• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sarkozy : du doute à la destitution

Sarkozy : du doute à la destitution

Le président Sarkozy, élu depuis à peine 9 mois, fait l’objet d’une baisse sans précédent dans les sondages. Sans précédent en volume, mais surtout en nature à la suite d’une série d’actes et de comportements qui soulèvent aujourd’hui la question de sa destitution.

Le président Sarkozy, élu depuis à peine 9 mois, fait l’objet d’une baisse sans précédent dans les sondages. Sans précédent en volume, mais surtout en nature.

En effet, chaque fois qu’un de ses prédécesseurs a eu à faire face à des revers d’opinion, c’était toujours à cause d’orientations politiques.

La grande baisse de Chirac date ainsi de 1995, après plusieurs semaines de blocage du pays suite à la tentative de mise en œuvre musclée d’une réforme sur les retraites...

Aujourd’hui c’est différent, ce qui est rejeté par l’opinion ce ne sont pas les réformes de Sarkozy, ou même une en particulier, ce qui est rejeté c’est lui, en tant que personne...

C’est différent, et c’est grave ! En effet, de par le système d’élection au suffrage universel direct, le président de la France établit un lien direct, quasi personnel, avec les Français, qu’il est censé représenter, rassembler, et servir. Pour la première fois dans l’histoire de la Ve République, les Français se retrouvent donc avec un président sur lequel ils expriment des doutes de plus en plus forts et de plus en plus audibles.

On ne va pas lister ici tous les exemples de dérapages, ou simplement de comportements et de décisions inappropriés qui défraient la chronique quotidiennement, depuis des accointances troubles avec une secte jusqu’à la remise en question d’une décision du Conseil constitutionnel, en passant par des insultes et des postures de coq agressif lors de bains de foule, la lecture frénétique de sms lors de sa rencontre avec le pape, ou encore les épousailles d’une icône de magazine quelques semaines seulement après avoir divorcé... La liste est longue, et n’est sûrement pas terminée...

La liste de ce qui se dit sous le manteau aussi, de la violence de son comportement avec ses conseillers, voire avec ses proches.

Même ses amis politiques s’inquiètent, et c’est publiquement par exemple qu’un Balladur lui demande de se reprendre.

Le problème aujourd’hui avec Sarkozy, ce n’est pas qu’il soit de droite, ce n’est pas son projet politique (dans la mesure où il en aurait un). Le problème c’est lui, seulement lui, et sa capacité à exercer la fonction présidentielle.

Il est donc temps, voire urgent, aujourd’hui, pour tous les citoyens, de réfléchir et de préparer sa destitution d’une fonction dont tout montre qu’il est inapte à en assumer la charge et les devoirs.

Voici ce que dit la Constitution :

"Article 68 : Le président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour.

La proposition de réunion de la Haute Cour adoptée par une des assemblées du Parlement est aussitôt transmise à l’autre qui se prononce dans les quinze jours.

La Haute Cour est présidée par le président de l’Assemblée nationale. Elle statue dans un délai d’un mois, à bulletins secrets, sur la destitution. Sa décision est d’effet immédiat.

Les décisions prises en application du présent article le sont à la majorité des deux tiers des membres composant l’assemblée concernée ou la Haute Cour. Toute délégation de vote est interdite. Seuls sont recensés les votes favorables à la proposition de réunion de la Haute Cour ou à la destitution."

Et voici le commentaire qui en est fait sur le site de l’Assemblée nationale :

"L’article 68 institue une procédure originale de destitution du président de la République en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat, notion qui n’est définie ni par la nature, ni par la gravité du manquement mais par son caractère inconciliable avec la poursuite du mandat. Afin d’en souligner le caractère politique, la destitution est prononcée par le Parlement tout entier réuni en Haute Cour, instance qui remplace la Haute Cour de justice."

A ce jour, rien de grave ne peut être reproché à Sarkozy, par contre, une longue série d’actes depuis son élection sont, par nature, incompatibles avec l’exercice de la fonction présidentielle.

Il appartient donc aux élus des deux chambres de prendre leurs responsabilités, et à chaque citoyen de questionner son député et son sénateur sur la question de la destitution de Nicolas Sarkozy.


Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (134 votes)




Réagissez à l'article

153 réactions à cet article    


  • morice morice 28 février 2008 11:21

    Faut pas rêver là on est pas aux Etats unis, la haute cour nese réunira jamais pour ça à moins d’un coup de folie de sa part. Faut attendre de le retrouver en pyjama en bas d’un train sinon rien ne se passera.


    • Harald 28 février 2008 11:42

      ah oui ! je l’avais oublié celui-là !

      De même, au cours d’un voyage officiel en train et pour une raison inconnue, il passa à travers la fenêtre en pleine nuit, et se retrouva seul le long de la voie.

      Après avoir rencontré un garde, il se présenta comme le Président de la République, entraînant le scepticisme de son interlocuteur.

      Celui-ci l’amèna jusqu’à la maison d’un garde-barrière. La femme de celui-ci, impressionnée par son pyjama en soie, pensa qu’il s’agissait de quelqu’un d’important.

      On arrêta le train présidentiel, on compta tous les passagers, excepté le Chef de l’Etat que l’on n’osa pas déranger dans sa cabine. Personne ne manquant, le train repartit.

      La femme du garde-barrière fut par ailleurs très étonnée de la propreté de ses pieds. De fait, à cette époque, peu de gens se lavaient complètement quotidiennement. On fit à nouveau arrêter le train et on découvra que le Président avait disparu.
      A la suite de cette anecdote, Paul Deschanel fut surnommé le Président Pyjama. Plus tard, il devait accueillir ses hôtes officiels au Palais de l’Elysée en traversant le bassin au lieu de le contourner.

      Paul Deschanel fut alors contraint de démissionner de la Présidence, ... mais il fut ensuite élu Sénateur de Nogent-le-Rotrou !


    • Narkoléon 28 février 2008 13:32

      « Oui, il faut préparer une humanité plus haute ; mais, en attendant, il faut durer avec celle-ci ; il faut montrer aux jeunes Français, avec les perspectives d’avenir, la réalité présente à laquelle ils vont se heurter. Parce que la science, un jour, tuera la guerre, comme elle a tué l’esclavage et le servage, pouvons-nous agir comme si déjà la guerre avait disparu ? Et par là tombe ce sophisme, l’un des plus redoutables, l’un de ceux qui, depuis quelques années, ont fait le plus de ravages dans certaines âmes : que, parce qu’on est contre la guerre, il faut être contre l’armée. Oui, le premier de nos devoirs est de travailler à la disparition de la guerre ; mais en même temps, nous sommes bien obligés de la prévoir et par conséquent de nous y préparer. S’y préparer, ce n’est pas la vouloir. Croyons au bien ; mais ne nous laissons pas surprendre par le mal. [...] Dans tous les temps, chez tous les peuples, l’élite de l’humanité a lutté contre la guerre. Toute la philosophie antique n’a été qu’un long cri de révolte contre ses horreurs... [...] Il faut aller à l’éducation, à l’enfance. Il faut rappeler à tous que l’âme d’une démocratie libre c’est l’obéissance aux lois. La formation de ceux qui élèvent le peuple veut de nobles éveilleurs, des apôtres. Un peuple ne vit pas de raisonnements subtils ; il vit d’idéal, d’enthousiasme et de foi, et il n’est pas de plus haut idéal que celui de la France, puisque c’est la justice. Il faut lui donner confiance en elle, en sa puissance, en son avenir, en sa mission historique. [...] Voilà ce que je disais en 1905. Voilà ce que je pourrais redire aujourd’hui. Ah ! Si la prévoyance du pays avait égalé son courage, la guerre serait depuis longtemps au delà du Rhin ! [...] Elle [la France] vivra grâce à vous, ô mes amis ! Car vous ne lui permettrez plus d’oublier ; vous tuerez l’ignorance, ce péril mortel ; vous allumerez dans les esprits la claire raison et dans les coeurs la flamme sacrée ! »

      Lisez sa fiche sur wikipedia, ce type était un type bien. Et par ailleurs opposé à la peine de mort. Le citer dans un article qui parle de sarko, c’est lui faire injure.


    • Djanel 28 février 2008 14:17

       

      A morice

       

      Entière de votre avis, il ne faut pas rêver qu’une destitution puisse n’être qu’une simple formalité. Il faut d’abord que l’une des assemblées se prononce pour une réunion de la Haute Cour pour que cette proposition soit ensuite retransmise à l’autre qui se prononcera à son tour ce qui veut dire qu’il faut une majorité simple dans les deux assemblées pour que la haute puisse réunir. Si les deux tiers des membres de la Haute Cour se prononce en faveur d’une destitution, le président le sera immédiatement destituer et devra quitter ses fonctions sans délai. Les manquements à ses devoirs ne sont pas définis. Ce sont les députés qui devront les définir dans leur proposition de destitution.

       

      Voilà résumé la procédure. Maintenant avec un peu de jugeote, croyez-vous que l’on pourra réunir cette haute cour avec la majorité actuelle favorable à Sarkozy. Vous ne pourriez même pas proposer cette réunion à l’autre assemblée puisqu’il est nécessaire d’avoir une majorité pour le faire.

       

      Mais néanmoins l’opposition pourrait entamer une procédure qui échouera nécessairement. Elle permettrait de comptabiliser les opposants sur une simple question « pour ou contre » et en même temps envoierait un message fort à Sarkozy en lui faisant savoir que le président est soumis à la loi. Les député étant les représentants du peuple, veillent à ce que l’exécutif ne dérape pas.

       

      Mais il ne faut pas rêver car notre médiocre Hollande n’a pas cette hauteur de vue qui lui permettrait de gérer un échec annoncer d’avance. Il n’a pas cette force de conviction qui font les grands hommes politiques. Il est incapable d’agir comme çà pour marquer des points dans l’opinion publique. Il est incapable de rassembler. C’est Hollande et non pas Sarkozy qu’il faut virer comme un bon à rien qui n’agit que sauvegarder son emploi ou sa carrière politique


    • breizhnana 28 février 2008 14:33

       Le retrouver en pyjama en bas d’un train... oui on peut essayer de créer le contexte, mais ça va pas être facile, son altesse ne prenant que l’avion, même pour aller en Bretagne... ! A t-il seulement pris le train une fois dans sa vie ?


    • Narkoléon 28 février 2008 15:09

      Le plus vraisemblable Djanel, c’est que Sarko va finir par faire une vrai connerie. Il ets déjà à cran, et ne fera pas 4 ans de plus comme cela. Je pense quà être ainsi surmené, il va péter un cable. A moins que nous n’ayons pas sous-estimé le bougre.

      Rapelle toi que demosthène appelait Alexandre le Grand : "le petit jeune homme", et se foutait de sa gueule. Il est difficile de savoir ce que le destin nous réserve. Prudence, observons.


    • haddock 28 février 2008 17:52

      Le Morice y dit ça parcequ’ on l’ a fait sortir du sous-marin , depuis il dit blup blup blup , blebleblup 


    • wesson wesson 28 février 2008 18:34

      Merci l’auteur pour cet article,

      @morice

      "Faut attendre de le retrouver en pyjama en bas d’un train sinon rien ne se passera"

      Et bien avec Chirac on croyait avoir touché le fond, avec Sarkozy, on creuse tellement qu’on va bientôt trouver du pétrole...

      en pyjama au bas d’un train peut-être pas, mais je parierai pas sur un truc encore pire lorsque Carla l’aura largué, ce qui devrait intervenir selon les bookies Anglais avant la fin de l’année !

      Ceci dit, vu les godillots que l’on as à l’UMP et au PS, il va devoir y mettre le paquet pour qu’ils veuillent le destituer !


    • arretsurlesmots arretsurlesmots 28 février 2008 19:30

      Mais c’est vrai que ce serait drôle de voir Sarkozy avoir le syndrome Paul Deschanel !


    • chris11 28 février 2008 22:07

      A morice

       

      En bas d’un train , peut etre pas , mais en short au fin fond de la jungle colombienne en compagnie des FARC , on peut peut être arranger le coup ...

      Bon , c’est sur , il faudra payer un loyer aux FARC car ils ne vont pas le supporter gratis ,mais ce sera toujours moins cher que ses vacances de milliardaire .

      Sur ce je file appeler mon pote Chavez pour qu’il nous arrange le coup à pas trop cher .


    • wesson wesson 29 février 2008 09:07

      "Le retrouver en pyjama au bas d’un train" j’en ris encore ...

       

      Notre président, je ne lui voyait pas un destin à la Paul Deschanel (celui qui était tombé du train)

      Je verrais plutôt quelque chose du goût de Félix Faure. "Il voulait être César, il ne fut que Pompée"

       

       


    • Sébastien Sébastien 28 février 2008 11:37

      Le voici l’article le plus stupide de la semaine.

      Bravo !


      • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 28 février 2008 11:40

        Destitution.

        Arréter de regarder des série américaine à la télé, cela vous aidera à ne pas utiliser des mots qui n’ont rien à dire en France.

         


        • La Taverne des Poètes 28 février 2008 11:43

          "Pour la première fois dans l’histoire de la 5eme République"  : Cette formule, qui sert d’introduction à beaucoup d’arguments contre Sarkozy, ne se suffit pas à elle-même. Pourtant, je crois que nous n’avons pas fini de l’entendre, étant donné la rupture de pratique de Sarkozy avec ses prédecesseurs. Il ne suffit donc pas de la prononcer pour démontrer un danger républicain. En revanche, François Bayrou a démontré dans une parfaite analyse les risques encourus du fait des dérives actuelles de la "monarchie élective". De Gaulle comme Mitterrand ont admis publiquement que la Vème République est un régime dangereux entre des mains non responsables. Ce régime contient en germe des risques de pouvoir personnel. Tout dépend donc de la manière d’habiter la fonction et, hélas, Sarkozy ne l’habite pas comme il faudrait, c’est-à-dire au sens gaullien du terme.

          Quant à la destitution, rien ne permet de la mettre en oeuvre aujourd’hui.

           


          • Fab Fab 28 février 2008 12:01

            "Quand à la destitution, rien ne permet de la mettre en oeuvre aujourd’hui" ...

            je n’en suis pas si sûr, et c’est l’objet de mon article. La constitution laisse une grande marge d’appréciation à la Haute Cour, ce qui est repris d’ailleurs sur le site de l’Assemblée Nationale, citée dans l’article. Ce qui peut être mis en cause, ce n’est pas tant la gravité de tel ou tel acte, ni une manière d’exercer le pouvoir, Nicolas Sarkozy n’a commis aucun acte grave, et sa manière de conduire le pouvoir est la sienne, même si on peut la regretter. Ce qui est en cause ici, ce sont des comportements répétés, qui soulèvent clairement la question de son aptitude à exercer les fonctions presidentielles. C’est ce type de déviances que la Haute Cour peut sanctionner.


          • RilaX RilaX 28 février 2008 13:42

            La haute cours en question est composé de combien d’amis de Sarkozy ?

            Vu qu’il a la majorité à l’assemblée et au sénat, il faudrait qu’il en fasse une bien grosse pour que les députés et senateurs UMP le destituent.


          • Yifu66 28 février 2008 13:56

            Ce que je ne sais pas, et ce que vous ne dites pas dans votre article, c’est qui (et comment) peut saisir la Haute Cour ? Parce que je suppose qu’elle ne peut pas se réunir de son propre chef (sans jeu de mots).

            Pourriez-vous m’éclairer ? Merci !.

             


          • aequopulsatpede 28 février 2008 17:20

            Article 68..................


          • non666 non666 28 février 2008 20:22

            Assez d’accord avec vous Leon.

            ceci dit, Fillon n’est pas le seul qui pourrait paser pour l’homme providentiel en cas de destitution de Fillon.

            Ceclui ci aurait en effet l’innefacable tache de s’etre tue, de l’avoir couvert dans toutes ses derives et en tant que chef de la majorité, le premier ministre en place serait coupable du comportement passif des elus UMP.

             

            Non, il y en a un autre qui pourrait tirer les marrons du feu et pousser un gros bras d’honneur a ceux qui l’ont trahis. Ce serait un ancien president , recemment vu au salon de l’agriculture ou il peut se permettre de saluer tout le monde sans passer pour une racaille sortie de sa cité...

            Chirac puisque c’est de lui dont je parle aurait en plus l’enorme avantage de se retirer de lui meme apres, vu son age. Si on m’avait dit il y a seulement un an que je regretterais le voleur de poule fossoyeur du gaullisme, j’aurais jurer que cela ne m’arriverais jamais...

            Mais bon, Sarkozy de Nagy Bosca et les lobbies qui le soutiennent nous montrent chaque jour que qu’il y avait bien pire que Chirac ou meme Mitterand comme president et ça , ça me coute vraiment de le dire....


          • aequopulsatpede 28 février 2008 21:26

            Rien ne se produira (sauf si on arrive à l’impliquer officiellement dans des affaires comme celle pour laquelle j’ai posté en bas de fil).

            - Et savez vous pourquoi ? C’est assez simple.

            - On ne peut pas faire confiance aux français, qui font plonger Sarkö et qui portent aux nues le premier ministre.

            - Soit Sarkö, comme on le lui reproche, mêne la politique du pays, et le gouvernement fantoche doit payer autant que lui, soit il oriente bien les actions du gouvernement, et dans ce cas doit bénéficier de la même côte que François Villon. CQFD

            - Mais si, comme il semble, on fasse chûter Sarkö pour des raisons comportementales, de vie privée etc.... et qu’on porte au pînacle un abruti à son service et qui fait depuis 9 mois passer toutes les mesures qui nous accablent, on est en droit de se poser des questions sur l’intelligence des français.

            - Et celà ne doit pas échapper au reste du monde.....................


          • Kritik 29 février 2008 08:49

            Vous rendez vous bien comp^te de l’arbitraire de ce que vous évoquez ???????????????????

            On se croirait devant un soi-disant tribunal Moral Inquisitorial : Vous "sentez" le fagot, vous n’êtes pas assez vertueux à notre avis...vous êtes sectaire, vous êtes trop ceci ou cela de façon arbitraire et partisan...

            Navrant...

            Sans défendre en aucune façon les travers de notre Président (! !!) je trouve les donneurs de leçons français béatement réactionnaires et ridicules...

            Votre attitude est scandaleuse !( à gauche comme à droite : la France vieux jeu ré&ac qui ne FAIT RIEN)

            Vous serez ridiculisés bientôt...

            C’est cela l’esprit français actuel ?

            Hé bien bravo ! Vous vous préârez un bel avenir à partir d’un Présent catastrophique !


          • Kritik 29 février 2008 08:51

            ON T EST : Sarkozy le métèque à moitié juif ! 

            Voilà la Vraie FRANCE DE GAUCHE à DROITE QUI SE REBIFFE !!!!!!!!!

            Bravo la France archaïque !

             


          • Calb Calb 29 février 2008 12:10

            j’aurais pas mieux dit ! pauvre France qui sanctionne son président (juste après l’avoir plébiscité) et qui dans le même temps porte aux nues son premier ministre ! y’en a un plutôt extraverti et irascible et un autre plutôt calme et introverti mais sinon bordel, c’est les mêmes !! on n’est pas sorti de l’auberge !!


          • tvargentine.com lerma 28 février 2008 11:49

            Il est inquiétant de lire ici des articles digne du dictateur Pinochet pour éliminer un élu du peuple

            C’est le même discours fasciste que véhiculaient les putchistes pour porter atteinte à la démocratie

            Vos sondages ne sont que de sondages comme il en a existait des milliers depuis mai 1981 et cela n’a jamais été pour justifier des coups d’Etat fasciste

             


            • Talion Talion 28 février 2008 11:59

              N’exagérons rien... Le principe de destitution qui est décrit est parfaitement légal et clairement inscrit dans la constitution.

              Je ne pense pas que ce soit un crime de rappeler les circonstance dans lesquelles une telle procédure pourrait intervenir ni de se déclarer favorable à son lancement. Chacun à le droit d’exprimer son opinion.


            • Vincent 28 février 2008 12:10

              Et un point Godwin pour Lerma, il a fallu moins de 10 commentaires, pas mal.

              Est-ce parce que vous n’êtes pas le premier à réqgir sur cet article que vous foncez tête baissée.

            • Kritik 29 février 2008 08:56

              Est-ce que j’ai le droit d’exprimer ce que vous appelez une OPINION, si elle est Nazie par exemple ?

              Une opinion est , selon Spinoza, absolument sans valeur.

              Elle n’est qu’une expression affective sans Raison.

              Seules la raison et la logique (scientifique) ont une validité sociale...

              Le reste, c’est de la M....


            • Talion Talion 28 février 2008 11:56

              Il est intéressant de savoir dans quelles circonstances et au terme de quelle procédure un président peut être destitué en France.

               

              Mais bon à mon avis en ce qui concerne Sarkozy là c’est du pur fantasme...


              • Fab Fab 28 février 2008 12:09

                pur fantasme ? ... disons un peu en anticipation, je l’avoue, mais il faut quelquefois pousser les choses pour aider à les rendre réelles. Cependant et comme vous l’avez souligné, il m’a paru opportun et intéressant en terme de citoyenneté de rappeler les termes et les conditions dans lesquelles un Président peut être destitué. Le simple fait de rappeler le terme français : destitution, alors qu’on voit beaucoup le terme américain d’empeachment circuler sur les forums me parait être une manière, humblement, d’aider à clarifier un débat, qui je pense, va être récurrent pendant toute la durée de la présidence de Nicolas Sarkozy, 5ans ou moins.


              • haddock 28 février 2008 12:17

                En France les présidents sont destitués sur ordre du Morice .

                 

                Ensuite c ’est le même Morice qui le restitue .

                 

                C ’est marqué dans la Conmoricetitution .

                 

                 

                 

                 

                 

                 


              • Narkoléon 28 février 2008 12:37

                Il en faut pas oublier que Mittérand a été detesté encore plus quand il était au pouvoir. Et il a été réélu.

                Comme disait chirac, les francais ont une mémoire politique de quelques années seulement. Ils ne pardonnent pas, ils oublient. Sarko le sait, lui qui copie le Chirac d’il y a 30 ans...


              • Castor 28 février 2008 17:03

                @ l’auteur

                Et humblement, vous avez songé à vous auto-supprimer le droit de vote ?


              • Kritik 29 février 2008 09:00

                En 1956 mon prof d’histoire disait les Français Versatiles et Contradictoires....

                Ils n’ont pas évolué d’un iota...


              • Kritik 29 février 2008 09:10

                Quand je pense que tous les crétins ci-dessus, VOTENT, j’en ai froid dans le dos............


              • Yifu66 29 février 2008 10:23

                Tiens ? Vous êtes juste au dessus !...


              • Castor 28 février 2008 17:05

                Salut les ZOZOS !!!

                On n’a pas fini de se marrer avec une opposition de c’t’acabit, hein ?

                Elle avait raison, la Ségo, de vouloir puiser dans les idées des forces vives de la nation !!!!!


              • Guiom Guiom 28 février 2008 19:24

                Tout à fait d’accord avec Calmos, certaines personnes comme l’auteur de cette article prennent leurs rêves pour des réalités ...


              • Narkoléon 28 février 2008 12:03

                "Le problème aujourd’hui avec Sarkozy, ce n’est pas qu’il soit de droite, ce n’est pas son projet politique (dans la mesure où il en aurait un). Le problème c’est lui, seulement lui, et sa capacité à exercer la fonction présidentielle"

                Non, c’est parce qu’il echoue dans ses réformes. Les francais ne sont pas aussi bêtes que l’on veut le faire croire.

                Cela étant, si vous souhaitez la destitution du chef de l’état, avez-vous conscience que la France entrera dans un tel trouble que des expressions comme "guerre civile", "instabilité", etc, peuvent devenir une réalité. Vous allez vous rammasser un militaire au pouvoir, et je vous souhaites bien du plaisir pour le destituer celui-la....


                • Fab Fab 28 février 2008 12:20

                  "Non, c’est parce qu’il echoue dans ses réformes. Les francais ne sont pas aussi bêtes que l’on veut le faire croire." ... A mon avis la relative popularité du premier ministre montre que ce ne sont pas les réformes engagées qui sont rejetées, ni même une incapacité à les mettre en oeuvre. Cette popularité montre aussi que, justement les français ne sont pas aussi bêtes que certain le voudrait, et retrouvent en Fillon l’incarnation de la solidité de la République et du fonctionnement des institutions auquels ils sont attachés. Alors que Sarkozy est perçu comme dysfonctionnant, et c’est pour cela qu’il est rejeté, et surement de manière durable (l’avenir nous le dira).


                • Narkoléon 28 février 2008 12:34

                  Pouvez-vous me dire le nom du président allemand ? Je ne parle pas de la chancelière, mais du président ?

                  Il en va un peu de même avec Fillon, comme Sarko occupe tout son espace, on ne le rend pas responsable de l’echec des réformes. Et on le trouve même sympa, de se faire humilier à tout bout de champ par Sarko...

                  Non, si les francais avaient 20% de pouvoir d’achat en plus, vous auriez ici 200 commentaires pour vous insulter. L’echec des réformes, soutenus par la haine des médias, et la haine de ceux qui ont perdu à la présidentielle, explique la baisse de sarko dans les sondages.

                  Pour remonter, il n’a qu’un seul espoir, liquider les médias. On va voir s’il va y arriver. Mais ce qui est certain, c’estq ue si il y arrive, on ne sera plus très loin d’un dictature. dictature molle, heureusement, mais dictature tout de même.


                • LaEr LaEr 28 février 2008 12:55

                  Pov p’tit Sarko, c’est trop injuste ce qui lui arrive....

                  Déjà qu’il a grandi dans une banlieue défavorisée....

                  Allez, comme Rachida et comme Rama, pour sa défense, qu’il joue sur le racisme :

                  « Cette gauche qui s’en prend à moi, parce que je suis hongrois. »

                  :D


                • Narkoléon 28 février 2008 13:23

                  Vous qualifierez votre commentaire de pertinent ? Dites les moi, svp, que je puisse voter.


                • LaEr LaEr 28 février 2008 13:51

                  Réponse à :

                  "soutenus par la haine des médias, et la haine de ceux qui ont perdu à la présidentielle, explique la baisse de sarko dans les sondages."

                  Mais vous êtes libre...


                • Guiom Guiom 28 février 2008 19:26

                  Le régime allemand est totalement différent du notre ! Leur président n’a qu’un rôle moindre comme le président italien !


                • Black Ader 28 février 2008 12:06

                  Les ennemis de l’Etat doivent être chatiés.


                  • Yifu66 28 février 2008 14:03

                    ...Et les cons castrés !


                  • TALL 28 février 2008 12:22

                    J’ai une photo où l’on voit Sarko qui met son doigt dans son nez. Ca compte ?

                    Moi je dis ça, c’est pour aider


                    • Narkoléon 28 février 2008 12:35

                      Envoi la moi stp, je peut sans doute faire tomber le régime avec cela.


                    • TALL 28 février 2008 12:44

                      D’ac. Je te faxe aussi le PV du divorce où Cecliia raconte qu’il pétait sous les draps.

                      Je crois qu’il est cuit, là


                    • La Taverne des Poètes 28 février 2008 12:54

                      Pas étonnant qu’il soit à présent dans de sales draps !


                    • La Taverne des Poètes 28 février 2008 12:35

                      Destituer un président qui a été investi par le suffrage universel direct relève de l’improbable dans l’esprit de nos institutions. Et heureusement pour notre république ! Même si, je l’avoue, personnellement, je préfererais que ce soit un autre président que Sarkozy qui dirige le pays.

                       


                      • Narkoléon 28 février 2008 13:48

                        Surtout (pour ceux que ca interesse), le fait de copier/coller le frament de votre adresse ip dans google, assortit d’un mot clé, révèle aussitôt votre identité, puis votre adresse, cf, page jaunes.


                      • 1984 28 février 2008 16:12

                        Blacki ya ta mère qui t’appelle !


                      • Abydos 28 février 2008 17:27

                        c’est vrai que niveau ideologie nauséeuses vous semblez y connaitre un rayon ! Quant on vous lit on comprend mieux la mentalité des fans de Petain à l’Epoque, de sarkozy devrait-on dire aujourd’hui !

                        Au fait vous avez vos tickets au GUD ?


                      • Narkoléon 28 février 2008 17:44

                        Comparer Sarko avec Pétain c’est parfaitement stupide. On peut être de gauche ou de droite et ne pas être stupide. En l’état vous dersevez le camp de la gauche avec ce genre de propos.


                      • luteola luteola 28 février 2008 12:39

                        en admettant même que le parlement soit à gauche aux 2/3, il faudrait du lourd pour engager une telle procédure... et vu que le parlement est aux 2/3 à droite, c’est pas demain la veille... pur fantasme donc... d’ailleurs, meme si j’aimerais le voir revenir simple citoyen, il est clair que par retour de balancier (après tout il a été élu démocratiquement),il serait capable d’etre réélu le saloupiaud !


                        • Patience Patience 28 février 2008 12:39

                          Avec Nicolas Sarkozy, il est à craindre que cette sorte de "folie" qui le mène soit contagieuse. Et donc, la question de sa destitution devra se poser avant qu’explose une épidémie incontrolable.

                          Pour l’instant F. Fillon semble tenir bon la rampe, mais rien ne garantit qu’il soit vacciné.

                          C’est un peu comme si Sarkozy était devenu le fusible de celui qu’il a lui-même nommé.

                          Cocasse, non ?


                          • tvargentine.com lerma 28 février 2008 13:01

                            A l’image des putchistes qui auront renversé Salvador Allende,en France,le fascisme rampant qui rejoint l’extrème droite dans sa folie et l’extrème gauche dans sa haine d’un homme élu démocratiquement par le peuple ,se rejoigne

                            Yves JÉGO." Les forces les plus secrètes du conservatisme doivent être très puissantes
                            en France.

                            Elles ont bien compris que Nicolas Sarkozy veut engager la rupture dans tous les domaines
                            et, du coup,elles ont décidé de s’attaquer à lui. Il y a d’un côté ceux qui désespèrent
                            de la gauche, et qui, n’ayant plus d’armée officielle, veulent développer une forme de
                            terrorisme intellectuel dans notre pays.

                            De l’autre côté, viennent s’ajouter ceux qui veulent garder leurs avantages acquis et qui
                            ont peur du changement.

                            Il y a là une conjonction d’intérêts inédite sous la Ve République. C’est la première fois
                            que l’on veut « abattre » avec tant de force un président de la République alors qu’il n’y a pas
                            de crise politique et sociale, ni même de grèves massives."

                            ==>
                             Cet commentaire d’Y.JEGO mérite l’attention des lecteurs d’AGORAVOX,car on peut pas accepter que des articles dont nous pouvons mettre en cause le vote pour la diffusion sur AGORAVOX ,soit des articles de haine et d’appel anti-republicain.

                            Il y a une dérive extrèmement inquiétante

                             

                             


                            • Patience Patience 28 février 2008 13:14

                              C’est dit dans l’article, Lerma.

                              C’est lui, votre Dieu, N.S., le problème et lui seul.

                              C’est lui qui menace la République et il est du devoir des citoyens de la protéger quand le Président est défaillant.


                            • RilaX RilaX 28 février 2008 14:01

                              Et l’ennemi de la démocratie et de la république c’est vous, Lerma, quand vous voulez nous empecher de discuter sereinement de procédure démocratique et légale inscrite dans la constitution ; ou quand vous vous offusquez que nous usions de notre liberté d’expression lorsque nous disons trouver mauvais ce président. Vous interditons de vilipender la gauche ?

                               

                              Tout ceci n’a rien d’un complot, nous n’avons nul contact avec ceux qui pourraient destituer le président, et aucune prétention a prendre sa place. Nous discutons, et vous, vous jouez les vierges effarouchées.

                               

                              Au fait, s’il y avait eu une telle procédure de destitution en Irak, et si elle avait été utilisé ; peut etre que ce pays ne serait pas en guerre en ce moment. Sauf evidemment s’il avait existé un lerma irakien pour empecher la destitution de ce personnage élu democratiquement qu’etait Saddam Hussein.


                            • Traroth Traroth 28 février 2008 18:56

                              Voila, Lerma, c’est ça : en France, on fait des putschs en discutant tranquillement sur des forums et en proposant tranquillement de prendre des mesures qui respectent parfaitement les institutions, à la fois dans leur esprit et leur lettre.

                              Non mais quel imbécile...


                            • keiser keiser 28 février 2008 13:14

                              On peut toujours tergiverser sur cet article .

                              Mais il faut reconnaitre qu’il existe un problême serieux dans la perception du president par les Français et même dans le monde .

                              De memoire , je n’ai pas le souvenir d’un tel rejet et d’une telle inquietude .

                              Le simple fait que cet article soit publié demontre que le probleme est réel .

                              Il suffit d’ecouter les conversations un peu partout .

                              Peut etre s’agit il d’une taupe missionnée par Besançenot , apres tout , ce drenier l’a peut etre embigradé avec des courriers subliminaux , dans le but de detruire la droite .

                              Comment apres cette accumulation de peripeties , ne pas assister à une desacralisation de la fonction suprême .

                              Est ce volontaire ? Si c’est le cas , dans quel but ? et si c’est involontaire c’est encore plus grave .

                              Sans parler de destitution , il y a quand même un precedent  :

                              « Je cesse d’exercer mes fonctions de président de la République. Cette décision prend effet aujourd’hui à midi ».

                              Charles De Gaulle


                              • Narkoléon 28 février 2008 13:22

                                "Il suffit d’ecouter les conversations un peu partout ."

                                Euh, autour de moi, on bosse dure, et pendant la pause, on parle cinéma, musique et sport. Vous devez être omnubilé par la politique pour croire que cela interesse tous les francais.... Vous rêvez d’un régime à l’italienne ???? On voit ce que ca donne. Mis à part accèlérer le décrépitude l’image du régime et ammener le FN au pouvoir, je vois pas ce que ca pourrait donner...


                              • Vincent 28 février 2008 14:05

                                Le régime à l’italienne (vous parlez de Carla ?) n’est pas vraiment le meilleurs en ce moment les nouilles ont augmentée de 50%.

                                Par contre, eux, ils sont champions du monde.

                                Alors mon coeur balance entre :

                                manger des nouilles tout les jours (pas bon pour le parte manaie) mais être champion du monde et avoir un top model conne première dame de france italienne.

                                et

                                être vice champion du monde, avoir un prézydent qui respecte les institutions, qui s’applique à diffuser largement la devise française : Liberté, Egalité, Fraternité.

                                 

                                Hummmm, j’ésite d’un coté c’est super simple de l’autre ça demande des efforts, mais bon comme je suis aux 35h00, aller soyons fous, j’ai du temps et j’en ai encore sous la pédale, je choisi la seconde solution.


                              • RilaX RilaX 28 février 2008 14:06

                                Le régime a l’italienne, on l’a deja. Nombre de gens ont déja comparé Sarkozy et Berlusconi. Leursm ethode ainsi que leurs amitiés sont semblables.

                                De plus, dans mon entourage (chefs d’entreprise, fonctionnaires, ingenieurs, consultants, commerciaux ...) aussi on s’inquiete du personnage. Le votre se contre fiche t’il de la vie publique ? Ou est il simplement bienheureux ?


                              • Narkoléon 28 février 2008 14:16

                                J’ai plussé vos commentaires (celui de vincent m’a bien fait rire). Quand je parle de régime à l’italienne, je parle de ce régime avec une election tous les 6 mois, ou l’on racolle dans tous les sens, et ou l’on s’allie avec l’extrème gauche et l’extrème droite, le temps d evoter des lois qui vous protègent (un berlu...).

                                Et moi, je préfère une sombre merde à ce système.

                                Enfin, pour réponde à votre question, je vous propose un test. Eteignez votre télé, ne lisez plus les journeaux pendant 2 semaines. Et vous verrez que vous allez basculer dans un autre univers. En manque d’infos, vous allez échangez avec votre boulangère, vos voisons, alors que vous ne leurs disisez jamais rien jusqu’à présent. Faites le test, vous me remercierez. Non, on ne se fout pas du sort du monde mon ami, mais on s’occupe de l’essentiel. L’essentiel ce sont ma femme, mes bouts de choux, ma famille et mes amis./ Sarko et consors, j’en parle après, c’est à dire pas souvent.


                              • keiser keiser 28 février 2008 14:16

                                Narkoleon

                                "Euh, autour de moi, on bosse dure "

                                Encore un terme emprunté aux americains (we work hard), je me souviens qu’avant l’arrivée de notre excellece on travalllait simplement beaucoup et c’etait deja pas si mal .

                                 

                                 


                              • Narkoléon 28 février 2008 14:17

                                @heizer,

                                "Encore un terme emprunté aux americains (we work hard), je me souviens qu’avant l’arrivée de notre excellece on travalllait simplement beaucoup et c’etait deja pas si mal ."

                                Non, vous fairtes erreur, terme emprunté à mon grand père. Résistant (cela dit au passage). Je me contrefout des USA.

                                amicalement.


                              • Narkoléon 28 février 2008 15:05

                                "Le régime a l’italienne, on l’a deja. Nombre de gens ont déja comparé Sarkozy et Berlusconi. Leursm ethode ainsi que leurs amitiés sont semblables."

                                Si je puis me permettre, ne comparons pas à l’emporte pièce. Berlusconi est l’un des homme les plus riche de la planètes, il est patron de groupe de presse, de télévision, d’un club de football, il a des sociétés d’assurances...

                                Ses dérives ne sont également pas les mêmes....

                                Perso, je n’aime pas Berlusconi du tout. Mais il faut lui reconnaitre une paire de couille comme sarko n’en aura jamais. Vous imaginez sarko monter une chaine de téloche en Italie .... Ce n’est pas le même calibre, ni en démagogie, ni en combine (berlusconi et la mafia...)

                                Estimez vous heureux de ne pas avoir berlusconi en France.


                              • Traroth Traroth 28 février 2008 18:59

                                Je n’aime pas Berlusconi, mais dans un comparatif Sakozy/Berlusconi, j’aurais du mal à les départager, personnellement...


                              • Plum’ 28 février 2008 13:23

                                Comment ça, rien de grave ne peut être reproché à Sarkozy ? Il a commis une FORFAITURE en imposant, dans des formes très proches, la constitution européenne que les Français avaient rejeté par référendum en 2005. Par un subterfurge (un « traité simplifié » qui se révèle plus compliqué que la Constitution) et avec la complicité des parlementaires, sénateurs et grands médias (qui étaient pour le Oui en 2005), il a imposé aux Français, sans demander leur avis, ce qu’ils avaient refusé. C’est extrêmement grave, c’est un déni de démocratie.

                                Mais comme ses juges seraient ses complices, une destitution pour ce motif apparaît impossible.


                                • RilaX RilaX 28 février 2008 14:07

                                  Sans oublié la corruption avéré en acceptant des cadeaux d’amis chef d’entreprises dependant de commandes de l’etat !


                                • dorian dorian 28 février 2008 13:49

                                  Bon , disons que maintenant le sort de sarkozy est entre les mains des farc puisqu’il se propose pour aller dans la jungle y chercher cette malheureuse Ingrid Bétancourt si ses geoliers le souhaitent .

                                  Rendez Ingrid aux siens et libérez la france par la meme occasion.


                                  • breizhnana 28 février 2008 14:41

                                     oh oui un échange !!!! 


                                  • Vincent 28 février 2008 13:50

                                    J’ai l’intime conviction que l’on nous joue Guignol tous les jours mais le Guignol en question le fait probablement à son insu, ou alors il est vraiment maso.

                                     

                                    Pendant que la marionnette prézydentes s’agite, le gouvernement agit tout court.

                                     

                                    Nous, nous regardons avec attention  la scène et sommes captivé par les péripéties de la marionnette pendant que les complices du marionnettiste nous font les poches.

                                     

                                    Je suis certain qu’un Jégo ou même qu’un Guaino, sont les parties émergées d’un iceberg, ces deux-là influencent énormément notre président, mais pour le compte de qui ?

                                     

                                    On se moque de GW, mais notre présydent agit de la même façon, bon il ne s’est pas encore étouffé avec un bretzel, il est pas près de se casser la gueule en vélo, mais probablement capable d’exploit du même genre.

                                     

                                    Depuis que notre prézydent a pris ses fonctions et a annoncé à grands renforts de com des réformes tous azimuts, celles-ci étant profondes et longues à mettre en places, ne donne pas les résultats escomptés.

                                     

                                    Alors pour faire oublier cela, on s’agite, on occupe le terrain et l’esprit des français en stigmatisant tour à tour certaines catégories socioprofessionnelles, les cheminots, les taxis, les infirmières,  les commerçants, les distributeurs, le conseil constitutionnel…..

                                     

                                    Et à chaque fois c’est le même refrain : regardez ces salop de privilégies ils veulent rien lâcher, c’est à cause d’eux que ça n’avance pas.

                                     

                                    Alors qu’il serait si simple de dire, aujourd’hui, non seulement nous sommes dans la mouise, la conjoncture internationale ne nous est pas franchement favorable, les réformes on les fait, mais va falloir attendre avant que les résultats de celles-ci pointe le bout de leur nez.

                                     

                                    En attendant, on nous pond une loi par jour, qui ne sera pas promulguée avant des lustres mais c’est pas grave, le gouvernement bosse.

                                     

                                    Et notre prézydent s’agite, en gros c’est le monsieur loyal du cirque actuel,

                                     

                                    il fait patienter pendant qu’en coulisse, les artistes répètent, les techniciens rament pour mettre au point le spectacle annoncé alors qu’il leur manque la moitié du matos promis par monsieur loyal directeur du cirque ;

                                     

                                    il fait attendre le public en espérant faire des entrées supplémentaires grâce à la voiture à haut parleur qui continue de sillonner le quartier à la recherche et nouveaux spectateurs et donc recette supplémentaires.

                                     

                                    Le problème c’est qu’une bonne partie qui avait rejoint le chapiteau au mois de Mai en a marre d’attendre, et du coup même s’ils ont payé, ben ils se tirent pour aller voir ailleurs, ou tout simplement rentrer chez eux étant saouler par les exubérance de leur interlocuteur.

                                     

                                    Conclusion, quand on monte un spectacle, avant d’avoir un belle affiche et d’envoyer la voiture de promo au milieu de la ville à grand renforts de coups de klaxon, il faut des numéros au point et que le spectacle commence à l’heure, sinon le bouche à oreille au rapidement raison de votre entreprise.

                                     


                                    • keiser keiser 28 février 2008 14:08

                                      Du pain et des jeux

                                       

                                      Le problême c’est que l’on attend le pain


                                    • Narkoléon 28 février 2008 14:18

                                      Tiens, je l’attendais pas de vous, mais voilà la meilleur réplique de la journée.


                                    • SciFi SciFi 28 février 2008 13:59

                                      @l’auteur

                                      Je n’aime pas bien votre aricle, bien qu’il ait eu l’intérêt d’attirer mon attention sur la modification de l’article 68, qui auparavant, ne citait que la haute trahison.

                                      Même si la nouvelle formulation permet d’envisager d’autres cas de destitution, on parle malgré tout de "manquement à ses devoirs manifestement incompatibles avec l’exercice de son mandat". Dans le texte, il n’est fait allusion ni à la cote de popularité, ni au comportement personnel.

                                      J’ai beau être agacé par certains écarts de comportement ou de langage, par des mesures décrétées à l’emporte-pièce, voire outré par certaines tentatives (chercher à passer outre le conseil constitutionnel par exemple), je pense que la destitution d’un chef d’état est grave. On ne peut pas envisager cela sous n’importe quel prétexte ou parce que le président ne nous revient pas.

                                      D’ailleurs, je pense que même les députés de gauche ne s’amuseraient pas à entamer une telle procédure. Cela finirait par devenir dangereux pour la préservation de nos institutions.

                                       

                                       

                                       


                                      • Vincent 28 février 2008 14:09

                                        Même si la nouvelle formulation permet d’envisager d’autres cas de destitution, on parle malgré tout de "manquement à ses devoirs manifestement incompatibles avec l’exercice de son mandat". Dans le texte, il n’est fait allusion ni à la cote de popularité, ni au comportement personnel.

                                        Et le devoir de réserve, celui de prendre de la distance par rapport aux évènements, celui de diriger et non pas exécuter.

                                        Souvenez vous de la phrase, je décide, il exécute.

                                        En ce moment ce serait plutôt : je me suicide, ils m’exécutent (les français).......

                                         


                                      • SciFi SciFi 28 février 2008 15:06

                                        Le devoir de réserve est plus un devoir moral. Ce n’est pas nécessairement incompatible avec l’exercice du mandat.

                                        En réalité, l’absence de réserve est plutôt risquée politiquement. C’est -entre autres - l’une des raison de la baisse de Sarkozy dans les sondages et de la remontée de Fillon.

                                        Le fait de s’impliquer directement est aussi une manière d’assumer totalement ses idées. Ce n’est pas l’implication qui est critiquable, mais la méthode (voire l’absence de méthode ?) retenue qui l’est.

                                         


                                      • MagicBuster 28 février 2008 14:35

                                        Sarko a toujours été comme il est. C’est un dingue.

                                        Attendons 4 ans que son propre camp l’élimine.

                                        Après , c’est une autre histoire...


                                        • Sigma Sigma 28 février 2008 14:43

                                          ah là on touche le sommet du cocotier ...

                                          des pellerins sur Agoravox qui en sont à penser à la destitution du président !!!

                                          ahahahahah !!!!!!!

                                          allez y les gars on vous regarde ...

                                          c’est comme les mecs qui refont le monde au fond d’un bistrot ,devant leur apéro !

                                          eh ,mais faut se reveiller un peu .....

                                          y’aurait pas des fois sur Avox un comité de salut public ,et qui d’entre vous sera le porte parole ?

                                          on fait quoi ? on kidnappe Sarkozy et on le condamne comme dans M le Maudit ?

                                          au fait vous n’avez pas pensé à un coup d’état ,vous demandez l’appui logistique à l’Iran ,on a des défenseurs ici ....

                                          ah oui,tiens ....un coup d’état ........

                                          tiens puis on demande à Besancenot d’assurer l’intérim en attendant d’autres élections .......

                                          et puis président du Sénat ,Robert Hue .....

                                          et Arlette Laguiller premier ministre ...

                                          et Krivine à l’intérieur ....

                                          et Taubira ministre de la défense ....

                                          non mais pfpfpfpfpfpfpfpfpfpfpf !!!!!!!!!!!


                                          • Vincent 28 février 2008 17:37

                                            Nan rien de tout ça,

                                            on l’échange contre Ingrid,

                                            on la remet sur pieds puis on la garde comme présidente.

                                            Lui on le laisse aux mains des FARC, de toute façon ils ne le garderont pas longtemps.


                                          • ronchonaire 28 février 2008 14:54

                                            Même si je ne porte pas le Président dans mon coeur, je ne pense pas que sa destitution éventuelle soit justifiée pour le moment.

                                            Les articles de la Constitution que vous citez ne concernent en aucune manière le style du Président. L’incompatibilité avec l’exercice du mandat de Président concerne des atteintes graves au rôle du Président.

                                            Pour le moment, il n’a commis qu’un acte potentiellement condamnable de ce point de vue : sa réaction à la décision du Conseil Constitutionnel sur la loi de rétention de sûreté. Et encore, la loi a été promulguée conformément à la décision du Conseil Constitutionnel donc rien d’illégal n’a été commis. Pour tout le reste, si l’on fait abstraction de tout le bruit qui entoure chacune de ses interventions, il est resté dans le rôle du Président de la République tel que défini par la Constitution. Il est à la limite, certes, mais cela vient avant tout du fait que cette limite offre beaucoup de latitude au Président. Il le sait et il s’en sert.

                                            C’est donc avant tout son style qui gêne beaucoup de monde, mais cela n’a rien de contraire à l’exercice d’un mandat présidentiel. Rien dans la Constitution n’empêche un Président d’épouser un top-model, même 3 mois après son divorce ; rien ne l’empêche non plus de donner son avis sur tout. Il n’y a même rien qui l’empêche de partir en vacances aux frais d’amis milliardaires. Cela pose un problème moral, éthique, mais pas juridique.

                                            En revanche, il y a vraiment du souci à se faire concernant sa relation à un des fondements de notre République, à savoir la laïcité. Ses discours sont à chaque fois "limites" mais cela reste des discours. S’il passe à l’acte, alors nous aurons un vrai problème et la question de sa destitution se posera.


                                            • Narkoléon 28 février 2008 14:57

                                              Je suis assez d’accord avec ronchonnaire, sinon il aurait fallu destituer chirac quand il trompait bobonne, et pareil pour mitterand... Soyons honnête dans l’histoire de France, les chefs ont toujours eu des maitresses, et je sais pas pour vous mais moi je m’en branle (surtout de carla...)



                                              • A. Nonyme Trash Titi 28 février 2008 14:59

                                                @ l’auteur

                                                 

                                                ...................................................................... ...................................................................... .....................................................................

                                                ................... on reste sans voix devant tant de ..................... !!!!!!!!!!!!!

                                                #@)(6§§vù¨ ;czfo ajouterais-je.

                                                 


                                                • vivelecentre 28 février 2008 15:13

                                                  commentaire de Calmos moinsé donc disparu pourtant frappés du bon sens :

                                                  "Morice a trouvé son maitre en débilité

                                                  Le Président baisse dans les sondage ? ? ?

                                                  Hop.....on le destitue......

                                                  Il remonte... ? ? ?

                                                  On retourne le chercher...... ? ? ?

                                                  Et dire que l’on censure Lerma........ !!!!! "

                                                   

                                                  comme le dit sebastien , l’article le plus c...de la semaine :: :


                                                  • stephanemot stephanemot 28 février 2008 15:18

                                                    Je suis favorable à une mise au point de notre Président, qui n’a pas répondu à la question qui lui a été posée sur les sectes*.

                                                    Son "hidden agenda" est de plus en plus évident. Si l’on parvient à prouver - au-delà des faits, déjà très clairs - qu’il oeuvre en faveur du fondamentalisme et contre les fondements de la démocratie, il doit naturellement faire l’objet d’une procédure de destitution.

                                                     

                                                    * cf http://blogules.blogspot.com/2008/02/surveillance-zro-et-tolrance-rseau-les.html

                                                    -


                                                    • tvargentine.com lerma 28 février 2008 15:19

                                                      Arrêtez de vous faire instrumentaliser avec des articles putchistes qui à l’image de ceux qui avaient renversé Salvador ALLENDE

                                                      Venez lire et participer à un vrai débat de société en lisant un article indépendant de toutes dérives sectaires sur l’analyse du déclin du logement social en France

                                                      Elevez votre niveau,vous le méritez bien !


                                                      • Loic 28 février 2008 15:35

                                                        "Calmez-vous..... Pour etre Président de la République, il faut etre calme Madame Royal...."

                                                         N. SARKOZY 2007


                                                        • jobelom jobelom 28 février 2008 15:37

                                                          Comme tous les "résistants" (de la première heure !) à Sarkozy, j’ai bien sûr pensé à ce mécanisme de destitution, mais sauf comportement réellement rédhibitoire, il y a très peu de chances d’en arriver là.

                                                          Une hypothèse plus probable serait que cet agité compulsif se retrouve avec une telle impopularité qu’il en soit amené à demissionner... Peu réaliste, évidemment, mais on peut encore rêver...


                                                          • A. Nonyme Trash Titi 28 février 2008 17:06

                                                            Va z’y, fais nous rire : tu mets qui pour le remplacer ?

                                                             


                                                          • machinchose machinchose 28 février 2008 19:48

                                                            absolument personne dans le personnel politique en position ne pourrait faire pire... ça relèverait de la performance.


                                                          • A. Nonyme Trash Titi 29 février 2008 10:00

                                                            Réponse à 2 balles. Merci.


                                                          • italiasempre 28 février 2008 15:39

                                                            D’accord avec toi, vivelecentre

                                                            Titre racoleur, article absurde, reactions pueriles et dictée par la frustration...

                                                            le seul commentaire pertinent est immediatement mis au ban.

                                                            C’est nul !


                                                            • aequopulsatpede 28 février 2008 17:33

                                                              Tiens "italiasempre" !

                                                              - Commente nous celle là tu feras mieux !

                                                              -www.imagup.com/


                                                            • italiasempre 28 février 2008 21:24

                                                              Oh, lui..il est confondant de classe et de savoir vivre...un peu comme toi...


                                                            • aequopulsatpede 28 février 2008 22:13

                                                              Quand tu critiques, argumente. Ne trolle pas.

                                                              - Si tu n’en es pas capable, mets toi sur un forum transalpin c’est sûrement mieux.

                                                              - Je n’ai jamais trouvé un post de toi de plus de deux phrases.
                                                               


                                                            • italiasempre 28 février 2008 22:27

                                                              Voyons mon coeur,

                                                              tu me discrimines ?

                                                               


                                                            • aequopulsatpede 29 février 2008 13:35

                                                              Pas besoin, tu t’en occupes toi même.

                                                              - Mais si tu as des regrets www.youtube.com/watch personne ne te retient.

                                                              - Alors interviens au moins de manière moins agressive. Ou change ton pseudo.

                                                              - La bêtise encore passe, mais ajoutée à la provoc, ça fait beaucoup.


                                                            • grangeoisi grangeoisi 28 février 2008 16:36

                                                              Par contre fréquentant beaucoup La Lanterne il risque de se brûler ou de confondre sa vessie avec, le résultat étant le même.

                                                               

                                                               


                                                              • Castor 28 février 2008 16:44

                                                                J’en reste coi...

                                                                Tant d’affligeante connerie dans le propos, on croirait l’article d’un gamin de 17 ans qui voudrait se lancer en politique.

                                                                Quand je pense qu’en plus, l’auteur a l’air de croire à ce qu’il dit...

                                                                Putain, encore quatre ans (voire 9...) à entendre vos conneries, ça va faire long.


                                                                • Castor 28 février 2008 16:47

                                                                  Et à tous les résistants de mes deux,

                                                                  SORTEZ VOUS LES DOIGTS DU C.., METTEZ VOUS AU TAF ET ARRETEZ DE BRASSER DU VENT !!!!!!!!!!!!!!

                                                                  A vos marques, prêts...MOINSSEZ !


                                                                  • Trashon Trashon 28 février 2008 16:48

                                                                    Je ne voulais pas y croire mais la, la destitution s’impose :

                                                                    fr.youtube.com/watch

                                                                     


                                                                    • Castor 28 février 2008 17:00

                                                                      ARTICLE A DEPLACER DANS LA CATEGORIE PARODIE

                                                                      MERCI

                                                                       


                                                                      • morice morice 28 février 2008 17:23

                                                                         Vincent, félicitations pour votre allusion à notre président de chez Medrano, c’est drôlement bien écrit !!! . On le croyait rigolo, il se prend pour Rigoulot. Champion de catch !!! 


                                                                        • edouard 28 février 2008 17:35

                                                                          Nicolas Sarkozy est "de facto" destitué dans son propre camp : aucun candidat UMP ne se recommande de lui pendant la campagne des municipales, bien au contraire... Tous ou presque les politiciens influents de la droite le désavouent (Balladur,Giscard, Chirac....) Les purs Gaullistes qui ont modifié le titre IX de la constitution dans la perspective de le destituer "de jure" attendent le résultat désastreux des élections pour lancer immédiatement la curée. Ces gens là s’adorent et ils ont assez de charges contre Nicolas Sarkozy pour retourner les 2/3 de parlementaires nécessaires.

                                                                          Il est évident , même si madame Soleil ne peut pas le confirmer vu qu’elle est trop loin,que nous aurons des élections présidentielles anticipées, fin 2008 début 2009. Le mieux c’est de se préparer pour éviter de se retrouver avec Villepin,Juppé, Fillon c’est à dire le retour vers la Chiraquie , bonjour la rupture !

                                                                          et surtout de ne pas tomber dans toutes les provocs que le futur ex président ne manquera pas de nous balancer pour retarder l’échéance.

                                                                           

                                                                           

                                                                           

                                                                           


                                                                          • Guiom Guiom 28 février 2008 19:32

                                                                            Nous ne devons pas avoir les mêmes sources d’information, le ministre Estrosi se recommande de Sarkozy, j’habite dans une ville ou le maire sortant qui se représente se recommande de Sarkozy ... etc ... Encore une fois soyez plus ouvert, certains sont en opposition avec le Président mais pas tous ...


                                                                          • Guiom Guiom 28 février 2008 19:37

                                                                            Je trouve cet article ininterressant au possible ! La procédure de destitution par la Haute Cour ne sera pas mise en oeuvre pour les quelques débordements du Président. Cet article, c’est du vent !

                                                                            Le seul point positif de tout cela : personne n’avait autant débattu sur chaque fait et geste de la vie politique de notre pays !

                                                                            PS : Pour les fans de Ségolène, j’ai appris qu’elle venait de rencontrer Georges Frêche (condamné pour propos racistes) en expliquant qu’il fallait prendre de la hauteur par rapport à ce qu’avait fait ce dernier ! Bravo Ségo !


                                                                          • Guiom Guiom 28 février 2008 19:38

                                                                            Je trouve cet article ininterressant au possible ! La procédure de destitution par la Haute Cour ne sera pas mise en oeuvre pour les quelques débordements du Président. Cet article, c’est du vent !

                                                                            Le seul point positif de tout cela : personne n’avait autant débattu sur chaque fait et geste de la vie politique de notre pays !

                                                                            PS : Pour les fans de Ségolène, j’ai appris qu’elle venait de rencontrer Georges Frêche (condamné pour propos racistes) en expliquant qu’il fallait prendre de la hauteur par rapport à ce qu’avait fait ce dernier ! Bravo Ségo !


                                                                          • aequopulsatpede 28 février 2008 17:42

                                                                            Vous en prenez ce que vous voulez, le reste vous le laissez.

                                                                            - Mais attention, une contestation pure et simple d’un faisceau de coïncidences et de vérités n’a pas de valeur.

                                                                            - Donc, pour contester faudra argumenter !

                                                                             

                                                                             

                                                                             

                                                                            Texte diffusé le dimanche 25 novembre 2007 de 12 heures à 13 heures, dans l’excellente émission « La Planète Bleue » sur la chaîne de radio suisse romande « Couleur 3 », qui est une chaîne de radio très fiable à tous niveaux.

                                                                             

                                                                            Quand la fameuse affaire de l’Arche de Zoé a éclaté, curieusement, le Président Sarkozy n’est pas venu au secours des enfants victimes, ni des familles abusées, mais des voleurs d’enfants.

                                                                            Pourquoi ? Pour protéger qui ? Pourquoi Nicolas Sarkozy est-il allé au Tchad chercher les journalistes français et les hôtesses espagnoles ? Pourquoi le président français a-t-il annoncé, haut et fort, qu’il irait chercher lui-même les membres de l’association « Arche de Zoé », quoi qu’ils aient fait, mettant ainsi le feu à un baril qui n’avait pas besoin d’arrogance pour s’enflammer.

                                                                            S’agit-il d’une maladresse due à la précipitation, ou l’affaire des illuminés de l’Arche de Zoé cacherait t-elle une autre affaire autrement grave, bien plus glauque, qui aurait conduit le président français à la gaffe internationale ?

                                                                            Y aurait-il des imbrications entre l’exfiltration d’enfants tchadiens vers l’Europe, l’industrie pharmaceutique, et les milieux d’affaire ?

                                                                            Chaque jour qui passe voit apparaître de nouvelles questions. Pourquoi et comment l’association l’Arche de Zoé, a-t-elle bénéficié de passe-droits au ministère des affaires étrangères, au ministère de la défense, voire au ministère de l’intérieur ? Pourquoi et comment l’association l’Arche de Zoé, a-t-elle pu utiliser les avions Transal de l’armée française, pour transporter son matériel de N’Djaména à Abéché ? Pourquoi les services du ministère français de la défense, connaissaient-ils le plan de vol du Boeing affrété par Eric Breteau, le président de l’Arche de Zoé ?

                                                                            Le Boeing atterrit à Abéché, un aérodrome sous contrôle militaire tchadien … et français, certains gradés français étant présents dans la tour de contrôle. C’est depuis Abéché, que, grimés en blessés, les gamins devaient embarquer dans l’avion garé en bout de piste.

                                                                            Est-ce que les moyens tout à fait étonnants dont a profité l’Arche de Zoé, est-ce que la précipitation maladroite du président Sarkozy, à s’impliquer personnellement dans l’affaire, aurait un rapport avec le financement trouble de l’association l’Arche de Zoé ? Cette affaire, qui est tout le contraire d’une histoire de pieds nickelés, soulève tellement de questions, que certains se demandent aujourd’hui, si derrière cette bavure humanitaire, ne se cache pas une affaire d’une toute autre ampleur, une affaire d’expérimentations thérapeutiques sur des patients pas du tout volontaires.

                                                                            L’association l’Arche de Zoé est une initiative d’un organisme français Paris Biotech Santé. Elle est financée par une société de développement de produits pharmaceutiques BioAlliance Pharma, dont le propre frère du président, François Sarkozy, est vice-président du conseil de surveillance. Certains observateurs se demandent si BioAlliance Pharma, qui mène des recherches sur le sida et pratique des essais thérapeutiques, n’aurait pas un lien avec l’affaire des infirmières bulgares, dont la libération avait déjà été négociée par la famille Sarkozy. Quelles sont les réelles activités de BioAlliance Pharma, dont fait partie le frère du président Sarkozy ?

                                                                            La compagnie développe des médicaments pour traiter des maladies décrites comme mille fois plus virulentes en Asie du Sud-Est et dans l’Afrique subsaharienne que chez nous. Pour développer ces traitements la société pratique des expérimentations sur des patients, comme par exemple pour le Loramic, cinq cent quarante patients répartis sur quarante sites différents à travers le monde. Stéphanie Lefèvre, la secrétaire générale de l’Arche de Zoé, est directrice adjointe de Paris Biotech Santé. Et François Sarkozy, le frère du président, figure avec elle parmi les membres du comité d’évaluation de cet organisme spécialisé dans la recherche bio-médicale. D’où les questions qui enflent sur le web. Y aurait-il un rapport entre ces sociétés pharmacologiques, et l’intervention du président Sarkozy au Tchad. C’est comme la maladie d’Alzheimer, devenue grande cause nationale française, aussitôt après l’élection de Nicolas Sarkozy. Cette déclaration surprise aurait-elle un rapport avec le fait que son frère, François Sarkozy, siège à AEC Partners, dont le principal client est l’américain Pfeizer, leader mondial de l’industrie pharmaceutique, et spécialiste du traitement de la maladie … d’Alzheimer.

                                                                            Au printemps dernier, le Nigéria a attaqué devant la justice internationale le géant Pfeizer, qui aurait je cite : « effectué en 1996, de façon illégale, l’essai clinique d’un médicament, le Trovan, sur deux cents enfants » fin de citation. L’inventeur du Viagra aurait secrètement utilisé des enfants comme cobayes, pour tester de nouvelles molécules, sous couvert d’aides humanitaires. Onze enfants sont morts lors de ces tests. D’autres ont subi de graves séquelles : surdités, paralysies, lésions cérébrales, cécités. Le Nigéria réclame dix milliards de dollars à Pfeizer. C’est le Washington Post qui a révélé le scandale.

                                                                            Le journal belge sept sur sept s’interroge lui aussi sur le rôle de Paris Biotech Santé, où travaille Stéphanie Lefèvre, la secrétaire générale de l’Arche de Zoé, et François Sarkozy le frère du président. Je cite « L’Arche de Zoé n’est pas une histoire d’amateurs. Ils sont très professionnellement organisés, et ne manquent pas de fonds et de soutiens, en tout genre. La soit disant « petite » association semble avoir préparé cette opération au Tchad, avec beaucoup de relations d’influence, et de moyens techniques et financiers. » Fin de citation.

                                                                            Pourquoi le président Sarkozy veut-il aller récupérer les militants de l’Arche de Zoé au Tchad ? Pourquoi a-t-il voulu aller récupérer les infirmières bulgares en Lybie ? Est-ce que c’est juste pour faire le beau, pour parader devant les caméras du monde entier, ou est-ce que tout en haut de l’état français, on redouterait que des choses finissent par se dire dans les geôles africaines. On évoque notamment des expérimentations humaines financées par de puissants labos de biotechnologie, sous couvert d’aide humanitaire.

                                                                            Non, non, bien sûr, çà se serait de la science fiction ! 

                                                                            Fin de citation

                                                                             

                                                                            Voilà un quinquennat qui est reparti sur les chapeaux de roues dans la continuité des derniers septennats et quinquennats, dans les histoires de magouilles, de mafias, d’aide et de protection de la famille et des amis.

                                                                             


                                                                            • dorian dorian 28 février 2008 17:45

                                                                              D’une certaine façon ,la campagne présidentielle est lançée . plus qu’a attendre le faux pas final , l’autodestruction en direct de sarko , puisque personne semble t’il ne cherche à le sauver de lui meme .

                                                                              Sarkozy bientot en pyjama dans la jungle colombienne. fermez le ban.


                                                                              • dalat-1945 28 février 2008 17:58

                                                                                Vous marchez complètement à côté de vos chaussures. Je pense en plus, que vous devez être un drôle de ZOZO, un paumé probablement, un inutile, peut être même un salaud.

                                                                                Allez vous faire voir en Corée du Nord chez KIM Jung IL ou chez Castro à CUBA ou même au DARFOUR ou en Rhodésie. Vous leur serez peut être utile à quelque chose là bas.

                                                                                dalat-1945

                                                                                 


                                                                                • Aafrit Aafrit 28 février 2008 18:25

                                                                                  Il se pourrait que Sarko soit Lerma ou black ader !


                                                                                  • Forest Ent Forest Ent 28 février 2008 19:04

                                                                                    Si Sarko continue à désoler l’UMP, le plus probable est qu’il soit "potichisé" de force et que le gouvernement gouverne sans lui. Une cohabitation, quoi. Sa seule réplique constitutionnelle serait de révoquer le chef du gouvernement, qui serait dix fois plus populaire que lui. Ce serait rigolo ...


                                                                                    • TALL 28 février 2008 19:26

                                                                                      Ne faudrait-il pas, en vertu du principe de précaution, le destituer avant qu’il fasse une bourde ?


                                                                                      • papillon 28 février 2008 19:32

                                                                                        sur la fameuse video du "casse toi..",on voit sarko saluer et dire "bonjour,merci,bonjour.."aprés l’incident,il dit "merci.bonsoir.."(sachant que la visite s’est faite le matin)je crois qu’il a compris et résumé la situation.mais faut pas rever,c’est fillon qui a l’avantage maintenant,et qui va en profiter.


                                                                                        • fabien fabien 28 février 2008 19:55

                                                                                          Si le roi des cons perdait son trone...

                                                                                          vous connaissez la suite.

                                                                                          Que l’on destitue Nabot 1er ou pas, cela ne changera rien à la crise politique actuelle, qui prend sa source non dans la personnalité égocentrique du président, mais dans le fonctionnement même du pouvoir politique.

                                                                                          Quant à réformer les institutions...

                                                                                          Oui, mais comment ?

                                                                                          Je ne prétends pas apporter de solution, et c’est cette paralysie même, ce ras le bol des autorités politiques qui est inquiétante.

                                                                                          N’y a-t-il pas une façon plus saine de vivre, d’unstaurer des relations entre les gens plus saines ?

                                                                                          N’est-ce pas la vraie question à poser ? Comment mieux vivre ?


                                                                                          • Savinien 28 février 2008 20:29

                                                                                            On ne destitue pas quelqu’un pour de mauvais sondages, sauf à transformer la vie politique française en une monotone machine à destituer. Pas vraiment drôle ce scénario, même si parfois on se prend à le regretter... Non, la seule option pour couper les ailes au "président", c’est que le parlement entre en rebellion ouverte et se mette à voter des motions de censure. Inimaginable sous la cinquième République, tant les assemblées sont dociles. Au lieu d’une machine à destituer, nous avons hérité d’une machine à faire des carpettes, ce qui n’est pas forcément mieux...


                                                                                            • kaykhanittha kaykhanittha 28 février 2008 21:15

                                                                                              Je pense que si il va dans la jungle sauver Ingrid Bétancourt plus personne ne parlera en mal de Nicolas Sarkozy, surtout si les Farc le prennent en otage en échange de la pauvre Ingrid

                                                                                              http://couple-sarkozy-bruni.blogspot.com/2008/02/sarkozy-jungle-farc-sauver-betancourt.html

                                                                                               


                                                                                              • Sébastien Sébastien 28 février 2008 22:06

                                                                                                Je trouve l’auteur plutot soft. Moi Sarko, je suis arracherai les bras et je le pendrai a un crochet de boucher. Comme il arreterait de gesticuler.

                                                                                                Vive la democratie, vive la gauche.


                                                                                                • Laurent_K 28 février 2008 22:18

                                                                                                  Il faudrait vraiment que Sarkozy fasse une bourde énorme pour que les assemblées le destituent. C’est simplement une question d’intérêt bien compris : en effet, ce ne seraient pas les assemblées qui choisiraient son successeur mais les électeurs -nous sommes encore un peu en démocratie- et cela entraînerait fort probablement derrière de nouvelles élections législatives... Vous croyez nos députés pressés de repasser leur examen d’entrée ?


                                                                                                  • tvargentine.com lerma 28 février 2008 22:45

                                                                                                    Oui,vous aurez l’occasion de constater que le rapport rédigé par les socialistes aux pouvoir à l’époque posaient déjà les problèmes du logement social

                                                                                                    OUI,vous avez bien lu : 2001

                                                                                                    J’ai pris aussi comme inspiration la nouvelle bible que constitue le rapport de la fondation Abbé Pierre sur le mal-logement paru en début de mois (2008) qui est une mine d’or (je le confirme à lire en urgence)

                                                                                                     Il est utile de lire ces 2 rapports car vous lirez la même chose,pourtant la gauche avait le pouvoir en 1997 et en 2001 elle produit ce rapport sur le logement social

                                                                                                     On peut se dire que si la gauche avec l’argent des privatisations (la totalité de sa gestion) avait été investi dans les infrastructures anciennes et nouvelles pour créer de nouvelles villes autour des grandes capitales régionales avec des moyens de locomotion en train rapide pour rejoindre les grands axes,nous aurions pas la situation de spéculation immobilière et pas la pollution de la concentration urbaine que nous connaissons alors que les infrastructures routiers sont de plus en plus réduit pour limiter la voiture

                                                                                                     Mon article est une analyse des causes du déclin de la notion réductrice du mot "logement social" qui à conduit à produire des ghettos

                                                                                                     Merci aux commentaires qui ont préféré ce débat à l’anti-sarkozysme primaire qui nivele tout débat d’idées sur d’autres articles publiés

                                                                                                     Cet article démontre aussi qu’il est difficile de faire publier un article sur AGORAVOX car le noyautage du comité de rédaction par une tendance politique qui trouve son existence par sa haine d’un président élu démocratiquement (que l’on soit pour ou contre Sarkozy) ne permet pas l’expression citoyenne d’un débat démocratique

                                                                                                    LERMA = > 5 articles

                                                                                                     DUGUE => 300,600,1000 ? ? ?

                                                                                                     MORICE => 1000,2000 ? ? ? ? ?

                                                                                                     LA TAVERNE => 600 ? 700 ? ?

                                                                                                     Vous appelez cela de la démocratie citoyenne ? ? ?


                                                                                                    • Philippe MEONI Philippe MEONI 29 février 2008 00:11

                                                                                                      Les frasques de sarko sont extraordinaires et inédites dans la fonction présidentielle. Ces même frasques sont autant de symptômes d’anormalité psychologiques, et ce n’est pas moi qui le dit, mais tellement visibles que même la presse étrangère le qualifie de FOU.

                                                                                                      Or, la spécialité française à l’endroit de tout ce qui est nouveau et inconnu reste la méfiance et dans ce cas, le principe de précaution s’applique. C’est pourquoi, le laisser aller au bout de son mandat c’est aussi prendre le risque d’aller au bout de sa folie durant les 4 années qui lui restent...

                                                                                                      Sachant que c’est un type qui a le pouvoir de déclencher le feu atomique, j’avoue que si j’avais les moyens, je ne prendrais pas un tel risque et demanderais illico sa destitution...


                                                                                                      • coyotito 29 février 2008 00:37

                                                                                                        Hilarant !!! Il faut sérieusement s’astiquer le créateur pour pondre un tel tissu d’aneries Fab, et quand je lis les commentaires je m’aperçois que c’est toujours les mêmes irreductibles du TSS qui approuvent, heureusement, une majorité semble se dégager pour dire de foutre la paix au Président élu. Rendez vous dans 4 ans et 3 mois pour voir les résultats. Quand aux leçons de bonnes gouvernance, voyez du côté de la perdante de la présidentielle qui a augmenté 3 années de suite les impots dans sa région, et , pour éponger le déficit régional de Charentes-Poitou propose pour cette année de recourir à l’emprunt ( faut pas indisposer les électeurs à la veille des municipales/cantonales de Mars) et en plus traite son vice-Président (élu socialiste) comme un chien en lui coupant la parole en assemblée pleinière, bel exemple de démocratie participative. Est ce qu’elle aussi mérite la destitution, quand on pactise avec le diable (Georges Frèche) on ne mérite guère mieux. A propos votre commentaire Fab est aussi indigent que l’appel à la vigilance de Jean François Khan qui fut un grand journaliste mais qui vieilli bien mal comme une horrible piquette. Arretez de crier au loup car la Patrie n’est pas en Danger.


                                                                                                        • vivelecentre 29 février 2008 00:44

                                                                                                          Segolene Royal, donneuse de leçon de démocratie parmi tant d’autre vient de retirer ses délégations au premier vice président parce qu’il avait oser emmètre un avis diffèrent sur encore et encore le recours a toujours plus d’endettement pour la région !


                                                                                                          • anvil mac lipton anvil mac lipton 29 février 2008 11:49

                                                                                                            Publié dans Sud-Ouest, confimé par de nombreuses autres sources (LCI et France-Inter entre autres)

                                                                                                            Informer n’est pas forcément critiquer, et critiquer Ségolène Royal n’est pas forcément être d’extrême droite - ni même de droite tout court, ni même du centre ou de l’extrême gauche : on peut être socialiste, avoir voté pour elle aux présidentielles et trouver dommage sa récente action qui est un mépris de la démocratie.

                                                                                                            Elle a interdit une intervention pertinente sur un sujet qui allait voté juste après en se prévalant de son "droit à organiser les débats". Ce qui revient de facto à faire taire son opposition.

                                                                                                            Moi, ça m’a déçu venant de celle qui voulait une "démocratie participative".

                                                                                                            Je ne comprends donc pas les moinssage du commentaire de vivelecentre (même si, manifestement, nous n’avons pas les mêmes idées politiques)


                                                                                                          • throne 29 février 2008 02:01

                                                                                                            trop de couilles à l’élysée, pas assez de valeurs morales.


                                                                                                            • Narkoléon 29 février 2008 10:58

                                                                                                              tiens, marrant, une recherche dans microsoft live avec "hihihi " et votre fin d’ip...

                                                                                                              Salut Julien...


                                                                                                            • libre dissidence 29 février 2008 08:27

                                                                                                              Tout en observant l’attitude du Président et éventuellement d’envisager l’option de la destitution ( mais est elle applicable ?) Je constate que malgrés ses dérapages verbaux et sa côte de popularité en berne ; aucune des autorités garante des institutions ne s’est manifestée pour censurer ses propos. Juste à noter que ces motifs ne sont pas des raisons de destituer.Cela est peut être normal : ces propos, bien que peu courtois, et ce d’autant plus qu’Il parle de ’’respect’’ des valeurs des traditions Française ; ne mettent pas en doute ces capacités à gouverner. Il a juste montré un comportement outrancier ; et des paroles peu aménes à l’égard d’un particulier.

                                                                                                              Bon c’est fait ; j’ai exposé le côté Pile ! Passons au côté Face.. 

                                                                                                              Il me semble et je constate dans ma vie sociale et professionnelle, que contrairement à ce que voudrait nous faire croire, les vrais raisons de la demande de la destitution, pourraient provenir de ce que les Français ne sont plus d’accord avec leur Président : sa méthode ’’ au pas de charge ’’ de réformes profondes de nos Institutions, ne correspond pas aux attentes des salariés et de ceux qui étouffés entre les augmentations ( loyer, carburants,...) regardent certains priviligiés encaisser dividendes et autres primes ou stock-options avant de quitter le navire qu’ils auraient contribuer à envoyer vers la falaise.Et d’autre s’auto-augmenter... !

                                                                                                              S’interroger sur le rôle des Médias, l’importance d’un résultat de sondage, et s’engouffrer dans ce vide abyssal pour justifier et argumenter une destitution me parait être encore plus dangereux. Nous ne sommes pas en train de voter à la Star Ac’. Mais de parler de la fin anticipée d’un mandat présidentiel !

                                                                                                              Quand on s’apercoit entre deux reportages bidonnés ou exagérement présentées sur le devant, que ces mêmes ’’INFOS’’, pour une majorité conciliantes avec l’Elysée jusqu’à hier ; ces mêmes Médias voudraient dés ce matin nous orienter vers une prise de conscience des travers de N.S ... Je doute qu’ils ne soient pas plus versatiles et dangereux eux mêmes !

                                                                                                              Comment ...NOUS aurions élu et/ou voté pour un psychopathe !!!

                                                                                                              Alors qu’en majorité ils l’ont encensés et pour le moins aidé à être élu. D’un soir au lendemain matin ; le Pile ou Face a été exécuté : ce n’est plus le Président de tout les Français ! De toute maniére soyons pragmatiques  : Il ne l’a jamais été puisqu’il n’est que le représentant de 53 % des votants ( soit : taux de personnes de plus de 18 à ... inscrit, et se déplacant dans un bureau de vote ! )

                                                                                                              Bien que je n’ai pas voté pour cette personne, que je ne lise plus une certaine Presse Asservie dans sa trop grande majorité( ceci n’est que MON opinion ) . Tant que ce comportement, ses propos, son attitude ne déclenche pas un incident diplomatique, un Krach économique ou une guerre ... JE M’EN FOUS !

                                                                                                              Je ne réclamerai pas à ce seul motif la Destitution du Président . Mais si mes difficultés financiéres persistent ;si mon pouvoir d’achat dégringole encore ( si c’est possible ) ; si ces réformes mettent en danger Ma Republique et ses Institutions...là... mon avis sur la question va trés certainement changer .

                                                                                                              La seule raison de mon inquiétude tient plutôt à l’avenir proche de mon foyer, mon emploi, mon village...C’est trés réducteur sans doute  ! Mais de grace épargnez moi cette ambiance de Star’ Ackozy !

                                                                                                              Le vrai débat n’est pas là ou l’on voudrait nous le faire croire, mais dans le pouvoir d’achat, le masquage d’une certaine actualité ( par ex ; constitution européenne sans référendum...) Massacre de nos régimes de retraite et deforestation des codes du travail et de la protection sociale. Et là peu de grand reportage de nos amis les Médias !

                                                                                                              Si notre Société va mal n’oublions pas que nous en sommes partie intégrante et que nous avons encore un droit : celui de voter. Il n’est même plus questions de Droite ou de Gauche, mais seulement de vouloir vivre décemment des fruits de son travail, d’être disponible pour son entourage et attentif aux modifications de notre environnement social et professionnel.

                                                                                                              Je ne veux pas que l’on m’impose ou m’aiguille vers un ’’BUZZER’’ pour choisir de virer N.S ou XX , je souhaite que l’on m’aide à comprendre aprés une objective présentation de toutes les facettes du probléme...Je prendrai aprés réflexions MA décision... je n’irai pas sur un plateau Télé la proclamer : j’irai VOTER... Merci de votre attention.

                                                                                                               

                                                                                                               

                                                                                                               


                                                                                                              • chimel56 29 février 2008 08:41

                                                                                                                Je propose un échange d’otages ; Ingrid contre Nicolas. Mais il ne faut pas trop rêver, les FARC ne le supporteront pas plus de huit jours...Il est capable de créer une scission dans leur mouvement.


                                                                                                                • karquen karquen 29 février 2008 09:00

                                                                                                                  "A ce jour, rien de grave ne peux être reprocher à Nicolas Sarkozy..."

                                                                                                                  Si ! Les Français n’ont plus d’argent, Ils ont du mal à boucler les fins de mois et remettent à plus tard les achats prévus !

                                                                                                                  Il a été élu pour améliorer le pouvoir d’achat, endiguer les délocalisation : c’est l’hémorragie d’entreprises, le pouvoir d’achat chute, et en plus Sarkozy donne 15 miliards aux plus riches !!!!

                                                                                                                  Qu’on remette Chirac quelques mois au pouvoir le temps de trouver un Président ou une Présidente de gauche ou de droite mais au moins qui n’a pas de mépris pour le peuple français !

                                                                                                                   

                                                                                                                   

                                                                                                                   


                                                                                                                  • Narkoléon 29 février 2008 10:56

                                                                                                                    c’est le commentaire le plus con que j’ai jamais lu de ma vie...


                                                                                                                  • karquen karquen 29 février 2008 11:10

                                                                                                                    Le plus con peut être mais... même pas logique !

                                                                                                                    Vous trouez une logique vous à ce qui se passe autour de nous ? Alors pourquoi pas un Chirac, un Schtroumph ou un Extra-terrestre !

                                                                                                                    L’important c’est de donner un peu de pogon au gens non ? Et surtout - le minimum - de trouver un président de la République, un vrai, qui aime les Français !


                                                                                                                  • libre dissidence 2 mars 2008 12:13

                                                                                                                    Eh bien non ! Il y en a un autre avec un suppplément gratuit de vulgarité !

                                                                                                                    LE VOTRE !


                                                                                                                  • vieuxcon vieuxcon 29 février 2008 10:46

                                                                                                                    J’avais envie d’écrire un article du genre que faut-il faire de Sarkozy ?

                                                                                                                    C’est vrai que la fracture entre les attentes de ceux qui l’ont élus et leurs attentes est forcément énorme.

                                                                                                                    Forcément, car cet homme a tout promis, de la hausse du pouvoir d’achat, à la hausse de la TVA, de la baisse des impôts à la hausse de la solde des fonctionnaires, de la fermeture des frontières Européennes, à l’aide à l’exportation. Il suffisait de lire son programme, pour savoir qu’il y aurait des déçus, partout , dans tous les camps, par ce qu’il n’y avait pas de programme, mais une succession de promesses démagogiques.

                                                                                                                    Vous avez compris, je n’ai pas voté Sarkozy. Je ne croyais pas qu’un fils d’immigré, vivant à Neuilly, puisse représenter la France. Je ne pense toujours pas qu’un homme qui a tout trahi, puisse faire une bon chef d’état. Ce n’est pas un homme de conviction, c’est un Kamikaze, comme le furent Napoléon ou Hitler. Car ces hommes-là aussi furent auréolés de leur gloire, tant qu’ils réussissaient. Il serait vain de le nier.
                                                                                                                    C’était mon opinion, ça la reste.

                                                                                                                    Alors doit-on vilipender Sarkozy ? Le destituer ? Le traduire en court martiale ? (ça se passera si on ne corrige pas le tir).
                                                                                                                    Nous n’en sommes pas encore là. Certes, c’est un personnage qui met à son profit exclusif, tous les rouages de l’état. Mais c’est peut-être le moment de lui faire prendre conscience de ce qu’il n’est pas, afin que justement il le devienne ?

                                                                                                                    Ce qu’il est, c’est sûr, c’est un grand tribun. Ce qu’il n’est pas c’est un chef d’état démocratique. Tout au plus ferait-il effet dans une république bananière ?
                                                                                                                    Sarkozy doit apprendre, ce que son grand-père lui a caché : Qu’une partie de la fortune de son copain BUSH s’est faite dans les mines de Silésie, entraînant mort de milliers de déportés. Que leurs grands-parents respectifs envoyaient à la mort des milliers de leurs compatriotes, alors qu’ils continuaient aveuglément à faire de l’argent ensemble. Que, si Sarkozy peut vivre dans le luxe aujourd’hui, c’est par ce que la France à préférer accueillir son grand-père, plutôt que de le laisser juger par les Russes. Que si mes grands-parents l’ont accueillis, c’est par ce qu’ils avaient en horreur l’injustice, dans un sens comme dans l’autre. En aucun cas, la famille Sarkozy ne fut acculturise pour continuer à spolier les Français, ni pour essayer de faire de la France la Hongrie de l’époque.
                                                                                                                    La France a une Histoire, une Culture. Ce n’est pas celle de M Sarkozy. Pour lui son éducation est plus proche des princes blancs Moscovites.
                                                                                                                    C’est de là que vient le désamour entre les Français et lui. Et pour l’instant, il ne comprend pas. Il est dans la juste ligne de la Hongrie de 1936, et la France a vécu mai 68.
                                                                                                                    La France à gagner la guerre, avec l’aide des alliés, et de la résistance. Le programme de la résistance existe, je ne vais pas le rappeler une fois de plus.

                                                                                                                    Monsieur Sarkozy, vous êtes l’hote de la France, vous ne l’avez pas vaincue. Les Français vous ont tout au plus élu pour la servir, pas pour l’asservire.


                                                                                                                    • docdory docdory 29 février 2008 10:56

                                                                                                                       @ l’auteur

                                                                                                                      A mon avis , les deux choses qui justifieraient juridiquement la haute cour pour Sarkozy , ce sont :

                                                                                                                       

                                                                                                                      -la succession de propos anti-laïques qu’il a tenu depuis le début de son quinquennat . La France est constitutionnellement une République laïque , le premier devoir et la première fonction du Président est de faire respecter la constitution laïque , or , par ses propos outrancièrement anti laïques , il a fait exactement le contraire !

                                                                                                                       

                                                                                                                      - La tentative récente de contourner l’avis du Conseil Constitutionnel et le principe de non rétroactivité des lois , tentative qui montre l’ignorance , voire le mépris total , de Sarkozy vis-à-vis de la constitution .

                                                                                                                       

                                                                                                                      Le PS devrait , pour ces deux motifs , et par principe , demander la réunion de la Haute Cour , qui n’a néanmoins aucune chance d’avoir lieu . Par pusillanimité et veulerie de ses dirigeants , le PS n’en fera rien ...


                                                                                                                      • libre dissidence 2 mars 2008 12:05

                                                                                                                        Pas : à demander au Ps ;mais aux Français !!! Quant à Il a demandé à la Cour (levez vous, asseyez vous) c’est peut être inconvenant mais certainement la seule possibilité qu’Il lui restait de se faire bien voir comme celui qui ne renonce pas.

                                                                                                                        Alors manoeuvre à la ... ou réelle option ?


                                                                                                                      • quetzal quetzal 29 février 2008 11:28

                                                                                                                        On pourrait citer également des causes plus sérieuses de destitution, comme  : la manipulation des médias, le non-respect et la méconnaissance de la séparation des pouvoirs, etc. Celles-ci s’ajouteraient à l’incompétence manifeste du personnage.


                                                                                                                        • SciFi SciFi 29 février 2008 12:03

                                                                                                                          En France, un gars est en voiture sur l’autoroute lorsqu’il arrive

                                                                                                                          à un bouchon de circulation.

                                                                                                                          Quelqu’un frappe à sa vitre. Le chauffeur la baisse et demande :

                                                                                                                          - Qu’est-ce qui se passe ?

                                                                                                                          L’autre gars dit :

                                                                                                                          - Des terroristes ont pris Sarkozy en otage et ils demandent 1

                                                                                                                          million d’euros sinon ils l’ arrosent d’essence et ils jettent une allumette dessus...

                                                                                                                          Alors vous comprenez, on passe à chaque auto pour ramasser des

                                                                                                                          dons.

                                                                                                                          Le chauffeur demande :

                                                                                                                          - Et les gens donnent combien ?

                                                                                                                          - 5 à 10 litres...ça dépend.......

                                                                                                                           


                                                                                                                          • SciFi SciFi 29 février 2008 14:43

                                                                                                                            Merci de ne pas plusser mon commentaire précédent qui n’avait rien de constructif, c’était juste pour ajouter de l’huile sur le feu. Heuu de l’essence.

                                                                                                                            Bon, c’est pas tout, cà, il faut que j’aille remplir mon bidon.

                                                                                                                            Désolé pour le trollage. L’article m’a inspiré.


                                                                                                                          • libre dissidence 2 mars 2008 12:00

                                                                                                                            Un peu d’humour dans un monde de brute.... Je reviens dans 15 minutes le temps de regarder dans mon porte monnaie ce qu’il me reste avant d’aller à la station service !


                                                                                                                          • Djanel 2 mars 2008 13:48

                                                                                                                            Je n’aurai pas dû mais j’ai plussé. Top bon


                                                                                                                          • herve33 29 février 2008 13:04

                                                                                                                            Destituer Sarkozy , on peut rêver , car il faudrait au minimum pour cela que le Parlement vote en majorité " Pour " . A moins d’une grave erreur ou scandale de Sarkozy , ou d’une rebellion populaire style Mai 1968 ou pire  .

                                                                                                                            C’est à mon avis , le risque majeur à cause de la hausse des produits de première nécessité et la chute vertigineuse du pouvoir d’achat des ménages modestes ou moyens .

                                                                                                                            Lorsqu’une bonne partie de la population risque de ne plus manger à sa faim . La monarchie Sarkozy et sa coure ainsi les valeurs ultra- capitalistes qu’il représentent , risquent d’etre pendues haut et court , il sera le bouc émissaire de tous les maux de la société .

                                                                                                                            A force de trop s’exploser dans les médias Sarkozy sera sans doute le premier homme à abattre ( politiquement évidemment ) .

                                                                                                                            Personnellement , je pense que Sarkozy ne pourra pas finir son mandat , mais cela n’engage que moi .

                                                                                                                             

                                                                                                                             

                                                                                                                             

                                                                                                                            .


                                                                                                                            • Mohammed MADJOUR Mohammed 29 février 2008 16:38

                                                                                                                              @L’Auteur

                                                                                                                              Je ne suis pas d’accord et pour plusieurs raisons !

                                                                                                                              Sarkozy est le cheval de l’UMP !

                                                                                                                              Voyons d’abord la Genèse de ce machin avant de proclamer l’apocalypse politique :

                                                                                                                              1) A l’éruption du volcan nationaliste en 2001, le sorcier au pouvoir avait décrété l’ère glacière pour congeler toute activité politique et ne laisser dans le Igloo que l’Unique Machine Politique baptisée sans fausse honte "Union pour la Majorité de Pépé" ce qui a fini par éffacer les derniers souvenirs de la pensée démocratique en France ! Le peuple encaisse !

                                                                                                                              2) Avant que le Monde ne s’apperçoive de la supercherie et profitant de la crédulité de la populace, l’apprenti sorcier a cru bien faire en rebaptisant le machin "Union pour la Majorité Populaire" dans l’espoir d’enraciner cette coalition dans les esprits et surtout dans les profondeurs de l’Elysée ! Le peuple encaisse !

                                                                                                                              3) Fort d’une légitimité innée et acquise, l’apprenti sorcier est parachuté sur le tabouret de l’Elysée avec une Majorité Populaire très confortable brevetée par la prestigieuse Maison du Sondage et donc difficilement contestable ! Le peuple encaisse et sourit ! 

                                                                                                                              4) Avec le réchauffement climatique, l’ère glacière appelle le déluge et la populace sort de son cauchemar et commencer a fouiller son patrimoine psychologique pour interpreter son ignorance !

                                                                                                                              5) Eureka ! Quequ’un se souvient du "Jeu de paume" et vite, il étale son idée sur l’Agora pour essayer d’enroler les masses ! Le peuple ne comprend pas !

                                                                                                                              Moralité : Dans l’élan du Réformisme qui accouche quotidiennement ses Réformettes, il faut donc encore réformer l’UMP et l’adapter aux circonstances nationales et mondialistes pour sauver et le cheval et le politicodrome de France !

                                                                                                                              "Laissez le temps au temps" pour que le Petit fasse son éducation politique et religieuse, sous la tutelle et la totale protection de "l’Union sacrée pour la Majorité du Petit" ! Le peuple se montrera patient !

                                                                                                                              Le changement est déjà fait et on change difficilement un changement, la nature ne suit pas...

                                                                                                                              MOHAMMED.


                                                                                                                              • toumelin 29 février 2008 17:34

                                                                                                                                avec sarkozy nous purrions extrapoler la phrase de j.brel en transformant < faut pas jouer les riches quand on n’a pas le sou < en faut pas jouer au president quand on n’est pas capable.

                                                                                                                                sarko nous montre a present qu’il a largement depasse son seuil de competence et devrait songer a demissionner avant de mettre la france dans le chaos.

                                                                                                                                quand on a vole le pouvoir avec des mensonges ecrites par d’autres ( ce qui prouve son peu de jugement) on devrait avoir la pudeur de se retirer .la france ne s’en porterait que mieux

                                                                                                                                 


                                                                                                                                • aequopulsatpede 29 février 2008 22:45

                                                                                                                                  Sarközy de la pudeur ?

                                                                                                                                  - Vous croyez que pour se faire Bruni -et en plus la "1° dame de france"- il faut de la pudeur vous ?

                                                                                                                                  - Ce type n’a ni pudeur, ni morale ni conscience. Avec un constat pareil, aux assises, un psy envoie le dernier des pélerins en galère pendant 20 ans !

                                                                                                                                  - Ce n’est pas le dernier des pélerins, mais il relève quand même de la psychiatrie, qu’on le veuille ou non.

                                                                                                                                  - Jai déjà dit une chose, le chef d’etat doit communiquer ses bilans de santé.

                                                                                                                                  - Pourquoi l’homme qui détient l’arme atomique ne devrait pas être suivi par les psychiatres ?

                                                                                                                                   


                                                                                                                                • coyotito 1er mars 2008 14:15

                                                                                                                                  Selon un sondage publié par le Figaro mais qui circulait depuis quelques jours déjà dans les rédactions, les Français (qui sont beaucoup moins cons que le laisse penser la lecture de ces commentaires) trouvent que l’atitude des médias est des plus glaucques quand au traitement de Sarkosy dans leurs colonnes, surtout après que le divin chauve(J-F Khan) se soit fait traiter de sénile en public à la télé par  J-M Apathie, certes en 9 mois le pouvoir d’achat n’a pas explosé mais était ce bien raisonnable de penser que tout, tout de suite, était possible avec les casseroles que 30 années d’inerties ont accrochées aux basques de la France. Donnons du temps au temps et si les Français veulent changer en 2012, ils seront assez grands pour le voter. A mon humble avis, je crois que malgré des réformes (bien timides à mon goût) la machine est en marche de façon irreversible et les choses vont changer lentement, et qu’en 2012 Sarkosy sera réélu dans un fauteuil sauf si écoeuré il ne décide pas de passer la main.


                                                                                                                                  • fafou0 1er mars 2008 16:58

                                                                                                                                    A lire ce forum, on croirait que les français sont tombés sur la tête, l’auteur du sujet compris... et que dire du langage de "m...." employé. Pauvre gauche qui ne sait qu’inventer pour reprendre le pouvoir !!!

                                                                                                                                    A vous lire, la France déjà bien mal embarquée par 30 ans sans réformes va finir sa course dans le "trou" comme les pays sous-développés avec les maffias (vous) qui s’en mettront plein les poches comme d’habitude, la torture, les enfants au travail...e.t.c...

                                                                                                                                    Une destitution : mais je rêve !!! Où est passée la démocratie chez vous, je pense déjà depuis un certain temps que vous parlez des droits de l’Homme pour vous donner bonne conscience mais la réalité est toute autre...

                                                                                                                                    Beaucoup tuent par jalousie, je pense maintenant que vous êtes prêts à tuer pour prendre le pouvoir !

                                                                                                                                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès