• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Standard and Poor’s abaisse la note triple A des US

Standard and Poor’s abaisse la note triple A des US

On y est.

C’est tombé cette nuit. Avant Reuters et AFP, Tahiti et la Suisse nous envoient ce signal de détresse :

L'audace a été accomplie. Le Dieu est déboulonné. Les US, comme la Grèce, se font baisser la culotte. (Pardon la note. )

La célèbre agence de notation Standard and Poor's, qui obéit à on ne sait quel clan de Wall Street, vient de changer le triple AAA des US en double AA+ !!!

Vous allez me dire qu'ils le méritent.

Non, ils ne le méritent pas, ils le cherchent. C'est différent. Car plus le dollar est junkie, plus ça permet aux initiés de faire des thunes.

Nous, on nous fait croire que c'est un cataclysme. Pour ceux qui n'appartiennent pas à la haute, peut-être. Les bourgeois qui placent quelques sous en bourse ont certes des cheveux à se faire. Mais dans l'oeil du cyclone, là où pas un poil ne bouge, on envoie des ordres à la nano-seconde et c'est le pactole. Pour les pauvres, on va encore supprimer des pensions sans augmenter les impôts, les riches étant tout de même plus touchés que les pauvres qui n’ont pas de porte-feuille !

Mme Lagarde, la très honorable correspondante du FMI et amie de Dédé la sardine, va-t-elle encore demander que le dollar ne soit plus la monnaie de référence ? Que va-t-on lui dire de dire à notre speakerine du « 20heures- où est le prompteur » ?

Pendant ce temps, statu quo.

Les banques veulent encore et toujours biberonner. Elles braillent. La planète est une nursery avec des monstres dans des couveuses. Les pauvres prématurés à la poubelle. Pour de vrai, cette fois.

Ainsi Fanny Mae a encore réclamé vendredi 5 août 5,1 milliards de dollars au Trésor pour éponger son déficit. Quelques chiffres pour ceux que l'école n'a pas encore réussi à dégoûter des maths :

Leur perte trimestrielle s'établit à 2,9 milliards de dollars, mais augmentée des dividendes versés à l'Etat elle se monte à 5,2 milliards de dollars, creusée par rapport aux 3,12 milliards enregistrés un an plus tôt. La rallonge de 5,1 milliards de dollars demandée au Trésor est certes très inférieure à celle réclamée trois mois plus tôt (8,5 milliards), mais elle représente une forte accélération depuis le deuxième trimestre 2010 (1,5 milliard). 

Bref, FANNIE MAE A REMBOURSÉ 14 MILLIARDS DE DOLLARS SUR 104 PRÊTÉS.

Mais ils sont pleins d'espoirs, surtout quand ils touchent leurs bonus de Noël. "Notre nouveau portefeuille représente maintenant près de la moitié de notre portefeuille de crédits hypothécaires individuels, et nous pensons que ces prêts seront rentables"

S'ils le pensent !

La directrice financière, Susan McFarland, a expliqué pour sa part que les coûts étaient liés notamment aux programmes de refinancement permettant aux propriétaires de rester chez eux. "Même si les modifications de prêts contribuent aux dépenses liées au crédit, des refinancements réussis réduisent le nombre de saisies et gardent les familles chez elles, ce qui est selon nous bénéfique pour le marché immobilier et réduira les pertes du crédit à long terme", a-t-elle noté.

A mon avis, ils ont dû recaser quinze personnes et leur photo est affichée à la cafeteria.

Pendant ce temps ceux qui ne sont pas relogés transforment les US en camping et vivent de bons d'alimentation.

Le chiffre, là aussi, vient de tomber, autre couperet de guillotine, beaucoup plus inquiétant que les prouts de Moody's et consorts.

Près de 46 millions d'Américains, soit 15 % de la population, vivent depuis avril 2011 grâce à des bons alimentaires. Ce chiffre record a augmenté de 2,5 % entre mai 2010 et avril 2011.

Les Etats où les allocataires sont les plus nombreux sont le Texas (3,9 millions), la Californie (3,7 millions), la Floride (3 millions) et New York (3 millions). 

Les bons alimentaires, qui font partie du programme SNAP d'assistance supplémentaire à l'alimentation, peuvent être demandés sous conditions, en fonction notamment d'un plafond mensuel de ressources selon la taille de la famille. Pour une famille de quatre personnes, ce plafond est fixé à 2 389 dollars. Le montant moyen de cette allocation est de 300 dollars. Les bons peuvent être échangés en supermarché contre des produits alimentaires, mais pas contre des sandwichs, des produits traiteurs ou de l'alcool.

Mais ce n'est pas tout.

Si ces gens arrivent encore à survivre, c'est parce qu'ils s'endettent par des crédits à la consommation. L'encours de ces crédits a bondi sur ce mois de 7,7 % en rythme annuel par rapport au mois précédent, la plus forte hausse depuis août 2007, pour atteindre 2 446,1 milliards de dollars. La hausse en dollars (15,5 milliards) est trois fois supérieure à celle attendue par les analystes.

Pourquoi emprunter ? Non pas pour acheter des télés ou des voitures, mais pour acheter de quoi manger et mettre de l'essence.

 

Voilà la situation aux US en ce 5 août 2011.

Les affaires marchent très bien pour les gros. Ils ont enfin obtenu que le dollar soit baissé ce qui leur ouvre des marges de manœuvre.

Les moyens et les petits riches sont à la ramasse.

Les pauvres sont dans le caniveau.

Obama, quelques heures avant que Standard et Poor’s ne lui mette la fessée, annonçait que les EU allaient sortir de la crise. Il n’en a pas assez d’être ridicule ?

Chez nous, Sarkome doit discuter avec Berlu et Merkel.

Ils n’en ont pas assez d’être ridicules ?

Leur décision historique de la semaine dernière est un bide biblique.

Mais on nous dit que ce n’était qu’une décision et qu’elle n’est pas encore appliquée !

Ah !

Nous sommes sauvés, alors !

Nous aussi nous avons notre triade et notre poilade.

 

La suite à plus tard.

C’était le dernier épisode de la grande série : « Il n’y a pas de pilote dans l’avion ! »

Parfois, il n’y a même pas d’avion…Alors…Hollywood quand tu nous tiens !

 

http://www.lemonde.fr/economie/article/2011/08/05/fannie-mae-demande-encore-5-1-milliards-de-dollars-au-tresor_1556674_3234.html

http://www.tahiti-infos.com/S-P-prive-les-USA-de-leur-AAA-pour-la-premiere-fois-de-leur-histoire_a29060.html

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2011/08/05/pres-de-46-millions-d-americains-vivent-grace-a-des-bons-alimentaires_1556711_3222.html

http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___SP_abaisse_la_note_de_dette_des_USA_pour_la_premiere_fois060820110208.asp


Moyenne des avis sur cet article :  4.51/5   (97 votes)




Réagissez à l'article

430 réactions à cet article    


  • Winston Smith 6 août 2011 07:12

    « Bref, FANNIE MAE A REMBOURSÉ 14 MILLIARDS DE DOLLARS SUR 104 PRÊTÉS. »



    Bof, la SNCF n’ont plus n’a jamais rien remboursé.. Les services publics, vous savez..
    Certes, vous pourriez accusez cette branleté de fonctionnaires d’avoir inventé les subprimes (Crédit à des non solvables) et de nous avoir mis dans une merde noir. Ca serait facile, mais en réalité, le responsable est bien l’Etat qui l’a ordonné..
    Que voulez vous, les gens ne sont pas raisonnable et veulent toujorus tout tout de suite..



    • Hieronymus Hieronymus 6 août 2011 17:19

      Winston
      ce serait sympa de veiller a ne pas massacrer completement la langue francaise !!!
      « ..la SNCF n’ont plus n’a jamais .. »
      vous vouliez sans doute ecrire :
      « .. la SNCF non plus .. »
      c’est terrible, cette degenerescence de l’orthographe
      les gens ecrivent n’importe quoi pourvu que phonetiquement cela y ressemble !


    • le poulpe entartré 7 août 2011 01:28

      Euh, il a pris des cours de littérature avec l’horloge parlante, non ?


    • diogene 7 août 2011 01:40

      @Adam Smith dit Winston

      Il me semble retrouver, dans vos propos, comme un écho de formatage HEC... je me trompe ?

      Bon soyons sérieux, ces subprimes que vous prêtez à tord à l’Etat sont tout d’abord une martingale d’escrocs mis en place par des financiers privés tels que Goldman Sachs.

      Cela consistait, dans un premier temps, à inciter des ménages modestes à contracter des prêts qu’ils ne pourront pas, pour la grande majorité, honorer. « C’est pas grave, signez, de toute manière vous serez propriétaires d’une maison dont la valeur augmentera, Qui a déjà vu le prix de l’immobilier baisser ici ? personne... donc, aucun risque »

      Dans un deuxième temps, ces requins se mettent à mélanger ces prêts douteux dans des bouquets d’autres titres plus sûrs. Ils sont titrisés, revendus et sortent donc des bilans des institutions financières. Ces produits financiers toxiques contaminent le système financier mondial.

      Je vous fais ce petit rappel pour que vous m’expliquiez en quoi l’Etat est responsable de ça ? A part avoir abdiqué depuis longtemps son rôle représentant du peuple.


    • Bernie Bernie 7 août 2011 02:43

      Cherchez pas, avec ce genre de gus, la dette privée des subprimes est due nonobsant à un lointain lien avec la sncf. L’oncle du beau frère de l’intéréssé, n’était qu"un putain de fonctionnaire cégétiste, de surcroit. Il a oui dire, mais vous gardez ça pour vous, qu’en plus des caramels et chocolats prévus à l’arbre de noel, il a obtenu une peluche Je veux dire tout est là, le noeud, après ça a dévissé, normal, comptes pas équilibrés...etc...
       Bref, voyez l’imbroglio, mais ne nous décourageons pas, la lumière éclatera un jour sur ce point tellement scandaleux, qu’il faudra au moins déterrer Jaurés pour connaitre la racine du mal

      C’est pour dire.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 7 août 2011 03:38

      A l’origine des subprimes, et donc cause immédiate de la crise, la note AAA donnée a des montages financiers sans valeurs réelles par la même agence de notation ( Standard & Poor)qui vient de dégrader l’État et donc de faire monter la panique d’un cran.

      Les agences de notation sont les surveillants mis en place par le vrai gouvernement mondial, celui des financiers apatrides qui est a faire chanter la Maison Blanche pour ajouter quelques onces à sa livre de chair. Si les Américains n’avaient pas été émasculés depuis des décennies, ils ne permettraient pas qu’un quidam - ici John Chambers de S&P - viennent donner des ordres à leur gouvernement prétendu démocratique.

      Ils fermeraient ces agences de notation, mettraient leurs décideurs en tôle pour complot contre la sécurité de l’État, remonteraient par eux aux vrais ennemis qui sont les banquiers et diffuseraient leur signalement.

      La démocratie que nous avons est un leurre. Il est temps que nous reconnaissions nos ennemis et que s’établisse une autre gouvernance.

      http://nouvellesociete.wordpress.com/2009/05/12/cette-mochete-de-democra...

      http://nouvellesociete.wordpress.com/2010/06/28/france-le-passage-a-lact…

      Pierre JC Allard



    • Francis, agnotologue JL 7 août 2011 08:52

      « Si les Américains n’avaient pas été émasculés depuis des décennies ..Ils mettraient leurs décideurs en tôle pour complot contre la sécurité de l’État, ... » (PJCA)

      Je ne dis rien d’autre depuis longtemps : dans la guerre que livrent les riches apatrides contre les citoyens, les dirigeants politiques ont trahit leur peuple et le camp auxquels ils doivent leurs pouvoirs. En guerre cela s’appelle un crime de haute trahison et est passible de la peine de mort.

      Je concède qu’en guerre économique, la peine soit commuée en peine de mort symbolique : qu’ils soient frappés du sceau de l’infamie, et qu’on leur donne le choix entre la déchéance nationale ou des années de prison et la saisie de leurs biens.


    • Winston Smith 7 août 2011 09:43

      « bonjour---a winston smith---vous dites »«  »que voulez vous les gens ne sont pas raisonnables et veulent toujours tout tout de suite«  »« et bien je viens de me rendre compte que je ne suis pas raisonnable ,en effet j’aurais besoin urgent de me faire fabriquer un appareil dentaire,ainsi que des lunettes et bien je vais attendre ;merci de m »avoir ouvert les yeux« 


      La cigale ayant chanté...
      Merci d’être aussi franc.


       »Bon soyons sérieux, ces subprimes que vous prêtez à tord à l’Etat sont tout d’abord une martingale d’escrocs mis en place par des financiers privés tels que Goldman Sachs.« 

      Absolument pas. Il sont le résultat d’une enquête du lobby des noirs, qui du reste se révéla fausse, qui prétendait que ceux ci étaient victimes de discriminations dans l’accé à l’immobilier... D’ou une loi pour imposer aux banque de prêter obligatoirement à un certain pourcentage de gens à risque..
      G et S n’ont rien à voir avec tout ca, d’autant que ce n’est pas une banque.


       »Cela consistait, dans un premier temps, à inciter des ménages modestes à contracter des prêts qu’ils ne pourront pas, pour la grande majorité, honorer. « C’est pas grave, signez, de toute manière vous serez propriétaires d’une maison dont la valeur augmentera, Qui a déjà vu le prix de l’immobilier baisser ici ? personne... donc, aucun risque »« 

      Effectivement, la politique monétaire US à consisté à avoir un taux d’intérêt très bas. 
      Vos gens modeste ont donc fait le calcul qu’il était plus rentable pour eux d’acheter que de louer, d’acheter pour revendre avec une marge (spéculation) parce que, évidement, si tout le monde fait le même calcul, le prix de l’immobilier augmentent..


       »Dans un deuxième temps, ces requins se mettent à mélanger ces prêts douteux dans des bouquets d’autres titres plus sûrs. Ils sont titrisés, revendus et sortent donc des bilans des institutions financières. Ces produits financiers toxiques contaminent le système financier mondial.« 

      Nan. Dans une deuxième temps, parce que, si les taux sont bas, personne n’épargne, les banques ont effectivement titrisé leur créances pour récupérer de l’argent afin de pouvoir à nouveau prêter (vu que, taux faible, faible marge qu’il faut compenser par du volume). Elles ont ainsi répandu dans le monde entier les créances immo US, qui était considéré comme sur, vu que garantie en partie par Fanny Mae et Fredy MAc, cad l’Etat US (Dont obama à du reste rappeler que l’Etat US garantissait les dettes sans limite -ils doivent 300 milliards aux japonaire et autant aux chinois)..


       »Je vous fais ce petit rappel pour que vous m’expliquiez en quoi l’Etat est responsable de ça ? A part avoir abdiqué depuis longtemps son rôle représentant du peuple.« 

      Puis l’Etat US à changer de politique monétaire : les taux ont été multiplié par trois en deux ans, explosant le budget d’une grande partie des ménage endetté, et nous conduisant là ou nous en sommes... Le manque de confiance, l’arret net des investissements, la crise.



       »Si les Américains n’avaient pas été émasculés depuis des décennies, ils ne permettraient pas qu’un quidam - ici John Chambers de S&P - viennent donner des ordres à leur gouvernement prétendu démocratique.« 

      Le fait qu’une personne privé puisse critiquer et juger le gouvernement -ce que vous pratiquez assidûment- est la basse de la démocratie, non ?


       »Je ne dis rien d’autre depuis longtemps : dans la guerre que livrent les riches apatrides contre les citoyens"

      Ils vous ont dit quoi, à la dernière visite médicale ?











    • Bernie Bernie 7 août 2011 11:00

      Maintenant c’est la faute des pauvres, et noirs en plus si il y a la crise. AH, si il n’y avait que des WASP,et riches, entre gens bien, cela ne serait pas arrivé.

      Et Mitterand ? vous avez pas dégueuler sur tonton, un oubli ?


    • Francis, agnotologue JL 7 août 2011 13:04

      C’est Warren Buffett (l’homme le plus riche du monde), qui a lui-même déclaré : « Il y a une guerre des classes, c’est un fait, mais c’est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner ». (François Ruffin, La guerre des classes, publié chez Fayard )

      Cette guerre des classes est responsable de ce que des centaines de millions d’individus meurent de malnutrition. Aujourd’hui, pour sauver des millions de personnes, il suffirait d’un milliard de dollars ; la même somme que le laboratoire Servier a escroqué à la Sécu ; 3 fois seulement ce que Lagarde a sorti du Trésor Public pour donner à Tapie ; L’argent de poche pour les plus riches milliardaires de la planète !

      Le malade ici, winston smith, c’est vous !


    • Ariane Walter Ariane Walter 7 août 2011 13:08

      D’accord JL. Il suffirait de très peu pour tout rééquilibrer.


    • velosolex velosolex 7 août 2011 13:16

      AH AH AH AH !
      Voici venu le temps des agences de notation des comiques
      Les états unis mériteraient bien quatre AH, non ?


    • jluc 7 août 2011 14:02

      @ Hieronymus

      Ah, ce qu’on écrit en se fiant aux seules consonances...
      Ce larbin du capitalisme devrait, aussi, se méfier des fautes de frappe...

      Merci Ariane, et chapeau (avec panache).


    • Ariane Walter Ariane Walter 7 août 2011 14:08

      Merci d’Artagnan !!


    • Winston Smith 7 août 2011 16:40

      « Allons allons cher Winston », cessez de vous démarquer des « gens pas raisonnables qui veulent toujours plus... », et regardez-vous dans un miroir... vous faites partie des « gens » et vous n’êtes pas meilleur ! « 


      Je n’ai jamais volé mes concitoyens, ce qui, tout de même, est la »morale« de base de la gauche : je ne compte que sur moi.


       »os raisonnements trèèèès copiés-collés sur les Attali, Minc ou l’inénnarable Decloset deviennent caricaturaux.... (long soupir....) « 

      Des gens de gauches disent comme moi ? C’est que ca sent le roussie pour vos idée dites donc..


       »C’est Warren Buffett (l’homme le plus riche du monde), qui a lui-même déclaré : « Il y a une guerre des classes, c’est un fait, mais c’est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner ». (François Ruffin, Laguerre des classes, publié chez Fayard ) « 

      Tsss.. Et il l’a dit comment ? En rigolant ? Par ironie pour se foutre d’un gauchiste ? Inutile de me sortir des boutade hors de leur contexte, ca ne veut rien dire. A ce train là, on peu vous trouver un juif qui à dit qu’il fallait exterminer tout les juif pour que la terre se porte mieux, et ?




       »Cette guerre des classes est responsable de ce que des centaines de millions d’individus meurent de malnutrition. « 

       ?? Ces gens qui meurent de faim vivent dans des dictatures socialo-communiste ou, justement, il n’y a pas de riche, genre Cuba. Et le pays le plus égalitaire au monde, c’est la Somalie..
      Les hommes ne sont pas égaux, c’est ainsi. Mais les ratés et les médiocres sont priés de ne pas emmerder les autres -qui eux, n’en ont rien à faire d’eux.


       » Aujourd’hui, pour sauver des millions de personnes, il suffirait d’un milliard de dollars ;« 

      Bien sur, bien sur... UN Milliard ? Ce que claque en 3/4 heures l’Etat Français ?

       »la même somme que le laboratoire Servier a escroqué à la Sécu ;« 

       ?? La sécu est faite pour payer. Vous voulez privatiser ??


       » 3 fois seulement ce que Lagarde a sorti du Trésor Public pour donner à Tapie ; L’argent de poche pour les plus riches milliardaires de la planète !"

      Bein non, vous êtes d’une parfaite mauvaise foi. Tapie s’est fait volé par LCL, normal qu’il soit remboursé.

      Par ailleurs, qui à un milliard sur son compte bancaire ? Personne. Vous délirez à bloc.
      La notion de capital n’est pas arrivé jusqu’au cerveau, hein ?


    • Francis, agnotologue JL 7 août 2011 17:42

      «  ?? La sécu est faite pour payer. Vous voulez privatiser ?? » (smith, le libéral de service)

      @ smith : alors pour vous, la Sécu est faite pour payer les escrocs ? Je vous rappelle que Servier est accusé d’escoquerie à l’encontre de la Sécu.

      Privatiser les assurances maladie ? Je vois que c’est un libéral qui défend le principe de la Sécu ! Pas étonnant, puisque la Sécu c’est le moyen de faire payer les pauvres sans qu’ils y regardent !

      à tous, je conseille cet article qui explique beaucoup de choses, sur la destte, et aussi, notamment pourquoi ce sont les labos privés qui sont très attachés à la Sécu.

      Extrait : « Aux US, Les enfants qui sont assurés par Medicaid - assurance publique pour les familles pauvres - risquent quatre fois plus de se voir prescrire des neuroleptiques que les enfants assurés par le secteur privé, même s’ils n’ont pas de symptômes psychotiques ...). »

      Le libéralisme révèle donc sa vraie nature : une idéologie d’escrocs sans foi ni loi !


    • Winston Smith 7 août 2011 23:15

      «  alors pour vous, la Sécu est faite pour payer les escrocs ? Je vous rappelle que Servier est accusé d’escoquerie à l’encontre de la Sécu. »



      Accusé, ou coupable ? Ce n’est pas à la populace à rendre la Justice !

      « Pas étonnant, puisque la Sécu c’est le moyen de faire payer les pauvres sans qu’ils y regardent ! »

      Les pauvres ? Que payent les SDF ? Non, mais sérieusement, vous blaguez, là, non ?



      « à tous, je conseille cet article qui explique beaucoup de choses, sur la destte, et aussi, notamment pourquoi ce sont les labos privés qui sont très attachés à la Sécu. »

      Connerie. Il n’y a qu’a voir les USA ... 

      Vous les gens de gauche, vous voulez toujours le beurre et l’argent du beurre : c’est n’importe quoi et vous n’avez plus la moindre crédibilité..


    • Francis, agnotologue JL 8 août 2011 08:42

      « Vous les gens de gauche, vous voulez toujours le beurre et l’argent du beurre : c’est n’importe quoi et vous n’avez plus la moindre crédibilité » (Smith)

      Très drôle !

      Et les pauvres gens de droite, eux, ils n’ont ni le beurre ni l’argent du beurre ???

      Mon pauvre smith, vous voyez le monde dans un miroir ?

      Ce ne sont pas les gens qui ont perdu ici toute crédibilité, c’est vous, smith ! Vous êtes tombé dans le déni qui est comme chacun sait, le refuge ultime des imbéciles et des menteurs.


    • titi 8 août 2011 08:53

      Merci Winston pour ce rappel historique de la crise des subprimes.

      De la même manière que Fanny Mae et Freddy Mac n’étaient que le cache sexe des politiques clientèlistes des gouvernements US, en France nous avons Dexia : banque dont l’objet est de prêter n’importe comment aux collectivités territoriales pour qu’elles puissent faire n’importe quoi.

      Dexia (actionnaire la Caisse des Dépots et donc l’Etat) aujourd’hui en 2011 se recapitalise auprès de la banque postale (actionnaire : l’Etat).

      Mais c’est sûr, c’est la faute aux banquiers...


    • Gérard Luçon Gerard Lucon 6 août 2011 07:22

      @Ariane ... tu écris au sujet de Fanny Mae « A mon avis, ils ont dû recaser quinze personnes et leur photo est affichée à la cafeteria. »

      selon la méthode « sarkome et sbires » en général ce sont des engagés et militants umpistes de moins de 1,50 mètres de hauteur, qui se font passer pour des bénéficiaires, et comme les troupes de naboleon n’ont jamais rien inventé on peut penser que l’exemple vient du nouveau dégradé Barack ObamAA+ 


      • PLUSMOCHELAVIE 6 août 2011 13:20

        @Gérard Lucon ; C’est pas gentil pour ceux qui mesure 1.50 m, dont je suis !
        Bon c’est pas grave et puis je mesure 1.52 m alors.

        Avez-vous vu Max Keiser dire en direct à la personne qui l’interrogeait : « qu’Obama, s’était lui-même cramé les poils autour de son nombril avec ce dernier accord » ?
        En France, on pourrait dire que Sarko c’est lui-même cramé les poils du... nez le 21 juillet dernier lorsqu’il a sauvé la Grèce, l’Europe, l’Euro, le monde quoi !!! Quel clown, sauf qu’il ne me fait pas rire, enfin quand je le vois sur son b’twin, poussif, gras, mal foutu quoi ; j’avoue que je me marre.
        Bon allez, « bye bye les Zunies » (ce message est à double lecture).


      • Gérard Luçon Gerard Lucon 6 août 2011 13:53

        avec 1,52, sans vouloir vous vexer, vous etes nettement plus « court » que naboleon et ses talonettes de 14 cm ... ceci etant je ne suis pas sur que, meme avec elles, il arrive a la hauteur de Dame Carlita ... donc un travail in vitro me parait plus logique ....


      • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 15:10

        Gérard,

        Jusque là !!Vraiment incroyable !!
        Ah ! le clientélisme !!!!


      • osoleil osoleil 6 août 2011 07:22

        Bonne chance à tous,les illusions s’écroulent. Ils appellent a l’aide le citoyen pour la souffrance de l’Afrique, Ils creer des conflis pour vendre des armes, je ne parle pas du Japon.... Adieu Monde Toxique


        • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 13:26

          bonjour osoleil,
          le japon, là est le plus triste, le plus désespérant !


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 6 août 2011 07:32

          Chère Ariane,

          Je suis avec précisions la trajectoire de vos flèches assassines, elles tombent pile sur la corde qui retenait l’épée de la Dame aux clés ! Ce surnom vous siérait à merveille et non à mère Weil...Bravo pour votre vigilance à mettre le doigt là où ça fait mal en espérant que les intéressés vous lisent car ils doivent savoir qu’on peut...

          ...lire le fil d’Ariane et enfin mourir.


          • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 11:13

            merci Lisa mais il faut dire que nos adversaires, très mortifères, sont aussi très lourdauds.
            je pense que nous vivons , en fait , dans un monde de diplodocus. il faut exterminer cette race qui bouffe tout.

            Quel humour Lisa ! je prends toutes ces gentilles choses et je les lierai à de nouveaux fils !!
            l’histoire ne fait que commencer et nous sommes plusieurs, quand même, à leur tirer dessus !


          • slipenL’air 6 août 2011 11:34

            Lisa triple ...

            Les pets de la dame au cléps

            oups... ! Ariane et bonjours


          • millesime 6 août 2011 07:38

            ce n’est pas AA+ que les US devraient avoir mais AA- et encore... !

            quant à votre article...j’aime ! quel humour !

            (Wall Street à mis un revolver sur la tempe d’Obama)

            les Barroso, Van Rompy, Sarkosz, Attali, Trichet et consorts ont probablement de bonnes places réservées dans le futur, tant ils s’acharnent à reconstruire ce qui se détruit sous nos yeux de la même manière... !

            ils savent bien pourtant qu’il faudrait rétablir la loi Glass Steagall et interdire les paris sur les fluctuations de prix

            mais ils ont tous la frousse... !

            http://millesime.over-blog.com


            • Defrance Defrance 6 août 2011 09:19

               Voyons millesime quelle frousse ?

               De se faire assassiner par les sbires du M E D E F  ? si c’est cela je suis d’accord ! Non pour l’instant ils se gavent sur notre dos et planquent leurs picaillons en Suisse, au Luxembourg ( tiens on ne parle plus de Clearstream) sur l’ile de Man ...

               regardez la carte, les moins endettes : La Russie !


            • millesime 6 août 2011 10:14

              les banksters se sont probablement positionner pour s’en mettre plein les poches !
              suivez mon regard...par exemple Goldman Sachs... !


            • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 10:55

              bonjour millesime et merci de votre gentille remarque !

              Quant wall street a mis un revolver sur la tempe d’Obama, ce sont des catcheurs. C’est un spectacle. Le Wall Street catching team...(catching ??)


            • Defrance Defrance 6 août 2011 22:17

               L’Ange Blanc contre le Bourreau de Béthune ou de nos Tunes, je pourrait rajouter une vanne mais on me taxerai de ce que je ne suis pas ?


            • sly75 7 août 2011 12:55

              Communiqué de Presse !

              Attention !!!! Une marche a peut etre été franchi dans le calendrier vers l’ émergence du Nouvel Ordre mondial ! Je pense qu’ il est important de faire circuler cette information ! 

              VOIR EN LIGNE :
              Texte
              source :

                Georges Soros, qui est en fait très bien informé auprès de l’élite de l’obligarchie Financière, a fermer son fonds fin juillet ! Pour la première fois , les Usa perdent leur AAA, une page de l’histoire se tourne !

              C’ est peut etre le moment de l’histoire que décrit Soros dans son livre en 2008 en parlant de la fin d’ une relative stabilité fondée sur les Etats-Unis comme puissance dominante ! Ces prévisions parlent d’ une ère d’instabilité politique et financière qui doit aboutir à l’ émergence du Nouvel Ordre mondial !

              Sly

               _____________________________

              George Soros dans son livre « La vérité sur la crise financière » p.203. ( livre sorti en septembre 2008, un mois avant la déclaration de la crise financière d’octobre 2008) :

              « La fin d’une époque, qu’est-ce que cela signifie au juste ? Sans aucun doute la fin d’une longue période de relative stabilité, fondée sur les Etats-Unis comme puissance dominante et sur le dollar comme principale monnaie de réserve internationale. Je prévois une ère d’instabilité politique et financière, dont on peut espérer qu’elle sera suivie de l’émergence d’un nouvel ordre mondial »

               AFP Publié le 06/08/2011 à 08:01

              L’agence d’évaluation financière Standard and Poor’s a abaissé hier soir la note attribuée à la dette publique des Etats-Unis, privés de leur « AAA » pour la première fois de leur histoire, citant les « risques politiques » face aux enjeux du déficit budgétaire.

              S&P a annoncé dans un communiqué avoir abaissé d’un cran cette note, la meilleure possible, pour la porter à « AA+ ». Elle a par ailleurs abaissé la perspective à « négative », ce qui signifie que Standard and Poor’s pense que la prochaine fois que cette note changera, ce sera pour être abaissée de nouveau.

              Elle a justifié sa décision par « des risques politiques » de voir le pays prendre des mesures insuffisantes contre son déficit budgétaire. Pour elle, le débat politique sur ces questions n’est pas à la hauteur des problèmes causés par une dette publique de plus de 14.500 milliards de dollars.

              Les Etats-Unis étaient notés « AAA » par Standard and Poor’s depuis la création de cette agence en 1941. Ils le restent chez les deux autres grandes agences, la doyenne Moody’s (depuis 1917) et Fitch Ratings.
               
              P.-S.









            • sly75 7 août 2011 13:00

              Communiqué de Presse !

              Attention !!!! Une marche a peut etre été franchi dans le calendrier vers l’ émergence du Nouvel Ordre mondial ! Je pense qu’ il est important de faire circuler cette information !Demain lundi 08/08/11 risuqe d’ etre une journée differente et marquante !

              VOIR EN LIGNE :
              Texte
              source :

                Georges Soros, qui est en fait très bien informé auprès de l’élite de l’obligarchie Financière, a fermer son fonds fin juillet ! Pour la première fois , les Usa perdent leur AAA, une page de l’histoire se tourne !

              C’ est peut etre le moment de l’histoire que décrit Soros dans son livre en 2008 en parlant de la fin d’ une relative stabilité fondée sur les Etats-Unis comme puissance dominante ! Ces prévisions parlent d’ une ère d’instabilité politique et financière qui doit aboutir à l’ émergence du Nouvel Ordre mondial !

              Sly

               _____________________________

              George Soros dans son livre « La vérité sur la crise financière » p.203. ( livre sorti en septembre 2008, un mois avant la déclaration de la crise financière d’octobre 2008) :

              « La fin d’une époque, qu’est-ce que cela signifie au juste ? Sans aucun doute la fin d’une longue période de relative stabilité, fondée sur les Etats-Unis comme puissance dominante et sur le dollar comme principale monnaie de réserve internationale. Je prévois une ère d’instabilité politique et financière, dont on peut espérer qu’elle sera suivie de l’émergence d’un nouvel ordre mondial »

               AFP Publié le 06/08/2011 à 08:01

              L’agence d’évaluation financière Standard and Poor’s a abaissé hier soir la note attribuée à la dette publique des Etats-Unis, privés de leur « AAA » pour la première fois de leur histoire, citant les « risques politiques » face aux enjeux du déficit budgétaire.

              S&P a annoncé dans un communiqué avoir abaissé d’un cran cette note, la meilleure possible, pour la porter à « AA+ ». Elle a par ailleurs abaissé la perspective à « négative », ce qui signifie que Standard and Poor’s pense que la prochaine fois que cette note changera, ce sera pour être abaissée de nouveau.

              Elle a justifié sa décision par « des risques politiques » de voir le pays prendre des mesures insuffisantes contre son déficit budgétaire. Pour elle, le débat politique sur ces questions n’est pas à la hauteur des problèmes causés par une dette publique de plus de 14.500 milliards de dollars.

              Les Etats-Unis étaient notés « AAA » par Standard and Poor’s depuis la création de cette agence en 1941. Ils le restent chez les deux autres grandes agences, la doyenne Moody’s (depuis 1917) et Fitch Ratings.
               
              P.-S.

            • Ariane Walter Ariane Walter 7 août 2011 13:06

              je me demande s’ils ne sont pas en train d’agiter le bateau dans tous les sens pour arriver tranquillement à leur fameux nouvel ordre mondial.
              En Europe, j’ai lu plusieurs articles qui poussent vers l’Europe « une et entière », et je vois que Soros emploie la même expression.
              Bien.

              Il va falloir garder les yeux grands ouverts.


            • Yvance77 6 août 2011 08:05

              Salut,

              Prochaine étape la « Statue de la Liberté » à genoux en train de se faire enfiler par Bernanrd Tapie et sous les coups de cravache de Christine Lagarde, qui accordera à la soubrette les faveurs d’un prêt que seul les pauvres ont droit.

              Bien fait et que cela continue...


              • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 10:56

                Yvance,
                on attend un projet pour le Moma de New-York !!!!!


              • aberlainnard 6 août 2011 11:13

                Magnifique, ce dessin humoristique !


              • À Mehdi Thé À Mehdi Thé 7 août 2011 07:57

                Voilà le genre de commentaire que j aime Yvance venant de ta part ;) 


              • À Mehdi Thé À Mehdi Thé 7 août 2011 07:59

                Bravo Ariane pour l article :D des le matin ça fait du bien 


              • Catherine Segurane Catherine Segurane 6 août 2011 08:41

                Ils sont en train de supprimer la démocratie.


                Barack Obama avait déjà accepté que le problème de la dette soit réglé sans rien demander aux plus riches, seulement dans les dépenses, y compris sociales. Mais les coupes étaient moindres que ce que demandaient les agences de notation. Donc, elles sanctionnent.

                En Europe, les agences de notation sont en train d’obtenir des plans de rigueur non seulement dans les pays en difficulté comme la Grèce, mais aussi dans les autres, car, à force de transférer de la charge de la dette grecque sur le contribuables d’autres pays comme la France, ces autres pays devront bien tailler eux aussi dans leurs dépenses sociales.

                Les nouveaux pouvoirs : marchés financiers anonymes (quoiqu’il y ait des prédateurs bien concrets derrière), agences de notation élues par personne, bureaucrates internationaux, juges élus par personne.

                Pour secouer le joug des marchés et des agences de notation, il faut que les Etats retrouvent leur pouvoir de battre monnaie eux-mêmes. Cela implique, pour la France, d’abroger la loi Pompidou-Rotschild et de sortir de l’Europe (le traité constitutionnel ayant repris des dispositions analogues).



                • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 11:04

                  Bonjour Catherine,

                  Oui, la démocratie a vécu...
                  Oligarchie est un mot gentil....

                  En fait ils ne veulent pas être méchants avec les pauvres, ils ne les voient même pas.
                  ils jouent avec des chiffres sans se soucier des conséquences.
                  Toute cette clique doit être défenestrée, décapitée, empalée, ou plus simplement bâillonnée.
                  mais voilà, ils ont pour eux la presse, ’larmée et la connerie humaine qui fait que beaucoup de gens, craintifs, respectent les chefs sans chercher à comprendre.

                  Là est la difficulté.
                  car qaund on a compris, on passe pour un excité.


                • TF-Hume TF-Hume 6 août 2011 12:07

                  Je plussoie comme vous l’invoquiez le retour à l’argent réel et à l’argent valeur. Il est une prérogative suprême des gouvernements de frapper eux-mêmes leurs monnaies dans la limite de leurs besoins et d’injecter ces monnaies fiduciaires dans des investissements réels et profitables.

                  Pourquoi les gouvernements choisissent-ils d’emprunter de l’argent avec intérêts alors qu’un gouvernement pourrait créer lui-même, sans intérêts, l’argent dont il a besoin ?


                • Croa Croa 6 août 2011 23:01

                  « Pourquoi les gouvernements choisissent-ils d’emprunter de l’argent avec intérêts alors qu’un gouvernement pourrait créer lui-même, sans intérêts, l’argent dont il a besoin ? »

                  Un gouvernement y réfléchis à deux fois avant de faire preuve d’indépendance. Il n’y a qu’à voir ce qui arrive à la Libye par exemple.


                • bo bo 6 août 2011 23:34

                  Parce que vous croyez que la démocratie a un jour existé ?


                • le poulpe entartré 7 août 2011 01:39

                  Non de non Ariane mais vous avez mangé du cheval enragé, me semble t il ?

                  Les travaux forcés à perpette ce serait déjà un bon début pour eux, non ? Ramasser les algues pourrissantes sur les côtes, bosser dans une déchetterie pour trier et recycler les ordures (ils ont de l’expérience là), éboueurs, caddyman de supermarché, dans une blanchisserie de maison de retraite, démineurs en Iraq, Iran ou Afghanistan, etc, etc. Contre bien sur, aucune solde, aucun salaire, juste de quoi reconstituer la force musculaire.

                  Valorisons ce minerai de bon à rien, isn’ t it, miss Walter ?


                • diogene 7 août 2011 01:56

                  PETIT CONTE trouvé sur le net.

                  La dame de Condé 

                  Nous sommes à Condé-sur-Gartempe. Son hôtel de la Gare est réputé pour ses ortolans et sa discrétion... ! Un vendredi après-midi débarque une jeune femme, d’apparence convenable, bien qu’un peu trop fardée.
                  Elle réserve une chambre pour la nuit et, comme elle n’a pas de bagage, elle laisse en acompte un billet de 100 euros, tout neuf. Puis elle s’en va visiter la vieille ville.
                  Le pâtissier qui a vu la scène dit au patron :

                  - « Ça fait six semaines que vous me devez 100 euros pour la pièce montée que j’ai livrée à l’occasion de la communion de votre fille. » Le patron lui donne le billet de bonne grâce.


                  Comme cette scène a été vue par d’autres, elle se reproduit cinq nouvelles fois, car le pâtissier devait aussi 100 euros au minotier... qui en devait autant au garagiste... lui-même débiteur de cette somme au boucher... qui avait à régler 100 euros au représentant de la maison Erlida... lequel devait à son tour acquitter sa chambre à l’hôtel de la Gare pour 100 euros.
                   

                  Il redonne donc le billet au patron de l’hôtel.


                  Notre Dame revient de promenade. Elle annonce, qu’ayant fait une rencontre, elle annule sa réservation. Ce qui arrange bien l’hôtelier qui, entre temps, a eu une demande d’un de ses vieux clients. L’hôtelier lui rend donc son billet qu’elle brûle aussitôt.

                  - « Il était faux », dit-elle en souriant.




                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 7 août 2011 03:53

                  @ l’auteur


                  Tout en le regrettant profondément, j’ai bien peur que la révolte de l’individu ne commence incessamment à poser des gestes spectaculaires.


                   PJCA


                • Antoine Diederick 7 août 2011 07:26

                  A Ségurane,

                  J’ai retrouvé un article d’Avox, article de Monsieur Fay

                  Sa réflexion n’est pas dénuée de bon sens et de références historiques utiles à la réflexion.

                  Comme nous voyons que ni une banque centrale qui émet la monnaie nationale, ni le procédé actuel qui a apporté le surendettement et la dette odieuse via les banques ne fonctionnent bien puisque l’un et l’autre de ces procédés ont failli, ne faut-il pas essayer de penser autrement ? C’est à dire imaginer autre chose....

                  De toutes les façons, il reste à disposition le procédé « nationalisation des banques » si la catastrophe se précise cet été....

                  Ce que je trouve bien, c’est l’extraordinaire sang-froid des gens, des personnes .


                • Croa Croa 7 août 2011 07:59

                  « ni une banque centrale qui émet la monnaie nationale »

                  FAUX, ça fonctionnait bien (de la libération jusqu’aux années 70 vu qu’après nous faisons comme les autres.) Il y avait, certes, un peu d’inflation, mais zéro chômage.


                • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 7 août 2011 09:12

                  Bonjour Ariane,

                  « En fait ils ne veulent pas être méchants avec les pauvres, ils ne les voient même pas.
                  ils jouent avec des chiffres sans se soucier des conséquences.
                   »

                  Bravo pour cet article toujours « bien senti » et pour cette hypothèse intéressante aussi, à creuser, et qui devrait amener à bâillonner ou mettre en camisole cette clique plutôt qu’à la défenestrer, l’empaler etc. smiley

                  Je pense en effet qu’il y a du « ils ne savent pas ce qu’ils font » derrière les agissements de ces mégalomanes ivres de toute puissance financière comme Blankfein, le patron de Goldmann Sachs qui ose dire qu’il « fait le travail de Dieu ».

                  Ils n’ont rien de monstrueux, et sont simplement « humains, trop humains » dans leur manque d’humanité pour leurs semblables. Ils n’ont pas de dispositions particulières. C’est seulement la situation qui les a faits tels qu’ils sont et il en aurait été de même pour la plupart d’entre nous si nous avions grandi dans le même milieu en ayant accès aux même situations qu’offre l’institution bancaire.

                  C’est celle-ci qui est l’ennemi et qui possède les médias, l’armée, les gouvernements et, à présent, les peuples surendettés.

                  Les mâchoires de la Bête (cf. 777 de Jovanovic) se referment sur nous et la question, c’est comment recupérer notre souveraineté ?
                  Le vote de 2012 pourra-t-il aider à une prise de conscience au moins (car je doute qu’il change quoi que ce soit) ? Nous faudra-t-il boire le calice jusqu’à la lie, jusqu’à l’hallali ? Combien de tribulations la France et le monde d’en bas auront-ils encore à traverser avant de s’en sortir ? Et dans quel état en sortirons-nous ? Si nous en sortons (de la « connerie humaine » qui nous maintient dans cette servitude volontaire) !!

                  Beaucoup d’interrogations, peu de réponses.
                  Si tout de même, une pour

                  @ TH-Hume

                  Pour comprendre pourquoi les gouvernements ont renoncé à la souveraineté sur la création monétaire, le livre d’Eustace Mullins « les secrets de la Réserve Fédérale » est vraiment formidable. On y voit que c’est proprement une cabale qui a été menée contre les zuniens et à présent le monde entier. C’est d’abord ça la mondialisation : la mondialisation de la dette qui nous fait esclaves.


                • Winston Smith 7 août 2011 09:46

                  « Pourquoi les gouvernements choisissent-ils d’emprunter de l’argent avec intérêts alors qu’un gouvernement pourrait créer lui-même, sans intérêts, l’argent dont il a besoin ? »



                  Parce que ca ne crée pas la moindre richesse réel en contre partie, et que donc, à par faire monter les prix, c’est inutile et nuisible.

                  Votre idée, c’est la même que celle qui consisterait à décréter que le mètre officiel ne fait plus que 50 cm, dans l’espoir insensé que la taille des logement va doubler...

                • Ariane Walter Ariane Walter 7 août 2011 10:08

                  Bonjour Luc-Laurent,

                  Merci de me rappeler le nom de ce fou furieux de président de GS. Je l’avais vu dans sa grande tirade dans « inside job » et c’était quelque chose !
                  Que ce soient des malades mentaux c’est une évidence puisqu’ils foutent quand même en l’air des millénaires de civilisation. Plus pour jouer que pour gagner. car le gain est remis en cause tous les jours.

                  Le problème est la mollesse des non-indignés. la majorité. ils vivent dans un ancien monde. Tout est calme autour d’eux. Ils peuvent encore vivre et manger. Et voyager un peu. certes c’est moins bien pour leur gosse. Mais vont-ils se révolter pour ça ???

                  Ma grande espérance est que les fous de la banque aient recours à une manouevre plus risquée que les autres qui mettra le feu aux Etats.
                  Sinon la masse mollusque des populations continuera à bouffer n’importe quoi et à vivre sous les pluies de Fukushima sans plus se poser de questions.

                  En ce qui me concerne, pour ma famille et mes amis « j’exagère. je vois des complots partout. »
                  mais quand même, le temps passant, ils regardent un peu plus internet en cachette.

                  Oh ! Oui ! la France est de droite. Ce qui signifie qu’ils appartiennent à un groupe qui est en faveur d’un ordre établi parce que c’est plus cool et que pour le « désétablir », il faut entrer en lutte avec les chefs et que c’est pénible et risqué.

                  mais faisons confiance à nos ennemis pour qu’ils le soient jusqu’à la faute ultime.


                • Montagnais Montagnais 7 août 2011 18:27

                  Pourquoi vous parlez d’un « traité constitutionnel » ? Quel honneur vous faites au Banksters et aux oligarques !


                  Il s’agissait d’un confus traité de commerce de 800 pages - présenté au petit peuple effectivement comme un traité constitutionnel - un traité de commerce..

                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 août 2011 00:42

                  @ JT Hume


                  Je l’explique en détail à l’article en lien


                   PJCA

                • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 8 août 2011 04:30

                  Ariane,

                  "Ma grande espérance est que les fous de la banque aient recours à une manouevre plus risquée que les autres qui mettra le feu aux Etats« 

                  Eh bien mon sentiment est qu’ils l’ont fait. Comme l’explique bien Kaiser dans la vidéo, la perte du AAA est une occasion pour les banksters de gagner encore davantage grâce à des marges encore plus importante.
                  Seulement, là, ils scient la branche sur laquelle ils sont assis (et nous aussi d’ailleurs).
                  Tout devrait se casser la gueule très vite.
                  J’ai bien envie de faire un papier là-dessus.
                  Disons que si l’euro n’était pas destiné à se casser la gueule pour sauver le dollar, 1 euro pourrait valoir un million de dollars d’ici peu et un milliard de dollars à peine un peu plus tard.
                  Autrement dit, entre inflation et déflation, je parie qu’on est à présent sur la route de la première, et que tout ça a un parfum de Weimar...

                  Bref, il y a quelques bonnes chance que ta »grande espérance" soit rapidement satisfaite et que l’hyperinflation mette le bon peuple en branle pour la reconquête de sa souveraineté, enfin !


                • bo bo 8 août 2011 12:15

                  A l’auteur,

                  Non la FRANCE n’est pas de DROITE : ELLE est MONDIALISTE : la gauche traditionnelle est MONDIALISTE....comme la droite UMP.
                  Le problème c’est la mondialisation telle qu’elle a été menée au profit des spéculateurs, des multinationales et des institutions financières.
                  je suis stupéfait que les internautes considèrent que la France est un grand pays démocratique sous prétexte que l’on peut encore s’exprimer et qu’internet est encore libre (ce qui est appréciable et une bouffée d’oxygène).
                  Mais pour moi, je n’ai pas DIGERE qu’ayant voté NON au dernier référendum sur l’Europe, les 2chambres réunies DROITE et GAUCHE ont annulé l’expression d’un vote démocratique du peuple ....en se réunissant à VERSAILLES (beau symbole d’ailleurs du pouvoir de droit « divin », remplacé de nos jours par le pouvoir de la FINANCE !). Alors, quelque soit "les arguments constitutionnels pour défendre le vote de VERSAILLES .....je fais parti des personnes qui considère que la DROITE comme la GAUCHE traditionnelle n’ont aucun respect pour le vote de l’électeur et de ce fait ont vidé le mot démocratie de tout sens.
                  Quand à nous faire croire qu’il y a une différence entre les 2 partis majoritaires qui s’intitule l’un à droite, l’autre à gauche....il y a effectivement des différences mais tellement ténues !!!!...et en tout cas, depuis 30 ans, on peut se demander lequel n’est pas le plus actif dans le sens de la mise de la France dans le train fou de la mondialisation et du massacre du système social.


                • Ariane Walter Ariane Walter 8 août 2011 12:30

                  Entièrement d’accord.
                  maisl la mondialisation est quand même une branche de droite. Non ? la mondialisation des riches et des élites.


                • bo bo 9 août 2011 10:36

                  Chère Ariane,

                  Moi, j’y vois plutôt une connexion d’affairistes sans aucun scrupules qui se servent de tout.
                  Pour eux la notion de GAUCHE et de DROITE les sert admirablement : il livre cette opposition à travers les médias qu’ils contrôlent au peuple pour l’endormir et faire leurs affaires tranquillement.
                  C’est là mon propos, et c’est pour cela que je préfère dire tenant de cette FORME de MONDIALISATION. Ils se sont là bien servi de la propension de l’être humain à être généreux en vers son prochain pour détourner la belle idée de la mondialisation à leur enrichissement mafieux.
                  On a déversé des tonnes d’images insupportables pour convaincre les réticents égoïstes du bien fait de la mondialisation.
                  Le résultat est pitoyable dans ce qu’on a appelé suivant les modes « pays en voie de développement »...puis tiers..quart monde.
                  Et il me semble que notre petit monde politique français...est un théâtre de marionnettes manipulé et financé par ces grands groupes multinationaux.
                  Regarder les vrais possesseurs des médias qui s’affichent à gauche.
                  Des grands financiers financent la GAUCHE comme la DROITE...et place leurs hommes en politique....creuser les CV de certains de nos élus de gauche traditionnelle....
                  Ces grands groupes financiers et ces multinationales sont devenus les grands FEODAUX de notre monde...plus puissants que les Etats...leur religion est cette version de la mondialisation.
                  Ce sont des mafieux.
                  Question sémantique droite/gauche...c’était à l’origine les places dans un hémicycle, puis cela a eu un véritable sens pendant près de 2 siècles...mais aujourd’hui, je doute et j’ai peur que cela serve de paravent à ceux qui tirent les ficelles pour cacher leurs coupables activités.
                  Bien amicalement


                • manusan 6 août 2011 08:42

                  Les bankster cherchent à faire dégrader la note US pour se faire encore plus d’argent sur le dos des américains.

                  Max Keiser l’explique ici :

                  http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=2937#NAVIGATION


                  • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 11:06

                    merci, manusan de mettre ce lien. je voulais le retrouver.
                    Son explication est en effet parfaitement claire et on rigole quand ils prennent leurs airs éffarés : « la note est baissée !!!! »
                    Rigolos !


                  • manusan 6 août 2011 11:33

                    salut Ariane

                    ci joint la liste complète des videos du site :

                    http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables_Liste.php

                    dans la section Argents banques ... , tu as des perles en interview et reportages.

                    ... et un paquet de réactions saignantes de Max Keiser.


                  • Fergus Fergus 6 août 2011 09:03

                    Bonjour, Ariane.

                    Belle réactivité. Prends-tu qund même le temps de dormir un peu ?

                    Cette claque historique infligée par Standard & Poor’s frappe non seulement les Etats-Unis, mais aussi l’Europe où nos dirigeants ne sont pas plus crédibles qu’Obama. Bref, les vagues risquent encore d’être nombreuses et dévastatrices. Craignant un tsunami à Wall Street, l’agence a d’ailleurs soigneusement attendu la fin des cotations. A noter aussi que cette agence vient immédiateemnt de placer les USA en nouveau risque de dégradation. Reste à voir comment vont réagir les deux autres agences occidentales...

                    Que va-t-il se passer ? A vrai dire, tout le monde l’ignore, les économistes ayant à cet égard autant d’avis qu’il existe de ces experts sur la planète. Une chose est sûre : le capitalisme est terriblement malade et ceux qui le servent et ne lui appliquent que des remèdes placebo sont des escrocs relativement aux peuples. Le plus inquiétant est quand même que cette crise ouverte et grave qui s’ouvre va une nouvelle fois toucher prioritairement les plus modestes.

                    Hier, Bouzou ne disait pas autre chose sur une antenne à propos de la France : il va falloir trouver du fric et le prendre principalement là où il est le plus facile à collecter : sur la TVA et la CSG. Bonjour les dégâts !

                    Tout cela du fait de l’incurie et du cynisme d’une poignée de décideurs au service des spéculateurs. Jamais en France le nombre desSDF et des victimes de la rue n’a été aussi grand. Gageons qu’il va encore augmenter sans que cela froisse une seconde le matamore élyséen qui s’est si souvent poussé du col alors qu’il a multiplié les conneries de gouvernance.

                    Cordiales saluatations.


                    • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 11:09

                      Bonjour, fergus,

                      Coup du hasard. Je m’étais couchée tôt pour une fois. je me réveille à 2h et je tombe là-dessus. mais au départ les deux seules sources Tahiti et la Suisse !!!
                      le manque de réaction des medias mainsteam a été tragique. Comme s’ils attendaient des ordres..

                      il faut frapper un grand coup. arrêter la spéculation , les bourses et l’usure.
                      On ne doit pas faire de l’argent avec de l’argent.

                      Seul le travail a cette valeur !
                      Fini les traders !


                    • Defrance Defrance 6 août 2011 09:08

                      Bonjour Ariane Walter,

                      Il faut que, partout dans le monde, la politique normalement issue des urnes , prennent le pas sur la finance et non pas l’inverse !

                      Il faut indicer la valeur de TOUTES LES MONNAIES sur la valeur du Mètre cube d’eau potable, cela peut paraitre original, mais c’est en fait la dernière ressource qui nous permettra de vivre ? On va même la chercher sur MARS !


                      • Croa Croa 6 août 2011 23:21

                        L.’eau étant la vie même, elle devrait être gratuite ! smiley

                        Si l’eau est la référence c’est que tout doit être gratuit ! smiley smiley smiley smiley

                         smiley smiley Que vive l’ère de la gratuité !  smiley smiley


                      • titi 8 août 2011 08:56

                        @Croa...

                        L’eau est déjà gratuite... car en France c’est un droit.

                        Si vous ne pouvez pas la payer, elle ne peut pas etre coupée (contrairement à l’electricité)


                      • Robert GIL ROBERT GIL 6 août 2011 09:09

                        En fait c’est l’aboutissement d’une longue serie de decisions fiscales commencé sous Reagan. Savez_vous par exemple qu’en 1944, les Américains les plus riches payaient 94 % d’impôt sur le revenu Vous avez bien lu : 94 % d’impôt sur le revenu....Lire :

                        http://2ccr.unblog.fr/2010/11/21/modele-americain/


                        • Fergus Fergus 6 août 2011 10:47

                          Bonjour, Robert.

                          Ce fait est effectivement trop peu connu des Français. Et le fait est que le grand tournant à été celui de l’ultralibéralisme amorcé par Reagan et Thatcher. On en mesure aujourd’hui à les conséquences en termes d’inscérité financière et de désastre social.


                        • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 11:10

                          Robert, defrance, fergus,
                          Entièrement d’accord avec vous.


                        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 7 août 2011 04:02

                          @ Fergus. 


                           Les écarts entre riches et pauvres aux USA ont diminué jusqu’en 1976, ce qui correspond au « Trente Glorieuses », puis ont augmenté brutalement jusqu’a la crise actuelle. Ce n’est pas une coïncidence


                          PJCA


                           

                        • joletaxi 6 août 2011 09:11

                          Bonjour Ariane


                          dites donc, ça y est, DSK a fait votre chèque ?
                          On attendait la suite, cela devenait palpitant,vous me trouvez déçu.

                          J’ai pas tout compris dans cet article.
                          En fait j’ai rien compris.
                          Pourtant j’ai déjà pas mal lu sur le sujet,qui est très complexe,aussi complexe que la société US.
                          Si je résume votre article, on peut conclure :
                          -les riches sont un cancer de la société.
                          -le seul but des riches, c’est d’appauvrir le plus de monde possible ?

                          Pourtant, on a déjà expérimenté ça non ?En 17, il faisait pas bon être riche dans certaines contrées.Résultat:90 ans de souffrances de privations, de massacres, le tout dans un pays aux potentialités énormes,qui aurait sans doute été la plus grande nation mondiale s’ils n’avaient connu ce « bonheur »
                          Dites-moi, si toute la population devient pauvre,comment ils font les riches pour devenir encore plus riches ?

                          Vous voyez j’ai rien compris.

                          • Defrance Defrance 6 août 2011 09:29

                            Non Joletaxi,

                             En fait c’est comme les impôts Trop de trop riches tue les riches, comme trop d’impôts tue l’impôt ?

                             Tout le monde a envie de vivre correctement, le problème est que la richesse MONDIALE est finie ( contraire de infini) et que par conséquent l’argent du riche appauvri quelqu’un d’autre ? Alors un peu d’argent ppour tous et moins pour ceux qui en ont TROP ? ex 1000€ /jour, pour quoi faire ?

                             Il ne tombe que quelques tonnes de météorites par jour sur notre planete qui compensent a peine ce que l’on balance d’ans l’univers ?
                             
                             


                          • flesh flesh 6 août 2011 09:37

                            En effet on voit... 

                            Pol Pot c’est pas bien donc il faut soutenir Wall Street.

                            Au secours les raccourcis foireux. 


                          • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 10:12

                            Defrance, bonjour,

                            Il y a une série de riches, de banquiers qui jouissent de cette situation comme des poissons dans l’eau !
                            Et si personne ne met le holà, ils continueront tranquillement , vivant dans leurs enclaves dorées.

                            Sinon, vous avez raison de noter qu’on ne peut plus avoir pour objectif la croissance mais la réparation de notre monde dans tous les domaines possibles. les dégâts sont monstrueux.

                            Et pour faire cela, on a besoin d’hommes justes et pas d’hommes riches qui donnent trois choses :
                            à leurs semblables :
                            -la possibilité de se nourrir
                            -la possibilité de se loger.
                            -la possibilité, d’apprendre et de créer librement.

                            Mais il me semble que c’était le programme de Kadhafi pour la Libye !!!!!!!!


                          • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 10:19

                            Jo, moi aussi, j’ai mis du temps à comprendre, parce que ce n’est pas notre monde.

                            D’une part , chaque mot est à la fois positif et négatif.
                            Ainsi pour riche , celui qui par sa richesse, obtenue avec l’aide des autres, aide lesautres, voilà qui est parfait.
                            pour celui qui transforme le monde en plaine de Moscou parce qu’il gagne de l’argent dans les incendies, c’est une catastrophe.
                            ce n’est pas la richesse qui est un mal, c’est la folie dévastatrice à laquelle nous assistons.

                            Certains riches , ceux qui spéculent sur les matières premières, ceux qui volent les matières premières des Etats en ne laissant que peanut aux peuples sont de grands criminels.

                            il faut dégager nos Etats des grands criminels qui les gouvernent.
                            tant que nous n’aurons pas le courage d’opposer un non formel et non violent ,je le signale, à cette gabegie, nous serons condamnés.

                            Il nous faut réfléchir, nous organiser.


                          • Defrance Defrance 6 août 2011 12:24


                             Comme en 1945 : Peine de mort si récidive de spéculation sur la nourriture ? Je suis contre la peine de mort mais il y a des cas ou c’est le SEUL moyen de protéger la majorité ?



                          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 août 2011 12:48

                            Pas besoin de la peine de mort, ni même de la prison. Une simple menace d’expropriation de leurs biens devrait suffire pour mettre ces sangsues matérialistes aux ordres. La seule perspective de voir leur 4x4 saisi par l’Etat ne manquerait pas de les transformer en doux agneaux.


                          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 août 2011 12:50

                            Encore faudrait-il qu’il y ait un Etat digne de ce nom...


                          • Defrance Defrance 6 août 2011 13:53

                            Commencé en Bretagne, la Police utilise une Mercedes confisquée a un truand !


                          • titi 8 août 2011 09:01

                            « Commencé en Bretagne, la Police utilise une Mercedes confisquée a un truand »

                            Mouais...

                            Quand il faudra changer le train de pneus, je pense qu’on s’apercevra que ce n’est pas une si bonne idée...


                          • Roosevelt_vs_Keynes 6 août 2011 09:30

                            Et pas un mot sur la solution pour laquelle même les Indignés se battent en Europe : le Glass-Steagall.

                            Ariane, ça vous excite la mort des pauvres ?


                            • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 10:06

                              Roosevelt,
                              je sais bien que c’est une des grandes solutions de base. Qu’il faut commencer par ça.
                              Mais plus encore.
                              Il faut interdire l’usure de l’argent.
                              interdire les bourses.
                              ne laisser qu’à L’Etat le soin
                              -de payer les employés
                              -De donner des crédits gratuits.

                              Le fric n’est qu’un signe pas une valeur.

                              je n’en ai pas parlé. mais je sais que vous le faites très bien. ce n’est pas négligence de ma part car cet article n’est qu’une manière d’ouvrir le débat.
                              Bien à vous.


                            • Fergus Fergus 6 août 2011 10:54

                              Bonjour, Ariane.

                              Non, il ne faut pas interdire les bourses car elles sont en principe un moyen pour les entreprises de lever de l’argent et de financer leur développement et leurs investissements productifs. Donc un moyen de créer de l’emploi.

                              Le problème est que la finance mondiale a été gravement dévoyée au profit de fonds éminemment spéculatifs et par l’émergence de paradis fiscaux. C’est tout cela qui devcarit faire l’objet d’un garnd coup de balai pour en revenir aux fondamentaux. Bref, il y a urgence à récréer une économie réellement régulée et au service des entreprises, non des profits exorbitants réalisés par une minorité de rapaces dénués de plus pletite once de moralité.



                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 août 2011 13:00

                              Je rejoins Fergus sur ce point. Il ne faut pas interdire les bourses mais, comme pour les banques, il convient de les réguler sévérement par la Loi et les placer sous la surveillance de représentants de l’Etat, élus de préférence, qui seraient investis d’une autorité équivalente à celle des préfets. Il faut faire entrer la République dans les secteurs clés de l’économie et de la Finance, comme avant, quand le monde tournait rond.


                            • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 13:09

                              fergus, peachy,

                              je connais évidemment le mécanisme des bourses.
                              vous avez un projet. Qq’un vous prête de l’argent et il est remboursé par des dividendes. jusqu’à ce qu’il retire tout s’il trouve mieux ailleurs.

                              C’est là qu’est le pb. Comment voulez-vous l’empêcher de vous plaquer s’il en a envie ????
                              Il faut quand même ouvrir les yeux.
                              le but de ceux qui placent en bourse n’est pas de créer de belles et bonnes industries pour la patrie mais de faire des bénefs , EUX.
                              C’est un système malsain et caduc.
                              Des règles ? mais ce sont ceux qui les édictent qui rendent le système perméable à leur fantaisie.
                              Seul un Etat citoyen doit avoir ce pouvoir. La photo est une fausse manip. mais bon....


                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 août 2011 13:54

                              Bonjour Ariane.

                              « Des règles ? mais ce sont ceux qui les édictent qui rendent le système perméable à leur fantaisie. Seul un Etat citoyen doit avoir ce pouvoir. »

                              Entièrement d’accord.


                            • Defrance Defrance 6 août 2011 13:56

                              Pas d’accord Peachy,

                               Celui qui place son argent en Bourse veut, ou au minimum souhaite récupérer plus que ce qu’il y a mis, pour le COMMENT, il s’en fout royalement ?


                            • Fergus Fergus 6 août 2011 17:31

                              @ Ariane.

                              Les bourses régulées de manière drastique ne sont pas nécessairement une source de problèmes. N’oubliez pas que les supprimer, c’est revenir à une économie du 19e siècle basée sur les prêts d’affaires bancaires et sur les petits arrangements entre gens fortunés. Pas sûr que le retour à un tel système soit moins opaque et plus moral que le fonctionnement normal d’un financement public via les bourses. Je suis même certain du contraire.

                              Bonne fin d’après-midi.


                            • jaja jaja 6 août 2011 17:42

                              Tout dépend ce qu’il reste d’économie privée. Si les banques sont toutes nationalisées ainsi que les grosses et moyennes entreprises et donc les fortunés expropriés sans indemnités, l’affaire se présente tout à fait différemment... et la bourse n’a plus aucune utilité pour personne...


                            • wesson wesson 7 août 2011 00:29

                              "Non, il ne faut pas interdire les bourses car elles sont en principe un moyen pour les entreprises de lever de l’argent et de financer leur développement et leurs investissements productifs. Donc un moyen de créer de l’emploi.« 

                              ça désolé Fergus, je ne peux pas laisser passer.

                              Ce que vous dites là, c’est effectivement la »plaquette publicitaire" des bourses, sauf que ce raisonnement est faux de bout en bout.

                              D’une part, l’argent investi de la bourse vers les entreprises s’appelle le 1er marché, et comparé au volume global, c’est comme la recette du paté d’alouette. Une alouette de 1er marché pour un cheval de second marché (transaction de gré à gré qui ne rapporte strictement rien aux entreprises).

                              Et d’autre part, lorsqu’une entreprise lève des capitaux en bourse, ce n’est pas gratuit, voire même cela coute très cher : Les détenteurs d’action vont exiger de la part de l’entreprise un rendement énorme à court terme quitte à massacrer l’outil, et si l’équipe dirigeante n’est pas d’accord, elle se fait remplacer aussi sec par une plus compréhensive.

                              C’est pourquoi en réalité aujourd’hui encore et comme hier, les entreprises se financent principalement par des emprunts bancaires à la papa, en tout cas pour 74% des cas, le reste étant partagé par la croissance interne ou l’apport des dirigeants. en tout cas le financement des entreprises par la bourse n’est que à la marge, et les flux de capitaux se sont depuis belle lurette inversés : La bourse coute beaucoup plus aux entreprises qu’elle ne rapporte.

                              Je pourrai même aller plus loin en disant que ce problème est systémique - donc non régulable autrement que par l’interdiction pure et simple. En voici la raison : lorsqu’une entreprise investit, elle le fait sur le temps long, en achetant par exemple de nouvelles machines. Bref, c’est un investissement fait sur le long terme duquel elle ne peut se dégager en cours de route. Par contre, une action peut être acheté et revendu une milliseconde après, et sans aucun préjudice. De cette manière, des spéculateurs peuvent acheter une entreprise en faisant main basse sur assez d’action, puis ensuite la dépecer tout en pillant l’outil industriel, pour ensuite se débarrasser des actions une fois le carnage fait.

                              Il est là le problème fondamental de la bourse : le privilège de pouvoir acheter et revendre à tout instant est un privilège exorbitant qui justifie à lui tout seul de cravacher toute entreprise pour lui faire cracher ses 15 % de ROE (Return On Equity), ou on la dépèce !

                              Bref, et pour revenir à votre interrogation, non, la bourse n’est absolument pas indispensable au financement des entreprises, et oui, un jour il faudra en faire le bilan en terme d’utilité économique, et pourquoi pas envisager de fermer la boutique !


                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 7 août 2011 01:18

                              @ Wesson, jaja et Defrance

                              Vous avez raison mais une régulation réelle, sévère et contrôlée pourrait avoir autant de vertu qu’une nationalisation. Evidemment, si ces brigands refusent d’entendre raison, s’ils persévèrent, alors il faudra passer à l’étape suivante et les exproprier sommairement. Essayons au moins de les raisonner avant de les liquider.

                              De toute façon, à la fin, on les aura.


                            • Vipère Vipère 7 août 2011 01:33

                              A Peachy, 

                              Foin d"angélisme, comment concrètement, raisonner des spéculateurs ? Quels sont les leviers juridiques, les articles de lois interdisant la spéculation en bourse ?


                            • Ariane Walter Ariane Walter 7 août 2011 01:37

                              oui, raisonner des spéculateurs, impossible.
                              Leur raison c’est « spéculons ! »

                              il faut un nouveau dracon draconien.


                            • Vipère Vipère 7 août 2011 02:59

                              Peachy, les fonds spéculatifs les plus agressifs se sont attaqués à l’Italie et n’hésiteront pas à tester la France.

                              Dans le cadre de l’Eurogroup, aucune loi n’encadre, ni n’interdit la spéculation sur la dette des Etats. Le Parlement Européen s’oppose aux gouvernements des 27 sur la réponse à donner à la crise des finances publiques. Il veut interdire la spéculation sur les dettes des Etats et encadrer, d’une part les produits dérivés, d’autre part, les ventes à découvert.

                              La balle est clairement dans le camp des politiques à s’unir pour faire front contre les marchés.


                            • Antoine Diederick 7 août 2011 08:43

                              d’accord aussi avec Fergus, le marché des valeurs doit être le lieu de l’initiative non pas celui de la loterie...


                            • Winston Smith 7 août 2011 09:53

                              « Et d’autre part, lorsqu’une entreprise lève des capitaux en bourse, ce n’est pas gratuit, voire même cela coute très cher : Les détenteurs d’action vont exiger de la part de l’entreprise un rendement énorme à court terme quitte à massacrer l’outil, et si l’équipe dirigeante n’est pas d’accord, elle se fait remplacer aussi sec par une plus compréhensive. »


                              Les bourses coûte moins cher que les banques, car, justement, l’intermédiaire que constitue les banque saute.
                              Par ailleurs, votre idée est DELIRANTE : les actionnaires sont propriétaire de la société, c’est à eux, tout est à eux : pourquoi la massacrer ???


                              «  En voici la raison : lorsqu’une entreprise investit, elle le fait sur le temps long, en achetant par exemple de nouvelles machines. Bref, c’est un investissement fait sur le long terme duquel elle ne peut se dégager en cours de route. Par contre, une action peut être acheté et revendu une milliseconde après, et sans aucun préjudice. »

                              Exact. Sans aucun préjudice pour l’entreprise, vous le reconnaissez.
                              Et effectivement, la Bourse permet des investissement à long terme grâce à ces ventes (car qui voudrait mettre de l’argent bloqué dans une entreprise pendant des années ??), comme le prouve le fait qu’une bonne partie des entreprise coté aux US ne rapporte pas un sous car elles sont jeunes.


                              « Il est là le problème fondamental de la bourse : le privilège de pouvoir acheter et revendre à tout instant est un privilège exorbitant »

                              Un privilège est une Loi personnel, comme le statut de la fonction public, ce qui n’est pas du tout le cas ici : la Loi n’interdit à personne d’investir en Bourse.

                            • Ariane Walter Ariane Walter 7 août 2011 10:11

                              la bourse est une institution dévoyée, utilisée par des mafias au sens strict de ce mot.
                              Ainsi, lors du 11 sept, les ordres baissiers sur les compagnies aériennes et haussiers sur raythorn (armes) qui ont rapporté des sommes folles.
                              Elle doit être sévèrement réglementée. Au moins.


                            • Ariane Walter Ariane Walter 7 août 2011 10:12

                              C’est le moins que l’on doive exiger.


                            • Fergus Fergus 7 août 2011 10:12

                              Salut, Wesson.

                              Ce que tu décris, ce sont les bourses telles qu’elles sont devenues, pas ce qu’elles n’auraient jamais dû cessé d’être : des intermédiaires entre les entreprises et des investisseurs rémunérés sur les résultats des boîtes cotées, pas sur de scandaleux mécanismes spéculatifs.

                              Bonne journée.


                            • wesson wesson 7 août 2011 13:19

                              bonjour à tous,

                              @winston smith
                              "Par ailleurs, votre idée est DELIRANTE : les actionnaires sont propriétaire de la société, c’est à eux, tout est à eux : pourquoi la massacrer ???"

                              pour une raison très simple : il n’ont pas à en assumer les conséquences car une fois l’action vendue, c’est fini pour eux ils ont empoché la plus value, et c’est au suivant de se démerder, et en général le suivant, c’est le petit porteur qui est très souvent le dindon de cette farce.
                              La plupart des investisseurs, que ce soit en bourse ou direct, n’ont que une très vague connaissance de ce que on leur fourgue, qui plus est c’est souvent un organisme tiers - cabinet d’audit genre kpmg, qui l’évalue. De cette manière, on peut très bien présenter comme hyper rentable une entreprise à l’agonie, et les gogos de s’y ruer avec délectation.

                              pour aller plus avant, et aussi répondre à Fergus que je salue, il est vain d’en appeler à un sursaut éthique pour réguler le système, car dans les finances comme dans la physique, les situations sont toujours conformes à leur concept. Pour donner un exemple parlant, si on rétabli le droit de travailler pour les enfants à partir de 8 ans, il ne faudra pas s’étonner qu’ils ne viennent plus à l’école, ni compter sur le sens éthique des parents pour les y forcer ! L’échange des actions à la nanoseconde permet de réaliser des profits extraordinaires sans jamais subir la moindre conséquence de ce parasitisme, ne pas en profiter pour une banque ou une salle des marché serait une faute professionnelle, qui de toute manière la conduirait à la mort.

                              C’est pourquoi le seul vrai moyen de réguler n’est pas de faire un fumeux appel à l’éthique, chose qui ne fonctionne pas depuis que le monde et monde, mais d’interdire purement et simplement.

                              Allez, dans un soucis de réponse graduée, on pourrait considérer d’allonger le temps de possession des actions, par exemple en autorisant leur revente que au bout d’une période de 3 mois .... c’est pas très long 3 mois ....


                            • Ariane Walter Ariane Walter 7 août 2011 13:44

                              Entièrement d’accord Wesson.
                              on ne moralise pas un système dont le mécanisme est destructeur.On l’interdit. Même pas 3 mois.


                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 7 août 2011 15:22

                              @ Wesson.

                              « ...allonger le temps de possession des actions. »

                              Une vieille et bonne idée jamais mise en pratique, sauf - curieusement - pour les petits porteurs et les salariés qui contractent des placements par capital obligation via les PEG et les PEE. Sinon, trois mois, ça me paraît court. Pour éviter la spéculation il faudrait que le délais de cession dépasse au moins le temps d’un exercice comptable. L’idéal serait une période de plusieurs années. Après tout, ce qui est légalement obligatoire pour un modeste salarié isolé devrait l’être - à plus forte raison - pour les fonds d’investissement, les fonds de pension et les traders cocaïnomanes des banques.


                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 7 août 2011 15:33

                              Et ça donnerait l’occasion aux néolibéraux et autres ultra-capitalistes de prouver que leur attachement poignant au principe de « propriété » n’est pas que proverbial.  smiley smiley


                            • Vipère Vipère 7 août 2011 16:31

                               A Wesson, Vous dites : « La plupart des invesstisseurs que ce soit en bourse ou direct »

                              Pour jouer en bourse, n’importe quel invesstisseur passer par un courtier, une plateforme qui donne vos ordres et vous donnera le cours en temps réel, aucune possibilité de passer ses ordres en direct, à ma connaissance, à moins que vous démontriez le contraire.

                              Et jouer en bourse pour un petit porteur n’est pas forcément rentable et risque de vous coûter de l’argent au final.

                              Pourquoi ? parce que la plupart des frais de bourse sont constants pour des sommers inférieurs à 1000 E et jouer moins implique des frais non optiisés.


                            • Winston Smith 7 août 2011 17:12

                              « pour une raison très simple : il n’ont pas à en assumer les conséquences car une fois l’action vendue, c’est fini pour eux ils ont empoché la plus value, et c’est au suivant de se démerder, et en général le suivant, c’est le petit porteur qui est très souvent le dindon de cette farce. »


                              Vous prenez les gens pour des cons ?

                              Si vous me vendez votre porte monnaie contenant 100 euros disons 110 euros, il est EVIDENT que si vous retirez 50 euros de dedans, je n’accepte plus de le payer que 60 euros !


                              « on ne moralise pas un système »

                              Vous n’avez de toute façon pas à imposer vos croyances aux autres.

                              Pareil pour une société.


                              « La plupart des investisseurs, que ce soit en bourse ou direct, n’ont que une très vague connaissance de ce que on leur fourgue, qui plus est c’est souvent un organisme tiers - cabinet d’audit genre kpmg, qui l’évalue. De cette manière, on peut très bien présenter comme hyper rentable une entreprise à l’agonie, et les gogos de s’y ruer avec délectation. »

                              Hilarant ! Vous prenez vraiment les gens pour des cons !


                              « L’échange des actions à la nanoseconde permet de réaliser des profits extraordinaires sans jamais subir la moindre conséquence de ce parasitisme, ne pas en profiter pour une banque ou une salle des marché serait une faute professionnelle, qui de toute manière la conduirait à la mort. »

                              Quelle « parasitisme » ?? Comprend pas..


                              « Allez, dans un soucis de réponse graduée, on pourrait considérer d’allonger le temps de possession des actions, par exemple en autorisant leur revente que au bout d’une période de 3 mois .... c’est pas très long 3 mois .... »


                              Pour le coup, les actionnaires prendrez vraiment le contrôle de la boite au lieu, comme actuellement, de laisser les coudés franche aux salariés. Ca peut être rigolo.
                              Par contre, forcément, plus beaucoup de personne n’investiraient, et, ca ne bloquerait en rien la spéculation..
                              Bien entendu, il faudrait payer les salarié tout les 3 mois également, pour aligner la trésorerie avec les payes..





                            • Pépé le Moco 7 août 2011 20:33

                              Entièrement d’accord avec Ariane et Wesson, une fermeture des bourses serait indispensable (Frédéric LORDON l’a évoqué dès mars 2010 - Ecouter la partie : 6/12).

                              Cette décision doit être accompagnée par la nationalisation d’Euro Clear et Clearstream afin de connaître les sociétés et individus qui ont effectué des transactions antérieures avec les différents paradis fiscaux et de condamner ces malfrats.


                            • Ariane Walter Ariane Walter 7 août 2011 20:35

                              Excellent et merci pour le lien


                            • Abdu Abdu 8 août 2011 04:55

                              «  les actionnaires sont propriétaire de la société, c’est à eux, tout est à eux : pourquoi la massacrer ??? »
                              Parce qu’ils ne sont pas propriétaires de la société mais propriétaires d’actions et que leur seul intérêt est le rendement de ces actions.
                              C’est comme ça que ça marche. C’est du vécu, pas la peine de chercher à me convaincre du contraire je l’ai vu.
                              La plupart des actionnaires ignorent même comment le rendement de leur argent est réalisé.



                            • Francis, agnotologue JL 8 août 2011 07:16

                              « La plupart des actionnaires ignorent même comment le rendement de leur argent est réalisé. » (Abdu)

                              C’est tellement vrai que c’est pou ça que Madoff a pu berner autant de personnes qui se vantent d’être riches parce qu’intelligentes - ou le contraire, allez savoir !


                            • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 10:03

                              Bonjour Barre,
                              Merci pour votre article.

                              Il y a un point enfantin dans toutes ces histoires, au sujet de la « reprise de la croissance »si tant est que cette notion ne soit complètement dépassée, mais admettons, c’est que des pauvres n’achètent pas.
                              C’est aux pauvres qu’il faut donner de l’argent pour que la croissance reparte, pas aux banques.
                              Quelquu’n d’intelligent, leur donnerait tout de suite 2000 euros par mois pour aller faire leur course.
                              ce serait de l’argent local, national qui n’existerait qu’en fonction des possibilités d’échange. De l’argent pour mangeret se loger. cela ferait bcp d’argent. On s’en fout. car cet argent en rapporterait le double.
                              C’est la valeur-travail qui doit être l’étalon-or.
                              Il ne faut pas un seul chômeur dans un pays.


                            • Defrance Defrance 6 août 2011 11:47

                               Ariane, ne vous laissez pas enfumer, la croissance n’existe pas !

                               Le monde n’est qu’ une balance, pour avoir de la croissance quelque part, il faut de la décroissance ailleurs ?
                               encore un bel exemple d’Alex le Picard !

                              PS hors sujet, n’y a t il pas un problème technique, voire une attaque sur le site d’Agoravox ? ( plus d’emoticons, plus de barre verte pour le OUI, connexion TRES LONGUE sur static.agoravox.fr ??????


                            • Croa Croa 7 août 2011 00:09

                              «  car on a le sentiment que le poids de la dette empêche toute possibilité de croissance, »

                              La croissance étant une nuisance sociale nous devrions être contents !

                              La bourse dévisse parce qu’elle a en effet besoin de croissance mais le crédit aussi à cause de l’usure, laquelle porte bien son nom : à trop tirer sur la corde elle casse ! Mais tout ça n’a rien à voir avec la réalité sauf à propos du facteur « croissance » imposé à tout et à tous par quelques escrocs.

                              Conclusion : Il ne faut pas solder les dettes, si tant est que ce soit possible. Le monde réel ne s’écroulera pas !


                            • wesson wesson 7 août 2011 14:19

                              « Les seuls gagnants sont les acheteurs d’or »

                              Actuellement sur Internet sévit une publicité féroce pour faire acheter de l’or. Et dans le rôle des publicitaires, vous avez Jovanovic, Max keiser, etc etc.... Même si leur analyse est pour une bonne partie assez juste, leur but est quand même très clair.

                              Ce que les gens doivent savoir, c’est que l’or et les métaux précieux se spéculent aussi bien que tout le reste, et je dirai même qu’il se spéculent mieux !

                              En ce moment des quantités de personnes veulent en acheter pensant sauver leurs économies et le font au plus mauvais moment : Lorsque le prix est au plus haut... Il y a de très forte chances pour qu’ils se fassent arnaquer, car lorsque l’or sera spéculé à la baisse, ils ne pourront strictement rien y faire.

                              Bref, à mon sens acheter de l’or aujourd’hui, c’est se préparer des lendemain de pigeon !

                              Pour parachever la phrase cité, avec une proposition plus correcte, je dirai que les seuls gagnants sont ceux qui ont acheté de l’or lorsqu’il ne valait pas cher et qui sont en train de le revendre en douce, tout en conseillant à tout le monde d’en acheter.


                            • jluc 7 août 2011 14:37

                              les seuls gagnants sont ceux qui ont acheté de l’or lorsqu’il ne valait pas cher et qui sont en train de le revendre en douce, tout en conseillant à tout le monde d’en acheter.

                              Sarkozy a vendu l’or de la France à un moment où il ne valait pas très cher, à « je ne sais qui  » ! A mon avis, il est près à accepter l’offre de revente.


                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 7 août 2011 15:46

                              L’année dernière l’Islande a répudié ses dettes et ne s’en porte pas plus mal. Dans l’affaire les seuls perdants sont les banques avides de fric, les traders, les fonds d’investissement britannique et les imbéciles qui ont cru sur parole leur conseiller financier. Tant pis pour eux... fallait pas jouer au casino.


                            • titi 8 août 2011 09:39

                              Mouais...

                              Par contre l’Islande ne pourra plus dépenser plus que ce qu’elle ne gagne, car plus personne ne lui pretera.

                              Ca aurait été aussi simple de commencer par ça : ne dépenser que ce qu’on a.


                            • titi 8 août 2011 09:41

                              En suivant votre lien j’arrive sur :

                              « Notre pouvoir d’achat fut cryogénisé en l’espace de quelques semaines à peine. La couronne a perdu près de 50% de sa valeur par rapport au dollar en l’espace de 30 jours et le pays enregistre une inflation de l’ordre de 15%. »

                              Bah alors ?? Je croyais que l’inflation était un fantasme pour empêcher les Etat de fabriquer l’argent dont ils avaient besoin ???


                            • herbe herbe 6 août 2011 09:38

                              Merci pour le ton de l’article Ariane smiley !

                              En ce qui concerne les agences de notation il est utile de se remettre en mémoires certains faits :

                              http://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_des_subprimes#Le_r.C3.B4le_des_agences_de_notation
                              http://www.sicavonline.fr/index.cfm?action=m_actu&ida=191580-Crise-du-subprime-quel-role-ont-joue-les-agences-de-notation
                              http://fr.wikipedia.org/wiki/Agence_de_notation_financi%C3%A8re#R.C3.B4le_dans_la_crise_des_subprimes

                              Et poursuivons l’analyse la plus objective possible en s’appuyant par exemple sur wikipedia :

                              http://fr.wikipedia.org/wiki/Agence_de_notation_financi%C3%A8re

                              ça commence comme ça :

                              "Contrairement aux agences de notation sociétale, ces agences n’incluent aucun critère environnemental ou social dans leur notation. Les seuls critères d’évaluation pris en compte sont des critères financiers. Par conséquent, ces agences évaluent les risques purement financiers, et non des risques plus globaux en rapport avec des critères de développement durable.

                              Les notations de ces agences sont étudiées attentivement par les marchés financiers, comme on a pu le constater lors de la crise grecque de 2010.

                              Les agences de notation financière sont des entreprises rémunérées par le demandeur de notation.« 

                              et dans le chapitre critiques : http://fr.wikipedia.org/wiki/Agence_de_notation_financi%C3%A8re#Critiques

                              On y lit ce sur quoi que les agences d’ailleurs insistent :

                               »Les agences de notation financière insistent sur le fait que leur notation est une opinion.« 

                              et aussi :

                               »les agences ne garantissent rien à personne et ne sont pas responsables des conséquences de décisions prises d’après cette opinion."

                              c’est clair non ?

                              Alors les marchés financiers comme les états sont chamboulés par une opinion !!!

                              Décidément les rois sont nus !!! Il suffit juste d’ouvrir les yeux et de la constater, pas besoin d’attendre le retour pour la fessée d’ET smiley


                              • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 09:58

                                Bonjour herbe,
                                Mieux vaut en rire n’est-ce pas ?

                                En ce qui concerne l’opinion, la fameuse « confiance » qui règle tout, il y a une phrase qui m’amuse bcp, c’est l’éternelle « les marchés sont rassurés ». Même s’il est évident qu’ils auraient tout pour être angoissés ! mais faire semblant et continuer à jouer, c’est leur mode de vie.



                                • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 09:55

                                  le plus dur est toujours à venir...Autrement, comment ferait-on peur aux gens ??????


                                • Fergus Fergus 6 août 2011 09:42

                                  Dans ce contexte, dommage que le FMI ait perdu DSK : lui avait les bourses en forme !


                                  • joletaxi 6 août 2011 09:48

                                    Voilà au moins un commentaire qui fait naître une petite fleur sur ce tas de m....

                                    bravo,vous m’avez fait débuté la journée par un sourire.

                                  • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 09:54

                                    Cher fergus,

                                    hé oui ! on y a perdu ! Ah ! DSK ! Il t’aurait attrapé mademoiselle Moody’s par les cheveux, il te lui en aurait mis plein les narines et elle aurait cessé de faire la mijaurée ! mais c’est bien connu ! En ce monde d’avatars, les meilleurs partent !


                                  • Defrance Defrance 6 août 2011 12:28

                                     Ariane a probablement raison, Lagarde sera plus facile a « enfiler » que le DSK ( même si j’ai de gros doute sur sa socialité )


                                  • Dominique TONIN Dominique TONIN 6 août 2011 09:44

                                    Qui est « Dédé la sardine » ? Fiction ou personnage réel ?


                                    • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 09:51

                                      Lisez le canard enchaïné, Dominique. C’est un mafieux marseillais avec qui Tapie était en prison et avec qui il s’était mis en affaire, promettant de partager le pactole du crédit Lyonnais. J’ai mis un long extrait dans mon article d’hier : FMI Fatalitas !


                                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 7 août 2011 01:31

                                      André Guelfi, alias « Dédé-la-Sardine ». Un ponte du milieu marseillais, compagnon de cellule de Tapie, avec qui Nanard devait partager le « magot » des 285 millions d’euros offert par Lagarde et Sarkozy sur le dos du contribuable. Lien, Nouvel Observateur.


                                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 7 août 2011 01:34

                                      Pas étonnant que vous n’en ayez pas entendu parler, TF1, France Télévision et la presse quotidienne régionale sont restés silencieux sur ce sujet « sensible ». Comme vous le suggère Ariane, lisez la presse. La vraie.


                                    • Yvance77 6 août 2011 09:56

                                      Salut,

                                      Je reviens. Sur BFM la bonne poilade du jour.

                                      En effet, la BCE (notre banque de riches à nous autres Européens) s’apprête à racheter de la bonne dette bien pourrave, de nos amis italiens et espagnols. Pas de souci ! Faut toujours aider ses amis dans la détresse fusse t’elle passagère ou longuette.

                                      Mais ils se posent la question (nos dirigeants tant aimés) de nouvelles taxes qui toucheraient le tout public.

                                      A ce niveau de foutage de gueule c’est de l’ART. Et, pas l’ombre du p"tite révolution qui vient !!!

                                      Ce monde m’étonnera toujours.


                                      • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 10:48

                                        Bonjour Yvance,

                                        pas encore de révolution pcque l’eau dans laquelle nagent les grenouilles est encore simplement chaudasse....

                                        QQs temps encore....


                                      • Marco07 6 août 2011 10:22

                                        Réaction salé de la Chine.

                                        Très diplomatique ! :)

                                        • Marco07 6 août 2011 10:36

                                          Moinssé pour avoir informé ? Ma foi, pyrathome ou un des membres de la clique est dans le coin smiley

                                          Bonjour.

                                        • Marco07 6 août 2011 10:42

                                          Je prends le -1 pour un bonjour.

                                          Je sais que pour ce genre de personne, c’est pas facile d’assembler plus de 2 mots, faire une phrase pour s’exprimer...

                                           smiley

                                        • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 10:49

                                          Moi, je les trouve mollassons les Chinois. En fait ils doivent être potes avec Wall Street. C’est du catch.


                                        • joletaxi 6 août 2011 10:50

                                          Bah on s’en fout Marco,ils s’agit de riches chinois, bien fait s’ils boivent la tasse.


                                          D’ailleurs je ne comprends toute cette inquiétude ?
                                          Le discours n’est-il pas que nous consommons trop, que la terre a ses limites, que nous devons absolument changer de mode de vie ?
                                          Si j’ai bien suivi, on a donc taxé nos « salauds » d’entrepreneurs qui pillent le patrimoine commun, et font mal à Gaia,bien fait pour eux.
                                          Dans le même temps on a ouvert nos marchés aux produits venant des pays émergeant ce qui est formidable,puisque cela a permis à 1 milliards de personnes de sortir de la pauvreté.
                                          Nos industries qui déstabilisent dangereusement le climat sont donc parties vers ces pays émergeant, on les a même payé pour, où ils polluent autant sinon plus, et émettent encore plus de CO2 diabolique,ces pays se basant surtout sur le fossile pour l’énergie(pas fous , ils n’ont pas ces casseroles du diable)
                                          Je ne vois que des avantages à ces politiques :
                                          on a éliminé la pollution,chez nous et du même coup on élimine nos industries qui sucent le sang des pauvre.
                                          On a bien stabilisé le climat,vous avez pu constater que l’on a des hivers comme au bon vieux temps
                                          En éliminant nos industries, nous éliminons nos besoins indécents ’énergie, on peut fermer les centrales nucléaires.
                                          Les gens qui n’y avaient pas pensé,se passent de toutes ces choses inutiles qui les forçaient à accepter un travail pénible.
                                          Ils redécouvrent les joies du tricot, car ils se passent de chauffage l’hiver.
                                          Et en plus ils découvrent la joie de cultiver leurs tomates sur leur balcon.

                                          Vraiment, je ne comprends pas ces inquiétudes, cette nouvelle société de frugalité est là devant nous, sachons en profiter

                                        • Marco07 6 août 2011 10:52

                                          Mouais, mais bon diplomatie oblige. Là sur le coup, il ne leur ont pas fait de cadeau.


                                        • Marco07 6 août 2011 10:56

                                          Jo, c’est vrai que dans tout ce bazar, il y a quelque chose de positif : le retour aux sources, la communion avec mère gaia : -5°C l’hiver.


                                        • Fergus Fergus 6 août 2011 11:01

                                          @ Ariane.

                                          Mollassons, les Chinois ? Sans doute, encore que leur agence de notation ait déjà abaissé la note étasunienne. Mais surtout il ne faut pas oublier que 9 % de leurs avoirs sont investis aux Etats-Unis.


                                        • Marco07 6 août 2011 11:03

                                          Avec le recul, je pense qu’elle en parlait sur le plan sexuel... Mais il ne faut pas faire de généralités, c’est pas parce qu’un Chinois n’a pas été à la hauteur que tous le sont.


                                           smiley

                                        • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 11:55

                                          h" non, je n’ai jamais chinoisé avec un Chinois !!!


                                        • Croa Croa 7 août 2011 00:37

                                          C’est encore plus diplomatique que ça !  smiley

                                          Une façon de dire qu’elle n’a plus besoin d’eux. Elle n’a pas, comme le FMI, le moyen de contraindre ses débiteurs à la dette perpétuelle, fussent celles-ci pourtant plus réelles, mais retourne ici leur manière de faire pour exprimer tout autre chose d’aussi méprisant.

                                          (Ceux qui ont moinssé n’ont pas dû comprendre.)


                                        • wesson wesson 7 août 2011 22:04

                                          @ariane

                                          « Moi, je les trouve mollassons les Chinois. En fait ils doivent être potes avec Wall Street. C’est du catch. »

                                          la Chine c’est le prochain pays ou il va y avoir du sport ...

                                          Plus que les dirigeants qui s’en sont mis plein les poches, ce sont les petits, les paysans qui sont allé bosser dans les villes-usines à être payé des clopinettes, et qui commencent à trouver le temps bien long : ils sont en train de se demander si la croissance du pays ne les aurai pas un peu oublié par hasard, et le fait de découvrir que les USA les ont payés en monnaie de singe ne va pas les inciter à une confiance accrue.

                                          Bref, la Chine est actuellement traversée par une agitation sociale qui commence à inquiéter sérieusement, et les printemps arabes montrent un exemple décidément bien ennuyeux pour les dirigeants de ce pays. Bref, ça risque de bouger assez fort bientôt, en Chine.


                                        • Ariane Walter Ariane Walter 7 août 2011 22:30

                                          Wesson,

                                          Vu ainsi, certainement.
                                          J’ai vu certains reportages, comme vous sans doute, sur les conditions de travail en Chine, qui sont insupportables.
                                          mais certains nous diront que ces gens-là vivent mieux même avec trois sous par mois qu’autrefois.

                                          Il n’empêche que , le temps passant, garder des esclaves tranquilles devient de plus en plus difficile.

                                          mais pour les dirigeants chinois , c’est tout autre chose.
                                          Ils la ramènent un peu mais pas bcp. parce qu’ils sont coincés par leurs tonnes de bon du trésor US ? Et qu’ils ont intérêt à ce qu’ils gardent un peu de valeur ?
                                          sans doute...

                                          ca va s’agiter de ts les côtés. Israël aussi...


                                        • joletaxi 6 août 2011 10:55

                                          @Marco

                                          Moinssé pour avoir informé ? 

                                          je ne voudrais pas ruiner votre journée, mais votre remarque m’a fait vérifier, et je caracole en tête.

                                          Par contre qui est ce Mr Smith ? 
                                          un dangereux concurrent il me semble ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès