• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Riolo ou la crasse des calomnies anticommunistes

Riolo ou la crasse des calomnies anticommunistes

Sur une des chaines et télé et radio du milliardaire Drahi, un chroniqueur sportif ayant pour habitude d’interrompre tout le monde pour assener ses propos péremptoires sur le football s’est vu promu à la place d’éditorialiste d’une émission politique d’actualité. C’est que ses sorties régulières habituellement réservées au ballon rond et à l’admiration du PSG des émirs du Qatar et prétexte à de longues tirades entre admiration de l’autorité et autres propos ultra réactionnaires l’ont sans doute naturellement qualifié au yeux de ses employeurs. Ce Riolo s’est permis, dans un débat avec le candidat PCF d’insulter les résistants communistes, eux qui au prix de leur sang ont apporté une contribution décisive à la libération de la France du joug nazi.

 

75000 communistes fusillés ou la crasse des anticommunistes par les JRCF

Le Parti des fusillés

Calomniez, il en restera toujours quelque chose.

Un « journaliste » des Grandes Gueules (terme qui peut prêter à sourire) a apostrophé le candidat du PCF aux Européennes, Ian Brossat, sur la soi-disant collaboration des communistes avec les nazis. Cela provoqua la juste réaction outrée du candidat qui rappela que dans la résistance, c’est plus de 75000 communistes qui furent fusillés.

Les JRCF rendant hommage aux fusillés de Châteaubriant, pour la plupart des résistants communistes arrêtés en raison de leurs actes de résistance, dès 1940.

On peut penser ce qu’on veut de Ian Brossat, mais on ne peut qu’approuver sa réaction.

Qu’a répondu le prétendu « journaliste » ?

Il a eu juste un rire, puis a affirmé que c’était De Gaulle qui avait sauvé le PC en 1945.

Ce bel élan de crasse anticommuniste n’est pas anodin, car il fait suite à des années de propagande, notamment dans les livres d’histoire. Vous savez, ceux où l’on dit que les nazis et les soviétiques sont tous les deux déclencheurs de la seconde guerre mondiale en tant que régimes « totalitaires ». La preuve, ils ont signé le pacte germano-soviétique de 1939  !

Personne ne rappelant que c’est un pacte de non-agression et en aucun cas une alliance. Personne ne rappelant que cet accord fait suite à 10 ans de dialogues de sourds entre l’URSS et les Occidentaux, la première souhaitant faire alliance contre Hitler alors que les seconds souhaitaient que l’Allemagne se tourne vers l’URSS afin de détruire le communisme. Rien non plus sur la trahison volontaire par les pays occidentaux de la Tchécoslovaquie, tandis que seule l’URSS a soutenu jusqu’au bout le pays. Rien non plus sur la tentative désespérée de l’URSS de jouer la carte de la sécurité collective contre le fascisme avec ces pays. Enfin, vous n’entendrez pas parler des tâcherons envoyé par les Britanniques et les Français pour négocier avec les Soviétiques à la veille de l’attaque allemande contre la Pologne, qui en plus de n’avoir pas des statuts aussi hauts que ministre, arrivèrent sans réponses aux principales revendications de l’URSS (la permission d’entrer sur le territoire polonais pour l’Armée rouge afin de contenir les nazis). [ni non plus d’ailleurs du pacte germano français, le terrible pacte Bonnet Ribbentrop qui a précédé et très largement le pacte germano-soviétique ndlr]

Tout cela est fort bien expliqué dans un article paru dans le dernierEtincelles (n°43), par une historienne qui est allée chercher dans les archives pour justifier ses dires, contrairement à ce « journaliste » qui a répondu à Ian Brossat.

N’en déplaise à certains, les communistes restent le fer de lance de la résistance en France et dans le monde.

Quentin-JRCF

http://jrcf.over-blog.org/article-reponse-a-michel-onfray-et-aux-anticommunistes-88702373.html

https://www.initiative-communiste.fr/articles/billet-rouge-2/riolo-ou-la-crasse-des-calomnies-anticommunistes/

Lettre ouverte d’Odette Niles à Daniel Riolo

Mardi, 21 Mai, 2019 – L’Humanité

Monsieur, 

À bientot 96 ans, j’écoute encore la radio, c’est un compagnon fidèle de mes journées. Ces jours-ci, je l’écoute d’autant plus qu’elle me permet de suivre les émissions de mon candidat, le candidat du Parti communiste, mon cher Ian Brossat. Je vous écoutais donc ce matin, je ne connaissais pas vos opinions, j’ignorais jusqu’à votre nom. Et je vous ai entendu parler de la résistance. En vous entendant rire, ce matin, j’ai eu un haut le cœur. Comment avons-nous pu en arriver à cela aujourd’hui, comment certains peuvent ils parler d’un temps qu’ils n’ont pas vécu avec autant de mépris ou de raccourcis ? Il y a quelques mois encore, je me rendais dans les écoles pour que vive la mémoire de la résistance, pour que les générations qui nous survivront ne puissent jamais oublier l’histoire. En vous écoutant tout à l’heure, je me suis dit combien j’aurais aimé pouvoir vous rencontrer, vous rencontrer enfant, vous rencontrer dans votre école pour partager avec vous ce que fut la réalité. J’aurais aimé pouvoir vous parler de ces femmes et de ces hommes communistes que j’ai rencontrés, que j’ai aimés, qui ont donné leur jeunesse ou pour certains, versé leur sang pour notre pays. J’aurais aimé pouvoir vous dire ce qu’était leur vie, leur joie, leur espoir. Parmi eux, il y avait un être qui me fut cher : Guy Môquet. Le connaissez-vous seulement ? Mes jambes me manquent aujourd’hui pour aller d’école en école, il ne me reste plus que l’écrit et mes souvenirs encore clairs de cette période de ma jeunesse. Jusqu’à mon dernier souffle, j’aurais à cœur de me battre pour que notre mémoire vive et qu’elle ne soit ni trahie ni salie. C’est l’inculture qui conduit à l’ignorance, l’ignorance qui conduit à l’oubli. Le négationnisme commence toujours ainsi : par un rire, par une moquerie. On explique alors qu’il ne s’agit que d’un détail de l’histoire. Je ne peux plus me déplacer mais je peux encore témoigner et donc vous rencontrer : si vous l’acceptiez, je vous invite à venir chez moi afin que nous puissions échanger et parler et que je puisse vous dire les yeux dans les yeux ce que furent ma vie et mes engagements. Guy Moquet, à 17 ans, a su écrire, “vous qui restez soyez dignes de nous les 27 qui allons mourir”, je serai toujours digne et je vous enjoins de respecter cette dignité de ce jeune qui nous laisse un message porteur pour l’avenir et non un message de peur face à la mort. Auriez vous eu cette dignité à 17 ans ? L’histoire avant d’être écrite, doit être vécue ! Je vous prie de croire en l’expression de mes salutations distinguées. 

Odette Nilès, Ancienne internée du camp de Choisel à Chateaubriant Officier de la Légion d’honneur

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  3.58/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • Jean De Songy 24 mai 12:27

    Tout le monde sait qu’en 39-40 il y a eu des sabotages communistes en France. L’ouvrier de Messerschmitt :

     

    « La cote d’alerte est atteinte, c’est pourquoi nous disons, il faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage. Je précise bien : il faut stopper l’immigration officielle et clandestine.... »
     
    Georges Marchais (vrai PC), Montigny-les-Corneilles, 20/02/1991 avant de se faire éjecter par les bobos
     
    http://www.youtube.com/watch?v=sCfVkATt1vs


    • CN46400 CN46400 26 mai 08:35

      @Jean De Songy
      Les moteurs des avions Messerschmit étaient fabriqués, jusqu’en août 44, à Paris, boulevard Kellerman (13°) chez Gnone et Rhone, future SNECMA... Et Marchais n’a adhéré au PC qu’en 1947


    • Positronique 24 mai 12:49

      Et où ils sont les communistes aujourd’hui ??? Une poignée de vioques qui vivent dans le passé , tu pourras toujours faire des articles mais nous on se souvient des saloperies qu’on fait les Russes sur les peuples du pacte de Varsovie. Ne parles pas d’URSS car les pays satellites ont été contraints et forcés de subir le joug Stalinien , en mettant des petits dictateur genre Ceaucescu sans compter tout les meurtres de masse sur l’armée Polonaise. On en veut pas de ta dictature du prolétariat et les partis dit communistes devraient être interdits.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 mai 12:57

        @Positronique

        Salut. T’en a connu des sincères sur les chantiers. Et des gars sur qui tu pouvais avoir confiance en déléguant .


      • Positronique 24 mai 15:42

        @Aita Pea Pea

        Les vrais que j’ai connu étaient à EDF ,GDF , à la Cie des eaux , tous des cégétistes planteurs de merde , grévistes, et fainéants comme des couleuvres. Sur les chantiers on bossait et chacun tenait ses idées politiques pour lui même , la différence se faisait au bureau de vote. Parce que dans le privé au petite structure on a pas le temps de palabrer sur la politique et qu’on soit ouvrier ou patron .


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 mai 15:56

        @Positronique

        C’est ce qui a de bien dans le bâtiment...faut faire le job . Perso je me fiche des idées des uns et des autres . Par contre voir un gars bosser en qualité là ça me touche .


      • Ouallonsnous ? 24 mai 19:33

        @Positronique

        Ce sont les tarés dans ton genre qui doivent être interdits  !!!!


      • Positronique 24 mai 19:40

        @Ouallonsnous ?
        Voui t’as raison , sauf que las cocos on les cherchent à la loupe maintenant et si t’en fais parti tu es une race en voie d’extinction .


      • Ouallonsnous ? 24 mai 19:46

        @Positronique

        En fait, tu es trop « bête » pour qu’on te prenne au sérieux !


      • JC_Lavau JC_Lavau 26 mai 09:22

        @Positronique. Pas de problème ! Nous avons à présent dans les tribunaux la dictature du Femellariat, et dans la presse aussi la dictature du WWFariat.


      • Aristide Aristide 24 mai 13:04

        Un pacte de non-agression sauf pour les polonais, le massacre de Katyn éclaire assez bien les motivations. Il s’agissait de s’extraire de cette guerre occidentale en espérant que les deux camps affaiblis seraient les prochaines victimes à la mode polonaise. 


        • Garibaldi2 26 mai 05:00

          @Aristide

          Katyn c’est une saloperie, à n’en pas douter.

          Staline avait de la mémoire et de la rancune, il s’est souvenu de la guerre entre la Pologne et l’URSS (1920-1921), et aussi qu’il avait demandé pendant des années que la Pologne autorise l’URSS à passer sur son territoire pour attaquer Hitler. Refus des Polonais.

          Notons au passage que personne ne fait plus mention que la Pologne a participé au dépeçage de la Tchécoslovaquie (Sudètes, accords de Munich).


        • CN46400 CN46400 26 mai 08:24

          @Garibaldi2
          « Katyn c’est une saloperie, à n’en pas douter ».
          Les guerres sont toujours un alignement de « saloperies ». En mars 41, date de l’évènement, Staline sait que l’attaque allemande est en préparation finale. Ces officiers, qui, pour les raisons que vous énoncez, sont des anti-soviétiques convaincus, risquent d’être utilisés par les nazis, alors...


        • Leger 11 juin 10:38

          @Garibaldi2 Les années 20, c’est bien la période ou Lénine a organisé la famine en Ukraine. Quelle belle idéologie que la votre. Vassili Grossman dans vie et destin a démontré brillamment les passerelles entre le communisme et le fascisme. Par ailleurs, creusez un peu l’affaire Boulanger https://www.youtube.com/watch?v=D0kvLl1RGhc vous comprendrez combien vos idoles sont ténébreuses. Riolo a dit la vérité d’ailleurs l’Humanité pour reparaitre a écrit vouloir dénoncer le juif Mandel.


        • Leger 11 juin 10:44

          @CN46400 Cela frôle l’indécence ou alors vous pouvez aussi justifier la totalité des massacres d’où ils proviennent. Staline a aussi sacrifié les résistants polonais lors du soulèvement du ghetto de Varsovie et aussi lors de l’assassinat d’un des plus grands héros de la seconde guerre mondiale : Witold Pilecki

          et ce ne sont que des exemples isolés tant il y a eu de coups tordus de la part des communistes, idéologie au 100 millions de morts. La grande parade dénoncé par Revel continue à vivre.


        • 75 ans après les cocosaures sont encore capables de nous ressortir la fable du parti des 75000 fusillés

          75000 cocos sur un total de 15 à 20.000, ça fait un sacré pourcentage !

          Mais dimanche soir on rigolera : les cocosaures qui n’avaient pas présenté de candidats depuis des lustres ont une liste ! on va enfin pouvoir les compter !

          Les derniers militants vont en faire des voyages entre les Ehpad et les bureaux de vote de la banlieue rouge smiley


          • Et quand j’écris 15 à 20.000 je suis pessimiste :

            les historiens Jean-Pierre Besse et Claude Pennetier  en ont recensé 4520


          • Sirius Sirius 24 mai 22:44

            @Sharpshooter - Snoopy86

            C’est tout de même drôle ce débat d’apothicaire , peut importe le nombre de morts, il y a des fait qui s’impose. C’est bien le communisme qui a mené de front la guerre autant idéologique que physique au nazisme et à tout les fascismes.


            Que cela plaise ou pas, l’URSS à mis à mort le nazisme, les communistes étaient sur tous les fronts, Français, Espagnole, Italien etc.


            C’est pas la droite ou l’extrême droite qui pour beaucoup, trouvaient leurs place parmi les milices ou la polices.


            Après cela vient nous sortir des fadaises à la Zemmour « oui Pétain vous voyez il a résisté, m’enfin les juifs, sous son coude il étaient protégé. C’était mieux que Jean Moulin ce vendu, lui personne ne savait qu’il était résistant, preuve de son efficacité » Grand Dieu à quel entourloupe êtes vous prés pour vous racheter une moral ?


            Soyez indigne mais dans l’honneur...


            Peut importe que le communisme pour le moment soi mort politiquement gangréné par sa compréhension tronqué du matérialisme dialectique.


            Mais il reviendra, tel Monté Cristo pour taillé des croupières, la tâche n’ai pas simple mais pas impossible.



          • Les cocosaures veulent s’arroger un monopole alors qu’ils étaient loin d’être les seuls et qu’ils ont patiemment attendu que l’Allemagne attaque l’URSS pour réagir

            On peut par ailleurs contester leur méthode dans une résistance dont l’apport n’a par ailleurs été que marginal par rapport aux français libres ....

            A londres en 1940 pas un coco, ni dans aucun des combats de la France Libre

            Dans l’armée d’Italie pas beaucoup de cocos non plus ...

            Cette saloperie ringarde que fut le communisme s’éteint à petit feu et c’est tant mieux ...


          • Leger 11 juin 10:39

            @Sirius pas en 40, c’est vous qui assainez des fadaises.


          • Spartacus Spartacus 24 mai 16:04

            « c’est un pacte de non-agression et en aucun cas une alliance »


            Que c’est ubuesque le déni et la propagande...  smiley   smiley

            Et si vous sortiez cette connerie aux familles des victimes Polonaises de Katyn ?

            Ou aux victimes Finlandaise, ou aux lettonnes, ou aux Estoniennes ou alors aux Lituaniennes ?

            Ces gens qui ont étés envahis et exterminé par un pacte de « non-agression » et pas une « alliance » !


            • CN46400 CN46400 24 mai 19:44

              @Spartacus
              A partir du moment que la Pologne avait été rayée de la carte par les nazis, les soviétiques ont proposé aux ex-officiers de l’ex-armée polonaise qui se trouvait en territoire contrôlé par l’URSS de rejoindre l’Armée Rouge. Certain ont accepté (Yarouselski notamment qui deviendra général), ceux qui ont refusé ont été exécutés. En temps de guerre il faut savoir choisir son camp à temps !


            • Aristide Aristide 25 mai 08:08

              @CN46400

              Rayée de la carte par les Nazis ? Allons, il s’agissait d’un protocole secret du pacte consistant à se partager la Pologne et de laisser faire l’URSS pour la Finlande, les pays baltes ...

               ceux qui ont refusé ont été exécutés. En temps de guerre il faut savoir choisir son camp à temps !

              On appelle cela un crime de guerre. 


            • CN46400 CN46400 25 mai 08:36

              @Aristide
              Désolé mon cher, mais la guerre en Pologne a été conduite par les nazis de A à Z. Staline a juste récupéré, sur le tapis vert, les contrées (ligne Curzon) qui revenaient à la Russie suite au traité de Versailles (1919) que la Pologne avait violées en 1920 (traité de Riga)...Pour cette récupération le soviétiques n’ont tiré aucun coup de feu.
              Les crimes de guerre concernent surtout les perdants, pas les gagnants, voir le destin des japonnais installés dans l’ouest des USA après Pearl Arbor....


            • Aristide Aristide 25 mai 12:34

              @CN46400

              Staline a juste récupéré, sur le tapis vert, 

              Les armées soviétiques qui ont franchi la frontière polonaise était armées de carabines à bouchon ... Deux fronts à l’Est en Biélorussie et Ukraine, des milliers d’hommes, des brigade de blindés, ... et quelques 3000 morts soviétiques, etc ...

              Pour cette récupération le soviétiques n’ont tiré aucun coup de feu.

              Les officiers polonais de Katyn apprécieront ...


            • CN46400 CN46400 25 mai 19:42

              @Aristide
              Je ne sais où vous avez trouvé le chiffre de 3000 morts soviétiques en Pologne. Mais il est ridicule si vous vous voulez signifier une conquête territoriale. Les nazis sont entrés en Pologne le 1° septembre 39, une semaine après ils étaient à Varsovie, les soviétiques ont récupéré le territoire que leur avait attribué le traité de Versailles en 1919 a partir du 17 septembre.
               La frontière Est de la Pologne actuelle correspond, à quelques détails près à celle atteinte par l’URSS dix jours après et ne donne lieu à aucune revendication de l’état polonais actuel... Je ne vois pas pourquoi Staline, qui voyait les contours de la grande confrontation de 41 se mettre en place, aurait dû, ou même pu, refuser cette situation !


            • Spartacus Spartacus 24 mai 16:19

              Marie-Georges Buffet a reconnu que le PCF, en 1940, avait demandé aux Allemands l’autorisation de faire reparaître l’Humanité, et que Duclos avait invoqué des arguments antisémites.

              Contexte de l’époque : en août 1939, avait été signé le pacte germano-soviétique. La presse communiste avait été interdite en France, et le parti lui-même dissout en septembre.

              Un carnet de notes disponible sous scellés aux Archives de Paris saisi par la police française sur une militante communiste, Denise Ginollin, arrêtée le 20 juin 1940.

              Y figure l’argumentaire pour la négociation entre Maurice Tréand, responsable PCF, et Otto Abetz, représentant de von Ribbentrop, ministre des Affaires étrangères allemand, visant la reparution de l’Humanité et la légalisation du PCF.

              Quelques citations de l’argumentaire" : « Vous avez laissé paraître journaux communistes dans d’autres pays : Danemark, Norvège, Belgique. Sommes venus normalement demander autorisation… Sommes communistes, avons appliqué ligne PC. Sous Daladier, Reynaud, juif Mandel. Juif Mandel nous a emprisonnés et [a] fusillé des ouvriers qui sabotaient Défense Nationale… Pas cédé face dictature juif Mandel et du défenseur des intérêts capitalistes anglais Reynaud… Notre défense du pacte (germano-soviétique) vous a avantagé. Pour l’URSS nous avons bien travaillé, par conséquent par ricochet pour vous. »

              Ce texte antisémite avoue aussi que le PCF à saboté sciemment les usines d’armement, en 1939-1940 au nom du pacte Allemagne-URSS.

              Jacques Duclos, chef du parti en France, et Maurice Thorez, réfugié à Moscou donnaient les ordres.

              Le PCF fut traître à la Patrie, valet du soviétisme, et, en 1940 collaborateur de l’occupant nazi.

              C’est sans aucune équivoque possible.


              • CN46400 CN46400 24 mai 18:44

                @Spartacus
                Interdit dès 39, le PC apprend la clandestinité 2 ans avant tout le monde, c’est pour cela qu’il sort en tête de tous les partis après la Libération. Aucun de ses dirigeants ne sera capturé par la Gestapo ou la police Française. De plus ses arguments de défense, contesté par les réactionnaires de tout poil en 39, sont, en 45 limpides de vérité. Oui le « pacte » était bien, pour Staline, une manip pour gagner du temps, et des espaces (Ligne Curzon en Pologne)
                 Encore aujourd’hui, il en est qui trouvent démentiel que le « dictateur rouge » ait pu réussir un pareil calcul. Et pourtant....


              • CN46400 CN46400 24 mai 19:35

                @Spartacus
                Sauf l’Huma, les autres journaux français ont continué de paraître normalement jusqu’en 44...Que le journal communiste ait essayé de reparaître légalement n’est donc pas surprenant ne serait-ce que pour recouvrer, tout ou partie, de son lectorat...


              • Ouallonsnous ? 24 mai 19:35

                @Spartacus

                Tu te recycle dans la fake-news ?


              • Ouallonsnous ? 24 mai 19:42

                @Spartacus

                Pour ta gouverne Spartacul , un pacte de non-agression n’est pas un pacte d’alliance, bien au contraire, c’est une suspension de l’agression en préparation,
                Il a permis de gagner 3 ans

                Ne seriez vous pas un tantinet de parti pris comme la doxa atlantiste « connement » anti communiste, pour ce que cela représente le partage des richesses entre tous ceux qui les produisent ?


              • Jonas Jonas 25 mai 01:35

                @Spartacus « Le PCF fut traître à la Patrie, valet du soviétisme, et, en 1940 collaborateur de l’occupant nazi. »

                Exact. Après la défaite de la France, pendant que les soldats allemands hissaient le drapeau nazi au sommet de la tour Eiffel en juin 1940, les communistes incitaient les Français à collaborer avec l’occupant nazi :

                TRAVAILLEURS FRANÇAIS ET SOLDATS ALLEMANDS
                « Il est particulièrement réconfortant, en ces temps de malheur, de voir de nombreux travailleurs parisiens s’entretenir amicalement avec des soldats allemands, soit sur la rue, soit au bistro du coin.
                Bravo camarades, continuez, même si ça ne plaît pas à certains bourgeois aussi stupides que malfaisants.
                La fraternité des peuples ne sera pas toujours une espérance, elle deviendra une réalité vivante. »

                LE PEUPLE DE FRANCE VEUT LA PAIX
                « Il demande d’énergiques mesures contre tous ceux qui, par ordre de l’Angleterre, impérialiste, voudraient entraîner à nouveau les Français dans la guerre.
                Il demande la conclusion d’un pacte d’amitié franco-soviétique qui complèterait le pacte germano-soviétique et serait la garantie de la paix en Europe. »

                L’Humanité - 4 juillet 1940
                https://www.lemonde.fr/societe/article/2006/12/09/quand-le-pcf-negociait-avec-les-nazis_843769_3224.html

                FRATERNITÉ FRANCO-ALLEMANDE
                « Les conversations amicales entre travailleurs parisiens et soldats allemands se multiplient.
                Nous en sommes heureux. Apprenons à nous connaître, et quand on dit aux soldats allemands que les députés communistes ont été jetés en prison pour avoir défendu la paix, quand on dit que en 1923, les communistes se dressèrent contre l’occupation de la Ruhr, on travaille pour la fraternité franco-allemande. »

                L’Humanité - 13 juillet 1940

                « Le 23 août 1939, la signature du pacte de non-agression germano-soviétique créait des conditions de paix à l’Est de l’Europe, mais Daladier et Chamberlain voulaient leur guerre.
                Ils poussèrent le gouvernement polonais à s’opposer au règlement pacifique de la question de Dantzig et quand la guerre fut déchaînée sur le sol polonais, ces messieurs de Paris et de Londres ne firent rien pour aider la Pologne.
                Ils vivaient dans l’espérance que le développement des événements militaires en Pologne feraient éclater le pacte de non-agression germano-soviétique et mettrait aux prises l’armée allemande et l’armée rouge. »

                L’Humanité - 3 septembre 1940


              • CN46400 CN46400 25 mai 08:20

                @Jonas
                Bravo, vous venez de découvrir l’eau tiède !
                1 En temps de guerre les communistes préconisent toujours la fraternisation, et la paix... autant que c’est possible
                2 Personne ne peut plus nier que Daladier et Chamberlain poussaient Hitler à la guerre contre l’URSS...


              • Jonas Jonas 25 mai 09:32

                @CN46400 « En temps de guerre les communistes préconisent toujours la fraternisation, et la paix... autant que c’est possible »

                Oui, fraternisation et la paix...avec les nazis.


              • CN46400 CN46400 25 mai 09:52

                @Jonas
                Nationaliste obtus, vous ne pouvez pas admettre que dans l’armée allemande de l’époque il n’y avait pas que des nazis, mais aussi des prolos dont les intérêts étaient voisins de ceux des prolos français. Vous êtes imperméable à la solidarité de classe, vous ne pouvez donc pas comprendre ce détail... de l’histoire !


              • Jonas Jonas 25 mai 10:08

                @CN46400 « Nationaliste obtus, vous ne pouvez pas admettre que dans l’armée allemande de l’époque il n’y avait pas que des nazis »

                En 1940, les communistes considéraient les soldats nazis, qui occupaient notre territoire par la force armée, comme leurs frères d’armes contre le capitalisme, et demandaient aux Français de fraterniser avec eux via leurs tracts et journaux (l’Humanité) !
                Pendant que l’extrême-droite française organisait la résistance à Londres avec de Gaulle, les internationalistes communistes ne juraient que par l’URSS de Staline, et incitaient à la fraternisation avec les nazis contre le gouvernement de Vichy.


              • CN46400 CN46400 25 mai 10:28

                @Jonas
                « Pendant que l’extrême-droite française organisait la résistance à Londres avec de Gaulle »
                 Et à Vichy, c’était qui qui organisait la « Kollaboration », les lois anti judéo-bolchevistes, sinon l’extrème droite qui « souhaitait la victoire des armées allemande à l’Est » ? Ben oui, l’histoire regorge de détails, dixit Le Pen....
                 
                Ainsi, selon vous, l’extrême droite possède un don de plus que toutes les autres forces politiques, celui de l’ubiquité. Elle est à l’aise partout, à Londre comme à Paris ou Vichy et Berlin, mais c’est à Paris que parait son journal favori : « je suis partout » , et pas à Londres !.....


              • Jonas Jonas 25 mai 10:56

                @CN46400 " Et à Vichy, c’était qui qui organisait la « Kollaboration », les lois anti judéo-bolchevistes, sinon l’extrème droite qui « souhaitait la victoire des armées allemande à l’Est » ?

                Vichy est en très grande majorité un gouvernement de collaboration de la gauche socialiste républicaine, il n’y a pas de membres d’extrême-droite parmi les instances dirigeantes.

                Pierre Laval, chef du premier gouvernement de la collaboration à Vichy est un socialiste, un vrai pacifiste.
                70% des députés qui ont voté les pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet 1940 sont issus de la base de l’ex-Front Populaire de la gauche socialiste (SFIO, radical socialiste, cartel des gauches, gauche démocratique, union socialiste républicaine, etc...).
                http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-gauche-votait-petain-en-masse-192504

                La collaboration regroupe principalement le Parti Populaire Français (PPF) de Jacques Doriot (qui entraine avec lui ses amis communistes), ou encore le Rassemblement National Populaire (RNP) de Marcel Déat (SFIO) qui rassemble majoritairement des membres issus de la gauche, SFIO, parti-radical, et n’ont jamais appartenu à aucune organisation d’extrême-droite.
                Certains de ces collaborateurs étant même avant la guerre, membres de la LICA !

                Le chef de la milice, René Bousquet, ses services ont envoyé plus de 60 000 juifs en camp de concentration sur la période 1942-1943, a été toute sa vie un vrai militant socialiste, grand ami historique de François Mitterrand, et protégé par lui après la guerre.
                François Mitterrand, soutien du maréchal Pétain et décoré de la Francisque, déposera une gerbe sur sa tombe tous les ans de 1984 à 1992. Face au scandale déclenché, il arrêtera cette pratique par la suite.

                Maurice Papon, républicain radical-socialiste travaillant au ministère du gouvernement du Front Populaire et secrétaire général de la préfecture de la Gironde sous le gouvernement de Vichy, organisateur de la déportation des juifs en Gironde, n’a jamais fait partie d’aucune organisation d’extrême-droite.

                En avril 1944, les stratèges de l’ambassade d’Allemagne à Paris décident de lancer une nouvelle publication, Germinal, destinée à fédérer certains « collaborateurs de gauche ». Financé par le trust allemand Hibberlen, qui édite déjà La France au travail, L’Œuvre et Nouveaux Temps. Le premier numéro de Germinal paraît dans les kiosques le 28 avril 1944. Sous son titre, ce bandeau : « Hebdomadaire de la pensée socialiste française ». Tous les rédacteurs sollicités, ou presque, sont des enseignants et d’anciens membres de la SFIO passés par le pacifisme.
                Parmi eux : Robert Jospin (père de Lionel), Claude Jamet, ancien secrétaire fédéral de la SFIO et ancien professeur, Paul Rives, député socialiste de l’Allier (1932-1942), et le plus connu, Ludovic Zoretti, universitaire, ancien responsable de la CGT et de la SFIO, où il fut l’adversaire acharné de Léon Blum, « le belliciste ».

                Et si vous avez la curiosité de regarder les premiers résistants contre l’Allemagne nazie en 1940, on retrouve des cagoulards, des militants de l’Action Française autour de de Gaulle !
                Autour de Jean Moulin ? On peut citer Daniel Cordier, ou le colonel Georges Groussard, extrême-droite.

                Et si vous regardiez les différents réseaux de résistance : « Libération », « Combat », la « Confrérie Notre-Dame », le réseau « Hector », l’organisation civile et militaire (OCM) etc...vous seriez surpris du nombre de militants d’extrême-droite les composants !

                sources :
                http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Jospin
                http://www.amazon.fr/paradoxe-fran%C3%A7ais-Antiracistes-Collaboration-antis%C3%A9mites/dp/2226179151


              • CN46400 CN46400 25 mai 18:46

                @Jonas
                Vous pourriez être bien plus convainquant, et bien plus court, juste en nous produisant une liste, pas de 75 000 noms ce qui vous serait impossible à réaliser, mais juste une demi douzaine de noms connus de l’extrême droite qui, entre 39 et 45, furent victime de la férocité nazie envers ce courant de pensée.....
                Quand à Doriot, quand les allemands sont entrés en France, il avait déjà presque 10 ans d’ancienneté dans leurs jupons...


              • Jonas Jonas 26 mai 02:20

                @CN46400
                Je n’ai pas archivé de listes de noms, des ouvrages ont été produits sur ce sujet, ainsi que des documentaires.
                L’extrême-droite était viscéralement anti-allemande, donc anti-nazie, et a très tôt forgée des réseaux de résistance (Nemrod, Confrérie Notre Dame, Combat, Hector, OCM, Alliance, etc...), contrairement aux communistes qui, avant juin 1941, prêchaient la fraternité avec les soldats allemands occupant la France.
                Sachez que le premier résistant à être torturé et exécuté dans la France occupée par les nazis, est Honoré d’Estienne d’Orves, un militant catholique royaliste d’extrême-droite.


              • Garibaldi2 26 mai 05:12

                @Spartacus

                Vous n’ignorez pas qu’en Allemagne les Communistes avaient été parmi les premiers déportés dès 1933.

                Vous pourrez donc répondre à ces simples questions : Quel journal a été interdit de publication en 1940 en France ? Si L’Humanité devait reparaître, qui était censé la rédiger et qui était censé l’acheter dans les kiosques ?!


              • CN46400 CN46400 26 mai 08:07

                @Jonas
                Vous avez raison pour D’estienne d’orves, reste 5 autres résistants de ce calibre à trouver. Vous pouvez aussi citer quelques vers de Brasillach ou Céline qu’on pourrait comparer à « l’affiche Rouge » d’Aragon, qui auraient été inspiré par le calvaire des extrémistes de droite subit lors des interrogatoires dans les caves de la Gestapo....
                « un militant catholique royaliste d’extrême-droite. » « Catholique », c’est sûr, « royaliste » c’est peut-être, « d’extrême droite » çà reste à démontrer, notamment sur la question juive, qui est la question clivante de l’époque.....


              • Spartacus Spartacus 26 mai 08:40

                @Garibaldi2
                Même suspendue officiellement, l’humanité n’a jamais cessé de paritaire sous forme illégale diffusé par les militants.

                L’Humanité ne dut sa réimpression qu’à la collaboration avec les allemands et la demandes du PC français. Les communistes, invitaient les Français à collaborer avec leurs nouveaux maîtres. 

                Texte paru le 4 juillet 1940 dans l’humanité :

                Il est particulièrement réconfortant en ces temps de malheur de voir de nombreux travailleurs parisiens s’entretenir avec les soldats allemands, soit dans la rue, soit au bistro du coin. Bravo camarades, continuez même si cela ne plaît pas à certains bourgeois aussi stupides que malfaisants ! La fraternité des peuples ne sera pas toujours une espérance, elle deviendra une réalité vivante. (L’Humanité, 4 juillet 1940)


              • CN46400 CN46400 26 mai 08:50

                @Jonas
                Et avec les viets en Indochine et les fellagas en Algérie...


              • CN46400 CN46400 26 mai 09:02

                @Spartacus
                « L’Humanité ne dut sa réimpression qu’à la collaboration avec les allemands  »
                Désolé de vous contredire encore une fois, mais L’Huma clandestine n’est imprimée, clandestinement, qu’à partir de 43. Avant elle est ronéotée, format A4. Des militants paieront de leur vie, la survie du journal...


              • Garibaldi2 26 mai 16:26

                @Spartacus

                Vous falsifiez l’Histoire : L’Humanité n’a jamais été imprimée pendant l’Occupation. Seule L’Humanité clandestine, ronéotypée a été diffusée clandestinement. Personne ne sait comment l’exemplaire que vous citez est arrivé à la BNF, ni qui l’a rédigé.


              • Spartacus Spartacus 26 mai 21:47

                @CN46400
                Vos dénis sont pitoyables..   smiley


              • Désintox Désintox 24 mai 17:11

                En effet, la résistance était en grande partie communiste.

                On peut vouloir combattre l’idéologie communiste, mais le faire à la façon de Riolo, c’est dégueulasse.



                • Désintox Désintox 25 mai 13:05

                  @Cadoudal
                  Vous pouvez lire complètement l’article de votre lien.

                  En voici un extrait :

                  La plainte déposée contre Boudarel est rejetée par la Cour de cassation, celle-ci considérant que la loi d’amnistie de 1966 s’appliquait également aux crimes internationaux (ce qui écartait aussi les crimes potentiellement perpétrés par l’armée française



                • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 24 mai 17:33

                  La pseudo résistance communiste, n’avait pas pour but de défendre la France, mais de conquérir la France au nom de l’URSS. Ce n’est pas pareil.

                  Et à la libération les communistes on liquidé de vrais résistants au nom de l’épuration.

                  Le communisme est pire que le national socialisme, par le nombre de morts. Ceux qui y ont adhéré un jours devraient avoir honte, et s’excuser de cette barbarie.

                  Le communisme est une négation de l’individu, une idéologie mortifère et une atteinte au progrès humain.

                  A quand un procès de Nuremberg pour les crimes communistes ?


                  • Sirius Sirius 24 mai 23:10

                    @jesuisunhommelibre

                    C’est sur tout seul dans votre siège, entre agoravox et un gros fusille, vous aurez tiré une balle qui se serait directement logé entre les deux yeux de votre brave Hitler. A moins que cette balle ne soi une rose… Vous leurs aurez montré à tout ces pseudo-résistants, comment on résiste vraiment.


                    Ne parlait pas trop vite l’époque que nous vivons pourrait être dans le future bien pire que ce que ces braves héros ont connu.


                    Quand au chiffres des 100 millions de morts Jean Robin qui voit des Marxiste sous son lit pour y croire. Pour sûr les pages de ce livres doivent être collantes de tous le jus qu’il a du lâcher, tellement ce livre fantastique à du lui plaire.


                    Mais bon pour ce qui est des crime du capitalisme on repassera t’en que quelque individu ont un ticket au soleil, tout va bien, vous espérez gagner le votre  ? Promis Jean Capitale m’a dit qu’il vous donnera un susucre si vous êtes sage et fermez les yeux.


                    Sur :


                    Les guerres impérialistes.

                    Les fascismes qu’il soit de droite ou islamique ou Sioniste peut m’importe.

                    La monté des fanatiques religieux

                    La monté des réactionnaires

                    La décadence des post-moderniste

                    L’exploitation des animaux et leurs exécutions qui se compte en milliards chaque années, pas grave ce n’est que de la matière inerte et indigne.

                    Du saccage systématique de la biosphère


                    Vous l’aurez votre sucre mais derrière il ne restera que des ruine.


                  • Esprit Critique 24 mai 17:38

                    « la crasse des calomnies anticommunistes »

                    Cette phrase n’a aucun sens, dire la vérité sur des horreurs, décrire des crimes, ce n’est pas calomnier, c’est informer.

                    Quel est la différence entre Staline et Hitler ?

                    Une seule, l’un a gagné la guerre , l’autre l’a perdu.


                    • Coriosolite 24 mai 18:04

                      Bonjour,

                      Les batailles de chiffres quand il s’agit de victimes innocentes ou de combattants morts héroïquement m’ont toujours parues à la fois dérisoires et peu ragoutantes quand elles sont menées dans une optique partisane.

                      D’autant qu’en ce qui concerne les français fusillés par les allemands pendant l’occupation, les résultats des recherches des historiens sont disponibles.

                      Alors à quoi bon et dans quel but ressortir ce chiffre de 75.000 résistants communistes fusillés quand il a été admis et prouvé qu’il ne correspond à aucune réalité ?

                      Alors que le chiffre total de civils fusillés, otages ou après condamnation à mort, qu’ils soient communistes ou non, est d’environ 4.000.

                      Si environ 20.000 résistants (19.000 médailles de la Résistance à titre posthume) sont morts en combattant, il y aurait parmi eux 5.000 communistes.

                      Personne d’honnête ne niera que des militants communistes (comme bien d’autres français de gauche ou de droite) ont lutté contre les nazis, certains jusqu’au sacrifice de leur vie.

                      Alors pourquoi tricher avec les chiffres ?


                      • @Coriosolite

                        « certains jusqu’au sacrifice de leur vie »

                        Ce qui n’a pas été le cas d’un certain Gilbert Brustlein qui a dû estimer que sa peau valait plus cher que celle des 50 otages de Nantes fusillés par les nazis pour le meurtre de Kurt Hotz de deux balles dans le dos par Brustlein .  smiley


                      • CN46400 CN46400 24 mai 19:27

                        @Coriosolite
                        Vos chiffres ne sont guère plus crédibles. Pour estimer les pertes il convient de prendre en compte le comportement politique adopté par les camps en présence. Le PC était contre toute politique attentiste, le jour « j » etc..il n’est donc pas étonnant qu’il ait compté plus de pertes. En plus il était spécialement visé par toutes les polices, étant le seul parti qui n’ait jamais cessé d’exister, bien qu’il ait été le seul à être dissous, et ce dès 39


                      • Sirius Sirius 24 mai 20:13

                        Y a pas grande peur à avoir vu que le communisme, le maternalisme dialectique en France n’existe plus d’un point de vu politique.


                        Qui se revendique de la révolution d’octobre se revendique de Lénine, qui de Léinine va à Stalineet de Staline à Mao.


                        Entre des communiste souverainiste, des communistes gauchiste, des communiste réactionnaire, des communiste National Chauviniste, la bourgeoisie peut dormir sur ses deux oreilles…


                        Après sur le font de l’article c’est le propre de la contre-révolution que de réécrire l’histoire du pire ennemie du capitalisme qui ‘est pas le fascisme mais bien le communisme.


                        Réécrire l’histoire de la résistance communiste, nous démontré par grande propagande télévisuel que ce n’est pas l’URSS qui a écrasé le Nazisme mais bien l’Amérique.


                        Que voulez vous l’histoire est à l’époque, en totale putréfaction.


                        • Sirius Sirius 24 mai 20:14

                          Un peut comme dans le style de la RAF ce n’est plus la Fraction Armée Rouge mais juste une bande, la bande à Baader...


                          • Fabuleux fil où on trouve même un cocosaure qui justifie les fosses de Katyn smiley


                            • Dom66 Dom66 24 mai 23:25

                              Salut à toi taktak,

                              Très bon article.

                              Quand je lis les commentaires Riolo à de la concurrence sur cet article. Tous les anticommunistes primaire sont de sortis, et se défoulent.

                              Perso, ça me chagrine  de lire, autant de conneries, car mon père était dans les FTP, et mon oncle au Normandie-Niémen.

                              Bientôt comme aux USA faire disparaitre la Russie de la victoire contre les nazi, et en France faire disparaitre les communistes et les FTP (car au FTP ce n’etait pas à 100% communistes) de la résistance.


                              • Cadoudal Cadoudal 25 mai 00:01

                                @Dom66
                                Je vois pas bien ce qu’on peut nous reprocher...

                                Le PCF à bien réussi à faire disparaitre Georges Marchais sans que personne ne s’en offusque ...

                                http://www.reveilcommuniste.fr/2015/04/en-1991-avant-la-boboisation-du-pcf.html

                                Ainsi va la vie...


                              • CN46400 CN46400 25 mai 08:09

                                @Dom66
                                "Quand je lis les commentaires Riolo à de la concurrence sur cet article"
                                 
                                Bof, 70 ans après, on ne veut pas savoir, et surtout ne pas dire, comment se sont comporté nos ancêtres. En avril 44, ils étaient peut être avec Pétain sur le parvis de Notre Dame, en août, ils y sont revenus avec De Gaulle. En 2019 les petits enfants croient refaire une virginité à leur famille en salissant ceux qui avaient fait un autre choix, et eu un autre comportement. Il n’y a pas eu que des héros, ni que des salauds, mais pas mal d’arrivistes et agioteurs de toutes espèces. Aujourd’hui, comme hier, et comme demain, l’anti communisme fédère toute cette faune.


                              • Positronique 25 mai 08:56

                                @Dom66
                                Ben moi ma tata qui fricotait avec Franz , elle a eu la tête rasée par ton tonton et ton papa alors .


                              • CN46400 CN46400 25 mai 09:18

                                @Positronique
                                Ouais, version nouvelle des « teutons et des tomies » de Brassens. Encore un pas et vous réclamerez la réhabilitation de Pucheu, ministre de Vichy, qui, en octobre 41, donna aux nazis, comme otage à exécuter, un enfant de 16 ans, fils d’un ex député communiste alors emprisonné au Puy en Velay. Courage, fuyons...


                              • Kapimo Kapimo 25 mai 05:07

                                « les communistes restent le fer de lance de la résistance en France et dans le monde. »

                                Moi, ce que j’en ai vu, c’est qu’ils ont appelé à voter Macron en 2017. Je ne sais pas à quoi ils résistent, mais en tout cas pas à la banque et au grand capital....


                                • Dom66 Dom66 25 mai 11:34

                                  @Kapimo

                                  " Moi, ce que j’en ai vu, c’est qu’ils ont appelé à voter Macron en 2017"

                                  Oui ça c’était une grosse connerie je suis bien d’accord. Au moins ils auraient du appeler à l’abstention ou vote blanc.

                                   smiley


                                • CN46400 CN46400 25 mai 19:52

                                  @Dom66
                                  Vous pourriez lier cette décision à l’article qui est commenté ici, le PCF a une histoire qui pèse aussi sur les décisions actuelle.....


                                • Kapimo Kapimo 26 mai 18:39

                                  @CN46400

                                  Si l’histoire du PC l’amène à voter pour la Finance Internationale (Macron-Bildelberg), c’est qu’il y a un vrai problème de reniement.....
                                  Sinon, et tout en étant attaché à l’histoire communiste française que vous décrivez, ne pas oublier qu’elle comporte des volets dégueulasses (comportement de certains FTP à la libération) : 
                                  https://jeanyvesthorrignac.fr/wa_files/LES_20CRIMES_20DE_20L_27EPURATION.pdf


                                • CN46400 CN46400 26 mai 18:59

                                  @Kapimo
                                  Parceque Le Pen au pouvoir serait une garantie contre la « finance internationale » ?... SVP ne pas confondre « Hakique » et moquette...ni FTP et FFI qui durent intégrer un tas de résistants de la 25° heure (Pucheu lui-même tenta de rallier De Gaulle). Mais personne ne détient le monopole de la veulerie, qui est assez équitablement distribuée.


                                • Kapimo Kapimo 28 mai 00:20

                                  @CN46400

                                  Macron EST la finance internationale. Pas besoin de hakik pour le comprendre.
                                  Donc se déplacer pour voter pour lui, c’est très très con pour un communiste...


                                • Ouam Ouam 28 mai 00:40

                                  @Kapimo
                                  "Si l’histoire du PC l’amène à voter pour la Finance Internationale (Macron-Bildelberg), c’est qu’il y a un vrai problème de reniement.....« 
                                   
                                  Clair !
                                  C’est un superbug, du meme niveau qu’une »division par zero" en informatique... Le truc qui fait très très mal ...
                                   
                                  Quelque part c’est bien, au moins plus de doute ou situe le PC sur l’échiquier politique.
                                   
                                  Ceci est simplement surréaliste !


                                • Ouam Ouam 28 mai 00:53

                                  @Dom66

                                  " Moi, ce que j’en ai vu, c’est qu’ils ont appelé à voter Macron en 2017"

                                  "Oui ça c’était une grosse connerie je suis bien d’accord. Au moins ils auraient du appeler à l’abstention ou vote blanc.

                                   « 

                                  C’est tellement évident de de bon sens...

                                   

                                  C’est uin peu comme si on te proposait entre un écartellement ou de l’autre une pendaison avec des clous sur une croix.

                                   

                                  Lorsque t’a QUE 2 choixs alacon le plus sage est de les refuser les 2 en bloc...

                                  Ou il faut avoir un fusible de fondu pour choisiir l’un des 2 smiley

                                   

                                  C’est encore + surréaliste meme de l’imaginer c’est peu dire ...

                                  Que l’on puisse en tant que coco (le vrai j’entends) veau-ter Macron qui représente le pire du pire dans la finance open bar internationnale et qui de plus exonere aux max les plus riches (abandon de l’isf) et qui vend en plus la France et ses bijouxs de famille (donc le crée par les communistes apres 45) à goldman sach, & co, qui privatise tout, aéroports de paname, fd jeuxs, barrages hydro electriques, etc.....

                                   

                                  Sarko à coté etait un »rouge"

                                   

                                  Comme si la famille Mulliez votait Chavez, ca me ferai hallucinner.

                                  Sauf que euxs sonts moins cons, cela ne se produira jamais.


                                • Ouam Ouam 28 mai 01:08

                                  @CN46400
                                  « ...Parceque Le Pen au pouvoir serait une garantie contre la « finance internationale » ?... »

                                  On s’en cogne personne ne te dit de veau-ter F-Haine...
                                  Cette discussion n’a meme pas la raison d’etre.

                                  Mais ...de la à veau-ter Macron,
                                  qui est encore pire sur bcp de plans, dont l’ultracapitalisme ET les libertées fondamentales et la capture de l’information... l’entre soi, etcetc...
                                   
                                  Je n’y percoit que 3 possibilitées :
                                  Etre totalement inculte ou aveuglé de haine par la haine du f-haine quiitte à aller au suicide collectif d’un mouvement crée par vos ancetres.
                                   
                                  Etre fou, avoir pris un coup de pelle en pleine gueule  ?
                                   
                                  Avoir abandonné le baba de l’idéologie communiste, ce qui me semble ici etre le cas.

                                   
                                  Meme P Jovanovic dans ses 2 dernieres interventions en parles encore documents à l’appui sur son site
                                  La 1 c’est la découpe de la France et sa vente à l’oligarchie
                                  https://www.youtube.com/watch?v=EGC2oRNiXzk

                                  La 2 c’est sur ses libertées de la presse et les autres.
                                  https://www.youtube.com/watch?v=3lYlUbJlf_4&feature=youtu.be

                                  Le site pour récuperer les différentes pieces (en Pdf, copie d’écran etc...)
                                  https://www.jovanovic.com/blog.htm

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès