• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sauvons le château de Saulxures-sur-Moselotte !

Sauvons le château de Saulxures-sur-Moselotte !

Les BLE ont décidé d’apporter leur soutien à l’association les Amis du château de Saulxures-sur-Moselotte dans les Vosges, qui milite comme elle peut pour sauver de la destruction un fleuron architectural du patrimoine lorrain surnommé le « Versailles vosgien » ou encore le « petit Versailles ».

Afin de sensibiliser l’opinion publique et les élus, l’association a dernièrement envoyé une lettre au ministère français de la culture et de la communication, au Parlement européen, à la DRAC de Lorraine, au conseil régional de Lorraine, au conseil économique et social de Lorraine, au conseil général des Vosges, à la préfecture des Vosges et à la communauté de communes de la Haute-Moselotte, et lancé une pétition sur internet.

Car aujourd’hui, le château de Saulxures-sur-Moselotte, construit sous le Second Empire entre 1854 et 1861 sur les plans de l’architecte Charles Perron, est tout bonnement menacé de démolition. En effet, son propriétaire privé a dû se résoudre à l’abandonner depuis les années 1970. Le projet d’une paysagiste prévoit d’en récupérer seulement les pierres et les statues pour les réinstaller dans une carrière de Travexin, à Ventron. Le démontage pourrait intervenir au début de l’année prochaine. Cependant, les superbes cariatides et atlantes de la façade ne sont pas sûrs d’être conservés. Il semblerait en effet qu’ils soient rongés par le salpêtre. D’autres projets envoient encore le château beaucoup plus loin comme en Allemagne ou aux Etats-Unis ! L’inévitable démolition serait désormais plus qu’une question de mois, voire de semaines.

Commandé par la veuve d’un riche industriel, ce château est pourtant un formidable témoignage de l’âge d’or de l’industrie textile vosgienne. Il n’a ainsi rien à envier à ceux des maîtres de forge du Nord de la Lorraine, que ce soit au niveau de ses dimensions, de son architecture ou de sa décoration. Parquet en marqueterie, larges cheminées en marbre de carrare, escalier d’honneur monumentale recouvert d’un tapis rouge, somptueux plafonds peints par Félix Haffner, sculptures multiples, grandes tapisseries, rien n’avait été trop beau pour la construction de cet édifice de style Louis XV, réalisé par les plus grands artistes de l’époque. Les grilles, œuvres de Desforges, Brochon et des frères Festugières étaient les copies de celles de la place Stanislas à Nancy. Mieux, elles s’ouvraient sur un perron flanqué de quatre splendides cariatides, immortalisant les quatre saisons, que l’on doit au sculpteur Georges Clère, un des décorateurs du nouveau Louvre de Napoléon III. A l’origine, deux grandes verrières reliaient le bâtiment principal aux deux dépendances. Un ravissement pour les yeux.

Transmis aux générations suivantes, le château a finalement été abandonné en 1972. Il y a bien eu quelques projets de reprise mais aucun n’a abouti. Il était pourtant prévu d’y transférer la maison familiale de la commune, mais les collectivités locales subventionnaient uniquement les constructions neuves à l’époque. Au bout du compte, la toiture du château s’est effondrée, tout comme les plafonds. Les intempéries ont achevé le travail. Les grilles ont disparu. Le pillage et le vandalisme ont dépouillé l’édifice de tout ce qui était précieux à l’intérieur. Il y a quelques années, la mairie a même dû prendre un arrêté de péril, contraignant le propriétaire à fermer l’accès au site. Depuis quelques semaines, les arbres qui cachaient la façade ont été coupés pour laisser place à un véritable paysage de désolation. Le château tombe en ruines. Malgré cet état de délabrement avancé, le gros œuvre est encore en très bon état avec son soubassement en énormes blocs de granit, ses parements en grès rose des Vosges et ses nombreuses sculptures.

Depuis 1984, le château est inscrit à l’inventaire des monuments historiques. Il n’est donc pas classé. De ce fait, l’Etat français ne peut pas imposer d’y entreprendre des travaux. Pourtant, les prototypes des cariatides en plâtre sont conservés au Louvre.

Ce patrimoine inestimable ne doit pas être perdu. Sa mémoire mérite beaucoup mieux que la destruction pure et simple.

Il ne faudrait cela dit pas oublier l’essentiel, autrement dit que ce joyau architectural ne serait pas dans ce piteux état si son propriétaire actuel ne l’avait pas délibérément abandonné depuis 30 ans. Ce dernier n’a ainsi strictement aucun respect pour le patrimoine culturel, historique et artistique dont il a hérité. En réalité, il n’a jamais voulu vendre le château, de peur d’avoir un voisin qui aurait pu lui faire de l’ombre. En effet, il est évident que seuls les usines textiles, le patrimoine immobilier et les forêts qui apparaissaient rentables ont intéressé le propriétaire, mais en aucun cas le château, qui constituait une source de dépenses plutôt que de revenus. Il ne faut pas non plus oublier les conditions dans lesquelles ont été vendues les grilles imitations de la place Stanislas de Nancy, les parquets de chêne, les cheminées en marbre et tout ce qui pouvait faire un peu de fric. Les livres de l’imposante bibliothèque ont même fini dans un camion benne d’une papeterie. Lamentable, honteux, odieux.

Si rien n’est fait, il ne restera donc plus que les images pour se souvenir de l’épopée de l’industrie textile dans les Vosges. Après les emplois et les usines, le textile vosgien n’aura même pas pu sauvegarder son patrimoine architectural...

Afin de ne pas laisser le château de Saulxures-sur-Moselotte tomber dans l’oubli, les Amis du château ont donc lancé une pétition sur internet. Elle a déjà recueilli près de 2 000 signatures. Ainsi, tout est faisable, ce n’est qu’une question de volonté politique.

Si vous aussi vous n’acceptez pas de voir raser le patrimoine lorrain et que voulez comme nous changer les choses, signez et faites signer la pétition en ligne : http://www.petitionduweb.com/Sauvons_le_chateau_de_SaulxuressurMoselotte-4921.html.

Retrouvez également ce sujet sur BLE Fondation : http://blefondation.e-monsite.com/rubrique,des-monuments-a-sauver,233274.html.

Merci de votre soutient et de votre collaboration.

(Source : les Amis du château de Saulxures-sur-Moselotte)


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 17 novembre 2009 14:12

     y a pas de sous pour les pauvres
    rien a cirer de ton chateau


    • Kelson 17 novembre 2009 14:23

      <ironie>Il faut remarquer ici, sur le fond, l’articulation de la pensée et sur la forme, la subtilité syntaxique. L’extrême politesse pourrait faire l’objet d’un plus long traitement.</ironie>

      En un mot : affligeant !


    • Jim 17 novembre 2009 14:24

      Ouais trop d’accord avec Foufouille !
      Rien à cirer de ton chateau, ni des autres chateaux, ni des églises, ni des musées ni de tout ce qui ne donne pas de sous pour les pauvres.
      Des sous pour les pauvres, des sous pour les pauvres !
      Cassons tous ces chateaux, églises musées pour construire des maisons pour les pauvres !
      Supprimons les droits civiques à tous ceux qui gagnent plus de 1500 €/mois
      Pendons les patrons avec les boyaux des curés !
      Foufouille président !


    • foufouille foufouille 17 novembre 2009 15:05

      faut pas oublier les 20% qui vivent en dessous du smic
      en plus c’est une ruine capitaliste son chateau
      on a quand meme 100000 sdf et au moins autant qui vivent en camping
      alors qu’il y a des tas de baraque qui tombent en ruine
      et aussi des gens qui mendient pour bouffer
      donc rien a cirer du chateau
      vendons versailles et les eglises vides, ca fera des sous


    • Shaytan666 Shaytan666 17 novembre 2009 17:10

      Ouais ! vendons également les stades de foot, les salles de concert...etc  smiley


    • Shaytan666 Shaytan666 17 novembre 2009 17:13
      Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,Les aristocrates à la lanterne ;Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,Les aristocrates on les pendra ;Et quand on les aura tous pendus,On leur fichera la pelle au c...

    • ZEN ZEN 17 novembre 2009 15:32

      Foufouille n’a que trop raison sur le fond
      Mais ce n’est pas aux monuments historiques qu’il faut s’en prendre, mais aux banques
      Ce chateau pourrait servir de lieu pour une association, par exemple

      Je ne connaissais pas, bien que Vosgien d’origine
      « ce château est pourtant un formidable témoignage de l’âge d’or de l’industrie textile vosgienne. »
      Age d’or pour qui ?
      Quand on sait comment Boussac traitait ses ouvriers...


      • nephilim 17 novembre 2009 16:00

        Et bien les gueux !!! vous ne voulez pas sauver le Chateau, symbole de l’exploitation
        des hommes ??


        • Shaytan666 Shaytan666 17 novembre 2009 17:08

          J’ai déjà du mal à entretenir le mien, je vais quand même pas payer pour celui des autres.


        • Groupe BLE Lorraine BLE 17 novembre 2009 17:27

          No coment.


          • PhilVite PhilVite 17 novembre 2009 18:25

            Toutes les constructions humaines sont appelées à disparaître. Un peu plus tôt, un peu plus tard...
            De plus, une ruine de château c’est beaucoup plus émouvant qu’un château en bon état. cela rappelle très fort que tout est éphémère. Laissez mourir ce château puisque l’industrie textile des Vosges, dont il symbolisait la puissance, est morte elle aussi.
            Si vous me dites qu’à ce compte là, il n’y a qu’à laissez tomber le château de Versailles puisque le roi soleil n’y est plus, je vous répondrai qu’en effet je n’y verrai guère d’inconvénient. Une construction, simple maison ou château, est bâtie pour un usage donné. Quand cet usage a disparu, il me semble bien vu d’en recycler les matériaux pour un usage nouveau. Finalement, c’est une vision très écologique !


            • PhilVite PhilVite 18 novembre 2009 10:27

              Ah, que j’aime ce genre d’entrée en matière. Vous, on peut dire que vous êtes doué pour la discussion !
              Dommage...Je vous laisse donc à vos certitudes.


            • moebius 17 novembre 2009 22:31

              et vous voulez en faire quoi de ce chateau qui n’a pas une valeur architecturale ou historique si inestimable, soit dit en passant ? Le siége social de votre association ?


              • brieli67 18 novembre 2009 09:16

                Place Stan à vendre !!

                pour renflouer les caisses !


              • Ichtus02 Ichtus02 17 novembre 2009 23:00

                je suis natif de Cornimont juste à côté de saulxures.

                je ne savais même pas qu’il existait ce château.

                Si qulequ’un peut me dire où il est à Saulxures : aux Amias, aux Longènes, vers Thiéfosse ???


                • docdory docdory 18 novembre 2009 10:19

                  @ Blé


                  La lecture de votre article suscite chez moi deux sentiments contradictoires ou complémentaires :
                  1°) Il faut sauver ce château , en application du principe « a thing of beauty is a joy forever » ,
                  2°) il ne faut pas sauver ce château en raison du principe d’impermanence qui fait que toutes les constructions admirées par l’humanité sont vouées à la destruction inéluctable , telle qu’elle est , par exemple , décrite dans le livre « homo disparitus ». 
                  Dans 50 millions d’années , la dérive des continents aura fait entièrement disparaître la Méditerranée , qui aura été remplacée par une immense chaîne de montagnes dont la hauteur prévisible équivaudra à celle de l’Himalaya. Cette chaîne de montagne débordera sur une bonne partie de l’Europe . La question de la subsistance de ce château est donc de toutes façons réglée dans l’avenir....


                  • PhilVite PhilVite 18 novembre 2009 10:32

                    Faites gaffe, y’a Doguet qui va vous allumer sur le 2°) !!


                  • Lucie A. Lucie A. 18 novembre 2009 12:59

                    ce n est pas parce que pas grand monde le connait qu il ne vaut rien ce chateau ! (un chateau abandonné est d’ailleurs rarement promu...)
                    enfin, il a peu de chances d etre sauve ce chateau, il me semble, non ?


                    • Groupe BLE Lorraine BLE 18 novembre 2009 19:18

                      Nous n’avons pas la prétention d’en faire le siège association. Non, nous voulons soit (plusieurs perspectives en faisant l’hypothèse que le budget soit suffisant) :

                      - l’ouvrir au tourisme (+ musée du textile vosgien ?)
                      - hôtel d’entreprises pour redynamiser le secteur
                      - éventuellement des logements

                      bien à vous,

                      Les BLE


                      • Patrick 17 décembre 2009 22:26

                        J’ai joué dans ce chateau en étant gamin ...
                        Les Saulxurons ont toujours un temps de retard !! Une extention de l’hospice Géhin dans ces lieux aurrait eut fier allure .
                        Un musée du textile , je n’y crois pas , et sans doute pas sans le soutien des industriels locaux . et puis , il y a déjà un musée du textile à Ventron !
                        Un hôtel d’entreprises : beaucoup trop grand pour le dynamisme de Saulxures !!
                        Des logements , pourquoi pas ... mais quand même assez risqué pour le promoteur qui s’engagerait dans ce défis compte tenu du marché local !!!


                      • Groupe BLE Lorraine BLE 24 novembre 2009 17:27

                        Le Château de Saulxures réhabilité ?

                        Alors que la pétition continue de circuler et approche aujourd’hui les 3 000 signatures, le Petit Versailles vosgien pourrait trouver une seconde vie et ainsi échapper à la démolition
                        . A condition toutefois de convaincre le propriétaire des lieux, à savoir le groupe Incopar, à qui appartiennent les Filatures de Tissages de Saulxures, autrement François Vandamme. Selon plusieurs sources concordantes, cette bâtisse d’exception pourrait être réhabilitée en salle de spectacle, résidence d’artiste et musée, conformément au projet de l’association des Amis du château. Restera encore à savoir si le Petit Versailles vosgien pourra être sauvé de la ruine grâce à ce projet qui devrait répondre aux normes HQE (Hautes Qualités Environnementales). Affaire à suivre. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès