• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Tartuffe est bien de chez nous

Tartuffe est bien de chez nous

 

Un appel solennel de plus de 100 médias français en faveur de la liberté d'expression, en solidarité avec Charlie Hebdo (23/09/2020).

« Nous avons besoin de vous. De votre mobilisation. Du rempart de vos consciences. Il faut que les ennemis de la liberté comprennent que nous sommes tous ensemble leurs adversaires résolus, quelles que soient par ailleurs nos différences d'opinion ou de croyances. Citoyens, élus locaux, responsables politiques, journalistes, militants de tous les partis et de toutes les associations, plus que jamais dans cette époque incertaine, nous devons réunir nos forces pour chasser la peur et faire triompher notre amour indestructible de la Liberté. » 

 

Pauvre comédie que cet amalgame incertain et étonnant de médias aujourd’hui à la vertu outragée exposée en bannière comme une injonction à vous applaudir en mettant en sommeil notre perspicacité, notre lucidité, nos capacités à réfléchir et à prendre du recul.

Vous savez ces qualités maintenant si redoutées des puissants et des chefferies des médias qu’autrefois certains journalistes s’efforçaient de cultiver chez leur lectorat et auditeurs quand ils le pouvaient et qui faisaient leur fierté et leur faisaient ressentir un profond sentiment d’utilité.

On peut parier que si la supercherie marche, vos amis les publicitaires sauront comme à leur habitude bientôt transformer cet affichage en bons sentiments sucrés afin de placer leurs petits messages et marchandises comme ils le font avec le covid.

Qu’est-ce qui a bien pu bien réunir cette troupe incertaine dans ce moment opportuniste ? Quelques communicants particulièrement habiles, l’honnêteté, la parfaite clarté et transparence des intentions, la peur de ne pas y être et de se faire stigmatiser, la posture implicite mais combien ambiguë du média médiateur entre la population et les pouvoirs dont le passif est devenu énorme ? Avec le sous-entendu moral "Si tu ne m’approuves pas, tu es du côté de ce que nous dénonçons" Comme le procédé est original. La remontée un temps de notre confiance dans les médias selon le baromètre La Croix suite aux événements liés à l’affaire de Charlie en 2015 aurait-elle inspiré certains ?

C’est tellement facile de lister toutes les valeurs cruciales qui fondent notre société et inspirent notre mode de vie pour espérer que sans réflexion, sans amour-propre de citoyen, sans mémoire, nous allons nous mettre à marcher en cadence avec vous sans plus penser par nous-mêmes ni vous juger.

Où est, où était votre indignation et sur quoi porte-t-elle, portait-elle en 2008 lorsque le référendum de 2005 fut piétiné, lors des aventures libyennes d’un candidat qui préparait sa réélection, lors d’un abordage institutionnel impossible sans votre soutien actif ou passif d’un autre candidat, lors de l’expression relevant autant d’un sursaut de dignité que de désespérance des mouvements sociaux, quand tranquillement 9 milliardaires ont pris le contrôle de 90% des médias ce qui est parfaitement incompatible avec le fonctionnement d’une démocratie, à propos de la montée insidieuse de toujours plus de publicité et de son pouvoir au cœur de la diffusion de l’information et de la culture etc..

Comment croire à votre sincérité quand ici comme ailleurs, une bonne partie d’entre vous ne font plus de réelles investigations et que la pluralité des points de vue, la diversité des opinions sont malmenées, quand les réactions à chaud aux conséquences sont le plus souvent préférées à l’examen des causes. Merci de me permettre de jongler si facilement avec les mots posture et imposture. Pour le mérite, vous verrez cela entre vous.

Selon le bord politique dans lequel il se situe, puisqu’il s’agit de fondamentaux de notre république, chacun peut interroger en dehors de tout parti-pris, la cohérence et la sincérité de cette macédoine de professionnels de la communication, de l’information, du soft power, difficile à qualifier tellement on ne sait plus toujours très bien à qui nous avons affaire.

Faites votre travail, honnêtement et avec respect envers vos lecteurs et auditeurs et la diversité de vos concitoyens si vous croyez vraiment à la démocratie et à toutes ces valeurs derrière lesquels vous cachez vos responsabilités dans la confusion actuelle. Il n’y a pas de raccourci possible de ce genre si vous voulez reconstruire un contrat de confiance avec vos concitoyens.

Un petit rappel qui mérite une indignation bien plus œcuménique que celle du jour et qui vous concerne au premier chef.

Chaque année la même enquête pointe que seul maintenant 24% d’entre nous font confiance aux médias. Sur 35 pays interrogés nos sommes le deuxième plus mécontent. C’est une fierté nationale et internationale, n’est-ce pas ?

Au classement mondial de la liberté de la presse (Reporters sans frontières 2020), la France patrie des Droits de l’Homme est en place 34 sur 180 pays (Norvège 1, Pays-Bas 5, Suisse 8, Portugal 10, Allemagne 11, Belgique 12…). La France vient de perdre 2 rangs. Elle est suivie du Royaume-Uni.

 

Pardon aux journalistes honnêtes et sincères et il y en a beaucoup qui font vivre du mieux qu’ils peuvent la liberté de la presse en investissant les degrés de liberté possibles là où ils sont si j’ai pu les heurter par le manque de nuances propre à un texte court.

https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/09/23/ensemble-defendons-la-liberte-l-appel-inedit-d-une-centaine-de-medias-francais_6053245_3232.html


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 24 septembre 08:53

    La pièce qui se joue a plus à voir avec Ubu ou Ui qu’avec Tartuffe (un bien sympathique janséniste dont le vice se limitait à l’hypocrisie). Les personnages actuellement sur scène ne pas cauteleux ou libidineux mais, au mieux, cyniques et, arrogants, au pire, carrément paranos.


    • Yann Esteveny 24 septembre 10:20

      Message à Monsieur Octave Lebel,

      La tartufferie de la liberté d’expression est plus savoureuse lorsque tous les mauvais ingrédients sont présents : Charlie Hebdo, journaux et autres médias aux mains de milliardaires, République, Démocratie, Droits de l’Homme...
      Cela permet d’empoisonner le lecteur avec trois produits : abrutissement par la bêtise, désorientation par le mensonge et illusion par les chimères.

      Je me permets de reproduire un extrait d’article accessible à cette adresse :
      https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/du-11-septembre-a-charlie-hebdo-la-171489

      « Le tableau de la »liberté d’expression« en France mérite beaucoup mieux que la caricature de « liberté d’expression » qu’est Charlie Hebdo.
      Dans notre pays, la parole médiatique est depuis longtemps monopolisée par des intérêts financiers et subventionné par son personnel politique.
      Les espaces médiatiques dissidents sont enfermés sous Internet, mis sous pression politique ou contraints à l’exil.
      Toujours en France, un humoriste très populaire, des chercheurs en Histoire ainsi que des dessinateurs sont vilipendés médiatiquement et régulièrement poursuivis devant les institutions judiciaires.
       »

      Il est grand temps de cesser de se gargariser de grands concepts de « Liberté d’expression » et revenir à la réalité :
      - Monsieur Hervé Ryssen vient d’être emprisonné pour ses écrits et il n’est pas le premier,
      - des dessins ou des photomontages qui n’ont pas le bonheur de plaire au pouvoir peuvent vous couter plusieurs milliers d’euros. Si vous n’êtes pas au courant renseignez-vous par de vrais médias auprès du dessinateur Zéon.

      Puisque le sujet est la liberté d’expression, je signale que j’ai deux articles « modérés » depuis des mois sur Agoravox :
      Épidémie - Vivre et mourir
      Covid-19 et virus du mensonge

      Respectueusement


    • xana 24 septembre 12:55

      @l’auteur
      "Pardon aux journalistes honnêtes et sincères et il y en a beaucoup qui font vivre du mieux qu’ils peuvent la liberté de la presse ..."

      Sincèrement, vous y croyez encore ?

      Un journaliste honnête et sincère, de nos jours, a de meilleures chances de gagner sa vie comme éboueur.


    • Octave Lebel Octave Lebel 24 septembre 15:48

      @Séraphin Lampion

      Vous avez raison, vous et moi n’avons pas fini d’épuiser la liste des compliments que méritent ces m’as-tu-vu gonflés d’autosatisfaction et de culot. Il m’a semblé aussi les avoir vus manquer d’air à l’occasion de mouvements sociaux et en être réduits à adopter des postures de roquet.Contrairement à eux je dois manquer sûrement d’objectivité car cela m’a fait plaisir d’observer ce petit dévoilement.

      Quant à votre sympathique janséniste libidineux, vous ne craignez visiblement pas l’ire sourcilleuse de certaines chapelles féministes qui pourraient s’arrêter à un adjectif et oublier que Molière défend dans sa pièce un amour authentique. Là aussi je vous suis.


    • Octave Lebel Octave Lebel 24 septembre 16:48

      @xana

      Le statut des journalistes qui font la plus grosse partie du travail s’est dégradé (précarité) et chacun essaie de garder sa place et de faire avancer la carrière et bouillir la marmite. On voit bien sûr des mercenaires de tous âges prêts à tout, stimulés par le système actuel. Il y a aussi des gens qui font un vrai travail de réflexion mais ils ne sont pas le plus souvent en première ligne ni présents aux heures de grandes écoutes. Ils servent à l’occasion d’alibi aux directeurs d’information et dirigeants. Leur existence en termes de potentiel disponible est rassurante. Ce qui est inquiétant c’est leur possible disparition, leur épuisement, leur asphyxie.Un gros ménage a déjà été fait. C’est pour cela que je n’oublie pas de leur rendre justice.


    • ondit 24 septembre 19:18

      @Octave Lebel

      Prétendre défendre la liberté de la presse et pointer un lien vers l’ e-Monde ???

      Un des journaux les plus pourris de France et tout juste bon à emballer du poisson pas frais...

      Curieux humour.


    • vesjem vesjem 24 septembre 20:00

      @ondit
      j’en veux même pas pour allumer la cheminée, trop polluant


    • cevennevive cevennevive 24 septembre 09:28

      Bonjour Octave et Séraphin,

      « Cet air de liberté au-delà des frontières

       »Aux peuples étrangers qui donnaient le vertige,

      « Et dont vous usurpez aujourd’hui le prestige... »

      Ces paroles de « Ma France » de Jean Ferrat ne cessent de me tourmenter ces jours-ci. Que ce soit à cause de l’émigration forcenée, des mensonges et des faux-semblants de nos journalistes, dirigeants ou idiots utiles.

      Je t’aime mon Pays ! Resteras-tu un modèle à défaut d’être un refuge de toute la misère du monde ?

      Je trouve, Octave, comme Séraphin, que le personnage de Tartuffe est tout de même comique à côté de ce que l’on entend et que l’on voit...


      • oncle archibald 24 septembre 10:08

        Bonjour Cevennevive et merci de rappeler ces très belles paroles de Jean Ferrat. 

        Elles font remonter chez moi un lointain souvenir. Quand ma jeune épouse hôtesse navigante à Air France faisait escale dans de très nombreux pays et constatait avec plaisir et surprise que les équipages Français étaient accueillis partout dans les hôtels et les aéroports comme aucun des autres, les autochtones voyant en eux un modèle de liberté, d’égalité et de fraternité. Elle en restait baba, sentant bien déjà que la France n’était pas aussi merveilleuse qu’ils l’imaginaient.


      • oncle archibald 24 septembre 10:17

        @cevennevive : « Je t’aime mon Pays ! Resteras-tu un modèle à défaut d’être un refuge de toute la misère du monde ? »

        Comme je reste un optimiste invétéré, avec une pointe de réalisme cependant, j’espère que notre beau Pays redeviendra un modèle dans le monde de demain restant à inventer. Nos petits enfants vont s’y employer. Ceux qui dirigent l’économie mondiale vont tout faire pour leur mettre des bâtons dans les roues, mais finalement comme ces gens là ne sont plus rien si nous ne consommons plus les merdes qu’ils nous proposent ils ne sont pas invincibles !


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 24 septembre 10:52

        @oncle archibald

        La prophétie de Saint Rémi en 496 à la fin de la cérémonie du baptême de Clovis nous apprend que la France redeviendra grande :
        « Vers la fin des temps, un descendant des Rois de France règnera sur tout l’antique empire romain. Il sera le plus grand des rois de France et le dernier de sa race. »

        « On lui donna la domination, la gloire et le règne ; et tous les peuples, les nations, et les hommes de toutes langues le servirent. » (Daniel 7 :14)

        Dieu nous enverra le Grand Roi prévu et annoncé par Saint Rémi au baptême de Clovis et annoncé par le Psaume 2, le Psaume 72 (71 dans vulgate), Esaïe 45 et 49 etc…


      • Gollum Gollum 24 septembre 11:08

        @Daniel PIGNARD

        Dieu nous enverra le Grand Roi prévu et annoncé par Saint Rémi au baptême de Clovis et annoncé par le Psaume 2, le Psaume 72 (71 dans vulgate), Esaïe 45 et 49 etc…

        Tiens plus de date annoncée ? On fait marche arrière ? 

        Ben moi je vais vous la rappeler la date que vous annonciez il y a encore peu et que dorénavant, à l’approche de l’échéance, vous vous refusez à remettre sur le tapis...

        Le Grand Monarque doit remplacer Macron dans un mois et demi.. smiley

        Eh oui tartuffe un jour, tartuffe toujours... smiley

        Et vous ne vous en tirerez pas à si bon compte. J’y veille. smiley

        (mon côté PN lol) smiley


      • Octave Lebel Octave Lebel 24 septembre 16:04

        @cevennevive

        Ce que j’aime dans la pièce de Molière, c’est la magistrale leçon que prend Tartuffe de la part d’une personne dont il se croit supérieur, une domestique de la maisonnée. C’est un courant subversif qui coule dans notre culture depuis les fabliaux du moyen-âge, déjà présent à coup sûr dans la littérature orale, célébré bien entendu par Georges Brassens, Jean-Ferrat, Souchon et j’en oublie beaucoup notamment les femmes et qui n’est pas près de s’épuiser.  


      • Kapimo Kapimo 24 septembre 17:22

        @oncle archibald

        "Comme je reste un optimiste invétéré, avec une pointe de réalisme cependant, j’espère que notre beau Pays redeviendra un modèle dans le monde de demain restant à inventer.« 

        Le moins qu’on puisse dire, c’est que le charme est désormais rompu, et que ceux qui de par les mers se focalisaient en d’autres temps sur la beauté de l’histoire française, ne voient désormais plus que le cauchemar français et la puanteur de sa réalité. Tous les cadavres sortent les uns après les autres du placard (les saloperies du colonialisme, la perversité de la république franc-maçonne et de ses »élites" (cf gilets jaunes, crise du Covid), le role de la France Macroniste contemporaine dans le mondialisme ultra-libéral autoritaire, etc..).
        Nous sommes désormais un repoussoir, notre chef d’état est perçu dans le monde entier comme un petit kon prétentieux et pervers, et il va falloir faire montre de courage pour sortir de ces bas-fonds.


      • Parrhesia Parrhesia 24 septembre 20:14

        @oncle archibald
        Disons aussi qu’il serait rigoureusement impossible à notre pays de redevenir un modèle, et même impossible de tout simplement survivre, en continuant à prétendre devoir et pouvoir accueillir toute la misère du monde comme nous le demandent nos plus mortels ennemis !
        Bonne soirée à vous.


      • vraidrapo 24 septembre 10:53

        La France bien derrière l’Allemagne !!!

        Ce pays-là restera une énigme... pour moi !


        • troletbuse troletbuse 24 septembre 11:35

          Hier j’avais déjà mis l’article de France Tout Faux. On y retrouve tous les merdias faux-culs qui vivent de subventions. Ils font uniquement de la propagande et veulent faire croire qu’ils utilisent la liberté d’expression. mais c’est seulement la liberté bien balisée par la bien-pensance.

          Chaque jour, on retrouve le Trump Bashing vu l’élection proche, la terreur générée pour le Covid et afin de faire progresser la dictature. Ce ne sont que des salopards.

          Cette année, ils ont encore reçu une grosse rallonge vu leur désinformation.

          Il suffit de lire le titre sur internet pour connaître la teneur de l’article. Ca fait gagner du temps.

          Ils n’ont pas demandé aux médias non sponsorisés par nos impôts de se joindre à eux.


          • HELIOS HELIOS 24 septembre 12:47

            On ne peut pas parler de liberté de la presse tant que l’autocensure et la soumission seront de mise.

            La liberté de la presse ? qu’est-ce que cela veut dire quand :

            on ne dit pas le nombre de voitures brulées le samedi soir,

            qu’on ne cite pas au moins le prérnom des délinquants,

            qu’on « oublie » certaines informations,

            qu’on ne cite pas la totalité des chiffres ...

             qu’on floute les images

             qu’on inverse les videos pour empecher (illusoire) la reconnaissance des marques, des prix...

             etc

            Regardez les télés... il n’y a plus de plans larges, que des plans serrés pour qu’on ne puisse pas ni localiser, ni percevoir le contexte, l’environnement : cela s’appelle de la censure.

            La liberté de la presse n’existe pas quand on oublie les informations des agences de presses qui ne vous plaisent pas. et ce n’est pas un problème d’opinion, c’est un problème d’information.

            La premiere mesure qui serait « salutaire » pour la presse, serait de rendre public et accessible les messages des agences de presse (AFP par exemple)

            La seconde, hormis quelques cas de violence, de sang et de confidentialité nationale déjà codifiés est de ne pas cacher, flouter, inverser les images, c’est de la manipulation et surtout de la censure.

            Pour le reste, la presse d’opinion a sa place, mais cela ne peut etre libre que lorsqu’il existe aussi l’acces a toutes les informations, ce qui n’est pas le cas.

            Alors, parler de liberté de la presse ? cette liberté n’est pas utilisée positivement mais restrictivement... il y a du travail, car ceux qui reclament cette liberté ce sont eux même qui censurent.


            • Samson Samson 24 septembre 14:02

              " ... à propos de la montée insidieuse de toujours plus de publicité et de son pouvoir au cœur de la diffusion de l’information et de la culture, ...« 

              Intrinsèquement, c’est l’information elle-même qui s’est transformée en un outil de propagande politique, économique, morale et sociétale, ... pour nous servir et imposer l’imbuvable soupe de la Pensée Unique néo-libérale, et qui recourt en conséquence aux mêmes mécanismes, ficelles et ressorts déjà développés par la propagande publicitaire.

              Et de fait, quand les lois contre les »fake news« et les algorithmes des réseaux sociaux s’empressent pour cause d’ »urgence sanitaire« de censurer les prises de positions divergentes de nos plus éminents spécialistes en la matière, quand l’exemplarité mutilatoire du recours aux LBD contre les coupables de crime de lèse-majesté en gilet jaune à l’encontre de notre très immature et narcissique petit Monarc s’applique dans le silence assourdissant de nos médias , ..., la mise en exergue d’un »droit au blasphème" strictement confiné à ses facettes chrétiennes ou musulmanes ne semble utile qu’à mieux occulter qu’il ne constitue jamais que notre seule liberté d’expression résiduelle !!!


              • moussars 24 septembre 14:19

                Un gros oubli de l’auteur avec qui je suis d’accord à 100 % : l’âme de WikiLeaks est en prison et subit de vraies tortures mentales depuis des années. Ce sont les mêmes merdes médiatiques, assistées, qui ont fait leurs choux gras de ses infos et qui l’abandonnent maintenant ! Et ils osent pétitionner pour la liberté de l’info !! Mais Charlie qq. chose n’arrive pas à la cheville d’Assange !!! P.S. : « notre » nouveau ministre de la Justice avait appelé « notre » prėsident illégitime à accueillir Assange en janvier dernier. Alors les médias, vous le lui rappelez !?


                • xana 24 septembre 15:04

                  @moussars
                  Merci @moussars pour votre intervention. Vous avez parfaitement raison.
                  Pétitionner pour Charlie et ne rien faire pour Assange : Quels immondes salauds...


                • ZenZoe ZenZoe 24 septembre 16:03

                  @moussars
                  Vous avez parfaitement raison.


                • tonimarus45 24 septembre 14:52

                  bonjour—La liberte d’expression certainement pas pour tout le monde et certainement pas sur tous les sujets ??????


                  • Odin Odin 24 septembre 15:28

                    Bonjour,

                    « Alors qu’aucun penseur, journaliste, écrivain ou humoriste de gauche ou siono-compatible n’a jamais risqué un jour de prison, les signataires de ce texte incongru auraient pu penser à la persécution de Dieudonné, Soral et Ryssen, par ordre de persécution chronologique. »

                    https://www.egaliteetreconciliation.fr/100-medias-defendent-la-liberte-d-expression-y-compris-celles-de-Ryssen-Soral-et-Dieudonne-60998.html

                     


                    • zygzornifle zygzornifle 24 septembre 16:09

                      Hélas la liberté est devenue une poufiasse que tout le monde retourne , les politiques et leurs laquais les médias passent en premier bien sur ....


                      • Ruut Ruut 24 septembre 16:34

                        Le COVID fait tomber les masques...

                        Au début de la Crise Youtube était plus fiable que les JT TV.

                        Maintenant, c’est Odysee & LBRY qui est plus fiable et instructif que Youtube et les JT qui sont maintenant au même niveau de fausse information (information tronquée, incomplète, fausse, voir censure de vrais information).

                        Quand a la communication du gouvernement elle n’est plus du tout crédible et c’est vraiment préoccupant.....


                        • troletbuse troletbuse 25 septembre 15:48

                          @Ruut
                          Si on tape Odyssée sur Gogole, on n’obtient pas grand chose, censure oblige, sauf naturellement L’Iliade et l’Odyssée
                          Un lien

                          https://odysee.com/@SilvanoTrotta:f/AdieuCovid:7


                        • Parrhesia Parrhesia 26 septembre 10:25

                          @Ruut
                          Bonjour, Ruut,
                          C’est d’autant plus préoccupant qu’elle n’est plus crédible pour deux raisons :

                          D’abord parce qu’elle est faussée par nos dirigeants !
                          Ensuite parce que la grande majorité de ces dirigeants sont des personnages des deux sexes notoirement incapables à ce niveau de responsabilités ! (Cf. : Gestion de la crise sanitaire, pour ne citer qu’elle  !)


                        • serge.wasterlain 25 septembre 02:53

                          Que font-ils ces journalistes pour aider Assange à sortir de geôle ? Non seulement ils ne l’aide pas, mais ils ont contribué à le dénigrer lors des fausses accusations de viol...

                          Alors moi, leur indignation sélective, je vous laisse deviner où je la leur mets !


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 25 septembre 10:04

                            Les médias... Quels médias ? Excepté l’i« média » tétée, leurs lecteurs se transforment de plus en plus en HANNIBAL LECTER. Leur lait a tourné.


                            • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 25 septembre 10:31

                              aaah ! les médias ,la grande Presse , le journalisme ... le prêt à penser ... arf !


                              • troletbuse troletbuse 25 septembre 10:39

                                @Armand Griffard de la Sourdière
                                Excellent dessin


                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 25 septembre 10:40

                                La Libre qui introduit une « chronique astrologie ». C’est tellement mauvais qu’on comprends tout de suite que c’est pour entuber le lecteur...


                                • julius 1ER 25 septembre 18:31

                                  C« est vrai que de prime abord on pourrait voir de la »tartufferie" dans cet appel ??

                                  moi j’y vois une forme de rachat, voire de rédemption de la Presse en général qui avant 2015 avait abandonné Charlie-Hebdo en première ligne avec le Droit de blasphémer,c’est d’ailleurs pourquoi Charlie a payé le prix fort, le prix du sang car à l’époque si les autres journaux avaient repris les caricatures ..... les Kouachis et autres n’auraient pas eu une cible unique et certainement pas eu la possibilité de s’attaquer à toute la Presse !!!

                                  or cette lâcheté de la presse en général pousse à l’auto-censure (ne pas trop faire de vagues, ne pas trop inquiéter pour ne pas servir de cible, c’est aussi une des raisons pour laquelle la Presse ne remplit pas son rôle qui est d’être bien plus critique et moins consensuelle ....ce n’est pas qu’une question de financement mais bien une question de courage en général et de détermination !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité