• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sauvetage en mer : un révoltant vol de tronc

Sauvetage en mer : un révoltant vol de tronc

La semaine passée, un tronc de la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer) a été volé dans un cimetière proche de Paimpol (Côtes d’Armor). Un évènement mineur relativement aux problèmes géopolitiques et climatiques de notre époque. Ce vol n’en a pas moins soulevé une vive indignation dans les populations maritimes de la région, tout particulièrement sensibilisées aux dangers de la mer par une histoire locale riche en tragédies. Il a aussi provoqué l’écœurement des sauveteurs bénévoles de la SNSM dont trois des leurs sont récemment décédés lors d’un périlleux sauvetage aux Sables-d’Olonne

JPEG - 168.9 ko
Charles Bertrancourt et un tronc similaire à celui qui a été volé

Le vol de ce tronc en fonte, aux couleurs et aux formes bien connues des usagers des ports et des habitués des stations balnéaires, a été découvert le lundi 1er juillet par Charles Bertrancourt, responsable des collectes de tronc de la station SNSM du port de Loguivy-de-la-mer. Cet acte, frappé au coin d’une insondable bêtise, est d’autant plus choquant aux yeux des Costarmoricains qu’il s’est produit dans l’enceinte du cimetière de Ploubazlanec – à mi-chemin entre le port de Paimpol et la pointe de l’Arcouest –, sur l’émouvant « Mur des disparus ». Un lieu sacré aux yeux des habitants de cette région. Et pour cause : nombre d’entre eux ont eu des aïeux engagés autrefois dans les lointaines, et trop souvent meurtrières, campagnes de la Grande Pêche à la morue en Islande.

Les campagnes de Grande Pêche en Islande ont débuté en 1852 avec l’envoi sur zone de la goélette L’occasion, à l’initiative de l’armateur paimpolais Louis Morand. 83 ans plus tard, en 1935, La glycine mettait un point final à cette épopée de la morue en effectuant seule la dernière campagne d’Islande après la disparition, l’année précédente, de La Butterfly. En 1895, apogée de la Grande Pêche islandaise, l’on comptait plus de 80 bateaux armés à Paimpol et dans les ports voisins pour cette lointaine et redoutable pêche à la morue, ainsi que 3 navires envoyés pêcher sur les bancs de Terre-Neuve. Il y avait alors 1200 marins embarqués sur ces goélettes. Ces campagnes, l’écrivain et officier de marine Pierre Loti en a fidèlement décrit l’âpre quotidien et les dangers dans son célèbre roman « Pêcheur d’Islande  ». Son héros, Yann, était précisément natif de Pors Even, le port « islandais » de Ploubazlanec. Et comme tant d’autres marins, il disparaît dans les profondeurs de l’Atlantique Nord, au grand désespoir de Gaud, sa jeune épouse. Durant cette période de Grande Pêche, 120 goélettes ont été perdues en mer, dont 70 ont disparu « corps et biens », autrement dit sans laisser la moindre trace. Au total, ce sont près de 2000 marins, souvent très jeunes, qui ont péri en mer durant ces campagnes en laissant sur la côte du Goëlo des centaines de mères et de veuves, tout de noir vêtues dans leur deuil, et avec elles autant d’enfants orphelins de leur père. 

« Cracher à la gueule des sauveteurs »

C’est à ces « Islandais » et aux « Terre-Neuvas » pris par la mer dans ses accès de fureur que rend hommage le Mur des disparus de Ploubazlanec sous la forme de plaques de pierre gravée – les « mémoires* » – qui égrènent la longue litanie des naufrages et de leurs victimes sur le schiste et le granite de la partie ouest de l’enclos. La plaque de fonte de la SNSM était vissée sur ce mur du souvenir, si emblématique des dangers de la mer et de la nécessité de pouvoir compter sur les secours lorsqu’un bateau devient ingouvernable en raison d’une avarie soudaine, d’une voie d’eau ou de conditions de houle aggravées. Les sauveteurs de la SNSM sont là pour cela : venir en aide aux marins et aux plaisanciers en difficulté, quelles que soient les conditions de mer. Il y a un mois, le vendredi 7 juin, trois d’entre eux ont péri aux Sables d’Olonne, victimes d’une mer déchaînée qui a brisé les vitres du canot de la SNSM et provoqué le retournement de l’embarcation puis son échouage sur les rochers de la grève. Trois bénévoles qui ont payé de leur vie l’altruisme des gens de mer face aux dangers encourus par d’autres gens de mer, quel que soit leur statut. 

Toussaint Le Calvez, président de la SNSM de Loguivy, s’est montré particulièrement révolté par ce vol commis en un tel lieu, probablement pour satisfaire l’envie d’un collectionneur d’objets insolites ou pour se retrouver quelque part sur l’étal d’un brocanteur sans scrupules. Charles Bertrancourt confirme cet écœurement : « Nous sommes tous à la fois indignés et offensés. On sait qu’il y a un marché pour ce type d’objet. Mais voler la SNSM, en plus dans cet endroit tellement symbolique, c’est comme cracher à la gueule des sauveteurs et sur la mémoire des disparus à Islande**.  »

Tout est dit par ces quelques mots. Une plainte a bien évidemment été déposée à la gendarmerie, comme cela avait déjà été le cas il y a deux ans lors d’un vol similaire. Mais quelle qu’en soient les suites, elle n’effacera pas le sentiment de colère qu’ont ressenti les habitants de Ploubazlanec, et avec eux toutes celles et ceux qui, en Bretagne et ailleurs, ont une conscience vive des dangers de la mer et un immense respect pour la disponibilité et le courage des sauveteurs de la SNSM.

* Ont été à l’origine nommés « Mémoires » des panneaux de bois apposés sur un mur du cimetière de Ploubazlanec en compagnie de croix et de couronnes pour perpétuer le souvenir des disparus des campagnes islandaises. Cette tradition a été initiée dans les années 1860. L’agrandissement du cimetière en 1939 a provoqué le retrait de ces « Mémoires » qui n’ont ensuite pas été replacés du fait de la longue guerre 39-45. Les plaques actuelles ont été réalisées en deux phases, d’abord en 1952, puis en 1992 pour restituer le plus complètement possible la tragique réalité des pertes de la Grande Pêche. Quelques plaques en bois d’origine sont encore visibles dans l’émouvante chapelle de Perros-Hamon (lien). 

** Autrefois, l’on ne partait pas en campagne en Islande, mais « à Islande ». Quelques vieux Paimpolais, incollables sur l’histoire de la Grande Pêche, s’expriment encore ainsi.

Pour aider la SNSM, à l’attention de ceux qui le souhaitent : je fais un don

JPEG - 135.8 ko
Un canot de la SNSM
JPEG - 404 ko
Le mur des disparus au début du 20e siècle
JPEG - 186.6 ko
Une goélette « islandaise »

Moyenne des avis sur cet article :  3.2/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • gruni gruni 8 juillet 2019 09:53

    Bonjour Fergus

    « Cet acte, frappé au coin d’une insondable bêtise » je rajoute crasse, parce que l’idiot qui a fait ça en tient une sacrée couche. Certes, comme tu l’écris, il y a des événements bien plus graves, mais la mentalité de certains particuliers qui se caractérise par l’absence du moindre respect, est franchement détestable et préoccupante. 



    • Fergus Fergus 8 juillet 2019 18:08

      Bonsoir, gruni

      Une mentalité en effet « franchement détestable et préoccupante ». 


    • ASTERIX 8 juillet 2019 10:25

      IL Y A BEAUCOUP PLUS REVOLTANT : l’attitude des gouvernants et de l ’état francais indigne d’une république les sauveteurs en mer sont bénévoles 

      et doivent payer _80 %de leurs BATEAUX UNE HONTE POUR CETTE FRANCE JACOBINE :les pompiers paient t ils leurs camions ??? NON       LES BENEVOLES i préfèrent préparer LEUR REMPLACEMENT PAR DES GAMINS FORMES A LA VA VITE  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      JUPITER DESCENDS DE TON TRONE FAIS TON BOULOT AINSI QUE TES PIEDS NICKELES DE MINISTRES ET TES « ’BRANLEURS DE DEPUTES » QUI COMME TOI PARLENT PARLENT..DISENT CE QU ILS VONT FAIRE ET NE FONT RIEN

      EXEMPLE LE GRAND degat chaque petit retraité a touché 4 euros pour 6 mois DE REMBORSEMENT DE CSG trop payée !!!!!!!!!!!!!!!!

      QUEL CYNISME DEGAULLE MITTERRRAND REVENEZ A MARCHE ARRIERE ILS SONT DEVENUS FOUS A LIER  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      encore une famille de 5 PERSONNES TRACTEES SUR UNE GRANDE BOUEE

      PAR LEUR MAGNIFIQUE VOILIERS ONT ETE SAUVES PAR LA SNSM DE SETE

      DONNERONT ILS 100 EUROS POUR CHACUN D EUX NON BIEN SUR TOUT

      PLAISANCIER DEVRAIT PAYER 100 EUROS A LA SNSM PAR PERSONNE EMBARQUEE


      • Fergus Fergus 8 juillet 2019 18:13

        Bonjour, ASTERIX

        Vous avez raison : les pouvoirs publics sont effectivement en dessous de tout dans l’aide aux sauveteurs en mer. Nombre de canots sont très âgés et, de ce fait, exposés.

        « TOUT PLAISANCIER DEVRAIT PAYER 100 EUROS A LA SNSM PAR PERSONNE EMBARQUEE »

        Tout plaisancier devrait en tous les cas contribuer à assurer les ressources de la SNSM. 


      • pallas 8 juillet 2019 10:45
        FergusBonjour,

        La France devrait s’occuper de ces minorités ethniques, qui vivent sur le territoire depuis des centaines d’années, non evidemment.

        Que dire de ces gamins et gamines sans parents, vivant dans des foyers.

        Ce pays n’est que ruine, le néant de la pensée.

        C’est l’age des tenebres, ou le lache détient le pouvoir.

        Salut


        • Fergus Fergus 8 juillet 2019 18:15

          Bonsoir, pallas

          Quel rapport avec les « minorités ethniques » ?


        • ZenZoe ZenZoe 8 juillet 2019 11:32

          Ce genre de chose a toujours existé et vient sans doute des mêmes âmes nobles qui pillent les maisons lors des inondations ou tempêtes, volent les effets des accidentés de la route avant l’arrivée des secours, cambriolent le secours populaire et autres joyeusetés.

          Je voudrais d’ailleurs préciser que l’origine ethique n’entre pas en ligne de compte ici, ni le statut social. J’ai rencontré il y a très longtemps un couple BCBG bien français de souche habitant en bordure de nationale et qui racontait sans complexe comment ils se servaient dans les voitures des accidentés, la nuit surtout. J’étais sciée, pas eux, ils trouvaient ça normal. Épouvantable !


          • cevennevive cevennevive 8 juillet 2019 15:12

            @ZenZoe et Fergus, bonjour,

            En parlant de vol :
            Hier, à Marseille, ma cousine achète une clim mobile pour ses vieux parents (92 et 90 ans). Elle sort l’appareil (très lourd) du coffre de sa voiture, le pose sur le trottoir et va ouvrir la porte de ses parents qui vivent au rez de chaussée.
            Deux marches à monter, deux pas dans le couloir, une clé à insérer dans leur serrure et ressortir.
            Cinq ou six secondes : plus d’appareil, envolé !
            Les vieux cousins auront chaud, le voleur aura de l’air frais...

            Tout de même, Arsène Lupin, ou même Robin des Bois, avaient plus de coeur et de panache.

            Il faut dire que, dans cette histoire de tronc pillé, la partie est trop belle pour les malfaisants.

            Triste époque. L’Etat ne montre guère l’exemple qui pille les plus pauvres en leur faisant croire qu’il les aide...


          • ZenZoe ZenZoe 8 juillet 2019 15:48

            @cevennevive
            Vous avez tout à fait raison. C’est arrivé à des amis à Paris qui avaient eu le malheur de laisser leur cuisinère toute neuve sur le trottoir le temps d’aller ouvrir la porte. Pouf !
            A Paris aussi (mais sans doute ailleurs également). il y a des voleurs qui se spécialisent dans les camionnettes d’artisans et les guettent. Dès qu’elles se garent quelque part, ils fondent sur elle avec des sacs. Le pauvre artisan intervient chez un client, il revient, et sa camionnette est vidée ! Il a gagné sa journée.
            Oui, triste époque.


          • Fergus Fergus 8 juillet 2019 18:20

            Bonsoir, ZenZoe

            Effectivement, l’on constate des comportements du même type en d’autres circonstances, parfois dramatiques malheureusement. Et le fait est que les individus dénués de toute conscience se trouvent dans toutes les couches de la société.


          • Fergus Fergus 8 juillet 2019 18:32

            Bonsoir, cevennevive

            C’est franchement dégueulasse, mais hélas bien dans l’air du temps.

            Le fait est que l’Etat n’est pas exemplaire, c’est le moins que l’on puisse dire !


          • Alexis 9 juillet 2019 02:12

            @cevennevive
            C’est aux USA que j’avais pris conscience de la tendance aux vols les plus crétins en France.
            Au début des cabines téléphoniques, on trouvait un annuaire à l’intérieur. Quelques années après, ils avaient tous disparu (grosse valeur marchande !).
            Curieux de voir ce que contenait une boite sur un trottoir de Santa Monica, j’y découvre un paquet de journaux (Los Angeles Times, je crois). Je décide d’en acheter un ; la technique était simple : mettre une pièce de 25 cents dans la fente, ouvrir le couvercle – qui donnait accès à l’ensemble —, et se servir. Les Américains ne prenaient évidemment qu’un seul exemplaire. Mais j’imaginais qu’en France, au 2e client, le paquet aurait disparu.


          • Fergus Fergus 9 juillet 2019 08:21

            Bonjour, Alexis

            Pays paradoxal que les Etats-Unis : on respecte les boîtes de distribution des journaux mais on peut se faire poignarder quelques rues plus loin pour quelques dollars.


          • troletbuse troletbuse 9 juillet 2019 20:46

            @Fergus
            Hors sujet. 


          • nono le simplet nono le simplet 14 octobre 2019 04:57

            @San Jose
            confondu ? meuh non ... c’est son ancien pseudo dont il a perdu le mot de passe par une manipulation malencontreuse ... enfin, une histoire à dormir debout ... le genre d’histoire que tu dois comprendre ...


          • nono le simplet nono le simplet 14 octobre 2019 14:36

            @San Jose
            absolument rien


          • Alexis 8 juillet 2019 11:45

            Désolé pour la question idiote : s’agit-il d’une boite percée destinée à recueillir l’argent des aumônes ?

            Si c’est le cas, c’est certes scandaleux, mais ça ne m’étonne guère.


            • popov 8 juillet 2019 12:14

              @Alexis

              Il s’agit d’un tronc en fonte si j’ai bien lu.
              Voleurs de métaux ? Voleurs de tout ce qui peut être volé ?


            • UnLorrain 8 juillet 2019 13:25

              @popov

              Amusez-vous a écouter sur littératureaudio Le petit mendiant de Mirbeau Octave. Le petit mendiant apprendra a Mirbeau qu’il y a depuis très longtemps que les mendiants ont le droit de voler car un jour un mendiant vit un homme crucifié et le libera de sa souffrance en lui retirant les clous qui le maintenaient ainsi....eehh oui,les clous c’est de la feraille bonne pour la poche hihi


            • Fergus Fergus 8 juillet 2019 18:23

              Bonsoir, Alexis

              Il s’agit d’un objet en fonte aux couleurs de la SNSM. C’est probablement plus l’objet de collection qui était visé que la somme contenue dans le tronc.


            • Alexis 8 juillet 2019 18:59

              @Fergus
              Peut-être, bien que ça me paraisse difficile à exposer sur une cheminée.
              Mais avec les quelques euros qu’il contenait, on peut acheter combien de joints ?


            • Fergus Fergus 8 juillet 2019 21:07

              @ Alexis

              « bien que ça me paraisse difficile à exposer sur une cheminée »

              C’est un style d’objet très apprécié en région maritime. Ailleurs, la SNSM est assez peu connue.


            • baldis30 10 juillet 2019 11:08

              @popov
              bonjour,
               « Voleurs de métaux ? Voleurs de tout ce qui peut être volé 
               ? »
              Effectivement ... les plaques d’égouts, les câbles téléphoniques....
              Dans un pays étranger (à moins de 1500 km de la France) une entreprise se trouve privée d’électricité le matin à la reprise du travail ... pas grave... la ligne électrique a été démontée pendant la nuit ...



            • zygzornifle zygzornifle 8 juillet 2019 14:20

              A quand un tronc pour les 25 manifestants ayant eut 1 œil de crevé , les 5 une main d’arrachée etc.....

              Tronc a installer bien entendu dans la cour de l’assemblée nationale au milieu des voitures « en marche » pendant des heures pour garder la clim .....


              • Fergus Fergus 8 juillet 2019 18:26

                Bonsoir, zygzornifle

                Certes ! Mais hors sujet, non ?


              • troletbuse troletbuse 8 juillet 2019 16:40

                Chez moi, on a volé un avaloir d’égout. C’est une honte. Rétablissons la peine de mort pour ces voleurs. Il faut que j’en fasse un article.  :—))


                • Fergus Fergus 8 juillet 2019 18:28

                  Bonsoir, troletbuse

                  Je propose l’écorchement, puis la roue, suivis du bûcher.


                • Joseph DELUZAIN Joseph DELUZAIN 8 juillet 2019 19:26

                  @Fergus
                  Meeeeuhh non ... juste les coller sur une annexe et les larguer en haute mer. Après qu’ils se débrouillent ...
                  Après réflexion ça ne marcherait pas, la SNSM viendrait encore les sauver, c’est dans leur ADN. 


                • Fergus Fergus 8 juillet 2019 21:08

                  Bonsoir, Joseph DELUZAIN

                  « la SNSM viendrait encore les sauver, c’est dans leur ADN »
                  Effectivement. 


                • baldis30 10 juillet 2019 11:11

                  @Fergus
                  « l’écorchement, puis la roue, suivis du bûcher. »
                  bonjour
                  L’écartèlement ? les chevaux étant généreusement prêtés par un élevage réputé ...


                • izarn izarn 8 juillet 2019 18:36

                  Ce sont des migrants fauchés : Le multiculturalisme n’a rien foutre des bretons et des morts en mer.

                  Analysez vos pseudos idéaux de gauchiste...

                  Pour que les morts en mer soient respectés ; il faut foutre en l’air Macron et les migrants.


                  • Fergus Fergus 8 juillet 2019 18:52

                    Bonsoir, izarn4

                    N’importe quoi !
                    Cela dit, mieux vaut lire cela qu’être aveugle !


                  • Pauline pas Bismutée 8 juillet 2019 20:31

                    Bonjour Fergus

                    Malheureusement ce genre de comportement bien bas et bien lamentable ne semble plus étonner. Comme les vols d’effets appartenant aux patients dans un hosto ou je bossais. Lors d’inondations catastrophiques dans le Queensland (Australie) un des premiers messages télévisés de la police a été de « prévenir » les voleurs qu’il y aurait des patrouilles et qu’ils allaient être pris. Je ne suis pas spécialement une admiratrice de la société japonaise mais leur comportement semble bien différent …


                    • Fergus Fergus 8 juillet 2019 21:05

                      Bonsoir, Pauline pas Bismutée

                      Eh oui, les Français n’ont pas le monopole de ces actes. 

                      Le fait est que la société japonaise est beaucoup plus respectueuse des règles et des biens d’autrui.


                    • zygzornifle zygzornifle 9 juillet 2019 08:41

                      2300 Milliards de dette , qui a volé le tronc ?


                      • troletbuse troletbuse 9 juillet 2019 09:11

                        Un vol de tronc, c’est quand même moins dangereux qu’un vol d’étron smiley


                        • GrandGuignol GrandGuignol 9 juillet 2019 14:32

                          Surement un coup des Russes !


                          • troletbuse troletbuse 9 juillet 2019 20:40

                            @GrandGuignol
                            Bien sûr, c’est Poutine. J’espère que Micron va en parler à la télé. Inadmissible  smiley


                          • Taverne Taverne 9 juillet 2019 14:36

                            Bonjour Fergus,

                            De façon générale, je souscris à ton indignation. Avec des raisons personnelles : mon grand-père paternel était un marin pêcheur intrépide à Primelin au port du Loch), près d’Audierne et il a sauvé de nombreuses vies en mer, en échange de la captation d’une partie des cargaisons, comme le voulait l’usage (A l’époque c’était moral).

                            De façon plus pratique, comment juger un comportement sans en connaître l’auteur ? Il me semble que l’on ne peut pas détacher les deux choses.


                            • Fergus Fergus 9 juillet 2019 17:43

                              Bonjour, Taverne

                              Je me souviens que tu as déjà évoqué cet homme auquel tu portes un grand respect.

                              « comment juger un comportement sans en connaître l’auteur ? »
                              Il va de soi que je comprends cette remarque pour les vols induits par le dénuement.
                              En revanche je les trouve inexcusables lorsqu’ils motivés par un trivial désir de collection. Or, les vols de troncs de la SNSM sont très souvent le fait de collectionneurs d’après les bénévoles de l’association. 


                            • Xenozoid 9 juillet 2019 18:10

                              @Xenozoid

                              et imagine si se tronc avait été sur un bateau plei de migrants


                            • Xenozoid 9 juillet 2019 18:11

                              @Xenozoid

                              rectif

                              et imagine si ce tronc avait été sur un bateau plein de migrants


                            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 9 juillet 2019 22:07

                              Salut Fergus,


                              Le sujet de ton article, plus le mien , un bel échantillonnage de notre beau pays,.. inquiétant quand même enfin un peu !


                              Heureusement qu’il existe encore moult braves gens, et cela nos médias ben connaissent pas !


                              @+P@py


                              • Fergus Fergus 10 juillet 2019 08:42

                                Bonjour, Gilbert Spagnolo dit P@py

                                « Heureusement qu’il existe encore moult braves gens, et cela nos médias ben connaissent pas ! »


                                Le fonds de commerce des médias est, c’est bien connu, majoritairement basé sur les catastrophes, les dysfonctionnements et la criminalité. C’est ce qui fait vendre ! Hélas ! 



                              • baldis30 10 juillet 2019 11:19

                                @Fergus
                                re...
                                 « Le fonds de commerce des médias est, c’est bien connu, majoritairement basé sur les catastrophes, les dysfonctionnements et la criminalité. »
                                Et surtout pas sur ce qui pourrait faire évoluer les choses ! Le premier gourou auto-proclamé qui parle emporte leur adhésion et impossible d’en démordre ... Quand et qu’en penseraient le lecteur, l’auditeur ou le téléspectateur ...


                              • Fergus Fergus 10 juillet 2019 18:00

                                Bonsoir, baldis30

                                « Le premier gourou auto-proclamé qui parle emporte leur adhésion »

                                A qui pensez-vous ? Je ne vois pas de « gourou » qui ait réussi en France sous la Ve République.


                              • ETTORE ETTORE 14 juillet 2019 23:32

                                Bonsoir Fergus.

                                Fétichisme financier ? il n’y a aucune moralité à trouver à ce vol.

                                Dans la commune voisine....c’est la porte en fer forgé du cimetière qui a été volée.

                                Tout disparait, même les anciennes baignoires en fonte dans les champs, et qui servaient à abreuver les chevaux.

                                Ca ou autre chose....vol dans les églises....vol de tout ce qui peut avoir une valeur marchande quel qu’elle soit, sans aucune prise de conscience du danger que cela peut engendrer ( tout autant sur l’affectif que sur le physique)

                                La valeur des choses, n’y est plus ! C’est un peu le miroir des êtres d’aujourd’hui !

                                Pour beaucoup, tellement de choses sont inutiles, juste par ignorance...

                                Les autres parient sur le peu de connaisseurs restants, pour valoriser leurs marchandises, volées ou pas. (comme quoi ce n’est pas toujours la rareté de l’objet qui fait son prix)

                                On a volé le cerveau de beaucoup d’individus, alors, quoi d’étonnant à ce que cette façon de faire soit la réelle légitimation de cette société ?


                                • Fergus Fergus 15 juillet 2019 09:27

                                  Bonjour, ETTORE

                                  Vous avez raison, hélas !

                                  En l’occurrence, ce qui a scandalisé nombre de Costarmoricains, au milieu de tous ces vols malheureusement banalisés dans une société où la perte des valeurs morales s’amplifie année après année, c’est le double symbole bafoué. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité