• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Schwarzbraun ist die Haselnuss

Schwarzbraun ist die Haselnuss

L'Allemagne va bien. Est-ce que les médias changeront finalement de refrain, qui, à l'aune de l'actualité résonne comme une mauvaise plaisanterie ?

Il y a comme un air de « Weimar » qui flotte sur la Germanie et personne n’a rien vu venir. Ce ne sont pas quatre années de guerre qui ont dévasté le pays, mais vingt ans de néolibéralisme. Mais, chut, l’Allemagne va bien, disent les médias. Les comptes publics sont excédentaires et le chômage est à 4%, un plancher historique.

Raison pour laquelle « Alternative für Deutschland » ou AFD, un parti politique fondé en 2013 par un groupuscule de « Wutbürger », fête son entrée au Bundestag avec 12,6% des votes (+7,9%), tandis que l’Union d’Angela Merkel perd 8,6% de l’électorat. Mais peu importe. De toute façon elle ne s’intéresse pas à la politique, elle veut rester chancelière. Qu’à cela ne tienne, elle formera une nouvelle grande coalition ou « Groko » avec les « Verts », qui le lui ont bien rendu jusqu’à maintenant en retournant leur veste à tant d’occasions qu’ils ne savent plus de quel côté la porter et l’ultralibérale FDP « Freie Demokratische Partei », une sorte de LREM allemande.

Dans l’opposition il y aura donc le SPD (-5,2%) qui ne trouve rien à redire, car Martin Schulz compte bien rester président comme si de rien n’était et « die Linke » qui stagne à 9%, une vraie déception.

Et bien sûr l’AFD, dont le vice-président Alexander Gauland, ancien membre du parti CDU et ancien secrétaire d’état du Land de Hesse, fait part de l’état d’esprit de son parti avec ces mots qui n’annoncent rien de bien : « Les français sont fiers de leur empereur, les anglais célèbrent Lord Nelson et Winston Churchill, donc nous, les Allemands, avons bien le droit d’être fiers des exploits de nos soldats qui ont combattu dans deux guerres mondiales pour l’honneur de la patrie » ou Jens Maier, ancien membre du SPD, juge au tribunal de Dresde, membre de l’AFD Sachsen, qui trouve que l’Allemagne devrait en finir avec son « culte de culpabilité » et met en garde la société contre « le mélange des races qui vise à éliminer l’identité des nations ».

L’histoire ne se répète pas, mais comment ne pas voir les parallèles avec les causes de l’avènement du nazisme et la simultanéité des événements en cette année 2017, causes qui sont éminemment économiques et non sociétaux, comme le prétendent les médias.

L’année a commencé avec l’investiture d’un président américain fascistoïde, élu sur les débris de deux mandatures ratées d’un président dans lequel le peuple américain avait mis tous ses espoirs. A peine sorti de la Maison Blanche, il court déjà les parterres de la finance pour monnayer son statut d’ex président.

Pour un discours à l’intention des clients de la « Northern Trust Corporation » à New York il a encaissé 400'000 USD. La semaine passée il a révélé les petits secrets de la Maison Blanche au Carlyle Group, pour 400'000 USD, apparemment c’est le tarif. Pour la petite histoire, sous la présidence Obama, l’agence gouvernementale EPA (Environmental Protection Agency) avait dument assoupli certaines régulations pour permettre à Carlyle d’acquérir deux raffineries de pétrole. (WSJ) Une main lave l’autre.

En Angleterre, quarante ans de néolibéralisme ont mis le pays à terre, avec une premier ministre obligée de gouverner avec l’extrême droite pour se maintenir au pouvoir.

En France, sur les débris des partis politiques en décomposition, le capital s’essaye à la conquête de l’état social.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 26 septembre 2017 10:17

    "L’histoire ne se répète pas, mais comment ne pas voir les parallèles avec les causes de l’avènement du nazisme et la simultanéité des événements en cette année 2017, causes qui sont éminemment économiques et non sociétaux, comme le prétendent les médias."
    tout ce qui n’est pas libéral est donc pas bien.


    • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 26 septembre 2017 10:43

      Conclusion ?




      • Bruno Hubacher Bruno Hubacher 26 septembre 2017 11:22

        @Jeussey de Sourcesûre
        L’avènement du 3ème Reich, c’est le capital qui l’a permis, capital dont le but intrinsèque et unique est le profit. Les grands profiteurs de la première et, en effet, de la deuxième guerre mondiale étaient les entreprises allemandes (BMS,Audi, Bertelsmann, Oetker, Krupp, Degussa, Deutsche Bank, Bayer, Degussa, IG Farben, Bayer, Volkswagen, Hugo Boss etc. etc.) Ce sont des gens qui, au fond n’avaient, à priori, pas d’opinions politiques. Ce qui guidait leurs actes était la logique du capitalisme, le profit. La concentratioon actuelle des richesses, sans précédent dans l’histoire, est le fruit des cette logique, apolitique et dépouvru de toute considération social ou sociétale.Le néolibéralisme prétend que cette logique, à priori dépourvu de tout humanisme, profitera en fin de compte à tout le monde par le ruissellement du haut en bas (trickle down). Comme on peut le constater, cela ne fonctionne pas, pas plus en Allemagne qu’ailleurs, avec comme conséquence un part de plus en plus importante de travailleurs pauvres (chômage 4%) dont les vicctimes sont de plus en plus les jeunes, même bien formés, ce qui prépare un terrain fertil pour un parti comme l’AFD. Cela lui a pris quatre ans pour arriver au Bundestag, ce qui est très inquétant. 


      • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 26 septembre 2017 11:42

        @Bruno Hubacher

        il me semblait que le capital avait compris les conséquences du sacrifice du pouvoir politique pour conserver le pouvoir économique...

        le capital a aussi travaillé dur pour écraser le « danger » communiste qui, sauf erreur de ma part, n’est pas sa principale préoccupation comme c’était le cas dans les années 30 et qui avait amené les industriels que vous évoquez à faire l’erreur de confier la liquidation du danger à des organisations qui se sont révélées catastrophiques

        le capital a également beaucoup investi dans le contrôle idéologique et la fabrique du consentement

        le danger est peut-être moins le retour du jedi que le naufrage d’une forme d’économie et de société qui s’est elle-même sabordée en détruisant l’alternative qui était à sa disposition

      • Cateaufoncel 26 septembre 2017 16:54

        @Jeussey de Sourcesûre

        "...les industriels que vous évoquez à faire l’erreur de confier la liquidation du danger à des organisations qui se sont révélées catastrophiques."

        L’histoire est ainsi faite que nous connaissons les catastrophes qui nous sont tombées dessus, mais que nous ne connaîtrons jamais les catastrophes qui nous ont été épargnées par les catastrophes qui nous sont tombées dessus.


      • Xenozoid Xenozoid 26 septembre 2017 17:09

        @Cateaufoncel


        L’histoire est ainsi faite que nous connaissons les catastrophes qui nous sont tombées dessus, mais que nous ne connaîtrons jamais les catastrophes qui nous ont été épargnées par les catastrophes qui nous sont tombées dessus.

        du genre j’aurais pus gagné plus, si j’avais pas perdu ?


        tu travailles dans les assurances ?

      • Cateaufoncel 26 septembre 2017 18:22

        @Xenozoid


        tu travailles dans les assurances ?

        Non, dans le relativisme


      • Xenozoid Xenozoid 26 septembre 2017 18:38

        @Cateaufoncel

        fric pragmatisme

      • Xenozoid Xenozoid 26 septembre 2017 18:40

        @Xenozoid

        en fait au pays bas

        ils disent gebakken lucht

        tu vends du vent

      • izarn izarn 26 septembre 2017 23:26

        @Bruno Hubacher
        La difference avec les année 30 c’est que le Capital (Ou le Système) n’est pas derrière Afd...
        Le Capital c’est Merkel.
        En France le Capital c’est Macron, pas Marine Le Pen...
        Donc le schéma est inversé.
        Visiblement l’Afd cherche a déculpabiliser l’Allemagne pour qu’elle se détache de l’OTAN, et aussi de l’UE...C’est comme en France, rester dans l’UE, cela veut dire pas d’Allemagne souveraine vis à vis de l’OTAN et des USA.(L’occupant historique depuis 1945)

        C’est pratique de se trouver des « fascistes » pour ne pas voir que l’UE soutient des fascistes en Ukraine, se moque des referendum démocratiques.
        Alors on se demande ou se trouve le fascisme.
        Il y a le soft power, il y a le fascisme doux...


      • Xenozoid Xenozoid 27 septembre 2017 19:13

        @Shawford

        moi je vois bien un cul de poule faire des coeurs,,,,lol


        il y a une centaine d’années il y avait ,tout plein de pétomanes,heureusement la tax carbo leur sera 
        épargné,faute de concurence avec les porte container et autres porte touriste...le capitalisme a encore tuer le pauvre

      • CRICRI59 CRICRI59 26 septembre 2017 11:05

        Révolution......


        • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 26 septembre 2017 11:43

          @CRICRI59

          avec quelles forces ? quelle organisation ? quel programme ?

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine7 26 septembre 2017 11:28

          FILM CABARET. SORTI EN BELGIQUE LA VEILLE DE LA NAISSANCE DE MACRON.


          • Cateaufoncel 26 septembre 2017 13:13

            « Les français sont fiers de leur empereur, les anglais célèbrent Lord Nelson et Winston Churchill, donc nous, les Allemands, avons bien le droit d’être fiers des exploits de nos soldats qui ont combattu dans deAux guerres mondiales pour l’honneur de la patrie »

             

            Je ne vois pas où est le problème. Tous ceux qui sont entrés dans des casernes de la Bundeswehr auront remarqué des portraits des plus prestigieux chefs de la Wehrmacht, Rommel, Guderian, von Leeb, Galland, Milch, von Bock, et j’en passe.

             

            Or, pour qu’il y a des chefs prestigieux, il faut qu’il y ait des troufions de qualité. Qui, en l’occurrence, soit dit en passant, ont conquis et occupé un territoire grand comme les Etats-Unis d’Amérique, entre mai 1940 et novembre 1941. Il serait intéressant de savoir combien d’Allemands, conscients de cela, partagent le sentiment de l’ancien démocrate-chrétien Gauland. Parce qu’il n’y a pas eu, de la part des Allemands, que des atrocités, entre 1939 et 1945.

             

            « Jens Maier, ancien membre du SPD, juge au tribunal de Dresde, membre de l’AFD Sachsen, qui trouve que l’Allemagne devrait en finir avec son « culte de culpabilité » et met en garde la société contre « le mélange des races qui vise à éliminer l’identité des nations ». »

             

            Je ne vois pas non plus où est le problème, puisque Jens Maier, dit la même chose – mais vue du camp d’en-face – que Donald Sutherland, représentant spécial du Secrétaire-Général de l’ONU pour les migrations internationales, ancien commissaire euopéen, ex-secrétaire-général fondateur de l’OMC, ex-président de Goldman-Sachs International, ex-directeur du GATT, qui préconise l’immigration pour détruire l’homogénéité interne des nations européennes.


            • baldis30 26 septembre 2017 22:58

              @Cateaufoncel

              « Je ne vois pas où est le problème »

              bonsoir,
              Vous ne voyez pas le problème .... vous pouvez essayer d’acheter des jumelles Zeiss ... pour mieux lire de près quelques noms ::

              Chateaubriand, Tulle, Oradour-sur-Glane, Fosses Ardéatines, Mozzabutto, Vassieux, Glières, La Chapelle-en Vercors...

               et « admirer » quelques sites : Struthof, Ravensbrück, Dachau, .....


            • izarn izarn 26 septembre 2017 23:56

              @baldis30
              Vous devriez lire Maurice Bardèche dans le texte au lieu des insultes faciles de Wikipedia à son égard. Aprés son livre interdit en 1950 « Nuremberg ou la Terre Promise », il est devenu le fasciste par excellence par les idiots, meme Dieudonné n’a pas encore osé en parler. Bon déjà que, hein ?
              Malgrés tout, Bardèche signale un comportement hors toute norme du droit international à Nuremberg de la part surtout des USA, mais aussi de l’URSS.
              L’introduction de Bardèche dans son livre est interessante parceque finalement l’Afd n’en est pas loin...
              En fait c’était une énorme hypocrisie, car le parti nazi avait été financé et aidé par des multinationales ou se trouvaient des interets américains. N’oublions pas que Ford a vendu des camions à l’Allemagne, ainsi que les plans de certains moteurs...Sans paler de la synarchie en France qui collaborait industriellement....
              Ensuite, bien sur l’opinion de Bardèche sur le fascisme est une autre histoire, que je ne partage évidement pas.

              « On a commencé par dire : voilà tout ce que vous avez souffert, puis on dit : souvenez-vous de ce que vous avez souffert.
              On a même inventé [10] une philosophie de cette falsification. Elle consiste à nous expliquer que ce que nous étions réellement n’a aucune importance, mais que seule compte l’image qu’on se faisait de nous. Il paraît que cette transposition est la seule réalité. Le groupe Rothschild est ainsi promu à l’existence métaphysique. »
              M. Bardèche


            • Cateaufoncel 27 septembre 2017 02:46

              @baldis30

              « Vous ne voyez pas le problème .... »


              Non, je le vois d’autant moins que, connaissant le web et sa faune, j’ai pris la précaurton de souligner "qu’il n’y a pas eu, de la part des Allemands, que des atrocités, entre 1939 et 1945.

              Pour le reste, Tulle, Oradour, les Fosses ardélaties, Marzabotto (non Mozabuto), sont imputables à la Waffen SS, et non à la Wehrmachrt. Pour Oradour, il y avait même tellement d’accusés d’origine alsacinne que le procès à tourné de eau de boudin.

              Et pour les camps de concentration, ils se situent totalement hors du rayon de compétence et de responsabilité de la Wehrmacht


            • Taverne Taverne 26 septembre 2017 16:46

              Bien plus dangereux que les mânes de Colbert...


              • Naboulio Naboulio 26 septembre 2017 17:47
                Garde a vous !

                Merci pour votre implication dans le recrutement citoyen.
                Faire élire quatre-vingt-dix député nationalistes allemand, voila comment mettre les français en rang.
                Engagez vous pour défendre la patrie et ma mégalomanie !

                Disposez !

                • baldis30 26 septembre 2017 22:48

                  bonsoir,

                  excellent article..

                  « « Les français sont fiers de leur empereur, les anglais célèbrent Lord Nelson et Winston Churchill, donc nous, les Allemands, avons bien le droit d’être fiers des exploits de nos soldats qui ont combattu dans deux guerres mondiales pour l’honneur de la patrie » »

                  EIN, ZWEI,........

                  « Tout changer pour que rien ne change »( le neveu du Guépard) 

                  L’Allemagne caresse tranquillement le rêve de la reconstitution du Saint-Empire Romain Germanique. « Saint » et « Romain » cela les dirigeants allemands s’en battent l’œil, leur peuple aussi s’en détournerait bien volontiers ... mais « Empire germanique » conviendrait si bien aux dirigeants comme au peuple ... Tout changer pour que rien ne change......

                  La volonté hégémonique reprise avec Bismarck se poursuivit et se poursuit encore ... on éclate ou l’on fait éclater les autres pays sur des guerres tribales (ex-Yougoslavie, Catalogne, même en France avec la tentative avortée du référendum alsacien). Et on ne règle pas ses dettes ( Grèce) ! 

                  Application du vieux principe « diviser pour régner »


                  • toma 26 septembre 2017 23:00

                    Pourtant, faudrait pas oublier que c’est la CDU CSU et le SPD qui après guerre ont été bâtis dur les cendres d la NSDAP. C’est un peu comme du demain Macron balançait une bombe H sur la Corée et annexé les parties francophones de Belgique et de suisse, ça ferait pas de tous les français des fond, et l’armée française non plus d’ailleurs. Surtout si on apprend que des banques transnationales ont financés la chose en secret et que des accords secrets entre pays avaient lieu.

                    Je rappelle la haine remise au placard des tchèques, que les anglais et français ont vendus a Hitler (juste les sudètes, puis bon aller, tout) pour éviter la guerre. Après ce fut l’Anschluss, le suite fut pire, Pologne etc...

                    Sinon pour AfD, Petry a encore dit en démissionnant qu’elle était conservatrice patriotique, et que les relents immigrationnistes perpétuels ne permettaient pas à l’AfD de parler du reste, donc elle siègera en député libre.

                    Au départ le parti a été fondé pour les européennes et pour réformer Bruxelles ou en sortir, ceci comprenant l’Euro.

                    Après, je vous raconterai l’histoire d’un juge allemand, il explique qu’un homme, immigré en Allemagne avec sa fille, refuse de s’identifier. 7 ans plus tard, le bureau de la BAM, Bundes Agentur für Migration, arrive a trouver qu’il vient du... Népal. Pays pas en guerre, donc leur statut de réfugiés tombent a l’eau. Les deux doivent être déportés, légalement. Montée aux créneaux sur les réseaux sociaux, finalement, ils restent.

                    Juste pour dire, le juge dit que c’est illégal, mais actuellement, en Allemagne c’est comme cela. Je me pose la question de la patience que nous devons avoir les algériens, tunisiens et autres colonies françaises qui violent en rue et mettent le bordel a Cologne à nouvel an ? Pays en guerre ? Non. Que font ces gens chez nous ??? Le népalais était sûrement hyper sympa lui, j’en suis conscient.

                    Il ne faut pas voter nazi, il suffit de voter pour un parti qui décide d’appliquer le cadre de loi en vigueur, l’AfD est sûrement pas d’extrême droite, leur rigueur fera simplement appliquer la loi, votée sous les CDU CSU SPD GRÜN etc....il n’y a rarement besoin, hormis le cadre électronique et de surveillance de masse par internet qui est un nouveau domaine, de passer des lois nouvelles de A à Z. Celles existantes suffisent.

                    L’Australie et le Canada dont très selec sur leurs immigrés, ce ne sont pas des pays reconnus racistes. La Suisse a mis dehors un banquier français pour fraude après 30 ans de résidence, c’est dans le code suisse, tout simplement. On nous a sous Merkel habitué au laxisme, la zone Schengen est du même tonneau. Si on veut des vraies frontières, c’est possible,mais on va demander aux allemands de payer,comme cela fait 20 ans que l’Italie, l’Espagne et la Grèce demandaient à recaser les gens réfugiés au nord, ça a été refusé par le vote du traité de Dublin, depuis, avec son plein-emploi, l’Allemagne a changé d’avis, mais n’est pas devenue philantrope pour autant. Que la Hongrie continue comme l’Allemagne si longtemps a mettre l’application légale du traité d Dublin, ah, c’est une dictature.... Pourtant, les 28 ont tous signés le même traité de Dublin, le premier pays qui accueille un réfugié d’en occupe de A à Z.

                    AfD est-il le problème, ? Non, l’Union européenne manse d’honnêteté politique, c’est tout.


                    • Le421 Le421 27 septembre 2017 08:35

                      Le nationalisme a pour terreau la misère.
                      Comment se fait-il qu’il monte en Allemagne, un pays si riche et si prospère où les gens vivent dans la joie et la négresse !!
                      Nous mentirais t-on ??

                      Pas possible.  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès