• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Retour sur la guerre en ex-Yougoslavie : une scandaleuse commémoration, (...)

Retour sur la guerre en ex-Yougoslavie : une scandaleuse commémoration, aujourd’hui, au coeur de l’Europe

Scandale au cœur de notre Europe moderne, dite libre et démocratique ! La Croatie, qui fait officiellement partie de l'Union Européenne depuis deux ans, a célébré en grandes pompes, ce 5 août 2015, le vingtième anniversaire d'une opération militaire éclair, alors baptisée « Tempête » (« Oluja  » en serbo-croate), qui se caractérisa, pendant de la guerre en ex-Yougoslavie, par le pire des nettoyages ethniques : 250.000 Serbes, tous civils, femmes et enfants compris, y furent en effet chassés sans pitié, bombardés sans relâche pendant quatre jours d'affilée, du 1er au 4 août 1995, de la Krajina, territoire situé au nord-ouest de la Bosnie, lors de ce que le président croate d'alors, Franjo Tudjman, nationaliste patenté, antisémite notoire et révisionniste chevroné, ne craignait pas d'appeler, au faîte d'un abominable cynisme, une « guerre de reconquête ».

 

LES SERBES, VICTIMES AUSSI DE L'EPURATION ETHNIQUE

Ce fut là, de triste mémoire, le pire des exodes massifs en ex-Yougoslavie, au regard duquel pourtant, pour corser cette odieuse affaire, le responsable militaire en chef, le général croate Ante Govina, fut définitivement acquitté, lors du verdict prononcé le 16 novembre 2012, par le Tribunal Pénal International (le fameux TPI) de la Haye (http://www.lepoint.fr/invites-du-point/daniel-salvatore-schiffer/ex-yougoslavie-le-scandaleux-verdict-du-tpiy-16-11-2012-1529841_1446.php) !

Pis : la nouvelle et actuelle présidente, Kolinda Grabar-Kitarovic, de cette même Croatie, qui déclara son indépendance le 25 juin 1991, a osé parlé là aujourd'hui, face à la foule en liesse et une impressionnante parade militaire défilant à coups de canons dans les rues de Zagreb, la capitale du pays, d' « opération brillante, justifiée et légitime ». Et ce dans un silence paradoxalement assourdissant et une indifférence quasi générale, sans qu'aucun de nos dirigeants politiques ne bronche, ni n'émette, fût-ce officieusement sinon encore officiellement, le moindre signe de réprobation en la matière.

 

QUAND L'EUROPE TRAHIT SES VALEURS MORALES

Bref : une honte pour l'Europe, indigne là, plus que jamais, de ces valeurs morales et autres principes philosophiques, au premier rang desquels émerge le sacro-saint « devoir de mémoire », qu'elle ne cesse de brandir, du haut d'on ne sait quelle et hypothétique bonne conscience, afin de mieux faire la leçon, croit-elle, à la terre entière ! 

Quant à nos médias occidentaux, rares sont ceux, à quelques notables exceptions près, qui ont eu le courage professionnel, sinon l'élémentaire et équitable décence, de rappeler, comme ils le firent récemment, à juste titre, pour le vingtième anniversaire du massacre de Srebrenica (http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/massacre-de-srebrenica-hommage-aux-169676), cet innommable martyre des Serbes de Krajina.

Comme quoi, après cet énième et injustifiable « deux poids, deux mesures », fruit d'une déplorable et tout aussi répétitive indignation sélective, les Serbes sont encore victimes aujourd'hui, malgré le temps passé, de cette inique « diabolisation » que je n'hésite pas à qualifier, pour ma part, d' « antiserbisme » !

Quantité négligeable, donc, les morts serbes, au nombre de 10.000 pour cette seule opération « Tempête » en Krajina ?

 

DANIEL SALVATORE SCHIFFER*

 

*Philosophe, auteur de « Requiem pour l’Europe - Zagreb, Belgrade, Sarajevo  » (L’Âge d’Homme, 1993) et de « Critique de la déraison pure - La faillite intellectuelle des « nouveaux philosophes » et de leurs épigones  » (François Bourin Éditeur, 2010). A paraître, en septembre 2015, aux Éditions du Rocher : « Le Testament du Kosovo - Journal de guerre  ».


Moyenne des avis sur cet article :  2.89/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • ZEN ZEN 6 août 2015 11:26

    Bonjour,
    Tout à fait sandaleux, en effet
    Silence à Bruxelles...



      • ETTORE ETTORE 6 août 2015 15:33

        pensez vous que tout cela, leur serve de leçon pour le futur ?, je veux dire, aux deux camps ?

        Personnellement je ne le pense pas un instant.
        A cotoyer régulièrement, Serbes et Croates, même si certains veulent afficher un air de convivialité, il s’en faut toujours peu pour que cela dégénère ,
        Désespérant à la longue, cette justification de génocide bi latéral !

        • Laurent 47 6 août 2015 16:48

          A l’époque où existait encore la Yougoslavie, en 1970, j’ai passé quelques temps en Croatie, dans la région de Rijeka et de Split.

          La seule langue que parlaient les croates en dehors du yougoslave, était l’allemand !
          Tous les menus des restaurants étaient dans la langue de Goethe, l’anglais étant inexistant !
          Il ne faut pas oublier que durant la dernière guerre, les croates étaient majoritairement aux côtés des nazis pour traquer les serbes, alliés de l’URSS.
          Et la même chose s’est reproduite ( heureusement après mon départ ), lorsque les Etats-Unis, ces semeurs de merde permanents, ont procédé au découpage de la Yougoslavie, sans mandat de l’ONU ( ce machin ), ce qui a permis aux croates de profiter de l’aubaine pour massacrer allègrement !
          Nous devrions nous méfier de cette racaille américaine, qui essaye de nous refaire le même coup en Ukraine, en profitant de notre incroyable naïveté !
          Pour mémoire, je rappelle que le commandant des forces de Sarajevo, en Bosnie-Herzégovine, était un serbe et non un bosniaque ( il faut se méfier des idées reçues ).

          • pacificateur75 24 août 2015 10:59

            Vous êtes assez malhonnête et j’aimerais bien savoir ce que vous connaissez de l’Ex Yougoslavie et de la Croatie et du conflit. En plus vous ne connaissez rien de la deuxième guerre mondiale en Ex Yougoslavie. Avant d’assimiler les croates de collabos, vous ferriez mieux de balayer en France car niveau collaboration pas de leçon a donner. La Croatie a collaboré comme les serbes qui ont prêter allégeances aux nazis comme les croates et comme toute l’Europe et la France. Les serbes ont massacrés pendant la deuxième guerre mondiale comme les croates, comme les français. Les serbes ont plus massacrés dans les année 90 que les croates. En Krajina les serbes ont massacré et crée une République fantoche. 

            on a toujours des explications scabreuses faites par des gens qui ne connaissent rien ou qui ont vaguement regarder les massacres à la TV. 
            Comme si aujourd’hui la Cote d’azur était annexé par les descendants d’italiens, qu’ils chassent les autres habitants et bombardent Marseille. Qu’ils créaient un mini Etat et imprime des lires comme monnaie. Est ce que la France ne chercherait pas a reconquérir la Cote d’Azur. Là, les italiens se sauvent pour éviter de perdre la bataille et mourrir au combat comme des vrais combattants. Après L’Italie crie au nettoyage éthenique. C’est exactement ce qui s’est passé si on transpose dans un contexte francais que vous pourriez mettre en parrèlle. 
            Vos connaissances en histoire sont quasi nulles. Vous prenez les gens pour des imbéciles. La Ostpolitik Allemande vous dit ele quelque chose. Aucun lien avec le nazisme. Savez vous que la Croatie était dans l’empire austro-hongrois et plutôt germanique qu’ottoman. 
            A vous lire je vous prendrais pour un extremiste serbe qui sortent ces stupides arguments et qui veulent faire passer les bourreaux pour les victimes. Regarder VUKOVAR sur Wikipedia et instruisez vous un minimum. 
            Commentez l’histoire de France et la colonisation , la collaboration. Que les grands états arrêtent de jouer les blanches colombes et les apporteur de Démocratie. 



          • escoe 6 août 2015 16:51

            L’union européenne est une saloperie économique et morale qui doit être combattue par tous les moyens.


            • V_Parlier V_Parlier 6 août 2015 19:42

              @escoe
              Vous m’évitez de l’écrire !
              L’UE ne peut d’ailleurs pas trahir ses valeurs morales car elle n’en a que trois qui ne courent aucun risque en pareille situation : Le libre échange, la stabilité de l’euro et servir les USA. Le reste n’est que poudre aux yeux, entre pseudo-tradition et pseudo-progressisme dégoulinant pour occuper les masses.
              L’UE été capable de tout çà : http://www.youtube.com/watch?v=Zw2riY8mIGM .
              Donc rien n’a changé, en effet.


            • Dom66 Dom66 6 août 2015 18:12

              Salut merci pour cet article 

              "Et ce dans un silence paradoxalement assourdissant et une indifférence quasi générale, sans qu’aucun de nos dirigeants politiques ne bronche, ni n’émette, fût-ce officieusement sinon encore officiellement, le moindre signe de réprobation en la matière."

              Nos dirigeants, nos dirigeants !!!

              Je pense que notre courageux hollandouille va faire une déclaration. Lui qui ce jour à mis fin avec panache (panache de merde) à l’histoire des mistrals.

              Oui c’est l’OTAN c’est-à-dire les USA qui décide pour nous. (les caniches)

              Deux poids deux mesures,.

              C’était, il y a 16 ans, c’était en mars 1999… l’Otan sous les ordres des Etats‑Unis et la complicité effective des gouvernements européens déclenchait le bombardement de la Serbie.

              80 jours, 80 nuits de bombardement pour imposer la partition du Kosovo, berceau de la nation serbe, et son transfert à l’organisation mafieuse UCK.

              Cette opération “humanitaro‑militaire” violait plusieurs lois et conventions internationales, et pour quel résultat ?

              mais surtout écouter cette vidéo.

              Le martyre du Kosovo : conférence de Nikola Mirkovic et Slobodan Despot

              https://www.youtube.com/watch?v=oqsREkChcU4 

               

              Tout ça pour expliquer qu’entre la Crimée et le Kosovo Une grosse différence

               

              Ici c’est sur le Figaro c’est dire

               

              http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2014/03/17/31002-20140317ARTFIG00067-kosovo-crimee-deux-poids-deux-mesures.php


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 août 2015 18:55

                La mémoire sélective de certains qui nous expliquent que l’ Europe, c’est la paix..., rêve !
                « Le Général Gallois sur la guerre en Yougoslavie ».


                Il y a un autre anniversaire, celui de Nagasaki et Hiroshima. Les langues aussi se délient.
                Dresde ou ces deux villes japonaises, comme le Havre ou Caen, n’étaient aucunement des enjeux militaires, mais les attaques ont tué des centaines de milliers de civils.
                Alors que le Japon était d’accord pour cesser les hostilités depuis juin.

                Il s’agissait de faire peur à l’ URSS et de commencer la guerre froide.
                « Les véritables raisons de la destruction d’ Hiroshima ».

                • Pierre Pierre 6 août 2015 22:25

                  « QUAND L’EUROPE TRAHIT SES VALEURS MORALES. »

                  Mais l’Europe n’a jamais eu de valeurs morales. Elle n’a que des intérêts. Les « valeurs morales » de l’Europe sont peut-être inscrites dans la constitution mais elles servent surtout d’instrument politique pour ostraciser des partis ou des gouvernements qui ne rentre pas dans le moule prédéfini par les Eurocrates de Bruxelles.
                  La première valeur morale serait de respecter les votes démocratiques. Une autre serait que les élus appliquent les promesses faites durant leur campagne électorale. Une troisième serait de cesser de faire des courbettes devant les dirigeants des pires régimes du monde (Arabie Saoudite, Qatar etc.) pour quelques investissements ou pour vendre quelques Rafales ou autre matériel de guerre. La liste est trop longue, je m’arrête ici.

                  @ l’auteur,
                  Vous semblez découvrir le « deux poids, deux mesures » qui est appliqué par les Occidentaux. Mais il en est ainsi au moins depuis que je lis les médias et cela fait pas mal de lustres !
                  Pour les médias « mainstream » d’aujourd’hui, je ne comprends pas comment on peut encore s’intéresser à de tels manipulateurs d’opinion.
                  Merci quand-même pour votre article, c’est tout à votre honneur de relever cette infamie largement oubliée par nos médias.

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 août 2015 08:14

                    @Pierre
                    L’Europe a surtout des intérêts qui ne sont pas les nôtres, ni la paix, ni la prospérité, ni la démocratie !!


                  • pacificateur75 24 août 2015 11:02

                    @Fifi Brind_acier
                    Tout a fait d’accord. 


                  • Laurent 47 6 août 2015 23:41

                    Il est impossible que l’Europe ait pu trahir ses valeurs morales, étant donné qu’elle n’en a jamais eu aucune depuis qu’elle existe !

                    Il suffit d’ouvrir un livre d’Histoire pour s’en rendre compte.
                    Celle que l’on veut nous forcer à accepter, est constituée d’oligarques milliardaires, de néo-nazis, de lavettes à la solde des Etats-Unis, notre ennemi mortel ( je pense que même les plus crétins commencent à s’en rendre compte ), de banquiers de la City qui veulent notre bien ( au sens littéral du terme ), et de gueux en provenance de pays de l’Est en décomposition économique !
                    Et vous croyez que ce monstre a une âme ? Foutaise !
                    La seule partie de l’Europe qui trouve grâce à mes yeux est représentée par Vladimir Poutine, ce dictateur sanguinaire...qui n’a que 86 % de la population russe derrière lui !
                    Les autres chefs d’états, tous autant qu’ils sont ? Dans les W.C., et on tire la chasse !

                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 août 2015 08:11

                      @Laurent 47
                      En parlant de Poutine, ça semble barder avec Erdogan, à qui il demande de cesser de faire de l’élevage en batterie de djihadistes.
                      « Dites à votre Président dictateur qu’il aille en enfer avec ses terroristes ! » 


                    • Jean Keim Jean Keim 7 août 2015 09:04

                      Simplifions : toutes les commémorations de guerres gagnées ou perdues sont des horreurs.

                      Qui dira un jour le dégoût éprouvé par beaucoup de soldats rescapés de toutes les nations belligérantes de la grande guerre quand ils ont été instamment conviés d’assister, parfois qq. mois après l’armistice, à l’inauguration du monument aux morts de leur cité.
                      Armistice : convention qui suspend les hostilités, la guerre suivante était déjà en projet, un jour nous dirons la guerre 14-45 ... En fait l’histoire de l’humanité n’est faite que de guerres sur environ 5 000 ans d’histoire répertoriée.

                      • Layly Victor Layly Victor 8 août 2015 10:39

                        @Jean Keim
                        Le socialo de service est de sortie, pour tenter de justifier l’injustifiable, car pour les socialos, il n’y a qu’un seul but et qu’une seule voie ; sauver le soldat Hollande, et l’exonérer de toutes ses lâchetés et de toutes ses infamies.En l’occurrence, le fait d’être complice de toutes les saloperies perpétrées par l’Allemagne au coeur de l’Europe ces dernières décennies (dont par exemple la colonisation actuelle de la Roumanie dans le silence total : il est d’ailleurs curieux de voir comment l’Allemagne « verte et démocratique » considère les anciens alliés du 3ème reich comme des colonies de fait).

                        Oui, Monsieur Keim, il y a toujours eu des guerres, et les peuples qui ont survécu sont ceux qui avaient des guerriers capables de les défendre et des armes. Oui, Monsieur Keim, ceux qui détestent les armes ont toujours été les amis des envahisseurs. Déjà, lors de la décadence de l’Empire Romain, il y avait des Monsieur Keim pour dire que « Attila était un type formidable ».

                        Non, Monsieur Keim, la commémoration de la victoire sur les nazis n’est pas une horreur, c’est un devoir : devoir qui a d’ailleurs été bafoué cette année par le nullissime Hollande« dans son désir de servitude à ses maîtres américano- germano-sionistes.
                        Il faut reconnaître à sa décharge que la victoire sur les nazis cache un mauvais souvenir, puisque ce fut aussi la défaite des socialos qui avaient porté Pétain au pouvoir (ce fut aussi la défaite provisoire des Oustachis de votre ami le nazi Trudgman, avant que l’Allemagne ne les remette au pouvoir récemment).
                        Bien sûr que la guerre est un désastre et une immense tristesse (je le sais assez, ayant perdu des membres de ma famille), une tristesse dont on ne se remet jamais. Mais le plus gros désastre, la plus grande condamnation, c’est la trahison. De tous les pays qui ont participé au 2ème conflit mondial, le seul qui ne s’en soit jamais relevé, c’est la France, qui a opté sous l’égide socialo pour la trahison et le déshonneur.

                        Quand un politique dit »simplifions« , je m’attends à une arnaque, à un coup fourré, et je ne suis jamais déçu. En disant »simplifions et en répondant tout à côté, vous insultez l’auteur et l’immense courage dont il fait preuve en essayant d’éduquer les ânes sur ce site.
                        Donc, quand vous dites « simplifions », vous détournez la question posée par l’auteur.
                        La question est que les occidentaux ont profité du désarroi de la Russie (soutien traditionnel de la Serbie) sous l’ère eltsinienne, pour faire exploser la Yougoslavie, suivant deux axes : les US s’appuyant en Bosnie sur l’extrêmiste islamique Izegbegovic, grand ami de BHL et les Allemands reconstituant un élément de l’empire nazi en Croatie avec la remise en selle de leurs chers Oustachis, comme ils le font en Ukraine et en Roumanie (dans ce dernier pays par la voie pacifique habituelle de l’appauvrissement et de l’extorsion de fonds). La France, comme d’habitude, dans le rôle du traître.

                        Il n’est pas étonnant que les journaleux aient fait le black out sur le massacre de la Krajina, comme ils le font actuellement sur la destruction du Yemen par leurs maîtres saoudiens. Je pronostique d’ailleurs la participation de Hollande (ou de Sarko), à la parade de la victoire de l’Arabie Saoudite sur le Yemen.

                      • Dom66 Dom66 8 août 2015 18:12

                        @Layly Victor.

                        Je vous Plusse plutôt deux fois qu’une pour votre commentaire. .merci

                           


                      • Jean Keim Jean Keim 12 août 2015 20:21

                        @Layly Victor
                        Oui il y a toujours eu des guerres et c’est ainsi et à vous lire c’est normal, on n’y peut rien sinon suivre le mouvement et dans les guerres l’histoire officielle nous apprend que les nôtres sont celle du bien et les autres sont l’expression du mal, l’Allemagne nazie n’est pas l’Allemagne réelle celle du monsieur tout le monde de ce pays, vous vivez dans une abstraction et si vous êtes père de famille vous serez fier de voir votre (vos) enfant(s) partir pour se battre pour des intérêts qui n’ont rien à voir avec ceux distillés par la propagande et ils ne reviendront pas ou ils reviendrots tellement abîmés que leur guérison sera très difficile et là vous réfléchirez mais ce sera un peu tard. Si vous avez encore un peu de lucidité enquêtez sur les vrais causes des deux guerres mondiales qui n’en forment qu’une, quittez l’histoire officielle, celle de la droite et de la gauche qui ne sont que des concepts.

                        La guerre est une activité économique avant tout et le soldat une marchandise comme une autre, il y a bien sûr la guerre ultime, la dernière, celle qui arrivera bientôt tant elle est désirée mais celle là (comme les autres) amènera une ère de paix, enfin c’est ce qu’on veut nous faire croire. 
                        Libre à vous d’aimer la guerre, libre à moi de croire que la paix est une affaire de conscience d’hommes.

                      • Iren-Nao 8 août 2015 11:48

                        Salvatore
                        Merci pour cet excellent nartic et cette nécessaire remise des pendules a l’heure.
                        Iren-Nao


                        • MAIBORODA MAIBORODA 9 août 2015 18:06

                          Cet article de Daniel Salvatore Schiffer est approuvé à 100 pour cent.

                          Rappelons par ailleurs que la région en question, et notamment les Balkans, ont été historiquement le champ clos des rivalités entre la France, l’Angleterre et la Russie, cette dernière ayant toutefois une légitimité plus évidente, celle que lui conférait sa proximité religieuse et culturelle avec ses frères, les Slaves du sud.
                          Les E.U, animés depuis la fin de la dernière guerre, de visées stratégiques impérialistes, ont réussi à s’y implanter avec l’aide des Kosovars. La Serbie en a fait les frais.
                          Quant aux Croates, dont il est difficile d’occulter leur collaboration étroite avec les Nazis, ils bénéficient, contrairement aux Serbes, d’une sollicitude particulière de la part de l’Allemagne et de l’Europe bruxelloise.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès