• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sport et mélange des genres

Sport et mélange des genres

Il y a, dans le monde, une soixantaine de pays dont les lois prohibent et répriment l’homosexualité, et, pour une dizaine d’entre eux, c’est passible de la peine de mort. C’est une soixantaine de trop, une dizaine de trop. Incidemment, un des points communs à ces pays est qu’ils sont musulmans. Ne nous moquons pas trop fort d’eux, l’Occident a mis du temps pour s’abstenir de réprimer ou psychiatriser l’homosexualité. Si le dernier bûcher de sodomites, à Paris, remonte à 1750 et qu’il a choqué par la sévérité inhabituelle de la peine tombée alors en désuétude, l’homosexualité n’a été dépénalisée en France qu’en 1982.

Pour le multi-médaillé champion de plongeon britannique Tom Daley, homosexuel assumé, ce n’est pas acceptable. Il est à l’origine d’une initiative : évincer des Jeux olympiques ces pays où l’homosexualité est punie de mort. La demande a été formulée auprès du Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, qui a botté en touche. Ce n’est pas à lui de dresser la liste des pays aptes à envoyer des athlètes, nonobstant la sympathie que leur inspire cette initiative. Dans le collimateur de Tom Daley, il y a aussi la Coupe du monde de football au Qatar.

Que le sport soit le théâtre de rivalités politiques n’est pas neuf. Les jeux funéraires de Patrocle relatés dans l’Iliade en sont, sans doute, le premier témoignage. Mais que le sport de haut niveau soit pris en otage de façon systématique est déplaisant. Les boycotts des Jeux de Moscou par 50 pays occidentaux puis de Los Angeles par le bloc de l’Est sont clairement un dévoiement de l’esprit des Jeux et de la trêve qu’ils imposent, en théorie.

En outre, cet ostracisme sportif s’est-il montré, par le passé, efficace ? L’exemple de l’Afrique du Sud, exclue pour cause de régime d’apartheid, permet d’en douter. L’hypocrisie aidant, les Springboks ont pu affronter des adversaires de haut niveau moyennant quelques accommodements et rester la grande équipe de rugby qu’ils sont depuis des lustres. Zola Budd s’est trouvé un passeport britannique « de complaisance » fort opportun pour tenter sa chance aux olympiades. Il y a fort à parier que les pays visés par Tom Daley ne modifieront pas une virgule de la charia.

Comme si la rivalité malsaine et politisée des nations ne suffisait pas à polluer les compétitions sportives, l’idéologie woke entre dans la danse. Suite au décret inclusif de Joe Biden, il y a la déferlante des transgenres bien décidés à tuer le sport féminin, comme Boulevard Voltaire s’en est fait l’écho pour le rugby ou le MMA. La peine de mort pour homosexualité, aussi détestable qu’elle soit, n’a rien à voir avec le sport. Et demain, quel prétexte sera brandi pour expulser qui ?

Il serait peut-être temps de se concentrer sur les fondamentaux. Cela passe par bannir la politique internationale et l’idéologie des enceintes sportives, faire le ménage parmi les sponsors pour éconduire ceux qui ne sont pas compatibles avec le louable mens sana in corpore sano et tenter de restaurer une équité vraie, par exemple en intensifiant la lutte contre le dopage. Ou admettre que le sport est devenu une simple industrie de production d’images qui ont une clientèle.

(Article précédement publié sur Boulevard Voltaire - cliché CC BY SA 2.0 Jim Thurston)


Moyenne des avis sur cet article :  2.45/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Schrek Docteur Faustroll 23 octobre 09:00

    “Pratiqué avec sérieux, le sport n’a rien à voir avec le fair-play. Il déborde de jalousie haineuse, de bestialité, du mépris de toute règle, de plaisir sadique et de violence ; en d’autres mots, c’est la guerre, les fusils en moins.”

    George Orwell


    • Clocel Clocel 23 octobre 13:09

      @Docteur Faustroll

      La règle du jeu de la soule a pu plaisamment être décrite de la manière suivante :

      1. Porter la balle dans le but adverse marque un point.
      2. Les armes sont interdites, sauf accord préalable des participants.

      Et, accessoirement se taper les nanas du village d’à côté, of course...


    • Gégène Gégène 23 octobre 09:01

      il n’appartiendra qu’aux femmes de refuser de participer à ces « compétitions ». . .


      • voxa 23 octobre 09:07

        maxime :

        Ceux qui sont contre les homos sont des enculés.


        ...


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 octobre 09:13

          @voxa
           
           ça dépend de quel coté ils sont.
           
           OK, je sors ...


        • Yann Esteveny 23 octobre 09:09

          Message à tous,

          Article de propagande dans un pays en voie de disparition où la promotion de l’homosexualité se fait dès l’école et où les transgenres se multiplient.


          • berry 23 octobre 13:30

            @Yann Esteveny
            Je ne crois pas que cet article soit particulièrement en cause, mais il est vrai que le pouvoir mondialiste fait tout ce qu’il peut pour détruire les sociétés traditionnelles et enracinées. Il suffit de voir les publicités télévisées actuelles qui sont de véritables encouragements pour le métissage et les comportements sexuels contre-nature.
            Dans quelques années, nous aurons peut-être sur nos sacs de course et nos caddies de supermarché des publicités avec deux hommes qui sa galochent, ou une femme blanche qui embrasse une africaine, avec la mention « Votre supermarché soutient la diversité et la liberté de choix ».
            Ceux qui ne seront pas contents pourront toujours aller se faire voir ailleurs, chez les concurrents qui agiront de la même façon, ou chez un petit épicier 40 % plus cher, s’il en reste...
            La nature totalitaire et anti-européenne de ce système se révèle de plus en plus.
            Ca les fait marrer d’ailleurs, ils se foutent ouvertement de la gueule des français :
            https://francais.rt.com/france/91669-redevance-sadisme-inceste-gens-d-extreme-droite-nargues-sketch-france-inter


          • Louis Louis 23 octobre 09:24

            @ l’auteur

            Merci monsieur mon cher pour cet article pertinent

            GRAND Merci d’avoir parlé des jeux funéraires de Patrocle tombés dans l’oubli

            Quelle grande idée de transformer les JO par ces jeux 

            Nous suggérons à PFIZER de les organiser (la 6ème dose permettra de faire pousser un pénis parait-il ?)

             smiley


            • wagos wagos 23 octobre 10:48

              Dans le cyclisme , c’est moins probant quand il faut se taper 250 kms de selle ..

              Celui d’une équipe qui se plaint de mal au cul doit être entendu par des instances de la fédération ...


              • PascalDemoriane 23 octobre 11:05

                @l’auteur
                Je ne comprend pas la problématisation posée par l’article, ses non-dits :

                1. Le sport serait animé d’un « esprit » de trêve et de rencontre paisible, alors qu’il est l’exacerbation de la concurrence autant individuelle que collective, l’euphémisation de la guerre et finalement du marché. Les « valeurs » du sport ne sont donc finalement que celles de l’argent : imposer des règles égalitaires pour produire, justifier et glorifier des inégalités ! Le sport est donc, comme la guerre et le marché, foncièrement immoral dans ses finalités !
                C’est le contraire de la solidarité et du don de soi comme corps et comme âme.

                2. Le genrisme, l’homosexualisme militant n’est rien d’autre qu’une forme de marchandisation concurrentielle libérale du genre et/ou du sexe vu comme arme opposable et comme valorisation négociable : comme le sport égalise les corps, il égalise les genres/sexes pour mieux inégaliser les relations, diviser, segmenter, conflictualiser... et même stériliser !
                Donc le mélange des genres comme guerre entre genres est inhérent à l’ « esprit » même du sport-spectacle du tous contre tous, des jeux du cirque de l’immoralité sociale glorifiée, bref du libéralisme.
                Où est la contradiction ?
                La contradiction, c’est que les « gens de droite conservatrice » chérissent les causes structurelles sociales dont il déplorent les effets conjoncturels sociétaux.


                • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 23 octobre 11:06

                  L’apôtre Paul nous affirme que ces pratiques sont dignes de mort devant Dieu :

                  « Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes,

                  étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice ; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité ;

                  rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d’intelligence,

                  de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde.

                  Et, bien qu’ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font. » (Romains 1 :28-32)


                  • Aimable 23 octobre 12:44

                    L’homosexualité , c’est comme l’alcoolisme c’est une maladie qui se soigne


                    • karim 23 octobre 13:04

                      80 Et Loth quand il dit à son peuple : « Vous livrez vous à cette turpitude que nul, parmi les mondes, n’a commise avant vous ?

                      81 Certes, vous assouvissez vos désirs charnels avec les hommes au lieu des femmes ! Vous êtes bien un peuple outrancier. » 

                      82 Et pour toute réponse, son peuple ne fit que dire : « Expulsez-les de votre cité. Ce sont des gens qui veulent se garder purs (Coran : El Araf)



                      • zygzornifle zygzornifle 23 octobre 13:56

                        Avec tous les viols qu’il y a ce n’est pas que de l’homosexualité ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité