• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Serions-nous devenus fous ? Syrie, c’est Bachar qui protège les (...)

Serions-nous devenus fous ? Syrie, c’est Bachar qui protège les Kurdes et les Etats Unis les islamistes

 

On parle des civils bombardés dans la Goutha. Il faudrait rajouter que comme à Alep ou Raqqa ils servent de boucliers humains aux djihadistes. Mais rien sur les centaines de victimes des bombardements turcs à Afrin.

En France, Macron et le Drian sont les dignes héritiers de Hollande et Fabius. Ils trahissent les Kurdes et n’ont qu’un objectif, faire tomber le gouvernement syrien. Florence Parly sauve l’honneur. Seule elle a pris la défense des Kurdes et a tenté de s’opposer à l’indigne sauvetage de Daech par les Américains. Seule elle a dit tout le mal qu’elle pensait du retour des djihadistes en France

L’Amérique protège OUVERTEMENT les islamistes et trahit les Kurdes

Les Américains entendent contrôler une partie de la Syrie et ils comptaient sur les Kurdes

Ils veulent empêcher par là le régime de Damas de reprendre le contrôle de l’ensemble de la Syrie car ils ne veulent pas qu’une complète victoire de Bachar al-Assad offre un triomphe politique à la Russie et permette à l’Iran, surtout, de confirmer sa percée au cœur du monde arabe. Moscou, Téhéran et Damas protestent à l’unisson contre ce qu’ils dénoncent comme une volonté américaine d’opérer une partition de la Syrie.

Recep Erdogan, le président turc s’en est violemment pris lundi à ce qui est pour lui une trahison des Américains dont il est l’allié au sein de l’Otan.

Les Américains et les occidentaux ont donc lâché les Kurdes. Les Américains comptent sur d’autres alliés pour se maintenir en Syrie et nuire à Bachar et aux Russes

 

Les Americains n’ont cessé d’évacuer les combattants de Daesch de la zone kurde vers le sud est de la Syrie pour combattre Bachar

C’est un article d’un site complotiste ?, hélas, non, puisqu’il s’agit de L’Express et du Nouvel Observateur intitulé très exactement “Exfiltration de djihadistes à Raqqa : l’accord arrangeait tout le monde… sauf la France”…

 

Je vous le laisserai le lire et vous forger votre intime conviction, y compris sur les motivations inavouées ou encore sur la tentative d’habillage des journalistes, qui justifie cet accord où 3 000 personnes, dont un paquet de potentiels futurs terroristes, ont pu fuir l’armée syrienne avec notre complicité non seulement tacite mais, plus grave, active.

 

“Le sujet est sensible. Le 14 octobre au soir, trois jours avant l’annonce officielle de la chute de Raqqa, ex-“capitale” du groupe État islamique, un vaste convoi quittait la ville. Près de 200 véhicules, bus, camions, voitures, tous escortés par des forces kurdes : le résultat d’un accord d’exfiltration négocié avec le Conseil civil de Raqqa, visant à priver de boucliers humains les derniers combattants de Daech et à stopper le bain de sang (au moins 1 200 morts civiles en quatre mois, selon l’ONG OSDH).

http://information.tv5monde.com/info/syrie-un-encombrant-accord-secret-pour-evacuer-de-raqqa-les-combattants-de-daech-203547

Des combattants des forces démocratiques syriennes (FDS) ont confirmé à l’agence vidéo de RT, Ruptly, avoir tourné des images montrant des centaines de terroristes de Daesh en train de quitter sans entraves la ville de Raqqa, leur dernier bastion en Syrie, en bus et en camions.

 

“Grâce aux révélations de plusieurs médias, dont France 24 et la BBC, dans une retentissante enquête intitulée “le Sale Secret de Raqqa”, on sait aujourd’hui que c’était un mensonge : parmi les près de 300 djihadistes exfiltrés avec leurs armes et leurs familles, figuraient des dizaines de combattants étrangers et même des Français. L’armée américaine a reconnu cette “possibilité”. Le colonel Patrik Steiger, porte-parole de l’armée française, a déclaré ce jeudi que la coalition s’était initialement opposée à un tel accord. En vain.”

Un Français, un certain Abu Basir al-Faransy, témoigne pour sa part depuis la localité d’Idlib, où de nombreux combattants ont trouvé refuge. « Certains de nos frères français sont repartis pour la France pour mener des attaques », indique-t-il.

https://www.nouvelobs.com/monde/guerre-en-syrie/20171116.OBS7434/exfiltration-de-djihadistes-a-raqqa-l-accord-arrangeait-tout-le-monde-sauf-la-france.htm

 

Dès septembre Russes et Turcs accusent :

Les hélicoptères américains ont évacué des leaders et certains éléments de DAESH pour les exploiter dans d’autres régions », ont ajouté les mêmes sources, soulignant que deux parmi les dirigeants de l’organisation étaient d’origine européenne, sans préciser leurs nationalités ou celle des autres

 

.En ce moment les irakiens et les Kurdes accusent

Les habitants de la ville syrienne de Hassaké affirment, ce mercredi 21 février, avoir vu des hélicoptères américains en train d’évacuer les éléments de Daech détenus dans une prison contrôlée par les Kurdes.

http://www.presstv.com/DetailFr/2018/02/21/553164/Afghanistan-hlicoptres-Daech-Irak-prison-Kurdes-Etats-Unis-Syrie-Hassak

Enfin et là c’est irréfutable les américains ont bombardé les Russes et les Syriens

Dans la nuit du 7 au 8 février, les forces américaines dans la région de Deir-Ezzor, ont attaqué des forces loyalistes qui luttaient sur place contre les terroristes de Daesch. Même si les vidéos diffusées font dire aux spécialistes que les protégés des états Unis sont liés à l’état islamique les Américains disent avoir protégé des Kurdes des FDS. Invraisemblable.

http://www.afrique-asie.fr/les-etats-unis-continuent-a-bombarder-les-allies-de-larmee-syrienne/

 

Selon l’agence de presse russe Sputnik, les enregistrements vidéo, partagés sur les réseaux sociaux comme YouTube et Facebook, montrent le transfert des terroristes de Daech par les hélicoptères de la coalition américaine.

 

« Des habitants de Hassaké ont vu les hélicoptères américains se poser dans l’enceinte d’une prison contrôlée par les Kurdes, avant d’évacuer les détenus appartenant au groupe terroriste Daech »

Le sultan mobilise les combattants de Daesh et de Nosra (al Qaida) et lance son armée contre les kurdes syriens

Patrice Franceschi. « Nos diplomates pensent qu’il faut y aller plus doucement, plus progressivement… La présence de la Turquie au sein de l’OTAN pose aujourd’hui un réel problème. Comme nous l’ont révélé des décideurs français lors d’une récente réunion à l’Elysée, il est inenvisageable pour la France de tirer sur des chars ou des avions faisant partie des forces de l’OTAN (…). Tant que la Turquie en fera partie, elle bénéficiera d’une certaine protection et elle le sait. Pire, elle est aujourd’hui un cheval de Troie pour les groupes djihadistes dans l’OTAN ».

 

Poutine souhaitait marginaliser les occidentaux en se rapprochant de la Turquie, en conservant son alliance avec l’Iran et tout cela sans se brouiller avec Israël. Prudence extrême qui le conduit à ne pas s’opposer à l’attaque des Turcs contre les Kurdes. Ces derniers n’ont d’autre choix possible que de se rapprocher du gouvernement syrien. Pourquoi Poutine vient-il de donner son feu vert à Bachar qui voulait récupérer la zone kurde ? Le bombardement américain sur des troupes russes à Deir Ezzor a été décisif

 

Bachar protège les Kurdes et force la main à Poutine

Une des conséquences de l’offensive turque contre Afrin : le rapprochement entre l’armée syrienne et les YPG. Le nationalisme syrien demeure une réalité malgré la guerre. Un ennemi extérieur cela ressoude les Syriens.

Or, c’est à la demande des YPG que le gouvernement syrien a dépêché le 20 février ses troupes dans la région pour prendre position à la frontière et contribuer à la défense de l’intégrité territoriale et à la souveraineté de la Syrie. En réponse, la Turquie a ouvert le feu sur le trajet des forces syriennes.

Les combattants pro-régime seraient entrés à Afrin malgré le pilonnage turc Le journaliste kurde Ciwan Quereman, présent à Afrin lors de l’arrivée des combattants pro-régime, témoigne « Ces combattants des forces populaires sont arrivés avec leur armement et tout leur matériel militaire. Dès leur arrivée dans la région, ils ont essuyé des bombardements de l’aviation turque. Ce sont les Unités de protection du peuple kurde (YPG) qui ont demandé le soutien de Damas. Les Kurdes ont demandé l’intervention de l’armée syrienne dans la région d’Afrin pour garder nos frontières. Les autorités syriennes ont donc répondu favorablement à l’appel lancé par les Kurdes. Au final, la région d’Afrin est autant kurde que syrienne. Afrin est sous la souveraineté de la Syrie. Donc il est normal que les forces syriennes protègent un territoire syrien face à cette agression turque. »

 

Un compromis est-il possible ?

Il supposerait que le sultan soit assuré de ne pas avoir un Etat kurde indépendant. Pour les kurdes l’objectif n’est plus l‘indépendance mais une Syrie fédérale

Khaled Issa :

« c’est une violation du droit international et des frontières de la Syrie. Nous faisons partie de l’Etat syrien et nous n’avons jamais eu la prétention de remettre en cause ses frontières. Bien sûr, nous avons un programme politique clair mais il s’inscrit dans le cadre de la Syrie. Nous sommes conscients que le régime actuel à Damas n’est pas démocratique, que la contestation initiale du peuple syrien en 2011 a été détournée de son but par l’intervention de pays étrangers. Ces ingérences ont contribué au retour du confessionalisme et du terrorisme. C’est pour cela que nous avons opté pour une troisième voie, un projet qui s’inscrive à l’intérieur de la Syrie où nous prévoyons un système fédéral et démocratique. Nous pensons qu’une société multiethnique et multiconfessionnelle ne peut pas être bâtie sur la légitimité d’une seule nation ou d’une seule religion. « 

Poutine devra également rassurer Israel devant une présence iranienne forte en Syrie, les Russes joue le respect des frontières syriennes. CE PAYS EST ACTUELLEMENT PARTIELLEMENT ENVAHI par les Turcs et les Americains.

 

https://pgibertie.com/2018/02/22/serions-nous-devenus-fous-syrie-cest-bachar-qui-protege-les-kurdes-et-les-etats-unis-les-islamistes/

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • Massada Massada 23 février 09:39

    Bachar protège les Kurdes
    Les Kurdes sont alliés avec Israel

    Bachar est en guerre avec Israel
     
    L’Iran est en guerre froide avec Israel.
    L’Iran est allié avec la Russie
    La Russie est allié avec Israel

    etc.....


    • Diogène Diogène 23 février 09:45

      @Massada

      vous devriez prendre un efferalgan !

    • republicain 23 février 09:54

      @Massada je ne vous comprendspas


    • Massada Massada 23 février 10:03

      @republicain
       

      Normal, je suis un génie incompris smiley

    • Paul Leleu 23 février 12:06

      @Massada


      en tous cas, il est logique que les USA soutiennent la Turquie (membre de l’OTAN) et les islamistes (comme ils l’ont fait dans tout le monde « musulman » depuis des décennies). 

      C’est aussi normal que les USA s’en prennent aux Kurdes d’obédiance communiste et patriotique. Au fond, les islamistes ont toujours servi à détruire les mouvement communistes et patriotiques dans le monde musulman. 

      Par exemple, en 1965, les islamo-capitalistes soutenus par Washington ont génocidé 1,5 million de communistes (ou supoposés) indonésiens... bien-sûr, on n’en parle jamais. Mais De Gaulle a fait pareil en zigouillant Ben Barka au profit du Roi du Maroc, ou en refilant l’Algérie au FLN plutôt qu’au MNA. En Afganistan, les USA ont fait venir les islamistes, afin de contraindre les socialistes afghans à la guerre civile. 

      Bref... c’est toujours la même histoire. 

    • BOBW BOBW 23 février 12:48

      @Diogène Ou plutôt fumer un « pétard » d’Israël ! smiley


    • symbiosis symbiosis 23 février 13:41

      @Massada


      Un petit génie parasité par les approximations ?

    • baldis30 24 février 09:11

      @Massada
      « Normal, je suis un génie incompris »

       c’est ben vrai ça ... la mère Denis ne disait pas autre chose !


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 février 10:11

      J’ai bien peur que tout cela ne soit plus compliqué que ces analyses pro russes très simplistes :

      Poutine défend les milices kurdes mais ne s’oppose pas aux bombardements turcs.

      Bachar el Assad défend les kurdes mais ne pipe mot sur l’intervention militaire turque.

      La présence militaire US est très mal mais l’intervention militaire turque c’est très bien.

      Etc...

      En voulant lustrer la statue de Vladimir, vous faites un peu trop de contradictions.


      • V_Parlier V_Parlier 23 février 11:32

        @Olivier Perriet
        Moi je n’ai pas perçu d’adoration pro-russe dans cet article. En revanche ce dernier nous rapporte bien à quel point sont les niveaux de saleté et d’hypocrisie des atlantistes qui poussent interminablement des cris de compassions pour étouffer ceux des vraies victimes.


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 février 12:35

        @V_Parlier
        Moi je n’ai pas perçu d’adoration pro-russe dans cet article

        Allons, allons, noircir le rôle des méchants USA, et dédouaner de toute responsabilité la Russie c’est en soi révélateur.

        Selon vous, quelles sont « les vraies victimes » et « les fausses » :

        Les milices kurdes bombardées par la Turquie avec le soutien russe et l’indifférence de Damas (du moins de Damas canal officiel : avez-vous entendu des protestations « du régime » ? Moi non) sont à ranger dans quel camp ?

        C’est bien compliqué tous ces vrais faux ennemis...


      • leypanou 23 février 16:26

        @Olivier Perriet
        avez-vous entendu des protestations « du régime » ? Moi non) sont à ranger dans quel camp ? : vous manquez de culture, Perriet.
        Je vous ai déjà fait la remarque : cultivez-vous, par exemple en lisant ceci.
        Mais les choses ont déjà beaucoup changé depuis, mais cela on vous l’apprendra si vous dites encore une contre-vérité.


      • spearit 23 février 16:38

        @Olivier Perriet
        Intervention condamner officiellement par Damas à plusieurs reprises, mais quand on ne veut rien voir n’y entendre...


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 février 21:32

        @spearit
        Intervention condamner officiellement par Damas à plusieurs reprises, mais quand on ne veut rien voir n’y entendre...

        En tous cas aucune répercution sur mon média préféré, agoravox, rempli d’amis de Bachar El Assad. C’est étrange


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 février 07:40

        @Olivier Perriet
        Les alliés de la Syrie défendent l’intégrité de l’ Etat syrien, ils ne soutiennent pas Assad. Assad, c’est le problème des Syriens, pas « de la pseudo communauté internationale », qui se résume à la trentaine de pays de l’ OTAN.


        Qui a autorisé les USA à envahir des régions syriennes pour imposer leurs vues sur la suite des évènements ? Personne. Leur présence est une violation du Droit International et de la Charte des Nations Unies.

        La Russie, l’ Iran, le Hezbollah, et la Chine sont en Syrie à la demande du gouvernement syrien. Pour cette raison, la Russie demande aux USA de fermer immédiatement leur base militaire d’Al- Tanf dans le sud de la Syrie.

      • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 février 11:44

        @Fifi Brind_acier

        Visiblement, la Russie ne demande pas à la Turquie de retirer son armée.

        Et quelle est la position du « chef de l’Etat » syrien ?

        C’était là toute ma question.

        Parce que vu de loin... je vais dire une énormité mais ça ressemble un peu à l’armée rouge qui a attendu que les troupes allemandes réduisent au silence l’insurrection du ghetto de Varsovie avant d’avancer.

        Peut-être me trompé-je.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 février 18:03

        @Olivier Perriet
        Avec la Turquie, les relations doivent être un peu compliquées... La Turquie est toujours dans l’ OTAN. Mais la Russie construit un gazoduc, enfin,... plusieurs gazoducs, mais un en particulier avec le Sultan Erdogan : le Turk Stream.


        Les grands stratèges US sont du genre à tirer d’abord, et à éviter de réfléchir ensuite, alors que Poutine est un joueur d’échec... Pourquoi voulez-vous qu’il se fâche avec un pays de l’ OTAN, avec qui il fait des affaires gazières ? Le plaisir de contrarier à la fois le Qatar, qui comptait sur son propre gazoduc à travers la Syrie, et Washington, qui ne veut pas que l’ Europe achète du gaz russe, est un plaisir à déguster en silence....

        Apparemment, la Turquie vise surtout ses ennemis héréditaires, les Kurdes,
        Abandonnés par la Coalition, vers qui se tournent-ils ? Vers l’armée syrienne.
        Pourquoi intervenir, alors que la Syrie trouve ainsi de nouveaux alliés inattendus ?? Poutine gagne ainsi sur tous les tableaux...

      • Olivier Perriet Olivier Perriet 25 février 12:24

        @Fifi Brind_acier

        D’abord, il n’y a jamais eu de conflit entre milices kurdes et gouvernement syrien « officiel ». Il n’y a jamais eu à ma connaissance de projet indépendantiste revendiqué, jamais eu de gros contentieux du style « Bachar dégage » chez les kurdes. Sans doute parce que les zones kurdes sont à l’est, à l’autre bout du pays et des zones loyalistes de l’ouest. Avec la désintégration de l’Etat syrien, chacun a tout simplement vécu sa vie de son côté depuis maintenant plus de 6 ans.

        Donc les soumettre au feu turc en disant quasi ouvertement « bien fait pour vous, vous n’aviez qu’à pas être ami avec les USA » ne me semble pas très malin, ça risque de laisser des grosses rancœurs. Mais bon, on sait que Bachar El Assad n’est pas toujours très malin, surtout maintenant qu’il est persuadé d’avoir triomphé des forces du Mal.

        Et donc vos contorsions et celles de vos amis pour accabler les USA de l’intervention turque permise par la Russie sont tout bonnement ridicules.


      • doctorix doctorix 23 février 11:25

        Ce qui est clair est que les turcs comme les américains ont pénétré en Syrie et bombardent, ce qui est une violation de la charte des nations unies, un crime de guerre.

        Clair aussi que les kurdes se souviennent maintenant qu’ils sont avant tout syriens, et veulent protéger leurs frontières, fut-ce avec l’aide de Damas.
        Enfin, tout l’intérêt de cet article réside dans l’exposition du fait acquis que Daesh est bien une force de mercenaires américains, et que les USA les protègent, et les promènent comme des pions au gré de leurs intérêts sur les différents champs de bataille.

        • Zolko Zolko 23 février 11:27

          Les Etats-Unis protègent les islamistes depuis très très longtemps : depuis les Moudjahidin et les Talibans contre les Russes en Afghanistan au moins. Et même plus loin si on tient compte de l’Arabie-Saoudite et les autres petro-monarchies du Golfe.
           
          Pourquoi faites-vous semblant de vous réveiller seulement maintenant ?


          • V_Parlier V_Parlier 23 février 11:33

            @Zolko
            Probablement parce-que beaucoup de gens ont encore la tête dure. Il faut sans cesse des rappels...


          • leypanou 23 février 12:00

            @Zolko
            vous avez oublié un pays dans votre liste de soutien aux terroristes. Est-ce par ignorance ? un article vous le rappelle  ici.
            Mais la clique de sionistes sur ce site -(m, c, z, ...etc) va vous rétorquer que c’est par humanisme.
            çà aussi est une autre vision des choses actuelles.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 19:01

            @Zolko
            Parce qu’il faut des preuves pour affirmer que les US protègent les Islamistes. Sans preuves, ce sont des fake news, et on vous traite de « complotiste »...


            Depuis 2001, les médias et la classe politique nous expliquent :
            « Les USA et les pays de l’ OTAN combattent le terrorisme ».

            Il y a bien des preuves que c’est faux, comme les déclarations d’Hillary Clinton :
            « Ce sont les USA qui ont créé Daesh et financé les Talibans ! »

            Mais cette vidéo ne passe pas en boucle sur tous les médias, on la trouve sur Internet. Et avant que cela fasse contrepoids aux milliers de médias qui disent le contraire, il faut du temps...

          • leypanou 23 février 12:07

            Quand on parle de régime et de Bachar, c’est déjà une certain vision des choses, malgré une certaine pseudo-objectivité..
            Ceci est une autre vision de ce qui se passe à la Ghouta orientale.


            • Alter 23 février 12:22

              L’article montre bien le rôle qu’ont joué les américains dans le conflit Syrien et leur lien avec Daesh et donc le terrorisme. C’est à peu prêt la même chose pour la France qui s’est salie les mains avec Washington.

              La position de Bachar Al Assad avec les différents partis dans ce conflit est pro-syrienne. Je pense qu’il tente de conserver l’intégrité du territoire, et désire reprendre les rennes du pays en son entier. (c’est ce que je pense du moins et c’est ce qui apparaît, sinon comment expliquer que Al-Assad s’entende avec les Kurdes ?)

              La politique et la géopolitique du Moyen-Orient est complexe et elle ne se résume pas à : Israël c’est les méchants et les autres les gentils. Il y a la Syrie et l’Iran dans la région et la Turquie qui ont leurs intérêts propre. Dans un conflit de manière général, il n’existe pas de méchant ou des gentils, la plupart du temps chaque acteur à des intérêts parfois divergents et parfois qui se recoupe. Actuellement, les Kurdes ont plutôt intérêt de s’allier avec Al-Assad car objectivement c’est la moins pire des alliances pour eux.

              Je pense que la défaite des américains est inéluctable quant à la partition de la Syrie. Les vrais opposants politiques à Al-Assad (et je ne parle pas des islamistes qui sont des marionnettes), n’ont aucun intérêt à voir une Syrie fragmentés. En bref, malgré tout, ils feront tout pour éviter le cas de la Libye. Puis je le souhaite aussi pour les Syriens.


              • Massada Massada 23 février 13:18

                Les américains sont très mauvais, il faut boycotter tous ce qui est américain.
                 

                Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a été admis dans un hôpital aux Etats-Unis pour y passer des examens médicaux ! smiley smiley
                 

                • l' hermite Cyrus 23 février 14:58

                  @Massada

                  Encore une fois l’ histoire bégaie ... 
                  Espérons que personne ne perdra en route une fiole de polonium .... Sic 

                   Il est quand même étrange , que les centre médicaux ne puissent faire d’ examen sérieux a gaza puisque il y a un blocus sur les « nucléotide émetteur » de peur d’ hypothétique « bombe sale » alors même que vous leur balancer des munition a l’ uranium appauvri . 

                  J’ imagine qu’ as tel’aviv , les hôpitaux fonctionnent , et que les sondes radioactive permettent aux appareil de radio analyse de fonctionner .... bien qu’ il y ais un risque d’ attentat contre les palestinien par quelque fanatique qui ne représente pas le peuple israélien dans son ensemble . . 

                  Tu me demande d’ être honnête je pense l’ être , je n’ aurais pas du utiliser le terme de « shayanym » , 
                  ça peut être perçu de manière aussi insultante que « collabo » en français . 

                  Il y a cependant Beaucoup de tes « intervention » qui sont un pur copier coller des info non verifié de l’ armée israélienne.Cependant il y a d’ autre intervention , qui montre l’ homme derrière le soldat .
                  Je suis peut être crédule , mais ça souvent ça parait sincère .

                  Concernant ton envie de répondre tu est libre , il n ’ est pas question d’ être pote ou ennemi .
                  Il est question de ne pas se renier , et de discuter échanger librement .
                  Ici en france on as beaucoup de retour du MO pour le meilleur comme pour le pire ...
                  des juif desabusé qui revienne en france , des « volontaire » militaire qui revienne egalement d’ irak ou de syrie . Des libanais qui vivent en france et ont des infos toute fraiche .

                  Donc il ne faut pas trop non plus « relayer » les info tsahal , si tu ne veut pas être perçu comme radio tel aviv ... la ou toi tu voudrais être radio « massada » .

                  Inversement tu as peut être des attache en France et tu as droit aussi a une opinion .

                   







                   

                • doctorix doctorix 23 février 17:12

                  @Cyrus
                  Vous avez raison : personne n’est tout à fait mauvais, et Massada n’échappe pas à cette règle.

                  Massada est juste le prototype de ce que peut faire une intoxication de masse poussée à son extrême.
                  Je suis certain que lorsqu’il passe par ici, il cesse un peu de croire tout ce qu’on lui rabâche depuis qu’il est petit, que la terre entière en veut aux juifs parce qu’ils sont juifs, qu’il y a les bons d’un côté et les mauvais de l’autre, et je pense qu’il prend conscience progressivement que les actes des sionistes ne sont pas vraiment conformes à ce que lui dicte sa conscience.
                  Je pense qu’ils sont nombreux dans ce cas en Israël, à ne pas suivre aveuglément leur chef criminel.
                  Je pense aussi que la peur joue un grand rôle.
                  On sait comment les petits islamistes sont formatés dès l’enfance à la haine, on sait moins que les petits israéliens le sont tout autant.
                  Et un endoctrinement inculqué dès l’enfance est très difficile à éradiquer par la suite.
                  Cyrus, vous m’avez fait comprendre que j’étais inutilement blessant avec Massada, et que je devais faire un effort pour le comprendre. Je vais essayer. Comment puis-je espérer le voir changer si je ne change pas moi-même ?

                • l' hermite Cyrus 23 février 19:47

                  @doctorix

                  Il fait partie de l’ agora autant que nous :)
                  c’ est bien pour ça que sans renier « nos conviction » dans le débat il faut quand même respecter l’ homme derrière l’ idéologie et au delà des désaccord .

                  Nous aussi nous somme formaté , on le voit bien par les multiples dérapage dans le débat.
                  On parle souvent des choc de culture ou de civilisation ... internet en est un tres bon exemple .

                  bonne soirée docteurIX


                • doctorix doctorix 24 février 01:30

                  @Cyrus
                  C’est ce que j’ai compris.

                  Mais il faut aussi savoir reconnaître l’activiste néo-con en mission commandée. Pour Massada, je ne sais pas trop. C’est sans doute un amoureux dévoyé d’Israël, un convaincu au fond de ses tripes mais qui s’aveugle ou qu’on aveugle.
                  Je viens de proposer un article pour dépister les néo-cons : une pure merveille.

                • Zolko Zolko 24 février 03:25

                  @Massada : « Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas »
                   
                  son mandat s’est arrêté fin 2008, il n’est plus président de rien.


                • lloreen 24 février 22:17

                  Le fait est que l’humanité continue de faire les frais de crimes sacrificiels en l’honneur -si l’on peut dire...- d’une immonde créature démoniaque. Les noms et les époques changent, l’horreur persiste.
                  https://www.youtube.com/watch?time_continue=541&v=bQ_LwP00jI8


                • Le Panda Le Panda 23 février 15:29

                  @l’auteur

                  Puis dire que vous avez à priori enseignez ?

                  Vous êtes aussi dangereux que votre et vos articles mais vous avez toute votre place ici avec votre masse de conneries et dire que des gens ignares croiront à vos sornettes d’extrémistes.

                  Bonne suite et surtout bonne gloire à vos mensonges


                  • Ben Schott 23 février 15:35

                    @Le Panda
                     

                    Je comprends pas le patois.
                     


                  • Hijack Hijack 23 février 15:48

                    Merci pour toutes ces vérités. Ces mensonges contre la Syrie, sont devenus tellement grossiers que plus personne n’y croit ...
                    .

                    Israël soutiendrait au moins sept groupes rebelles contre Damas, pour sécuriser le Golan

                    • Jean Keim Jean Keim 23 février 16:49

                      Bon je vais me répéter et en remettre une couche... allez c’est parti :

                      La guerre est avant tout une activité économique, c’est comme les marchands de cigarettes, il faut des fumeurs sinon le bizness périclite, alors pour le commerce des armes il faut des champs de batailles, il faut des belligérants, qu’importe qui ils sont, des gens ont acheté des armes, mais les armes ne peuvent pas rester au râtelier, il faut qu’elles servent, certaines ne servent qu’une fois, d’autres serviront plusieurs fois mais s’useront et la technologie progresse, ce qui est encore en stock est obsolète, bon pour des conflits de seconde zone, alors il y a un marché de l’occasion qui lui aussi réclame des zones de combat, ce peut-être des petites guerres tribales voire des cours d’écoles, peut importe tout est bon pour ce commerce, c’est probablement l’un des plus prospère avec la drogue, la prostitution, les médicaments, l’énergie...
                      Pour justifier ces horreurs il y a la politique, mieux encore la géopolitique, des gens très savants, des gens qui ont fait des grandes études dans des écoles ou des universités réputées, vont dans des médias prestigieux nous expliquer comment est le monde, pourquoi il y a la guerre, comment pensent les dirigeants des grands pays de la planète, et ce qui est incroyable est qu’ils croient en ce qu’ils disent et le plus incroyable encore est qu’il se trouvent des gens pour les croire et les citer comme référence ou s’en inspirer dans leur propre analyse.


                      • Le Panda Le Panda 23 février 17:11

                        @Jean Keim
                        Bon je vais me répéter et en remettre une couche... allez c’est parti :

                        Mille fois raisons dans la citation d’un de vos articles.

                        « Si le droit de voter changez quelque chose, il y a bien longtemps que cela serait interdit »

                        De nouveaux nés grandissent des peuples et des fous non ?


                      • armand 23 février 17:50

                        @Le Panda
                        attend la distribution de médocs, c’est l’heure


                      • Le Panda Le Panda 23 février 17:57

                        @armand
                        attend la distribution de médocs, c’est l’heure

                        Tu connais pas la chanson pauvre CON il faut l’écrire en majuscule et prend un microscope pour le lire ta vue baisse de plus en plus. 


                      • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 23 février 18:51

                        @Jean Keim
                        Non, simplisme.

                        La guerre a toujours un but géopolitique, c’est un jeu de suprématie (dont le Grand Jeu est le point central depuis plus d’un un siècle). Supremacisme us (et leurs supplétifs de l’otan) hérité de 1945 vs monde multipolaire réclamé par les chinois, russes, iraniens...contrôle des ressources énergétiques et minières et leurs voies d’acces terrestres ou maritime (rimland, eartland, nouveaux mondes...)
                        La vente d’arme est annexe. En Syrie elle se fait d’ailleurs à perte par les belligérants (même avec la contrebande de pétrole pillée et revendu par Daesh and cie), et les records de ventes d’armes autrement technologiques aux pays du golfe ne sont pas liés à la guerre syrienne qui se fait avec un armement basique de fantassin, ou de quincailleries de l’ex URSS de plus de 40 ans.

                        Oui, le complexe militaro industriel a un poids hypertrophié aux usa, mais son but est la domination globale, pas « juste vendre des armes pour faire du pognon ».même si évidement ce business sinistre prospère avec les tensions (nouvelle guerre froide) et les guerres locales, et que la vente d’arme lie l’acheteur au vendeur (dépendance, donc ascendance et contrôle).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès