du PS.
          Fin du PS, de EELV, du PCF et surtout du LR

          • Lugsama Lugsama 28 avril 2017 14:35

            @Trelawney

            Sauf que les legislatives sont une autre élection et un autre scrutin. Beaucoup d’electeurs PS vont lâcher Melenchon et retourner chez eux ou chez Macron, surtout après sa gestion pathétique des resultats du premier tour. Les LR sans les affaires étaient très, très proablement qualifié pour le second tour. Avant les affaires Fillon etait plus que Favori.

            Reste à voir les resultats du second tour et le comportement des chefs, les LR/PS sont souvent expérimentés et bien implantés, mais beaucoup de français votent habituellemen pour donner une majorité au nouveau président.

            A voir.


          • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 28 avril 2017 13:29

            Le LR, c’est une bille qui roule dans une cuvette, elle est attirée irrésistiblement vers le fond. El fond, c’est de rester dans l’UE et le système mondialiste. C’est pourquoi il se range derrière Macron.

            Inversement, les billes souverainistes ont plusieurs points d’arrivée, c’est pourquoi elles sont plus fragiles.


            • Lugsama Lugsama 28 avril 2017 14:27

              J’ai voté trois fois Fillon depuis le début des primaires et il est hors de question de voter Lepen. Je ne suis pas fan de Macron et je doit faire 700km pour voter, mais l’amour de la patrie me forcera de nouveau a prendre la route pour voter contre Lepen.

              Le FN n’a pas le monopole du patriotisme.. et de la part d’un parti fondé par des anti-gaullistes s’en est même risible, la sémantique à des limites.


              • izarn izarn 28 avril 2017 17:45

                @Lugsama
                Si vous voyez du gaullisme chez Fillon, vous n’avez pas changé de lunette depuis 30 ans...


              • non667 30 avril 2017 12:13

                @Lugsama

                mais l’amour de la patrie me forcera de nouveau a prendre la route pour voter contre Lepen.

                plus pervers que ce com c’est pas possible !
                qui ne trompe que ceux qui n’ont pas connu de gaulle malheureusement fort nombreux a cause de l’age !
                petit rappel pour les nés après 1950 :
                 de gaule = discours de Phnom penh = le droit des peuple/nations a disposer d’eux même,souveraineté ,respect des autres nations (le 1° a reconnaitre la chine ! ),colmbey les 2 mosquées !...etc....

                d’ou sorti de l’otan ,retour a l’étalon or (jacques ruef , ) ,pour l’europe des nations contre l’europe suppra nationale comme celle d’aujourd’hui !

                 !l’herpes + taupes =droit des juifs et des américains à disposer des peuples

                qui est le plus proche des idées de degaule ? le front ripoublicain ou le fn ?

                l’opposition de gaule/ le pen était que le pen plus nationaliste que de gaulle croyait étant lieutenantsur le terrain à l’algérie française 
                 de gaulle plus au fait des transactions secrètes internationales .notamment comment en 39/45 il avait du lutter pour figurer a yalta comme représentant de la vraie france (merci aussi a churchill ) face au mépris des américains


              • jeanpiètre jeanpiètre 28 avril 2017 14:46

                les plus inquiétant est que vous ne vous rendiez compte de la venalité des élus en général et des droitards en particulier qu ’ aujourd’hui !

                toute l’offre politique est de fait un jeu de petits soldats tenu par les maitres de macron , d’attali et consorts. et il ne faut pas chercher aux us , en russie , au quatar , en palestine ou à bruxelles.

                • sweach 28 avril 2017 15:16

                  Dans toutes les circonscriptions où le FN (et la France Insoumise ?) seront en position de l’emporter, l’appel à des désistements « républicains »


                  Alors aujourd’hui on a en gros :
                  1/4 En Marche
                  1/4 France Insoumise
                  1/4 Les Républicains
                  1/4 FN


                  En 2015 on avait

                  1/4 FN
                  1.5/4 Les Républicains
                  1.5/4 Le PS

                  Le PS et les LR avaient fait alliance pour contrer le FN, car ils avait à eux deux les 3/4 de l’électorat

                  Aujourd’hui En Marche et les Républicains vont faire alliance et la France insoumise et le FN vont faire cavalier seul.

                  On part donc pour avoir 4 pouvoir, dont deux de connivence qui auront la majorité grâce aux alliances.

                  Le contre pouvoir sa sera donc FN + Insoumis, ils seront contraint et forcé de faire alliance, le FN ira toujours dans le sens de la nation et les insoumis toujours dans le sens du peuple, forcement ils peuvent trouver des terrains d’entente (peuple et nation étant lié).

                  Mais avec « l’image » du FN actuel c’est contre nature pour les insoumis, il faudrait qu’ils grandissent un peu et apprennent à faire de la politique intelligemment avec les autres, en insultant le FN qu’il ne considère pas républicain, c’est les insoumis qui se montrent arrogant, un comble pour les partisans de l’égalité et de la fraternité, ce mensonge d’état doit être dénoncé et si les insoumis continu à faire la tête, on aura jamais de contre pouvoir.


                  • izarn izarn 28 avril 2017 18:01

                    @sweach
                    La seule abstention peut-etre catatsrophique aux législatives pour les macroniens.
                    En effet dans plus de la moitié des départements, le FN arrive en tete ! (Seulement DEUX pour Mélenchon)
                    J’insiste : C’est inimaginable, il a meme 5 ans !
                    Et si FI ne suis pas l’UMPS....Ils seront élus...
                    Ensuite l’UMPS n’est plus majoritaire, sauf en se cachant comme des pleutres derrière Macron....
                    La présentation de ces gens est catastrophique, à tel point qu’on imagine que pas mal de LR prefereront faire alliance avec le FN : On moins c’est franc de collier !
                    Parceque se faire élire par Cambadélis...Déja qu’à LR le moral est bas....Faut pas pousser.
                    J’ai la conviction que le FN par contre, ne fera aussi aucun effort pour empecher FI d’avoir des députés...Le but tout de meme est de faire vaincre la France souveraine, comme en 1945 battre les nazis, meme avec Staline....


                  • sweach 3 mai 2017 10:26

                    @izarn
                    *Ensuite l’UMPS n’est plus majoritaire, sauf en se cachant comme des pleutres derrière Macron....*

                    Alors mettons les chose au claire, Macron c’est l’UMPS !
                    Les Macronistes sont les sociales démocrate qui ont détruit le PS, l’alliance avec l’ UMP est une évidence pour les Macronistes, tout ça c’est la DROITE.

                    *si FI ne suis pas l’UMPS....Ils seront élus...*
                    Ça serait une haute trahison de leur électorat de la part de FI, Mélenchon a déjà perdu beaucoup de point en n’envisagent même pas le FN comme être un vote possible. Le FI a la possibilité de reconstruire une nouvelle gauche, mais ils doivent obligatoirement composer avec le FN

                    *on imagine que pas mal de LR préféreront faire alliance avec le FN*
                    Ça je n’y croit pas, cela irait à contre courant du tournant à gauche qu’effectue le FN, seul la PACA peut envisager ce type d’alliance, mais après le mot d’odre voter Macron de Fillon, difficile de le concevoir.

                    *J’ai la conviction que le FN par contre, ne fera aussi aucun effort pour empecher FI d’avoir des députés*
                    Le FN n’a aucune animosité contre le FI, à l’exception de leur politique migratoire, ces deux partis ont moyen de contrer l’Oligarchie s’il font l’effort de se mettre autour d’une même table.

                    Depuis 50 ans nous avions au pouvoir capitaliste (droite) contre socialiste (gauche), l’alternance des deux était un bon moyen de rééquilibrer la donne. Malheureusement il n’y a plus eu de socialisme depuis Mitterrand.

                    Aujourd’hui le combat c’est déplacé sur souverainiste (FN+FI) contre oligarchiste (En Marche + LR)

                    Seul FI représente encore les valeurs socialiste.

                  • alain_àààé 28 avril 2017 17:00

                    EXCELLENT article et bien analysé.je suis d accord que c est ce qui se répétera comme les régionales la droite vote pour la gauche et vis versa.on n aura pas changé la donnne les cumulards sont auux portes de l assemblée et du sénat. on changera le président de la république mais pas les vieux séniles comme le drian juppé,sarko et bien d autres.la france s énfoncera un peu plus dans la misére.UN TERRORISTE CEGETISTE DONT LES PARENTS ONT DEPORTES

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité