• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sur l’imposture du ‘droit à l’existence’ de (...)

Sur l’imposture du ‘droit à l’existence’ de l’Etat d’Israël

Par Jeremy R. Hammond,

Source : Foreign Policy Journal

Traduction : lecridespeuples.fr 

Les apologistes des crimes d’Israël contre les Palestiniens prétendent que cet État a le « droit d’exister », dans un effort visant à légitimer le nettoyage ethnique de la Palestine.

Les sionistes qui s’évertuent à défendre les crimes d’Israël contre le peuple palestinien portent souvent l’accusation que les détracteurs de l’ « Etat juif » autoproclamé tentent de le « délégitimer ». Israël, rétorquent-ils, a le « droit d’exister ». Mais ils se trompent.

Il ne s’agit pas de faire une exception pour Israël. Il n’existe pas de « droit à l’existence » pour les États, point final. Aucun « droit à l’existence » n’est reconnu pour les Etats par le droit international. Un tel droit serait totalement insensé. Le concept même est absurde. Ce sont les individus, et non les entités politiques abstraites, qui ont des droits.

Les droits individuels peuvent bien sûr être exercés collectivement, mais à la condition que cela se fasse sans préjudice pour les droits des individus. Le droit pertinent dans ce contexte est plutôt le droit à l’autodétermination, qui fait référence au droit d’un peuple à exercer collectivement ses droits individuels par le biais de l’autonomie politique. L’exercice collectif de ce droit ne peut porter atteinte à l’exercice individuel de ce droit. Le seul but légitime du gouvernement est de protéger les droits individuels, et un gouvernement n’a aucune légitimité sans le consentement des gouvernés. Ce n’est qu’en ce sens que le droit à l’autodétermination peut être exercé collectivement, par un peuple qui choisit pour lui-même son mode de gouvernement et qui y consent.

Le droit à l’autodétermination, contrairement au concept absurde de « droit à l’existence » d’un État, est reconnu par le droit international. C’est un droit qui est explicitement garanti, par exemple, par la Charte des Nations Unies, que l’État d’Israël a ratifiée.

Le cadre approprié pour la discussion est donc le droit à l’autodétermination, et c’est précisément pour obscurcir cette vérité que la propagande revendique fréquemment pour Israël le « droit d’exister ». Les apologistes d’Israël sont contraints de déplacer ainsi le cadre de la discussion, car dans le cadre du droit à l’autodétermination, c’est évidemment Israël qui rejette les droits des Palestiniens et non le contraire.

Et ce n’est pas seulement dans la perpétuation de l’occupation des territoires palestiniens que le rejet d’Israël se manifeste. Ce rejet des droits des Palestiniens s’est également manifesté dans les moyens mêmes par lesquels Israël a été créé.

Il existe une croyance populaire selon laquelle Israël a été fondé par une sorte de processus politique légitime. C’est faux. Ce mythe est fondé sur l’idée que la fameuse résolution sur le « plan de partition » de l’Assemblée Générale des Nations Unies – résolution 181 du 29 novembre 1947 – a légalement partitionné la Palestine et ainsi conféré une autorité légale aux dirigeants sionistes pour leur déclaration unilatérale de l’existence d’Israël le 14 mai 1948.

En effet, dans cette déclaration, le document fondateur d’Israël, les dirigeants sionistes se sont appuyés sur la Résolution 181 pour revendiquer une légitimité juridique. Cependant, la vérité est que la Résolution 181 ne lui a rien conféré de tel. L’Assemblée Générale de l’ONU n’avait aucune autorité pour partitionner la Palestine contre la volonté de la majorité de ses habitants. Et elle n’a pas non plus eu la prétention de faire une telle chose. Au contraire, l’Assemblée s’est contentée de recommander la partition de la Palestine en Etats juif et arabe séparés, ce qui devrait être accepté par les deux peuples pour prendre effet sur le plan juridique. L’Assemblée a transmis la question au Conseil de sécurité, où le plan est devenu caduc du fait de la reconnaissance explicite que l’ONU n’avait aucune autorité pour mettre en œuvre – c’est-à-dire imposer – une telle partition.

La déclaration unilatérale des sionistes est souvent décrite comme une « Déclaration d’indépendance ». Mais ce n’était rien de tel. Une déclaration d’indépendance suppose que le peuple qui déclare son indépendance soit souverain sur le territoire sur lequel il souhaite exercer son droit à l’autodétermination. Mais les sionistes n’étaient pas souverains sur la terre qui est devenue le territoire de l’État d’Israël.

Au contraire, lorsqu’ils ont déclaré l’existence d’Israël, les Juifs possédaient moins de 7% de la terre en Palestine. Les Palestiniens possédaient plus de terres que les Juifs dans chacun des districts de la Palestine. Les Palestiniens constituaient également une majorité numérique en Palestine. Malgré l’immigration massive [et illégale], les Juifs restaient une minorité représentant environ un tiers de la population.

Même à l’intérieur du territoire proposé par l’ONU pour l’Etat juif, lorsque la population bédouine a été recensée, les Arabes constituaient une majorité. Même à l’intérieur de ce territoire, les Arabes possédaient plus de terres que les Juifs.

En clair, les dirigeants sionistes n’avaient absolument aucune légitimité [sinon celle de leurs textes religieux, qui ne font autorité nulle part] à revendiquer une souveraineté sur le territoire qu’ils ont finalement acquis par la guerre.

D’autant plus que l’acquisition de territoire par la guerre – ou droit de conquête – est interdite par le droit international.

Loin d’être le fruit d’un processus politique légitime, Israël a été créé par la violence. Les sionistes ont acquis la majeure partie du territoire de leur État par le nettoyage ethnique de la majeure partie de la population arabe, soit plus de 700 000 personnes, exclues de leurs demeures et de leurs terres en Palestine. Des centaines de villages arabes ont été littéralement détruits et rayés de la carte.

Ainsi, quand les sionistes prétendent qu’Israël a un « droit à l’existence », ce qu’ils disent en réalité, c’est que les sionistes avaient le « droit » de procéder à un nettoyage ethnique de la Palestine afin d’établir leur « Etat juif ».

Évidemment, un tel droit n’existe pas. Au contraire, une fois de plus, en droit international, le nettoyage ethnique est reconnu comme un crime contre l’humanité.

Les sionistes accusent ceux qui dénoncent les crimes d’Israël contre les Palestiniens de vouloir « délégitimer » l’ « Etat juif », mais il importe de souligner que la déclaration unilatérale du 14 mai 1948 proclamant l’Etat d’Israël n’avait aucune légitimité. Il importe de souligner que le crime de nettoyage ethnique ne peut aucunement être justifié ou légitimé. Cela neutralise complètement les accusations des thuriféraires d’Israël.

Lorsque cette accusation est portée contre les détracteurs d’Israël, ce qui se passe réellement, c’est que ce sont les apologistes d’Israël qui tentent de délégitimer le droit des Palestiniens à l’autodétermination, ainsi que le droit internationalement reconnu des réfugiés de guerre à retourner dans leur patrie.

Indépendamment de l’illégitimité des moyens par lesquels Israël a été créé, il existe. Telle est la réalité actuelle. Cependant, l’exigence de l’Etat d’Israël que les Palestiniens reconnaissent son « droit » non seulement d’exister, mais d’exister « en tant qu’Etat juif », est simplement une exigence que les Palestiniens renoncent à leurs droits et adhèrent à la déclaration unilatérale des sionistes et au nettoyage ethnique de la Palestine en les reconnaissant comme légitimes.

Et c’est pourquoi il n’y a pas eu de paix. Il n’y aura pas de paix tant que les droits des Palestiniens ne seront pas reconnus et respectés. Le problème pour les sionistes est que si les Palestiniens exercent leurs droits, cela signifierait la fin de l’existence d’Israël en tant qu’ « Etat juif ».

Mais qu’y aurait-il de mal à mettre fin à un régime fondamentalement raciste qui viole perpétuellement le droit international et les droits de l’homme des Palestiniens ? Qu’y aurait-il de mal à le remplacer par un gouvernement qui respecte l’égalité des droits de tous les habitants du territoire sur lequel il exerce sa souveraineté politique et gouverne avec le consentement des gouvernés ?

Pour quiconque est capable de faire preuve d’un minimum d’honnêteté et d’intégrité morale, la réponse claire aux deux questions est : rien. Il n’y aurait aucun mal à cela, bien au contraire.

Pour tous ceux qui jouent un rôle actif dans la recherche de la paix et de la justice, c’est donc sur ce but que nous devons concentrer nos efforts collectifs. Il faut commencer par acquérir une bonne compréhension de la véritable nature du conflit et par ouvrir les yeux de tous ceux qui sont intègres, mais qui ont été trompés par les mensonges et la propagande qui ont perpétué la violence et l’injustice pendant si longtemps.

Voir également :

Massacres, viols, pillages et destruction de villages entiers : comment Israël dissimule les preuves du nettoyage ethnique des Palestiniens en 1948

Histoire juive, religion juive : le poids de trois millénaires, par Israël Shahak

Pour soutenir ce travail censuré en permanence et ne manquer aucune publication, abonnez-vous à la Newsletter.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

76 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 13 juillet 11:24

    On ne peut pas rationaliser l’irrationnel.

    Les arguties d’Israël ont toujours comme point de non-retour une histoire de « droit divin » qui défie toute argumentation et résume le dialogue à un rapporte de forces.


    • placide21 14 juillet 13:29

      @Séraphin Lampion
      Imaginez qu’une secte d’étrangers se présente à votre domicile et invoque les écrits d’un livre religieux pour vous en déloger ,voila ce qui s’est passé avec les palestiniens, les Israéliens et les Américains ont en commun l’extermination des autochtones afin de prendre possession de leurs terres .(Je n’ai aucune sympathie pour les musulmans , mais ce sont les faits.)


    • Jonas Jonas 13 juillet 11:41

      "lorsqu’ils ont déclaré l’existence d’Israël, les Juifs possédaient moins de 7% de la terre en Palestine. Les Palestiniens possédaient plus de terres que les Juifs dans chacun des districts de la Palestine."

      C’est en terme de population qu’il faut raisonner. Population d’Israël lors de la déclaration d’indépendance  :

      1 073 871 juifs

       111 500 musulmans

       34 000 chrétiens

       14 500 druzes

      Les juifs sont largement majoritaires, ils ont donc droit à l’autodétermination.


      • alinea alinea 13 juillet 11:57

        @Jonas
        Génial !!! On envahit un pays, on invite des milliers de gens à l’exil, on s’installe en virant tout le monde, puis on décrète qu’on est plus nombreux, donc, qu’on a le pouvoir de faire ce que l’on veut !
        C’est pas bien joli ça vous savez, de prendre les gens pour des cons !


      • Cyril22 13 juillet 12:02

        @Jonas
        je ne sais pas d’où proviennent vos chiffres,
        il y avait en 1947 sur le territoire attribué à l’état juif
        -558 000 Juifs
        -405 000 Arabes
        (lien)
        il y avait une majorité relative, mais un fort flux d’arrivées.

        Quoiqu’il en soit
        1° oui, lors de la dévolution d’indépendance il y avait une légitimité d’un état national pour chacun des deux peuples
        2° aujourd’hui l’existence d’Israël est incontestable de facto, mais la légitimité de l’état palestinien arabe est tout aussi indiscutable, fondé sur les mêmes principes de partage dans la résolution 181


      • San Jose 13 juillet 12:03

        @ Jonas 

        .

        111 500 musulmans en 1948 ! Les trois quarts avaient donc choisi d’aller ailleurs depuis la XIXe siècle ? 


      • San Jose 13 juillet 12:23

        @alinea
        .
        Citation  :  C’est pas bien joli ça vous savez, de prendre les gens pour des cons !
        .
        Et c’est d’autant plus difficile que la question n’a rien de scientifique. smiley


      • Jonas Jonas 13 juillet 12:41

        @alinea "On envahit un pays, on invite des milliers de gens à l’exil, on s’installe en virant tout le monde, puis on décrète qu’on est plus nombreux, donc, qu’on a le pouvoir de faire ce que l’on veut !"

        Quel pays est envahi ? De quel pays vous parlez ?
        Le territoire palestinien est semi-désertique au début du XXème siècle, constitué de centaines de villages aux noms hébreux à moitié abandonnés. Les israéliens ont construit des grandes villes (comme Tel Aviv) là où il n’y avait que de la terre et du sable.

        http://www.danilette.com/2018/10/palestine-petit-rappel-a-l-attention-d-internautes-ignorants.html

        https://palestineisraelconflict.wordpress.com/2014/11/10/jerusalem-photographs-1862-no-mosques-no-palestinians-only-ghost-towns-of-massacred-christian-areas/


      • Jonas Jonas 13 juillet 13:06

        @San Jose « 111 500 musulmans en 1948 ! Les trois quarts avaient donc choisi d’aller ailleurs depuis la XIXe siècle ? »

        Bien sûr. Le territoire palestinien au début du XXème siècle est semi-désertique.
        Le photographe français Félix Bonfils (1831-1885) a traversé le territoire palestinien de long en large, et a tiré 9 000 photos, on n’y trouve pas de traces d’arabes palestiniens, que des villages à moitié abandonnés.


      • San Jose 13 juillet 13:39

        @Jonas
        .
        Citation  :  Le territoire palestinien est semi-désertique au début du XXe siècle
        .
        C’est cela, oui. Etes-vous un provocateur cherchant à dresser vos lecteurs contre Israël ? 


      • San Jose 13 juillet 13:42

        @Jonas
        .
        Citation  : le photographe français Félix Bonflls a traversé le territoire palestinien de long en large, et a tiré 9000 photos, on y trouve pas de traces d’arabes palestiniens....
        .
        Etonnante ressemblance avec la prose des anti-Apollo. 


      • Jonas Jonas 13 juillet 13:51

        @San Jose « Etes-vous un provocateur cherchant à dresser vos lecteurs contre Israël ? »

        Non, je ne cherche à provoquer personne, juste à rétablir les faits historiques des territoires palestiniens, à partir de témoignages de voyageurs, journalistes, photographes, diplomates qui ont parcouru cette région du monde, et ont constaté la misère qui y règne :

        « Ces gens persécutés sont tenus en tel mépris ici qu’il leur est interdit de rester montés devant un Musulman, alors que l’on accepte que les Chrétiens restent sur leurs mûles et leurs ânes, quoiqu’il ne puissent monter à cheval sans la stricte permission du Pacha. »
        l’explorateur James Silk Buckingham - 1816

        « Le Juif a Jérusalem n’est guère plus estimé qu’un chien. »
        William Tanner Young, vice consul britannique à Jérusalem en 1839
        Juifs et Chrétiens sous l’Islam - Bat ye’or p127

        « Quoique de faibles lueurs, situées à un horizon lointain, signalent de manière évidente la promesse de voir sa longue nuit toucher à sa fin, le Juif demeure néanmoins un objet de dédain, et nulle part le nom de »Yahoudi« (Juif) n’est méprisé davantage qu’ici même, dans la cité de ses aïeux. »
        le missionnaire Gregory Wortabet - 1856
        Tudor Parfitt - The Jews in Palestine p180-181
        http://www.americanthinker.com/2005/11/the_legacy_of_jihad_in_histori.html

        Sur les Juifs en Terre Sainte :
        « l’affreuse misère de ce peuple »
        François-René de Chateaubriand - Itinéraire de Paris à Jérusalem - 1807

        « Rien n’égale la misère et la souffrance des Juifs de Jérusalem, qui résident dans le quartier le plus infect de la ville que l’on appelle le Hareth-el-Yahoud, ce quartier d’immondices compris entre les monts Sion et Moriah où sont situées leurs synagogues, objets constants de l’oppression et de l’intolérance des Musulmans, exposés aux insultes des Grecs, persécutés par les Latins et ne vivant que des aumônes à peine suffisantes transmises par leurs frères d’Europe. »
        Karl Marx - Musulmans, Chrétiens et Juifs dans l’Empire Ottoman - New York Daily Tribune, 15 avril 1854


      • Allexandre 13 juillet 14:09

        @Jonas
        La falsification de l’Histoire est votre spécialité. Mais la première guerre israélo-arabe a contraint déjà 700000 Palestiniens à l’exil. Alors avant d’écrire des conneries, réfléchissez. Quant au million de juifs, il compte 80% de colons arrivés depuis la fin du XIXè siècle. Votre propagande et vos mensonges sont tellement outranciers que vous vous discréditez vous-mêmes. La Palestine est une terre volée par les juifs d’Europe n’ayant aucun droit, ni aucun lien historique avec cette région. Tout n’a été qu’invention de la part des sionistes. Herzl lui-même ne réclamait pas cette terre au départ. Il envisageait l’Argentine et l’Ouganda (tient tient, étrange non ?)


      • Jonas Jonas 13 juillet 14:29

        @Allexandre « Mais la première guerre israélo-arabe a contraint déjà 700000 Palestiniens à l’exil. »

        Il faut être précis dans le contexte historique.
        Ce que l’on appelle les « Palestiniens » en 1948, ce sont les juifs.
        Les arabes vivant en Palestine étant désignés par « arabes palestiniens ».
        Ce n’est que par la propagande de l’OLP de Yasser Arafat aidé par les services soviétiques, que par la suite les arabes de Palestine ont été appelé « peuple palestinien », pour contrer Israël.

        Si les arabes palestiniens ont été contraints à l’exil, c’est parce que les pays arabes autour d’Israël (Égypte, Syrie, Jordanie, Irak, Liban, Arabie Saoudite, Yémen) ont refusé le partage de la Palestine en un État juif et un état arabe, et ont attaqué ensemble Israël en 1948.
        La guerre qui a suivi a forcé effectivement les arabes palestiniens à l’exil, mais sous les bombes des pays arabes essentiellement.


      • Jonas Jonas 13 juillet 14:35

        @Allexandre « La Palestine est une terre volée par les juifs d’Europe n’ayant aucun droit, ni aucun lien historique avec cette région. »

        Comment ça, aucun lien historique avec cette région ? Les tombeaux des patriarches à Hébron, les synagogues millénaires, les régions et les milliers de villages aux noms hébraïques, tous les écrits des philosophes, voyageurs, historiens, témoins de la présence juive dans cette région depuis des millénaires, ce n’est pas historique ?


      • Allexandre 13 juillet 15:15

        Les juifs d’Europe centrale n’ont pas une goutte de sang sémite et sont les descendants des Khazars, et vous le savez bien. Quant au partage unilatéral de la Palestine, il était nul et non avenu, étant donné que dans les statuts juridiques ne l’ONU, la création d’un nouvel Etat n’incombait sûrement pas à cette assemblée. Ce sont les magouilles de Truman et des sionistes étasuniens et européens, soutenus par l’argent des grands banquiers juifs que vous connaissez bien, que l’ONU a décrété la naissance de l’Etat-voyou d’Israël ; et encore ont-ils eu besoin d’un deuxième vote le 29 novembre 1947 pour l’obtenir, après quatre jour de menaces et de chantages envers les deux-tiers des pays de l’ONU qui avaient voté « NON » au premier tour le 25 novembre. Alors vos mensonges, allez les raconter à d’autres, ou bien allez vérifier l’authenticité de ce que j’écris. Mais vous ne le ferez pas car vous êtes pathologiquement des menteurs et des schizo. Le mythe victimaire dans lequel on vous éduque vous perturbe le cerveau et vous rend incapable de regarder la réalité en face. Quand ce n’est pas de l’hypocrisie pure et simple.


      • Jonas Jonas 13 juillet 15:33

        @Allexandre « Les juifs d’Europe centrale n’ont pas une goutte de sang sémite et sont les descendants des Khazars, et vous le savez bien. »

        Les juifs sont des juifs, descendants de Khazars ou pas.

        ---------------------------------------------
        "Quant au partage unilatéral de la Palestine, il était nul et non avenu, étant donné que dans les statuts juridiques ne l’ONU, la création d’un nouvel Etat n’incombait sûrement pas à cette assemblée."

        La naissance d’Israël fait suite au démantèlement de l’empire ottoman. À qui incombait la création de ce nouvel état ?
        Vous dénigrez aussi l’existence du Liban, de la Syrie, de la Jordanie et de l’Irak, créés également après la fin du califat ?


      • Aimable 13 juillet 16:13

        @San Jose
        Il est comme les squatteurs , il voient les habitants partir en vacances , ils entre , s’installent et déclares être chez eux et quand les habitants reviennent ils sont a la rue puisqu’ils ont changé les serrures et c’est légal a ce qu’il parait .


      • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 13 juillet 16:24

        @alinea
        C’est bien ce qui arrivera à l’Europe.


      • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 13 juillet 16:29

        @Allexandre
         
        C’est drole car je n’ai jamais été éduqué dans un mythe victimaire mais plutot dans la volonté de puissance, de pionnier, d’entrepreneur comme beaucoup d’israéliens.
        Nous sommes des vainqueurs pas des juifs de la diaspora.
         
        Vous etes resté figé sur d’anciens stéréotypes.
         


      • Ouallonsnous ? 13 juillet 17:47

        @Jonas

        Vous n’êtes qu’un troll et provocateur sioniste reprenant les mensonges de la propagande colonialiste de l’entité sioniste et anglo-yankee occupant la Palestine !


      • Jonas Jonas 13 juillet 17:56

        @Ouallonsnous ? "Vous n’êtes qu’un troll et provocateur sioniste reprenant les mensonges de la propagande colonialiste de l’entité sioniste et anglo-yankee occupant la Palestine !"

        On voit le niveau, encore un commentaire bien argumenté et sourcé.
        Qu’est-ce qui est troll ? Qu’est-ce qui est mensonge ?


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 13 juillet 18:19

        @Ilan Tavor aka Massada

        ...je n’ai jamais été éduqué dans un mythe victimaire mais plutot dans la volonté de puissance, de pionnier, d’entrepreneur ...

        c’ est bien cela le problème , a force de gagnez facilement vous avez oublié le gout amer de la défaite , et vous dédaignez des chose plus tangible comme la beauté d’ un pays apaisé et enfin en paix ...

        mais bien sur c’ est la faute du moyen-orient et surtout des iraniens ...  
        sur les palestinien sont tous des espions déguisés .... 


      • Allexandre 13 juillet 18:54

        @Jonas
        Lachute de l’empire ottoman date de 1922. Les sionistes ont magouillé avec le RU l’entrée en guerre des EU, alors que l’Allemagne proposait au RU une paix sans vainqueur ni vaincu dès juillet 1916, ce qui n’arrangeait pas les sionistes. Ils ont donc promis l’entrée en guerre des EU contre la rétrocession d’une terre, la Palestine, qui appartenait toujours aux Ottomans : c’est la pathétique « Déclaration Balfour » envoyée à Lord Lionel Rothschild, grand artisan et financier du sionisme. Quant à l’unité des juifs, permette-moi d’en rigoler. Tous les musulmans ou les catholiques ne forment pas une unicité. Donc la Palestine ne pouvait en aucun cas être réclamée par des gens convertis depuis dix siècles. Les vrais juifs sémites ne représentent qu’à peine plus de 2% et sont les descendants des Hébreux, cousins germains des Arabes (c’est l’Ancien testament qui le dit, bien qu’il n’ait aucune autorité historique). Alors arrêtez de tout amalgamer, même si c’est votre façon de dissimuler la réalité historique. D’ailleurs, comme toujours, vous n’infirmez pas mes arguments historiques, je me demande bien pourquoi ? il vous suffit de vérifier dans un livre d’Histoire, autre que la propagande éhontée des sionistes, pour la plupart athées à l’origine, et qui après 1922 ont utilisé la religion pour arriver à leurs fins. Et ils oublient qu’en leur temps ils ont été des terroristes qui tuaient des innocents sans vergogne. Quoi que vous disiez, Israël est un Etat illégitime, au dire même des vrais pratiquants du judaïsme à la lettre, ce que vous ne semblez pas être !


      • Allexandre 13 juillet 21:24

        @Ilan Tavor aka Massada
        tout dépend d’où vous êtes !! Mais la victimisation est la marque de fabrique du « juif errant » depuis 25 siècles. Mais si vous êtes israélien d’origine russe, c’est logique, puisque ce fut l’esprit des premiers arrivants fin XIXè siècle. Les clichés, ce n’est pas moi qui les cultive. Mais l’esprit pionnier sur une terre spolié, cela me laisse perplexe...


      • San Jose 13 juillet 23:33

        @Allexandre
        .
        Je vous trouve bien loquace avec nos deux patrouilleurs en service commandé, Jonas et Massada. Depuis que le monde est monde la propagande des états en situation conflictuelle les présente comme la colombe en butte au crapaud. Cela n’a aucun intérêt. Il est si facile de se documenter sur la question, bien plus facile que sur les questions scientifiques controversées. 
        A fait, où en est la seconde reconstruction de Gaza ? 


      • abelard 14 juillet 01:23

        @Ilan Tavor aka Massada
        Ah enfin !
        Un élan de sincérité, massacrada, j’en suis ravi.
        Ça fait déjà longtemps que je pense en effet qu’Israël n’est pas peuplé de Juifs, tels que nous l’entendons en Europe.
        C’est à dire de Juifs héritiers de la merveilleuse culture Yiddish, celle qui nous a donné Zweig, Kafka, Roth, Einstein et tant d’autres.
        Vous le reconnaissez, vous n’avez rien à voir avec eux, parce que vous êtes des gagneurs, mot qui ne peut-être que le masculin de gagneuse.

        Alors pourquoi revendiquer l’héritage des véritables Juifs d’Europe ?
        Pourquoi venir chouiner et appeler le génocide au secours dés que vous sentez pouvoir en tirer profit ?

        « Nous sommes des vainqueurs pas des juifs de la diaspora. »

        Comment être plus méprisant envers vos propres coreligionnaires, ceux qui ont été persécutés par le nazisme, ceux qui ont souffert dans les camps ?
        C’est à cause de ce mépris, de cette arrogance de fous délirants que vous laissez mourir dans la misère les survivants des camps.

        Vous n’avez rien de juif, rien de rien, vous ne comprenez même pas ce que ça pourrait signifier.
        Juste des news-hébreux tarés, descendant imaginaires d’un mythique roi David, aussi violents, barbares et superstitieux que les hébreux de la Bible, aussi archaïques.
        Merci encore pour ce bel aveu que je me permets de copier afin de le diffuser le plus largement possible.
        Voilà, cher Juifs de France, ce que sont les Israéliens de leur propre dire, rien de juif, tout de pourri. Vous n’avez pas à vous sentir coupables si ce pays vous dégoute, il ne vous ressemble en rien.


      • machin 14 juillet 05:17

        @Jonas

        Les juifs sont largement majoritaires, ils ont donc droit à l’autodétermination.


        Toujours la mauvaise foi proverbiale d’Israheil, enduite d’une bonne couche de votre bêtise et stupidité personnelle.

        Vos chiffres sont peut être réels, encore que venant d’un individu tel que vous, ils demande sérieusement à être vérifiés...

        Les juifs originaires de Palestine, ils étaient ridiculement peu nombreux, n’ont jamais demandé l’autodétermination, et ont été et sont encore opposés au sionisme...

        Par ailleurs, les calédoniens, les corses, les basques, les bretons, les catalans, les irlandais (on ne va pas tous les citer) ont demandé et demandent encore et toujours leur propre état indépendant...
        Là, dans ces cas précis nous ne parlons de quelques riches scélérats, mais de population, entières...
        Si l’on suit votre raisonnement il se pourrait bien, qu’un jour, statistiquement proche,
        le régime d’Israheil disparaisse simplement par la pression de la natalité...

        .

        De quoi vous rendre bien maussade...


      • JL JL 14 juillet 07:59

        @machin
         
        ’’Les juifs sont largement majoritaires, ils ont donc droit à l’autodétermination.’’
         
         Quand on est majoritaire, on est le Droit.


      • Jonas Jonas 14 juillet 10:50

        @Allexandre « Quant à l’unité des juifs, permette-moi d’en rigoler. »

        Les juifs sont animés d’un sentiment national, ethnique et religieux. Après le démantèlement de l’empire ottoman, on a créée quatre nouveaux états : Syrie, Irak, Liban, Jordanie, pourquoi la création d’Israël vous pose autant de problème, et pas les autres états ?


      • Jonas Jonas 14 juillet 10:59

        @machin "Par ailleurs, les calédoniens, les corses, les basques, les bretons, les catalans, les irlandais (on ne va pas tous les citer) ont demandé et demandent encore et toujours leur propre état indépendant...« 

        Ce n’est pas comparable. Ces régions appartiennent à des états existants.

        -------------------------
         »Les juifs originaires de Palestine, ils étaient ridiculement peu nombreux, n’ont jamais demandé l’autodétermination, et ont été et sont encore opposés au sionisme..."

        Ils n’étaient pas peu nombreux, puisque en 1948, ils étaient supérieurs en nombre aux arabes dans l’actuel territoire d’Israël.
        Lors du découpage de l’empire ottoman, vous croyez que les Jordaniens, les Syriens, les Irakiens, les Libanais ont demandé leur autodétermination ? Ces pays n’ont donc pas le droit d’exister ?


      • Allexandre 14 juillet 13:11

        @Jonas
        Arrêtez de vous raconter des histoires. Après la guerre on a créé quatre MANDATS donnés à la France et au RU (première erreur). Ensuite le sentima
        ent national n’a jamais existé chez les juifs car ils ne sont pas une ethnie mais une communauté religieuse et un « faux peuple » que les sionistes ont voulu créer, alors même que le projet sioniste n’avait pas beaucoup d’adeptes chez les juifs jusqu’en 1945 (deuxième erreur). Enfin vu que vous ne lisez pas mes arguments pour les controverser, je pense, comme toujours, qu’il est impossible de dialoguer avec vous. Avec tous les psy juifs qu’il y a, vous pourriez tous aller vous allonger et faire une introspection de fond pour comprendre ce qui vous anime.
        PS. C’est vrai que les Ashkénazes n’ont jamais méprisé les Séfarades....


      • placide21 14 juillet 13:32

        @alinea
        C’est ce qui va nous arriver avec les africains


      • mursili mursili 15 juillet 09:57

        @Ilan Tavor aka Massada

        Vous êtes de la race des seigneurs, en quelque sorte...


      • Traroth Traroth 16 juillet 16:01

        @Jonas :

        On ne connait toujours pas vos sources. Les articles que vous fournissez en lien sont eux-même sans valeur (le site dalinette.com reprend même cette histoire de langue arabe dénuée de lettre P ce qui serait une justification au fait que la Palestine n’existe pas. C’est dire le niveau...). Vous avez mieux à proposer, bien sûr ?


      • Decouz 13 juillet 12:20

        On passe de 4% de juifs en 1872 à 33 % en 1948 :

        https://fr-cjpme.nationbuilder.com/fs_182



          • phan 13 juillet 14:22

            La démographie dans le conflit israélo-palestinien par Michel Louis Lévy - Administrateur de l’INSEE, en retraite

            Population palestine 1800 2000 (milliers)

            année juifs musulmans
            1800     7  246
            1890   43  432
            1914   94  525
            1922   84  589

            • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 13 juillet 15:12

              Le problème du droit à l’existence d’Israel est sans fondement, Israel existe smiley
              Vous pouvez hurler, injurier, menacer, pleurer .... tout ce que vous voulez, cela ne changera pas au fait qu’Israel existe et que rien ni personne n’y mettra fin.
               

              Et on a aucune justification à donner.
               

              Quand au fantasme d’un état palestinien, ben, désolé pour vous, il n’y a jamais eu et il n’ y aura jamais d’état palestinen.


              • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 13 juillet 15:32

                @Ilan Tavor aka Massada

                Le problème du droit à l’existence d’Israel est sans fondement, Israel existe ...

                Israël existe autant que la Palestine , ces deux pays sont interdépendant et entremêlé ... si l’ une est nul et non avenue l’ autre l’ est aussi de facto .


              • samy Levrai samy Levrai 13 juillet 18:30

                @Ilan Tavor aka Massada
                C’est aussi ce que disaient les croisées au même endroit...
                N’est ce pas une définition de la folie de refaire toujours la même chose et en espérer un résultat différent ?
                Vous en êtes où en démographie au fait ? 
                Etes vous toujours un Etat d’apartheid ? 


              • Allexandre 13 juillet 21:27

                @Ilan Tavor aka Massada
                Le problème, c’est qu’Israël s’étend toujours plus, massacre, génocide et personne n’ose s’y opposer. Mais toutes les dictatures ont connu une fin tragique. Et ne me sortez pas que c’est la « seule » démocratie du Moyen-Orient, sinon je vais éclater de rire. Idem pour la moralité de tsahal !!


              • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 13 juillet 15:25

                Les statistiques du nombre de juifs ou d’arabes au siècle passé on s’en fout comme de l’an quarante !
                Qu’Israel existe parce qu’un Dieu mythique l’ai décidé, parce que l’ONU l’ai décidé ou parce que le père Noel l’ai décidé, on s’en fout au point que cela donne une idée de l’infini smiley

                Israel existe et vivra


                • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 13 juillet 15:45

                  @Ilan Tavor aka Massada

                  Les statistiques du nombre de juifs ou d’arabes au siècle passé on s’en fout comme de l’an quarante !

                  Tout comme on se fout de quel peuple était la en premier (l’ oeuf et la poule ) , les deux y sont de facto , ... maintenant va falloir ranger cet énorme merdier et desarmer tout le monde 


                • sirocco sirocco 13 juillet 19:47

                  @Ilan Tavor aka Massada

                  Israël existe essentiellement grâce au fric (corruption de votants à l’ONU en 1947), à quoi se sont ajoutés depuis lors l’accaparement violent des terres, la coercition armée avec l’aide massive des USA, l’enfermement des opposants avec privation des moyens de survie, le mensonge, la sauvagerie des exactions gratuites visant en priorité les enfants et les femmes, le terrorisme élevé au rang de politique d’état... rien de reluisant dont vous pourriez tirer la moindre fierté.


                • QAmonBra QAmonBra 13 juillet 16:42

                  Merci @ l’auteur pour le partage

                  Contrairement à ce que certains ont essayé de nous occulter durant des décennies, le $ionisme n’est qu’un synonyme du colonialisme et, en tant que tel, il ne peut que poursuivre sa logique idéologique jusqu’à son terme.

                  A ce titre, l’institutionnalisation et la légalisation de la suprématie d’une population sur l’autre, la ségrégation de cette dernière avec toutes les conséquences discriminatoires et même racistes que cela induit, ne visant pas forcément que les non juifs, constituent toujours la phase ultime du colonialisme, nommé apartheid par les anglo-saxons, et précédant la fin de toute société ou/et état colonial.

                  Ainsi donc, ce qui se passe actuellement chez l’antenne locale de $ion est, aussi paradoxalement que cela puisse paraître, plutôt de mauvais augure pour les $ionistes, du moins pour les plus lucides d’entre eux, puisque annonciateur d’une fin prochaine, quasi programmée de leur sacro-saint état et ce n’est pas le seul signe le confirmant. . .


                  • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 13 juillet 16:45

                    @QAmonBra
                     
                    merci pour ce délire psychotique smiley 


                  • QAmonBra QAmonBra 13 juillet 17:05

                    Shalom @ Massada

                    De rien, c’est le moins que je puisse faire pour tous ces pauvres bougres, pleins d’illusions, que leurs politiciens et autres idéologues ont enfumé durant des années et qui risquent, bientôt, de se retrouver dans une situation similaires aux « pieds noirs » d’Algérie, si ils n’ont pas collectivement le courage et l’humanité d’une solution à la sud africaine. . . 


                  • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 13 juillet 16:56

                    Alerte  ! en ce moment attaque généralisée sur Israel

                    https://postimg.cc/dkRx8dW2


                    • Ouallonsnous ? 13 juillet 17:49

                      @Ilan Tavor aka Massada

                      Comme il est juste jusqu’a ce que cette entité soit liquidée !


                    • eric 13 juillet 20:49

                      Je commence à vaguement comprendre pourquoi vous êtes interdit un pue partout.

                      Il y a dans cette régions des gens qui sont à peu prêt équivalent en nombre, mais pas en puissance économique et en armement. Vos discours incitent à la confrontation sans compromis les plus faibles. Leur proposer de baser toute discussion avec l’adversaire sur le présupposé qu’il n’a pas le droit d’exister, est évidemment une incitation à monter aux extrêmes des deux côtés.

                      Vous poussez ainsi au génocide. Mais si en apparence, vous expliquez aux israéliens qu’ils faut qu’ils renoncent à être pour avoir le droit de survire, en réalité, vous poussez les palestiniens à aller au suicide au nom de vos principes.

                      A priori, j’aurai tendance à supposer que vous n’êtes ni israélien ni palestinien, pour faire si bon compte de la vie de ces deux peuples.

                      D’une manière générale, il me semble que vous êtes bine au niveau d’intelligence et de bonté de mediapart, ou votre blog n’a pas encore été supprimé à ma connaissance.

                      Dans mon esprit, ce n’est pas un compliment.


                      • DACH 13 juillet 22:59

                        Quand on lit les commentaires sur cet article qui cherchent à ne pas justifier l’existence de ce pays, on peut appliquer certaines des raisons invoquées à presque tous les pays du monde, y compris en Europe. De plus, ces invectives ne sont pas des arguments car ils ne tiennent pas compte des réalités, des réussites de ce pays, et du refus non assumé de certains palestiniens non israéliens de ne pas vivre sous la dictature du Hamas ou du Fatah. Sans parler des partisans d’un EI ou DAECH. En 1948, 2 états étaient sur la même ligne de départ vers l’indépendance. Les arabes d’alors n’ont pas voulu d’un état, ils voulaient simplement annexer et se partager un territoire apparemment sans nation. Ils sont en train de changer d’avis. En 1949, une nation est née au lieu de 2 envisagées par l’ONU. Aujourd’hui l’exemple de la démarche du BDS tourne au ridicule et à l’impuissance. Comment boycotter des produits de la technologie numérique utilisés dans le monde entier. Sans parler des services et des innovations !

                        L’impuissance manifestée par ces commentaires gonflés d’une ignorance de cafards est amusante, et rassurante sur la puissance des opinions haineuses qui pèsent sur ce courageux pays.


                        • Raymond75 13 juillet 23:09

                          @Massada

                          Israël est un pays reconnu, qui donc a droit à l’existence et à la sécurité.

                          Mais votre objectif est autre : un objectif racial, une finalité d’apartheid, l’écrasement d’un peuple par un autre, qui n’est que la poupée des USA à qui il doit tout.

                          L’apartheid en Afrique du sud était condamnable, mais celui qui se met en place en Palestine serait juste ?

                          Les lois discriminatoires de Pétain seraient un crime contre l’humanité et les vôtres ne seraient que justice ?

                          Vous êtes chez vous en Palestine et ses habitants ne sont pas chez eux ?

                          Et si votre ’démocratie ethnique’ se mettait en place, que diriez vous si la France faisait de même avec les Français Juifs ?

                          Vous êtes condamnés à perdre et à vous couvrir de honte, et probablement dans une fuite en avant sans fin, vous causerez de graves troubles dans le monde, mais de cela vous vous en fichez.

                          Étant donné qu’aucun Français Juif ne vous apporte la contradiction, on peut naturellement penser que vous êtes leur porte parole. Pensez vous que cela rend votre ’communauté’ sympathique ? Non, mais cela vous réjouit car vous avez besoin d’être détestés pour exister ...

                          Qu’en pense le bouffon sioniste de salon qui vit dans le 19ème et que nous n’avons plus la joie de lire, lui qui insulte tous ceux qui ont un point de vue critique en les traitant d’antisémites  ?


                          • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 14 juillet 08:06

                            @Raymond75
                             
                            S’il y avait un apartheid en Israel, je serai le premier à me lever contre.
                            Mais le seul apartheid que je vois ici est celui des arabes qui n’acceptent pas de juif en Judée-Samarie et à Gaza.
                             


                          • kirios 16 juillet 10:03

                            @Raymond75
                            « ....qui n’est que la poupée des USA à qui il doit tout. »
                            je ne dirai pas çà......


                          • karim 14 juillet 00:21

                            Il y a deux peuples  qui sont disséminés dur Terre :

                            Le peuple des djins et le peuple juif. Ils ont droit à l’existence, mais n’ont pas droit à un état parce que cela va à l’encontre de leur mission commune, celle de vivre parmi les humains et de les détourner du droit chemin.


                            • zak5 zak5 14 juillet 08:14

                              Mais qu’est-ce que vous attendez pour les envahir ? vous les cernez de toutes parts, vous êtes des centaines de millions tout autour, juste par le nombre vous finirez par les submerger. C’est sur que vous allez subir de lourdes pertes, mais vous avez le nombre a n’en plus finir et vous avez le paradis d’Allah et eux les flammes de enfer

                              ah ! la vantardise qui étouffe ! comme cela doit être dur de fantasmer dans le vent de sable !

                              La réalité maintenant : Tout un monde musulman, grand comme deux océans, la dictature, l’humiliation et la pagaille partout. Classés en bas de l’échelle dans tous les domaines. Des dirigeants corrompus et incompétents qui regardent mourir la jeunesse dans les mers fuyant ces vastes et riches terres pour aller s’humilier chez les kouffars (et même parfois chez les yahoud ). Nombreux comme des mouches, ils a se marchent sur les pieds et pour finir, se massacrent allégrement entre eux...mais silence !


                              • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 14 juillet 08:14

                                Pourquoi tellement d’articles pour mettre en cause la légitimité d’Israel alors que vous etes tous persuader qu’Israel va prochainement disparaitre.
                                 

                                Le Cheikh Ahmad Yassine le fondateur du Hamas prédit la fin d’Israël pour 2027.

                                Le Cheikh Bassam Jarrar annonce la fin d’Israël pour 2022.
                                En Iran une horloge compte à rebours l’annonce la destruction d’Israel.
                                 
                                Hommes de peu de foi ! pourquoi doutez vous avec de vains discours sur la légitimité d’Israel  smiley


                                • lloreen 14 juillet 09:45

                                  @Ilan Tavor aka Massada
                                  "pourquoi doutez vous avec de vains discours sur la légitimité d’Israel

                                  ".
                                  Israel est la tromperie d’un sataniste et l’humanité vaincra.
                                  Si vous ne comprenez pas le sens de ma phrase je vous invite à regarder la vidéo en lien dans mon commentaire.


                                • zak5 zak5 14 juillet 10:14

                                  @Ilan Tavor aka Massada
                                  la frustration mon vieux, la frustration (qui se nourrit du paternalisme dégoulinant). Mais tant qu’ils sont à mille lieues de la réalité, vous êtes pépères vous les sionistes


                                • Allexandre 14 juillet 16:06

                                  @Ilan Tavor aka Massada
                                  Tout simplement parce que si Israel avait une quelconque légitimité, il ne serait pas en guerre en permanence, ne massacrerait à l’instar des nazis, ne se verrait pas infliger résolution sur résolution de la part de l’ONU (qui pourtant l’a « créé », hélas !) et respecterait les autres au lieu de menacer, tuer, ourdir des attentats et assassiner à tout va par le biais du mossad !!! Vous avez dit légitimité ? je réponds illégalité et illigitimité !! Mais face à la vérité, les dictatures utilisent la violence et la propagande. Israel a eu des maîtres hors pair dans l’Entre-deux-Guerres !



                                • phan 14 juillet 08:41

                                  « Toutes les caractéristiques de l’apartheid étaient présentes en Israël depuis sa création, mais elles ont maintenant été définies, codifiées et constitutionnalisées par la loi de l’État-nation. »
                                  « L’état d’apartheid Israël institutionnalise à son tour la discrimination en se définissant légalement comme un État juif ; ce faisant, il fait des non-juifs des citoyens de seconde classe, devenus des étrangers dans leur pays d’origine. »


                                   Jeffrey Epstein est soudain le plus grand nom de la politique israélienne.
                                  Six semaines après le début d’une campagne électorale qui s’est déroulée dans le calme, le multimillionnaire juif-étatsunien, accusé lundi à New York de trafic sexuel de mineurs, est maintenant au centre d’une guerre de mots entre le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son rival Ehud Barak.
                                  Netanyahu a attaqué l’homme qui fut un jour son ministre de la Défense pour ses liens avec Epstein - qui a plaidé non coupable aux accusations - tout en accusant les médias d’avoir enterré l’histoire.

                                  • lloreen 14 juillet 08:46

                                    Voici la raison pour laquelle une poignées d’escrocs et d’imposteurs mettent l’humanité en esclavage et la planète à sac.

                                    Cette information doit être transmise à tous afin que chacun puisse définitivement COMPRENDRE et AGIR.

                                    https://stopmensonges.com/la-deception-justinienne-le-droit-des-morts/


                                    • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 14 juillet 09:34

                                      Article de propagande, un de plus, sans aucun intérêt !


                                      • zak5 zak5 14 juillet 13:46

                                        @Jean d’Hôtaux

                                        À quoi peut bien servir une propagande par les temps qui courent ? Quand on voit la cause du tibet avec son peuple sympatique être complètement ignorée en occident, quel résultat obtiendront les palestiniens ou les iraniens qui se rangent sous la bannière d’un islam qui fait bien plus peur aux occidentaux qu’aux israéliens eux-même ?


                                      • Allexandre 14 juillet 17:50

                                        @Jean d’Hôtaux
                                        Vous avez le sens de l’humour....juif !


                                      • phan 15 juillet 10:18
                                        L’histoire est là pour le prouver, l’Occident a lavé hier sa conscience du sang des juifs innocents versé pendant la Shoah, avec le sang des arabes palestiniens innocents qui coule encore aujourd’hui.

                                        La vérité, c’est que loin d’être la pauvre victime comme elle aime se présente, Israël est en fait la nation la plus agressive et belligérante de la région ayant envahi pratiquement tous ceux avec qui elle partage une frontière virtuelle.

                                        • lloreen 15 juillet 12:02

                                          Epstein est un élément du système satanique qui dirige le monde à la tête duquel se trouve le trio sataniste (Rothschild,Saoud,Soros).

                                          Il est un agent sataniste comme de nombreux autres dont le rôle était de faire chanter tous les dirigeants pris la main dans le sac puisque leurs ébats étaient filmés.

                                          Tout le monde sait que l’immonde Rothschild a créé Israel, une abomination sortie de son cerveau détraqué qui asservit le monde entier par l’intermédiaire de son arnaque planétaire de la dette et servie par son armée privée de mercenaires dont les français ont pu voir un échantillonnage chaque samedi lorsqu’ils manifestaient pour exiger le respect de leurs droits fondamentaux et qui met la planète à feu et à sang depuis des siècles.

                                          https://archive.4plebs.org/pol/thread/149061733/#149063235


                                          • guylain chevrier guylain chevrier 15 juillet 12:14

                                            Israël est un Etat reconnu par l’ONU, ce qui lui donne un droit à exister, et a des accords militaires et économiques avec d’autres, donne des droits à des nationaux et non-nationaux vivant sur son sol... Cette reconnaissance d’un droit à l’existence c’est d’ailleurs ce que demande régulièrement les Palestiniens, pour montrer combien cela est important contrairement à vos allégations. Tout Etat n’a pas simplement droit à l’existence pour lui-même, mais par le fait qu’il existe, a une population qui y est juridiquement attachée, pour laquelle cet Etat est vital. Proposer de le supprimer revient tout simplement à prôner à un coup d’Etat fasciste. Sans compter que pour y parvenir, il faudrait en passer par une guerre totale qui reviendrait à un génocide. Vous êtes vraiment un plaisantin dangereux dont cet article résonne d’un discours de haine et de rien d’autre (Je suis surpris et un peu inquiet, qu’un discours ouvertement fasciste, haineux et vide d’analyse comme le vôtre ait pu être publié sur Agoravox) Si on supprime un Etat on supprime la nationalité de ceux qui y vivent qui deviennent des apatrides, ce que condamne l’ONU, car un apatride est un homme sans droit, puisque seuls les Etats donnent des droits à ceux qui vivent sur leur sol. Israël s’est construit sur du sable et a créé un Etat moderne, ce dont les Palestiniens ont été avant eux incapables, c’est un fait. Les Palestiniens n’ont pas été chassés mais des terres concédées selon des accords avec des compensations, même si cela n’a pas été parfait, et quoi que l’on pense de la politique de colonisation du gouvernement israélien actuel qu’il faut combattre, cela ne justifie en rien cet appel à la suppression d’Israël. Selon votre raisonnement, lorsque l’on a un problème avec un Etat il faut le supprimer, c’est tellement plus simple ! Ca rappelle quelqu’un, un moustachu qui levait le bras en signe de ralliement et a fait 50 à 60 millions de morts dont quelques génocides...

                                            Les Palestiniens d’aujourd’hui avec leurs fascistes verts du Hamas, vous en dites quoi ? C’est ça l’avenir des Palestiniens ? Au passage vous oubliez qu’Israël est un pays démocratique, avec des forces politiques progressistes qui, même si elles sont minoritaires aujourd’hui, sont favorables à la reconnaissance d’un Etat palestinien. Vous oubliez aussi que 2 millions d’arabes israéliens sont représentés à la Knesset (1/4 de la population d’Israël). Tous ont les mêmes droits de citoyen et bénéficient de la liberté de culte. Rien à voir avec les territoires palestiniens. Ce n’est pas avec la revendication fasciste de la suppression de l’Etat d’Israël qui est la vôtre que l’on fera avancer la cause palestinienne, mais en défendant le droit des Palestiniens à avoir un Etat reconnu parce que démocratique et laïque, ce qui passe par se débarrasser des forces obscures qui profitent de la détresse des palestiniens, comme votre discours le fait, pour tenter de les entraîner dans une absurde guerre totale sans avenir pour personne. 


                                            • eddofr eddofr 15 juillet 12:14

                                              Le « droit à l’existence » d’un état existe et est concrétisé par la puissance de son armée. Plus une armée est forte, plus l’existence de l’état qu’elle défend s’en trouve légitimée.

                                              Plus sérieusement, Israël existe et ne disparaîtra pas.

                                              Apprenez à faire avec plutôt que d’essayer vainement de retrouver un passé (sans Israël) qui ne reviendra pas.


                                              • guylain chevrier guylain chevrier 15 juillet 12:17

                                                Israël est un Etat reconnu par l’ONU, ce qui lui donne un droit à exister, et a des accords militaires et économiques avec d’autres, donne des droits à des nationaux et non-nationaux vivant sur son sol... Cette reconnaissance d’un droit à l’existence c’est d’ailleurs ce que demandent régulièrement les Palestiniens, pour montrer combien cela est important contrairement à vos allégations. Tout Etat n’a pas simplement droit à l’existence pour lui-même, mais par le fait qu’il existe, a une population qui y est juridiquement attachée, pour laquelle cet Etat est vital. Proposer de le supprimer revient tout simplement à prôner à un coup d’Etat fasciste. Sans compter que pour y parvenir, il faudrait en passer par une guerre totale qui reviendrait à un génocide. Vous êtes vraiment un plaisantin dangereux dont cet article résonne d’un discours de haine et de rien d’autre (Je suis surpris et un peu inquiet, qu’un discours ouvertement fasciste, haineux et vide d’analyse comme le vôtre ait pu être publié sur Agoravox) Si on supprime un Etat on supprime la nationalité de ceux qui y vivent qui deviennent des apatrides, ce que condamne l’ONU, car un apatride est un homme sans droit, puisque seuls les Etats donnent des droits à ceux qui vivent sur leur sol. Israël s’est construit sur du sable et a créé un Etat moderne, ce dont les Palestiniens ont été avant eux incapables, c’est un fait. Les Palestiniens n’ont pas été chassés mais des terres concédées selon des accords avec des compensations, même si cela n’a pas été parfait, et quoi que l’on pense de la politique de colonisation du gouvernement israélien actuel qu’il faut combattre, cela ne justifie en rien cet appel à la suppression d’Israël. Selon votre raisonnement, lorsque l’on a un problème avec un Etat il faut le supprimer, c’est tellement plus simple ! Ca rappelle quelqu’un, un moustachu qui levait le bras en signe de ralliement et a fait 50 à 60 millions de morts dont quelques génocides...

                                                Les Palestiniens d’aujourd’hui avec leurs fascistes verts du Hamas, vous en dites quoi ? C’est ça l’avenir des Palestiniens ? Au passage vous oubliez qu’Israël est un pays démocratique, avec des forces politiques progressistes qui, même si elles sont minoritaires aujourd’hui, sont favorables à la reconnaissance d’un Etat palestinien. Vous oubliez aussi que 2 millions d’arabes israéliens sont représentés à la Knesset (environ 1/4 de la population d’Israël). Tous ont les mêmes droits de citoyen et bénéficient de la liberté de culte. Rien à voir avec les territoires palestiniens. Ce n’est pas avec la revendication fasciste de la suppression de l’Etat d’Israël qui est la vôtre que l’on fera avancer la cause palestinienne, mais en défendant le droit des Palestiniens à avoir un Etat reconnu parce que démocratique et laïque, ce qui passe par se débarrasser des forces obscures qui profitent de la détresse des palestiniens, comme votre discours le fait, pour tenter de les entraîner dans une absurde guerre totale sans avenir pour personne. 


                                                • pierrot pierrot 15 juillet 18:23

                                                  Je ne sais pas si Israël est une création illégitime de l’ONU. Mais la vraie question est que fait on maintenant avec les populations présentes sur le site ?

                                                  Renvoyer des millions de JUifs en Allemagne ou Russie me semble irréaliste ! C’est comme d’espérer renvoyer les Européens qui ont émigré aux USA et chasser les seules populations légitimes afin de rendre la totalité des terres d’Amérique du Nord (USA et Mexique) aux Amérindiens ! irréaliste.

                                                  On peut multiplier les exemples historiques.

                                                  Il faut partir des faits actuels et trouver une solution digne et acceptable pour tous.


                                                  • kirios 16 juillet 09:02

                                                    Sayed Hasan

                                                    « Il n’existe pas de « droit à l’existence » pour les États, point final. »

                                                    voilà le point qui me gène dans votre article.

                                                    l’ onu n’est pas le JUSTE, ce n’est qu’une institution de communauté de Pays qui a des principes .... qui sont bafoués lorsque les puissants le décident.

                                                    il n’est pas besoin de règles de droit pour exister ; le peuple juif existe , et sa reconnaissance ne doit gêner personne .

                                                    que ce peuple se regroupe sur une terre , c’est légitime !

                                                    ce qui est une insulte à la dignité humaine , ce qui discrédite le peuple juif , c’est qu’une grande partie de cette composante cautionne l’invasion , la soumission , avec pour objectif final la destruction de la Palestine .

                                                    je suis pour« le droit des peuples à disposer d’eux mêmes », je suis pour le respect de tous les peuples, je suis contre les systèmes dominateurs .

                                                    je suis antisioniste !


                                                    • kirios 16 juillet 09:38

                                                      @kirios
                                                      « je suis contre les systèmes dominateurs . ».... et particulièrement contre les USA.


                                                    • UnLorrain 16 juillet 16:42

                                                      https://journals.openedition.org/cybergeo/23467

                                                      Conjuguons jalouser sous toutes ses formes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès