• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Tactique criminelle, l’attaque au couteau

Tactique criminelle, l’attaque au couteau

Le dimanche 1 octobre, un homme frappe une jeune femme à la gorge à l'aide d'un couteau avant d'en frapper une autre au thorax et à l'abdomen au cri « Allah Akbar » dans l'enceinte de la gare Saint-Charles (Marseille), il est 13h 45. L'agresseur sans existence légale, utilisant sept alias, et en situation irrégulière sur le territoire, sera abattu après les sommations d'usage alors qu'il se ruait sur des militaires de l'opération Sentinelle. Les deux femmes, deux cousines, Mauranne et Laura ne survivront pas à leurs blessures. Ce genre d'attaque au couteau n'est hélas pas un acte unique : Philippe Douste-Blazy, maire de Lourdes, blessé pendant les législatives de 1997, Bertrand Delanoé, le maire de Paris poignardé dans la nuit du 5 décembre 2002, frère Roger, le fondateur de la communauté œcuménique de Taizé (Saône-et-Loire) égorgé par une femme le 17 juillet 2005, plus proche de nous, l'assassinant du père Jacques Hamel survenu le 26 juillet 2016 à Saint-Etienne-du-Rouvray, sans oublier les militaires cibles d'attaques à l'arme blanche.

Mise en garde, les remarques et informations qui suivent sont destinées à toute personne exerçant une fonction dans la sécurité des personnes. Ces dernières doivent être en mesure de percevoir une situation à risque, identifier les actes préparatoires, l'individu est-il droitier ou gaucher, l'emplacement de port afin de mieux détecter l'arme et son type. Vous me pardonnerez de ne livrer aucune information sur : le maniement du couteau - d'indications anatomiques - ou les différentes manières d'atteindre les points vitaux (localisation, profondeur, angle, létalité).

S’il est une des armes la plus portée par des agresseurs potentiels, c’est bien le couteau. Il s’agit d’une arme silencieuse, sa vente est libre, son port est moins sévèrement puni qu’une arme à feu (Au mois de janvier 2015, un homme interpelé à proximité du cortège de président Nicola Sarkozy en possession d'un canif, a été condamné à une amende de 300 euros pour « port prohibé d'arme ») et reste d’un usage banalisé parmi certaines ethnies. Dans les pays moyens orientaux, l'égorgement est porté avec le tranchant de la lame comme pour l’abattage rituel des animaux, de la gauche vers la droite (droitier), geste connu sous le nom de « sourire » kabyle...

Tuer au couteau et de cette façon demande une férocité d'animal sauvage. Il faut être pétri de haine envers soi, autrui et la société pour en arriver à une telle extrémité dirigée contre des individus « lambda » (individu que rien ne distingue dans sa catégorie d'un autre individu). Nous sommes en présence d'une forme de suicide assisté multi-causales : suicide ordalique puisque le sujet s'en remet à Dieu - suicide-défi, il s'en remet au hasard et à soi - suicide vengeance, il entend prendre une revanche - suicide propagande destiné à mieux attirer l'attention sur son action - suicide auto-punitif - suicide rédempteur du pécheur. S'il n'avait pas été abattu par les militaires, il aurait probablement vécu cela comme un suicide raté.

Le terme arme blanche désigne : « Une arme dont l’action perforante, tranchante ou brisante n’est due qu’à la force humaine ou à un mécanisme auquel elle a été transmise, à l’exclusion d’une explosion » (décret du 30 juillet 2013). Dans cette catégorie : couteaux, épées, machette, etc., Ce terme est apparu au XVII° siècle par opposition aux armes à feu qui étaient bronzées afin de les protéger de l'oxydation ou de la rouille. Ce procédé n'était pas appliqué sur les armes coupantes ou tranchantes, car l'acidité risquait d'endommager le fil ou tranchant de la lame, rendant ces armes moins efficaces.

Le phénomène a commencé à prendre de l'ampleur au début des années deux mille en Grande-Bretagne. La ville de Glasgow a connu en 2005 et en moyenne, un assassinat et six tentatives de meurtres au couteau par semaine ! Au cours des vingt dernières années précédentes, le pourcentage de meurtres par arme blanche a augmenté de 83 %. Depuis huit ans, le nombre d’attaques au couteau a cru de 350%...

L’arme blanche est souvent traitée comme un « bel » objet dans des revues spécialisées, mais rarement son maniement n'y est évoqué. Lors d'une attaque de nature terroriste, il ne s'agit jamais d'une forme d'escrime, ce qui requiert de l'attaquant un entraînement : au maniement de l'arme, à sa saisie, posséder la maîtrise du déplacement, l’appréciation de la distance, et être capable de se mouvoir rapidement pour venir se placer instantanément dans la meilleure position convenant à l’attaque (vous chercher un expert ? Charles Joussot réserve le meilleur accueil aux personnes exerçant un métier dans la sécurité). Une forme de rituel existe, il a souvent pour but d'apeurer la victime ou de l'inciter à s'enfuir. Le « terroriste » frappe par surprise et porte un nombre de coups erratiques destinés à entrainer la mort de sa victime. Il frappe pour tuer. Une telle attaque est généralement très soudaine et par derrière. L’agresseur tient son arme prête pour frapper seulement lorsqu’il se trouve à la bonne distance de sa victime qui a la malchance d'être au mauvais endroit au mauvais moment. Le geste s’accomplit à environ 12 m/sec ! Face à cette attaque qui dure 1/15 de seconde..., inutile de dire que la réaction de l’agressé ou des personnes alentours est toujours plus lente que l’action de l’agresseur. Un homme met moins d’une demi-seconde pour parcourir les quelques mètres (huit mètres seconde pour un sprinter médiocre) le séparant de sa victime, alors qu’il faut près d’une seconde à un policier pour dégainer et faire feu.

L’endroit du port de la lame conditionne son utilisation. Si elle est portée sur l’avant bras, le côté ou au revers gauche, le dégainé rationnel sera la main droite en pronation, c’est à dire que l’avant bras devra pour frapper effectuer un mouvement permettant la rotation de la main. Si l’arme est portée à la ceinture, au creux des reins et de biais, la saisie se fera en supination, tenue qui permet pas mal d’attaques sous un angle peu « orthodoxe ». L’effet de surprise tend à rendre ce type d’attaque imprévisible. Il existe des positions d’attente d’aspect non agressif. Le porteur du couteau placé de trois quart face tient celui-ci dissimulé dans une main derrière son dos, semble croiser les bras, se gratter l’arrière du cou. Il attend pour frapper l’opportunité. Si l’amateur « téléphone » ou arme son coup, un pervers pourra afficher un large sourire et frapper à la vitesse d'un « cobra » !

Le choix de l'arme n'est pas anodin. Un couteau à lame pliante requiert l'usage des deux mains pour l'ouvrir avant de l'utiliser, et il présente un risque pour l'agresseur qui peut s'entailler les doigts si l'arme se replie. L'agresseur de Douste-Blazy avait choisi un couteau à virole d'une marque très connue... Le couteau à cran d'arrêt s'ouvre par une pression sur un poussoir (il produit un bruit audible très caractéristique) mais la lame est fragile, ceux à la lame rétractable dans le manche offre une meilleure solidité. Une marque bien connue propose un modèle pliable avec une agrafe qui dispose sur le côté de la lame un ergot et une encoche permettant de l'ouvrir à l'aide du pouce. Le couteau papillon a lui un manche en deux parties qui pivotent chacun à 180 ° afin d'en dégager la lame, d'où un geste ample rendu nécessaire à son déploiement. Les « videurs » de boîtes de nuit sont souvent confrontés à un de ces modèles. Ces explications de base, permettent de comprendre pourquoi les terroristes portent généralement leur choix sur un couteau à lame fixe avec ou sans garde : poignard, dague commando ou de vènerie, push dagger, bowie, couteau de chasse, pointu (coutelas) et d'une longueur adaptée à l'attaque qu'ils ont anticipée (coup d'estoc ou du tranchant).

On parle de couteau, mais il peut tout aussi bien s’agir d'un cutter, d'un rasoir, d'une « griffe », d’une arme punctiforme genre pic à glace. En janvier 1947, le président Vincent Auriol dépose une gerbe de fleurs lorsqu’une femme se rue sur lui, une aiguille à tricoter à la main. Fin avril 2007, une jeune femme meurt assassinée à la station de métro de Termini (Rome), une femme lui a enfoncé l’extrémité de son parapluie dans l'œil, transperçant la boite crânienne responsable d’une hémorragie cérébrale foudroyante. S’il s’agit d’un agresseur vicieux et déterminé, il pourra enduire sa lame d’un poison ! Lors de l'attaque de Berlin en 2006 qui a fait 35 blessés, l'agresseur, un jeune homme âgé de 16 ans était séropositif..., les victimes ont été soumises à un test de dépistage du sida, car il existe une possibilité de transmission de la maladie par du sang contaminé.

L'arme froide est facile à dissimuler dans la poche, sur la cuisse, sur l’avant-bras, le mollet, sous l’aisselle, dans le bas ou sur le haut du dos, sous un revers, suspendue autour du cou, dans la doublure de la cravate, dans un accessoire : stylo, bâton de rouge à lèvres, boucle de ceinture, briquet, manche d'une brosse à cheveux, canne, etc., les objets ordinaires pour dissimuler la lame ne manquent pas. Un couteau à manche plat peut être dissimulé dans un journal plié ou un magasine roulé. S'il s'agit d'un modèle en polymère, il sera « indétectable » par les portiques ou les détecteurs de métaux à main !

L'amendement à la loi de 2012 modifie les articles L. 317-8 et L. 317-9 du code de la sécurité intérieure. Les armes de la catégorie « D », qu’elles soient en vente libre ou non, ne peuvent être ni portées ni transportées sans motif légitime. Le contrevenant encourt une amende de 15 000 € et un an d'emprisonnement.

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Moyenne des avis sur cet article :  3.1/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • francois 5 octobre 09:16

    Encore un qui n’a rien compris, un pic à glace, un pied de la biche, une faux, une faucille ou un marteau....


    Fermons les quincailleries, couteau à bout rond, fermeture des resto...

    La ,France à peur, Omar va se venger.

    • Decouz 5 octobre 09:40

      C’est l’élément de surprise qui rend principalement vulnérable, comme d’ailleurs dans les cas de vol, on ne peut pas avoir en permanence un état de vigilance, en plus beaucoup maintenant marchent avec des casques sur les oreilles ou en parlant au téléphone, perdant le contact avec leur environnement, sinon un simple parapluie est une arme efficace pour se défendre.


      • roby 5 octobre 18:47

        @Decouz
        Y compris au volant de leur carosse


      • Massada Massada 5 octobre 09:41

        Très bon résumé, merci à l’auteur.

         
        Pas grand chose à ajouter sinon que l’attaque se fait souvent par surprise, la victime n’a généralement pas vu le couteau. Il est très difficile de parer une attaque type « machine à coudre » (on pique plusieurs dizaines de fois de suite, rapidement et avec brutalité).
         
        La priorité est de protéger les zones vitales, de sécuriser l’arme et frapper l’agresseur avec un engagement total jusqu’à ce qu’il ne représente plus une menace. Mais bon c’est théorique....


        • francois 6 octobre 08:34

          @Massada
          vous êtes irremplaçable. YA KA FAUCON !


        • Yvance77 Yvance77 5 octobre 10:49

          Vous mettez un élément fondamental de coté, le prix. Une arme de poing c’est dans les 600 € dans toutes les bonnes zones à racailles, une arme de guerre type AK47 1500 € ... un couteau même en solde, c’est pas la mort du petit cheval ... enfin façon de dire.
          .
          De plus, c’est la parfaite arme de terreur. Les gens ont plus peur de crever d’une arme blanche que d’une arme à feu ... et quand l’on veut distiller la terreur, celle qui paralyse et dont les terroristes sont si friands ... il n’y a pas mieux quelque part.
          .


          • McGurk McGurk 5 octobre 11:35

            Ce sont des lâches. En armée régulière, ça fait longtemps qu’on les aurait tous écrasés comme de vulgaires insectes.


            • foufouille foufouille 5 octobre 11:49

              "Un couteau à lame pliante requiert l’usage des deux mains pour l’ouvrir avant de l’utiliser, et il présente un risque pour l’agresseur qui peut s’entailler les doigts si l’arme se replie."
              de nombreux modèles s’ouvrent d’une main et ont un système de verrouillage automatique.
              pour égorger un opinel est suffisant mais pour frapper ou poignarder il faut une lame solide.
              avec une lame très coupante.
              c’est pas donné.
              un pistolet à poudre noire est plus utile.


              • TSS 5 octobre 12:03

                 C’est la police de Lyon qui est responsable des 2 meurtres !! on

                 ne relache pas un « gus » qui vient d’être arreté pour vol et qui

                 oossède 7 identités differentes ,on le met en cellule en attendant

                 plus amples informations... !!


                • V_Parlier V_Parlier 5 octobre 14:19

                  @TSS
                  La police, la police... Ca m’étonnerait que ce soit la police qui décide elle-même de la politique ultra-laxiste imposée par nos 3-4 derniers gouvernements. N’oublions pas que si la police n’est pas assez bisounours, les représailles (y compris la mort sociale assistée par les médias) seront impitoyables envers les transgresseurs.


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 octobre 14:19

                  @TSS


                  .Dis stp, pourquoi tu charges la police,.. alors que la décision de mettre cet individu dans un centre de rétention est du domaine administratif ( préfecture du Rhône en l’occurrence)


                  @+ P@py 


                • Gambetta 5 octobre 17:18

                  @Gilbert Spagnolo dit P@py

                  les responsables sont ceux qui sont à la tête de l’état et qui ne font pas leur boulot ni de donnent les moyens à leurs services de le faire.

                  Il viennent faire des discours et larmoyer avec le peuple, mais,c’est du cirque, on ne leur demande pas de compatir, mais d’agir.

                  Il ne peuvent sanctionner les incapables puisque ce sont eux.


                • Cadoudal Cadoudal 5 octobre 17:30

                  @Gambetta
                  Très capables au contraire et très motivés

                  CNRS, Impôts, fonctionnaire, collabo :

                  http://www.liberation.fr/france/2017/10/04/du-poilu-hertz-a-merah-une-radicalisation-en-famille_1600978


                • TSS 5 octobre 20:26

                  @Gilbert Spagnolo dit P@py

                  Oui je sais,il n’y avait personne pour signer l’entrée en centre de retention

                   mais je parle de cellule en attendant que quelqu’un soit là et avise !!

                   Personnellement si je traite un policier de Khonnard au cours d’un contrôle

                   cela m’etonnerait que je sois relaché une 1/2 heure après ... !!

                   


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 6 octobre 21:13

                  @TSS


                  30 mns ok, .. mais sûrement pas 24 heures ,dans l’temps oui, mais pas maintenant, car la garde à vue est très réglementée, avocat, toubib . Perso , je suis pour surtout pour le toubib, pour l’avocat, un bon moyen pour la haute pègre d’informer les copains !!

                  Il n’y a que dans les téléfilms ou l’on place une personne en cellule sans motif sérieux ! !


                  @+ P@py


                • Elliot Elliot 5 octobre 12:04

                  Ne dirait-on pas que l’on égorge depuis peu de temps ? 

                  Le surin des marlous, le couteau de boucher, les mauvais garçons qui descendaient de Belleville pour détrousser ( voire pour les trucider s’ils étaient de mauvaise volonté ) les bourgeois perdus dans les rues ou venelles de Pigalle ou Montmartre jouaient volontiers du couteau avant que les armes automatiques ne rendent ce type d’agression désuet, trop artisanal surtout aujourd’hui où, paraît-il, on se procure de l’armement de guerre à certains coins de rue.

                  Je me souviens de récits de mon enfance où dans des bagarres de bandes de quartier à l’occasion d’une fête ou d’un bal parfois un coup de couteau trop bien dirigé laissait l’un ou l’autre sur le carreau.

                  L’intention de tuer n’était pas nécessairement présente ( c’est ce que plaidait l’avocat ) mais le résultat était là qui ne souffrait aucune discussion.

                  Ces attaques au couteau par des gens dont on a lavé le cerveau ou qui sont en état de délire mental ne témoigne que d’une chose l’affaiblissement du mouvement terroriste incapable d’encore mener des actions à grande échelle et qui revendique à tout va n’importe quel acte quel qu’en soit l’auteur même si, comme aux USA, il n’a selon toutes les apparences rien à voir avec leur mouvance.

                  Bientôt, comme Allah est à l’origine de toute chose, ils revendiqueront l’origine des cyclones et il se trouvera paut-être des journalistes pour relayer l’information.


                  • Gambetta 5 octobre 16:04

                    @Elliot

                    attention Elliot

                    Tu dérapes fortement

                    minimiser l’action terroriste est en faire l’Apologie

                    tes contorsions linguistiques n’y changent rien.

                    lis les textes et ce que prévoit la loi, peut être cela va calmer tes ardeurs pour défendre un

                    islam politique et fondamentaliste.

                    je que j’en dis c’est pour ton bien, je ne voudrais pas que tu aies des ennuis


                    "Bientôt, comme Allah est à l’origine de toute chose, ils revendiqueront l’origine des cyclones et il se trouvera paut-être des journalistes pour relayer l’information."

                    n’écris pas des conneries pareilles ,

                    le cyclone c’est sur toi qu’il peut s’abattre.


                  • capobianco 5 octobre 16:23

                    @Gambetta
                    Si ce que vous dites est vrai, çà craint non ? Plus de discussion possible, plus de débat, il faudra surveiller ses propos tout le temps et avoir peur de représailles et d’éventuels déléteurs. Comme pour les « antisémites » il y aura peut-être bientôt une loi pour délimiter la parole. Cela me rappelle furieusement les prémices d’un régime pour le moins autoritaire....pour commencer ?


                  • McGurk McGurk 5 octobre 16:46

                    @Elliot

                    Affaiblissement ? Bof, peut-être un peu, mais ces sectes font toujours des ravages un peu partout sur la planète et changent toujours plus de pigeons en véritable bombe à retardement.

                    Tant et si bien qu’on a préféré établir un état d’urgence permanent plutôt que de trouver une solution pour éradiquer le terrorisme ou l’islamisme.


                  • Gambetta 5 octobre 16:50

                    @capobianco

                    Le racisme,l’antisémitisme, l’apologie du terrorisme sont répréhensibles par la loi .

                    Si on laisse libre cours aux délires de haine de chacun , la société sera invivable, non ?

                    ce sont ces lois qui protègent la démocratie.

                    si tu veux être un homme libre , respecte les lois.

                    le racisme est l’abaissement de l’autre

                    le terrorisme , que je connais bien, est la négation de l’être humain. Toutes les horreurs sont permises pour défendre une cause juste ou injuste, aucune importance.
                    plus l’action est violente et barbare plus elle atteint son but, terroriser.

                    Alors défendre de telles bassesses ne peut parait pas très défendable.

                    « Plus de discussion possible, plus de débat, il faudra surveiller ses propos tout le temps »

                    Le débat ne doit pas être à ce niveau ni d’abaissement de l’autre ni d’apologie ou de minimisation d’un telle violence, si on veut conserver une part d’humanité.

                    ce sont des règles de vivre ensemble votées en démocratie, dans les régimes autoritaires , le peuple ne décide de rien.


                  • Elliot Elliot 5 octobre 17:43

                    @Gambetta

                    Je ne vois pas en quoi je fais l’apologie de ce terrorisme-là quand je le ramène à ce qu’il est réellement : une paille par rapport aux quintaux de bombes aveugles déversées par les Occidentaux tout au long de leurs tentatives d’infléchir le cours de l’histoire quand elle prenait ou prend un tour défavorable à leurs intérêts ou du moins aux intérêts de la classe dominante en général.

                    Je pense à tous les parents de toutes les victimes de la terreur artisanale comme de la terreur de masse et j’ai de la compassion pour elles mais cela dit, la terreur ne se mesure pas avec une pesette.

                    C’est du terrorisme petit bras qui ne souffre aucune comparaison avec la terreur semée par les gros bras.


                  • Cadoudal Cadoudal 5 octobre 17:48

                    @Elliot
                    Artisanat ?
                    Non, marche inéluctable vers le progrès et l’avènement de l’Homme Nouveau

                    épuration par mutilation sexuelle, création du premier camp d’extermination de l’histoire moderne à Noirmoutier, premiers essais de gazage de masse (insuccès, dû au gaz employé et à l’absence de confinement), premières crémations avec les fours à pain et les églises (exemple de l’église des Lucs-sur-Boulogne où furent brûlés vifs 563 villageois), noyades collectives avec les « noyades des galiotes » ou en couples avec les « mariages républicains dans la Loire, création au Ponts-de-Cé d’ateliers de tannage de peau humaine — peau dont se vêtent les officiers républicains — et d’extraction de graisse par carbonisation des corps des villageois massacrés à Clisson.
                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_G%C3%A9nocide_franco-fran%C3%A7ais


                  • Le421 Le421 5 octobre 18:27

                    @Elliot
                    Elliot, Elliot, Elliot !!
                    Mon pauvre.
                    Vous n’avez rien compris !!
                    Nous, nous sommes « les bons ».
                    Alors que eux, ce sont « les méchants ».
                    Depuis que Bush l’a dit, tout le monde le croit !!
                    Vous réfléchissez trop mon pauvre !!  smiley


                  • Le421 Le421 5 octobre 18:30

                    @Elliot
                    Et le douze ? Hein, le douze !!
                    C’est pas un truc de « tafiole », ça !!
                    Une brenneke à 10m, ça fait un travail !!
                    Moins que du triple 0 lié trois par trois !!
                    Interdit, mais je sais où il y en a pas loin.
                    Et le 308, c’est pas non plus du calibre de « Jacky » !!
                    Pourtant, y’en a un paquet en Dordogne...


                  • foufouille foufouille 5 octobre 18:44

                    @Le421
                    le mieux est la 12.7 ............


                  • canard54 canard54 5 octobre 18:58

                    @foufouille

                    Pour faire du petit bois y a pas mieux...


                  • TSS 5 octobre 20:41

                    @Gambetta
                    ce sont ces lois qui protègent la démocratie.

                     je pense que plutôt que proteger la democratie les lois actuelles ont

                     tendance à proteger ceux qui les decretent !!.
                     
                     exemple :la loi sur l’honnêteté des elus ,là où il y faut un casier

                     judiciaire vierge pour une assistante de vie pour eux ...non... !!

                     personnellement je respecterai les lois quand ceux qui les font

                     les respecteront...c’est pas demain... !!


                  • jmdest62 jmdest62 6 octobre 07:55

                    @Gambetta
                    « Le débat ne doit pas être à ce niveau ni d’abaissement de l’autre ni d’apologie ou de minimisation d’un telle violence, »
                    °
                    Sur le principe OK ! mais...........

                    • Nos médias ne parlent pas de ce qui se passe au Yémen , ce faisant ils minimisent , pire ! ils oblitèrent complètement les exactions de nos « amis saoudiens » .
                    Diriez vous qu’il s’agit là de terrorisme ou de complicité de terrorisme  ?.....
                    • Nos médias nous sur-informent sur les attentats commis en France . De cette manière ils font « OBJECTIVEMENT » et gratuitement de la pub pour le commanditaire ...ça s’apparente à de « l’apologie du terrorisme » puisque ,sous couvert d’information, cette mise en avant outrancière d’actes odieux, incite le moindre malade mental à passer à l’action avec la formule magique (« Allahu Akbar ») qui lui donnera son p’tit moment de gloire posthume.
                    Le gouvernement via le procureur François Molins et ses points presse réguliers (Est-ce bien dans les attributions d’un procureur ?) accrédite cette démarche.
                    °
                    N’y a-t-il pas contradiction avec les principes que vous évoquez ?
                    @+

                  • LE CHAT LE CHAT 5 octobre 13:31

                    Les terroristes font dans le low cost aussi .....

                    Le couteau est régulièrement employés dans les batailles de migrants à Calais et ça donne du boulot aux urgentistes de l’hôpital régulièrement .

                    à Marseille comme à Calais , l’expulsion est le seul remède valable !!!!


                    • Gambetta 5 octobre 17:12

                      @LE CHAT

                      Nouvelles consignes claires de Daech

                      « tuez les mécréants de toutes les manières possible, couteau, marteau voiture , pierres, avec ce que vous avez sous la main. »

                      Alors bien sur, si vous cherchez les plans , les ordres précis de Daech pour les gars qui massacrent au couteau vous ne les trouverez pas , bien sur.

                      Mais ces gens obéissent à Daech. Qu’on arrête de nous prendre pour des cons.
                      Il faut virer les salafiste, les fichiers S, double nationaux, les imams prêcheurs de haine,les clandestins

                      cela fera moins de mon de à surveiller

                      Si on avait viré ce guignol qui a massacré ces deux jeunes filles , elles seraient encore en vie.
                      il y a des responsables coupables.


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 octobre 14:15

                      et dire que certains nous font un grand patacaisse dès que l’on évoque les contrôles d’identités avec palpations !

                      Perso, j’ai toujours à portée de main un petit objet comme ceux-ci  !

                      @+ P@py 


                      • foufouille foufouille 5 octobre 16:03

                        @Gilbert Spagnolo dit P@py
                        illégal et dépassé, peu efficace sauf la bombe des forces de l’ordre.
                        un poing électrique fait au moins du bruit.


                      • alanhorus alanhorus 5 octobre 14:34
                        Il faut ouvrir les yeux c’est encore une mise en scène.Il faut relire du conan doyle maurice leblabnc gaston leroux le mystère de la chambre jaune.

                        • alanhorus alanhorus 5 octobre 14:37

                          La criminalité c’est de ne rien dire sur le fait qu’il y a des doutes concernant toutes ces affaires où c’est toujours les musulmans qui sont pointés diu doigt tout en appelant à ne pas faire d’amalgame quoique Macron ne semble pas dans ce registre.


                          • capobianco 5 octobre 16:34

                            Pour certains ici la chasse est ouverte. Perso j’ai plus peur de monter dans une voiture (3 à 4000 morts /an soit une moyenne de 10 morts et combien d’estropiés à vie ?) que de me faire dézinguer par un illuminé quel qu’il soit. L’accident, lui aussi, arrive toujours par surprise même si l’on est prudent, pourtant cela ne semble moins effrayer les « rambos » du site.

                            Y aurait-il une autre raison que la peur du terroriste dans ces réactions ???


                            • V_Parlier V_Parlier 5 octobre 16:52

                              @capobianco
                              Donc il suffit de relâcher tous les assassins puisque les accidents de la circulation tuent plus. Avec vous le monde sera plus simple, c’est sûr. (Après il vous restera à expliquer aux victimes que comparer les meurtres et les accidents(*) ça se justifie mais là, je vous laisse faire, hein...)

                              (*) Si l’accident mérite cette qualification, bien entendu (c.à.d. un type qui fait du 150 en ville avec 2g dans le sang, ce n’est plus un accident c’est aussi du domaine de l’assassinat. C’est une variante du meurtre de masse).


                            • Gambetta 5 octobre 17:05

                              @capobianco

                              Ces comparaisons sont absurdes ,

                              vivre a des risques, maladie, accidents vieillesse .C’est le lot de tout être vivant.

                              Faire une comparaison absurde avec des morts provoquées par le terrorisme c’est minimiser son action.
                              ce sont des actions volontaires meurtrières qui suppriment des vies, il y a des responsables identifiés.

                              si on raisonne par l’absurde ,

                              il y aurait 20.00 morts d’accident domestiques par an. On ne peut accuser un tube de javel ingéré par un gamin d’avoir voulu tuer ce gamin. Ce sont des accidents. des morts accidentelles pas provoquées , pas des assassinats.

                              dont tant que le terrorisme n’a pas atteint 20.00O morts par an ce chiffre on pourrait l’accepter ?

                              c’est l’argument complètement fallacieux de gens qui défendent certains terrorismes, mais n’osent pas le dire ouvertement.


                            • Le421 Le421 5 octobre 18:24

                              @Gambetta
                              Faire une comparaison absurde avec des morts provoquées par le terrorisme c’est minimiser son action.

                              Et ça colle beaucoup moins à l’actualité...
                              Le type qui se tue au boulot, après tout, on n’en a rien à branler, hein ?
                              Pas vrai.
                              Ca passe pas à la télé. La famille est beaucoup moins triste, évidemment !! Non ?
                              Et tous les gens que la France dézingue de par le monde en loucedé, c’est pareil.
                              Ce sont des méchants.
                              Systématiquement. Pour un peu qu’ils soient basanés !!
                              Nous, on est les bons.
                              Point.
                              Très haute philosophie. respect.


                            • jmdest62 jmdest62 6 octobre 08:23

                              @Gambetta
                              « vivre a des risques, maladie, accidents vieillesse »
                              Vous avez raison ...
                              Mais , nous sommes en guerre , nous dit-on...la guerre ne comportent-elle pas un certain nombre de risques ?
                              La question à se poser est : pourquoi est-ce à deux jeunes filles , à vous , à moi ....., à nous ,d’assumer ces risques ?
                              A chaque prise de parole d’un ministre sur le sujet on a droit à un laconique « Le risque zéro n’existe pas » ....Le risque zéro n’existe pas pour la population mais .....

                              Leurs guerres ..nos morts

                              @+


                            • capobianco 6 octobre 11:12

                              @V_Parlier
                              « Donc il suffit de relâcher tous les assassins puisque les accidents de la circulation tuent plus »

                              Je me demande ce qui peut vous faire écrire cela ? Vous avez lu dans mon propos une incitation au meurtre, une tendresse particulière pour les assassins, une tentative de justification de leurs actes ?

                              « Après il vous restera à expliquer aux victimes que comparer les meurtres et les accidents(*) ça se justifie mais là, je vous laisse faire, hein... »

                              Je ne compare pas meurtre et accident mais la peur que ces « attentats » suscite chez certains avec la réalité d’autres faits qui provoquent plus de morts et de blessés sans que cela ne les effraye plus que çà.

                              Je trouve vos propos limite insultants, un procès d’intention que je ne m’explique pas.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires