• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Soutien inconditionnel à Jean-Luc Mélenchon et à la France Insoumise

Soutien inconditionnel à Jean-Luc Mélenchon et à la France Insoumise

JPEG
Toutes les organisations du mouvement ouvrier doivent apporter un soutien inconditionnel à Jean-Luc Mélenchon et à la France Insoumise face à l’attaque policière qu’ils ont subie le mardi 16 octobre 2018.
 
Jean-Luc Mélenchon et la France Insoumises ont dû faire face à une mobilisation sans précédent des forces de police contre une organisation politique. Plus d’une dizaine de perquisitions ont été déclenchées ce mardi 16 octobre 2018 aux sièges de la FI et du PG et dans les domiciles privés de militants. C’est sans doute près d’une centaine de policiers en tout qui sont intervenus certains étant armés et revêtus de gilets pare-balles. Un tel déploiement policier est même rare dans la lutte contre le banditisme.
 
Quel pouvait donc bien être le motif d’un tel déploiement de forces ? Les policiers intervenaient dans le cadre d’une enquête préliminaire lancée sur des soupçons dont les fondements semblent bien fragiles. Il s’agirait d’une part d’une enquête sur les comptes de campagne de l’élection présidentielle et d’autre part d’une enquête sur les assistants parlementaires de Jean-Luc Mélenchon quand il était député européen.
 
En ce qui concerne les comptes de la campagne présidentielle, la société de communication de Jean-Luc Mélenchon serait accusée d’avoir surfacturé certaines prestations. Des chiffres ont été avancés dans la presse. Or, il apparaît que les journalistes qui formulent ces accusations n’ont même pas fait de comparaison avec les factures portant sur des prestations similaires faites par d’autres agences de communication pour d’autres candidats. Que vaudrait donc une évaluation qui ne serait pas comparative ? Ceux qui osent présenter cela sont-ils stupides, incompétents ou de mauvaise foi ? Cela n’est pas sérieux. Signalons de plus que les comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon ont été validés par la commission des comptes de campagne (CNCCFP) avant que celle-ci saisisse le parquet. Elle voudrait faire des vérifications suite à la démission d’un des rapporteurs, Jean-Guy de Chalvron, qui aurait voulu ainsi protester contre la décision de les valider.
 
En ce qui concerne les assistants parlementaires, l’accusation est partie de Mme Sophie Montel, élue du Front National. Interrogée en juillet 2017 alors que le FN était accusé pour des soupçons d’emplois fictifs au sein du Parlement Européen, elle avait trouvé judicieux, comme technique de défense, de lancer des accusations à tout va contre une vingtaine d’eurodéputés de tous bords. C’est seulement pour donner suite à ces accusations, qui semblent très fantaisistes, que le parquet a décidé de lancer une enquête préliminaire contre Jean-Luc Mélenchon.
 
Rien de tout cela ne justifie une action aussi importante : une centaine de personnes mobilisées, et des heures de perquisitions coordonnées. Cette mise en scène pourrait paraître ridicule mais l’agressivité que constitue à elle seule le fait de perquisitionner ne prête pas à rire. Chacun doit en mesurer la gravité. Les perquisitions dérogent au principe du droit à la vie privée. Elles donnent le pouvoir aux forces de polices d'investiguer dans tout ce que la personne a de plus intime interdisant, de fait, de faire valoir un quelconque droit à la confidentialité. C'est une procédure agressive et violente qui ne doit surtout pas être banalisée. Les perquisitions dans les permanences des partis leur donnent accès à tous les fichiers de contacts et d’adhérents et à tous documents qui pourraient être considérés comme confidentiels.
 
Il n’y avait manifestement pas urgence, aucun danger majeur qui puisse justifier cette procédure avec une telle mise en scène.
 
Cela est d’autant plus inadmissible que la méthode est radicalement différente de celle utilisée à l’encontre d’Alexandre Benalla qui fut un proche d'Emmanuel Macron. L'affaire est encore présente dans tous les esprits ce 16 octobre. Les faits sont avérés et connus. Coupable de violences envers des manifestants lors d'une journée de mobilisation sociale, avec utilisation frauduleuse d’un brassard de policier, son appartement n'a pas été perquisitionné dans les mêmes conditions. Il a refusé de donner les clefs en expliquant que c’était son épouse, en déplacement à l’étranger, qui en était propriétaire. La police s'est simplement pliée à ses désirs. Elle n'entrera dans son appartement que le lendemain matin. Mais, alors que l'intervention portait sur la présence d'armes à son domicile, il a expliqué que ces dernières avaient été emmenées par une autre personne. Cette affaire du coffre disparu a amusé la presse mais la police ne semble pas avoir déployé beaucoup de zèle pour retrouver le coffre en question.
 
La méthode est aussi radicalement différente de celle utilisée à propos des frais de campagne d’Emmanuel Macron qui sont pourtant beaucoup plus élevés que ceux de Jean-Luc Mélenchon. Si la police cherche vraiment des factures surévaluées, il serait sans doute judicieux de les chercher prioritairement chez ceux qui ont fait les plus grosses dépenses. D’ailleurs, d’après le magazine “Marianne”, le parquet de Paris a bien été saisi d’un signalement de quatre donateurs de la campagne d’Emmanuel Macron ayant versé deux fois le plafond autorisé de 4 600 € par personne. Mais, dans ce cas nulle enquête préliminaire avec perquisitions n’a semblé nécessaire.
 
Dans ces conditions, l’ampleur de cette mobilisation policière au regard de la légèreté des motifs invoqués doit amener à poser quelques questions :
  • La date de la perquisition n’était-elle pas étrangement concomitante avec la présentation du remaniement ministériel ?
  • Un tel déploiement de force n’avait-il pas pour but de manifester l’autorité du pouvoir politique plus que judiciaire ?
  • Le pouvoir cherchait-il à terroriser Jean-Luc Mélenchon et son mouvement politique ?
Sans vouloir apporter de réponse à ces questions, il semble évident qu’il s’agissait d’une opération politique qui remet en question l’indépendance de la justice. La décision d’un tel déploiement de forces de police n’a pu être prise qu’au plus haut niveau. Cette action constitue une nouvelle atteinte aux libertés démocratiques et marque un nouveau pas dans la pratique du pouvoir arbitraire.
 
Elle nécessite donc une solidarité entière de tout le mouvement ouvrier. Il faut se féliciter qu’un grand nombre de prises de position aillent dans ce sens.
  • Déclarations de la part notamment du PS par la voix de son secrétaire national ;
  • Déclaration de Benoît Hamon ;
  • Déclarations de la part aussi du NPA avec Olivier Besancenot et Philippe Poutou ;
  • Déclaration du POI, la rédaction d’Informations Ouvrières ayant publié un long communiqué à ce sujet.
Des déclarations de soutien viennent aussi du monde entier notamment de Pablo Iglesias, leader du mouvement Podemos en Espagne, de Cristina Fernández de Kirchner, présidente de l’Argentine entre 2007 et 2015 et de Rafael Correa, président équatorien de 2007 à 2017.
 
Il faut malheureusement constater que ce soutien n’est pas unanime. Beaucoup mettent en avant les désaccords plus ou moins marqués pour refuser d’afficher leur solidarité. Il faut donc rappeler ce que doit être un soutien inconditionnel. Il ne s’agit nullement de soutenir l’orientation politique de la FI ni même la personnalité de son leader Jean-Luc Mélenchon. Il s’agit d’afficher notre solidarité face aux mesures arbitraires qu’ils ont subi.
 
Il faut aussi rappeler les circonstances historiques dramatiques qui ont amené à faire du soutien inconditionnel face à la répression, une position de principe du mouvement ouvrier à laquelle il ne faut plus déroger.
 
Ce fut une erreur dramatique de ne pas avoir appliqué ce principe en Allemagne au début des années trente car cela explique en grande partie la montée du nazisme.
 
A cette époque, le PCA (Parti Communiste Allemand) avait en effet une attitude ultra-sectaire à l’égard du SPD (les socialistes). Ils avaient pour cela d’apparentes bonnes raisons puisque le SPD était directement responsable de l'assassinat des grands leaders du mouvement ouvrier qui s’étaient opposés à la 1ère guerre mondiale : Karl Liebknecht et Rosa Luxemburg.
 
On peut dire qu’ils avaient plus de raisons de rejeter le SPD que quiconque en a aujourd'hui pour rejeter Jean-Luc Mélenchon. Et pourtant, ce fut une grave erreur. Le PCA traitait les socialistes du SPD de sociaux-fascistes au moment même où le parti nazi se développait. Les nazis pouvaient faire de l’humour cynique du style : « Ces crétins de savent pas ce qu’est le fascisme. Ils vont le découvrir quand nous serons au pouvoir. Nous les enverrons tous dans des camps de concentration ».
 
Voici une citation exacte de ce qu’ils écrivaient dans leur journal le Nationalsozialist :
 
« Mais ce qui est plus comique et grotesque que toutes les injures est [ ...] l'hommage tout à fait injustifié fait aux sociaux-démocrates désignés comme des fascistes. Présenter la masse petite bourgeoise de la Ilème Internationale, la bande juive, les ennemis mortels du fascisme italien, comme fascistes, il faut pour cela une gymnastique cérébrale peu ordinaire... Mais patience ! Communistes et socialistes, autrement dit marxistes, auront bientôt l'occasion d'apprendre ce que signifie le fascisme. »
 
PCA et SPD étaient incapables de s’unir pour faire face à la montée du nazisme. Ils avaient d’ailleurs chacun leur organisation de combat : le « front de fer » pour le SPD et le « front rouge » pour le PCA.
 
Thaelmann, l’un des leaders du PCA tonnait : « La création du prétendu "Front de fer" social-démocrate [...] est la tentative d'une plus grande activité fasciste. ». Il assimilait donc l’activité du « front de fer » (des socialistes) à une activité fasciste. Il écrivait : « Sans la victoire de notre lutte contre la social-démocratie, nous ne pourrons vaincre le fascisme. ». Il donnait la priorité au combat contre le SPD plutôt qu’à la lutte contre les nazis. Il faisait de la lutte contre le SPD un préalable indispensable.
 
Le bilan de ces erreurs a été tiré. Il faut l’unité pour faire face à l’ennemi quelles que soient les divergences. Quand l’ennemi progresse d’un pas en visant l’une des organisations, il faut passer outre les divergences pour lui barrer tous ensemble le chemin.
 
Il y a bien évidemment d’autres cas où le soutien inconditionnel de tout le mouvement ouvrier et de tous les démocrates devrait s’appliquer, en particulier quand une organisation est à l’évidence victime d’un blacklistage de la presse dominante. Dans ce cas, il devrait y avoir un large front de protestation. Mais l’un des principes du soutien inconditionnel est précisément que ceux qui apportent leur soutien face à un acte arbitraire n’exigent aucune condition de la part des victimes. Il ne faut rien exiger en retour. Il ne s’agit pas de jouer au donnant-donnant. Il faut donner l’exemple et espérer que celui-ci sera suivi.

Moyenne des avis sur cet article :  3.12/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

284 réactions à cet article    


  • NEMO p’tite Annick 29 octobre 11:25

    « inconditionnel » signifie également : qui suit en toute circonstance et sans discussion les décisions (d’un homme, d’un parti).


    combattre les méthodes totalitaires du pouvoir en place qui utilise les mesures d’exception fournies par un « état d’urgence » qui s’éternise sans raisons est une chose, 
    mais soutenir « inconditionnellement » Mélenchon et la FI en est une autre, et ce renversement est dangereux

    je participerai à l’un, mais pas à l’autre !


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 29 octobre 11:47

      @p’tite Annick


      De même.

    • rogal 29 octobre 12:23

      @p’tite Annick
      Si j’ai bien compris, l’article traite d’un soutien inconditionnel face à à l’action politico-policière rappelée, pas d’un soutien inconditionnel à la politique prônée par Mélenchon.


    • NEMO p’tite Annick 29 octobre 12:56

      @rogal

      ce qui va sans dire va mieux en le disant

    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 29 octobre 13:56

      @p’tite Annick
      Le soutien inconditionnel apporté à des victimes d’un acte arbitraire quel qu’il soit est une prise de position assez traditionnelle dans le mouvement ouvrier. Elle signifie avant tout qu’on ne demande pas à la victime que l’on entend soutenir dans l’épreuve qu’elle subit d’être en accord avec nous sur quoi que ce soit. Ce soutien implique une sorte de réciprocité. Il ne signifie nullement que nous approuvons l’orientation politique, le comportement, le caractère... de la personne ou de l’organisation que l’on soutient.
      Il m’est ainsi arrivé de soutenir des personnes que je trouve très antipathique comme Daniel Cohn Bendit quand le gouvernement français voulait lui interdire de rentrer en France. J’entendais ainsi manifester que cette décision était arbitraire.


    • NEMO p’tite Annick 29 octobre 14:20

      @Jean Dugenêt

      Lle langage n’est pas univoque, comme vous devez le savoir et, si le signe est arbitraire a priori, il est connoté a posteriori.

      La rhétorique des discours politiques et des éditoriaux des journaux d’opinions utilisent la plupart du temps le terme « inconditionnel » dans un contexte qui n’est pas celui que vous voudriez imposer comme seul et unique définition.

      Les députés « inconditionnels » qui votent des lois scélérates contraires aux intérêts des électeurs qu’ils se sont engagés à représenter le font non pas par compassion pour le législateur ni parce qu’ils sont désintéressés, mais parce que leur soumission à la gamelle les a transformés en chiens de garde.

      Consultez n’importe quel dictionnaire, et vous constaterez que les mots répondent à plusieurs définitions.

      Le nier est une forme de manipulation.

      La rhétorique n’est pas réservée aux sophistes que vous semblez apprécier.


    • Christ Roi Christ Roi 29 octobre 16:55

      Attention l’ex sénateur M. Melenchon est un americano-trotskiste travaillant à détruire la France au profit des américains. Ce que font les policiers en tentant de l’arrêter est une bonne chose.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 29 octobre 20:40

      @rogal
      Merci.
      C’est absolument ça.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 29 octobre 20:45

      @p’tite Annick
      Il est vrai que je me soucie peu dans l’emploi du terme de ce qu’en disent les dictionnaires. Je m’inspire plus de l’emploi en contexte dans la tradition du mouvement du mouvement ouvrier.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 29 octobre 20:50

      @p’tite Annick
      Ci-dessous un lien qui donne des exemples multiples de l’emploi en contexte de l’expression « soutien inconditionnel »

      https://www.linguee.fr/francais-anglais/traduction/pour+leur+soutien+inconditionnel.html


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 29 octobre 20:56

      @Christ Roi
      L’expression « americano-trotskiste à l’avantage d’être originale. Il me semble qu’il y a une petite contradiction entre travailler »au profit des américains« et être trotskiste. Je pensais que trotsky, leader de la révolution russe, était un adversaire du capitalisme. Mais bon... Il est peut être normal que j’aie du mal à comprendre ceux qui apprécient que les flics tentent d’arrêter des politiciens. Le sens de mon article serait plutôt : »non à la répression".


    • Le421 Le421 30 octobre 08:36

      @Christ Roi
      Et certains intervenants sur Agoravox inventent des mots savants pour étaler une science qu’ils sont bien loin d’avoir...


    • Christ Roi Christ Roi 1er novembre 19:19

      @Jean Dugenêt
      Etudiez le rapport entre Trotski et les USA et vous comprendrez pourquoi Trotski n’était absolument pas un adversaire des USA mais son allié, et c’est pourquoi Staline l’a éliminé.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 2 novembre 08:20

      @Christ Roi
      J’ai étudié et je n’ai rien vu.


    • chapoutier 29 octobre 11:44
      avez vous compris toute la dimension de ce qui vient de se dérouler ?
      tous regardent le comportement de la victime, but visé par tous les médias, et on oubli le crime à l’origine de cette réaction.
      Macron joue à etre le Tremer français , qui sera le Bolsonaro français !
      Alors oui, soutient inconditionnel à Jean Luc Melenchon et à la France Insoumise

      • covadonga*722 covadonga*722 29 octobre 12:19

        @chapoutier

        Jamais nos champs n’ont donné une telle moisson. 
        Jamais nos villages n’ont connu un tel bonheur. 
        Jamais la vie n’a été aussi bonne et les esprits aussi élevés. 
        Sur toute la terre, le soleil lance une lumière plus chaude
         Car la face de Mélenchon  le fait briller plus fort. 
        Je chante pour mon enfant reposant dans mes bras. 
        Tu apprendras la source de ce soleil qui baigne notre pays 
        Et tes petites mains copieront le portrait de Mélenchon  . »

      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 29 octobre 20:57

        @chapoutier
        Merci


      • oncle archibald 29 octobre 11:55

        C’est bon les gars, laissez vos cervelles au vestiaire vous n’en avez plus besoin !

        Suivez notre maître, notre bon prophète, notre Nabi ! Lui seul est la lumière des nations. Dans le film « le bon la brute et le truand » le bon c’est Jean Luc Melenchon, la brute c’est Edouard Philippe, et le truand c’est Emmanuel Macron !

        Putain, ils ne doutent de rien les « insoumis », il faut inconditionnellement avaler les bonnes paroles du chef, supporter qu’il bouscule les flics et les magistrats de la République, le tout au nom de la démocratie, de la pluralité d’opinions, et de la liberté d’expression soit disant bafouées par le gouvernement en place !

        On croit rêver en lisant cet « article ». Jean Luc Melenchon n’a pas été plus mal traité que François Fillon ou Nicolas Sarkozi en d’autres temps, et la Justice de la République n’a pas à le ménager si elle entend vérifier des comptes de campagne qui lui paraissent suspects. Pire encore depuis qu’il a fait son numéro de cirque elle le poursuit à très justes raisons pour outrage à la force publique et aux magistrats.

        Il me semble que l’auteur a juste oublié un détail : l’époque pour lui bénie du « terrorisme intellectuel de la gauche » est révolue. Le goulag ou l’hôpital psychiatrique pour « non conformisme » c’est fini aussi. Désormais on pense ce que l’on veut sans avoir à subir l’opprobre.


        • papat 29 octobre 12:11

          @oncle archibald
          il y a 2 types de personnes qui attaquent melenchon et la France insoumise , les milliardaires et les idiots .

          pour savoir de quel type vous faites parti , allez voir votre compte en banque..

        • oncle archibald 29 octobre 12:18

          @papat : Cher Monsieur mon age avancé me permet de jeter un regard rétrospectif sur la carrière de Jean Luc Melenchon dont la seule ambition a toujours été d’être calife à la place du calife.

          Sa mégalomanie dont il nous a encore très récemment fourni une preuve par selfies et caméras bien disposées n’en fait pas ipso-facto le seul le vrai l’unique opposant à Emmanuel Macron. Demander à tous ceux qui n’aiment pas la politique actuellement menée de faire bloc inconditionnellement derrière Jean Luc Melenchon est une manœuvre politicarde beaucoup plus grossière qu’habile.


        • papat 29 octobre 12:37

          @oncle archibald
          Monsieur, 500 familles possèdent 30% du PIB français !

          Si vous connaissez un mouvement (parti) , autre que la France insoumise ,capable de reprendre au moins 10% du PIB à ces gens la .... veuillez svp me donner son nom !

        • malitourne malitourne 29 octobre 12:43

          @papat
          Le parti du Frexit...


        • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 29 octobre 12:52

          @papat

          « 500 familles possèdent 30% du PIB français »

          Sauf que c’est FAUX

          Les 1% les plus riches, soit 650.000 personnes et non 500, s’ils détiennent 30% du patrimoine ne perçoivent que 7% des revenus ...

          Comme quoi être riche ne rapporte pas grand-chose smiley

        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 29 octobre 19:34

          @oncle archibald
          A tout hasard, en tant qu’auteur de l’article, si vous pensez que je demande de « faire bloc inconditionnellement derrière Jean-Luc Mélenchon » par « manoeuvre politicarde beaucoup plus grossière qu’habile » vous vous trompez énormément car je suis un adversaire politique de Mélenchon ce que vous pourriez facilement vérifier en lisant les articles que j’ai déjà écrits sur lui ici même et mieux encore, si vous voulez patientez un peu, en lisant le livre à paraître dans quelques semaines sous le titre : « De François Mitterrand à Jean-Luc Mélenchon » avec en sous-titre « Pour une avant-garde du mouvement ouvrier au sein de l’UPR ».
          Lien ci-dessous :
          https://www.facebook.com/avantgardedansUPR/?modal=admin_todo_tour
          et, puisque j’en suis à me faire de la pub, voici le lien de la page facebook de l’auteur :
          https://www.facebook.com/dugenetjean/
          Il faut prendre ce que j’ai écrit au premier degré sans chercher à trouver là dedans une manoeuvre, une combine ou une fourberie. Il faut surtout lire la référence à ce qui s’est passé au début des années trente en Allemagne.
          Habituellement ce que j’écris ici me vaut des attaques virulentes des amis de Jean-Luc Mélenchon. Il se fait que ce que j’écris aujourd’hui n’est pas toujours bien compris par tous les militants de l’UPR.
          Pourtant, tous ceux qui comme moi sont attachés aux combats passés du mouvement ouvrier doivent comprendre qu’il n’y a pas d’autres positions à adopter si on veut combattre l’adversaire de classe.
          Je peux moi aussi, avec mon âge avancé, vous faire un résumé de la vie peu glorieuse de Jean-Luc Mélenchon. Il aura été, de mon point de vue, un militant dévoué et désintéressé pendant trois ans avant de décider de renier ses idées pour faire une carrière de politicien. Trois années dans toute une vie c’est en effet bien peu.


        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 29 octobre 21:08

          @oncle archibald
          Je ne sais pas d’où vous sortez tout ça :
          "l’époque pour lui bénie du « terrorisme intellectuel de la gauche » est révolue. Le goulag ou l’hôpital psychiatrique pour « non conformisme » c’est fini aussi. Désormais on pense ce que l’on veut sans avoir à subir l’opprobre."
          Où avez-vous vu que je parle d’une époque « pour moi » bénie ?
          En ce qui concerne « le goulag ou l’hôpital psychiatrique pour .... » Je puis vous informer que je fais partie des rares personnes qui en 1969 ont participé à la diffusion d’un ouvrage intitulé « Samizdat 1 » avec en sous-titre « La voix de l’opposition communiste en URSS ». Cet ouvrage était un recueil des textes que les opposants au régime stalinien en URSS faisaient circuler le plus possible « sous le manteau ». Les ricaneurs étaient nombreux en France mais ceux qui apportaient un vrai soutien aux opposants du régime en Russie étaient rares.


        • osiris 29 octobre 21:12

          @Jean Dugenêt

           Mélenchon est beaucoup trop riche qui voyage en première classe comme Attali en partageant avec celui-ci le cosmopolitisme avec la politique immigrationiste mondialiste chère à l’archimilliardaire financier Soros  pour être absolument certain qu’il est du parti des travailleurs pauvres


        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 29 octobre 21:52

          @osiris
          Il lui est aussi arrivé de louer un jet privé.
          Je n’ai pas dit qu’il est du parti des travailleurs pauvres. Tout cela ne change en rien le soutien inconditionnel à apporter aux victimes d’un acte arbitraire. Il s’agit de lutter contre l’aggravation des atteintes aux règles de droit, de démocratie... toujours plus d’arbitraire...


        • Le421 Le421 30 octobre 08:38

          @oncle archibald

          la seule ambition a toujours été d’être calife à la place du calife.

          Pas comme une certaine blonde qui ne veut absolument pas la place...


        • oncle archibald 30 octobre 09:37

          @Le421 : " la seule ambition a toujours été d’être calife à la place du calife.

          Pas comme une certaine blonde qui ne veut absolument pas la place "

          Oui, c’est pour cela qu’elle ne fait pas peur tandis que lui oui !


        • Le421 Le421 30 octobre 13:45

          @oncle archibald
          Je suis d’accord avec vous. Votre réflexion est bonne.


        • covadonga*722 covadonga*722 29 octobre 12:15

          il y a 2 types de personnes qui attaquent melenchon et la France insoumise , les milliardaires et les idiots .


          génial hein papat ?tu peu ressortir la logorrhée stalinienne , on est prévenu si les sectaire comme toi arrive au pouvoir avec bénito mélenchon ton naturel guépeiste 
          reprendra le dessus ,ah les khmers rouges t’en as salivé .......

          • papat 29 octobre 12:23

            @covadonga*722
            apparemment , vous êtes milliardaires , je comprends que vous défendiez vos intérêts .

            Vous nous écrivez depuis Genève ? 

          • covadonga*722 covadonga*722 29 octobre 12:30

             et vous vous etes fonctionnaire ? le seul millionnaire de la conversation c’est mélenchon hein et ça grace a la rente de situation que la socialie franc maçonne lui a fabriqué depuis ses 27 ans .

            Meme si j’ai passé des années au cul des machines outils la moitié de ma vie je sais voir un apparatchik qua je l’ai sous le nez .Que le fumet de ce député ministre sénateur socialiste pendant que ses potes défonçaient les syndicats et privatisaient nos mutuelles ne vous offusque pas me conforte dans l’idée que la majorité des militants de la FI sont des fonctionnaires actifs ou retraités qui ont tout intérêt a ce que perdure un système qui achete leur collaboration en contre partie d’un emploi a vie .
            Donc ton ton prétentiard de revolutionnaire éclairée tu trouve quelqu’un d’autre qu’un prolo vivant en zus pour lui susurrer 


            • papat 29 octobre 12:45

              @covadonga*722
              Monsieur , si vous ne voulez plus de fonctionnaires , vous pouvez vivre en Somalie.

              Quand vous irez dans un hôpital public vous faire soigné et qu’une infirmière vous torchera le c.l, il serait de bon ton de lui faire vos excuses pour toutes les conneries que vous aurez écrites  !



            • covadonga*722 covadonga*722 29 octobre 13:45

              @papat
              , « si vous ne voulez plus de fonctionnaires , »


              des comme toi mais absolument révolutionnaire en mie de pain 

               on doit être deux trois vrais prolos sur ce site et perso les révolutionnaires statutaires
              comme toi me font hurler de rire 

            • Cadoudal Cadoudal 29 octobre 14:24

              @covadonga*722
              Vous êtes méchant Monsieur Cova..

              Vous venez d’être augmenté, vous pourriez dire merci :

              "Allocation du demandeur d’asile revalorisée de 1,6%, retraites et allocations familiales, seulement de 0,3%..

              "

              https://twitter.com/menard2017/status/1056213731175215106


            • Le421 Le421 30 octobre 08:40

              @covadonga*722

              Vous avez des arguments incontestables...
              Deux ou trois vrais prolos sur ce site.
              Moi, j’en avais compté quatre !!

               smiley


            • foufouille foufouille 30 octobre 08:53

              @Le421
              des prolos de gauche facho, y en a pas beaucoup. facho = censure ou soutient aux fachos censeurs.
              se payer des heures de DR400 n’est pas prolo.


            • Le421 Le421 30 octobre 13:47

              @foufouille
              Qui vous a dit que j’étais un prolo ?
              Un partageux, un solidaire, mais pas vraiment un prolo...

              J’ai expliqué mille fois que beaucoup crèveraient la dalle avant moi.
              Même, si ça se trouve, des clampins comme Cartapus !!


            • foufouille foufouille 30 octobre 13:55

              @Le421
              cartapus est au RSA, son ancien pseudo était le péripate.
               smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès