• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sarkozy, les français n’en veulent plus !

Sarkozy, les français n’en veulent plus !

Eh oui, selon un sondage BVA-Le Parisien, 52% des Français souhaitent que Nicolas Sarkozy se retire définitivement de la vie politique.
Plus grave pour l’ancien Président, lorsqu’on les interroge pour savoir s’ils souhaitent le voir se présenter à nouveau en 2017,ils sont 61% à dire non.
Ce sondage ne fait que confirmer celui de l’IFOP pour le JDD de la semaine dernière, ou 59% des Français se disaient hostiles à une candidature de Nicolas Sarkozy en 2017, contre seulement 40% qui étaient pour.
Et comme d’habitude, lorsqu’un sondage est défavorable à l’ancien Président, les médias en parlent très peu.
Peuvent-ils continuer sur cette ligne avec un deuxième sondage qui dit la même chose ?
Si c’est le cas, nous aurons une fois de plus la preuve que les médias, dans leur grande majorité, continuent de rouler pour un Président dont ils n’ont jamais osé faire le bilan.
Mais à la vue de ces deux sondages, il semble que les français l’aient fait pour eux.
La droite et quelques médias complaisants nous disent que les français regrettent Sarkozy . Mais alors comment se fait-il qu’un Président qui a été battu 51-49 il y a un an, voit environ 60% des français ne pas vouloir qu’ils se représentent en 2017 ?
Mensonge de la droite ?
C’est le jeu politique me direz-vous.
Oui, mais pour les médias qui y participent, il s’agit de quoi ?
De journalisme, surement pas !
Non, pour ces gens il s’agit d’imprégner jour après jour, mois après mois, que Sarkozy est le meilleur, qu’il a toujours été le meilleur.
On se base sur quoi pour avancer cela ?
Rien , puisqu’on refuse de faire son bilan.
Je ne sais plus qui disait, "Répétez un mensonge assez fort et assez longtemps et les gens le croiront".
C’est ce que font nos médias avec Sarkozy, celui que les français regretteraient ?
Jolie propagande non ?
60% , c’est beaucoup, surtout lorsqu’on a un successeur aussi bas dans les sondages .
Cela prouve au moins une chose, que malgré le rejet du Président socialiste, les français ne souhaitent pas refaire du neuf avec du vieux, au contraire des médias.
Non les français ne sont pas idiots, ils connaissent la politique de Sarkozy et ses injustices.
Ils savent bien qu’avec lui ils seraient autant taxés qu’avec Hollande, si ce n’est plus.
Ils savent bien que les puissants continueraient de bénéficier de privilèges scandaleux.
Ils savent bien que ce serait toujours plus d’Europe, une Europe dont ils ne supportent plus le dictât des commissaires et de son Président, Monsieur Barroso, un Barroso qu’a soutenu Sarkozy . Deux atlantistes avant d’être deux défenseurs de la cause européenne.
Ils ont également compris que les affaires qui sortent aujourd’hui ne sont pas le fait de petits juges gauchistes qui voudraient se venger d’un Président qui les a insulter. Ils savent bien que Guéant qui est présenté dans les médias comme le vilain petit canard de l’ancien gouvernement n’était qu’un exécutant et que celui qui était derrière toutes ses affaires n’est autre que Nicolas Sarkozy en personne.
Mai tout cela les médias en question n’osent le dire, il faut entretenir le suspense, faire d’un Président au bilan calamiteux et à l’intégrité plus que discutable un recours pour la France.
La France est déjà malade, mais dans quelle situation se retrouverait-elle après un nouveau quinquennat sarkozyste ?
Je n’ose l’imaginer.
Seuls quelques hystériques assis sur leurs lingots d’or, qui voyaient déjà les chars russes débarquer sur les Champs-Elysées en 1981, croient encore que Nicolas Sarkozy a été un bon Président pour la France et pourrait être l’homme providentiel.


Moyenne des avis sur cet article :  4.68/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 15 juillet 2013 10:14

    Bonjour, Fatizo.

    Il est clair que les médias ont, en masse et avec une écoeurante complaisance, déployé le tapis rouge lors de la venue de Sarkozy à l’UMP lundi dernier.

    De même, il est clair que ces mêmes médias ne font aucun cadeau à Hollande en comparant systématiquement son action à ses promesses, ce qu’ils n’ont que très rarement fait lors du quinquennat précédent.

    Ces deux sondages qui confirment (et même amplifient) le rejet de la personne de Sarkozy, y compris dans une part croissante de son électorat sont riches d’enseignements. Hollande ne parviengt pas à convaincre, c’est le moins que l’on puisse dire, mais les Français ne veulent plus de Sarkozy. Continuer dans ces conditions à lui servir la soupe pour favoriser son retour est du pain béni pour le FN !


    • Anaxandre Anaxandre 15 juillet 2013 14:57

        « Les français ne veulent plus de Sarkozy » affirmez-vous avec l’auteur ? Laissez encore deux ans aux électeurs poissons rouges français et on en reparlera. Malheureusement...


    • Fergus Fergus 15 juillet 2013 17:36

      Bonjour, Anaxandre.

      Peut-être avez-vous raison. Mais je ne pense pas que les autres responsables soient décidés à laisser leur chance pour remettre sur les rails celui qui leur a fait perdre toutes les élections depuis 2007 et plongé leur parti dans une galère financière sans précédent.


    • fatizo fatizo 15 juillet 2013 17:41

      @Fergus

      Ta conclusion est frappée du bon sens . Les médias qui font tout pour participer au retour du fossoyeur Sarkozy ne se rendent pas compte qu’ils rendent un grand service au FN ;
      @Alexandre
      Vous êtes peut-être dans le vrai, surtout si les médias continuent leur propagande .
      Mais ce que je voulais dire, c’est que pour le moment , et malgré le mensonge des médias qui nous disent que les français regrettent Sarkozy, ces deux sondages prouvent le contraire .

    • Anaxandre Anaxandre 15 juillet 2013 19:37

        Les médias et les sondeurs (c’est à dire au fond l’actionnariat transnational) qui font l’opinion choisiront le meilleur cheval ; et il est un fait indiscutable - même si ça me coûte de l’écrire ! - que suivant les critères désormais dominants en matière de politique, Sarkozy est un bien meilleur cheval électoral que les prétendants actuels de l’UMP au poste suprême. Ceci dit l’avenir n’est pas écrit ! Mais je persiste et signe : les français ont de moins en moins de conscience politique et de mémoire. On aura tout fait pour ça...


    • le moine du côté obscur 15 juillet 2013 10:19

      Je ne doute pas que l’heure approche où les français vomiront leur classe politique quasiment dans son ensemble. Peut-être vont-ils essayer de se tourner vers des personnes qui n’ont jamais dirigé avec les risques que ça comporte mais peut-être alors auront-ils du vrai changement. Il faudra aux français redevenir ce qu’ils n’auraient jamais du cesser d’être à savoir des citoyens et reprendre leur destin en main. Il leur faudra savoir où est leur intérêt. Dans tous les cas ils doivent se préparer à souffrir ça au moins c’est une certitude. Faire une révolution ? D’une certaine manière mais cela doit d’abord se passer dans leurs têtes. Après sans doute que de vrais leaders émergeront mais encore une fois il faudra à la base être consciente des enjeux et savoir ce qu’elle veut comme avenir pour ses enfants. L’initiative de personnes comme Soral et d’autres est assez intéressante mais il en faut clairement plus. Mais en vérité moi je crains sans le souhaiter, le pire. J’espère avoir tort et que le peuple français (y compris l’armée) trouvera le moyen de dégager la classe politique corrompue actuelle et d’enfin se libérer de l’inféodation (qui doit faire se retourner De Gaulle dans sa tombe) à l’ogre étasunien lequel rêve d’être le nouvel empire global du 21ème siècle. 


      • périscope 15 juillet 2013 10:41

        Les médias sont aux ordres de leurs propriétaires.
        Pendant qu’on parle de l’Ex, on évite, comme dans les questions posées, hier à Hollande, de parler du Grand Marché cher à Obama et aux multinationales, dans lequel on nous embarque en douce


        • ysengrimus ysengrimus 15 juillet 2013 10:58

          Il faudrait vraiment qu’il se calme…

           

          http://ysengrimus.wordpress.com/2008/04/29/sarkosy-lagitation-nest-pas-laction/

           

          Toute cette agitation brouillon… encore et encore…

          Paul Laurendeau


          • Hiromi Hanzo 15 juillet 2013 11:07

            Je ne sais plus qui disait, « Répétez un mensonge assez fort et assez longtemps et les gens le croiront ».


            C’est d’Adolphe Hitler !

            Et Goebbels est l’auteur de « plus le mensonge est gros, plus il a de chances de passer ».

            Il est toujours interressant de rappeler que les techniques de manipulation des masses utilisées par les Nazis peuvent etre considérées comme « universelles » et toujours d’actualités...

            • fatizo fatizo 15 juillet 2013 17:47

              Dans ma source, j’avis Goebbels pour la citation dans mon article .

              Pour Hitler il y en a une ou il dit « répéter un mensonge 1000 fois et il reste un mensonge , répétez le 100 000 fois et il devient une vérité » (pas sur pour le chiffres ) .
              Si je n’ai pas cité l’auteur dans mon article , c’est pour ne pas lire l’allusion du point Godwin qui est utilisé par ceux qui refusent de voir que l’histoire bégaye un peu trop en ce moment , et cela m’a permis de placer les médias en relayeur de « propagande » . Avec eux la nouvelle dictature ultralibérale n’a plus besoin de ministère de la chose .

            • subliminette subliminette 15 juillet 2013 11:13

              "Ils savent bien que les puissants continueraient de bénéficier de privilèges scandaleux.
              Ils savent bien que ce serait toujours plus d’Europe"

              Ah bon ? les puissants ne bénéficient plus de privilèges ?
              Ah bon ? on a moins d’Europe ?
              J’ai dû rater une marche...

              Sauf erreur de ma part tous les patrons de presse sont des potes de Sarko. Lequel Sarko leur a attribué des subventions en pagaille. Ils ont une certaine reconnaissance du ventre ces gens-là !


              • fatizo fatizo 15 juillet 2013 17:49

                C’est écrit ou ?


              • subliminette subliminette 16 juillet 2013 06:41

                Dans votre article à l’antépénultième paragraphe


              • Txotxock Txotxock 15 juillet 2013 12:26

                Question subsidiaire Combien dans les 52% finiront par voter pour lui, de peur de voter pour le minoritaire ?


                • antyreac 15 juillet 2013 12:51

                  Ni sarko ni hollande 

                  ces deux là ont accumulé des gaffes et des mesures anti-sociales 
                  qu’ils dégagent tous les deux
                  il faut choisir un homme nouveau 
                  qui sait entendre la voix de la France..

                  • Fergus Fergus 15 juillet 2013 17:43

                    Bonjour, Antyreac.

                    Problème : qui ? Personnellement, je voterai Mélenchon mais je crois pas un instant qu’il puisse, en l’état actuel du corps électoral, rallier suffisamment de voix pour devancer le PS à gauche. Quant à gagner une élection présidentielle dans un pays qui, de scrutin en scrutin, dérive toujours plus à droite (la défaite de Sarkozy étant avant tout à imputer plus à un rejet personnel), cela relèverait d’un extraordinaire et profond changement des mentalités.


                  • antyreac 15 juillet 2013 21:47

                    A mon sens l’homme en question n’est pas encore fait son apparition dans le paysage politique français

                    Peu importe qu’il soit de gauche de droite ou du centre pourvu qu’il sert réellement les intérêts des français.

                  • antyreac 15 juillet 2013 22:06

                    n’a pas encore fait....


                  • HELIOS HELIOS 15 juillet 2013 13:03


                    Vous ecrivez....

                    --- Non, pour ces gens il s’agit d’imprégner jour après jour, mois après mois, que Sarkozy est le meilleur, qu’il a toujours été le meilleur. ---


                    Serait-ce aussi vrai si vous me disiez que les gens « de gauche » tentent d’impregner, mois apres mois, que le PS et Hollande veulent redresser la France avec plus de « social » et moins d’inegalité ?

                    encore...

                    --- La France est déjà malade, mais dans quelle situation se retrouverait-elle après un nouveau quinquennat sarkozyste ? ---
                     
                    La France est deja malade, mais dans quel etat se trouvera - elle apres le quinquenat de Hollande ?

                    Nous ne sommes plus gouvernés par un president et ses equipes, nous sommes gouvernés par des fonctionnaires Francais en France et europeens a Bruxelles et le peuple français n’a plus son mot a dire, point barre ! les elections assoeint des fantoches aux postes cléfs du pays, et c’est tout.




                    • kergen 15 juillet 2013 13:20

                      Je rappelle qu’ils étaient 70% de Français à ne pas vouloir de Hollande...2 ans avant les présidentielles.


                      • Fergus Fergus 15 juillet 2013 17:47

                        Bonjour, Kergen.

                        2 ans avant la présidentielle de 2012, Hollande était assez mal connu du grand public et n’avait pas, loin de là, le poids politique de gens comme Aubry, Fabius, Royal et surtout le grand favori Strauss-Kahn.

                        Tel n’est pas le cas de Sarkozy qui, lui, a déjà exercé la fonction et doit faire face à son bilan calamiteux entre 2007 et 2012.


                      • fatizo fatizo 15 juillet 2013 17:52

                        @kERGEN

                        En admettant que vos chiffres soient bon, il y a tout de même une différence .
                        Dans le cas présent les français se basent sur le bilan d’un type qui a déjà été Président .

                      • kergen 15 juillet 2013 18:58

                        A TOUS LES CONNARDS QUI ME TRAITENT DE TROLL SARKOZISTE.

                        Merci de lire mes interventions et articles et vous constaterez que je ne hais rien de plus que ce type.
                        Mais ça ne sert à rien de se payer de mots.
                        Réflechissez deux secondes avec votre tête au lieu de fantasmer comme des débiles.
                        Je vous rappelle qu’en 78, c’était plié, c’était sûr, c’était Rocard qui devait être président.
                        En 87, sûr de sûr, ça devait être Barre.
                        En 93, Chirac était grillé, atomisé, fini.
                        En 2001 encore plus.
                        En 2005, personne n’imaginait sérieusement que l’immonde Sarkozy serait élu.
                        Et en 2010 personne n’aurai misé sur Hollande. Je me permets de vous rappeler Fabius : « Hollande président ? non mais de quoi parle-t-on ? ».

                        Or, si Sarkozy arrive à reprendre le leadership à droite, je vous garantis qu’il a toutes les chances d’être réélu. Or, à droite, et c’est ça qui compte, ils sont 70% à vouloir de lui. Contre moins de 20% pour Fillon.
                        Et quand il sera le champion de la droite, regonflé à la testostérone.
                        Il aura qui face à lui ?
                        Un Flambi usé par 5 ans d’horreur politique. Et une gauche harassée par ces saloperies de socialos.

                        Vous êtes comme des gosses qui chantonnent de peur dans le noir en se disant « non, je ne crains pas le loup, non je n’ai pas peur ».

                        C’est pas comme ça que vous empécherez son retour. Et celui de sa clique.


                      • kergen 16 juillet 2013 08:40

                        @Demosthene

                        tu me déçois. Je dis qu’ils étaient 70% à ne pas vouloir Hollande 2 ans avant 2012 et toi tu me sors une suite de sondage précédent l’élection de moins d’un an.

                        Lis mon raisonnement, il tient tout à fait la route. Que tu destestes Sarkozy, je le comprends, moi aussi. Que tu essaie de te rassurer qu’il ne reviendra pas au pretexte que 60% des Français ne voudraient plus de lui, c’est ton droit.

                        Mais que ça te rende complètement idiot , ça c’est dommage.

                        Traiter de troll quelqu’un qui rappelle que des sondages 4 ans avant une échéance est complètement illusoire, ça c’est être très con.
                        Traiter de troll quelqu’un qui rappelle que si Sarkozy n’est pas souhaité par 60% de l’ensemble mais reste plébiscité par 80% de ses propres partisans il garde l’intégralité de ses chances à l’échéance, ça, c’est complètement con.
                        Traiter quelqu’un de troll parce qu’il est libre penseur mais pas dans le sens qu’on veut, ça c’est du trollage.

                        Les deux trollages les plus insupportables étant ceux de la vanité et de la crétinerie.


                      • Auxi 16 juillet 2013 16:51

                        Sarkozy n’est jamais parti. On l’a juste remplacé par un clone politique.


                      • regul7 15 juillet 2013 16:53

                        Il faut écarter de tout pouvoir tous les hommes de GOLDMANN-SACH c’est notre perte définitive.

                        Pour cela déjà plus de Sarko.et autres colabos.

                        • Captain Marlo Pilou Camomille 15 juillet 2013 18:19

                          « La propagande s’arrête quand on voit les ficelles » Goebells.

                          Il a fallu bien longtemps avant que les électeurs de Gauche voient les ficelles du PS.
                          En gros, depuis le destin funeste du referendum de 2005...

                          Il faudra aussi du temps pour que les électeurs de Droite voient que c’est la même politique européiste que le PS..., alors que la Droite tente désespérément de faire croire qu’elle ferait autrement...

                          Et ceux qui voient les ficelles des uns et des autres sont de plus en plus nombreux, les abstentionnistes prospèrent ainsi que les bulletins blancs et nuls.


                          • fatizo fatizo 15 juillet 2013 18:45

                            Et au 1er tour, PS et UMP font tout juste à eux deux 50% , sans compter les abstentionnistes .

                            Ca s’appelle la démocratie .

                          • Tipol 15 juillet 2013 20:10

                            Les socialistes font aussi pire !
                            Ils ne trouvent aucun moyen de criminaliser de nombreux actes de traitrises antérieurs.
                            Ils ne restaurent pas le crime de haute trahison nettoyé de la Constitution par Sarkozy.
                            Ils dépècent la France aux mains ennemies encore plus vite que Sarkozy.
                            Alors, quand le peuple sortira en masse avec des guillotines et des échafauds, pour rendre justice de la noblesse politique, financière... de 1965 à ce jour, il y aura peut-être un dernier espoir.
                            Tous ces traîtres inhumains sont quand mêmes loin de perdre leur tête, et le sang des impurs coulera encore bien avant le sang des nobles mondialistes.


                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 juillet 2013 21:15

                              Le jour ou on prendra compte les voix des abstentionnistes et celles des votants blancs les français se rendront vite compte que plus de 50% de gens ne veulent plus de l’UMPS et de leurs dérivées ... Modem, UDI, etc.


                              • rosemar rosemar 15 juillet 2013 21:20

                                En fait, je crois que les français en ont assez de Sarkozy mais ils sont aussi saturés de l’UMP, de ses chefs, de tous ses membres : ils ont réussi cet exploit : trop d’ambitions, trop de luttes internes...


                                Belle soirée d’été fatizo....


                                • fatizo fatizo 15 juillet 2013 21:32

                                  J’ai bien peur , chère Rosemar, qu’ils en aient assez aussi du PS .

                                  En ce qui me concerne, je ne sais vraiment pas pour qui je voterais aux prochaines élections .
                                  Un PS trop à droite pour moi, la gauche de la gauche m’énerve aussi sur certains points .
                                  J’avoues que je ne sais pas, et comme j’ai du mal à me résoudre à devenir un abstentionniste .

                                  Belle soirée estivale à toi aussi .

                                • France Républicaine et Souverainiste FabienBonaparte 15 juillet 2013 21:58

                                  Il a enfoncé la France dans la crise, il a renié ses promesses, menti et s’est servi au passage... cet individu n’a plus rien à faire en politique.


                                  • Auxi 16 juillet 2013 17:03

                                    Comment ça, renié ses promesses ? Il a matraqué les chômeurs à mort, en les diffamant, en les accusant de tous les maux, en distillant le venin de la haine dans les crânes populaciers, qui ont trouvé là un défouloir bien commode… Les aigris qui « se lèvent tôt » et n’osent pas regarder leur vie de merde en face.


                                    Sarkozy a bien mérité de ses maîtres, les spéculateurs, les propriétaires, les patrons… petits et grands (voir comment les pôv’ tits patrons traitent leur personnel…) Il a ruiné les caisses sociales en cadeaux au patronat, sans contrepartie ni condition. Et sans que cela crée un seul emploi digne de ce nom (salaire). Oui, Sarkozy a bien mérité de sa patrie : la bourse…

                                  • Blé 16 juillet 2013 07:50

                                    « .... cet individu n’a plus rien à faire en politique ».

                                    Normalement oui, sans parler des casseroles qui lui (Sarko) traînent aux fesses. C’est bien pour cette raison que c’est inquiétant, la classe dominante est une classe de privilégiés et je pense que ces gens feront tout pour y rester même en votant contre les intérêts du pays et des populations. Dans les années trente , ils n’ont pas hésité, plutôt Pétain que le Front populaire.

                                    Nous sommes dans la même perspective aujourd’hui, plutôt le totalitarisme économique (U S A -Quatar-Chine, etc...) que la République et la Démocratie, depuis le temps que cela dure, les français ,je l’espère vont le comprendre.


                                    • Captain Marlo Pilou Camomille 16 juillet 2013 08:36

                                      fatizo,

                                      Il y a un site intéressant à Sciences Po Paris, le CEVIPOF.
                                      Il mesure les évolutions des opinions des Français 3 ou 4 fois par an, en posant les mêmes questions à chaque fois. Il y a des dizaines de questions, avec les graphiques des évolutions. j
                                      A la question « Sur qui comptez-vous » ? Réponses dominantes : « sur moi et mon entourage », ce qui en dit long sur la confiance qu’ils accordent à la classe politique...

                                      A la question « Qui aurait mieux fait que Hollande ? »
                                      * 46% De Gaulle
                                      * 39% Sarkozy
                                      * 24% Pompidou
                                      * 20% Giscard
                                      * 19% Chirac
                                      * 18% Mitterrand arrive bon dernier.


                                      • Luminalbe 16 juillet 2013 08:52

                                        Il n’a jamais tenu compte de l’avis des français, le raymond !


                                        • Claudec Claudec 16 juillet 2013 09:10

                                          Remarquable performance tout de même de la part de Sarko, que de voir sa côte de popularité comparée à celle de son successeur en place. Du jamais vu.

                                          Faut-il que Hollande soit nul et que ses partisans n’aient pas grand chose à dire pour le défendre.

                                          Quant à prétendre que les media servent l’ex président, vraiment de quoi rigoler ! Ils ne peuvent tout simplement pas démentir ce qui est trop évident.


                                          • eric 16 juillet 2013 09:28

                                            Pour lire cet article, il faut commencer par la fin.
                                            « 40% des français seraient des hystériques assis sur des lingots d’or panique par l’arrivée des chars russes en 81..... »
                                            A partir d’une analyse aussi fine de la société française, on peut se passer de lire le reste et conclure aussitôt.

                                            C’est aussi parce que la gauche, c’est cela, que les sondages indiquent qu’avec une présidentielle aujourd’hui, elle ne serait pas au second tour. Comme pour les legislatives.

                                            Pas uniquement a cause d’une politique désastreuse et égoïste au profit des 3 a 25% de la population qui s’en satisfont.

                                            Certes, il reste localement des clientèles susceptibles de venir en appoint de cette minorité pour préserver les miettes qui leur sont accordées.

                                            Mais globalement, au niveau national, plus personne, hors la caste concernée, ne croit qu’une politique de ce genre soit une alternative démocratique intéressante

                                            Qui s’en plaindrait ?


                                            • Le421 Le421 16 juillet 2013 19:27

                                              Sarkozy n’a réussi à être plébiscité que par des fanatiques inconditionnels, accros au Nutella et à la flambe...
                                              Quelques friqués qui ont tout intérêt à le voir diriger.
                                              Quelques imbéciles qui veulent faire comme si...
                                              Et puis les fameux 30% de trouillards qui ont systématiquement peur du changement. En France, ce sont ces derniers, les sans-couilles, qui truquent toutes les élections. Ils voteraient bien pour untel ou untel, mais le problème, c’est qu’on ne connait pas la taille de sa quiquette. Si il l’a plus grosse, ça va nous faire encore plus mal.
                                              Sinon ?? 15% des français souhaitent réellement revoir Sarko. Pareil pour Flamby d’ailleurs. Mais, en raison de la réaction des « veaux* », la démocratie ne veut plus rien dire. C’est souvent la majorité de cons qui l’emporte...
                                              *Ca marche aussi avec « moutons de Panurge »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès