• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Se rapprocher des bêtes et des plantes

Se rapprocher des bêtes et des plantes

JPEG

C’était midi le 16 mars au bois du commandeur à deux pas de Tarbes... Dans l’herbe, aux pieds des grands arbres nous nous mettions tout juste en cercle avec une quinzaine d’enfants, une enseignante et une animatrice, pour nous présenter les uns les autres et expliquer ce que nous allions faire dans l’heure et demie qui venait, quand une petite fille s’est exclamée : «  ho regardez l’insecte dans l’herbe » Alors on s’est baissé... j’ai dit que c’était le méloé en le prenant et le mettant sur ma main... d’autres mains, beaucoup plus petites se sont approchées... avec sûreté parfois... d’autres fois avec appréhension...

C‘est la nature qui impose

Les enfants se sont tout de suite émus des reflets extraordinaires du méloé et alors qu’elle avait entamé son propos la professeure des écoles Hélène Panien-Saulou qui avait organisé cet évènement, s’est tout de suite accroupie elle aussi… pour donner toute son attention à ce qui était entrain d'arriver. Dans nos activités en nature on doit toujours être prêt à faire un pas de coté par rapport au programme... à nous d'accueillir ce qui arrive... en fait c'est la nature qui impose... nous on dispose. Il fallait saisir cette occasion donnée de rencontrer un insecte que la majorité découvrait pour la première fois.

A nous de nous mettre à la hauteur de l’insecte

Ainsi le méloé est passé de mains en mains... j’insistais toujours pour que ce soit les élèves qui se baissent... comme ça, si l’animal tombait, la chute resterait sans conséquence pour lui et puis j’aime bien que ce soit nous, les potentiels dominants, vis à vis d’un insecte vulnérable et inoffensif, qui nous nous mettions à la hauteur du potentiel dominé... tant c’est souvent l’inverse qu’on voit...

Tous n’ont pas osé

Nul n’a été tout à fait indifférent à l’événement... Je crois qu’on peut affirmer qu’une grande majorité d’élèves faisaient très attention à cet animal que forcément ils trouvaient fragile. Il y a fort à parier que les quelques uns qui s’en fichaient complètement (ou jouaient aux durs plus probablement) ont ressenti quelque chose ... ils ont quelque part en eux noté cette haute attention - peu habituelle de leur camarades ... certains n’ont pas osé trop s’approcher, une fillette a montré une répulsion... il faudra y revenir... avec douceur... en s’appuyant sur ses pairs plus fascinés, plus attirés, qu’apeurés...

La larve vole accrochée à l’abeille

L’histoire de la larve du méloé qui monte à la tige d’une fleur, pour attendre embusquée qu’une abeille vienne butiner, pour s’accrocher à elle et se faire transporter jusqu’au nid, pour se nourrir du bébé abeille et des réserves de pollen, les a un peu épatés... il y a de quoi... C’est bien expliqué dans cette vidéo.

Créer un peu plus de lien avec la nature

Après l’épisode du méloé nous avons constitué deux groupes, l’un progressait le long d’une cordelette les yeux bandés pour ainsi solliciter d’autres sens que la vue, pendant que l’autre explorait les alentours trouvant, des empreintes de chevreuil, rencontrant le milan noir tout juste rentré d’Afrique, découvrant comment on reconnait une euphorbe… s’émerveillant du vole des aurores, papillons blancs au bout des ailes orangé… Tous les élèves ont eu ainsi l’occasion de créer un peu plus de lien avec la nature.

Plusieurs morales à l’histoire

Il y a plusieurs morales à cette histoire… Sans l’initiative de cette enseignante les élèves seraient restés sur le béton…Sans capacité de communiquer entre les différents services de Bordères-sur-l’Hechez dédiés à l’enfance, les élèves seraient encore une fois restés loin des arbres et des fleurs… Sans capacité d’adaptation des pédagogues la séquence méloé n’aurait pas existé… Sans les bénévoles la sortie n’aurait pas été possible… Sans l’écoute des élus.e.s on n’aurait pu rien faire.

Une tribune adressée aux maires.

Tous, partout, ils s’accordent à dire que la biodiversité s’effondre et que c’est important de la sauver. Créer des liens entre les humains et les bêtes et les plantes constitue le meilleur moyen pour préserver la nature. On protège ce qu’on aime… on ne peut pas aimer si l’on n’a pas rencontré… c’est d’une grande simplicité. Nous devons sans doute bien plus compter sur les petites initiatives comme celle-là que sur une nième directive ministérielle qui n’aura pour effet que d’endormir un peu plus les citoyens et citoyennes… La tribune parue dans Libération en février et signée par des centaines de médecins, enseignants, parents, élus… invite les maires à nous aider à donner plus de nature à nos enfants… Personne n’en doute plus, ils en ont besoin, c’est très bon pour eux… et pour nous.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • jocelyne 24 mars 12:07

    absolument nécessaire, en ce moment je me re-équipe en hôtels à insectes, c’est prodigieux à observer. Merci de votre article


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 24 mars 12:07

      C’est quand même plus facile de créer des liens entre les enfants de Trifouilly-lès-Oies et les animaux qu’entre ces mêmes animaux et les enfants de Garges-Lès-Gonesse. Leur environnement n’est pas le même et l’exemple des parents non plus. Il est difficile de motiver un enfant pour l’observation des insectes et autres petites bêtes quand sa mère lève les bras au ciel à la vue d’une araignée et appelle son mari pour qu’il extermine un danger pire qu’un coronavirus, quel que soit son numéro.


      • binary 24 mars 13:22

        Et pendant ce temps là ... tout va bien.


        • ZenZoe ZenZoe 24 mars 15:24

          Au vu des résultats PISA pour la France, vous feriez mieux de vous rapprocher des manuels scolaires.


          • babelouest babelouest 24 mars 18:03

            @ZenZoe les résultats PISA seraient-ils le Paradis à atteindre ? Pas sûr !


          • mmbbb 24 mars 19:07

            @ZenZoe ne pas citer l entomologie et le nom de Jean Henri Fabre prouve que le niveau baisse 


          • mmbbb 24 mars 19:12

            @babelouest M Brighelli , agrégé de lettre a afirmé que notre etait excellent 
            Nous battons les enfants de Singapour 


          • babelouest babelouest 25 mars 03:12

            @mmbbb en littérature française ?


          • babelouest babelouest 26 mars 04:49

            @mmbbb Fabre : la poésie du bousier ? Passionnant, c’est vrai !


          • mmbbb 27 mars 07:47

            @babelouest omission « niveau » . Ne vous inquiétez pas , donc ce niveau est excellent et nous avons les outils pour avoir un avenir resplendissant .


          • JC_Lavau JC_Lavau 24 mars 15:53

            D’ailleurs un incroyant qui n’est dans aucune secte, c’est rien qu’un insecte, et il faut le zigouiller, et plus vite que ça !


            • babelouest babelouest 25 mars 10:16

              @JC_Lavau Arrrrgh fit la mouche du coche..... Eugh répondit la couche du moche !



              • « Vincent Munier, éternel émerveillé » : le film documentaire disponible en streaming gratuit 52 mn lien en bas

                « Le monde ne mourra pas par manque de merveilles, mais uniquement par manque d’émerveillement  ». Photographe animalier mondialement reconnu, Vincent Munier parcourt la planète pour saisir la beauté du monde sauvage. Une fois n’est pas coutume, c’est lui qui passe derrière l’objectif dans ce superbe documentaire réalisé par la RTS, récompensé par le prix Ushuaïa TV et par la Toison d’or de l’aventurier de l’année au festival des Écrans de l’aventure.

                À travers le portrait de l’homme se dévoile celui d’une nature aussi magnifique que fragile. Une ode au règne animale servie par des images époustouflantes, qui ne donne qu’une envie : enfiler ses chaussures et partir à l’affut de la faune. 

                https://www.trekmag.com/news-vincent-munier-eternel-emerveille-film-documentaire-disponible-streaming

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité