• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Suisse : non aux minarets à 57 %

Suisse : non aux minarets à 57 %

La polémique sur l’érection de nouveaux minarets en Suisse, sanctionnée par une votation populaire, s’achève avec un « oui à l’interdiction » qui désavoue l’ensemble de la classe politique et inquiète, à tort, la « communauté musulmane ».

Le referendum helvète au sujet de l’interdiction de la construction de minarets en Suisse se solde, selon le journal Le Temps, par un "oui" à 57 %.
Lancée par l’UDC, le parti de droite populiste, cette votation avait pourtant, selon les sondages et étant donné l’appel du gouvernement et des partis politiques, vocation à autoriser l’érection de minarets sur les mosquées.

Quelles étaient les craintes ? Sentiment de rejet de la communauté musulmane suivi d’une radicalisation des croyants.

Mais pourquoi les pratiquants musulmans se radicaliseraient-ils alors que, contrairement à l’argument avancé par les tenants du "non" à l’interdiction, l’absence de minarets ne remet absolument pas en cause la liberté de culte garantie aux musulmans helvètes comme aux citoyens d’autres confessions ?

Les Suisses n’ont pas refusé la construction de lieux de culte. Ils n’ont pas non plus exprimé une "haine" ou un "racisme" dirigé contre les musulmans. Ils ont signifié leur désaccord sur la présence de signes ostensibles de religiosité dans leur paysage urbain. Signes d’autant plus désuets que la fonction du minaret est de recevoir un muezzin appelant aux prières. Ce retentissement sonore particulier n’étant pas traditionnellement admis en pays laïc, on voit mal pourquoi des minarets inutiles seraient érigés.
Autre fonction du minaret : le repérage en terres inconnues mais néanmoins amies pour les nomades des temps anciens de l’islam. On conviendra aisément que les plans de ville et les sites internet des mosquées renseignent, de nos jours, correctement les visiteurs sur les adresses de leurs lieux de culte.
La symbolique sacrée se serait agrégée au fil du temps, le minaret affirmant l’unicité d’Allah. Seulement, en terres laïques, Allah ne règne pas en dieu exclusif sur la spiritualité.

Les musulmans de Suisse qui se battent contre l’islam politique devraient plutôt se réjouir : un coût en moins à supporter pour le financement privé des lieux de culte.

Un appel de cette décision pourrait avoir lieu devant la Cour européenne des droits de l’homme. Si tel devait être le cas, il resterait à espérer que cette dernière sache dissocier ce qui relève des Droits de l’homme de ceux de l’architecture dans le domaine public.

NB : Le Dôme du Rocher et la mosquée Al-Aqsa sont dépourvues de minarets.


Moyenne des avis sur cet article :  3.59/5   (145 votes)




Réagissez à l'article

663 réactions à cet article    


  • oncle archibald 30 novembre 2009 09:49

    Mouais ... je ne trouve pas cette décision si neutre que le dit l’auteur (e ?) ... et s’il ne s’agit que d’architecture comme on voudrait nous le faire avaler, je me permets de ne plus être d’accord du tout car ... quid d’un château sans tours, d’un supermarché sans enseigne, ou d’une église chrétienne sans clocher ..quoique .. les temples protestants n’ont pas de clochers, je crois .

    A partir du moment ou on admet la construction d’un lieu de culte musulman, il faut aussi admettre son « enseigne » .. Qu’on interdise l’appel à la prière par les hauts parleurs, qu’on limite la hauteur des minarets en fonction des règles d’urbanisme, et cela serait bien suffisant pour assurer la tranquillité des petits suisses non ?

    • Shaytan666 Shaytan666 30 novembre 2009 10:30

      Je vous ferais remarquer que le peu de nouvelles églises catholiques que l’on construit chez nous (en Belgique) sont dépourvues du fameux clocher traditionnel avec son coq, juste une petite tour de deux ou trois mètres de haut.


    • jps jps 30 novembre 2009 10:30

      Au Qatar l’Etat n’autorise ni clocher ni croix pour signaler le bâtiment.

      En Arabie saoudite, elle prohibe tout lieu de culte chrétien.

      En Egypte, en théorie, on peut construire ou rénover une église en demandant une autorisation. Mais en pratique, celle-ci n’arrive jamais

      Et l’Europe ou le monde s’en offusque t-il ?


    • pierrix 30 novembre 2009 10:56

      Quand un groupe ou un peuple s’en prend à des symboles, le totalitarisme n’est pas loin.

      @Renève :
      Je ne vois pas où vous voyez le moindre germe d’un système politique caractérisé par la soumission complète des existences individuelles à un ordre collectif que fait régner un pouvoir dictatorial (Larousse) dans cette manifestation de démocratie directe. On peut être d’accord, ou pas ; mais cette votation reste l’expression de la volonté du peuple suisse, dans un pays qui n’est pas franchement réputé pour ses tendances extrémistes et son passé dictatorial.
      Ce n’est pas demain la veille qu’on verra un tel vote chez nous.


    • db1509 30 novembre 2009 11:02

      je suis devenu protestant il y a bien des années et j’ai appris par ce biais à découvrir la grande richesse du christianisme… mais aussi à respecter toute religion, et ainsi apprendre la tolérance !!! Bravo pour votre message équilibré…


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 novembre 2009 11:26

      C’est bien ce que j’ai écrit, Ben Kabou : la fonction d’appel des minarets est désuète précisément parce qu’elle est frappée d’interdiction en pays laïc.

      Que des groupusucules d’extrême-droite provoquent n’est en rien une nouveauté. La Suisse reste démocratique.

      Cordialement.


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 novembre 2009 11:49

      L’origine de cette votation, Léon, a en effet une source : la demande explosive de permis de construire des mosquées. Il semblerait que les citoyens suisses perplexes et non désireux de voir l’érection exponentielle de minarets ne sont d’ailleurs ni de l’UDC ni d’un quelconque parti de droite dure. A vérifier.


    • Le péripate Le péripate 30 novembre 2009 12:02

      La communauté musulmane... keskecé ?

      Les musulmans pourront à loisir choisir dans le Prêt à Penser antiraciste et multiculturaliste s’ils souhaitent renforcer leur position de victime, sans laquelle on n’obtient rien de l’État.
      Les musulmans pourront aussi constater que dans la vie n’a changé de fondamental, et qu’ils peuvent à loisir vaquer à leurs paisibles affaires.

      Ce n’est pas un choix de communautés, mais d’individus libres.


    • Ali 30 novembre 2009 12:02

      "la demande explosive de permis de construire des mosquées !!
      les suisses se convertissent en masse C bon signe la tendance sera vite inversée !!


    • Hugo Velib Raymond Bolivar 30 novembre 2009 12:04

      « Ce retentissement sonore particulier n’étant pas traditionnellement admis en pays laïc »

      Chère « Cosmic Dancer »,

      J’attends toujours ton intervention pour faire cesser la nuisance des cloches des églises catholiques en France, pays dit laïc.

      Je n’ai pas l’impression que çà te préoccupe tant que çà.


    • Hugo Velib Raymond Bolivar 30 novembre 2009 12:07

      Etant franco-suisse je suis un peu plus au courant des votations que l’auteuse.

      Une des prochaines questions qui sera posée aux citoyens suisses est la suivante :

      « Faut-il interdire la musique nègre ? »


    • Hugo Velib Raymond Bolivar 30 novembre 2009 12:11

      Le groupe des Jeunes identitaires genevois est financé, entre autres, par un Lieutenant-Colonel de l’armée suisse qui travaille à l’OTAN et a voyagé souvent en Israel.


    • anty 30 novembre 2009 12:24

      Vous êtes perplexe devant l’expression de la volenté du peuple ?


    • fonzibrain fonzibrain 30 novembre 2009 14:14

      jps


      et alors, si ya des connards, on doit etre des connards aussi ?

      argument débile , comme d’habu avec tout ces flippé de raciste


    • Shaytan666 Shaytan666 30 novembre 2009 14:17

      Le groupe des Jeunes identitaires genevois est financé, entre autres, par un Lieutenant-Colonel de l’armée suisse qui travaille à l’OTAN et a voyagé souvent en Israel.

      Franco-Suisse, bonjour Mr Charles, Alain ou Jean-Phillipe  smiley
      J’aurais du m’en douter qu’il y avait du Mossad la en dessous.


    • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 30 novembre 2009 14:56

      Cette affaire de référendum suisse demande quand même pas mal de précisions car on tombe assez facilement dans la confusion (comme l’auteur) et dans la récupération facile comme on pas mal de charognards réactionnaires sur ce fil, qui se sont précipité sur cette histoire comme la misère sur le monde afin de se conforter dans leur islamophobie imbécile…

      Il faut savoir d’abord que les suisses votent au moins 2 fois par mois, pour tout et n’importe quoi, grâce à l’existence du référendum d’initiative populaire qui permet au peuple suisse de proposer un texte de loi moyennant le recueil de 50 milles signatures en faveur de cette initiative. C’est la démocratie parfaite, en apparence seulement, en pratique il y a toujours une forte abstention (50% environ), et on ne vote pas pareil selon qu’on habite dans des grandes villes (Genève, Zürich, Bâle etc…) ou dans les campagnes. Il faut savoir que dans certains cantons, pommés dans les montagnes, comme Schwitz, Uri, Gergovie, Glaris, on est encore au XIXème siècle. Les habitants sont habillés en costumes traditionnels et certains n’ont ni l’eau courante ni l’électricité. Dans un des cantons on vote encore à main levée sur la place du village et les femmes n’ont pas le droit de vote. Sinon dans les autres cantons un peu moins arriérés, le droit de vote pour les femmes date des années 70.

        Donc traditionnellement il y a cette différence ville campagne, et aussi celle Suisse Romande francophone Suisse Allemanique. Les romands ont voté contre les minarets (à part le Valais canton catholique, et le canton de Fribourg, là c’est plus inhabituel)…Les suisses allemands sont dans leur grande majorité très réactionnaires et très xénophobes (à part Bâle et souvent Zürich), les romands aussi mais beaucoup moins. Il faut savoir que le parti populiste d’extrême droite  profite à fond de la crise qui atteint aussi la Suisse et des théories débiles et racistes trouvent relativement un écho favorable dans la population. « Si ça va mal c’est de la faute des étrangers » (les français frontaliers se font traiter de racaille puante et profiteuse)...Chanson que l’on connaît bien, en 1933 en Allemagne les nazis l’ont aussi entonné mais c’était les juifs qui étaient stigmatisés ainsi. La Suisse a d’ailleurs eu une attitude pour le moins indulgente à l’égard d’Hitler, beaucoup de suisses allemand étaient favorables aux idées nazies (si on peut appelé ça des idées) et c’est le banquier Genoux de Lausanne qui a financé (entre autres) l’accession du führer au pouvoir, des juifs ont été refoulés à la frontière Allemano-Suisse pendant la guerre.

       Je n’ais donc pas été étonné par le résultat prévisible de ce vote, je rigolais quand j’entendais dire sur les média français que probablement cette initiative serait rejetée…C’est quand même incroyable, ces journalistes ne sont même pas foutus de connaître un pays pourtant frontalier et en partie francophone, et de culture très proche . On peut douter fortement de ce qu’on nous dit quand il est question de pays bien plus éloignés et de cultures très différentes…N’est-il pas ???  


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 novembre 2009 15:07

      Cet article est intéressant :

      La Suisse a un problème d’image, l’islam aussi

      "Une vraie bombe. A l’effarement de la quasi-totalité des observateurs politiques, une nette majorité des Suisses a glissé dans l’urne un oui à l’interdiction des minarets qui bouleverse la perception habituelle de notre démocratie, et son lot traditionnel de résultats soigneusement pondérés. La marge est si forte qu’elle surprend même les promoteurs de l’initiative, dont certains feignaient hier, avec un art consommé de la mauvaise foi, d’en découvrir les conséquences potentielles.

      Ces conséquences sont majeures. Pour l’image de la Suisse, d’abord. L’interdiction de construire des minarets vient s’ajouter à une liste déjà embarrassante d’affaires économiques et politiques, qui place notre pays en position de faiblesse sur l’échiquier international. Et quelles que soient les arguties explicatives pour trouver des nuances dans les intentions de l’initiative, il faudra à ceux qui font métier de promouvoir la Suisse à l’étranger un solide bâton de pèlerin, et une foi inébranlable. Exportations, tourisme, industrie du luxe, finance, les secteurs qui craignent d’avoir perdu de leur aura si précieuse ne sont pas les moindres de nos pourvoyeurs de richesses.

      A voir comment elles s’y sont prises pour contrecarrer l’initiative antiminarets, on n’est pas sûr que les autorités politiques disposent des outils adéquats pour gérer la lourde entreprise de déminage international qui a débuté hier. La parcimonie de l’engagement durant la campagne, d’un Conseil fédéral bien timide comme des partis traditionnels presque absents du débat, doit faire place à une volonté résolue.

      Cela vaut aussi pour la politique intérieure. Le gouvernement et la plupart des élus de ce pays ont pris hier une énorme gifle. Contrairement à ce qu’affirmait hier avec une étroitesse déplacée la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf, ce oui dépasse bien évidemment la stricte question des minarets.

      L’accessoire architectural visé par ce vote est le symbole d’un malaise profond – bien plus que nous ne l’avions imaginé – de la majorité de la population envers la religion musulmane et sa capacité d’intégration.

      Non, ces questions ne trouveront pas de solution dans les cénacles des tribunaux ou dans des règlements municipaux. Même si l’on considère ces craintes illégitimes, suscitées de manière infondée ou exagérée, il faut les traiter avec décision et énergie, y répondre avec sérieux. Il faudra aussi se mettre en capacité de répliquer aux prophètes du pire, aux xénophobes professionnels, autrement qu’en cherchant à les museler. Les inquiétudes des femmes, parmi d’autres, n’ont été ni entendues ni calmées. Pourtant, là, des signes avant-coureurs s’exprimaient.

      Les adversaires d’une stigmatisation des musulmans doivent savoir ce qu’ils se veulent. Se fixer des objectifs clairs. Ne pas céder sans réfléchir à des inflexions politiquement correctes en croyant benoîtement à leur succès. Un exemple : fallait-il vraiment ressortir des placards la question des crucifix dans les écoles valaisannes ? Diffus, très peu exprimé, un sentiment a sans doute joué dans le résultat de ce vote surprise : celui, mi-agacé, mi-inquiet, d’une société qui ne prie plus beaucoup mais qui tient à ses racines chrétiennes, et qui les voit dénigrées, ou minimisées.

      Ce matin, il est sans doute difficile pour la majeure partie des musulmans de Suisse d’accepter ce résultat sans mot dire. Ce vote exprime une méfiance, une distance, que d’aucuns prendront comme un rejet. Dans ces familles musulmanes ordinaires, comme celles dont nous avions dressé le portrait voici quinze jours, flotte peut-être l’amertume de ceux qui se sentent incompris. Et seuls.

      Seuls avec leur foi soudain encombrante, mais aussi seuls face à une religion qui, elle aussi, a mal à son image. Discrets autant par volonté de ne pas faire de bruit que par morcellement institutionnel, les représentants des communautés musulmanes de Suisse ne peuvent conserver cette attitude défensive s’ils entendent améliorer leur situation. L’aggiornamento global d’un islam moderne ne se fera pas en un jour. Mais les musulmans sont les seuls à pouvoir le mener à bien."


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 novembre 2009 15:13

      Ce vote, Ben Kabou, s’explique par un certain nombre de facteurs que les analystes décryptent : d’une part, la tentation protectionniste indéniable ; d’autre part les camouflets infligés à la Suisse par le colonel Khadafi ; ensuite, l’activisme des Frères musulmans dont l’épicentre est en Suisse ; enfin l’arrivée massive et subite de musulmans en Suisse et les demandes soudain exponentielles de construction de mosquées dont le signe ostentatoire très fort, identitaire en ce sens, est le minaret.

      Lequel minaret n’existe pas sur toutes les mosquées du monde.

      Je rappelle une fois de plus qu’il ne s’est nullement agi d’interdire les mosquées.


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 novembre 2009 17:35

      Non, Léon. Il n’y a pas de « communauté musulmane » car il n’y a pas un islam, une pratique, une tradition. Sauf dans l’esprit des musulmans radicaux et de leurs irréductibles frères ennemis.

      D’où, d’ailleurs, l’extrême difficulté qu’éprouve notre laïcité à démêler tout ça.


    • Le péripate Le péripate 30 novembre 2009 18:26

      Vous n’arrivez pas à vous extraire de la pensée communautaire, Léon. Dois-je mettre ça sur le compte d’une pensée collectiviste ? smiley
      Comment comptez vous faire ? Interroger les musulmans un par un ? Procéder à un vote ? A partir de quelle majorité qualifiée une communauté serait instituée ? Et quid des individus minoritaires ?

      Non, il n’y a pas plus de parole que de droit affecté à un groupe désigné. Des institutions, des associations oui, mais une communauté ?

      C’est le coeur, bien entamé certes, de nos démocraties libérales : l’individu, la personne, le citoyen sont au centre. Pas les communautés, et c’est pour moi non négociable.


    • dom y loulou dom 30 novembre 2009 20:02

      « acceptez-vous l’initiative contre la construction de minarets en suisse ? »

      telle était la teneur


    • victorhugoguernesey 30 novembre 2009 21:07

      Oncle Archibald ne doit pas regarder les aventures de l’Inspecteur Barnaby sur France 3 le dimanche soir. Les églises anglicanes de la verte campagne anglaise y sont souvent le site de meurtres absolument sordides. Mais, elles ont des clochers. Ce sont des clochers rablés certes, mais des clochers. Mais, c’est à se demander si les auteurs de la série n’ont pas un parti pris antireligieux car une fois, ce sont carillonneurs préparant un concours de cloches ( ca ne s’invente pas) que l’on retrouve pendus à leurs outils. Une autre fois c’est la belle fille d’un ancien pasteur jeté dans un puits (comme si on ne pouvait pas noyer les pasteurs usagés alors qu’on abrège bien les chiots) qui assassine successivement les membres du conseil paroissial. Hier encore - l’épisode « seconde vue » - c’est un curé un peu damné qui voulait exorciser un pauvre marmot en le noyant dans ses fonts baptismaux.
      J’attends donc « meurtre à la mosquée », « L’imam fou sifflera trois fois », « le cri du muezzin mutique », « le vendredi noir du recteur ». J’attends aussi les réactions des religieux concernés et de leurs paroissiens ainsi que celle de Cosmic Dancer.
      PS. Curieusement, ce sont les religions de mecs ( je ne sais pas s’il y en a bcp d’autres) qui ont érigé depuis la préhistoire (salut les petits menhirs !) des symboliques phalliques plus ou moins effilés, pointus ou renflés, avec ou sans bulbe, gland ou...à la face du ciel. Ce qui explique que ces religions manquent un peu d’ouverture.


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 novembre 2009 21:24

      « Meurtre à la mosquée » smiley
      Que voilà une idée scénaristique ! Votre intervention, Victorhugodeguernesey, si littéraire qu’elle soit, n’en est pas moins très pertinente et drôlissime. Dommage qu’Agatha ne soit plus là !


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 novembre 2009 22:52

      Cessez de vous faire plus radical que les radicaux, Léon. Parmi les « musulmans », demandez à ceux qui se sentent de « culture musulmane » mais athées, agnostiques, apostats... A ceux qui se sentent de « culture musulmane » minimaliste ou familiale, à ceux qui se sentent « musulmans » de tradition familiale encore tenue par le pays d’origne, à ceux qui se sentent sunnites, chiites, soufis, sans même entrer dans les détails. Demandez-leur à tous ce que cela signifie d’être par vous nommés MUSULMANS.


    • Deneb Deneb 1er décembre 2009 06:12

      marcel chaputier : les minarets sont-ils noirs pour que tu traites de raciste tous ceux qui sont conte ?


    • oncle archibald 1er décembre 2009 08:54

      Victorhugodeguernesey, je ne sais pas comment raccorder votre post et le mien, mais je trouve vos remarques fort pertinantes ... C’est bien d’intolérance qu’il est question. En plus c’est bien écrit, marrant, et j’adore la bloody série de l’inspecteur BARNABY


    • fkarakaya 1er décembre 2009 09:12

      Quand on se fait passé pour le pays le plus démocratique au monde, berceau des droits de l’Homme, liberté de culte, on ne peut pas prendre exemple des régimes dictatoriaux protégés et mis en place par les américains !!

      De plus la Suisse n’est pas un pays laïque. EN europe seule la france est laïque !!!

      De plus, personne ne parle de 50 100 m de hauteur. Même 5 mètre suiffit pour juste bien identifier que c’ets une mosquée et non un entrepôt transformé en lieu de culte 


    • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 1er décembre 2009 17:08

      erratum : 

      « Les romands ont voté contre les minarets à part le Valais », il faut lire « ont voté contre le projet de loi interdisant les minarets »... Sinon on ne comprend plus rien !

    • Talion Talion 30 novembre 2009 09:53

      De toutes façons, le peuple a parlé et en Suisse le peuple est souverain !...

      Face à cette décision, la classe politique n’a qu’un seul droit, c’est celui de fermer sa gueule !

      Sûr que ça ne doit pas leur faire plaisir, mais nous savons tous que la démocratie s’est exprimée et que cela reste le moins pire des systèmes...

      On peut ne pas partager l’opinion s’étant exprimée au travers du résultat de ce vote, mais ce n’est pas comme si nous avions notre mot à dire.


      • oncle archibald 30 novembre 2009 10:03

        tout commentaire est donc inutile, allez circulez, il n’y a rien à voir !!

        Votre pseudo, Talion, me laisse penser que vous appeleriez de vos souhaits un référendum d’initiative populaire sur le ratblissement de la peine de mort ...

      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 30 novembre 2009 10:29

        Oui et non, la démocratie est tout de même sensée respecter les droits de l’homme et dans ces conditions, vote ou non, un recours est toujours possible devant la cour constitutionelle hélvétique ( en supposant qu’il y en ait une ) voire à Strasbourg ( bien que je sois dubitatif à ce propos étant donné qu’ils ne font pas partie de l’Union Européenne ).

        Donc : fermer sa ( grande ) gueule , je dis NON !

        Comme d’habitude, je rapelle que la démocratie SANS le respect des droits de l’homme conduit assez rapidement à des dérives inacceptables !

        Sur le fond, le minaret est l’expression d’une foi ( Islam ) basée sur des éléments factuels erronnés tels que la bagarre de magie entre Moise et les sorciers de Pharaon ( dont Allah qui sait tout a même oublié le nom , en plus ) . et en plus cette religion est ACTUELLEMENT liberticide et donc je comprend la réaction de REJET de cette détestable doctrine par les Helvètes bien que je pense que leur démarche est vaine car elle ne changera RIEN à la situation actuelle !


      • Talion Talion 30 novembre 2009 12:19

        "Votre pseudo, Talion, me laisse penser que vous appeleriez de vos souhaits un référendum d’initiative populaire sur le ratblissement de la peine de mort ..."

        Pour la délinquance en col blanc et la corruption politique ?... Mais bien sûr !... Avec la plus grande joie !


      • Talion Talion 30 novembre 2009 12:21

        "Comme d’habitude, je rapelle que la démocratie SANS le respect des droits de l’homme conduit assez rapidement à des dérives inacceptables !"

        Vox populi, vox dei... Le reste c’est du blabla...


      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 30 novembre 2009 12:47

        Nier l’importance des droits de l’homme en tant que garde fous vis à vis d’un gouvernement est une erreur FONDAMENTALE qui conduit directement aux pires EXCES !

        Sans les droits de l’homme, tout est possible , y compris la peine de mort, la castration , la mutilation ....

        La démocratie ne nous protège pas contre les dérives liberticides, les droits de l’homme oui !


      • Shaytan666 Shaytan666 30 novembre 2009 16:40

        Qu’est-ce qu’elle pense cette grenouille de bénitier, que l’émir de Dubaï va retirer justement maintenant le fric qu’il a planqué en Suisse. Il y en a qui ne se doute vraiment de rien.


      • dom y loulou dom 30 novembre 2009 20:15

        Les suisses, Aloïs, ont voté sur la question des minarets, pas s’ils acceptaient l’Islam ou non. Allo.

        Il y tant de religions qui se sont établies en suisse que rejeter l’Islam comme vous le préconisez m’apparait comme du martien. Toutes mes excuses.

        Il n’y a pas trace de rejet de l’Islam en tant que tel dans ce vote. on a parlé architecture, c’est tout, pas de prosélytisme islamiste, même si les initiants ont voulu engendrer une telle confusion avec une affiche d’une glauquitude assez rare.

        En plus les suisses, habitués à donner leur avis qui doit considérer la nuance quand c’est de lois effectves et non juste de paroles en l’air qu’il s’agit, ils ont assez rarement des vues uniltérales sur les choses comme vous l’exprimez ici.

        et encore une fois, vous pouvez bien donner votre avis sur la question, mais ne supposez pas de ce que signifie ce vote pour les suisses à leur place, svp, merci.


      • PAT5631 30 novembre 2009 23:27

        « La sénatrice de l’Union centriste Nathalie Goulet a appelé lundi les habitants des pays du Golfe à retirer »leurs avoirs des banques suisses« , pour protester contre l’interdiction des minarets, votée lors d’un référendum dans ce pays. »

        ça me laisse toujours perplexe quand des femmes non musulmanes défendent ainsi l’Islam, meme contre leur propre pays, qui est une des religions actuelles la moin sympa en terme de droit pour les femmes.
        On a peut-etre loupé quelque chose en Europe ou on en a trop fait. 


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 novembre 2009 23:33

        Je partage votre étonnement. Que le féminisme se résume à « j’aime la burqa, c’est mon droit » m’afflige littéralement. Que des idées telles que « les Occidentales (les Européennes, les Françaises) sont des putes à la solde du mondialisme » trouvent preneuse me tue.


      • victorhugoguernesey 1er décembre 2009 19:14

        Pourquoi laisser aux femmes volontaires ou contraintes le monopole de la burqa ? Contrairement à ce que l’on écrit, il s’agit d’un vêtement seyant, toutes tailles, dont on n’a pas encore épuisé les potentialités. J’ai la corpulence voulue pour m’ensevelir dans un hectare de tissu sombre. Et je pense que la burqa rendrait mille services à d’autres hommes un peu enveloppés dont elle pourrait dissimuler les chemises pas nettes, les costumes élimés, la mine patibulaire, le rictus présidentiel. J’y pense un peu pour le creux de l’hiver où la maladie sème la mort sur les places venteuses. Quel bel outil anti-microbes au moment où le H1N1 décimera les forces vives ! et pourquoi ne pas la proposer aux imams orientaux et occidentaux ? Elle éviterait la dispersion à tous les vents des poils de longues barbes désordonnées, contiendrait les tresses grasses des popes. Il faut en prévoir de pourpres, rouges ou ivoires afin de rendre un peu de tenue aux cardinaux et pape que leurs dentelles blanches, robes moirées et grosses bagues éfféminent plus qu’il n’ait raisonnable pour une religion de la dominance masculine. J’imagine aussi des burqas de demi saison, burqa-sauna, conçue avec le concours de Damart et des tissus intelligents pour lâcher de kilos superflus avant l’été. Avez vous pensé à la burqa estivale avec panneaux solaires et air conditionné rendant les villes fréquentables même durant les canicules ? La burqa sponsorisée, comme les abribus(r) de M Decaux. Plus l’imam serait imposant, plus sa burqa pourrait porter d’espaces publicitaires. Et pas besoin de la changer au changement de campagne de pub, juste, à l’ère du papier électronique, de la recharger à la webstation si elle ne comporte pas la wifi incorporée. Non, je pense que la burqa n’a pas encore été épuisée. Comment ne pas songer à un concours de couturiers en livrant le concept aux hardiesses de leur imagination ébourrifée ? Je les imagine présentant leurs créations aux premières Fééries érotiques qui auront lieu du 10 au 12 décembre à Rennes. Ca fera un bel événement. Surtout s’il se trouve quelques intégristes avec eux pour en découdre...


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 1er décembre 2009 21:07

        Homme sweet homme. Cette proposition de burquiser le masculin devrait complaire aux tenants de la parité. Je me permets de copier ce commentaire provocant sur mon blog.


      • Tonio la chataîgne Tonio la chataîgne 1er décembre 2009 21:41

        Tsss, tsss, vilaine Cosmic récupératrice : l’idée de voiler intégralement les hommes est une idée du fils de mon vieil ami Malcolm Mc Laren. Cà date de plusieurs années déjà.


      • AJA-4U AJA-4U 30 novembre 2009 09:57

        Salut,

        au début, je pensais que cela concernait tous les aménagements sur des lieux de culte, pas de nouvelles construction genre nouveau clocher. Mais lorsque j’ai appris que cela concernait uniquement les minarets, j’ai trouvé ça vraiment abusé.
        Athée, je crois que je ne saisis pas la différence fondamentale entre un clocher et un minaret, je trouve les 2 aussi moches dans un paysage ou un village mais surtout inutiles (à part donner l’heure et faire sonner quand il faut aller prier) donc OK pour arrêter de construire ces tours d’un autre âge mais alors pourquoi se focaliser sur les minarets ? il faut interdire la construction de clochers également, seul moyen dans un État laïque qu’aucune confession ne se sente favorisée ou lésée.

        « Ils ont signifié leur désaccord sur la présence de signes ostensibles de religiosité dans leur paysage urbain »
        Quand tu es athée, les signes ostensibles sont déjà là, ils sont nombreux et appartiennent à toutes les religions, surtout la plus dominante. Je suis toujours aussi choqué quand je me promène en France et en Europe de voir la quantité d’églises, chapelles, cathédrales et les coûts à supporter pour maintenir en état ces vestiges d’un autre monde.
        Vu leur nombre et leur importance (et je parle même pas du Vatican), c’est les signes catholiques que je trouve ostensibles et c’est peu de le dire.

        On ne fait pas de distinguo entre les religions, ce qui concerne une religion doit concerner les autres et inversement, ce qui est interdit pour une doit être de même pour toute les autres. 


        • oncle archibald 30 novembre 2009 10:06

          La façon la plus simple de maitriser la construction de minarets et/ou de clochers passe par un règlement d’urbanisme bien laic et incontournable .. et en plus l’avantage imense est d’eviter ainsi toute polémique à caractère raciste et/ou xénophobe ..


        • AJA-4U AJA-4U 30 novembre 2009 10:15

          Bien sûr, c’est clair et un règlement d’urbanisme s’intéresse aux bâtiments, leurs tailles, couleurs... et ne choisit pas un culte particulier.
          C’est ce choix qui est partisan et malheureux.


        • abdelkader17 30 novembre 2009 10:21

          @Oncle Archibald
          Vous qui me repreniez il n’y a pas si longtemps sur mes fautes de Français,il me semble qu’immense prend deux « m »,vous voyez nul n’est parfait ! monsieur le néo croisé.


        • Armog 30 novembre 2009 10:34

          Faut-il raser alors toutes nos églises ? Doit-on raser le Mont Saint Michel aussi ? Et Notre Dame ?

          Athée vous êtes certes , mais vous êtes indirectement imprégnés de cette culture gréco-romaine et catholique. Toutes les notions de bien, de mal, de l’autre etc ... viennent de notre culture ( un exemple simple pour comprendre, vous ne réfléchissez certainement pas comme un chinois qui lui est imprégné de taoïsme, de bouddhisme etc ...)

          Alors, les églises font parties de nous. De la à être choqué ...

          Allez vivre au moyen-orient, vous en verrez beaucoup moins.


        • Pacalvotan Pacalvotan 30 novembre 2009 10:42

          Ne pas confondre patrimoine et religion. L’absence de minaret autour d’une mosquée n’empêche la liberté de culte.


        • AJA-4U AJA-4U 30 novembre 2009 10:51

          Salut l’ami,

          Faut-il raser alors toutes nos églises ? Doit-on raser le Mont Saint Michel aussi ? Et Notre Dame ?

          Non, il ne faut pas les raser, juste laisser l’Eglise ou le Vatican s’occuper de leur maintenance qui coûte assez chère (et au passage idem pour les écoles privées) et ne pas interdire la construction d’autres lieux de cultes pour d’autres religions

          Athée vous êtes certes , mais vous êtes indirectement imprégnés de cette culture gréco-romaine et catholique.

          Oui, par inadvertance sûrement mais j’essaye (et c’est dûr dans notre pays, dans ma famille...) de sortir de ces carcans moyenâgeux. Après, il faut séparer un héritage « moral » d’un bâtiment « physique ». Pour ceux qui y croit, Dieu n’a jamais demandé qu’on lui construise des palais, cathédrales...

          Je pense qu’on peut séparer le discours de la religion, les dogmes, préceptes... de la folie humaine (40 à 100 ans de construction pour certaines cathédrales, plusieurs centaines de morts à chaque fois, pour qui ? pourquoi ?).

          Alors, les églises font parties de nous. De la à être choqué ...

          Et bien malgré mon « imprégnation » catholique, je trouve cela sain de toujours me poser la question de « que fait cette église ici ? » et de ne jamais m’y habituer.

          Pensant que Dieu n’a rien à faire dans l’espace public, les églises et toutes les manifestations « physiques » de la pseudo-existence de Dieu sont donc ostentatoires à mes yeux - ce qui n’engage que moi - et je ne vois pas pourquoi j’irais :

          « Allez vivre au moyen-orient, vous en verrez beaucoup moins. » C’est plutôt cette vieille France catholique et conservatrice que je veux faire bouger.


        • Ali 30 novembre 2009 12:21

          @ AJA

          je voudrais complèter votre message en soulignant qu’en France, les églises appartiennent à l’état et qu’il incombe aux communes d’en assurer l’entretien ce qui coute aux contribuables

          les moquées appartiennent à des associations qui les entretiennent grâce aux dons des fidèles

          une mosquée est donc plus économique pour la société qu’une église


        • Ali 30 novembre 2009 12:23

          PS : les musulmans participent donc malgré eux à l’entretien des églises via leurs impôts (TH)


        • anty 30 novembre 2009 12:32

          Au temps duprophèta en Afrique du Nord il y avait que des églises

          aujourd’hui’hui il n’y a que des mosquées

          monsieur le colonialiste islamique.


        • oncle archibald 30 novembre 2009 12:53

          Quoi Abdelkader ? Vous ne commentez pas le fond de mes posts, mais la forme ? Je suis dispensé d’être un « infâme raciste » aujourd’hui ? quand au m manquant, vous savez très bien qu’il s’agit d’une faute de frappe, pas d’une faute d’orthographe .. dont je ne suis pas dispensé pour autant, errare humanum est ...


        • orso 30 novembre 2009 19:41

          Pourquoi malgré eux ?ils veulent l’équité ou pas ?


        • dom y loulou dom 30 novembre 2009 20:48

          mais qu’est-ce que c’est que cette croyance des athées que je lis ici aujourd’hui qui pensent que la liberté c’est d’interdire l’autre ?? vous allez me gâcher la soirée avec vos conneries.

          Votre liberté VOUS concerne, elle s’arrête là où commence celle de l’autre !! Est-ce donc si difficile à intégrer ??

          si VOUS n’avez pas besoin d’un lieu de culte particulier, comme moi donc, qu’est-ce que les clochers des églises peuvent vous foutre, ou le synagogues ou les minarets ou les temples bouddhistes ? A ce moment faudrait songer à interdire aussi les stades de foot qui dérangent toute une région avec leurs phares insupportables ou ces hrribles cités industrielles qui enlaidissent partout de belles régions. CA CE SERAIT UNE BELLE EVOLUTION DITES.
           
          Pourquoi au nom du ciel vous préoccupez-vous de religion si vous vous en contrefoutez ? C’est lassant ce mélange de genre. Carrément insuportable je trouves. Vous empiétez tout le temps sur les autres prétextant la liberté. Mais la liberté est précisément l’inverse !!! Occupez-vous de VOUS car vous vous permettez d’enlever la liberté aux autres !!! c’est ignominieux et il faut vous en rendre compte..

          Votre liberté ne vous permettra JAMAIS de décider pour les autres, vous pouvez transgresser cette évidence basique, mais il ne faut alors pas vous plaindre d’avoir à faire à des gens de plus en plus revendicatifs. A croie que finalement vous aimez ça. en fait.

           Moi je les aime bien les clochers, ils rappellent aussi l’histoire de nos régions.

          On vous signalle que quelqu’un sans passé n’a pas d’avenir non plus. Fatalement cela conduirait à refaire les erreurs du passé.

          Donc si les églises ne sont plus des maisons communes ni des tribunaux ni des écoles, elles sont là pour nous rappeler nos racines et ceux qui aiment leur calme ou le son de l’orgue pour prier ça vous enmerde ? Les concerts clssques dns les églises sont d’une beuté rare.

          Leurs architectures aussi sont de l’histoire et si des mosquées doivent s’implanter parce que beaucoup de gens adoptent cette religion FOUTEZ-LEUR LA PAIX et ils feront de même avec vous.

          Inversément faut pas vous plaindre de vous sentir agressés en permanence, vous vous permettez de violer l’intimité de coeur des êtres. En quel honneur ? Etes-vous donc Dieu vous qui ne voulez rien savoir d’un principe créateur ? 

          Nous n’avons pas en suisse ce problème de prosélytisme ni stigmatisé ni exacerbé la présence des musulmans SIMPLEMENT parce que nous n’associons pas des faits barbares aux cultures, mais précisément à la non-culture des individus.

          Aucun musulman ne doit donc ni cacher ni faire du tape à l’oeil pour revendiquer sa culture. Vous pigez ça ?

          En France comme je le vois la tendance est tellement à la stigmatisation de l’Islam et du Coran, précisément par des gens qui ne veulent rien savoir de spiritualité, c’est aberrant. 

          M’est avis que vous renforcez ains les revendications de plus en plus outrancières au fur et à mesure que vous êtes outranciers avec les musulmans. ça va toujours de paire, faut être deux pour une relation et chacun a sa part de responsabilités.


        • Mat Mat 30 novembre 2009 10:04

          Habitant à Genève, je connais bien la mosquée du Petit-Saconnex qui est la seule de Suisse à avoir un muezzin. Cette mosquée est un lieu très important de la commune et les vendredis sont chargés. Mais c’est ça qui fait la beautée de notre pays, sa diversité.


          Et il faut dire aussi, qu’en plus d’interdire de construire de nouveaux minarets, le peuple Suisse à aussi refuser le texte interdisant l’exportation de matériel de guerre. Ce qui me chagrine presque plus ...

          Je suis personnellement très déçu par les votations d’hier, les Suisses-Allemands ont encore prouvés qu’ils étaient bien plus intolérants et conservateurs que les Suisse-Romands. Le texte sur les minarets a, d’ailleurs, été refusé par le canton de Genève à 59%. Malheureusement, nous ne sommes pas tous aussi cosmopolites et ouverts qu’a Genève.

          Il faut dire que la propagande de l’UDC (parti d’extrème droite Suisse) a très bien marché, sur fond de slogans provocateurs et d’affiches plus amalgamantes et racistes les unes que les autres. Berk

          • AJA-4U AJA-4U 30 novembre 2009 10:27

            Salut Mat,
            "Et il faut dire aussi, qu’en plus d’interdire de construire de nouveaux minarets, le peuple Suisse à aussi refuser le texte interdisant l’exportation de matériel de guerre« .

            Ah on a pas parlé du 2nd texte.

            Ah oui, ce fut donc un week-end »noir" pour la Suisse.
            Juste pour cette histoire de matos de guerre, un pays neutre fabrique du matériel militaire ??? je savais pas.

            Qui était à l’origine du texte qui voulait refuser les exportations d’armes ?
            à priori, les vendeurs d’armes ont plus d’échos dans la population...

            Qu’en est-il de la neutralité à partir du moment où vous vendez des armes ? c’est déjà faire un choix, à moins que vous en vendiez à toute la Planète, sinon...


          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 30 novembre 2009 10:33

            Neutre, ça veut dire qu’ils n’ont pas d’alliés qu’ils doivent aider en cas de conflit : déjà durant la deuxième guerre mondiale ,les neutres ont vendu des armes aux deux camps comme ça été le cas dans toutes les guerres précédentes.

            Faut pas TOUT confondre !


          • Shaytan666 Shaytan666 30 novembre 2009 10:38

            Encore un grand naïf, il pense que pcq un pays est neutre il ne fabrique ni exporte des armes.
            Jusqu’à la fin de la deuxième guerre mondiale, la Belgique était un pays neutre, elle n’a jamais déclaré la guerre à personne, les armées teutonnes l’ont par deux fois envahi, cela n’a jamais empêché la « Fabrique Nationale d’Armes de Guerre » de Herstal, d’exporter des milliers d’engins de guerre.


          • AJA-4U AJA-4U 30 novembre 2009 10:57

            Merci messieurs pour ces précisions et excusez ma naïveté.
            Je le savais déjà pour la Belgique et la Suisse mais je n’arrive pas à m’y habituer, les termes « neutralité » et « exportation d’armes » m’ont toujours étonné lorsqu’ils sont associés, mais ceci encore n’engage que moi.

            ceci dit, pour que ce texte ai été proposé à votation, j’imagine qu’il y a des suisses que cela chatouille également d’exporter des armes, mais cependant moins que la présence de minarets, à priori.


          • Mat Mat 30 novembre 2009 11:18

            Nous armons (entre autres) l’Egypte, le Pakistan, l’Inde, l’Arabie Saoudite, l’Irak et Israël.


            Le hic, c’est que les principales sociétés qui fabriquent et vendent du matériel de guerre en Suisse sont allemandes ou américaines. Donc notre économie ne depend absolument pas de ces marchants de mort.

            En tant que citoyen Suisse, l’amertume me vient en bouche quand je vois des chars MOWAG (Piranha) en Afghanistan ou que j’apprend que le premier fabriquant Européen de munitions pour arme de petit calibre est un pays neutre, le mien.

            Bref, ce n’est pas le sujet mais, effectivement, le résultat des votations ont assombris l’image de la Suisse (déjà bien entachée) sur le plan international.



          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 30 novembre 2009 11:50

            Neutre ça ne veut pas dire moral ça veut dire que les autres n’ont quà s’entretuer sans les mêler à leurs querelles.

            Vous confondez neutralité et non violence : vous êtes complètement à la masse !

            Achetez vous un DICTIONNAIRE avant de l’ouvrir !


          • Mat Mat 30 novembre 2009 12:02

            La neutralité c’est aussi de ne pas contribuer aux conflits armés !


            Simplifions, Monsieur A veut faire la guerre à Monsieur B, il demande à la Suisse de lui vendre des drones, des pilatus et des grenades à fragmentation. La Suisse aide donc Monsieur A à tuer Monsieur B, elle n’est donc neutre que de façade, c’est d’une hypocrisie sans nom !

          • Shaytan666 Shaytan666 30 novembre 2009 12:11

            pour rester dans le sujet des armes, habituellement ceux que cela dérangent n’ont absolument rien à voir avec ce commerce, c’est facile d’être « pacifiste » quand cela ne vous touche pas directement.
            Demandez à un ouvrier de Herstal qui a trois enfants et plusieurs crédits sur le dos, ce qu’il pense de l’exportation vers la Lybie des armes qu’il fabrique.
            Certains ici me font penser à mon « beauf », grand pacifiste et anti-chasse devant l’éternel, qui a travaillé de nombreuses années chez Lachaussée (c’était une firme liégeoise) qui ne fabriquait ni arme, ni munition mais seulement des machines qui servaient elles à fabriquer des munitions de guerre et des cartouches de chasse. Quand je lui en faisait la remarque sa réponse était toujours la même « il faut bien bouffer et payer le crédit de la maison ». Belle morale !


          • Mat Mat 30 novembre 2009 13:05

            Mais c’est le discours néo-liberal qui pousse les gens à voir leurs profits personnels avant de se préoccuper du genre humain. C’est aussi lamentable de defendre ceux qui vendent des armes que de défendre ceux qui les utilisent. 

            Israel à de très « bons » arguments économiques pour coloniser la Palestine, ca ne lui empêche pas d’etre un état voyou, génocidaire et raciste, qu’il faut condamner. Pareil pour les USA et toutes les autres nations néo-colonialistes.

            J’aretterai de poser sur le sujet car ce n’est justement pas le sujet du débat, mais ces défenseurs du tout commerce, même celui de la mort, me font chier !

            Les emplois des uns ne justifient pas la mort des autres ! SOUS AUCUNS PRETEXTE !
            Et même si c’est un commerce qui rapporte, je ne veux pas que mon pays auquel je crois, y trempe (même si il trempe dans pas mal d’autres saloperies). Peace

          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 30 novembre 2009 14:43

            Depuis que les hommes fabriquent des armes ils les vendent à ceux qui en ont besoin !

            C’était déjà le cas dans l’antiquité où les empereurs romains et chinois devaient légiférer pour empêcher leurs sujets de vendre des armes aux barbares !

            N’allez pas croire que c’était dans un but philanthropique : c’était juste pour que les barbares en question ne disposent pas d’armes supplémentaires pour les attaquer !

            Au moyen âge, en pleine croisades, les Vénitiens vendaient des armes aux Mamalouks tout en louant leurs navires aux croisés !

            J’espère que ces exemples vous feront un peu réfléchir !

            J’en doute, mais on ne sait jamais ...


          • Henri François 30 novembre 2009 16:57

            Bravo Mat pour cette précision. Pauvres suisses. Pauvres xénophobes. Plèbe bien pensante (soi-disant) qui hait l’ étranger.
            Au fait compte tenu du résultat de ce référendum (du moins dans sa première partie), les banques suisses - qui rappelons le, ont échappé aux deux guerres mondiales grâce à la neutralité de leur gentille nation tImbre-poste respectée par les belligérants bien que placée au coeur des conflits - les banques, donc, vont-elles refuser leurs coffre-forts aux pétro-dollars du Moyen Orient et même à ceux de l’Iran ?


          • DESPERADO 30 novembre 2009 19:32

            Frankenberger
            Même avec un dictionnaire, toi tu devrais la fermer.
            Pauvre inculte.











          • dom y loulou dom 30 novembre 2009 21:10

            le terme de neutralité s’applique uniquement à l’armée, bien peu de gens s’en souviennent, cela signifie qu’on ne s’occupe pas des guerres des autres, on se refuse d’être militairement offensifs et on se cantonne à protéger les frontières.

            l’exportation d’armes est une HONTE MONSTRUEUSE qui n’est elle liée qu’au commerce.

            Et je suis d’accord de dire que les armes ne devraient pas être regardées comme un « bien » commercial.

            C’est peut-être l’effet le plus pervers du libre-marché ? Je suis aussi très déçu de ce vote... c’était une belle chance de filer une claque aux Rothschilds, d’autant plus que les bénéfices de ces ventes d’armes ne concernent absolument pas les suisses,sauf ceux travaillant dans des usines d’armement et ils feraient bien de trouver autre chose s’ils ne veulent pas condamner leur lien à l’âme.

            Durant la grande geurre Oerlikon-Bührle fabriquait les pièces détachées du Messerschmidt de sinistre mémoire, ce genre de co-responsabilité est hideux et peut nous valoir bien des ennuis.

            L’avidité devrait être notre ennemi commun, au lieu des frères en humanité comme on s’y laisse berner par les marchands d’armes et leur cirque médiatique.


          • LeGus LeGus 30 novembre 2009 10:11

            Il y a quatre (4) minarets en Suisse, cette loi aura une portée magistrale....
            L’UDC, profite du mécontentement des suisses suite à l’affaire Kadhafi pour faire passer une loi clairement discriminatoire à l’encontre des musulmans. Ce ne sont pas les musulmans se radicalisant qui ont indisposé les suisses comme vous le prétendez, mais le baissage de froc de leur gouvernement devant les colères du bedouin lunatique. Comme le disait Sengor,les suisses se trompent de colère.


            • armand armand 30 novembre 2009 11:58

              Le Gus,

              Pour une fois, je vous suis tout à fait.

               « mais le baissage de froc de leur gouvernement devant les colères du bedouin lunatique »


            • ZEN ZEN 30 novembre 2009 10:13

              « ,les suisses se trompent de colère. »

              Tout à fait


              • ZEN ZEN 30 novembre 2009 10:17
                Le résultat de la votation est sans appel : 57,5% des votants helvétiques ont approuvé l’interdiction de construire de nouveaux minarets, comme le proposait la droite populiste. Un résultat qui contredit les sondages, fait « honte » à l’intelligentsia suisse et laisse pantois ses voisins européens, notamment la France...

                « La Suisse vient de virer à l’extrême droite » : réaction du sociologue helvétique Jean Ziegler, intervenant sur France Info. « C’est une insulte totale pour les musulmans qui vivent paisiblement en Suisse [...] C’est quelque chose qui me fait honte ».


                • Charles Martel Charles Martel 30 novembre 2009 10:35

                  Attention à force d’enfoncer les poncifs ridicules et les amalgames, ça va finir par plus marcher. Car tout le monde se doute bien que 57% des suisses ne sont pas tout à coup d’extrême droite.

                  mais cette explication est la seule que peuvent trouver les aveugles idéologiques sans se remettre en question.


                • FritzTheCat FritzTheCat 30 novembre 2009 12:48

                  Je cite : « fait »honte« à l’intelligentsia suisse et laisse pantois ses voisins européens, notamment la France... »

                  et de quelle France parlez vous ? Peut être cette bobocratie dont vous réclamez ? Vous savez cette frange de la polpulace française au ton moralisateur voire accusateur et plein de pseudos bons sentiments et de repentance inutile.


                • charles-edouard charles-edouard 30 novembre 2009 14:37

                  @ charles martel

                   57% des electeurs ne sont pas d’extreme droite d’accord , mais la ils sont en accord avec leurs idéeaux , pour resumer l’extreme droite populiste c’est malssain ,sauf cas de force majeur

                  on ne peut pas appeler cela une politique d’ouverture sur l’exterieure,mais plutot une chasse aux sorcieres


                • charles-edouard charles-edouard 30 novembre 2009 15:05

                  @ colonel bill

                  mais je suis tout à fait d’accord avec vous,les cathos et d’autre religion ont eux aussi leurs intégriste pur et dur
                   moi ce qui me fache c’est l’amalgame que font certaine personne sur une apartenence à une certaine religion ou race d’individu


                • dom y loulou dom 30 novembre 2009 21:22

                  oui et c’est insulter les 43% de citoyens qui ont voté contre cette initiative. Sur l’ensemble des cantons on voit très bien que c’est 50/50 sur le pays, les quelques 1 ou 2 pourcents par canton l’ont emporté et cela est aussi pris en compte dans l’application future de la loi figurez-vous.

                  des minarets pourront être construits dans les cantons ayant rejeté l’interdiction formelle, sans que qui que ce soit puisse dire que ce serait aller contre l’avis du peuple, ce sera juste plus difficile de recevoir des autorisations de construire et impossible dans les cantons les ayant refusé.

                  Les cantons ont une certaine autonomie face à la confédération. 


                • manusan 30 novembre 2009 10:18

                  Construire des lieux de culte en pleine période de crise économique est tout sauf du progrès. Si l’objectif des religions est de remplir leur temple avec les chômeurs on peut déjà dire adieu à toute réforme politique, et économique et sociale.

                  Le résultat du vote est d’abord l’échec du gouvernement qui n’a rien vu venir, il s’est juste contenté de culpabiliser les citoyens suisses. Qu’on le veuillent ou non, il y a aujourd’hui beaucoup de questions concernant la place de l’Islam en Europe de la part des euro-citoyens, si les politiques nationales s’en fichent les partis extrémistes en profiteront.


                  • appoline appoline 30 novembre 2009 13:17

                    @ Manusan,

                    « Construire des lieux de culte en pleine période de crise économique est tout sauf du progrès »

                    C’est ça le problème dans la plupart des religions, le tronc des pauvres est détourné de son but. Cet manière d’agir leur fait perdre toute crédibilité chez les uns et chez les autres en plus quand le fanatisme s’en mêle on en arrive au refus. La religion mange maintenant son pain noir faute de n’avoir pas su tendre la main quand elle en avait encore les moyens.


                  • abdelkader17 30 novembre 2009 10:26

                    @tall
                    tall=stupide=inculte
                    point barre.


                  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 30 novembre 2009 10:36

                    Et en plus, la haine d’Abdelkader est bien en phase avec sa relion d’amour de tolérance et de paix !

                    Il va finir par me faire douter du caractère IRREMEDIABLEMENT liberticide de l’Islam ...


                  • abdelkader17 30 novembre 2009 11:02

                    @Tall
                    Si l’insignifiance avait un visage, ce serait sans aucun doute celui de ta pauvre personne.


                  • morice morice 30 novembre 2009 11:12

                    minarets = religion = anti-démocratie


                    églises = ??? fascisme ??? sabre et goupillon ?

                    non rien, y’en a plein mais ça turlute pas le faux athée que vous êtes !!!

                  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 30 novembre 2009 11:54

                    On attend d’ailleurs toujours une critique de fond de l’Islam par Morice, athée auto proclamé mais subtilement(?) discriminatoire quand à ses critiques religieuses ....

                    Le concours de la takia la plus RIDICULE continue sur ce site !


                  • ZEN ZEN 30 novembre 2009 12:09

                    Tall
                    Lumineuse équation !
                    Logique binaire à la Pif-gadget... smiley


                  • FritzTheCat FritzTheCat 30 novembre 2009 12:50

                    « minarets = religion = anti-démocratie »

                    Enfin une phrase censée !


                  • morice morice 30 novembre 2009 13:03

                    clocher et minaret sont choses fort différentes ! cloche ou muezzin ?? personnellement, je pendrais bien le con qui me réveille tous les jours à 7 h, y compris le dimanche : et ce n’est pas le muezzin !! 


                  • Ali 30 novembre 2009 15:56

                    pôôôôvre bourre pif sous chien sioniste à pédigree (oui sioniste)

                    développe un peu pour démontrer quel genre de haine te porte un musulman

                    retourne jouer sur yahoo avec tes potos délégués de Tel Aviv

                    quant à la démocratie nous participons à la défendre et continuerons


                  • Henri François 30 novembre 2009 16:28

                    clochers= religion =anti-démocratie
                    .........
                    Point barre.


                  • Thegrannysmith Thegrannysmith 30 novembre 2009 16:55

                    Minarets = religion = anti-démocratie ...
                    certes mais on pourra rajouter non respect des libertés individuelles de culte (pourtant dans la DDHC) = intolérance = sectarisme = amalgame entre Minarets, Islam et Islamisme = connerie absolue = ignorance = rejet = stigmatisation = xénophobie = ANTI DEMOCRATIE

                    Ne pas remettre en cause le vote des Suisses est une chose, soutenir ses propos anti religieux (et d’ailleurs vous emprunter les voies des plus fervents évangélistes, islamistes ou fondamentalistes de tout bords avec cette démarche simpliste et systématique), haineux, corrosif en est une autre.


                  • Lakost 30 novembre 2009 19:30

                    « minarets = religion = anti-démocratie »

                    Comme raisonnement à deux balles, on peut difficilement faire mieux.


                  • Ali 30 novembre 2009 21:17

                    ma parole, ils abandonnent les forums yahoo pour polluer Agx

                    à l’avenir nous derons tous nous rapprocher d’Houria Bouteldja mouvement des indigènes de la république

                    la xénophobie et le racisme sont à leur paroxysme et de çà nous devons nous protéger


                  • dom y loulou dom 30 novembre 2009 21:26

                    ah non papy, c’est Tall qui a fait cet amalgame douteux


                  • GITIBERT 1er décembre 2009 08:41

                    OK. - c’est court, c’est vrai, c’est juste ce qu’il fallait dire - ces religieux nous les cassent. Mahomet n’était qu’un ignare illettré, obsédé sexuel et s’il a existé, il devait aussi avoir des hallucinations.


                  • leon 1er décembre 2009 10:39

                    c’est clair, le peuple a décidé.


                  • Tang Tang 30 novembre 2009 10:22

                    La Suisse, qui ose dire dans les urnes (anonymes) ce qu’elle n’ose pas dire dans un sondage ( sondeurs qui en sont fort étonnés… ? bizarre) , sondages forcément conduits par les bien pensants , journaleux, qui vous regarderaient de travers, vous traiteraient de raciste, si vous ne répondiez pas comme il faut, c’est à dire dans la sauce multicuturaliste… bisounours.. et absolument fausse dans la réalité ! le regain du BNP en Angleterre procède de la même réaction du peuple , réaction méprisée par la bien pensance médiatique ..

                    Ces divers regains, démontrent aussi quelque chose : si les “partis” conventionnels ne prennent pas en compte l’opinion des peuples, refusent d’écouter quoi que soit, y compris le bon sens , alors les peuples se tourneront ( et commencent à se tourner) vers ceux qui les écoutent ou ressentent le malaise… Si c’est l’extrême droite, alors les prochains gouvernements seront d’extreme droite, puisque la gauche par exemple ne veut ni rien voir ni entendre ni comprendre, et préfère crier au racisme, devant la réaction des plus normales d’un peuple renié, culpabilisé et purement et simplement rejeté !

                    Bonne réflexion


                    • abdelkader17 30 novembre 2009 10:46

                      @Tang
                      Les peuples occidentaux sont tellement abrutis qu’ils ne se rendent même plus compte des vastes manipulations dont ils sont les sujets,la haute finance vient d’engloutir des milliards que les citoyens devront rembourser ,on casse l’outil de travail par les délocalisations,on impose le capitalisme déréglementé ,on supprime un à un les acquis sociaux,on précarise des pans entiers de la société,on utilise des euphémisme pour traduire une réalité sociale implacable et destructrice(flexibilité pour généralisation de la précarité ,néolibéralisme pour capitalisme sauvage,retour sur investissement pour bénéfice colossaux etc....)On détruit des existences mais bon tout ce qui intéresse nos amis et alimente leurs conversations de comptoir,c’est l’édification de trois minarets,pauvre France ou sont passés tes lumières ?
                      C’est l’occident qui en ce moment agresse les terres d’islam sous de prétextes fallacieux visant à mettre sous séquestre le pétrole ,hier on agitait le chiffon rouge le diable était le communisme on à trouvé un ennemi de substitution pour étendre ses pratiques impériales
                      et détruire des civilisations millénaires.
                      A tous nos amis je dis que les cinq siècles de domination sans partage de l’occident sont terminés,cette fuite en avant dans le racisme et les crispations identitaires sont inutiles ,vous n’êtes plus le centre de gravité du monde,préoccupez vous de votre avenir socio économique,le réveil pourrait bien être difficile et très douloureux.


                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 30 novembre 2009 11:05

                      Et les lumières, en terre d’Islam , elles sont OU ?

                      Quels sont les pays musulmans qui autorisent l’apostasie ?

                      Quels sont les pays musulmans qui autorisent la construction effective de lieux de cultes non musulmans ?

                      Quels sont les pays musulmans qui autorisent la critique de l’Islam ?

                      Après il ne faut pas venir sétonner !


                    • morice morice 30 novembre 2009 11:13

                      Et les lumières, en terre d’Islam , elles sont OU ?


                      vous en venez historiquement, banane !

                    • abdelkader17 30 novembre 2009 11:57

                      @Chanteclerc
                      LA FRANCE FACE À SES MUSULMANS :
                      ÉMEUTES, JIHADISME ET DÉPOLITISATION
                      http://www.laicite-laligue.org/index.php?option=com_docman&task=doc_view&gid=516%20-


                    • anty 30 novembre 2009 12:41

                      Pourquoi les peuples musulmans seraient-ils moins abroutis ???


                    • Gorg Gorg 30 novembre 2009 12:45

                      @Chanteclerc
                       Excellente remarque. Rien à ajouter, c’est aussi le fond de ma pensée.


                    • FritzTheCat FritzTheCat 30 novembre 2009 12:53

                      @Chantecler

                      One point !!


                    • manusan 30 novembre 2009 13:04

                      @Chantecler

                      Vous avez très bien résumé les inquiétudes des européens.


                    • morice morice 30 novembre 2009 13:05

                      vous avez une vision caricaturale là.. en prime, l’islam n’est pas partout... en kabylie, par exemple, c’est pas brozouf..


                    • ZEN ZEN 30 novembre 2009 13:37

                      Ben oui, ça va plutôt mal en Suisse
                      On a besoin de détourner les regards et de trouver des boucs émissaires
                      ça ne vous rappelle rien ?...


                    • oncle archibald 30 novembre 2009 14:08

                      Abdelkader .. votre message en réponse à Tang serait intéressant, beaucoup pourraient y retrouver des idées partagées, si vous ne commenciez votre diatribe par« les peuples occidentaux sont tellement abrutis qu’ils ne se rendent même plus compte des vastes manipulations dont ils sont les sujets ».. 

                      Les peuples occidentaux ne sont ni plus ni moins abrutis que d’autres peuples, et surtout ils disposent de la démocratie pour orienter leur avenir .. Stupide ou pas, je préférerai toujours avoir le choix que d’être l’instrument d’un régime autoritaire et dictatorial ..
                      Le vote des suisses n’a à mon sens rien à voir avec la question posée, le vote des suisses est juste une réaction épidermique à ceux qui refusent la laïcité, aux femmes voilées, aux burkas, aux invectives de racisme dès que l’on se permet de vouloir respirer un peu d’air pur non pollué par vos revendications identitaires .. Vous avez voulu être visibles à travers votre religion, les pays laïques en ont marre et du coup, les plus faibles et les plus influençables vont vouloir rejeter tout ce qui de près ou de loin va ressembler à un islam ostentatoire en terre laïque ... Intégrez vous dans les pays d’Europe qui vous accueillent et vous n’aurez aucun problème religieux, parce qu’ici la liberté de religion est garantie par la laïcité ..
                      Voila un post qui va vous satisfaire et vous permettre à nouveau de me traiter d’infâme raciste, ce qui venant de vous, me glisse sur la peau comme l’eau de pluie sur les plumes d’un canard ..

                    • pat30 pat30 30 novembre 2009 14:59

                      @ chantecler

                      Plus 1.
                      Mon épouse est Musulmane et nous parlons beaucoup de religion. Je suis agnostique jusqu’aux os mais curieux de comprendre son attachement à une religion.
                       
                      Je ne retrouve rien de ses propos dans les arguments d’abdel. Ce type et ses copains ne pigent pas qu’ils se tirent une balle dans le pied avec leur extrémiste de bazar.

                      A cause de leurs interventions je passe d’une neutralité bienveillante à une vigilance suspicieuse.


                    • AJA-4U AJA-4U 30 novembre 2009 16:23

                      @ Chanteclerc, salut,

                      "Lorsque je serai convaincu de la bonne foi de la majeure partie des musulmans parce qu’ils auront fait le ménage chez eux , par rapport à ceux qui utilisent l’islam comme idéologie de subversion, de revanche, et de règlement de comptes« 

                      Pas tout à fait d’accord, il n’y a rien à voir entre l’islam au Pakistan ou en Arabie saoudite avec l’islam d’Europe ou de Turquie.
                      Quand tu dis »faire le ménage« , mais faire le ménage où ? croire en Dieu est quelque chose de personnel, ce n’es pas parce que quelqu’un croit dans le même dieu que toi que tu dois le faire de la même manière ou lui imposer une manière de faire.
                      A ce moment là, les catholiques modérés devrait également faire le ménage dans leurs rangs, j’ai cru entendre un pape dire des énormités, des pasteurs remplir des stades de foot et des GI’s avec la bible dans la poche lorsqu’ils partent en guerre donc oui, un ménage s’impose.
                      Entre les chrétiens modérés d’Europe et les allumés aux USA ou en Amérique du Sud, il y a un précipice.
                      Ce serait comme demander aux chrétiens de faire le ménage chez les évangélistes ou les timbrés du 7eme jour, témoins de Jévéhor ...

                      Les musulmans n’ont pas de ménages à faire »chez eux« car le »eux" n’existe pas.


                    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 novembre 2009 16:36

                      C’est exact, AJA-AU. Il n’y a pas plus d’« islam » unifié que de « communauté musulmane » unifiée sous la bannière d’un islam, d’une pratique, d’une tradition.

                      Cette vision globaliste n’est d’ailleurs défendue que par les fondamentalistes, les intégristes, les radicaux, l’islam politique.

                      Et cette vision globaliste, malgré quelques désaccords de principe (traditionnellement, les salafistes considèrent un minaret comme relevant d’une hérésie), aimerait faire croire que les minarets sont partie et fondement du culte et de l’architecture islamiques. Ce qu’ils ne sont nullement (j’ai cité un passage d’un spécialiste que vous retrouverez facilement).

                      C’est bien en ce sens que cette votation n’est nullement une offense faite aux musulmans, ni un rejet de leur religion et de leur culte.


                    • abdelkader17 30 novembre 2009 19:15

                      @Pat30
                      "Je ne retrouve rien de ses propos dans les arguments d’abdel. Ce type et ses copains ne pigent pas qu’ils se tirent une balle dans le pied avec leur extrémiste de bazar."

                      Mais qui sont les extrémistes ? sur plus de 600 commentaires 500 sont ouvertement racistes et islamophobes,regardez donc le caca qui est à vos pieds au lieu de jouer les parangons de vertu.Il faut penser à décoloniser votre mentalité,vous êtes de profonds intolérants.


                    • Serpico Serpico 1er décembre 2009 08:30

                      Alois Frankenberger :« Quels sont les pays musulmans qui autorisent la construction effective de lieux de cultes non musulmans ? »

                      ****************

                      D’abord il y en a. Il sufit de bien se renseigner au lieu d’attendre une réponse sur un forum internet.

                      Ensuite, si vous reprochez aux pays musulmans d’interdire la construction d’églises par exemple, pourquoi adopter la même attitude ?

                      Oeil pour oeil, dent pour dent ?

                      Comme on a constaté que les réactions de BEAUCOUP de citoyens suisses ressemblent à la vôtre, on peut en déduire que vous n’évoquez cet « argument » que pour faire ce que vous brûliez de faire depuis longtemps.

                      Vous amalgamez sciemment islam et Etats, musulmans et islamistes, pratiquants et intégristes. Vous n’écoutez pas, vous ne voulez pas voir, vous êtes aveuglés par la haine et par la peur.

                      Vous êtes d’une stupidité insondable. Vous agissez EXACTEMENT comme les intégristes qui vous terrorisent : vous êtes bouchés et finalement vous n’avez aucun avenir.

                      Bouffez-le votre occident de merde. La roue finira bien par tourner et la meilleure réponse à votre attitude d’aujourd’hui sera le mépris total, un mépris et un dégoût que vos actes actuels graveront dans le coeur des peuples du Sud et dans l’Histoire pour l’éternité.

                      Priez juste pour que vos « penseurs » et vos dirigeants ne dépassent pas trop les limites entretemps...ils pourraient regretter leur arrogance actuelle.


                    • leon 1er décembre 2009 10:46

                      alors là complétement anti démocratie ce que tu racontes, le peuple occidental ne peut rien à cela si ce n’est mieux voter et encore nous ne sommes pas décisionnaire, n’oubliez qu’il ya des associations qui travaillent en Afrique pour leur apprendre à être autonome, et puis vos dictateurs Africains accepte tout cela sans vergogne, prenez vos responsabilités de façon démocartique et arrêtez d’être aussi violent envers un pays qui vous à accepter.
                      Demandez à une Femme de mettre une jupe au Yemen.
                      la violence que vous prônez faite elle partis de vos croyance ? si c’est le cas vous êtes un intégriste.
                      Et la France n’accepte pas les intégristes point barre.


                    • pat30 pat30 2 décembre 2009 12:05

                      @ abdel

                      ’ parangon de vertu’, ’racistes’, ’profonds intolérants’, c’est celui qui le dit qui y est !

                      J’ai pas vu votre réaction à l’article d’APSO ? rien à dire sur cette tolérance ?

                      ci-dessous un article lu dans un hebdomadaire Marocain, je vous le resservirai régulièrement.


                      Fier d’être marocain ?
                      Dans le quartier où j’habite à Casablanca, divers citoyens africains (musulmans) ont élu domicile. Des immigrés venus chercher chez nous une part de dignité qu’ils ne trouvent pas chez eux. Exactement comme font les nôtres en débarquant en Europe ou ailleurs. Quoi de plus banal. Sauf que dimanche dernier, un groupe de ces Africains ont failli être lynchés par les habitants. Jamais je n’ai vu un déchaînement aussi stupide et brutal de racisme et de haine. On se serait cru au Moyen-Age lorsqu’on chassait les lépreux en dehors de la ville à coups de pierre. Les gamins, violents et malpolis, s’en sont même pris aux fenêtres de l’appartement de ces mêmes Africains. Nombreux, ils les insultaient à coups de “Azzi”, exactement le terme qu’emploient leurs parents. Ils y ont ajouté les cailloux. Le poste de police se trouve à 50 mètres des lieux. Rien. Plus tard, bien plus tard, quand les policiers sont arrivés, ils ont embarqué…deux Africains. Je savais que nous étions horriblement racistes, profondément religieux pour la façade mais insupportables envers autrui, l’Africain, le aroubi, le Fassi, le juif, l’homo, l’athée, le chelh… Arrêtons donc de nous mentir à nous-mêmes : nous sommes ignobles dans nos comportements quotidiens. Et ce ne sont pas les versets du Coran et hadiths qui abondent dans le sens d’aimer son voisin qui y changeront quoi que ce soit. Terrible constat. Alors, fier d’être marocain ?
                      H M, Casablanca

                       

                      www.telquel-online.com/ N°370 du 1 Mai 2009


                    • Fergus Fergus 30 novembre 2009 10:22

                      Bonjour.

                      Il est indéniable que les promoteurs de cette votation avaient les musulmans dans le collimateur. Il est indéniable également que les Suisses sont très attchés à leurs paysages et à la tradition architecturale. Enfin , les arguments développés par Cosmic Dancer sont eux aussi recevables concernant les seuls minarets dont la fonction semble dans ce pays sans le moindre intérêt pratique, ni même symbolique pour de nombreux musulmans.

                      Malgré l’initiative populiste d’un côté, et le repli sur les traditions de l’autre, sans doute ne faut-il pas voir dans le résultat de cette votation un rejet des musulmans auxquels, rappelons-le, la liberté de culte dans des mosquées n’est pas interdite. L’affaire est significative d’un climat de défiance indiscutable mais paut-être pas aussi grave que l’on veut bien nous le montrer, en se basant sur la société française. 


                      • ZEN ZEN 30 novembre 2009 10:23

                        Je suis athée
                        Cachez-moi ce minaret...
                        Ce n’est pas en interdisant quelques signes extérieurs qu’on réglera le fond du problème, celui que posent certains courants islamistes intégristes notamment en Europe
                        On risque au contraire d’exacerber les plus modérés et les jeter dans les bras du salafisme


                        • Charles Martel Charles Martel 30 novembre 2009 10:33

                          si des modérés sont prêts à se jeter dans le salafisme pour ça, c’est que ce n’était pas vraiment des modérés.

                          je crois que les Suisses ont compris qu’il y en avait marre de ne rien dire sous peine de fâcher certains croyants qui risqueraient alors de devenir extrémistes.

                          Si cette religion ne supporte pas la contrainte sans être tentée d’aller vers l’extrémisme, c’est que cette religion, à la base, est nocive.

                          On va quand même pas vivre la peur au ventre du risque de déplaire nan ? Arrêtons l’hypocrisie.


                        • italiasempre 30 novembre 2009 10:53

                          Voyez ces athées...Mais quelle surprise Zen !

                          Vous êtes contre la présence de crucifix dans les écoles italiennes mais quand il s’agit des minarets en Suisse vous nuancez bizarrement.
                          Ben oui, ne prenons pas de risques il ne faut surtout pas qu’ils se fâchent.

                        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 30 novembre 2009 11:06

                          Rhoo il a fait son coming out !

                          Il a perdu le concours de la Takia la plus ridicule !


                        • sisyphe sisyphe 30 novembre 2009 11:16

                          Ah, cette brave Comic D’enserre...

                          Il faut faire gaffe ; à se jeter jouissivement sur une info, on est emporté par son orgasme, et on va plus vite que la musique ; c’est pas 61%, c’est 57 et quelques.. (ce qui ne change rien au résultat, mais quand on annonce des chiffres, on s’assure au moins qu’il soient bons..)

                          Sinon, moi je suis d’accord pour, comme elle dit :
                          « Ils ont signifié leur désaccord sur la présence de signes ostensibles de religiosité dans leur paysage urbain. »
                          Donc, détruisons tous les clochers des églises, des temples, les synagogues ; et ça n’empêchera personne de pratiquer son culte ; dans une cave, un garage, un magasin, chez soi...

                          Et puis, ça empêchera les rassemblements ; toujours dangereux, ça, les rassemblements...

                          Bon. Le peuple suisse, souverain, s’est prononcé ; dont acte.

                          S’ils faisaient un référendum pour interdire la construction de nouvelles banques, en Suisse, ce serait le même genre de résultat ?


                        • goc goc 30 novembre 2009 11:31

                          @ bourre-pif
                          S’y plier par peur que les musulmans se fâchent., c’est oublier que les valeurs d’une civilisation ne vont pas de soi.

                          le problème n’est pas de se plier ou pas, le problème c’est d’abord de respecter l’autre. On peut interdire toutes les minarets chez soi, a condition qu’on ne veuille pas imposer nos clochers chez les autres .

                          Or notre problème est que justement on cherche à imposer, y compris par la force armée, notre civilisation au monde entier, tout en refusant que les autres en fassent de même avec nous !

                          Tant qu’on continuera notre politique du « 2 poids-2 mesures » comme avec le conflit au MO, on fournira tout le carburant nécessaire aux extremistes de tout poils

                          A moins que justement on ne cherche qu’a pousser le monde arabe dans les bras de l’islamisme pur et dur, histoire de justifier les prochains massacres.


                        • Charles Martel Charles Martel 30 novembre 2009 11:32

                          Donc, détruisons tous les clochers des églises, des temples, les synagogues

                          comme d’hab à côté de la plaque le bon expatrié islamophile sysyphe.
                          A-t-il été question de détruire les minarets existants ?

                          au revoir.


                        • AJA-4U AJA-4U 30 novembre 2009 12:04

                          Italia forever,
                          il y a des crucifix dans les écoles publiques italiennes ?
                          On peut tout de même faire le distinguo entre un bâtiment public genre école et ce qu’il se passe dans la rue.
                          Ceci dit pour être logique, on interdit un signe religieux, on les interdit tous, on en autorise un, on les autorise tous sinon, on donne l’impression que la démocratie ou l’État a choisi un Dieu.
                          Une croix dans une école, c’est tout de même un « sacré » message envoyé aux futurs citoyens républicains.

                          Une première règle serait déjà en Europe d’interdire tous les signes religieux dans les bâtiments publics, c’est le cas en France (et encore avec l’Alsace...) mais à priori pas en Italie et d’ailleurs il ne doit pas y avoir beaucoup de pays « européens » dans ce cas (la Turquie ?).


                        • italiasempre 30 novembre 2009 12:05

                          Oh oui, J’ai vu

                          l’athée en chef qui dit tout-partout que si il y a une civilisation européenne c’est grâce à l’Islam.


                        • armand armand 30 novembre 2009 12:11

                          Zen,

                          Justement, l’un des problèmes de bas c’est l’incapacité des musulmans normaux de se distancer des salafistes, tout comme les catholiques le font sans problème par rapport à Williamson, Lefèbvre et autres intégristes marginaux.
                          Au contraire, on l’a vu pour la burqa, beaucoup de musulmans, qui rejettent la housse afghane comme ni spécifiquement islamique, ni traditionnelle dans la pupart des pays musulmans, s’indignent bien plus des tentatives pour l’interdire.
                          Pour schématiser, quand on s’en prend aux intégristes, par réaction clanique, tribale, les « modérés » font bloc autour.
                          Et les conversations que j’ai eues avec de nombreux musulmans semblent indiquer chez eux, peut-être au niveau inconscient, le sentiment que ces intégristes seraient, au fond, les « seuls vrais » et eux-mêmes, des mécréants honteux.
                          Je pense qu’il ne faut pas hésiter à heurter de front s’il le faut - ou alors on laisse se développer une exaspération palpable sur tous les sites de discussion, et même dans la rue, qui sera récupérée par les groupes populistes.
                          En d’autres mots, si le gouvernement continue de louvoyer à propos des provocations islamistes (notamment tous les « petits arrangements » dans les villes du nord, le scandale de la rue Myrha à Paris, et ainsi de suite), il est à parier que le FN et les Identitaires s’mpresseront de récupérer la colère.
                          Car soyons francs, de nombreux points défendus par les susdits mouvements, épinglés comme extrémistes, relèvent du simple « bon sens » dans la plupart des pays.


                        • italiasempre 30 novembre 2009 12:15

                          C’est exactement ça AJA.

                          L’Etat italien a choisi un Dieu et il l’a écrit même dans sa Constitution.


                        • abdelkader17 30 novembre 2009 12:29

                          @Armand
                          « Justement, l’un des problèmes de bas c’est l’incapacité des musulmans normaux de se distancer des salafistes »
                          Mon pauvre ami des fois tu racontes n’importe quoi,t’es quand quelqu’un de cultivé merde !,ça fait désordre pour un type comme toi.


                        • italiasempre 30 novembre 2009 12:30

                           smiley

                          Presque. Il est en cours de béatification. 


                        • sisyphe sisyphe 30 novembre 2009 13:41

                          Ah, ok !

                          Ils ont rectifié le chiffre dans le titre !

                          Lol !!!

                          Ttttt ttttt ttttt ; pas sympa ; on lui a UN PEU gâché son orgasme, à la Comic....

                          Bof, ça se rattrape...

                          allez, au turf !!


                        • Yohan Yohan 30 novembre 2009 14:43

                          Il en va des faux athées comme des faux prophètes. Momo est aussi athée que la guerre d’iran de 2008 qu’il annonçait en 2007  smiley


                        • Ali 30 novembre 2009 14:54

                          @ bourre-pif

                          venez VOUS d’être licencié de chez blackwater ??


                        • goc goc 30 novembre 2009 11:38

                          Calmos
                          comme votre QI est inferieur a la moyenne, je vais vous expliquer quelque chose

                          Tant que la peur de l’islam rapporte des voix à votre minuscule idole, vous pourrez faire confiance a nos dirigeants pour surtout ne rien faire, voir meme pousser les electeurs dans les bras de l’extreme droite, tout en esperant recupere ces voix au dernier moment.

                          C’est le meme procedé qui est utilisé avec l’insecurité, et tant qu’il y aura des gogos comme vous pour croire que nos banlieues sont aux mains des voyous et autres talibans, le nabot et ses copains feront tout pour ne pas regler le problème, voir meme l’aggraver, si ca peut rapporter des voix


                        • Yohan Yohan 30 novembre 2009 11:55

                          Nos politiques sont de gros hypocrites, menteurs et truqueurs. Quand on voit Kouchner qui se permet de donner la leçon de la France aux suisses, alors qu’il ne représente que la fraction boboïsante et bien pensante de celle-ci. Qu’on commence par faire un référendum sur la question du voile, de la burqa et des mosquées chez nous et on verra alors que la position du peuple français va bien au delà de celle des suisses.


                        • AJA-4U AJA-4U 30 novembre 2009 12:42

                          Salut,
                          ben j’aime bien le principe du référendum populaire, en + avec 100 000 signatures, cela permet au peuple de pouvoir s’exprimer souvent, ça manque dans d’autres « démocraties ».

                          Ensuite pour le « baissage »de froc, je ne trouve pas qu’il soit spécialement dirigé envers l’islam :
                          - la réception du pape par le Président avec un discours hautement républicain
                          - le cas des écoles privées (à 90% catholiques en France) où, pour la majorité d’entre -elles, c.a.d l’enseignement privé sous contrat d’association avec l’État, l’État assume donc les mêmes charges que pour l’enseignement public
                          - autoriser une Région française genre l’Alsace avec un statut particulier où "la religion est enseignée obligatoirement à l’école primaire et au collège, mais une dispense est acceptée sur simple demande écrite des parents en début d’année scolaire. En cas de dispense, les élèves du primaire assistent à des cours de « morale », les collégiens sont simplement dispensés de cours. « 
                          Le culte musulman (aujourd’hui plus de 100 000 personnes en Alsace) n’a pas le statut de culte reconnu et ne fait pas partie du Concordat.

                          Il existe encore pour un Etat laïque, je trouve, encore beaucoup de signes d’allégences à la religion catholique et le »baissage de froc" va toujours dans le sens des électeurs les plus nombreux et ce ne sont pas les musulmans


                        • Ali 30 novembre 2009 14:32

                          quand l’info reste imcomplète celle ci est tendancieuse rien d’étonnant de la part de sionistes
                          en effet la construction de minarets resterait autorisée à Bale et dans le Romand

                          voir le message de réaction de dom sur « minarets les réactions dépassent la Suisse »


                        • Yohan Yohan 30 novembre 2009 14:45

                          Kouchner a sûrement quelques juteuses affaires en cours dans les pays musulmans smiley


                        • Lakost 30 novembre 2009 19:35

                          « Bravo pour les suisses dont la démocratie est beaucoup plus enviable que la notre »

                          En effet, bravo à la tentation populiste même lorsque cette dernière est contraire à la liberté de conscience et la liberté de culte.


                        • non666 non666 30 novembre 2009 10:28

                          1) La Suisse est une democratie.
                          Peut etre la seule democratie au sens strict d’Europe (le gouvernement du Peuple, PAR le peuple et POUR le peuple).
                          Le peuple a decidé de se saisir d’un sujet , d’y apporter une réponse et cela trouble nos classes dirigeantes.

                          2) Les manipulateurs d’’opinion publique (les groupes médias de Bouyghes, Bolloré , Dassault, Weil , Rottschild et Lagardère) , les partis politiques « français » prennent le poul de cette décision et ont quelques raisons d’avoir peur.
                          D’abord parce que si cette décision etait soumise au vote référendaire, en France, comme
                           en Suisse, il y a des chances que nous votions de façon identique.
                          Or ce refus du mélange est beaucoup plus qu’un vote sur la construction de minaret.
                          C’est aussi et surtout un refus de la colonisation, de l’homogeneisation des peuples du Monde en un grand marché unique soumis uniquement aux interets des grands groupes.

                          3) La votation Suisse rappelle aux putschistes du TCE (ou traité de Lisbonne) toutes les décisions qu’ils imposent de force aux peuple, sans les consulter, en esperant que le couvercle de la marmite tiendra, une fois de plus.
                          La bas, cela craque....
                          Le signal est inquietant pour Sarkozy et les lobbies aux doigts crochus....
                          Gageons que la diabolisation va etre mise en oeuvre assez vite pour montrer du doigt ces « sales racistes » de Suisse qui ose dire qu’ils sont sur leur terre chez eux....

                          4) Pour nous français, il existe un moyen de faire un referendum, meme quand la racaille de l’Elysée a fait en sorte que plus aucun referendum n’ait lieu en en confiant l’usage aux parlements (or le referendum est sensé tourner les parlements...).
                          Il s’agit d’utiliser les elections a venir comme un gigantesque référendum pour ou contre le Libéralisme atlantique et pro-israelien du président....
                          En fait , nous pouvons repondre oui à l’UMP et à sa gouvernance ou non et se rappeler aux bons souvenirs des putschistes du TCE....
                          Et la on a le choix.
                          DU FN au PCF en passant par le NPA , il y a de quoi faire sauter les traitres.
                          Sinon ils continueront, soyez en sur.


                          • morice morice 30 novembre 2009 11:16

                            DU FN au PCF en passant par le NPA , il y a de quoi faire sauter les traitres.
                            Sinon ils continueront, soyez en sur.


                            propos haineux qui mène à la guerre civile...

                          • Gorg Gorg 30 novembre 2009 12:49

                            @non666
                             Vous faites très bien de rappeler le sens du mot démocratie, ça parait simple, mais pourtant beaucoup l’on oublié ou feignent de l’ignorer.


                          • HELIOS HELIOS 30 novembre 2009 13:05

                            dommage, Non666, que tu ais rajouté « pro-israelien » a ton message. Sans cela il eut été interressant... ces quelques mots portent le discredit et sont parfaitement contre-productifs !


                          • Charles Martel Charles Martel 30 novembre 2009 10:29

                            les minarets ne sont là que pour faire du prosélytisme religieux. Les Suisses ont encore le droit de décider de la sauvegarde de leur identité culturelle ou religieuse. Une réaction d’orgueil un peu tardive mais démystifiant parfaitement le rôle laxiste des gouvernants depuis de nombreuses années concernant la colonisation de nos sols par des cultures étrangères. La politique de l’autruche, voir de complaisance, tant la déculturation, mélé à un battage de coulpe permanent et un relativisme latent est indispensable à la globailsation marchande.


                            • Png persona-nongrata 30 novembre 2009 10:50

                              Interdire les minarets ne réduira certainement pas le nombre de musulmans en Suisse, car ils s’attaquent à un symbole. Qu’ils essaient de s’attaquer aux coeurs et aux pensées des musulmans à la place. Je me demande bien comment ils s’y prendraient. 


                            • Charles Martel Charles Martel 30 novembre 2009 11:10

                              ça je ne doute pas qu’ils aient plus de coeur que de cervelle  smiley

                              dépassionnons un peu, il s’agit juste d’un rappel à respecter la sensibilité de la population du pays hôte. Rien bien terrible normalement chez les gens bien élevés, on s’adapte aux coutumes de chez qui ont est invité ; on vient pas pour chambouler la maisonnée. Ca s’appelle aussi le respect et l’humilité.


                            • morice morice 30 novembre 2009 11:19

                              ça je ne doute pas qu’ils aient plus de coeur que de cervelle 



                              « Les croisés pénétrèrent en masse dans la grande mosquée dont tous les occupants furent passés au fil de l’épée. Un véritable bain de sang ! On y pataugeait, on en était éclaboussé jusqu’aux genoux, et on réclamait des victimes à égorger, encore et encore ! Chacun revendiquait sa part de l’holocauste, le baron comme le simple chevalier, le pèlerin comme le moine. Tous sentaient à leur poing l’épée de Dieu, frémissante, avide de nouvelles hécatombes. On recherchait les traces du Mal jusque dans le ventre des femmes et des enfants, à la pointe des couteaux, des épées et des lances. On ignorait sous quelle forme il en jaillirait, mais on savait qu’il était là, dans ces amas de tripes fumantes.
                              Une rumeur courut dans les rangs des envahisseurs : des notables, hommes et femmes, avaient avalé leurs bijoux et leurs perles pour les soustraire à la convoitise de la soldatesque. On en éviscéra une centaine sans rien trouver. »

                            • anty 30 novembre 2009 12:55

                              Ces derniers temps les musulmans d’occident se chargent eux-mêmes du changement dans leurs cervelles


                            • Yohan Yohan 30 novembre 2009 14:51

                              Alors Momo le faux nez, toujours prompt à faire l’histoire.. ;dans le sens qui t’arrange bien sûr


                            • Lakost 30 novembre 2009 19:46

                              « les minarets ne sont là que pour faire du prosélytisme religieux. »

                              Cela n’est que votre interprétation, tous les minarets suisses sont muets et ne font donc pas d’appels à la prière. Pour vous, les musulmans doivent se cacher pour pratiquer leur culte et il n’est pas permis de voir une quelconque présence musulmane sur le sol. Dans ce cas, il faut que vous sachiez que même le gouvernement iranien est plus ouvert que vous sur cette question.

                              « Les Suisses ont encore le droit de décider de la sauvegarde de leur identité culturelle ou religieuse »

                              Pourquoi donc excluez-vous les Suisses musulmans de l’identité suisse ? Et puis vous parlez de sauvegarde, je ne savais pas qu’un minaret muet pouvait entrainer le péril de l’identité et la culture d’un pays. Un tel pays doit être vraiment fragile.


                            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 novembre 2009 19:53

                              L’absence de minarets n’implique pas l’invisibilité. Cf. le Dôme du Rocher et la mosquée Al-Aqsa (liens dans l’article)...


                            • Massaliote 1er décembre 2009 13:36

                              Morice, vous voulez le récit de la prise de BYZANCE ? Vos petits amis ont fait encore pire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès