• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Socialisons les biens communs

Socialisons les biens communs

 

Pour que le peuple retrouve sa souveraineté

 

Pour mettre fin à la vente à la découpe de la France, de nos services publics et des entreprises utiles à l’ensemble de la population et qui ont été financées par nos impôts, et pour empêcher la remise en question de leur gestion par chaque nouveau gouvernement tenté de les détruire aux profits d’intérêts privés.

C’est pour cela qu’à l’inverse des nationalisations qui ne protègent en aucun cas des privatisations décidées par des gouvernements élus et soumis à des intérêts particuliers nous proposons la socialisation des biens communs.

Socialisation nous entendons par là que tout ce qui est commun soit contrôlé et géré :

—1/3 par les élus du parlement au prorata des différents groupes politiques représentés

—1/3 par les représentants élus des personnels de ces services et entreprises publics

—1/3 par des représentants d’associations d’usagés

Cela concernerait immédiatement les entreprises et services publics comme la SNCF, la RATP, les universités, l’éducation, la santé, l’énergie, la culture, mais aussi les radios et télévisions publiques, etc … ainsi que les forces de l’ordre.

Le même type de gestion pourrait être étendu aux régions, aux départements et aux métropoles en confiant le premier tiers de cette gouvernance aux élus régionaux, départementaux ou des métropoles, et toujours en gardant le deuxième tiers aux représentants des personnels et le troisième tiers aux usagés.

Et dans un deuxième temps pourquoi ne pas étendre ce genre de réflexion aux entreprises privées de plus de 50, 100 ou 200 salariés :

—1/3 des décisions à l’initiative des dirigeants ou des actionnaires suivant des règles à établir *

—1/3 par les représentants des personnels

—1/3 par des associations de consommateurs

Sur le même principe l’on pourrait créer une grande banque socialisée !

Avec ce type de gestion les autoroutes n’auraient jamais étés privatisées, il n’y aurait pas eu 58 suicides chez France Télécom et Gaz de France nous appartiendrait toujours !

Par contre pour la sécu, les retraite et le chômage nous pensons que c’est à l’ensemble de la communauté des travailleurs (salariés, fonctionnaires, retraités, sans emplois) que les choix incombent.

Nous lançons le débat sur ces sujets en espérant que chacun les fera évoluer afin de jeter les bases d’une société qui commencerait à rompre avec le modèle capitaliste.

Pour cela nous n’avons aucunement besoin d’attendre de sortir de L’UE, sortie qui nous prendrait du temps et de l’énergie. Nous sommes la deuxième économie de l’UE, sans nous l’UE n’existe plus, alors si nous ne respectons pas les traités, l’UE n’a aucun moyen de nous y obliger, elle est obligée de chercher un compromis ou de nous forcer à partir … ce qui signifie la fin de l’UE ! Par contre de telles reformes sur la gestion de notre pays pourraient donner des idées à d’autres et être à l’origine d’une véritable contagion.

N’oublions pas que c’est la même caste parasitaire qui dirigent l’UE et l’économie française !

 

Des citoyens et citoyennes engagées

*par exemple l’actionnaire majoritaire ne peut avoir plus de 10% des droits de vote et l’ensemble des petits porteurs ne peuvent avoir moins de 10% de ces droits

 

Ci joint, voici un tract prêt à être distribuer dans les manifs, dans les boites aux lettres de vos voisins, à laisser dans un lieu public ou à laisser trainer dans les vestiaires ou à la machine à café de votre entreprise. fichier pdf socialisons les biens communs


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 25 janvier 14:58

    « N’oublions pas que c’est la même caste parasitaire qui dirigent l’UE et l’économie française !  »

    Oui, c’est vrai, tout cela est vrai, mais malheureusement :

    1 — Boris Johnson qui n’est pas particulièrement pro UE, n’est pas non plus particulièrement pour la socialisation des biens publics

    2  Si la Commission Européenne peut dicter sa loi, c’est parce qu’elle est composée de commissaires mis en place par les gouvernants des pays membres élus par leurs populations

    3  Même quand une consultation électorale refuse un projet comme la constitution européenne, un traité permet quand même d’imposer ce que les électeurs ont refusé.

    La distribution d’un tract permettra-t-elle d’empêcher Macron d’être réélu, et de supprimer la règle de subsidiarité ?

    Réfléchissez avant de répondre.


    • Le421 Le421 25 janvier 19:01

      @Séraphin Lampion
      Mais c’est tellement facile de trouver un bouc émissaire !!
      Chômage, insécurité ? C’est de la faute aux immigrés.
      Retraite, SMIC ? C’est de la faute à l’UE.
      Etc, etc.
      C’est tellement facile de dire que c’est de la faute aux autres.
      Il suffit pourtant de voter pour la bonne formation politique...
      Celle qui ne rejette personne et propose des solutions concrètes.
      Mais il suffit d’un « La république, c’est moi !! » pour balayer des années de travail et de service pour le bien des autres...


    • nemo3637 nemo3637 26 janvier 00:58

      @Le421
      Cet article a le mérite de faire des propositions concrètes même si elles peuvent paraitre utopiques, irréalistes.
      Je vote pour, même si certains passages me paraissent sources d’erreurs et de catastrophes.
      Je ne ferai donc ici qu’une seule remarque : on ne peut se permettre, si l’on est au seuil d’un tel changement qu’on peut appeler une Révolution ! de laisser du pouvoir aux forces politiques du passé, défendant l’ancien ordre, comme les députés, ou les forces de répression.
      On est bien obligé de passer par une étape de « dictature du prolétariat »...
      A discuter dans ses formes.


    • Ouallonsnous ? 26 janvier 01:06

      @nemo3637

      Oui, cet article propose du concret et non de la « communication ». Il sera à retenir pour la redéfinition du droit de propriété, totalement oublié lors de la révolution française !!!!


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 26 janvier 23:12

      «  1/3 par des représentants d’associations d’usagés  »

      Perso, je préfèrerais que la France soit gérée par des mecs en bon état smiley


    • Seul le contenu compte Seul le contenu compte 3 27 janvier 11:36

      @Ouallonsnous ?
       
      T’es vraiment un cas, toi...
      Tu réponds à quelqu’un qui te dit que c’est utopique, en affirmant que c’est du concret...
      Si un jour tu réussis à t’instruire sur les mots que tu lis, qu’est-ce que tu vas t’en vouloir...


    • Old Dan Old Dan 25 janvier 21:24

      Votre article, c’est du bon sens,surtout avec ce qui se prépare.

      Mais sortir de l’Europe est-il vraiment la solution ?

      Actuellement, seuls les gros blocs pèsent ds presque tous les domaines, et l’intelligence collective n’est plus à l’ordre du jour... (Voir le climat, l’OMC, la Finance, la Culture crétinisante, la santé, l’entraide...)

      .

      [ P’têt la prochaine génération sous la contrainte biologique, ou les démarches individuelles ? ]


      • Robert GIL Robert GIL 25 janvier 21:43

        @Old Dan, je pense que l’UE serait plus obligée a trouver des compromis et a nous laisser tenter des experiences, car aller jusqu’a l’exclusion signifierait aussi la mort de l’UE, donc je pense que nous n’avons pas grand chose a craindre, la pression serait plus plus eux que sur nous ... ce n’est que mon avis personnel .


      • Old Dan Old Dan 26 janvier 00:42

        @Robert GIL
        ... pression sur l’UE ? Oui, probable, mais comment ? Pas par le vote classique verrouillé, ignoré et dilué (On l’a vu...) Ni par une vaste abstention de dépit.
        .
        [ P’têt à l’occasion d’un début d’effritement ? D’un collapsus des partis extrêmes ou d’un clash politique ou économique soudain ? Ou par la pression extérieure impérialiste d’autres blocs (Chine, Trump, climat, ressources, banques...) C’est pas gagné !


      • Ouallonsnous ? 26 janvier 01:09

        @Old Dan

        N’oublions pas qu’un peuple désarmé est un peuple vaincu confronté à l’U Européiste OTAN !


      • Robert GIL Robert GIL 26 janvier 17:37

        @Old Dan, evidement, pour mettre en pratique ce que je preconise (qui est a debattre) il faut qu’il y ai un changement de société et donc que d’autres personnes soient au pouvoir ... et donc fatalement le bras de fer avec l’UE aura commencé .


      • titi 25 janvier 23:17

        @L’auteur

        58 suicides chez France Telecom en 10 ans...
        et 2 suicides par jour chez les agriculteurs 365 jours / an

         


        • Robert GIL Robert GIL 26 janvier 17:38

          @titi, excusez moi, dans cet article je n’ai pas pris en compte le monde agricole, peut etre prochainement.


        • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 26 janvier 23:14

          @Robert GIL

          Et les policiers ? c’est aussi pour un prochain article ?


        • Robert GIL Robert GIL 27 janvier 08:07

          @Sharpshooter - Snoopy86
          pour la police j’avais deja ecrit un article il y a quelque temps qui prefigurait les problemes d’aujoud’hui :

          https://2ccr.wordpress.com/2017/10/11/police-personne-ne-bouge/


        • ASTERIX 26 janvier 10:28

          excellent

          trois PRESIDENTS en trIum virat « trois 1/3 COMME VOUS LE DITES » pour

          les élections !!!!!!!

          et une vraie taxe TOBIN DE 3 A 6% ou 9 % SUR LA CIRCULATION DES BIENS ET CAPITAUX

          REVENTE DE BIENS (par immeubles ) qu’on revend l’année d"après et ainsi de suite tous les ans !!!!!!!!!!!!!!!!!!


          • JL JL 26 janvier 12:10

            ’’1/3 par des représentants d’associations d’usagés’’

             

             Usagés ? vraiment ?

             

             Vous pouvez préciser ?


            • Robert GIL Robert GIL 26 janvier 17:39

              @JL, usagés, c’est a dire les utilateurs de ces services.


            • Robert GIL Robert GIL 26 janvier 17:41

              @JL, usagés =utilisateurs de ces services


            • JL JL 26 janvier 18:07

              @Robert GIL
               
              ’’usagés, c’est a dire les utilisateurs de ces services. ’’
               
              Diable !


            • JC_Lavau JC_Lavau 26 janvier 18:15

              @Robert GIL. Affamé, le sapeur Camembert servait ce jour là de planton, et visiblement il avait été oublié de tout ravitaillement. Il s’est donc rendu à la cantine, mais a posé un écriteau sur sa chaise :
              Le sapeur a été mangé.
              Ce qui a provoqué une certaine émotion populaire.
              — Avez vous vu le phulomène, madame Mougeot ?
              — Voui ! J’ai vu le monstre comme je vous vois.

              Quand j’étais minot, un caricaturiste dessine les enfants dans la cour d’école :
              — C’est scandaleux ! On nous met dans une école neuve, mais avec une maîtresse usagée !


            • assouline assouline 26 janvier 18:39

              Tout ça est très intéressant mais...

              S"il y a socialisation, ce n’est que de la gestion...

              La société concernée, elle, est toujours la priopriété de quelqu’un, qu’il s’agisse de l’Etat ou de capitaux privés...

              Et il semble difficile, à priori, de contraindre un propriétaire à se séparer de ce qu’il ne veut plus...

              Aussi, pourquoi ne pas aller plus loin ?

              Ainsi, pourquoi ne pas organiser la socialisation des capitaux ?

              Parce que des décideurs qui ne paient pas, ça conduit rarement à de bons résultats comptable. Le cas de la gestion des comptes sociaux et notamment des comptes de retraite en est l’ illustration criante...

              A vrai dire, je crains qu’il s’agisse là pour les divers représentants-décideurs de se faire signer un blanc-seing. Un blanc-seing pour une gestion par les déficits...

              Je n’évoque pas la complexité du processus décisionnel dans ce qui serait une négociation permanente...

              Là encore, voir le cas de la réforme des retraite


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès