• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sioniste ? Vous avez dit Sioniste ?!

Sioniste ? Vous avez dit Sioniste ?!

A l'heure où les bombes israéliennes ont re-commencé de parler...

Et parce qu'il ne faut jamais cesser de le dénoncer...

Une petite piqûre de rappel

 

(Billet de blog rédigé en 2009)

___________

 

Sioniste ? Vous avez dit Sioniste ? Mais… sioniste de quel sionisme ?

  Le sionisme qui condamne le Peuple israélien qui tente de vivre dans les frontières reconnues par la communauté internationale, à ne jamais connaître la paix ?

 Le sionisme, idéologie millénariste qui promet La sécurité à tout un Peuple au terme d'un « Grand soir » toujours remis à demain, repoussant chaque jour son avènement à une date aussi ultérieure qu’indéfinie quand enfin, nous assure-t-on, tous les ennemis du Peuple juif auront été vaincus ; alors que dans sa pratique et dans son exercice, cette idéologie ne cesse de nourrir en haine et en ressentiment féroces ces mêmes ennemis ?

 Ou bien le sionisme dont on se doit de rappeler la politique à l’égard du Peuple palestinien : assassinats, meurtres, bombardements civils, colonisation, occupation, humiliation ; faisant peser sur quiconque tente de s’opposer à cette politique, une menace de mort certaine entre deux massacres de quelques milliers d’entre eux...

 Le dernier en date : Gaza (1), janvier 2009, devant des médias muselés et une Europe muette ou quasi indifférente (Europe qu'on ne conspuera jamais assez !) : 1500 morts, 5000 blessés du côté des palestiniens. Au sujet de l'armée israélienne, d'aucuns ironisent : il semblerait que ses ''soldats'' (mercenaires ?) aient été trop occupés à tuer pour prendre le temps de mourir (et puis, pas de temps à perdre ! Il fallait que tout soit terminé pour Shabbat).

 Ce rapport de 0 pour 1500 dans l'évaluation des pertes humaines lors de la dernière intervention de Tsahal, prouve une bonne fois pour toutes, et à toutes fins utiles, la supercherie, voire l'énorme mensonge qu'est la menace que les Etats de la région feraient peser sur la sécurité et l'existence d'Israël.

 Et pour finir : un sionisme qui, en France, divise, manipule, calomnie, ne reculant devant rien, jusqu'au chantage à l'anti-sémitisme et la tentative de priver un artiste, un des plus doués de sa génération - Dieudonné (2) pour ne pas le nommer -, de son métier et de son Art.


***

Le sionisme est devenu un mot « imprononçable » quand on a un minimum de conscience morale (et politique ?!).

Aussi, à l'avenir... et à défaut de pouvoir encore évoquer le sionisme, on se contentera, du bout des lèvres de continuer de se déclarer favorables à l'idée d'un Etat juif pour les juifs seuls, tel qu'il est reconnu, aujourd'hui, par la communauté internationale, mais certainement pas... tel que cet Etat use et abuse du monopole de la force et de la violence à des fins d'expansion territoriale.

Quant au sujet du traitement que les médias de masse réservent à ceux qui osent dénoncer la politique colonialiste cet Etat israélien qu’il nous faut bien qualifier de « voyou », on peut sans exagérer affirmer que l'on n'a pas connu en France un tel climat de chantage moral et de terrorisme intellectuel exercés sur les institutions et ces mêmes médias, leurs producteurs, animateurs et journalistes (télés, radios et journaux) depuis l’ère communiste et stalinienne - l’URSS, ses satellites et ses relais - le PCF en particulier, avec ses intellectuels et ses sympathisants -, des années 30 aux années 70.

A moins d'être aveugle ou partisan, difficile de ne pas admettre que leurs méthodes sont étrangement identiques : insultes, discrédit, intimidation, calomnie, procès d'intention, amalgames, chantage affectif, chantage professionnel...

Face à de tels agissements, nous n'avons qu'un devoir : les dénoncer sans relâche si nous voulons continuer de protéger notre démocratie déjà mise à mal par une mondialisation tentaculaire sans visage et sans morale.

Tout en gardant à l'esprit le fait suivant : plus les "élites" médiatiques de la communauté juive s'évertueront à culpabiliser les populations européennes sur leur passé comme pour mieux pratiquer auprès d'eux un chantage à l'anti-sémitisme dans l'espoir de faire taire tous ceux que la politique israélienne révolte, plus... en contrepartie, comme un effet boomerang, ces populations européennes exigeront de cette élite un comportement au-dessus de tout reproche : moralement et intellectuellement ; comportement auquel cette même élite ne pourra pourtant pas se conformer puisque... dans l'obligation de défendre - et de protéger de l'opprobre -, un état à la politique... au mieux... immorale, au pire... a-morale ; dans tous les cas de figure, une politique en opposition directe et totale avec la civilisation européenne depuis la décolonisation.

Non ! Les européens ne feront donc pas de cadeau à cette "élite" toujours prompte à lui rappeler ses pogroms, son Vel d'Hiv (et Auschwitz quand vraiment ça se gâte) et plus particulièrement ces européens sans complexe issus de l'immigration et de la colonisation arabo-musulmane qui n'accepteront pas de partager l'histoire de l'anti-sémitisme européen et de ses crimes ; communauté qui est aujourd'hui - et on l'aura aisément remarqué -, la cible privilégiée d'une classe médiatique proche des Etats-Unis et d'Israël ; cible jusqu'au procès d'intention : sa religion, sa violence, son échec à l'intégration et son anti-sémitisme déguisé en anti-sionisme.

Là est le piège pour cette élite et cette communauté qu'elle est censée guider et éclairer car, si l'homme n'a pour pire ennemi que lui-même, il se pourrait bien que la communauté juive d'Europe ait pour pire ennemi : la politique de l'Etat d'Israël depuis 1967.

 

1 - Se reporter à l'ouvrage d'Esther Bebbassa - cliquez Etre juif après Gaza

 

2 - Un sketch de Dieudonné chez Fogiel en 2008 mettait en scène un colon religieux israélien ; sketch qui n'était ni raciste, ni antisémite, et pas nécessairement anti-sioniste non plus : ce sketch ne remettait pas en cause l’existence d’Israël, en revanche, il dénonçait, après le Christianisme et l’Islam que Dieudonné avait moqués sans être inquiété dans deux spectacles précédents, une frange extrémiste du judaïsme encouragée et soutenue par l’Etat israélien à des fins d’expansion territoriale via la colonisation des territoires palestiniens ; une politique du fait accompli qui se veut irréversible.

Nombreux nous sommes à ne jamais oublier qu'à la suite de ce sketch, Dieudonné sera banni des médias (télé, presse, radio), et plus tard... interdit de salles de spectacle sur le territoire français ; phénomène de vendetta jamais rencontré en France contre un artiste dans l’exercice de son art ; sous de Gaulle et Giscard, même les artistes les plus engagés n’auront pas connu un tel bannissement !

_____________________________________

 

Stephane Hessel... de... 4'32" à 5'30


Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • Christian Labrune Christian Labrune 21 novembre 2012 15:16

    Encore une page ouverte au djihadisme européen.

    Une nouvelle petite contribution à la fabrication industrielle des Mehra.

    Il y a vraiment des coups de pied au cul qui se perdent.


    • Aleth Aleth 22 novembre 2012 14:07

      Toujours les mêmes ficelles ! Je constate que c’est avec autant d’originalité que Labrune (tellement prévisible) tente aujourd’hui de décrédibiliser un nouvel article qui met les pendules à l’heure. Hier je lisais un de ses commentaires sur « La Palestine a le droit de se défendre ! » :

      "En définitive, c’est peut-être encore beaucoup mieux de ne pas trop intervenir. Peut-être même serait-il préférable de laisser les vrais salafistes et nos jihadistes-sans-le-savoir se congratuler très librement, comme c’est le cas ici. On y voit bien plus clairement le fond de leur pensée. Quand je dis « pensée », ce n’est évidemment qu’une façon de parler. Pour le lecteur muni d’un cerveau, lorsque le jus idéologique arrive à un tel point de concentration, c’est particulièrement éclairant.« 

      Ce à quoi j’ai répondu (et ça s’y prête encore une fois) :

       »Il manquait plus qu’un certain « antisémitisme » et la boucle était bouclée. Parce-que critiquer la politique agressive, barbare et expansionniste d’Israël c’est être de « vrais salafistes » ou des « jihadistes-sans-le-savoir » ?! ça c’est du raccourci ! Les mêmes « arguments » accusateurs à l’époque où des citoyens s’opposaient à l’invasion de l’Afghanistan, de l’Irak, ... Donc en gros on n’a pas vraiment le choix c’est ça ? Soit on soutient comme de fervents et fidèles robots sayanim collabos les massacres de Tsahal, soit on est de facto « le bras armé des salafisto-jihadisto-terroristes ». Voilà ça c’est le logiciel implanté dans votre cervelle. Pour les autres ça fonctionne différemment... vous ne pouvez pas comprendre.

      Les sayanim ne savent plus quoi inventer pour tenter de redorer le blason de l’Etat sionisto-raciste et justifier toutes les injustices qu’il engendre depuis plus d’un demi-siècle."

      Labrune, les citoyens sont de moins en moins dupes, les consciences s’éveillent. Il suffit d’un minimum de bon sens, une larme de raison et un soupçon d’altruisme pour tirer les conclusions quant aux tensions dans cette région.

      Qui agresse et qui est agressé depuis 1948. Qui oppresse et qui est oppressé. Qui colonise et qui est colonisé. Qui offre les permis de construire et qui galère pour les obtenir. Qui impose des embargos et qui les subit. Qui a les soutiens d’Oncle Sam, de l’Europe, ... les soutiens des médias alignés/aux ordres et qui ne les a pas. Qui met en place les check points, qui emprisonne des milliers d’enfants et adultes après des jugements sommaires/militaires, qui fait construire un mur de séparation qui s’étend jusqu’à 700 km et 8 m de haut, qui considère les Palestiniens comme des citoyens de seconde zone, comme des sous-hommes, qui pratique l’apartheid. Qui utilise le phosphore blanc et l’uranium appauvri contre des civils. Qui viole le droit international. Qui bénéficie, malgré des dizaines de résolutions de l’ONU à son encontre, du veto magique d’Oncle Sam. Qui agit en toute impunité sans avoir à être inquiété depuis 1948. Etc. La liste est longue. Le sionisme est par essence indéfendable.


    • Christian Labrune Christian Labrune 22 novembre 2012 16:31

      @Aleth

      Merci de citer mon intervention sur une autre page. Je recopie ci-dessous la réponse que je viens de vous y faire :

      Nous ne sommes pas dans le même camp. Vous soutenez l’islamonazisme iranien, le Hezbollah, les jihadistes et le Hamas. Votre discours reprend très exactement la propagande de ces mouvements, et leur objectif très bien résumé dans le 7e article de la charte du Hamas. Ce que vous souhaitez, c’est l’élimination de toute présence des Juifs dans la région. C’était déjà le rêve du tonton d’Arafat, le mufti de Jérusalem, à la tête des Palestiniens lors de la guerre de 48. El Husseini était l’ami et le complice de Heinrich Himmler, l’artisan de la solution finale. Tout un programme !

      Vous vous posez en ennemi du monde occidental, et en allié d’organisations terroristes qui rêvent de remplacer partout la démocratie par la charia. Ce monde occidental est tout de même plus démocratique que vous ne le prétendez puisqu’il vous tolère. Je doute que si vous étiez dans la bande de Gaza, vous pourriez continuer très longtemps à conchier le système en place, et à y faire l’apologie de l’occident et du sionisme. Vous ne pouvez même pas prétendre ici à la condition de martyr, en multipliant les discours incendiaires, vous ne risquez rien. Si le paradis est ailleurs, allez donc donner un coup de main SUR PLACE à vos amis jihadistes. Ce sera plus clair et plus courageux.


    • Aleth Aleth 22 novembre 2012 17:59

      « Nous ne sommes pas dans le même camp. Vous soutenez l’islamonazisme iranien, le Hezbollah, les jihadistes et le Hamas. »

      Mais oui ça tombe sous le sens ! Quelle lucidité, quel pragmatisme ! Laburne le manichéen. Je constate encore une fois sans étonnement que vous ne pouvez pas vous empêcher de faire l’amalgame entre les citoyens qui critiquent le régime sioniste et tout un tas d’organisations politiques envers qui l’Etat sioniste et ses « alliés » ont comme qui dirait des animosités. C’est un automatisme chez vous. Impossible de voir les choses autrement.

      « Ce que vous souhaitez, c’est l’élimination de toute présence des Juifs dans la région. »

       ??? Simplement la cessation de la colonisation permanente et de l’oppression du régime sioniste à l’encontre de toute présence "non juive" dans la région. C’est simple à comprendre, même pour vous, quoi que...

      « El Husseini était l’ami et le complice de Heinrich Himmler, l’artisan de la solution finale. Tout un programme  ! »

      ça y est le point Godwin est atteint, il n’a pas fallu attendre très longtemps. Vous devriez lire « Wall Street et l’ascension de Hitler » d’Antony Sutton et surtout « La controverse de Sion » de Douglas Reed pour combler vos lacunes quant aux liens entre Hitler et les sionistes, entre Hitler et les « élites » juives prêtes à sacrifier leur base. Cela n’a pas été inséré dans votre logiciel et ça change des versions façon Fernand Nathan si vous voyez ce que je veux dire.

      "Ce monde occidental est tout de même plus démocratique que vous ne le prétendez puisqu’il vous tolère."

      Ouais il nous reste encore la liberté d’expression sur la toile numérique (pour l’instant) parce-que dans les médias aux ordres c’est à deux vitesses. Puis le terme « démocratique » est galvaudé et trompeur... si le peuple avait le pouvoir ça se saurait.

      "Je doute que si vous étiez dans la bande de Gaza, vous pourriez continuer très longtemps à conchier le système en place, et à y faire l’apologie de l’occident et du sionisme."

      La bonne blague. Je me demande pour quelles raisons je ferais l’apologie de l’Occident et du sionisme en habitant dans la bande de Gaza en tant que Palestinien. Je devrais dire merci pour les massacres, l’oppression, le vol des terres, la colonisation, les contrôles/check points permanents, les arrestations injustifiées, les embargos, mon statut de « sous-homme », l’apartheid, la défense d’Israël par l’Occident justement, etc... ?

      "Vous ne pouvez même pas prétendre ici à la condition de martyr, en multipliant les discours incendiaires, vous ne risquez rien."

      Mais j’ai quand même le droit en tant que Français et vivant en France de critiquer le régime de l’Etat sioniste !!! Il faudrait être sur place pour pouvoir s’exprimer ?! Il fallait être en Afrique du Sud pour critiquer le régime à l’époque de l’apartheid ?!

      "Si le paradis est ailleurs, allez donc donner un coup de main SUR PLACE à vos amis jihadistes."

      Bis repetita. C’est consternant de connerie. Toujours les mêmes amalgames puérils.


    • Christian Labrune Christian Labrune 22 novembre 2012 21:25

      @Aleth

      Apparemment, Al-Husseini, pour vous, n’a^presque pas existé. Ce « héros », selon Arafat, recevait en 43 des confidences de Himmler sur la solution finale et les trois millions de Juifs déjà gazés. Pour lui, c’était un bon début, mais il en restait encore en Palestine. Il en convient dans ses Mémoires. Et dans les Balkans, la 13e division de montagne de la Waffen SS Handschar, qui donc l’avait organisée ? Le Père Noël, peut-être ?

      Vous ne seriez pas l’ami des jihadistes ; eh bien tant mieux. Vous voudriez « Simplement la cessation de la colonisation permanente et de l’oppression du régime sioniste à l’encontre de toute présence »non juive« dans la région. C’est simple à comprendre, même pour vous, quoi que... »

      Sauf que ce que vous appelez abusivement une « colonisation » résulte d’une guerre des six jours au terme de laquelle les Egyptiens croyaient toujours, tout comme les Gazaouis victimes du Hamas aujourd’hui, à une éclatante victoire de leur armée. Il leur a fallu déchanter en quatrième vitesse après les pitoyables déclarations d’un Nasser obligé de reconnaître enfin le nouvel état des choses. Maintenant, si les Israéliens avaient perdu la guerre des six jours, que serait-il advenu de l’état d’Israël ? Vous qui êtes si malin, vous devriez bien en avoir une petite idée là-dessus, non ?

      Israël dans les frontières d’avant cette guerre est militairement tout à fait indéfendable face à une aviation moderne. Les Israéliens ont été attaqués en 48, ils l’ont été en 67, et par des états qui se proposaient explicitement de les exterminer. Ils ne se font aucune illusion sur la suite. Vous souhaiteriez peut-être qu’ils crèvent, mais ils ont sur la question, et moi aussi, un avis diamétralement opposé. Il est très regrettable que la nullité des chancelleries occidentales les ait amenés hier à un cessez-le-feu qu’ils savent parfaitement illusoire. Mais d’un autre côté, il faut bien voir aussi que cette petite semaine de guerre, c’est seulement le galop d’essai d’une confrontation plus radicale avec un Iran qui s’est contenté, de loin, de tirer les ficelles et d’essayer d’évaluer ses possibilités de nuisance. Quand l’islamonazisme iranien sera enfin ratatiné - et j’espère que cela ne tardera pas trop -, le Hezbollah, les jihadistes et le Hamas tomberont sans même qu’il soit besoin de les pousser. Puisque vous ne voulez pas aller sur place pour les aider, vous n’aurez plus qu’à manifesterez ici pour soutenir le régime très démocratique des mollahs en espérant qu’ils vous libèrent un jour par la charia de la tyrannie occidentale. Grand bien vous fasse. 


    • Aleth Aleth 23 novembre 2012 01:56

      Sont-ce les Palestiniens qui sont responsables des crimes des nazis ?
      Et pour votre culture personnelle... ici et . Cela ne sert à rien de se voiler la face. Des sionistes et banquiers Juifs (je parle donc de certaines « élites », non de la très grande majorité des Juifs) ont contribué à l’ascension de Hitler et se sont grassement enrichis grâce à la Seconde Guerre mondiale.

      "Maintenant, si les Israéliens avaient perdu la guerre des six jours, que serait-il advenu de l’état d’Israël ? Vous qui êtes si malin, vous devriez bien en avoir une petite idée là-dessus, non ?« 

      Vous savez avec des »si« ...
      Une question vous a échappé... qui a déclenché les hostilités avec l’aval de l’ONU pour le premier plan de partage ?! Les Palestiniens peut-être ? Et en aparté qui s’est accaparé par la violence plus ou moins 90% du territoire palestinien jusqu’à ce jour en violation du droit international ?! Pour rappel Israël est le seul Etat au Monde qui n’a pas de frontières clairement définies, ce qui lui permet de grignoter encore et encore autant que faire se peut.

      Puis pour la guerre des Six Jours vous voudriez réécrire l’Histoire ou bien ? Cette guerre fut déclenchée par Israël comme »attaque préventive« contre ses voisins arabes, ce qui lui a permis de quadrupler son territoire !

      Quant à l’Iran, il ne me semble pas que cette nation agresse quiconque dans la région ou ailleurs (contrairement à d’autres qui font la morale en tant que »grandes démocraties« ) et elle cherche plutôt à créer des partenariats notamment avec la Chine et la Russie. Mais bon comme d’autres avant elle cette nation défie l’Empire, refusant de se soumettre, et donc est qualifiée par l’Empire et ses sbires d’Etat »dangereux" (on nous a déjà fait le coup et ce à de nombreuses reprises), boycotts, diabolisation, etc. On emmerde l’Iran avec une hypothétique bombe mais on ne dit rien à Israël qui possède en toute illégalité (chut... c’est un secret de polichinelle) des dizaines et dizaines de têtes nucléaires. Au fait Labrune pourquoi personne ne dit rien à Israël quant à son arsenal nucléaire illégal ? Impunité totale ça vous dit quelque chose ? Deux poids deux mesures. Une question d’habitude.


    • Aleth Aleth 23 novembre 2012 02:00

      ps : et encore une fois sans l’aide précieuse d’Oncle Sam et d’autres (fric, armement), Israël n’aurait jamais pu en arriver là. Le petit protégé.


    • Aleth Aleth 23 novembre 2012 10:02

      ps2 : puis j’ai comme l’impression que pour vous et vos semblables sionistes, à partir du moment où un être humain est « Musulman » ou « Arabe » il devient automatiquement synonyme de « danger », « menace », « ennemi », « prêt à imposer la charia » quel que soit le lieu sur Terre, n’est-ce pas ? En tout cas c’est le ressenti que vous laissez via vos commentaires.


    • Christian Labrune Christian Labrune 23 novembre 2012 10:42

      Aleth

      Vous écrivez : « Une question vous a échappé... qui a déclenché les hostilités avec l’aval de l’ONU pour le premier plan de partage ?! Les Palestiniens peut-être  ? »

      Je me contenterai de vous renvoyer à quelques articles de Wikipedia. En bon palestinomane, vous auriez dû intervenir pour obtenir la correction de certains. Vous allez me dire que les sionistes contrôlent tout et même Wikipedia, mais vous ferez rigoler tous les internautes. Je souligne et je mets en gras certains passages, pour les lecteurs pressés.

      ---------------------------------

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_isra%C3%A9lo-arabe_de_1948-1949

      Le 14 mai 1948 à minuit, le mandat britannique sur la Palestine s’achève officiellement. L’État d’Israël a été proclamé dans la journée sur une partie du territoire. Au vu de la situation, les États arabes voisins, qui contestent la création d’Israël, décident d’intervenir, et plusieurs armées arabes entrent dans l’ancienne Palestinemandataire.

      Du 15 mai au 11 juin, les forces arabes sont à l’offensive, mais n’obtiennent pas de succès décisif contre les défenses israéliennes. Les deux camps subissent de lourdes pertes, en particulier autour de Jérusalem, et à bout de force acceptent la trêve d’un mois demandée par le médiateur de l’ONU. Les forces arabes sont alors positionnées autour des zones contrôlées par les Juifs mais n’ont pas réussi à y pénétrer ni à réaliser le blocus de Jérusalem.

      Comme vous pouvez le voir, les hostilités arabes commencent le lendemain de la fin du mandat britannique. Maintenant, j’attire votre attention sur la déclaration de Mahmoud Abbas reproduite à la fin, ci-dessous, d’un deuxième petit extrait. Ce qui précède la phrase soulignée devrait vous permettre de vous rafraîchir un peu la mémoire.

      ------------------------

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_de_partage_de_la_Palestine

      Le 29 novembre 1947, le plan de partage de la Palestine élaboré par l’UNSCOP est approuvé par l’Assemblée générale de l’ONU, à New York par le vote de la résolution 181.

      Ce plan prévoit la partition de la Palestine mandataire en trois entités, avec la création d’un État juif et d’un État arabe, Jérusalem et sa proche banlieue étant placées sous contrôle international en tant que corpus separatum.

      Le plan a été accepté par les dirigeants de la communauté juive en Palestine mandataire, par le biais de l’Agence Juive. Le plan a été rejeté par les dirigeants de la communauté arabe, y compris le Haut Comité arabe, qui fut appuyé dans son rejet du plan par les États de la Ligue arabe [1] [2] [3].

      Avec ce partage, l’objectif de création d’un « État juif » du projet sioniste est atteint mais pas celui de l’indépendance de la Palestine du nationalisme palestinien[réf. nécessaire] et il conduit à la Guerre de Palestine de 1948 dès le lendemain du vote

      En 2011, Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne a déclaré que le refus arabe d’accepter la décision de partition était « une erreur qu’il essaie de corriger »[4].



      Maintenant, venons-en à la guerre de 67. Vous ne serez probablement pas le dernier à trouver inique l’actuel blocus de Gaza. Eh bien, en 67, le territoire d’Israël est littéralement étranglé par ses voisins, et particulièrement par le blocus du détroit de Tiran. Israël avait prévenu que le blocage de ce détroit serait un casus belli. A partir de ça, la guerre devenait de toute façon une question de vie ou de mort.


      Quand l’objectif d’Israël sera d’exterminer sous un déluge nucléaire le peuple Iranien, je serai le premier à dénoncer la politique d’Israël. Nul doute, pourtant, que cela lui serait tout à fait possible étant donné ses moyens militaires. Aucun pays, depuis Hiroshima, et pas même l’URSS au temps de la crise de Cuba ne s’est proposé de faire disparaître une autre nation. Le principe de la dissuasion était : nous n’entreprendrons rien, mais si vous nous attaquez vous serez ratatiné. Cela n’a rien à voir avec les déclarations de Khomeiny reprises par Ahmadinejad et ses cinglés, d’extirper le « cancer sioniste » et de travailler à un projet visant à détruire le minuscule « pays d’une seule bombe », comme on dit là-bas.

      Vos discours sur l’Empire me rappellent la petite musique soralienne de beaucoup de minus habens neonazis sur AgoraVox. Vous n’en êtes peut-être pas conscient, mais vous gagneriez à vous demander ce qui vous détermine à formuler ce que vous croyez penser et qui n’est que de la propagande conditionnée pour le supermarché du grand délire internet.


    • Christian Labrune Christian Labrune 23 novembre 2012 10:45

      Je parlais de passages soulignés ou mis en gras sur mon traitement de texte, mais tout cela a disparu au moment du copié-collé. J’en suis désolé. 


    • Christian Labrune Christian Labrune 23 novembre 2012 11:48

      « Sont-ce les Palestiniens qui sont responsables des crimes des nazis ? »

      @Aleth

      C’est parler pour ne rien dire. C’est comme si vous me disiez que les Palestiniens ne sont pas responsables des exactions perpétrées par les Espagnols après la découverte de l’Amérique.

      Il reste qu’Al-Husseini était un complice des nazis. Il s’en est fallu de peu qu’il ne soit jugé avec les autres à Nüremberg. Il aurait dû l’étre. Il n’a jamais renoncé à son projet d’extermination, et si son neveu le considérait comme un « héros », cela conduit tout de même à se poser un certain nombre de questions. Pendant que j’y suis, je vous recopie le septième article de la charte du Hamas. Comme vous pourrez le voir en lisant les derniers paragraphes, il prend grand soin d’éviter toute ambiguïté qui pourrait faire penser que l’idéologie nazie lui est étrangère. Pour ceux qui ont du mal avec l’ironie, je précise tout de même que ma dernière phrase en procède. Je ne corrige pas les fautes de français de la traduction.

      ARTICLE SEPT Le fait que tous ces musulmans, partout dans le monde, adhèrent aux principes du Mouvement de la Résistance Islamique, le soutiennent et soutiennent ses principes et positions ainsi que sa lutte, prouve que le mouvement Hamas est universel. Et il est bien équipé pour cela du fait de la clarté de son idéologie, de la noblesse de ses buts et de ses objectifs. C’est sur cette base que le Mouvement doit être jugé et évalué, et son rôle reconnu. Ceux qui lui nient ce droit, évitent de le soutenir, ferment les yeux sur les faits, intentionnellement ou non, doivent se réveiller. Ils verront que les événements les ont dépassés et qu’aucune logique ne justifie leur attitude. On doit apprendre des exemples du passé. L’injustice du parent proche est plus dure à supporter que la frappe de l’épée indienne.

      « Nous t’avons envoyé le Livre, le Coran, contenant la vérité, qui confirme les Ecritures qui l’ont précédé, et qui les met à l’abri de toute altération. Juge entre eux tous selon les commandements d’Allah et garde-toi en suivant leurs désirs de t’éloigner de ce qui t’a été donné spécialement. Nous avons assigné à chacun de vous un code et une règle de conduite.

      Si Allah l’avait voulu, il aurait fait de vous tous un seul peuple ; mais il a voulu éprouver votre fidélité à observer ce qu’il vous a donné. Courez à l’envie vers les bonnes actions ; vous retournerez tous à Allah. Il vous éclaircira lui-même l’objet de vos différends » (Coran, V, 52-53).

      Le Mouvement de la Résistance Islamique est l’un des maillons de la chaîne de la lutte contre les envahisseurs sionistes. Cela remonte à 1939, et à l’émergence du martyr Ezzedine al-Qasem et de ses frères, les combattants membres des Frères Musulmans. Elle s’allonge pour s’unir avec une autre chaîne qui est la lutte des Palestiniens et des Frères Musulmans lors de la guerre de 1948, puis les opérations du jihad des Frères Musulmans en 1968 et plus tard.

      Si les maillons ont été éloignés les uns des autres et les obstacles mis par les valets du sionisme sur la route des combattants, le Mouvement de la Résistance Islamique aspire à la réalisation de la promesse d’Allah, quelque que soit le temps que cela prendra. Le Prophète, qu’Allah le bénisse, a dit : « Le Jour du Jugement dernier ne viendra pas avant que les musulmans ne combattent les juifs, quand les juifs se cacheront derrière les rochers et les arbres. Les rochers et les arbres diront, O Musulmans, O Abdallah, il y a un juif derrière moi, vient le tuer. Seul l’arbre du Gharkad ne le dira pas, parce que c’est un arbre des juifs » (rapporté par Boukhari et Moslem).

       


    • Christian Labrune Christian Labrune 23 novembre 2012 11:56

      « à partir du moment où un être humain est »Musulman« ou »Arabe« il devient automatiquement synonyme de »danger« ... »

      @Aleth

      Procès d’intention parfaitement aberrant. J’ai toujours pris soin de distinguer mon hostilité à l’islam de celle des gens de Riposte laïque, par exemple, pour qui ce cheval de bataille sert surtout d’exutoire à la xénophobie. Il pourrait y avoir plus de 50% de musulmans en France, cela ne me dérangerait pas. A condition toutefois qu’ils respectent les lois en vigueur, au lieu de se livrer au prosélytisme, de vouloir instituer la charia dans les banlieues et de traiter les femmes comme de simples objets sexuels et des sous-hommes.


    • Aleth Aleth 23 novembre 2012 15:54

      "Vous allez me dire que les sionistes contrôlent tout et même Wikipedia, mais vous ferez rigoler tous les internautes.« 

      Je ne remets pas en cause les textes relatifs au conflit israélo-palestinien depuis 1948 dans leur ensemble. Je note notamment ceci :

       »Durant la période du 15 mai 1948 à la mi-avril 1949, plus de 350 000 Palestiniens (sur les 750 000 de l’ensemble de l’exode palestinien) prennent la route de l’exode, fuyant les combats ou expulsés des zones contrôlées ou conquises par Israël.« 

      Voilà certains s’installent par la force, la violence, et d’autres sont obligés d’abandonner leurs terres... tout ça parce-que l’ONU entre autres l’a décidé. Vous qu’auriez-vous fait sincèrement ? N’auriez-vous pas tenté de résister et défendre vos terres ?

      Pour revenir à Wikipedia, on peut aussi y trouver ça :

       »Les attentats du 11 septembre 2001 sont quatre attentats-suicides perpétrés le même jour aux États-Unis, à quelques heures d’intervalle, par des membres du réseau djihadiste islamiste Al-Qaïda, visant des bâtiments symboliques et faisant 2 977 victimes. Au matin du mardi 11 septembre 2001, dix-neuf terroristes détournent quatre avions de ligne afin de les écraser sur des bâtiments hautement symboliques du nord-est du pays.« 

      Je ne vais pas lancer le débat sur ces évènements, mais vous conviendrez qu’à l’heure actuelle ces »faits« sont loin de faire l’unanimité parmi une grande proportion de la population ainsi qu’à de très nombreux professionnels, s’agissant du rapport officiel, la version Bush & co, par rapport aux nombreuses »anomalies« . Alors Wikipedia n’est pas la »référence« en matière d’objectivité et de vérité. Fin de la parenthèse.

       »Comme vous pouvez le voir, les hostilités arabes commencent le lendemain de la fin du mandat britannique.« 

      En effet, juste au moment où les sionistes vont commencer à s’installer sur des terres où vivent des Palestiniens. Il ne me semble pas que les »Arabes« justement aient accepté ce »contrat« . C’est une décision unilatérale avec l’ONU en tant que »tuteur« . Voulez-vous dire que les habitants locaux auraient du accepter cela avec le sourire et sans se défendre ? Encore une fois qu’auriez-vous fait à leur place ?

       »En 2011, Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne a déclaré que le refus arabe d’accepter la décision de partition était « une erreur qu’il essaie de corriger »« 

      Abbas était un peu le Hamid Karzaï de la Palestine. Un homme de paille. Aucune légitimité.

       »Israël avait prévenu que le blocage de ce détroit serait un casus belli.« 

      N’importe quel prétexte aurait fait l’affaire, pourvu d’étendre le territoire (il a quadruplé en 1967). Pour rappel le voeu de certains pères fondateurs d’Israël est d’étendre le territoire du Nil à l’Euphrate, le »Grand Israël« . Vous évoquez les évènements de 1967... mais depuis Israël a encore et encore étendu son territoire ! Quand cela cessera-t-il ?

       »Cela n’a rien à voir avec les déclarations de Khomeiny reprises par Ahmadinejad et ses cinglés, d’extirper le « cancer sioniste » et de travailler à un projet visant à détruire le minuscule « pays d’une seule bombe », comme on dit là-bas.« 

      Voici les propos exacts d’Ahmadinejad : »L’Imam disait que ce régime qui occupe Jérusalem doit disparaître de la page du temps.« Le régime politique, l’idéologie, il y a une petite nuance. A-t-on encore le droit de critiquer le sionisme ou y a-t-il une loi qui l’interdit ? C’est comme si un chef d’Etat critiquait la politique de Sarkozy, de Hollande ou d’Obama et que vous en concluriez qu’il appelle à rayer la France ou les Etats-Unis de la carte. C’est absurde. Et pourtant c’est ce que bon nombre de pro-sionistes ont propagé durant des années, les médias l’ont répété et répété. Même un ministre Israélien du Renseignement a avoué la supercherie.

      Mais vous ne répondez pas à la question... quid du silence de l’ONU (ainsi que les »grandes démocraties qui font respecter le droit international« ) quant aux dizaines et dizaines de têtes nucléaires possédées par Israël de manière illégale ? D’ailleurs pourquoi l’ONU ne réagit pas (ainsi que les »grandes démocraties bla bla ... ...« ) lorsque Tsahal utilise du phosphore blanc et de l’uranium appauvri (interdits par les conventions internationales) sur la population Palestinienne ?

       »Vos discours sur l’Empire me rappellent la petite musique soralienne de beaucoup de minus habens neonazis sur AgoraVox. Vous n’en êtes peut-être pas conscient, mais vous gagneriez à vous demander ce qui vous détermine à formuler ce que vous croyez penser et qui n’est que de la propagande conditionnée pour le supermarché du grand délire internet.« 

      Jetez un oeil à cette vidéo je vous prie. Et ceci n’est qu’un échantillon. Vietnam, affaire du Golfe du Tonkin... des mensonges... 60.000 GI’s morts, 4 millions de Vietnamiens morts. Guerres en Afghanistan et en Irak sous des prétextes fallacieux et mensongers. Idem en Libye (et ne venez pas jouer du violon avec la propagande habituelle... nous savons pourquoi Kadhafi gênait les »hautes instances« , notamment avec le dinar-or qu’il voulait mettre en oeuvre chez lui et ailleurs en Afrique). Aujourd’hui on nous refait le coup en Syrie et demain ce sera l’Iran.

      Oui l’Empire veut s’étendre et prendre le contrôle d’un maximum de nations, de gré ou de force, c’est un fait (et ce n’est pas que sur un plan militaire mais aussi économique, etc). Quand c’est de gré c’est à l’aide de pions qui se font passer pour nos »représentants politiques« (d’ailleurs c’est bizarre mais 99% des fois nos »représentants« sont d’accord avec les décisions d’Oncle Sam, d’Israël, et des autres »alliés de l’Axe du Bien« ). Et lorsque c’est de force à chaque fois c’est fait via des mensonges, des prétextes (en général pour le pétrole, positions géo-stratégiques et j’en passe).

      Alors si le terme »Empire« ne vous convient guère appelez-le comme ça vous chante. Si vous osez me dire que les USA (disons la »locomotive« de cet »Axe du Bien« ) pour ne prendre que cet exemple agit de manière à propager la »paix« , la »liberté« et la »démocratie« et uniquement cela dès qu’ils décident d’envahir un pays... franchement j’aurais des doutes quant à votre pragmatisme ou objectivité voire sincérité.

       »C’est parler pour ne rien dire. C’est comme si vous me disiez que les Palestiniens ne sont pas responsables des exactions perpétrées par les Espagnols après la découverte de l’Amérique.« 

      Alors pourquoi me sortir à chaque fois l’affaire de Al-Husseini ?!

       »Il reste qu’Al-Husseini était un complice des nazis. Il s’en est fallu de peu qu’il ne soit jugé avec les autres à Nüremberg. Il aurait dû l’étre.« 

      Soit. Et alors ? S’il a été complice des nazis d’accord il aurait du être condamné. Mais vous faites la sourde oreille lorsque j’évoque ces industriels et banquiers Juifs (sionistes pour la plupart) qui ont volontairement contribué et participé à l’ascension de Hitler et du régime nazi ! Comme si ça n’avait pas existé. Et qui se sont grassement enrichis grâce à la Seconde Guerre mondiale. Qu’avez-vous à dire là-dessus ?

      Quant à la charte du Hamas... ça n’engage que le Hamas. Souhaitez-vous que j’expose quelques versets de la »charte talmudique« afin que nous en fassions une étude de texte ? Vous savez ces versets qui considèrent tous les »non Juifs« , les »goys« , les »gentils« , comme des sous-hommes et de potentiels esclaves, à qui l’on peut mentir, voler, voire que l’on peut tuer ou faire en sorte que, etc... Cela engage-t-il tous les Juifs sur Terre ? Fort heureusement non. Idem pour la charte du Hamas et les Musulmans sur terre ou Palestiniens.

       »Il pourrait y avoir plus de 50% de musulmans en France, cela ne me dérangerait pas. A condition toutefois qu’ils respectent les lois en vigueur, au lieu de se livrer au prosélytisme, de vouloir instituer la charia dans les banlieues et de traiter les femmes comme de simples objets sexuels et des sous-hommes.« 

      Vous faites certainement allusion à un faible pourcentage de Musulmans en France j’imagine... pas à tous les Musulmans, s’agissant de ces »moeurs"...(?)


    • Christian Labrune Christian Labrune 23 novembre 2012 23:07

      Aleth

      C’est la troisième fois que vous me parlez de banquiers juifs soutiens de la politique du troisième Reich. On pourrait en dire autant des catholiques, sans l’appui desquels Hitler ne serait jamais arrivé au pouvoir. Beaucoup étaient encore incapables, lors des la conférence de Münich, de prévoir ce qui allait se passer. Je l’ai déjà écrit et répété sur ce site  : l’antisémitisme entre les deux guerres, par exemple, est quelque chose d’immonde, mais il reste infiniment moins criminel que l’antisionisme actuel. Beaucoup d’antisémites, après la guerre, se sont défaussés en disant : nous ne savions pas. Comment aurions-nous pu imaginer de telles horreurs ? Aujourd’hui, on sait. Par conséquent, reproduire ici, en Europe, et aujourd’hui encore, les thèmes des Protocoles des sages de Sion, lesquels continuent à être réédités dans un monde arabe très largement inculte et crédule, qui ignore tout de la fabrication de cette propagande ignoble, c’est en dire assez pour que la plupart des honnêtes gens n’acceptent même pas d’aller plus avant dans la lecture de votre prose.

      Vos considérations complotistes sur le 11 septembre, qui vous servent à insinuer que les articles de Wikipedia sont erronés – alors que chacun peut les amender s’il est assez compétent – sont exactement du même opium.

      Le plus admirable, dans votre argumentation, c’est encore le commentaire sur les propos de Khomeiny repris par Ahmadinejad. On a déjà eu ici plusieurs articles d’une d’une sottise consternante sur cette question. L’un en particulier prétendait qu’Ahmadinejad n’avait jamais dit qu’il fallait « rayer Israël de la carte », que cette traduction était incomplète, mais qu’il avait dit « rayer Israël de la carte du temps ». L’imbécile absolu qui prétendait apporter cette précision en vue de blanchir les Iraniens, et qui ignorait évidemment tout des subtilités de la langue française ne comprenait pas que la traduction « plus correcte » qu’il proposait était aussi beaucoup plus alarmante. Rayer un pays de la carte, c’est évidemment détruire les infrastructures, l’économie, les institutions voire la population de toute une région. Le rayer « de la carte du temps », c’est en plus ajouter une destruction de l’histoire à celle de la géographie, c’est faire en sorte qu’on n’en puisse même plus jamais parler, exactement comme s’il n’avait jamais existé. C’était le projet même de la conférence de Wahnsee sur la solution finale. Et ce n’est pas un hasard si l’Iran est aujourd’hui un pays négationniste : des gens qui doivent être vos amis : un Faurisson, un Garaudy ou tel guignol crapuleux, y ont été accueillis à bras ouverts.

      Vous avez encore le culot de m’écrire « quant à la charte du Hamas... ça n’engage que le Hamas ». Non, ça n’engage pas que le Hamas, ça engage tous ceux qui le soutiennent, comme la politique hitlérienne engageait non pas seulement les collabos, mais même tous ceux qui avaient choisi de fermer les yeux parce qu’ils préféraient ne pas savoir.

      Vos histoires sur le « phosphore blanc » sont encore un de ces articles de propagande usés à force de servir sur AgoraVox, et vous vous gardez bien de raconter la curieuse histoire d’un « rapport Goldstone » démenti ensuite par celui qui en était le premier responsable, Goldstone lui-même.

      La guerre est un jeu extrêmement dangereux. Beaucoup y ont laissé leur peau. Quand on envoie sur un petit pays à peu près 1500 roquettes et missiles en une semaine (et je ne parle pas des dix mille autres depuis la seconde intifada), ça peut causer beaucoup de mal aux populations locales, et les frappes, même « chirurgicales », peuvent également tuer, y compris des enfants. Se servir de tels arguments est proprement immonde. J’ai vu par hasard cette après-midi sur la chaîne « Histoire » un documentaire sur Staline. On montrait pas mal de photos où il posait avec des petits enfants qui lui apportaient des fleurs, et qu’on mettait en parallèle avec d’autres photos d’Adolf Hitler, amateur de bambins, lui aussi, tout comme les crapules du Hamas qui aiment se faire photographier avec dans les bras des gosses, particulièrement un peu amochés, voire morts, après avoir interdit aux populations civiles de tenir compte des tracts israéliens tombés du ciel et leur recommandant de s’éloigner des zones de tir. Les tyrans les plus immondes ont toujours aimé ces sortes d’ostentations destinées à maquiller leur monstruosité Cette pédopalestinophilie qui a commencé en France avec le documentaire bidonné d’Antenne 2 sur l’affaire Al Dura est écoeurante et révoltante.

      Si les Juifs occupaient le Tibet à la place des Chinois (l’occupation du Tibet date à peu près de la naissance d’Israël), vous vous passionneriez actuellement pour le malheur des Tibétains, mais comme il ne s’agit que des Chinois, vous n’avez rien à foutre des Tibétains.

      Je souhaite personnellement que les Palestiniens finissent eux aussi par s’en sortir, qu’ils apprennent à se dégager assez rapidement de l’islamonazisme made in Iran qui leur est actuellement imposé. Ce n’est pas absolument impossible : les Frères Musulmans, en Egypte, peuvent ne pas tarder à se trouver dans une très sale situation. Mais je ne puis accepter qu’ils veuillent anéantir Israël. Entre le fascisme et la démocratie, le choix est immédiat. Si c’est l’occident qui est fasciste, eh bien allez donc chercher ailleurs qu’en occident les douceurs de la pure liberté.

      Je n’ajouterai rien à cette mise au point : je n’ai pas trop de temps à perdre. Vous pouvez ajouter toutes les insultes habituelles, je suis parfaitement vacciné, cela m’est complètement égal.


    • Aleth Aleth 24 novembre 2012 05:00

      "C’est la troisième fois que vous me parlez de banquiers juifs soutiens de la politique du troisième Reich.« 

      Vous avez écrit qu’Al-Husseini avait été complice des nazis et qu’il aurait du être jugé pour ça. Ces banquiers Juifs n’auraient-ils pas du eux aussi être jugés ? Ah oui... responsables mais non coupables c’est ça ? D’ailleurs certains dirigeants sionistes ont également collaboré avec le régime nazi, comme Yitzhak Shamir par exemple, qui a été Premier Ministre d’Israël. Mais bizarrement vous n’en parlez pas. smiley

       »l’antisémitisme entre les deux guerres, par exemple, est quelque chose d’immonde, mais il reste infiniment moins criminel que l’antisionisme actuel.« 

      Vous affirmez donc qu’il est préférable de haïr une communauté religieuse plutôt que critiquer une idéologie politique raciste et expansionniste. Avec vous on aura tout vu.

       »Par conséquent, reproduire ici, en Europe, et aujourd’hui encore, les thèmes des Protocoles des sages de Sion [...] c’est en dire assez pour que la plupart des honnêtes gens n’acceptent même pas d’aller plus avant dans la lecture de votre prose.« 

      Maintenant vous vous faites le porte-parole des honnêtes gens ? Laissez-les penser par eux-mêmes ça vaudra mieux. Et rappelez-moi le rapport entre mes commentaires et les Protocoles des sages de Sion je vous prie.

       »Vos considérations complotistes sur le 11 septembre, qui vous servent à insinuer que les articles de Wikipedia sont erronés – alors que chacun peut les amender s’il est assez compétent – sont exactement du même opium."

      Je n’ai pas affirmé que TOUS les articles sur Wikipedia sont erronés... seulement cette partie sur les attentats du 11/09/2001, car elle reprend exactement les conclusions de la version officielle, de la version Bush & co. Et pour votre gouverne (c’est précisé ici) 41 anciens agents du renseignement et assimilés… John Farmer, l’avocat-conseil de la Commission d’enquête… Thomas Kean, ancien gouverneur et président de la Commission d’enquête... Lee Hamilton, vice-président de la Commission d’enquête… Max Cleland, sénateur et membre de la Commission d’enquête (qui a préféré démissionner)… Bob Kerrey, sénateur et membre de la Commission d’enquête… Mark Dayton, sénateur... (sans parler des milliers d’architectes, ingénieurs, pilotes, militaires, pompiers, familles des victimes, ...) ont finalement émis de sérieux doutes quant à la crédibilité du rapport officiel (ou la VO) ou ont déclaré qu’il ne décrit pas la vérité à propos des attentats du 11 septembre 2001... qu’il y a une multitude d’incohérences et de mensonges… des contradictions/dissimulations de la part du NORAD ou de la CIA... qu’il y a eu de nombreuses obstructions à l’enquête de la part de l’administration Bush (qui a tout fait au préalable pour que l’enquête ne voie pas le jour... enquête qui a débuté 441 jours après le Jour J).

      Donc vous prétendez en savoir plus à vous seul que tous ces professionnels réunis ?

      "Le plus admirable, dans votre argumentation, c’est encore le commentaire sur les propos de Khomeiny repris par Ahmadinejad bla bla bla...« 

      Ouh la... la mauvaise foi ! Regardez ici. Mais c’est qu’il est têtu et hypocrite Christian Labrune. A présent cette affaire est connue de tous. C’est OFFICIEL ! C’était une erreur de traduction (alors volontaire ou involontaire je vous en laisse seul juge) reprise en choeur durant des mois par les médias et politiques aux ordres.

       »C’était le projet même de la conférence de Wahnsee sur la solution finale.« 

      Une petite couche de Shoahnanas ça ne mange pas de pain.

       »Et ce n’est pas un hasard si l’Iran est aujourd’hui un pays négationniste : des gens qui doivent être vos amis : un Faurisson, un Garaudy ou tel guignol crapuleux, y ont été accueillis à bras ouverts.« 

      Et on repart sur les amalgames... avec vous je commence à avoir l’habitude.

       »Vous avez encore le culot de m’écrire « quant à la charte du Hamas... ça n’engage que le Hamas ». Non, ça n’engage pas que le Hamas, ça engage tous ceux qui le soutiennent, comme la politique hitlérienne engageait non pas seulement les collabos, mais même tous ceux qui avaient choisi de fermer les yeux parce qu’ils préféraient ne pas savoir.« 

      Encore un petit coup de Shoahnanas c’est gratuit... une question de réflexe chez vous... un certain conditionnement. Alors cette étude de texte du Talmud à propos des »goys« ou »gentils« on s’y met quand ?

       »Vos histoires sur le « phosphore blanc » sont encore un de ces articles de propagande usés à force de servir sur AgoraVox, et vous vous gardez bien de raconter la curieuse histoire d’un « rapport Goldstone » démenti ensuite par celui qui en était le premier responsable, Goldstone lui-même.« 

      Le rapport Goldstone a été approuvé par le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies le 16 octobre 2009 puis par l’Assemblée Générale des Nations Unies le 5 novembre 2009 (résolution adoptée par 114 voix pour, 18 voix contre, et 44 abstentions). Netanyahu a alors déclaré par la suite que ce rapport, je cite »avait alimenté un « antisémitisme [qui] vise à priver l’État juif de son droit à l’autodéfense ».« Pourtant Goldstone est Juif et se dit »sioniste« . Toujours les mêmes techniques, le sempiternel chantage à l’antisémitisme, quelle que soit la situation. Enfin bref... en résumé l’Etat sioniste a crié à l’erreur manifeste, au complot, aux deux poids deux mesures, aux incohérences, etc... et a exercé une telle pression qu’in fine - et ce comme pour toutes les résolutions à l’encontre d’Israël depuis des décennies, mais il y a le veto magique d’Oncle Sam - ce rapport est tombé dans les oubliettes. Le contraire aurait été étonnant. Impunité totale.

      Après pour votre prose »les Palestiniens sont des démons agressifs« et »les Israéliens sont des anges pacifiques« je n’y répondrai même pas tellement ça pue la propagande habituelle.

       »Si les Juifs occupaient le Tibet à la place des Chinois (l’occupation du Tibet date à peu près de la naissance d’Israël), vous vous passionneriez actuellement pour le malheur des Tibétains, mais comme il ne s’agit que des Chinois, vous n’avez rien à foutre des Tibétains.« 

      Ce ne sont pas 150 Tibétains qui sont morts ces derniers jours sous les bombes et missiles de Tsahal... cet article évoque l’actualité au cas où vous l’auriez oublié. Ecrivez un article sur le Tibet et l’occupation chinoise et je me ferai un plaisir d’y écrire des commentaires, puisque ce sujet vous intéresse tant apparemment. Et je note que vous avez écrit »Si les Juifs occupaient le Tibet...« j’en déduis donc que vous admettez que les Juifs occupent la Palestine.

       »Entre le fascisme et la démocratie, le choix est immédiat.« 

      Je vois à peu près ce que vous voulez dire...

       »Si c’est l’occident qui est fasciste, eh bien allez donc chercher ailleurs qu’en occident les douceurs de la pure liberté."

      Allons bon... Et vous, où habitez-vous ? Vous semblez ressentir un tel amour passionnel envers Israël... j’imagine que vous vous y trouvez comme un coq en pâte...(?)

      Au fait... à propos des dizaines et dizaines de têtes nucléaires que possède de manière illégale Israël... vous êtes à court d’inspiration ?


    • Aleth Aleth 24 novembre 2012 05:50

      ps : « Si les Juifs occupaient le Tibet... » J’en déduis donc etc.

      Je signifie notamment par là que vous faites un comparatif/parallèle avec une autre forme d’occupation. Vous évoquez une occupation illégitime sans pour autant remettre en cause l’occupation sioniste en Palestine... avec vous c’est à géométrie variable. L’une serait condamnable et l’autre serait bénéfique et d’utilité publique ?


    • bigglop bigglop 26 novembre 2012 02:01

      En ce qui concerne l’Union Européenne, elle renforce l’intégration économique d’Israel, par un accord commercial avec le groupe pharmaceutique TEVA, leader mondial des médicaments génériques
      http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/accord-ue-israel-sur-les-medicaments-un-vote-indigne-du-prix-nobel-de-la-paix_1179425.html

      Bien peu en ont parlé


    • Alpo47 Alpo47 21 novembre 2012 15:18

      Hier soir, les Guignols de C+ se sont allégrement « payés » le pape actuel. Sourire général, parfois crispé pour les catholiques pratiquants.

      Attendons avec impatience de les voir prendre pour cible un « grand rabbin » pour m’assurer que la liberté d’expression est bien générale et qu’il n’y a pas de mainmise d’une communauté sur l’information dans notre pays ?
      Chiche ?

      Or, on sait tous que cela ne se produira pas. Impossible de dire un mot, de faire de l’humour, d’émettre une critique.


      • cogno4 21 novembre 2012 15:39

        De toute manière, l’Histoire joue contre eux, ce n’est qu’une question de temps.
        On passe progressivement du soutient, à la passivité, puis de la passivité au mépris, ils sont très fort pour se faire haïr, très très fort.

        Quand tu leur montres les crasses dont ils ont été capables, si peu de temps après le fin de la seconde guerre mondiale, ils sont vite passé de l’autre coté de la matraque, aucune pitié à avoir pour eux, aucune compassion, ils sont comme les autres, capables des pires horreurs, ce sont les élus de rien du tout.

        Quand on voit dans quelle merde ils sont depuis seulement un peu plus de 60 ans, ça laisse présager de la viabilité de cet « Etat ».

        Y a qu’a attendre que ce machin disparaisse, comme l’a si bien dit l’Iranien.


        • Andreï 21 novembre 2012 20:46

          Soutien du toutou des USA (GB) et de l’Allemagne (vous leur faites encore les yeux doux après le shoahahananananas), après il n’y a que l’Italie et la Republique tchèque, n’oublions pas que l’Europe plus de 4 Pays hein ?


        • cogno4 22 novembre 2012 08:32

          blablabla, blablabla.

          Vas t’instruire un peu, vas lire quelques livres d’Histoire.

          Ton soutiens, il est politique, il est du à vos moyens de pression, à cette culpabilité que seuls en Europe nous subissons.
          Le reste du monde vous connait à peine et n’en a rien a carrer de bédouins comme vous
          Et la population en Europe commence à en avoir plein de fion de vous entendre geindre à longueur de temps, votre cinéma a pour seul résultat le progression des extrêmes droites.

          Le jour ou ça ira mal pour votre gueule, on verra ce qu’il reste de vos soutiens.


        • révolQé révolté 22 novembre 2012 10:46

          T’inquiètes gros,
          thermostat 18,ca chauffe doucement dans le four...h !!ha !!ha !!!


        • Christian Labrune Christian Labrune 22 novembre 2012 16:45

          « T’inquiètes gros,
          thermostat 18,ca chauffe doucement dans le four...h !!ha !!ha !!! »

          -------------------------------

          J’ai déjà plusieurs fois demandé à la modération la suppression de ces sortes de messages. On l’obtient immédiatement. Cette fois, je n’en ferai rien. Ce sera plus éclairant pour le lecteur du forum. Il vaut bien mieux que non-dit de tant d’interventions puisse apparaître enfin en pleine lumière.

           


        • Le péripate Le péripate 21 novembre 2012 17:23

          Quel lyrisme ! On croirait entendre le roulement du tambour. Levez-vous pour la Palestine ! Levez-vous pour la Syrie (euh non là tu vois c’est compliqué, non pas la Syrie).....




          • Stof Stof 21 novembre 2012 17:57

            Et l’ignoble annexion de la Bretagne ? On en parle rarement. En tout cas pas les Dieudonnistes et autres francistes :)


            • cogno4 22 novembre 2012 08:39

              Dieudonnistes et autres francistes

              Et un débilos de plus.
              T’aurais du aller à l’école tu sais.


            • Andreï 21 novembre 2012 20:40

              169 mort en 6 jours
              1000 blessé
              Dégâts matériel très conséquent
              Blocus permanent.
              Aucune condamnation internationale
              Le Hamas est le terrorisme.
              Aucun soutient sur le terrain.
              Aucune information sur les médias ou sur le terrain.

              J’appelle ça une crime, un génocide.
              DENONCER ISRAEL ET LE SIONISME QUI CONTINUE A TUER !


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 novembre 2012 20:53

                Le sponsor c’est Nique ?


              • Yves Dornet 21 novembre 2012 21:15

                ce n’est pas un don...mais un investissement smiley

                pas cons les Ricains.


              • Andreï 21 novembre 2012 21:33

                Aita, tu m’as fait rire.

                Pas con les ricains, ils commencent vraiment à manquer de thunes, n’oubliez pas la crise.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 novembre 2012 21:49

                Un investissement ...........Mouais ,vu les conneries qu’ils ont faites depuis pas mal d’années en la matière,vous n’etes peut etre qu’une bulle ....
                Y avez vous pensé ?


              • Yves Dornet 21 novembre 2012 22:04

                il est à combien le cours du blé Aïta ??? smiley


              • Yves Dornet 21 novembre 2012 22:07

                Andreï,

                Quoi ???

                le hamas n’a pas gagné ???

                vous prônez le défaitisme, vous êtes un traitre.

                le hamas a enfoncé TSAHAL, OK ??? smiley


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 novembre 2012 22:13

                P’t’etre au prix de l’avoinée ......


              • cogno4 22 novembre 2012 08:33

                Les USA nous font un don de 90000$ pour chaque roquette interceptée par dôme de fer

                Ca va pas leur couter cher alors.


              • révolQé révolté 22 novembre 2012 10:50

                « Pas cons les zuniens »..
                Ha !! ha !! ha !!
                Ils sont dans la misère et ce genre d’investissement ;
                quand on sait ce que « vous » allez bientôt prendre une fois de plus pour calmer vos ardeurs d’assassins...
                Là je pense que le monde des humains (les vrais...)va être peinard pour plus de 50 ans...  smiley


              • Christian Labrune Christian Labrune 22 novembre 2012 21:43

                @Yves,

                La victoire du Hamas, il faut bien le reconnaître, est tout aussi écrasante que celle des armées de Nasser, s’il fallait en croire la radio égyptienne, vers le cinquième jour du conflit de 67.

                Mais le plus gros reste à faire. On recommence à parler du pays des centrifugeuses. Pour paraphraser Goethe : « Kennst du das Land, wo die Zentrifugen drehen ? »


              • lionel 21 novembre 2012 20:46

                A propos de l’Europe, il est essentiel de rappeler l’existence d’un parlement juif européen :



                Sorti immédiate de l’Europe, de l’euro, de l’OTAN

                • njama njama 21 novembre 2012 23:15

                  Fun l’article !
                  « Les 120 membres du nouveau Parlement Juif Européen, représentant 47 pays de tout l’Europe élargie aux pays de l’Est, ... »

                  Une Europe à 47 Etats ?

                  L’Union Européenne a 27 membres, mais il y a 46-50 pays sur le continent européen (le nombre qu’il y a n’est pas précis parce que certains pays ne sont pas reconnu en tant que tel comme le Kosovo et l’Arménie. l’Azerbaïdjan et la Géorgie peuvent être en Europe ou en Asie.

                  « les membres du Parlement Juif sont élus par le « peuple Juif » et non désignés par des instances représentatives nationales. »

                  « l’idée de ce parlement fût émise à l’origine par Shimon Peres il y a quelques années, elle fût mise en place par l’European Jewish Union qui s’est chargée de toute l’organisation. Le milliardaire ukrainien Igor Kolomoisky, principal donateur, ainsi que Vadim Rabinovitch ont créé l’European Jewish Union, et ils sont proches du Likoud. »
                  http://www.europe-israel.org/2012/05/le-parlement-juif-europeen-a-tenu-sa-premiere-session-generale-a-bruxelles/

                  Ce qui est un peu bizarre ce n’est pas tant le côté « associatif » - très légitime pourquoi pas - , mais l’appellation Parlement, car il n’a aucune autorité politique en tant que pouvoir exécutif, ni fonction de législateur, ni une fonction d’être mandaté à représenter une nation à l’étranger ?
                  Quelle nation d’ailleurs ? les juifs d’Europe ? mais sont-ils seulement tous d’accord sur la légitimité de cette Instance ?
                  On peut se permettre d’en douter, même si quelques 400 000 personnes ont voté (si l’on en croit l’article) dont environ 75 000 votants rien que pour la France !

                  Un Parlement qui ne représente que lui-même (ses électeurs) ! et peu de monde en fin de compte dans cette Europe même élargie qui doit compter plus de 500 millions d’habitants, soit dans le meilleur des cas 0,1 % de cette population environ.
                  Une aiguille dans une botte de foin.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès