• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Soutien à Marlène Schiappa face aux attaques sexistes de la (...)

Soutien à Marlène Schiappa face aux attaques sexistes de la droite

A bien des égards, le bilan et le comportement de Marlène Schiappa sont critiquables. Au-delà même de sa forfanterie (elle se croit investie d'une mission d'évangélisation laïque, allant jusqu'à se comparer à Galilée) ; au-delà de son indignation à géométrie variable (silence de cathédrale face aux accusations dont Hulot et Darmanin avaient fait l'objet) ; au-delà même de son autoritarisme sociétal (illustré par l'imposition de l'écriture inclusive), c'est son idéologie qui mérite le plus de reproches. Si en 2017 je prenais la plume pour critiquer Marlène Schiappa que je jugeais "trop féministe", je trouve aujourd'hui qu'elle ne l'est pas assez : en effet, outre le fait que les principaux haut-fonctionnaires de son ministère sont des hommes, ce qui est quand même un comble, Mme Schiappa illustre ce que l'on appelle le "white feminism" – un pseudo-féminisme de bourgeoises européennes qui se pensent missionnées pour libérer la femme immigrée de l'emprise de son sauvage de mari qui la bat et l'oblige à porter la burqa… Marlène Schiappa s'est par ailleurs prononcée contre le voile à l'université, reprenant ainsi les diatribes d'une Le Pen ou d'un Dupont-Aignan, alors même qu'elle écrit des livres hyper érotiques (or, à ce que je sache, le porno est bien plus asservissant envers les femmes que l'islam). Bref, une islamophobie qui se terre derrière le paravent du féminisme. Disciple de la libertarienne Ayn Rand, je considère, quant à moi, que c'est par le capital et l'accomplissement personnel et non par des mesures sociétales étatiques que la femme parviendra à briser les chaînes de l'emprise masculine, le féminisme libéral s'oppose en cela au féminisme institutionnel et étatique ; et en tant que lecteur assidu de Bouteldja, je considère que la femme européenne n'a aucune leçon à donner aux femmes noires ou musulmanes pour deux raisons : 1) les femmes de banlieue peuvent se "libérer" toutes seules si elles le veulent et de toute façon la quasi-totalité d'entre elles se voilent non par obligation mais par simple pudeur culturelle, 2) toute vision donnant aux Blanc(he)s le rôle d'illuminateurs face à d'autres cultures réputées obscures constitue une réminiscence du colonialisme. De fait, il serait intéressant d'examiner les dossiers de toutes les personnes condamnées pour avoir battu à mort leur conjointe : m'est avis que l'on y trouverait plus de Raymond que de Mouloud. Bref, Mme. Schiappa mérite d'être critiquée, même vertement, à condition que cette critique se cantonne au domaine politique et reste digne.

Aujourd'hui, je prends donc la plume pour lui apporter mon soutien. A Marlène Schiappa la ministre, et à Marlène Schiappa la femme. Car, les deux ont été attaquées, traînées dans la fange et odieusement injuriées par le ban et l'arrière-ban de l'extrême-droite.

"Conne", "reine des salopes", "cruche", "virago", "pimbêche", "courge", "cancre", ce court florilège regroupe les insultes (les moins vulgaires) dont la ministre a fait l'objet depuis le début de la crise des Gilets Jaunes. Il faut dire que ces derniers l'ont en ligne de mire. De quoi interroger sur les inclinations politiques de cette vague dite sociale : car, si conspuer Christophe Castaner et Bruno Le Maire semble logique dans le cadre d'un mouvement contestataire sur fond de grogne sociale, on se demande bien quel est l'intérêt économique d'une démission de Marlène Schiappa. Est-ce elle qui provoque cette pauvreté que les Gilets Jaunes disent dénoncer ? Est-ce elle qui leur impose ce qu'ils appellent le "matraquage fiscal" ? Rien de tout cela. Or, voilà que nos gavroches oublient la misère, les inégalités, la fiscalité et toutes leurs revendications socio-économiques pour s'en prendre… à l'écriture inclusive (qui, c'est bien connu, contribue à accroître le chômage). Ultime preuve, s'il en était besoin, que la vague jaune (sociale à ses débuts) a été infiltrée et politisée par l'extrême-droite dont Marlène Schiappa est la bête noire depuis 2017.

L'on me dira que réclamer la démission d'un ministre est un droit citoyen. Ce qui en revanche n'est plus un droit, c'est de prononcer à l'encontre d'une femme des insultes à caractère sexuel comme l'ont fait nombre de personnalités de droite et d'extrême-droite. Malheureusement, il ne s'agit pas que de beaufs avinés crachant leur haine sur twitter mais souvent de personnes éduquées ayant de hautes responsabilités dans les organigrammes des partis d'opposition. Ainsi, avant même le début de la crise jaune, des cadres du mouvement intégriste Civitas avaient qualifié la jeune ministre de "suppôt de Satan" tandis qu'un journaliste identitaire la traitait de "succube", insulte sexuelle s'il en est.

Ces marques de goujaterie, indignes du débat public, ne proviennent hélas pas des seuls rangs nationalistes. Même la droite républicaine semble s'aligner sur cette surenchère qu'un Trump et un Salvini ne désapprouveraient pas. Ainsi, l'ancien maire de Nice, Christian Estrosi, a ironisé sur la participation (certes contestable) de la jeune femme à l'émission de Cyril Hanouna en déclarant : "Si le Journal du Hard existait encore, Marlène Schiappa irait peut-être". Une pique ovationnée par le ban et l'arrière-ban de la droite qui rit à gorge déployée : on observe sur les réseaux sociaux que de nombreuses femmes d'extrême-droite ont apporté leur soutien à Estrosi en dépeignant ses propos comme un "trait d'humour" et se faisant fort de dénoncer la "censure de la gauche". On va voir si elles font preuve de la même tolérance lorsque quelqu'un fait une blague sur leur Jeanne d'Arc, vous savez, celle qui, sur son bûcher, criait : "Je veux descendre, je veux descendre" (et elle en a eu).

Le simple fait qu'un édile ait prononcé une telle phrase sur une femme ministre en 2019, et qu'il y ait des crétins pour en rire, c'est le signe alarmant que du travail reste encore à accomplir pour extirper définitivement cette impunité dont certains hommes pensent encore jouir. Comme cela a été souligné plus haut, libre à chacun d'apprécier ou non Mme. Schiappa, mais rien ne saurait justifier des attaques sexuelles envers une jeune femme de la part d'un mâle blanc lubrique imbu de sa personne.

Et qu'on ne nous vienne point parler de "dérapage". La langue de M. Estrosi n'a pas fourché, il n'a pas dit cette phrase sous le coup d'une colère qui, faute de se justifier, aurait au moins pu s'expliquer. Que nenni ! Il s'agit bien d'une sortie spontanée, béate, sincère, d'un homme qui a dit le fond de sa pensée, qui juge normal de parler ainsi des femmes. Car monsieur se croit spirituel. Il s'attendait (à raison, hélas) à une approbation massive de ses propos dans l'électorat dextrogyre.

Lorsqu'on lit ce genre de phrases, et les commentaires approbateurs qui affluent pour la justifier, l'on se dit que l'ultra-féminisme revanchard et souvent misandre est peut-être nécessaire pour instiller un changement de mentalités. Si cela peut intimer le respect et la crainte à des mâles orduriers, pourquoi pas ? Et puis, quitte à choisir entre la peste et le choléra, il m'apparaît moins odieux de vivre dans une société où l'on urine assis et où l'on écrit en inclusif que dans une France d'extrême-droite catho et viriliste où des white males s'astiquent devant le miroir en se persuadant d'être supérieurs aux femmes.

Tenez bon, Madame Schiappa, et ne vous laissez pas abattre par les gredins !

Nicolas Kirkitadze


Moyenne des avis sur cet article :  1.38/5   (69 votes)




Réagissez à l'article

110 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 25 janvier 18:13

    Tiens, Saint Jude récidive !

    Le premier de cordée s’attaque à l’Annapurna de connerie !? smiley


    • Galilée Galilée 26 janvier 16:57

      @
      Que voulez vous , c’ est la nature féminine même..

      Que des femmes se crêpent le chignon par pure jalousie infantile c’ est normal ..

      Que le cerveau droit dominant de la femme , prend ses rêves pour des réalités , c’ est dans l ’ordre des choses :
      -Les femmes n ’auront jamais de pénis , et quand elles ont des testicules , ce ne sont plus des femmes mais un genre de transgenre.

      -La présence de 2 chromosomes XX chez la femme implique que ldeux allèles « brillant d ’intelligence » est rarissime .
      Chez l ’homme un gène de génie présent sur le X ( ou de débilité) , ne sera amorti par aucun allèle sur le Y .

      Donc il y aura toujours beaucoup plus d ’hommes géniaux que de femmes géniales.
      Mais aussi plus d ’hommes débiles que de femmes débiles ..
      Statistique oblige , les femmes seront toujours plus « moyennes »que les hommes ..

      QED

      P.S : Un petit tour chez Zara sera consolateur ;^)))


    • Le421 Le421 26 janvier 18:21

      @Clocel
      Baisable ou pas baisable, une buse reste une buse.
      La servilité de certaines femmes, complices justement de la pensée sexiste par leur opportunisme, crée les conditions de leur situation.
      Désolé, Marlène Schiappa n’aura jamais rien à voir avec une Eva Perón...
      Mesurer la valeur de sa vie à l’aune de son compte en banque, ce n’est ni masculin, ni féminin...


    • V_Parlier V_Parlier 27 janvier 19:21

      @Le421
      Je pense que l’auteur en est amoureux, je ne vois pas d’autre explication.


    • JC_Lavau JC_Lavau 28 janvier 09:48

      @V_Parlier. Ou supplétif à vie, dans la guerre sexiste que menait sa môman avant lui.


    • keiser keiser 25 janvier 18:23

      Même pas lu, le titre me suffit, mort de rire.

      On ne peut défendre quelqu’un qui sort une connerie à la seconde.

      Rien que pour cela, il faudrait lui inventer une récompense.

      Il me semble d’ailleurs que le président du sénat lui a clairement signifié.

      Ah Nicolas ... pourquoi vous ne faites pas une battle toi et Schiappa.

      Parce que dans ton genre tu n’es pas mal non plus. smiley


      • Dom66 Dom66 26 janvier 02:02

        @keiser

        Me too, le titre m’a suffit, soutenir !!! Chiappa zut je cherche un « S »

        Ce nicola cherche une place à TF1/ ou la 2, voir à BFM VC smiley


      • ASTERIX 26 janvier 09:49

        @Dom66

        c’est la seule qui va au charbon dans ce pays qu’aurait pu connaitre ZOLA !!!

        la misère est de plus en plus forte on coupe le courant on menace d’expulsion

        l’etat renacle pour payer les indenités sécu des sdf femmes se font violer dans les rues de jeunes femmes accouchent dans la rue d’autres accouchent dans une maternité et rejoignent la rue avec leurs bébés
        ce n’est guère mieux que ce que voyait ZOLA  :: ::

        1 reproche pour SCHIAPPA QUI S OCCUPE DU PEUPLE DES rues des maraudeurs d’assos sinon rien HIDALGO prete 50 LIT DE CAMP ILS EN FAUDRAIT 5000 ET crée une police municipale iront ils recenser les appart insalubres  ??? ET verbaliser les proprios  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
        a paris centre 100% DE BOBOS non partageurs !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


      •  Christian Saint Rata de l’himalaya 26 janvier 13:50

        @ASTERIX
        L’on pourrai prêter déjà tout les samedi les lits des CRS qui rentre a 10 h du soir ,ce serait cool...


      • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 26 janvier 22:51

        Bonsoir @keiser

        C’est dommage que vous vous soyez contenté de lire le titre. Lire l’article dans sa totalité vous aurait montré que je ne soutiens pas l’idéologie de Mme. Schiappa (que je ne me prive pas de critiquer) mais la femme, la personne, la ministre qui est attaquée et qui subit des attaques à caractère sexuel venant de la droite et de l’extrême-droite. J’ai aussi défendu Melania Trump, Mennel, Carla Bruni et bien d’autres femmes victimes d’attaques similaires. Que voulez-vous : je suis un oriental, étri de valeurs courtoises (je précise au passage que le roman courtois a vu le jour en Orient) lorsque des porcs présentant un excès de testostérone et une forte carence en matière grise se mettent à attaquer une femme, quelle que soit l’idéologie de cette dernière, je ne peux résister à l’impérieux appel qui résonne au tréfonds de mon âme et me pousse à la défendre malgré les désaccords que je peux avoir.


      • kalachnikov kalachnikov 26 janvier 22:58

        @ Nicolas Kirkitadze

        Mouais. Si vous voulez en finir avec la condition de puceau, m’est avis que vous seriez inspiré de partir en quête de la sainte Rolex plutôt que jouer au clone oriental de mme Bovary.


      • keiser keiser 27 janvier 13:20

        @Nicolas Kirkitadze
        Salut Nicolas

        Bon ... je l’ai lu votre article.
        Orient : Balkans ou Turquie ?
        J’ai beaucoup voyagé et en gros je suis d’accord et pas d’accord.
        J’ai vu des femmes soumises qui étaient institutionnalisée et qui s’en accommodaient très bien.
        Mais à la maison, c’étaient elle les patronnes.
        J’en ai vu d’autres plus libres, cependant le clivage sociétal étant tel, qu’elle en devenaient insupportable.
        J’ai même vu en Asie, des femmes qui venaient nous donner leur bébé car nous représentions la famille idéale, avec donc la possibilité d’un avenir.
        J’ai aussi appris à me méfier des chevaliers qui partent en croisade..
        Shiappa fait son école, elle a signé et elle doit assumer.
        Je ne pense pas qu’elle soit idiote au point de ne pas comprendre cela.
        Des idiots, il y en plein les rues, on doit faire avec, même si ils ont le don de nous faire réagir.
        Le mieux étant de les ignorer car ils se nourrissent de nos réactions.
        Qui s’expose au péril, veut bien trouver sa perte.
        Merci d’avoir répondu.


         

      • Julien S 25 janvier 18:54

        Jeanne d’Arc : « Je veux descendre ! »

        .

        et aussi : Jeanne d’Arc s’est éteinte trois quarts d’heure après sa mort

        .

        Bon, Kirki, maintenant il est 19 heures ; tu regardes Nicolas et Pimprenelle avec le marchand de sable, et au dodo ! 


        • michalac michalac 25 janvier 22:54

          @Julien S

          Mais encore, les derniers mots de Jeanne d’Arc selon Jean Yanne :

          « J’ rigolerais qu’il pleuve... »


        • nono le simplet nono le simplet 26 janvier 05:37

          @michalac
          on peut aussi citer cette phrase apocryphe
          « vous ne m’avez pas crue, vous m’aurez cuite »


        • Reiki 25 janvier 19:38

          Je n aurai jamais pu imaginé que tu puisse descendre aussi bas .

          Personnellement rétablir la peine de mort pour ses gens la, il n y a que ça qui pourra soigner ta bétise . Ta été exclu de quel pays pour etre aussi débile ? 


          • Emohtaryp Emohtaryp 25 janvier 20:20

            @Reiki

            Il s’est fait jeter du « Boukistan » pour indigence intellectuelle...... smiley


          • hunter hunter 26 janvier 16:26

            @Reiki
            Il s’est fait tèje de l’estrêêême drouaaate, car il faisait trop de rentre-dedans à une certaine Marion M.

             smiley)

            Adishatz

            H/


          • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 26 janvier 22:55

            @Reiki

            La bassesse ne se trouve-t-elle pas plutôt chez ceux qui insultent Schiappa sur la base de sa féminité ? Mon article ne fait que défendre l’honneur d’une femme attaquée par des frustrés nationalistes qui bavent sur elle en secret. Je ne plaisante pas : je me souviens qu’à l’époque de la Manif Pour Tous, c’est Najat Vallaud-Belkacem qui était la cible d’attaques similaires et je me souviens aussi que nombre de roycos et de skinheads qui l’injuriaient fantasmaient en fait sur elle. Les droitards ont en général un gros problème avec les femmes.


          • mmbbb 25 janvier 19:59

            il n est pas un etonnat qu un naze soutienne cette cancanière 


            • nocob 25 janvier 20:04

              Je ne comprend pas ce que vous essayez de faire. Dans le doute, je désapprouve.


              • Pere Plexe Pere Plexe 25 janvier 20:13

                Le journal du hard serait il vraiment plus déshonorant qu’Hanouna.

                J’hésite.


                • mmbbb 28 janvier 14:52

                  @Pere Plexe l un est l autre on des bons taux d audience tres loin de ceux d agoravox . En effet danc ce media c ’est la statosphere intellecuelle. Lire DUGUE LAVAUX  VERDI LAMORY l autre de CAUSEUR Amaury machin qui est comme le peintre Soulage peint tout en noir et prend ces contemporains pour des cons . je me marre 


                • Emohtaryp Emohtaryp 25 janvier 20:17

                  Tant va la cruche à l’eau, qu’à la fin elle se brise...... smiley

                  Quant à l’extrémisme, c’est bien macro et sa clique d’imbéciles qui l’incarnent le mieux, ça ne fait plus aucun doute....

                  Ce qui fait de toi un minable petit facho, Kiki.....j’ai juste, là ??? smiley


                  • Areole 26 janvier 08:16

                    @Emohtaryp

                    « tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle nous les brise » ?


                  • Emohtaryp Emohtaryp 25 janvier 20:23

                    Qui de Nabila ou de Shiappa est plus intelligente ?

                    Nabilla a un QI de...78 et Shiappa, 77..... smiley

                    Ça se tient......ah ah ah ah !!


                    • JC_Lavau JC_Lavau 26 janvier 10:59

                      @Emohtaryp. Non mais allo quoi ?
                      Comme Nabil, heu, Schiappa l’a brillamment montré à José Van Damme, tout homme mâle qui ose faire quelque chose, est coupable du délit de mandoingsomething.


                    • pipiou 25 janvier 21:04

                      C’est complètement nul et c’est anti-feministe comme discours :

                      Macron se fait traiter de tous les noms, Marlene Schiappa doit pour voir être traitée de la même façon, par souci d’égalité.

                      Vous êtes un retrograde qui s’ignore.


                      • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 26 janvier 23:00

                        @pipiou
                        Justement, ça en dit long sur la culture politique ambiante. Les gens n’ont que l’insulte et l’invective à la bouche. Quant à votre argument, il me semble très curieux et relève selon moi du sophisme : en gros, vous dites : « Si Macron se fait injurier, il est normal que Schiappa fasse l’objet des mêmes insultes car l’égalité impose que la femme et l’homme soient traités pareillement ». Donc vous justifiez aussi les violences faites aux femmes sous le même prétexte ? C’est bien là un argument typique d’extrême-droite qui trouve ses origines dans la casuistique jésuite et dans le thomisme, soit, les racines intellectuelles de l’extrême-droite.


                      • pipiou 27 janvier 02:25

                        @Nicolas Kirkitadze
                        Non vous ne comprenez pas : ici ce n’est pas une « violence faites aux femmes » ; en faisant ce genre d’amalgame à la con vous ne défendez pas les femmes .

                        Me la faire « extreme-droite » montre à quel point vous êtes à côté de la plaque et votre discours pour vous auto-décerner le titre de héros chevaleresque défenseur des pauvres femmes est ridicule.

                        Allez plutôt traiter Renaud de facho parce qu’il serait bien allé pisser sur les chaussures de thatcher.


                      • nocob 25 janvier 21:21

                        Et j’exige la liste, des modérateurs complices.

                        L’opprobre dois éclabousser les commanditaires !


                        • Lympios8 Lympios8 25 janvier 21:42

                          @ l’auteur

                          Soutenir Schiappa ???  smiley 

                           smiley 

                           smiley 

                           smiley  smiley 

                           smiley 

                          .

                          Y en a qui manque pas d’air...


                          • Feste Feste 25 janvier 22:46

                             smiley

                            Ah bon sang ! Trop fort le Kirki ! Impayable. On dirait une satire. smiley

                            Mais jusqu’ou ne descendra t il pas ?
                            Continuez, continuez mon bon Kirki. Vous n’imaginez pas à quel point vous êtes efficace en réalité. smiley


                            • Paul Leleu 25 janvier 23:21

                              j’avoue que je ne suis pas l’actualité... et que je ne porte pas Schiappa dans mon coeur (loin de là !) ...

                              mais je vous rejoins sur un point, les Gilets-Jaunes sont devenus l’occasion d’une nouvelle baisse du niveau intellectuel, politique et culturel en France... je pense qu’internet y est pour beaucoup...

                              assistera-t-on à un certain retour à la modération et au discernement ? Nul ne peut savoir... peut-être entrons-nous simplement dans une nouvelle phase de l’aliénation... De ce point de vue là, Schiappa et les Gilets-Jaunes ne seraient que les deux faces de la même pièce post-moderne...

                              en un sens, internet (maitrisé concrètement par quelques grands capitalistes) est en train de faire glisser la société mondiale (et occidentale en particulier) dans un nouvel âge de l’aliénation...

                              la pseudo-liberté qu’on y trouve est en même temps une forme subtile d’aliénation...

                              et internet (en tant qu’outil) est aussi un pouvoir toujours plus centralisé, tyranique, totalitaire et arbitraire...


                              • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 26 janvier 23:32

                                @Paul Leleu

                                Bonjour et merci pour votre commentaire ainsi que pour votre honnêteté intellectuelle.

                                Je suis exactement sur cette position : en tant que libéral, je suis un adversaire politique de l’étatisme dont Mme. Schiappa est la promotrice sur le plan sociétal. Mais dans une démocratie, adversaire ne veut pas dire ennemi. Et malgré mes divergences, je ne peux me résoudre à voir des beaufs et des machistes cracher leur haine sur cette jeune femme qui, si contestable soit-elle, mérite le respect du à chaque femme. Dire cela ne fait pas de moi un macroniste et encore moins un fan de Schiappa dont je n’apprécie ni l’idéologie ni le comportement. Le poste de Ministre de l’Egalité Hommes-Femmes devrait selon moi être confié à une femme issue de la banlieue et des minorités, non à une fille d’universitaire issue des grandes écoles huppées et écrivant des livres érotiques pour ménagères désespérées. Tout ça pour dire que mon soutien à Marlène Schiappa ne constitue en aucun cas un adoubement de ses lois et de son idéologie (je suis pour un féminisme libéral, où la femme se libère elle-même non pas grâce à des quotas et des mesures étatiques mais grâce au capital). C’est un simple soutien d’un jeune homme courtois et républicain ému par la détresse d’une jeune femme victime d’insultes sexistes. Je dois avouer que je suis un peu déçu par les commentaires : je pensais que les lecteurs pourraient faire la part des choses et faire la différence entre un soutien humain et une approbation idéologique. Votre commentaire est un des rares à avoir saisi la portée de mon article et ma démarche. Ne pas apprécie la politique de Schiappa ne m’empêche pas de soutenir cette femme et d’avoir de la compassion pour elle face à des insultes sexuelles qu’elle reçoit par milliers.

                                Cordialement

                                N. K.


                              • michalac michalac 25 janvier 23:48

                                L’écrivain disait en ces mots : « Aimer les femmes intelligentes est un plaisir de pédéraste »...

                                Il est quand même curieux qu’à l’inverse de la conception sexiste ci-dessus, le possible défaut d’intelligence de Mme Schiappa lui vaille d’être aussitôt réduite à sa seule expression sexuelle...

                                Je soupçonne l’auteur de s’amuser de la cascade de réactions jaunistes qu’il ne manque jamais de déclencher ici... Et d’en jouer comme d’un petit mécanisme suisse.

                                Tellement prévisible... A chaque coup, ça marche...

                                Tout ça, juste pour s’amuser un peu...

                                Et pour m’amuser du même coup...


                                • Jonas 26 janvier 00:15

                                  « Aujourd’hui, je prends donc la plume pour lui apporter mon soutien. »

                                  « A la tête de la haute administration, on a principalement des hommes, blancs, qui ont fait l’ENA. On manque terriblement de diversité dans les parcours. Quand tout le monde a le même logiciel il n’y a plus d’intelligence collective. »
                                  Marlène Schiappa sur Twitter le 6 janvier 2019

                                  Vous soutenez Marlène Schiappa, une militante raciste anti-Blanc, qui fait de l’incitation à la haine raciale.


                                  • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 26 janvier 23:43

                                    @Jonas

                                    Franchement, elle a eu totalement raison de dire cela. C’est l’une des seules phrases prononcées par Mme. Schiappa que je partage. Je trouve même qu’elle a été assez timide (elle s’est rétractée deux jours plus tard) et que de toute façon, dire ce constat ne suffit pas : il faut aller plus loin et faire en sorte qu’il soit inversé d’ici quelques années. Je relève enfin que même si elle dit cela, ses principaux haut-fonctionnaires sont des hommes : ce décalage entre serments idéologies et pratique est un trait caractéristique de la gauche : on se dit pour la diversité et on dénonce timidement le privilège blanc mais on s’entoure de collaborateurs blancs avec des noms à particules, on épouse un(e) blanc(he) issu(e) des grandes écoles et on envoie ses gosses dans un bahut privé. Je connais de nombreux socialo-communistes qui agissent ainsi en totale contradiction avec ce qu’ils disent défendre. Donc oui, Schiappa a totalement raison quand elle dénonce le privilège blanc mais que fait-elle pour le combattre ? Rien. En fait, aucun gouvernement ne fera quoi que ce soit car ce serait se tirer une balle dans le pied. Ils savent très bien que s’ils confient le pouvoir à des gens issus de la banlieue, il y aura du changement dans le pays. Cet attachement au privilège blanc se retrouve tant dans les partis classiques que chez les Gilets Jaunes (dont aucun n’a eu un seul mot pour les migrants ou la banlieue). En fait, la banlieue ne eut compter ni sur le Système ni sur les extrêmes pour se libérer et pour fleurir, elle doit s’en charger elle-même.


                                  • Cadoudal Cadoudal 27 janvier 02:22

                                    @Nicolas Kirkitadze
                                    "Ils savent très bien que s’ils confient le pouvoir à des gens issus de la banlieue, il y aura du changement dans le pays.

                                    "

                                    BASSEM BRAIKI : « Bilal Hassani (Eurovision) est une anomalie du Maghreb » (+ appel au boycott)

                                    https://www.youtube.com/watch?v=NauVjRib9m0&feature=youtu.be


                                  • Jonas 27 janvier 09:39

                                    @Nicolas Kirkitadze « Donc oui, Schiappa a totalement raison quand elle dénonce le privilège blanc »

                                    C’est une idéologie raciste.
                                    Les Blancs ont construits la France, ses villes, ses villages, ses universités, ses écoles, ses musées, ses cinémas, son art de vivre, etc...
                                    La France est un pays à majorité de race blanche, il est normal qu’elle soit représentée par une majorité de Blancs.
                                    Vous participez de fait en propageant votre idéologie raciste à la haine des Blancs dans les banlieues, qui tiendraient à tort le pouvoir en France.

                                    Si vous habitiez au Mali, vous dénonceriez le privilège noir, parce que les Noirs occupent tous les postes de fonctions (président, ministres, députés, enseignants, chauffeurs de taxi, etc....) ?


                                  • Jonas 27 janvier 09:45

                                    @Nicolas Kirkitadze « Ils savent très bien que s’ils confient le pouvoir à des gens issus de la banlieue, il y aura du changement dans le pays »

                                    Avec les milliers de mosquées construites en moins de 40 ans, où les musulmans sont endoctrinés à la haine des femmes, des traditions européennes, des chrétiens, des juifs, vous avez raison de souligner que si ces gens arrivent au pouvoir, il y aura du changement en France.


                                  • Jonas 26 janvier 00:23

                                    « les femmes de banlieue peuvent se »libérer" toutes seules si elles le veulent et de toute façon la quasi-totalité d’entre elles se voilent non par obligation mais par simple pudeur culturelle« 

                                    Dans les sociétés islamiques, Le corps de la femme est considéré comme une vulgaire obscénité, ses cheveux et son corps sont une tentation perpétuelle qu’il faut cacher car ils détournent le Musulman du chemin d’Allah et son Prophète.

                                    Musulmans et musulmanes ne prient pas ensemble dans une Mosquée par exemple (les femmes sont reléguées à l’arrière de la salle de prière, derrière un rideau, ou en sous-sol), car la femme par sa présence tourmente l’Esprit du Croyant. Pour ces Imams, les musulmanes doivent donc porter le voile Islamique, qui couvre les cheveux, symbole de féminité, ou mieux, un voile qui couvre toutes les courbes du corps féminin, (cheveux, taille, hanches, fesses, décolleté, jambes), le hijab.

                                    Dans l’Islam rigoriste le plus traditionnel, cela n’est pas suffisant, le visage et le regard de la Femme sont également sources de séduction, de tentation, de charme, de féminité, pouvant attirer le Malin, et il a été décidé qu’il fallait bâcher le tout : la Burqa ou le Niqab.
                                    Ce comportement déviant doit sans cesse être sous contrôle des hommes.
                                    Dans la sourate  »les femmes« (An_nisan 4:34) du Coran, le Prophète Mohamed ordonne :
                                     »Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les.« 

                                    L’imam Al-Bukhari (1/583) a dit : « [...] Usamah rapporte du Prophète -sal Allahou ’alayhi wa salam- qu’il a dit : “ Je me suis posté à la porte du Paradis et j’ai vu que la majorité de ceux qui y entraient étaient des pauvres. Quant aux personnes opulentes, elles furent empêchées d’entrer [et devaient attendre que tous les pauvres s’y introduisent]. Lorsque les gens de l’enfer furent jetés dans le feu, je vis que la majorité d’entre eux étaient des femmes. ”
                                    Rapporté aussi par Muslim (4/2236)

                                    On voit que la majorité des habitants qui peuplent l’Enfer sont des femmes, qui par leur comportement déviant, incitent l’homme à la débauche.
                                    C’est pour cela qu’elles doivent se couvrir, et sans cesse être réorientée sur la voie d’Allah :

                                     »Le hijab c’est la pudeur de la femme, et sans pudeur, la femme n’a pas d’honneur, et si la femme sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme là, la néglige, et l’utilisent comme un objet, ne lui donnent aucune importance, et ne la veulent pas pour sa religion, pour sa bonne moralité, mais simplement pour son corps, pour son visage qui attire. Malheureusement, elle a oublié que Allah parle de visages qui iront dans le feu de l’Enfer.« 
                                    [05:04]

                                    Rachid Houdeyfa, imam de la mosquée de Brest

                                     »Une femme ne sort de chez elle que par la permission de son mari."
                                    Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et de Bobigny

                                    « une femme qui se montre et s’embellit est de la chair humaine, une femme d’un soir pour assouvir le plaisir des loups »
                                    [10:38]
                                    Youssef Abou Anas, imam de la mosquée d’Ecquevilly
                                    http://islamineurope.unblog.fr/

                                    Mohamed Beggas, imam de la grande mosquée de Persan, enseigne comment bien frapper sa femme
                                    http://islamineurope.unblog.fr/2016/08/26/le-cheikh-mohamed-beggas-imam-de-la-grande-mosquee-de-persan-enseigne-a-ses-fideles-musulmans-comment-bien-frapper-sa-femme/

                                    Toute manifestation de féminité, de beauté, de charme, de séduction, de sensualité est strictement et formellement interdit par les préceptes islamiques, et permet à la femme musulmane de se protéger et de se préserver des souillures du monde Occidental, où toute manifestation de féminité, de beauté, de charme, de séduction, de sensualité est strictement et formellement interdit par les préceptes islamiques, et permet à la femme musulmane de se protéger et de se préserver des souillures du monde Occidental.


                                    • captain beefheart 28 janvier 10:12

                                      @Jonas
                                      Bonjour Jonas.
                                      C’est bien et beau de citer des anciens savants et écrivains de l’Orient musulman,et je vous en remercie ,mais c’est vite oublier que des types reconnus comme des héros de l’Occident jusqu’à dans les Guides Michelin condamnaient avec force et rejetaient toute la gente féminine.le « Saint »Bernard de Clairvaux,les moines de Cluny et Citeaux ne parlaient autrement que vos exemples orientales.Pire,ils ont fait le tam-tam pour envoyer les pauvres au service des chevaliers et l’église de s’attaquer aux gens du moyen-orient,prêchant la violence contre les infidèles,comme Charlemagne faisait également,la conversion ou la décapitation.Pour ces moines et abbés,suppôts d’une capitalisme à venir,la femme était l’instrument du diable,et eux étaient des purs.C’est vrai que les autres exeples que vous citez datent de notre époque,et l’église,qui ne jamais renie ses dogmes,ne les propage moins ouvertement que les faux imams que vous citez,adhérents d’une secte hérésique reconnu par l’occident comme islam.


                                    • Étirév 26 janvier 05:03

                                      Marlene Schiappa c’est la naïveté, la vulgarité et la bétise, c’est le « Chalghoumi » du féminisme, c’est l’antithèse du Féminisme, c’est le ver dans le fruit.


                                      • mursili mursili 26 janvier 07:05

                                        C’est bien d’être chevaleresque !

                                        Ne vous arrêtez pas en si bon chemin, soutenez aussi Véronique Pouliquen, harcelée s’il faut l’en croire par son supérieur hiérarchique Eric Bienko Vel Bienek, président du TGI d’Aix-en-Provence.

                                        https://www.youtube.com/watch?v=3wwdFN1iN1g

                                        Elle a plein de choses intéressantes à dire sur le fonctionnement de la justice en France.

                                        https://www.youtube.com/user/vpouliquen/videos


                                        • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 27 janvier 00:19

                                          @mursili

                                          Toute femme harcelée et insultée par des mâles imbus de leur personne aura droit à mon soutien. Je ne connais pas l’affaire dont vous me parlez et je vais m’empresser de regarder ces vidéos.

                                          Vous parlez de valeurs « chevaleresques ». Je perçois une certaine ironie dans ce terme mais en fait, c’est effectivement ma façon de voir les choses. Je suis issu d’un pays où la tradition a conféré un grand rôle aux femmes. Avant la christianisation, mon peuple était adepte du matriarcat. Même si le masculinisme chrétien a détruit cela, il n’a pas réussi à amoindrir la femme et le respect dont elle fait l’objet. Dès le XIème siècle, on a des exemples de guerriers qui ont provoqué un bougre en duel pour une insulte ou une plaisanterie graveleuse faite à l’encontre d’une femme. Défendre les femmes en toutes circonstances était d’ailleurs l’un des serments que prêtaient les guerriers géorgiens. Et même encore aujourd’hui, la Géorgie est le pays avec le plus bas taux de viols et d’agressions au monde. Notons que même la mafia géorgienne a un code d’honneur où il est strictement interdit de faire du mal à une femme ou même que deux hommes se disputent en présence d’une femme. Bien sûr, ça ne veut pas dire que les femmes seraient de fragiles créatures incapables de se défendre toutes seules et qu’il faudrait préserver telles des fleurs de la cruauté du monde. Non, il s’agit simplement d’un respect qui trouve ses origines à une époque où le divin était considéré comme étant de nature féminine.

                                          Ma culture et mon éducation font donc que je suis incapable de rester assis à regarder une femme être l’objet de harcèlements, d’insultes graveleuses et autres comportements de porcs. Je peux comprendre de nombreux crimes et vices (le larcin, le mensonge et même la violence dans certains cas), mais je ne pourrai jamais comprendre ou excuser les violences faites aux femmes (que ce soit le viol, le harcèlement ou des propos graveleux), ce sont pour moi les marques d’une grande bassesse. Là finit le genre humain et s’ouvrent les portes de la sauvagerie. De plus, en tant que libéral, je suis attaché à ce que les personnes soient évaluées sur leurs seuls mérites : dès lors, la misogynie est incompatible avec le libéralisme... dont Ayn Rand et Margaret Thatcher sont au passage les figures emblématiques.

                                          Je m’écarte un peu du fond de l’article pour vous expliquer ma vision et vous permettre de mieux saisir ma démarche. Qu’on critique Mme. Schiappa sur le fond de sa politique (et il y a de quoi la critiquer) mais, par pitié, ne tombons pas dans cette gauloiserie grasse qui blesse les femmes et déshonore les hommes.

                                          Cordialement

                                          Nicolas Kirkitadze


                                        • Cadoudal Cadoudal 27 janvier 00:29

                                          @Nicolas Kirkitadze
                                           Tiens, cadeau le pompeux :

                                          https://twitter.com/Vaasavoiir/status/1088843372725440513/video/1

                                          C’est pas certifié gaulois, mais je suis sur que ça va te plaire...


                                        • mursili mursili 27 janvier 11:22

                                          @Nicolas Kirkitadze

                                          J’ai entendu parler de Roustavéli et de son Chevalier à la peau de panthère, mais rappelez-vous que l’idéal courtois fait aussi partie de la culture française (Chrétien de Troyes, Le Roman de la Rose, etc.)

                                          Marlène Schiappa est ministre du gouvernement de Macron et tous les ministres de ce gouvernement impopulaire peuvent faire l’objet de quolibets voire d’insultes grossières proportionnelles à l’aversion qu’ils inspirent . Il s’agit sans doute d’une tradition « gauloise » mais pas exclusivement de misogynie.


                                        • JC_Lavau JC_Lavau 27 janvier 14:56

                                          @Nicolas Kirkitadze. Mais quand c’est un mâle qui est la cible de harcèlement par des tueuses conjurées, c’est tout bon, il faut voler au secours des tueuses.
                                          Dame ! La Sainte guerre sexiste commande !


                                        • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 27 janvier 16:10

                                          @mursili

                                          Merci pour votre réponse.

                                          Shota Roustaveli (1172-1216) est effectivement un phare de la littérature géorgienne, à tel point qu’il fut surnommé « le Homère du Caucase » et que même des auteurs arabes, turcs et persans se sont inspirés de son oeuvre. Il est contemporain de Chrétien de Troyes, mais leurs oeuvres et leurs messages sont très différents.

                                          J’ai aussi lu Ch. de Troyes, le Roman de la Rose, et d’autres oeuvres de la littérature médiévale occidentale. J’en tire une grande satisfaction, car ces lectures sont fort intéressantes, mais ça me permet aussi de remettre les choses en perspective tant sur un plan historique que social.

                                          Tout d’abord, les racines du roman courtois sont bien orientales. Les Français l’ont certes introduit en Europe, mais ils en ont puisé la source lors des croisades. D’ailleurs, Guillaume IX d’Aquitaine est considéré comme le premier poète courtois occidental. Or, s’il écrivait bien quelques poèmes avant 1095, c’et après son retour de Terre Sainte qu’il a commencé à faire des oeuvres courtoises. Car, loin d’être un bourrin comme ses frères d’armes, il ne s’était pas contenté de casser du Sarrasin : il était un homme tolérant (rare pour son époque) qui avait étudié la langue et la culture arabes durant son séjour de cinq ans en Orient. Et il en a rapporté l’essence en France. Les troubadours sont apparus après le XIIème siècle. D’ailleurs, ce terme même de troubadour ne vient pas de l’ancien occitan « trobaire » (inventeur) mais de l’arabe « taraba » (interprétation lyrique). Rappelons que l’Espagne islamique était voisine de l’Aquitaine et de la Provence et qu’il y a eu des influences mutuelles. Bref, c’est par la double influence abasside à l’est et andalouse à l’ouest que le roman courtois s’est répandu à travers la France puis vers toute l’Europe.

                                          Mais avant même les croisades, les Arabo-musulmans avaient une longue tradition de l’amour courtois dans leur littérature. Ainsi, Ibn Hazm (994-1065) est un précurseur. Et avant lui, on pourrait citer Abbas al-Ahnaf, ce poète arabe qui vivait dans la province iranienne du Khorassan et qui a composé les premières oeuvres dites courtoises pour les filles du calife Haroun al-Rachid. Les racines sont en fait encore plus lointaines. Dès l’époque pré-islamique, les Arabes avaient l’habitude d’écrire des poèmes d’amour qu’ils nommaient des « ghazals ». Certains historiens pensent que cette tradition est inspirée de l’Iran. Je le pense aussi : car des poèmes existent dès l’époque sasanide où l’on retrouve la thématique du héros, de la belle à qui il faut prouver sa valeur, du noble luttant pour son honneur etc... Mais à s’y pencher de plus près, je pense qu’il faut remonter encore plus loin et que les Perses eux-mêmes ont été inspirés par la poésie indienne. Or, nous savons à quel point l’amour (aussi bien platonique que charnel, les Indiens ne le divisaient pas) était important pour la civilisation de l’Indus qui est le véritable berceau de l’érotisme avec le très connu Kama-Sutra et bien d’autres oeuvres. De fait, l’amour et l’héroïsme sont déjà présents dans les épopées indiennes de Rama et de Krishna. Bien sûr, je dis ça en tant qu’amateur, n’ayant aucune compétence en indologie. Mais je pense, sur la base de mes lectures, que le « roman courtois » (qui ne s’appelait certes pas ainsi en Orient) a suivi ce chemin de l’Indus jusqu’à l’Europe en passant par l’Iran et le monde arabe.

                                          Il y a néanmoins une grande différence entre le roman courtois occidental et la poésie héroïco-émoureuse des Indiens, des Perses ou des Arabes. Là où l’occident insiste sur la thématique de la demoiselle en détresse (c’est qu’elle est du sexe faible et donc incapable de se défendre, hein ?) les Orientaux n’évoquent jamais les choses sous cet angle. C’est au contraire la femme qui joue avec le héros en l’envoyant dans des quêtes de plus en plus difficiles. Elle n’est donc pas dépendante du héros mais elle en est la dominatrice. La femme toute tremblante qui implore le secours du héros blond face au méchant dragon, c’est un fantasme typiquement occidental qu’on ne retrouve pas ailleurs. Oui, le héros peut venir au secours d’une femme enlevée par des djinns ou des géants (thème récurrent dans la mythologie indo-iranienne) mais une femme peut très bien aussi prendre les armes et même... venir au secours du héros en détresse. Bien sûr, une telle approche était scandaleuse pour les chevaliers croisés qui ont étudié ces récits antérieurs. Ils ont donc repris uniquement ce qui leur convenait et s’inscrivait dans le schéma masculiniste et chrétien alors en vigueur en Occident.

                                          Autre divergence : la galanterie. Là où l’occidental est galant par fatuité, par forfanterie, ou par concupiscence, l’Oriental l’est pour le geste lui-même, sans rien attendre en retour. Par exemple, mon peuple avait pour coutume que si un homme monté à cheval croisait une femme sur le chemin, il devait descendre de cheval et se découvrir. Là réside la principale différence entre la « galanterie à la française » (où la femme est réputée trouillarde, faiblarde et incapable de faire quoi que ce soit de ses dix doigts  un petit être frêle qu’il faut sans cesse protéger) et la courtoisie orientale où l’on est courtois non par paternalisme et encore moins par séduction mais pour la courtoisie elle-même, pour le respect, parce que c’est naturel.

                                          Excusez la longueur de ce message. J’avais à coeur de vous expliquer en détail cette notion de « valeurs chevaleresques » et la différence d’acceptation entre l’Orient et l’Occident. Enfin, ça n’a pas grand chose à voir avec mon article. Je ne suis pas chevalier et Mme. Schiappa n’est pas une demoiselle en détresse. Simplement, je pense qu’il faut s’inspirer de ces valeurs là (dans leur acceptation orientale, dépourvue de paternalisme). Même lorsque je militais encore au FN ou à DLF, j’ai souvent émis des critiques contre les cadres du parti qui disaient des horreurs sur les femmes de gauche. Ce qui m’a d’ailleurs valu pas mal d’ennemis. Mais bon, je préfère rester fidèle à mes valeurs que de fermer les yeux devant des comportements porcins. De gauche ou de droite, une femme mérite le respect.

                                          Cordialement

                                          Nicolas Kirkitadze


                                        • Cadoudal Cadoudal 27 janvier 16:29

                                          @Nicolas Kirkitadze

                                          « […] Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand. […] »

                                          — Coran 4:32-34, « Les femmes »


                                        • gaijin gaijin 26 janvier 07:30

                                          vous confondez toujours tout

                                          le problème de marlène sciappa n’est pas d’être une femme ...c’est d’être elle même .....quand on écrit du porno on peut s’attendre a être caricaturé pour ça au même titre que quand on poursuit les chambrières dans les hostels .....

                                          " dont la ministre a fait l’objet depuis le début de la crise des Gilets Jaunes. Il faut dire que ces derniers l’ont en ligne de mire. De quoi interroger sur les inclinations politiques de cette vague dite sociale "

                                          ben oui si la droite la droite la critique alors ceux qui la critique sont de droite ?

                                          degré zéro de la politique ....elle est critiquée de droite a gauche de haut en bas , en long en large et en travers ....pourquoi ?

                                          peut être juste a cause de ce qu’elle dit non ?

                                          ça serait pas une possibilité a creuser ?


                                          • gaijin gaijin 26 janvier 07:31

                                            " mais rien ne saurait justifier des attaques sexuelles envers une jeune femme de la part d’un mâle blanc lubrique imbu de sa personne."

                                            qu’est ce que le fait qu’il soit blanc a a voir la dedans ?

                                            vous êtes raciste ? vous auriez osé écrire un male noir lubrique ?


                                            • Julien30 Julien30 26 janvier 13:38

                                              @gaijin
                                              Pour l’auteur, en bon adepte de la foldingue Bouteldja, un blanc ne peut être victime de racisme et la couleur de peau est un critère déterminant, on appelle ça l’antiracisme parait-il...


                                            • gaijin gaijin 26 janvier 07:34

                                              " Si en 2017 je prenais la plume pour critiquer Marlène Schiappa que je jugeais « trop féministe », je trouve aujourd’hui qu’elle ne l’est pas assez "

                                              trop féministe ? comment peut on être trop féministe ?

                                              ce qui prouve que même vous pouvez évoluer ...


                                              • zygzornifle zygzornifle 26 janvier 08:41

                                                Je suis contre les attaques sexiste mais je ne la soutient pas car elle est « en marche » ....


                                                • TSS 26 janvier 09:52

                                                  Elle devrait mettre en pratique ce que son père lui a conseillé ,c’est à

                                                  dire« la fermer »... !!


                                                  • hunter hunter 26 janvier 15:58

                                                    @TSS
                                                    Exact, surtout que sa voix et sa diction sont insupportables pour une oreille un peu sensible.

                                                    Son niveau de langue, autant ne pas l’évoquer....je connais des adolescentes qui s’expriment mieux !

                                                    J’ai l’impression de retourner 35 ans en arrière, quand les « égéries » gauchistes de l’ UNEF ID, « menaient le combat » sur mon campus !

                                                    La même dialectique d’abrutie déconnectée du réel...d’autant que les « égéries » de ma jeunesse, étaient aussi de bonne petites bourgeoises bien nées, qui prenaient cause pour toute la misère du pauvre monde....

                                                    Mais le samedi soir dans les « rallyes » de la bonne bourgeoisie de Saint-Germain, la décence m’interdit de vous dire à quoi elles se livraient ( ni à qui....) avec entrain, vers 3h00 du mat’, après avoir abusé du célèbre mélange whisky/coca !

                                                    En général, les « chaperons » étaient partis, et dans quelques heures à suivre, elles iraient confesser leurs péchés à l’église......

                                                    Mais bon, les camarades ici ont de l’imagination, il n’y a donc pas besoin que je développe !

                                                    Et pour certains d’entre eux, ça sera sans doute aussi des souvenirs, du vécu !

                                                    Adishatz

                                                    H/


                                                  • Gasty Gasty 26 janvier 10:24

                                                    Kirki est amoureux de Marlène....ou alors Kirki a un contentieux avec l’extrême-droite dont il faisait parti.

                                                    On t’a viré ???


                                                    • hunter hunter 26 janvier 15:46

                                                      @Gasty

                                                      Bah, le pauvre Kirki, il a deux fantasmes : Houria l’allogène haineuse, et Marlène la plus ou moins pulpeuse !

                                                      quand il vient ici se faire mousser, c’est tout con, il espère PE-CHO !

                                                      A mon humble avis, il a dû se prendre un râteau avec la beurette, alors il tente son plan B : une ode de soutien à Marlène la semi-baleine ( SOS Baleine, SOS Marlène), parce qu’il espère que peut-être, éventuellement, « il y aurait moyen de conclure.... »

                                                       smiley)

                                                      rigolez pas, c’est pas facile de pécho de nos jours, surtout quand on s’intéresse à des hystéro-islamo-féministes, totalement excitées du bocal, relevant plus de soins psy qu’autre chose.....

                                                      Allez Nico, hauts les cœurs ! Faut persévérer, et si ça marche pas, eh bien envisager peut-être Clémentine Autain non ?

                                                       smiley

                                                      Adishatz

                                                      H/


                                                    • hunter hunter 26 janvier 15:49

                                                      @Gasty
                                                      J’ai oublié dans le précédent message : il a quitté ’extrêêêême drouaaate, car il a essayé de pécho Marion M., mais là encore, râteau, veste, choux-blanc...bref la loose quoi  !

                                                      Je compatis, je compatis !

                                                       smiley

                                                      Adishatz

                                                      H/


                                                    • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 27 janvier 01:52

                                                      @hunter

                                                      Vous savez très bien que c’est faux. Dommage que vous versiez dans la calomnie, j’aimais bien lire vos commentaires qui ne manquent jamais de piquant.

                                                      J’ai été au FN de 2014 à 2015 et à DLF de 2015 à 2017. J’ai quitté le FN suite aux malversations et aux abus dont j’ai été témoin et que j’ai rapporté à la presse juste avant les élections régionales de 2015, ce qui a permis de dynamiter la campagne de Nicolas Bay. En effet, nous avons été une trentaine d’adhérents à quitter la fédération normande du FN et à en alerter la presse. L’affaire avait fait beaucoup de bruit à l’époque. Bien sûr, je n’ai pas été le seul à révéler ces abus mais j’y ai néanmoins contribué et pris donc part à sauver notre belle région de la férule frontiste.

                                                      Sitôt sorti du FN, j’ai adhéré à DLF qui me semblait alors un parti patriote et plus propre que le FN tant sur le plan moral que financier. Je suis vite devenu cadre et conseiller en communication. Mais, aux législatives de 2017, j’ai été témoin des mêmes abus (en pire). J’ai écrit à Dupont-Aignan pour lui relater ce qui se passait mais ma lettre a été interceptée par son dircab qui a pris le prétexte d’un de mes articles de presse pour intenter contre moi une procédure totalement illégale d’exclusion. Néanmoins, Dupont-Aignan m’a lui-même confirmé dans mes fonctions de cadre par la suite, invalidant la décision de son dircab. Mais le coeur n’y était plus et j’ai claqué la porte du parti à l’été 2017.

                                                      Donc, non, personne ne m’a « viré ». Je suis parti parce que l’extrême-droite est pourrie jusqu’à la moelle. Cependant, je ne l’ai pas compris tout de suite. Quand j’ai quitté ce milieu, c’était au départ par rejet de ces gens et de leur attitudes, non par rejet de l’idéologie nationaliste elle-même. Cela est venu par la suite, lorsque, le temps aidant, je me suis désintoxiqué de leur propagande et lorsque je me suis confronté à la réalité à travers mes lectures et mes rencontres. Dans un précédent article, j’avais parlé de ma rencontre avec des franc-maçons et de la manière dont cela avait contribué à changer l’image que j’avais d’eux, balayant ainsi les préjugés que distille la propagande d’extrême-droite.

                                                      Cordialement

                                                      Nicolas Kirkitadze


                                                    • hunter hunter 28 janvier 12:54

                                                      @Nicolas Kirkitadze
                                                      Hello Nicolas,

                                                      Ah ben ne vous inquiétez pas, j’étais d’humeur taquine, je plaisantais, rien de sérieux dans toutes mes conneries !

                                                      Je vois vos déceptions face à « l’extrême droite » que vous fréquentâtes, et qui vous déçut ......je crois que de toute manière, cette déception vous aurait frappé, quelque soit le parti politique et sa tendance !

                                                      Cette engeance est celle de la corruption, de la magouille, du népotisme, de l’appétit irraisonné pour l’argent et le pouvoir.......rien de neuf en fait non ?

                                                      Je comprends votre déception, qui causa des rancœurs, et c’est bien naturel, et figurez-vous, entre nous, que quelque part, j’admire votre aplomb, et votre combat pour des causes perdues, comme dans ce papier, où vous défendez cette créature stupide, qu’est la pauvre Marlène....car lorsque j’entends cette créature parler, ma première sensation ( celle de lui balancer une grosse baffe, et de l’envoyer se faire rééduquer dans un camp, méthode chinoise maoïste certifiée), se dissipe vite, pour laisser la place à la pitié !

                                                      Si ce n’était sa dangerosité, tout sentiment de haine laisserait juste place à du mépris, mais il faut quand même ne pas oublier sa capacité de nuisance, la sienne, et aussi celle de toute la clique macronienne, du député godillot à toutes sortes de ministricules, secrétaires d’état, sans oublier bien entendu, tous ceux de l’ombre......

                                                      Donc, je ne suis pas contre vous, c’est bien que vous écriviez ce que vous pensiez. Je rend hommage à votre tolérance, car d’autres « auteurs » d’ici m’ont bloqué pour même pas le dixième de ce que je vous inflige parfois !

                                                      Nous partagerons toujours des désaccords, c’est une évidence, puisque pour ma part vous le savez, je ne serai jamais islamo-compatible, ni macron-compatible !

                                                      Pour ma part, ces « idéologies » ont déclaré la guerre à ce que je suis intrinsèquement, et cette guerre est commencée depuis longtemps, mais là leurs campagnes progressent selon une exponentielle !

                                                      Si on me déclare le combat, je ne l’ai jamais évité, j’accepte le défi, j’accepte de me battre ! Même si avec l’âge, mes capacités déclinent, il reste encore des choses à faire, et l’avantage quand on est vers la fin de sa vie, c’est qu’on a plus grand chose à perdre, alors autant être prêt......je le suis, j’attends l’inéluctable !

                                                      Je ne suis pas le seul, et nous sommes légion, sur la planète ! Nous ne parlons certes pas tous la même langue, mais une seule suffit en fin de compte, et sa voix porte un peu plus chaque jour.
                                                      Nous ne sommes certes pas toujours visibles, mais c’est mieux : l’exhibitionnisme est dangereux, il faut savoir être discret, user de très vieilles méthodes.....vous êtes de formation d’historien, donc vous devez savoir grosso modo de quoi il retourne.

                                                      Tout le monde le sait, même ceux qui évoluent dans les puissantes sphères du pouvoir mondial, que ce sera une lutte à mort, qu’on ne pourra pas faire l’économie du sang versé.....c’est triste, je vous le concède, mais c’est ainsi !

                                                      J’espère juste pouvoir avoir encore assez de forces pour aider les plus jeunes, qui eux se jetteront au combat avec leur fougue et leur force...je les en remercie d’avance, je ferai mon humble part, et peu m’importe mon sort, survivre ou disparaître, de toute façon, comme le dit le proverbe, « il faut bien mourir un jour » !

                                                      N’en déplaise aux fadas de la singularité, l’homme est encore une créature biologique mortelle, et il le restera encore longtemps !

                                                      Vediamo, comme disent les camarades italiens, nos vrais frères, nos cousins proches, et pas cette racaille crasseuse islamique importée du tiers-monde, et glorifiée comme nos égaux par les gauchistes bien-pensants.

                                                      Non, ils ne sont pas nos égaux, ils ne l’ont jamais été, ils ne le seront jamais !
                                                      Par la volonté des traîtres de pouvoir mondialistes, ils sont là pour détruire...on verra bien qui gagnera le dernier combat...... ?

                                                      Car la lutte aussi est « en marche », vous le savez bien.

                                                      Adishatz Nicolas.

                                                      H/


                                                    • rogal 26 janvier 10:35

                                                      Prière d’écrire désormais ’’Galilé.e’’


                                                      • JC_Lavau JC_Lavau 27 janvier 14:58

                                                        @rogal, et sapine.e de Noël.


                                                      • bernard29 bernard29 26 janvier 11:18

                                                        j’avoue que je n’ai pas lu l’article, mais vous avez raison de soutenir Schiappa contre les attaques qu’elle subit.

                                                        On annonce aujourd’hui que l’émission d’Hanouna avec Schiappa a été une grande réussite autant au point de vue contenu que des audiences. « balance ton post » a réaliser sa meilleure audience et de loin. 

                                                        Sur le Monde, on dit même qu’Hanouna, animateur, s’est transformé en journaliste.


                                                        • kalachnikov kalachnikov 26 janvier 11:30

                                                          @ bernard29

                                                          C’est sur que quand on lit dans le même article de presse (cf figaro) ’1 million de téléspectateurs, audience record’, et plus loin ’cette émission dépasse régulièrement le million de téléspectateurs’, il y a de quoi se marrer.

                                                          Bon, je fais mon Français, je pleurniche encore, entre vapeurs de diesel et clope au bec.
                                                           


                                                        • bernard29 bernard29 26 janvier 13:15

                                                          @kalachnikov
                                                          j’ai pas lu sur le Figaro.



                                                        • bernard29 bernard29 26 janvier 13:32

                                                          @kalachnikov

                                                          donc j’ai été lire l’article ; voici ce que j’en ai tiré.

                                                          Très beau succès pour BTPGrandDebat ! « Balance ton post ».
                                                          Record historique
                                                          4ème chaîne nationale et 1ère chaîne TNT avec 1,1M de tlsp#BTP ça continue
                                                          Record historique
                                                          2ème chaîne nationale et 1ère chaîne TNT
                                                          1ère chaîne nationale sur les 15-34

                                                          puis ; 
                                                          « Mais, même s’il a pris l’antenne plus tard, Cyril Hanouna n’en a pas moins pulvérisé France 2 sur la cible des 15-34 ans. Alors que « l’Émission politique » en a rassemblé en moyenne 88.000 (4,3% de l’audience), « Balance ton Post » en a attiré près de 300.000 (15,1% de l’audience), c’est-à-dire trois fois plus. Même sur la cible des moins des 15-49 ans, Cyril Hanouna et Marlène Schiappa font mieux que Léa Salamé »


                                                        • kalachnikov kalachnikov 26 janvier 13:38

                                                          @ bernard29

                                                          Je vous ai mis un lien.

                                                          Au-delà de ça, on nage en pleine propagande : Macron remonte dans les sondages, c’est un super performer et blablabla. Matraque de type publicitaire pour ancrer dans les têtes une vérité.


                                                        • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 27 janvier 01:54

                                                          @bernard29

                                                          Bonjour et merci pour votre commentaire. Vous avez compris ma démarche : mon soutien n’est en aucun cas une approbation politique mais simplement l’émoi d’un jeune homme courtois et républicain face aux insultes ordurières que subit cette jeune femme des rangs de l’extrême-droite.

                                                          Cordialement

                                                          Nicolas


                                                        • banban 26 janvier 13:00

                                                          C’est vrai bande de salaud, arrêter d’embêter la dame, oublions pas qu’elle fait partie du sexe faible,c’est plus fragile, ça se ménage ces bêtes là.

                                                          sinon : « porno est bien plus asservissant envers les femmes que l’islam »  je rappelle a l’auteur qu’atrice porno elle le seul métier dans ce bas monde ou les femmes sont mieux payer que les hommes.



                                                          • Sergio Sergio 26 janvier 13:47

                                                            On ne doit pas juger les gens sur ce qu’ils sont, mais sur ce qu’ils font, ou disent ! Ça suffira comme ça. 


                                                            • Feste Feste 26 janvier 13:47

                                                              Et au niveau principe ce qu’il y a de bien avec Kirki c’est que quand il se voit refuser un article du genre ’les infames gilets jaunes violeurs pédophiles aiment Hitler plus que leur mêre’, il vient chougner et geindre dans les commentaires à la ’libertééééééé d’expression bafouéééééée’, et même ses potes ultra liberaux et pro macron/europe (pas la peine de parler d’anarchie, monsieur le pitre) viennent le soutenir. smiley

                                                              Mais là quand son article passe, plus personne. Il ignore les commentaires qui l’étrillent et croit qu’Agoravox est juste une maison d’édition gratuite. Un clone du Rakoto. smiley


                                                              • Sergio Sergio 26 janvier 13:53

                                                                @Feste

                                                                Bonjour Feste

                                                                « ... pas la peine de parler d’anarchie ... »

                                                                Une question : 

                                                                Peut-on être anarchiste et cotiser à la CPAM, à la RETRAITE ... et profiter de la répartition des autres qui cotisent pour lui, quand on en a besoin ?


                                                              • Seudoo 26 janvier 14:30

                                                                @Sergio

                                                                Je ne sais pas, allez demander cela aux black block qui foutent le bordel dans les manifestations des gilets jaunes.


                                                              • Sergio Sergio 26 janvier 16:12

                                                                @Seudoo


                                                              • Sergio Sergio 26 janvier 16:24

                                                                @Seudoo

                                                                L’émoticône ne passant pas, votre réponse vaut le détour, mais entre les CRS et les black block, les jambes à mon cou seront de circonstance, je poserai la question à quelqu’un d’autre !


                                                              • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 27 janvier 02:02

                                                                @Feste

                                                                Dans la mesure du possible, j’essaie toujours de répondre aux commentaires. Du moins, je les lis toujours. Il se trouve cependant que, malgré ma grande passion pour le journalisme, j’ai aussi des études, un chat, des loisirs et même une vie privée...

                                                                 :)


                                                              • ETTORE ETTORE 26 janvier 13:50

                                                                Punaise, c’est la grande foire débilitante.....

                                                                Dans la Rome Antique, du pain et des jeux pour le peuple.

                                                                Voilà la LREM qui instaure les nouveaux jeux du QI dans l’arène médiatique.

                                                                L’insondable débilitée télévisée, au ras du sable soporifique d’un côté,....... la grande démarche du tour de France de l’enfumage par la « communication »,par maux et par veaux de l’autre......

                                                                Pour donner de la valeur au second, qui , il faut le reconnaitre, ne casse pas des briques.....

                                                                il faut bien que la première soit d’une nullité fracassante.

                                                                Voilà comment fonctionne le niveau à bulle de cet état.

                                                                Mais vas-t-elle enfin comprendre, que tout ce qu’elle exècre, n’est que le miroir de son employabilité au sein de ce gouvernement ?

                                                                C’est vrai que c’est pornographique comme va et vient, mais j’attendais des images plus hard, au vu des acteurs.

                                                                Tant pis, Loana....reviens svp !


                                                                • Uluter 26 janvier 14:20

                                                                  « Mme Schiappa illustre ce que l’on appelle le »white feminism"

                                                                  « 

                                                                   »je considère que la femme européenne n’a aucune leçon à donner aux femmes noires ou musulmanes

                                                                  « 

                                                                   »toute vision donnant aux Blanc(he)s le rôle d’illuminateurs face à d’autres cultures réputées obscures constitue une réminiscence du colonialisme.

                                                                  « 

                                                                   »il serait intéressant d’examiner les dossiers de toutes les personnes condamnées pour avoir battu à mort leur conjointe : m’est avis que l’on y trouverait plus de Raymond que de Mouloud.

                                                                  « 

                                                                   » rien ne saurait justifier des attaques sexuelles envers une jeune femme de la part d’un mâle blanc lubrique imbu de sa personne.

                                                                  « 

                                                                   »France d’extrême-droite catho et viriliste où des white males s’astiquent devant le miroir

                                                                  « 

                                                                  Tiens donc, n’y aurait-il pas un schéma de pensée raciste anti-blanc ici ? Finalement vous pourriez très bien demander une carte chez des néo-nazis, il suffit juste de remplacer quelques mots dans votre discours. Tenez je vous donne un coup de main :

                                                                   »white feminism« —> black feminism

                                                                   »je considère que la femme européenne n’a aucune leçon à donner aux femmes noires ou musulmanes

                                                                  «  

                                                                  —> Je considère que la femme africaine n’a aucune leçon à donner aux femmes européennes

                                                                   »toute vision donnant aux Blanc(he)s le rôle d’illuminateurs face à d’autres cultures réputées obscures constitue une réminiscence du colonialisme.

                                                                  "

                                                                  —> Toute vision donnant aux Noir(e)s le rôle d’illuminateurs face à d’autres cultures réputées obscures constitue une réminiscence de l’invasion migratoire

                                                                  "il serait intéressant d’examiner les dossiers de toutes les personnes condamnées pour avoir battu à mort leur conjointe : m’est avis que l’on y trouverait plus de Raymond que de Mouloud.

                                                                  "

                                                                  —> Il serait intéressant d’examiner les dossiers de toutes les personnes condamnées pour avoir agressé ou tué des innocents : m’est avis que l’on y trouverait plus de Mouloud que de Raymond

                                                                  " rien ne saurait justifier des attaques sexuelles envers une jeune femme de la part d’un mâle blanc lubrique imbu de sa personne.

                                                                  "

                                                                  —> Rien ne saurait justifier des attaques sexuelles envers une jeune femme de la part d’un mâle noir lubrique imbu de sa personne

                                                                  "France d’extrême-droite catho et viriliste où des white males s’astiquent devant le miroir

                                                                  "

                                                                  —> France d’extrême-gauche islamique et féministe où des black males s’astiquent devant le miroir (oui ça fait plus « in » en anglais).

                                                                  C’est beau comme du BHL smiley.


                                                                  • hunter hunter 26 janvier 15:38

                                                                    @Uluter

                                                                    Juste excellent votre commentaire de transpositions !

                                                                    Adishatz

                                                                    H/


                                                                  • michalac michalac 26 janvier 23:55

                                                                    @Uluter

                                                                    Que signifie ce procédé ?

                                                                    « je considère que la femme européenne n’a aucune leçon à donner aux femmes noires ou musulmanes » serait à remplacer par « Je considère que la femme africaine n’a aucune leçon à donner aux femmes européennes »

                                                                    Pourquoi ça ?

                                                                    Jamais l’auteur ne prétend que la femme africaine est en position de donner des leçons aux femmes européennes. Et a-t-on déjà vu quiconque le prétendre ?

                                                                    " toute vision donnant aux Blanc(he)s le rôle d’illuminateurs face à d’autres cultures réputées obscures constitue une réminiscence du colonialisme «  serait à remplacé par » Toute vision donnant aux Noir(e)s le rôle d’illuminateurs face à d’autres cultures réputées obscures constitue une réminiscence de l’invasion migratoire« 

                                                                    Pourquoi ça ?
                                                                    A aucun moment l’auteur donne aux Noirs le rôle d’illuminateurs des cultures obscures ! La question ne se pose même pas... Et ça n’est pas la sujet... voilà tout.

                                                                    Le reste à l’avenant...

                                                                    D’où vient ce curieux réflexe d’opposer à la thèse du sujet l’anti-thèse du hors-sujet.

                                                                    Vous aurez tout loisir de faire valoir que la femme africaine n’a aucune leçon à donner à la femme européenne lorsque l’occasion s’y prêtera. Lorsque, manifestement, la femme européenne montrera subir le dictate de la femme africaine. Ou lorsqu’à tout le moins il en sera question.

                                                                    Vous pourrez tout autant souligner que donner aux Noirs le rôle d’illuminateur d’autres cultures obscures constitue une réminiscence de l’invasion migratoire lorsqu’un auteur vous tendra la perche. Ce qui n’est pas le cas ici puisque de Noirs illuminateurs il n’est point question.
                                                                    Notez par ailleurs que parler de réminiscence d’une »invasion migratoire" qui, à vous en croire, n’appartient pas au passé relève du non-sens.


                                                                  • Uluter 27 janvier 20:06

                                                                    @michalac
                                                                    Sauf que je n’ai pas écrit ça au premier degré, contrairement aux phrases citées de l’article de M. Kirkitadze que je trouve choquantes. Cet homme éprouve vraisemblablement une haine envers les Français blancs, je n’ai fait que combattre l’absurdité de son discours par un miroir renvoyant ses absurdités.


                                                                  • hunter hunter 28 janvier 12:57

                                                                    @Uluter

                                                                    Visiblement, tout le monde ne comprend pas......

                                                                    Est-ce étonnant ?

                                                                     smiley

                                                                    Adishatz

                                                                    H/


                                                                  • soi même 26 janvier 15:46

                                                                    Il y a pas besoin d’êtres machiste pour comprendre que l’on a affaire à une gourde.


                                                                    • À rebours 26 janvier 17:56

                                                                      Une fois que le pouvoir est dans la Banque, ou la Commision européenne ce qui est le même, on peut nommer au pouvoir n’importe qui : votre grand-mère ou un cheval de bois, un ancien acteur d’Hollywood. Absolument n’importe qui.

                                                                      En apparence, le pouvoir de la Banque ouvre plus d’espaces démocratiques que la République méritocratique puisque n’importe quel ouèche ouèche de trente ans peut accéder aux plus hautes fonctions.

                                                                      La bêtise a un effet disruptif sur le mental. Elle vous projette dans l’onirique et vous décale. Disons-le elle démoralise. Entre les Femen qui se ruent sur l’ennemi tous seins dehors, en poussant le cri de la banshee, et un ministre qui se comparerait à Galilée pour son passage dans une émission de décérébration de masse, il y a la même technique.

                                                                      Abasourdir, décaler, démoraliser. On en nommera de plus en plus.


                                                                      • À rebours 26 janvier 18:09

                                                                        @À rebours

                                                                         petite erreur : remplacer « pouvoir » par « gouvernement » la deuxième fois que ce mot est employé. Il n’y a plus que le pouvoir de nuire dans le gouvernement, bien sûr, c’est-à-dire pas le moindre pouvoir.


                                                                      • michalac michalac 26 janvier 18:29

                                                                        @À rebours

                                                                        « Une fois que le pouvoir est dans la Banque, ou la Commision européenne ce qui est le même ... » ...

                                                                        ... Pouvez nous en dire un peu plus ?

                                                                        Le pouvoir dans la Banque... c’est comme dans la Commission européenne... tout ça...

                                                                        On aimerait comprendre...


                                                                      • michalac michalac 26 janvier 18:33

                                                                        @À rebours

                                                                        « La bêtise a un effet disruptif sur le mental... »

                                                                        Ah oui ! oui, oui ! Manifestement !


                                                                      • michalac michalac 26 janvier 19:12

                                                                        @À rebours

                                                                        « le pouvoir de la Banque ouvre plus d’espaces démocratiques que la République méritocratique »

                                                                        Là, c’est du costaud ! Ça mérite qu’on s’y arrête.

                                                                        Donc, la Banque disposerait du pouvoir d’offrir à quiconque un accès plus facile à « l’espace démocratique ».
                                                                        L’espace démocratique... L’espace démocratique ?
                                                                        N’y sommes nous pas tous déjà un peu dans l’espace démocratique ?

                                                                        Un accès plus facile que celui offert par la république méritocratique ?

                                                                        Le rmérite de l’action au service de la république serait moins propice à l’entrée dans « l’espace démocratique » que le secteur bancaire... C’est ça ?

                                                                        Mais comment ça marche ?


                                                                      • michalac michalac 26 janvier 19:17

                                                                        @À rebours

                                                                        J’ai remplacé « pouvoir » par « gouvernement » la deuxième que ce mot est employé et j’ai obtenu « gouvernement de la banque ». Mais ça ne m’a pas éclairé... Bien au contraire...
                                                                        Qu’est-ce que le gouvernement de la banque ?


                                                                      • À rebours 27 janvier 12:32

                                                                        @michalac

                                                                        Cela passe par les lobbies

                                                                         https://www.lemonde.fr/europe/article/2014/04/09/comment-le-lobby-financier-pese-sur-bruxelles_4398032_3214.html

                                                                        et la cooptation

                                                                        « Chaque commissaire est proposé, en fonction des recommandations de son État membre d’origine, par le président de la Commission au Conseil européen qui propose à son tour au Parlement européen un collège de commissaires. Les commissaires doivent être choisis « en raison de leur compétence générale et de leur engagement européen et parmi des personnalités offrant toutes garanties d’indépendance »

                                                                        Jean-Claude Juncker (wiki)

                                                                        « Il est peu après impliqué dans l’affaire des Luxembourg Leaks, scandale financier concernant des centaines d’accords fiscaux très avantageux conclus par des multinationales avec le fisc luxembourgeois afin d’échapper aux impôts des autres pays européens. »

                                                                        Il me semble que Barroso aurait été embauché chez Goldman Sachs pour le récompenser de l’ensemble de son oeuvre. Mais sans doute ai-je rêvé.


                                                                      • À rebours 27 janvier 12:34

                                                                        @michalac

                                                                        La bêtise a un effet disruptif sur le mental.

                                                                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Neurone_miroir



                                                                      • À rebours 27 janvier 12:52

                                                                        @michalac

                                                                        Qu’est-ce que le gouvernement de la banque ?

                                                                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Agence_France_Tr%C3%A9sor

                                                                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Agence_France_Tr%C3%A9sor#Composition

                                                                        Evidemment il est normal que ce soit ce genre de personnages qui soient chargés de gérer la dette et la Trésorerie de l’Etat. Tout à fait normal. Et très sain.


                                                                      • michalac michalac 27 janvier 13:07

                                                                        @À rebours

                                                                        Merci de votre aide.
                                                                        Vous êtes l’un des rares à assurer le S.A.V. de leurs commentaires.


                                                                      • michalac michalac 27 janvier 14:15

                                                                        @À rebours

                                                                        Tout ça reste très spéculatif.

                                                                        Hormis le lobbying dont on sait qu’il profite au lobbyistes, les liens corrupteurs que vous insinuez entre les activités passées des uns et leurs responsabilités européennes actuelles ne sont pas pour autant démontrés.

                                                                        La liste des responsables de l’Agence France Trésor, agence en charge de la gestion de la dette publique française, ne montre qu’une suite de compétences et d’expériences que justifie la cause.

                                                                        La gestion de la dette française par des décideurs ayant autrefois officié dans la finance et la banque privées se fait-elle pour autant aux dépens des intérêts de la France et des français ? Ne peut-il y avoir connivence d’intérêts ? Faut-il voir le mal partout ?

                                                                        Il n’y a là que les indices d’une prétendue collusion entre une internationale bancaire et les institutions européennes.
                                                                        Des indices que seules des incompétents n’ayant aucune expérience de la finance et des responsabilités auraient pu ne pas réunir. Est-ce là l’avenir qu’il faut promettre à l’Europe et à la France

                                                                        Aussi, à y regarder de plus loin, il n’est rien de choquant à trouver dans l’appareil institutionnel européen des personnes ayant eu par ailleurs des responsabilités en lien avec les affaires financières ou bancaires ou encore monétaires européennes et mondiales.

                                                                        Faut-il ne pas voir été banquier pour accéder aux responsabilités européennes ? Et pourquoi ?

                                                                        Certes, le cas de Manuel Barosso est très douteux. peut-on cependant démontrer que l’intéressé a servi les intérêts de la banque d’affaires au détriment d’autres engagements durant sa législature ? Et aux dépens des intérêts européens ? Non, on ne peut que le soupçonner. Ce qui fait bien peut en vérité.

                                                                        Aurait-on idée de suspecter de corruption un brillant cardiologue passant d’une clinique privée à l’hopital publique ? Et, après quoi, s’en retournant au secteur privé ?


                                                                      • michalac michalac 27 janvier 14:31

                                                                        @michalac

                                                                        Oups : « ce qui fait bien peu en vérité »


                                                                      • À rebours 27 janvier 18:11

                                                                        @michalac

                                                                        Vous avez, bien sûr, le droit d’être confiant. Voir le mal partout est cependant aussi
                                                                        fautif que de ne le voir nulle part.

                                                                        Lisez l’excellent ouvrage de Pierre Yves Rougeyron « Enquête sur la loi du 3 janvier 1973 » et essayez de le prendre en faute ou en flagrant délit de mensonge.

                                                                        Je considère personellement comme un signe du pouvoir de la Banque l’arrivée au gouvernement de personnages très pittoresques. Mais on peut y voir un nouveau et magnifique ascenseur social, une ouverture démocratique sans précedent.

                                                                        Pour en revenir au sujet : Marlène Schiappa ne mérite sans doute pas tant de haine. Mais elle n’est tout simplement pas à sa place.


                                                                      • jeanpiètre jeanpiètre 26 janvier 18:10

                                                                        la contre attaque en marche est en train de sauver le gorafi , nordpresse et corse machin et reseau voltaire de toute accusation de fake niouze


                                                                        • Mylène 26 janvier 18:49

                                                                          @ l’auteur, vous n’avez donc trouvé aucune autre femme à soutenir que ce boulet ? Les femmes de tête qui ont vraiment des choses à dire alors qu’elles restent invisibles ne manquent pourtant pas ... c’est un vrai cauchemar ces derniers temps... plus on est con et mieux çà passe... je vous rappelle quand même que c’est l’idiote inutile qui voulait rabaisser l’age du consentement des fillettes au berceau. pas de quoi se pâmer !!!


                                                                          • JC_Lavau JC_Lavau 26 janvier 18:59

                                                                            @Mylène. Bin ! C’était la solidarité entre boulets.


                                                                          • imago imago 26 janvier 22:45

                                                                            quand je vous disais que l’auteur a été bercé près d’un mur !

                                                                            https://www.cjoint.com/c/IAAvRFg81ex


                                                                            • George L. ZETER George L. ZETER 27 janvier 09:38

                                                                              schiappa est le résultat d’une accumulation suite à des O’petit, marano et autres sans cervelles qui nous polluent de leurs bêtises depuis des lustres : il y tellement de femmes brillantes restées dans l’ombre alors pourquoi ces courges ? 


                                                                              • Gérard 27 janvier 15:19

                                                                                Bof bof bof

                                                                                Monsieur KirKitadzé

                                                                                Je n’ai pas souvenir de la moindre indignation de votre part lorsque Charlotte d’Ornellas s’est vue trainée dans la boue et insultée par un odieux personnage qui se dit journaliste. Madame Schiappa, habituellement si prompte à réagir et à demander des sanctions,ne s’était pas manifestée face aux propos condamnables de ce triste personnage. D’autres furent virés pour moins que ça.

                                                                                Nicolas,vous n’avez toujours pas trouvé le chemin de l’objectivité, votre indignation est à géométrie variable. C’est petit... vraiment tout petit.


                                                                                • Claire Claire 28 janvier 00:56

                                                                                  @Nicolas Kirkitadze

                                                                                  « Conne », « reine des salopes », « cruche », « virago », « pimbêche », « courge », « cancre », 

                                                                                  ____________

                                                                                  Le sexisme n’a rien a faire là-dedans, car je serais fort étonnée qu’il n’y ait eu que des hommes pour insulter Marlène Schiappa, sans compter que Macron, Philippe et Castaner ont eu leur part également.

                                                                                  Personnellement, je déteste autant crier au sexisme qu’au racisme, simplement parce que je crois que ce sont des mots dont il convient d’user avec une extrême prudence pour ne pas les galvauder car ils sont très importants. Je sais bien que vous n’avez écrit cet article que pour parler et faire parler, mais néanmoins, je ne pense pas que ce soit une accusation avec laquelle il est intelligent de jouer, comme vous le faites. Vous ne nous rendez pas service en agissant ainsi.


                                                                                  • kader kader 28 janvier 15:20

                                                                                    pfff vous avez rien compris... elle est victime de sa beauté... la pauvre voila

                                                                                    elle s’habille en demi-p..... mais comme elle est tres belle tout le monde lui en veut

                                                                                    voila le role qu’elle s’est donnée elle ne peut pas en sortir.

                                                                                    la chanson, nous les hommes on l’a connait, quand on attaque le fond elle disent qu’on attaque les formes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès