• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Tariq Ramadan, Edgar Morin : L’islamo-gauchisme pour les (...)

Tariq Ramadan, Edgar Morin : L’islamo-gauchisme pour les nuls

 Événement sur I-télé ! Mercredi soir, un « débat » entre Tariq Ramadan et Edgar Morin ! Deux des plus grands penseurs de notre temps, selon la jolie Léa Salamé en charge d'arbitrer cette confrontation au sommet, et qui nous récitera leurs impressionnants CV avec tout ce qu'elle pouvait d’admiration dans la voix.

 

  C'est à l’occasion d'un livre écrit en commun que nos deux grands penseurs se retrouvent. Fruit d'une discussion au sommet, « dans un bel hôtel de Marrakech, sous les orangers » précisera Léa, on s’attend tout de suite à ce que, entre deux thés à la menthe au bord d'une piscine à l'ombre d'un palmier, le débat soit féroce entre ces deux damnés de la terre. Edgar Morin, le juif de gauche agnostique, Ramadan le musulman ! Ca ne peut que faire des étincelles !

Hélas pour Léa, qui le reconnaîtra assez vite, ils sont d'accord sur tout …

 Et il faut bien l'admettre, c'est Tariq, notre courageux Egypto-Suisse vivant on ne sait où entre deux avions, qui fait le plus gros de l'effort, pour que l'Islam « son monde de référence », devienne compatible comme par magie avec le gauchisme de maison de retraite d'Edgar.

 Il faut travailler sur les textes ! Voilà le message de Tariq quand Léa, visiblement concernée, lui demandera ce qu'il pense de la place des femmes dans l'Islam. Car Tariq est une vraie petite suffragette sous ses airs de barbu Égyptien. Si Edgar avait insisté, Tariq aurait porté un T-shirt LGBT ce soir là. Haaa la magie de Marrakech. Edgar se dira «  agréablement surpris ».

 Mais ne nous y trompons pas. Tel un vendeur d'encyclopédie s'en prenant à des personnes âgées, Tariq est à l’affût, il a un projet, et le vieux lui est utile. Taqiya assez basique. Faire semblant que l'islam est compatible avec les valeurs occidentales, se calmer quelques temps sur les revendications religieuses, et attendre patiemment d'être beaucoup plus nombreux.

 Car bien vite, Tariq ne parle plus que d'une chose. Faire accepter aux Européens de plus en plus de musulmans. Et pour cela, il n'aura qu'un seul mot à la bouche « le multi-culturalisme ». Il trouvera alors en Edgar Morin le parfait idiot-utile de la « gauche Marrakech » tendance maison de repos, pour expliquer que la France a toujours était multi-culturelle, que c'est comme ça, parce qu'il y a des Bretons et des Auvergnats, alors il peut bien y avoir aussi des Chinois, des arabes, des Sénégalais, bref tout ce qu'on veut, et que tout ça est une richesse, et qu'on peut-être 100% Français et 100% arabes en même temps, et qu'un Français de souche ça n'existe pas ( On aurait bien aimé qu'il y est un Jacques Dupuis sur le plateau, que nos grands hommes puissent tenter de déterminer d'où vient cet être qui ne devrait, en théorie, pourtant pas exister. )

 Sur les Français de souche, Tariq ne pourra qu'approuver. Un Français de souche c'est un immigré de plus longue date, point final, et il serait donc idiot de fermer la porte à ses coreligionnaires. Finkielkraut et Zemmour sont angoissés parce que des villes Françaises entières ressemblent à Alger ? C'est psychiatrique ! Le Grand-remplacement ? Une absurdité !

 De toute façon, si il y a des problèmes, c'est que l'état ne donne pas assez d'argent aux immigrés, dira Tariq, dont on se demande quand même de quoi il se mêle vu qu'il n'est pas Français. Il ajoutera même que les émeutiers de 2005 n'ont malheureusement pas été écoutés par l'état. Un étranger qui vient à la TV Française faire de la sédition, c'est toujours sympathique.

 Et ça continue dans le délire : Donner un prénom Français à ses enfants ? Pourquoi faire ? Aïcha et Mohamed c'est aussi Français que Alain ou Capucine, d'après Tariq. On pourrait ajouter Natzuki, M'boulou ou Sergei, des prénoms comme on le sait, aussi tout à fait Français, car le monde entier semble Français pour nos deux grands hommes, c'est juste que les gens n'ont pas encore reçu leurs papiers, ce qui prouve que l'état ne fait pas assez d’efforts pour l'intégration. Et de toute façon, selon Tariq, les Européens n'ont pas le choix, «  il n'y a pas de survie économique de l'Europe sans immigration !  » On laissera aux gens le soin de juger de cette affirmation au regard du taux de chômage en Europe, et en particulier chez les immigrés, mais c'est vrai que le taux de chômage, entre deux avions pour Londres ou le Qatar, ou sous un oranger de Marrakech, ça doit sembler bien loin.

 Au final, malgré les efforts de Léa, jouant la jolie avocate du diable ( l’angoisse de l'audience en berne devant ce non-débat j'imagine ) et qui rappellera donc souvent à nos deux grands hommes que de plus en plus de gens sont comme qui dirait sceptiques, ils tomberons d'accord sur le fait que, au fond, tout cela se passe plutôt bien. Tariq confiant comme un gros matou dans la conquête démographique de l'Europe par l'Islam, Edgar satisfait de rouler ses vieux jours dans un humanisme niais qui lui tient chaud.

 Et ceux, malgré l'ombre qui plane sur nos têtes comme un corbeau noir annonçant la peste. Le populisme. Sujet qui sera bien sûr abordé.

 Edgar montrera quand même quelques signes d'inquiétudes, c'est qu'il a connu le nazisme, et que tout lui rappelle les heures les plus sombres. L'Euroscepticisme, Valls détruisant quelques camps de Roms ( ce pauvre peuple martyr selon nos deux grands hommes qui ne doivent pas en côtoyer beaucoup ), la crise économique, etc. Edgar formulera quand même une légère critique de l'Union Européenne partagée par Tariq. C'est qu'il aurait fallu plus d'Europe, vous comprenez. Et surtout qu'elle accepte mieux les immigrés, insistera Tariq.

 Bref, arrêtons là. Vous l'aurez compris, un non-débat totalement coupé des problèmes du peuple par deux nantis cosmopolites, et une magnifique illustration de ce qu'est l'islamo-gauchisme, alliance de pseudo humanistes séniles et de musulmans hypocrites, les uns voulant jouer les belles âmes, les autres profitant de ces gogos pour avancer leur pions, et tout les deux d'accord pour dire que la France, ça ne devrait pas exister.

 

http://www.itele.fr/france/video/debat-morin-tariq-ramadan-il-sest-cree-une-amitie-entre-nous-79519

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.73/5   (67 votes)




Réagissez à l'article

93 réactions à cet article    


  • Bernard Pinon Bernard Pinon 18 avril 2014 10:18

    J’ai lu le livre de Tarik Ramadan et Edgar Morin (Au péril des idées) et même si je suis assez critique envers lui (il comporte son pesant de branlette intellectuelle mondaine), il a le mérite de montrer que deux personnes que tout semblerait opposer peuvent se rassembler en prenant un peu de hauteur. On en est loin ici.

    Un vieil adage guerrier dit « on ne peut faire la paix qu’avec son ennemi ». Encore faut-il vouloir faire la paix. Ce n’est visiblement pas le cas de l’auteur de cet article.

    • César Castique César Castique 18 avril 2014 10:47

      « , il a le mérite de montrer que deux personnes que tout semblerait opposer peuvent se rassembler en prenant un peu de hauteur. »


      Dans le confort d’un cinq étoiles marocain, entre deux personnes, tout est possible. Surtout quand l’un est très vieux et l’autre sournois, mais qui ne cache pas toujours sa volonté d’hégémonie en Occident : 

      La résistance à cet Occident sécularisé, marchand, inculte, la seule résistance organisée provient de l’Islam, qui est d’une certaine façon inassimilableTariq Ramadan, « Lexique et glossaire »

      Quant à la question du « Français de souche », il ne fallait pas compter sur l’octogénaire Morin pour faire observer à l’outrecuidant musulman, que le « Français de souche » existe, puisque c’est celui qui se sait et se sent « Français de souche ». Mais après tout aussi que Morin ne le sait pas non plus...
       

    • Détroit Détroit 18 avril 2014 11:44

      Hé oui César, Tariq est un prédicateur sournois. Et il faut être bien naif pour penser que quand les musulmans seront non plus 10 millions mais 40 en France, et si on suis l’immigration et la démographie actuelle ça ne manquera pas d’arriver, il ne se passera rien. Et là les gauchistes diront « Mince, il ne nous reste plus qu’à nous convertir »


    • leypanou 18 avril 2014 15:46

      @Détroit :

      Il y a plusieurs décennies, un démographe -je crois- nommé Raspail avait prédit que d’ici 30 ans, la France serait habitée par plus d’immigrés que d’autochtones.J’attends toujours. Le délire d’invasion a la vie dure n’est-ce pas ? Et ce n’est pas parce qu’une musulmane fait 4 gosses aujourd’hui que dans 10 ans, ce sera pareil. Mais cela est une constatation trop compliquée pour certains.


    • Détroit Détroit 18 avril 2014 15:58

      Pourquoi est-ce que je devrais assumer les erreurs démographiques de Raspail ?

      Aux USA, c’est officiel, 50% des enfants ne sont pas des blancs. Donc mécaniquement, d’ici quelques décennies, les blancs seront minoritaires.

      La France a un peu de retard, c’est 30%. Combien d’années ça nous donne avant d’être minoritaire ?


    • izarn izarn 18 avril 2014 16:33

      On peut faire la paix sur une ile déserte, entre deux individus, ce qui n’a pas grand sens pour le reste du monde.
      Bien entendu qu’un arabe et un juif peuvent faire la paix ! Pas besoin de ce genre de discours, basique, dans le genre prendre les gens pour des cons...
      Les problèmes sont ailleurs : Financiers, géopolitiques, impérialistes.
      Un problème de « civilisation » ? Hahahahahhhhhhhha !
      Tiens je suis mort de rire !


    • César Castique César Castique 18 avril 2014 16:58

      « Il y a plusieurs décennies, un démographe -je crois- nommé Raspail avait prédit que d’ici 30 ans, la France serait habitée par plus d’immigrés que d’autochtones. »


      C’est vraiment du robuste, de l’étayé, comme argument. 

      Pour ma part, le seul Raspail ayant un rapport à l’immigration,, que je connaisse, c’est le romancier Jean Raspail, auteur du prophétique « Camp des Saints », métaphore de l’invasion de la France par un million d’issus du tiers monde, des Indiens en l’occurrence ayant embarqué a bord d’une multitude de rafiots pourris, dans le delta du Gange, et contourné l’Afrique, pour venir s’échouer sur la côte d’Azur. Du côté de Fréjus, si ça se trouve.

      Je connais toutefois des prévisions faisant état d’une population à majorité musulmane, en France, vers 2030-2040. Elles ont été émises en 2010, par Mgr Jean-Pierre Cattenoz, archevêque d’Avignon et ancien professeur de mathématiques, qui ne s’en formalisait d’ailleurs pas du tout :

       : « J’ai déjà vécu quinze ans en terre d’islam. Je suis donc prêt à vivre dans une France à majorité musulmane. Simplement, je m’interroge sur les conditions de notre cohabitation  ».

      Quoi que vous en pensiez, ce n’est pas l’attitude et ce ne sont pas ni les réflexions ni les termes d’un homme atteint d’un délire d’invasion.


    • César Castique César Castique 18 avril 2014 17:05

      « Bien entendu qu’un arabe et un juif peuvent faire la paix ! »


      Et cela existe aussi à plus que cela. Je vous renvoie, pour m’en tenir à un seul exemple, au West-Eastern Divan Orchestra, de Daniel Barenboim (80 exécutants). 

      Mais le vrai problème, c’est la paix entre des communautés entières, avec des millions d’individus d’un côté et des millions d’individus de l’autre côté, qui au pire se rejettent mutuellement, et dans le meilleur des cas, se tolèrent à peine.

    • crazycaze 18 avril 2014 23:12

      @Détroit : « Aux USA, c’est officiel, 50% des enfants ne sont pas des blancs. Donc mécaniquement, d’ici quelques décennies, les blancs seront minoritaires. »


      Excellent exemple !!!.... 

      A un détail près : les blancs y sont des immgrés, les américains de souches - les peuples amérindiens - ayant été réduits à une peau de chagrin par ces fanatiques religieux...

    • CosmoCurieuse 6 août 2015 11:13

      @Bernard Pinon
      Tout à fait d’accord avec vous, un article bien pessimiste et bourré de coquilles : 

      « pour expliquer que la France a toujours était multi-culturelle, »
      « On aurait bien aimé qu’il y est un Jacques Dupuis sur le plateau »

      Plus de relecture et d’ouverture ne feraient pas de mal à l’auteur :) 
      Bonne journée à tous

    • Olivier 18 avril 2014 10:47

      L’un et l’autre sont parfaitement d’accord dans leur logique de destruction de la civilisation occidentale et chrétienne.

      Cela explique l’extravagante complaisance dont jouit l’Islam dans les médias : il est certes un vecteur puissant de lutte contre le christianisme, mais cette lutte prend par le biais de l’immigration un aspect ethnique et racial, par le remplacement par les masses immigrées de la population de souche que l’élite internationale a planifiée.

      S’agissant de la place des femmes dans l’Islam, ce petit échantillon permettra de voir ce qu’il en est : en Arabie Saoudite la police religieuse islamique a ainsi laissé délibérément brûler vives des petites filles qui voulaient sortir d’un local en flammes uniquement parce qu’elle n’étaient pas habillées selon les préceptes de leur « morale ».

      Voir lien : http://news.bbc.co.uk/2/hi/1874471.stm

      On n’a pas entendu MM. Ramadan et Morin critiquer les massacres constants des minorités chrétiennes en pays musulmans. La « société mutliculturelle » et la « tolérance » en vont que dans un seul sens


      • César Castique César Castique 18 avril 2014 10:49

        « On n’a pas entendu MM. Ramadan et Morin critiquer les massacres constants des minorités chrétiennes en pays musulmans. »


        Seul Edgar Morin pouvait lancer le sujet, mais comme il est né Edgar Nahoum, peut-être ne se sent-il pas directement concerné.

      • chris33 18 avril 2014 11:39

        bonjour, je suis nouvelle sur Agora vox
        j’ai été voir ce qu’internet disait sur ce drame et apparemment ,cet accident ne date pas d’hier ,il aurait eu lieu en mars 2002
        c’est une horreur de laisser perir des enfants ainsi sous couvert de la religion
        Chris33


      • jaja jaja 18 avril 2014 11:22

        Article qui frise le racisme crasse... Bon... au discours de Tarik Ramadan en direction des jeunes il manque la lutte des classes... c’est dommage !


        • jako jako 18 avril 2014 11:28

          Oui Jaja, moi je le trouve pas frisant mais pateaugeant dedans.


        • jaja jaja 18 avril 2014 11:31

          Méa culpa vous avez raison !


        • César Castique César Castique 18 avril 2014 11:36
          « Article qui frise le racisme crasse... »

            On se demande souvent quelle idéologie va remplacer le socialisme. Mais elle est déjà là, sous nos yeux : c’est l’antiracisme.

             Entendons-nous bien : l’antiracisme dont je parle n’a pas pour but réel de lutter contre le racisme, pas plus que le socialisme n’avait pour but réel de lutter contre la pauvreté et l’inégalité. Ne les a-t-il pas toutes deux aggravées ? Comme toutes les idéologies, celle de l’antiracisme se propose non de servir ceux qu’elle prétend délivrer mais d’asservir ceux qu’elle vise à enrôler. Elle aussi aggrave les maux qu’elle fait mine de combattre.

             Agissant par la terreur et non par la raison, cet antiracisme fabrique plus de racistes qu’il n’en guérit. Telle toutes les autres idéologies, celle-ci est à la fois confuse et péremptoire dans la théorie, terroriste et contradictoire dans la pratique. L’antiracisme idéologique, qu’il faut soigneusement distinguer de l’antiracisme effectif et sincère, attise les divisions entre les humains au nom de leur fraternité proclamée.

          Jean-François Revel - »Vrai et faux antiracisme"


        • jaja jaja 18 avril 2014 11:43

          En ce qui me concerne soyez rassuré. Le socialisme reste mon but. C’est-à-dire que je me bats pour l’appropriation sociale et collective de l’ensemble des moyens de production et d’échanges. Ceci dans le but final d’arriver à l’égalité sociale totale entre toutes et tous sur cette planète..

          Ce qui est évidemment une posture fondamentalement antiraciste, cela va sans dire !


        • Détroit Détroit 18 avril 2014 11:48

          « C’est-à-dire que je me bats pour l’appropriation sociale et collective de l’ensemble des moyens de production et d’échanges »

          Quelle est l’équipe de chercheurs qui a découvert ce coco de 1890 congelé dans les Alpes où il essayait de collectiviser le mont Blanc et de le rebaptiser mont Noir par antiracisme, et qui l’a ramené à la vie ?


        • César Castique César Castique 18 avril 2014 12:58

          « Quelle est l’équipe de chercheurs qui a découvert ce coco de 1890 congelé dans les Alpes. »


          Etes-vous bien sûr qu’’il faille aller chercher si loin ? 

          A mon, avis, dans ce qu’il reste de la ceinture rouge de Paris, on trouve encore quelques biotopes - menacés, que fait le Coréen Placé ? - où se reproduisent des fils, petits-fils, arrière-petits-fils, arrière-arrière-petits-fils de rouges n’ayant connu que des municipalités rouges et des enseignants rouges, et qui perpétuent les discours exaltés, humanistes et chimériques d’un XIXe siècle finissant, qui croyait avoir trouvé le chemin du paradis terrestre et du bonheur universel.

        • philouie 18 avril 2014 11:48

          Il est assez évident que le multiculturalisme est la seule voie viable pour l’humanité.
          cela en raison de l’augmentation des échanges, des l’augmentation des mouvements de population etc...
          le multiculturalisme, c’est la possibilité d’avoir une identité propre tout en respectant l’identité de l’autre.

          Que la france ne soit pas outillée pour cette voie d’avenir c’est certain ; le modèle républicain est un modèle uniformisant qui détruit les différences : il a détruit le peuple breton, le peuple basque et le peuple corse. Il pouvait le faire et il l’a fait à l’intérieur de la France, mais la France maintenu perçu comme à l’intérieur du monde ne peut, si elle ne veut pas être bouffer comme elle a bouffé les autres que rentrer dans la démarche multiculturelle, la pensée multiculturelle et l’organisation multiculturelle.

          Notre auteur montre que les Français, excessivement conservateurs voire carrément réactionnaires sur ces questions, montrent qu’ils sont loin encore d’avoir la capacité de s’engager dans cette voie d’avenir.

          L’Islam, lui, est multiculturel dans ses principes.

          Faudra-t-il islamiser la France pour la faire entrer dans le multiculturalisme ?


          • Détroit Détroit 18 avril 2014 11:54

            « Il est assez évident que le multiculturalisme est la seule voie viable pour l’humanité. »

            Si vous êtes un marchant d’arme c’est sûr. Vous voulez la liste des pays multi-culturels en guerre civile ? Surement pas, ça vous ferait descendre de votre petit nuage d’utopie vers une réalité que vous ne voulez pas voir.


          • philouie 18 avril 2014 12:00

            ces pays sont en guerre parce qu’on y applique le principe de l’état-nation (à la française donc) et non le respect du multiculturalisme.
            c’est le modèle politique anti-multiculturel qui est la cause des guerres en pays multiculturel.


          • Détroit Détroit 18 avril 2014 12:08

            A travers l’histoire, les gouvernements qui avaient à gérer de telles situations, depuis l’empire Romain en passant pas l’Autriche-Hongrie, pour arriver à l’explosion de la Yougoslavie, de la Libye, de l’Irak, du Liban, etc, ont tout essayé pour s’en sortir : Assimilation, multi-culturalisme, répression, etc. Dans l’immense majorité des cas, ça c’est très mal fini, j’espère qu’on sera d’accord sur ce point. Et vous voulez faire prendre ce risque à la France qui avait dépassé tout ces problèmes ? Surtout qu’on voit comme le nez au milieu de la figure que ça part très très mal, les flics et les pompiers ne peuvent déjà plus rentrer dans les quartiers immigrés. C’est de la folie, de la folie idéologique, et les gens comme vous seront responsable des désastres présents et à venir.


          • philouie 18 avril 2014 12:39

            je ne veux pas entrainer la France dans cette voie, je dis que c’est la seule voie.
            l’avenir sera multiculturel ou pas.

            en ce qui concerne l’histoire, il est évident que vous ne voyez que les trains qui n’arrive pas à l’heure.

            un cas symptomatique est celui de l’Irak.

            Pays détruits pas les USA qui finalement n’ont réussi à mettre au pourvoir, par le jeu de la démocratie qui n’est finalement, pour le multiculturalisme, qu’un jeu de démographie, la partie de la population qui leur était ennemi. ce qui les contraint a intriguer pour détsabiliser le gouvernement qu’ils ont mis en place.
            ce sont des fous furieux.
            Le multiculturalisme, c’est le partage du pouvoir, c’est la distribution des compétences, c’est le partage des ressources, c’est le dialogue intercommunautaire dans le respect de l’autre.
            toute chose que le modèle américian ignore. et c’est l’échec.

            ce que vous voulez vous, c’est perpétuer le système de guerre pour qu’une seule frange de la population - soit par le jeu de la démocratie quand elle est majoritaire démographiquement, soit par le jeu de la dictature quand elle ne l’est pas, dicte à tous les autres son propre modèle.
            le système que vous défendez est nul parce qu’il repose sur l’élimination de la différence (voir le génocide rwandais comme tentative de rétablir l’équilibre démocraphique afin de prise en main du pouvoir par la démocratie), alors que l’avenir de l’humanité ne peut être que dans la diversité et la pluralité.
            Alors ce n’est pas simple, certes, mais ce n’est pas simple aussi parce que des ractionnaires comme vous refusent de se donner les moyens d’y arriver.


          • Détroit Détroit 18 avril 2014 12:48

            " Le multiculturalisme, c’est le partage du pouvoir, c’est la distribution des compétences, c’est le partage des ressources, c’est le dialogue intercommunautaire dans le respect de l’autre. « 

            Et ensuite, tout le monde se fait des bisous et chantent » Lily " de Pierre Perret, c’est ça ? Dans quel monde vous vivez ... Même les Flamands et les Wallons en Belgique n’arrivent pas à s’entendre.


          • philouie 18 avril 2014 12:53

            Et ensuite, tout le monde se fait des bisous et chantent » Lily " de Pierre Perret, c’est ça ?

            tout à fait.
            je pense que l’homme n’est pas fait pour la haine et la guerre et qu’il préfère la paix et l’amour.
            je pense aussi qu’on peut arriver à la paix en respectant l’autre dans sa diversité et non pas en essayant de le détruire pour qu’il nous ressemble.


          • Détroit Détroit 18 avril 2014 12:59

            Allez expliquer ça aux Syriens, aux Centre-Africains, aux Ukrainiens, aux Tibétains, aux Tchétchènes, aux Ivoiriens, aux Indonésiens, aux Irakiens, aux Libyens, aux Maliens, aux Irlandais, etc, je m’arrête là, la liste est trop longue. Et bientot vous pourrez l’expliquer aux Français. Heureux ?


          • philouie 18 avril 2014 13:11

            vous voulez entretnir l’idée que l’homme ne sait vivre sans s’entretuer et sans se haïr.
            vous oubliez que ceux qui sème la haine , au mali , en centrafrique en syrie et ailleurs, sont ceux qui veulent s’accaparer les ressources naturelles.
            que vous ayez une mitraillette pour avatar prouve que votre vision du monde passe par la prise de pouvoir par la force. je crains que le multiculturalisme que vous ne supportez pas n’est en faite que le produit de votre haine de l’autre et je crains que se soit bien des gens comme vous qui êtes les moteurs de guerres que vous voullez imputez à autrui.

            je me permet de ne pas avoir la même vision de l’humanité que la votre. je crois que l’homme aspire à la paix et à la fraternité. c’est trop difficile à comprendre ?


          • Détroit Détroit 18 avril 2014 13:15

            « je crois que l’homme aspire à la paix et à la fraternité. »

            Et le meilleur moyen d’y arriver, c’est un peuple pour un pays.

            Le multi-culturalisme, c’est comme le communisme, en théorie ça marche, en pratique c’est des millions de morts, que vous le vouliez ou non. Pourquoi infliger ça à la France par caprice humaniste ?


          • docdory docdory 18 avril 2014 13:48

            @ Philoule

            Vous dites, je cite « l’islam, lui, est multiculturel dans ses principes » ! Non mais ouvrez les yeux et regardez autour de vous ! Partout ou l’islam passe, toutes les autres cultures trépassent. Lisez ce que dit le coran des autres religions, voyez si des pays comme l’Arabie Saoudite, l’Iran, l’Algérie, la Turquie, le Qatar ont quoi que ce soit de multiculturel. Le seul pays musulman qui était vaguement multiculturel, c’était l’Indonésie et sa fameuse « pancasilla », mais ce principe n’a jamais vraiment été accepté par la majorité musulmane, et ce pays devient de plus en plus monoculturel mahométan.

          • agent ananas agent ananas 18 avril 2014 14:36

            Détrompez vous docdory.
            Je vais régulièrement en Malaisie et j’ai pu constater que le multiculturalisme est une réalité. Certes, le développement économique de ces 30/40 dernières années a réduit au silence les revendications des diverses communautés.
            A Kuala Lumpur, Penang ou Malaka, les mosquées font un peu de place aux églises, pagodes, temples indous et shintoïstes.


          • César Castique César Castique 18 avril 2014 15:43

            « …vous voulez entretnir l’idée que l’homme ne sait vivre sans s’entretuer et sans se haïr.  »

            C’est pas une idée, c’est comme une fatalité, une malédiction même, mais comme la nature a ses raisons, c’est en vue d’une finalité positive : la survie du clan sur son territoire. Et, dans cette optique, le groupe - tribu ou civilisation, le dimension ne joue pas de rôle - qui perd ses dimensions clanique et territoriale, est voué à disparaître, submergé par un autre clan qui s’approprie le territoire que l’absence de défense rend vacant.

            «  Je me permet de ne pas avoir la même vision de l’humanité que la votre. je crois que l’homme aspire à la paix et à la fraternité. c’est trop difficile à comprendre ? »

            Ce n’est pas difficile à comprendre, c’est impossible à croire au sens où vous l’entendez. Même au sein du clan, il y a déjà des rivalités et de la compétition pour la « possession des femelles » que je vois, pour ma part, à l’origine de bien des ambitions. Dans la parade nuptiale de l’homme, le pouvoir et les objets précieux sont des éléments de séduction considérables, donc leur possession donne lieu à des luttes permanentes.


          • Détroit Détroit 18 avril 2014 16:02

            Exact César. Ce que j’aime le plus chez les progressistes ey autres humanistes, c’est qu’ils nous répètent depuis plus d’un siècle que l’homme est un animal, mais on dirait qu’ils refusent d’en tirer les conséquences.


          • César Castique César Castique 18 avril 2014 16:07

            « ... les mosquées font un peu de place aux églises, pagodes, temples indous et shintoïstes. »


            Font un peu de place, c’est-à-dire que la culture musulmane est dominante, et que les autres, faute de pouvoir la contester, accepte cette domination de plus ou moins bon gré. 

            Ce n’est pas sans rappeler l’histoire de l’Espagne du VIIIe au XVe siècle, avec des juifs numériquement faibles, donc complètement soumis, et des chrétiens qui le sont de moins en moins et finissent par rejeter les derniers occupants sur l’autre rive du détroit de Gibraltar 781 ans après le début de l’invasion.

            Cela en dit long, soit dit en passant, sur la réalité du potentiel d’assimilation des uns et des autres.


          • César Castique César Castique 18 avril 2014 16:22

            « ..., mais on dirait qu’ils refusent d’en tirer les conséquences. »


            Ils refusent d’en tirer les conséquences parce que cela jette à bas tout leur projet idéologique de construction d’un monde meilleur, pacifique, fraternel et solidaire. L’homme communiste dont Aragon nous décrit l’idéal :

            "La croyance au progrès, au progrès indéfini et infini de l’homme, en la montée de l’humanité vers un soleil que, lui, ne verra point mais dont il aura préparé obscurément l’aurore, voilà ce qui anime et soutient le communiste, voilà l’idéal du communiste." 

            .,, est tiré du même tonneau aux chimères que le bon sauvage à Jean-Jacques.

          • docdory docdory 18 avril 2014 16:22

            La Malaisie n’est pas l’Indonésie


          • Détroit Détroit 18 avril 2014 16:36

            Quand le multi-culturalisme s’effondrera dans le chaos et la guerre civile comme il l’a toujours fait ou presque, les mêmes qui avaient cru que le communisme allait apporter le paradis sur terre nous redirons « Flute, pourtant ça aurait du marcher, excusez nous. Bon, le problème c’est qu’on a toujours besoin de se sentir comme les bienfaiteurs de l’humanité malgré elle, alors on passe à quel projet irréaliste et suicidaire maintenant ? ». 


          • agent ananas agent ananas 18 avril 2014 17:25
            Font un peu de place, c’est-à-dire que la culture musulmane est dominante, et que les autres, faute de pouvoir la contester, accepte cette domination de plus ou moins bon gré. 

            Il ne s’agit pas de domination mais de majorité... L’islam est pratiqué par au moins 75% de la population.
            Les autres religions sont acceptées. A l’époque de noël des arbres de noël énormes décorent les centres commerciaux très chics et les chrismas carols (chorales) y ont lieu.

            Docdory, essayez de trouvez la frontière entre Sarawak et le Kalimantan sur l’ile de Bornéo. Le langage indonésien (bahasa indonesia) dérive du malais (bahasa malayu). Et bien que la Malaisie et l’Indonésie sont deux pays différents, la nourriture et l’habillement sont aussi similaires.


          • César Castique César Castique 18 avril 2014 18:21

             « Il ne s’agit pas de domination mais de majorité... »¨

            C’est-à-dire de majorité implicitement dominante, face à des minorités n’ayant pas d’autre choix que de se satisfaire de ce qui leur est concédé.

            La France a connu une situation similaire, mais elle est en voie d’en sortir face à un Islam de plus en plus sûr de lui, de sa force, de ses « droits » à des accommodements plus ou moins raisonnables.

            Et quand un Marwan Muhammad lance à la cantonnade «  Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays Musulman ? Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là.  », ce n’est plus un inoffensif énergumène disant n’importe quoi, mais c’est le représentant d’un courant de pensée conquérant qui ne peut que se renforcer, face à la faiblesse actuelle de la « Riposte laïque ».


          • crazycaze 18 avril 2014 23:27

            Pour parler de l’Islam, et avoir un avis aussi arrêté, encore faudrait-il prendre la peine d’en connaître l’histoire, les différents courants et la diversité d’interprétation du Coran. Je vous conseille donc l’excellent doc suivant, et après, vous pourrez développer un argumentaire pour étayer votre opinion en connaissance de cause.



          • César Castique César Castique 19 avril 2014 09:45

            « Pour parler de l’Islam, et avoir un avis aussi arrêté, encore faudrait-il prendre la peine d’en connaître... »


            Le conseil est sans doute judicieux pour certains, mais pour ma part, j’en sais bien assez. Il suffit de considérer les obligations et les interdits auxquels sont soumis le musulman, pour comprendre que l’Islam induit une civilisation totalement différente de la nôtre.

            Or, toute l’histoire montre que deux civilisations ne peuvent pas cohabiter dans l’égalité sur une même territoire. Il faut que l’une domine et que l’autre accepte la domination. Hors de cela, c’est l’affrontement. 

            De nombreux indices montrent que les musulmans immigrés en Europe n’acceptent plus la soumission. Et quand ils auront l’égalité complète, les vrais fidèles - je ne parle même pas des intégristes -, qui font encore profil bas, n’accepteront pas que la Vérité - l’Islam - soit mise sur le même plan que le mensonge, l’erreur, la mécréance, l’impureté, l’immoralité et l’immodestie vestimentaire...

          • Franchounet 15 septembre 2017 18:55

            @agent ananas :« j’ai pu constater que le multiculturalisme est une réalité. »

            Hum, hum !!!!!!
            En fait, le multiculturalisme n’est pas respecté par la majorité qui est musulmane.


          • Rincevent Rincevent 18 avril 2014 12:50

            Article qui ne contient (mal) que de la haine. On peut penser ce qu’on veut de Ramadan (moi-même j’hésite) et de Morin mais ces deux-là ont une réflexion à des années lumière de celle de l’auteur…


            • Détroit Détroit 18 avril 2014 13:02

              C’est parce que je n’ai pas de riad à Marrakech pour pouvoir prendre de la hauteur et donner depuis là-bas des leçons de tolérances aux peuples Européens. 


            • agent ananas agent ananas 18 avril 2014 13:32

              Tarik Ramadan ne fait que perpétuer l’instrumentalisation de l’islam par la CIA. Son père Saïd avait rencontré Eisenhower à la Maison Blanche en 1953 et avaient convenu que l’islam devienne un rempart contre le communisme dans le monde arabe, alors très en vogue pendant la guerre froide. Le support des moudjahidines en Afghanistan contre les soviets étant l’exemple le plus notoire.
              Aujourd’hui Tarik sert les objectifs de la CIA en Europe que l’on peut résumer par : « Fuck the UE ».
              Il est bon de rappeler aussi que Tarik était en phase avec BHL et l’Empire pour la guerre contre la Libye.


              • claude-michel claude-michel 18 avril 2014 13:33

                Deux des plus grands « panseurs » de notre temps...Ils travaillent tous les deux pour le guide Michelin... ?


                • Deneb Deneb 18 avril 2014 16:51

                  Ramadan est un larbin des wahhabites saoudiens qui cherchent à corrompre les jeunes des banlieues avec leurs pétrodollars. Et tous ceux qui lui donnent la parole dans les média mainstream sont des collabos de l’islamo-fascisme.


                  • OMAR 18 avril 2014 23:11

                    Omar33

                    @Deneb, réveilles-toi, tu n’es plus à Srébrénica...

                    Il ne te suffit pas de laver tes mains ensanglantées, quand ton cœur est remplit de haine anti-musulmane.


                  • OMAR 18 avril 2014 16:54

                    Omar33

                    @Detroit

                    Ton avatar comporte une mitraillette.

                    C’est avec ça que tu rêves de regler tes comptes avec les musulmans et les juifs ?


                    • Montdragon Montdragon 18 avril 2014 18:17

                      la lèvre pendante (donc lipue), tranquille au soleil avant d’aller toucher des gosses, nos sémites de service invectivent l’occident..
                      rien à dire sur le fou d’Allah, l’autre est un traitre à l’université française qui l’a formé, la vieillesse est un naufrage.


                      • Xenozoid 18 avril 2014 18:31

                        avant d’aller toucher des gosses......
                        ils ont un couteau entre les dents aussi ?


                        • Jonas 18 avril 2014 20:49

                          « La vieillesse est un naufrage » disait le général de Gaulle, voilà le stalinien Edgar Nahoum dit Morin qui à la fin de sa vie, veut donner des leçons d’humanisme au Français, lui l’ancien adorateur du criminel Staline.( 80 millions de morts selon le Livre Noir du Communisme ) 

                          Ce vieillard , sénile au lieu de dispenser ses leçons aux Français qui ne compte que 64 millions de personnes soit 1% de la population mondiale, ce qui représente peu, le vieillard plein de tics ferait mieux d’aller former , informer, instruire et éduquer les populations des 57 pays arabo-musulmans qui représentent 1400 millions d’individus soit 25 % de la population mondiale. 

                          Ce n’est pas la France que le vieillard doit blâmer , elle fait mieux que beaucoup de pays dans le monde et dans beaucoup de domaines. La preuve c’est en France et en Occident que les immigrés affluent. 

                          Mais c’est la France que le stalinien accuse , alors que les Chrétiens sont les plus persécutés dans le monde, et 85% de ces persécutions se passent dans les pays arabe-musulman, tels que la Somalie -Syrie-Irak-Egypte-Pakistan-Iran- Afghanistan-Arabie saoudites -Maldives - Yemen- Maroc-Algérie etc. 

                          Plus de 100 millions de chrétiens sont persécutés , ostracisés, et poussés à se convertir de force sous des prétextes bien connus dans les pays arabo-musulmans.

                           Personne ne parle pour eux, aucune voix arabo-musulmane ne s’élève contre ce crime monstrueux, de vouloir détruire une minorité religieuse. 

                          Tolérés en Occident , les Arabo-musulmans sont intolérants dans leurs pays. 

                           Le Blasphème , qui donne le droit à un arabo-musulman ( dans certains pays ) de disposer de la vie de chrétiens comme le cas de ces deux chrétiens au Pakistan , Shagufta Kausar et Shafaqat Emmanuel. Ce couple chrétiens analphabètes et ignorants est condamné à mort pour « blasphème ». Aucune voix , aucune association ne vient au secours de ces chrétiens. 

                           Comme en Egypte où 193 000 Coptes ont fui pour préserver leur vie et celle des leurs. Les Egyptiens Arabo-Musulmans incendies et détruisent des Eglises + d’une centaine furent détruites et incendiées depuis le mal nommé « Printemps arabe » c’est -à-dire le chaos arabe. 

                           Les pays arabo-musulmans se vident de chrétiens et de toutes les minorités ( bientôt, ces pays arabo-musulmans seront sont 100%  entre eux) Mais nous, nous recevons les arabo-musulmans  crasseux, hirsutes , analphabètes , malades et n’ayant aucune formation ni éducation ni savoir vivre en communauté autre que la leur. 

                          L’Aide médicale d’Etat ( AME) de 818 millions d’euros, 80 % de cette somme est dispensée pour les Arabo-Musulmans. Il faut voir de ses propres yeux les « Urgences des hôpitaux » qui sont pris pour des cabinets médicaux ou les arabo-omusulmans viennent en familles. pour se faire soigner gratuitement tout en exigeant des médicaments. Il faut aller voir les « Urgences » à partir de 21 heures pour avoir le coeur net. 

                           Ces arabo-musulmans parlent de démocratie, des droits de l’homme, du respect de l’individu , de multiculturalisme etc mais seulement sur le sol Occidental , mais chez eux , ils se fichent de tout cela et maltraitent les minorités qui deviennent des proies faciles. 

                          Comment peut-on, penser un seul instant que des gens qui peuvent massacrer, découper , brûler , incendier, déposer des bombes dans des écoles, maternelles, hôpitaux , marchés etc, contre leurs propres frères en religion puissent avoir un comportement civil et humain avec des non arabo-musulmans ? 

                          Ce sont ces arabo-musulmans qui viennent chez nous et qui demandent plus d’aides , de logements , de soins etc tous les besoins qu’ils n’ont pas chez eux. 

                          Avant de venir en France , ils sont bien informer et bien conseiller par les nombreuses associations communautaristes. subventionnées par le contribuable Français.

                          Quant au prêcheur islamique Tariq Ramadan sans fierté ni honneur, il se promène chez nous pour parler de l’islam et de sa compatibilté avec la démocratie. Dommage qu’il ne donne pas d’exemples de pays arabo-musulmans démocrates. Pourtant ils sont 57 pays , le prêcheur islamique avec un passeport Suisse à l’embarras du choix 

                           Ni la France ni la Suisse n’ont besoin de lui pour cela. Et un Arabo-musulman n’a aucune qualification. Comme le dit le dicton , « on juge un fruit à son arbre . Quel est l’arbre du prêcheur arabo-musulman Tariq Ramadan ? 

                          Le Frère du fondateur de la confrérie des » Frères musulmans " Gamal Al-Banna à bien reconnu que l’islam à 4 siècles de retard. 









                          • Hervé Hum Hervé Hum 20 avril 2014 00:04

                            Jonas, les peuples arabos musulmans ne sont ni meilleur ni pire que les autres, par contre, leurs élites politiques et religieuses se servent des armes et moyens dont ils disposent en fonction du rapport de forces avec les élites des autres nations.


                          • Hervé Hum Hervé Hum 18 avril 2014 23:49

                            Voilà un type d’article qui à pour but de convaincre les convaincus.

                            Il me semble que l’immigration et donc l’émigration de masse, si on exclu la guerre, ont pour cause la pression économique exercé par le modèle économique. On peut aisément supposer que si c’était l’inverse, soit que l’immigration et l’émigration exercent la pression sur le modèle économique, celui ci se chargerait de résoudre le problème au lieu de l’accroitre. Comment ? En orientant l’économie de manière à doter tous les pays, les moyens de subvenir au développement social de ses concitoyens.

                             Une vraie mondialisation consiste à éradiquer l’immigration forcé par la main de l’homme.
                            Si votre véritable souhait est d’éradiquer l’immigration non voulue, alors, cessez de désigner les victimes ou alors il faudra bien conclure que votre véritable souhait est de voir le triomphe de la mondialisation dites ultra libérale et l’immigration un épouvantail, autrement dit un leurre pour les idiots.


                            • César Castique César Castique 19 avril 2014 10:22

                              « En orientant l’économie de manière à doter tous les pays, les moyens de subvenir au développement social de ses concitoyens. »


                              C’est ce qui a été tenté au Portugal, en Espagne, en Grèce et en Italie du Sud où le problème est au premier rang des préoccupations depuis cent ans. 

                              Vous avez vu le résultat. Si vous croyiez que c’est  facile, je vous invite à méditer ces exemples. 

                              En ne perdant pas de vue, par exemple, que  les capacités de production d’électricité de l’Afrique entière ne dépassent pas celles de la République fédérale d’Allemagne (13 fois moins peuplée), et qu’abstraction faite de l’Egypte et de l’Afrique du Sud, le reste de l’Afrique produit l’équivalent de la Belgique, de la Suisse et de l’Autriche cumulées (50 fois moins peuplées).

                              Un autre aspect du problème, c’est qu’un immigré, même mal payé ici, peut envoyer chaque mois de quoi faire vivre un grand nombre de personnes dans l’un des nombreux (une quinzaine rien que pour les francophones) d’Afrique noire où le revenu mensuel moyen est inférieur à 75 euros.

                            • César Castique César Castique 19 avril 2014 10:39

                              COMPLEMENT


                              « ...dans l’un des nombreux pays (une quinzaine rien que pour les francophones)... »

                            • Hervé Hum Hervé Hum 19 avril 2014 23:27

                              Cesar Castique,

                              Je ne vois pas ce qu’on a essayé avec les pays que vous citez, dans la mesure où c’est le même système économique qui sévit partout !


                            • César Castique César Castique 20 avril 2014 00:32

                              « Je ne vois pas ce qu’on a essayé avec les pays que vous citez... »


                              Bon, ben tant pis...¨

                              « ...dans la mesure où c’est le même système économique qui sévit partout ! »

                              Parce que vous croyez que c’est le système économique qui explique tout ? Le dynamisme des uns et l’apathie des autres, la proactivité des uns et le fatalisme des autres, les prédispositions des uns et l’héritage des autres, alors vous vous référez à un système qui n’est pas celui à partir duquel je tente de comprendre le monde...



                            • Hervé Hum Hervé Hum 20 avril 2014 08:53

                              Cesar Castique

                              Parce que vous croyez que c’est le système économique qui explique tout ? Le dynamisme des uns et l’apathie des autres, la proactivité des uns et le fatalisme des autres, les prédispositions des uns et l’héritage des autres,

                              Je suis totalement d’accord avec ce que vous écrivez !

                              Le système économique est la conséquence d’un mode de pensée issu de notre conscience du monde. Sauf que cette conscience a évolué de par notre connaissance de notre monde et ce de manière irrémédiable (sauf par la destruction). Que le système économique ne correspond plus, pas, à cette évolution, élévation de la conscience. Nous avons aujourd’hui une pleine connaissance/conscience de notre environnement, soit, la Terre.

                              Ici, j’ai mis en avant le système économique, mais il est évident que c’est bien sur la dichotomie entre le système économique et la conscience humaine qu’il convient de stigmatiser. La mondialisation renvoi à l’unicité de la Terre et donc de ses richesses, de telle sorte que la propriété, division de ces mêmes richesses, devient contraire à la conscience et à l’intérêt de la population mondiale humaine et des autres espèces vivantes. Mais il est clair que la minorité privilégié par le jeu actuel ou plutôt passéiste n’entendent pas perdre leur avantages acquis. La mondialisation vue par la ploutocratie mondiale n’est pas un progressisme, mais un régréssisme mortifère, puisqu’il vise à revenir au système féodal du moyen âge ! Change de terrain de jeu n’est pas changer de jeu et donc les règles du jeu.

                              Mais je ne faisait que réagir à l’article et non écrire un article.


                            • Jonas 19 avril 2014 09:44

                              @ Hervé Hum.

                              Vos notions d’économie, relèvent du bac à sable. Il faut demander à l’Algérie avec 200 milliards de dollars de réserves de change de donner du travail, des logements décents, des hôpitaux convenables à ses habitants . Avec 600 milliards de dollars depuis qu’il est au pouvoir Boutéflika , n’a pas réussi 
                              à répartir la richesse du pays entre ses habitants afin qu’ils restent dans leur pays ce qui évitera un certain nombre d’immigrés.

                              C’est la mondialisation qui fait vivre les pays arabo-musulmans en exportant 97% de leurs hydrocarbures, sans cela qu’exporteraient-ils ? Et même avec cette manne divine , ils n’arrivent pas à maintenir leurs compatriotes dans leur pays. Au point ou « immigré » est synonyme d’arabo-musulman.

                              Le pays de Boutéflika non seulement il s’accapare de la richesse sans la répartir mais en plus c’est un pays ou il faut encore aller chercher l’eau potable à dos de mulet. C’est peut-être la mondialisation. C’est aussi la mondialisation qui fait que la Chine devient le premier partenaire en BTP de ce pays alors que le chômage non officiel dépasse les 25 % . 

                              Dans votre esprit , la répartition de la richesse n’incombe que les pays occidentaux, alors que ce sont les pays occidentaux qui dépensent + de 50% de leur budget en prestations sociales. Ce qui n’existe dans aucun pays arabo-musulman. La preuve, même Boutéflika vient se faire soigner gracieusement au Val-de-Grâce. 

                              « Val-de Grâce pour tous ! » criaient les immigrés algériens devant les fenêtres de leur président hospitalisait en France. 

                              Que font les pays arabes de leur richesse acquise seulement grâce aux hydrocarbures pour soulager la pauvreté de leurs frères en religion ? 

                              Est-ce que ces pays arabes donnent-ils les moyens à leurs frères en religion à subvenir à leurs besoins, et repartissent-ils équitablement dans un esprit fraternel tant d’argent ? Et il ne s’agit pas de les forcer d’aider les autres pays non arabes mais seulement ceux avec qui, ils partagent la même religion. Sur 193 pays de l’ONU, 22 sont arabes soit 11,3 %. représentant 400 millions. 

                              Imaginez un peu que les pays suivants aident leurs frères et répartissent comme vous le souhaitez , fraternellement leur richesse ?

                              -Arabie Saoudite : 500 milliards de $
                              -Abu Dhabi : 860 milliards de $
                              -Koweït : 200 milliards de $
                              -Emirats du Golfe : 1100 milliards de $ soit 2660 milliards de $ ( je n’ai pas pris en compte l’Algérie et la Libye ) 

                              La Chine avec 1350 millions ’habitants dispose d’ un peu plus de 3000 milliards de $, les pays arabes eux ont 2660 milliards de $ pour environ 400 millions d’Arabes uniquement.

                              Si les pays arabes suivent votre idée , ils soulageraient et sortiraient de la pauvreté 400 millions de leurs frères et uniquement leurs frères.

                              Et je ne mentionne pas la richesse personnelle des princes arabes comme Abdallah ibn Abdelaziz ( Arabie saoudite) avec 12,6 milliards de $- Khalifa ibn Zaïd al Nahiyan ( Emirats arabes unis ) 10, 5 milliards de $ etc. 

                              Ce sont les pays Occidentaux , malgré la crise qui aident le plus les pays arabes et musulmans pauvres et non leurs frères en religion. Le Pakistan, a reconnu que sans les pays occidentaux aucune aide importante ne vient des pays arabo-musulmans. 

                              Et c’est Zuckerberg , le patron de Facebook qui devient l’Américain le plus généreux de 2013 et non un arabo-musulman (http://www.challenges.fr/lexique/p dg.html)

                              Si les immigrés arabo-musulmans sont des victimes , ils sont avant tout les victimes de leurs gouvernants corrompus , totalitaires , qui n’assistent ni pécuniairement ni matériellement leurs frères. Les pays arabes riches 
                               préfèrent amasser des sommes fabuleuses au lieu de pratiquer la générosité . comme le mentionne un des 5 piliers de l’islam, « La zakat »

                              En Occident lorsque les choses ne vont pas ,comme aujourd’hui , on rend responsables nos gouvernements avec juste raison. Dans les pays arabo-musulmans , on désigne un bouc émissaire. 




                               

                              • Hervé Hum Hervé Hum 19 avril 2014 23:06

                                Bonsoir Jonas,

                                Relisez mon commentaire, j’écris bien que la condition est de penser l’économie dans le sens inverse d’aujourd’hui, or, ce que vous témoignez correspond au modèle actuel.

                                En fait, Jonas, tout ce qui provient de la nature est par essence gratuit, seul coûte le travail humain. Toutes ces fortunes sont construites sur du vol et du vent, de telle sorte qu’on peut changer les rapports de force à tout moment.

                                Changer un monde pensé sous le joug de la propriété (celle ci est toujours privé), permettant et favorisant l’irresponsabilité, par un monde pensé sur la responsabilité individuelle et collective, abolissant la propriété.

                                Mais qu’est ce que la responsabilité ?

                                La capacité de répondre de ses droits et devoirs envers autrui.


                              • philouie 20 avril 2014 09:14

                                on voit, en plus que bien souvent, ce sont les peuples qui sont lancé en première ligne pour conquérir le territoire qui contient les ressources.
                                le peuple donne sa vie, on cultive chez lui un esprit de haine. Mais au final, ce n’est pas lui qui profite.


                              • Jonas 20 avril 2014 11:16

                                 @Hervé Hum.


                                Avec déférence, je constate que vous êtes un adepte d’Utopia de Thomas More. Moi , je me contente de regarder le monde tel qu’il est et non tel que je voudrais qu’il soit. Cela dépasse mes forces et mes capacités intellectuelles. 

                                La nature ou la divinité a doté les pays arabes de ressources en pétrole, gaz,territoires et de populations nombreuses sans que les dirigeants de ces pays ne les utilisent pour aider leur peuple afin de les sortir de la misère de l’obscurantisme , du fanatisme religieux et de l’archaïsme. 

                                Je n’ai pas besoin de vous demander, de prendre deux minutes de votre temps pour parcourir une mappemonde pour constater que la majorité des conflits , civils tribaux, claniques, religieux, ethniques ainsi que , des attentats, des exactions, des exécutions d’innocents sans distinction de femmes et d’enfants viennent des 57 pays arabo-musulmans. Je dis bien la majorité. 
                                 
                                Je ne pense pas ces pays se distinguent par leur génie créateur et inventif dans leur pays ni dans les pays où ils ont immigré. Il est inutile de vous citer les nombreux attentats à New York-Boston-Londres-Paris-Madrid-Bombay, New Delhi, pour ne parler que de ces pays qui ne sont ni Arabes ni musulmans. 

                                Vous dites avec juste raison, qu’il ne faut pas incriminer les peuples arabes mais leurs élites. Ce qui est vrai , mais ces élites sont issus du sein de leur peuple, ils ne viennent pas de Jupiter ni de Mars. Depuis les indépendances , quels que soient les gouvernants , les peuples sont maintenus dans l’ignorance, l’analphabétisme , la haine et le ressentiment avec une acceptation et une résignation qui sont dictées par la religion. 

                                Dans le monde arabo-musulman , il n’y a aucune séparation entre le spirituel et le temporel. Din wa Dawla ( religion et Etat ou loi)  

                                Le grand problème du monde arabo-musulman vient de l’éducation et du manque du savoir et de la diffusion de celui-ci dans les couches sociales. Dans ces pays on construit davantage de mosquées que d’écoles. 

                                Pour les arabo-musulmans , tous les savoirs, toute la science , toutes les avancées sont contenus dans le Coran. Donc il suffit d’apprendre par coeur quelques sourates et la lumière jaillit et tout les problèmes sont résolus. 

                                Je pense que pour bien comprendre le monde arabo-musulman et plus particulièrement le monde arabe, il faut y avoir étudié son histoire , sa religion , sa civilisation, parler la langue y avoir vécu et étudier. Sans être frappé du « syndrome de Stockholm » très courant chez beaucoup de ceux qui prétendent connaître ce monde, leur science s’est brisée sur le mal nommé « printemps arabes ». Ils sont aveugles et ne le savent pas. 

                                Juste 3 exemples pour vous démontrer l’arriération du monde arabe. Bien sur qu’il existe des femmes et des hommes éclairés et qui n’ont rien , absolument rien à envier aux femmes et hommes de l’Occident. Bien sûr , qu’il existe , des femmes et des hommes démocrates, bien sûr qu’il existe des femmes et des hommes laïcs. Mais ils sont à titre individuel et surtout minoritaires. 

                                1) La Norvège à découvert le pétrole off-short au moment de l’indépendance de l’Algérie en 1962 ( découvertes faites par la France). Aujourd’hui la Norvège est un des pays le plus riche du monde et sa population a un PIB + de 10 fois supérieur à celui de l’Algérie . Pourquoi ?

                                2) L’inde , pays ultra religieux , lui aussi a été colonisé , avec une population nombreuse et une centaine de langues , mais démocratique. Arrive à faire partie des pays émergents ( BRICS) avec une élite performante dans tous les domaines. Aujourd’hui ce pays , malgré beaucoup d’imperfections et notamment la corruption, devance le monde arabe dans les sciences, informatique , high-teck et  par ses universités. Pourquoi ? 

                                3) La Chine , ce pays communiste à l« économie capitaliste, lui aussi a connu , l’occupation , beaucoup d’iniquités dues aux pays occidentaux . Aujourd’hui ce pays est le moteur mondiale de la croissance , non sans injustice et de graves précarités., tout le monde ne bénéficie pas de la croissance , mais plus de 300 millions de personnes sont sortis de la misère. 

                                Or les pays arabes ne brillent nulle part , dans aucun domaine, dans aucune discipline. La raison se trouve chez eux et chez leur élites. Qui contrairement aux Indiens et aux Chinois bien que corrompus ont le sens de l’Etat et du bien de leur pays. Les élites arabes , sont plus fidèles à leurs tribus, clans , familles , ethnies qu’à leur pays. La notion de pays ne sert que pour se maintenir au pouvoir. 

                                Sans la mondialisation, que deviendraient les pays arabo-musulmans ? Quel , invention, quelle recherche , quelle découverte dont ils peuvent se vanter ? C’est bien en exportant leurs hydrocarbures qu’ils réussissent à exister parmi les nations. 

                                 Le ministre Chinois de la science et de la technologie résume tout en une phrase. . » Pour les hydrocarbures , il faut s’adresser aux arabes". Donc pour le reste, ils ne valent rien. 






                              • Hervé Hum Hervé Hum 20 avril 2014 13:35

                                Jonas, je ne suis adepte de personne en particulier, sinon à quoi me servirait ma devise « chacun doit être son dernier maître et son premier disciple »

                                Non, ce que j’écris, je suis convaincu que cela va arriver très vite maintenant. En fait, il faut juste laisser travailler les ploutocrates et autres technocrates à leur service tel Hollande et cie. Je m’en expliquerai sûrement dans un article.

                                Reste que les peuples se ressemble presque tous, ils demandent presque tous la même chose, la sécurité et les moyens de vivre. Simplement, l’histoire de ’humanité à commencé et s’est développé à travers l’esprit de colonisation et celle ci était faites pour les prédateurs. Sauf que le temps de la colonisation étant terminé, le temps des prédateurs se termine avec. Commence le temps des bergers, c’est à dire, de ceux qui sont animés par l’esprit de gestion, préservation et de responsabilisation.

                                Ceci n’est pas une utopie, c’est la réalité qui est en train d’émerger. L’utopie, consiste à croire que l’esprit de prédation puisse survivre à la fin de la colonisation de la Terre entre les humains. C’est ce que croient ceux qui continuent encore pour un temps à gouverner et contrôler l’économie, sauf qu’ils ne font que scier la branche sur laquelle ils sont assis, j’ai nommé le nationalisme et l’internationalisme. Là aussi, il faut un article pour en faire la démonstration.


                              • zion_train zion_train 20 avril 2014 15:54

                                Tout à fait d’accord.


                              • franc 19 avril 2014 17:10

                                Edgar Morin se plaint parfois qu’il est traité de nul en tant que penseur ,je pense que c’est mérité .Quelle est son apport à la pensée ?


                                Si ce n’est un prechi prêcha droit de l’hommiste de n’importe quel
                                 bobo capitaliste mondialiste 

                                Morin est le type m^me du nihilisme postmoderne .

                                • Jonas 20 avril 2014 13:40

                                  @ Hervé Hume.


                                  La mondialisation existe, on peut-être pour ou contre , cela ne change rien à l’affaire En revanche il faut savoir l ’ accompagner dans un mélange de Keynes et Schumpeter. Mais c’est un autre sujet. 

                                  Mais je souhaiterais avoir votre avis sur cet extrait : 

                                   (…) 

                                  « Poussée par des besoin de débouchées toujours nouveaux, la bourgeoisie envahit le globe entier. Il lui faut s’implanter partout, exploiter partout, établir partout des relations.

                                  Par l’exploitation du marché mondial, la bourgeoisie donne un caractère cosmopolite à la production et à la consommation de tous les pays. Au désespoir des réactionnaires, elle a enlevé à l’industrie sa base nationale. Les vieilles industries nationales ont été détruites et le sont encore chaque jour. Elles sont supplantées par des nouvelles industries , dont l’adoption devient une question de vie ou de mort pour toutes les nations civilisées, industries qui n’emploient plus des matières premières indigènes, mais des matières premières venues des régions les plus lointaines, et dont les produit se consomment non seulement dans le pays même, mais dans toutes les parties du globe. 

                                  A la place des anciens besoins,satisfaits par des produits nationaux, naissent des besoins nouveaux,réclamant pour leur satisfaction les produits des contrées et des climats les plus lointains. A la place de l’ancien isolement des provinces et des nations se suffisant à elles-mêmes se développent des relations universelles, une interdépendance universelle des nations. Et ce qui est vrai de la production matérielle ne l’est pas moins des productions de l’esprit. Les oeuvres intellectuelles d’une nation deviennent la propriété commune de toutes. 

                                  L’étroitesse et l’exclusivisme nationaux deviennent de jour en jour plus impossibles ; et de la multiplicité des littératures nationales et locales naît une littérature universelle ».( …) ( Marx/Engels. Manifeste du Parti Communiste. ed. Sociales 1966, p, 35 et 36. 

                                  Ps : J’espère, Hervé Hume, que vous n’êtes pas opposé à la mondialisation de la littérature et que vous, vous joignez à moi pour rendre un hommage  à l’immense écrivain colombien Gabriel Garcia Marquez. L’art comme la littérature appartiennent à tous les Hommes ( genre humain) et n’ont pas de frontières. 
                                  Salut à vous.



                                  • Hervé Hum Hervé Hum 20 avril 2014 18:02

                                    Jonas, la mondialisation est un fait, non plus une hypothèse depuis la fin de la seconde guerre mondiale pour le moins. Alors, on ne peut être que d’accord avec cet extrait, fruit d’une analyse froide, trop froide, ce qui explique en partie l’échec du communisme.

                                    En effet, en s’aliénant la religion, le communisme de Marx et Engels, s’est aliéné une partie de ce peuple pour qui il avait fait son manifeste. Alors même que le message christique est fondé sur le partage. Mais c’est un autre sujet !

                                    Reste que la mondialisation n’est pas la suppression des nations ni des peuples, mais simplement la dernière « couche sédimentaire » de la construction de la civilisation humaine.
                                     
                                    Mais je me répète, le système économique actuel ne peut survivre à l’intégration de la dimension planétaire de la civilisation humaine. Soit l’esprit bourgeois, qui est le même que l’esprit nobiliaire, accepte la fin de leur suprématie et la mondialisation passera, soit ils s’y refusent et alors il y a risque d’effondrement quasi total, avec retour à un moyen âge civilisationnel.

                                    Car il ne s’agit pas de détruire cet esprit bourgeois, mais de le faire descendre d’un niveau d’énergie, car la mondialisation est un niveau d’énergie supérieur que la bourgeoisie ne peut pas, de par sa nature même, assumer et supporter. Tout comme d’une certaine manière le système monarchique ne pouvait pas résister à la bourgeoisie, tout simplement car ils évoluent dans une pensée éthique inverse l’une à l’autre.

                                    Pour comprendre, mais là aussi il me faudrait le développer à travers un article, il suffit de regarder la polarité suivante.

                                    Le système monarchique à construit sa légitimité sur le principe de la domination du devoir sur le droit. Autrement dit, le devoir donne pouvoir sur le droit. Ici, car le devoir est détenu par celui qui à la charge de défendre le peuple.

                                    La bourgeoisie elle, à inversé le rapport. Chez elle, c’est le droit qui domine et donne pouvoir sur le devoir. Autrement dit, le devoir doit être au service du droit, incarné par la démocratie, pour qui ce n’est pas l’usage de la force qui donne la légitimité, mais celle du nombre.

                                    Toutefois, les deux sont d’accord sur un point essentiel et qui fait que le système économique est le même pour l’un comme pour l’autre, c’est la propriété avec le principe de la transmission héréditaire de cette propriété.

                                    A partir de là, les solutions commencent à devenir évidentes. Mais il manques certains éléments fondamentaux pour bien définir un nouveau paradigme social économique.

                                    Notamment au niveau de la monnaie, qui si celle ci fut bien analysé par Marx, celui ci n’est pas allé au bout de son raisonnement, grévant en partie son travail. Mais pouvait il le voir de son temps ?

                                    Donc, bien évidemment que la culture est universelle, mais elle est aussi locale, une infinité de localité d’où émerge l’universalité. Si un arbre commence par puiser ses nutriment dans la couche la plus superficielle (mondialité), elle va, en grandissant, aller puiser toujours plus profond dans la terre. Pour un être humain c’est la même chose, en granidssant, l’enfant découvre ce qui fait son être et quelle culture le nourrit le plus. En matière de culture, la richesse vient de la diversité, non de l’uniformité. Et qui détruit la diversité ? Certainement pas la mondialisation, mais le système de prédation de la culture et de l’environnement du capitalisme. Cette prédation repose sur le nationalisme et l’internationalisme, la mondialisation ne peut que la stopper. En effet, on ne peut prétendre faire un monde de paix militaire par la guerre économique, car les deux sont historiquement liés. En d’autres termes, la paix militaire ne peut se faire et surtout durer qu’en faisant la paix économique, soit par la coopération, fondé sur le partage des richesses naturelles et du travail ! Car ne me demandez pas d’aller travailler pour permettre à mon voisin de ne pas travailler. Seulement au lieu de penser à toujours travailler plus, commencer à penser la croissance économique comme le rapport entre productivité et réduction du temps de travail pour tous...


                                  • smilodon smilodon 20 avril 2014 14:43

                                    @ l’auteur : Il est bien votre article. Je n’ose rien y ajouter, je ne suis pas à la hauteur !... J’ai adoré votre texte, et si je reconnais ne pas être capable d’écrire aussi bien, je me suis fait un plaisir de « lecteur » !...Merci à vous. Adishatz.Que plus de la moitié des « lecteurs » y opposent leur « véto », je le comprends moins..... Sauf à admettre que la « vérité » ne soit que l’apanage de quelques uns !.... Et la « bienpensance » télévisée ou écrite, la seule religion « républicaine » acceptable par nos esprits dilués par 40 ans de « lobotomie » !....Adishatz.


                                    • smilodon smilodon 20 avril 2014 15:48

                                      C’est beau, la « mixité » vue par la télé !... Moins en vrai, mais « en vrai » ça intéresse« pas la téloche !... La »télé« c’est que du »ciné«  !... Sauf sur »arte« , j’admets... Faut vite faire venir 50 millions de roms, algériens, marocains, syriens, nigérians, et 50 millions d’autres de centre-africains, tunisiens, et de partout dans le monde, pouvu qu’ils soient »bronzés« et
                                      surtout, musulmans !.. Faut vite, très vite virer ceux qui était là avant tout le monde, depuis 1500 ou 2000 ans !... Vite !.... Le changement, c’est maintenant !.. Et »en-bas" surtout !.... Vite !....Adishatz.


                                      • Prudence Gayant Prudence Gayant 20 avril 2014 15:52

                                        smilodon

                                        ceux qui étaient là avant tout le monde ?
                                        Vous êtes ridicule ! les smilodon sont morts depuis bien plus longtemps !!!!

                                      • zion_train zion_train 20 avril 2014 15:51

                                        ce qui unit ces deux cest la haine des juifs libres, la haine d’Israel

                                        Israel qui senvole, qui reussit et qui les laisse dans leur merde ces branleurs
                                        la destruction, les guerres civiles en arabie , les massacres
                                        voila ce dont ils sont capables

                                        le reste cest de la branlette

                                        Aleez Morin encore un effort et tu rejoindras bientot Essel dans la poubelle de l’histoire des juifs honteux
                                        Tarik, toi, tu as Sissi aux fesses
                                        prends garde à toi

                                        From Zion
                                        With Love



                                        • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 20 avril 2014 17:21

                                          Le vrai danger vient de Tariq Ramadan qui veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes...Tariq Ramadan aura sa place chez nous et en Europe quand il en respectera le caractère laïc mais le problème c’ est qu’ il avance masqué et qu’ il tient un double discours : cool et ouvert avec les occidentaux et intégriste dès qu’ il est dans un pays musulman.

                                          Les manipulateurs comme lui sont vraiment dangereux mais ne peuvent tromper que les imbéciles. Malheureusement pour Tariq, tout son talent de tergirverseur et de manipulateur, et de faux-traducteur ne peuvent pas changer les sourates très explicites du Coran écrites noir sur blanc qui font de cette religion une des plus rétrogrades et plus inamovibles qui soient...Ramadan est un prestidigitateur qui voudrait nous faire croire que le moyen-âge de la pensée humaine, c’ est notre futur !!!
                                          Les chrétiens, eux-aussi,ont eu leur inquisition et leurs Savonaroles mais ont quand même fini par les brûler....La chrétienté a encore sans doute 2 siècles de retard mais pas 1200 ans !!! C’ est là qu’ est la différence : les 3 grandes religions sont toutes 3 rétrogrades mais ne sont pas toutes au même niveau de nocivité...
                                          Je précise avant de me faire taper dessus que je suis un européen laïc et non-croyant....ce qui veut dire que pour un musulman fidèle et convaincu comme Ramadan je suis moins qu’ un chien !

                                          • Jonas 20 avril 2014 18:43

                                            @Hervé Hume.

                                            Non seulement vous vivez dans une bulle avec votre utopie, mais en plus , vous vous prenez pour le Paco Rabanne de la mondialisation. Vous savez ce voyant extra-lucide et grand parfumeur devant l’Eternel, qui avait annoncé la fin du monde en l’an 2000. 

                                               « Non ce que j’écris , je suis convaincu que cela va arriver très vite maintenant ». Ecrivez-vous ! . Il ne manque a votre prédiction que la date et l’heure. 

                                            Je vous prendrez au sérieux si avant , vous commencez par le Continent Africain qui après la première colonisation , une seconde colonisation s’ accompli dans un silence assourdissant.

                                             Selon un rapport de la Banque mondiale , l’Afrique subit une véritable ruée mondiale de ses terres agricoles. 
                                            Pas un seul pays occidental ne fait partie de la meute des prédateurs comme vous dites. Pas un seul !. 

                                            - Zimbabwé : C’est la chine qui investit et s’accapare des centaines de milliers d’hectares.
                                            -Mozambique : Toujours la Chine
                                            -Madagascar : Corée du sud- Inde
                                            -Tanzanie : Arabie saoudite- Chine - Koweït
                                            -Sénégal : Arabie saoudite - Koweït
                                            - Maroc : Emirats arabes unis -Koweït
                                            -Erythrée : Emirats arabes unis
                                            -Ouganda : Arabie saoudite -Chine- Egypte et Koweït
                                            -Cameroun : Chine 
                                            -Libéria : Libye etc. 
                                            Vous voyez que pour lutter contre la mondialisation, il faut d’abord appeler ses pays qui s’arrachent des terres arables africaines a y renoncer. afin de permettre aux pauvres paysans de ces pays de pouvoir cultiver leurs terres et à leurs dirigeants de ne pas vendre leur pays pour amasser de l’argent et le placer dans des banques un peu partout dans le monde. 

                                            Ce sont des organisations chrétiennes , qui défendent et se battent pour sauver des milliers de familles en Afrique. Voyez au Mali comme en Centrafrique où des musulmans sont exécutés, lynchés et brûlés sans que les pays Arabo-musulmans ne viennent à leur aide ni de prononcer une quelconque compassion. 

                                            Ce sont des organisations chrétiennes qui volent au secours des pays Africains qui sont frappés d’EBOLA. et d’autres maladies.



                                            • Hervé Hum Hervé Hum 21 avril 2014 10:43

                                              Jonas, je ne fais pas de la politique politicienne car de là où je suis cela n’a aucun sens.

                                              Cela dit, vous dans votre énumération, à priori vous aimez beaucoup les énumérations, vous oubliez de citer les pays occidentaux ! En effet, comment croyez vous que l’Euro se maintienne ? En acceptant de vendre les biens mobiliers et immobiliers de ces pays, dont la France fait partie. Parce que, arrêter la machine, s’est faire le choix de voir s’effondrer l’Euro et le dollar avec. Voilà bien pourquoi les privatisations ne peuvent que continuer, pour soutenir la monnaie. Mais tout cela n’a d’importance que pour relever l’étau dans lequel est plongé le système et la nécessité de le réformer.

                                              Car au final, la monnaie, la propriété, reposent sur la seule maîtrise de la force, et non sur un bout de papier ! Donc, si le pouvoir change de main, la monnaie peut changer de valeur et la propriété de nature. Et oui, le monde n’est pas figé dans le marbre car sinon il n’y aurait plus de vie. Le système actuel est arrivé en fin de vie., mais se refuse à mourir comme certains vieillards.

                                              Alors, est ce que je vis dans une bulle utopique ? De votre point de vue, mais pas du mien. Et si l’avenir proche vous donne raison, je n’échouerai que si je renonce d’essayer, pas de m’être trompé. Mais avant cela, avoir tous les atouts en mains.
                                               


                                            • Hervé Hum Hervé Hum 21 avril 2014 11:07

                                              e vous prendrez au sérieux si avant , vous commencez par le Continent Africain qui après la première colonisation , une seconde colonisation s’ accompli dans un silence assourdissant.

                                              Non, ce dont vous parlez n’est pas la seconde, mais la troisième vague colonisatrice de l’Afrique. En effet, cette colonisation fait suite à la néo colonisation d’après guerre.

                                              Et comme dit plus haut, cette colonisation est à l’oeuvre partout, elle est mondiale et voilà bien pourquoi les pays se mettent à faire marcher la planche à billet.... Acheter les biens mobliers et immobiliers avec de l’"argent de monopoly et espérer ensuite faire respecter la valeur de ces achats par la menace de la force des armes. Avec quel argent la Chine et les pays du golfe achètent ils ces terres ? Je parierai que c’est avec des dollars et de l’euro !


                                            • franc 20 avril 2014 20:23

                                              L’extrait du Manifeste du parti communiste cité par Jonas dit que la bourgeoisie a fait un grand pas pour la mondialisation des échanges économiques et culturelles ,mais ce que ne dit pas Jonas c’est que à côté et en plus de cet extrait dans le manifeste du parti communiste ,Marx et Engel disent que la mondialisation bourgeoise se fait de manière négative pour ne pas dire exécrable en détruisant tout ce qui a de valeur et de noblesse dans l’ancien régime en plus de l’exploitation et l’aliénation nouvelle créées par l ’économie bourgeoisie dans un immoralisme et amoralisme créant partout misères, guerres et malheurs.

                                              Marx donc n’est pas contre la mondialisation en tant que telle mais contre la mondialsation bourgeoise capitaliste ;d’autre part sa conception de mondialisation ne détruit pas les peuples et les nations ni leurs cultures spécifiques du moins dans l’état actuel du développement d el’humanité contrairement au mondialisme bourgeois,sa mondialisation est un internationalisme qui prend en compte et respecte encore le p^rincipe des nations ,car dit -il si le prolétariat peut et doit prendre le pouvoir nécessairement c’est dans le cadre d’une nation ,en ce sens le prolétariat est et reste national nen tant que pourvoir politique ;l’Etat- nation est encore nécessaire dansl’état actuel des choses dans le cours d ela mondialisation ,tout comme l’Etat est encore nécessaire dans le cours de l’histoire pour la conduite politique vers l’idéal anarchiste ;

                                              c’est là la différence entre anarchiste et marxiste ,les marxistes et les anarchistes ont le m^me idéal qui est la société anarchiste ;les anarchistes veulent abolir tout de suite l’Etat pour établir tout de suite la société anarchiste ,les marxistes pensentque ce n’est pas réaliste ,queles hommes n’ont pas encore atteint un niveau d e developpement pour se passer de l’Etat,les hommes sont encore trop près de le l’état animal et la sociéta anarchistes qui en dériverait serait plus près de la société sauvage avec loi d ela la jungle plutôt qu’une société anarchiste d’une humanité consciente et pacisfiste ;l’Etat marxiste est là pour accompagner le progrès humain afin de pouvoir instituer dans l’ordre la société anarchiste future

                                               

                                              il en est de m^me pour la mondialisation que pour l’anarchisme ,l’etat nation est encore nécessaire pour aller vers une mondialisation heureuse 


                                              • Hervé Hum Hervé Hum 21 avril 2014 10:59

                                                Franc, le problème avec Marx, c’est qu’il pense la société du XIXème siècle, et non celle d’aujourd’hui !

                                                Le prolétariat est minoritaire en nombre dans les pays occidentaux et dans les autres, il est mineur en terme de conscience et action politique. En fait, le prolétariat ne représente plus une force capable de faire changer la société, pour cela, seule la classe dite moyenne le peut, car elle représente et le nombre et la capacité à changer les règles du jeu. Sauf qu’au temps de Marx, cette classe était naissante et non pas adulte comme aujourd’hui.

                                                Donc, l’analyse de Marx, même si elle reste valide pour beaucoup sur le fond, est dépassé sur la forme.


                                              • robert 20 avril 2014 21:07

                                                et toujours les même .... qui viennent commenter après


                                                • Jonas 21 avril 2014 18:14


                                                  @Cher Hervé Hume. 

                                                  J’ai cité Marx , pour expliquer que pour son temps , il a été un très grand photographe et observateur des problèmes de l’exploitation de la classe ouvrière de son époque. Et il voyait déjà la mondialisation pointée. Même s’il est dépassé aujourd’hui , il reste néanmoins une caisse à outils indispensable pour n’analyser certaines situations. Ce que vous précisez d’une autre manière. 

                                                  La classe ouvrière n’est plus, faute des grandes cathédrales , comme les chantiers navals, Boulogne -Billancourt, les hauts-fourneaux, les mines etc qui absorbaient des centaines de milliers de personnes non qualifiées et non formées. 

                                                  Aujourd’hui la réussite des pays comme les nôtres sont irrémédiablement condamnés à l’innovation et la recherche de produits nouveaux. ( Schumpeter) 

                                                  Les pays émergents et c’est tant mieux, je suis heureux pour eux, aspirent aussi à vivre leurs « Trente glorieuse »et rien ne peut les empêcher.
                                                  Vous qui êtes un humaniste vous devriez être ravi , que des millions de femmes et d’hommes d’anciens pays colonisés est dominés sortent de leur pauvreté. Et pour certains d’entre eux se battent admirablement pour y arriver. 

                                                  Nous ne pouvons plus fabriquer des T-shirts ou des casseroles comme autrefois la main-d’oeuvre et les cotisations sociales ne le permettent pas. 

                                                  L’Union européenne , c’est 7 % de la population mondiale, 25 % du PIB mondial 50 % des dépenses sociales. Et il faut ajouter 100% de démocratie. 

                                                  En Chine le pouvoir peut prendre une décision , le matin et elle exécutée l’après-midi. Pas d’opinion publique , on peut le déplorer mais c’est ainsi. Vous pouvez écrire toutes les dissertations que vous voudrez, c’est comme cela dans certains pays. 


                                                  Lorsque la Chine achète un avion européen, un seul avion, il faut qu’elle vende en contrepartie 30 millions de T.shirts. Il faut accepter la mondialisation, régulée et respectueuse des règles et des lois internationales. Et non pas pleurnicher sur le passé qui est déjà passé.  



                                                  Je lis la presse d’aujourd’hui et les commentaires de certains spécialistes de l’islam sur le 31e congrès de l’UOIF au Bourget.« Beaucoup de musulmans ont déserté la gauche sur les questions sociétales » disent-ils , ce qui est vrai. 

                                                   Mais il y a un autre problème que les spécialistes de l’islam oublient de mentionner, c’est que la gauche a un rapport vis-à vis de l’argent et de la réussite dans les affaires , suspecte et condamnable. 

                                                  Ce qui n’est pas le cas en islam, toute réussite dans les affaires est une bénédiction Divine et une femme ou un homme qui réussit est respectable et même donné en exemple. La gauche paléolithique dans ce domaine est à cent lieux de leur culture. 
                                                  Ils ressemblent en cela aux Protestants et aux juifs. 

                                                  Cher Hervé Hume , réveillez-vous, vous êtes au XXIe siècle, vos idéologies sont dans les poubelles de l’histoire. depuis bien longtemps. 
                                                   


                                                   
                                                   

                                                  • Hervé Hum Hervé Hum 22 avril 2014 00:38

                                                    Un exemple n’est pas un argument mais un indice, tous ceux que vous citez indique bien le monde dans lequel nous vivons, mais rien ne dit que celui ci ne doit pas évoluer.

                                                    Mes idées ne renie pas la réalité de vos exemples, bien au contraire, seulement je les prends aux mots. Sur quoi donc se fonde l’éthique de la réussite ? Sur le principe du mérite, non pas sur celui du vol et de l’abus de position. Ce principe se retrouve dans toutes les idéologies comme étant la base morale, mais avec des cadres et limites différentes. Avec des logiques aussi différentes. Et quoique la majorité des citoyens sont conditionnés à penser que le capitalisme à triomphé seul, l’histoire telle qu’elle m’apparaît, montre qu’au contraire, celui ci arrive à la fin de sa vie. Non pas que le principe capitalistique soit mort, mais que son temps de domination est terminé du fait même de la mondialisation. En fait, si la mondialisation fut son plus fantastique agent de promotion et de développement, son avènement signe son arrêt de mort en tant que doctrine dominante. Le capitalisme doit devenir une logique intégré dans une nouvelle logique socialisante, l’inverse n’étant pas possible à réaliser, et le prétendre n’a d’autre but que de cacher le fait que le capitalisme du XXIè siècle ne peut être qu’une féodalisation de la société. Un futur vers le retour du passé donc.


                                                  • franc 21 avril 2014 21:10

                                                    Je pense au contraire que l’analyse de Marx est toujours pertinente et dans le fond et dans le forme .

                                                    C’est la classe ouvrière qui est minotitaire aujourd’huis et non pas le prolétariat ,il ne faut pas confondre le prolétariat et la classe ouvrière à strictement parler ;le prolétariat est composé de tous ceux qui sont exploités de quelque manière que ce soit ou qu’ils souffrent d’injustices ,et ils viennent de toutes les classes ,des travailleurs manuels comme des travailleurs intellectuels ,des ouvriers comme des ingénieurs ,des créateurs comme de simples employés , des artisans comme des fonctionnaires ,et aujourd’huis la classe moyenne fait partie du prolétariat ,sans oublier tous les chômeurs ;le prolétariat est toujours majoritaire .La classe dominante et privilégiée qui est représentée aujourd’huis surtout par les capitaliste financiers (banques ,assurrances)ainsi que des dirigeants des industries négatives qui ne créent pas de reelles richesesses mais exploitent la misère et la peur des gens comme l’industrie d el’insécurité ou des maladies ,ou encore des industries de ressources naturelles (compagnie pétrolières , d’eau ou de gaz ),cette classe des privilégiés et exploiteurs capitaliste est toujours minoritaire

                                                     

                                                    les musulmans de l’UOIF qui ne représentent pas tous les musulmans d’ailleurs ont déserté la gauche ,dites vous , il n’ ya rien d’étonnant à cela ;la secte islamique de l’UOIF est une secte pseudoreligieuse capitaliste de la pire espèce dont la finalité est le pouvoir et le fric en jouant sur l’aliénation des peuples , le préchi précha religiositeux avec ses dogmes d’interdiction et d’obligation et des soumission aux grands cris d’Allah wakbar n’est là pour bousiller le cerveau des clients fidèles afin de les exploiter à mort comme le racket de la zakat ou le pélerinage à la Mecque , l’opium des peuples dirait Marx .C’est pourquoi cette secte islamique comme toutes les autres sectes à prétention religieuse ou non ,(et les sectes islamiques ressemblent en cela aux sectes néoprotestantes,)mais dont le but est l’argent et le pouvoir , ne peuvent qu’entrer en cnflit qu’avec des mouvement qui luttent contre l’aliénation et l’exploitation humaine de toute sorte et pour la libération humaine comme les mouvement poiltiques communistes et socialistes authentiques dela vraie gauche , la gauche marxiste dont l’idéologie de progrès permanent et infini comme le disait Aragon sont un obstacle à leur insatiable appétit de domination. ces sectes islamiques vont là il ya le gain et le pouvoir et quand la fausse gauche était au pouvoir ielles votents pour cette gauche ,et quand ceelle-ci perd le pouvoir alors elle la lâche pour voir chez les vainqueurs et les détenteurs d u pouvoir.


                                                    • Hervé Hum Hervé Hum 22 avril 2014 00:57

                                                      Il me semble que le prolétariat a évolué depuis Marx, entre temps c’est développé une classe moyenne s’étant doté d’un capital propre, de telle sorte qu’elle se situe entre le prolétariat définit par Marx, mais aussi sur celui du capitaliste.

                                                      Cela montre que cette frange de la population, qui détient la réalité du pouvoir économique, doit finir par affirmer sa position sociale et finir par s’imposer. Or, celle ci ne peut être ni celle de l’ouvrier, ni celle du pur capitaliste.Une position intermédiaire qui ne peut être basé quez sur le principe du mérite, comme les autres, mais uniquement personnel et non impersonnel comme le système capitaliste actuel.

                                                      Au final, un système qui capitalise sur le mérite individuel, ne peut être viable que si en même temps il socialise le mérite collectif et interdit donc sa privatisation ou dépossession au profit d’un ou d’une minorité d’individus.


                                                      • Jonas 22 avril 2014 10:07

                                                        Réponses à franc et Hervé Hume.

                                                        Le capitalisme, les banques et les assurances n’existent pas en Corée du Nord ni à Cuba , pourtant ces deux pays ne montrent pas leurs supériorités a nos pays tant décriés et imparfaits. Je peux ajouter le Venezuela avec son économie soviétique greffée sur la rente pétrolière. 

                                                        Je ne pense pas que la Chine qui se dit toujours communiste en interdisant les syndicats, et toute représentation libre des ouvriers soit plus juste et plus respectueuse de la vie de ses pauvres ni ne porte un soin attentif à leurs souffrances. 

                                                        Cet Occident , que certains vitupèrent à longueur de journée, est celui que les opprimés et les malheureux de la terre cherchent à gagner , au péril de leur vie.

                                                        Un exemple, en Syrie une guerre atroce est livrée par un dictateur arabo-musulman, Bachar Al-Assad, contre son propre peuple dans le silence assourdissant de l’Organisation de la Coopération islamique ( OCI) et des musulmans de France.( 156 000 morts et 1/4 du pays détruit)

                                                        Il se trouve que des Syriens ayant fuient la guerre sont baladés de Turquie ( pays musulman) en Egypte ( pays arabo-musulman) puis en Libye ( un autre pays arabo-musulman) en passant par l’Algérie et le Maroc , encore deux pays ( Arabo-musulman) pour finalement atterrir en France, 
                                                         Pays qui est ni arabe ni musulman. Et c’est dans ce pays que des Associations se portent à leur secours en réclamant à l’Etat des locaux pour les abriter. Cela s’appelle de la « Charité chrétienne ou laïque » tout simplement

                                                         Ce que les pays frères en religion ont été incapables de leur fournir pendant leur difficile périple, c’est la France qui s’en charge et c’est la France qui est traitée par certains arabo-musulmans de raciste, xénophobe et islamophobe. 

                                                        Un Arabo-musulman, de France, vit cent ( 100) fois mieux que dans n’importe lequel des 57 pays de l’Organisation de la coopération islamique ( OCI) sans craindre pour sa vie chaque jour à la suite des nombreux attentats et du terrorisme , ni de l’oppression des pouvoirs en place. 

                                                        Après l’élection de Boutéflika , suivra celle d’Abdel Fattah Al-Sissi et Bachar Al-Assad. Les pays arabo-musulmans sont des démocraties en devenir et qui le resteront toujours.

                                                         




                                                        • Hervé Hum Hervé Hum 22 avril 2014 11:36

                                                          Jonas, autrefois j’aurai dit que votre disque est rayé, aujourd’hui on dira qu’il y a un bug.

                                                          Encore une fois, donner des exemples ne fait pas une démonstration, mais simplement décrire une situation. Montrer n’est pas démontrer.

                                                          A ce que je sache, aucun de vos exemples ne contient un semblant de démocratie, comme en occident avec l’opinion publique. Certes celle ci est manipulé, mais elle existe et de par le vote, elle oblige le pouvoir à en tenir compte.

                                                          Une fois cela compris, il est clair que suivant le rapport entre le pouvoir et le peuple, la redistribution de la richesse produite ne sera pas la même.

                                                          Ce que l’on peut constater, c’est que plus la démocratie est grande, plus la redistribution de la richesse produite est équitable, et bien sûr, plus elle est faible et plus la concentration de la richesse est forte.

                                                          Suivant cela, l’accroissement exponentielle des fortunes des hyper riches, est un indice du recul du principe démocratique partout à l’oeuvre. Et de fat, les gouvernements ne répondent plus aux injonctions des peuples, mais de la ploutocratie, qui se charge via son contrôle des moyens de communications, de canaliser l’opinion publique à défendre ses propres intérêts en les faisant passer pour de la défense des intérêts des classes intermédiaires contre les hordes de pauvres, présentés comme des sauvages dangereux.

                                                          Quand à l’attitude des peuples des pays musulmans, là aussi, il faut surtout regarder du coté des dirigeants politico religieux pour qui la démocratie est une maladie occidentale et donc le principe de redistribution de richesse.

                                                          Cela dit, un émir du golfe ou un milliardaire occidental éprouvent tous le même goût pour les oeuvres de charités, mais non pour les oeuvres de socialisation et d’émancipation. En d’autres termes, ils préfèrent de très loin, donner un poisson plutôt qu’un filet de pêche. Car bien entendu, en gardant le filet de pêche, il maintient le pauvre en totale dépendance, servile à souhait avec obligation de remercier son bourreau.


                                                        • franc 22 avril 2014 16:44

                                                          Il faut comparer avec ce qui est comparable Jonas ,comparer Cuba avec la France ce n’est pas très juste ,car Cuba ne possède pas les grandes entreprises industrielles comme la France qui ont des ingénieurs pour construire des automobiles ,des avions et m^me des fusées .


                                                          A noter que le Vietnam communiste a un taux de croissance annuelle de 7% et il n’ y’a pas de chômage ,qui fait mieux en Europe .

                                                          Quant à la Corée du Nord ,malgré l’embargo ,ils arrivent à construire des fusées intercontinentaux et m^me des armes nucléaires ,et il n’ y’a pas de chômeurs .Quant à la soi disant famine ,ce n’est qu’une rumeur propagée par la propagande capitaliste occidentale ,m^me des commissaires européens qui y sont allés pour vérification ont présenté un rapport niant ces famines ,rapport bien sûr caché et enterré.


                                                          En Syrie la guerre atroce n’est pas propagée par Assad qui ne fait que défendre son pays et protégé son peuple mais provoquée par l’Arabie saoudite et le Qatar aidés par les capitalistes occidentaux européens et américains.


                                                          la réponse de Hervé Hum dans son dernier paragraphe est excellente ,il vaut mieux donner le filet de pêche et faire apprendre à pêcher plutôt que donner quelques poissons ,on connait que trop bien la charité des dames patronnesses.

                                                          • Jonas 22 avril 2014 20:27

                                                            @ franc.

                                                            Je ne compare pas ,parce que rien n’est comparable. Je cite des pays qui se disent non capitalistes et dont la situation économique et sociale sont désastreuses.

                                                             1)Vous ne devez pas bien avoir étudié Cuba, parce que le régime dans le domaine de l’éducation a fait un grand progrès. . Ce pays a de bons ingénieurs et surtout de bons médecins ,qu’il envoie dans beaucoup de pays d’Amérique latine et notamment au Venezuela contre du pétrole. 
                                                            Depuis l’arrivée de Raul Castro , le pays s’ouvre au système capitaliste , dans divers domaines, hôtels, restaurations, logements chez l’habitant etc. Mais le système politique reste verrouillé. 

                                                            2) Le Vietnam se dit encore communiste , mais applique une politique capitaliste ( comme la Chine) des contrats sont signés avec des grandes entreprises américaines et ce pays lance des appels aux investisseurs étrangers pour s’y installer. 

                                                            La croissance du Vietnam et certes forte , mais rejoint les pays émergents, la croissance forte de ces pays , est une croissance de rattrapage. Les prix de la main-d’oeuvre vietnamienne aujourd’hui sont inférieurs à ceux pratiqués en Chine d’ou une délocalisation d’usines chinoises vers le VietNam. Deux chiffres, le PIB par habitant Vietnamien est de 3600$ celui de la Grèce bien que frappée d’une grave crise économique est de + de 28 500 $ et l’IDH vietnamien est de O,617 celui de la Grèce de 0,860. Là je fais une comparaison !

                                                            Quant au chômage, il n’existe dans aucun pays de dictature , comme dans les casernes. 

                                                            3) La Corée du Nord construit des fusées mais affament son peuple. La dernière famine a fait plusieurs centaines de milliers de morts. Et ses gesticulations guerrières ne sont que des appels à l’aide a sa voisine du Sud. Plusieurs milliards de dollars ont été fourni en riz et divers marchandises. 

                                                            4) Je vois que vous aimez les dictatures , le régime syrien se défend en balançant des barils de dynamites contre sa propre population et en détruisant le pays. Les 2 millions de réfugiés en dehors du pays dont 1 millions au Liban , 800 000 en Turquie + le 5 millions de réfugiés internes sont à vos yeux. tous des terroristes. Mais ces terroristes sont de quelle religion ? Et pour instaurer quel système religieux se battent -ils ? 

                                                            Savez-vous la définition du capitalisme ? A vos yeux il n’y a que les occidentaux. Les pays arabo-musulmans , comme l’Arabie saoudite-Le Koweït, le Qatar - Egypte - l’Algérie-le Maroc , la Turquie , l’Indonésie, la Malaisie etc sont des pauvres pays qui appliquent la générosité et la répartition des richesses au point que leur population par reconnaissance et remerciement cherchent à les quitter. 

                                                            Les travailleurs émigrés originaires d’Algérie-d’Egypte-du Maroc et de Tunisie ont envoyé près de 29,01 milliards de dollars a leurs familles restées au pays en 2012. Malgré la crise en Occident . Selon -Send Money Africa de la Banque mondiale. Pourquoi , ils ne vont pas au VietNam, Cuba-Corrée du Nord , Chine -Inde etc, qui ont une crissante forte et pas de chômage selon vous ? 




                                                            5) Le vrai dicton est le suivant : « Quand un homme a faim , mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson ». Conficius. Cela doit être valable pour tous les pays qui ne font rien pour leur population, et qui faute d’avenir pour eux et leurs enfants sont obligés de le fuir au péril de leur vie. Méditer le dicton. 





                                                          • Jonas 23 avril 2014 09:59

                                                            @Hervé Hume.


                                                            Pouvez-vous me citer un seul pays existant reflétant vos élucubrations ? 

                                                            -Aucun des pays cités par moi n’est démocratique, mais c’est évident , car tous à votre exemple sont ou étaient contre le capitalisme. Et comme par le passé, léninisme, trotskisme, stalinisme, fascisme, nazisme, maoïsme, castrisme,guévarisme, pol potisme , chavisme, tous sans exception se sont dits anticapitalistes pour finir dans des dictatures ou des régimes totalitaires , en supprimant toutes les libertés et notamment d’anesthésier l’opinion publique. 

                                                            Aujourd’hui c’est l’idéologie criminelle islamiste qui a pris la relève, en massacrant , brûlant, décapitant au nom d’Allah et de son prophète.

                                                            Certes le capitalisme à des défauts , certes il a besoin de constamment se réformer , mais c’est le seul qui reste encore après la mort de tous les autres idéologies criminelles. 

                                                            « Ceux qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le revivre » ( Santyana)

                                                            Les milliardaires occidentaux, grâce aux lois de leurs pays ses règles, syndicats , Associations, n’agissent pas comme les satrapes et les princes du Qatar, Koweït, Arabie saoudite- Emirats arabes -unis, Liban etc avec leurs employés et ouvriers qui les font travailler comme des esclaves 7 jours sur 7, sans droits ni protection d’aucune sorte. Les dérivent criminels du Qatar envers les pauvres travailleurs étrangers sont suffisamment éloquents sans parler de l’esclavage en Arabie saoudite. 

                                                            En comparant les milliardaires Arabo-musulmans avec les milliardaires occidentaux , vous montrez vos lacunes et vos limites . Allez passer quelques années dans ces pays pour en mesurer la différence, sur tous les plans. 

                                                             Quant aux pays Arabes , je fais appel, à l’écrivain Algérien Anwar Malek dans une interview en Arabe au quotidien Al-Hayat de Londres. 
                                                            (…)
                                                            « Les dirigeants arabes sont le reflet du peuple. Ils ne viennent pas de Mars ou du Soleil. Ils viennent du peuple , et ont les mêmes croyances que lui. Si vous placez un citoyen arabe au pouvoir, je défi n’importe quel citoyen arabe susceptible de devenir dirigeant de faire mieux que les actuels dirigeants arabes. Il n’ y’a pas de différence entre les dirigeants et les peuples arabes ».(…) 

                                                            Je ne peux rien y ajouter, sauf qu’il faut cesser de juger les pays arabo-musulmans avec nos lunettes occidentales. Ils ont leur culture , leurs traditions et leurs moeurs. Ce sont des pays très religieux dont la religion occupe toute l’espace de la vie quotidienne. Pour cela en Occident à part une minorité , ils sont déphasés. 

                                                            Les grands problèmes des pays arabo-musulmans, de tous les pays arabo-musulmans même si certains s’en sortent mieux comme l’Iran et la Tunisie ; sont l’éducation et le savoir. 

                                                            Pour finir deux faits incontestables et incontestés. La majorité des Tunisiens vivant en France ont voté bien qu’ils habitent dans un pays démocratique pour le parti islamique ENNAHDA. De même que la majorité des Algériens ont voté pour un quatrième mandat pour le FLN de Boutéflika. Voilà la réalité, le reste n’est que paroles verbales. 


                                                            • Hervé Hum Hervé Hum 23 avril 2014 14:08

                                                              Jonas, dans votre liste il y a un intrus, sans doute placé là volontairement. A ce que je sache, Chaves a toujours été élu démocratiquement suivant les standards européens. En fait, si Chaves a été élu et s’est maintenu au pouvoir, C’est uniquement grâce à cette démocratie là. C’est sans doute pour cela que l’opposition ne pense qu’à changer la donne démocratique !
                                                              Sinon il aurait déjà éliminé par d’autres plus vindicatifs.

                                                              Ensuite, vous le dites vous même, la différence entre un ploutocrate occidental et un émir du golfe ne repose pas sur leur cupidité, ni goût pour la violence ; mais sur le système politique de leur pays respectif. Pour cela, il suffit de s’en référer à l’histoire (pour ne pas la revivre comme vous dites) et celle ci nous enseigne que les droits des travailleurs fut l’objet d’une lutte terrible où les morts se sont comptés en millions, avec deux guerres mondiales à la clé. Si vous cherchez vos 100 millions de victimes du communisme, ne cherchez pas plus loin, elle sont là, victime de leur soif d’une plus grande justice, transformé en violence et en guerre par la bourgeoisie.

                                                              Bref, les ploutocrates occidentaux n’ont rien à envier aux émirs du golfe quand à leur cupidité et mépris pour la vie des autres. Quant à leur capacité à motiver des millions de gens non instruit à s’entretuer.

                                                              Pour finir, je note que votre seule argumentation se base uniquement sur les cas qui reflètent le plus ce passé qui ne veut pas mourir, basé sur le rapport de domination, ce même rapport sur lequel se fonde le capitalisme. Donc oui, « Ceux qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le revivre » ( Santyana) et ce passé que nous promet la ploutocratie occidentale se nomme « féodalisme ». Ce passé, dont des générations d’ouvriers se sont battus et oublient, c’est précisément ce capitalisme là, que le consumérisme à fait oublier aux générations présentes d’ouvriers. Car il n’échappe à personne un tant soit peu honnête et instruit du passé, que ce que propose la ploutocratie présente, n’est rien moins qu’un retour vers le capitalisme du XIXèmme siècle, dans un système politique féodalisé, qu’elle pense plus à même de résister à une éventuelle nouvelle lutte sociale.

                                                              sauf qu’ils oublient (les bourgeois) un autre fait historique, qui lui aussi ne demande qu’à revivre...

                                                              Sachez que si je considère le modèle capitaliste comme dépassé car incapable de répondre aux crises et besoins de la société humaine actuelle, c’est pour une raison toute simple et largement répandu. C’est à dire que le capitalisme à besoin pour être efficace d’un monde en expansion perpétuelle. Par contre, dans un monde en gestion, il devient destructeur, car il n’a d’autre solution pour continuer son expansion, que de s’attaquer à son propre milieu, jusqu’à le détruire et donc s’autodétruire (mais des cendres, renaît un monde à conquérir !). Bien sûr, il peut faire illusion pendant un certain temps, mais l’issue est inéluctable. Seul le socialisme véritable permet un monde en gestion de fonctionner de manière pérenne ou alors donc, détruire pour recommencer .

                                                               Dit avec un proverbe, avant l’heure c’est pas l’heure, et après l’heure faut faire attention que ce ne soit plus l’heure. Autrement dit, avant la fin du XXème siècle, ce n’était pas l’heure du socialisme, mais si nous persistons dans le capitalisme, on risque de se retrouver après l’heure du socialisme, soit, détruire pour recommencer !


                                                            • Hervé Hum Hervé Hum 23 avril 2014 14:28

                                                              J’oubliai, même un roi vient du peuple ! Donc, votre exemple est stupide ou fait pour les idiots.

                                                              M’enfin, on ne naît pas roi, ni leader politique, on le devient par la volonté de domination. Dans le cas contraire, s’est penser qu’il existe une élite naturelle, héréditaire, de source divine... Mais tout est là, les gens paisibles, non imbu d’eux même ne vont pas spontanément se lancer dans une carrière politique en vue de prendre le pouvoir. C’est lié la logique inhérente à la nature d’être, non à la condition sociale de naissance.

                                                              Donc, ce que dit l’écrivain algérien est vrai partout et en tout temps. Par contre, instruit de cette réalité qui à forgé le passé, conditionné l’histoire de l’humanité, on peut très bien apprendre à limiter, canaliser voir interdire à ces natures d’êtres de dominer les autres. Pour cela il n’existe qu’une seule solution connu... La paix ! Pourqoui . ? Parce que cher Jonas, la nécessité du chef naît de la guerre et se meurt par la paix.


                                                            • franc 23 avril 2014 16:41

                                                              je persiste à dire que les ingénieurs cubains ne sont pas de m^me niveau que les ingénieurs français et moins nombreux ,d’autre part il ne faut pas confondre instruction ou diplôme et intelligence ,la vraie intelligence est la créativité et l’inventivité ,il faut tenir compte aussi des embargos contre Cuba .Vous exagérez sur la situation économique des pays communistes et encore plus sur la situation sociale qui est bien meilleure que dans dans le pays capitalistes comparable niveau et taille comparable .



                                                              Vous confondez aussi libéralisme au sens des Lumières qui respecte toutes les libertés y compris la liberté dans l’économie et d’entreprendre avec le capitalisme et surtout le capitalisme financier et carnassier qui a pour valeur suprême l’argent au détriment de toutes les autres valeurs plus importantes et plus absolues qu’il piétine comme la justice ,la vérité et la beauté ,ces valeurs platoniciennes nécessaires au bonheur humain.Le capitalisme financier que Marx appelle le Grand capital renverse la hiérarchie des valeurs et en réduisant la fin en moyen et prenant le moyen comme fin ,c’est une idolâtrie que de prendre des valeurs relatives qui sont d e .l’ordre des moyen pour des valeurs absolues qui sont de l’ordre de la fin .


                                                              le communisme marxiste n’est pas contre les libertés issues des Lumières au contraire ,Marx admirait la révolution française mais voyait les limites des libertés bourgeoises .La formule par excellence qui résume la doctrine marxiste est :-----------------« a chacun selon sa vocation ,à chacun selon ses besoins ,et les besoins sont en eux -m^mes les raisons dernières d leurs satisfaction ».-------------------Cette formule marxiste contient le principe du libéralisme en économie au sens de liberté dans l’économie et la liberté d’entreprendre ( chacun selon sa vocation) ,mais cette liberté économique est liée et en dépendance avec la contrainte de faire respecter les besoins de tous les hommes ,les besoins fondamentaux bien sûr (à chacun selon ses besoins )mais aussi tout autre besoin ou désir des hommes (et les besoins sont en eux-m^mes les raisons dernières de leur satisfaction,pas d’ordre moral aux sens de la morale bourgeoise).

                                                              Mieux encore c’est l’Etat marxiste qui défend le mieux les libertés des hommes ,des peuples et des individus ,au contraire le capitalisme financier et carnassier opprime l’homme et l’exploite en bafouant les libertés fondamentales de l’homme y compris la liberté économique et la liberté d’entreprendre par une fausse concurrence et des activités mafieuses ,dans des actions criminelles et meurtrières ne reculant devant
                                                               rien m^me pas la  guerre ,le terrorisme et le génocide 


                                                              Il ne faut pas confondre les moyens et la fin ,la dictature politique n’est qu’un moyen ,elle peut être nécessaire pour arriver à de sfins .Ilne faut donc pas confondre la dictature et la tyrannie ;Une dictature peut être bonne ou mauvaise ,elle est bonne quand elle sert à la fin ultime de la politique qui est le bonheur des peuples et des individus ;une tyrannie est une dictature mauvaise qui opprime et aliène l’homme .


                                                              Quant à la démocratie ,elle aussi peut être bonne ou mauvaise ,elle est bonne quand le peuple a atteint un certain degré de ’intelligence et de bonté pour dépasser l’égocentrisme et l’égotisme ,et mauvaise quand le peuple n’a pas atteint ce degré de l’intelligence et de bonté pour se laisser manipuler et pour faire des lois justes et raisonnables pour le bénéfice de tous et pas seulement pour une majorité en ne maitrisant pas les passions d el’égo,ou de faire élire des représentants assez
                                                               intelligents ,bons et honn^tes pour faire de telles lois 


                                                              la grande philosophe et mystique Simone Weil a conceptualisé certaines conditions indispensables pour une bonne démocratie ,dont l’une est le rejet des passions collectives .

                                                              • louisa 4 novembre 2017 15:12

                                                                Cher Detroit, 

                                                                je ne vous félicite pas pour votre sexisme, désolée d’ailleurs de déranger votre petite conversation de mâles du XXI éme siècle, tous très sur d’eux .. smiley non castré et tous en possession du phallus ! bien évidement !
                                                                « la jolie » Léa Salamé n’est ce pas de trop.... ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès