• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Stratégie du Chaos ; le cas de la Libye

Stratégie du Chaos ; le cas de la Libye

Qu’est devenue la Libye depuis l’intervention sous prétexte « droit-de-l’hommisme » du Tony-Truand duo Sarkozy/BHL en 2011 ? Qu’en est-il de cette intervention militaire et de cette ingérence dans les affaires d’un pays qui ne nous avait rien fait et encore moins demandé quoi que ce soit, sinon par la voix de soi-disant rebelles reçus tels des messies par le philosophe à la chemise ouverte dans je ne sais quel palace parisien ?

On nous avait alors conté, nos medias avaient repris mille fois ce récit, que l’odieux dictateur sanguinaire avait fait tirer sur des milliers et des milliers de manifestants et que le peuple devait être libéré de son joug. Fable qui depuis fut démontée par des observateurs locaux, occidentaux mais pas seulement. Milliers il n’y en eut point, mais quelques centaines, ne représentant qu’eux-mêmes et soutenus par Al Qaida, pourvoyeurs des dépêches terrain auprès de nos grands medias. Il semble bien que les rebelles d’alors…

Qu’est devenue la Libye sinon un chaos orchestre par des multinationales ayant mis la main sur ses ressources pétrolières et un gigantesque terrain d’entrainement pour les fous d’Allah, n’ayant compte tenu de la destruction opérée aucun mal j’imagine à convaincre quelques milliers de ces victimes de notre ingérence à les rallier pour se venger ?

Qu’était la Libye avant, comment vivait le peuple libyen, sous quel régime politique et depuis quand, et qui était véritablement Kadhafi ?

Combien il est difficile dans un court billet de répondre preuves à l’appui tant la désinformation fut stupéfiante, et tant, avouons-le, l’honnêteté intellectuelle oblige à laisser le lecteur non pas seulement émettre un avis (cela, n’importe qui en est capable) mais faire humblement s’il le désire un travail d’investigation pour que cet avis soit a minima réfléchi à partir de sources d’information contradictoires et donc complémentaires.

Plutôt que me lancer dans ce projet aussi fou que mégalomaniaque (celui d’avoir la prétention de rétablir la vérité – comme s’il n’en existait qu’une et une seule), quelques faits, quelques questionnements en guise d’invitations au lecteur d’aller par lui-même fouiller le réel, puisque les canaux d’information existent. Je tâcherai autant que possible de ne pas dépasser cette frontière. Et postule qu’il est évident à mes yeux que je n’y parviendrai que partiellement ici, et que seuls à mes yeux « les petits pas comptent » ici tout du moins.

 

La Libye fut sous Kadhafi, à compter de la nationalisation des ressources pétrolières reprises aux compagnies américaines à compter de son arrivée au pouvoir en 1969, la condition d’un sursaut national. Elle permit pour le peuple libyen la sortie d’un long tunnel, celui dans lequel les peuples africains à qui l’on a confisqué les dividendes de leurs ressources naturelles. Auparavant analphabète dans d’importantes proportions et en proie à une importante mortalité, le peuple libyen devint sur la durée le plus scolarisé, le mieux soigné, le bénéficiaire de mesures sociales exceptionnelles dont nous-mêmes ne bénéficions point (des prêts à taux zéro pour l’acquisition d’un logement, par exemple, qui profitaient à chaque jeune couple, une générosité envers les immigrés, l’emploi de nombre de voisins étrangers dans les projets nationaux, la prise en charge des frais universitaires, y compris dans des universités étrangères etc.).

L’argent du pétrole servit à irriguer le désert et à créer une authentique autosuffisance énergétique profitant non seulement au pays mais à ses voisins. Le colonel et ses affidés purent mettre une partie de cette manne à la disposition de ses voisins, non via des versements aux gouvernants seuls, mais aux habitants, au travers de financements de projets locaux. Dès 1973, il créa politiquement une seconde phase dans le socialisme islamique qu’il entendait, à la suite de Nasser, créer, en confisquant la représentation parlementaire à la petite bourgeoisie nationale qui l’avait captée afin de rendre le pouvoir au peuple.

Convaincu que le système démocratique que nous connaissons tend à une dictature déguisée, il n’eut de cesse, de par ses nombreuses lectures, rencontres, échanges et réflexions, de trouver une voie originale, qu’on peut encore découvrir dans son « Livre vert ».

Défricheur, il commit comme tout un chacun des errements et sans aucun doute des erreurs, mais resta fermement ancré dans cette voie jusqu’au terme de son pouvoir. Il fut et demeure, tant et tant de témoignages l’attestent, aimé par son peuple jusqu’à son assassinat et jusqu’à ce jour. Ne céda jamais sur rien face aux ingérences colonialistes occidentales, et pas davantage sur les principes. Il était ce qu’on nomme aussi un visionnaire, préparant dans de gigantesques projets industriels la Libye à l’après pétrole.

Il fut longtemps considéré en Afrique comme le leader de fait, un « Guide Suprême » en quelque sorte, d’où cette appellation quelque peu mystique et mythifiée qui prête ici à sourire. Il n’exerçait pas à proprement parler le pouvoir de manière solitaire, retranché dans ses palais, mais servait davantage comme le ferait un Ministre des Affaires Étrangères aux pouvoirs consentis par ceux qu’il représentait.

Voici donc le portrait factuel tel que je puis en de gros traits le brosser, à la lumière de témoignages fort nombreux que vous pourrez trouver sur la toile aussi aisément que les portraits à charge auxquels vous êtes habitués.

Ai-je, moi qui n’ai pas plus que vous mis le moindre pied dans ma vie sur place, à trancher ? Je n’ai rencontré qu’une petite dizaine d’acteurs présents pendant puis après la destruction de la Libye en 2011. Cet échantillon ne constitue bien évidemment une preuve et ne me conduisit à aucune certitude Ces quelques témoignages en revanche, par leur précision furent pour moi des éléments déterminants pour ma compréhension personnelle et donc pour ce qui s’appelle ma propre conviction. Laquelle, pas plus que la vôtre, lecteur, n’est transférable sur autrui par un claquement de doigt ou un clic de souris.

Par souci de cohérence (cf plus haut) et souhait d’ouvrir autant que possible les échanges et les interrogations de chacun, je clôturerai comme promis par quelques questions fort simples, auxquels je me garderai bien de répondre ici.

Qu’est devenue la Libye donc depuis 2011 ? A qui profite le crime ? Quid du peuple ? A qui dorénavant ont été transférées les ressources pétrolières ? Qui en la matière avait intérêt et qui aujourd’hui palpe ? Qui est devenu la cible compte tenu de la situation locale ? Y a-t-il uniquement une et une seule cible ? Qui nous a informés et comment de la nécessité d’intervention et pourquoi, et sur quel matelas de croyances et de « faits rapportés » ? Que vaut à nos yeux ce peuple lointain et inconnu, que vaut à nos yeux leur sort ?

Et (pour finir) : ce qui leur est arrivé depuis 6 ans, ont-ils été les premiers, sont-ils et seront-ils les derniers ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.87/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • Layly Victor Layly Victor 15 mars 19:31

    Je vous demande de vous arrêter.
    Il est interdit de s’en prendre au maître de la diplomatie française, j’ai nommé Bernard Henry Lévy.
    Le pauvre Finkielkraut, qui après sa reddition au statut de propagandiste racial, a abandonné définitivement le monde de la philosophie, l’a qualifié de titre pompeux « d’intellectuel juif ».
    Monsieur Finkielkraut n’a sans doute jamais rencontré de sa vie d’intellectuel.
    Intellectuel, ce terme des années 50 ne signifie nullement quelqu’un qui a ingurgité des bouquins.
    C’est quelqu’un qui met en avant un idéal, par rapport aux préjugés de classe ou aux préjugés raciaux, fussent-ils juifs, ou plutôt sionistes. Distinction à faire, on ne voit pas comment l’alliance avec l’Arabie Saoudite et les égorgeurs cadre avec l’idéal du judaïsme. Donc Monsieur Finkielkraut, qui nous a sorti la perle : « quelqu’un qui est antisioniste est antisémite », ne saurait en aucun cas être considéré comme un intellectuel. Précisons : celui qui est opposé à la meurtrière politique sioniste actuelle n’est pas un antisioniste, bien au contraire.
    Donc, Finkielkraut est devenu un propagandiste de guerre. Je déteste les gens qui ont plusieurs casquettes de rechange, au gré du vent : intellectuel, philosophe, propagandiste racial.
    Qu’il qualifie son ami BHL de « philosophe juif » ne changera rien, Diderot lui a tourné le dos.

    Pour en revenir à la malheureuse Libye, le grand criminel Alain Juppé,un des responsables de ce massacre, ne sera jamais inquiété, pas plus que BHL.
    Il n’y aura jamais de « révélations » dans le Canard Enchaîné.





    • MERLIN MERLIN 16 mars 00:25

      @Layly Victor
      Le sang coule sur leurs mains et leur triste âme, l’histoire les retiendra, si pas« revisionnée ».....


    • Louve Louve 16 mars 05:19

      @Layly Victor


      Vous voulez parlez de Maitre Bazar Henri Levy, le rossignol des carnages ? Non content d’avoir semé le chaos a travers le monde, il a tenu ces propos : 

      «  Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir, béret, bourrées, binious, bref, « franchouillard » ou cocardier, nous est étranger, voire odieux. Je déteste le nationalisme. »


    • Tor222 17 mars 12:47

      @Layly Victor
      BHL et Finkielkraut sont deux personnages particulièrement antipathiques et racistes anti-français.

      Et ils sont tous les deux à la limite de la maladie mentale (particulièrement avancé pour BHL) et je me demandais comment la communauté juive pouvaient accepter que ces deux personnages soit mis en avant comme représentant des juifs, les bretons ont protesté pour qu’on arrêtes de les associer à Becassine, qui est pourtant largement moins ridicule que ces deux personnages qui sont aussi responsable d’une grande part de la montée de l’antisémitisme en France.

      Après quand on comprend que l’antisémitisme sert le sionisme qui doit convaincre un max de juif de partir en Israël, on comprend pourquoi....


    • MERLIN MERLIN 17 mars 13:59

      @Tor222
      BHL ne représente qu’un petit nombre de juifs en France, la majorité en on honte, j’aime à le penser.


    • MERLIN MERLIN 17 mars 21:33

      @Louve
      BHL un véritable raciste qui ne défend que son pré-carré.


    • Dom66 Dom66 18 mars 00:33

      @Layly Victor

      Je n’ai qu’une seule chose à faire pour votre commentaire, c’est de rajouter une étoile en plus et de vous dire bravo.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 15 mars 19:34

      Je ne vois pas de meilleure façon de commenter et plusser cet article que de lui apporter la corroboration de (2) articles CONTEMPORAINS DES ÉVÉNEMENTS et que j’ai donc publiés sur ce site en juillet et octobre 2011. Je suis heureux qu’on se souvienne ; j’espère que l’on n’oubliera JAMAIS. Merci à l’auteur.


      Le premier.


      • christophecroshouplon christophecroshouplon 15 mars 19:53

        @Pierre JC Allard . votre article est formidable, merci


      • agent ananas agent ananas 16 mars 09:05

        @Pierre JC Allard

        Remplacer Kaddhafi par alqaeda ... Quel succès !
        Non je n’oublierai jamais. Pas plus que j’oublierai jamais que Mélenchon avait justifié son support à une intervention en Libye en comparant les djihadistes/islamistes libyens aux anti-franquistes espagnols.
        J’espère qu’il est plus doué pour l’économie et les politiques sociales que pour la géopolitique !


      • Paul Leleu 17 mars 10:13

        @agent ananas

        article intéressant en lien qui ressitue bien le contexte de l’époque : la Russie, la Chine, l’Inde et le Brésil ne s’opposent pas à l’intervention aérienne sous mandat de l’ONU... Chávez ne soutient pas Khadafi mais demande une médiation. Mélenchon s’aligne sur ces positions.

        aujourd’hui certains écrivains savent mieux tout que tout le monde...


      • Hermes Hermes 17 mars 11:06

        @All

        C’est cette façon de Mélanchon de coller à la doxa sans aucun recul qui m’empêche d’avoir aucune confiance dans cette homme par trop apparemment sympathique.

        Descructon de la Lybie, naiveté face à l’Europe, etc.

        La drame c’est que s’il emmène assez de monde derrière lui, et s’il doit ensuite faire face à l’extreme droite, il fera gagner l’extrème droite : la peur du cummuniste le couteau entre les dents est encore bien prégnante !

        On en reparle dans 6 mois....


      • leypanou 17 mars 11:31

        @agent ananas

        Une fois de plus, sur cette affaire, JL Mélenchon a été « à côté de la plaque ». Parler de « révolution », de « tirer contre son peuple », de mandat de l’ONU, c’est vraiment se couper de millions de gens qui sont contre toutes ces interventionnismes impérialistes sous couvert de défense de droits de l’homme.

        On le pensait avoir plus de jugement en politique étrangère, mais à part des positions courageuses sur F Castro, H Chavez ou Correa, cela fait un peu maigre au total.


      • Tor222 17 mars 12:27

        @agent ananas
        C’est bien de rappeler la collaboration, de Mélanchon à ces crimes, il n’est, comme Marine, qu’un agent du système, qu’une marionnette qu’on agite pour attirer une partie des mécontents, pour leur donner de l’espoir, pour nous faire croire en la démocratie.

        Je me souviens des alertes, d’ONG et de témoins sur place, qui criaient que les gentils rebelles étaient des islamistes d’Al Quaida qui massacraient, décapitaient des civils, chrétiens ou musulmans, et de nos politiciens et journalistes collabos, qui continuaient à faire la sourde oreille, à encenser ou financer ces pseudo « rebelles » et livrer des armes à ces criminelles.

        Le seul moyen d’en finir avec ces mensonges, avec ses crimes commis au nom de notre alliance avec l’OTAN, c’est l’UPR, c’est Asselineau !


      • agent ananas agent ananas 17 mars 15:37

        @Paul Leleu

        Pour bien restituer le contexte de l’époque il faut rappeler que Medvedev était aux commandes en Russie et que le non recours du veto russe à la résolution 1973 a provoqué un clash entre lui et Poutine (alors premier ministre), ce dernier comparant cette intervention aux « croisades médiévales ».
        De surcroît, Vladimir Chamov, l’ambassadeur russe en Libye à l’époque, était lui aussi opposé à cette intervention qui « trahissait les intérêts russes en Libye » et fut limogé par Medvedev.
        Quant à Mélenchon, son support à une intervention est à l’opposé de la médiation proposée par Chavez et les pays de l’ALBA.


      • agent ananas agent ananas 17 mars 15:52

        @leypanou

        En effet, son manque de jugement est une énorme tâche sur son CV qui lui coûte le vote des anti-impérialistes ...


      • agent ananas agent ananas 17 mars 16:02

        @Tor222

        Pas sur que MLP soit un « agent du système » ... Le refus des banques françaises de lui prêter de l’argent pour sa campagne indique le contraire.
        MLP est plutôt un instrument du système, de gré ou à son insu, utilisée comme épouvantail.
        Ceci dit, bien d’accord avec vous que Asselineau est le meilleur candidat de la cuvée 2017...



        • SEPH 16 mars 13:30

          @Pierre JC Allard
          Vos deux articles sont excellents, ainsi que celui de christophecroshouplon.

          Il est vrais que l’invasion de la Libye par des mercenaires a été préparée de longue date par l’OTAN pour détruire ce pays et mettre main basse sur les hydrocarbures de ce pays.

          Kadhafi a commis une erreur fatale, celle de ne pas avoir constitué une armée populaire à l’image des Gardiens de la Révolution en Iran. L’Iran est extrêmement sensible à son indépendance et à la sécurité de son territoire, car ce pays a été envahi à maintes reprises et à chaque fois ce pays a été rétréci.

          Quand le peuple a le pouvoir, il doit se doter d’une armée de volontaires pour préserver les acquis de la révolution. Sinon, l’Empire lui fera payer un jour très lourdement son insolence et ses manques à gagner pour ses banques et ses multinationales.


        • Paul Leleu 17 mars 10:26

          @SEPH

          ne vous inquiétez pas que les USA ont vendu un paquet d’armes à l’Iran dans les années 80... et ils ont signé avec Obama un accord nucléaire. Et l’Iran ne se gène pas pour mener sa guerre aussi en Syrie... non pour le bien du peuple syrien, mais pour son bien à elle (tout comme les ingérences des rivaux turco-saoudiens).

          quant au pouvoir, il oppose certes une résistance à Washington... mais il oppose aussi une résistance à la démocratie populaire captée par une minorité de hiérarques bourgeois, militaires et cléricaux.

          maintenant il est vrai qu’il est quasi-impossible de résister à l’impérialisme sans se militariser à outrance comme l’avait d’ailleurs fait l’URSS... mais ça conduit à une impasse à la longue... ce qui faisait dire à Trotsky que la révolution sera mondiale ou ne sera pas...


        • Paul Leleu 17 mars 10:34

          @Paul Leleu

          mais ceci dit je veux bien croire que le régime iranien a des avantages pour une partie du peuple... comme beaucoup de régimes dirigés... (programmes sociaux, morale publique, etc.)

          maintenant, je vis pas sur place. Mais il me semble que l’Iran vit les mêmes questionnements que les autres pays anti-impérialistes.

          Reste aussi cette mode qu’ils ont lancé de condamner à mort à distance ceux qui critiquent leur religion (Salman Rushdie). Donc je perçois mal en quoi ils s’arrogent le droit de tuer un écrivain qui s’est exilé, et dont le seul tort est de critiquer les âneries du Coran... j’aimerais avoir votre avis sur ces sujets


        • bonalors 15 mars 20:08

          tres bon article merci pour le courage de retablir une verite que beaucoup ignore en France car ils veulent bien l’ignorer, mais cela est un autre debat
          Bien cordialement


          • alinea alinea 15 mars 21:45

            Il y a quelque temps que j’ai fait le travail d’investigation, et je ne pense plus à la Libye tous les jours parce que c’est douloureux et inutile.
            D’abord merci pour ce rappel, mais je voudrais ajouter qu’aujourd’hui, il m’est insupportable que l’on nous propagande qu’une majorité de Français voteront pour Macron, pour ne pas parler de Fillon. Non pas qu’il poursuivra à la lettre la politique de son mentor, qui lui-même perpétuait la politique de son prédécesseur, le mal est fait partout et nous n’avons guère idée de ce que nous ferions pire ailleurs, mais parce que, les consciences éclairées pourraient choisir meilleure politique.
            Nous allons vers un chaos nous aussi, pas du même genre car personne ne viendra pilonner notre pays pour nous sauver de nos dictateurs, mais je ne peux m’empêcher de penser que tout ceci nous revient en boomerang, d’une arrogance colonialiste odieuse ; et je souffre qu’en période électorale, nous ne fustigions Fillon que pour son fric corrompu, que nous pensions le PS lavé Macron, et qu’au fond, il faut bien le dire, l’horreur que nous avons semée ne semble pas obnubiler les consciences de quiconque.
            Nous voyons ici même la haute tenue de nos échanges politiques, qui pour la plupart s’attardent à l’un ou l’autre candidat mais qui semblent oublier tous ce que nous devons dégager au plus tôt ; que n’avons nous dit sur Kadhafi, le faisant passer pour un sombre crétin arrogant et excentrique.
            Nos petites sentimentalités occidentales s’offusquaient à bon compte de ses originalités orientales, mais jamais, avant sa mort, nous n’avons eu l’occasion de trouver dans un quelconque média, sa politique généreuse pour son peuple et les peuples voisins ; jamais nous n’avons eu l’occasion d’entendre ses louanges pour la politique qu’il menait en Afrique ; bref, l’omerta.
            La honte est imprescriptible.


            • François Vesin François Vesin 15 mars 22:20

              @alinea
              « La honte est imprescriptible. »

              « Nous » n’avons rien pu dire !
              Plus nous crions et moins nous sommes audibles !
              « Nous » n’existe pas et « Ils » décident en notre nom !
              Souvenez-vous des images terrifiantes de « la chute du dictateur » !
              Imaginez-vous cinq secondes un Sarkozy ou un Hollande
              à la merci d’une foule en colère ? Eux ne l’ont pas même
              jamais imaginé, adoubés par Soros-Lévy et les marionnettes
              de Washington - OTAN - UE qui osent tout...et gagnent !!!

            • alinea alinea 15 mars 22:35

              @François Vesin
              les images de Saddam Hussein et de Kadhafi, tués par les nôtres d’une aussi odieuse façon, de la part de la « Civilisation », me hantent. Et je ne peux plus depuis lors avoir la moindre considération pour notre « Culture ».
              je ressens un chagrin et un dégoût indescriptibles qui rejaillissent en moi avec violence dès que l’on en évoque le moindre épisode.


            • Layly Victor Layly Victor 16 mars 11:12

              @alinea

              Vous pensez que personne ne viendra bombarder notre pays ?
              Vous êtes bien naïve !
              Imaginons une « révolution colorée » socialiste-islamiste-verte, qui peut très bien arriver dans des temps assez proches. Les brigades climatiques répandant la terreur, une résistance s’organisera.
              Bernard-Henry Lévy fera une intervention à l’ONU pour réclamer d’urgence une « action humanitaire ».
              Colin Powel exhibera une fiole devant l’assemblée générale de l’ONU, pour prouver que des types cachent des armes chimiques dans les Alpes de Haute Provence, et le tour sera joué.
              Après soixante jours de bombardement, Juppé sera porté au pouvoir « pour sauver la paix ».
              Plus rien n’est impossible dans l’ignominie.

            • Layly Victor Layly Victor 16 mars 11:34

              @alinea

              Ce n’est pas notre culture. Notre culture française et européenne a des racines chrétiennes, sociales et philosophiques. C’est ce qui fait enrager les franc-maçons qui veulent tout détruire pour le seul règne de la finance.

            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 16 mars 23:38

              @alinea


              La photo de Saddam Hussein lors de son execution, la corde au cou et affrontant ses bourreaux avec la dignité d’un Christ au prétoire, est déjé largement diffusée et vénéree dans le monde sunnite. Elle hantera les Américains pour toujours. Il n’a pas été une géant de l’Histoire comme Kadhaffi, mais on en a fait martyr. Ce sera suffisant pour qu’on se souvienne de lui quand on aura oublié les noms des présidents recents des USA.

              PJCA

            • goc goc 16 mars 01:33

              @ A l’auteur

              Merci pour cet article
              je me permettrais d’ajouter mon témoignage, ayant travaillé la-bas en 1980, dans une cimenterie détaché par une société française (à cette époque notre diplomatie était encore respectée)
              Je confirme donc vos propos, même si j’y ajoute quelques petites nuances dans votre portrait de Khadafi.
              Car si à la fin de sa vie, il était un peu mieux considéré par l’Afrique et les pays dit « non-alignés », il était surtout craint à cause de ses multiples prises de position aussi extrêmes que soudaines.

              Par exemple, un jour il décida de changer sa monnaie : il donna 1 semaines à tout le monde (y compris les entreprises étrangères) pour venir à la banque avec leurs vieux billets, pour les échanger par des nouveaux.
              Sauf qu’il avait oublié de préciser que quelque soit le montant apporté (et il y avait des valises de billets) le client ne repartait qu’avec l’équivalent de quelques centaines d’euros au maximum (je ne me souviens plus de la somme exacte mais elle était très faible - les libyens étaient déjà très riches).
              Bien sur le but réel du « guide » était de récupérer l’argent des riches. D’ailleurs après le succès de l’opération, un bruit avait couru qu’il voulait modifier les poinçons sur les lingots d’or.

              Bref ce chef d’État était assez particulier, mais ce qu’on doit lui reconnaitre c’est qu’il dirigeait ce pays avec une politique constante de « préférence nationale » (dogme si cher à MLP, mais utilisé à la puissance 10), qui faisait que nous les expatriés, on était un peu sous un stress permanent de voir des libyens en quête de logement, récupérer nos bases vie et nos appartements, ou devenir chef de service, selon le principe qu’un libyen ne pouvait pas être commandé par un étranger.. Donc oui Khadafi a fait énormément pour son peuple et beaucoup pour toute l’Afrique, et il a souvent méprisé les occidentaux, mais l’histoire a démontré qu’il n’avait pas vraiment tord !

              petit rappel historique : si l’ONU avait donné le droit à la coalition d’interdire l’espace aérien aux avions libyens, elle n’avait jamais donné le droit à cette même coalition de bombarder des villes entières (Misrata était notre base vie), voila pourquoi les sarkozy, blair et obama devraient normalement être en prison pour crimes contre l’humanité


              • christophecroshouplon christophecroshouplon 16 mars 13:48

                @goc . apport tres interessant merci a vous pour ce temoignage concret


              • Zolko Zolko 20 mars 04:48

                @goc : "petit rappel historique : si l’ONU avait donné le droit à la coalition d’interdire l’espace aérien aux avions libyens, elle n’avait jamais donné le droit à cette même coalition de bombarder des villes entières (...), voila pourquoi les sarkozy, blair et obama devraient normalement être en prison pour crimes contre l’humanité"
                 
                merci de le rappeler, on ne le dit jamais assez.


              • Louve Louve 16 mars 05:26

                « La négligence sur la stabilité de la Libye entraînera l’effondrement de la paix dans le monde . Dans le cas où notre pouvoir en Libye devrait s’achever, il y aurait un déversement de millions d’Africains clandestins en Italie, en France, et l’Europe deviendrait noire en peu de temps. C’est notre pouvoir qui bloque l’immigration clandestine. C’est grâce à nous qu’il règne la stabilité en Méditerranée, tout au long des 2.000 km de côtes libyennes. Nous empêchons l’immigration, le développement d’Al-Qaïda. Donc, si la stabilité de la Libye venait à être ébranlée, cela aurait immédiatement des mauvaises répercussions sur l’Europe et en Méditerranée, et sur Israël. Tous seront en danger" 


                Le défunt Colonel Khadafi a la télévision Turque en 2011

                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 16 mars 15:21

                  @Louve


                  Khadafi sera reconnu dans l’Histoire comme un héros et on ira cracher sur les tombes de Sarkozy et autres criminels de guerre comme BHL qui selon la jurisprudence de Nuremberd auraient dû etre condamnés et exécutés. 

                  PJCA



                • Louve Louve 16 mars 19:23

                  @Pierre JC Allard


                  J’espère que vous dites vrai. Le problème c’est que ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire, pas les perdants. Le regretté Khadafi est mort dans d’atroces souffrances, les journaux Anglais expliquent qu’il y’a eu fait de sodomie. Cela est tu par l’ensemble de la presse française. 


                  Révoltant. Immonde. Nos politiciens sont le caniveau de cette humanité. 

                • eau-du-robinet eau-du-robinet 16 mars 08:04

                  Bonjour,
                  .
                  C’est au nom de la France, sous le présidence de Nicolas Sarkozy qu’un groupe d’hommes politiques avait décidé d’attaquer la Libye, un pays souverain et en bonne terme avec la France, animé par un intense lobbying de la part d’un des représentants de la cause sioniste BHL, agissent pour les intérêts d’un pays étranger.
                  .
                  Un de ses hommes politiques décideur pour mener le projet d’agression de la Libye été Alain Juppé !
                  Alain Juppé vs Eric Zemmour DPDA sur Kadhafi et la Libye
                  https://www.youtube.com/watch?v=8dEqLugaLyI
                  .
                  François Fillon (candidat à la présidentielle 2017 !!!) justifié l’intervention française en Libye de la France au prétexte « pour aider les insurgés et le peuple libyen à obtenir le départ du colonel Kadhafi ».
                  http://www.rfi.fr/afrique/20110322-francois-fillon-legitime-devant-deputes-intervention-internationale-libye
                  .
                  François Fillon défend l’intervention française en Libye
                  https://www.youtube.com/watch?v=FG0PPYqS6oc
                  .
                  Puis il à un homme, connue pour ses interventions répétitives dans la politique française, sans avoir été mandaté par personne, encore moins élu par le peuple français, fervent défenseur des intérêts sionistes qu’il à su imprégner sur la politique française, c’est BHL qui à pousse la France à intervenir militairement en Libye !
                  Libye : quand BHL engageait la France sans l’aval de Sarkozy.
                  Le philosophe-écrivain Bernard-Henri Lévy raconte avoir initié seul la reconnaissance d’une partie de la rébellion libyenne, connue depuis sous le nom de Conseil national de transition (CNT). C’est sans être mandaté par personne !!!
                  Bernard-Henri Lévy : « En Libye, Sarkozy s’est conduit avec grandeur »
                  http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-monde/20120407.RUE9095/libye-quand-bhl-engageait-la-france-sans-l-aval-de-sarkozy.html
                  .
                  Libye : 5 ans après, qu’en disent les partisans de la guerre
                  Il y en à qui prétendent de regretter et d’autres disant soit disant d’assumer leurs actions criminelles !!!
                  Bernard Henri-Lévy, Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, François Hollande. En 2011, tous étaient de farouches défenseurs de l’intervention en Libye. Qu’en est-il cinq ans après ?
                  https://francais.rt.com/international/15860-lybie—5-ans-apres-que-pensent-d%C3%A9fenseurs-de-la-guerre-france
                  .
                  Quand Hollande et Sarkozy s’étripent à propos de la Libye
                  Dans ce dossier libyen, confronté à cette triple catastrophe humanitaire, terroriste et politique, Sarkozy devrait au moins faire preuve de retenue et de modération.
                  https://www.challenges.fr/politique/quand-hollande-et-sarkozy-s-etripent-a-propos-de-la-libye_96036
                  .
                  Cette politique guerrière française se résume en un seul mot « CATASTROPHE » !
                  .
                  Un seul parti politique français veut rompre avec cette politique guerrière désastreuse de la France c’est l’UPR et nous proposons aux français de sortir de l’OTAN !
                  .
                  La France est devenue un pays vassal des puissances étrangères et nous devons restaurer la souveraineté et la démocratie.
                  .
                  L’OTAN est devenue une organisation criminelle
                  https://www.youtube.com/watch?v=dZmUhw9CtJ8
                  .


                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 16 mars 15:27

                    @eau-du-robinetonter


                    Si on permet a Asselineau d’affronter les autres candidats a la TV - un a un ou tous ensemble - il n’en fera qu’une bouchée .... Et ca pourrait nous mener loin.. 

                    Je me demande quel truc on trouvera pour l’éviter....

                    PJCA


                  • MERLIN MERLIN 16 mars 21:43

                    @Pierre JC Allard
                    Vous prêchez un convaincu, un début de renaissance aussi bien économique que morale.


                  • agent ananas agent ananas 16 mars 23:03

                    @eau-du-robinet
                    Vous semblez oublier le rôle de la reine du Chaos Hillary dans la guerre en Libye.
                    Il est ironique d’observer que ce sont quatre femmes, telles les walkyries de l’Apocalypse (Hillary, Samantha Power, Gayle Smith et Susan Rice) qui ont forcé la main à Obama à intervenir en Libye afin d’y installer les adeptes de la charia et de la burqa... alors les hommes de son administration y était opposés (le ministre de la défense Robert Gates, le conseillé à la sécurité nationale Tom Donilon et le chef du contre terrorisme John Brennan).
                    A se demander quels moyens de persuasion ces femmes ont utilisé à leurs fins ?


                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 17 mars 00:08

                    Bonjour Pierre JC Allard,
                    .
                    pour le moment certains Médias comme TF1 essayent de le faire passer FA pour un conspirationniste, et comme on peut y voire il arrive déjà prépare à se type de questions !
                    https://www.youtube.com/watch?v=zy4C5AiTcIw
                    .
                    Ce que j’attends d’un bon journaliste c’est qu’il se renseigne, comme il faut, avant de traiter des gens d’anti-américanistes primaires jettent ainsi volontairement un discrédit sur son personnage.
                    .
                    Alors la moindre chose à faire est de vérifier les informations que l’UPR avance au part avant, ce que le journaliste de TF1 na pas fait !
                    .
                    Je tiens à rappeler que c’est Lea Salamé qui avait déjà porte ce type d’accusations contre FA !!!
                    .
                    Qui est Léa Salamé ?
                    Léa Hala Salamé est la fille d’un ancien ministre libanais de la Culture devenu membre de l’Open Society et dirigeant à Sciences-Po Paris.
                    .
                    La figure tutélaire de l’ultra-select Open Society ? George Soros, un milliardaire dont la fortune s’est accrue à la faveur de l’invasion anglo-américaine de l’Irak : il est l’un des artisans du groupe Carlyle, puissante société de gestion d’actifs liée au complexe militaro-industriel des États-Unis.
                    .
                    Soros est également à l’origine de la fondation d’un think-tank devenu relais idéologique de l’OTAN et dénommé International Crisis Group. Son vice-président ? Ghassan Salamé, le père de Léa Salamé. Présent dans le comité exécutif pour garder un oeil sur sa création : George Soros.
                    https://www.youtube.com/watch?v=EslqQI9IBSA
                    .
                    Certains GRANDS médias essayent de coller, de l’entrée sur les plateaux, l’étiquette de « l’anti-américanisme primaire » à FA voire à l’UPR !
                    .
                    Je tiens à rappeler, que ce sont, comme par hasard, ses Grands médias qui ont censuré l’UPR durant 10 ans !
                    .
                    Je demande au journaliste / présentateur de TF1 si le reportage diffusé sur ARTE sur « Stay begind » alias « GLADIO » est un reportage dit « conspirationniste voire un reportage dit ’’d’anti-américanisme primaire’’ ?
                    https://www.youtube.com/watch?v=nz5Kf0kNauw&t=180s
                    .
                    Puis je pose à ce dit »journaliste" une deuxième question :
                    Croyez vous que le témoignage d’un ancien agent américain, John Perkins, qui donne le mode opératoire des services secrets américains pour faire tomber des gouvernement, démocratiquement élu, pour mettre en place des pions vassaux, est d’un niveau anti-américanisme primaire ?
                    Les Confessions d’un assassin financier - John Perkins
                    https://www.youtube.com/watch?v=3wszOnyMr1M
                    .
                    Dès que l’on critique la politique étrangère des États-Unis, les médias du système s’empressent de lancer l’accusation d’« anti-américanisme primaire ». Avant de se pencher sur l’hypothétique validité de ce qualificatif en ce qui concerne l’UPR, suggérons que c’est plutôt le « pro-américanisme primaire » des grands médias français qui devrait être un sujet d’interrogation et d’indignation.
                    https://www.upr.fr/vos-questions-nos-reponses/upr-et-anti-americanisme-primaire

                    Suite au passage à TF1 F. Asselineau avait publié cet article.
                    https://www.upr.fr/videotheque-upr/l-upr-fait-elle-de-l-anti-americanisme-primaire
                    .
                    voici un autre document rédigé et publié par l’UPR
                    LA RÉUNION SECRÈTE DU 11 JUIN 1965 AU DÉPARTEMENT D’ÉTAT AMÉRICAIN SUR L’UNION MONÉTAIRE EUROPÉENNE
                    https://www.upr.fr/wp-content/uploads/dossiers/DEPARTEMENT-D-ETAT-AMERICAIN-Note-du-11-juin-1965-V15.pdf
                    .
                    Ensuite j’invite les lecteurs d’Agoravox d’écouter le témoignage de
                    Marie-France Garaud - Député européene
                    20 juillet 1999 – 19 juillet 2004

                    .
                    Fille de Marcel Quintard, avoué, Marie-France Garaud est diplômée d’études supérieures de droit privé, de droit public et d’histoire du droit de l’université de Poitiers. Inscrite au barreau de Poitiers en 1957, elle est ensuite attachée juridique au ministère de la Marine de 1957 à 1960.
                    .
                    Elle se marie le 28 décembre 1959 avec Louis Garaud (né le 16 février 1929, avocat aux conseils, aujourd’hui décédé, fils du juriste Marcel Garaud, originaire de L’Absie (Deux-Sèvres), qui fut professeur à la faculté de droit de Poitiers.
                    .
                    Marie-France Garaud : Jean Monnet, un agent américain, payé pour détruire les états européens
                    https://www.youtube.com/watch?v=1Atyvt9TlcQ
                    .


                  • Hermes Hermes 17 mars 11:18

                    @eau-du-robinet

                    Merci pour ces informations. Il est clair que n’importe quel coup trord sera utilisé contre Asselineau. Qu’il ne s’attende pas a entrer sur un Ring fair play : il y aura du métal dans les gants de boxe des adversaires, et les arbitres leur passeront tous les coups bas, y compris en tapant avec eux pendant les temps morts.

                    Il a même intérêt dès à présent à assurer sa sécurité physique !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires