• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sondages et coloscopies démocratiques

Sondages et coloscopies démocratiques

Ifop, Sofres, Haris, OpinionWay … Toutes ces associations culturelles indépendantes vouées à la promotion du genre humain et indépendantes de tous pouvoirs économiques et financiers nous le serinent : le Roi est aimé, de plus en plus aimé de son bon peuple, preuve par échantillon, on est priés de ne pas rire, de prendre tout pour argent comptant et d’observer passivement la prophétie de la sonde d’auto réaliser … en profondeur !

De même nous susurrent (pile poil au bon moment), 80% des gaulois sont pour la bienveillante loi libertaire contre les affreuses fake news.

Nous sommes face à un rouleau, à un flux continu de nouvelles tapées sur bandeau en bas de l’écran par une armada de stagiaires, d'où il convient que le citoyen électeur téléspectateur auditeur extraie sans trop se fatiguer deux trois idées forces, un peu comme une impression qui lui rentre directement dans le bulbe sans se fatiguer. DONC Macron est po-pu-laire. Et tant pis si les gens pensent et disent le contraire, la vérité est ailleurs.

Ces machins-là dont les patrons défilent à C dans l’air nous faire part de leurs analyses si objectives ont créé de toute pièce le poulbot qui ces temps-ci trône sur le bateau France. Philippe de Villiers (qui ça ?) nous l’avait narré il y a quelques années : à l’occasion de sa lointaine candidature avec le milliardaire Goldschmidt aux élections européennes, il avait dû débourser pour que son nom figure sur la liste des proposés aux sondés et pour qu’il soit placé plus haut – c’est à dire dans leur langage corrigé à la hausse. Le truc est totalement vicié à la base mais les oies gobent et de facto le jet continu des sondages de la bête crache exactement ce que les marionnettistes ont envie de créer comme effet. Tu places X en haut, chacun regarde et écoute X, fait de la tactique de X contre Y qu’il exècre, place X plutôt que Z qu’il aurait préféré – sauf que Z est trop bas etc…

La machine à sonder fonctionne comme une coloscopie démocratique sans douleur. On interroge le colon, on le palpe en douceur et gracieusement celui-ci se laisse faire avec délicatesse. Dans ce type d’opérations qui se pratique dit-on en état d’éveil, tout faux mouvement etc. …

Le micro trottoir par échantillon plus ou moins pipeauté est devenu l’alpha et l’oméga de la politique pour les nuls, le mantra des professionnels de l’En Marche suprême, tous bords confondus. Tu paies ton écot, tu mates des statistiques, tu te vois tel un paon te redresser et planer haut en direction des cimes, tu te mires en un miroir sans teint d'où l’électeur, cette abstraction, apparait en ombre chinoise. Et celui-ci, depuis le marécage de son quotidien, s’en va sur un tapis de faux reflets faire son devoir, avec un petit billet à glisser dans une enveloppe dissimulant à peine ses illusions perdues du scrutin d’avant.

Jolie mascarade que ce jeu où tout se tient sous des intérêts bien compris, où les dés sont pipés, les ânes aveuglés par des tireurs de ficelle invisibles de beaucoup, et où l’illusion démocratique sous fond de théâtre de rue charrie les foules, leur faisant concrétiser les désirs les plus chers de ceux qui les dirigent tout en leur faisant accroire à cette liberté si chère – celle-là qui illumine en trompe l’œil le fronton d’obscurs monuments…


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Diogène diogène 13 janvier 11:18

    Le pronostic électoraliste présente-t-il de telles analogies avec le diagnostic du cancer de la prostate pour qu’il nécessitât lui aussi le recours au toucher rectal qui n’est apprécié que de quelques connaisseurs pervers ?


    • Georges VALGEORGES Georges VALGEORGES 13 janvier 18:14

      @diogène
      « qui n’est apprécié que de quelques connaisseurs pervers ? »


      Pourquoi pervers ?

      Si vous n’aimez pas, n’en dégouttez pas les autres... smiley

    • Lugtata Lugtata 13 janvier 11:19

      Etre dans le deni au point d’en ecrire un article, drôle de therapie. Le message ne vous plait pas alors vous essayez de tuer le messager, procédé aussi classique qu’inutile. Ce n’est pas en essayant vainement de masquer une réalité qui vous dérange que vous allez la changer.


      • Fergus Fergus 13 janvier 11:40

        Bonjour, Lugtata

        « Déni », c’est bien le mot qui convient.


      • Fergus Fergus 13 janvier 11:39

        Bonjour, Christophe

        Vous êtes drôle, vous comme tous ceux qui vouez aux gémonies les instituts de sondage en leur prêtant des desseins machiavéliques. Je ne me souviens pas vous avoir lu sur le sujet pour dénoncer ces mêmes instituts lorsqu’ils enregistraient dans leurs enquêtes une baisse significative de la cote de Macron, au point pour les patrons de ces boîtes de souligner qu’après quelques mois d’exercice du pouvoir, ni Hollande ni Sarkozy n’étaient descendus aussi bas dans un tel espace de temps ! smiley

        Certes, les instituts ne sont pas exempts de reproches, mais le fait est, tout simplement, qu’ils mesurent l’état de l’opinion. Et force est de reconnaître que cette opinion porte désormais un regard plutôt favorable sur l’action de Macron. Vous le regrettez, je le regrette également, mais il faut faire avec, et ce n’est pas en tentant de casser le thermomètre que l’on pourra lutter efficacement contre ce gouvernement !


        • Gorg Gorg 13 janvier 12:18

          @Fergus

          Ah mon bon Fergus, je te reconnais bien là... Sur quelle chaise vas-tu t’asseoir aujourd’hui... ? Ainsi, tu aimes la coloscopie... ?... Prends garde, la dernière fois le sondeur a perdu sa montre... smiley smiley smiley


        • Fergus Fergus 13 janvier 12:43

          Bonjour, Gorg

          Etre un électeur en soutien de la gauche humaniste ne dispense pas d’être intelligent !


        • Gorg Gorg 13 janvier 13:21

          @Fergus

          Effectivement mon bon Fergus... ou plutôt mon bon capitaine crochet... Je constate que Peter Pan t’a séduit... Tu entends le tic-tac de la montre... ? smiley


        • Fergus Fergus 13 janvier 13:39

          @ Gorg

          « Je constate que Peter Pan t’a séduit »

          Pas plus aujourd’hui que lors du 1er tour où j’ai voté Mélenchon et du 2e où je me suis abstenu !

          Mais ce n’est pas parce que l’on n’apprécie pas - euphémisme ! - la politique de Macron que cela dispense d’un regard objectif sur ce qui se passe dans l’opinion. Et bien que j’en sois désolé, je reconnais que le discours des personnes que je rencontre dans ma ville et avec qui il m’arrive de parler de politique rejoint très largement les sondages du moment. Hélas !

          Il suffit d’ailleurs pour se convaincre de cette réalité - niée principalement par les sectaires et les porteurs d’œillères - de se référer aux contreréformes accomplies, engagées ou projetées par Macron. Ont-elles vu se mettre en place la moindre lutte un peu sérieuse ? Pas du tout, et c’en est pathétique !


        • Gorg Gorg 13 janvier 14:17

          @Fergus

          « Pas plus aujourd’hui que lors du 1er tour où j’ai voté Mélenchon et du 2e où je me suis abstenu ! »

            Fergus… faux-nez…


          « Et bien que j’en sois désolé, je reconnais que le discours des personnes que je rencontre dans ma ville et avec qui il m’arrive de parler de politique rejoint très largement les sondages du moment »

            Ça ne va pas durer, dès qu’ils seront eux-mêmes (ou leur entourage)  victimes de la réforme du code du travail ou de ponctions supplémentaires… La plupart se bercent du rêve de ne pas être concernés… et puis la dure réalité les frappe.

           

          « Il suffit d’ailleurs pour se convaincre , de se référer aux contreréformes accomplies, engagées ou projetées par Macron. »

            Tu veux parler du bonneteau concernant la taxe d’habitation peut-être… ? La dinde de service, la mère Gourault a déjà gaffé… Pfff… « Oui-oui » Lemaire a sorti d’urgence la machine à enfumer… Excuses moi, je tousse… smiley

           

          « Ont-elles vu se mettre en place la moindre lutte un peu sérieuse ? Pas du tout, et c’en est pathétique ! »

            Tu n’as pas compris que les gens étaient fatigués et ne voient aucun politique ayant pignon sur rue, capable d’apporter une solution (plus de 50% d’abstention je te rappelle). Les financiers qui les ont sponsorisés tiennent leurs poulains par les couilles. De plus, la langue de bois médiatique tape très fort afin que ça ne se produise pas… balourd…


        • Fergus Fergus 13 janvier 14:28

          @ Gorg

          Les responsables politiques sont des « couilles molles » qui prennent peur lorsque les peuples se mobilisent avec détermination.

          Attendre que Mélenchon soit peut-être un jour au pouvoir n’a aucun sens. C’est Macron qui tient les rênes, et c’est donc lui qui doit être maintenant combattu. Au train où vont les choses, il se frisera encore les moustaches dans un 2e mandat en continuant à tondre la laine sur le dos des classes populaires !


        • Georges VALGEORGES Georges VALGEORGES 13 janvier 18:43

          @Fergus
          « Et force est de reconnaître que cette opinion porte désormais un regard plutôt favorable sur l’action de Macron. »
          Je suis plutôt anarchiste et du côté de Karl Marx, il n’est donc pas question que j’aille voter pour donner à cette bande de psychotiques une quelconque légitimité politique.

          Mais, en ayant connu Niederland impossible à vêtir correctement et incapable de faire un discours sans bredouil-gayer, Sarko-manche, ses tics d’épaules, sa Rolex et le yacht de son ami, Chirac avec ses pommes et ses claques sur le cul des vaches ; je dois reconnaître que Macaron, par la qualité de ses discours et sa présentation (re)présente un peu mieux la France. Il n’est donc pas étonnant que les sondageux (scrutateurs attentifs du spectacle permanent) lui soient favorables.
          Après, je ne me fais aucune illusion, Macaron est là, sur ordre, pour détruire la France et ce qu’elle peut apporter au monde (humanisme et bonne vie).

        • Gorg Gorg 13 janvier 12:06

          @christophecroshouplon

           

          Excellent article, merci.

           

          « Ces machins-là ont créé de toute pièce le poulbot qui ces temps-ci trône sur le bateau France »

           Non seulement les veaux se font manipuler, mais ils en redemandent (voir au-dessus)…

           

          « Le micro trottoir par échantillon plus ou moins pipeauté est devenu l’alpha et l’oméga de la politique pour les nuls, le mantra des professionnels de l’En Marche suprême, tous bords confondus »

           Très belle image… le système leur donne ainsi l’impression d’être importants et écoutés alors que le morveux les traite de moins que rien… et les ânes broutent et broutent encore… La collaboration par conviction ou déficience intellectuelle…

           Ils ne se posent même pas la question de savoir comment un type qui n’existait pas politiquement trois ans auparavant, et sans parti, puisse se faire élire président et imposer son groupe hétéroclite de petits bourgeois dont les intérêts son contraires à ceux de la nation…. La propagande servile a si bien su brouiller les cartes que plus de la moitié des électeurs a botté en touche…

           Le réveil va être difficile… et quand on pense qu’il va falloir également financer la sugar mammy… le ripolin est hors de prix par les temps qui courrent…


          • pipiou 13 janvier 13:17

            Et oui l’auteur n’est pas représentatif de la France, ça peut arriver.
            Moi aussi j’aimerai bien que tout le monde pense comme moi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès