• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > SAP, nouvel outil de la souveraineté numérique allemande ?

SAP, nouvel outil de la souveraineté numérique allemande ?

Le choix par l'entreprise Sidel de s'équiper de l'ERP de l'éditeur allemand SAP n'est peut-être pas le meilleur service que ses dirigeants aient pu faire aux salariés, dans un marché outrageusement dominé par la concurrence allemande des entreprises Krones et KHS.

On a tout dit - ou presque - sur la supériorité allemande : le plan Hartz, les travailleurs détachés, les travailleurs pauvres, l'euro. Personne n'a toutefois évoqué la possibilité que les autorités fédérales allemandes aient pu utiliser les données collectées par SAP pour favoriser l'industrie allemande.

La sécurité nationale, une nouvelle préoccupation pour SAP !

 Après avoir racheté dans les années 2005 différentes technologies, SAP a mis au point un nouveau moteur de bases de données relationnel, HANA, utilisé par les services de renseignement allemand du BND et la NSA. S'en sont suivis le rachat de Inxight en 2007 et la création de la société SAP NS2 spécialisée dans les problématiques de sécurité nationale.

En poussant des cris d'orfraie à l'occasion des révélations d'Edward Snowden, Angela Merkel a cherché à nous faire croire qu'elle avait été la victime d'écoutes de la NSA. Elle a juste réussi à mettre le doute sur le rôle des autorités allemandes dans l'espionnage généralisé par les autorités fédérales américaines. Le quotidien Süddeutsche Zeitung nous a récemment révélé que le BND allemand avait en fait activement collaboré avec la NSA pour espionner les hauts dirigeants français. Quels ont été les outils utilisés par le BND ? SAP, étroitement lié au BND et à la NSA, a-t-il joué un rôle dans la collecte de ces données ?

Un consultant SAP travaillant pour le compte d'une grande SSII française m'a expliqué récemment que les techniciens de l'éditeur allemand pouvaient à l'occasion de bogues prendre directement la main sur les serveurs d'application et de bases de données. L'ERP est aujourd'hui installé dans la plupart des entreprises françaises, y compris dans le secteur de la défense nationale. En 2014, l'Allemagne est devenue le 1er exportateur d'armes en Europe, devançant la France.

Source : Dsfc

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 14 septembre 2015 12:00

    Bonjour DS,
    « En 2014, l’Allemagne est devenue le 1er exportateur d’armes en Europe, devançant la France. » : Citroen est le premier détenteur de brevets automobile et champion de course sur route ouverte, Pensez vous que les français en rêvent ? que nenni  ! ils veulent tous une BM ou une Mercos !
    « La bataille des armes ne mène pas à la victoire »


    • Spider 14 septembre 2015 12:00

      J’ai eu l’occasion de travailler sur SAP .. c’est juste une usine à gaz bourrée de bugs.


      • Samson Samson 14 septembre 2015 16:43

        "Personne n’a toutefois évoqué la possibilité que les autorités fédérales allemandes aient pu utiliser les données collectées par SAP pour favoriser l’industrie allemande.
        ... les techniciens de l’éditeur allemand pouvaient à l’occasion de bogues prendre directement la main sur les serveurs d’application et de bases de données.« 

        Comme quoi les bugs ne sont pas perdus pour tout le monde : ils auraient eu bien tort de ne pas se servir avant que les mêmes données ne soient brevetées outre-atlantique.

        En choeur avec Arno :
         »Putain, putain
        c’est vachement bien
        nous sommes quand même
        tous des Européens"
          : -D


        • Clemoutch 14 septembre 2015 18:07

          Je pense aussi que c’est belle et bien une entreprises très bien placé.
          A l’époque pour m’en assurer j’avai regarder les données économique de SAP sur les éco :
          SAP a acquis entre 2007 et 2012 Plusieurs bases de données de reseaux sociaux : il y avait en tout l’investissement de plusieurs milliards en base de données...
          ca doit beaucoup servir pour gerer les appro.... :p

          SAP est quasi omniprésent dans la science et l’energie. ( EMBL (biologie) et CNR par exemple...)
          evidement il n’ont pas raté non plus le milieu du football. la c’est plus interessant ;)

          Merci a l’auteur pour la contribution ;)


          • mmbbb 14 septembre 2015 19:39

            A l’auteur Le ministere des finances francais a choisi la modernisation de la gestion des finances C’est le logiciel CHORUS qui permet desormais la suivi de la comptabilite Ce nom francise cache l’editeur allemane SAP qui a remporte l’appel d’offre Le symbole est quand meme fort .


            • Pere Plexe Pere Plexe 14 septembre 2015 21:52

              En même temps les environnements ERP polyvalent et puissant ne sont pas légion.

              Choisir entre Oracle et SAP c’est cornélien.
              SAP n’est sans doute pas au dessus de tout soupçons.
              Mais Oracle est depuis ces origines (1983) au service de la CIA 
              Ils ne ce donne même pas la peine de le cacher !

              • titi 15 septembre 2015 09:52

                Le vrai problème de SAP leader de l’ERP...
                C’est le problème de l’édition informatique en général.

                C’est le néant en France. Le néant.

                Les mecs du CNRS préfèrent se tripatouiller pour savoir si c’est mieux Ubuntu pouêt pouêt ou Debian machin. Comme jadis on discutait du sexe des anges.

                Et pendant ce temps pour le concret, l’opérationnel, les Allemands avancent.
                Même les Grecs avancent dans .... les logiciels de recouvrement.

                Faut s’étonner de rien.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité