• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sarkozy : « prix mondial de l’homme d’Etat 2008 » (...)

Sarkozy : « prix mondial de l’homme d’Etat 2008 » !

Nicolas Sarkozy va définitivement rentrer dans la cour des Grands, ce mois de septembre à New York. Une double consécration l’y attend. Nul n’est prophète en son pays, dit la Bible. Sarko l’Américain verra donc ses nombreuses vertus reconnues et saluées de l’autre côté de l’Atlantique.

On aurait pu croire à un poisson d’avril en plein mois d’août, mais non... L’information semble sérieuse : Nicolas Sarkozy va se voir décerner le "prix mondial de l’homme d’Etat 2008" par la Fondation Appel de la conscience (ACF), une puissante organisation non gouvernementale américaine.

Ce prix lui sera décerné au cours du dîner de gala annuel de l’organisation, le 23 septembre à New York. "Nicolas Sarkozy a fait preuve de détermination et persévérance dès qu’il est apparu dans l’arène internationale où il s’est attaqué aux défis politiques, sociaux et humanitaires d’aujourd’hui", explique le président et fondateur de l’ACF, le rabbin Arthur Schneier. "C’est de façon exemplaire qu’il s’est fait le champion des droits de l’Homme, de la démocratie et de la tolérance, tout comme de la défense de l’environnement. C’est un homme d’Etat de stature mondiale", a ajouté Schneier.

Nicolas Sarkozy ne fera pas le voyage à New York pour rien, puisque la veille, le 22 septembre, il recevra un "Humanitarian Award" de la Fondation Elie Wiesel. Ce prix récompense “des êtres exceptionnels qui ont consacré leur vie à combattre l’indifférence, l’intolérance et l’injustice”. Quelle revanche pour cet homme qui confiait avant son élection de 2007 à la journaliste Catherine Nay : "J’étais égoïste, dépourvu de toute humanité, inattentif aux autres, dur, brutal... Mais j’ai changé !"

Sarkozy sera honoré "pour son action humanitaire dans divers domaines, particulièrement dans les conflits internationaux et dans la mobilisation de millions de dollars pour l’Afghanistan et les pays africains." Remporter un prix humanitaire pour faire la guerre semble curieux... pour celui qui n’a pas compris qu’en Afghanistan la France ne fait pas la guerre à proprement parler, mais du "peace making" (c’est déjà beaucoup plus sympa), selon l’expression du ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner.

Des parrains exemplaires

Pour revenir à la soirée de gala du 23 septembre, qui fera de notre président l’homme d’Etat de l’année 2008, en raison de ses actions en faveur des droits de l’Homme, de la démocratie et de la tolérance, deux détails sont à relever, qui ne manquent pas de sel. D’abord, Nicolas Sarkozy sera présenté à l’assistance par l’ancien secrétaire d’Etat américain Henry Kissinger.

Voici, pour rappel, les actions "humanitaires" d’Henry Kissinger, telles que présentées par Christopher Hitchens dans Les Crimes de monsieur Kissinger (on peut en lire davantage ici) :

« Henry Kissinger doit-il être déféré devant le Tribunal international de La Haye pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité, et pour conspiration impliquant le meurtre, l’enlèvement et la torture ? Oui, répond clairement l’écrivain, journaliste et essayiste anglais, Christopher Hitchens, à travers une enquête serrée, fondée sur des documents secrets, et récemment déclassifiés par les autorités américaines. On apprend comment le Prix Nobel de la paix 1973 a cyniquement organisé les bombardements de populations civiles au Laos et au Cambodge, comment il a fait assassiner le général chilien Schneider pour tenter de barrer la route à Allende, comment il a installé le général Pinochet, comment il a soutenu secrètement la tentative d’assassinat de Mgr Makarios à Chypre, comment il a ruiné l’expérience d’un régime démocratique au Bangladesh. En fait, ce livre montre, d’une manière exceptionnelle et précise, comment un pouvoir démocratique comme celui des États-Unis peut organiser des crimes à l’échelle mondiale, et révèle également les vraies motivations d’Henry Kissinger : cynisme, argent, pouvoir... » (présentation de l’éditeur).

Seconde curiosité de ce dîner de gala "humanitaire" : il sera présidé entre autres par Serge Dassault, sénateur UMP, propriétaire du Figaro, ami de Nicolas Sarkozy, qui, le 10 juillet 2008, a mis en évidence son humanisme, dans une interview surréaliste sur i>télé, dans laquelle il qualifiait la grève de "cancer", prônait l’inderdiction des grèves politiques, et vantait le modèle chinois (à imiter en France), avec des travailleurs bossant 45 heures par semaine pour fabriquer des produits pas chers, et dormant dans leurs usines...

Le 19 juin, il stigmatisait déjà les chômeurs "fainéants" : "Le problème n’est pas seulement de trouver de l’emploi mais aussi que l’assistance et les aides diverses aux chômeurs sont trop élevées, à mon avis, pour qu’ils aient une certaine envie de travailler." (...) Prime pour l’emploi, et bientôt RSA... c’est quand même anormal de vouloir donner de l’argent de l’Etat qui n’en a pas beaucoup à des gens qui ne veulent pas travailler parce qu’on les paye trop et coûtent aussi beaucoup d’argent à l’Etat. (...) On réduirait carrément les aides aux chômeurs, ce serait quand même plus efficace si on veut les faire travailler que de vouloir donner de l’argent sur denier de l’Etat".

L’intransigeance sur les droits de l’homme

Nicolas Sarkozy sera donc honoré par deux hautes figures de l’humanisme, comme on le voit. Mais lui-même, est-il bien le "champion des droits de l’Homme, de la démocratie et de la tolérance" qu’on nous vante ?

C’est en tout cas ce qu’il avait promis d’être avant son élection. Ainsi, au cours du Congrès de l’UMP, le 14 janvier 2007, Nicolas Sarkozy déclarait : "Je ne crois pas à la "realpolitik" qui fait renoncer à ses valeurs sans gagner des contrats. Je n’accepte pas ce qui se passe en Tchétchénie, au Darfour. Je n’accepte pas le sort que l’on fait aux dissidents dans de nombreux pays. Je n’accepte pas la répression contre les journalistes que l’on veut bâillonner. Le silence est complice. Je ne veux être le complice d’aucune dictature à travers le monde".

Depuis, le président de la République a rencontré les dirigeants de la Chine, de l’Arabie Saoudite, de la Libye, de la Russie, du Gabon, de l’Algérie, de la Tunisie, sans rien avoir à redire ni sur les Droits de l’Homme, ni sur les libertés. On pourrait rajouter à la liste les Etats-Unis, dont les dirigeants ont reconnu l’usage de la torture sur certains terroristes présumés. Le plus fort que le chef de l’Etat ait fait a été de demander à la Chine de "continuer" sur la voie de l’Etat de Droit....

Le respect du peuple souverain

Ensuite, Sarkozy est-il bien le champion de la démocratie qu’on nous présente ? La seule affaire du mal nommé "mini traité" européen peut en faire douter. Rappelons l’analyse qu’avait faite à l’époque de ce débat Anne-Marie Le Pourhiet, professeur de droit public à l’université de Rennes et auteur de droit constitutionnel, dans un texte titré Haute trahison :

"Dans la mesure où ce texte se borne en réalité à recopier sous une autre forme les trois quarts des dispositions du traité établissant une constitution pour l’Europe, il eût certainement été plus simple de reprendre le texte initial en en rayant seulement les dispositions symboliques abandonnées. On comprend cependant que cette formule ait été écartée car elle aurait manifesté de façon trop criante que l’on se moquait ouvertement de la volonté des peuples français et néerlandais. (...)

Comment le président de la République peut-il décider seul, alors que le peuple français a juridiquement rejeté l’intégralité du traité, de faire cependant ratifier par voie parlementaire la majeure partie des dispositions qu’il contenait au motif que celles-ci « 
n’auraient pas fait l’objet de contestations » ? (...) La démarche du président de la République prétendant interpréter seul la volonté du peuple français est totalement arbitraire et confine à la dictature. (...)

On ne peut qu’être bouleversé par le coup d’Etat ainsi perpétré en France. Si le président a la conviction que les dispositions restant dans le traité modificatif ont fait l’objet d’une approbation implicite des Français, encore faut-il qu’il s’en assure en organisant un nouveau référendum tendant à obtenir leur accord explicite. Comment qualifier et sanctionner, dès lors, un tel coup d’Etat ? Le texte de la très populaire Constitution de 1793 n’y allait pas de main morte en disposant, dans son article 27 : « 
Que tout individu qui usurperait la souveraineté soit à l’instant mis à mort par les hommes libres ».

La peine de mort étant désormais prohibée par la Constitution française il convient de s’y conformer et de se tourner plutôt vers l’article 35 du texte de 1793 qui affirmait solennellement : « 
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ». La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, intégrée au préambule de l’actuelle Constitution, range aussi la résistance à l’oppression parmi les droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Notre texte constitutionnel affirme encore que le principe de la République est « gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple » et que son président est élu au suffrage universel direct pour veiller au respect de la Constitution, assurer le fonctionnement régulier des pouvoirs publics et la continuité de l’Etat et garantir l’indépendance nationale.

Le terme qui vient à l’esprit pour désigner le mépris présidentiel de la volonté populaire est évidemment celui de haute trahison. Malheureusement, une révision des dispositions sur la responsabilité pénale du chef de l’Etat, intervenue en février 2007, a substitué à l’antique et belle formule de haute trahison, l’expression affadie et banale de « 
manquement à ses devoirs manifestement incompatibles avec l’exercice de son mandat ». Cela manque singulièrement d’allure et de force mais l’on s’en contentera cependant en proposant aux parlementaires, au lieu de commettre eux-mêmes une forfaiture en autorisant la ratification d’un traité rejeté par leurs mandants, de se constituer en Haute Cour pour sanctionner le coupable. Sans insurrection ni destitution, nous n’aurons alors plus qu’à pleurer sur notre servitude volontaire en réalisant que nos élus représentent bien ce que nous sommes nous-mêmes devenus : des godillots."

Le 15 novembre 2007, le Telegraph rapportait les propos qu’avait tenus Nicolas Sarkozy lors d’une réunion à huis-clos de parlementaires européens à Strasbourg : "La France n’était qu’en avance sur les autres pays dans son vote pour le « non ». La même chose arriverait dans tous les Etats membres si un référendum y était organisé. Il y a un clivage entre les peuples et les gouvernements. Un référendum aujourd’hui mettrait l’Europe en danger. Il n’y aura pas de traité si un référendum a lieu en France, et il en va de même pour un référendum au Royaume-Uni." Autrement dit, si Sarkozy ne voulait pas de référendum, c’est parce qu’il avait la certitude que la réponse des peuples aurait été négative ; "c’est bien en quoi, analysait Olivier Bonnet, celui qui incarne la souveraineté du peuple français, en violant délibérément sa décision, se rend effectivement coupable de haute trahison."

A noter que, le 10 juillet dernier, le député européen britannique Nigel Farage mettait en cause le caractère démocrate de notre président ; dans l’enceinte du Parlement européen à Strasbourg, il avait interpellé Nicolas Sarkozy, après que celui-ci ait déclaré qu’il souhaitait faire revoter les Irlandais après leur refus du Traité de Lisbonne :


Et puis, on pourrait aussi faire la liste des mensonges du président... qui ne sont pas l’expression d’un grand respect du peuple, mais le travail serait démesuré. Voici simplement une petite vidéo qui met en scène certaines de ses contradictions (ou trahisons) :


La cohérence du parcours

Rien de très neuf sous le soleil, puisque dès avant son élection à la présidence de la République, la Ligue des Droits de l’Homme nous avait mis en garde contre le personnage ; le 26 avril 2007, la LDH présentait l’édition 2007 de son "état des droits de l’Homme en France", et déplorait une "régression continuelle des libertés", en condamnant particulièrement le bilan de Nicolas Sarkozy en tant que ministre de l’Intérieur.

Le président de la Ligue, Jean-Pierre Dubois, avait qualifié la "vision du monde" de Nicolas Sarkozy d’"absolument terrifiante", parlant de "grave régression en matière de droits fondamentaux depuis cinq ans".

Il écrivait encore dans son bilan : "La politique législative de course au sécuritaire à dominante xénophobe sacrifie au report de voix d’extrême droite les droits des étrangers, l’humanité élémentaire et, au bout du compte, les libertés de tous".

Les 22 et 23 septembre prochains, à New York, Nicolas Sarkozy sera récompensé du "Humanitarian Award" de la Fondation Elie Wiesel, et du "prix mondial de l’homme d’Etat 2008" de la Fondation Appel de la conscience. Pour sa très grande humanité.


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (189 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • miwari miwari 30 août 2008 11:29

    La plus belle des récompenses c’est celle que donne le peuple, et celle là je ne pense pas qu’il la reçoive avec ce qu’il a fait à ce jour smiley


    • just_a_life just_a_life 31 août 2008 12:14

      bien dit !!! car c’est nous qui payons ce petit arriviste et sa bande de pourris......pfffff quelle décheance .........marre de ces blaireaux qui sont innéficaces et surtout de putains de menteurs ..........vous la sentait la douloureuse les 52% !!!bande de lobotomisés ......


    • Ball of hair Ball of hair 31 août 2008 21:16

       C’est un scandale !

      Ce Sarkozy est la solde du Grand Capital !

      Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !


    • Céphale Céphale 30 août 2008 12:01

      N’exagérons rien. L’association du rabbin Schneier n’a pas qualité à juger les hommes d’Etat, et la Fondation Elie Wiesel n’est pas la Fondation Nobel.

      Vanité des vanités...


      • Daniel Roux Daniel R 30 août 2008 12:27

        Rien d’étonnant à ce que le maître récompense le bon sujet.

        Sarkozy l’Américain comme il aime à se considérer, a été élu en France grâce à l’argent de ses sponsors, les mêmes qui détiennent les médias, les instituts de sondage et les industries d’armements,

        et en pratiquant sans mesure la démagogie et le mensonge.

        Il a renforcé son pouvoir avec la complicité des hommes à la tête des principales institutions, hommes nommés soit par lui, soit par son prédécesseur, le rusé mais catastrophique Chirac.

        Nous votons tous les cinq ans pour désigner celui qui détiendra le pouvoir absolu. C’est la monarchie élective telle qu’elle est organisée par la Constitution revue et corrigée par la mauvaise foi et le clientélisme.

        Il nous appartiendra dans trois ans et demi ( et oui, encore !) de changer le monarque. Jusqu’à ce qu’un jour peut-être, les Français obtiennent une constitution démocratique, mais personne ne semble pressé de le leur accorder.

        Il n’y a plus qu’un seul pays où le référendum est obligatoire, une petit île verte au large du continent. Tout ce qui reste de l’idéal démocratique en Europe Unie.





        • Pour un flirt à Kaboul Liberty 30 août 2008 22:00

           

           

          Nicolas Sarkozy est un homme providentiel pour la France 
           

           

          Son génie, sa clairvoyance ne sont pas encore reconnus par une partie des français qui ont du mal à déchausser leurs lunettes noires du socialo-gaullisme qui les a plongé durablement dans l’obscurité. Mais dans les grandes capitales du monde l’on a su discerner ses immenses qualités, et s’il se voit décerner le 23 Septembre le prix de l’’homme d’Etat 2008" c’est bien en tant que champion des droits de l’Homme, de la démocratie et de la tolérance, n’en déplaise aux derniers nostalgiques de l’obscurantisme socialo-gaulliste. 
           

           

          C’est un homme qui transforme notre regard sur le monde, qui nous fait partager sa vision éclairée des enjeux du 21ème siècle. 

          Son engagement déterminé à combattre la barbarie, l’obscurantisme et le terrorisme font de lui non seulement l’homme d’Etat 2008 mais d’ores et déjà l’un des hommes d’Etat du XXIème siècle qui resteront dans l’histoire. 

           

          Son premier mandat est un combat, la rupture d’avec le socialo-gaullisme obscurantiste ne coulant pas de source pour une partie de ses concitoyens, mais à l’issue de son deuxième mandat ce seront des "Nicolas, restez pour nous guider" que les français crieront, larmes aux yeux. 

           


        • Boduacus 31 août 2008 10:14

          Jamais rien lu d’aussi IMBÉCILE que ce texte de « Liberty »


        • Daniel Roux Daniel R 31 août 2008 14:38

          @ Liberty

          "Liberté immuable" je présume.

          Votre second degré est subtile et risque de ne pas être apprécié à sa juste valeur par des lecteurs pressés.


        • Dzan 31 août 2008 18:53

          @ Liberty

          Alleluia ! Alleluia ! Le nouveau Messie est parmi nous.
          Prosternez vous bandes de mécréants, devant la Lumière du XXi eme siècle.

          Poutine tremble devant lui, et s’enfuit de Géorgie, Khadafi se terre dans sa tente, Bin Laden ne veut se rendre qu’à Lui.

          ö peuple ingrat de France, ne vois -tu pas, l’immensité de ton Chef bien aimé ?

          De lire ça ( le post de ...liberty -ship ) j’en ai mal aux côtes de rire.

          C’est pas du cirage de pompes, c’est du lêche bottisme aigu.



        • fredR31 31 août 2008 21:33

          "Sarkozy l’Américain comme il aime à se considérer, a été élu en France grâce à l’argent de ses sponsors"

          He non dukon, il a ete elu car les gens votent, en leur âme et conscience.
          Est a dire que le budget fait le vote ?
          Faut arreter la democratie alors, puisque celui qui paut payer le plus a raison.....


        • katalizeur 30 août 2008 12:34

           bonjour
          l’oligarchie a construit un belle outil avec systeme redondant pour eviter d’etre pris au depourvu......
          donc ils ont montés le nabot et lui ont collés 6 (six) cerveaux pour etre sur ,mais alors archi sur qu’il n’y aurai pas de problemes futurs.
          la mise sur orbite impeccable avec une cruche pour 2° etage rien que du bon ;

          mise en marche du systeme ,et là, les ennuis commencent :

           ° traité complexsifié de lisboa.............il l’a touché........il a tout niqué , le non irlandais lui a fondu son 1° cerveau.

           °IL a envoyé nos enfants en afghanistan.....il a touché.....il a tout niquer, nos pauvres gamins l’ont payés de leurs vis ; et lui a fondu son 2° cerveau.
           ° dans le caucase il a voulu touché....... Poutin l’a niquer.......etre obliger de jouer les contortionisteS pour dire l’inverse et son contraire a la fois, et encore un faiseau hs ;

          le retour d’experience que je retire de ça : ne jamais utiliser la meme serie de pieces pour la redondance des systemes ;


          • cMoi69 30 août 2008 12:39

            Nouveau Chevalier ...
            Sa devise : "ben alors casse toi pauv con !!"
            Pouquoi pas...... au point oû nous en sommes.. 


            • zelectron zelectron 30 août 2008 12:42

              @ l’auteur "Le terme qui vient à l’esprit pour désigner le mépris présidentiel de la volonté populaire est évidemment celui de haute trahison"
              C’est surtout et bien évidemment votre "propre volonté" et non la volonté populaire, cela n’engage que vous.

              Qui êtes vous pour "juger" vous même, tel un procureur à charge ? vous instruisez un procès de Moscou !

              Nicola Sarkosy n’est ni blanc ni noir, il commet des erreurs, des fautes même mais aussi de bonnes choses, il essaie de modifier le cours des évènements, il n’y arrive pas toujours bien loin s’en faut. C’est un nul dans le domaine économique, il manque de psychologie, il n’est pas toujours bien entouré etc... mais il a été élu et il y a de prochaines élections pour le sanctionner.

              Le terme de haute trahison dépasse-t-il votre pensée ?

              Avec modération,



              • kolymine 31 août 2008 14:21

                le fait que le peuple à majoritairement voté contre le traité européen.
                le fait es que le traité de lisbonne, est le meme traité.
                le fait est que d’imposer un traité rejetté par le peuple est un crime de haute trahison.
                le fait est que ce traité restreint la souverainnetée du peuple de france, et le fait est qu’on à imposé ce traité, en allant contre l’avis du peuple.
                en clair on as donné la souverainneté du peuple francais à une puissance etrangere en allant à l’encontre de son choix. si c’est pas de la haute trahison.

                pendu haut et court.


              • non666 non666 30 août 2008 12:43

                Dassault ?
                Ce n’est pas la famille qui s’appelait Bloch avnt guerre et qui s’est officielement converti et a changer de nom pour faire plus français ?
                Ce n’est pas la meme famille qui possede les avions dassault lesquels ont été exporté illegalement vers israel a l’epoque de son boycott internationnal ?
                (Confirmé par des reportages de notre Tv publique cette année...)

                Bref la solidarité ethnique , raciale et religieuse se manifeste par ceux la meme qui la denoncent CHEZ NOUS quand elle les dessert , mais semblent tous se retrouver ailleurs pour s’autopromouvoir.

                Ce n’est pas rien, en effet d’avoir installé sur le trone de France, un pion qui semble su disposer a confirmer le leadership des etats unis en Europe ce qui tue definitivement le rève français d’une Europe grande puissance indépendante.

                Ce n’est pas rien non plus d’avoir un pion qui reprend l’invention de DSK d’une Europe mediterrannéene, servant de pretexte à l’entrée d’israel et de la Turquie dans l’UE, "par la petite porte", celle qui n’est pas gardée.

                Quelques rubans, un titre ronflant "d’homme d’Etat" au moment ou les français le jugent pour ce qu’il fait et les solidarités qu’il a, devrait le regonfler a bloc pour qu’il finisse au moins la mission qu’ils lui ont confié.

                Gageons que Bouyghes, Beterlsmann, Lagardère , Bolloré et tous les autres continueront à organiser sa claque dans les medias, comme tout bon producteur de theatre sait le faire.


                • appoline appoline 30 août 2008 20:47

                  Voilà un texte qui me plait et si juste. Je me demande simplement comment cela va se terminer. Si Sarkosy tire un peu trop sur les rênes, y aura t-il une réaction ? 


                • just_a_life just_a_life 31 août 2008 12:18

                  Mais bien sur ,c’est comme ça que la france ,c’est toujours relevé des ces manges merdes !!!!!


                • La Taverne des Poètes 30 août 2008 12:44

                  Prix étatsuniens de l’homme d’Etat 2008.



                  • La Taverne des Poètes 30 août 2008 12:49

                    La flatterie a été récompensée.


                  • letuyauteur 30 août 2008 13:10

                    Tout ce qui reste a ces gens est l’autocongratulation , mais personne n’est dupe ou alors il faut vraiment avoir de la m... dans les yeux.


                    • myph 30 août 2008 13:32

                      Ce n’est pas étonnant que c’est un rabbin dirigeant une organisation sioniste qui l’a voté !
                      Ah le puissant lobbying sioniste !


                      • Philou017 Philou017 30 août 2008 13:35

                        Il faut comprendre que la plupart des ONG Américaines sont, soit noyautées pour servir les intérêts du departement d’état, soit sont subventionnées par des organismes de propagande Etatsuniens voire des officines de la CIA à fins de propagande ou d’instrumentalisation.

                        Les connards qui dirigent l’Empire Américains ont compris depuis longtemps le bénéfice qu’ils pouvaient tirer des ces Oragnisations Non Gouvernementales, d’apparence neutre et humaniste.
                        Le must etant d’instrumentaliser une ONG avec une activité vraiment humaniste.

                        On va encore dire que je suis anti-américain, mais c’est reconnaitre une vérité que de dire que les services Etatsuniens sont arrivés à un haut degré de manipulation de tas de choses à travers le monde.

                        Quelques adresses :

                        Des milliers d’ "ONG" financées par les USA à l’assaut de la Russie www.michelcollon.info/articles.php

                        USAID et Pentagon : quand l’humanitaire et le militaire font planning commun
                        www.planetenonviolence.org/USAID-et-Pentagon-quand-l-humanitaire-et-le-militaire-font-planning-commun_a757.html

                        Les ONG - néo-colonialisme ? books.google.fr/books

                        Militarisation de l’humanitaire ? www.grip.org/bdg/ConfHumanitairesenguerre_fichiers/makki.pdf

                        La « cinquième colonne » de Washington en Russie www.horizons-et-debats.ch/index.php

                        www.confidentiel.net/plan.php3



                        • norbert gabriel norbert gabriel 30 août 2008 14:10

                          avec le décalage et toutes ces sortes de choses, le premier Avril doit tomber le 28 Septembre over the sea. Je ne vois pas d’autre explication sensée à ce prix mondial.
                          ces états-uniens ont un humour désopilant.


                          • ASINUS 30 août 2008 16:42

                            Les 22 et 23 septembre prochains, à New York, Nicolas Sarkozy sera récompensé du "Humanitarian Award" de la Fondation Elie Wiesel, et du "prix mondial de l’homme d’Etat 2008" de la Fondation Appel de la conscience. Pour sa très grande humanité


                            Asinus fricat asinus !


                            • ficelle 31 août 2008 14:30

                              asinus asinum fricat.


                            • ASINUS 31 août 2008 18:49

                              @ficelle
                              mea culpa ect.......


                            • dup 30 août 2008 16:45

                              c’est pas lui qui a tort , c’est vous . Ce monsieur gouverne rien du tout .Pour pouvoir se tenir au pouvoir , il est obligé de mentir. un beau texte .comme le site semble plus accessible , j’envoie la tartine



                              LE TRAIN

                              La société actuelle est comme un train.
                              Nous sommes les passagers.
                              D’aucun diraient que le Nouvel Ordre Mondial (NOM) est le chauffeur du train, et ses gardes.
                              Les gens sont dans le train, ils mangent, socialisent, regardent la télé, dans le train.
                              Ca leur suffit en général, du moment que c’est suffisamment confortable.

                              Mais, il y a quelques curieux qui ont regardé par la fenêtre : "Tiens, c’est bizarre ce paysage qui défile au dehors..."

                              - "Tais toi et regardes la télé !" répliquent souvent les autres passagers.

                              Il y a aussi quelques téméraires qui ont osé ouvrir la vitre. Ceux là, à cause du vent qui dérange tout, ils font carrément chier les autres passagers.
                              Mais ces téméraires ont vu quelque chose !
                              Le train fonce vers un mur...
                              Et c’est la que les ennuis commencent vraiment.

                              Que faire ?
                              Les autres passagers souvent ne veulent rien savoir.
                              Le train ne vibre pas, donc pour eux, pas de danger à l’horizon.
                              Et puis ce mur, ils ne l’ont pas vu... "Pourquoi devrait-on croire ces fous alors qu’on est bien tranquille devant la télé ?"

                              La première réaction souvent est de se dire : "Mais il est fou le conducteur ? Pourquoi il ne freine pas ?"
                              "Ca doit être un méchant conducteur, il doit vouloir nous détruire."

                              En effet, le conducteur, jouit d’un certain prestige, puisque c’est lui qui commande le train.
                              Donc, les "fous" qui ont vu le mur commencent à élaborer des plans, pour informer les gens, pour avoir suffisamment d’appuis de gens qui pensent comme eux, pour finalement pouvoir atteindre le conducteur, et l’obliger à changer de cap ou ralentir.
                              Et il y a effectivement des gens qui attaquent le conducteur et ceux qui le protègent. Il y a parfois des reportages à la télé.

                              Et finalement, de plus en plus de monde se bat à bord du train, il y a même des débats organisés sur ce fameux mur.
                              Il parait que des personnes intelligentes l’ont vue.

                              Mais...
                              Et c’est là où ça devient "rigolo"...
                              Certains qui se sont penchés et ont vu le mur, ont aussi remarqué que la voie était unique.
                              Et ils ont commencé à se poser des questions sur le chauffeur... "S’il ne peut pas changer de voie, que peut-il vraiment faire exactement ?"
                              Et certains ont compris le pot aux roses.
                              Parce que chaque fois qu’un opposant a pris le contrôle du train en promettant de tout changer, en fait, le train a continué sa marche.
                              Le train est automatisé.
                              Le conducteur ne conduit rien.
                              Le conducteur n’est pas un conducteur, il le fait juste croire pour son prestige.

                              Alors là, commencent les vrais problèmes. Vous croyez pas ?

                              La solution, c’est quoi ?

                              Certains ont compris.
                              Il faut descendre du train... même en marche (c’est un peu flippant c’est vrai).
                              Et là on comprend tout !

                              On comprend qu’on était pas fait pour vivre dans un train, mais pour explorer le monde, et non pas seulement pour le voir défiler par les fenêtres. On comprend que les luttes à l’intérieur du train ne sont que perte de temps et sottises. Que la solution est ailleurs.
                              Il faut changer son regard sur soi-même.
                              Nous ne sommes pas des passager d’un train pour l’éternité.
                              Nous sommes des voyageurs fait pour explorer le monde.
                              Quand on comprends cela, que l’on change son regard sur soi même, et qu’on a le courage de sauter du train... tout devient différent.
                              Et on en vient même à remercier le mur, parce que sans lui, on se serait vautré dans le train jusqu’à la fin des temps.

                              Le NOM c’est quoi ?
                              Le NOM c’est tout ce qui nous incite à rester dans le train, parce que le prestige du conducteur en dépend.

                              Si nous sommes en dehors du train, le NOM n’existe même plus.
                              Mais tant qu’on est dans le train, que l’on soit pour ou contre le conducteur ne change rien, puisque ca n’est pas lui qui a le pouvoir.

                              NOUS SEULS AVONS LE POUVOIR de décider si nous restons dans le train ou si nous sautons !

                              Le NOM n’a qu’une illusion de pouvoir.
                              Ceux qui luttent contre le NOM font en réalité son jeu, parce qu’ils restent dans le train. Ils restent dans l’illusion que le NOM a le pouvoir sur le train, et donc sur eux.

                              Sur Onnouscachetout.com, beaucoup ont vu le mur.
                              Beaucoup se demandent comment l’éviter.
                              De plus en plus se préparent à sauter du train....

                               Le monde va mal.
                              Le monde va dans le mur.
                              Jusque là, tout le monde est d’accord ou presque.
                              C’est ensuite que ça se corse.

                               La première réaction est souvent : "Faut changer le monde. On pollue trop, y’a qu’à faire des lois pour moins polluer..."
                              C’est pas faux.
                              La 2ème réaction est souvent : "En fait, c’est les gens qu’il faut changer. Si tout le monde polluait un peu moins, ça irait mieux."
                              C’est pas faux non plus.
                              La 3ème réaction, la plus stupide : "Si le monde va mal, je n’ai qu’à changer mon regard sur le monde."
                              Et là, les objections pleuvent : "Quoi ? en quoi le fait de changer son regard sur le monde va résoudre le fait que le monde va mal ? On va juste se créer l’illusion que le monde va bien ? c’est débile..."
                              La 4ème réaction, n’en parlons même pas, ça serait : "Si le monde va mal, je n’ai qu’à changer mon regard sur moi même."
                               


                              • katalizeur 30 août 2008 20:09

                                @ dup
                                 je vous demande la permission s’il vous plait :
                                 ° D’imprimer le texte
                                 ° de le diffuser aupres de nos etudiants ( eh de nos talibans bien sur lol )
                                j’attends bien sur votre feu vert si la reponse est positive ;


                              • dup 1er septembre 2008 08:10

                                mais bien sûr , le net est un espace de gratuité . D’autant plus que je l’ai piqué sur le bon site de onnouscachetout.com qui est plus accessible . Mais si ça vous interesse , j’ai encore beaucoup de textes a partager si vous me donnez le mail en vous referant a agoravox . le mien c’est 
                                 duprem  -at-  yahoo.com . corrigez le -at- . c’est pour pas pouvoir être lu par les machines a scanner le net pour envoyer des spams


                              • HELIOS HELIOS 30 août 2008 16:51

                                ben oui, ce sont des prix qui recompensent des paroles, rien que des paroles, pas des actes ! 
                                Du vent quoi...


                                • thomthom 30 août 2008 17:12

                                  c’est un gag !
                                  quels boute-en-trains, ces américains !


                                  • Boduacus 30 août 2008 18:20

                                    Triste à dire, mais Sarkozy reçoit une récompense pour son appui à Bush et son soutien à Israel. Il va se faire une grosse tête.


                                    • dup 30 août 2008 18:42

                                      ils sont les princes de ce monde . Le prince de ce monde récompense ses valets les plus zélés. Mais le prince de ce monde est déja jugé . Vous glissez sans vous en rendre compte dans une recherche spirituelle qui vous fait désirer ’autre chose’ . dans la vie . un premier pas


                                    • Soleil2B Soleil2B 30 août 2008 21:59

                                      Il a eu aussi le prix Orwell du Big Brother Awards France Ducon...
                                      bigbrotherawards.eu.org/2002/candidats/index.php

                                      Quand on vient en 40° position dans le lit de Carla Bruni, on a certainement besoin de reconnaissance !

                                      - Merci Latran,

                                      - Merci Wiesel,

                                      - Merci les français !


                                      • Jean-paul 31 août 2008 02:43

                                        Jaloux de Carla Bruni !!!!!!!!!!!


                                      • Soleil2B Soleil2B 31 août 2008 10:45

                                        @ Jean Paul

                                        Regarde au moins ce que tu écris pauvre con, si j’étais jaloux de Carla Bruni c’est que j’aurais envie de me faire ton président !
                                        Mais pas étonnant, si toi comme beaucoup d’autres compreniez bien le français, il y a longtemps que vous auriez compris que l’immigré vous le met long comme le bras.


                                      • dup 1er septembre 2008 08:29

                                      • Forest Ent Forest Ent 30 août 2008 22:12

                                        Ca me semble un peu gros. Ce ne serait pas un poisson d’avril quand même ?


                                        • Soleil2B Soleil2B 30 août 2008 22:21

                                          Il y a déjà plusieurs mois que le Canard a annoncé le prix Wiesel pour l’Enclume.......................


                                        • Pour un flirt à Kaboul Liberty 30 août 2008 22:50

                                          L a Fondation Elie Wiesel pour l’Humanité va donc récompenser Nicolas Sarkozy avec le “The Humanitarian Award”.

                                          Ce prix récompense “des êtres exceptionnels qui ont consacré leur vie à combattre l’indifférence, l’intolérance et l’injustice”.

                                          La Fondation Elie Wiesel a annoncé qu’il décernerait à Nicolas Sarkozy un prix spécial en reconnaissance pour son action humanitaire dans divers domaines, particulièrement dans les conflits internationaux et dans la mobilisation de millions de dollars pour l’Afghanistan et les pays africains. Ce prix lui sera remis le 22 septembre prochain à New York.

                                          http://www.israelvalley.com/news/2008/08/20/19130/israel-france-la-fondation-pour-l-humanite-elie-wiesel-honorera-nicolas-sarkozy-un-prix-special-pour-son-action-en-afghanistan-et-pour-la-paix


                                          • Pour un flirt à Kaboul Liberty 30 août 2008 22:52

                                             Le président et fondateur de l’ACF, Arthur Schneier, explique dans un communiqué que “Nicolas Sarkozy a fait preuve de détermination et persévérance dès qu’il est apparu dans l’arène internationale où il s’est attaqué aux défis politiques, sociaux et humanitaires d’aujourd’hui.

                                            (…)Il s’est fait le champion des droits de l’Homme, de la démocratie et de la tolérance. C’est un homme d’Etat de stature mondiale“.

                                            http://www.sarkozynicolas.com/nicolas-sarkozy-homme-detat-2008-appeal-of-conscience-foundation/


                                          • Boduacus 31 août 2008 10:22

                                            De plus en plus stupide !


                                          • tvargentine.com lerma 31 août 2008 00:15

                                            àLudo

                                            Il fait trop beau pour travailler le jour

                                            Une fois encore ,la reconnaissance du Monde et des justes envers un Président moderne qui réforme en profondeur son pays

                                            LE RSA,une vrai révolution sociale http://www.latribune.fr/info/La-generalisation-du-RSA-est—une-bonne-nouvelle—pour-Michel-Rocard-185- -AP-SOCIAL-RSA-ROCARD-$Db=News/News.nsf-$Channel=Politique

                                            La modernisation de l’économie : une vrai révolution économique pour les créateurs d’entreprise

                                            http://www.lesechos.fr/info/france/4763326.htm

                                            Plus à gauche que le PS http://www.lesechos.fr/info/france/4765492-sarkozy-denonce---les-derives-du-capitalisme-financier—.htm

                                            La modernisation de la recherche http://www.leparisien.fr/abo-politique/claude-allegre-j-ai-decide-d-aider-mon-pays-30-08-2008-183539.php

                                            Bref,pendant ce temps les barons du libéralisme social se chamaillent au soleil de la Rochelle !!!!!!

                                            Encore bravo Mr le Président pour ce futur prix qui remet la France sur la scéne internationnale


                                            • ASINUS 31 août 2008 08:29

                                              bonjour lerma
                                              calmos en deux phrases met plus d alacrité de decalage et nous renvoie a nos propres
                                              turpitudes avec beaucoup d humour que votre pensum thuriferaire , si je mettais aussi peu
                                              de distance que vous entre ce que je crois et ce que j espere il y a beau temps que je me serais
                                              pendu


                                            • Boduacus 31 août 2008 10:26

                                              Je ne connaissais pas à Lerma ce sens du comique.


                                            • Soleil2B Soleil2B 31 août 2008 10:47

                                              Sous le soleil de La Rochelle ?
                                              Tu crois pas que tu exagères Calmos ?


                                            • Forest Ent Forest Ent 1er septembre 2008 00:23

                                              Calmos n’a qu’une corde à son arc, mais elle fonctionne toujours.

                                              C’est vrai. Maintenant qu’il est parfaitement acquis pour tous que Sarkozy est un menteur corrompu et inefficace, il serait bien qu’il y ait une alternative, et le PS n’en est toujours pas une.

                                              Ca va finir par inquiéter ...


                                            • Eve 31 août 2008 11:04

                                              De plus en plus l’impression de regarder une vaste partouze intercongratulatoire par "diplômes" inter-posés. Ou d’assistance à Grands hommes en danger.
                                              Seraient-ils à ce point en manque de Père-Mère ? de Fraternité ?


                                              • chmoll chmoll 31 août 2008 11:13

                                                ho misère !! asteur le p’tit vas nous faire l’zorro d’l’humanité à tout bout d’champ

                                                pendant s’temps là les shadocks (vous) s’enfoncèrent s’enfoncèrent


                                                • Gilles Gilles 31 août 2008 15:50

                                                  Dassault, Kissinger dans le patronnage !!!!!! Y en a qui ont pas honte

                                                  Vendre des armes de guerre, faire des guerres, apparement ce sont les qualités essentielles pour décerner des prix "humanitaire" et jauger la Grandeur d’un homme d’Etat

                                                  Bref, avec de tels tueurs, accepter le prix c’es accepter de jouer dans la même catégorie : celle de la racaille

                                                  Allez Ossama, cette fois si tu fais sauter la remise du ce prix on t’en voudra pas !


                                                  • non666 non666 31 août 2008 16:40

                                                    Allez une dernière pour la route :

                                                    "George Bush, President of the United States, was given the Humanitarian Award in 1991 for opposing tyranny and defending democratic ideals during the Gulf War."

                                                    C’est sur le site http://www.eliewieselfoundation.org/humanitarianaward.aspx

                                                    Ce n’est pas à mourir de rire de voir Sarkozy et Bush honorés par la meme fondation ?


                                                    • François51 François51 31 août 2008 17:52

                                                      le nouvel ordre mondial, se montre toujours reconnaissant envers ces serviteurs. !
                                                      rien d’étonnant dans cette mascarade de pseudo récompense.
                                                      faite le tri de la clique qui va récompenser notre bon président camenbert. ...sans commentaire ! ...


                                                      • fred 31 août 2008 18:20

                                                        Bravo non666, bien vu !!!!

                                                        Evidemment c bien vu, on comprend mieux...


                                                        • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 31 août 2008 22:54

                                                          Très bon article, information pertinente, bien mise en contexte. Bravo.

                                                          Pour allez dans la ligne de Philou017 qui pointe avec raison le fait que nombre d’ONG humanitaires US sont des officines gouvernementales discrètes qui financent des luttes destinées à avancer sur le front du Nouvel Ordre Mondial, je vous signale l’excellent article de Thierry Meyssan concernant la mise en cause qu’il a faite de l’Albert Einstein Institution, qui sous couvert d’éducation à la non violence, a aidé l’opposition vénézuélienne à fomenter ses coups contre Chavez.
                                                          Edifiant !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès