• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Syrie / Vienne 3 : La vaine stratégie du quintet de Washington Par Bachar (...)

Syrie / Vienne 3 : La vaine stratégie du quintet de Washington Par Bachar al-Jaafari

Le 12 janvier 2018, Al-Mayadeen TV rapportait les confidences d’une source européenne selon laquelle des représentants de cinq pays [États-Unis, Grande-Bretagne, France, Arabie saoudite, Jordanie] s’étaient rencontrés à Washington pour mettre au point, un projet de réformes constitutionnelles en Syrie. Le projet devait être remis à la Russie comme base des futures négociations dans le cadre du processus de Genève sous l’égide de l’ONU, et une deuxième rencontre devait avoir lieu une semaine plus tard.

Dans la matinée du 26 janvier, Al-Mayadeen TV déclarait que cette deuxième réunion avait bien eu lieu ce mardi 23 janvier, à Paris, en marge de la réunion des représentants d’une trentaine de pays, laquelle s’est notamment soldée par une « Déclaration de principes contre l’impunité d’utilisation d’armes chimiques », déclaration censée remédier à une malheureuse « paralysie de l’ONU » lorsqu’il s’agit de la Syrie et des vetos de la Russie.

Par ailleurs, cette même chaîne publiait le fameux projet du quintet de Washington [*] reçu de Vienne, où il a été remis à quelques personnalités dont l’envoyé spécial de l’ONU Staffan de Mistura, organisateur têtu de Vienne 3, après l’échec sciemment programmé de Genève 8 par son adoption exclusive de la déclaration desdits opposants du « Groupe de Riyad » soutenus par le Quintet de Washington, et avant la tenue non désirée du congrès du 29 janvier prochain organisé par la Russie à Sotchi.

En bref, il s’agit d’un retour à la case d’avant départ : mise de la Syrie sous tutelle directe des Nations Unies, décentralisation masquant une partition, gouvernements locaux, constitution détaillée en rapport avec les buts recherchés… tout le contraire de la résolution 2254 évoquée à tout bout de champ !

Dans une revue de presse récente nous avions souligné un bout de phrase d’Emmanuel Macron, lors de sa conférence de presse commune avec Recep Erdogan, reçu à Paris ce 5 janvier :

« … le format d’Astana-Sotchi n’est, à mes yeux, pas tout à fait le bon… Pourquoi ? Parce que je pense que plusieurs autour de la table n’ont pas tout à fait les mêmes intérêts que le président Erdogan. Leur intérêt est plus de construire leur influence, leur puissance et leur propre compromis bilatéraux avec la Syrie, plutôt que de construire une vraie stabilité inclusive… je pense qu’il faut associer d’autres puissances de la région et il faut, surtout en termes de modalités, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui au sein de Sotchi, nous assurer que toutes les sensibilités, toutes les oppositions sont bien représentées et que nous nous mettons dans le cadre de ce qui d’ailleurs a été décidé au sein des Nations Unies, c'est-à-dire la possibilité de laisser toutes celles et ceux qui ont fui soit Daech, mais la plupart du temps le régime de Bachar al-Assad, pouvoir s’exprimer dans le processus que nous mettrons en place…  ».

Le processus que nous mettrons en place ? Quel processus ? Avec quelles autres puissances ?

Maintenant, nous le savons [NdT].

____________________________________________________________

CONFERENCE DE PRESSE DU DR BACHAR AL-JAAFARI

Bonsoir à vous tous,

Hier et aujourd’hui, nous avons eu avec Monsieur l’envoyé spécial du Secrétaire général [de l’ONU] des pourparlers aussi constructifs que possible, d’autant plus que nous sommes à la veille de la tenue du congrès de Sotchi.

Naturellement, nous avons profité de cette rencontre pour répondre à ses questions ; lesquelles portaient principalement sur les résultats attendus du « Congrès national syrien » à Sotchi. À ce stade, il n’a pas été possible de répondre à certaines de ces questions puisque, comme vous le savez, ce congrès n’a pas encore eu lieu.

En réalité, les résultats du congrès de Sotchi seront la résultante du dialogue entre les participants syriens eux-mêmes, car son but est le dialogue entre Syriens sans ingérences étrangères. Sont attendus environ 1600 invités représentant les différentes composantes du peuple syrien.

Ce n’est pas par hasard que ce congrès de Vienne 3 a coïncidé avec la fuite ou, plutôt, la distribution préméditée d’un document non officiel [no paper document] tournant autour de la relance du processus politique de Genève relatif à la Syrie ; lequel document a été conçu par les représentants d’États qui se sont réunis à Washington, puis à Paris.

Il s’agit de représentants des États-Unis, de la Grande-Bretagne, de la France, de l’Arabie saoudite et de la Jordanie. Et ce sont tous, comme vous le savez, des partenaires dans l’effusion du sang syrien en mon pays ; ce qui est en soi conforme à la comédie noire que nous vivons dans un nouvel épisode de la série de complots contre la Syrie. En effet :

  • Comment serait-il possible qu’un État comme l’Amérique, qui a créé Daech, a protégé Daech, a soutenu Daech et qui continue à se battre sur le sol syrien pour Daech… un État qui viole militairement la souveraineté syrienne sur son sol en défiant ostensiblement toutes les chartes, les lois et les conventions internationales… comment serait-il possible qu’un tel État dont les propres mains et celles de ses instruments ont trempé dans le sang syrien, un État qui a agressé directement la Syrie… comment serait-il possible que cet État puisse parler de solution politique et d’avenir en Syrie ?
  •  Comment serait-il possible que des États comme la Grande-Bretagne et la France qui suivent la politique américaine tel un aveugle dirigeant un autre aveugle… comment serait-il possible que ces deux États puissent imaginer une quelconque solution ou un quelconque horizon en Syrie ?
  • Comment serait-il possible qu’un État comme la Jordanie qui abrite la cellule secrète d’opérations militaires MOK, qui a accueilli des terroristes venus de toutes parts sur son territoire devenu un refuge tranquille pour sept camps d’entrainement militaire, avant de les envoyer en Syrie… comment serait-il possible, fondamentalement parlant, qu’un tel État puisse parler de souveraineté et participer à une solution politique en Syrie ?
  • Enfin et surtout, la Saoudie, perle de la couronne, summum de la démocratie, phare de la liberté en Orient… la Saoudie, modèle de l’État de droit, parangon des constitutions et de la justice sociale, oasis du bien-vivre et de l’égalité des sexes, icône des élections et de la transmission du pouvoir… comment serait-il possible que ce pays de l’ignorance [jahili de Jahiliya : période antéislamique dans le Coran ; NdT] puisse participer à l’élaboration d’une constitution moderne pour la Syrie ? C’est assurément une comédie noire !

Ledit document non officiel en rapport avec « la relance du processus politique de Genève pour la Syrie », tel est son intitulé, est totalement inacceptable et ne mérite même pas l’encre de son écriture, car notre peuple n’accepte pas et n’acceptera pas que des solutions lui arrivent par parachutes ou sur le dos des tanks.

En tous cas, Mesdames et Messieurs, le langage utilisé par les concepteurs de ce document non officiel indique qu’ils se sont comportés de manière irresponsable. Le processus politique de Genève est présenté comme s’il était mort. Ils tentent, en vain, de donner l’impression qu’ils cherchent à le relancer ; mais, comme dit le proverbe, ils l’assassinent et défilent à ses funérailles.

De notre côté, nous pensons que c’est là une tentative vouée à l’échec. Son but est de torpiller les pourparlers de Genève, le Congrès de Sotchi et toute perspective de solution politique en Syrie, car c’est en accord avec leurs politiques destructrices dans la région.

Je pense que le résumé que je viens de vous présenter nous évitera les questions et réponses, pour aujourd’hui.

Merci beaucoup

Dr Bachar al-Jaafari

26/01/2018

Envoyé permanent de la Syrie auprès des Nations unis et chef de la délégation syrienne à Vienne.

Transcription et traduction par Mouna Alno-Nakhal 

Source : Al-Fadaiya [Syrie]

https://www.facebook.com/SyrianNewsCenter/videos/1770361972998113/

 

Note :

[*] [Le projet du Quintet]

 

***

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.88/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • leypanou 29 janvier 2018 12:11

    Déclaration de principes contre l’impunité d’utilisation d’armes chimiques  : et comme par hasard, une attaque « chimique » attribuée au « régime de Bachar al-Assad » a eu lieue récemment, et dans la foulée, sans enquête ni rien du tout, la France a déjà pris des sanctions contre des personnalités syriennes. Il faut vraiment être complètement stupide pour croire que l’Armée Arabe Syrienne qui accumule victoire sur victoire a besoin d’attaques chimiques !

    C’est comme il y a quelques années où un attentat chimique a eu lieue au moment même où les observateurs de l’ONU était sur place.

    Bref, c’est le monde nouveau dit-on, différent de l’ancien monde : c’est plutôt le nouveau monde des bouffons.

    Quant à cette prétendue proposition de constitution pour la Syrie : le fait que l’Arabie Saoudite -régime le plus obscurantiste et répressif-et la Jordanie -un royaume-en font partie lui ôte tout de suite toute crédibilité.


    • maQiavel maQiavel 29 janvier 2018 12:28

      Je ne vois pas d’issues à la crise syrienne. Il n’y aura de victoire militaire pour aucun des camps et à ce stade, un accord diplomatique semble ilmpossible à réaliser ... 


      • Jacques_M 29 janvier 2018 12:57

        @maQiavel
        « Je ne vois pas d’issues à la crise syrienne »

        Vous ne trouvez pas que c’est plutôt aux syriens eux-mêmes à s’occuper de leurs affaires
         ... à condition qu’on leur foute la paix, évidemment ?

        « Il n’y aura de victoire militaire pour aucun des camps »
        Si, justement, il y a une victoire très nette de l’armée syrienne et du peuple syrien, avec l’aide de leurs alliés, bien sûr.

        « un accord diplomatique semble impossible à réaliser »
        et pourquoi faudrait-il un accord diplomatique ? que les étrangers qui n’ont pas été invités par le gouvernement syrien s’en aillent, c’est pourtant simple.



      • maQiavel maQiavel 29 janvier 2018 13:54

        @Jacques_M

         Vous ne trouvez pas que c’est plutôt aux syriens eux-mêmes à s’occuper de leurs affaires

        ------> Je peux trouver ce que je veux mais ça ne change rien au fait qu’il y’a des puissances étrangères aux intérêts divergents et qu’elles s’occupent des affaires syriennes.

        Si, justement, il y a une victoire très nette de l’armée syrienne

        ------> Une grande portion du territoire syrien n’est pas sous le contrôle du régime et elle ne pourra pas être conquise militairement, donc il n’y a pas de victoire militaire de l’armée syrienne. Gagner des batailles contre l’EI , ce n’est pas gagner la guerre.

        -et pourquoi faudrait-il un accord diplomatique ?

        ------> Parce que justement, il n’y aura pas de victoires militaires.

        avec l’aide de leurs alliés, bien sûr.

        ------> Vous disiez qu’il fallait laisser les Syriens s’occuper de leurs affaires, chez vous apparemment ça ne s’applique pas aux Russes, aux Iraniens, aux libanais, aux Irakiens etc 


      • Jacques_M 29 janvier 2018 15:12

        @maQiavel
         chez vous apparemment ça ne s’applique pas aux Russes, aux Iraniens, aux libanais, aux Irakiens etc

        Non, bien sûr, puisqu’ils étaient présents sur demande du gouvernement syrien.


      • maQiavel maQiavel 29 janvier 2018 15:22

        @Jacques_M
        D’accord mais celà contredit le voeux de laisser les Syriens  s’occuper eux-mêmes de leurs affaires ...


      • JC_Lavau JC_Lavau 29 janvier 2018 17:12

        @maQiavel. Et tu fais quoi pour aider les syriens à renvoyer les turcs à s’occuper de leur belle Turquie ? Renvoyer les tazuniens à s’occuper de leurs ponts et de leurs routes en ruines ? Et quelques autres intervenants extérieurs...


      • maQiavel maQiavel 29 janvier 2018 18:46

        @JC_Lavau
        Ta phrase est incompréhensible. 


      • JC_Lavau JC_Lavau 30 janvier 2018 00:20

        @maQiavel. Je te rappelle que depuis quelques années, il y a quelques intervenants extérieurs qui ont détruit ce pays et continuent à le saigner parce que c’est favorable à israël.


      • anna anna 29 janvier 2018 14:56

        « J’ai indiqué qu’une ligne rouge très claire existe de notre côté : l’utilisation d’une arme chimique par qui que ce soit », qui fera l’objet de représailles et d’une riposte immédiate de la part des Français« , 

        - a déclaré le président E.Macron lors d’une conférence de presse commune avec son homologue russe Vladimir Poutine.

        Depuis nous avons :
         »Le régime syrien est accusé d’avoir mené une nouvelle attaque chimique dans une ville de la Ghouta orientale le 22 janvier 2018"

        Question :
        elle est ou, votre riposte immédiate, Mr Macron ?


        • contrevenant 29 janvier 2018 20:06

          @anna
          Fake même pas new


        • damocles damocles 29 janvier 2018 16:55

          A la place des syriens , je répondrai que les 5 qui ont pondu ce document devraient TOUS SE L’ APPLIQUER A EUX-MEMES à  commencer par LA SAOUDIE .....


          • waymel bernard waymel bernard 29 janvier 2018 17:58

            Hollande, Fabius et Le Drian, qui ont livré des armes aux islamistes modérés (modérés car rattachés à la nébuleuse Al-Qaïda) et qui ont fait entraîner certains groupes de terroristes modérés par nos services spéciaux, devraient être traduit devant le Tribunal pénal international.
            Mais non, Hollande batifole avec Julie, Fabius cumule sa généreuse retraite de parlementaire avec un bon fromage (le Conseil constitutionnel) et Le Drian s’est recyclé dans le macronisme.


            • baldis30 29 janvier 2018 22:29

              bonsoir,

              je relève dans votre texte qu’un personne impliquée TRES CONNUE a parlé de

               « stabilité inclusive » ( dans le texte en italique)

              ce doit être l’inverse de l’instabilité exclusive .....

              J’attends maintenant qu’on me parle de la « métastabilité coopérative »

              Dans l’hypothèse où vous connaitriez un philologue compétent cela me rendrait service !


              • QAmonBra QAmonBra 29 janvier 2018 22:54

                Merci @ l’auteure pour le partage. . .


                . . . D’une information dont aucun merdia ne donne le détail de l’arnaque, avec cette clique des 5 escrocs c’est la continuité par la diplomatie de ce que la violence et la terreur de leurs wahhabites coupeurs de tête, excusez le pléonasme, n’ont pu obtenir : Le démantèlement avant pillage de la République arabe syrienne et, enfin, l’élimination politique, avant la physique, de son indéboulonnable président.

                Mais la diplomatie occidentale a perdu tout crédit au moyen orient, aucun état ne veut ni de leur présence ni de leur Kurdistan ou « Rojava » et l’espace aérien syrien est devenu dangereux pour tous ceux n’ayant pas d’invitation.

                Or la Syrie est pour $ion la clé de voûte de l’axe (arc ?) de résistance à ses intentions hégémoniques pour la région, sauf à renoncer à sa destruction avec toutes les conséquences que cela implique, il lui est impossible d’accepter l’échec de la pseudo « révolution syrienne », sans craindre à terme pour l’existence même de son état colonial en Palestine. 

                Voila où en est ladite $ion, en outre, l’intervention turque ne fait que compliquer davantage une situation déjà complexe et de moins en moins sous contrôle, la fuite guerrière en avant ou le « ça passe ou ça casse » n’est plus très loin. . .

                • karibo karibo 30 janvier 2018 13:25

                  Merci pour cette analyse des plus édifiante, sensée et donc crédible .

                  De toutes façons ces burgers nous prennent pour des kons, et le joker & game is nearly over !
                  Le plus rapidement sera le mieux, que le dollar se casse la gueule , ce qu’ ils méritent !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès