• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Résistance à l’État des riches : la « gauche » manque à nouveau le (...)

Résistance à l’État des riches : la « gauche » manque à nouveau le bateau

 Il est triste d'observer que la "gôche" - soft ou radicale - ne comprend rien aux enjeux de la présente lutte de classe internationale qui confronte les différentes alliances du grand capital. Alliances d’entreprises multinationales concurrentes et alliances de pays alliés et/ou concurrents. Dans la Guerre impérialiste en cours sur le thème de la pandémie du coronavirus et du confinement dément il importe que le prolétariat révolutionnaire se positionne... 

Dans la Guerre impérialiste en cours sur le thème de la pandémie du coronavirus et du confinement dément il importe que le prolétariat révolutionnaire se positionne pour la défense de ses propres intérêts de classe en opposition aux intérêts du Grand capital et de ses thuriféraires, larbins politiciens et poltrons médiatiques.

La pandémie au coronavirus n'est que le prétexte dont se servent les camps du capital pour s'affronter et pour tenter de rallier la populace en faveur de leurs intérêts impériaux (Chine, États-Unis, Allemagne-Union européenne). Nous l’affirmons à nouveau, le virus Sars-CoV-2 est un monstre de guerre créé dans les laboratoires virologiques des armées américaine, chinoise, russe, ou occidentale. Il importe peu de savoir duquel de ces labos P3 ou P4 le virus a échappé ou été exfiltré. Nous, prolétaires révolutionnaires, nous disons : pour la sécurité de l'humanité : "fermons tous ces labos de guerre virologiques"... désarmons nos ennemis de classe, refusons les gestes de soumission et évitons une nouvelle guerre mondiale.

Nous inspirant d'un texte de la Nouvelle gauche (Nuevo Curso) d’Espagne nous allons démontrer comment la gauche ancienne et nouvelle retombe dans les vieilles ornières dogmatiques et sectaires des deux grandes guerres et de la guerre froide.

 


local/cache-vignettes/L300xH60/nuevocurso-1eecd-b220f.png « La pandémie devient de plus en plus intense. Les cas recensés ont doublé toutes les six semaines. Rien qu'en Afrique, il y a déjà eu un million d'infections et 200 000 décès. » (Dans un article du quotidien espagnol El Païs, que nous reproduisons ci-dessous, des millions de pauvres sont victimes non pas du Covid-19, mais du confinement dément au Zimbabwe seulement. Nous pourrions présenter le même portrait catastrophique pour des dizaines de pays de l'Afrique subsaharienne. NDLR). « Aux États-Unis, une nouvelle vague est annoncée avec la propagation de la contagion dans les zones rurales. » (Un canular selon des experts américains bien informés : https://les7duquebec.net/archives/256805. NDLR). Manille et Melbourne sont désormais des villes confinées (c'est leur deuxième confinement nuisible et meurtrier pour les pauvres de ces villes. NDLR). 

                                                ******************* 

 

local/cache-vignettes/L300xH60/nuevocurso-1eecd-b220f.png « En Argentine, il y a plus de 200 000 cas et les restrictions augmentent . Le Brésil continue à un rythme de plus de 500 décès par jour et a eu 24 746 infectés au cours des dernières 24 heures. Dans l'Espagne de la nouvelle normalité, les infections ont quadruplé le mois dernier et la deuxième vague pandémique est si clairement tenue pour acquise qu'au lieu de profiter du mois d'août pour de nouveaux confinements, les dispositifs militaires d'urgence sont renforcés et un appareil d'État spécifique est créé pour la gérer. (La gauche ne devrait pas colporter la propagande terrifiante des médias bourgeois, alors que d'autres experts remettent en cause cette menace de deuxième vague hypothétique comme le Professeur Toussaint de France : https://les7duquebec.net/archives/256851. De fait, l'objectif de l'intensification de la propagande terroriste à propos d'une deuxième vague est de justifier la création de : « dispositifs militaires d'urgence » pour réprimer la résistance au confinement dément et aux mesures "barrières" de soumission. Nous y reviendrons. NDLR). 

« La crise s'aggrave. Maintes et maintes fois, le confinement de l'emploi est en avance pour sauver les investissements au lieu de sauver des vies. (Foutaise que cette prétention des médias bourgeois de gauche comme de droite qui présentent le confinement meurtrier comme une mesure pour sauver des vies. Ce sont les États bourgeois qui confinent présentement, les mêmes qui hier imposaient l'austérité sans se préoccuper de sauver des vies. NDLR).

« Des pays entiers, autrefois des modèles régionaux , comme le Liban sont en chute libre. En Argentine, le confinement restreint davantage la consommation, aggravant la récession alors que le gouvernement tente de conclure un accord avec le FMI et les grands fonds créanciers. (Il paraît évident que le Covid-19 sert de prétexte au confinement et à la répression des populations qui seraient tentées de résister à la spoliation des ressources du pays pour sauver les grandes banques en faillites. NDLR).

« En Espagne, où l'actualité du jour est la baisse de 97,7% de l'afflux de touristes en juin (cette destruction du secteur touristique et de millions de petits emplois collatéraux est causée non pas par le Covid-19, mais par les politiques d'enfermement de fermeture des frontières- et de confinement terroriste imposée par l'État des riches. NDLR). La récession a déjà laissé plus de 1 148 000 ménages au chômage, la demande de soupes populaires s'est multipliée par cinq et plus de 32 000 personnes sont décédées en attente des prestations de dépendance de la bureaucratie. Un bon exemple de jusqu'où est allé « nous ne laisserons personne derrière » le gouvernement PSOE-Podemos ».

(En effet, gouvernement de la gauche antique et le mouvement de la nouvelle gauche éclectique s'entendent comme larron en foire pour mener la politique terroriste des riches contre les pauvres tétanisés par le coronavirus et par la police aux ordres... "pour sauver des vies" prétendent-ils. La gôche devrait tirer des leçons des trahisons passées et présentes. NDLR).

« Ce qui arrive est pire et ils ne prennent pas la peine de le cacher ou de l'adoucir. Le gouverneur de la Banque d'Espagne exhorte jour après jour à de nouvelles réformes alors qu'il commence à lancer des messages en vue d'un éventuel nouveau sauvetage bancaire, sûrement déguisé en fusions et privatisations d'au moins une partie du système de retraite. »

« Une proie entre les capitalistes et un esprit de guerre naissant. Après que Trump a menacé d'interdire l'application chinoise TikTok , Microsoft a vu le ciel s'ouvrir pour acheter l'application la plus populaire parmi les adolescents à un prix défiant toute concurrence . Cette décision est un modèle de renationalisation des placements de capitaux à la Trump. Fait intéressant, l'offre de Microsoft ne se limite pas aux États-Unis, mais s'étend au Canada, à l'Australie et à la Nouvelle-Zélande , soit quatre des cinq yeux du bloc anglo-saxon émergent ».

Erreurs camarades de Nuevo Curso. D'abord, l'achat de la Chinoise TikTok par l'Américaine Microsoft est une tractation financière entre milliardaires n'ayant aucun intérêt pour la classe ouvrière. Ensuite, il n'y a aucun mouvement de "renationalisation" en cours au sein du mode de production capitaliste, le système cherche désespérément son salut en subventionnant généreusement les entreprises privées. C'est la vieille gauche antique qui pleurniche pour le retour à "l'État providence" nationaliste. Enfin, le soi-disant "Bloc anglo-saxon" n'est pas "émergent", mais au contraire, il est « déclinant », une autre épave qui coule en même temps que le reste de l'Alliance Atlantique. NDLR.

« Mais c'est sûrement en Allemagne où l'esprit réactionnaire de la petite bourgeoisie a été le plus clairement vu ce week-end. Les manifestations contre l'usage obligatoire des masques faciaux ont réuni anarchistes et extrémistes de droite à Berlin. Au fur et à mesure que la crise progresse, cette classe sociale se radicalise dans son déni du principe de réalité et dans des manifestations de désobéissance civile absolument politiquement stériles, mais qui donnent des heures et des heures de commentaire télévisé. Au final, comme en Allemagne même, ils n'ont d'autre horizon que l'instrumentalisation par les rivaux impérialistes de la bourgeoisie nationale, comme en Bulgarie ou leur recyclage en ultranationalisme expansionniste comme en Chine. »

Il ne fait aucun doute que partout en Occident décadent, des hordes de petits-bourgeois paupérisées, de différentes obédiences politiques, envahissent les manifs du refus et s'immiscent dans les grèves ouvrières de résistance au grand capital en désespérance. Le prolétariat ne doit pas faire Front Uni ni Front Populaire avec ces segments de la classe bourgeoise en rupture de ban avec leur patron. Cependant, le prolétariat ne doit pas leur abandonner la direction du mouvement de résistance aux préparatifs de guerre. Dans les grèves militantes de refus de payer la survie du système capitaliste, comme dans les manifs de résistance aux préparatifs de guerre nous devons présenter nos revendications de classe sans agresser aucune autre faction menant l'action ni aucune secte politique de gauche ou de droite. Le prolétariat révolutionnaire doit concentrer ses efforts contre l'ennemi principal - le Grand Capital International. La justesse de nos mots d'ordre ralliera les prolétaires en quête d'une bannière pour fédérer leurs luttes anticapitalistes. Résister et désobéir aux imprécations des larbins politiciens qui ont mission de nous enrégimenter pour leur guerre à venir est une excellente résistance et indique au grand capital et à ses supplétifs qu'il sera très difficile de nous enrôler dans leur armée d'apocalypse. Pas de guerre entre les peuples pas de Paix entre les classes sociales. NDLR. 


ANNEXE

 Par El Païs. Harare 5 AOÛT 2020

Elles ne meurent pas du Covid-19, elles meurent de faim. Ainsi en a décidé l'État des riches

Martha Kahari avait déjà du mal à joindre les deux bouts après que le confinement imposé par le coronavirus au Zimbabwe l'ait forcée à cesser de vendre des vêtements d'occasion et des tomates au bord de la route dans la capitale Harare. Peu de temps après, le conseil municipal a démantelé son poste. (Prenez note que le coronavirus n'impose pas la loi du confinement dément. Ce sont les larbins politiciens africains - sous la botte de l'OMS - qui imposent ce confinement dément et détruisent les moyens de subsistance des millions de pauvres zimbabweins. NDLR).

 Mourir de faim à cause d'un coronavirus (Non pas à cause du coronavirus mais à cause du confinement dément et meurtrier imposé par l'armée NDLR). La ruine des indépendants africains racontée par eux-mêmes


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Albert123 18 août 18:00

    « Il est triste d’observer que la »gôche« - soft ou radicale - ne comprend rien aux enjeux de la présente lutte de classe internationale qui confronte les différentes alliances du grand capital.  »


    le gauchisme et le socialisme sont 2 choses totalement distinctes.

    une fois ceci entendu et compris beaucoup de choses deviennent des évidences.


    • Xenozoid Xenozoid 18 août 18:03

      @Albert123

      ou alors c’est juste une vue d’esprit,et le gauchisme n’est juste qu’une poubelle comme le reste d’ailleur,une façon de mettre les autres dans des boites


    • Albert123 19 août 12:01

      @Xenozoid

      la gauche reste une poubelle intellectuelle dans tous les cas, on y retrouve toute la chienlit humaine, les pleurnicheuses bourgeoises, les antispécistes et autres écolos bobos crétinisés, les swj à genoux au profit des racailles, les indignés à la petite semaine, ...

      bref tous les dégénérés idéologisés et surtout les plus sectaires sous couvert de tolérance et d’universalisme.


    • keiser keiser 19 août 20:27

      @Albert123

      Nan ... c’est pas possible ? ...  smiley


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 18 août 18:02

      « Il est triste d’observer que la « gôche » - soft ou radicale - ne comprend rien aux enjeux de la présente lutte de classe internationale qui confronte les différentes alliances du grand capital. Alliances d’entreprises multinationales concurrentes et alliances de pays alliés et/ou concurrents. Dans la Guerre impérialiste en cours sur le thème de la pandémie du coronavirus et du confinement dément il importe que le prolétariat révolutionnaire se positionne... »

      Illustration


      • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 18 août 18:29

        l’État des riches

        Pléonasme. 


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 18 août 18:51

          @Opposition contrôlée

          Pas du tout


        • sylvain sylvain 18 août 19:37

          Le prolétariat ne doit pas faire Front Uni ni Front Populaire avec ces segments de la classe bourgeoise en rupture de ban avec leur patron


          alors c’est qui le prolétariat précisément ?? d’après marx ceux qui s’opposent à la classe capitaliste et travaillent sans posséder de moyens de production . L’état, ou le capital je sais pas trop, semble avoir fait le nécessaire depuis le 19eme . Il y a des millions de professions libérales, agriculteurs, artisans, petits cadres . Tous censés être les défenseurs du capital contre le prolétariat, a peu près tous dans la même merde que les prolétaires . Il serait peut être temps de redéfinir le prolo du 21 eme, d’autant que les chomeurs en font historiquement pas partie, et ça c’est pas possible


          • Robert Bibeau Robert Bibeau 18 août 20:57

            @sylvain

            Bonne question .. pertinente ... Le prolétaire est l’individu actif qui ne possède que sa force de travail à vendre pour vivre et faire vivre sa famille et qui par son travail produit de la plus value. SI REQUIS NOUS DÉVELOPPERONS.

            Non un prolétaire ne se définit pas par ses orientations politiques ou idéologiques. Des prolétaires s’engagent dans la défense du capital qui les aliènent preuve incidemment de leurs aliénations individuelles.

            OUI en effet  le mode de production industrielle numérisé capitaliste moderne a entrainé l’éclosion d’un nombre invraisemblable de petit-bourgeois parasitaires  vendant leurs bras et leur tête contre salaire supérieur à celui des prolétaires (à cause souvent de leur instruction  leur temps (leur cout) de fabrication en tant que outils humains) Vous les énumérés dans votre post...

            ILS sont tous ces petits-bourgeois (un temps bien payer) en cours de paupérisation et de prolétarisation  expulsés du procès de production  rejetés par le capital qui doit réduire ses frais de production et donc la gamme des services destinés à la populace (services sanitaires y inclut) 

            NON le prolétariat ne doit pas comme au temps du Front Populaire bourgeois socialiste remettre son avenir et sa force révolutionnaire ni entre les mais de la bourgeoisie fasciste ni de la bourgeoisie socialiste-populiste et conserver ses forces révolutionnaires pour la défense exclusive de ses intérêts de classe  les seules qui soient révolutionnaires et populaires pour la société toute entière 

            Merci pour votre post

            Robert Bibeau https://les7duquebec.net 


          • AlLusion AlLusion 19 août 13:49

            @Robert Bibeau,
             Nous sommes tous des mercenaires qui agissent en fonction du montant de la rétribution.
             Tina Arena chante « Aller plus haut » mais tous n’ont pas encore compris comment le faire...
             


          • sylvain sylvain 19 août 13:50

            @Robert Bibeau
            NON le prolétariat ne doit pas comme au temps du Front Populaire bourgeois socialiste remettre son avenir et sa force révolutionnaire ni entre les mais de la bourgeoisie fasciste ni de la bourgeoisie socialiste-populiste


            pas de problème, je suis d’accord . Mais pour moi, on a crée des classes sociales, plus modernement des communautés, visant précisément à diviser et diluer le prolétariat en multitudes de groupes et sous groupe, dont les merdias opposent les intérêts à longueur de page . C’est une sorte de diversion perpétuelle . Il faut redéfinir le prolétariat en quelque chose qui uni le peuple, il est devenu un concept qui oppose .

            quand vous dites " Le prolétaire est l’individu actif qui ne possède que sa force de travail à vendre pour vivre et faire vivre sa famille et qui par son travail produit de la plus value", déja vous mettez les millions de chomeurs dehors, tous ceux qui ont un pti camion ou trois bricoles, ces gens ne sont pas la bourgeoisie, socialiste comme fasciste


          • Robert Bibeau Robert Bibeau 19 août 17:12

            @sylvain

            TU as raison les chomeurs et les auto-entrepreneurs quasi chomeurs sont des prolétaires si quand ils travaillent  salariés CDI ou CDD ils produisent de la plus value 


          • Copain 19 août 20:32

            La gauche pédomane identitaire. Vraiment top votre article, j’ai aimé et vous en remercie. Je t’adopte à rejoindre de force la résistance française, mon francoys de Montréal. Merci pour tout

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité