• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Suggérer à l’islam de faire son aggiornamento n’a rien (...)

Suggérer à l’islam de faire son aggiornamento n’a rien d’insultant

L’islam va mal (etc.)

Ma mère est atteinte de polyarthrite. C’est une malade particulièrement douloureuse. A ceux qui me demandent comment elle va, je réponds généralement qu’elle va mal et qu’elle souffre beaucoup.

Est-ce une insulte à son égard ? Un manque de respect ? Une marque de suffisance ?

Généralement, ceux à qui je m’adresse ne me rétorquent pas de la laisser tranquille, ni d’aller consulter illico un médecin pour savoir de quoi je pourrais bien souffrir moi-même. La plupart du temps, que ce soit par simple politesse ou par réelle compassion, mes interlocuteurs cherchent à en savoir un peu plus sur la nature exacte de son mal, sur les gênes qu’il lui cause, et ils manquent rarement de m’interroger pour savoir si les traitements qui lui sont administrés sont efficaces ou s’il existe un dérivatif capable de la soulager...

Bien sûr, je ne suis pas médecin, et je ne peux qu’effleurer la nature exacte de sa maladie en témoignant à ma façon de ses souffrances, mais je ne me sens en aucune façon obligé d’aller m’inscrire à la fac de médecine ou d’apprendre par cœur le Vidal pour pouvoir en parler.

Quoi qu’il en soit, une chose demeure : je vois ma mère souffrir et je n’aime pas ça.

Quel constat hallucinant (et affligeant) de voir tous les thuriféraires des bons sentiments se jeter comme une meute sur ma modeste contribution à un débat d’idées qu’il n’est que temps d’ouvrir, si nous ne voulons pas être rattrapés par les coupeurs-de-tête-qui-dépassent, qu’ils portent turban, calotte, kippa, turban hindou, ou de simples rouflaquettes (pour ceux qui s’imagineraient que nous devons, le samedi soir, nous mettre tous derechef à danser le tango qui, soit dit en passant, est une danse sublime).

Ainsi, avancer que l’islam va mal aujourd’hui déclenche aussi sec une salve nourrie de contre-déclarations plus ou moins bien étayées sur les multiples maux dont souffre l’Occident. Mais quand le communisme allait mal, et même très mal (ce qui n’a pas tardé dans l’histoire somme toute assez brève de cette idéologie concentrationnaire), ceux qui prétendaient le servir insistaient eux aussi sur les tares d’un Occident dépravé et aliénant pour les pauvres prolétaires de tous les pays qui devaient s’unir pour conserver leur dignité... On sait ce qu’il en est advenu...

Loin de moi l’idée absurde de prétendre que l’Occident va bien sous toutes ses coutures, et que toutes les solutions qu’il a mises en œuvre dans sa contribution à l’histoire de l’humanité ne peuvent lui valoir que des louanges béates. Il faudrait être cruellement sot pour ne pas mesurer l’étendue des failles, des fêlures et des précipices qui se sont trop souvent élargis sous ses pas.

N’ayons pas peur cependant de tirer un bilan sans fausse honte. C’est un sentiment peu ragoûtant qui se manifeste facilement, en ces temps de repentance frénétique.

L’Occident a certainement mal à son devenir, à ses repères futurs qu’il ne sait plus transmettre à ses enfants, à ses dérives de consommation maladive, à ses mécanismes d’oppression financière mal régulés, à ses veaux d’or que sont l’argent et le sexe quand ils deviennent obscènes, tandis que l’islam a mal à un passé dont il ne peut ni ne veut se défaire et qu’il mythifie jusqu’à l’outrance, en prétendant que sa doctrine est seule capable d’apporter de justes solutions aux misères de l’humanité, parce que dûment estampillées de l’au-delà, alors que si tel avait été le cas, eh bien, ça se saurait sans doute depuis pas mal de temps...

S’il est incontestable que l’Occident ne se porte pas très bien aujourd’hui (mais peut-être mieux qu’hier après tout), il ne souffre pas des mêmes maux que le monde musulman, qui n’en finit pas de s’enfoncer dans des crises identitaires manipulées par les mouvements en perpétuelle concurrence idéologique que sont les Frères musulmans, les divers partis de la Justice et du Développement qui poussent un peu partout ou autres salafistes (terme qui, soit dit en passant, signifie « les prédécesseurs... » - je laisse juge de l’impact d’un tel vocable sur la jeunesse coincée à longueur de journée le long des murs de la kasba d’Alger... s’ils n’ont que des « prédécesseurs » à se mettre sous la dent). Son pouvoir d’attraction reste bien supérieur à celui de l’Orient. Il n’y a qu’à mesurer les flux migratoires qui s’écoulent quotidiennement de part et d’autre de la Méditerranée pour en juger sans parti pris.

L’oppression n’est pas une invention de l’Occident. Toutes les civilisations qui se bousculent sur la planète s’en sont rendues coupables, et ne se privent de l’exercer dès que l’absence de contre-pouvoir se fait sentir quelque part. L’islam, peu enclin à instaurer le moindre contre-pouvoir, a été et reste parfois colonisateur (au Darfour, au Timor pour les plus récentes manifestations qu’on puisse lui impliquer directement), comme l’ont été en vrac : les Assyriens, les Hittites, les Chinois, les Mongols, les Sassanides, les Japonais, les Tartares, les Coréens, les Thaïs, les Romains, les Teutons, les Saxons, les Arabes, les Francs, les Vikings, les Européens sous toutes latitudes, les Russes, les Américains, les Turcs, les Slovaques, les Bambara, les Madingues, les Soninké, les Incas, les Mayas, les Toltèques, les Aztèques, les Fatimides, les Almoravides, les Almohades, les Beni Hammad, les Hachichins, les Ibn Séoud (et j’en oublie bien sûr, la liste ne sera jamais exhaustive). L’islamisation d’une grande partie du monde ne s’est pas faite avec des bouquets de jasmin à l’oreille et des loukoums sur un plateau.

Suggérer à l’islam de faire son aggiornamento n’a rien d’insultant, bien au contraire. C’est une marque d’estime et d’intérêt, non pas tant pour une doctrine, qui n’est pas et ne sera sans doute jamais ma tasse de thé - j’ai d’autres chats à fouetter - que pour la communauté d’individus de bonne foi et de bonne compagnie, qui ne cherchent qu’à s’en servir de tuteur pour s’élever moralement, et qui, comme tant d’autres, attendent de la vie qu’elle leur permette de vivre en paix avec leurs proches et avec leurs voisins.


Moyenne des avis sur cet article :  3.78/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

101 réactions à cet article    


  • (---.---.38.140) 9 février 2006 11:27

    Si toute critique du Coran est vécue comme une insulte par un musulman parce qu’elle le remet en cause ; les non musulmans peuvent ils se poser la question de sa compatibilité avec les valeurs démocratiques et laiques ?


    • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 9 février 2006 11:30

      Tou à fait d’accord avec vous sur ce nécessaire aggiornamento de l’Islam dans le sens de la reconnaissance des libertés fondamentales dont la liberté de penser, voire pour les individus de ne plus être musulman (abolition du délit d’apostasie) ; mais d’une part c’est aux musulmans et à ceux qui vivent dans les sociétés qui se reconnaissssent encore dans l’Islam de le faire et non à l’Occident de l’imposer, d’autre part ce n’est certainement pas par l’insulte de tous les musulmans (Mahomet= terroriste) que nous favoriserons le climat de dialogue qui est nécessaire à cette évolution.


      • CD (---.---.130.21) 9 février 2006 12:34

        L’insulte n’est pas le moyen d’avancer. C’est évident.

        On peut toutefois constater que grande est la susceptibilité de nos concitoyens musulmans lorsqu’il s’agit d’évoquer l’Islam, et que l’insulte, l’immonde, l’intolérance ou le racisme vous est rapidement servis, en plat chaud ou en plat froid.

        Monsieur Reboul, pouvez vous suggérer par quel biais nous pourrions initier un premier pas vers ce que propose Monsieur ADAM ?


      • (---.---.162.15) 9 février 2006 14:31
          d’autre part ce n’est certainement pas par l’insulte de tous les musulmans (Mahomet= terroriste) que nous favoriserons le climat de dialogue qui est nécessaire à cette évolution.

        Et crac, encore une fois vous répétez avec le plus parfait applomb, que ces dessins sont une insultes à TOUS les musulmans, alors que vous en voyez pourtant qui ne sont pas si choqués que cela. Une nouvelle fois, vous avez des propos irresponsables qui soutiennent les censeurs et attaquent notre liberté d’expression.

        Un dessin en lui même n’est pas grand chose, qui songerait à s’insurger du prince Albert 1er de Monaco avec une bombe sur sa couronne ? Ces dessins renvoient une image déformée de l’Islam, comme par un effet distordu de miroir. Il convient de s’interroger sur ce qui en est la cause et pourquoi ça peut être perçu de façon blessante... Evacuer ces interrogations en accablant celui qui tient le miroir ne pourra rien arranger et ne provoquera pas d’évolutions contrairement à ce que vous dites.

        Au contraire c’est en réaffirmant calmement notre différence et notre droit à l’irrévérence que certains s’interrogeront.

        Cet échange est une prolongation de celui en cette page.

        Am.


      • Candide (---.---.221.243) 9 février 2006 18:45

        « nécessaire aggiornamento de l’Islam dans le sens de la reconnaissance des libertés fondamentales dont la liberté de penser, voire pour les individus de ne plus être musulman (abolition du délit d’apostasie) ; mais d’une part c’est aux musulmans et à ceux qui vivent dans les sociétés qui se reconnaissssent encore dans l’Islam de le faire et non à l’Occident de l’imposer, »

        L’abolition de l’esclavage en pays d’islam a pu être réalisée par les pressions occidentales. Est-ce que ces pressions étaient inutiles ?


      • (---.---.71.110) 12 février 2006 17:58

        Plier devant l’islam intégriste comme vous le faites est pire !


      • CD (---.---.130.21) 9 février 2006 11:32

        Monsieur Adam,

        Vous déposez votre contribution auprès d’une communauté de lecteurs pouvant vous opposer leur avis.

        Ne vous offusquez pas des réactions qu’elle peut engendrer.

        Déposez un rosbeef dans l’enclos d’une meute de loups affamés : vous constaterez qu’ils ne se mettent pas à table avec une fourchette et un couteau.

        Le débat, c’est un échange de points de vue contradictoires, et vous n’êtes pas, sur Agoravox, chez les béni-oui-oui.

        Chacun avance masqué et peut se permettre des outrances qu’il ne défendrait pas en public...

        Ceci étant, je suis totalement d’accord avec vous.

        Merci de l’avoir écrit.


        • (---.---.206.45) 9 février 2006 16:11

          Mr Adam,

          A mon tour je souhaiterais apporter un petit commentaire à votre « constat hallucinant et affigeant de voir tous ces thuriféraires des bons sentiments etc.etc. »( le tout dans un style « neo Bigeardien » )

          Je dois faire partie de cette « meute » puisque j’ai l’incroyable audace de vous faire part de mon sentiment à propos de votre commentaire concernant la contribution de Kalima.Je pense que cela est encore mon droit.

          Mais il y a plus, il semblerait que vous n’ayez pas compris.

          L’article de Kalima était tout empreint de modération, de distance, d’humilité et...de poésie.De nos jours cela devient rare au milieu de toutes ces vociférations, des invectives et des considérations à deux francs et six sous.

          Franchement, je n’ai pas apprécié votre intervention commençant par :« Moi, Monsieur le désert j’y vis etc. » « Je ne me gave pas de littérature de salon » Libre à vous, c’est votre bon droit !

          Vous devriez relire son article à tête reposée car il dit à peu près la même chose que vous mais sur un ton moins militaire et certainement moins doctoral et pompeux.

          Il a choisi le ton de la parabole et de la poèsie ... Ce faisant, il s’est exprimé sur un ton humain et convivial.

          Est ce un tort ?


        • Stéphane (---.---.206.45) 9 février 2006 16:13

          Je viens de constater que je n’avais pas signé.C’est fait !!


        • sunny walker (---.---.242.50) 9 février 2006 16:53

          CD : « Déposez un rosbeef dans l’enclos d’une meute de loups affamés : vous constaterez qu’ils ne se mettent pas à table avec une fourchette et un couteau. »

          cela confirme que les loups meurent de faim, il y a donc problème, et s’ils sont à nos portes, il y a urgence !


        • zigourat (---.---.6.184) 9 février 2006 12:21

          Tout à fait d’accord avec M. Sylvain Reboul, les sociétés islamiques doivent changer de l’intérieur. Je suis un franco/iranian et je suis de très près la crise qui touche actuellement le moyen orient et l’Iran en particulier. Malgré toutes les critiques des iraniens modérés contre l’ancien président réformateur Khatami (ils l’accusent de sa lenteur dans les réformes promises lors des campagnes) il a créé une société civile, élément essentiel d’une démocratie. En effet depuis l’élection de Ahmadinejad et grâce à cette société civile, on voit l’émergence de contre-pouvoirs critiquant la politique va-t-en-guerre du nouveau gouvernement et dénonçant ses provocations. Des intellectels osent même critiquer les prises de positions abusives du gouvernement au sujet des caricatures, choses impensables il y a 10 ans. Les arrestations abusives sont dénoncés et des pétitions se créént pour protester. Beaucoup de ministres du gouvernement actuel n’ont pas pu être validés par le parlement car la société civile a mis en doute leur professionalisme. La démocratie occidentale a été une volonté de la majorité des peuples européens et n’a pas été imposé de l’extérieur et ce après avoir expérimenté des systèmes totalitaires (fascistes ou communistes). Alors laissons les pays musulmans expérimenter à leur tour les systèmes totalitaires fondés sur la religion (avec le prix à payer) pour qu’ensuite le sentiment démocratique puisse enfin émerger et celà d’une manière durable.


          • eaglestorm (---.---.139.52) 9 février 2006 14:55

            une lueur d’espoir dans ce brouillard ?


          • (---.---.162.15) 9 février 2006 15:13

            Zigourat, votre intervention est très intéressante.

            Je me permets d’ouvrir une parenthèse, puisque vous connaissez très bien l’Iran. Le moyen-orient évolue beaucoup en ce moment. Vous savez, depuis les grandes manifestations populaires contre la guerre en Irak, que les européens sont majoritairement opposés à l’interventionnisme dans les pays musulmans (pour les gouvernements, ce n’est pas si net). Je ne crois pas que la montée actuelle de l’intégrisme, notamment en Palestine, change vraiment cela, ça le renforcerait plus tôt, y compris dans le support financier.

            Ce qui est beaucoup plus inquiétant, à mon avis, c’est la réalisation potentielle d’une bombe nucléaire iranienne. J’entends certes dire que puisque l’Angleterre, la France, Israel ou le Pakistan l’ont, pourquoi pas l’Iran ? C’est vain, notamment parce que nombreux préferaient que ces pays ne l’aient pas. C’est vain aussi parce que l’Iran, contrairement à l’Irak, est perçu comme un pays dangereux par la majorité des européens, rejoignant ainsi les américains et sans doute les asiatiques. Sans même parler de propos révisionistes, plutôt considérés comme pittoresques (pas par tous...), les mensonges répétés du gouvernement iranien, ses chantages, les levées de scellés ont produit des effets désastreux. Les opinions publiques occidentales sont donc prêtes à laisser faire, peut-être même soutenir, les plus guerriers des Bush et Blair de demain.

            Je ne vous demande pas de me répondre. Peut-être pourriez-vous même croire qu’une guerre éclair soit une bonne chose, je préfèrerais moi-même une autre solution, tout en souhaitant une très grande fermeté face à un régime dont la duplicité m’apparaît flagrante.

            Voilà, au milieu de la crise actuelle, qui a mon avis est assez normale et peut même avoir des effets bénéfiques, je voulais faire une parenthèse sur ce sujet qui m’apparaît beaucoup plus dangereux.

            Charlie hebdo a d’ailleurs très bien illustré cela par un dessin de Tignous montrant un haut dirigeant iranien un peu décrépi, courbé sur sa chaise, les poings un peu crispés, le visage aussi, l’oeil plutôt torve, avec 2 ou 3 mouches autour de lui. Malgré cet air un peu momifié, il a comme couvre-chef... une ogive nucléaire. Légende : Le président iranien plus fort que Mahomet.

            Am.


          • Christophe (---.---.58.18) 9 février 2006 18:43

            Là où je ne vous rejoins pas est sur la solution : un principe de frappe militaires. Oh, on nous dira que nous avons les moyens de réaliser des frappes ciblées, en omettant bien sûr de dire qu’en ce domaine la chirurgie fait de sérieux ravages. smiley

            Comme le dit Zigourat, il existe les prémisses d’un contre pouvoir. C’est là où nous devons agir, les aider à prendre de l’ampleur pour que ces prémisses deviennent une généralité. Elle ne sera peut-être pas à l’image de ce que nous attendons, mais une évolution ne se maîtrise pas, même si l’on peut influencer les facteurs dominants.

            Une guerre quelconque aura les mêmes effets qu’en Irak, en Afghanistan. De ne pas avoir su soutenir les opposants, ceux qui pouvaient à terme changer les choses favorablement pour les peuples de ces pays, nous parvenons à des situations de blocage. Pire, la guerre génère des rancoeurs, pour tous les habitants de la nation agressée, contre les assaillants.

            Si nous oeuvrons dans le sens de l’évolution des sociétés religieuses musulmanes, ils progresserons avec leurs valeurs (peut-être abandonneront-ils le facteur religieux dans les fonctions du pouvoir, mais rien n’est certain, et c’est à eux de choisir) ; peut-être ne seront-elles pas totalement identiques aux notres, et c’est sans doute ce qui effraie, à mon sens, les dirigeants de l’occident.


          • (---.---.162.15) 9 février 2006 20:42

            Christophe, je n’ai pas dit que je préconise la solution de frappes militaires, j’ai dit que l’évolution des évènements va fortement en ce sens, parce que, contrairement à l’Irak, il n’y aura pas de freins dans les opinions occidentales. Quant aux solutions que vous préconisez, elles ont ma préférence aussi...

            Am.


          • Scipion (---.---.39.176) 9 février 2006 12:45

            Sans doute n’est-il pas insultant de suggérer à l’Islam de faire son aggiornamento, même si ce n’est pas très réaliste. L’Islam n’est pas une personne, l’Islam n’a pas de chef, l’Islam n’a pas de responsables, qui soient en mesure de décider quoi que ce soit, en quelque matière religieuse que ce soit. Cette religion n’offre des interlocuteurs qui ne représentent, et donc n’engagent, qu’eux-mêmes !

            En outre, si ce n’est pas insultant, c’est tout de même arrogant, puisque celui qui suggère un aggiornamento est persuadé que ce qu’il propose est mieux que ce qui est.. C’est évidemment un point de vue totalement subjectif. Et ce qui est mieux, du point de vue d’un Européen de race blanche, nourri aux « valeurs » de la République, ne saurait avoir une valeur universelle.

            Cela signifierait que la religion laïque des Droits de l’homme est exempte de toute critique, et que les peuples qui s’y adonnent sont plus sains, plus équilibrés, plus épanouis et plus heureux que les autres... Mais si tel était le cas, il y a longtemps que nous nous en serions aperçu.


            • Khodavendi Khodavendi 10 février 2006 17:58

              Totalement d’accord...

              Avant de parler d’islam il faut savoir de quoi il s’agit... Les droits de l’homme et l’idée de progrès sont sans doute une trés bonne chose mais jusqu’a aujourd’hui ils ne profitent qu’a trés peu de personne sur la planet. Pourquoi ? La se trouve la question !

              Sont-ils un model universel ? Si oui pourquoi nous les partageons pas tous ? Les autres hommes sont-ils trop stupides pour vivre dans la soumission et l’oppression ?

              Sinon qui soutient leurs oppresseurs ? Qui soutient Moubarak ? et Ben Ali ? et le defunt Hassan II et le roi d’Arabie saoudite et Saddam avant qu’on décide de sa chute ? Qui a nourri et logé et blanchi sous couverts de « liberté de penser » les tetes pensantes du GIA avant qu’ils ne s’attaquent a leurs hotes cad les démocraties européennes...

              Qui a armé et éduqué Ben Laden ?

              L’hypocrisie ça suffit... A jouer avec le feu on fini par ce bruler... Vous semblez qd mm tous oublier les 100 000 victimes du terrorisme en Algérie.. les milliers de morts dans les pays arabo-musulmans ???

              Dans cette affaire des caricatures un mot manque : RESPECT.

              Respect des morts des vivants et de leur mémoire. On peut caricaturer mais caricaturer ce n’est pas s’exprimer c’est tourné en dérision or personne n’a le droit de tourner en dérision les sentiments des autres ni la mémoire des morts. Il ne s’agit pas seulement de ses caricatures mais des caricatures en général ... il faut etre descendu bas dans son niveau de conscience pour rire, faire rire d’un mort !

              Avant d’etre un prophet Mohammed était un homme et le présenter comme un terroriste ca va outre la liberté d’expression...


            • kalima 9 février 2006 12:49

              A entendre et à lire à la fois certains musulmans comme leurs détracteurs, on croirait que le Coran se résume à des commandements d’ordre politique et juridique. Or le Coran contient à peine 4% de versets que l’on peut qualifier de « juridiques ». Il ne mentionne aucune règle qui concerne le focntionnement des institutions politiques. La plupart des versets coraniques concernent en premier lieu le rapport de Dieu à l’homme et à l’univers.

              Comment interpréter alors le silence du Coran sur la question politique ?

              A mes yeux ce silence signifie que la question politique est laissée entièrement à la raison humaine. Certes le Coran indique quelques principes généraux qui doivent fonder le « vivre ensemble » comme la consultation (choura) concernant la chose publique, la justice sociale, la recherche de l’intérêt général, la solidarité, ... mais les hommes sont laissés libres de choisir la manière qui leur convient pour gérer l’état. Et avec ces principes précités l’Islam ne fait que rejoindre les grandes religions et les philosophies universelles


              • ericqk (---.---.123.212) 9 février 2006 13:48

                L’heure est grave a moins que je sois paranoiaque ou schizophréne mais vue les tournures actuelles et futures, dans ce monde ou des religieux dégénérés prennent l’ascendant sur tout le reste,va falloir bouger son derriére,et vite ! Certaines personnes dans des pays musulmans manipulent a loisir des foules entiéres de plus en plus grosses,violentes et plus ou moins éduquées.Quand je dis:plus ou moins eduquées,il faut voir la vérité en face,je veux parler de l’illettrisme,l’ignorance qui sont patentes.(Mais d’un coté,l’intelligence n’est pas une question d’etudes)Vous greffez a ca,la pauvreté,l’inégalité et la faillite de leurs gouvernements et cerise sur le gateau,vous ajoutez a ca,l’ingrédient principal,la religion (musulmane a l’occurrence)et le tour est joué !Mon avis est celui d’un athée convaincu,donc assez cru vis-a-vis de la religion musulmane.Je m’explique:On parle de tolérance de ladite religion mais ne l’est pas pour que d’autres religions puissent s’implanter dans ses terres.Elle ne tolére pas l’apostasie pour ses sujets.Elle se référe a des rites du septiéme siecle.Ses premiers convertis l’ont été de force par une armée et un soi disant guide a sa téte Mahomet.(ils n’ont pas préché leur bonne parole avec des fleurs mais avec des sabres et des couteaux).C’est une religion guerriére.Comme toutes religions,elle fait du prosélytisme mais avec plus de zéle.Son coran dit tout et son contraire:Appels au meurtre noir sur blanc sur toutes les dix pages pour tous ceux et celles qui sont pas musulmans:Negation de la femme,bref,la liste n’est pas exhaustive. La culture musulman a eu ses heures de gloire bien avant l’Europe,il y a bien longtemps.Puis s’est fait rattraper et depasser par l’occident.Il doit y avoir de la rancoeur la dedans !!.L’occident a eu la renaissance,le siecle des lumiéres et ses revolutions diverses mais aussi ses guerres de religions.L’occident a pu s’extraire du carcan religieux et devenir laique pour le bonheur de PRESQUE tout le monde.Il y en a certains qui voudraient remettre tout a plat.C’est inacceptable.Quand vous voyez les autorités chrétiennes et juives faire du copinage avec les autorités musulmanes,c’est inacceptable.Quand vous voyez des associations comme le MARP et autre CFCM porter plainte pour racisme a l’encontre de France Soir ou Charlie Hebdo,c’est inacceptable.Quand vous voyez Chirac et consorts avec une telle mollesse et bétise,c’est criminel.Ou est la solidarité européenne dans cette affaire ?!On joue perso lorsqu’on devrait etre cote a cote.C’est inacceptable.J’ai entendu des autorités algériennes musulmanes dire dans cette cacophonie,cette manipulation,je cite:qu’il faudrait en profiter pour etendre la religion musulmane !!!!!!!!!!!!.Pour ma part,je ne fais plus le distinguo entre les autorités musulmanes et islamiques.Ils sont de concert pour la plupart.On ne peut pas résonner des gens qui mettent leur religion avant toute chose et veulent imposer leur charia.Y-a-t-il encore des musulmans modérés pour sortir de leur silence assourdissant ?!Ou peut etre sont-ils a l’unission des fachos verts.J’ai choisi mon camp,celui de la libérté et pour les idéalistes,continuer dans cette voie,la voie de Munich 1938.


                • PJ-BR (---.---.220.140) 9 février 2006 15:18

                  Les intégristes religieux m’énervent. Tous !!
                  * Les musulmans qui se font exploser au milieu de civils innocents.
                  * Les colons juifs qui s’appuient sur la Bible pour opprimer tout un peuple.
                  * Les catholiques qui préfèrent la propagation du SIDA à l’utilisation de moyens prophylactiques.
                  * Les protestants qui assassinent les médecins pratiquant l’IVG
                  Et le pire avec cette histoire de caricature c’est de voir en France la grande alliance des religions du Livre (musulmans, juifs et chrétiens confondus) pour demander des sanctions contre les blasphémateurs. De quel droit !! La loi (danoise, norvégienne ou française) n’interdit pas de représenter Mahomet... ni de manger du cochon (ni halal, ni casher), ni d’utiliser la pilule ou des préservatifs. Qu’un musulman, juif ou chrétien ne se sente pas le droit de le faire c’est son droit. Mais qu’ils me l’interdisent c’est odieux.
                  Et franchement, qu’est-ce qui peut choquer un indonésien dans un dessin publié à 15000 km de chez lui ?
                  Tout ce bruit pour des dessins globalement mauvais. Cette histoire est montée en épingle par une bande d’excités qui n’ont que faire de la religion. Ils se contentent de l’utiliser (la religion) pour affermir leur pouvoir sur des populations.


                  • Mehdi (---.---.7.196) 9 février 2006 15:40

                    A ericqk Ont est tous victimes de la manipulation des masses media, dans la foule la presse cherche toujours ceux qui peuvent choquer par leurs propos et peu importe les incidents qui s’ensuivent, en tant que musulman je peut vous confirmer que le pourcentage des musulmans fanatiques qui prêches et incitent à la violence et la haine ne représentent pas 1% des musulmans seulement je crois que tous les caméras et micro du monde sont braqués sur eux (intérêt purement économique) Pour votre information : lors de l’incendie du consulat de Danemark au Liban, il y avait une grande partie des manifestants (avec barbes et turbans) qui condamnent les actes barbare mais malheureusement aucun journaliste n’a vu l’intérêt de porter leurs opinons au monde occidental, à toi de méditer Cordialement


                    • Saint Cochon (---.---.171.78) 9 février 2006 16:23

                      Y a du vrai là-dedans....


                    • sunny walker (---.---.242.50) 9 février 2006 17:30

                      Allah t’entende Mehdi ! mais 1% de « criminels » sur 1,3 milliard c’est encore trop !


                    • julien (---.---.195.142) 9 février 2006 18:22

                      voilà du relativisme, enfin ! et en plus, on se rend finalement compte que les médis occidentaux vont pêcher du sensationnel dangerux dans ces pays , donnant aux extrèmistes un publique quasi mondial.y’a de quoi les motiver dans leur fantasme de guerre sainte non ?ON Leur offre donc la scène et le micro...en même temps pour noircir la réputation des arabes, en même temps pour...Enfin, on n’en sait trop rien en vérité.Mais ce qui est clair c’est que d’une certaine manière on se maintient comme colonisateurs faca à des colonisés dont on rapporte avec complaisance et effaroucherie excitée les sauvageries...


                    • (---.---.38.140) 10 février 2006 08:22

                      Donc si 1% des musulmans sont integristes pourquoi les 99% ne se sentent pas insultés qu’on instumentalise leur religion comme cela ?


                    • CD (---.---.130.21) 9 février 2006 17:19

                      " Et crac, encore une fois vous répétez avec le plus parfait applomb, que ces dessins sont une insultes à TOUS les musulmans, alors que vous en voyez pourtant qui ne sont pas si choqués que cela. Une nouvelle fois, vous avez des propos irresponsables qui soutiennent les censeurs et attaquent notre liberté d’expression. " Am.

                      Je pense au contraire que ces dessins choquent, ou gênent à tout le moins, la majorité des musulmans.

                      La visée caricaturale en revanche n’était pas à l’intention de tous les musulmans, mais à ceux qui le détournent pour instrumenter le terrorisme.

                      Mais les caricatures atteignent aussi les pauvres bougres (qui les ignoraient depuis 4 mois) qu’ils ont embrigadés.

                      Et ainsi, de proche en proche, de vilains frères en moins vilains frères, de presque gentils frères en frères très respectables, l’Islam s’embrase.


                      • Sylvain Reboul (---.---.250.46) 9 février 2006 17:31

                        Si vous considérez que ce dessin représentant le prophète comme un terroriste n’est pas une insulte aux musulmans, je vous conseille de faire un test : distribuez le à des musulmans inconnus et qui ne vous connaissent pas , sans aucune explication ni interprétation et vous notez leur réaction . Une remarque cependant pour que le test soit concluant il ne pas le distribuer à des gens qui ne se reconnaissent pas comme croyants et/ou qui sont comme moi athées ou agnostique, ni chrétiens... Faites le comptage statistique de ces réaction, ce qui vous oblige à choisir une échantillon important et représentatif

                        Si vous avez ensuite la possibilité de poursuivre le dialogue avec eux et/ou si vous n’êtes pas mis hors d’état de poursuivre votre enquête, dites leur que ce n’était que pour les faire évoluer dans le sens de la tolérance et de la liberté de penser.

                        Si vous emportez leur conviction on pourrait alors poursuivre notre dialogue sur la base des résultats de votre enquête, à condition qu’ils soient honnêtes.

                        PS : pendant que vous y êtes, et si ce n’est pas déjà fait je vous conseille la lecture des deux articles suivants sur le contexte politico-médiatique de ces caricatures au Danemark. Eclairant...

                        Libération

                        Le Monde


                        • (---.---.162.15) 9 février 2006 22:22

                          Vous avez modifié « insultes à tous les musulmans » par « insulte aux musulmans », c’est déjà différent. Ensuite, votre sondage est un sondage orienté avec une question choc qui ne laisse pas de choix dans les nuances de réponses. Vous pouvez avoir 10% pour « pas insulté » et 90% pour « insulté » alors que dans un choix à 5 réponses, vous n’auriez que « 20% » pour « insultés », l’option la plus forte de désapprobation. Une fois de plus, je ne partage pas la simplification et en conséquence l’outrance avec lesquels vos propos stigmatisent les choses.

                          Par contre, avec les articles de Libération et du Monde, vous avez tout à fait raison de pointer le climat politique xénophobe du Danemark. Il est hélas dommage que les pays qui boycottent ce pays le fassent pour cette histoire de petit dessin, alors qu’il y a tellement de raisons de le faire pour montrer au grand jour la xénophobie d’un pays européen gouverné par une droite populiste. Les intégristes préfèrent s’en prendre à la liberté d’expression, qui est beaucoup plus dangereuse pour eux...

                          Il y a une chose que je ne sais pas et que j’aimerais bien connaître, c’est la traduction de l’article danois qui était illustré par les 12 dessins. Est-ce qu’il prenait du recul par rapport aux dessins, ou est ce qu’il amenait à les prendre au premier degré ? Tout le monde semble croire que c’est la deuxième hypothèse... Mais ce n’est pas sûr et les nuances à apporter peuvent être importantes. D’ailleurs il est peut-être symptomatique que les attaques islamistes n’y fassent pas référence... Or ce texte joue un peu le rôle de légende.

                          Je suis habitué à lire des caricatures et je sais que leur contexte de parution est très important. Celles-ci en ont été arrachées pour être montrées à des religieux d’Arabie Saoudite qui ne connaissent rien des conditions de parution et du public concerné.

                          Revenons au Danemark et aux manifestations danoises musulmanes. Contrairement à ce qui c’est passé quelques mois plus tard, elles n’ont pas été téléguidées, mais spontanées. Là aussi, je ne connais pas les motifs alors déclarés des manifestants et je serais curieux de les connaître. Je doute qu’ils aient considéré les caricatures comme le seul objet de leur courroux, je pense davantage qu’ils les ont vues comme « la goutte d’eau qui fait déborder le vase ».

                          Bref, il s’agit d’une situation que nous connaissons mal, sur laquelle les historiens un jour nous éclairerons. En attendant, prenons garde à ne pas généraliser, à ne pas reprendre les motifs des religieux qui n’ont que trop l’habitude de simplifier et généraliser pour mieux manipuler leurs ouailles.

                          Je viens seulement de lire l’article de Libération, (le lien n’était pas bon, j’ai dû chercher...) et j’ai la surprise de voir qu’il dit à peu près la même chose que moi :

                            Cette question a une histoire beaucoup plus nuancée que ne le laisse croire le manichéisme dans lequel elle a été enfermée.

                          Il souligne combien le clash a été fomenté par la double action du « populisme xénophobe » et du « fondamentalisme religieux ». Par contre, il n’est pas précis sur le rôle des caricatures. Il semble les considérer comme un élément de cristallisation, ce qui n’est pas contraire à mon impression de « goutte d’eau qui fait déborder le vase ».

                          Espérons que dans quelque temps, le Danemark saura dresser un bilan des responsabilités. Quant aux électeurs français de Le Pen ou De Villiers, qu’ils méditent...

                          Ainsi, l’objet de la controverse, la xénophobie danoise, a complètement été transformé en insultes au prophète puis en attaques à la liberté d’expression dans les pays européens. Certains on même demandé que nos parlements promulguent des lois interdisant les blasphèmes contre les religions.

                          Sur ce terrain là, décidé par les imams, je pense que nous, européens, devons être pleinement solidaires des danois, et montrer une grande fermeté dans la défense de la liberté d’expression. Sans avoir peur de montrer qu’elle génère des outrances qui ne doivent pas dépasser les limites imposées par nos lois, lesquelles n’ont pas besoin d’être modifiées au gré des événements et surtout pas pour intégrer des interdits religieux !

                          Am.


                        • coincoin (---.---.34.171) 9 février 2006 18:56

                          Une caricature du monde musulman, c’est saint et très bien pour les musulmans.

                          Qui fera notre caricature de civilisation dégénérée en train de détruire la planète, faisant souffrir un nombre incalculable d’hommes et femmes et d’animaux ? Notre matérialisme et notre idiotie chronique ?

                          Notre caricature est à faire, une caricature qui devra nous blesser dans notre amour propre.

                          VIVE LA CARICATURE


                          • zigourat (---.---.254.125) 10 février 2006 01:33

                            Personellement je ne crois pas que les frappes vont régler grand chose. Au contraire je pense qu’elles vont encore plus conforter cette idée de complot occidental contre les pays musulmans, répandue dans cette partie du monde. Pour ce qui est du nucléaire le président iranien utilise d’autres arguments à l’intérieur du pays. Ils flattent le sentiment nationaliste des Iraniens, en mettant l’accent sur la différenciation Perses/Arabes, de cette manière il a pu ralier ses compatriotes laïques. C’est avant tout un populiste et espère attirer toutes les franges de la population iranienne. Heureusement la nomenclatura ne lui fait pas confiance à cause de son attitude M. Propre. Elle ne veut plus renoncer à ses privilèges. En apparté un religieux du régime iranien avait confié a un de mes proches qu’il s’accommoderait même des filles nues dans la rue tant qu’on le laisserai au pouvoir. Plus de 25 ans de pouvoir les a rendu ciniques et corrompus et une bonne partie a peur des discours anti-corruption du nouveau Président. On parle même de le destituer si il va trop loin. Une intervention étrangère va au contraire souder le pays. L’histoire plusieurs fois millénaire de l’Iran, qui a été un des premier pays au monde à introduire le concept de nation pour pouvoir contrôler dans l’empire la mosaïque des peuples qui l’ont composé, montre qu’à chaque fois qu’il est en danger les Iraniens deviennent très solidaire.


                            • Scipion (---.---.32.117) 10 février 2006 07:34

                              Et voilà l’extrême droite xénophobe et islamophobe !

                              Depuis plusieurs jours, on ressentait confusément un vide... Les fachos étaient absents de l’affaire des caricatures du Prophète...

                              Cette lancinante lacune est comblée. Par ces phares de l’information progressiste et de la fraternité planétaire réunies, que sont Libération et Le Monde.

                              On avait cru à un choc des civilisations, il n’y avait que l’expression d’une xénophobie islamophobe danoise qui a conduit des peuples musulmans à une légitime colère.

                              On avait cru que les musulmans condamnaient notre liberté d’expression, ils ne faisaient que protester contre la fécondité récurrente du ventre de la bête immonde.

                              Tout est maintenant rentré dans l’ordre politiquement correct. C’est en Europe que se trouvent les seuls coupables, et ils sont Européens, d’extraction judéo-chrétienne. On respire...

                              Les musulmans n’ont fait que se défendre. Même le gamin turbulent qui a tué Don Andrea Santoro, à Trébizonde, a droit à la plus atténuante des circonstances : l’antifascisme. Son avocat devrait pouvoir plaider la légitime défense...

                              Libération et Le Monde expliquent ça très bien. Entre les lignes...


                              • Saint Cochon (---.---.171.78) 10 février 2006 09:33

                                Quoi ? J’apprends par Zigourat qu’il y aurait des laïcs en Iran ? Viiiiiiiiiiiite qu’on les pende....

                                PS : à moins que Zigourat n’aie pas lu la définition de laïc dans un dictionnaire.


                                • zigourat (---.---.254.125) 11 février 2006 00:13

                                  je vois que Saint Cochon a des préjugés sur les Iraniens. Tiend si je vous montre des photos de sympathisant du FN faire leur manif annuelle lors de la fête de Jeanne d’Arc en conclurez vous que TOUS les Français sont des fachos. Un des problèmes de notre monde actuelle se sont justement ces préjugés et il est urgent de les combattre.


                                • Saint Cochon (---.---.171.78) 11 février 2006 09:52

                                  La différence, c’est qu’en France, tu pourras montrer un manif du front national, mais ausssi une manif d’anti racistes et même une manif d’islamistes excités par les caricatures de Mahomet....et toc !


                                  • (---.---.217.74) 11 février 2006 10:30

                                    Comment une religion de paix de tolérance pourrait exister sur la base d’un livre saint qui incite à la haine et à la violence ?

                                    Sur agoravox les islamistes « modérés » récitent leurs leçons apprissent pas coeur auprès des imams :

                                    - les médiats occidentaux désinforment et donnent une fausse image de l’islam

                                    - les violences et barbarismes coraniques ne sont qu’une interprétation erronée des écriture, il faut parler arabe et être théologien pour les comprendre.

                                    - le camp de la violence c’est celui des caricatures pas celui des réactions de haine orchestrée qu’elles ont déclenchées.

                                    Les pucelles outragées, de tous poils, qui dénoncent les caricatures, c’est la fratrie des faux culs !


                                    • (---.---.65.7) 11 février 2006 13:27

                                      Donnez moi un exemple du coran qui incite à la haine ou à la violence ?


                                    • salima (---.---.65.7) 11 février 2006 13:40

                                      c’est moi salima et je pose la question : donnez moi un exemple du Coran qui incite à la haine ou à la violence.


                                      • Eric (---.---.252.70) 11 février 2006 15:24

                                        Sourate XLVII (47)
                                        - verset 4 : Quand vous rencontrez les infidèles, tuez-les jusqu’a en faire un grand carnage, et serrez les entraves des captifs que vous aurez faits.
                                        - verset 9[8] : Pour les incrédules, puissent-ils périr, et puisse Dieu rendre nulles leurs œuvres !
                                        - verset 37[35] : n’appelez point les infidèles à la paix quand vous leur êtes supérieurs, et que Dieu est avec vous

                                        Sourate XLVIII (48), verset 29 : Muhammad est l’envoyé de Dieu ; ses compagnons sont terribles aux infidèles et tendres entre eux-mêmes ;

                                        Sourate LXIII (63), verset 4 : Ce sont tes ennemis. Evite-les. Que Dieu les extermine.

                                        Sourate LXVI (66), verset 9 : 0 Prophète ! fais la guerre aux infidèles et aux hypocrites, sois sévère à leur égard. La géhenne sera leur demeure. Quel détestable séjour !

                                        Sourate XCVIII (98), verset 5[6] : Les infidèles, parmi ceux qui ont reçu les Ecritures [les juifs et les chrétiens], et les idolâtres, resteront éternellement dans le feu de la géhenne. Ils [les non-musulmans] sont les plus pervers de tous les êtres créés.

                                        Sourate V (5), verset 56[57] : O croyants ! ne prenez point pour amis les juifs et les chrétiens ; ils sont amis les uns des autres. Celui qui les prendra pour ami finira par leur ressembler, et Dieu ne sera point le guide des pervers


                                      • mowglii (---.---.64.89) 11 février 2006 14:17

                                        ben salima, depuis le temps que tu es sur ce forum , il me semble que tu pu voir des citations sur d’autres posts , qui montraient en effet des extraits appelant à la violence et à la haine envers les non musulmans, non ?


                                        • salima (---.---.65.7) 11 février 2006 14:41

                                          bien sûr, on prend des versets on les sort de leur contexte et on dit regardez l’islam il prône la violence. Mais pour qui prenez vous les gens ? c’est des versets concernant la guerre , je ne vous vois pas dire d’un militaire qu’il appelle à la violence en temps de guerre c’est insensé ! l’Islam c’est un tout c’est pourquoi vous n’arrivez pas à faire la part des choses. Le coran n’a pas était écrit par un homme (Mohammed) , c’est la parole de Dieu, libre à vous de la contestez mais de grâce ne demandez pas aux musulmans de ce défaire de leur livre sacré pour vous faire plaisir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès