• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Syrie : le dernier avertissement de la Turquie ?

Syrie : le dernier avertissement de la Turquie ?

L'ultimatum lancé par Ankara à Damas expire dans deux jours

JPEG

Les relations entre la Turquie et la Russie deviennent vraiment tendues ces derniers temps. Les forces gouvernementales syriennes soutenues par l'aviation russe ont remporté une victoire écrasante en 2020 contre l'Armée nationale syrienne alliée aux Turcs dans la zone de désescalade d'Idlib, en plaçant le président Recep Erdogan et ses partisans dans une position très difficile.

Depuis le début du conflit armé en Syrie en 2011, le dirigeant turc était hostile envers le président Bachar al-Assad et son gouvernement. Et sa position n'a pas changé à ce jour.

En menant des opérations à Afrin et au nord de la Syrie Recep Erdogan cherchait formellement à garantir la sécurité de la frontière sud de son pays contre les unités des forces d'autodéfense kurdes. Dans l'ensemble cette mission était assurée par les groupes armés de radicaux musulmans syriens et d'opposants de l'Armée syrienne libre contrôlés par les Turcs.

Ankara a réussi à rejoindre la coalition de Moscou et de Téhéran ayant pour objectif principal de neutraliser les groupes armés illégaux sur le territoire syrien. Conformément aux accords d'Astana, tous les groupes sans exception, l'opposition y compris, doivent être désarmés. Où qu'ils se trouvent.

En conformité avec les accords de Sotchi de 2018 conclus avec la Russie, la Turquie s'est engagée à séparer dans les plus brefs délais dans la zone de désescalade d'Idlib les forces antigouvernementales d'opposition modérées des groupes islamistes radicaux, à saisir tous les armements lourds et à ouvrir d'ici la fin de l'année deux autoroutes. Rien de cela n'a été fait.

Recep Erdogan comptait utiliser ces forces pour combattre le gouvernement syrien et garder le nord du pays sous contrôle turc. Mais en vain. D'abord parce que les Américains l'ont devancé et ont pris le contrôle de la plupart des champs pétroliers contestés par le dirigeant turc. Puis c'est la Russie qui a constitué un obstacle insurmontable, dont la présence militaire en Syrie est devenue un facteur déterminant du comportement de Recep Erdogan.

Dans peu de temps ce dernier devra prendre une décision : faire la guerre contre la Syrie ou non.

Cette guerre ne serait pas soutenue par les puissances d'Europe occidentales (la France et l'Allemagne). Malgré la menace turque d'ouvrir aux 2-3 millions de réfugiés accumulés en Turquie la porte du Vieux Continent. La direction de l'Otan a déclaré qu'elle était du côté de la Turquie et qu'elle prendrait sa défense en cas de guerre contre la Syrie. Cependant, il est peu probable que les alliés européens de l'Otan partent en guerre. Premièrement, ce n'est pas prévu par la charte : les Turcs combattraient sur un territoire étranger. Deuxièmement, la perspective d'être confrontée face à face à la Russie ne séduit pas tellement les Européens.

Dans ce cas il est possible que les pays y participent dans le cadre d'accords bilatéraux clos. Mais qui serait le sponsor des participants ?

Washington s'est sincèrement réjoui des dures déclarations antisyriennes de Recep Erdogan et, par conséquent, d'une détérioration significative des relations avec la Russie. Le Pentagone a immédiatement réagi à la requête d'Ankara de déployer dans les régions au sud de la Turquie frontalières avec la Syrie deux batteries de systèmes antiaériens américains Patriot. Selon des informations non vérifiées, le déchargement d'avions de transport avec de tels systèmes a commencé à la base aérienne turque d'Incirlik.

Certes, Recep Erdogan est capable de prendre une autre décision irréfléchie et d'ouvrir un nouveau front de bataille contre Bachar al-Assad. Mais dans ce cas les forces turques feraient l'objet d'une riposte non seulement du côté de la Syrie, mais également de la Russie. Et cette frappe serait très douloureuse pour la Turquie.

Le calcul que la Russie dépend considérablement de la préservation de ses intérêts économiques et politiques de la position turque est complètement erroné. Après une action militaire intransigeante les Turcs devront quitter la Syrie, et les sanctions économiques russes qui suivront, comme après la destruction du Su-24 russe dans le ciel syrien en 2016, auraient un impact imprévisible sur l'économie turque.

C'est pourquoi les partisans du président turc doivent peser les conséquences éventuelles d'une nouvelle aventure et chercher des solutions indolores qui existent encore au problème, tout en comptant sur la bonne volonté des politiques de Moscou. Or ils connaissent le prix de la guerre et ne la souhaitent pas.

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=1414


Moyenne des avis sur cet article :  2.43/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

93 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 février 11:35

    Salut les poutiniens !

    C’est à vous de gérer l’autocrate d’Ankara ; vous avez toutes les cartes en main, d’ailleurs la Syrie de Assad n’est qu’un protectorat russe, puisque les autres sont des terroristes, impérialistes, israéliens, etc...

    Je sais qu’on en passera inévitablement par « L’Europe doit payer », puisque c’est bien la question de fond.

    À vous de nous montrer ce que vous valez.

    Jusque là (accords de Sotchi, invasion turque de Afrin validée par Vladimir) ben, comment dire ? C’est pas très probant.



    • samy Levrai samy Levrai 28 février 11:52

      @Olivier Perriet
      Salut l’adolescent immature et sans culture... !
      La Turquie est dans l’OTAN... ( mais l’ado ne doit pas savoir ce que c’est que l’OTAN et qui la dirige...)
      Assad est le président élu de son pays, il est le représentant légal et légitime de son pays, et il le représente à l’ONU... les USA, la France, la Turquie et tous les envahisseur n’ont aucun mandat de l’ONU pour y etre present et ne sont pas invité par le gouvernement legal de la Syrie ( contrairement aux russes, qui sont legalement present en Syrie sur invitation...) , leur présence est illégale et n’a aucune justification autre que l’occupation d’un pays souverain.
      Te faire passer pour un abruti ne devrait pas être ta préoccupation première , mais comment dire , c’est pas très probant...


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 février 13:17

      @samy Levrai

      Vladimir 1er a lui-même accepté que la Turquie envahisse le pays, ce que l’auteur de l’article feint d’ignorer smiley

      Après Idleb, il reste :
      Afrin,
      la zone conquise par l’opération « Bouclier de l’Euphrate »
      la zone conquise sur les kurdes en septembre 2019

      Les poutiniens n’ont pas fini de hurler.

      Vous êtes pitoyable smiley


    • samy Levrai samy Levrai 28 février 13:53

      @Olivier Perriet
      Essaie donc de te sortir de la propagande imbécile venant des médias de masse...
      et commence à réfléchir...
      qui est légitime ?
      qui ne respecte pas le droit international ? qui le respecte ? 
      qui passe son temps en guerres illégales ? 
      Tu es un gobelalune doublé d’une tete de piaf, tu fais pour te faire avoir et passer pour un idiot.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 février 13:55

      @Olivier Perriet

      Afrin = accord tacite de Vladimir, qui aurait pu refuser.
      Bouclier de l’Euphrate = accords de Sotchi.
      Zone kurde prise en septembre 2019 = régularisée par Vladimir, avec organisation de patrouilles communes turco-russes.

      Tout ce cirque est un jeu de dupes smiley


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 février 13:59

      @samy Levrai

      Vous avez raison : les accords de Sotchi sont illégaux.


    • samy Levrai samy Levrai 28 février 14:12

      @Olivier Perriet
      Tu vois bien que les syriens n’en ont rien à foutre...


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 février 14:28

      @samy Levrai

      les Syriens sont sous protectorat russe


    • samy Levrai samy Levrai 28 février 14:50

      @Olivier Perriet
      Les russes lient les mains des turques, des israeliens et des americains et les syriens regagnent leurs territoires...
      Les russes sont plus au service des syriens que le contraire... mais il faut savoir regarder (surtout pas la télé...)


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 février 16:13

      @samy Levrai

      c’est une vision tout aussi partiale et propagandiste que celle de la télé que vous conchiez. En fait c’est la version de la télé russe smiley

      Mais après tout, entre deux propagandes...


    • Captain Marlo Captain Marlo 28 février 19:19

      @Olivier Perriet
      les Syriens sont sous protectorat russe


      .
      Yes, sir, et l’UE est sous protectorat américain depuis leur débarquement en Normandie... ! Les USA préparent le plus formidable rassemblement militaire en Europe pour Mai/ Juin prochains.
      .
      L’armée américaine débarque en masse !
      Au total, 37 000 soldats de 18 pays, dont 20 000 Américains, vont participer à Defender Europe 20 en mai et en juin dans plusieurs pays européens.

      "Près de 9 000 soldats américains sont basés actuellement en Europe. Mais dans les semaines à venir, leur nombre va croître, et ce, jusqu’au mois de mai prochain. À cette date, 20 000 militaires américains sont attendus pour participer à l’exercice militaire Defender Europe 20, qui sera également le plus gros déploiement militaire des États-Unis depuis 25 ans sur le sol européen. Au total, 37 000 soldats de 18 pays participeront à cet exercice, qui se déroulera dans 10 pays, dont l’Allemagne.

      Les premiers envois de soldats américains ont commencé en février, alors que 13 000 pièces d’équipements de l’armée américaine devront franchir jusqu’à 4 000 km pour parvenir à destination. Le premier navire contenant le matériel de l’armée américaine est arrivé début février au port d’Anvers, en Belgique, relate Le Soir. Plusieurs dizaines de soldats de la réserve de l’armée américaine sont également déjà à pied d’œuvre en Allemagne selon DVIDS, le service de distribution d’images et de vidéos de la défense américaine.

      .

      Nous sommes rassurés, il ne s’agit pas d’une provocation envers la Russie..., c’est juste pour passer le temps. Sinon, il y a encore des aveugles pour ne pas voir que nous vivons dans une colonie de l’Empire américain...

      Ce n’est pas Macron qui parlait de Défense européenne autonome ?? Rêve !


    • Captain Marlo Captain Marlo 28 février 19:49

      @Olivier Perrier,
      Mais après tout, entre deux propagandes...


      .
      Pas seulement russe, le New York Times serait russe ??

      La propagande des médias européens est particulière, par ce qu’elle ne dit pas !
      Qui occupe la ville d’ Idlib ? « Pour libérer la ville d’Idlib », l’armée syrienne combat qui ? Les martiens ?
      .
      Les Russes et l’Armée syrienne combattent les terroristes islamistes, qui sont avec Erdogan. Mais ça, nos médias ne le disent jamais.
      La version officielle, c’est que « les occidentaux combattent le terrorisme »....
      .
      C’est plus commode à faire avaler aux mougeons, que d’expliquer que les pays occidentaux ont voulu redécouper le Moyen Orient au bénéfice d’Israël ... (carte publiée en 2013 par le New York Times), et qu’ils se sont plantés, à cause des interventions iraniennes et russes.
      .
      En réalité, ils se servent des terroristes comme mercenaires, contre les syriens et l’ Etat légitime syrien. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est le New York Times !
      .

      Tuer des Syriens, des Irakiens, des Iraniens, imposer des sanctions qui ont fait mourir 500 000 enfants irakiens, c’est vachement bien !
      C’est « pour la Démocratie & la Liberté ! »
      .
      Mais, pensez donc, tuer les mercenaires de l’OTAN, « c’est une tragédie humanitaire » ! Voilà pourquoi les occidentaux font des cacas nerveux, depuis l’intervention de la Russie. Leurs « chers rebelles modérément modérés, qui font du bon boulot en Syrie », sont en train de se faire découper en rondelles ...

      Une bonne question : « UPR Qui finance l’ Etat islamique ? »


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 février 21:39

      @Captain Marlo

      Le début de la guerre en Syrie, c’est 2011.

      L’intervention massive des russes c’est septembre 2014.

      Tout est dit, ne vous en déplaise.

      La Russie combat pour ses intérêts personnels, comme tout le monde.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 février 11:37

      "[...] garder le nord du pays sous contrôle turc. Mais en vain. D’abord parce que les Américains l’ont devancé et ont pris le contrôle de la plupart des champs pétroliers contestés par le dirigeant turc."

       ???

      Les puits de pétrole en Syrie sont plutôt au Sud, non ? Un petit problème de géographie à l’école de St Petersbourg ?


      • Le Fantôme Le Fantôme 29 février 20:05

        @Olivier Perriet
        Le pétrole est à l’est, dans la région de Deir Ezzor (frontière avec l’Iraq, grosso modo). Ce sont ces gisements que Daesch exploitait.


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 février 21:41

        @Le Fantôme

        ce n’est donc absolument pas au nord vers la frontière turque.


      • Massada Massada 28 février 11:38

        53 est le nombre de militaires turcs tués à Idleb en février.

         
        « Nous soutenons notre allié de l’Otan, la Turquie », a déclaré un porte-parole du département d’Etat américain.

         
        Reste à voir jusqu’ou ira ce soutien.


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 février 11:42

          @Massada
          Reste à voir jusqu’ou ira ce soutien.

          pas très loin !


        • samy Levrai samy Levrai 28 février 12:00

          @Massada
          Comme la corde, le pendu ? 


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 février 11:44

          Une sortie de crise qui arrangera tout le monde :

          l’UE mise à l’amende par la Turquie, la Russie, et les USA, pour payer la reconstruction.

          Trump, Erdogan, Poutine en rient d’avance.

          Il ne faut compter que sur nous mêmes.


          • samy Levrai samy Levrai 28 février 11:55

            @Olivier Perriet
            Le monde entier se rit des caniches europeens qui ne sont que les larbins des USA , pas seulement Poutine et Erdogan...


          • samy Levrai samy Levrai 28 février 12:35

            @dimitrius
            coucouche panier, petit caniche.


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 février 14:24

            @dimitrius

            J’avoue que je m’attendais parfaitement à cette réaction idiote & masochiste smiley


          • chantecler chantecler 28 février 17:59

            @Olivier Perriet
            Perriet, c’est fou !


          • Captain Marlo Captain Marlo 28 février 20:12

            @dimitrius
            aux basques de ton gourou , qui est un droitard de la pire espèce et qui a servi tous ce que la République a eu de tordu


            .
            Les Hauts fonctionnaires sont au service de l’Etat !
            Et ils bossent pour ceux que les électeurs ont élus !
            .
            Ils rédigent des notes, des analyses, des rapports, des bilans, ils organisent les déplacements des élus et des Ministres, en France ou à l’étranger... Asselineau parle 7 ou 8 langues étrangères, il a plus de 80 fois organisé et participé aux voyages officiels au Japon, en Amérique latine, en Chine, au Vatican, en Asie du sud-est etc
            .
            De Mitterrand à Sarkozy, en passant par Chirac et Hollande, vous avez forcément voté pour eux ? Vous avez bien dû voter pour « des gens tordus », pour qu’il y en ait tant dans notre belle République bananière... ?!
            .
            Les Hauts fonctionnaires sont comme votre facteur, ou les enseignants de vos enfants, ils ne décident de rien, ils travaillent pour les abrutis que vous avez élus !
            .

            Ils s’en passeraient bien, figurez-vous ! Asselineau se serait bien passé d’avoir Sarkozy comme Ministre de tutelle au Ministère des Finances ! C’est Sarkozy qui lui a demandé un rapport « sur l’avenir de l’UE et de l’ euro. »
            .
            « Aucun avenir »,
            a démontré Asselineau ! Un rapport de 120 pages, qui ont valu à Asselineau d’être sanctionné et placardisé pour « mauvais esprit, anti européen », enfin, je traduis la pensée sarkozienne... Quand on ne sait pas comment les choses se passent dans l’administration, on la ferme !


          • berry 28 février 12:23

            Le potentat islamiste Erdogan s’est lancé dans une nouvelle aventure irréfléchie et il se prend une raclée bien méritée par la Russie.

            Il se venge sur l’Europe qui ne le soutient pas militairement en ouvrant les vannes de l’immigration :

            https://breizatao.com/2020/02/28/face-a-la-defaite-imminente-des-djihadistes-a-idlib-erdogan-annonce-lenvoi-de-millions-de-migrants-musulmans-vers-leurope/

            C’est pour lui un moyen de chantage et une arme contre l’Europe, mais no abrutis de gauchistes vont encore tomber dans le panneau et nous demander de les accueillir en France. Ils se font les idiots utiles de nos pires ennemis.


            • Captain Marlo Captain Marlo 28 février 20:22

              @berry
              C’est pour lui un moyen de chantage et une arme contre l’Europe, mais no abrutis de gauchistes vont encore tomber dans le panneau et nous demander de les accueillir en France. Ils se font les idiots utiles de nos pires ennemis.

              .
              Pour garder les réfugiés et les islamistes en Turquie, l’UE paye à Erdogan des milliards d’euros, plus de 6 milliards ont déjà été versés  !
              S’il les laisse partir, adieu la manne financière...
              .
              La Gauche est devenue euro atlantiste, elle fait semblant de confondre « réfugiés politiques » et « migration de masse au bénéfice du patronat ».
              .
              Quant à la Droite & à l’Extrême-droite, elles remuent de l’air pour faire du vent.
              L’immigration est gérée par les Traités européens, dont elles ne veulent pas sortir..., elles peuvent couiner sans fin, cela ne changera rien. 


            • Captain Marlo Captain Marlo 28 février 20:52

              @pirenkor
              Ça doit être un copain à vous ???


              .
              C’est quoi cette question idiote ??
              On n’en n’a rien à foutre de l’avenir d’Erdogan et de l’OTAN...
              C’est le problème de Washington, pas celui de l’UPR.
              .
              Nous, à l’UPR, on veut se libérer des 3 soumissions : l’UE, l’euro & l’OTAN !


            • popov 28 février 12:27

              C’est bizarre que les Européens soient sensibles aux chantages d’Erdogan (lâcher des millions de « réfugiés »).

              Ils pourraient tout aussi bien menacer Erdogan de :

              1. Réquisitionner les mosquées turques en Europe pour loger provisoirement ces « réfugiés » avant leur renvoi dans leur pays d’origine.
              2. Pour chaque « réfugié » qu’Erdogan laisserait passer, lui renvoyer un migrant Turc vivant en Europe, en commençant par ses imams, les Loups Gris et tous ceux qui ont un casier judiciaire.

              • velosolex velosolex 28 février 14:24

                @popov
                Pas sûr qu’Erdogan passe à l’acte. Il menace mais passera t’il la ligne rouge ? Son pays continue à toucher de grosses suspensions de l’UE, qui disparaitraient. Le pas de trop dans cette escalade contre la Russie et le signe pourtant qu’il a perdu la main déjà, et peut être bien la raison. Dans le passé, il y eut c’est vrai bien des dictateurs qui se lancèrent dans le pas en avant de trop ….


              • popov 28 février 15:08

                @velosolex

                Bonjour

                Des réfugiés embarquent dans des bus à destination de la frontière de l’UE.

                Je parie que la réponse des gouvernements européens va être molle et qu’elle va laisser entrer ces « réfugiés » syriens, afghans, somaliens, érythréens et maghrébins. Il n’y aura pas beaucoup de médecins ni d’ingénieurs parmi ces « réfugiés ». Erdogan garde les meilleurs et envoie le fond du panier à l’Europe. 



              • velosolex velosolex 28 février 16:57

                @popov
                Erdogan connait les faiblesses structurelles de l’Europe : Une addition d’égoïsmes nationaux s’en étant remis à l’OTAN pour les protéger….L’Europe ? Une vieille rombière friquée aux as, et qui a viré ses gardes du corps, s’en remettant à son majordome qu’a le permis de conduire et qui parle anglais !

                « Les droits de l’homme » et le politiquement correct, sidèrent un peu plus les européens dans leur apragmatisme et leur indigence politique.
                Ce truc ressemble de plus en plus à l’empire austro hongrois, qui était un conglomérat fascinant de peuples et de cultures différentes, mais ne tenant debout plus debout que par le vernis et les dorures. 

                On ne peut gouverner longtemps par le plus petit dénominateur commun, en laissant les usa régler la longueur du rayon du cercle à leur convenance
                Avec Trump, le mythe de l’ami américain s’effondre. D’un seul coup l’Europe est appelée à grandir ou à ne plus exister.
                J’ai pas l’impression qu’au bord du vide, beaucoup soient capables de faire un choix, et de faire surtout les efforts qui le permettent..
                Maintenant si Erdogan, autre grand révélateur de nos lâchetés, renverse l’échiquier, que va t’il se passer ?


              • berry 28 février 23:25

                @prong
                Quand on voit comment nos dirigeants incompétents traitent le problème de nos frontières et de l’immigration sauvage, il y a du souci à se faire avec le coronavirus.
                Ces pieds nickelés sont totalement incapables de prendre des mesures énergiques et efficaces.
                Je vous fiche mon billet qu’on va se retrouver avec une épidémie massive en Europe qui fera 10 ou 20 fois plus de morts que la grippe habituelle.


              • L' Hermite (IX) prong 28 février 23:48

                @berry

                sur ce theme la on me voit plutot comme un gauchiste ...
                l’ acceuill blabla , par des vois officielle ca serait mieux bla bla ...

                La la reponse epidemiologique est evidente : QUARANTAINE
                ce n’ est plus du debat d’ idée humaniste ou pas ...


              • L' Hermite (IX) prong 28 février 23:50

                @berry

                Je vous fiche mon billet qu’on va se retrouver avec une épidémie massive en Europe qui fera 10 ou 20 fois plus de morts que la grippe habituelle.

                >si nous , merdons , a endiguer 
                20 fois est la réponse la plus optimisme .

              • L' Hermite (IX) prong 28 février 23:50

                @prong

                50 la plus pessimiste 


              • L' Hermite (IX) prong 28 février 23:53

                @prong

                Tout depend de l’ endiguement , et donc du taux de couverture de la maladie ...
                en chine , malgres un couvre feu militaire , la courbe baisse a peine de moitiéé .

                Avec des mesure laxiste , ca va resembler a la partie positive d’ une hyperbole .


              • berry 29 février 09:11

                @prong
                « 50 fois est la réponse la plus pessimiste » 

                En effet, sans vaccin avant 18 mois et avec un virus 2 fois plus contagieux que celui de la grippe et 10 fois plus mortel (taux de létalité moyen de 1 pour cent au lieux de 1 pour mille), votre estimation me parait plausible.


              • L' Hermite (IX) prong 29 février 14:44

                @berry

                Le gros point noir est la saturation du 15 et des SAMU , 
                les gens convergent vers les centre de soin et les non contaminé .
                Je ne suis ni medecin , ni decideur , je ne donne que mon sentiment avec le peut de bio que je sait .

                Lors de la H1N1 , le gouvernement avait joué a l’ alarmisme c’ etait l’ apocalypse viral a coup de palette de vaccin.
                La on est dans un attentisme et un laisser faire qui est l’ exact opposé .


              • sls0 sls0 29 février 20:31

                @prong
                A une frontière il y a deux barrières, en ouvrir une n’est pas suffisant pour permettre le passage.
                La Syrie étant en partie pacifiée, rien ne s’oppose au retour au pays.


              • pallas 28 février 12:30
                Patrice Bravo

                Bonjour,

                La Turquie ne fait qu’appliquer l’art de la guerre, tout comme La Chine, Russie, Iran, Japon.

                Ils s’en tamponnent de l’idéologie du multiculturalisme, LGBT et toutes les fadaises.

                La France est morte ethniquement, elle c’est suicidé, donc ça devient un territoire vierge à conquérir.

                La Chne achete les forets et terre agricole.
                Le Japon via l’achat du tiers de la dette française, tiens par les c***lles notre elite.

                En terme démographique, l’Algérie fait de la France ça colonie.

                La Turquie, domine La Méditerranée, comme à l’Apogée de « Byzance ».

                ps : La Turquie a été Byzance et l’Empire Ottoman, ça ne discute pas du « sexe des anges ».

                Salut


                • Matlemat Matlemat 28 février 17:55

                  @pallas
                  Pourtant la Turquie ne peut se passer des touristes russes.


                • chantecler chantecler 28 février 18:05

                  @Matlemat
                  Et du pognon allemand ?
                  Turquie (Empire Ottoman) et Allemagne ont été alliés .(cf 1914).
                  La suite au prochaine numéro .
                  Mais sortez les extincteurs.
                  Moore dirait : « tous aux abris ».


                • Xenozoid Xenozoid 28 février 18:08

                  @chantecler

                  fire in the hole,ça ressemble de plus en plus a un rabbit hole(cf ,Alice)


                • arthes arthes 28 février 20:22

                  @pallas
                  Le Japon...Eux même tenus par les couilles par les USA...Enfin, c’est eux même quiledisent (les japs),
                  Xénophobes, suicidaires brrrrr, je capte pas ce qu’on trouve de bien à ce pays

                  Sur ce coup je comprends Carlos G....N’importe qui se tirerait de la bas...


                • lemouton lemouton 29 février 12:52

                  @pallas "La France est morte

                  "....
                  hihihi.. connaissez vous la vieille histoire d’un ours et de sa peau... smiley


                • lemouton lemouton 29 février 12:55

                  @pallas
                  En fait .. à y réfléchir.. vous avez raison.. une bonne guerre, et les fondamentaux de mon continent seront ravivés.. smiley


                • popov 28 février 13:06

                  En réponse aux menaces d’Erdogan, les Européens devraient s’inspirer de la réponse des Cosaques zaporogues au sultan turc.


                  • pallas 28 février 13:16

                    @popov

                    Les Européens que peuvent ils faire ?

                    C’est la guerre civil multi ethnique en France, Grande Bretagne, Suede.

                    Totalement dépendant de La Chine, pour ce qui est des médicaments, jouets, et tous les trucs, tel la tele ou le telephone portable, sur tout en faite.

                    Les Européens ne peuvent que fermer ça gu***le.

                    En terme militaire c’est du meme acabit.

                    Donc c’est la fin.

                    Que cela soit La Chine ou Turquie, ils pratiquent « la loi du plus fort ».

                    Salut


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 février 13:20

                    @pallas
                    Totalement dépendant de La Chine, pour ce qui est des médicaments, jouets, et tous les trucs, tel la tele ou le telephone portable, sur tout en faite.

                    Chine qui est elle même en état d’urgence pour une épidémie smiley

                    Chacun a ses faiblesses, et les productions délocalisées peuvent se relocaliser


                  • pallas 28 février 13:36

                    @Olivier Perriet

                    Justement,

                    La Chine et Le Japon ferment leurs frontières envers l’Europe.

                    Sa n’est que pour eux une simple excuse, pour faire le « non recevoir ».

                    Le Japon achete son pétrole à l’Iran, donc forcement, ce pays n’est pas content des sanctions Européennes envers celle ci.

                    Le coronavirus est un « moyen » totalement légal juridiquement pour arrêter de faire commerce avec tel ou tel nations.

                     smiley

                    La Chine, Japon, Turquie, Iran, Israel, Egypte, ne nous aiment vraiment pas.

                    Salut


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 février 13:51

                    @pallas
                    Le Japon achete son pétrole à l’Iran, donc forcement, ce pays n’est pas content des sanctions Européennes envers celle ci.

                    Pour mémoire, les « sanctions européennes contre l’Iran » sont surtout « des sanctions trumpiennes ».
                    De plus, le Japon est toujours l’obligé des USA, jusqu’à preuve du contraire.
                    Vous êtes un marrant vous smiley


                  • pallas 28 février 14:01

                    @Olivier Perriet

                    Marrant que je suis pour vous ?

                    Que cela moi et les autres, ont ne vous trouve pas rigolo.

                    Vous vous etes foutu dans la m**de tout seul, pas de filet de sécurité.

                    La loi du plus faible à en cela sa propre limite contre celle du plus fort.

                    Dison que pour vous c’est un cours d’histoire en matière pratique.

                    Salut


                  • velosolex velosolex 28 février 14:18

                    @Olivier Perriet
                    Si le pétrole iranien investissait les marchés comme dans les années 70, les cours s’’effondreraient partout, et ramènerait l’or noir des states basé sur l’exploitation couteuse des gaz des schistes impossible. 
                    Dés lors on comprend que l’Iran n’a plus de place à mettre ses robinets. Et que, quoi que ce pays fasse, le black out continuera à son égard. 


                  • velosolex velosolex 28 février 15:21

                    @pallas
                    L’amour n’est pas un mot adapté pour parler des relations politiques.
                    Il n’y a que des politiques amenant le respect et la mise en respect des autres.

                    C’est quand ces deux notions sont convergentes, et non isolées, qu’on peut estimer sa grandeur et sa capacité d’influence. 


                  • velosolex velosolex 28 février 16:43

                    @velosolex
                    Exemple d’empire ayant réuni ces conditions, exerçant un mélange de fascination, voir de jalousie, de respect et de crainte chez les autres
                    -L’Egypte ancienne, un système très sophistiqué qui a duré tout de même 2000 ans
                    -L’empire romain évidemment, qui incluait les marges, transformait les barbares en citoyens romains, et qui se servit du glaive, mais aussi de la raison , dans un contrat d’association culturel et politique donnant donnant. 
                    -La république Française, a incarne pendant quelques années un espoir pour les peuples opprimés d’Europe. Cela durant tant que le général Bonaparte ne devint pas le tyran Napoléon
                    -La révolution des soviets. Là aussi l’espoir et la fascination sont vite douchées par la répression et les goulags
                    -La révolution américaine. Le mythe de l’aventurier qui a toute possibilité dans un pays sans passé de s’affirmer, sans ne devoir rien ni à sa naissance, ni à son origine. Mythe customisé on le sait par Hollywood, et celui de « la frontière » et qui servit à transformer, à l’export, la répression en pseudo libération 
                        Seuls finalement les empires anciens ont réussi à durer dans le temps long, et à faire rêver durablement. Mais des migrants continuent à fantasmer à tort ou à raison, sur une partie ou une autre du monde.


                  • chantecler chantecler 28 février 18:07

                    @Olivier Perriet
                    Oui, elles pourraient mais ça ferait moins de benefs pour les intermédiaires et marchands ..
                    Par contre il y aurait plus d’argent pour le ruissellement (horizontal).


                  • L' Hermite (IX) prong 28 février 23:20

                    @popov

                    pas du tout , on offre une croisiere « evasion » a 100 metre des cote turque pour nos detenus les plus meritant (crime de sang )...

                    pa parole , l’ ecrit s’ envole les actes reste ...


                  • lemouton lemouton 29 février 12:59

                    @pallas
                    "C’est la guerre civil multi ethnique en France, Grande Bretagne, Suede.

                    "... hihihi.. il vous faut sortir de votre jeu vidéo ... en Europe ce sont les armées des états qui ont les armes.. vous vous croyez au proche orient !!! .. vous êtes impayable smiley


                  • velosolex velosolex 28 février 14:13

                    La Turquie n’aurait jamais du faire partie de l’OTAN. Pas plus qu’elle n’a d’avenir espérons le dans L’UE. Ce pays est juste opportuniste, et n’a qu’un but fantasmé. Restituer l’empire ottoman. 

                    Aucun pays occidental ne le suivra dans son délire. Mieux vaut assumer les migrants qu’Erdogan et ses vsions impériales. Entre le corona virus et le cholera mieux vaut la première option.

                    En tout cela surligne la nécessité d’avoir une vision politique pour l’’UE qui n’est qu’un gros vaisseau amiral obèse et ridicule, dont Milosevic s’était bien moqué. Mais l’OTAN, c’est sûr, est cliniquement mort. Il serait temps d’envoyer les faire parts. 


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 février 14:26

                      @velosolex

                      qu’est ce que Milosevic vient faire là, on se le demande, paix à son âme.... smiley


                    • sls0 sls0 28 février 14:43

                      @velosolex
                      Depuis 22h30 heuee locale twitter est bloqué en turquie.
                      Quand la censure est là c’est que le pouvoir a peur du peuple.
                      Ca gronde aussi au sein de l’armée.
                      Je crois qu’Erdogan a autant d’opposition en Turquie qu’en Syrie.
                      Erdogan fait une fuite en avant car ça s’éffrondre sous lui.
                      Hier la Russie demande à la Turquie s’il y a des turques à un endroit. Après la réponse négative d’Ankara la Russie bombarde. 33 soldats turcs tuées dont les photos se retrouvent sur twitter envoyées par les proches.
                      Un amiral turc à la retraite a dit que l’on ne retirait aucun bénéfice de cette guerre qui ne servait que pour des idées impérialistes. En Turquie comme dans pas mal de pays la grande muette parle via des hauts gradés retraités.
                      N’oublions pas que l’armée turque sort d’une purge initiée par Erdogan. En 41 l’armée soviétique sortait aussi d’une purge, il a fallu plus d’un an pour qu’elle s’en remette.


                    • velosolex velosolex 28 février 15:15

                      @sls0
                      Le parallèle avec Staline est intéressant. Tous deux enfants du peuple, et ayant une revanche à prendre sur les intellectuels.
                      Pas forcément très intelligents, mais paranoïaques, n’attendant pas d’être en danger pour couper les têtes, n’ayant aucun scrupule et qu’une stratégie : Ne faire confiance à personne
                      Le parano excelle dans le contrôle, mais sa mégalomanie et la terreur qu’il exerce si cela se traduit par des bénéfices dans un premier temps, finit par l’isoler totalement. Il n’a plus que des courtisans qui se mettent au garde à vous, et des opposants qui se taisent ou se cachent. 


                    • Matlemat Matlemat 28 février 17:48

                      @velosolex
                       La Turquie est dans l’OTAN pour contenir la Russie, et Erdogan n’aurait qu’à menacer de sortir la Turquie de cette organisation pour qu’elle se couche.

                       Donc je crois que même si on intervient pas militairement on soutiendra la Turquie quoi qu’il arrive.


                    • agent ananas agent ananas 28 février 18:48

                      @sls0
                      Ca gronde aussi au sein de l’armée.

                      Hier en début de soirée avant le bombardement syrien, j’avais visionné cette vidéo qui m’a laissé perplexe. https://www.youtube.com/watch?v=nUdGnY6ptG8
                      Un acte de mutinerie ?
                      Votre avis ...


                    • JC_Lavau JC_Lavau 28 février 20:15

                      @agent ananas. C’est si énorme, oui, pourquoi pas un sabotage interne en mutinerie ?


                    • Captain Marlo Captain Marlo 28 février 20:35

                      @sls0
                      Je crois qu’Erdogan a autant d’opposition en Turquie qu’en Syrie.
                      Erdogan fait une fuite en avant car ça s’éffrondre sous lui.

                      .
                      « Turquie/OTAN, vers une épreuve de force entre Erdogan & ses anciens lieutenants ? »


                    • sls0 sls0 28 février 21:13

                      Les véhicules sont turcs et c’est une chaine youtube d’une unité d’élite syrienne.

                      Les clous sur la route de nuit sans éclairage ça peut le faire aussi.

                      De jour avec la poussière et le stress des clous peuvent faire du dégât.

                      Les moteurs tournent encore, les pneus ça se mouche déjà avec du 22lr. Crever les pneus des premiers véhicules sur une route étroite et le convoi est bloqué. Les véhicules résistent au calibre sous la 12.7 mais pas leurs pneus. Là ils ont fait 1 ou 2 km avec des pneus à plats.

                      Un manque de motivation plutôt qu’une mutinerie.

                      Avec la maitrise du ciel c’est un peu le tir au pigeon pour les véhicules militaires. Personnellement pour ma survie je préfèrerai être un piéton qui a une bonne excuse pour ne pas être dans un véhicule que d’être chauffeur ou passager. Ça doit abandonner assez rapidement les véhicules.

                      Sans couverture aérienne, les soldats turcs sont envoyé à la mort.

                      Pour les russes et les syriens s’ils veulent garder des relations avec un gouvernement turc post Edogan, il vaut mieux faire peur, écoeurer les soldats turcs que les tuer.


                    • pallas 28 février 14:36

                      velosolex

                      Bonjour,

                      Je crois que vous ne comprenez pas

                      L’Organisation qui domine le monde est l’OCS : L’Organisation de coopération de Shanghai

                      La Turquie voudrait obtenir un siège « d’État Membre » donc en haut de la pyramide,

                      Le reste c’est du baratin, du bla bla.

                      Salut


                      • JP94 28 février 16:53

                        @pallas

                        Curieuse comparaison avec l’Empire ottoman, puissance déliquescente ( voir la Guerre de Crimée) ...
                        La Turquie est connue pour ses Loups Gris, les nazis locaux, l’extermination des Arméniens, lesquels évidemment, ont une attache avec la France  ce qui peut expliquer votre commentaire dépréciatif. 

                        Mais en France, nous admirons beaucoup son immense poète Nazim Hikmet, dont les poèmes nous étaient enseignés ici à Paris lorsque j’avais 11 ou 12 ans.
                        Il est vrai qu’à l’époque, la Turquie, l’avait jeté en prison, comme tant d’autres de ses brillants intellectuels et artistes, qui aspiraient à une autre Turquie que celle des fascistes  laïques ou non. 

                        La division n’est pas entre Turcs et Français, elle est entre les classes et les idées. Il semblerait que vous soyez plutôt du côté de la poignée de la matraque, que du côté de la culture.


                      • velosolex velosolex 28 février 17:11

                        @JP94
                        J’apprécie quand à moi Orhan Pamuk, ses livres sur Istanbul. Istanbul qui a bien changé depuis que je l’ai vu pour la première fois en 75.
                        J’avais déjà apprécié ce pays à mosaïques, la gentillesse des habitants, ce pays coincé entre Europe et orient, ne sachant déjà trop où se situer.
                        Il est sûr que l’empire ottoman lui permettait de tirer les rallonges sur trois continents, et de résoudre ses problèmes d’identité.


                      • Matlemat Matlemat 28 février 17:53

                        @pallas
                        Dénoncer le traitement des Ouïghours est une drôle de façon de vouloir rentrer dans l’OCS.


                      • Matlemat Matlemat 28 février 18:00

                        @JP94
                         On voit maintenant peut être qu’avoir fait la guerre de Crimée contre la Russie pour l’empêcher de prendre Constantinople et se réserver le gâteau de l’empire ottoman a été une erreur. 


                      • pallas 28 février 15:38

                        velosolex

                        L’amour,

                        C’est chose que vous ne connaissez pas, donc forcement la haine vous en êtes étranger aussi.

                        En France n’existe que des individus sans sentiments, ça n’est pas comparable à des machines.

                        Ni humains et ni machines, le terme zombie ou mort vivant serai la plus convenable interprétation, en psychiatrie le terme est psychopathe, sociopathe, bipolaire, schizophrène

                        Vous êtes très bizarres en ce pays ( France ).

                        Pas étonnant que vous disparaissiez et détesté des autres

                        Salut


                        • JP94 28 février 16:38

                          @pallas
                          Quel rapport avec l’article qui parle de choses sérieuses : stratégie et politique ? 
                          Les Français disparaissent ? dans quel sens ? 
                          Au niveau de la diplomatie, c’est une chose... mais l’UE elle-même n’a pas de poids diplomatique, à part celui d’aboyer...
                          Pour le reste, vu le nombre de chômeurs et de manifestants contre Macron, ça ne ressemble pas au désert du Nevada...

                          Je ne comprends pas pourquoi un article intéressant portant sur une question si actuelle provoque autant de commentaires débiles et déplacés...
                          Il analyse l’évolution de la situation stratégique en Syrie, la Turquie, avec son double jeu, veut se faire aussi grosse que le boeuf, seulement une chose est d’opprimer ses opposants politiques, ou les Kurdes, et jadis les Arméniens, une autre est de jouer face à la Syrie et à la Russie, qui sont des Etats analysant concrètement les faits, les attaques diverses, la stratégie occidentale et ses relais « islamistes » (l’islamisme étant la face à peine voilée d’un hijab de l’impérialisme américain).
                          Cette Turquie est le pion des USA via l’OTAN, et croit que son attache historique à l’Allemagne puis aux USA lui confère une réelle puissance. La Pologne actuelle fait pareil. Les Occidentaux n’en ont cure et ne les considère que comme leurs jouets dans une stratégie où les intérêts propres de la Turquie ( resp. la Pologne, l’Ukraine, les Kurdes ...) n’ont jamais eu la moindre part. C’est une faiblesse structurelle.

                          Dans les commentaires on doit développer ou opposer des idées, pas se lancer dans des vindictes nationalistes stigmatisant tel ou tel pays  ce en quoi on ne fait que singer le discours occidental qui manipule la plupart des nationalismes ... de l’étranger.


                        • pallas 28 février 16:56

                          @JP94

                          C’est votre problème pas le miens,

                          Dans la religion Mycénienne

                          Le Hadès ne reconnait nul loi des Hommes ou des Dieux,

                          Salut


                        • Jelena Jelena 28 février 20:22

                          @JP94 >> Cette Turquie est le pion des USA via l’OTAN, et croit que son attache historique à l’Allemagne puis aux USA lui confère une réelle puissance.

                          Vous n’y êtes pas... C’est plutôt que le sultan a un pied chez les germano-ricains, un pied chez les russes et comme aucun des 2 camps ne veut perdre la Turquie, elle en profite « pour se montrer insolente ».



                          • pallas 28 février 18:05
                            Patrice Bravo

                            Bonsoir,

                            Le Tartare,

                            Est lieu d’apprentissage

                            Prométhée l’amant d’Athéna, malgré ça révolte, ne subisse pas ce sort

                            Zeus pardonna car sa jeune fille adoptive était amoureuse de lui

                            Comme quoi Pallas éduqua bien ça fille Athena

                            Salut


                            • Esprit Critique 28 février 18:51

                               Au début de la Guerre en Syrie il est parfaitement établi qu’ Erdogan ravitaillait daesch en acheminant nos racailles Djihadistes et en achetant du pétrole a Daech.

                              On sait quelle ordure il est. pour mémoire Fabius et Hollande ont aussi livrés des armes ....

                              Il serait urgent que Macrouille comprenne la géopolitique, Mais je n’ai guère d’illusions. La Turquie n’a rien a foutre en Syrie. La présence de la Turquie dans L’OTAN est devenue une erreur, qu’il faut corriger d’urgence. Si les soldats turques présent en Syrie pouvaient être massacrés rapidement sans avoir le loisir de rentrer au pays ce serait un bon départ. On pourrait alors lui demander fermement de dégager de Chypre sous peine d’être écrabouillé dans sa résidence a Ankara, Il en va ainsi de la paix dans le monde.


                              • Captain Marlo Captain Marlo 28 février 20:44

                                Chronique du Grand Jeu :

                                « 17 février 2020. Recep pour un désastre »

                                "Quelle débandade turco-barbue, mes aïeux... Si les djihadistes idlibiens comptaient sur Recep Tayyip Erdogan pour les sauver, ils ont dû déchanter. La recette du sultan pour contrer la reconquête syrienne a, pour l’instant, tourné au fiasco le plus complet ....

                                .

                                « 23 Février 2020. Dinde volante et oiseau migrateur. »

                                "A tout saigneur (saignée en l’occurrence) tout honneur, la dinde volante n’y est toujours pas. Fin janvier, un rapport du Pentagone a révélé que le F35, programme qui devrait coûter au total la somme astronomique de 1 000 milliards de dollars, connaît toujours une foule de problèmes. Entre autres choses, pas moins de 873 défauts logiciels ont été détectés, certes en léger mieux par rapport à 2018 où 917 failles avaient été décelées. Cerise sur le gâteau, le canon est mal aligné et incapable de viser correctement ! Tout simplement « inacceptable’ ont déclaré les testeurs du Pentagone.(...)


                                 »(...) De leur côté, les Russes se débrouillent pour faire toujours aussi bien avec beaucoup moins. Les lecteurs du livre se rappelleront sans doute ce passage :

                                Avec un budget militaire dix fois moins élevé, Moscou donne une véritable leçon d’efficacité, ébréchant le mythe d’une Amérique performante, professionnelle, productive. Dans la course à l’armement, comme dans la conquête spatiale d’ailleurs, la réalité met souvent à mal l’image chimérique du « rêve américain » : amateurisme, gaspillages et fiascos militaro-industriels y sont légion. Derrière l’aura médiatique de la NASA, c’est bien l’URSS, aux moyens financiers pourtant bien plus modestes, qui avait gagné la course aux étoiles : le premier satellite, le premier homme dans l’espace ou la première station (Mir) constituent, au final, des avancées plus importantes que le symbolique premier pas sur la lune. Et la faillite du programme des navettes américaines, au coût astronomique, donne raison à la robuste Soyouz russe, vieillotte mais efficace et économique. Par une curieuse ironie du sort, cette fusée, simple adaptation d’un missile balistique soviétique fabriqué pour atteindre les Etats-Unis durant la Guerre froide, est depuis 2011 le seul moyen pour les astronautes américains d’aller dans l’espace !


                                • L'apostilleur L’apostilleur 29 février 00:55

                                  La Russie s’entend avec la Turquie et lui livre 4 systèmes S 400anti-missiles en 2019. D’où des tensions entre Trump et Edogan.

                                  Cinq mois plus tard... La Turquie est dans le camp des musulmans sunnites syriens contre Assad l’alaouite, et menace la Russie. Changement de pied pour Trump qui soutient maintenant les turcs.

                                  Poutine se serait-il fait berné à moins qu’il soit immunisé contre ses S400 ?


                                  • Captain Marlo Captain Marlo 29 février 08:38

                                    @L’apostilleur

                                    Poutine se serait-il fait berné à moins qu’il soit immunisé contre ses S400 ?

                                    .
                                    Poutine a du jouer le jeu, et essayer, avec les S400, d’attirer Erdogan dans le camp eurasien, après que les USA ait essayé un coup d’état contre Erdogan, coup d’état qui a foiré...
                                    .
                                    .
                                    Mais Erdogan n’est pas fiable, son rêve d’Empire ottoman lui monte à la tête.
                                    Il voulait (comme les européens) un Kurdistan sur le territoire syrien, pour se débarrasser des Kurdes, mais ça a foiré, toujours à cause de l’armée syrienne et de ses alliés iraniens et russes.
                                    .
                                    Alors, Erdogan a voulu rester dans le nord de la Syrie, soit disant pour protéger la frontière turque. Mais comme il protège les djihadistes ennemis de la Syrie, qui bombarde l’armée syrienne, la Russie a fini par perdre patience, et ça tourne vinaigre pour le dernier des Mohicans de l’ OTAN dans cette région...
                                    .
                                    Evidemment, au grand dam des européens qui n’arrivent pas à avaler leur échec militaire global au Moyen Orient... La Coalition militaire la plus puissante du monde en échec, c’est dur à avaler, ça leur apprendra à s’informer auprès des médias presstitués qui leur racontent des salades russophobes !!
                                    .
                                    Non seulement Poutine est un joueur d’échecs, pas un adepte des jeux vidéos, avec des gens qui tirent d’abord, et évitent de réfléchir après, mais l’armement militaire de la Russie a 20 ans d’avance sur les armements occidentaux !



                                  • leypanou 29 février 09:19

                                    @Captain Marlo
                                    Non seulement Poutine est un joueur d’échecs 

                                     : le joueur d’échecs n’a pas empêché la mort de 18 soldats russes lors de l’abattage de l’Il20 provoqué par le régime sionard.
                                    « Comment traiter R T Erdogan » : beaucoup pensent l’avoir, j’ai bien peur qu’il ne se fasse avoir lui-même par le destin qu’il pense avoir car l’attentat contre lui peut très bien avoir un remake et cette fois avec succès.


                                  • CLOJAC CLOJAC 29 février 09:40

                                    @L’apostilleur

                                    « Poutine se serait-il fait berné à moins qu’il soit immunisé contre ses S400 ?  »

                                    Il est vraisemblable que Vlad, conscient d’éventuels retournements d’alliances des Turcs, abonnés au double langage et à la trahison, aura fait glisser quelques bugs dans le système de guidage de ses missiles, ou quelque bitonio permettant d’en prendre le contrôle à distance.


                                  • lemouton lemouton 29 février 13:02

                                    @L’apostilleur
                                    "et lui livre 4 systèmes S 400anti-missiles en 2019

                                    « .. et vous croyez que Poutine n’a pas gardé la main sur les systèmes informatiques qui »gèrent" les S400.. ? smiley


                                  • pierre 29 février 17:04

                                    @lemouton
                                    "à moins qu’il soit immunisé contre ses S400 ?

                                    " dit-il


                                  • HELIOS HELIOS 1er mars 17:11

                                    @L’apostilleur

                                    ... immunisé ? non, bien sûr, mais, a ma connaissance, les S400 fonctionnent dans le cadre d’un système d’armes, multi-sites, simple (pas simpliste) mais adapté a ses cibles...
                                    Rappelons qu’un systeme antiaerien s’insère dans un plus vaste systeme de detection, car ce n’est pas au moment où l’avion, le missile etc, entre dans le champ du radar local que cela permet de l’éliminer.

                                    Donc, si Erdogan pense que ses S400 peuvent tirer sur des avions russes, là je pense qu’il se trompe... non pas que ce ne soit pas possible, mais, sans la maitrise de l’ensemble du systeme qui peut etre fortement dégradé par des contre mesures russes electroniques.
                                    Erdogan aura payé pour des S400 equivalent a de vulgaires missiles sol-air d’action locales et de plus rien ne dit que les russes n’aient pas aussi des contre-mesures rapprochées.

                                    Alors, quelques avions russes abattus ne feront jamais l’affaire d’Erdogan puisque cela fachera forcement les russes et il va rapidement epuiser son stock -définitivement non renouvelable- et de plus risque de voir ses propres avions cantonnés a l’interieur de ses frontières car les russes eux pourront verouiller eficacement l’espace aérien syrien. 

                                    L’efficaité des armes certes, mais dans le cadre d’une guerre complexe, chirurgicale, Erdogan aura beaucoup de mal a s’en sortir, il aurait mieux fait de pactiser avec l’OTAN, tant qu’il en est membre.


                                  • Doume65 29 février 17:38

                                    « Washington s’est sincèrement réjoui »

                                    Accoler « sincèrement » à « Washington » est une tentative d’obtenir le prix du meilleur oxymore de l’année. Elle est à peine commencée, mais ça va être difficile de faire mieux.


                                    • Massada Massada 1er mars 17:34

                                      Les forces turques ont abattu deux avions de chasse syriens sur le nord ouest d’Idlib ce dimanche
                                       

                                      Samedi, un commandant allié syrien du président syrien Bachar al-Assad a déclaré que les attaques turques dans le nord-ouest de la Syrie vendredi avaient tué neuf membres du Hezbollah et blessé 30, selon Reuters. Le commandant a déclaré que les attaques turques avaient visé le siège du Hezbollah près de la ville de Saraqeb à Idlib à l’aide de missiles intelligents et de drones, selon le rapport.
                                       

                                      Vendredi, au moins 300 soldats syriens ont été tués dans des attaques turques contre 200 cibles de l’armée syrienne, a déclaré le ministre turc de la Défense Hulusi Akar à l’agence Anadolu de Turquie.


                                      • Massada Massada 1er mars 17:49

                                        90 militaires syriens et combattants de groupes alliés à Damas ont été tués par les frappes menées par Ankara en représailles, d’après l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).
                                         
                                        90 selon les syriens et 300 selon les turcs

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès