• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Si tu m’apprivoises... tu seras pour moi unique au monde...

Si tu m’apprivoises... tu seras pour moi unique au monde...

JPEG

On connaît tous cette page célèbre du Petit prince : un renard dit bonjour au petit prince qui lui propose de jouer, mais le renard refuse car il n'est pas apprivoisé...

Face à l'incompréhension de l'enfant, le renard lui explique alors ce que signifie le verbe "apprivoiser" : 

 

"- C'est une chose trop oubliée, dit le renard. Ça signifie "créer des liens..."

- Créer des liens ?

- Bien sûr, dit le renard. Tu n'es encore pour moi qu'un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n'ai pas besoin de toi. Et tu n'as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde..."

" On ne connaît que les choses que l'on apprivoise, dit le renard. Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi !

- Que faut-il faire ? dit le petit prince.

- Il faut être très patient, répondit le renard. Tu t'assoiras d'abord un peu loin de moi, comme ça, dans l'herbe. Je te regarderai du coin de l'œil et tu ne diras rien. Le langage est source de malentendus. Mais, chaque jour, tu pourras t'asseoir un peu plus près..."

 

Alors que le temps s'accélère dans une société vouée à la vitesse, nous ne savons plus "apprivoiser"...

Nous ne savons plus regarder...

Notre monde de marchandisation est bien celui de l'accélération, de la vitesse : tout s'emballe, les innovations nous submergent sans arrêt, une innovation en chasse une autre, un système informatique en remplace un autre, un smartphone succède à un autre...

 

A l'inverse, "apprivoiser" demande de l'attention et du temps, des précautions, une certaine réserve...

Désormais, on n'apprivoise plus, on conquiert, on s'impatiente, on achète, on paye....

On ne prend plus le temps de connaître, de comprendre, d'observer.

 

Apprivoiser ! Voilà un verbe quelque peu oublié ! Avec ses 4 syllabes, ses consonnes variées, il souligne bien une attention, un désir, une volonté.

La labiale peut suggérer une idée de bonheur, la gutturale "r" peut montrer une forme d'âpreté et de difficulté, la fricative "v" et la sifflante "s" donnent une impression de douceur.

Le verbe évoque une quête patiente, une approche prudente...

 

Apprivoiser, c'est s'approcher peu à peu de quelqu'un, apprendre à le connaître, à l'apprécier...

Apprivoiser, c'est retrouver le temps d'autrefois, le temps virgilien qui permet de découvrir la valeur des êtres et des choses.

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/09/si-tu-m-apprivoises.tu-seras-pour-moi-unique-au-monde.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.04/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • phan 23 mai 2020 16:39
    Certains saints sont bien expliqués : Quel bonheur pour la petite princesse que la dotation du roi. 

    • Lampion Séraphin Lampion 23 mai 2020 17:14

      @phan

      les princesses changées en grenouilles aiment dîner avec les crapauds.


    • Lampion Séraphin Lampion 23 mai 2020 16:59

      Le provençal « aprivadar » (issu du latin « privatus » qui a donné « apprivatiare ») et le berrichon « appriver » ont le même sens de « rendre privé », c’est-à-dire s’approprier quelque chose (ou quelqu’un) jusque là étranger, c’est-à-dire « non familier ».

      Apprivoiser, c’est aussi domestiquer, asservir, rendre dépendant et priver l’autre de sa liberté, d’un côté comme de l’autre.

      D’ailleurs, le texte de Saint-Exupéry n’est pas aussi limpide qu’il en a l’air, car il implique une contrainte très forte dans le passage final qui contient le message principal mais que vous ne citez pas : « Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. Tu es responsable de ta rose... ».

      Nouer des liens comporte des avantages, mais cela enchaine et interdit souvent son propre épanouissement. C’est ce qu’ont compris tous les pervers narcissiques qui polluent leurs victimes et se nourrissent de leur substance qu’ils leur pompent comme les femelles taon pompent le sang des chevaux.


      • rosemar rosemar 23 mai 2020 17:42

        @Séraphin Lampion

        Etre responsable, c’est une bonne chose... dans un monde où on cultive l’irresponsabilité...

        http://rosemar.over-blog.com/2016/02/la-culture-de-l-irresponsabilite.html


      • JC_Lavau JC_Lavau 23 mai 2020 19:25

        @rosemar. La propagande misandre victimaire qui te façonne et qui façonne les injuges-et-parties aux affaires matriarcales et antifamiliales, fait qu’en pratique seul le mâle est responsable, y compris des crimes que lui n’a jamais commis.
        La matriarque est jugée irresponsable de tout. Ses crimes et délits sont portés en triomphe par le Temple de Grande Inexactitude (TGI pour les intimes).


      • JC_Lavau JC_Lavau 23 mai 2020 19:40

        @JC_Lavau. La même propagande jour et nuit, 366 jours sur 366 te fait gober : « Nous produisons encore trop de CO_2 ». Il n’y a aucune limite à ta docile crédulité d’ignare, d’ignare narcissique.


      • Aimable 23 mai 2020 17:43

        Comme le temps est monnayable et précieux il ne faut pas le perdre en futilités on achète tout prêt , dans la nourriture par exemple les pizzérias et les fastfoods existent , en ce qui concerne les individus des deux sexes on a créé des lieux de rencontres grâce a lesquels on se met en couple puis on apprend a s’apprivoiser ( avec les dégâts plus rapide aussi que l’on connais ) , c’est un peu mettre la charrue avant les bœufs mais c’est tendance , ceci toujours pour gagner du temps bien sûr , mais comme la jeunesse passe très rapidement , il est urgent avec elle aussi de la consommer très rapidement .


        • rosemar rosemar 23 mai 2020 18:47

          @Aimable

          Consommer, on voit où cela nous mène... pollution, destruction de l’environnement...


        • cyrus Cyrus de cylonie 23 mai 2020 19:18

          @rosemar

          Les fritte bien grasse , polluait bien moins que weightwatcher et les soja vegane :)
          Chaque fois que vous profiter de la ville vous poluer comme dix vieux paysan ...
          Votre poubelle est pleine de bouffe dluo depassé , faute de gestion de votre part .

          ne nous faite pas la morale , vous faite egalement parti du probleme :)


        • Samson Samson 24 mai 2020 11:50

          @Aimable
          "Comme le temps est monnayable et précieux il ne faut pas le perdre en futilités on achète tout prêt , dans la nourriture par exemple les pizzérias et les fastfoods existent"
          Pourtant, rien ne vaut la satisfaction et la saveur de la salade qu’on a semé et fait pousser en la protégeant chaque soir des limaces !
          Et si même on n’a pas eu le loisir de la faire pousser, la préparer avec une petite vinaigrette composée avec amour et créativité la rend incomparable.
          Quand le temps est monnayable, la fonctionnalité se substitue au plaisir, et c’est en définitive tout l’art de vivre qui est perdu ! smiley


        • ZXSpect ZXSpect 23 mai 2020 18:12

          .

          « Apprivoiser ! Voilà un verbe quelque peu oublié ! Avec ses 4 syllabes, ses consonnes variées, il souligne bien une attention, un désir, une volonté.
          La labiale peut suggérer une idée de bonheur, la gutturale « r » peut montrer une forme d’âpreté et de difficulté, la fricative « v » et la sifflante « s » donnent une impression de douceur. »

          .
          Rosemar, merci d’évoquer St Ex et le Petit Prince, mais pourquoi disséquer ce joli mot après en avoir rappelé et cité la philosophie.
          .
          Lorsque l’on vibre devant un tableau de maitre pense-t’on au nuancier Pantone® ?
          .
          De St Ex, j’ai également lu et relu « Citadelle » au ton lyrique presque biblique, mais dont l’athée que je suis pouvait garder le message humaniste et spirituel.


          • rosemar rosemar 23 mai 2020 18:44

            @ZXSpect

            Les mots sont importants : « connaissons-les, écoutons-les, observons-les et l’espace autour de nous se remplira d’amis... » NICOLA GARDINI.


          • ZXSpect ZXSpect 23 mai 2020 18:53

            @rosemar

            .
            « Les mots sont importants : « connaissons-les, écoutons-les, observons-les et l’espace autour de nous se remplira d’amis... » NICOLA GARDINI. »
            .
            mais ne les disséquons pas... la beauté sur la table du légiste ? non merci


          • JC_Lavau JC_Lavau 23 mai 2020 18:57

            @ZXSpect. Très léger détail concret : le petit prince en chair et en os était Michel Poniatowski. Qu’on a vu en ministre de Giscard.
            Oh que ça refroidit !
            Les Dominicains du couvent de la Tourette près de l’Arbresle sont conservateurs. C’est chez eux que j’ai eu accès au roman de la collection Signe de Piste : Eric prince de Swendenborg, où dans le train les scouts cathos français fraternisent avec des Hitler Jugend. Au livre d’histoire de Vichy pour les enfants, et à Citadelle.
            A chier, pour le moins. H i é.
            « Le Maréchal dit alors : « Il faut que la France soit pure ! ». Et aussitôt on vit la racaille sortir de France ». Le dessinateur étant en charge de définir qui était « la racaille » : juifs et résistants, gaullistes.


          • rosemar rosemar 23 mai 2020 18:59

            @ZXSpect

            Le sens d’un mot passe aussi par ses sonorités : elles sont essentielles...


          • JC_Lavau JC_Lavau 23 mai 2020 19:06

            @rosemar. Si tu veux comprendre de quoi qu’y retourne, traduis dans plusieurs langues, transpose dans un autre, temps, dans un autre pays, dans une autre espèce, agrandis, rapetisse, retourne cap pour cap, sensorialise... C’est le B.A. BA de la grille de concassage.
            D’un parapluie fais une pluie de paras, un arrosoir, un pluviomètre, etc.
            Exemple : le rétro-concassage de la famille et de la reproduction humaine par Aldous Huxley, dans le Brave New World.


          • ZXSpect ZXSpect 23 mai 2020 19:10

            @rosemar
            .
            merci au médecin légiste !
            .
            je préfère l’émotion globale générée par un mot, une oeuvre...


          • JC_Lavau JC_Lavau 23 mai 2020 19:16

            @rosemar. Un des mots très poétiques de la langue suédoise : kjälla.
            Un des films de Bergman l’a pris pour titre : Jungfrukällan.
            Mais les sonorités sont bien différentes dans d’autres langues, dont la nôtre.


          • JC_Lavau JC_Lavau 23 mai 2020 19:37

            @JC_Lavau. Faute d’orthographe : källa.
            De mémoire, et ma mémoire avait failli. Dans les deux cas, le « k » est palatalisé.


          • Abou Antoun Abou Antoun 23 mai 2020 22:12

            @rosemar
            Les mots sont importants 
            Plus important que les mots, le sens ...Les mots, autant que possible servent à dire quelque chose.Trop d’auteurs sur ce site l’oublient qui ne font que du verbiage.


          • rosemar rosemar 23 mai 2020 23:11

            @Abou Antoun

            Que dire du verbiage répétitif de certains commentateurs ??


          • Sozenz 23 mai 2020 18:58

            Merci pour votre article .

            chaque chapitre , chaque passage du livre « le petit prince » est un joyaux .


            • cyrus Cyrus de cylonie 23 mai 2020 19:14

              @Sozenz

              c’ est pour cela que citer toujours le même est lassant :)
              le moton a dessiner , la rose , et le pote renard , sa mort heroique en mer , c’ est tout ce que vont retenir les genration future dans un cameo marvel ?

              laissons leur lire le bouquin entier au lieu de leur prémâcher ...


            • Sozenz 23 mai 2020 19:43

              @Cyrus de cylonie

              mais beaucoup pensent que c est un livre pour les enfants ; alors qu’ il porte en lui toutes les clés pour regarder le monde dans lequel on se trouve ;


            • Sozenz 23 mai 2020 20:00

              @Cyrus de cylonie
              Vous savez quoi ; ? les gens ne liront jamais vraiment ce livre ;
              ça les mettrait trop face a ce qu’ il font dans leur vie ; leur choix et les choix qu’ ils font prendre à leur enfants ...( « pour leur bien » )


            • cyrus Cyrus de cylonie 23 mai 2020 19:09

              Salut rosemar , 

              vous voyez en « A-priv-oiseuse » mais votre vrai métier c’ est de suivre la consigne :)

              chapitre 14

              La cinquième planète était très curieuse. C’était la plus petite de toutes. Il y avait là juste assez de place pour loger un réverbère et un allumeur de réverbères. Le petit prince ne parvenait pas à s’expliquer à quoi pouvaient servir, quelque part dans le ciel, sur une planète sans maison, ni population, un réverbère et un allumeur de réverbères. Cependant il se dit en lui-même :

              « Peut-être bien que cet homme est absurde. Cependant il est moins absurde que le roi, que le vaniteux, que le businessman et que le buveur. Au moins son travail a-t-il un sens. Quand il allume son réverbère, c’est comme s’il faisait naître une étoile de plus, ou une fleur. Quand il éteint son réverbère, ça endort la fleur ou l’étoile. C’est une occupation très jolie. C’est véritablement utile puisque c’est joli. »

              Lorsqu’il aborda la planète il salua respectueusement l’allumeur :

              - Bonjour. Pourquoi viens-tu d’éteindre ton réverbère ?

              - C’est la consigne, répondit l’allumeur. Bonjour.

              - Qu’est-ce que la consigne ?

              - C’est d’éteindre mon réverbère. Bonsoir. Et il le ralluma.

              - Mais pourquoi viens-tu de le rallumer ?

              - C’est la consigne, répondit l’allumeur.

              - Je ne comprends pas, dit le petit prince.

              - Il n’y a rien à comprendre, dit l’allumeur. La consigne c’est la consigne. Bonjour.

              Et il éteignit son réverbère.

              Puis il s’épongea le front avec un mouchoir à carreaux rouges.

              - Je fais là un métier terrible. C’était raisonnable autrefois. J’éteignais le matin et j’allumais le soir. J’avais le reste du jour pour me reposer, et le reste de la nuit pour dormir...

              - Et, depuis cette époque, la consigne a changé ?

              - La consigne n’a pas changé, dit l’allumeur. C’est bien là le drame ! La planète d’année en année a tourné de plus en plus vite, et la consigne n’a pas changé

              - Alors ? dit le petit prince.

              - Alors maintenant qu’elle fait un tour par minute, je n’ai plus une seconde de repos. J’allume et j’éteins une fois par minute !

              - Ça c’est drôle ! Les jours chez toi durent une minute !

              - Ce n’est pas drôle du tout, dit l’allumeur. Ça fait déjà un mois que nous parlons ensemble.

              - Un mois ?

              Oui. Trente minutes. Trente jours ! Bonsoir.

              Et il ralluma son réverbère.

              Le petit prince le regarda et aima cet allumeur qui était tellement fidèle à la consigne. Il se souvint des couchers de soleil que lui-même allait autrefois chercher, en tirant sa chaise. Il voulut aider son ami :

              - Tu sais... je connais un moyen de te reposer quand tu voudras...

              - Je veux toujours, dit l’allumeur.

              Car on peut être, à la fois, fidèle et paresseux.

              Le petit prince poursuivit :

              - Ta planète est tellement petite que tu en fais le tour en trois enjambées. Tu n’as qu’à marcher assez lentement pour rester toujours au soleil. Quand tu voudras te reposer tu marcheras... et le jour durera aussi longtemps que tu voudras.

              - ça ne m’avance pas à grand-chose, dit l’allumeur. Ce que j’aime dans la vie, c’est dormir.

              - Ce n’est pas de chance, dit le petit prince.

              - Ce n’est pas de chance, dit l’allumeur. Bonjour.

              Et il éteignit son réverbère.

              « Celui-là, se dit le petit prince, tandis qu’il poursuivait plus loin son voyage, celui-là serait méprisé par tous les autres, par le roi, par le vaniteux, par le buveur, par le businessman. Cependant, c’est le seul qui ne me paraisse pas ridicule. C’est, peut-être, parce qu’il s’occupe d’autre chose que de soi-même. »

              Il eut un soupir de regret et se dit encore

              « Celui-là est le seul dont j’eusse pu faire mon ami.

              Mais sa planète est vraiment trop petite. Il n’y a pas de place pour deux... »

              Ce que le petit prince n’osait pas s’avouer, c’est qu’il regrettait cette planète bénie à cause, surtout, des mille quatre cent quarante couchers de soleil par vingt-quatre heures !


              Bonjours !!! bonsoir !!! bonjours ... un nouvel article de rosemar toute les minutes .


              • JC_Lavau JC_Lavau 23 mai 2020 19:20

                @Cyrus de cylonie. Chaque fois que je vois passer un article de Rosemar en modération, il se ramasse une score négatif, de l’ordre de -2. Pourtant il paraît presque aussitôt.
                Je crains d’avoir compris.


              • Sozenz 23 mai 2020 20:07

                @JC_Lavau
                personne oblige les gens à lire rosemar ; tout le monde connait sa patte ;
                laissez lui ce plaisir . il n y a pas plus de " débilités dans ce qu’ elle ecrit que chez certaines personnes qui tournicotent autour d un sujet pour brasser du vent ...
                si vous avez quelque chose à dire que vous estimez etre valable ou que vous avez envie de dire ; dites le ; si ça vous gave taisez vous . Rosemar represente je trouve une grande majorité des personnes . elle est tout a fait dans la moyenne des gens .
                il n y a pas vraiment en plus de pretention de sa part ; alors voilà .que ses articles continuent à apparaitre est me semble t il une bonne chose .


              • JC_Lavau JC_Lavau 23 mai 2020 20:22

                @Sozenz. Chaque fois que je vois passer ses bouses en modération, elle se ramasse des scores négatifs, et pourtant elle est aussitôt publiée. Que sa nullitude paraisse systématiquement, sans aucun filtre, est le résultat d’une fraude certaine, et institutionnelle.


              • Sozenz 23 mai 2020 20:26

                @JC_Lavau
                alors je vais vos dire franco ; s il fallait effacer toutes les conneries qui passent sur ce site ; il ne resterait plus grand chose !


              • rosemar rosemar 23 mai 2020 23:12

                @Sozenz

                On peut le dire !


              • Lampion Séraphin Lampion 24 mai 2020 06:58

                @rosemar

                C’est vrai, on peut le dire !


              • JC_Lavau JC_Lavau 24 mai 2020 09:52

                @Sozenz. Ma grand-mère aussi se prenait pour grande écrivaine, et les cartons de ses bouses invendables (à compte d’auteur) ont amplement encombré le salon à Paris. Leur secret commun ? Leur égocentrisme forcené.
                D’où ces transitions logiques en « Et ça me rappelle... Et ça m’évoque... Le machin évoque truc... ».
                Le lecteur n’est qu’une annexe pour ces égocentriques productrices de bouses.


              • rosemar rosemar 24 mai 2020 09:59

                @JC_Lavau

                Assez d’insultes SVP ! Ces insultes vous discréditent et vous n’en êtes même pas conscient ! C’est affligeant pour vous !



              • Sozenz 24 mai 2020 11:21

                @JC_Lavau

                je ne pense pas que rosemar se prend pour un grand écrivain.
                elle fait ses articles comme elle l entend ;
                de plus quand on ne fait pas d articles certains crétins vous insultent parceque vous ne pondez pas d article. ( je ne suis pas rancunièere ; j enregistre et j utilise ce que j apprends )
                perso , je suis plutot médiocre dans mon niveau d écriture , donc je ne vais pas faire d article mais ce n est pas pour cela que je vais me la fermer et ne pas donner mes idées si cela me chante . et je vous merde !
                donc si rosemar a envie d’ ecrire des articles et bien qu’ elle le fasse ;je l invite même à poursuivre allègrement ;car je la trouve même plutot stoïque face à la critique et je lui propose aussi de vous faire un doigt d honneur avec le sourire même si c est vulgaire , vous le valez bien !

                salutations distinguées ...

                ps : en tout cas je constate que vous aimez bien les « bouses » , puisque qu’ on vous trouve ici . on vous offre un pet pour votre nez délicat ?


              • JC_Lavau JC_Lavau 24 mai 2020 12:33

                @Sozenz. Et surtout même avec un score négatif, de -2, ces bouses là paraissent aussitôt.
                D’autres restent une semaine avec un score de quatre. Sitôt que quelqu’un rajoute un point, le ouebmestre enlève un autre point, afin que l’article ne paraisse jamais.


              • JC_Lavau JC_Lavau 24 mai 2020 12:45

                @JC_Lavau. Ambiguïté : « d’autres », lire d’autres articles d’autres auteurs.
                Ce qui compte est l’identité de l’auteur.


              • Sozenz 24 mai 2020 12:50

                @JC_Lavau
                si les gens etaient justes ça se saurait .

                le ouebmestre enlève un autre point, afin que l’article ne paraisse jamais

                Vous vous n aimez pas les articles de rosemar . le oubmestre n aime pas d autres types d articles ; changez peut etre votre point de vue ; ainsi vous pourrez mieux argumenter pour que les articles que vous aimez mais que le ouebmachin ne veut pas faire passer puisse être mis en ligne .
                changer votre point de vue sur la validité de passage des articles de rosemar sur agoravox , vous permettra d élargir votre vision sur la liberté d expression .
                la liberté d expression n est pas une question de gout .
                de plus l ecriture est une expression silencieux ( pas d emission de son ) , qui n a rien a voir par exemple avec la musique que certains nous contraignent à entendre dans les rues . par les voisins etc .
                pour l écriture, vous pouvez à tout moment fermer une page web , ou un bouquin , ils ne sont jamais imposés .
                chacun est libre de lire , d en faire sien ou d’ en faire abstraction.


              • JC_Lavau JC_Lavau 24 mai 2020 13:23

                @Sozenz. Et tu fais quoi de l’égocentrisme infantile de ces gynarques ? Ça te parait « citoyen » ? La citoyenneté, c’est Moi-Moi-Moi-Moi-Moi-Moi-Moi-Moi, mes émotions à Moi-Moi-Moi-Moi-Moi-Moi-Moi-Moi ? Vous devez obéir à mes émotions à Moi-Moi-Moi-Moi-Moi-Moi-Moi-Moi sinon je vous traite de beauf ?


              • rosemar rosemar 24 mai 2020 13:38

                @JC_Lavau

                GROS JALOUX ! Quelle puérilité ! C’est consternant !


              • JC_Lavau JC_Lavau 24 mai 2020 14:59

                @rosemar. Sûr que ton égocentrisme infantile, c’est vachement adulte... Quel exemple tu dispenses à la jeunesse !


              • chuppa 24 mai 2020 18:10

                @JC_Lavau allez vous défouler ailleurs, vous êtes pathétique.


              • JC_Lavau JC_Lavau 24 mai 2020 18:15

                La prochaine bouse de l’égocentrique bouseuse se ramasse +2 - 4 = -2 en modération. Vous allez voir qu’elle va paraître tout aussitôt. Il y a quelque chose de pourri en Agoravistan.


              • Francis, agnotologue JL 24 mai 2020 18:25

                @JC_Lavau
                 
                 ’’Il y a quelque chose de pourri en Agoravistan.’’
                 
                 Agoravox tu l’aimes ou tu le quittes, ça ne fera pas de toi un apatrides. Le crémier d’en face sera heureux de t’accueillir.


              • Samson Samson 24 mai 2020 11:37

                Le jour même où vous postiez l’article, « Merlin » m’arrivait d’un refuge canin roumain où il a passé plus d’un an, avec pour cause de confinement deux mois de retard sur le calendrier initial.

                Et nous apprenons à nous connaître depuis hier midi : un pur bonheur ! smiley


                • Sozenz 24 mai 2020 11:59

                  @Cadoudal
                  les voies du seigneur sont impénétrables ! 
                  ( je dis cette phrase sérieusement , même si j en rigole )


                • Samson Samson 24 mai 2020 12:02

                  @Cadoudal
                  Why not ?

                  Les conditions posées à l’adoption par certaines associations (résidence dans le département, taille des clôtures et arrangement du jardin, ...) peuvent en certaines circonstances s’avérer rédhibitoires, et s’il se trouve que je n’ai pas trouvé à la SPA le chien qui semblait me convenir, ce n’est pas faute d’avoir cherché !
                  Au moins je l’ai sorti d’une cage, plutôt qu’acheter un chiot reproduit dans des conditions parfois très douteuses et commercialisé par une animalerie.


                • Samson Samson 24 mai 2020 12:07

                  @Samson
                  Et ne considérant pas un animal ou un être humain comme un pur objet de consommation qu’on prend et qu’on jette après usage, je n’ai ni l’intention de l’abandonner, ni qu’il retourne quelque jour en cage ! smiley


                • Samson Samson 24 mai 2020 12:30

                  @Cadoudal

                  "Même les bâtards vaughdalls de la SPA auraient le sang pourri ?

                  C’est donc pas uniquement génétique mais aussi géographique le rejet des progressistes pour les produits du terroir..."

                  Il y a des limites à tout ! Et s’ils sont aussi dissuasifs que vous, je doute que quiconque ait jamais l’absurde idée de chercher à les apprivoiser !

                  Pour rester un minimum sain, il convient d’éviter au produit du terroir l’excès de consanguinité, et çà ne vaut hélas pas que pour les chiens !!!


                • Sozenz 24 mai 2020 12:31

                  @cadoudal

                  c est vrai aussi ce que vous dites , mais bon voilà .
                  c est plus jouissif pour certains quand c est galère . ou il y a eu des circonstances , ou ; bref , on n en sait rien .
                  laissez courrir ...Vous savez l humain ...
                  je garde pourtant une lueur d espoir , pour vous dire comme quoi je suis super optimiste !


                • Samson Samson 24 mai 2020 20:06

                  @Cadoudal
                   A propos, et pour dissiper toute espèce d’équivoque ! Pour info et même si je ne partage en rien votre ressentiment hargneux, je ne m’identifie en aucun cas comme — Dieu m’en préserve ! - « progressiste ». smiley


                • Samson Samson 24 mai 2020 21:56

                  ... ni bobo !


                  « Et en plus tu essaye de me prendre pour un con... »

                  Inutile d’essayer, ma religion est faite depuis bien longtemps !

                  J’ai bien l’honneur ! smiley


                  • cyrus Cyrus de cylonie 24 mai 2020 22:58

                    @Samson

                    Le jour même où vous postiez l’article, « Merlin » m’arrivait d’un refuge canin roumain où il a passé plus d’un an, avec pour cause de confinement deux mois de retard sur le calendrier initial.

                    Et nous apprenons à nous connaître depuis hier midi : un pur bonheur ! 

                    >ouep c’ est un sujet , certaine spa prefere faire piquer des chien français que de les confier a quelqu’un capable de les promener 3 fois par jour mais qui n’ as pas le terrain (pour un bosserons par exemple) mais le confierons a quelqu’un qui ne les assume pas maigres ses possibilité...(3000 m² mais jamais la )


                    Je te souhaite tout le bonheur avec ton nouveau compagnon , mais soit ferme pour bien le dresser il est toujours Temp de chouchouter après les chien on besoin d’ un leader soit le loup ...

                    ya pas besoin de gueuler , mais uniquement de lui apprendre , que ca devienne pas un caniche a sa memere :)

                    imagine s’ il prend de la gueule comme cadoudou l’ epagneul breton , on sera bien barré :)


                    A+

                    « demain les chien » clifford D simack


                  • ETTORE ETTORE 25 mai 2020 12:53

                    Tout ça...c’était bien ....en rêve !

                    Si ce brave renard aurait pu penser, qu’un jour sa queue serait l’ornement d’un rétroviseur de voiture....

                    Cela aurait été un....cauchemar !

                    Le futur pourrait il changer le passé ? Même par le rêve ?

                    Ou la solution réside t-elle, à un certain moment, simplement dans l’acte, d’avoir fait le tour par la question ?,

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité