• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Serait-il possible de faire payer les soins aux non vaccinés (...)

Serait-il possible de faire payer les soins aux non vaccinés ?

 

Pour les non vaccinés, après les déclarations « déplacées » d’Emmanuel Macron, le gouvernement s efforce de prendre des mesures incitatives. La dernière en date, la transformation du passe sanitaire en passe vaccinal. Mais certain(e)s n’hésitent pas à émettre des idées plus radicales, comme celles de faire payer les soins, auxquels seraient soumis les non-vaccinés, notamment lors de leur passage en réanimation.

 

Entre déclarations de responsables politiques et un amendement déposé par un député pour faire payer les soins aux non vaccinés

Il y a plus d’un an, le président du parti radical de gauche émettait l’idée, selon laquelle : « La société doit porter le coût des vaccins, pas les dépenses de ceux qui refusent de se protéger et de protéger les autres ».

Un amendement avait même été déposé par Sébastien Huyghe, député LR du Nord. Il prévoyait que «  les frais de maladie liés à une contamination au coronavirus soient remboursés selon un système de franchises pour les personnes non-vaccinées dans des proportions fixées par décret en Conseil d’État ». Cet amendement fut depuis rejeté.

Bien que certain(e)s au sein de la classe politique persistent à vouloir faire payer, d’une manière ou d’une autre, les non vaccinés, les soignants s’y opposent avec force

A l’instar de l’oncologue et éthicien Thibaud Haaser qui traduit avec force ce que pense le corps médical : « Nous soignons des gens qui ont des comportements très malveillants, comme les prisonniers. Il y a une question d’échelle énorme certes mais discriminer, venir punir des gens, comme une amende, c’est venir attiser un conflit là on a besoin de pédagogie  ».

Par ailleurs, même si la mesure prise de faire payer les non vaccinés a été prise à Singapour, en France, sauf à modifier la Constitution et le préambule se référant à la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, ce qui semble mission impossible, notre droit l’interdit, ce qui explique probablement que ce ne fut jamais évoqué par le Gouvernement…

Vu notre Constitution, il serait compliqué, voire impossible de faire payer les soins aux non vaccinés

Il est tout de même curieux que des responsables politiques et des parlementaires s’engagent dans des « éructations » pour faire payer les soins aux non vaccinés sans avoir pris préalablement le soin de prendre connaissance de la Constitution qui est l’organe supérieur du droit Français.

Légalement, il serait très compliqué voire impossible de rendre cette mesure applicable puisque l’accès à la protection de la santé est en filigrane inscrit dans la Constitution française, ainsi que dans le préambule se référant à la déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789.

Pour rappel : l’article premier de la constitution est sans appel (voir extrait) : La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens… L’article 1er de la déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 auquel se réfère le préambule de la Constitution est également sans appel :Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune.

Si le morceau de phrase « Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune » peut donner cours à plusieurs interprétations, en aucun cas il ne change le sens du début de l’article 1er concernant l’égalité des droits de tous les citoyens Français.

Même si le vaccin était obligatoire, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui, celles ou ceux qui s’y opposeraient pourraient, au plus, être sanctionnés par une amende pour infraction à la législation. Mais en aucun cas, au nom des principes constitutionnels, on ne pourrait exiger que les non vaccinés payent leurs soins.

Pour conclure

Il convient que les responsables politiques ou les parlementaires qui nourrissent encore l’idée de trouver une solution pour faire payer les soins aux non vaccinés se rendent à l’évidence : ce n’est pas possible !

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.46/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

105 réactions à cet article    


  • SilentArrow 21 janvier 08:43

    @Daniel MARTIN

    Il faudrait peut-être rappeler aux fanatiques de la vaccination que les non vaccinés payent déjà de leurs taxes les vaccins de ceux qui se font piquer.

    Et que si on leur fait payer les soins de réanimation, on pourrait utiliser les mêmes arguments quand les vaccinés souffriront de graves effets secondaires.


    • devphil30 devphil30 21 janvier 09:25

      @SilentArrow

      L’idée de ces ultralibéraux c’est de privatiser tout afin que tout le monde paye très cher les soins.
      Une carte de suivi si tu fumes , si tu bois afin d’ajuster le prix des soins en fonction de tes comportements
      Après les mutuelles obligatoires , voilà le temps des soins à la carte , carte à prix ajustables à la hausse
      Voilà leur rêve


    • Fergus Fergus 21 janvier 09:39

      Bonjour, devphil30

      L’idée de « faire payer les non-vaccinés » ne vient pas spécifiquement des « ultralibéraux », elle est même très largement partagée dans les différentes couches de la population, y compris les classes populaires, par des gens très remontés contre les contraintes qu’ils subissent (exemple : ceux qui ont subi de plein fouet les confinements, ou qui subissent le télétravail, dans des conditions de logement très précaires et inadaptées). 


    • tashrin 21 janvier 10:09

      @Fergus
      Bien sur que si, la privatisation de l’assurance maladie et l’individualisation du risque fait bander depuis des dizaines d’années assureurs et milliardaires, et on va le leur donner sur un plateau
      Next episode, votre pass integrera vos habitudes de consommation, et le score que vous aurez déterminera vos droits. 
      Les gens peuvent être remontés, mais c’est pas dirigé au bon endroit. On leur explique que les non vaccinés sont responsables de leurs emmerdements, mais en quoi ?Les deprogrammations sont monnaie courante tous les ans, en attestent les reportages des JT qui sont des marronniers chaque hiver avec les ptits vieux qui s’entassent sur des brancards dans les couloirs. C’etait le COVID 16 ?


    • Lynwec 21 janvier 10:13

      @Fergus
      ...des gens très remontés contre les contraintes qu’ils subissent ET assez stupides pour ne pas comprendre qui est vraiment à l’origine des contraintes en question...

      Un peu comme une victime qui viendrait de se faire agresser et connaitrait l’agresseur mais porterait plainte uniquement contre le passant qui n’est pas intervenu parce qu’il tournait le dos et n’a rien pu voir ni entendre de là où il était.


    • devphil30 devphil30 21 janvier 11:52

      @Fergus

      Bien sûr monter les gens les uns contre les autres à toujours fait progresser la solidarité
      Rappelez moi le prix d’une journée d’hospitalisation donc je vois mal des personnes des couches populaires se payer 1 journée d’hôpital ....


    • Gasty Gasty 21 janvier 15:58

      @Fergus

      Il faudrait faire payer les vaccinés qui trouvent amusant de continuer à transmettre le covid aux non vaccinés et même à tous les autres vaccinés. ça nous coûte un pognon de dingue.


    • troletbuse troletbuse 21 janvier 19:26

      @Fergus
      Il faudrait faire payer le vaxxin aux vaxxinés ainsi que tous les effets secondaires induits.
      Je ne vois pas pourquoi je paierais les vaxxinss à tous les moutons et trouillards de France surtout que ce n’est pas un vaccin et les tests sont en cours. Demandez à votre belle-fille !  smiley


    • troletbuse troletbuse 21 janvier 19:29

      @troletbuse
      Rien que les tests coûtent 1 milliard par mois, pour des prunes. Les labos rigolent !
      Ntremberg 2


    • Silence, on pique ! Silence, on pique ! 21 janvier 20:17

      @Troletbuse

      Ntremberg 2  L’affaire avance. En Angleterre et aux USA  Fauci dans la tourmente.


    • germon germon 22 janvier 07:53

      @SilentArrow

      "Et que si on leur fait payer les soins de réanimation, on pourrait utiliser les mêmes arguments quand les vaccinés souffriront de graves effets secondaires."

      Sa fais longtemps que je pense comme vous. La rigolade quand dans x années les effets secondaires feront « CRAQUER » les hopitaux.

      Courage les soignants 


    • germon germon 22 janvier 08:36

      @germon

      Un détail. Ils ont engrangé des Milliards en les piquant, ils vont en gagner en les soignant.
      Elle est pas belle la vie 


    • LeMerou 22 janvier 17:28

      @Fergus

      (exemple : ceux qui ont subi de plein fouet les confinements, ou qui subissent le télétravail, dans des conditions de logement très précaires et inadaptées). 

      Nous avons tous subis les confinements, quand à ceux qui subissent le télétravail des des conditions de logement très précaires et inadaptées, ce sont pas ceux que l’ont ne croit, « Les productifs, la troisième lignes, les sans-dents, etc...à ne sont pas dans les emplois de services (ou si peu), frappés par le télétravail.

      Par contre, je connais quelques jeunes, gagnant vraiment bien leur vie, vivrent dans de minuscules appart parisiens, qui leur coûte plus d’un smic mensuel ; mais »ils" sont à Paris et profite de la vie Parisienne. 
      Alors le télétravail dans un 22 m2 c’est sûr, quand madame est aussi au télétravail cela devient un poil dur..
      Mais je ne les plaints pas pour autant.

      Pourtant je suis pour le télétravail, par contre il faut que l’entreprise ait déja fait sa petite révolution numérique, et puis aussi ; il y a dans la tête de beaucoup de patron d’entreprise le dicton.. (Quand le chat n’est pas là, les souris dansent...)
      Pour en avoir fait largement avant l’heure, le télétravail est pernicieux, amenant souvent le salarié à travailler plus que d’habitude...


    • Séraphin Lampion Schrek 21 janvier 09:00

      On perd du temps, là !

      Il faut privatiser l’assurance maladie.

      Pfizer est candidat pour investir là-dedans, à condition, évidemment, que l’état soit un peu compréhensif  et mette à disposition des salariés, des locaux et du matériel. Il va de soi que les subventions actuellement allouées à ce secteur public devraient être revues à la hausse, si on veut avoir un système de santé digne de ce nom !


      • devphil30 devphil30 21 janvier 09:22

        « Serait il possible de faire payer les soins aux non vaccinés ? »

        Tout le monde cotise pour le système de santé , c’est le principe afin de permettre un accès équitable et juste aux soins à tous... !!

        Le roitelet dans son délire ultra libéral souhaitent privatiser tous les pans de la société , c’est l’archétype du dangereux psychopathe ultralibéral

        Il faut le faire dégager lui et sa clique de pourris , menteurs , vendus
        Ce type a détruit en 5 ans ce que certains avaient des décennies à construire

        Revenir aux fondamentaux du respect et du vivre ensemble


        • Yaurrick Yaurrick 21 janvier 12:46

          @devphil30
          Si l’idée de faire payer les soins aux non vaccinés était un temps soit peu réaliste, alors que le gouvernement devrait rendre les sommes issues des cotisations et permettre par extension de sortir de la sécu.... sauf que cela signifierait se priver d’un volume colossal de ressources pécuniaires.
          Autant dire que ce n’est pas près d’arriver et qu’il s’agit d’une manœuvre grossière pour inciter à la vaccination, du même niveau que les mensonges que nous sortent les 3 tartuffes de Matignon.


        • Fergus Fergus 21 janvier 09:33

          Bonjour, Daniel

          Faire « payer les soins aux non-vaccinés » ne serait pas seulement inconstitutionnel, ce serait une grave faute de déontologie médicale.

          Et un scandale sans précédent au niveau politique de la part de l’exécutif.

          Cela dit, nous parlons dans le vide : cette mesure ne verra évidemment pas le jour, ne serait-ce qu’en raison des désordres qu’elle induirait dans le pays en pleine période électorale, jusque dans les rangs de la Macronie !


          • Trelawney 21 janvier 10:35

            @Fergus
            Il y a soigner et soigner gratuitement.
            Lorsque vous avez une maladie chronique (hyper tension, diabète, cancer etc) vous êtes remboursé à 100% et vous ne payez rien. (spécificité française). Lorsque vous soignez pour une rhume une grippe, vous payez une partie des soins et le reste est financé par votre mutuelle.
            Si vous ne vous préservez pas contre le virus et en faciliter sa propagation en ne vous vaccinant pas, est-ce qu’il est obligatoire de vous rembourser la totalité des soins ?


          • tashrin 21 janvier 10:47

            @Trelawney
            En France, jusqu’à il ya peu, tout ce qui n’etaitpas interdit etait autorisé
            Le jour où une loi prevoit la vaccination obligatoire, et donc la responsabilité de l’Etat, on pourra parler de responsabilité individuelle. Jusque là, ce genre d’arguments n’a pas lieu d’être
            Si vous ne vous préservez pas contre le virus et en faciliter sa propagation en ne vous vaccinant pas, est-ce qu’il est obligatoire de vous rembourser la totalité des soins ?
            Bullshit Je n’ai pas besoin de me preserver d’un virus causant 0.04% de décés dans une population de 82 ans d’age moyen, qui plus est en m’injectant un truc dont on ne sait absolument pas s’il ne sera pas pire que le mal auquel il pretend apporter une solution. Faut etre stupide sauf si vous faites partie des gens les plus à risque, et c’est une décision purement personnelle et libre. Et me sortezpas la saturation des hopitaux, qui n’est liée qu’à la politiquede nos gouvernements successifs qui ont organisé la saturation pour des raisons purement financières. Et accessoirement,ils étaient déjà saturé chaque hiver depuis 15 ans. Sans Covid
            Quant à faciliter la propagation, c’est une énorme ânerie déjà maintes fois expliqué
            Merci de cesser cette propagande débile et ces affirmations sorties des éléments de langage gouvernementaux


          • Fergus Fergus 21 janvier 11:31

            Bonjour, Trelawney

            On détourne le problème. Si l’enjeu sanitaire l’imposait, alors il fallait décréter l’obligation vaccinale et non tourner autour du pot avec des mesures contraignantes ou envisager la facturation des dépenses induites par la non-vaccination.

            Je suis personnellement vent debout contre cette idée (heureusement inconstitutionnelle). J’en profite également pour dénoncer le passe vaccinal dont je ne vois pas l’intérêt relativement au passe sanitaire à un moment où il est de plus en plus probable que l’on aille vers une décrue. 
             


          • Trelawney 21 janvier 11:31

            @tashrin
            Merci de cesser cette propagande débile
            Si vous parlez des antivaxs, sachez que je ne suis pas contre le vaccin


          • tashrin 21 janvier 11:47

            @Fergus
             (heureusement inconstitutionnelle)

            Tout comme le pass vaccinal
            Ca l’empechera pas d’être mis en place
            Ouvrez les yeux


          • Aristide Aristide 21 janvier 11:48

            @Fergus

            Faire « payer les soins aux non-vaccinés » ne serait pas seulement inconstitutionnel, ce serait une grave faute de déontologie médicale.

            Au titre de l’égalité de traitement, il est impensable que le CC puisse valider une loi qui discrimine une partie de la population sur la base de l’absence d’un vaccin qui n’est pas obligatoire.

            Mais pour le reste, s’il le vaccin devenait obligatoire à cette occasion ce qui est probable, je ne suis pas sur que CC dénonce le fait que les personnes non vaccinés soit pénalisées financièrement.

            La déontologie et nos lois, nous interdisent de ne pas soigner , c’est un fait. Mais il en est autrement pour le cout des soins !!! Actuellement même, le cout des soins peut être réclamés par exemple au titre de l’obligation alimentaire à un parent ou aux enfants.


          • tashrin 21 janvier 11:48

            @Trelawney
            Non non je ne parle pas des antivax mais de cette propension à reciter comme un perroquet stupide des arguments, qui ont été maintes fois démontés par les faits, pour asseoir ce qui s’apparente de plus en plus à un coup d’Etat institutionnel


          • tashrin 21 janvier 11:50

            @Aristide
            Au titre de l’égalité de traitement, il est impensable que le CC puisse valider une loi qui discrimine une partie de la population sur la base de l’absence d’un vaccin qui n’est pas obligatoire.

            J’aimerai que vous ayez raison
            On parie ?


          • Aristide Aristide 21 janvier 14:19

            @tashrin

            Tant que le vaccin n’est pas obligatoire, j’imagine assez mal la possibilité de valider une loi qui imposerait de payer les soins .... 


          • Mondot Mondot 21 janvier 15:16

            @Aristide
             
            En même temps, est-ce que vous imaginez une Loi qui permettrait de ne plus rembourser les soins de tous ceux qui se mettent hors-la-loi en :
             
            s’injectant des drogues illicites,
            en baisant sans capote,
            en causant un accident bourré,
            en se prenant une balle quand ils font un casse,
            en faisant du ski hors-piste,
            etc.
             
            Non ? Ah ben pourquoi ?
             
            Et pourquoi les non vaccinés qui payent, rubis sur l’ongle, leurs cotisations et leurs impôts, devraient payé les vaccins des trouillards lobotomisés ?
            Est-ce que vous vous êtes posé la question ?
             


          • tashrin 21 janvier 15:53

            @Aristide
            Tant que le vaccin n’est pas obligatoire, j’imagine assez mal la possibilité de valider une loi qui imposerait de payer les soins .... 

            Si on applique le droit, c’est vrai
            Mais pour rappel, on s’apprete à valider des sanctions en dehors de tout cadre judiciaire (ce qui est en principe interdit), pour desgens qui n’ont enfreint aucune regle de droit. Alors j’ai plus de mal à imaginer quoi que ce soit


          • Fergus Fergus 21 janvier 16:02

            Bonjour, Aristide

            « Tant que le vaccin n’est pas obligatoire, j’imagine assez mal la possibilité de valider une loi qui imposerait de payer les soins »

            Impossible, en effet. Et comme il n’y aura pas d’obligation vaccinale, nous en débattons en pure perte.


          • tashrin 21 janvier 16:44

            @Aristide
            Donc nous venons de voir que le Conseil constitutionnel vient de valider la création d’un regime d’apartheid au mepris de toutes les regles de droit existantes, en contredisant sa propre decision antérieure
            Toujours convaincu que c’est pas possible ?


          • Gasty Gasty 21 janvier 17:53

            @Jeekes

            Ça lui laisse un peu de temps pour nous faire croire qu’il est un rebelle à l’obligation vaccinale alors qu’il a toujours défendu le pass sanitaire et la vaccination à tout va ! Il en profite tant que l’obligation vaccinale n’est pas encore effective pour se refaire une beauté moralisatrice.
            Après il changera de language.


          • LeMerou 22 janvier 17:48

            @Fergus
            « On détourne le problème. Si l’enjeu sanitaire l’imposait, alors il fallait décréter l’obligation vaccinale »

            Je suis d’accord sans l’être, si les traitements en cours faussement appelé « vaccin »
            avait l’efficacité de leur ancêtre dont le nom n’est pas usurpé. Il es clair que l’obligation vaccinale aurait été prononcée.
            Mais là, il faut reconnaître que c’est loin d’être le cas. Si au début il y eu un enjeu sanitaire, depuis quelques temps c’est plutôt un enjeu portant sur le système de soins. 
            De toute façon, même si ce dernier n’avais été progressivement réduit, pour des raisons X ou Y, il n’aurait pas pu faire face à une épidémie sans conséquences sur les autres soins.


          • tashrin 25 janvier 09:43

            @javanais
            Ce sont les chiffres figurant sur les sites gvtaux
            Mais même si vous avez raison, ca me va. 
            0.04% x 5 donc, ca fait 0.2%
            Je joue


          • tashrin 21 janvier 09:41

            Vu notre Constitution, il serait compliqué, voire impossible de faire payer les soins aux non vaccinés

            Ca c’etait avant

            Ce que le covidelire nous a démontré, c’est que notre droit n’est pas immuable, et que la liberté des cityenbs est devenue une variable d’ajustement de la politique hospitaliere du gouvernement. Tous les garde fous prévus pour nous proteger des abus se sont avérés insignifiants et inefficaces, le conseil Contitutionnel nous en donnera une nouvelle démonstration aujourd’hui mêmeen prenant une décision qui contredira celle qu’ils ont prise sur le pass sanitaire. 

            Un apartheid légal va être officialisé, alors même qu’il ya 1 an on imaginait pas cela possible, et avec le soutien de 60% de la population... Donc s’ils veulent nous faire payer, ils le feront n’en doutez pas

            En revanche, tous ceux qui seraient tentés de soutenir cette idée de merde devraient prendre conscience de deux ou trois trucs...

            > Ils seront les non vaccinésde demain car leur citoyenneté sera remiseen question tous les 3 mois. Avec donc le risque de se retrouver dans le camp des parias s’il leur venait à l’idée de ne plus aller se faire piquer

            > la logique même de faire payer en fonction du risque est une pente glissante qui leur petera forcement à la figure à un moment donné : si je considere que celui qui fait prendre un risque doit l’assumer financièrement, alors : 

            => Les fumeurs paient

            => Les alcooliques paient

            => ceux qui font pas de sport paient

            => ceux qui font trop de sport paient

            => ceux qui mangent pas bio paient

            => ceux qui font du hors piste paient

            => ceux qui ont un accident responsable paient

            etc etc...

            Donc, c’est la fin de la sécurité sociale. Pour tous


            • Aristide Aristide 21 janvier 12:03

              @tashrin

              => Les fumeurs paient

              => Les alcooliques paient

              Vous vous trompez, il existe des taxes sur le tabac et mélangez l’alcool.

              Pour les cigarettes ce sont des droits à consommation en gros 65% qui va à la sécu. Pour l’alcool c’est pareil un droit à consommation versé à la sécu. C’est plus difficile à chiffrer car cela dépend du produit et du pourcentage d’alcool.



            • tashrin 21 janvier 12:15

              @Aristide
              Je sais merci
              Mais de la meme manière que les cotisations des non vaccinés servent déjà à financer les hopitaux, et ca les empeche pas d’imaginer leur demander de payer en plus... En quoi je me trompe ?


            • Aristide Aristide 21 janvier 12:25

              @tashrin

              ca les empêche pas d’imaginer leur demander de payer en plus... En quoi je me
              trompe ?

              Vous vous trompez si vous croyez que c’est impossible. Actuellement, si vous n’êtes pas couvert par un régime de sécurité sociale, ce qui existe, et bien vous devez payer !!! Et même des enfants ou parents peuvent payer au titre de l’obligation alimentaire !!!


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 janvier 12:45

              @Aristide
               
               les non vaxx paient les vaxxins.
               


            • tashrin 21 janvier 12:54

              @aristide

              Vous vous trompez si vous croyez que c’est impossible

              Du coup merci de lire les posts que vous commentez, puisque c’est précisément ce que je disais au dessus


            • Aristide Aristide 21 janvier 14:17

              @tashrin

              je me suis mal exprimé, je voulais simplement dire qu’il n’y avait rien de particulier dans le fait de payer des soins. Cela existe déja ... 


            • véronique 21 janvier 18:25

              @Aristide

              Oui mais ce ne sont pas les fumeurs et les alcooliques qui sont taxés. Ce sont les produits eux-mêmes, tabac et alcool. Et il n’y a pas que les alcooliques qui achètent de l’alcool.


            • Joséphine Joséphine 21 janvier 19:10

              @Francis, agnotologue

              Et les vaccinés d’aujourd’hui seront les non-vaccinés de demain. Israel a déjà fait savoir que les boosts n’agissaient que très peu de temps, à peine un mois. Aucune personne sensée n’acceptera de se faire entre 8 et 12 injections par an. Il suffit de s’asseoir et d’attendre, la supercherie va s’effondrer, ce n’est qu’une question de temps. 


            • PascalDemoriane 21 janvier 09:56

              @ l’auteur
              Vous raisonnez à l’envers avec une inquiétante complaisance.
              Ce n’est pas un problème de faisabilité constitutionnelle. Vous occultez l’essentiel des acquis des luttes et rapports de classe. Çà ne m’étonne pas... La gauche petite bourgeoise n’a qu’une vision formelle des réalités.

              Pour nous autres communistes, les ressources financières de la solidarité, matérialisées par la Sécurité sociale et les établissements de soins sont la propriété primaire des travailleurs au sens large, puisqu’abondées par une part de leur salaire mis en commun par eux-mêmes. Pas par l’impôt ! C’est du salaire ! Leur salaire. Mettez vous bien çà dans le crane.
              Partant de là, personne ne peut prétendre confisquer à un citoyen ce qui lui appartient déjà de fait, d’emblée, par principe et par construction, point barre. Son droit aux soins est un acquis non négociable et inconditionnel.
              L’état ne devrait que veiller à la gestion paritaire de ces ressources, son auto-gestion, en aucun cas se les approprier, encore moins inciter à leur gestion privée par des margoulins financiers, des fonctionnaires ou délégués corrompus.

              Or nous assistons depuis longtemps à la fiscalisation sournoise tendancielle des régimes sociaux par cotisation ce qui constitue un hold-up mafieux, en vue d’une privatisation, d’une contractualisation assurantielle de type commercial, capitaliste et spéculative.

              Donc une constitution, ou des lois qui ouvriraient ne serait-ce qu’une ambiguité juridique pour opérer ce hold-up doit être abolie. Car pour nous la seule légitime source du droit c’est la réalité des rapports de production objectifs, pas les considérations subjectives d’une bande de tordus improductifs et parasitaires.

              Ceux qui veulent priver autrui de soins sanitaires veulent tout simplement détruire la solidarité, faire de la santé un marché mafieux pour s’accaparer un peu plus le salaire des travailleurs et leur imposer un odieux chantage.
              Ces ordures doivent être définitivement neutralisées. Y a pas de débat là-dessus. Pas même de liberté d’expression tolérable de ce type !


              • tashrin 21 janvier 09:59

                @PascalDemoriane
                Partant de là, personne ne peut prétendre confisquer à un citoyen ce qui lui appartient déjà de fait, d’emblée, par principe et par construction, point barre

                Comme la citoyenneté par exemple ?
                A nouveau, ca c’etait avant, à l’époque où notre droit hierarchisait les priorités, et affirmait certains principes comme immuables
                C’est fini


              • PascalDemoriane 21 janvier 10:18

                @tashrin
                Oui mais, Non ! à l’époque où les travailleurs défendaient leurs intérêts de classe devriez vous dire, mais le droit bourgeois n’a jamais rien correctement priorisé pour eux qu’avec des coups de pied au cul. Les droits çà se prend, çà ne s’hérite pas !
                Et non, c’est pas fini, çà commence enfin sérieusement.


              • tashrin 21 janvier 10:32

                @PascalDemoriane
                Non, je maintiens
                La lutte des classes, on l’a perdue depuis bien longtemps
                Le droit était une digue protectrice qui a cédé


              • SilentArrow 21 janvier 14:09

                @PascalDemoriane

                Je suis d’accord avec vous sur votre conception des droits aux soins accessibles pour tous.

                Mais quand vous dites « à l’époque où les travailleurs défendaient leurs intérêts de classe », je pense que vous oubliez une chose.

                À cette époque. il y avait l’URSS qui faisait peur aux classes dirigeantes, ce qui les poussait à faire des concessions aux travailleurs.

                Cette époque est révolue. Aujourd’hui, le monde de la finance se croit tout permis et les gens devront lutter rien que pour conserver leurs acquis plus qu’ils ne l’ont fait pour les obtenir.


              • véronique 21 janvier 18:27

                @PascalDemoriane

                Merci pour votre commentaire qui 4emet un peu les choses à leur place.


              • Lynwec 21 janvier 10:00

                La conclusion de l’article est remarquable, mais pas dans le bon sens : plutôt que de dire que ce genre de proposition est immoral et contraire aux valeurs humaines, il se contente de dire que ce n’est pas possible.

                Personne ne sait combien sont les non-injectés car les mensonges sur les chiffres sont permanents, la désinformation et la censure abondent, toujours dans le même sens. Une seule observation est pertinente : des gens qui mènent une politique ayant pour effet de diviser et dresser une partie de la population contre l’autre ne peuvent pas vouloir notre bien. Partant de là, tout devrait être plus clair quand on dispose d’un cerveau.


                • tashrin 21 janvier 10:04

                  @Lynwec
                  Personne ne sait combien sont les non-injectés car les mensonges sur les chiffres sont permanents

                  Je suis d’accord et m’étonne quand même des chiffres donnés. La France et ses gueulards permanents, gaulois refractaires ou racaillons, qui serait à 90% allée se faire injecter comme un seul homme ? Alors que les allemands sont 60 % ? les ricains 60% ? pourquoi un tel décalage ? je dis pas que c’est faux, mais ca interroge
                  Partant de là, tout devrait être plus clair quand on dispose d’un cerveau.

                  Ah oui mais là...


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 janvier 10:22

                  @tashrin
                   
                  La France c’est des gueulards, mais c’est aussi des veaux.
                   
                  Mais "majeurs et vaccinés ’’.
                  Hélas !


                • TSS (...tologue) 21 janvier 10:45

                   @tashrin
                  Le pass vaccinal n’ etant donné seulement qu’ aux 3 doses soit
                  moins de 30 millions cela fait à peu près 37 millions de sous citoyens
                  moins les 0/5 ans cela fait 32 millions considérés comme non vacc
                  (env 48%) nous sommes loin des 90% vaccinés... !!
                   


                • véronique 21 janvier 18:34

                  @TSS (...tologue)

                  Le pass vaccinal est accordé dès la 2ème dose et reste valable 7 mois, qui passeront sans doute bientôt à 4 mois.
                  Donc ça donne une proportion de vaccinés plus importante que ce que vous dites. 


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 janvier 19:01

                  @véronique
                   
                  ’’Le pass vaccinal est accordé dès la 2ème dose et reste valable 7 mois, qui passeront sans doute bientôt à 4 mois. ’’
                   
                  J’espère que ce n’est pas avec effet rétroactif ?


                • véronique 21 janvier 23:54

                  @Francis, agnotologue

                  Pas d’effet rétroactif, mais comme d’habitude, le passage aux 4 mois sera inscrit dans les textes au dernier moment.
                  C’est étonnant d’ailleurs, car le but c’est que les contraintes pèsent sur les non-vaccinés. Pourtant ce sont bien les vaccinés qui subissent ces doses de vaccin, ainsi que les changements intempestifs de réglementation et l’obligation de montrer le pass pour entrer dans pas mal de lieux publics.


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 22 janvier 07:24

                  @véronique
                   
                   ’’ le but c’est que les contraintes pèsent sur les non-vaccinés.’’
                   
                  Ça c’est le but déclaré. Ce n’est pas avec les non vaxx qu’ils écouleront les milliards de doses commandées et les stocks de graphène.


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 22 janvier 07:32

                  @Francis, agnotologue
                   
                   il y a des années que je réfute la possibilité qu’une conscience puisse naître dans uns IA. Je pense que la solution pour créer des androïdes conscients et intelligents serait de greffer une IA sur un embryon de conscience animale. Il semble que d’autres y aient pensé aussi, et le graphène serait le matériau idoine. Ce qui expliquerait une partie des expériences en cours.


                • TSS (...tologue) 22 janvier 13:18

                  @véronique
                  Au 15 janvier ceux qui n’avaient pas la 3eme dose perdaient le passe même chose pour le passe vaccinal... !!


                • PascalDemoriane 21 janvier 10:11

                  @ l’auteur, suite.
                  Ce qui est d’ailleurs intéressant c’est que si les régimes sociaux, santé en particulier, étaient vraiment l’objet d’une gestion paritaire non corrompue sous surveillance populaire des salariés et des petits patrons, eh bien la farce vaccinale n’aurait pas eu lieu aussi facilement ! La priorité aurait été allouée au soins, pas aux faux vaxxins.


                  • SilentArrow 21 janvier 15:17

                    @PascalDemoriane

                    La priorité aurait été allouée au soins, pas aux faux vaxxins.


                    Encore une fois d’accord. L’Ordre des Médecins s’est couché devant l’exécutif. Je n’aurais jamais imaginé qu’un tdc tel que Véran puisse dicter aux médecins comment soigner leurs patients.

                    Le rôle de l’Ordre des Médecins, c’est de veiller au respect du serment d’Hippocrate par les médecins. Dans le cas de cette « pandémie », il ont rendu impossible le respect de ce serment.

                    Les médecins doivent s’unir et dissoudre cette organisation malfaisante et la reconstituer à partir de zéro.


                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 janvier 10:20

                    ’’Il convient que les responsables politiques ou les parlementaires qui nourrissent encore l’idée de trouver une solution pour faire payer les soins aux non vaccinés se rendent à l’évidence : ce n’est pas possible !’’

                     

                    « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. » Combien de fois n’a-t-on pas entendu ce mantras ?

                    À La Ruine En Marche, rien n’est impossible.

                    Même le mot impossible ils l’ont corrompu.

                     

                    La ruine en marche c’est ça :

                    J’ai vécu dans votre futur, et ça n’a pas marché Vladimir Boukovski
                     
                    En substance : l’URSS avait besoin de nouveau territoires pour s’étendre, les empires ne pouvant prospérer qu’à cette condition. L’UE et les US ne pouvant plus s’étendre ont trouvé une autre solution : réduire drastiquement leur population. cf. Le Grand Reset et les vaxxins. C’est à cette seule condition désormais que les milliardaires pourront préserver leurs trains de vie.

                     
                     LE VAXXIN EST UNE PEINE DE MORT !  » (Député croate devant le Parlement européen en présence de Macron)


                    • QAmonBra QAmonBra 21 janvier 10:22

                      Merci @ l’auteur pour le partage.

                      Pour la première fois de l’Histoire sanitaire de l’humanité, nous sommes fortement sollicités, c’est le moins qu’on puisse dire, a s’enrôler dans une expérimentation médicale dite de phase III à échelle réelle et quasi planétaire, grâce à l’extrême bienveillance et l’absence de toute vénalité de nos bien aimés dirigeants, dont nous ne soulignerons jamais assez l’admirable courage et l’irréprochable dévouement au bien commun.

                      Dans toute expérimentation de ce type, il est indispensable de constituer une population témoin, afin d’évaluer l’efficacité de la thérapie mise en œuvre.

                      A défaut de placebo, impossible a opérer à cette échelle, les non vaccinés me semblent constituer de fait ledit groupe témoin dont je suis fier de faire partie, aussi je ne comprends pas cet acharnement a vouloir vacciner par tous moyens déguisés, dont celui évoqué par l’auteur, l’ensemble de la population. . .

                      . . . Sauf à se moquer, connaitre d’avance le résultat de l’expérience et/ou avoir le moins possible de comptes a rendre à terme, mais là je m’égare probablement, faute d’avoir la capacité de comprendre nos si intelligentes élites, veuillez donc pardonner ce symptôme du complotisme ambiant affectant, semble t il et à l’instar de la covid19, de plus en plus de gens mais dont je me soigne assidument. . .


                      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 janvier 10:28

                        @QAmonBra
                         
                         ’’expérimentations ...placebos ... ’’
                         
                         Ne vous leurrez pas : les placebos existent, mais ne sont pas visibles aux pékins que nous sommes : c’est toute la différence. Le seul groupe placebo c’est celui qui par sa seule résistance accuse les meurtriers.
                         
                        Et d’ailleurs, il n’y a pas un vaxxin, il y en a de toutes sortes.
                        Il n’y a pas non plus de réelle pharmacovigilance, mais il y a des statistiques, secrètes.
                         
                        nb. vaxxins > toxines > toxins > tocsins !


                      • SilentArrow 21 janvier 15:30

                        @QAmonBra

                        Le gouvernement a peut-être peur que la comparaison puisse être faite entre les piqués et ceux qui ne le sont pas.

                        Imaginez que dans 1, 2, 3,.. ans, on constate que le taux de mortalité toutes causes confondues est plus grand chez les piqués. On mettrait cela sur le compte des effets secondaires du produit. Cela ferait désordre.

                        Notez que même si le gouvernement parvenait à réduire le groupe de réfractaires à presque rien, on pourra quand même comparer les taux de mortalité de l’ensemble de la population avant et après cette campagne d’injections.


                      • Lynwec 21 janvier 17:38

                        @SilentArrow
                        On le constate déjà mais les outils de censure tentent fébrilement de le cacher.


                      • I.A. 21 janvier 10:47

                        M’ouarf ! La Constitution, ils se sont tellement assis dessus, qu’à votre place, je ne jurerais de rien...

                        Ce qu’il faut comprendre, c’est que le non vacciné est responsable

                        • Du refus de soigner précocement avec des molécules connues, comme recommandé par les vrais spécialistes de terrain
                        • Des manques de lits de réa
                          De la désertion des personnels hospitaliers
                        • De l’obésité et des comorbidités des plus fragiles
                        • Des fermetures de commerces et lieux culturels
                        • De l’inefficacité des vaccins ainsi que de leurs effets secondaires
                        • De la psychose monomaniaque collective
                        • De l’augmentation des dépressions et des suicides chez les jeunes
                        • Des faillites et de la récession économique et culturelle annoncée 
                        • Et bien plus encore...

                          Pire que le diable : le non-vacciné.




                        • tashrin 21 janvier 10:54

                          @I.A.
                          Ajoutez la guerre en ukraine, la pollution atmospherique et la disparition des dauphins pour être plus précis :)


                        • Louis Louis 21 janvier 11:09

                          @I.A.
                          OUI C’est à cause d’eux tout ça
                          La faillite économique qui arrive, le réchauffement climatique, la réélection probable de Micron, la guerre civile qui approche, les déviances sexuelles encouragées, le délitement de la société
                          Et la déchéance intellectuelle de Fergus
                          Tout ça c’est la faute aux non vaccinés
                           smiley


                        • charlyposte charlyposte 21 janvier 12:36

                          @Louis
                          LOL smiley bien vu .


                        • Lynwec 21 janvier 17:39

                          @Louis
                          Vous avez oublié l’extinction des dinosaures... Salauds de non vaccinés !


                        • Joséphine Joséphine 21 janvier 19:15

                          @Louis

                          Que feraient-ils sans les non-vaccinés ? Ces gens ont besoin des nonvax pour les accuser de tous les maux de la terre ! 


                        • Yann Esteveny 21 janvier 11:22

                          Message à Monsieur Daniel Martin,

                          Je ne lis ni les article à la gloire de Pfizer ni ceux à la gloire du Régime mais la bonne question est : « Serait-il possible de faire payer les doses à ceux qui se piquent avec des injections expérimentales avec bientôt une fréquence de trois mois ? ».

                          La réponse est assurément « Oui ».

                          La seconde question à se poser est : « Faudra-t-il faire rendre justice des conséquences expérimentales de ces injections à tous leurs promoteurs ? ».

                          La réponse est assurément encore « Oui ».

                          Respectueusement


                          • jmdest62 jmdest62 21 janvier 11:59

                            @Yann Esteveny
                            Salut :
                            Serait-il possible de faire payer les doses à ceux qui se piquent avec des injections expérimentales avec bientôt une fréquence de trois mois ? 

                            Votre approche est originale .
                            En effet les vaxx X-doses qui ne sont pas malades , participent de leur plein gré (pour la plupart !) à un test de phase 3 pour la validation des Perlimpinpins à Arn Messager.
                            Habituellement ces tests sont pratiqués par les labos , à leurs frais et sous leur entière responsabilité.
                            Conclusion : La « vaccination » (en réalité un test de validation pour obtention d’une AMM ) qu’on nous présente comme gratuite et qui , en réalité , est payée par la sécu (càd par tous !) devrait être payée par les labos et/ou éventuellement par les vaccinés qui acceptent de participer à ce test phase 3 « géant ».
                            Sachant que le montant de la facture comprend : la dose de vaxx , le salaire du médecin ou de l’infirmière , la location ou la mise à disposition des locaux , la logistique de transport et de stockage (super-congélateurs) etc etc.....
                            °
                            J’espère que qqun présentera un jour cette facture à qui de droit .
                            @+


                          • Aristide Aristide 21 janvier 12:16

                            @jmdest62

                            J’espère que qqun présentera un jour cette facture à qui de droit .


                            Et pis, c’est super porteur comme discours de tribune de Mélenchon, ces salauds de laboratoire, ce bigpharma, ... 

                            Par contre faudra expliquer que l’on est toujours en expérimentation avec un produit injecté à des milliards de personnes.


                          • nono le simplet nono le simplet 21 janvier 12:36

                            @jmdest62
                             c’est vraiment décevant de lire quelqu’un que j’aimais bien écrire des conneries pareilles smiley


                          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 janvier 12:50

                            @nono le simplet
                             
                             merci de souligner la pertinence du post de jmdest62


                          • Yann Esteveny 21 janvier 13:12

                            Message à avatar jmdest62,

                            Croire à des vendeurs de rêves est dangereux pour la santé.
                            Jusqu’à présent, il était rare que des toxicomanes demande à l’ensemble des non-toxicomanes de leur payer leur dose.
                            Je sui prêt à faire un effort financier pour les aider à se sevrer mais il va falloir qu’ils se reprennent sérieusement.

                            Respectueusement


                          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 janvier 13:19

                            @jmdest62
                             
                             ’’Sachant que le montant de la facture comprend : la dose de vaxx , le salaire du médecin ou de l’infirmière , la location ou la mise à disposition des locaux , la logistique de transport et de stockage (super-congélateurs) etc etc.....’’
                             
                             Et cerise sur le gâteau, le prix du vaxxin est pour une large part chargé par le pub, la com et la corruption !


                          • jmdest62 jmdest62 21 janvier 14:38

                            @nono le simplet
                            c’est vraiment décevant de lire quelqu’un que j’aime bien écrire des commentaires aussi « simplets »
                            °
                            Sans rancune
                            @+


                          • jmdest62 jmdest62 21 janvier 15:33

                            @nono le simplet
                            °
                            "  A l’heure actuelle, la fin des essais est fixée au 27 octobre 2022 pour Moderna, et au 2 mai 2023 pour Pfizer.

                            « 
                            source : Le Monde 8 juillet 2021
                            °
                            Sur l’efficacité des perlimpinpins Arn je ne ferai pas de commentaire autre que celui qu’on nous a vendu du 95% en 2 doses et qu’on nous parle maintenant d’un quasi-abonnement. => les baisés comptez-vous !
                            Il reste à vérifier l’innocuité sur le long terme (2 ans minimum voir dates plus haut)...Espérons qu’il n’y aura pas de problèmes autres que ceux , déjà nombreux , documentés après 1 an de recul.
                            °
                            Wait and see
                             »c’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses"
                            @+


                          • nono le simplet nono le simplet 21 janvier 15:58

                            @jmdest62
                            moi, je vais te dire ce qui me fait chier ! c’est que nous français on n’a pas été foutus de trouver un vaccin ... au pays de Pasteur ... 30 ans de politiciens véreux et/ou incompétents ...
                            mais le drame est que je ne crois pas une seconde qu’avec LFI au pouvoir ça se serait mieux passé ... je crois même que ça aurait été pire au vu de la « réticence » affichée des leaders pour les ARNm ... une inculture scientifique nourrie à coups de « big pharma » et d’anti américanisme primaire ... la technologie n’a pas de couleur politique sauf si on lui en donne une par idéologie ...


                          • @nono le simplet

                            Encore un flagrant délit de mensonge ... 
                            on as refuser a pasteur de tester un vaccin a base de virus de la rougeole pret en meme temps que le sputnick russe , tout ca pour attendre PFIZER .
                            https://www.pasteur.fr/fr/sars-cov-2-covid-19-institut-pasteur/projets-recherche/covid-19-vaccin-utilisant-vecteur-rougeole

                            Ensuite , on as couper les financement de valneva , entreprise basé a nante 
                            https://valneva.com/research-development/covid-19-vla2001/?lang=fr
                            ca qui as conduit les anglais et l’ autriche a racheter la société et a vendfre les vaccin au emira arabe unis ...

                            c’ est donc bien au contrairte a cause de FADA de l’ ARNm manipulé par leur poste de TV au profit qu’ une mafia boursiere et pharmaceutique , que l’ on as laisser passer notre chance d’ avoir des a=vaccin efficace en france et non pas a cause de la LFI ou de Z ...

                            C’ est macron l’ assasin , faut pas se tromper de coupable 


                          • jmdest62 jmdest62 21 janvier 17:19

                            @nono le simplet
                            « moi, je vais te dire ce qui me fait chier ! c’est que nous français on n’a pas été foutus de trouver un vaccin »
                            Entièrement d’accord
                            °
                            Ce qui me fait encore + chier c’est que le dossier d’un vaccin « classique » (Valneva) français est en train de croupir sous le coude d’un technocrate de l’UE.
                            °
                            Ce qui me fait encore ++ chier c’est qu’on veuille absolument nous fourguer de l’Arn (Pfizer et ...Pfizer sinon il y a aussi du Pfizer) alors que le Mexique , entre autres , propose 10 vaxx différents :
                            "Abdala devient ainsi le dixième vaccin anti-Covid approuvé par la Commission pour une utilisation au Mexique, avec Pfizer-BioNTech, AstraZeneca, CanSino Biologics, Sputnik-V, Sinovac, Covaxin, Janssen, Moderna et Sinopharm.« 
                            Source : 06/01/2022
                            °
                             »je ne crois pas une seconde qu’avec LFI au pouvoir ça se serait mieux passé ...

                            « 
                            1) Tu avoues donc qu’avec ce Gvt,  »ça ne s’est pas bien passé« . Nous sommes de plus en plus à faire , comme toi , ce constat.
                            2) Est-ce que avec LFI , ça se serait mieux passé ?
                            Sur le plan sanitaire , j’en sais rien ! (et toi non plus !) mais au moins d’autres voies que »la vaxx à tout prix« auraient été explorées et peut-être qu’un vaxx classique aurait été développé en réquisitionnant les moyens de Sanofi-Pasteur
                            Sur le plan démocratique , j’en suis sûr ! : car faire pire que ce qui est en train de se mettre en place ......
                            °
                             »une inculture scientifique nourrie à coups de « big pharma » et d’anti américanisme primaire"

                            Je ne crois pas . Je crois plutôt à une défiance nourrie par des mensonges , de l’incompétence et des histoires de « pognon » hallucinantes.
                            °
                            cordialement
                            @+


                          • nono le simplet nono le simplet 21 janvier 17:32

                            @jmdest62
                            Tu avoues donc qu’avec ce Gvt, »ça ne s’est pas bien passé« 
                            c’est pas bien de croire ceux qui disent que je suis macroniste ...
                            je ne supporte pas Macron ... calculateur, opportuniste, menteur ...
                            sur le plan sanitaire tu ne sais pas si ça se serait mieux passé avec LFI ?
                            moi je sais que non ... plus mal , beaucoup plus mal ... suffit de se souvenir des déclarations JLM au fil du temps ... très pro raoul pendant un sacré bout de temps ... grand défenseur de la liberté individuelle au détriment de la liberté collective ...
                            et Sanofi comme Pasteur n’ont pas été à la hauteur séparément ... c’est pas pour l’être ensemble smiley
                            et sur le plan démocratique ... pas de confinement ... pas de masque obligatoire ... pas de vaccin obligatoire ... pas de fermetures ... au moins 100 000 morts de plus comme chez Bojo ...
                            cordialement aussi


                          • Lynwec 21 janvier 20:36

                            @nono le simplet
                            Sauf qu’il semblerait que chez Bojo, comme partout ailleurs, on se soit quelque peu arrangé avec les chiffres, dans ce cas précis en les arrondissant généreusement :
                            https://www.lelibrepenseur.org/17-300-morts-du-covid-19-en-grande-bretagne-selon-nigel-farage-et-non-pas-153-000/
                            Désolé pour la crise d’urticaire probable suite à ce lien, mais parfois il faut savoir endurer...
                            Et puisqu’on s’est arrangé sur les chiffres de la mortalité covid, peut-on également imaginer qu’on puisse être actuellement très tolérant à propos des chiffres des effets secondaires ?


                          • troletbuse troletbuse 21 janvier 23:53

                            @nono le simplet
                            moi, je vais te dire ce qui me fait chier ! c’est que nous français on n’a pas été foutus de trouver un vaccin .

                            Ben, on t’attendait pour trouver un vaxxin. T’es vraiment nul. Et comme ca te faut chier, donc que tu t’emmerdes tout seul, Le Poudré n’a plus besoin de t’emmerder vu que tu as pris toutes tes doses. smiley


                          • jmdest62 jmdest62 22 janvier 08:38

                            @nono le simplet
                            Salut

                            1. Je ne savais pas que certains te disent Macroniste et je m’en fous
                            2. Avec LFI et « pas que » on aurait au moins laisser la porte ouverte aux traitements préventifs et donner des marges de manoeuvre aux médecins au lieu de pfizeriser tout le monde de force.
                            3. Sur le plan démocratique , certainement pas un « conseil de défense » à huis-clos mais des décisions assumées au grand jour.
                            4. Sanofi-Pasteur est une seule et même entité

                            Je ne comprends pas pourquoi tu sembles très « à cran » sur le sujet alors que polyvaxxiné et QR-codé tu devrais te sentir « serein ».

                            Quelque chose m’échappe !!!

                            °

                            @+


                          • eddofr eddofr 21 janvier 11:47

                            Quand les esclaves reçoivent le fouet, la plupart en veulent plus à l’esclave qui ne « fait pas sa part » qu’au maître et à son contremaître.


                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 janvier 11:58

                              @eddofr
                               
                              ’’Quand les esclaves reçoivent le fouet, la plupart en veulent plus à l’esclave qui ne « fait pas sa part » qu’au maître et à son contremaître. ’’

                               
                               La part en l’occurrence c’est quoi ? L’obligation de participer à la roulette russe pour avoir le droit de vivre dans le NWO ?

                            • Lynwec 21 janvier 17:46

                              @eddofr
                              Certains vont même jusqu’à ramasser le fouet,pour le lui rendre, si le maître le laisse échapper suite à un coup un peu vigoureux.
                              Toute ressemblance avec le voisin qui vous balance parce que vous avez reçu dix personnes au lieu de six autorisées par la Kommandantur , ou parce que vous ne portez pas de masque dans une rue quasi déserte est justifiée.


                            • charclot charclot 21 janvier 12:14

                              Il convient de conclure que tant que les médias seront la clé de serrage du pouvoir, le peuple contraint mentalement, suivra les ordres redoutant toutes libertés même légales. 

                              Tu prends une poule tu la maintiens au sol par le cou puis tu poses un truc faisant un peu pression sur son cou mais dont l’animal peut se libérer et ben il ne bougera pas (le film cité de la joie). C’est le conditionnement à la matraque et à la faim et ça marche trop trop bien

                              https://www.youtube.com/watch?v=VLKbF5afTWY


                              • charlyposte charlyposte 21 janvier 12:34

                                En fait cette pandémie de mensonges fait un carton plein smiley j’imagine les érections pestilentielles à venir ! à qui ment le mieux parmi une liste de menteurs moins menteurs que les menteurs autorisés par la démoncratie mondiale des MENTEURS AOC DE L.OCDE ! hum smiley


                                • Naëlle Markham Naëlle Markham 21 janvier 12:42

                                  Semez la zizanie, il en restera toujours quelque chose.... déplorable d’avoir pu ne serait-ce qu’y penser


                                  • Antoine 21 janvier 13:12

                                    On peut faire dire aux textes ce qu’on a envie qu’ils disent sinon il n’y aurait jamais de revirement de jurisprudence. On pourrait considérer que l’égalité est assurée puisque la vaccination est accessible à tous gratuitement. D’ailleurs l’éducation doit être fournie à tous également gratuitement, les gamins devant avoir au préalable reçu des vaccins obligatoires. 


                                    • Adèle Coupechoux 21 janvier 15:00

                                       «  Il est interdit au médecin de refuser de soigner un malade pour un motif discriminatoire ou pour des raisons financières »


                                      Sauf que nous sommes en guerre, et qu’en temps de guerre, y a-t-il des citoyens pour se demander s’ils ont le droit de violer, de tuer, de voler...Nous sommes en guerre, et l’état de droit a disparu depuis le 16 mars 2020  j’ai l’impression d’en avoir déjà pris pour 10 ans !

                                      Les restrictions au lieu d’être levées se corsent. Désormais, il est prévu que pour circuler, vivre tout simplement, il vous faudra un pass vacinal ! Et même les doses répétitives de vaccins ne suffisent plus puisqu’il vous est demandé un super pass ! Car il est acté que tout vacciné peut contaminer, et qu’il lui faudra en supplément avoir un test négatif pour avoir le droit de circuler, de vivre.

                                      Alors oui tout est possible avec ce gouvernement et tous ces « rantanplan » qui nous imposent cette violence quotidienne.

                                      Faire payer les non vaccinés, dans ce cas, ils n’ont ni à donner leur sang ni leur corps à la médecine. Ni à porter assistance à personne en danger pour ne pas la « mettre encore davantage en danger ». Puisqu’il convient de « garder ses distances » !

                                      Ne pas davantage payer d’impôts ni de cotisations. Malheureusement, dans ce dernier cas, comme les salaires n’appartiennent pas vraiment à ceux qui les reçoivent, l’état se chargera de toute façon de les ponctionner. 

                                      Comme il le fait déjà en toute légalité...

                                      Qui aurait cru possible il y a deux ans que nous aurions régulièrement été assignés à résidence, avec parfois de couvre-feux, que tout aurait été fait pour ne pas nous soigner et nous rendre malades, que nous aurions eu l’interdiction de faire du sport, de prendre un café debout, de s’asseoir sur un banc ne serait-ce que pour se poser, de travailler, d’aller à l’école ou à l’université, de prendre le train, de s’allonger sur une plage, de se promener dans un endroit désert, la liste des maltraitances infligées n’en finit pas.


                                      • tashrin 21 janvier 15:10

                                        @Adèle Coupechoux
                                        la liste des maltraitances infligées n’en finit pas.

                                        ... ne fait que commencer


                                      • Eric F Eric F 21 janvier 18:11

                                        Evoquer cette mesure, c’est agiter un chiffon rouge, elle ne sera pas mise en place. Cela ne serait même pas appliqué si la vaccination était obligatoire, par exemple la drogue est interdite, mais ceux qui sont admis à l’hôpital pour overdose ne sont pas pour autant privés de la prise en charge des soins par l’assurance maladie.


                                        • Si vous ne comprenez pas alors vous , vos enfants et petits enfants êtes 

                                          bon pour l’esclavage, POUR VIVRE UNE VIE DE MERDE .

                                          https://twitter.com/MathieuSlama/status/1484463781992402945

                                          Dans cette crise, Emmanuel Macron a inventé une nouvelle méthode de gouvernement : le chantage à la liberté.

                                          C’est un bouleversement politique majeur, et la mort de la liberté telle que nous la connaissions.


                                          • agent ananas agent ananas 21 janvier 21:01

                                            Une telle mesure serait s’engager sur une pente glissante !

                                            Et pourquoi pas pendant qu’on y est, faire aussi payer les soins aux fumeurs, alcooliques et drogués, aux amateurs de mal bouffe, aux chauffards, skieurs, alpinistes, rugbymen et footballeurs, aux amateurs de sports extrême, aux trisomiques non avortés, etc ... (liste non exhaustive).


                                            • zygzornifle zygzornifle 22 janvier 08:13

                                              Et aux diabétiques qui avaient cas de faire gaffe, pareil pour les accidents de travail et de la circulation et toutes les maladies, il faut supprimer la sécu nous rembourser tout ce que l’on a cotisé et du même coup fermer la moitié des hôpitaux et licencier le personnel, merde je suis en train de donner des idées a Macron et sa REM ....


                                              • Lynwec 22 janvier 08:16

                                                Serait-il possible de faire payer aux traîtres qui soutiennent les passes et injections les soins et le traumatisme physique et psychologique des personnes comme celle qui témoigne ci-après ?

                                                Pour les fanas du multi-shoot qui booste et comme ça n’arrive pas qu’aux autres, une petite vidéo à consulter, vous pourrez vous aussi témoigner (maigre consolation) ensuite si vous n’écoutez pas les mises en garde et que ça vous arrive :

                                                https://nouveau-monde.ca/temoignage-dune-vaccinee/

                                                Cette femme était en bonne santé et a cru qu’on lui disait la vérité sur tout. Elle a fait confiance aveuglément. Grâce aux différents passes ségrégationnistes, les félons ont réussi à la convaincre de franchir le pas, et ceux qui les soutiennent par leurs arguments sont complices.


                                                • eau-du-robinet eau-du-robinet 22 janvier 09:33

                                                  « Serait-il possible de faire payer les soins aux non vaccinés ? »
                                                  .

                                                  D’arrière cette question c’est la remise en question de notre la solidarité envers les personnes vulnérables

                                                  (en général) la remise en question de la sécurisé sociale !
                                                  La devise d’arrière cette question machiavélique est : Diviser les français pour mieux régner au profit des multinationales qui échappent aux impôts grâce aux paradis fiscaux !
                                                  .

                                                  Est-que c’est le modèle américain qui vous inspire ? En se posent se genre de questions nous y sommes presque (au modèle inhumain américain), le démantèlement de la sécurité sociale au profit de Blackrock, Vanguard, voire ceux qui se trouvent à la tête de la pyramide du pouvoir !
                                                  .

                                                  Demain on aura ainsi droits aux questions suivantes :

                                                  .

                                                  Serait-il possible de faire payer les soins aux non fumeurs ?

                                                  Serait-il possible de faire payer les soins aux obèses ?

                                                  et de la il ne reste plus qu’un pas pour arriver à la question :

                                                  Serait-il possible de faire payer les soins aux malades ?

                                                  .
                                                  Le pire la dedans c’est de savoir que ses injections expérimentales ARNm ne protègent contre rien !!!! même pas les formes graves !!!!, .... on a jette tout cet argent par les fenêtres avec lequel on aura pu financer des dizaines des hôpitaux flambent neuves en France !

                                                  Maintenant qu’on sait que ses injections toxico-géniques expérimentales ne protègent contre rien alors pourquoi ne pas faire facturer les soins également aux vaccinées car c’est eux qui par les effets secondaires, engendrée pas ses injections toxico-géniques, qui affluent dans les hôpitaux ! On ne sait pas encore quel seront les effets à long terme.
                                                  .
                                                  Consentement éclairé ?

                                                  Les irresponsables sont ceux qui ont oublié à demander la liste des composants contenue dans ses cocktails expérimentales ARNm ainsi la liste des effets secondaires graves, avant d’accepter l’injection expérimentale ARNm !

                                                  .

                                                  Moi, vacciné contre la polio, tetanus, méningite, fièvre jaune, etc. je ne couté pas cher à la sécu, car je ne participerai à cette expérimentation globalisée sachant qu’il ne s’agit pas d’un vaccin. Je suis responsable me protège moi et les autres en prennent des complément alimentaires AZINC ( vitamine D3, ZINC, etc) achète en pharmacie ! Je le paye de ma poche !!!!!! Puis maintenant je suis traité comme un sous-citoyen par un gouvernement composé de criminels !
                                                  .

                                                  Un témoignage à écouter....


                                                  • Joséphine Joséphine 22 janvier 09:41

                                                    @eau-du-robinet

                                                    Bravo pour ce témoignage ! Il est impossible de connaitre les composants de ce vaccin, pourquoi un tel secret ? Comment les gens acceptent de s’inoculer un produit dont ils ne connaissent rien ? Y’a t’il autant de vaccinés qu’ils le disent ? Si oui, pourquoi s’acharnent-ils contre les nonvax comme ça ? Autant de questions qui font froid dans le dos. 



                                                    • Jonas Jonas 23 janvier 16:16

                                                      Dans une société déchristianisée, les valeurs des Évangiles tendent à disparaître.
                                                      L’hôpital, qui était autrefois géré par les catholiques recevait tous les malades, car tout être humain est créature de Dieu.

                                                      Aujourd’hui, avec les lois créées par les hommes seuls sans l’autorité divine, c’est l’avènement d’un autoritarisme qui mène à toutes les dérives, prendre soin des seules personnes vaccinées et abandonner les autres, voilà ce que réserve la société maçonnique de la république du Nouvel Ordre Mondial !

                                                      La question de savoir si on doit soigner ou non des personnes non vaccinées mène à des contradictions. En effet, on pourrait rétorquer de manière absurde sur le même thème ; est-ce que les personnes non vaccinées doivent cotiser et payer avec leurs impôts les dizaines de milliers d’hospitalisations et décès liés aux effets secondaires de la vaccination  ? Faut-il les mettre à contribution pour payer les mois d’hospitalisation de Madeline Johnson, de Cienna Knowles, de Mathilde, ... ainsi que les soins pour une multitude de sportifs professionnels (Christophe Lemaître, Jérémy Chardy, Florian Dagoury, Sarah Atcho, Kyle Warner, ...) et tant d’autres qui ont accepté de s’injecter un produit expérimental dans les veines ?

                                                      Les vaccins à ARN Messager sont vendus à coups de centaines de milliards de dollars par Pfizer, une firme multi-condamnée par la justice américaine pour escroquerie en bande organisée, extorsion, fraude, corruption, production de fausses données et de faux documents, intimidations et menaces.
                                                      Pour Pfizer, les effets indésirables des vaccins étaient considérés comme minimes, le docteur Mace Rothenberg, médecin-chef chez Pfizer, a affirmé le 12 avril 2021 qu’il n’y avait pas eu de décès pendant les tests du vaccin, et que tout s’était bien passé.
                                                      Après avoir demandé à déclassifier puis analyser des documents Pfizer confidentiels, la Food and Drug Administration (FDA) a constaté que Pfizer avait menti : sur les trois mois de tests, 1223 personnes sont décédées suite à la vaccination dont quatre personnes le jour même du vaccin !

                                                      Il s’agit là de dissimulation d’informations pouvant entraîner la mort de millions de gens, c’est criminel. Ce qui est le plus criminel, c’est que la FDA a finalement passé outre, ainsi que tous les pays ayant souscrits des contrats faramineux avec Pfizer : c’est le triomphe du mensonge et de l’argent du Satan Mammon, au détriment de la vérité et de la vie, du message des Évangiles du Christ : « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » (Jean 14:6).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité