• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Serbie/Italie : L’Union européenne essuie échec sur échec

Serbie/Italie : L’Union européenne essuie échec sur échec

Parfois, il semble qu'une somme avec une longue suite de zéros puisse résoudre tous les problèmes. Il est dommage que les politiciens européens pensent la même chose. Ils avaient tort et maintenant ils paient. Regardons un bon exemple.

Au milieu de la pandémie du coronavirus, il y a beaucoup de travail de désinfection dans les villes de Serbie. Mais ce ne sont pas les spécialistes européens qui font ce travail si minutieux et important. Cela fait un mois que les Russes y travaillent : militaires, experts en protection biologique et médecins. Ils ont été transportés en Serbie par 11 avions, avec du matériel spécial de décontamination et des médicaments. L'armée a désinfecté 19 villes serbes et les médecins ont aidé à traiter 500 patients infectés du COVID-19.

Le professeur agrégé Ksenia Božović, spécialiste des maladies infectieuses au Centre clinique des maladies de Serbie, note que d'un point de vue médical, il a été extrêmement utile d'échanger des expériences avec ses compères russes.

« Nous faisons face à de nombreux dilemmes cliniques chaque jour, jusqu'à présent aucun protocole clinique n'a été confirmé comme étant le seul correct et absolument fiable. La possibilité de partager des expériences aide à combattre cette pandémie avec succès » , a déclaré le professeur agrégé.

Le général serbe, Dragan Dincic, ajoute : « Aider au sens épidémiologique, tout en aidant à désinfecter de nombreux sites, est très important pour nous. Des équipes d'experts russes ont désinfecté un demi-million de mètres carrés dans notre pays en 18 jours depuis leur arrivée en Serbie » .

Combien d'argent a été dépensé pour cela ? À peine quelques millions d'euros. Alors pourquoi les Serbes sont-ils si reconnaissants maintenant envers Moscou ? Pourquoi le président Aleksandar Vucic revendique-t-il à maintes reprises son amitié avec son homologue russe ?

"La décision du président Poutine est un signe de solidarité, ainsi qu'une idée des larges relations d'amitiés entre nos deux pays", a encore déclaré Vucic samedi dernier.

Souvenons-nous aussi de ce qu'il a dit à propos de l'Union européenne : "Il n'y a pas de grande solidarité internationale. Il n'y a pas de solidarité européenne. Tout cela s'est avéré être un conte de fées" , avant de conclure : "Lorsque ces personnes ont eu besoin de l'argent serbe, nous avons commercé selon leurs conditions afin que les entreprises européennes puissent travailler. Mais lorsque les temps sont durs de notre côté, l'union européenne nous oublie tout de suite » .

Pourquoi cela, alors que l'Union européenne versait de l'argent à la Serbie pour un processus rapide d'intégration européenne d'un total de 2 milliards d'euros :

Ces dernières années, 450 millions de crédits ont été alloués aux soins de santé de la Serbie. Mais seul, tout cet argent a été absolument inutile face à ce virus mortel. À quoi servent des millions de dollars si la Serbie ne peut même pas acheter de médicaments aux pays européens. Il est ironique que les pays de l'UE eux-mêmes aient montré la valeur réelle de leur argent lorsqu'ils ont interdit l'exportation de produits médicaux. Il s'avère que c'était plus important même que les relations politiques.

Ce sont ses partenaires européens que Belgrade a abordés en premier, pas la Russie ou la Chine. La meilleure chose que Vucic ait alors entendue, ce sont les mots « soutien moral » d'Emmanuel Macron. Ce résultat n'est pas surprenant quant on voit la même situation en Italie.

L'Europe est maintenant forcée de voir un autre triomphe de Poutine dans les Balkans :

"Nos vrais amis ne nous ont pas trahis au moment le plus dur, et nous tâcherons de les en remercier" , a déclaré la sociologue Serbe, Ilya Kaitez, parlant de l'aide du Kremlin.

Ces mots ont beaucoup de sens. Comme vous le savez, les amis se reconnaissent pendant les temps difficiles. Désormais, les relations russo-serbes ne feront que se renforcer, et les Serbes regarderont l'UE avec déception. Selon divers sondages, l'année dernière, le nombre de Serbes favorables à l'adhésion à l'UE allait de 35 jusqu'à 53%. Même le taux le plus élevé est une très faible majorité, et à de grande chance de devenir carrément minoritaire en 2020.

Beaucoup d'occidentaux essaient de présenter le soutien russe comme une décision politique. Que ce soit ou non n'est plus important. Personne n'a empêché l'Allemagne de faire de même. Mais cela ne s'est pas produit.

Argent contre compétence :

Les européens insistent pour ignorer que la pandémie n'est pas une crise financière. Les conséquences économiques sont énormes, mais restent un effet secondaire.

Malheureusement, les dirigeants européens ne se sont jamais rendu compte qu'un groupe de professionnels envoyé en renfort dans un autre pays est bien plus utile que de creuser la dette de la BCE en activant la planche à billets de plusieurs millions de dollars.

C’est pourquoi en Italie, les drapeaux de l’Union européenne ont été brûlés. C’est pourquoi les Serbes sont reconnaissants envers les Russes.


Moyenne des avis sur cet article :  3.06/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • dimitrius 28 avril 2020 09:00

    Merci RT France pour ce bel article de propagande.


    • JP94 28 avril 2020 17:42

      @dimitrius
      C’est vrai que la propagande à longueur d’antenne sur nos chaînes peut difficilement se targuer d’une telle solidarité : qu’attend Macron pour nous montrer l’éclatante réussite de l’UE en matière de santé publique ? qu’attend-il pour nous montrer l’aide de l’aide médicale de la France envers des pays tiers ? 

      Il y a propagande et propagande. Une propagande qui montre des actes, est-ce de la propagande mensongère ? 
      Mais une propagande qui déferle avec des discours du Pouvoir politique dans un pays où il y a 23 000 décès recensés, où l’on fait une campagne contre un médicament avant même de l’utiliser, où il n’y a pas de masque, ni rien, où l’on n’a aucune mesure à un confinement improvisé tout en nous assurant qu’on fait le maximum, ça je suis désolé, mais c’est de la propagande mensongère doublée de la censure de tout débat.

      J’ai regardé les chaînes russes, et ce que j’y ai vu et entendu, ce sont des médecins et des journalistes qui débattent, expliquent les risques, les mesures de précaution,montrent l’état des recherches, et par ailleurs, ne passent pas leur temps à dénigrer l’Occident : à tel point que bien des Russes, trompés par l’Occident, croient que la Santé est gratuite aux Etats-Unis, et que l’Occident a un bon système de santé : ce n’est tout de même pas l’effet de la propagande de Poutine ? 
      Les Russes voient surtout ce qu’ils ont perdu depuis la désintégration de l’URSS, et ça les rend méfiants vis-à-vis du discours occidental...qui est distillé malgré tout, et certainement pas pour le bénéfice de la population.
      Mais ils n’ont pas une confiance absolue en leur pouvoir politique.


    • The White Rabbit The White Rabbit 28 avril 2020 09:29

      C’est vrai que c’est beau.

      Pendant la lecture, il est conseillé de mettre ça en fond sonore pour agrémenter votre imprégnation. smiley


      • Pic de la Mirandole Pic de la Mirandole 28 avril 2020 11:12

        @The White Rabbit

        Vous retardez d’un millénaire.


      • ykpaiha ykpaiha 29 avril 2020 00:15

        @The White Rabbit
        A dire des conneries autant en rire
        https://www.youtube.com/watch?v=WM5H1KthhUU
        Ou en pleurer
        https://www.youtube.com/watch?v=s2IaFaJrmno
        Vous a mon avis vous,vous aimez la pleurniche.


      • filo... 28 avril 2020 09:46

        Sur AV dès qu’il y a un bon article qui est publié, immédiatement une nuée des trolls qui arrivent pour cracher dessus. Ils ne lisent même pas l’article en question mais c’est juste pour le polluer et rabaisser niveau intellectuel et culturel.

        Par exemple « dimitrius » c’est complètement loupé ou pas encore bien réveillé, se croyait être sur « RT ». Misère, misère (culturel bien sûr)...


        • dimitrius 28 avril 2020 09:53

          @filo...
          Pas besoin de culture pour s’apercevoir que l’auteur est un fervent adepte Poutinien , moi je suis issu de la classe des laborieux et je t’emmerde.


        • Pic de la Mirandole Pic de la Mirandole 28 avril 2020 11:13

          @dimitrius

          Oui : tu laboures la merde.


        • Rolles 28 avril 2020 11:23

          @dimitrius
          Citations : « pas besoin de culture », et « je t’emmerde ».
          Aucun doute sur la provenance : classe laborieuse : inculture et langage ordurier.


        • dimitrius 28 avril 2020 11:49

          @Rolles
          Merci pour cet éclair de lucidité , ta culture je m’en essuie le derche tous les jours.


        • dimitrius 28 avril 2020 11:51

          @Pic de la Mirandole
          Alors toi le lobotomisé Upérien va te faire greffer un cerveau de mouton.


        • François Vesin François Vesin 28 avril 2020 14:01

          @dimitrius
          «  moi je suis issu de la classe des laborieux »
          .
          Tu as surtout l’honneur d’appartenir à une caste de menteurs
          qui nous explique que la paix règne sur l’Europe depuis sa
          « libération » par les merveilleux étasuniens épris de liberté

          ... ceux-là même qui ont bombardé Belgrade tels des lâches
          sous bannière de l’OTAN et complicité de l’Allemagne et de l’U.E

          Et tes amis Kouchner , BHL et consorts...porcs parmi les chiens
          applaudissaient en 1999 à la destruction d’un peuple qui avait payé l’un
          des plus lourds tribut dans la lutte contre l’hégémonie des nazis en 39-45.


        • Jelena Jelena 28 avril 2020 10:07

          >> L’Europe est maintenant forcée de voir un autre triomphe de Poutine dans les Balkans

          Même si ne ça changera rien à la relation Serbie-Russie, en matière d’aide médicale et matérielle, c’est la Chine qui a joué le premier rôle.


          • Spartacus Lequidam Spartacus 28 avril 2020 13:35

            Voici la propagande du jour, payé en roubles de St Petersbourg.

            Qui veut faire passer une escroquerie payés et facturés plusieurs millions pour une oeuvre de charité.

            Et soi disant commenté par le général qui a reçu les pots de vin pour commander le spectacle avec l’argent des autres....

            A St Petersbourg le département « salir l’occident » est a a coté du département « salir l’Ukraine » normalement ces 2 bureaux sont généralement en face des départements « faisons croire que la Russie c’est génial » et celui de « Faisons passer le dictateur Poutine pour un ange ».

            A l’étage du dessous c’est plus les départements russo-russe.

            On y trouve les départements

            Poutine est beau, un géni de l’humanité, montrons que les opposants assassinés sont des suicidés. 


            • xana 28 avril 2020 17:47

              @Spartacus

              C’est possible.

              Mais qui empêche les Européens de faire eux aussi cette « propagande » ?

              En aidant la Serbie ils se seraient attaché les Serbes (et pour pas cher), alors qu’en ne leur répondant pas c’est eux qui font le jeu de la Russie.

              mais peut-être sont-ils tous aussi cons que toi ?


            • Abou Antoun Abou Antoun 28 avril 2020 17:10

              Les Serbes ne sont pas prêts d’oublier les bombardements sur leur capitale, le nettoyage ethnique de la Krajina et la confiscation du Kosovo.


              • xana 28 avril 2020 17:49

                Bien sûr.

                Mais les occidentaux ont la mémoire courte, il faut dire que les bombes ne sont pas tomb"es sur eux...


                • Abou Antoun Abou Antoun 28 avril 2020 17:56

                  @xana
                  Ouais, on verra la tronche des Françaoui quand on va ériger le 9.3 en territoire autonome indépendant de la République Français, y compris la basilique de Saint Denis avec ou sans bombes sur la g...


                • ykpaiha ykpaiha 29 avril 2020 00:32

                  Puisque parler de la Russie donne des boutons,

                  Moi j’aime les gratter, surtout les bien purulents, en général ce sont les plus cons.

                  Juste une petite lecture, permettra aux moins fanatisés, et inutiles d’approfondir le pourquoi et le comment.

                  https://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/les_slaves_des_origines_aux_premieres_princ ipautes.asp

                  puis ensuite pour ceux pour qui, la lepre ne fait pas peur, j’irais plus loin dans l’explication de la liberation des peuples slaves et grecques sous le joug Byzantin, et s’il reste encore un peu de liquefaction aux érudits de la sous classe Eurobeatiste, j’expliquerais un peu le volet des crises des balkans, mais d’abord savent ils lire, autre chose que gala ou la vie claire ? a voir

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité