• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Scénarios prospectifs de la crise iranienne

Scénarios prospectifs de la crise iranienne

JPEG

Depuis l’arrivée au pouvoir du président américain Donald Trump, il s’est passé beaucoup de choses qui nous ont appris à regarder au-delà de ses paroles et de sa rhétorique. Le président dispose d’une grande flexibilité politique et de la capacité de dépasser les positions et les orientations qu’il adopte pour établir de nouvelles voies stratégiques en accord avec ses objectifs.

Certains se trompent en se forgeant une vision analytique des scénarios de crise entre les Etats-Unis et l’Iran à partir des propos du président Trump à Tokyo. Ces déclarations n’impliquaient pas un recul par rapport à toutes ses positions fermes à l’égard du régime iranien.

Trump a des intentions spécifiques, dont la plus importante est de forcer le régime iranien à respecter la loi et à s’asseoir pour négocier et accepter les termes de la Maison Blanche. Il s’efforce d’atteindre ses objectifs soit par la mobilisation et l’escalade militaires, soit en demandant des négociations et en gardant les portes ouvertes dans le cadre d’une stratégie de la carotte et du bâton.

Il fait de la politique à sa façon, non pas en suivant les règles du jeu telles qu’elles sont perçues par les experts et les analystes, mais à un rythme très rapide entre escalade et calme. La plupart du temps, les analystes politiques ne suivent pas le rythme de ses déclarations et ne parviennent pas à expliquer sa transition du calme à l’escalade et vice-versa.

La partie iranienne parie sur le refus du président Trump d’aller en guerre parce qu’ils estiment que cela compromettra ses chances de gagner un second mandat en cas de conflit militaire avec l’Iran avant l’année des élections. Mais ce pari est en quelque sorte un risque non calculé.

Le président Trump a fait un assez bon travail pour dompter et coincer le régime iranien qu’aucun président précédent n’avait fait auparavant. En fait, Trump a fait comprendre au régime iranien qu’il était devant une menace réelle pour son existence même. Cela l’a incité à envoyer ses envoyés dans plusieurs pays, appelant à la signature d’un accord de «  non-agression  » avec les pays voisins et à d’autres tentatives pour absorber les effets de la pression américaine sans précédent.

Avant même que l’interdiction des exportations pétrolières iraniennes n’entre en vigueur le 2 mai, les exportations pétrolières iraniennes ont chuté à environ 400 000 barils par jour, perdant environ 1 million de barils. L’Iran pariait sur les positions de la Chine, de la Turquie et de l’Inde, qui avaient rejeté les sanctions américaines contre l’Iran. Mais ils ont fini par se conformer à la décision américaine et ont cessé d’acheter du pétrole iranien.

En fait, le président Trump fait une pression très intelligente sur l’Iran. Les médias américains ont rapporté qu’il avait reporté la nouvelle interdiction américaine des exportations pétrochimiques de l’Iran, comme prévu pour la deuxième quinzaine de mai. On voulait donner au régime iranien l’occasion d’envisager des négociations avant de refuser au Trésor iranien le droit d’exporter la deuxième marchandise la plus précieuse de l’Iran après le pétrole.

Dans le contexte de l’approche de Trump à l’égard de l’Iran, on ne peut pas dire que le scénario de guerre a été écarté. Tout peut arriver.

D’un point de vue stratégique, le début de l’affrontement avec l’Iran nécessitera évidemment des dispositions proactives ainsi que des préparatifs politiques, militaires et logistiques qui peuvent prendre jusqu’à plusieurs mois. Donner l’occasion de parler de négociations et d’autres sujets ne signifie pas renoncer à la confrontation.

Tout ce qui s’est passé a pour but de convaincre le Congrès américain et l’opinion publique que tous les moyens de dialogue et de négociation avec les Iraniens ont été épuisés avant que l’administration ne fasse un pas en avant vers une escalade militaire.

Ce qui rend probable le scénario de guerre, c’est l’attitude du régime iranien lui-même. Les Gardiens de la révolution iraniens ont insisté sur la provocation et les déclarations menaçantes. La confirmation la plus récente est celle du commandant adjoint de la garde, l’amiral Ali Fadavi. Il a déclaré que son pays soutient les Houthis autant que possible au Yémen et que ce qui empêche l’Iran d’envoyer des forces au Yémen, comme c’est le cas en Syrie, est le siège. Plus provocant, dit-il : «  Nous ne sommes pas présents au Yémen, et si nous y étions, les Houthis auraient contrôlé Riyad. L’Arabie Saoudite sait que si l’Iran pouvait atteindre les Houthis, la situation aurait été différente.  »

Comment la sécurité et la stabilité peuvent-elles prévaloir alors que ces dirigeants nourrissent tant d’hostilité et de haine ? Comment le monde peut-il croire aux déclarations des politiciens iraniens sur les accords de non-agression ou à la volonté d’établir des relations équilibrées quand des déclarations aussi sévères sont faites ?

En fait, le scénario de tension se maintiendra tant que le régime iranien ne renoncera pas à son comportement, ne retrouvera pas sa rationalité politique et ne démontrera pas son engagement envers les principes des Nations Unies et sa responsabilité dans la préservation de la stabilité et la sécurité internationales.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.29/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • phan 12 juin 23:13
    L’accord de Vienne sur le nucléaire iranien ou plan d’action conjoint (en anglais : Joint Comprehensive Plan of Action ou JCPoA traduit en français par l’International Atomic Energy Agency comme Plan d’action global commun (PAGC) ; en persan : برنامه جامع اقدام مشترک) est un accord signé à Vienne, en Autriche, le 14 juillet 2015, par les huit parties suivantes : les pays du P5+1 (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies — les États-Unis, la Russie, la Chine, la France et le Royaume-Uni — auxquels s’ajoute l’Allemagne), ainsi que l’Union européenne et l’Iran. Cet accord-cadre a pour but de contrôler le programme nucléaire iranien et de faire lever les sanctions économiques qui touchaient le pays.
    Quel est le gros con, escroc, tricheur et menteur qui a déchiré cet accord, fruit de douze ans de négociations ?

    • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 13 juin 08:48

      Les inspecteurs de L’Agence Internationale pour l’Energie Atomique ont découvert que l’Iran avait considérablement accéléré sa production d’uranium enrichi depuis le 20 mai dernier.
      Selon des spécialistes de l’AIEA, la théocratie chiite pourrait produire suffisamment d’uranium de qualité militaire en moins d’un an pour fabriquer une bombe atomique.

       

      Le compte à rebours est à nouveau enclenché – ce qui prouve une nouvelle fois le déficit de l’accord de 2015 -. Les Etats-Unis ont réagi en élargissant leur embargo sur les exportations de brut perse en y incluant le fer, l’acier, l’aluminium et le cuivre. La vente de ces métaux coupe Téhéran de 10 pour cent supplémentaires de ses revenus.

       

      Mais ce n’est pas tout : Donald Trump, qui ne souhaite pas la guerre, pourrait être obligé de la faire. Et Israël répète à qui veut l’entendre qu’elle ne laissera pas la dictature chiite accéder à la bombe atomique, que celle-ci la menace, de même que l’ensemble du reste du monde.


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 13 juin 09:00

        @Ilan Tavor aka Massada

        Et pendant ce temps on vous laisse en produire smiley ... sans aucune inspection .
        A quand des sanction ou une régularisation du stock israélien ? :-> smiley

        Qu’ en est t’ il donc des projet saoudien ? 



      • Raymond75 13 juin 09:11

        @Ilan Tavor aka Massada

        Ce sont les Français qui ont livré clé en main à Israël la centrale plutonigène de Dimona, les plans et les outils pour construire des bombes nucléaires, et même le missile ’Jericho’ à l’origine un missile Dassault.

        Israël est le seul pays qui dispose d’un armement nucléaire au Moyen Orient, et qui menace régulièrement les pays voisins.

        L’Iran ne possède pas d’armes nucléaires, est cerné par des bases américaines et britanniques, ainsi que par des flottes militaires occidentales pourvues d’armes nucléaires.

        Israël est un pays qui ne vit que par la propagande la plus grossière (cf Massada israélien des services de propagande et Labrune, sioniste de salon), par le mensonge, par la menace, et par le soutien total des seules USA.

        La diaspora juive se tait par crainte de représailles, et par esprit clanique ethnique. Les Juifs occidentaux se gardent bien d’aller vivre dans ce pays, et nombreux sont ceux qui après quelques temps d’expérience quittent ce pays.

        Le seul élément qui fait encore unité dans ce pays est l’armée, et la menace permanent évoquée par les propagandistes.

        En mettant obstinément en place un régime d’apartheid, ce pays se condamne lui même et se met en dehors de la communauté internationale.


      • covadonga*722 covadonga*722 13 juin 09:25

        @Ilan Tavor aka Massada
         bonjour Massada , sauf qu’a part les Etats Unis qui l’ont utilisé en 1945 , et l’activation defcom usa/urss de la crise cubaine .Vous restez le seul Etat a l’avoir activé stratégiquement lors d’un conflit .Rappelez vous 6 jours guerre du Kippour 
        l’escadron nucléaire qui venait d’etre transformé des Vautour Français sur les phantom f4 us est ostensiblement mis en alerte et armé .Miracle le pont aérien 
        US commence depuis les bases en RFA 8 heures après.Faut reconnaître que vous savez tordre le bras de votre allié US déjà en 1967 vous lui avait presque coulé un bateau espion qui commençait a démontrer que vous aviez enfumé tout le monde eux inclus .
        cdtl
        asinus 


      • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 13 juin 10:01

        La dissuasion nucléaire israélienne est indispensable à la survie d’Israël.
        Empêcher l’Iran de devenir une Puissance Nucléaire est indispensable à la survie d’Israël.
        Israël mettra tout en oeuvre pour assurer sa survie.
        L’avis de la France ou de l’Europe ne rentre pas dans l’équation.


      • covadonga*722 covadonga*722 13 juin 10:40

        @Ilan Tavor aka Massada
        ’avis de la France ou de l’Europe ne rentre pas dans l’équation.

        je suis d’accord , sauf que vous ne pouvez prétendre hurler « au loup » nucléaire Iranien alors que vous etes les seuls de la region a l’avoir intégrés non pas comme « ultima ratio » dans la politique d’Israël mais dans le raisonnement stratégique de Tsahal.
        Par ailleurs le saoud MBS finançant le nucléaire pakistanais ne vous dérange pas ?
        Ca n’est pas le nucléaire Iranien qui vous dérange , c’est que deux états aussi légitimes historiquement que vous Turquie Iran vous contestes la prééminence stratégique qui vous permet de vous arroger des passes droits internationaux
        cf le contentieux sur le gisement gazier au large du Liban .... 


      • covadonga*722 covadonga*722 13 juin 10:41

        @covadonga*722
        « La dissuasion nucléaire israélienne est indispensable à la survie d’Israël  »
        c’est probable , sauf que pour l’insant elle vous a servit uniquement a tordre le bras de votre allié US 


      • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 13 juin 10:55

        @covadonga*722
         
        Je n’ai pas de boule de cristal mais je pense que ce contentieux sera réglé dans les six mois à venir.
        Les deux pays devraient prochainement négocier un calendrier pour parvenir à un accord sur la démarcation de la frontière.

        Israël et le Liban sont à la recherche de sociétés internationales pour commencer l’exploitation du pétrole et du gaz. Aucune compagnie ne sera encouragée à participer à un tel projet si le différend entre le Liban et Israël n’est pas résolu.


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 13 juin 12:54

        @Ilan Tavor aka Massada

        Vous pouvez très bien vous passer de l’ arme nucléaire Vous êtes l’ un des pays les mieux armé au moyen orients ... Mais vous ne voulez pas vous en passer et encore moins qu’ on vous inspecte y compris sur les arme biologique pourtant interdite .

        Bien sur que si , cela regarde le reste du monde , car les retombé ne s’ arrête pas aux frontières. Les virus non plus  



      • Cadoudal Cadoudal 13 juin 14:48

        @Cyrus (TRoll de DRame)
        Hassa bint Salmane, soeur du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane 

        « Il faut le tuer, ce chien, il ne mérite pas de vivre », s’était emportée la princesse, selon les dires de l’artisan

        Si l’artisan parle arabe comme la princesse et son garde du corps, cela ne regarde pas la justice Française.

        https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/la-soeur-du-prince-saoudien-mbs-jugee-a-paris-pour-des-violences-sur-un-plombier-7797836933


      • JC_Lavau JC_Lavau 13 juin 16:22

        @Ilan Tavor aka Massada. C’est bien pourquoi israël tenait tant à assassiner JFK, et fut partie prenante au complot de l’assassinat : pouvoir produire autant de plutonium militaire que possible, sans la moindre inspection internationale.


      • Claude Simon Claude Simon 13 juin 08:51

        Trump, psychiatre traitant de la paranoïa en vogue au Sionistan, serait t’il en train de préparer son pays à sortir du schiste ?


        • njama njama 13 juin 10:27

          L’Iran un problème ?

          ça dépend pour qui...

          le nucléaire iranien un problème ? et pourquoi ce pays de 50 millions d’hab. n’aurait pas droit au nucléaire pour diversifier ses ressources énergétiques ?

          c’est quoi au juste l’enjeu ? l’Iran vraiment ? ou simplement parce que l’Iran se trouve sur l’axe des « nouvelles routes de la soie » et qu’en conséquence quand elles seront abouties certains y perdront des plumes et de l’influence économique et politique...

          https://www.elwatan.com/edition/economie/gigantesque-projet-des-nouvelles-routes-de-la-soie-lalgerie-signe-un-memorandum-dentente-avec-la-chine-09-06-2019

          dès lors on comprend mieux pourquoi certaines puissances s’emploient à déstabiliser le moyen-orient...

          Les histoires de chiites vs sunnites ou autres oppositions ethniques c’est juste pour distraire la galerie


          • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 13 juin 10:34

            Incidents ce matin dans le Golf sur plusieurs pétroliers.
            Difficile de ne pas y voir l’implication de l’Iran qui risque très gros à ce petit jeu.


            • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 13 juin 13:05

              @Ilan Tavor aka Massada

              https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_guerres_de_l%27Iran

              c’ est bizarement l’ un des rare pays qui ne vous ais jamais livré de guerre .
              https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_guerres_d%27Isra%C3%ABl

              Encore plus bizarre , vous etes maintenant copain avec les plus acharné de vos ennemi egypte , liban , jordanie ....

              Seriez vous un peut maso ?


            • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 13 juin 14:19

              La situation est grave : L’Iran a lancé une deuxième vague d’attaques contre les pétroliers du Golfe.

               

              Après une première vague d’attaques contre des cibles pétrolières dans le Golfe, l’ambassade américaine à Bagdad et une cible israélienne sur le mont Hermon la dernière semaine de mai, l’ Iran a lancé une deuxième vague d’attaques ce jeudi 13 juin.

               

              Plusieurs pétroliers transportant du pétrole du Golfe ont été attaqués. Un pétrolier de la compagnie norvégienne Frontline a été touché par une torpille au large de Fujaïrah. Mais aussi les navires Front Altair et le Kokuka Courageous, qui sont respectivement sous pavillon des îles Marshall et du Panama.
               
              De plus , le centre britannique des Opérations commerciales maritimes, qui dépend de la Royal Navy, fait lui aussi état d’un incident de navigation en mer d’Oman.

               

              Des nouvelles en provenance d’Oman et du Pakistan ont fait état d’énormes explosions sur deux super-pétroliers qui naviguaient près de leurs côtes.


              • Alexis 13 juin 14:36

                @Ilan Tavor aka Massada

                « sous pavillon des îles Marshall et du Panama »

                On ne souligne jamais assez la puissance navale de ces 2 grands pays.


              • njama njama 14 juin 09:10

                @Ilan Tavor aka Massada

                Et voilà l’Iran accusé sans la moindre preuve ?

                dans les affaires criminelles on s’interroge toujours pour savoir à qui profite le crime...
                C’est ici que la liste des suspects potentiels pourrait être longue et les iraniens ne figureraient pas en tête de liste car ce serait aller contre leurs intérêts...

                Les compagnies pétrolières, le Cartel des Sept Sœurs pour être plus précis, pourraient plus que rentabiliser l’opération avec l’augmentation du cours du brut que cela va provoquer
                certains États également pourraient être intéressés dans la manœuvre, les taxes additionnelles sur les hydrocarbures sont une sacrée variable d’ajustement budgétaire
                Israël a également intérêt à déstabiliser l’Iran pour changer le régime et rétablir la fourniture de pétrole iranien pour alimenter son oléoduc reliant Eilat à Ashkelon comme au bon vieux temps du Shah d’Iran
                https://www.agoravox.fr/commentaire4934698


              • njama njama 14 juin 09:14

                A priori sauf informations contraires les objectifs hégémoniques d’Israël n’ont pas changé depuis 2008, et dans les guerres économiques véritables pugilats entre acteurs, il faut s’arranger pour affaiblir ses concurrents...

                ISRAEL PETROLE & GAZ - Israël veut devenir un acteur majeur du développement régional dans les secteurs du pétrole et gaz.
                26 févr. 2008
                Israël cherche à devenir un acteur majeur dans le transport du pétrole brut du Caucase vers l’extrême Orient. Son principal atout actuel est l’oléoduc qui relie Ashkelon à Eilat.
                Le principe est simple : si Israël parvient à finaliser le projet de navette de super-tankers de 250.000 tonneaux entre Ceyhan (ville turque qui reçoit du pétrole d’Azerbaïdjan et de Georgie) et Ashkelon, alors Israël se servirait de son oléoduc et d’autres super-tankers de 280.000 à 310.000 tonneaux pour transporter le pétrole jusqu’à à Eilat, et Eilat pourrait alors servir de point de passage pour livrer l’Inde, le Japon, et la Chine.

                (lien mort) http://www.israelvalley.com/news/2008/02/26/15976/israel-petrole-gaz-israel-veut-devenir-un-acteur-majeur-du-developpement-regional-dans-les-secteurs-du-petrole-et-gaz


              • JC_Lavau JC_Lavau 14 juin 13:46

                @Ilan Tavor aka Massada. Tiens, une riche idée qui va te plaire : YAKA dire que les avions et les vedettes lance-torpilles qui ont tenté de couler le USS Liberty le 8 juin 1967, avec la complicité de LBJ, c’était rien que des iraniens !
                Hein que c’est une bonne idée qu’elle est bonne !


              • michel maugis michel maugis 13 juin 14:31

                Toujours la même hypocrisie chez ce mercenaire de la politique du gangster.


                « Trump a des intentions spécifiques, dont la plus importante est de forcer le régime iranien à respecter la loi et à s’asseoir pour négocier et accepter les termes de la Maison Blanche. »

                Si l’auteur n’était pas un inconditionnel du fascisme US, il aurait dit

                Forcer le gouvernement iranien à respecter SA LOI ( celle des USA)

                C’est bien le régime ordurier US qui ne respecte pas les traités signés, donc qui ne respecte pas la loi.

                L’auteur n’ arrête pas d’insulter ses lecteurs éventuels à coup d’assertions stupides, qui font toujours la part belle à ce régime ordurier US.


                • Alexis 13 juin 14:44

                  @michel maugis
                  Vous faites erreur : c’est la loi d’israël que Trump veut imposer. Les USA n’ont rien à craindre de l’Iran.
                  Cherchez « jared kushner foreign policy » pour avoir quelques infos sur ce supporter (ultra-orthodoxe) de l’armée israélienne...


                • michel maugis michel maugis 13 juin 14:51

                  @michel maugis

                  Loi d’Israel ou des USA, c’est kif-kif bourricot. disons loi d’Usrael.


                • njama njama 13 juin 16:55

                  Le Projet North South Transport Corridor (NSTC) en plus d’être plus écolo, moins énergivore et chronophage, est très cohérent avec la situation régionale de l’Iran comme avec les possibilités logistiques modernes.

                  C’est surtout ça qui dérange Wall Street, la City...et les supporters de la mondialisation version unipolaire

                  les iraniens, les arabo-musulmans et patin couffin c’est juste des gesticulations des médias

                  Les deux additionnés, le Projet North South Transport Corridor + Nord Stream 2, ça fout un sale coup à l’hégémonie américaine !

                  America Great Again ?

                  • Christian Labrune Christian Labrune 13 juin 17:02

                    Dans le contexte de l’approche de Trump à l’égard de l’Iran, on ne peut pas dire que le scénario de guerre a été écarté. Tout peut arriver.

                    ====================================

                    Il est de fait que le dispositif militaire envoyé par Trump dans la région du Golfe persique n’est pas près de faire machine arrière : si l’Amérique reculait, les menées expansionnistes de l’Iran, qui n’ont jamais cessé, s’accentueraient immédiatement. Il surviendra donc inévitablement une provocation iranienne qui constituera un casus belli. Il semblerait (j’écoutais distraitement) que des pétroliers aient encore été attaqués ; d’autres événements de même nature ne tarderont pas à surgir. Il y a au moins un plan sur lequel on peut faire totalement confiance au régime fanatique de Téhéran : toutes les conneries possibles, il est très capable de les faire. Il les fera et il en crèvera.


                    • Raymond75 13 juin 17:41

                      @Christian Labrune

                      Citez moi une guerre expansionniste déclenchée par l’Iran mon cher expert ; et indiquez moi quel pays du Moyen Orient est expansionniste.


                    • njama njama 13 juin 17:43

                      @Christian Labrune

                      et les menées expansionnistes d’Israël ont-elles cessées depuis 1948 ?

                      En général on peut se permettre de donne la leçon quand on donne l’exemple... Israël est très mal placé pour le faire, après il ne faut pas s’étonner que cette entité politique n’est pas crédible.


                    • michel maugis michel maugis 13 juin 17:47

                      @Christian Labrune

                      Quelles sont ces menées expansionnistes de l’Iran qui n’ont jamais cessé ?

                      quand fut la dernière ?

                      « Il surviendra donc inévitablement une provocation iranienne qui constituera un
                      casus belli. »...

                      Certainement comme la provocation vietnamienne du golf du Mekong ?

                      Vous êtes vraiment très drôle ! Vous devriez faire l’effort de penser que les lecteurs sont Intelligents, et non avec votre niveau enQI, avant d’asséner des imbécilités incroyables.

                      Une question : Êtes vous honnête ?
                      Je pense que vous êtes en train de chier dans votre froc.


                    • JC_Lavau JC_Lavau 13 juin 18:31

                      @michel maugis. Plutôt du Golfe du Tonkin  ?


                    • michel maugis michel maugis 13 juin 20:45

                      @JC_Lavau

                      Oui bien sûr Golfe du Tonkin


                    • Christian Labrune Christian Labrune 14 juin 12:41

                      @JC_Lavau

                      Pourquoi chercher des poux dans la tête à ce pauvre homme ? Le « fleuve des neuf dragons » rejoint la mer bien au-dessous du golfe du Tonkin, mais pas en Afrique ni en Amérique. On ne va quand même pas chipoter pour une erreur de quelques centaines de kilomètres !

                      Par exemple, le Liban, grâce aux milices du Hezbollah et grâce au général Aoun qui est à leur botte, comme Pétain était à la botte des Allemands, n’est-ce pas encore un peu l’Iran ?

                      Gaza, où le Jihad islamique obéit au doigt et à l’oeil aux injonctions du régime des mollahs, n’est-ce pas le « proxy » d’un Iran pourtant for lointain, tout comme l’Arabie heureuse (ironie de l’histoire, c’est l’ancien nom du Yémen !) où les Houhis s’amusent à canarder les raffineries de l’Arabie, ou bien les navires qui passent le détroit de bab-el-Mandeb, avec du matériel made in Iran ?

                      La Syrie, grâce à Bachar el-Assad, le bon apôtre, le parfait homme de paille, n’est-elle pas non plus à la dévotion du régime de Téhéran, comme bientôt l’Irak, si on laisse faire ?

                      Bref, tout est dans tout et réciproquement, et au Proche-Orient, l’iran est vraiment partout, sauf en Israël.


                    • JC_Lavau JC_Lavau 14 juin 13:05

                      @la chemise brune. Mais c’est affreux ! Les canardés répondent au canardeurs !


                    • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 14 juin 08:00

                      La France appelle l’ensemble des acteurs concernés « à la retenue et à la désescalade » et rappelle son attachement à la liberté de navigation, a déclaré jeudi la porte-parole du Quai d’Orsay.

                       

                      Le Quai aurait peut-être pu attendre que les pétroliers arrêtent de brûler avant d’appeler TOUS LES ACTEURS CONCERNÉS à la retenue ? J’ignorais qu’il y avait d’autres ACTEURS qui s’attaquent à des bâtiments marchands ?

                       

                      A part dans le cas d’Israël qui ne fait que se défendre avec INFINIMENT plus de discernement que les CRS, il faut que l’Iran fasse quoi d’autre qu’attaquer des navires civils pour mériter une condamnation du gouvernement français ?

                       

                      Ou quand la politique d’appeasement systématique, soit la culture de la veulerie, est devenue la marque de fabrique d’un grand pays (par son nombre d’habitants) européen.


                      • Christian Labrune Christian Labrune 14 juin 11:49

                        il faut que l’Iran fasse quoi d’autre qu’attaquer des navires civils pour mériter une condamnation du gouvernement français ?

                        ...................................................................
                        @Ilan Tavor aka Massada

                        Dans Le tartuffe de Molière, à la cinquième scène de l’acte IV, pour persuader Orgon que Tartuffe veut le faire cocu, Elmire demande à son mari de se cacher sous la table. Il entend donc très bien les propositions fort explicites du faux dévot, mais il ne bouge pas. L’imbécile, apparemment, n’est pas même capable de comprendre ce qui va se passer juste au-dessus de sa tête, laquelle risque, avec son consentement, de porter immédiatement de très belles cornes.


                        L’Europe, vis-à-vis de l’Iran, en est à peu près au même point qu’Orgon. L’objectif bien connu de l’imam Khomeiny, aujourd’hui plus que jamais en cours de réalisation était, par la « guerre sainte », de faire triompher l’islam « d’un bout à l’autre de la terre ». Si demain, du côté du Golfe, un navire français rencontre une torpille iranienne, les cocus satisfaits incrimineront les Etats-Unis et Israël qui auront été "à l’origine" des tensions au Moyen-Orient !!!


                        L’Europe en 38, à Münich, avait été incapable de comprendre clairement la situation, et les conséquences d’une telle cécité n’auront pas tardé. La leçon, semble-t-il, n’aura servi à rien. Pourtant Sun Tzu, le grand stratège chinois de l’époque des Royaumes Combattants avait déjà su très clairement définir la position du problème :

                        « Connais ton ennemi et connais–toi toi–même ; eussiez–vous cent guerres à soutenir, cent fois vous serez victorieux. Si tu ignores ton ennemi et que tu te connais toi–même, tes chances de perdre et de gagner seront égales. Si tu ignores à la fois ton ennemi et toi–même, tu ne compteras tes combats que par tes défaites. »


                      • JC_Lavau JC_Lavau 14 juin 12:51

                        @Christian Labrune. Tu sais fort bien que ces missiles et ces sabotages sont USraéliens, sous direction israélienne.
                        Je te prie de cesser de nous prendre pour des demeurés.


                      • Christian Labrune Christian Labrune 14 juin 13:21

                        Tu sais fort bien que ces missiles et ces sabotages sont USraéliens, sous direction israélienne.

                        ................................................................
                        @JC_Lavau

                        Je dirai plus : Khamenei et Poutine, de toute évidence, sont des agents du Mossad, tout comme Trump, Abe shinzo, Narendra Modi et Xi Jinping.
                        Mais il y a pire encore : tout me donne à penser que Dieu lui-même EST le Mossad. Vous avez beaucoup d’imagination, mais vous n’y aviez pas encore pensé. En tout cas, ça expliquerait bien des choses !


                      • JC_Lavau JC_Lavau 14 juin 13:25

                        @Christian Labrune. Et le drone qui a frappé le Pentagone, pour zigouiller tous les comptables et brûler toutes les pièces comptables gênantes, tu vas faire comment pour en faire un drone iranien ?


                      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 14 juin 13:31

                        @Christian Labrune

                        Franchement tonton, t’es vraiment un abruti et chacun des tes commentaires nous le prouvent un peu plus... t’as pas de face comme type ^^



                        • Alexis 14 juin 08:32

                          @Ilan Tavor aka Massada
                          En examinant à la loupe ces images en HD, on distingue parfaitement un matelot iranien brandir une fiole de poudre blanche toutafé semblable à celle exhibée par Colin Powell à l’ONU.
                          C’est donc LA preuve absolue...


                        • Alexis 14 juin 08:51

                          @Ilan Tavor aka Massada

                          Notre vaillant camarade Massada utilise un pseudo peu connu du grand public, et ce n’est pas le très contrôlé Wikipedia qui l’instruira beaucoup.
                          L’histoire de Massada est connue grâce à l’historien juif Flavius Josèphe, dont je donne un extrait visible à ce lien :
                          « A ce moment, les sicaires [les »modèles« de Massada] se concertèrent contre ceux qui voulaient se soumettre aux Romains ; ils les poursuivaient de toutes manières comme des ennemis, pillant leurs biens, volant leurs troupeaux, mettant le feu à leurs habitations. Ils déclaraient ne voir aucune différence entre des étrangers et ceux qui avaient si lâchement trahi la liberté des Juifs, digne d’être défendue par les armes... Mais ce langage n’était qu’un prétexte pour voiler leur cruauté et leur avidité, ce que leurs actes montrèrent clairement. Car ces gens que les sicaires attaquaient prirent part avec eux à la sédition et apportèrent leur concours, dans la guerre contre les Romains, à ces mêmes hommes qui leur firent souffrir dans la suite des atrocités plus cruelles encore. Convaincus depuis longtemps d’avoir allégué des prétextes mensongers, ils redoublaient leurs rigueurs contre ceux qui, par de justes raisons, leur reprochaient leur méchanceté. Car ce temps fut bien fertile parmi les Juifs en cruautés variées... Les puissants opprimaient la foule, la multitude cherchait à perdre les puissants ; car les uns avaient la passion de la tyrannie, les autres celle d’exercer des violences et de piller les biens des riches.
                          Les sicaires furent les premiers à donner le signal des crimes et des cruautés contre leurs compatriotes ... Et quel crime n’a pas commis Simon fils de Gioras ? Quel outrage a-t-il épargné aux hommes libres qui avaient fait de lui leur tyran ? Quels liens d’amitié ou de parenté n’ont pas redoublé l’audace de ces hommes dans leurs meurtres quotidiens ? C’était, à leurs yeux, une sordide méchanceté de maltraiter des étrangers, mais un noble étalage de courage de sévir sur ceux qui les touchaient de plus près. Mais la rage des Iduméens se montra plus féroce encore. Ces abominables scélérats égorgèrent les grands-prêtres... En cela excella la tourbe des hommes, appelés zélateurs, dont les actes confirmèrent le nom, car ils cherchèrent à imiter toute oeuvre scélérate et à répéter tous les forfaits dont l’histoire avait gardé le souvenir. Cependant ils s’attribuèrent ce nom du mot qui désigne le zèle tourné vers le bien, soit par une raillerie brutale de ceux qu’ils persécutaient, soit qu’ils considérassent les plus grands crimes comme des vertus. Assurément ils trouvèrent tous la fin qui leur convenait, car Dieu leur infligea à tous un juste châtiment ; toutes les souffrances que peut subir la nature humaine fondirent sur eux jusqu’au dernier terme de leur vie, qu’ils achevèrent au milieu de tourments de tout genre. Pourtant, on peut dire que leurs souffrances n’ont pas égalé leurs crimes, car il était impossible de les traiter suivant leurs mérites. »

                          C’était donc un aperçu de ces massacreurs de Juifs si chers à Massada...

                          http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http%3A%2F%2Fremacle.org%2Fbloodwolf%2Ftextes%2Fmassada.htm


                        • Christian Labrune Christian Labrune 14 juin 12:04

                          @Alexis

                          Flavius Josèphe était ce qu’on appellerait aujourd’hui un « collabo ». Trois ans avant la destruction du Temple, il était passé du côté des Romains. Ses écrits sont très intéressants du point de vue de la connaissance des événements de l’époque, mais ils sont à prendre avec des pincettes.

                          Son discours, ici, ressemble à celui des nostalgiques de Vichy incriminant les bombardements massifs des alliés sur la Normandie à partir de mars 44. Certes, ils furent très meurtriers, y compris pour les populations civiles, mais c’est qu’on n’a jamais fait la guerre en distribuant des bonbons.


                        • Alexis 14 juin 14:03

                          @Christian Labrune
                          Je n’en attendais pas plus de vous, cher la brune. Mais prendre un massacreur de juifs comme modèle est un peu chelou...


                        • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 14 juin 14:05

                          Les renseignements du Mossad ont permis de découvrir l’implication de l’Iran dans le sabotage des pétroliers des Emirats Arabes Unis

                           
                          Les Etats-Unis ont annoncé leur intention de présenter au Conseil de sécurité de l’ONU les preuves d’attaques “assez impressionnantes”, y compris des documents recueillis par Israël 


                          • michel maugis michel maugis 14 juin 14:32

                            @Ilan Tavor aka Massada

                            « y compris des documents recueillis par Israël »

                            Y compris des documents fabriqués par Israël


                          • Christian Labrune Christian Labrune 15 juin 10:15

                            En cliquant sur le lien suivant :

                            https://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bpt6k664695m

                            on trouvera un numéro du Petit parisien, en 38, après les accords de Münich. C’est très intéressant parce que lorsqu’on fait le tour des articles concernant ce qui vient de se passer dans le Golfe d’Oman, c’est à peu près la même lucidité journalistique qu’on peut voir à l’oeuvre.

                            Ce journal, très populaire dans la France de l’époque, évoque Daladier atterrissant au Bourget à son retour de Münich :. « ovations ininterrompues d’une foule immense consciente du péril conjuré. ». Si parfaitement « consciente » en effet qu’on prête ce mot à Daladier sortant de l’avion : « Les cons ! ».

                            Et au milieu de la page, cet encadré fort émouvant : « Mères et enfants de France, dites merci aux hommes qui ont fait reculer la guerre, qui ont sauvé la paix. ». C’est bien grâce à eux, comme on sait, que ce qui aurait pu devenir une seconde guerre mondiale n’aura jamais eu lieu.


                            Dans ce que racontent les media actuels à propos de ce qui se passe actuellement du côté du Golfe persique, le premier responsable de toutes ces tensions, au fond, c’est l’Amérique de Trump tentant d’étrangler l’économie d’un malheureux pays souverain qui est bien libre, comme tous les autres, de décider de sa politique. S’il n’y avait pas ces sanctions américaines, le régime iranien ne songerait évidemment pas à perturber la navigation dans le Golfe ! De grâce, laissons-le mener comme il l’entend sa politique !


                            L’Allemagne, en mars 38, avait annexé l’Autriche (Anschluss), mais si les Autrichiens voulaient devenir Allemands, c’était bien leur droit, non ? La conférence de Münich a lieu à la fin de septembre 38, lorsque le Chancelier Hitler a proclamé son intention d’annexer les Sudètes. Grosse émotion ! Mais après tout, ces populations n’étaient-elles pas elles aussi de langue allemande ? Le Chancelier avait été tout à fait rassurant : l’Allemagne n’en demanderait jamais plus et promettait à l’Europe, après cela, mille ans d’une paix qui prendra fin un an plus tard avec une invasion de la Pologne lancée dès le premier septembre 39. On connaît la suite.


                            Pourquoi les Iraniens n’auraient-ils pas le droit, eux aussi, à la bombe atomique ? Et à des missiles d’une portée qui leur permette de se défendre contre un Occident foncièrement intolérant, qui n’a jamais admis le projet de l’imam Khomeiny de faire en sorte que l’islam, par la « guerre sainte », puisse étendre son empire « d’un bout à l’autre de la planète » ? Par ailleurs, il y a ce petit état, Israël, qui résiste plus qu’aucun autre à une si légitime extension. N’est-il pas particulièrement nécessaire de vouloir le détruire au plus vite ? S’il avait commencé à exister dix ans plus tôt, avant la guerre, sa destruction n’aurait-elle pas été le premier objectif du chancelier Hitler ?


                            Si l’Iran, grâce à un Hezbollah Libanais qui dicte sa politique au général Aoun, peut gouverner le Liban à distance, et entretenir aussi une armée d’occupation en Syrie, à la demande même de son Président, n’est-ce pas le même cas de figure qu’en Autriche après l’Anschluss ? Et si les Houthis au Yémen, le Jihad islamique à Gaza commencent à devenir particulièrement agressifs, n’est-ce pas parce que le monde fait encore obstacle aux ambitions civilisatrices du régime des sages mollahs au lieu de les accepter de bonne grâce  ? Laissons-les faire, on verra bien. La ligne politique qu’ils s’efforcent de mettre en œuvre a été très bien définie il y a déjà longtemps par l’imam khomeiny, et elle n’a vraiment rien qui puisse être de nature à nous préoccuper ; Je rappelle ce passage vraiment prophétique du Petit Livre vert :


                            « La guerre sainte signifie la conquête des territoires non musulmans. Il se peut qu’elle soit déclarée après la formation d’un gouvernement islamique digne de ce nom, sous la direction de l’Imam ou sur son ordre. Il sera alors du devoir de tout homme majeur et valide de se porter volontaire dans cette guerre de conquête dont le but final est de faire régner la loi coranique d’un bout à l’autre de la Terre. Mais que le monde entier sache bien que la suprématie universelle de l’Islam diffère considérablement de l’hégémonie des autres conquérants. Il faut donc que le gouvernement islamique soit d’abord créé sous l’autorité de l’Imam afin qu’il puisse entreprendre cette conquête qui se distinguera des autres  guerres de conquête injustes et tyranniques faisant abstraction des principes moraux et civilisateurs  de l’Islam. »


                            • Christian Labrune Christian Labrune 16 juin 09:47

                              Copie d’un signalement envoyé à la modération du forum le 05/04/18 :

                              ----------------------------------------------------------------

                              "Qu’est-ce que C. Labrune, au fond ? Un vieux con acariâtre, planqué derrière son ordinateur ? "

                              JE DEMANDE LA SUPPRESSION DE CE MESSAGE DELIBEREMENT INJURIEUX.

                              J’ai correspondu avec Esquié, en privé, pendant vingt ans. Nous sommes en désaccord. Point. Je ne lui écris plus, je ne réponds plus jamais à un ennemi des Kurdes. C’est tout.

                              Il aura pris plusieurs pseudonymes successifs (Jadevo, Padehic, etc.) pour venir m’insulter anonymement et lâchement sur AgoraVox. La plupart des messages qu’il écrit ne sont destinés qu’à moi et sont injurieux. Je l’ai déjà menacé de suites judiciaires (le dossier d’archivage est épais) et je ne voudrais pas devoir en arriver là.

                              -----------------------------------------------------------------

                              Copie d’un signalement envoyé à la modération du forum le 18/10/06

                              -----------------------------------------------------------------

                              Il y avait longtemps qu’Esquié, que je connais depuis plus de vingt ans, qui n’a jamais supporté que je rie de son macronisme et à qui je ne veux plus avoir affaire n’avait rien écrit pour m’INSULTER sur ce site.

                              Ici, une intervention qui se termine par "ON FAIT INTELLECTUELLEMENT SOUS SOI : LA VIEILLESSE EST UN NAUFRAGE".

                              Il y a presque un mois, la modération a dû supprimer à ma demande une suite de cinq ou six messages, y compris mes réponses, parce qu’AgoraVox n’est pas le lieu pour des règlements de compte personnels. Je préfèrerais qu’il ne soit pas nécessaire d’en arriver là une fois encore. Je ne répondrai donc pas et je souhaite l’APPLICATION PURE ET SIMPLE DE LA CHARTE, jusqu’à ce qu’il ait enfin compris qu’il perd sont temps.

                              La charte prévient : pas d’insultes, pas de harcèlement, pas de règlements de compte.


                            • Julien Esquié Julien Esquié 16 juin 11:13

                              @Christian Labrune

                              J’ai négligé un point.

                              Je ne suis pas macroniste. Plus précisément, mon macronisme consiste en ceci que j’ai voté pour lui à l’élection présidentielle. Ce vote n’était que le choix d’un moindre mal. Il n’impliquait aucune forme d’adhésion au programme du candidat. Quelques petits enfants croient encore qu’une élection, dans une démocratie, peut déboucher sur un monde conforme à leurs aspirations.

                              J’ai expliqué la chose, en détail à C. Labrune. A la fois dans le cadre de notre correspondance, et sur ce forum. Qu’à tout prendre, mieux valaient 125 000, plutôt que 400 000 suppressions de postes de fonctionnaires. Un jour de carence, plutôt que trois. Et ainsi de suite.

                              C. Labrune connaît ma position. Il ment, par conséquent, et me taille un costard.

                              Pour mémoire, et ce n’est pas un secret, la nouvelle a été publiée, par C. Labrune lui-même, sur ce forum, notre honorable camarade a quant à lui voté Macron au deuxième tour.


                            • Christian Labrune Christian Labrune 17 juin 08:27

                              Copie d’un signalement envoyé à la modération du forum le 05/04/18 :

                              ==========================
                              J’avais demandé à la modération de supprimer mon intervention EN MEME TEMPS que le message odieux qui l’avait suscitée. Le message en question aura bien été supprimé, mais pas celui dont je cite plus haut le début, devenu désormais sans objet. J’ai demandé une seconde fois qu’il soit supprimé, sans plus de succès.
                              Si le premier concerné en demande la suppression, y compris celle de la présente mise au point, je n’y vois aucune espèce d’inconvénient. Je ne veux pas la mort du pécheur, et le supplice du pilori est passé de mode. L’essentiel est que le règlement de compte Esquié versus Labrune, qui n’a par ailleurs aucune raison d’exister, n’apparaisse nulle part sur un forum qui n’est pas fait pour ça.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès