• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Rocard est-il devenu fou ?

Rocard est-il devenu fou ?

Ce mercredi 22 juillet 2009, 22/7/9, chiffres magiques, Michel Rocard, s’est expliqué sur les ondes de France Inter à propos de la fameuse taxe carbone. Ce n’est pas de la rigolade. 300 euros par an et par ménage. Le prix d’un matelas pour bien dormir, tant de gens ayant une mauvaise literie, ou de deux paires de lunettes pour les gosses ou bien d’autres biens essentiels. Il paraît que les plus aisés et consommateurs d’énergie fossile vont payer pour ceux qui ne consomment pas d’énergie fossile. Toute cette affaire relève de l’usine à gaz. Une usine écologique puisqu’elle ne rejette pas de gaz carbonique. Il serait question d’inciter les consommateurs à opter pour le véhicule électrique. Et pourquoi pas le tout électrique comme dans les années 1970. Mais alors pourquoi Rocard envisage-t-il de taxer aussi l’électricité ? C’est pour le moins incohérent. Et d’un point de vue énergétique, n’importe quel technicien sait que l’électricité est produite pour une part modeste (7%) par des centrales fonctionnant avec des énergies fossiles. Et donc le glissement vers l’électrique n’est pas si écologique puisqu’il impose de maintenir les centrales fonctionnant au charbon ou au pétrole. A moins que le tout nucléaire ne se précise. Avec les conséquences en terme de gestion des déchets. Bref, à part l’énergie renouvelable du soleil, du vent et des cours d’eau, les énergies fossiles polluent. Nous le savons. Pourquoi cette frénésie fiscale envers les énergies fossiles, surtout pour châtier les particuliers ? Une chose est sûre, les riches ne seront pas touchés. Et l’addition sera salée quand les taxes s’ajouteront au prix de l’énergie. Car le baril atteindra des records, 200, 300 dollars ?

Il existe une collusion entre diverses parties ayant intérêt à pratiquer ce combat fiscal contre un soi-disant réchauffement dû au gaz carbonique. Ce qui est loin d’être prouvé par les scientifiques et quand bien même ce serait le cas, nous n’allons pas mourir d’un degré supplémentaire mais certainement, la civilisation va dépérir en devenant débile, en laissant de côté la raison, la réflexion, la sagesse, le progrès. Comment interpréter cette accusation d’être les assassins de la planète. Oui, ce sont les mots employés par Rocard pour désigner ceux qui comme vous et moi, utilisent un véhicule à moteur, se chauffent avec le fuel parce que c’est l’immeuble HLM qui est conçu ainsi. C’est incroyable, ces invectives envers les citoyens, devenus tout d’un coup des assassins de planète, alors que le gaz carbonique est l’ingrédient sans lequel les végétaux ne pourraient exister et les animaux et les hommes. Observez la nature. Les arbres et les plantes sont d’une puissance resplendissante. La nature vit, elle est exubérante. Un hymne au divin. Et cet abruti de Rocard, cet ignare, voudrait nous punir. Et nous salir. Comme du reste Frédéric Mitterrand évoquant le caniveau des pirates en défendant la loi Hadopi, croyant que le piratage porte atteinte aux indépendants alors que c’est faux et que cet énergumène de la culture se garde bien d’aller explorer les marges de la contre culture. Rocard, nommé par Sarkozy en tant que président des experts sur la taxe carbone. Rocard qui s’est lancé dans une véritable inquisition contre les consommateurs d’énergie fossile.

Comment expliquer cet accès de folie ? Comment comprendre que Rocard le socialiste puisse s’en prendre aux consommateurs d’énergie, à ce monde issu du progrès, à cette culture de la liberté, au libéralisme lui-même, à la démocratie, au point de faire des citoyens des pécheurs et de les punir d’un châtiment universel, la taxe carbone. Quelle mouche a piqué Rocard ? Pour délirer à ce point, pour s’en prendre aux citoyens. Cela ressemble à une vengeance d’un homme qui juge ne pas avoir eu le destin qu’il méritait, souvent second, dans l’ombre de Mitterrand, une fois deuxième homme de l’Etat et puis plus rien. Rocard le narcissique, triste emblème d’une époque du crépuscule qui vire à la folie des masses, aux paniques climatiques, économiques et virales. Rocard, qui accomplit le funeste dessein de la trilatérale, fustigeant les consommateurs d’énergie, fouettant le vil peuple démocrate et volubile qui commerce avec le diable et assassine la planète. Les masses et les citoyens ont besoin d’éducation, de connaissance, de passion. Ils n’ont que le ressentiment d’un vieillard de la politique qui se venge sur le peuple. Pauvre Rocard. Quel triste sort. Et bien futés seront ceux qui feront le rapprochement avec Attali, Besson et Frédéric Mitterrand. Tous sollicités par Sarkozy. Et tous, ayant comme point commun le désir d’une revanche, mais qui n’existe pas car ces personnages sont arrivés au terme de leur quantité de progrès. Alors la revanche se fait vengeance et châtiment. Besson s’en prend aux justes aidant des clandestins, Fred Mitterrand aux pirates qui libèrent la culture et Rocard aux « canailles » qui roulent en chopper ou en roadster en écoutant Born to be wild.

Rocard est bien le symptôme et le signe de cette époque maladivement crépusculaire qui n’est pas sans rappeler la guerre civile des années 1930 et la collaboration qui s’en suivit. Punition au lieu d’éducation, répression au lieu de prévention, précaution maladive au lieu de passion progressiste. Rocard, l’homme du désenchantement, du déclin, de la perversion narcissique érigée en système de gouvernance. Bref, Rocard ne relève pas de l’asile mais raisonnablement, nous citoyens, doutons de la légitimité de ce personnage à participer aux projets du futur et à la gouvernance de la civilisation. Rocard le progressiste qui tourne le dos à la civilisation technicienne pour entrer dans des délires réactionnaires et écologistes que l’Histoire a connus comme prodromes du nazisme. Nous citoyens, prenons peu à peu conscience du dénominateur commun des élites choisies par Sarkozy qui du reste, doit les mépriser car ce président n’est pas si stupide qu’on ne le pense. C’est quelque part la stratégie du chaos et de l’apocalypse que nous sert Sarkozy, en réponse à l’âge crépusculaire où nous sommes plongés. Nous attendons un chef charismatique et religieux. Nous avons un sorcier à l’Elysée. De quoi plaire à la génération Harry Potter !

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (92 votes)




Réagissez à l'article

183 réactions à cet article    


  • jps jps 23 juillet 2009 09:35

    Rocard l’inventeur de l’impôt sur l’impôt : impôt sur le revenu appliqué sur une part de la CSG (CSG non déductible)...regardez votre fiche de paie
    Voilà quel est ce type de politicien !


    • Lapa Lapa 23 juillet 2009 12:29

      CSG : l’impôt le plus inique. qui était à 1% à sa création et passé à 10%... une bonne idée de ce qui nous attend avec leur CCE... impôt sur l’impôt qui plus est !

      A chaque problème son impôt... la bonne blague de tous ces enarques...


    • Gabriel Gabriel 23 juillet 2009 13:31

      La grande et l’unique solution de nos hommes politiques depuis des décennies c’est : »LA TAXE ! ». Quelle profondeur de pensée ! Quelle vision pour le futur ! Que de grandes analyses pour de tels résultats ! Bien sur, ils n’aurait pas l’idée de s’attaquer aux sources de cette pollution (les pétroliers, les cimentiers, EDF, les constructeurs automobile etc.…) Non ce sont les amis de l’empereur, il vaut mieux taxer le consommateur qui lui n’a pas d’autre choix que de dépendre de ces grands pollueurs, c’est tellement facile et ça rapporte tellement plus ! Surtout ne rien imposer en terme de délai à ces grandes entreprises pour quelles travaillent sur des produit plus propres. Dire que cette politique est lamentable, que ce gouvernement est le pire que le pays n’a jamais connu, est d’une évidence et d’une banalité que seul le meilleur des partisans ne saurait contredire sans mauvaise foi. Le pire de tous cela, c’est qu’avec leurs positions partisanes, il nous emmène droit dans le mur d’une catastrophe écologique majeure. Et dire que ces gens là ont fait de grandes écoles ! Comme disait Coluche « Hommes politiques c’est pas dur, cinq ans de droit tous le reste de travers ! » 


    • french_car 23 juillet 2009 13:49

      Non il a inventé la CSG mais pas la CSG non déductible, ça c’est Balladur.

      Ce qui ne retire rien à l’article : Rocard délire.


    • appoline appoline 23 juillet 2009 15:33

      @ Gabriel,

      « Bien sur, ils n’aurait pas l’idée de s’attaquer aux sources de cette pollution (les pétroliers, les cimentiers, EDF, les constructeurs automobile etc.… »

      Comme quoi, ils vont nous prendre encore une fois pour des cons car effectivement si leur intentions étaient louables, cette taxe serait prise à la base, ce qui serait somme toute beaucoup moins compliqué et surtout plus équitable. Mais, voilà, Sarkosy et sa cour continuent à ruiner l’état et il faut bien que l’argent rentre.

      Quant à Rocard, qui lui aussi a contribué à ruiner ce pays, il ferait bien de se mettre à la retraite, cette vieille niure. Il est vrai qu’à Conflans Sainte Honorine, il n’a pas vraiment appris à cotoyer le citoyen ordinaire, lui le socialiste imposteur qui pète dans la soie. Le français est équipé avec ces loulous qui se reproduisent entre eux-mêmes pour ne pas avoir à fricoter avec la masse ; les idées suivent, elles ne sont pas plus adaptées que le reste,


    • jps jps 24 juillet 2009 09:39

      @french car
      j’accepte la contradiction encore faut il apporter la base légale
      les affirmations peremptoires ne sont que des leurres
      Rocard a bien créé l’impôt sur l’impôt en instituant la CSG ( la loi de finances n° 90-1168)
      Dans son plan Balladure a souhaité augmenter le taux mais en créant une part déductible de l’impôt . Ceci s’est traduit dans la loi de finances (n°96-1160 signé par Juppé)
      Par ailleurs, Juppé a créé la CRDS 


    • Thoth 26 juillet 2009 16:38

      Vous avez parfaitement raison. J’ai calculé que la CSG (double, s’il vous plaît !) créée par ce débile mental me coûte bien plus que mon propre impôt sur le revenu. En bon socialo, il veut appauvrir davantage ceux dont les moyens sont déjà restreints. Taxe sur le carbone... quelle connerie ! Il est foutu de proposer une taxe sur le froid, lors du prochain hiver. Quel que soit le régime en place, nous sommes irrévocablement placés sous une dictature fiscale avec suppression de nos droits de défense. Bon Dieu ! Il n’y aura personne pour le faire boucler dans un asile ?


    • jps jps 23 juillet 2009 09:38

      Rocard nommé ambassadeur des pôles par Sarkozy
      et il se dit de gauche


      • french_car 23 juillet 2009 13:50

        Ambassadeur des pingouins c’est pas trop politique comme poste !


      • Louis Quentin 23 juillet 2009 10:15

        La dérive...


        Surtout en politique, la vieillesse est une dérive !

        Rocard n’est désormais plus capable que de se laisser porter par les courants dominants et maintenant de prêcher pour le capitalisme vert ancré dans la culpabilisation de chacun... Triste conformiste d’un homme qui fut créatif !

        Bien d’accord sur votre conclusion !


        • Homme Champignon 23 juillet 2009 11:42


          La vieillesse est un naufrage a dit quelqu’un...


        • french_car 23 juillet 2009 13:51

          La vieillesse est un naufrage - c’est Mongénéral qui l’a dit, et d’ailleurs il est mort bien avant d’être gâteux lui ...


        • Yohan Yohan 23 juillet 2009 10:19

          CSG, RMI et maintenant taxe carbone, voilà bien les hommes politiques dont les seuls idées consistent à créer des impôts. Surévalué le bonhomme...


          • Dzan 23 juillet 2009 10:33

            Y’a pas, un AVC ça laisse des traces.
            Lui, il s’en fout, il bénéficie d’une voiture de fonction.


            • iris 23 juillet 2009 10:33

              qu’il laisse la place aux jeunes -il peut encore faire de la voile !!
              avec ses indemnités de retraite il doit pouvoir s’occuper d’agréables façons-
              ce n’est pas la panacée universelle !
              je ne pense pas qu’il faut généraliser le proverbe africain
              lorsque un vieux meurt c’est une bibliothèque qui meurt-
              on peut etre déconnecter de la réalité lorque l’on est vieux-



              • appoline appoline 23 juillet 2009 15:41

                @ Iris,

                « qu’il laisse la place aux jeunes -il peut encore faire de la voile !! »

                Par pitié ne nous le collez pas à La Rochelle, avec ses idées lumineuses de lobomisé, il pourrait nous installer un péage d’accès à la plage (seul lieu qui reste gratuit par ici).



              • french_car 23 juillet 2009 16:03

                 La Rochelle dites-vous ? Plage idyllique ?


              • appoline appoline 23 juillet 2009 18:34

                @ French-car,

                Je n’irais pas jusque là mais j’ai connu pire. Et puis, il y a déjà assez de vieux sans qu’ils nous envoie Rocard (lol). Quoique avec un bon parpaing aux pieds, il pourrait nous servir d’appât, au moins il se rendrait utile.


              • Paul Cosquer 23 juillet 2009 10:42

                Voilà que les gros culs qui n’ont jamais rien fait de leur vie viennent nous dire de sacrifier encore plus de notre pouvoir d’achat pendant qu’eux trimballent leur derrière en avion de luxe, en grosse berline, et ce au moindre prétexte.

                Ils se préoccupent de la planète ? Mais depuis quand ? Depuis hier !!! Avant ils s’en contrefichaient mais voilà que la poussée des Verts aux Européennes chatouille leur sens de l’auto protection : « cumulards de tous le pays, sauvons nos mandats et leurs nombreux privilèges ! »

                L’Elysée voyage en avion même pour faire 200 km avec un personnel pléthorique et des moyens techniques - et polluants - colossaux. Les sénateurs, ces inutiles s’empiffrent comme jamais. Bref la croisière s’amuse mais c’est à l’équipage de se sacrifier. « Les gens n’auront qu’à aller à vélo » qu’il dit le Rocard. Et allez donc !

                MERDE !


                • appoline appoline 23 juillet 2009 15:54

                  @ Paul,

                  Ils ne se préoccupent pas de la planète, ça c’est pour nous faire gober cette taxe et tenter de se donner bonne conscience auprès des couillons que nous sommes de supporter cette bande d’incapables-arrivistes, qui maintenant ne cachent même plus leur jeu.


                • Dominique TONIN dume 23 juillet 2009 17:30

                  Bonjour PAUL,
                  Oui, vous avez raison !
                  Fites moi l’amitié d’aller visiter le site : www.peuplefrancais.fr Peut être même me dire ce que vous en pensez, via Agora. Adhérer au besoin, mais sutout le faire passer autour de vous.
                  Merci


                • Paul Cosquer 23 juillet 2009 22:46

                  à dume :

                  Je ne suis pas complètement apolitique : je suis au MoDem. Ce n’est pas un choix par défaut de ma part mais un choix réfléchi. Je sais bien que je me comporte parfois comme une bête fauve apolitique qui donne des coups de griffe mais, en conscience, je pense que la voie de Bayrou et du MoDem est la plus stratégique, la plus juste et la plus porteuse de promesses pour l’avenir de la démocratie.

                  Toutefois, je suis trop forte tête et trop libre pour me laisser enfermer dans une structure et je n’aime pas les meetings. J’ai trouvé un compromis : je milite en démocrate mais de loin et quand j’en ai envie ! Je n’entrerai en action qu’en cas d’absolue nécessité et si l’on me le demande...

                  Désolé, je ne souscrirai donc pas à PF car je le répète je ne suis pas apolitique. Mais j’irai lire les rubriques du site.


                • Paul Cosquer 24 juillet 2009 00:36

                  Mon « break » n’est pas fini. Je n’ai pas l’envie d’écrire des papiers politiques en ce moment. Les 72 votes en faveur de mon commentaire n’y feront rien. Je suis libre.


                • François51 François51 26 juillet 2009 09:00

                  Souvenez vous ! .....

                  « je serais le président du pouvoir d’achat ! »

                  mort de rire ! (jaune)..... tout en ayant pas voté pour ce président là. ....


                • kitamissa kitamissa 23 juillet 2009 10:56

                  non mais ça commence à nous courir sur le haricot cette manie de nous culpabiliser de vivre ...

                  alors,on a l’outrecuidance de se chauffer et de se déplacer et hop ! une taxe carbone ! aprés une taxe pour péter,une taxe pour respirer,une taxe pour marcher dans la rue,et une taxe pour la connerie de Rocard et de la bande de technocrates qui nous prennent pour des vaches à lait ,ben ouais ,le peuple est souverain ( enfin c’est ce qu’on nous fait croire) alors une taxe pour la connerie !

                  quand à Rocard,on se cotise pour l’envoyer chez les vieux ,les gagas qui se pissent dessus et qui reconnaissent plus leurs enfants !

                  quel c.....ce Rocard !


                  • Kelson 23 juillet 2009 13:28

                    La taxe carbone sera une taxe qui touchera la consommation... si pour toi la vie se résume à consommer : je suis triste pour toi. Il ne s’agit pas d’empêcher de vivre, mais cette taxe agira comme moyen d’orienter la consommation en incluant le cout écologique/social dans chaque produit.


                  • Walden Walden 23 juillet 2009 13:49

                    Eh bien moi qui n’est pas de voiture, ça ne me gêne pas de ne pas payer la taxe carbone, tout comme j’accepte assez bien de ne pas payer la redevance parce que je n’ai pas de télé...

                    « (...) cette manie de nous culpabiliser de vivre » : parce que vivre, ça se résume à faire de la route, et qu’on ne pourrait pas vivre en roulant ou en se surchauffant un peu moins ? Quelle rigolade !


                  • Walden Walden 23 juillet 2009 13:52

                    Hum, correction : moi qui n’ait pas de voiture (joli lapsus !)


                  • heliogabale boug14 23 juillet 2009 14:57

                    c’est raté : ...moi qui n’ai pas...c’est simple comme bonjour...


                  • Walden Walden 23 juillet 2009 15:31

                    En effet, alors bonjour ! (sourire)


                  • appoline appoline 23 juillet 2009 15:57

                    @ Kelson,

                    Le vieux con n’a pas de bile à se faire puisqu’il y a déjà des gogos pour gober ses conneries.


                  • kitamissa kitamissa 23 juillet 2009 19:21

                    non ma vie ne se cantonne pas à faire des kilomètres,mais il se trouve qu’une voiture m’est indispensable et pour mes activités et mes déplacements privés,habitant dans une zone forestiére non desservie par les transports en commun ,...

                    et je me chauffe en Hiver comme tout le monde,et je vis avec mon temps et pas dans le village de Blanche Neige !


                  • vinceMM 23 juillet 2009 10:58

                    je suis simplement sidéré par ton article...
                    je ne suis pas un grand contradicteur, ça n’a jamais été mon fort alors je vais me contenter de mettre un lien vers le blog d’un futur « nazis » si l’on en croit tes propos, qui lui aussi est déçu par cette histoire de taxe mais pas vraiment pour les mêmes raisons.

                    http://www.superno.com/blog/2009/07/rocard-la-taxe-carbone-et-la-decroissance/


                    • Kelson 23 juillet 2009 13:33

                      Si tu n’a pas compris que toi, ou moi, sommes des gros pollueurs, c’est que tu n’a rien compris au problème je pense. Le problème, ce n’est pas les autres : c’est nous. Je t’encourage à regarder les données chiffrées : http://www.manicore.com/ .


                    • appoline appoline 23 juillet 2009 16:00

                      @ Kelson,

                      Puisque tu t’estimes si mauvais, la seule solution pour régler ton problème de pollution, c’est le suicide ainsi tu n’aura plus à culpabiliser de la destruction que tu engendres à toi tout seul. Mes sincères condoléances.


                    • Kelson 23 juillet 2009 16:56

                      @ Appoline
                      Merci de nous faire profiter de ta pensée pleine de nuances ;)


                    • appoline appoline 23 juillet 2009 18:55

                      @ Kelson,

                      Bon, j’admets l’indélicatesse. Mais penses-tu réellement que cette taxe aura pour but de faire comprendre au commun des mortels quelle plaie il représente pour la planète ? Et de mettre les industriels face à leurs responsabilité ? Penses-tu rééllement que la planète est leur principal souci ? Tout cela est une sombre rigolade qui a pour but de ponctionner le contribuable mais le bien-être de la planète, je ne le crois pas et pourtant j’aimerais encore croire à une certaine sincérité de leur part. Alors quand un politique retourne sa veste, car il s’agit bien de cela, sous prétexte que la cause est noble, je suis comme un peu mécontente.
                      Nous allons vers des jours sombres, presque trop doucement, les financiers ont mené l’humanité, rien que cela, à sa perte, la machine s’emballe mais ils ne résistent pas à l’appât du gain, pourtant les plus modestes n’y arrivent plus, ils s’essoufflent, vraiment. Alors qu’un vieux débris plein de fric vienne du haut de son AVC nous dire que nous sommes des pollueurs qu’il faut taxer ; je dis qu’il existe des soins palliatifs et qu’il arrête de faire sa thérapie à la cour de Nabot 1er pour se donner une nouvelle jeunesse ; il finira comme les autres dans le plumier quelques pieds sous terre à moins qu’il ne veuille partir en fumée.


                    • Paul Cosquer 23 juillet 2009 11:03

                      Allons, un bon geste, « citoyens assassins de la planète ». Pour aider plus les Bouygues, Bolloré, Johnny, Carla Bruni.

                      Et le paradis fiscal (chez nous nommé « bouclier fiscal »), faut bien que l’Etat le finance !

                      - « A vos poches citoyens ! »
                      - Et Total, monsieur Rocard... ?
                      - Ah non, pas touche aux riches qui polluent ! Un pauvre qui pollue est un salaud de pauvre, un « assassin ». Un riche qui pollue, c’est un riche : respect !


                      • Freddi 23 juillet 2009 11:25

                        Un article stupide qui mélange des vérités, des contres-vérités et de la psychologie haineuse.

                        Vérités : oui, on prend les citoyens pour des vaches à lait en créant un impôt injuste et inopérant car l’organisation sociale actuelle nous impose un mode de vie basée sur les déplacement

                        Contres-vérités :
                        Tout le laïus sur la beauté de la nature grâce au carbone. L’auteur oublie dans sa démonstration complotiste d’expliquer que les excès en tout ne sont jamais signe de viabilité.

                        Le pouvoir d’achat est gage de notre bonheur (belle philosophie qui doit faire hurler de rire les Socrates, Spinoza, Ellul, et quasiment tous les autres)

                        Psychologie haineuse :

                        Pas besoin de jouer méchamment sur les frustrations éventuelles de Rocard pour critiquer avantageusement ses propositions.

                        La haine entraînant la haine, le résultat pour le coup sera de la colère et de la frustration chez vos lecteurs.

                        Comme Vince MM, allez lire le blog de SuperNo dont le commentaire me paraît bien plus réfléchi et pertinent.
                        L


                        • Paul Cosquer 23 juillet 2009 11:30

                          Ce n’est pas de la haine, c’est de la colère ! On en a assez de compter les piécettes à chaque fin de mois et de subir les augmentations de toutes sortes (taxes, impôts, franchises) et les cadeaux aux riches sans réagir.

                          Si vous ne connaissez pas de problème d’argent, tant mieux pour vous mais vous faites partie en ce cas désormais de la minorité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



-->