• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Retiens la nuit... l’amour maintes fois chanté par Johnny...

Retiens la nuit... l’amour maintes fois chanté par Johnny...

JPEG
 
La fragilité du bonheur, le temps qui passe et que l'on ne peut retenir, l'instant fugace de l'amour, on a tous en tête cette chanson de Johnny Halliday : Retiens la nuit...
Douce mélodie de l'amour, mélancolie associée à la fuite du temps...
 
La chanson s'ouvre sur un impératif : "Retiens la nuit...", un rêve fou de suspendre le temps et de l'arrêter dans un moment de bonheur et d'extase.
Les amoureux sont réunis dans un moment d'intimité : "pour nous deux... pour nos coeurs."
 
Un désir de prolonger l'instant fragile du bonheur est évoqué dans cette expression : "jusqu'à la fin du monde."
Un besoin d'absolu et de fusion avec l'être aimé s'exprime alors : "Serre-moi fort contre ton corps..."
Une façon de conjurer le temps qui passe inexorablement, une façon d'interrompre "sa course vagabonde". Le temps personnifié dans cette expression ne semble-t-il pas une force irrésistible ?
 
Un "grand amour" est évoqué : il pourra, au cours d'un instant, "rayer le jour" et faire oublier la pesanteur de la vie et ses tracas.
L'amour salvateur tant de fois raconté dans les chansons de Johnny est ici magnifié.
Il est aussi associé à "l'heure des folies", expression où l'on retrouve le thème traditionnel de l'amour fou.
 
Et l'impératif "Retiens la nuit" revient comme si l'amoureuse avait ce pouvoir de suspendre le temps, grâce à la force de son amour... l'amour qui transcende la vie, qui la rend plus belle comme le montre la phrase : "Avec toi, elle paraît si belle".
 
L'expression se fait alors plus insistante et plus précise : "Arrête le temps et les heures..."
Et la chanson devient une prière : "Je t'en supplie, à l'infini, Retiens la nuit."
 
Le couplet suivant suggère bien toute l'ambiguïté et la fragilité du bonheur : le vocabulaire est sombre, avec les mots : "tristesse, détresse, peur"...

Le bonheur est présent, mais il paraît si volatil et le poète qui parle à la première personne perçoit que ce bonheur est menacé et que la peur se mêle aux joies de l'amour.

Les antithèses viennent souligner toute cette ambiguïté :
"Ne me demande pas d’où me vient ma tristesse 
Ne me demande rien tu ne comprendrais pas 
En découvrant l’amour je frôle la détresse 
En croyant au bonheur la peur entre en mes joies..."
 
Belle chanson d'amour et de passion ! Et Johnny a su la faire vibrer de sa voix douce et puissante, à la fois.
Une voix, des mélodies et des textes qu'on n'oubliera pas... c'est certain.
Les années 60, le twist, le rock, le temps des slows, le temps des copains... toute une époque...
 
 
C'est Charles Aznavour qui a signé les paroles de cette chanson, Georges Garvarentz en a composé la musique.
 
 
 
 Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/12/retiens-la-nuit.html

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • Robert Lavigue Robert Lavigue 7 décembre 14:35

    Enfin VOTRE billet sur Johnny !

    Vous faisiez quoi hier ? Encore à regarder la TV ?


    • Shawford Shawford 7 décembre 14:43

      @Robert Lavigue


      Et aujourd’hui elle revient sur AV faire la classe à ses commentateurs de 6eme ! smiley
      .
      Y’a pas à dire, elle est fortiche pour conjurer l’absentéisme, ce sont même les plus cancres qui s’y bousculent ! ^^

    • rosemar rosemar 7 décembre 18:38

      @Robert Lavigue

      Je vois que vous étiez impatient de lire mon billet...

    • ysengrin ysengrin 7 décembre 15:00

      bonjour Rose, 


      «  »Serre-moi fort contre ton corps..."

      • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 7 décembre 17:24

        @ysengrin


        Oui, mais celle-là c’est un plagiat

        L’original fut créé par Rocla+ , s’accompagnant à la scie smiley

      • francois 7 décembre 15:06

        Rosemar en bonne suiviste conformiste ce qui est normal quand l’on travaille au ministère du conditionnement national.


        J’ai failli me sentir bien en ne voyant notre polycopieuse agoraxienne posté sur un phénomène fabriqué par la télé.

        • jef88 jef88 7 décembre 21:00

          @francois
          ce n« est pas la télé qui a créé Johnny !
          c’est plutôt »salut les copains"


        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 7 décembre 15:26

          Rosemar m’a tuer


          • francois 7 décembre 15:45

            @Jeussey de Sourcesûre
            roi du plagiat : un rêve impossible


          • oncle archibald 8 décembre 12:15

            @Jeussey de Sourcesûre : ayant essayé en vain de donner mon avis sous votre article qui traite de Jérusalem publié ce jour en raison d’un post jugé « non conforme à la charte » avant que je ne puisse l’écrire, je viens d’écrire ceci à la « modération »

            Pour la nieme fois Monsieur « Je sais de source sure » m’interdit d’intervenir sous un de ses articles en invoquant un non respect de la charte alors que je n’ai rien posté et que d’autre part, je n’en ai jamais commis. C’est absolument intolérable et je prie les responsables du site de mettre fin à cette situation faute de quoi je me réserve de faire toute la publicité sur ces agissements qui discréditent complètement ce qui n’est plus qu’un prétendument « média citoyen » mais en réalité une tribune réservée à quelques uns sur les sujets les plus sensibles.


            Désolé Rosemar d’utiliser votre chronique pour mon courrier personnel, mais j’y suis contraint.


          • Clocel Clocel 7 décembre 15:44

            Vie et mort d’un tandem de neurones ...

            Du Zénith aux Champs-Élysée, merde, quel parcours, du juke-box aux MP3 truffés de DRM, des trente glorieuses au retour des serfs, de la 4CV à la Twingo en carton...

            Encore une chouille, il s’offrait la première Harley électrique... La classe !


            • francois 7 décembre 15:47

              @Clocel
              Surtout étalon de la socièté du spectacle, celle qui affiche son vide comme mesure de la réussite.


            • rosemar rosemar 7 décembre 19:34

              @francois

              Sans parler du vide des commentaires...

            • baldis30 8 décembre 12:00

              @Clocel
              bonjour,

              « un tandem de neurones »

               un tandem ? n’y verriez vous pas double par hasard ?


            • In Bruges In Bruges 7 décembre 15:46

              C’est sûr que la nuit, si on ne sait pas se retenir, les dames ne sont pas contentes....
              Hein, ma Rosy ?


              • symbiosis symbiosis 7 décembre 16:36

                Tiens, un des produits du plan Marshall s’en est allé !


                • Jeekes Jeekes 7 décembre 17:05

                  La prochaine fois c’est ’’cheveux longs, idées courtes ?’’
                   
                  Hein, allez, st’eu plè !
                   


                  • Le421 Le421 7 décembre 18:06

                    Hum !!
                    Ça sent la demande de jour férié, histoire de rien branler une fois de plus et d’écrire des articles sur internet.
                    J’espère qu’on va fermer les magasins Samedi...

                    Pays de cons.
                    Se faire une gloire de ses exilés fiscaux.


                    • rosemar rosemar 7 décembre 18:30

                      @Le421

                      « Les défunts sont trop faibles pour qu’on les attaque, et même pour qu’on les haïsse... »

                      Johnny n’était pas un saint : qui l’est vraiment ? Mais on peut rendre hommage à ses interprétations, sa façon de se donner à fond dans ses spectacles, etc.

                    • Clocel Clocel 7 décembre 19:15

                      @rosemar

                      « sa façon de se donner à fond »

                      Hâââ, ça, sous substance millésimée, il était capable de se taper un arbre si l’on en croit ses confidences !

                      Une aubaine pour les libidos qui ont traîné à s’accomplir ! smiley


                    • covadonga*722 covadonga*722 8 décembre 09:59

                      @Le421
                      Pays de cons.
                      Se faire une gloire de ses exilés fiscaux.


                      tout à fait d’accord pour une fois , en même temps qu’attendre d’un pays dont le plus grand opposant de gauche est un apparatchik carriériste millionnaire grâce aux indemnités républicaine ...
                      vous avez raison , pays de cons 

                    • capobianco 8 décembre 10:33

                      @rosemar
                      J’espère que vous ne regardez pas que le fin de ses spectacles pour porter une appréciation.....



                      • delphe 7 décembre 20:59

                         Oui Rosemar ,« Retiens la nuit » est ma chanson préférée de Johnny , un chef d’oeuvre de la chanson française.


                        • Henry Canant Henry Canant 7 décembre 21:14

                          Rosemar,

                          Tout ce que qu’a fait Johnny Hallyday est un admirable chef d’oeuvre et la France ou la Belgique ne méritait un tel génie.

                          Il se doit d’être enterré au Panthéon, même si ce lieu, faute de mieux, ne le mérite pas.

                          • Shawford Shawford 7 décembre 22:09

                            @Henry Canant


                            Tiens on ne vous a pas vu chez Nabum aujourd’hui, si je ne m’abuse !? ^^

                          • baldis30 8 décembre 12:03

                            @Henry Canant
                            bonjour,

                            Je vous suggère l’Arc de triomphe ! Qu’en pense-t-on sur le forum ?


                          • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 7 décembre 21:26

                            Merci Rosemar pour ce commentaire de texte, d’une très belle chanson en effet.

                            Merci également d’avoir rappelé qu’Aznavour, ce géant de la chanson française, en était l’auteur.

                            Cordialement.

                            Thierry Saladin

                            • troletbuse troletbuse 8 décembre 01:37

                              @Thierry SALADIN
                              Et Hugues Auffrey avait composé le texte de la chanson « le pénitencier », « The house of the rising sun ». Un grand succès également.


                            • chantecler chantecler 8 décembre 12:50

                              @troletbuse
                              Ah, non !
                              Le « pénitencier » appartient au folklore américain depuis la fin du 19 ème siècle...
                              Johnny « Halliday » a piqué au moins 80 % de son répertoire aux USA ,en commençant par celui d’Elvis Presley dont il a copié et le style et les tubes , et encore Elvis lui même a repris bien des choses du patrimoine blues.....


                            • troletbuse troletbuse 8 décembre 20:10

                              @chantecler
                              AS-tu bien lu mon message ? Je pense que non.  smiley


                            • av88 av88 8 décembre 08:14

                              Johnny Hallyday idole des Français, de nationalité française depuis ses 18 ans, aime tant la France qu’il résident Suisse depuis 2006 puis est résident fiscale depuis 2013 aux USA.

                              Son amour immodéré de la France le pousse aussi en 2006 a déposé une demande de nationalité Belge fin novembre auprès de l’ambassade de Belgique en France, qui l’a transmise au Parlement belge. Cette demande a été refusée par la Belgique.

                              En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/culture/article/2006/01/11/johnny-hallyday-veut-prendre-la-nationalite-belge_729813_3246.html#yKTEbtsEJi49Czxv.99


                              Finalement il sera inhumé sur l’île de Saint Barthélémy qui depuis 2003 ne fait plus partie d’un département français (la Guadeloupe )


                              • francois 8 décembre 08:19

                                @av88
                                raison pour laquelle Micron veut le mégalomanisé sur les champs.


                              • zygzornifle zygzornifle 8 décembre 09:28

                                Beurk pas ma tasse de thé , musique et bêlements pour les Anounas Nabilas amateurs de foot , de la soupe en brique bas de gamme ....

                                Le personnage ?
                                Accusé de viol par Adeline alors qu’elle était ado , drogues dures alcools sexe , soirée de défonce a St trop chez Barclay avec tout le lisier du show bizz ....

                                • baldis30 8 décembre 12:07

                                  Lorsque Maurice ANDRE disparut l’auteur écrivit elle un texte un texte aussi dithyrambique .... ?

                                   L’art de l’illusion face à l’art de la maîtrise !


                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 décembre 13:39

                                    Arcane 17 d’André Breton fut écrit un an après la naissance de Johnny Hallyday. L’Amour FOU. Conçu en pleine guerre et né le 15 juin 1943.Arcane 17 est un texte poétique d’André Breton (1896-1966) écrit du 20 août au 20 octobre 19445 pendant un voyage en Gaspésie au Québec, sur la côte est du Canada, avec Elisa Claro, rencontrée en décembre 1943 à New York.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires