• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Revue de Presse, écume des jours, et tri sélectif

Revue de Presse, écume des jours, et tri sélectif

                      

Je retourne en enfance quand je lis la revue de presse. Il n’y a guère de hiérarchisation des faits. Toutes les news, et les fakes semblent avoir leur chance sur la grille de départ de l’audimat. C’est le nombre de lecteurs qui amène souvent certains événements en écume du temps, en tête de liste. Du drame accolé à la comédie, fait que ce kaléidoscope, bien que ce ne soit pas le but visé, fasse ressortir le coté absurde et aléatoire de l’existence. Pourtant, parfois, certains combats nous réconcilient avec l’espérance : Ce sont ceux qui poussent des hommes, à sortir de l’ombre, pour lutter contre les diktats, et l’injustice !

 

    « Amendement glyphosate, les électeurs demandent des comptes à leur député  ! »  Pourquoi n’ont-ils pas eu les couilles pour s’opposer aux prédateurs ? Demandent les électeurs ?… Et pourquoi bon dieu les a-t-on élu ?

   Ce parti s’appelle-t-il « En marche », ou « Au garde à vous ! »

    Ceux de Montsanto viennent de changer de nom. Il n’y pas plus personne maintenant à l’adresse indiquée, mais heureusement on trouve toujours le roundup en poste restante au supermarché !

     Extraordinaire : Un cachalot mâle de 16 mètres de long échoué sur une plage de Serre-Ponçon !. Le journal "La provence' ne nous aurait-il pas fait le coup avec la sardine qui bouche le port de Marseille ?  Qu’est-ce cela veut dire, qui l’a amené là ? Un coup de B.B , pour dénoncer la souffrance animale pour ceux qui survivent encore, ou la preuve que le monstre du Loch Ness refusant le Brexit, veut demander l’asile politique ?

     Décidément le monde ne tourne pas rond, depuis que nos vers de terre disparaissent, bouffés par des prédateurs Chinois !. Une nouvelle datant déjà de huit jours, complètement refroidie au kiosque, bonne à finir dans Paris Match et à meubler les cabinets des médecins de vieux numéros périmés parlant du royal baby.

    Je me rappelle de Steve Waring chantant dans les années 60 « la baleine bleue »….De nouveaux préservatifs à la fois vegan et sont sans gluten viennent de faire leur entrée sur le marché de la contraception nous apprend « Marie-Claire » Combien de temps avant qu’il ne rejoignent la couche de plastique qui recouvre la méditerranée ? …

      « Le 7e continent de plastique : ces tourbillons de déchets dans les océans  » nous informe Le Monde. https://lemde.fr/2MeyfkH . Où est passée la mer de Charles Trenet ? Celle qu’on voit danser le long des golfes plus très clairs. Il semble que chaque jour amène son va et vient de camions poubelles ! Mais le yellow submarine des Beatles prend l’eau de partout et ne passera pas le prochain contrôle technique renforcé. On n’est plus souple avec la centrale pourrie de Fessemheim qu’avec votre tacot au lave vitre en panne. C’est la loi du marché de dupes, et le principe de sécurité à géométrie variable !

      On impose le 80 sur les routes secondaires, mais on laisse rouler à tombeau ouvert le libéralisme le plus débridé, qui déroule ses métastases dans les budgets sociaux..

      La sécurité, c’est bien, devine on, quand son évocation sert la loi du bénéfice des actionnaires, pas celle de l’humanité souffrante.

      Psychiatrie : Victoire des soignants et fin de la grève de la faim à l'hôpital du Rouvray ! C'est dans "L'humanité. https://bit.ly/2Mgoout Mais où est-elle donc passée, l'humanité, en ces temps de fous ? Il a fallu une grève de la faim pour que l’administration soulève une paupière, sorte de son état de mort apparente, et lâche du lest devant le scandale.

     Le mieux, c’est d’ignorer ceux qui ne hurlent pas assez fort quand on leur marche sur les pieds ! Ou rassurer, nier, mentir, la main sur le cœur, en leur mettant un baîllon et une camisole !. Le boulot des politiques s’apparente à une gestion des déchets, finissant pour finir dans une décharge sauvage. France-info nous révéle que Dans les Yvelines, des riverains ont décidé d’enquêter eux mêmes pour identifier les pollueurs. Voilà un exemple de combat à suivre !

     «  Il n’y a aucune limite à quel point je vous emmerde ! » Ce n’est plus Trump, mais Bertrand Cantat qui parle ainsi, au zénith.  Pas le zénith de la gloire et du bon goût, me direz-vous !. "This is the end, my friend ! Jim Morisson avait plus de classe !

    On a bien du mal à faire la différence entre les news de la politique et celles du spectacle et des divertissements !

    « Matthieu Delormeau, avec 2 t présente ses excuses à Lââm avec 2 â…..après ses critiques, sur « The island »….Quelqu’un peut me dire ce que signifie cette news, et qui sont ces deux quidams ? Il y a une forme de plaisir supérieur de ne pas comprendre le moindre mot de certaine nouvelle, révélatrice d’une intoxication télévisuelle.

    Ces soi-disant célébrités ne nous disent rien. C’est comme si on débarquait de Mars, ou d’une parenthèse de 30 ans d’absence, comme le livre cet article du Point :

         "Un pilote russe (dont l'appareil a été) abattu dans les années 80 au-dessus de l'Afghanistan vient d'être retrouvé. !" https://bit.ly/2sNdgx2

     Il va bien être surpris le gars, quand il va tenter de rattraper le temps perdu, une fois rentré au pays.. Depuis Tchernobyl, il y a bien des fûts de déchets radio actifs qui sont passés dans la Volga. Tout le monde est très sympa avec lui. On devine les caméras, les micros tendus ! Comment lui dire, à l’aviateur que la lutte finale a pris du retard, et qu’on est embarqué sur le tarmac du réchauffement du climat pour l’enfer, dans ce qu'est devenu la lutte finale ! .

      L'internationale a rétréci au lavage de la pollution. Les risques majeurs ont réussi à faire ce que l'homme n'a jamais réussi : La globalisation du monde. Le mieux c’est de donner à l'aviateur un coup de vodka, pour le mettre en condition, avant de cracher le morceau par brides, en faisant mousser, comme dans une télé réalité. « Tu devines pas ce qui est arrivé après ça ?…. »

 

 

    D’abord, la faucille et le marteau ont été jeté aux poubelles de l’histoire !

    Imaginez-vous vous même dans trente ans, après avoir été coupé du monde, dans l’île de la tentation, vous mettant en cinq minutes à jour avec la nouvelle actualité, comme un vieil ordinateur qu’on réinitialise avec un nouveau moteur de recherche !

      Dans 30 ans les anglais auront-ils réussi à faire flotter leur île flottante jusqu’aux states ? Trump sera-t-il à Alcatraz ou au Musée des horreurs de la veuve Tussaud ? Les chinois auront-ils déménagé la tour Eiffel à Pékin ? Un foyer Palestinien sera-t-il en projet à Madagascar ?

    Six mille revues de presse à rattraper ! Une montagne de « Paris Match et de royal babies à visualiser !. Un cortège d’horreurs et d’émerveillements à découvrir….. Quoique pour l’émerveillement, je n’en suis pas si sûr !

   Dans « Gala », on apprend que Laura Smet, a été bouleversé par l’hommage à Johnny. Et perturbée aussi . Les mots « perturbé » et « bouleversé » sont entre guillemets. Pour suggérer la grande délicatesse de l’affaire. https://bit.ly/2l3Vj9o

    Beyoncé a posté sur le net une photo intime en plein concert ! . Inutile de tenter d’aller voir de près cette proposition indécente : C’est juste un hameçon lancé par une marque de sirupeux, qui va vous installer la tête entre deux bouteilles d’un tord boyaux, et non entre les deux ballons d’un soutien gorge. Une fake news pour ramolli du cerveau ?….Vous n’êtes qu’un espace de cerveau disponible à vendre !

     Le sirupeux amène le stupre et inversement, dans ce long dépliage de l’actualité.

     Mais connaissez-vous le potager, le nouveau jeu qui débarque dans la cour de recré ? nous demande inginumément « Nice-Matin ».https://bit.ly/2JChApe

      Qu’ont-ils inventé les mômes, après le jeu du foulard et du relou harcelé par tweet ? Veulent-ils faire disparaitre la concurence avant de faire leur doléances en classe de terminale. Ils voient loin, ces gosses !  Plein de petits Trump pervers, déjà dans les cours de récré, à pincer les fesses des Hillary potentielles. Des baffes se perdent, mais je ne dis mot, oubliez cela ! C’est que je ne veux pas d’ennuis avec la police des mœurs !

    Tout homme maintenant est suspect, graine de Dutroux, suppôt de Weinstein ! Accélérez le pas quand vous passez près d’une école ! Le portable va être interdit tout de même pour les collégiens. Bonne nouvelle ! Il seraient capable de vous dénoncez si vous jetez ne serait-ce qu’un œil par dessus la grille ! Mais qu’en sera-t-il pour les marmots de la maternelle ? Leur a-t-on laissé un portable comme un doudou, une balise de détresse ?

    Michel Serres ne va pas être content ! Lui qui faisait l’éloge de sa « Petite Poucette », la connectée psychotique de la grande section, au pouce hypertrophié. Bonjour aux profs qui vont être face à des alligators à qui on enlève une morceau de bidoche.

   Je comprend maintenant ceux qui ne veulent pas de gosses, qui refusent les applis pas indispensables pour survivre, quand on se contente d’un forfait de gens de peu, à un euro. Juste de quoi appeler le Samu, à condition qu’ils ne soient pas surbookés.

     Les bistrots et les terrasses de Paris veulent être au patrimoine mondial de l’humanité… C’est une info « Europe 1 » mais je ne sais pas si c’est capital. Il ne faudrait pas donner ce fameux label, qui est une sorte de passeport diplomatique, pour n’importe quoi, quand même.... Cela donnerait des idées à Montsanto-Bayer, qui rentrerait par une porte de service. Car si le p’tit ballon de rouge est classé au fameux patrimoine de l’humanité, logique que tous les ingrédients qui sont dedans profitent aussi de l’aubaine !

    Car si on en trouve du glyphosate dans le miel, comme le prétendent les apiculteurs, je vois pas pourquoi ils serait pas dans le vin de la vigne ?… C’est " Le Monde", qui nous raconte ainsi comment Le syndicat « L’Abeille de l’Aisne » a porté plainte contre la société chimique allemande, qui vient de boucler le rachat du géant américain des pesticides Monsantohttps://lemde.fr/2kZsIlq

      De toute façon c’est pas grave, puisque c’est pas prouvé cancéreux. Sinon ça se saurait ! Ca pourrait pas se vendre dans le commerce au nom du principe de sécurité, non ?.... Moi je fais confiance aux scientifiques. Rien que de voir une blouse blanche me rassure ! Comme celle que Jacques Crozemarie endossait pour faire la manche, au nom du cancer, un saint principe de culpabilisation, et de lavage de main de l’état, qui pointe les deux grands dangers officiels, l’alcool et le tabac. Pour les pesticides, on sait pas.

    A Gaza, quatre morts de plus et 620 blessés !  Ouest-france ne peut tout compter Ils augmentent à chaque heure, chaque jour. Mais à moins de cent morts là bas t’arrive pas à l’intérêt d’une demi finale de Rolland Garros. Les balles jaunes sont préférés aux balles à fragmentation..

      Beaucoup de journalistes préfèrent Roland-Garros à la bande de Gaza. On na pas besoin d'un gilet pare balles pour se protéger. Juste d'un panama. 

    Sur un court de tennis les lignes sont tracées, impeccables. Les franchir vous fait perdre le point. Peu de gestes d’incivilités . Les joueurs sont des gentlemen. Pas question de faire une attaque préventive pour décourager l’adversaire de jouer !.Ou d’utiliser une roquette à la place d’une raquette ! Le jury ne laisserait pas passer de telles choses ! On joue à la loyale et on se sert la main à la fin du match. Celui qui me fait rêver le plus, ce ne sont pas les joueurs, si doués qu’ils soient, mais c’est l’arbitre, là haut, montée sur cette chaise si particulière. C’est dieu. Impartial ! Avec une casquette à visière.

    Il nous en faudrait un pour le G7, à l'ONU, dans tous les machins, une sorte de père Noêl goguenard, qui nous prendrait sur ses genoux, sans être toutefois pervers. ... Voyez où j'en suis rendu ! Faut pas trop lire les journaux, se tenir à distance raisonnable des infos, se faire de nouveaux copains parmi les arbres, une amitié particulière qui nous en dit beaucoup sur notre époque déboussolée…....

    Envers du décor : Roland-Garros : La "filouterie" pour donner l'impression que les loges sont remplies ...BFM sport nous révèle ainsi que de jeunes employés ont rempli les loges vides. https://bit.ly/2JAxu3w Question d'image, de prestige... Mais qu'en est-il à l'assemblée nationale ?

     Pourquoi pas des robots, des poupées gonflables, pendant qu’ils y sont. ? Les gens sont-ils fatigués de voir Nadal et Sharapova pousser des cris, évoquant d’autres combats ?

    La planète c’est vrai est couverte de cris, en tous genres. Et heureusement de murs anti-bruits !

   Sinon on s’entendrait pas, on deviendrait sourd. On ne peut accueillir tout le malheur du monde !

    Je ne parle pas que des palestiniens ni des réfugiés, ni de certains députés ne se trouvant pas assez payés !…..

     Mais qui se souvient que Roland Garros était un aviateur, lui aussi, disparu, après avoir voulu descendre un avion ennemi au dessus des lignes. On l’a vu prendre de la hauteur, et disparaître par dessus les nuages, avant de s’évanouir, comme une balle de tennis partant au dessus d’un cours. Est-il retombé dans un terrain vague en Afghanistan ?

     Avoir inventé la mitraillette à tirer à travers l’hélice ne lui a porté chance. L’hélice a-t-elle eu une ratée ? Je me méfierai si je lis dans le news qu’un quidam a inventé la scie à couper la branche sur laquelle on est assis ! Pourtant n’est-ce pas ce qui nous arrive ?

     Coté sport, ou politique, la question est sur toutes les lèvres, comme le révèle le figaro : Mohamed Ali gracié à titre posthume par Trump  ? https://bit.ly/2xXeXNJ

    Sympa, Trump ! Un grand coeur dans une bouteille de coca cola, quand même. Mais la famille a refusé poliment… En fait, J’ignorais que le boxeur était inculpé. Où j’avais oublié. C’était il y a si longtemps. Le net c’est vrai est un outil formidable ! Voilà, il suffit de cliquer pour savoir : Mohamed Ali, alias Cassius Clay.... Un nom de légende, d’empereur romain à la sauce Hollywood, pour une trajectoire d’étoile filante, loin du lion de la Metro-Goldwyn-Mayer....

     Cette belle conscience a refusé d’aller se battre au Vietnam en 67... Victoire morale aux points ! L’homme est mort en 2016. Sa lumière nous parvient pourtant encore, du fond de la galaxie. ..

     Un détail d'importance : On apprend que la condamnation de Mohamed Ali avait été annulé par la cour suprême en 71…

     Heureusement, ce Donald Trump est un clown, pas le président de la première puissance du monde.

…   Beaucoup de questions dans une revue de presse. Et bien peu de réponses !. Cela tient du cadavre plus ou moins exquis. C’est une sorte de vitrine remplie d’objets hétéroclites, mais faisant sens, comme au bazar du coin quand j’étais gosse. Des jouets, des souvenirs, tout cela mélangé sur des présentoirs ! On n’en voyait qu’un coté, pas l’autre, selon leur orientation. C’était tout l’art de la commerçante. Savoir mettre en scène le désir. Moi je venais juste pour la représentation, enfant du peuple, toujours fauché. Je restais collé le nez dessus, surtout à l’époque de Noël, en laissant des taches de buée sur la vitrine, et me tordant le cou. Souvent on me disait de me barrer !

   RTL nous apprend qu’en Indonésie, un orang-outang s’est rué sur un bulldozer venue détruire sa forêt.  C’est le genre de nouvelle qui m’achève ! Je vois trop bien la pauvre bête, le bulldozer jaune. J’aimerai tant que cela soit un fake, un remake de King kong se barrant avec la femme du chef de chantier, ou mieux celle du président de la « united fruit company » !

     Après cela certains vont continuer à prétendre que les animaux n’ont pas d’intelligence. Mais quand un orang-outang se met « En marche », cela n’est pas un vain mot pour bobo !.

    Selon CNN qui l'employait, le chef cuisinier américain Anthony Bourdain s'est donné la mort alors qu'il travaillait sur une nouvelle émission en France. Aurait-il lu le menu du jour lui aussi ? Qu’est-ce qui lui a tourné le cœur ? Le steak de cachalot, ou les tripes d’ourang-outang ? On s’interroge toujours quand ceux qui ont la gloire et la richesse nous disent :« Je vous ai assez vu ! » Une étrange compassion nous vient toujours pour ceux qui disparaissent ainsi. 

     Arabie saoudite : Des drones remplacent les mannequins dans un défilé de mode... https://bit.ly/2LEBXTy Il n’y aura pas de chair affriolante sous le tissu, de courbe suggestive, de voile qui tombe et dévoile l’esprit, de vie palpitant sous un petit tailleur bien coupé ! Pas de complication avec les maris, les frères, les cousins, imaginant mal comment leur sœur, leur femme, leur copine, pourrait se déguiser, disons, en occidentale..... 

    Un certain Howard X Howard X, sosie de Kim Jong-un a confié à Reuters avoir été détenu deux heures et interrogé pendant trente minutes vendredi à son arrivée à l'aéroport Changi de Singapour. C’est dans le Figaro. https://bit.ly/2Jy6O3t

   Par définition, un figaro est un personnage vif, drôle insolent. Espérons que ce figaro là ait ses qualités, de même que le sosie de Trump qu’il doit rencontrer, pour un sommet de rigolades ! 

     Quand la réalité est désolante, on se console avec les avatars, qu’on espère meilleurs que les modèles origjnaux. Avec un peu de chance et de culot, ces deux là pourraient prendre la place des vrais VIP, et personne n'y verrait que du feu, ou feraient semblant, trop content du change !.

    C’est ainsi que se termine « Le dictateur », le film de Chaplin : Le barbier juif prend la place du tyran, son sosie, et s’adresse à la foule, en grand uniforme, improvisant un discours sur la paix, le sens de la vie, et du partage, au sein d’une humanité heureuse.

     C'est si beau, si puissant, qu’il raisonne à celui de Luther King. « I have a dream ! »

     Notons que ce discours lui attirera la disgrâce d'Hollywood ! ….

      Il ne faut jamais trop en faire, dans la dénonciation, ou dans une revue de presse, si on ne veut pas d’ennuis.

      Sauf si on est très en colère !.

 

       Extraits du discours final du Dictateur, le premier film parlant de Charlie Chaplin  :

https://bit.ly/2JBUqzG

    L’envie a empoisonné l’esprit des hommes, a barricadé le monde avec la haine, nous a fait sombrer dans la misère et les effusions de sang. Nous avons développé la vitesse pour nous enfermer en nous-mêmes. Les machines qui nous apportent l’abondance nous laissent dans l’insatisfaction. Notre savoir nous a fait devenir cyniques. Nous sommes inhumains à force d’intelligence, nous pensons beaucoup trop et nous ne ressentons pas assez. Nous sommes trop mécanisés et nous manquons d’humanité. Nous sommes trop cultivés et nous manquons de tendresse et de gentillesse. Sans ces qualités humaines, la vie n’est plus que violence et tout est perdu.

   Il faut tous nous unir, il faut tous nous battre pour un monde nouveau, un monde humain qui donnera à chacun l’occasion de travailler, qui apportera un avenir à la jeunesse et à la vieillesse la sécurité.

    Il faut nous battre pour libérer le monde, pour renverser les frontières et les barrières raciales, pour en finir avec l’avidité, avec la haine et l’intolérance. Il faut nous battre pour construire un monde de raison, un monde où la science et le progrès mèneront tous les hommes vers le bonheur.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.31/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 juin 2018 13:10

    Vélosolex, pas le temps de lire article que je ne peux que plussoire. Voici qui pourrait vous intérésser : la nuit où procrée le mérou. PLEINE LUNE DE JUIN. Dans deux jours. A voir absolument. D’une BEAUTE ABSOLUE.



      • velosolex velosolex 11 juin 2018 14:55

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
        Les requins, tous comme les loups, font partis de l’éco système, et sont bien inoffensifs, à coté de ceux qui sont montés sur pattes. Le requin a plus de bon sens que le dauphin, qui fait des pieds, des mains, et des cabrioles, pour plaire aux hommes. 

        J’ai même pas parlé de la pêche électrique, la dernière monstruosité, pratiqué par les hollandais, et qui met en danger la ressource. Mais cela me gène de parler d’animaux comme « une ressource », concentrant la critique sous l’angle économique. Reste que seuls les pécheurs semblent se mobiliser, alors que les politiques une fois de plus regardent ailleurs. 
        Cette revue de presse, je l’ai écrite en entendant ces jours ci des nouvelles du monde les plus alarmantes les unes pour les autres, dans un état d’anesthésie générale. 

      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 juin 2018 15:01

        @velosolex


        je voulais me ré-incarner en Dauphin (mon père est mort : 7 rue des Dauphins) mais comme dans les suites de films pour ado : « Divergente » et KILL BILL, j’ai totalement changé de tactique.

      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 juin 2018 13:46

        Virée de Nemuyoake. Autant savoir. 



          • velosolex velosolex 11 juin 2018 14:59

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            « Les tigres volants »

            A dix, douze ans, je lisais beacoup les « buck Danny », relatant les aventures d’un aviateur yankee, et des ses deux copains, au sein de l’escadrille des « tigres volants ». Et puis un jour, je fus révulsé, quand un de mes héros se félicitait en riant que la guerre du japon était finie, qu’on avait grillé les japs, avec la bombe H....Dés lors, c’en était fini des ’tigres volants"..

          • Clocel Clocel 11 juin 2018 14:04
            Le meilleur des mondes rassemble toujours son quorum de croyants autour de la petite boite fendue !

            Ils ont envie que ça dure !

            Ils ne peuvent concevoir qu’il soit possible de « vivre » autrement qu’en bouffant de la merde au milieu des poubelles en servant de paillasson aux archontes...

            La civilisation, ça s’appelle !

            Courage !



            • Fergus Fergus 11 juin 2018 14:38

              Bonjour, Velosolex

              A lire, ce récit picaresque du regretté Pierre Magnan dont l’action se situe également dans les préalpes du Sud : « Le périple du cachalot ». Superbe !


              • velosolex velosolex 11 juin 2018 14:47

                @Fergus

                Bonjour
                J’aime beaucoup Pierre Magnan, un parcours insolite, puisque salarié dans une entreprise de transport, il rencontra le succès dans la dernière partie de sa vie. Un style inimitable, qui lui appartient, avec des obsessions récurrentes, qui d’un bon livre à l’autre, n’a guère eu de ratées. « Les courriers de la mort », « la maison assassinée » furent ses plus grands succès. 
                J’a découvert son oeuvre, en louant un gite près de Seyne les alpes, où tous ses livres étaient la bibliothèque. Le propriétaire le connaissait, et avait été l’assureur d’Alexandre David Neil, autre grande pointure de la région. 


              • Fergus Fergus 11 juin 2018 15:17

                @ velosolex

                J’ai lu tous les bouquins de Pierre Magnan. Et sa disparition m’a d’autant plus attristé qu’elle est passée inaperçue dans les médias. D’où l’article que je lui consacré en 2012 : Pierre Magnan mort, la Provence est en deuil.


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 juin 2018 14:51

                1896, dans les hautes terres sauvages de la Haute-Provence, la famille Monge est sauvagement assassinée par trois inconnus en pleine nuit. Nourrisson seul survivant de ce massacre, Séraphin Monge revient sur les lieux vingt-cinq ans plus tard, à sa démobilisation après la fin de la Grande Guerre. L’image de sa mère morte en essayant de l’atteindre une dernière fois le hante. Il entreprend de détruire sa maison pour retrouver la paix, tout en cherchant à identifier les meurtriers pour venger sa mère. À sa grande surprise, un inconnu le devance sur le chemin de sa vengeance et massacre tous ceux qui semblent posséder une partie du puzzle de la sombre histoire des Monge.


                • velosolex velosolex 11 juin 2018 15:05

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  Le thème de la mort, et des rituels étranges tournant autour des enterrements, du tombeau, de la mémoire enfouie et du secret, pour ne pas parler bien sûr de la vengeance, est un thème récurent chez Magnan. Je me suis souvent demandé si son passé de résistant n’explique pas un traumatisme, qui ne s’est jamais refermé. 

                  Ses polars poétiques sont en tout cas atypiques, et terriblement bien ficelés. Il vaut largement mieux que certains bateleurs, qui font de l’esbroufe avec beaucoup d’hémoglobine, et le langage des banlieues, pour faire croire qu’ils sont les héritiers de Léo Malet. . 
                  Magnan ne se rattache à rien, comme tous les grands écrivains. On pense bien sûr tout de même à Giono, qui se serait mis au noir. 

                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 juin 2018 15:11

                  @velosolex


                  Le Livre : La FORGE DE LOUMARIN (je sais je reviens toujours sur cette histoire) possède une autre version qui est dans mes caisse et raconte la rencotre avec GIONO. Raison pour laquelle, il n’a pas été édité,... Quand à Leo Malet, j’ai tout lu, mais aussi Mc BAIN.

                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 juin 2018 15:15

                  Et pourtant j’ai adoré Giono, comme l’EPERVIER DE MAHEUX.


                • velosolex velosolex 11 juin 2018 15:26

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  Je suppose que c’est un trait d’humour, ou une erreur inconsciente. L’epervier de Maheux a été écrit par Jean Carrière. Un chef d’oeuvre c’est vrai. Perso, j’ai un faible aussi pour Bosco. Un écrivain du mystère. Mais connaissez vous aussi Jean Dhôtel...« Le pays où l’on n’arrive jamais ». Un beau roman lyrique. Ca doit être les cigales qui tournent la tête, et les hauteurs formidables de la provence


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 juin 2018 15:40

                  @velosolex

                  Dans le livre La forge de Lourmarin II, il y a trois pages sur Bosco et l’Ana culotte. en 1982, nous avions toutes le signatures pour la souscription. C’était prêt. Et puis, il eu le cancer du foie et puis,...il y eut THATCHER ET REAGAN. Le messe était dite.

                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 juin 2018 15:42

                  L’émotion n’est pas une faute d’orthographe : @velosolex

                  Dans le livre La Forge de Lourmarin II, il y a trois pages sur Bosco et l’Ane culotte. en 1982, nous avions toutes le signatures pour la souscription. C’était prêt. Et puis, il y eut le cancer du foie et puis,...il y eut THATCHER ET REAGAN. Le messe était dite.

                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 juin 2018 15:45

                  @velosolex

                  je lirai JEAN DHOTEL ET VOUS JEAN RAY. ECHANGE DE BONS PROCEDES : La rue qui n’existe pas. Entre la raie, l’hotel et la rue sans nom, il y a de quoi construire un roman ;

                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 juin 2018 16:17

                  @velosolex


                  Ah, vous vous trouvez comme un ERMITE en PROVENCE. En 1985, j’ai vécu trois merveilleux mois dans le triangle : Forcalquier (Nostradamus), Banon, Puyharas. Incursion au bistrot de la mère MICHEL A SIMIANE LA ROTONDE, j’y ai vu le plus beau LEVER de soleil de ma vie. 

                • velosolex velosolex 11 juin 2018 17:03

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  J’ai laissé tomber Jean Ray, dont je n’ai pas lu grand chose, avec la certitude d’y revenir. Car vous le savez, quand on trouve un bon auteur, on jubile devant le menu des livres à découvrir, et parfois on se les réserve pour plus tard...Il y a ainsi dans ma biothèque, un Jean Genêt que je n’ai pas lu, achété il y 30 ans et plus. De Jean Ray, donc, son Malpertuis m’a ébloui. Le fantastique est une vision délibérément fantasmée et jubilatoire de la vie, la non renonciation aux visions de l’enfance


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 juin 2018 17:16

                  @velosolex


                  Malpertuis, surtout la fin très symbolique : Fermons la porte PERTUIS (passage étroit) à ce 20 ème siècle détestable,.... et retournons dans le monde des rêves et de l’inconscient où les MYTHES sont ROIS et les mites au placard.https://www.youtube.com/watch?v=jFajJwjTNOs

                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 juin 2018 17:19

                  Amusant mais de Carrière à Carrière, mon premier véritable petit ami était le Sosie de Mathieu Carrière. 


                • velosolex velosolex 11 juin 2018 17:38

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  En 1977, je me souviens d’un vieux boutiquier à Cavaillon. Je suis passé quelque années plus tard, il avait disparu. M’attendait il pour me vendre une vieille édition des ballades insolites dans le Luberon ?...Nous le traversâmes en partant d’oppede le vieux, en laissant notre scooter dans un camping. .Je me souviens d’une vallée perdue, ou aurait pu se trouver le cimetière des éléphants. La nuit nous dormions dans les borries, ou les abris de berger abandonnés. Peu d’argent, des confitures de cerises étalées sur de grandes tartines de pain. Voilà nos repas. Le livre sacré de Rimbaud aussi. La traversée du Luberon nous prit une semaine. Ce fut l’une des plus belles de ma vie. Plus tard nous trouâmes une grotte dans lequel nous vivâmes trois mois, en compagnie d’un couple d’espagnols, d’un argentin, et de quelques grenouilles, dont le chant me parvient encore, au delà des années. 


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 juin 2018 18:08

                  @velosolex


                  belle synchro, j’ai silloné toute la région que je connais par coeur. « Le cimetière des éléphants », je comprends mieux,.......Merci. A Puyharas en 1985, j’avais fait la rencontre du sculpteur, et comme il aimait beaucoup Eddy Mitchell il me chantait sans arrêt : le cimetière des éléphants. Bon ! on avait foutu le bordel dans le coin,...Et celui qui tenait le lieu, un juif qui s’appelait Serge a arrêté les atéliers d’art pour se consacrer à la peinture de fresque dans les églises. Que de souvenirs,...

                • ZEN ZEN 11 juin 2018 14:54

                  J’ai bien ri.

                  Enfin, souvent jaune....
                  Ces histoires de trumperies montésantistes et de cache-à-l’eau tchernobylien n’auraient pas amusé Sylvain Tesson. prêt à se moquer, mais de lui-même.

                   Michel Serres ne va pas être content ! Lui qui faisait l’éloge de sa « Petite Poucette », la connectée psychotique de la grande section, au pouce hypertrophié. Bonjour aux profs qui vont être face à des alligators à qui on enlève une morceau de bidoche.  Je comprend maintenant ceux qui ne veulent pas de gosses, qui refusent les applis pas indispensables pour survivre, quand on se contente d’un forfait de gens de peu, à un euro. Juste de quoi appeler le Samu, à condition qu’ils ne soient pas surbookés.

                  Chez Free, c’est deux euros minimum !




                  • velosolex velosolex 11 juin 2018 15:20

                    @ZEN
                    Je n’ergote surtout pas sur Tchernobyl, qui aurait pu très bien se passer à l’ouest, et salue bien bas tous ces liquidateurs, des héros antiques, qui ont enterré le cyclope irradié, et ont permis de rendre l’europe encore vivable aujourdh’ui. 

                    Mais l’humour est la politesse du désespoir, et le signe désabusé qu’il ne nous faut pas nous la faire. Un fil rouge, peut être : Celui de la dichotomie entre un discours humaniste affiché, se gargarisant de « sécurité », et qui est en totale opposition avec la réalité du terrain, un cynisme qui nous envoie en enfer. 
                    La grève des infirmiers en psychiatrie de Rouen est l’exemple même de cette schizophrénie, fait d’injonctions contradictoires propres à rendre fous les soignants : Une demande d’un mieux disant médical, et sur le terrain un acharnement à tuer toute possibilité de travailler en respectant le patient, et tout simplement son devoir. 
                    Le monde hospitalier est mise à rude épreuve, mais c’est tout le système qui marche ainsi, dirigé par les mêmes cadres formatés, n’ayant que respect avec leur ordre de mission : Dégraisser le squelette du public. 
                    Si j’avais fait cette revue de presse ce jour, j’aurais développé autour de Trump, qui met à mal les dirigeants de la planète, leur renvoyant en écho la maltraitance, l’ambivalence, et les messages contradictoires qu’ont a essuyer chaque jour la plupart des employés, cette force du travail de l’esclave soumis à un patron devenu fou, et s’apprêtant à couper l’arbre sur lequel il est assis, pour toucher l’assurance.

                  • ZEN ZEN 11 juin 2018 15:15

                    Ecume des jours, en haute mer :

                           Les palmes à Hulot, dont le canot est en perdition au large de la macronie

                    • velosolex velosolex 11 juin 2018 15:31

                      @ZEN
                      Peut être nous écrira t’il un autre version de « Naufragé volontaire ! »



                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 juin 2018 15:57

                        Vélosolex, on ne dit plus des résilients, mais des DIVERGENTS. Lisez : femmes qui dansent avec les loups



                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 juin 2018 16:25

                          @kalachnikov


                          je voulais être agronome : non pas pour manipuler les gênes, mais faire des croisements entre plantes (procréation sous entendue). Si papa veut pas passer par le bon trou, c’est que papa aime pas Madame Poule. Pas d’amour, pas de bons enfants. Très différents d’un chippotage génétiques genre Monsanto. 


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 juin 2018 16:35

                          On vous dit que c’est un fake. Comme je ne crois plus du tout à ce que raconte les médias et qu’il y a suffisament de vidéos sur you tube d’hybrides homme animaux. Je demande à voir. 


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 juin 2018 16:20

                          Je descendais pour essayer de vendre le bouquin. La forge transfomée en magasin de céramique (Moustier), quelques vestiges. Une forgeronne homosexuelle de Forcalquier la acheté. 


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 juin 2018 16:26

                            Chie potage : un seul « p » comme un seul papa et une seule « m »aman. 


                            • aimable 11 juin 2018 17:53
                              un constat qui j’en ai bien peur sera toujours d’actualité, cette situation l’homme l’a créée et elle ne s’arrêtera qu’avec son extinction .
                              jusqu’ici même avec son vécu il n’ a encore rien compris , puisque les générations qui se succèdent on du mal a imprimer l’avant et quand ils le comprennent ils s’en vont .
                              ainsi va l’homme !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès